Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €
Le Deal du moment : -33%
PC portable DELL GAMING G3 15-3500
Voir le deal
599.99 €

 

 la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
BERNARD

BERNARD


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 12 Mai 2011, 06:00

J'ouvre ce sujet qui peut entraîner un débat politique mais que je souhaiterai "social" chacun gardant sa propre liberté d'opinion.

Le travailleur a-t-il le droit de ce défendre sur son milieux de travail?
La dignité du travailleur est-elles plus importante que la rentabilité?
Quel est la place de l'étranger qui travaille avec moi?
Les lois sociales sont-elle bien appliquées?
Les encycliques sur la condition ouvrière sont-elles reconnues par les catholiques?

Etc................... comme question.............................................
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 12 Mai 2011, 09:03

ChrisLam a écrit:
J'ouvre ce sujet qui peut entraîner un débat politique mais que je souhaiterai "social" chacun gardant sa propre liberté d'opinion.

Le travailleur a-t-il le droit de ce défendre sur son milieux de travail?
La dignité du travailleur est-elles plus importante que la rentabilité?
Quel est la place de l'étranger qui travaille avec moi?
Les lois sociales sont-elle bien appliquées?
Les encycliques sur la condition ouvrière sont-elles reconnues par les catholiques?

Etc................... comme question.............................................

Le problème -- enfin je le vois comme ça -- est que , à force d'être défendu, et bien défendu (tout étant relatif bien sûr ), le travailleur français entre en compétion avec les travailleurs des autres continents , et , coûtant trop cher au vu de la concurrence, les entreprises se délocalisent et les ouvriers restent sans travail !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 12 Mai 2011, 12:48

mario-franc_lazur a écrit:
ChrisLam a écrit:
J'ouvre ce sujet qui peut entraîner un débat politique mais que je souhaiterai "social" chacun gardant sa propre liberté d'opinion.

Le travailleur a-t-il le droit de ce défendre sur son milieux de travail?
La dignité du travailleur est-elles plus importante que la rentabilité?
Quel est la place de l'étranger qui travaille avec moi?
Les lois sociales sont-elle bien appliquées?
Les encycliques sur la condition ouvrière sont-elles reconnues par les catholiques?

Etc................... comme question.............................................

Le problème -- enfin je le vois comme ça -- est que , à force d'être défendu, et bien défendu (tout étant relatif bien sûr ), le travailleur français entre en compétion avec les travailleurs des autres continents , et , coûtant trop cher au vu de la concurrence, les entreprises se délocalisent et les ouvriers restent sans travail !!!!


Bonjour

cher mario,ta reponse me consterne
ce n'est pas l'ouvrier français qui est trop protégé ,c'est l'ouvrier chinois ou indien qui est un esclave
de plus le cout du travail en France est exorbitant pour pouvoir financer notre systeme social en total faillite
alors c'est sùr les ouvriers Français seront toujours trop cher ,même payés au SMIC
Par contre la generation 68 qui est en retraite actuellement n'a pas et n'a jamais connu ce probleme et pour cause ,elle nous a laissé une ardoise exhorbitante ,a payé sur plusieurs generation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: avis   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 12 Mai 2011, 14:13

Les droits sociaux sont le résultats de longues luttes de la part de ce qu'on appelle la classe ouvrière.
Ces luttes ont fait des morts il est donc humain et normal que ce qu'on a acquit soit respecté.
Le jour ou les ouvriers du tier-monde auront les mêmes avantages sociaux que les français , ce jour là les délocalisation se feront dans le sens inverse car en France on aura tout perdu.
regardez comment sont traité les ouvrier chinois, indiens pakistanais indonésiens etc...
Ils descendent dans la rue pour avoir un peu plus de salaire on leur tire dessus, on met en prison en les torturant les syndicalistes.
Qu'elle est celui d'entre nous qui accepterait de revenir aux conditions de travail du 19eme siècle. Ou les enfants travaillaient dans le filatures du nord et vivaient sur place.
Ou ont pouvait être licencier sur le champ sans à avoir à donner un avis de la part d'un employeur.
Heureusement qu'on a maintenant de la protection sociale.

L'ouvrier est celui qui fait marcher une entreprise sans lui , pas d'entreprise .
L'investisseur est tout seul avec son argent pausé sur la table.

Cette protection sociale doit rester basée sur la répartition et la solidarité entre les divers antagonismes du monde du travail.
C'est sur elle coûte cher .
Croyez vous que les "patrons" aurait de leur propre chef accodé se que nous avons sur le plan social?
Moi je dis NON!
______________________________________________________________________
Il est sur qu'en 2011 il y a encore des injustices sociales en France.
Je dis : Malheur à ceux qui les entretiennent.
Ce qui se passe actuellement en France c'est le nivellement par le bas .
On rogne de partout pour en arriver à terme aux conditions de travail de tous bons pays ou le libéralisme est un dogme de gouverner avec ses injustices et la suppression de tout ce qui est social.

Nous sommes dans des conditions ou l'argent se gagne unique ment par l'argent et non plus par le travail salarié.

Voici un Honteux record:
Selon les estimations , les bénéfices réalisés par les 40 plus grandes entreprises française (CAC 40) en 2010 ont dépassé les 80.000.000.000 €
Ces entreprises devraient distribuer à leurs actionnaires plus de 40.000.000.000€ en 2011.
Nombres de groupes français sont allé chercher leurs marges au USA et dans les pays émergents.
Cette hausse des bénéfices s'est réalisé en comprimant la masse salariale:
L'industrie française a perdu 59.000 postes en 2010!
La hausse des profits reste hélas synonyme de précarité pour les salariés ou des hausses de salaires considérablement basse pour les plus bas salaires.
(Lire le "témoignage" ACO de juin2011 page 4 en bas à gauche).
_________________________________________________________________
Le travailleur il me semble a le devoir de faire respecter ses droits au partage des bénéfices.

Aurions nous les moyens de dialoguer comme nous le faisons sur ce forum si tous nos ordinateurs était fabriquer en France avec les alaires d'ouvrier français?
Le prix d'un PC serait autrement plus élevé.

Nous pays riches, développés nous vivons sur le dos des pays pauvres et sous développé.
Même en Chine on commence à bouger sur le plan social alors que la révolution communiste avait promis le bonheur pour tous.

Défendons ce que nous avons en demandant à faire en sorte que tout le monde est les mêmes droits, conditions de travail dans le monde en remontant les salaires vers le haut pour les plus pauvre .

Que penser des augmentation de certains hauts fonctionnaire et patrons français?

C'est une question éminemment politique j'en conviens.

L'homme gagnera sa vie à la sueur de "SON" front pas avec la sueur du front de son semblable.

Il faut que l’expression " Il n'y a pas plus mal chaussé que le cordonnier disparaisse de nos mentalité"

"La VIE d'un TRAVAILLEUR vaut plus que TOUT L'OR DU MONDE".
Cela à été dit par un prêtre des banlieues belge fondateur de la JOC dans les années 1930

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 12 Mai 2011, 17:26

ChrisLam a écrit:
Les droits sociaux sont le résultats de longues luttes de la part de ce qu'on appelle la classe ouvrière.
Ces luttes ont fait des morts il est donc humain et normal que ce qu'on a acquit soit respecté.
Le jour ou les ouvriers du tier-monde auront les mêmes avantages sociaux que les français , ce jour là les délocalisation se feront dans le sens inverse car en France on aura tout perdu.
regardez comment sont traité les ouvrier chinois, indiens pakistanais indonésiens etc...
Ils descendent dans la rue pour avoir un peu plus de salaire on leur tire dessus, on met en prison en les torturant les syndicalistes.
Qu'elle est celui d'entre nous qui accepterait de revenir aux conditions de travail du 19eme siècle. Ou les enfants travaillaient dans le filatures du nord et vivaient sur place.
Ou ont pouvait être licencier sur le champ sans à avoir à donner un avis de la part d'un employeur.
Heureusement qu'on a maintenant de la protection sociale.

L'ouvrier est celui qui fait marcher une entreprise sans lui , pas d'entreprise .
L'investisseur est tout seul avec son argent pausé sur la table.

Cette protection sociale doit rester basée sur la répartition et la solidarité entre les divers antagonismes du monde du travail.
C'est sur elle coûte cher .
Croyez vous que les "patrons" aurait de leur propre chef accodé se que nous avons sur le plan social?
Moi je dis NON!
______________________________________________________________________
Il est sur qu'en 2011 il y a encore des injustices sociales en France.
Je dis : Malheur à ceux qui les entretiennent.
Ce qui se passe actuellement en France c'est le nivellement par le bas .
On rogne de partout pour en arriver à terme aux conditions de travail de tous bons pays ou le libéralisme est un dogme de gouverner avec ses injustices et la suppression de tout ce qui est social.

Nous sommes dans des conditions ou l'argent se gagne unique ment par l'argent et non plus par le travail salarié.

Voici un Honteux record:
Selon les estimations , les bénéfices réalisés par les 40 plus grandes entreprises française (CAC 40) en 2010 ont dépassé les 80.000.000.000 €
Ces entreprises devraient distribuer à leurs actionnaires plus de 40.000.000.000€ en 2011.
Nombres de groupes français sont allé chercher leurs marges au USA et dans les pays émergents.
Cette hausse des bénéfices s'est réalisé en comprimant la masse salariale:
L'industrie française a perdu 59.000 postes en 2010!
La hausse des profits reste hélas synonyme de précarité pour les salariés ou des hausses de salaires considérablement basse pour les plus bas salaires.
(Lire le "témoignage" ACO de juin2011 page 4 en bas à gauche).
_________________________________________________________________
Le travailleur il me semble a le devoir de faire respecter ses droits au partage des bénéfices.

Aurions nous les moyens de dialoguer comme nous le faisons sur ce forum si tous nos ordinateurs était fabriquer en France avec les alaires d'ouvrier français?
Le prix d'un PC serait autrement plus élevé.

Nous pays riches, développés nous vivons sur le dos des pays pauvres et sous développé.
Même en Chine on commence à bouger sur le plan social alors que la révolution communiste avait promis le bonheur pour tous.

Défendons ce que nous avons en demandant à faire en sorte que tout le monde est les mêmes droits, conditions de travail dans le monde en remontant les salaires vers le haut pour les plus pauvre .

Que penser des augmentation de certains hauts fonctionnaire et patrons français?

C'est une question éminemment politique j'en conviens.

L'homme gagnera sa vie à la sueur de "SON" front pas avec la sueur du front de son semblable.

Il faut que l’expression " Il n'y a pas plus mal chaussé que le cordonnier disparaisse de nos mentalité"

"La VIE d'un TRAVAILLEUR vaut plus que TOUT L'OR DU MONDE".
Cela à été dit par un prêtre des banlieues belge fondateur de la JOC dans les années 1930


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En effet mon cher CHRISLAM, c'est le Père Guérin qui a dit cela , le fondateur de la JOC en France !

La classe ouvrière devra toujours lutter et encore plus de nos jours où l'on cherche de plus en plus à creuser le fossé, soit des RICHES, soit des PAUVRES tout court !!!

Que se serait il passé en Pologne sans SOLIDARNOSC et LECH WALESA et JEAN-PAUL II ????

Il faut veiller à ce que les acquis de la classe laborieuse ne soient pas perdus .... pour en comprendre les progrès lire les romans de Zola sont un enseignement, Emile ZOLA écrivant "expérience faite" tel GERMINAL, il est descendu dans la mine... tel GERVAISE .... Au BONHEUR DES DAMES... tous ces romans-documents font partie de la série des Rougon-Macquart !
------------------------
La Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC-JOCF)

Père Guérin, fondateur de la JOC-JOCF :
« Un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde parce qu’il est fils de Dieu »


L’Histoire

La Jeunesse Ouvrière Chrétienne est née en 1925, à l’initiative d’un prêtre, Joseph Cardijn. Elle fut fondée en France en 1927 par le Père Guérin en réunissant des apprentis pour parler de leurs conditions de travail. La Jeunesse Ouvrière Chrétienne Féminine (JOCF) naquit en 1928. Au début, elle rassembla les ouvrières d’usine sans formation pour les informer. Depuis 1986, le mouvement est mixte, c’est la JOC-JOCF.

Le projet de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne est de révéler Jésus-Christ à tous les jeunes du monde ouvrier, pour leur permettre de prendre part à la construction d’un monde plus juste. Nous voulons que chaque jeune retrouve sa dignité d’homme ou de femme, découvre ses capacités, donne un sens à sa vie, jusqu’à s’engager avec d’autres dans le mouvement ouvrier, pour une société plus juste.
---------------------------
Mon époux était soudeur, ouvrier-qualifié , pourtant le salaire n'était pas énorme.... maintenant après avoir travaillé 45 ans dans des conditions à devenir fou, par exemple le bruit infernal des machines et l'impossibilité de porter un casque anti-bruit car les soudeurs portent un "masque à souder", mon époux est enfin à la retraite, j'aime autant vous dire que son organisme est usé !!!

Et d'autres encore...

Mon époux était délégué-syndical et les patrons ne sont guère tendres avec eux !

J'ai visité l'endroit où mon mari travaillait et je me demande comment j'aurais tenu, je l'admire mon époux car il a tenu et s'est rarement absenté !!
Voilà pour la petite histoire !

Selon mon avis, il faut continuer à être vigileant !!! attention aux acquis sociaux....

Je ne veux surtout pas alimenter une polémique contre les "patrons" car nous avons besoin d'eux pour travailler... mais que tous comprennent que le travailleur a droit au plus grand respect !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: dialogue   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 12 Mai 2011, 18:03

rosedumatin a écrit:
ChrisLam a écrit:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En effet mon cher CHRISLAM, c'est le Père Guérin qui a dit cela , le fondateur de la JOC en France !

La classe ouvrière devra toujours lutter et encore plus de nos jours où l'on cherche de plus en plus à creuser le fossé, soit des RICHES, soit des PAUVRES tout court !!!

Que se serait il passé en Pologne sans SOLIDARNOSC et LECH WALESA et JEAN-PAUL II ????

Il faut veiller à ce que les acquis de la classe laborieuse ne soient pas perdus .... pour en comprendre les progrès lire les romans de Zola sont un enseignement, Emile ZOLA écrivant "expérience faite" tel GERMINAL, il est descendu dans la mine... tel GERVAISE .... Au BONHEUR DES DAMES... tous ces romans-documents font partie de la série des Rougon-Macquart !
------------------------
La Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC-JOCF)

Père Guérin, fondateur de la JOC-JOCF :
« Un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde parce qu’il est fils de Dieu »


L’Histoire

La Jeunesse Ouvrière Chrétienne est née en 1925, à l’initiative d’un prêtre, Joseph Cardijn. Elle fut fondée en France en 1927 par le Père Guérin en réunissant des apprentis pour parler de leurs conditions de travail. La Jeunesse Ouvrière Chrétienne Féminine (JOCF) naquit en 1928. Au début, elle rassembla les ouvrières d’usine sans formation pour les informer. Depuis 1986, le mouvement est mixte, c’est la JOC-JOCF.

Le projet de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne est de révéler Jésus-Christ à tous les jeunes du monde ouvrier, pour leur permettre de prendre part à la construction d’un monde plus juste. Nous voulons que chaque jeune retrouve sa dignité d’homme ou de femme, découvre ses capacités, donne un sens à sa vie, jusqu’à s’engager avec d’autres dans le mouvement ouvrier, pour une société plus juste.
---------------------------
Mon époux était soudeur, ouvrier-qualifié , pourtant le salaire n'était pas énorme.... maintenant après avoir travaillé 45 ans dans des conditions à devenir fou, par exemple le bruit infernal des machines et l'impossibilité de porter un casque anti-bruit car les soudeurs portent un "masque à souder", mon époux est enfin à la retraite, j'aime autant vous dire que son organisme est usé !!!

Et d'autres encore...

Mon époux était délégué-syndical et les patrons ne sont guère tendres avec eux !

J'ai visité l'endroit où mon mari travaillait et je me demande comment j'aurais tenu, je l'admire mon époux car il a tenu et s'est rarement absenté !!
Voilà pour la petite histoire !

Selon mon avis, il faut continuer à être vigileant !!! attention aux acquis sociaux....

Je ne veux surtout pas alimenter une polémique contre les "patrons" car nous avons besoin d'eux pour travailler... mais que tous comprennent que le travailleur a droit au plus grand respect !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci d'avoir donné toutes ces information sur la JOC .

Quant-aux relations patrons ouvriers il faut que la complémentarité soit faite dans le respect.
Si le patron investi son capitale et son savoir l'ouvrier (au sens large du terme) investi uniquement son savoir . Pour gagner sa vie et celle de sa famille.

Quand j'ai commencé à14 ans de travailler les revendications des jeunes travailleurs ( JOC) étaient Choix du métier, bien apprendre son métier, sécurité de l'emploi.
C'était en 1958

En 2011 Ou sont le choix du métier, bien apprendre son métier et surtout sécurité de l'emploi?

Je suis en retraite en 2011 depuis 9 ans.
Mon pouvoir d'achat est inférieur à celui qui j'avais quand j'ai eu mon BEP d'électronicien débutant après mon SM en 1965.

Oui il est bon de rappeler qu'un ouvrier vaut plus que tout l'or du monde.

"Il vaut mieux s'épanouir au travail que de s'évanouir au travail."

Réflexion:
Le Travail doit-il être inhumain?
des salariés, hommes ou femmes, souffrent dans l'exercice de leur travail, stress, souffrance physique, harcèlement, temps partiels imposés, précarité et flexibilité se généralise, sans parler de la stigmatisation des privés d'emploi.
Avoir la possibilité de faire un travail de qualité,d'être reconnu, rémunéré dignement, de prendre le temps de travailler en humanité et en relation avec d'autres, de faire appel aux compétences de chacun, n'est-ce qu'une utopie ?
Ou cela fait-il parti du projet de Dieu pour l'homme?
"Ce qui me permet de tenir, c'est la pause café avec les copains" dit un salarié.
Ne pas rester seul, ne pas se taire, entrer en dialogue avec les collègues, les syndicats, la médecine du travail pour repenser le travail et la place de l'homme sont autant de piste à creuser.
En ACO, nous voulons affirmer que le travail doit être au service de l'homme, de ses attentes, de ses besoins, de ses aspirations profondes afin qu'il redevienne, avec toute l'humanité, co-créateur de l'oeuvre de Dieu.

Question: Le travail épanouissement ou galère ?
Parlons en !



Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 12 Mai 2011, 18:18

ChrisLam a écrit:
Merci d'avoir donné toutes ces information sur la JOC .

Quant-aux relations patrons ouvriers il faut que la complémentarité soit faite dans le respect.
Si le patron investi son capitale et son savoir l'ouvrier (au sens large du terme) investi uniquement son savoir . Pour gagner sa vie et celle de sa famille.

Quand j'ai commencé à14 ans de travailler les revendications des jeunes travailleurs ( JOC) étaient Choix du métier, bien apprendre son métier, sécurité de l'emploi.
C'était en 1958

En 2011 Ou sont le choix du métier, bien apprendre son métier et surtout sécurité de l'emploi?

Je suis en retraite en 2011 depuis 9 ans.
Mon pouvoir d'achat est inférieur à celui qui j'avais quand j'ai eu mon BEP d'électronicien débutant après mon SM en 1965.

Oui il est bon de rappeler qu'un ouvrier vaut plus que tout l'or du monde.

"Il vaut mieux s'épanouir au travail que de s'évanouir au travail."

Réflexion:
Le Travail doit-il être inhumain?
des salariés, hommes ou femmes, souffrent dans l'exercice de leur travail, stress, souffrance physique, harcèlement, temps partiels imposés, précarité et flexibilité se généralise, sans parler de la stigmatisation des privés d'emploi.
Avoir la possibilité de faire un travail de qualité,d'être reconnu, rémunéré dignement, de prendre le temps de travailler en humanité et en relation avec d'autres, de faire appel aux compétences de chacun, n'est-ce qu'une utopie ?
Ou cela fait-il parti du projet de Dieu pour l'homme?
"Ce qui me permet de tenir, c'est la pause café avec les copains" dit un salarié.
Ne pas rester seul, ne pas se taire, entrer en dialogue avec les collègues, les syndicats, la médecine du travail pour repenser le travail et la place de l'homme sont autant de piste à creuser.
En ACO, nous voulons affirmer que le travail doit être au service de l'homme, de ses attentes, de ses besoins, de ses aspirations profondes afin qu'il redevienne, avec toute l'humanité, co-créateur de l'oeuvre de Dieu.

Question: Le travail épanouissement ou galère ?
Parlons en !

En Belgique aussi notre pouvoir d'achat diminue fortement du moins pour ceux qui ont travaillé dans le privé, les autres, les "agents de l'Etat" comme on dit en Belgique eux sont bien payés pourtant moi je pense à travail égal = salaire égal !!! .... cette situation est anormale.

Je réponds à la réflexion : le travail ne doit pas être inhumain, ni galère au contraire le travail doit être épanouissement

Le travail ne doit pas être inhumain, le projet de Dieu pour l'homme est justement l' épanouissement dans sa vie ordinaire de tous les jours et non galère !

Non à la galère !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 12 Mai 2011, 18:35

TOBIE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Le problème -- enfin je le vois comme ça -- est que , à force d'être défendu, et bien défendu (tout étant relatif bien sûr ), le travailleur français entre en compétion avec les travailleurs des autres continents , et , coûtant trop cher au vu de la concurrence, les entreprises se délocalisent et les ouvriers restent sans travail !!!!


Bonjour

cher mario,ta reponse me consterne
ce n'est pas l'ouvrier français qui est trop protégé ,c'est l'ouvrier chinois ou indien qui est un esclave
de plus le cout du travail en France est exorbitant pour pouvoir financer notre systeme social en total faillite
alors c'est sùr les ouvriers Français seront toujours trop cher ,même payés au SMIC
Par contre la generation 68 qui est en retraite actuellement n'a pas et n'a jamais connu ce probleme et pour cause ,elle nous a laissé une ardoise exhorbitante ,a payé sur plusieurs generation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ne sois pas consterné, cher frère TOBIE, car tu es d'accord avec moi en fait lorsque tu dis : "de plus le cout du travail en France est exorbitant pour pouvoir financer notre systeme social en total faillite
alors c'est sùr les ouvriers Français seront toujours trop cher ,même payés au SMIC
Par contre la generation 68 qui est en retraite actuellement n'a pas et n'a jamais connu ce probleme et pour cause ,elle nous a laissé une ardoise exhorbitante ,a payé sur plusieurs generation



Qu'est-ce qu'aurait dû faire la génération de 68 ? ça je ne le sais pas ! Toi-même, mon cher TOBIE , le sais-tu ???
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: avis   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 12 Mai 2011, 18:53

mario-franc_lazur a écrit:
TOBIE a écrit:



Bonjour

cher mario,ta reponse me consterne
ce n'est pas l'ouvrier français qui est trop protégé ,c'est l'ouvrier chinois ou indien qui est un esclave
de plus le cout du travail en France est exorbitant pour pouvoir financer notre systeme social en total faillite
alors c'est sùr les ouvriers Français seront toujours trop cher ,même payés au SMIC
Par contre la generation 68 qui est en retraite actuellement n'a pas et n'a jamais connu ce probleme et pour cause ,elle nous a laissé une ardoise exhorbitante ,a payé sur plusieurs generation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ne sois pas consterné, cher frère TOBIE, car tu es d'accord avec moi en fait lorsque tu dis : "de plus le cout du travail en France est exorbitant pour pouvoir financer notre systeme social en total faillite
alors c'est sùr les ouvriers Français seront toujours trop cher ,même payés au SMIC
Par contre la generation 68 qui est en retraite actuellement n'a pas et n'a jamais connu ce probleme et pour cause ,elle nous a laissé une ardoise exhorbitante ,a payé sur plusieurs generation



Qu'est-ce qu'aurait dû faire la génération de 68 ? ça je ne le sais pas ! Toi-même, mon cher TOBIE , le sais-tu ???

Je m’inscris un peu en faut pour cet avis.
Si la génération 68 comme ont dit avait fait son boulot il n'y aurai plus de disparité entre les divers régimes de protections sociales en France.
Mais voila il ne faut toucher aux acquis des fonctionnaires.il faut garder les avantage des militaires de carrière, des hauts fonctionnaires de l'état.
.

Une solution toute simple.
Même système de retraite pour tous les français
Même taux de cotisation
Même temps de cotisation.
Même base de calcul pour les retraite ( 15 meilleurs année)
Même age de la retraite
Cotisation sans aucun abattement.
Tout le monde participe du chef de l'état au plus petit des emplois en passant par nos députés et nos sénateurs.(pour qu'il donnent le bon exemple)
Les revenus financiers sont aussi cotisants
Contrôle complet des reversements et des encaissements
Certaine entreprises ont des retard de mises à jours des cotisations envers les caisses qui se chiffre par millions d'euros.

Le grave c'est qu'il y a des entreprise qui ne versent pas leurs part mais oublient de verser la part retenue sur les salaires des employés.

Le non respect simple de la législation en la matière explique les déficits abyssinaux de nos caisses d’assurance maladies .
Pour moi tout est à reprendre à Zero.

Mais cela risque de faire mal à certains privilégiés.
Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyVen 13 Mai 2011, 15:57

mario-franc_lazur a écrit:

Qu'est-ce qu'aurait dû faire la génération de 68 ? ça je ne le sais pas ! Toi-même, mon cher TOBIE , le sais-tu ???

Bonjour a tous Very Happy

salam mon frere Normand

et bien cette generation des trentes glorieuses aurait du penser a la generation suivante ;en bonne mere de famille et ne pas se goinfrer sur le dos de ces futures enfants

un exemple:les retraites !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

en regardant cette pyramide des ages;il ne faut pas etre grand savant pour s'apercevoir que le financement des retraites n'est plus assuré a partir des annees 2000
Meme en faisant appel a l'immigration des annees 1960 nous ne sommes plus assez d'actifs pour financer ce systeme
donc la generation 68 (baby boom)qui en fait est arrivée au pouvoir en 1981 n'avait pas le droit d'instaurer la retraite a 60 ans,mais devait au moins la laisser a 65 ans

De plus notre systeme social aurait du etre réformé ;a partir du moment ou les depenses depassaient les recettes
or pour ne pas perdre leur electorat les socialo_communiste de l'epoque ont emprunté sur les marchés financiés pour combler les deficits budgetaires

resultat:depuis 30 ANS nous finançons le fonctionnement de l'etat en creusant une dette deja ABYSSALE

1300 MILLIARDS D'EUROS affraid

alors effectivement le cout du travail des ouvriers Français(dont je fais parti)n'a pas fini d'etre trop élevé

Par contre je ne suis pas sur que la prochaine géneration soit d'accord pour financer un systeme dans lequel ils seront plus pauvres que leur grand parents

nous sommes devant un tres gros conflit de generation ;a la GRECQUE !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
petitsoleil

petitsoleil


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyVen 13 Mai 2011, 18:33

TOBIE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Qu'est-ce qu'aurait dû faire la génération de 68 ? ça je ne le sais pas ! Toi-même, mon cher TOBIE , le sais-tu ???

Bonjour a tous Very Happy

salam mon frere Normand

et bien cette generation des trentes glorieuses aurait du penser a la generation suivante ;en bonne mere de famille et ne pas se goinfrer sur le dos de ces futures enfants

un exemple:les retraites !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

en regardant cette pyramide des ages;il ne faut pas etre grand savant pour s'apercevoir que le financement des retraites n'est plus assuré a partir des annees 2000
Meme en faisant appel a l'immigration des annees 1960 nous ne sommes plus assez d'actifs pour financer ce systeme
donc la generation 68 (baby boom)qui en fait est arrivée au pouvoir en 1981 n'avait pas le droit d'instaurer la retraite a 60 ans,mais devait au moins la laisser a 65 ans

De plus notre systeme social aurait du etre réformé ;a partir du moment ou les depenses depassaient les recettes
or pour ne pas perdre leur electorat les socialo_communiste de l'epoque ont emprunté sur les marchés financiés pour combler les deficits budgetaires

resultat:depuis 30 ANS nous finançons le fonctionnement de l'etat en creusant une dette deja ABYSSALE

1300 MILLIARDS D'EUROS affraid

alors effectivement le cout du travail des ouvriers Français(dont je fais parti)n'a pas fini d'etre trop élevé

Par contre je ne suis pas sur que la prochaine géneration soit d'accord pour financer un systeme dans lequel ils seront plus pauvres que leur grand parents

nous sommes devant un tres gros conflit de generation ;a la GRECQUE !!!!!



Bonne analyse, cher Tobie ....


Quand je pense qu'ils se poussent au portillon pour devenir président de cette République ingérable !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyVen 13 Mai 2011, 18:39

petitsoleil a écrit:
TOBIE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Qu'est-ce qu'aurait dû faire la génération de 68 ? ça je ne le sais pas ! Toi-même, mon cher TOBIE , le sais-tu ???

Bonjour a tous Very Happy

salam mon frere Normand

et bien cette generation des trentes glorieuses aurait du penser a la generation suivante ;en bonne mere de famille et ne pas se goinfrer sur le dos de ces futures enfants

un exemple:les retraites !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

en regardant cette pyramide des ages;il ne faut pas etre grand savant pour s'apercevoir que le financement des retraites n'est plus assuré a partir des annees 2000
Meme en faisant appel a l'immigration des annees 1960 nous ne sommes plus assez d'actifs pour financer ce systeme
donc la generation 68 (baby boom)qui en fait est arrivée au pouvoir en 1981 n'avait pas le droit d'instaurer la retraite a 60 ans,mais devait au moins la laisser a 65 ans

De plus notre systeme social aurait du etre réformé ;a partir du moment ou les depenses depassaient les recettes
or pour ne pas perdre leur electorat les socialo_communiste de l'epoque ont emprunté sur les marchés financiés pour combler les deficits budgetaires

resultat:depuis 30 ANS nous finançons le fonctionnement de l'etat en creusant une dette deja ABYSSALE

1300 MILLIARDS D'EUROS affraid

alors effectivement le cout du travail des ouvriers Français(dont je fais parti)n'a pas fini d'etre trop élevé

Par contre je ne suis pas sur que la prochaine géneration soit d'accord pour financer un systeme dans lequel ils seront plus pauvres que leur grand parents

nous sommes devant un tres gros conflit de generation ;a la GRECQUE !!!!!



Bonne analyse, cher Tobie ....


Quand je pense qu'ils se poussent au portillon pour devenir président de cette République ingérable !!! lol!

Ah ah PetitSoleil s'ils se poussent au portillon c'est le goût du "pouvoir" .... l'attrait du pouvoir est fort !!!

Et je ne veux pas stigmatiser la France, c'est partout que cela se produit !!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: avis   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyVen 13 Mai 2011, 19:42

TOBIE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Qu'est-ce qu'aurait dû faire la génération de 68 ? ça je ne le sais pas ! Toi-même, mon cher TOBIE , le sais-tu ???

Bonjour a tous Very Happy

salam mon frere Normand

et bien cette generation des trentes glorieuses aurait du penser a la generation suivante ;en bonne mere de famille et ne pas se goinfrer sur le dos de ces futures enfants

un exemple:les retraites !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

en regardant cette pyramide des ages;il ne faut pas etre grand savant pour s'apercevoir que le financement des retraites n'est plus assuré a partir des annees 2000
Meme en faisant appel a l'immigration des annees 1960 nous ne sommes plus assez d'actifs pour financer ce systeme
donc la generation 68 (baby boom)qui en fait est arrivée au pouvoir en 1981 n'avait pas le droit d'instaurer la retraite a 60 ans,mais devait au moins la laisser a 65 ans

De plus notre systeme social aurait du etre réformé ;a partir du moment ou les depenses depassaient les recettes
or pour ne pas perdre leur electorat les socialo_communiste de l'epoque ont emprunté sur les marchés financiés pour combler les deficits budgetaires

resultat:depuis 30 ANS nous finançons le fonctionnement de l'etat en creusant une dette deja ABYSSALE

1300 MILLIARDS D'EUROS affraid

alors effectivement le cout du travail des ouvriers Français(dont je fais parti)n'a pas fini d'etre trop élevé

Par contre je ne suis pas sur que la prochaine géneration soit d'accord pour financer un systeme dans lequel ils seront plus pauvres que leur grand parents

nous sommes devant un tres gros conflit de generation ;a la GRECQUE !!!!!

Divers causes à cette situation
1er: le chômage ' quel est le travailleur qui choisit librement le chômage?
2em: le versements enretard voir suspendu des part patronales aux caisses A M.
3em retard de versement voir oubli de ce que doit l'état aux CPAM.
4em: Travail au noir.
5em: cotisation plafonnée les plus riches en salaire payent proportionnellement moins que les smicards.
6em : exonérations de cotisations pour certains revenus des agents cadres de l'état
7em gaspillage des dépenses de fonctionnement
8em A VERIFIER des retraite indûment perçues par certains étrangers, ou étrangers ayant trévaillaient en France mais qui sont décédés. Pas de vérification faite pour les travailleurs retraité du magrheb qui ont droit à la retraite mais qui ne déclare pas dans les temps le décès du retraité en question. (JE DIS BIEN , A VERIFIER)

Solution voir message précédent
Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyVen 13 Mai 2011, 20:21

ChrisLam a écrit:


Divers causes à cette situation
1er: le chômage ' quel est le travailleur qui choisit librement le chômage?
le chomage est du au cout du travail,a cause de notre systeme social qui est en faillite et a la suppression des droits de douane sur les produits venant de Chine ou d'Inde
vive l'Europe passoire

2em: le versements enretard voir suspendu des part patronales aux caisses A M.
La France a 5 millions de fonctionnaires qui ne font pas leur boulot de controle

3em retard de versement voir oubli de ce que doit l'état aux CPAM.
idem

4em: Travail au noir.
le SMIG est actuellement a 1100 Euro net mensuel;impossible de vivre en France avec cette somme
Desormais la FRANCE a ses travailleurs pauvres ,le secours catholique en acceuil tous les jours

5em: cotisation plafonnée les plus riches en salaire payent proportionnellement moins que les smicards.
exact,

6em : exonérations de cotisations pour certains revenus des agents cadres de l'état
exact,les agents EDF payent 10% de leur facture ,ce sont les mêmes qui coupent le courant en Hiver aux personnes qui ne peuvent payer leur facture

7em gaspillage des dépenses de fonctionnement
c'est inévitable avec 5 Millions de fonctionnaires

8em A VERIFIER des retraite indûment perçues par certains étrangers, ou étrangers ayant trévaillaient en France mais qui sont décédés. Pas de vérification faite pour les travailleurs retraité du magrheb qui ont droit à la retraite mais qui ne déclare pas dans les temps le décès du retraité en question. (JE DIS BIEN , A VERIFIER)

Cela contrebalance le non payement des retraites des anciens combattant du Magreb et d'AFRIQUE
Qui ont courageusement defendu la FRANCE et qui ont vu leurs retraites supprimées parce que leur pays ont accédés a l'independance(bon c'est un autre sujet ;mais il n'empeche que.....)

Solution voir message précédent
Revenir en haut Aller en bas
petitsoleil

petitsoleil


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyVen 13 Mai 2011, 20:26

rosedumatin a écrit:
petitsoleil a écrit:




Bonne analyse, cher Tobie ....


Quand je pense qu'ils se poussent au portillon pour devenir président de cette République ingérable !!! lol!

Ah ah PetitSoleil s'ils se poussent au portillon c'est le goût du "pouvoir" .... l'attrait du pouvoir est fort !!!

Et je ne veux pas stigmatiser la France, c'est partout que cela se produit !!!


Pas en Belgique, ma bien chère Rosedumatin, où plus personne ne gouverne .... et le pays continue de vivre comme si de rien n'était !!!


Comme quoi on se demande à quoi ils servent !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyVen 13 Mai 2011, 20:41

petitsoleil a écrit:
rosedumatin a écrit:
petitsoleil a écrit:




Bonne analyse, cher Tobie ....


Quand je pense qu'ils se poussent au portillon pour devenir président de cette République ingérable !!! lol!

Ah ah PetitSoleil s'ils se poussent au portillon c'est le goût du "pouvoir" .... l'attrait du pouvoir est fort !!!

Et je ne veux pas stigmatiser la France, c'est partout que cela se produit !!!


Pas en Belgique, ma bien chère Rosedumatin, où plus personne ne gouverne .... et le pays continue de vivre comme si de rien n'était !!!


Comme quoi on se demande à quoi ils servent !!! lol!

Mon bien cher PetitSoleil,

Pour le moment nous avons un gouvernement "affaires courantes" qui sera encore élargi, en fait ce gouvernement se débrouille très bien !!! et il gouverne, de plus en Belgique il ne faut pas oublier que nous avons un Roi et ce Roi a son mot à dire, ce n'est pas un Roi d'Opéra lol!

Et si la Belgique tient ferme c'est grâce à la monarchie !!!

L'Union fait la force est la devise du pays.

Et les flamands et les francophones qui se disputent sont même plutôt rares dans le Peuple, on raconte beaucoup là dessus ce sont les médias encore une fois !!!

Je m'entends très bien avec tout le monde et je vis dans une commune mi-flamande, mi-francophone de Bruxelles, aucun problème.

Les Belges n'ont pas envie de passer de nouveau aux urnes et nous comptons sur notre Roi pour y mettre son veto...

Ils n'ont qu'à réussir ces Messieurs qui ont été élu à nous créer un gouvernement, si ce n'est pas bientôt le cas des mesures seront prises... la situation n'est pas éternelle.... !!!

J'aime autant te dire ami PetitSoleil que pour les urnes, comme on est obligé... je serai malade ce jour là...certif en main lol! on a tous marre d'aller aux urnes......

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: avis   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyVen 13 Mai 2011, 23:23

TOBIE a écrit:
ChrisLam a écrit:


Divers causes à cette situation
1er: le chômage ' quel est le travailleur qui choisit librement le chômage?
le chomage est du au cout du travail,a cause de notre systeme social qui est en faillite et a la suppression des droits de douane sur les produits venant de Chine ou d'Inde
vive l'Europe passoire

2em: le versements enretard voir suspendu des part patronales aux caisses A M.
La France a 5 millions de fonctionnaires qui ne font pas leur boulot de controle

3em retard de versement voir oubli de ce que doit l'état aux CPAM.
idem

4em: Travail au noir.
le SMIG est actuellement a 1100 Euro net mensuel;impossible de vivre en France avec cette somme
Desormais la FRANCE a ses travailleurs pauvres ,le secours catholique en acceuil tous les jours

5em: cotisation plafonnée les plus riches en salaire payent proportionnellement moins que les smicards.
exact,

6em : exonérations de cotisations pour certains revenus des agents cadres de l'état
exact,les agents EDF payent 10% de leur facture ,ce sont les mêmes qui coupent le courant en Hiver aux personnes qui ne peuvent payer leur facture

7em gaspillage des dépenses de fonctionnement
c'est inévitable avec 5 Millions de fonctionnaires

8em A VERIFIER des retraite indûment perçues par certains étrangers, ou étrangers ayant trévaillaient en France mais qui sont décédés. Pas de vérification faite pour les travailleurs retraité du magrheb qui ont droit à la retraite mais qui ne déclare pas dans les temps le décès du retraité en question. (JE DIS BIEN , A VERIFIER)

Cela contrebalance le non payement des retraites des anciens combattant du Magreb et d'AFRIQUE
Qui ont courageusement defendu la FRANCE et qui ont vu leurs retraites supprimées parce que leur pays ont accédés a l'independance(bon c'est un autre sujet ;mais il n'empeche que.....)

Solution voir message précédent

Alors qu'attendez vous pour voter pour une politique ou le fric passe aprés le respect de la dignité humaine.
Moi Même j'ai vécu des période de chômage durant mes 46 années de travail.
Je n’apprécie pas du tout d'avoir été traité de fainéant à cause de cela par des gents qui votent pour le libéralisme économique à outrance. Plein aux as et dise qu'il faut se serrer la ceinture à cause de la crise créée de toute pièce pour nuire aux plus petits et cela avec une certaine satisfaction et jouissance.
Sur 46 ans d'activité j'ai vécu 10 année cumulées de chômage , bien entendu de ma propre volonté ( j'ai d"emandé à être chômeur ) comme le pense certains dirigeants .
Ces 10 année on fait que j'ai une retraite de 990€ par mois et on clame qu'on ne peut pas vivre avec 1200€.
J'ai élevé avec ma femme 5 enfants . Trois son ingénieurs deux sont simple employé, l'une d'elle est conseillère municipale dans son village.
Beaucoup de parents font des sacrifices mais l’intelligentsia Economique et Politique qui se fait élire est très grassement rémunérée et exempté d’impôts bien des fois et mettent sur le dos des chômeur les responsabilité de la crie car un ouvrier coûte trop cher mais un patrons du 4/40 qui s’octroie des augmentation de 200% c'est parfaitement morale et normal dans notre pays.
Nous n'avons jamais eu de vrai vacances ensemble.
Je ne bois pas , je ne joue pas au loto, je peut dire en toute vérité que j'ai, durant ma vie professionnelle , rapporté plus de TVA que tous les fonctionnaires réunis durant ce même temps.
Oui malheureusement il y a de plus en plus de travailleurs pauvres mais une chose est sur ce n'est pas de leur propre choix et responsabilité.
L'aumône ne sert à rien si on ne change pas les mentalités pour partager le travail et le fruit du travail pour vivre descellement.
Une certaine ministre de sa gacieuse majesté disait que tiout ce qui est sociale et communiste .
Elle prenait le monde des travailleur pour des plouc et des imbécile et elle n'avait aucun sens morale et surtout chrétien.
Croyez-vous normal que l'on considère le logement comme un gadget de luxe?
Pour ma part j'ai choisi d'assurer l'essentiel et de faire en sorte que je n'ai pas de loyer à payer.
Mais le fisc me le fait payer de plu en plus cher.

Pourquoi vouloir à tout prix rejeter un système sociale basé sur la solidarité ? Qui cela gêne-t-il?

Un peu sec mon propos mais j'aime remuer le popotin des nantis et dans ma condition face au plus pauvre que moi je suis moi même un nanti.
Il nous faut réapprendre la solidarité car notre slogan républicain ne vaut pas tripette. LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ
Je pour la défense du DROIT à UN TRAVAIL .
Il faut un travail digne, un salaire digne pour vivre c'est parfaitement réalisable.

Et surtout pas de réponse du type le slogan français est franc maçon comme on me la dit personnellement.
On m'a même dit que les mouvements d'actions catholiques ouvriers était noyauté par les communiste et les francs maçons
Faut-il travailler en France dans les mêmes conditions qu'à la fin du 18em siècle début 19em.

Il nous faut renaître comme le dit Jésus.
Nicodème à répondu OUI à Jésus.
Seul le jeune homme riche s'en ai retourné tout tristement.

La JOC et L"ACO ne sont pas des syndicats mais leurs membres ont le devoir d'être présent dans les instances politique, syndicales, associatives ou il se sentent concerné.
Croyez moi ils ne sont pas prêt de laisser tomber Même si leur nombre parait faible.
Je rappelle que Monsieur Delord à été Jociste.
Que beaucoup de responsable syndicaux sont chrétiens même au sein de la CGT de FO et de la CFDT et se retrouve en ACO.

Il est 23h 15 demain je me rend au baptême d'une de mes camarde de L'ACO et à la confirmation de con mari.
Bonne nuit

"Les points de vues différents ne doivent pas nuire à l'amitié"

______________________________________________________________________________________________________

Qui ont courageusement defendu la FRANCE et qui ont vu leurs retraites supprimées parce que leur pays ont accédés a l'independance(bon c'est un autre sujet ;mais il n'empeche que.....)

Je veux parler de ceux qui travaillent en France et qui rentre chez eux retraité.
J'ai le plus profond respect pour les algériens qui ont donnée leur vie pour combattre en France et participé à sa libération.
Le France n'a pas été très honnête avec ces soldats de la colonial comme ont dit.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptySam 14 Mai 2011, 13:40

ChrisLam a écrit:

Alors qu'attendez vous pour voter pour une politique ou le fric passe aprés le respect de la dignité humain


L'ami, tous les partis politiques préconisent une politique qui fait passer le dignité humaine avant le fric ...

Et tous , parvenus au pouvoir, tous font comme les prédécessseurs !!!

A moins que tu aies des contre-exemples, l'ami !
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptySam 14 Mai 2011, 17:32

Cet article lu dans le journal "La Croix" :


" ............Malgré tous les efforts de persuasion dont sont capables les politiques, la promesse d’un « grand soir » telle qu’elle a pu naître en mai 1981 semble hors de portée des prétendants à l’Élysée, (comme cela avait pu sembler être en 198I !!!)

Rêves au rabais, utopies en solde… Comment expliquer qu’en trente ans, la politique ait perdu sa capacité à susciter l’espoir ? Pourra-t-elle un jour renouer avec la promesse de changer la vie ?

Pour l’essayiste Jean-Claude Guillebaud, qui sonde depuis quinze ans le « désarroi » de l’Occident, la réponse à la première question tient en deux dates : 1989 et 2008, qui marquèrent les effondrements successifs du mur de Berlin et du système financier libéral.

Une « dépréciation du futur »


« Depuis la fin du XVIIIe siècle, on s’était habitué à une amélioration constante du sort des nouvelles générations. C’est cette représentation de l’avenir qui tirait la politique en avant. » Depuis l’échec des idéologies socialiste et libérale, nos démocraties sont victimes d’une « dépréciation du futur », assure l’auteur.

Un pied dans la philosophie, l’autre dans la politique, Luc Ferry tisse également un fil historique pour parvenir à la même conclusion. « Tout changement radical suppose une transcendance, un idéal supérieur pour lequel les individus acceptent des sacrifices. Or les grandes idéologies traditionnelles, la nation ou la révolution, ne peuvent plus jouer ce rôle », constate celui qui fut ministre de l’éducation sous Jacques Chirac.

À un moment ou à un autre, les derniers présidents de la République, Giscard, Mitterrand, Chirac, ont tous semblé dire « on ne peut rien faire ». Les Anglais affublaient Margaret Thatcher du surnom de « Tina » pour « there is no alternative » (il n’y a pas d’alternative).

Écrasés par la complexité de la modernité, contraints par l’économie globale, pressés par l’urgence, les partis de gouvernement auraient-ils définitivement cédé le terrain de l’espoir aux démagogues qui opposent au renoncement un « je peux tout » ? Ni le train de l’histoire ni les chants des sirènes du moment n’interdisent pourtant d’espérer un retour en force du discours politique.

La famille, un défi majeur pour penser l’avenir

Dans cette période de bouillonnements technologiques, économiques, démographiques, la gestion à court terme semble l’emporter. Mais selon Jean-Claude Guillebaud, une société ne peut pas tenir durablement sans une représentation de son destin. « Le goût du futur reviendra », assure l’écrivain.

Dans son dernier essai, La Révolution de l’amour (Plon 2010), Luc Ferry souligne que l’invention de la famille et de l’amour parental en Occident constituent l’un des changements majeurs de l’histoire de l’humanité. « Les politiques ont toujours relégué la question des relations familiales à la sphère privée. Or aujourd’hui, ils sont confrontés au défi majeur de penser à long terme l’avenir des générations futures. »

Un thème qui pourrait prendre le relais des grandes idéologies. « Voilà un sujet qui devrait devenir la priorité pour les politiques », estime Luc Ferry. Mais pour l’heure, la gauche évite de parler sérieusement de sacrifices et la droite se contente de réduire les dépenses. « Le pays fera des sacrifices par amour de ses enfants, pas pour des raisons budgétaires », insiste l’ancien ministre.


Enseignant en philosophie en classe prépa d’un lycée de banlieue parisienne, Mathieu Potte-Bonneville estime également que les partis peuvent retrouver un rôle de « guide » auquel ils ont semblé renoncer, à condition de changer de méthode. Les grandes formations de gouvernement se sont progressivement coupées des acteurs sociaux et des milieux intellectuels.

« Le sentiment dominant est celui de la peur »

Repliés sur eux-mêmes, pensant en vase clos, nos professionnels de la politique sont incapables d’ouvrir de nouvelles voies. « Par exemple, sur la question migratoire, l’idée s’est imposée que l’opinion publique rejetait l’étranger. Les politiques prisonniers de ces présupposés ne s’autorisent plus les moyens de susciter du rêve. »

Mathieu Potte-Bonneville, qui préside le collège international de philosophie, a participé au collectif « Cette France-là » pour une autre politique de l’immigration. « En 2007, se souvient-il, des intellectuels, des chercheurs avaient produit de nombreuses notes pour le Parti socialiste. Il n’en restait rien dans le programme de Ségolène Royal ! »

Recherche de sens, demande de plus de justice sociale… Jean-Claude Guillebaud estime également qu’il existe « dans la société civile de vrais ressorts pour préparer ce que les partis politiques, isolés, n’ont pas réussi à entreprendre ».

Pour Mathieu Potte-Bonneville, il ne s’agit pas seulement de penser l’avenir mais aussi d’en parler sur un autre ton. « Aujourd’hui, le sentiment dominant est celui de la peur. L’écologie n’est envisagée que sous l’angle des catastrophes. De la même manière, les révolutions arabes n’ont suscité que des craintes d’invasion d’immigrés. »

Enseignant dans un lycée populaire de Seine-Saint-Denis, le philosophe souligne ainsi le décalage entre la réaction du monde politique et « l’enthousiasme » de ses élèves pour les événements de la rive sud de la Méditerranée.



BERNARD GORCE
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyDim 15 Mai 2011, 19:46

ChrisLam a écrit:


"Les points de vues différents ne doivent pas nuire à l'amitié"


il manquerait plus que ça I love you
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyDim 15 Mai 2011, 20:26

TOBIE a écrit:
ChrisLam a écrit:


"Les points de vues différents ne doivent pas nuire à l'amitié"


il manquerait plus que ça I love you

Coucou mon Cher TOBIE, c'est bien vrai !! I love you
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyDim 15 Mai 2011, 21:24

rosedumatin a écrit:
TOBIE a écrit:


il manquerait plus que ça I love you

Coucou mon Cher TOBIE, c'est bien vrai !! I love you

Coucou petite soeur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

j'espere que tu vas bien I love you
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyDim 15 Mai 2011, 21:27

TOBIE a écrit:
rosedumatin a écrit:
TOBIE a écrit:


il manquerait plus que ça I love you

Coucou mon Cher TOBIE, c'est bien vrai !! I love you

Coucou petite soeur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

j'espere que tu vas bien I love you

Coucou petit frère, je vais bien et ravie de te lire I love you :evil:

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyDim 15 Mai 2011, 21:30

je pensais t'avoir perdu ;mais tu es toujours là pour moi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyDim 15 Mai 2011, 21:34

TOBIE a écrit:
je pensais t'avoir perdu ;mais tu es toujours là pour moi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci

Bien sûr que je suis toujours là pour toi et tu ne me perdras pas !
Je me demandais pourquoi tu ne venais plus .... la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... 766225
Et oh bonheur tu es là sunny

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyDim 15 Mai 2011, 21:39

rosedumatin a écrit:
TOBIE a écrit:
je pensais t'avoir perdu ;mais tu es toujours là pour moi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci

Bien sûr que je suis toujours là pour toi et tu ne me perdras pas !
Je me demandais pourquoi tu ne venais plus .... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Et oh bonheur tu es là sunny


I love you j'ai un emploi du temps tres chargé;et le cornu ne me lache pas depuis quelques temps !!!

demain...........
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyDim 15 Mai 2011, 21:49

TOBIE a écrit:
rosedumatin a écrit:
TOBIE a écrit:
je pensais t'avoir perdu ;mais tu es toujours là pour moi [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

merci

Bien sûr que je suis toujours là pour toi et tu ne me perdras pas !
Je me demandais pourquoi tu ne venais plus .... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Et oh bonheur tu es là sunny


I love you j'ai un emploi du temps tres chargé;et le cornu ne me lache pas depuis quelques temps !!!

demain...........

Je comprends tout et je sais combien le cornu peut se coller à nous, j'en ai l'expérience !

C'est qu'il voit que tu avances dans le chemin de Dieu si le cornu se colle à toi et donc c'est bon signe, garde courage et confiance, je prie pour toi.
Quand on gravit la montagne c'est un combat de chaque jour, de toute une vie. Confie ta cause à Marie Notre Mère.

Tu peux toujours m'écrire en MP, tu le sais ....

Oui demain....... I love you
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyMar 17 Mai 2011, 18:41

rosedumatin a écrit:
TOBIE a écrit:

I love you j'ai un emploi du temps tres chargé;et le cornu ne me lache pas depuis quelques temps !!!

demain...........

Je comprends tout et je sais combien le cornu peut se coller à nous, j'en ai l'expérience !

C'est qu'il voit que tu avances dans le chemin de Dieu si le cornu se colle à toi et donc c'est bon signe, garde courage et confiance, je prie pour toi.
Quand on gravit la montagne c'est un combat de chaque jour, de toute une vie. Confie ta cause à Marie Notre Mère.

Tu peux toujours m'écrire en MP, tu le sais ....

Oui demain....... I love you


Mes chers amis , le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] à la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyMer 18 Mai 2011, 07:22

Le cornu peut pafois se mêler du monde, et c'est ce que dénonce ici le pape Benoît XVI :


S’adressant aux participants du congrès organisé par le Conseil pontifical Justice et Paix à l’occasion du cinquantenaire de l’encyclique de Jean XXIII, Mater et Magistra , le pape a dénoncé lundi 16 mai "la finance frénétique" et la "spéculation délétère".

" Dans un discours vigoureux, Benoît XVI a clairement tiré la sonnette d’alarme : « Après la phase la plus aiguë de la crise, le monde de la finance a recommencé à pratiquer avec frénésie des contrats de crédit qui permettent souvent de spéculer sans limites. Des phénomènes de spéculation délétère sont également constatés par rapport aux denrées alimentaires, à l’eau, à la terre, qui finissent par appauvrir encore plus ceux qui vivent dans des conditions précaires ».

« De la même manière, l’augmentation des prix des ressources énergétiques de base, et la recherche d’énergies renouvelables, pilotée parfois par des intérêts économiques à court terme, finissent par avoir des répercussions négatives sur l’environnement et sur l’humanité », a-t-il continué devant les 229 participants au congrès organisé sur le thème « Justice et mondialisation ».

Revenir à « une raison intégrale »

Après ce réquisitoire, Benoît XVI a évoqué un « problème de justice sociale mondiale », et appelé à réaliser la justice « au niveau universel ».

Face à ces déséquilibres, le pape recommande de revenir à « une raison intégrale » ouverte au transcendant, qui fasse renaître « une pensée morale qui dépasse le cadre des éthiques séculaires, comme les éthiques néo-utilitaristes et néo-contractuelles, qui se fondent sur un scepticisme substantiel, et sur une vision principalement immanentiste de l’histoire ».

« Sans la connaissance du vrai bien humain, fait observer le pape, la charité tombe dans le sentimentalisme ; la justice perd sa 'mesure' fondamentale ; le principe de la destination universelle des biens est délégitimé ».

50 ans de Mater et Magistra

Ce mardi, les participants ont travaillé, par continents, sur le thème : « L’homme et son environnement : justice et politique ». Et mercredi, leurs travaux porteront sur « La doctrine sociale de l’Église, expérimentation et bonnes pratiques. »

Ce congrès est organisé jusqu’au 18 mai à l’occasion des 50 ans de l’encyclique de Jean XXIII Mater et Magistra , publiée en 1961, soit 70 ans après la première encyclique sociale d’un pape, Rerum Novarum , de Léon XIII. Ce congrès mondial est organisé par le Conseil pontifical justice et paix."


FRÉDÉRIC MOUNIER, à Rome


Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: avis   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyMer 18 Mai 2011, 07:57

mario-franc_lazur a écrit:
Le cornu peut pafois se mêler du monde, et c'est ce que dénonce ici le pape Benoît XVI :


S’adressant aux participants du congrès organisé par le Conseil pontifical Justice et Paix à l’occasion du cinquantenaire de l’encyclique de Jean XXIII, Mater et Magistra , le pape a dénoncé lundi 16 mai "la finance frénétique" et la "spéculation délétère".

" Dans un discours vigoureux, Benoît XVI a clairement tiré la sonnette d’alarme : « Après la phase la plus aiguë de la crise, le monde de la finance a recommencé à pratiquer avec frénésie des contrats de crédit qui permettent souvent de spéculer sans limites. Des phénomènes de spéculation délétère sont également constatés par rapport aux denrées alimentaires, à l’eau, à la terre, qui finissent par appauvrir encore plus ceux qui vivent dans des conditions précaires ».

« De la même manière, l’augmentation des prix des ressources énergétiques de base, et la recherche d’énergies renouvelables, pilotée parfois par des intérêts économiques à court terme, finissent par avoir des répercussions négatives sur l’environnement et sur l’humanité », a-t-il continué devant les 229 participants au congrès organisé sur le thème « Justice et mondialisation ».

Revenir à « une raison intégrale »

Après ce réquisitoire, Benoît XVI a évoqué un « problème de justice sociale mondiale », et appelé à réaliser la justice « au niveau universel ».

Face à ces déséquilibres, le pape recommande de revenir à « une raison intégrale » ouverte au transcendant, qui fasse renaître « une pensée morale qui dépasse le cadre des éthiques séculaires, comme les éthiques néo-utilitaristes et néo-contractuelles, qui se fondent sur un scepticisme substantiel, et sur une vision principalement immanentiste de l’histoire ».

« Sans la connaissance du vrai bien humain, fait observer le pape, la charité tombe dans le sentimentalisme ; la justice perd sa 'mesure' fondamentale ; le principe de la destination universelle des biens est délégitimé ».

50 ans de Mater et Magistra

Ce mardi, les participants ont travaillé, par continents, sur le thème : « L’homme et son environnement : justice et politique ». Et mercredi, leurs travaux porteront sur « La doctrine sociale de l’Église, expérimentation et bonnes pratiques. »

Ce congrès est organisé jusqu’au 18 mai à l’occasion des 50 ans de l’encyclique de Jean XXIII Mater et Magistra , publiée en 1961, soit 70 ans après la première encyclique sociale d’un pape, Rerum Novarum , de Léon XIII. Ce congrès mondial est organisé par le Conseil pontifical justice et paix."


FRÉDÉRIC MOUNIER, à Rome




Je souhaite que ceux qui se disent chrétiens relisent cette encyclique et la méditent et aussi la mettent en application.
C'est trop facile de brandir un bouquin parlant de justice sociale et de s’asseoir dessus .
L'Eglise a trop souvent soutenu les régimes dictatoriales soit disant chrétien.
Franco, Salazar, Videla, Pinochet,Vichy, etc ...............en Amérique latine.
Des chrétiens on tuer des prêtres comme Mgr Mondero, et des prêtres au Chili des religieuse en Argentine.
Et tout se "beau monde était reçu par les papes"
Qui votent pour le FN en France , il y a des chrétiens ...............
Oui parler de politique devient dangereux.

Parler de la place de l'homme devient gênant.
Pourtant c'est ce qui compte par dessus tout.

Jésus est venu pour les pauvres pour qu'il soit debout, dignes, et reconnus,
Il ne demande pas d'être chrétiens , juifs, musulmans, hâtées, arabes, anglais, français il demande que le respect et les droits soient reconnus entre nous.

On travaille pour gagner sa vie pas pour engraisser celui qui reste chez lui sans rien faire.
On travaille librement sans contrainte.
On travaille pour avoir un salaire descend sans à avoir à le mendier.
On respecte les condition humaine du travail.
On ne fait pas de sélections religieuses et raciales.

Il n'y pas de sales et impurs boulots, tous les travaux sont dignes car ils assurent une bonne vie en société.
Il n'y a pas de castes, dans le travail car tout homme est capable de faire n'importe quel emploi.
Un grand patron, un roi du pétrole est bien content d'avoir des employées qui nettoient leurs maisons et leur WC.

Celui qui méprise le travail de son semblable serra méprisé par Dieu.

Sachons que nous n'avons qu'une seule vie ici bas pour essayer de nous respecter entre nous.
Le travail doit grandir L'Homme pas le rendre esclave.

Si nous voulons que l'humanité vive il est impératif que nous soyons plus solidaire les uns envers les autres.
La VIE dépend de chacun d'entre nous.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyMer 18 Mai 2011, 10:05

ChrisLam a écrit:
Je souhaite que ceux qui se disent chrétiens relisent cette encyclique et la méditent et aussi la mettent en application.
C'est trop facile de brandir un bouquin parlant de justice sociale et de s’asseoir dessus .
L'Eglise a trop souvent soutenu les régimes dictatoriales soit disant chrétien.
Franco, Salazar, Videla, Pinochet,Vichy, etc ...............en Amérique latine.
Des chrétiens on tuer des prêtres comme Mgr Mondero, et des prêtres au Chili des religieuse en Argentine.
Et tout se "beau monde était reçu par les papes"
Qui votent pour le FN en France , il y a des chrétiens ...............
Oui parler de politique devient dangereux.

Parler de la place de l'homme devient gênant.
Pourtant c'est ce qui compte par dessus tout.

Jésus est venu pour les pauvres pour qu'il soit debout, dignes, et reconnus,
Il ne demande pas d'être chrétiens , juifs, musulmans, hâtées, arabes, anglais, français il demande que le respect et les droits soient reconnus entre nous.

On travaille pour gagner sa vie pas pour engraisser celui qui reste chez lui sans rien faire.
On travaille librement sans contrainte.
On travaille pour avoir un salaire descend sans à avoir à le mendier.
On respecte les condition humaine du travail.
On ne fait pas de sélections religieuses et raciales.

Il n'y pas de sales et impurs boulots, tous les travaux sont dignes car ils assurent une bonne vie en société.
Il n'y a pas de castes, dans le travail car tout homme est capable de faire n'importe quel emploi.
Un grand patron, un roi du pétrole est bien content d'avoir des employées qui nettoient leurs maisons et leur WC.

Celui qui méprise le travail de son semblable serra méprisé par Dieu.

Sachons que nous n'avons qu'une seule vie ici bas pour essayer de nous respecter entre nous.
Le travail doit grandir L'Homme pas le rendre esclave.

Si nous voulons que l'humanité vive il est impératif que nous soyons plus solidaire les uns envers les autres.
La VIE dépend de chacun d'entre nous.



Mon cher CHRISLAM, tu as l'étoffe d'un tribun, BRAVO et la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... 175602
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyMer 18 Mai 2011, 22:03

Bonsoir a tous

vous avez une vision romantique des ouvriers et travailleurs de ce pays ,les amis Very Happy
je travaille sur une machine outil depuis 25 ans et je peux vous dire que le travailleur est un homme comme les autres
celui qui peut marcher sur la tete de son collegue pour pouvoir lui piquer sa place....
celui qui leche le c;;;l de son patron pour etre augmenté.....
celui qui laisse tomber son délegué du personnel en pleine negociation(experience personnelle !!!)

arretez de croire que les ouvriers sont des anges;ils creusent souvent eux meme leurs propre tombes

je suis délégué du personnel;et je peux vous dire que la grande majorité des travailleurs de ma boite sont des laches et des pleutres

untel ne veut pas faire de vagues parcqu'il a un petit avantage

l'autre ne veut pas etre trop payé pour ne pas payer de pension alimentaire a sa femme

untel est mieux payé et se fout pas mal de ses collegues

ect ect .................

et des exemples j'en ai a la pelle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: avis   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 19 Mai 2011, 08:01

TOBIE a écrit:
Bonsoir a tous

vous avez une vision romantique des ouvriers et travailleurs de ce pays ,les amis Very Happy
je travaille sur une machine outil depuis 25 ans et je peux vous dire que le travailleur est un homme comme les autres
celui qui peut marcher sur la tete de son collegue pour pouvoir lui piquer sa place....
celui qui leche le c;;;l de son patron pour etre augmenté.....
celui qui laisse tomber son délegué du personnel en pleine negociation(experience personnelle !!!)

arretez de croire que les ouvriers sont des anges;ils creusent souvent eux meme leurs propre tombes

je suis délégué du personnel;et je peux vous dire que la grande majorité des travailleurs de ma boite sont des laches et des pleutres

untel ne veut pas faire de vagues parcqu'il a un petit avantage

l'autre ne veut pas etre trop payé pour ne pas payer de pension alimentaire a sa femme

untel est mieux payé et se fout pas mal de ses collegues

ect ect .................

et des exemples j'en ai a la pelle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et oui le monde ouvrier est bien divisé c'est sa plus grande faiblesse.
Combien d'ouvrier ne veulent pas se syndiquer par peur du patron?
Combien de patron joue le jeux de la divisions pour casser une unité qui se créerait dans l’entreprise?
Combien d’ouvrier ne voient que leurs nombrils et font peu de cas de la solidarité?
Ce qui est grave c'est que les ouvriers ont perdu le sens de la solidarité. Le chacun pour ou le corporatisme sont devenus monnaies courantes.
Et les patrons le savent très bien et c'est leur force à eux.
La faiblesse de la solidarité dans le monde ouvrier fait la force de nos dirigeants d'entreprises financier.

Si tu es militant syndicaliste, délégué du personnel , prend contact avec une équipe d'ACO de ton secteur et tu verra que les actions des ouvriers dans n’importe quel syndicat, parti politique association ne sont pas mortes.
Tu verras que tu n'est pas seul à vouloir agir.

Pense que la vie d'un travailleur vaut plus que tout l'or du monde et pense le fort chaque jour que Dieu fait.
Les petits pas successifs font de grandes avancées.
Bien souvent on est déçu par les copains de boulot , mais continue d'avancer et surtout avance avec eux car ce n'est qu'ensemble qu'on arrive à changer la donne.
Si ton copains à l'entrée de l'atelier est licencié tu doit agir car si cela t'arrive toi qui est au fond de l'atelier il serra trop tard pour agir .

Dieu veut des travailleurs debout, dignes, et qui soient respecté dans leur travail.
Sans ton travail, ta compétence, ta sueur, le patron n'est rien tout seul dans son bureau.
Pense que tu n'es pas seul , c'est ta force à toi .
Mais c'est pas facile.
Bon courage et ne baisse pas les bras tes copains comptent sur toi et toi compte sur tes copains même si leurs réaction est faible.
La dignité mérite d'être défendable. C'est même un devoir d'homme


Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyJeu 19 Mai 2011, 13:04

Bonjour Chrislam

Mon mandat de délégué du personnel,s'arretera debut 2012 et je ne me représenterais pas
Ma santé mentale est en jeu !!!
Je pensais bêtement qu'en tant que Chretien ,je devais aider les plus faibles;mais on ne peut pas aider les autres ;s'ils ne le veulent pas
Notre société est desormais tournée vers la regle du "chacun pour soi"
c'est pour cela que notre pays est ce qu'il est !!!
notre société ressemble tout simplement aux personnes qui la compose

La classe ouvriere n'existe plus;elle a ;elle aussi été rattrapée par les valeurs du "monde"
d'ailleurs beaucoup d'ouvriers voteront FN aux prochaines elections !!!!

fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptyVen 20 Mai 2011, 18:16

TOBIE a écrit:
Bonjour Chrislam

Mon mandat de délégué du personnel ........................................................


Je ne savais pas ; félicitations mon cher TOBIE !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptySam 21 Mai 2011, 10:33

mario-franc_lazur a écrit:
TOBIE a écrit:
Bonjour Chrislam

Mon mandat de délégué du personnel ........................................................


Je ne savais pas ; félicitations mon cher TOBIE !


Bonjour mario

il n'y a rien d'extraordinaire dans mon engagement
les Chretiens devraient investir tous les domaines possible pour aider les plus faibles
malheureusement j'ai pu constater que ce n'etait pas le cas !!!!
le Secours Catholique de ma paroisse compte 15 benevoles;sur ces 15 ;7 catholiques !!!
pourtant a chaque messe l'eglise est pleine de bon paroissiens [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




lol!
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptySam 21 Mai 2011, 15:02

TOBIE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:



Je ne savais pas ; félicitations mon cher TOBIE !


Bonjour mario

il n'y a rien d'extraordinaire dans mon engagement
les Chretiens devraient investir tous les domaines possible pour aider les plus faibles
malheureusement j'ai pu constater que ce n'etait pas le cas !!!!
le Secours Catholique de ma paroisse compte 15 benevoles;sur ces 15 ;7 catholiques !!!
pourtant a chaque messe l'eglise est pleine de bon paroissiens [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




lol!

Et OUIIIIIIIIIIII !

Et quand une équipe d'ACO anime la messe et apporte ce qu'ils vivent ces paroissiens bien pensant disent qu'on ne doit pas faire de politique et des fois vont se plaindre à l’évêque.
Des chrétiens sont convaincus que l'ACO est noyauté par la franc-maçonnerie .
On m'a fait personnellement cette remarque.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptySam 21 Mai 2011, 17:20

TOBIE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
TOBIE a écrit:
Bonjour Chrislam

Mon mandat de délégué du personnel ........................................................


Je ne savais pas ; félicitations mon cher TOBIE !


Bonjour mario

il n'y a rien d'extraordinaire dans mon engagement
les Chretiens devraient investir tous les domaines possible pour aider les plus faibles
malheureusement j'ai pu constater que ce n'etait pas le cas !!!!
le Secours Catholique de ma paroisse compte 15 benevoles;sur ces 15 ;7 catholiques !!!
pourtant a chaque messe l'eglise est pleine de bon paroissiens [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

lol!


Chez nous, il y a saint Vincent de Paul : 100% des vincentiens sont catholiques; je suis tout de même étonné de cette constatation que tu fais là !

Les Catholiques sont au contraire, je pense, réputés pour être volontiers bénévoles dans les associations !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
TOBIE

TOBIE


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptySam 21 Mai 2011, 19:40

mario-franc_lazur a écrit:



Chez nous, il y a saint Vincent de Paul : 100% des vincentiens sont catholiques; je suis tout de même étonné de cette constatation que tu fais là !

Les Catholiques sont au contraire, je pense, réputés pour être volontiers bénévoles dans les associations !!!


et bien;ma paroisse doit etre l'exception qui confirme la règle :lol:
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... EmptySam 21 Mai 2011, 20:42

TOBIE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:



Chez nous, il y a saint Vincent de Paul : 100% des vincentiens sont catholiques; je suis tout de même étonné de cette constatation que tu fais là !

Les Catholiques sont au contraire, je pense, réputés pour être volontiers bénévoles dans les associations !!!


et bien;ma paroisse doit etre l'exception qui confirme la règle :lol:


Un peu hors du sujet, pardonne-moi, mon cher TOBIE, mais tu nous avais raconté une fois que ton curé t'avait proposé de donner la communion . Et où en es-tu sur ce point ???
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty
MessageSujet: Re: la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...   la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
la condition ouvrière en France hier et aujourd'hui ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: