Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
Le Deal du moment : -29%
Prix cassé sur le PC portable LENOVO IDEAPAD 3 ...
Voir le deal
499.99 €
-43%
Le deal à ne pas rater :
Souris Gaming sans fil Logitech G903 LIGHTSPEED
84.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25  Suivant
AuteurMessage
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyMer 22 Jan 2020, 18:47

Rappel du premier message :

22.01.2020

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) se réunit ce mercredi pour déterminer s’il convient de déclarer une « urgence de santé publique de portée internationale ».
Yichang (Chine), le mardi 21 janvier 2020. Tous les voyageurs qui arrivent à la gare de Yichang East portent tous désormais des masques pour tenter d’enrayer la propagation du virus.

Le bilan du nouveau coronavirus s'est encore alourdi mercredi en Chine avec un bilan qui s'élève désormais à 17 morts. Les autorités avertissent que le virus, qui se transmet par les voies respiratoires, pourrait « muter » et se propager plus facilement.....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Sulayman le Jeu 12 Mar 2020, 00:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 00:56

*Encelade* a écrit:
Joanni a écrit:
C'est pas une théorie complotiste, la Chine a fait pression sur l'OMS pour que Taiwan (les chinois continuent de considérer Taiwan comme une province chinoise et pas comme un pays) puisse entrer à l'OMS.

sauf que cela ne fait pas de l' OMS le vassal de la Chine... et que cela n'a aucun rapport avec la situation.

Si cela en a un, explique car je vois pas.

La Chine a posé son veto pour l'entrée de Taiwan. Un directeur de l'OMS en interview l'a stoppé quand la journaliste lui demandait pourquoi Taiwan était exclu ?

Il te faut quoi d'autres comme preuve que c'est la Chine qui empêche Taiwan d'être à l'OMS

Il y a même une pétition : Taïwan : la pétition en faveur de la participation de Taïwan à l'OMS est ouverte à partir d'aujourd'hui jusqu'au 15 mai (deux jours avant l'ouverture de l'Assemblée mondiale de la santé).

https://taiwanforall.org/?fbclid=IwAR0waERzgqdVy9G9ogr2Ch86BYsj9NbrYf-xHipotijEQEqGANAduh2vLak

Et si ça a un rapport avec la situation parce Taiwan gère le problème différemment de la Chine et en opposition avec TOUS les pays occidentaux.


TRIBUNE. « L’OMS doit pleinement collaborer avec Taïwan »

Taïwan a admirablement géré la crise du coronavirus. Il est temps de l’admettre dans l’Organisation mondiale de la Santé, n’en déplaise à Pékin, selon les élus français qui signent cet appel.

https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200331.OBS26883/tribune-l-oms-doit-pleinement-collaborer-avec-taiwan.html
Revenir en haut Aller en bas
eteop




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 01:20

Je vous invite à voir le film Contagion
Il reflète ce que nous vivons aujourd'hui
Dans le film on dit qu'on nous m'en.t sur les morts
Et que le virus mute
Et qu'un habitant sur 12 contactera la maladie




Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 05:57

Sulayman a écrit:
Après les propos scandaleux du prefet de police Lallemant mettant en cause la responsabilité des gens en réanimation dans un état grave en les accusant injustement de ne pas avoir respecter les règles du confinement face à l'épidémie, on a un journaliste télé qui crache des propos scandaleux et racistes en direct lors de la minute de silence en hommage aux morts du covid-19 en Chine  :



L'indescence humaine face à la souffrance des gens n'a-t-elle donc aucune limite ?

Sulayman  Crying or Very sad

Le scandale vient aussi de D trump qui a détourné en payant plus cher au chinois des masques destiné à la France.
Donald (coin coin) >Trump non trompe l'humanité avec ses admirateurs toute l'humanité .
La est le vrai scandale .

Actuellement cette pandémie sert pour les USA, la Chine, La Russie a détruire avec jouissance l'unité européenne déjà bien mal en point.
On ne parle pas de politique mais de situation humaine dont certains profitent pour s'en mettre plein les poche.
Cela n'est peut-être pas un scandale .
Nous avons des faux ennemis et des faux alliés dans ce monde  .


Le nombre de morts en Chine est-ce une réalité ou un résultat de propagande à la chinoise ?
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 08:46

Les masques, nouvel enjeu pour la paix dans le monde ?



Sulayman Neutral
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 11:21

Sulayman a écrit:
Les masques, nouvel enjeu pour la paix dans le monde ?



Sulayman Neutral

Les chinois ont préférer les dollars de Trump que les euro de la France..
La guerre du fric commence !....
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 12:21

BERNARD a écrit:
Sulayman a écrit:
Les masques, nouvel enjeu pour la paix dans le monde ?



Sulayman Neutral

Les chinois ont préférer les dollars de  Trump que les euro de la France..
La guerre du fric commence !....


Le coronavirus pourrait aussi se transmettre en parlant, avancent des scientifiques

Le Parisien Il y a 23 heures

j'en peu plus de l' OMS

il faut une fabrication massive de masque , sinon l'ont s'en sortira pas !!
chaque pays doit s'y mettre , et fabriquer pour son pays !!

plutôt que d'être en extase devant ces rond de cuir , qui imagine avoir la science infuse
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 13:54

Joanni a écrit:
*Encelade* a écrit:
sauf que cela ne fait pas de l' OMS le vassal de la Chine... et que cela n'a aucun rapport avec la situation.

Si cela en a un, explique car je vois pas.

La Chine a posé son veto pour l'entrée de Taiwan. Un directeur de l'OMS en interview l'a stoppé quand la journaliste lui demandait pourquoi Taiwan était exclu ?

Il te faut quoi d'autres comme preuve que c'est la Chine qui empêche Taiwan d'être à l'OMS

Il y a même une pétition : Taïwan : la pétition en faveur de la participation de Taïwan à l'OMS est ouverte à partir d'aujourd'hui jusqu'au 15 mai (deux jours avant l'ouverture de l'Assemblée mondiale de la santé).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et si ça a un rapport avec la situation parce Taiwan gère le problème différemment de la Chine et en opposition avec TOUS les pays occidentaux.

TRIBUNE. « L’OMS doit pleinement collaborer avec Taïwan »

Taïwan a admirablement géré la crise du coronavirus. Il est temps de l’admettre dans l’Organisation mondiale de la Santé, n’en déplaise à Pékin, selon les élus français qui signent cet appel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

mais quel rapport avec la consigne OMS sur les masques??????

a wuhan aussi les masques étaient généralisés....

Tu mêles politiques et santé...... donc non je ne comprends toujours pas ce que ca vient foutre là.... la corée aussi a géré et ils sont à l'OMS... le japon aussi....

Je ne dis pas que taiwan ne doit pas être à l'OMS... mais franchement, ce n'est pas l'absence de taiwan à l'OMS qui a changé la manière de gérer la pandémie de l'OMS.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 15:55

*Encelade* a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Un autre acte altruiste serait de rester chez soi si on a des symptômes de rhume. Porter un masque de protège pas les autres si on pattouille tout avec des mains sales.

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 16:57

gerard2007 a écrit:
BERNARD a écrit:


Les chinois ont préférer les dollars de  Trump que les euro de la France..
La guerre du fric commence !....


Le coronavirus pourrait aussi se transmettre en parlant, avancent des scientifiques

Le Parisien Il y a 23 heures

j'en peu plus de l' OMS

il faut une fabrication massive de masque , sinon l'ont s'en sortira pas !!
chaque pays doit s'y mettre , et fabriquer pour son pays !!

plutôt que d'être en extase devant ces rond de cuir , qui imagine avoir la science infuse


Une chose est certaine on nous masque la vérité ça c'est sur .!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 17:38

BERNARD a écrit:
BERNARD a écrit:


Le scandale vient aussi de D trump qui a détourné en payant plus cher au chinois des masques destiné à la France.
Donald (coin coin) >Trump non trompe l'humanité avec ses admirateurs toute l'humanité .
La est le vrai scandale .

Actuellement cette pandémie sert pour les USA, la Chine, La Russie a détruire avec jouissance l'unité européenne déjà bien mal en point.
On ne parle pas de politique mais de situation humaine dont certains profitent pour s'en mettre plein les poche.
Cela n'est peut-être pas un scandale .
Nous avons des faux ennemis et des faux alliés dans ce monde  .


Le nombre de morts en Chine est-ce une réalité ou un résultat de propagande à la chinoise ?

De la propagande. Il y en a beaucoup plus.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 17:56

Joanni a écrit:
BERNARD a écrit:



Le nombre de morts en Chine est-ce une réalité ou un résultat de propagande à la chinoise ?

De la propagande. Il y en a beaucoup plus.

Je crois que tout le monde fait la propagande qui l'arrange.
On ne sait plus qui croire de nos dirigeants politiques.
C'est la faute à :"pas de chance:"

Oui ! Il va falloir revoir nos manières de penser !...
Ce n'est pas la fin du monde mais le commencement de la fin du monde.
L'important est d'être prêt le jour ou vraiment cela arrivera.
Le maitre souhaite à son retour nous voir au travail de la vigne et de la moisson.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 18:03

60 000 décès et non 3 326 décès officiellement recensés en Chine, Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame, parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas.

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/quand-la-toussaint-chinoise-revele-le-nombre-reel-de-morts-6800383
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 18:08

eteop a écrit:

en le portant on se protège d'abord et si on est atteint on protège les autres
Là où Encelade a raison c'est comment porter et enlever le masque
Le masque en bonbonne est efficace on peut directement pulvériser de l'eau javelisee et ensuite essuyé directement avant de l'enlever
Je vais essayer de trouver une combinaison facile à porter et qu'on peut désinfecter directement avant de l'enlever

Non, les masques ne protègent pas, du moins pas ceux qui n'ont pas les normes minimum FFP2, mais à partir du moment tu protèges les autres, tu te protèges toi même, puisque en portant le masque, tu mets une barrière permettant d'éviter que tu contamines par exemple ton voisin, qui ensuite contamine son enfant, son enfant ensuite le tien, puis le tiens finalement toi.

Par contre ton idée est intéressante, car effectivement comme ceci, tu protèges tes cheveux et tes yeux quand tu es face à une personne, qui ne sait pas qu'elle est porteuse, et qui n'a pas de masque .
Mais dans la logique, il faudrait que tu portes aussi une sur blouse car le reste de ton corps n'est pas protégée, ou du moins que tu changes de vêtements, si tu as été l'extérieur et que tu penses avoir été dans un situation à risque, une fois que tu rentres chez toi.

Bon est pas obligé de tomber dans le trop, car ce n'est pas facile à vivre, et en plus, ben on se rend compte qu'on peut pas tout prévoir, mais continue à faire du mieux que tu peux, car le mieux qu'on peut est toujours mieux que le rien.

Mais bon si tu bosses, et que tu sais que c'est un peu compliqué, ce que tu peux faire, bon ben déjà, mais c'est une consigne d'usage, retirer tes chaussures en rentrant chez toi, mais bon, c'est une habitude que l'on a souvent déjà. Te laver les mains, puis ensuite aller prendre une douche, et changer de vêtement pour porter quelque chose de confortable mais que tu ne portes que chez toi.

Bon c'est des consignes de vie pratique, que bon nombre ont déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 18:19

BERNARD a écrit:
gerard2007 a écrit:



Le coronavirus pourrait aussi se transmettre en parlant, avancent des scientifiques

Le Parisien Il y a 23 heures

j'en peu plus de l' OMS

il faut une fabrication massive de masque , sinon l'ont s'en sortira pas !!
chaque pays doit s'y mettre , et fabriquer pour son pays !!

plutôt que d'être en extase devant ces rond de cuir , qui imagine avoir la science infuse


Une chose est certaine on nous masque la vérité ça c'est sur .!

Oui et non, c'est pas vraiment une volonté de masquer les choses, c'est une vision réaliste que ne pouvant pas faire face, il a fallu inventer pour ne pas avoir à gérer ce que l'on a pu constater quand des gens se sont mis à se battre pour du papier WC : la panique.

En fait, l'angle choisit, si tu écoutes bien, dans le contexte français, c'est de faire tenir sur du long terme, le système de santé dont on dispose pour ne pas le faire " exploser ".

Protéger les soignants.

Or les soignants, conscient de la fragilité du système, puisque pour rappel avant la pandémie, des urgentistes ont démissionné, pour manifester contre les risques que nous encourions de ne pas protéger nos dispositifs de soin en raison des restrictions budgétaires intenables.

Mais, nous les soignants, nous avions conscience que l'on nous a envoyé au casse pipe et si il est dit que 50 % des soignants sont contaminés, je pense qu'en réalité, on est probablement plus dans les 85 %.

en fait la préoccupation est politique, car paradoxe, plus les soignants se donnent à 200 %; avec les risques encourus, y compris pour leurs proches, plus les politiciens vont dire que leur décision sont bonnes, parce que le système de santé tient la route et que donc, on ne peut leur reprocher leur austérité.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 18:46

cailloubleu* a écrit:
*Encelade* a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Un autre acte altruiste serait de rester chez soi si on a des symptômes de rhume. Porter un masque de protège pas les autres si on pattouille tout avec des mains sales.


oui c'est ça, mais en ce qui concerne le rhum, à savoir, même avant le rhum, une simple perte d'odorat est déjà symptomatique.

Donc, oui, il faut que vous montriez le plus rigoureux possible avec vous même, car si il y a bien une chose qu'il faudra éviter, c'est de fréquenter les hôpitaux, car le personnel de santé n'a pas pu suivre la consigne de départ en se confinant pour un simple rhum.

Là c'est ce qui risque de compliquer la situation, dans l'éventualité d'une seconde vague, c'est un manque au niveau de soignants disponibles, car on a du venir travailler sans pouvoir suivre la politique de confinement, et là bien des services vont faire face à un manque d'effectif.

ce pourquoi tu entends que des bénévoles commencent à être sollicité, mais je n'y suis pas favorable, car ils vont être exposé encore plus que les professionnels de santé, parce moins formé, ne serait ce qu'aux gestes barrières dans un univers médicalisé, mais aussi, en devant faire face à une pénurie aussi bien en usages uniques, qu'en médicaments.

Ceux qui vont développé des symptômes graves, trouverons un lit, mais je ne suis pas certains que même un anesthésiste, puisse alors disposé de ce dont il aura besoin pour le soin.

Disons qu'il y a un passage délicat, au niveau des incubations, et une évaluation un peu compliqué pour savoir parmi les soignants, qui a développé les anticorps et qui peut pourra revenir bosser, sans risques de contagion nosocomiale.

A la sortie du confinement, nous serons de nouveau face à l'inconnu.

Aussi, pour ceux qui ont des maladies chroniques, diabète, fragilité cardiaque, etc...nous avons constaté que bien de ces gens, semblent s'être retiré de leur circuit de soin habituel, sans doute pour permettre aux soignants d'être plus focalisé sur la pandémie.

C'est louable, mais pas la chose à faire, car c'est l'effet inverse qui risque de se produire, car faute de conserver le circuit de soin nécessaire, nous craignons une recrudescence d'aggravation qu'il faudra gérer.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyDim 05 Avr 2020, 21:14

Joanni a écrit:
60 000 décès et non 3 326 décès officiellement recensés en Chine, Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame, parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

sans parler des russes... et l'augmentation des cas de pneumonies dès janvier, où le mot coronavirus était interdit....

de nombreux pays qui ne testent pas systématiquement les morts à domicile...



Tonton a écrit:
BERNARD a écrit:



Une chose est certaine on nous masque la vérité ça c'est sur .!

Oui et non, c'est pas vraiment une volonté de masquer les choses, c'est une vision réaliste que ne pouvant pas faire face, il a fallu inventer pour ne pas avoir à gérer ce que l'on a pu constater quand des gens se sont mis à se battre pour du papier WC : la panique.
bah cherche pas, c'est la rhétorique de l'extrême-droite...

L'art de surfer sur la peur..
Citation :

En fait, l'angle choisit, si tu écoutes bien, dans le contexte français, c'est de faire tenir sur du long terme, le système de santé dont on dispose pour ne pas le faire " exploser ".

Protéger les soignants.

Or les soignants, conscient de la fragilité du système, puisque pour rappel avant la pandémie, des  urgentistes ont démissionné, pour manifester contre les risques que nous encourions de ne pas protéger nos dispositifs de soin en raison des restrictions budgétaires intenables.

Mais, nous les soignants, nous avions conscience que l'on nous a  envoyé au casse pipe et si il est dit que 50 % des soignants sont contaminés, je pense qu'en réalité, on est probablement plus dans les 85 %.

en fait la préoccupation est politique, car paradoxe, plus les soignants se donnent à 200 %; avec les risques encourus, y compris pour leurs proches, plus les politiciens vont dire que leur décision sont bonnes, parce que  le système de santé tient la route et que donc, on ne peut leur reprocher leur austérité.
tout à fait... comme on va y arriver..... c'est bien qu'on peut... comme d'hab, plus le personnel s'arrache pour parvenir à soigner, et moins on les écoute.

Tonton a écrit:
cailloubleu* a écrit:



Un autre acte altruiste serait de rester chez soi si on a des symptômes de rhume. Porter un masque de protège pas les autres si on pattouille tout avec des mains sales.


oui c'est ça, mais en ce qui concerne le rhum, à savoir, même avant le rhum, une simple perte d'odorat est déjà symptomatique.
Un rhum arrangé... Un rhum charette??

Very Happy

Citation :


Donc, oui, il faut que vous montriez le plus rigoureux possible avec vous même, car si il y a bien une chose qu'il faudra éviter, c'est de fréquenter les hôpitaux, car le personnel de santé n'a pas pu suivre la consigne de départ en se confinant pour un simple rhum.
nous la cpam nous a dit qu'on serait testé que température supérieure à 38.5.... LOOOOOOL
Citation :


Là c'est ce qui risque de compliquer la situation, dans  l'éventualité d'une seconde vague, c'est un manque au niveau de soignants  disponibles, car on a du venir travailler sans pouvoir suivre la politique de confinement, et là bien des services vont faire face à un manque d'effectif.  

ce pourquoi tu entends que des bénévoles commencent à être sollicité, mais je n'y suis pas favorable, car ils vont être exposé encore plus que les professionnels de santé, parce moins formé, ne serait ce qu'aux gestes barrières dans un univers médicalisé, mais aussi, en devant faire face à une pénurie aussi bien en usages uniques, qu'en médicaments.

Ceux qui vont développé des symptômes graves, trouverons un lit, mais je ne suis pas certains que même un anesthésiste, puisse alors disposé de ce dont il aura besoin pour le soin.

Disons qu'il y a un passage délicat, au niveau des incubations, et une évaluation un peu compliqué pour savoir parmi les soignants, qui a développé les anticorps et qui peut pourra revenir bosser, sans risques de contagion nosocomiale.

A la sortie du confinement, nous serons de nouveau face à l'inconnu.

Aussi, pour ceux qui ont des maladies chroniques, diabète, fragilité cardiaque, etc...nous avons constaté que bien de ces gens, semblent s'être retiré de leur circuit de soin habituel, sans doute pour permettre aux soignants d'être plus focalisé sur la pandémie.

C'est louable, mais pas la chose à faire, car c'est l'effet inverse qui risque de se produire, car faute de conserver le circuit de soin nécessaire, nous craignons une recrudescence d'aggravation qu'il faudra gérer.

il faut aussi compter tous les malades qui ne consultent pas ou retardent la consultation....

une baisse de 40% des avc est constatée dans les services d'urgences..... pourtant, ils doivent le faire leur avc, mais ne consultent pas...

Les dégats collatéraux vont être énormes!

les medecins ont été effondrés quand le gouvernement a dit de différer les consultations non urgentes.... L'urgence les gens ne savent pas forcément la reconnaitre.

Là j'ai un patient dont les ulcères deviennent moches... je voudrais qu'il voit un chir vasculaire, mais il préfère attendre... Un autre qui tourne à 4g de sucre, dont la consult pour la pose d'une pompe à insuline a été différé... bref que de pertes de chance...
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 00:49

Tonton a écrit:
BERNARD a écrit:



Une chose est certaine on nous masque la vérité ça c'est sur .!

Oui et non, c'est pas vraiment une volonté de masquer les choses, c'est une vision réaliste que ne pouvant pas faire face, il a fallu inventer pour ne pas avoir à gérer ce que l'on a pu constater quand des gens se sont mis à se battre pour du papier WC : la panique.

En fait, l'angle choisit, si tu écoutes bien, dans le contexte français, c'est de faire tenir sur du long terme, le système de santé dont on dispose pour ne pas le faire " exploser ".

Protéger les soignants.

Or les soignants, conscient de la fragilité du système, puisque pour rappel avant la pandémie, des  urgentistes ont démissionné, pour manifester contre les risques que nous encourions de ne pas protéger nos dispositifs de soin en raison des restrictions budgétaires intenables.

Mais, nous les soignants, nous avions conscience que l'on nous a  envoyé au casse pipe et si il est dit que 50 % des soignants sont contaminés, je pense qu'en réalité, on est probablement plus dans les 85 %.

en fait la préoccupation est politique, car paradoxe, plus les soignants se donnent à 200 %; avec les risques encourus, y compris pour leurs proches, plus les politiciens vont dire que leur décision sont bonnes, parce que  le système de santé tient la route et que donc, on ne peut leur reprocher leur austérité.
incivisme et manque de clarté du gouvernement , ca va droit dans le mur !
le gouvernement aurait du dire d'emblé la réalité , avec des mesures fortes pour éviter l'affolement général !
quand les soignants seront en arrêts maladie , ils auront gagnés quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 01:23

justement... ils ne se mettent pas en arrêt maladie... infecté ne veut pas dire cloué au lit... une bonne partie le sont sans symptomes, d'autres avec des symptomes très légers...


et "quand les soignants seront en arrêt maladie, ils auront gagné quoi?"

les soignants? rien comme toujours.
les gouvernants? Tout comme d'hab... car ca n'arrivera pas. comme toujours, on pourra tirer et tirer sur la corde, et les soignants resteront majoritairement debout et iront au charbon. Pourquoi? car cela touche à la culpabilité, à la vie et la mort...
Des agents infectés, peu symptomatiques ont été "contraints" à travailler tout de même car il manquait trop de soignants... les soignants infectés symptomatiques sont retournés travailler dès que les symptomes ont régressé... peu importe s'ils étaient encore contaminants. Le port du masque chirurgical est la règle dans l'enceinte des hopitaux, et pas seulement auprès des patients... les masques "altruistes"... les masques à la fois altruiste protecteurs ne sont réservés qu'au risque avéré.


cette crise révèle tous ce qui est bancal dans la société... manque de moyen dans la santé, et utilisation abusive du professionnalisme des soignants.... absence de production en france, trop de délocalisation... éclatement de la production, quand un boulon et son écrou sont fabriqués à des milliers de km l'un de l'autre... jeu politique et compétition d'ego.... déforestation et déconnection de la nature... bref
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 06:50

*Encelade* a écrit:
justement... ils ne se mettent pas en arrêt maladie... infecté ne veut pas dire cloué au lit... une bonne partie le sont sans symptomes, d'autres avec des symptomes très légers...


et "quand les soignants seront en arrêt maladie, ils auront gagné quoi?"

les soignants? rien comme toujours.
les gouvernants? Tout comme d'hab... car ca n'arrivera pas. comme toujours, on pourra tirer et tirer sur la corde, et les soignants resteront majoritairement debout et iront au charbon. Pourquoi? car cela touche à la culpabilité, à la vie et la mort...
Des agents infectés, peu symptomatiques ont été "contraints" à travailler tout de même car il manquait trop de soignants... les soignants infectés symptomatiques sont retournés travailler dès que les symptomes ont régressé... peu importe s'ils étaient encore contaminants. Le port du masque chirurgical est la règle dans l'enceinte des hopitaux, et pas seulement auprès des patients... les masques "altruistes"... les masques à la fois altruiste protecteurs ne sont réservés qu'au risque avéré.


cette crise révèle tous ce qui est bancal dans la société… manque de moyen dans la santé, et utilisation abusive du professionnalisme des soignants.... absence de production en France, trop de délocalisation… éclatement de la production, quand un boulon et son écrou sont fabriqués à des milliers de km l'un de l'autre... jeu politique et compétition d'ego…. déforestation et déconnection de la nature… bref

Quand l'être humain pette plus haut que son postérieur et ne pense qu'au veaux d'or on en paye les conséquences et on est incapable de gérer ces conséquences
Puisque seul le mot rentabilité financière sort de la bouche de nos dirigeants alliés des financiers .

Quand ? Un dirigeant politique parler a-t-il de ""DIGNITE HUMAINE"" ? Dans son programme de gestion de la société.
Oui ! Trop de délocalisation pour le profit de quelques uns qui ce foutent totalement de la situation de pandémie ou de pauvreté dans le monde.
Les boursicoteurs, les trader, les spéculateurs financier n'en ont rien à foutre des morts leur seuls souci est d'entretenir leurs veaux d'or bien planqués dans leur bunkers.
Mais là ! Pas touche, Chasse gardée !
Un seul homme, un seul parti tient sous sa coupe plus de 2.000.000.000 d'êtres humains et souhaiterai mettre sous sa coupe les 5 ou 6.000.000.000 qui restent et qui ne le sont pas encore sous sa coupe. Cet Homme est le veaux d'or chinois.
Car tout communistes qu'ils sont l'odeur de l'argent leur est agréable.

Il y a une seule humanité mais prés de 8.000.000.000 d'individualités qui ne pensent qu'à son nombril personnel.

La Liberté stoppe là ou commence celle de son voisin et comme nous sommes les voisins de nos voisins chaque fait et gestes , parole interfaire sur la vie de son voisin.
De cela certains être humains refusent de l'admettre .
La LIBERTE et l'EGALITE sans FRATERNITE cela ne fonctionne pas.

Actuellement , on voit, on râle, et on continue d'agir pour entretenir nos râles .
Pas étonnant que les monde ne tourne pas rond on ne regarde pas dans la même direction le bien commun.

Après la pandémie nos dirigeants français devront rendre des comptes !
Cela risque d'être très agité …..


Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 07:03

*Encelade* a écrit:
Tonton a écrit:
Aussi, pour ceux qui ont des maladies chroniques, diabète, fragilité cardiaque, etc...nous avons constaté que bien de ces gens, semblent s'être retiré de leur circuit de soin habituel, sans doute pour permettre aux soignants d'être plus focalisé sur la pandémie.

C'est louable, mais pas la chose à faire, car c'est l'effet inverse qui risque de se produire, car faute de conserver le circuit de soin nécessaire, nous craignons une recrudescence d'aggravation qu'il faudra gérer.

il faut aussi compter tous les malades qui ne consultent pas ou retardent la consultation....

une baisse de 40% des avc est constatée dans les services d'urgences..... pourtant, ils doivent le faire leur avc, mais ne consultent pas...

Les dégats collatéraux vont être énormes!

les medecins ont été effondrés quand le gouvernement a dit de différer les consultations non urgentes.... L'urgence les gens ne savent pas forcément la reconnaitre.

Là j'ai un patient dont les ulcères deviennent moches... je voudrais qu'il voit un chir vasculaire, mais il préfère attendre... Un autre qui tourne à 4g de sucre, dont la consult pour la pose d'une pompe à insuline a été différé... bref que de pertes de chance...

Sans oublier les patients atteints de pathologies psychiatriques.....

Je constate une recrudescence des suicides et meurtres (principalement cercle familial)...

Plusieurs cas dans mon secteur.

Avec le recul nous aurons peut-être des chiffres.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 09:52

Oui, Cyril, négliger les conséquences psychiatriques, c'est symptomatique parce que la psychiatrie est un soin négligé, dévalorisé par les principes stoïciens.

D'ailleurs on parle de la problématique des epadh; déjà parce que les professionnels de la gérontologie savent qu'au départ, ils disposent encore moins de moyen que leur collègues, par exemple des services d'urgences, qui ont pourtant déjà de bonne raison de lancer les alertes.

Et pour les structures médico social aussi ça craint, surtout que certaines fonctionnent sans forfait soin, là où justement on retrouve le plus de malades psy stabilisés.

Donc déjà le soucis, c'est la confusion des genres, la confusion entre lancer une alerte et se plaindre ou entre responsabilité et culpabilité. C'est difficile de s'inscrire dans un démarche de responsabilisation, pourtant nécessaire pour progresser, quand on l'associe à la notion d'être coupable. Etre responsable ne signifie pas être coupable.

La toute puissance de l'electron libre, petit chefaillon, est une réalité dans les structures de soin, et dans la calcul des responsabilités, même si les directives viennent de plus haut, c'est difficile de calculer les réelles responsabilités, car c'est lui qui va sauter pour couvrir justement les responsabilités qui viennent de plus haut.

Le système organigramme est conçu pour que la responsabilité incombe toujours au plus petit. Car faute d'usage unique, c'est une partie du personnel qui est considéré à usage unique.

Ce pourquoi bien des professionnels de santé font le choix du libéral, malgré les difficultés là aussi parfois sidérantes, pour échapper à ce système de castes. Car parfois, heureusement ce n'est pas toujours comme ça, mais c'est rencontré, même les AS et les IDE ne se mélangent pas. Faut pas confondre les serviettes et les chiffons, un jour m'a ton dit.

Donc déjà ce que je pourrai souligner, c'est que justement, le personnel de santé, a dans un élan solidarité fonctionné avec plus d'horizontalité. Même des médecins ont parfois assumé des taches de brancardiers, et ça franchement, pour les soignants, c'était formidable dans le nécessaire soutient psychologique d'une équipe.

par contre au niveau de l’administration et c'est sans doute là que les grondes vont venir, on peut pas dire qu'elle se soit montré solidaire des soignants, comme toujours, en ne dégnant pas entendre ce qu'ils disent.

Enfin certaines ci, mais d'autres pas du tout, puisque certains ont vite fait de quitter le navire pour se protéger et comme je l'ai expliqué, d'autres, la mienne, a réellement interdit de prendre pourtant les précautions d'usage.

Donc encore sur le mot, entre ne pas pouvoir fournir le matériel et l'interdire, ce n'est pas la même chose, et là, je vois les choses venir, puisque la haute administration, feint l'ignorance en prétextant une méconnaissance du terrain.

Ce pourquoi, ceux qui risquent de payer les pot cassés, c'est l'encadrement de proximité, qui connait le terrain, et qui aurait du se montrer solidaire des soignants, en informant justement des réalités du terrain.

Or, je pense qu'il l'a fait, mais qu'il s'est heurté à un mur, et comme ce genre de consignes contre gouvernementales et à l'antipode de ce que tu as pu toi même voir, restent orale, c'est parole contre parole.

Ce le jeu des chaises musicales, je pense que certains ont même reçu des menaces pour qu'ils passent ces consignes hors normes, des menaces de perte de post.

Mais je te dirai que c'est la même chose dans les équipes de base, certains se laissent tondre, d'autant qu'à la base, au niveau des AS, peu ont la science de l'écrit ou ne savent pas se servir des mots à bon escient.

Du coup, peut savent se défendre comme il faudrait. Mais bon, il y a les " vieux briscards " dans mon genre, et je ne suis pas le seul à avoir faire le nécessaire pour contrecarrer la tonte, déjà en signalant que je refusai d'appliquer les consignes tant qu'elles restaient orales. Je veux un écrit car je m'en tient uniquement aux écrits : les paroles s'envolent et les écrits restent.

On s'est partager les tâches entre vieux briscards.

Et oui, les vieux peuvent être utiles, faut pas les laisser crever, car d'ailleurs ls masques alternatifs, qui de plus s'imposent pour la sortie des confinements, c'est une idée de qui ? pas de l'administration en tout cas, et qui se sont dit, tient on va en produire pour aider : les vieux qui savent à quoi peut servir une machine à coudre.

Car la morale de l'histoire est là, dans l'idée que c'est pas grave si les vieux meurent, finalement, c'est les vieux qui viennent à notre secoure.

A méditer.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 11:37

Joanni a écrit:
60 000 décès et non 3 326 décès officiellement recensés en Chine, Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame, parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'en cite un paragraphe :

"Pour Marie Holzman, présidente de Solidarité Chine, les informations qui filtrent par la diaspora nous parlent non pas de 3 000 morts, mais de près de 60 000. Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame. Je ressens cela comme quelque chose d’insupportable. Parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas. C’est l’alarme lancée par huit médecins qui permet de dater le début de l’épidémie."
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 11:59

Joanni a écrit:
60 000 décès et non 3 326 décès officiellement recensés en Chine, Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame, parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


La gouvernance chinoise est composer d'un bande d’incompétents obnubilé par les principes d'un parti dit communiste qu'il veut maintenir par tous les moyens.
[......] chez certains de nos gouvernants est un dogme politique.
Ils ont la bonne place et la bonne paye.

La gouvernance chinois et les autres gouvernances des autres pays du globe parlent-ils de dignité, de Vie, de liberté, d'égalité ?
Non on ne parle que de chiffre monétaire, de rentabilité, de profits, de replis sur soi.
Dans un navire , quand l'eau s'infiltre , si l’équipage et son commandant n’écopent pas le navire finira par couler.
Le premier a écoper c'est le commandant pour montrer l'exemple à l'équipage .

Nous sommes devant la nocivité du libéralisme financier et ses conséquences sur l'humanité.
On ne vote pas pour ceux qui gèrent le monde en ne pensant que fric pour le fric.

Si un pays ne fait pas de tout à l'égout le pays finit par sentir mauvais et meurt de sa propre mort dans sa M........

Entre 1939 et 1947 le monde était solidaire contre les régimes fasciste.
Cette solidarité n'existe plus devant un Virus qui tue l'humanité tranquillement sans bruit.
Tout le monde y va de son "Y-A-CAS" et de son j-m-en-fout du voisin

Les petits font plus d'effort que les grands de ce monde pour faire en sorte de sortir de cette pandémie .

Si on pens ait qu'on n'est pas tout seul mais 7.000.000.000 de tout seuls = UNE HUMANITÉ

On achète pas 100 rouleau de PQ la pandémie ne donne pas la chiasse
On achète pas 40kg de farine en pensant que certains n'en auront pas.
On ne stocke pas en sachant que certains n'ont pas les moyens de stocker!
On ne râle pas en disant c'est la faute à ceux qui nous gouvernent alors qu'on ne respecte pas soi même les consignes de sécurité !
Il faut stopper les ras qui quittent le navire pour contaminer chez les autres.

Il y tant de choses à faire ensemble pour stopper cette pandémie si simple.
Prévoir
Voir,
Ecouter,
Réfléchir,
Agir ensemble.
(pétunia devrai comprendre le sens de ces mots)
VOIR-JUGER-AGIR
C'est que font des chrétiens en Mission Ouvrière - ACE, JOC, ACO, CMR, REP, PO, ....MMTC
Dans certains pays et certains milieux sociaux ils ne sont pas appréciés voir combattus.
Pourtant Ils ce réclame de l’Évangile de Jésus.

Être solidaire aujourd'hui c'est rester chez soi .
Paradoxe peut-être mais y-a pas mieux.

Je pense qu'on est assez intelligent pour comprendre qu'on est pas seul .
On ne demande que partager .
Savoir donner c'est aussi savoir recevoir !

Revenu : 1.000.000€ >>> don 10€ >>>> peut payer moins d’impôts
Revenu :100€ >>>>>>> don 5€ >>>>> paye toujours des impôts
Qui donne le plus et ce prive le plus ?
Qu'elle est le don qui plaira le plus à Dieu ?

Jésus remet les pendules à l'heure quand il voit dans le temple une pauvre veuve et un riche pharisien faire leur oboles au temple !
Cela ne vous pause pas des question sur la valeur de ce qu'on est et de ce qu'on donne.
On vit dans un monde ou l'on juge les gens en fonction de ce qu'ils possèdent et de leurs rangs dans la société.
( la possession et le rang social ne sont pas des dogme qui assure l’accession au paradis !)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 12:05

mario-franc_lazur a écrit:
Joanni a écrit:
60 000 décès et non 3 326 décès officiellement recensés en Chine, Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame, parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas.

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/quand-la-toussaint-chinoise-revele-le-nombre-reel-de-morts-6800383


J'en cite un paragraphe :

"Pour Marie Holzman, présidente de Solidarité Chine, les informations qui filtrent par la diaspora nous parlent non pas de 3 000 morts, mais de près de 60 000.  Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame. Je ressens cela comme quelque chose d’insupportable. Parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas.  C’est l’alarme lancée par huit médecins qui permet de dater le début de l’épidémie."

Ce qui est encourageant c'est qu'il y a beaucoup de chinois qui sont en colère contre le PCC et ses mensonges au sujet du Covid-19.

Vous allez dire que je fais une fixation, mais c'est la Chine qui a fait pression sur l'OMS pour que Taiwan n'y soit pas. IL n'y a que 5 morts à Taiwan, et ils ont une expertise de ce genre de situation qui pourrait être profitable à tout le monde, c'est bien pour ça qu'il y a une pétition pour faire rentrer ce pays à l'OMS.

Il faudrait que les pays occidentaux qui n'ont pas le culture du masque fassent à l'avenir comme beaucoup de pays asiatiques qui ont connus ce genre d'épidémie virale.

La Chine ne fait que [......], c'est son ADN.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 12:07

BERNARD a écrit:
Joanni a écrit:
60 000 décès et non 3 326 décès officiellement recensés en Chine, Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame, parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas.

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/quand-la-toussaint-chinoise-revele-le-nombre-reel-de-morts-6800383

La gouvernance chinoise est composer d'un bande d’incompétents obnubilé par les principes d'un parti dit communiste qu'il veut maintenir par tous les moyens.
[......] chez certains de nos gouvernants est un dogme politique.
Ils ont la bonne place et la bonne paye.

La gouvernance chinois et les autres gouvernances des autres pays du globe parlent-ils de dignité, de Vie, de liberté, d'égalité ?
Non on ne parle que de chiffre monétaire, de rentabilité, de profits, de replis sur soi.
Dans un navire , quand l'eau s'infiltre , si l’équipage et son commandant n’écopent pas le navire finira par couler.
Le premier a écoper c'est le commandant pour montrer l'exemple à l'équipage .

Nous sommes devant la nocivité du libéralisme financier et ses conséquences sur l'humanité.
On ne vote pas pour ceux qui gèrent le monde en ne pensant que fric pour le fric.

Si un pays ne fait pas de tout à l'égout le pays finit par sentir mauvais et meurt de sa propre mort dans sa M........

Entre 1939 et 1947 le monde était solidaire contre les régimes fasciste.
Cette solidarité n'existe plus devant un Virus qui tue l'humanité tranquillement sans bruit.
Tout le monde y va de son "Y-A-CAS" et de son j-m-en-fout du voisin

Les petits font plus d'effort que les grands de ce monde pour faire en sorte de sortir de cette pandémie .

Si on pens ait qu'on n'est pas tout seul mais 7.000.000.000 de tout seuls = UNE HUMANITÉ

On achète pas 100 rouleau de PQ la pandémie ne donne pas la chiasse
On achète pas 40kg de farine en pensant que certains n'en auront pas.
On ne stocke pas en sachant que certains n'ont pas les moyens de stocker!
On ne râle pas en disant c'est la faute à ceux qui nous gouvernent alors qu'on ne respecte pas soi même les consignes de sécurité !
Il faut stopper les ras qui quittent le navire pour contaminer chez les autres.

Il y tant de choses à faire ensemble pour stopper cette pandémie si simple.
Prévoir
Voir,
Ecouter,
Réfléchir,
Agir ensemble.
(pétunia devrai comprendre le sens de ces mots)
VOIR-JUGER-AGIR
C'est que font des chrétiens en Mission Ouvrière - ACE, JOC, ACO, CMR, REP, PO, ....MMTC
Dans certains pays et certains milieux sociaux ils ne sont pas appréciés voir combattus.
Pourtant Ils ce réclame de l’Évangile de Jésus.

Être solidaire aujourd'hui c'est rester chez soi .
Paradoxe peut-être mais y-a pas mieux.

Je pense qu'on est assez intelligent pour comprendre qu'on est pas seul .
On ne demande que partager .
Savoir donner c'est aussi savoir recevoir !

Revenu : 1.000.000€ >>> don 10€ >>>> peut payer moins d’impôts
Revenu :100€ >>>>>>> don 5€ >>>>> paye toujours des impôts
Qui donne le plus et ce prive le plus ?
Qu'elle est le don qui plaira le plus à Dieu ?

Jésus remet les pendules à l'heure quand il voit dans le temple une pauvre veuve et un riche pharisien faire leur oboles au temple !
Cela ne vous pause pas des question sur la valeur de ce qu'on est et de ce qu'on donne.
On vit dans un monde ou l'on juge les gens en fonction de ce qu'ils possèdent  et de leurs rangs dans la société.
( la possession et le rang social ne sont pas des dogme qui assure l’accession au paradis !)

Il faut lire les tweets de l'ambassade de Chine en France, c'est édifiant. Ils sont d'une arrogance...


La Chine enverra 1 milliard de masque à la France seulement si la France achète en retour les équipements 5G de Huawei.

No comment.

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 12:16

Je tiens à partager mon fou rire du matin...

En pleine crise Covid, le président de l'Agence régionale de Santé (sic) de la région Grand Est confirme le plan de "restructuration" du CHRU de Nancy avec la suppression de centaines de lits et de soignants. Il ne voit tout simplement pas de raison de changer de trajectoire.

LOOL

Le gars il voit pas! "Aucune raison de changer de trajectoire" looooool ...

Alors certes, cela a provoqué un tollé (bien que jusque là, tous les responsables politiques n'y trouvaient rien à redire... mais bon, une épidémie cela aide à ouvrir les yeux... peut etre... en tout cas, tant que le grand public regarde... mais quand plus personne ne regardera?).
Certes, le ministre de la santé a dit que cela serait suspendu jusqu'à nouvelle consultation.

Mais je trouve que cela illustre tellement bien le cynisme et le mépris de ces gens pour le personnel qui oeuvre pour la santé.

Ce n'est pas comme si avant l'arrivée du Covid, les hopitaux n'avaient pas mené des mouvements de grèves et n'avait pas tenté d'alerter le grand public... ce n'est pas comme si les soignants n'avaient pas hurlé depuis des années contre la politique du toujours moins. Non... et bien ce directeur, bien au chaud dans son bureau, il ne voit pas pourquoi il faudrait ne pas continuer à casser le système de santé....

Je suis sure que la suppression de son poste n'est pas prévu par contre... ni de son armée de petite mains qui planchent en permanence pour trouver quoi supprimer, comment toujours plus pietiner les soignants...



Ben quoi après tout, les héros en blouse blanche se font applaudir, flattés, portés au firmament du respect.... ca devrait leur suffire!



@joanni ben quoi c'est pas la chine la coupable........ c'est des sportifs américains de passage à wuhan qui ont déclenché la pandémie...... Oui, ils ont honte de rien.

La 5g le truc qui fera bondir les émissions de CO2 et qui va précipiter la crise climatique....
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 12:37

*Encelade* a écrit:
justement... ils ne se mettent pas en arrêt maladie... infecté ne veut pas dire cloué au lit... une bonne partie le sont sans symptomes, d'autres avec des symptomes très légers...


et "quand les soignants seront en arrêt maladie, ils auront gagné quoi?"

les soignants? rien comme toujours.
les gouvernants? Tout comme d'hab... car ca n'arrivera pas. comme toujours, on pourra tirer et tirer sur la corde, et les soignants resteront majoritairement debout et iront au charbon. Pourquoi? car cela touche à la culpabilité, à la vie et la mort...
Des agents infectés, peu symptomatiques ont été "contraints" à travailler tout de même car il manquait trop de soignants... les soignants infectés symptomatiques sont retournés travailler dès que les symptomes ont régressé... peu importe s'ils étaient encore contaminants. Le port du masque chirurgical est la règle dans l'enceinte des hopitaux, et pas seulement auprès des patients... les masques "altruistes"... les masques à la fois altruiste protecteurs ne sont réservés qu'au risque avéré.

cette crise révèle tous ce qui est bancal dans la société... manque de moyen dans la santé, et utilisation abusive du professionnalisme des soignants.... absence de production en france, trop de délocalisation... éclatement de la production, quand un boulon et son écrou sont fabriqués à des milliers de km l'un de l'autre... jeu politique et compétition d'ego.... déforestation et déconnection de la nature... bref

et oui, et comme toujours, tu verras que les parlementaires vont se faire mousser, en disant, vous avez vu, nous avez tenu bon, votez pour moi.

Quoi austérité ? ben non, vous avez bien vu, on s'en est très bien sorti. Alors quels sont les lits qu'on supprime pour faire des économies ? A ben ceux qui ne tournent pas à plein régime, c'est pas rentable...

On parle des quels, ceux qui ont permis de dégorger les hôpitaux du grand est et de l’île de France ? Euh.....

tu veux un ruhm ?

Ca fait l'affaire des américains, ben voyons...pour sûr le problème ne peut  pas être français !

Tout était orchestré d'avance, mais la priorité, faire tenir le système hospitalier, peu importe ce qu'on raconte, c'est pas grave, la vague arrive, il faut que les décisions que les politiques ont pris dans le domaine de la santé, ne soit pas remises en question.

Or justement, les américains, eux, sont super mal barré avec le leur. Dans l'état de New york, 5 jours de prévision avant que ça explose. Les conséquences économiques, elles sont déjà là, car l'activité cessant, c'est 10 millions de chômeurs supplémentaires; sans mutuelle pour prendre en charge les frais....ça promet.

Soit plus de traitement pour faire face, soit pas d'argent pour faire fonctionner leur structure, ou pour éviter les impayés, ben on soigne pas. Je me demande comment les américains ont peu orchestré de se tirer une balle dans le pied.

Quand aux chinois, ils cherchent des alliés, puisque isolé dans les alliances entre les grandes puissances, là, ils volent au secoure de tout le monde, d'ailleurs les italiens le savent, ils sont reconnaissant envers la Chine d'avoir fait ce que l'Europe n'a pas fait.

Car le soucis Chinois, vu qu'en plus les activités ont cessé, c'est de pouvoir manger.  la Chine est très dépendante d'importation de nourriture, car elle produit peu, une grande partie des terres chinoises n'étant pas assez  nourricières, surtout vu la taille de la population.

Certes elle a trop d'intérêt économique en Europe de toute façon pour la plomber, mais elle est aussi trés dépendante de l'économie mondiale pour les ressources alimentaires.

Non, le soucis, c'est que l'homme empiète de plus en plus sur des territoires jusque là sauvage, et du coup, ben là, il  a rencontré un virus inconnu, c'est tout.

Donc si il y a un responsable, c'est la déforestation et la frénésie du capitalisme ultra libéral.

Or ce système là n'est pas prêt de cesser, car si on parle de repenser l'économie, vers une économie plus sociale, il semblerait que pour le moment, quand on parle de la reprise du travail, il a une fois de plus l'idée d'un système à l'américaine ( qui pourtant s'effondre ) et de grosse inégalité, car une fois de plus, il serait question que les petits salariés qui ont été mis aux chômages techniques , pour compenser travaillent d’avantage, même le dimanche et que leur durée de congés soient réduite, du nombre du jour chômé pendant le confinement.

Ben voyons et pour ceux qui ont eu la chance de compenser par télé travail, pas de soucis, encore des inégalités....

C'est au débat en ce moment, et bien sûr de qui vient cette proposition sidérante ? ben de l’exécutif.

Solidarité...lol....voyez nos soignants, vous avez vu comment on est solidaire en France, on est vraiment formidable...cocorico et vive la république, vive la France. Au suivant...personnel à usage unique.


*Encelade* a écrit:
Je tiens à partager mon fou rire du matin...

En pleine crise Covid, le président de l'Agence régionale de Santé (sic) de la région Grand Est confirme le plan de "restructuration" du CHRU de Nancy avec la suppression de centaines de lits et de soignants. Il ne voit tout simplement pas de raison de changer de trajectoire.

LOOL

Le gars il voit pas! "Aucune raison de changer de trajectoire" looooool ...

Alors certes, cela a provoqué un tollé (bien que jusque là, tous les responsables politiques n'y trouvaient rien à redire... mais bon, une épidémie cela aide à ouvrir les yeux... peut etre... en tout cas, tant que le grand public regarde... mais quand plus personne ne regardera?).
Certes, le ministre de la santé a dit que cela serait suspendu jusqu'à nouvelle consultation.

Mais je trouve que cela illustre tellement bien le cynisme et le mépris de ces gens pour le personnel qui oeuvre pour la santé.

Ce n'est pas comme si avant l'arrivée du Covid, les hopitaux n'avaient pas mené des mouvements de grèves et n'avait pas tenté d'alerter le grand public... ce n'est pas comme si les soignants n'avaient pas hurlé depuis des années contre la politique du toujours moins. Non... et bien ce directeur, bien au chaud dans son bureau, il ne voit pas pourquoi il faudrait ne pas continuer à casser le système de santé....

Je suis sure que la suppression de son poste n'est pas prévu par contre... ni de son armée de petite mains qui planchent en permanence pour trouver quoi supprimer, comment toujours plus pietiner les soignants...

Ben quoi après tout, les héros en blouse blanche se font applaudir, flattés, portés au firmament du respect.... ca devrait leur suffire!

@joanni ben quoi c'est pas la chine la coupable........ c'est des sportifs américains de passage à wuhan qui ont déclenché la pandémie...... Oui, ils ont honte de rien.

La 5g le truc qui fera bondir les émissions de CO2 et qui va précipiter la crise climatique....

et oui, tu vois, il n'a pas fallu attendre longtemps pour confirmer que le soucis majeur de cette épidémie, c'est de pouvoir y faire face, ce qui explique le ralenti, puisqu'il semblerait que le scénario que nous vivons était envisagé dés le mois d'octobre 2019. Certes envisagé seulement.

Ce pourquoi au départ, il a été dit, que ce serait qu'en Chine, ou que les masques ne sont pas nécessaire, bref un tas d'éléments, d'une stratégie élaborée politiquement, car la priorité  était de faire tenir le système hospitalier, tel qu'il est, c'est à dire que si, on se demande pourquoi, on pas réagit avant, ne serait qu'en prévoyant plus de moyen médicaux, y compris dans l'usage unique, c'est bien pour faire tenir le système tel qu'il est.

Afin de dire qu'il est bien tel qu'il est, et que rien ne soit remis en cause pour poursuivre ensuite le démantèlement. Car si le système avait explosé, ce qui aurait été dramatique, là on pourrait dire, on vous avez pourtant prévenu.

la différence entre tel qu'il est et tel qu'il devrait être.

Mais personne, y compris parmi les soignants, ne voulait que ceci arrive car se serait dramatique pour la population. Nous notre fonction c'est de donner le maximum face à la mort, forcement, peu importe les circonstances, le soin en lui même est souvent relatif à l'urgence, c'est à dire pas le choix, il faut faire avec ce que l'on a.

Et c'est sur ça, que les services fonctionnent, instrumentaliser les vocations pour compenser les restrictions car la vocation en elle même, ne peut pas, corrompre le soin, elle fera que tu donnes toujours tout ce qu'on attend de toi.

Et toute la politique du management des équipes de soin est basé sur ça et depuis des années, et une fois de plus ce qui est entretenu, c'est l'image du soignant dévoué, on est coincé.

Tu comprends le malaise soignant ? ce n'est pas à titre personne, car  ça concerne tout le monde, puisque toi même en tant que soignant, tu peux avoir besoin de soin, et ta famille aussi, mais c'est comme ci tu vois un piège se refermer et que tu ne peux rien faire; tu sais que tu tombes dedans.

Car le risque majeur, c'est la démotivation et c'est ça le pire, car du coup, vu les conditions, on te dit, mais tire toi, reste pas là....

Il y avait avant 1 IDE sur 5 qui changer d'orientation professionnelle, au bout de 5 ans,  à cause du burn out, avant la pandémie, c'était passé à 1 sur 3. Là imagine ? On conduit les soignants au casse pipe, mais qui voudra ensuite faire le job ?

On te demandes de sacrifier ta vie, de prendre des risques énormes de contamination pour toi et tes proches, qui peut avoir en vocation de faire ceci ?

Tu vois la complexité de la situation, car à la base, oui c'est un super job, plein de bonnes  intentions et bonnes valeurs, mais il se dégrade de plus en plus, mais on continue à dire, oh, vous faites un joli métier. Bravo.

C'est ce genre de piège que sais tendre le diable. Car un esprit mauvais quand il n'est pas intelligent, n'est pas dangereux, on n'a rien à craindre, mais quand il est extrêmement intelligent, il est alors très dangereux.




Au fait, sur l'équipe ou je travaille en ce moment, on est plus que 4, dont 3 de nuits. Sur le secteur infecté, c'est au total maintenant, 8 résidant sur 10; avérés Codiv 19, dont 2 seulement ont été transféré. Bon on suppose aussi que sur les 2 autres cantous, il y aussi des infectées, mais on ferme les yeux, parce qu'on ne peut plus faire face.

Il y a des aides, parfois extérieures, donc des mouvements de personnels, et on suppose que du coup; les 2 autres FAM, sont aussi contaminé, mais on peut plus faire face. Là, de jour, celui ci, il ne reste plus que Michelle, c'est la seule, elle est désespérée, elle dort plus, elle n'arrive plus à dormir. Elle fait mal au coeur quand tu la regardes.

Bon pour moi et mon collègue musulman, forcement, il y a la foi, nous on sait, les prophètes nous ont avertis, donc on sait. Pour l'instant, c'est notre amitié qui nous tiens; on s'est mis d'accord, on compte l'un sur l'autre pour mercredi prochain.

Le matériel est enfin à disposition, depuis hier. Mais il n'y a plus grand chose, je pense que sans doute mercredi, quand je reprend, il n'y aura plus. D'ailleurs les secteur qui avaient le droit de l'utiliser, commencent  aussi à s'inquiéter, car ils voient aussi que le stock ne suffira pas.

Donc, il va y avoir une grosse vague aussi de manifestions des soignants, j'espère que ceux qui nous ont applaudit seront aussi présent avec nous à ce moment. Qu'ils se montrent aussi solidaire.

C'est pas sûr, les beaux jours arrivent, et quand je vois ces imbéciles, je te jure....j'ai voudrai pouvoir les faire venir bosser avec moi, peut être qu'ils comprendrons....
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 15:44

Joanni a écrit:
BERNARD a écrit:



La gouvernance chinoise est composer d'un bande d’incompétents obnubilé par les principes d'un parti dit communiste qu'il veut maintenir par tous les moyens.
[......] chez certains de nos gouvernants est un dogme politique.
Ils ont la bonne place et la bonne paye.

La gouvernance chinois et les autres gouvernances des autres pays du globe parlent-ils de dignité, de Vie, de liberté, d'égalité ?
Non on ne parle que de chiffre monétaire, de rentabilité, de profits, de replis sur soi.
Dans un navire , quand l'eau s'infiltre , si l’équipage et son commandant n’écopent pas le navire finira par couler.
Le premier a écoper c'est le commandant pour montrer l'exemple à l'équipage .

Nous sommes devant la nocivité du libéralisme financier et ses conséquences sur l'humanité.
On ne vote pas pour ceux qui gèrent le monde en ne pensant que fric pour le fric.

Si un pays ne fait pas de tout à l'égout le pays finit par sentir mauvais et meurt de sa propre mort dans sa M........

Entre 1939 et 1947 le monde était solidaire contre les régimes fasciste.
Cette solidarité n'existe plus devant un Virus qui tue l'humanité tranquillement sans bruit.
Tout le monde y va de son "Y-A-CAS" et de son j-m-en-fout du voisin

Les petits font plus d'effort que les grands de ce monde pour faire en sorte de sortir de cette pandémie .

Si on pens ait qu'on n'est pas tout seul mais 7.000.000.000 de tout seuls = UNE HUMANITÉ

On achète pas 100 rouleau de PQ la pandémie ne donne pas la chiasse
On achète pas 40kg de farine en pensant que certains n'en auront pas.
On ne stocke pas en sachant que certains n'ont pas les moyens de stocker!
On ne râle pas en disant c'est la faute à ceux qui nous gouvernent alors qu'on ne respecte pas soi même les consignes de sécurité !
Il faut stopper les ras qui quittent le navire pour contaminer chez les autres.

Il y tant de choses à faire ensemble pour stopper cette pandémie si simple.
Prévoir
Voir,
Ecouter,
Réfléchir,
Agir ensemble.
(pétunia devrai comprendre le sens de ces mots)
VOIR-JUGER-AGIR
C'est que font des chrétiens en Mission Ouvrière - ACE, JOC, ACO, CMR, REP, PO, ....MMTC
Dans certains pays et certains milieux sociaux ils ne sont pas appréciés voir combattus.
Pourtant Ils ce réclame de l’Évangile de Jésus.

Être solidaire aujourd'hui c'est rester chez soi .
Paradoxe peut-être mais y-a pas mieux.

Je pense qu'on est assez intelligent pour comprendre qu'on est pas seul .
On ne demande que partager .
Savoir donner c'est aussi savoir recevoir !

Revenu : 1.000.000€ >>> don 10€ >>>> peut payer moins d’impôts
Revenu :100€ >>>>>>> don 5€ >>>>> paye toujours des impôts
Qui donne le plus et ce prive le plus ?
Qu'elle est le don qui plaira le plus à Dieu ?

Jésus remet les pendules à l'heure quand il voit dans le temple une pauvre veuve et un riche pharisien faire leur oboles au temple !
Cela ne vous pause pas des question sur la valeur de ce qu'on est et de ce qu'on donne.
On vit dans un monde ou l'on juge les gens en fonction de ce qu'ils possèdent  et de leurs rangs dans la société.
( la possession et le rang social ne sont pas des dogme qui assure l’accession au paradis !)


Il faut lire les tweets de l'ambassade de Chine en France, c'est édifiant. Ils sont d'une arrogance...

C’est dans les gènes de leurs dirigeant .
Dans ce pays aucune constatation n'est permise au nom de la démocratie chinoise basées sur la dictature d’un parti qui n'a de nom que communiste mais extrêmement capitaliste.

Quand on a 2.000.000.000 d'habitant on ne va pas voler chez les voisins .
Le commerce juteux entre la chine et les USA au sujet des masques n'est plus à démontrer.
Tout est bon pour eux de détruire l’Europe.
Il y a assez de place en Chine pour cultiver di riz.

Quand la Chine s'éveillera a dit un ministre français.
Moi je dis quand les chinois ce réveillerons leurs dirigeant auront la mauvaise place.
Quand ce pays soutien la Corée du Nord on est en droit de douter de leur moralité politique.

Les chinois veulent faire du fric avec la pandémie c'est clair !


Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 15:57

mario-franc_lazur a écrit:
Joanni a écrit:
60 000 décès et non 3 326 décès officiellement recensés en Chine, Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame, parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'en cite un paragraphe :

"Pour Marie Holzman, présidente de Solidarité Chine, les informations qui filtrent par la diaspora nous parlent non pas de 3 000 morts, mais de près de 60 000.  Le gouvernement a réussi le tour de force de cacher la réalité de l’ampleur du drame. Je ressens cela comme quelque chose d’insupportable. Parce que dès la fin novembre, début décembre il y a eu les premiers cas.  C’est l’alarme lancée par huit médecins qui permet de dater le début de l’épidémie."

Mais tout le monde sait qu'un membre du PC Chinois ne ment jamais
Quand l'un d'entre eux dit la vérité on le limoge rapidement et on le suicide.
Tout le monde sait que les chinois sont des voleurs de technologies.
Bientôt il vont nous vendre des Air Bus , Des TGV dont la technologie vient de France.
Il commencent avec les masques .

Comment ce fait-il qu'en Chine une fabrication de masques est rentable et qu'en France elle n'est pas rentable ?

C'est la politique du grand nombre qui gère le monde actuellement à cela ce mêle la finance toujours la finance.

On est victime du matérialisme humain mais on ne prend pas conscience que c'est nous mêmes qui nous nous mettons dans cette situation.

Quand on sème l'injustice on récolte la révolution .

On a coupé la tête de Louis XVI pour moins que cela.

Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 21:47

Aux dernières nouvelles,

Boris Johnson, le 1er ministre anglais, l'homme fort du Brexit, est en soin intensif car il est atteint du virus covid-19.

A suivre.....

Sulayman Neutral
Revenir en haut Aller en bas
eteop




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 21:50

bonsoir

il parait que le virus passe de l'homme au chat

les choses ne vont pas s'arranger aussi facilement
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 22:04

Sulayman a écrit:
Aux dernières nouvelles,

Boris Johnson, le 1er ministre anglais, l'homme fort du Brexit, est en soin intensif car il est atteint du virus covid-19.

A suivre.....

Sulayman Neutral
le masque devient obligatoire pour tous dans certaine ville !
amende de 38 Euros !
ca devient d'un comique sans nom
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 23:25

Joanni a écrit:
La Chine enverra 1 milliard de masque à la France seulement si la France achète en retour les équipements 5G de Huawei.

No comment.

*Encelade* a écrit:
[...] La 5g le truc qui fera bondir les émissions de CO2 et qui va précipiter la crise climatique....

BERNARD a écrit:
[...] Les chinois veulent faire du fric avec la pandémie  c'est clair !

Business is business..... king No

Même lorsque ce business cause la mort et la destruction.... Sad

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyLun 06 Avr 2020, 23:30

eteop a écrit:
bonsoir

il parait que le virus passe de l'homme au chat

les choses ne vont pas s'arranger aussi facilement

Et au chien... et au tigre.... qui est le suivant ?

Nous le savons depuis janvier / février.

Mais pas de panique cher Eteop, il n'y-a pas encore eu de cas sévère ni de morts parmi ces animaux à priori.

Et aucune transmission à l'homme n'a été observée jusqu'à présent.

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyMar 07 Avr 2020, 01:06

Tonton a écrit:

Il y avait avant 1 IDE sur 5 qui changer d'orientation professionnelle, au bout de 5 ans,  à cause du burn out, avant la pandémie, c'était passé à 1 sur 3. Là imagine ? On conduit les soignants au casse pipe, mais qui voudra ensuite faire le job ?

On te demandes de sacrifier ta vie, de prendre des risques énormes de contamination pour toi et tes proches, qui peut avoir en vocation de faire ceci ?

Tu vois la complexité de la situation, car à la base, oui c'est un super job, plein de bonnes  intentions et bonnes valeurs, mais il se dégrade de plus en plus, mais on continue à dire, oh, vous faites un joli métier. Bravo.

C'est ce genre de piège que sais tendre le diable. Car un esprit mauvais quand il n'est pas intelligent, n'est pas dangereux, on n'a rien à craindre, mais quand il est extrêmement intelligent, il est alors très dangereux.
un billet d'humeur que je partage:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Applaudissements pour les soignants à 20h : la fausse bonne idée?
23 MARS 2020 PAR THÉO PORTAIS

Depuis une semaine, tous les soirs à 20h, les fenêtres s'ouvrent, et des applaudissements et des hourras résonnent pour célébrer les personnels hospitaliers, en première ligne dans la crise sanitaire. Une intention peut-être louable, mais qui pourrait avoir des conséquences néfastes si elle n'est pas un tant soit peu questionnée.

Suis-je le seul à être mal à l’aise avec ces applaudissements, tous les soirs à 20h, pour célébrer l’engagement du personnel hospitalier dans la lutte contre le coronavirus ?

Non pas que les personnes qui œuvrent pour sauver des vies en ce moment ne méritent pas notre admiration, loin de là. Mais de quoi ces applaudissements sont-ils le signe exactement ?

Pour quelle raison tout ce secteur professionnel, ignoré depuis des années par les pouvoirs publics, se retrouve soudainement porté au pinacle ? Parce qu’ils sauvent des vies ? A priori pas, puisque c’est ce qu’ils font tous les jours en temps normal. Parce qu’ils font leur travail dans des conditions déplorables ? Non plus, cela fait des années que c’est ainsi, que la situation empire, et que leurs nombreux appels au secours sont restés lettre morte. Non, la raison c’est évidemment la conjoncture actuelle, qui rend leurs conditions de travail encore plus déplorables que d’habitude : tellement déplorables qu’ils sauvent désormais des vies au péril de la leur. Des « héros », a dit Macron.

Voilà donc ce que l’on applaudit : leur sens du sacrifice. Je ne veux pas parler en leur nom, mais ça doit leur faire une belle jambe. La mégalomanie existe dans tous les corps de métiers, mais je doute que beaucoup de celles et ceux qui sont mobilisés en ce moment dans les hôpitaux se considèrent eux-mêmes comme des héros.

Ce qui me dérange surtout, c’est que ce processus d’héroïsation est d’abord le fait d’une classe politique qui, depuis des années, n’a que faire des revendications de celles et ceux qu’elle érige maintenant en sauveurs de la nation. On peut rappeler les chiffres les plus récents : plus de 8 mois de grève et de manifestations en 2019, presque 300 services d’urgences en grève à l’automne dernier, plus de 1000 médecins chefs de services démissionnaires de leurs fonctions administratives en janvier, le tout pour dénoncer le manque de personnel, de matériel, la suppression des services d’urgences de proximité, des lits, bref, tout ce que la salade sémantique d’une gestion managériale de l’hôpital public (« restructuration », « redéploiement », « fusion », « modernisation », et j’en passe) ne parvient que médiocrement à masquer.

L’ironie de l’histoire, c’est que c’est précisément l’absence de réponses adéquates à leurs revendications qui fait aujourd’hui des personnels hospitaliers des « héros ». Auraient-ils été élevés à ce rang par le chef de l’état s’ils étaient en nombre suffisant ? S’il y avait de larges stocks de gel hydroalcoolique et de masques ? Du matériel en bon état ? Le nombre de lits nécessaires ? Si les salaires étaient attractifs ? Bref, si les moyens de faire face à une crise de cette ampleur leur avaient été donnés ? Probablement pas. A défaut d’avoir répondu à leurs demandes, le gouvernement tente de booster un peu leur égo en espérant que cela leur donnera le petit surplus de motivation et d’estime de soi qui compensera les carences matérielles. Combien de temps faut-il attendre avant de dire ce que l’on pense d’une telle attitude ? S’il est évident qu’ils partent d’une bonne intention, les applaudissements quotidiens portent toutefois en eux le risque d’être les garants de cette stratégie gouvernementale de gestion de la crise absolument nauséabonde. Continuera-t-on à les applaudir, ces femmes et ces hommes, une fois cette sinistre période derrière nous ? Rien n’est moins sûr. Entre une héroïsation de circonstance et la validation implicite de leurs conditions d’exercice, la frontière semble sacrément ténue.

C’est toujours dans des moments de tension, de drame, dans des situations extrêmes qu’apparaissent les héros. Et il en apparaîtra toujours : on peut avoir plein de raisons de ne plus avoir foi en l’humanité, notre espèce n’est pas qu’un ramassis de déchets, quand même. Le problème, c’est que le héros (en tant que construction sociale, pas l’individu) empêche de se poser les bonnes questions sur ce qui a suscité son apparition : on se gargarise de son attitude exemplaire, érigée en valeur morale universelle dont l’ensemble du corps social fait l’éloge, puisqu’elle était de toute façon déjà la sienne, bien évidemment. Et il faut dire que la France en a connu, des héros, ces derniers temps : les militaires tués dans une opération anti-terroriste au Mali, Arnaud Beltrame, les pompiers luttant contre l’incendie de Notre-Dame, la rédaction de Charlie Hebdo, entre autres. Cela nous a-t-il incité à questionner, au minimum, nos modes de lutte contre le terrorisme ? Non. Nos politiques budgétaires culturelles ? Non plus. A défendre toujours plus la liberté d’expression ? Big LOL.

Une société qui a besoin de héros pour rester debout est une société malade – c’est le cas de le dire. L’exemple actuel est particulièrement frappant : l’Etat se saisit du personnel hospitalier qu’il a méprisé et humilié pendant des années pour soudainement l’idolâtrer et opérer à travers lui une forme de narcissisation dont l’unique but est de masquer ses propres inconséquences. Au risque de faire de la psychologie de comptoir, essayez donc de remplacer dans cette dernière phrase « Etat » par « individu A » et « personnel hospitalier » par « individu B » ; le cas me semble assez sérieux. Adhérer à un élan d’unité nationale dont le fondement me semble avant tout relever du domaine du pathologique, très peu pour moi. Surtout que la conséquence de ce grand moment patriotique, dans lequel aucune voix discordante ne saurait être tolérée, risque d’être, les expériences passées nous le prouvent, une absence totale de remise en question de notre fonctionnement en tant que société et des soi-disant valeurs qui sont les nôtres. Evidemment, pourquoi se remettre en question alors qu’on a des héros pour nous rappeler quel est le véritable esprit de la nation ? Si l’on avait le courage de regarder les choses en face, on se rendrait compte que les personnels hospitaliers ne sont pas les héros de cette crise : ils en sont des victimes. Et leurs héros à eux, Superbudget, Spiderembauche et Captain Salaire, restent désespérément des personnages de fiction.

Alors soit, je veux bien sortir sur mon balcon tous les soirs à 20h pour les applaudir, parce que c’est vrai qu’ils font un travail remarquable. Mais seulement si à 20h15, tout le monde se remet à sa fenêtre pour conspuer le gouvernement et dénoncer les conditions de travail qui sont les leurs depuis des années. Il est louable, et pas injustifié, de prendre ces femmes et ces hommes pour des héros ; mais il faut être vigilants à ce que, d’un même mouvement, ils ne soient pas aussi pris pour des imbéciles.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyMar 07 Avr 2020, 05:53

eteop a écrit:
bonsoir

il parait que le virus passe de l'homme au chat

les choses ne vont pas s'arranger aussi facilement

oui,, j'ai entendu ça aussi, mais qu'au chat, aux animaux domestiques.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyMar 07 Avr 2020, 06:17

Oui, ce mot résume bien l'envers du décors, les coulisses que l'on cherche à masquer.

Dans ma situation, au départ, il aurait simplement suffit de renvoyer la collègue, ou du lui un fournir, un masque, et on en ne serait pas à ça. Au premier cas avérés, pareil, une seule tenue complète aurait suffit pour éviter l’hécatombe d'aujourd'hui.

Mais voilà; ce n'est pas qu'il y avait pas le moyen de fournir aussi peu, mais ce n'est pas la directive, la directive c'est d'ouvrir un centre Covid et de le faire fonctionner. Et faut voir les directives, un monde d'écart.

Donc 16 lits covid à la pointe, mais combien dans les autres structures médico sociale et gérontologique ? largement plus au total, et là tu n'as rien. Mais voilà comme toujours on montre la façade, comme à la télé, on montre toujours du personnel équipé, mais jamais, ceux qui comme moi, n'ont droit à rien.

La réalité ? J'ai une connaissance qui a un ami qui livre le matériel, et je sais quand le matériel arrive sur l'établissement, mais j'entend ensuite le dénis et ce dénis, va jusqu'à faire croire qu'on n'a pas de covid dans les services et que tout va bien.

Au départ, c'est à savoir , une partie du matériel à disparu. Ben déjà, certains collègues ont de suite, détourné pour l'usage perso, mais il serait question aussi que des cartons de masques ont été détourné, pour semble t-il, fournir les services de Mairie. Ce qui reste à prouver, c'est ce qui l'on semble avoir compris moi et mon ami, puisque selon lui, la marie n'a pas été livre de quoique ce soit, mais c'est vrai ce monde fonctionne de cette façon, chacun pour sa pomme.

Donc moi quand j'entend prirotité aux soignants, ben c'est un peu comme le mot d'humeur que tu viens te poster Encelade, car la réalité, c'est que depuis des années, ils passent en dernier, et là aussi.

Bien sûr pas ceux qui sont utiles pour les façades, et pas non plus, ceux qui sont bien placé. Car tu vois dans mon établissement, des médecins, équipés de FFP2, sans jamais aller au contact et toi, pas tu n'y as pas droit alors que tu vas au contact.


Mais tu vois, le soucis Encelade, c'est que le monde aime vivre des illusions qu'on lui donne. Je ne sais pas si tu connais 1984 d'Orwell, mais le passage ou Winston est torturé et manipulé psychologiquement est à lire, à la fin du roman.

Donc c'est aussi pourquoi les gens applaudissent, pour pouvoir croire à ses illusions, parce qu'ils ont besoin d'y croire. Et c'est comme pour la solidarité, on s'illusionne qu'elle existe, parce que même si elle n'est pas, on a besoin d'y croire.

La France solidaire ? lol, c'est un pays surtout communautariste, et je ne parle pas que de religion, non d'un ensemble de castes, des énarques, des agricultures, des bretons, des youtubers, des métalleux, des lgbt, des vegans, OM ou PSG, etc...on a jamais vu autant.

Ben ce n'est pas que ces castes sont bonnes ou mauvaises, ce n'est pas la question, c'est juste que la réalité, ce que notre société est surtout divisée.
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyMar 07 Avr 2020, 08:38

Tonton a écrit:

Mais tu vois, le soucis Encelade, c'est que le monde aime vivre des illusions qu'on lui donne. Je ne sais pas si tu connais 1984 d'Orwell, mais le passage ou Winston est torturé et manipulé psychologiquement est à lire, à la fin du roman.

Donc c'est aussi pourquoi les gens applaudissent, pour pouvoir croire à ses illusions, parce qu'ils ont besoin d'y croire. Et c'est comme pour la solidarité, on s'illusionne qu'elle existe, parce que même si elle n'est pas, on a besoin d'y croire.

Toi et Encelade, vous etes des "heros" sacrifiés sur l'hotel du Dieu-Argent alors contentez-vous des beaux discours des menteurs qui nous dirigent....



Sulayman Neutral

Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyMar 07 Avr 2020, 10:13

Sulayman a écrit:
Tonton a écrit:

Mais tu vois, le soucis Encelade, c'est que le monde aime vivre des illusions qu'on lui donne. Je ne sais pas si tu connais 1984 d'Orwell, mais le passage ou Winston est torturé et manipulé psychologiquement est à lire, à la fin du roman.

Donc c'est aussi pourquoi les gens applaudissent, pour pouvoir croire à ses illusions, parce qu'ils ont besoin d'y croire. Et c'est comme pour la solidarité, on s'illusionne qu'elle existe, parce que même si elle n'est pas, on a besoin d'y croire.

Toi et Encelade, vous etes des "heros" sacrifiés sur l'hotel du Dieu-Argent  alors contentez-vous des beaux discours des menteurs qui nous dirigent....



Sulayman  Neutral



Qui te prouve, l'ami, qu'un Véran, par exemple, nous ment?
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyMar 07 Avr 2020, 10:34

Chers amis, pas de politique sur le forum.

Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 2129354088

Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 1892655765

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 EmptyMar 07 Avr 2020, 12:42

Coronavirus : le port du masque devient obligatoire au Maroc

Depuis ce mardi 7 avril 2020, le port du masque devient obligatoire"pour l'ensemble des personnes autorisées à se déplacer" pendant le confinement décrété par le Maroc, a annoncé un communiqué officiel. La décision a été annoncée à l'issue d'une réunion du conseil du gouvernement pour un meilleur contrôle de l'épidémie.

Le Maroc a instauré le 19 mars un "état d'urgence sanitaire", avec un confinement total et obligatoire pour tous, sauf pour ceux disposant d'un permis de circuler dérogatoire pour se rendre à leur travail.

Source : https://fr.news.yahoo.com/coronavirus-port-masque-devient-obligatoire-102228628.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)    Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)  - Page 24 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 1)
Revenir en haut 
Page 24 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: