Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
Le Deal du moment : -67%
TECHWOOD Mini Friteuse et Appareil à fondu ...
Voir le deal
14.14 €

 

 interview de Abdelrahim Ali

Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry Jean

Thierry Jean


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyVen 28 Fév 2020, 17:12

ALI: L'Islam n'est pas figé pour moi, et la spiritualité prime sur la politique, dont elle doit être séparée. Je dis souvent aux musulmans: "Si vous voulez vivre en France, vous devez être laïcs, et si cela ne vous plaît pas, ok, rentrez chez vous." J'affirme en effet qu'un musulman croyant peut et doit accepter la laïcité. Ceci est valable pour les croyants de toute religion, d'ailleurs - comme l'a dit Macron - pour tous ceux qui auraient un problème avec la laïcité et les lois de la République française qui ne sont pas négociables. Il est faux de dire qu'un musulman ne peut pas s'intégrer à des lois non musulmanes. S'il a une foi saine, privée, non politisée, il peut la vivre sans réclamer d'exceptions juridiques et communautaristes et sans ennuyer personne et vivre de la sorte en harmonie avec des lois en vigueur non-musulmanes, avant tout laïques, donc faites pour faire vivre ensemble croyants ou non croyants de toute religion. Le gouvernement français a été jusqu'à maintenant bien trop laxiste. Il devrait expulser sans remords tous les gens qui veulent appliquer la Charia en France et/ou refusent la Laïcité et les lois républicaines. Ces musulmans manipulés par les Fréristes doivent comprendre que la constitution et les lois laïques elles-mêmes sont un bienfait pour eux et leur foi, car les lois des pays démocratiques sont protectrices de la foi de chacun, la laïcité étant à distance égale de toutes les religions. Même un musulman y a un intérêt, s'il n'a pas une vision politique et fanatique de sa religion, et s'il est éduqué par des personnes éclairées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyVen 28 Fév 2020, 17:39

Thierry Jean a écrit:
ALI: L'Islam n'est pas figé pour moi, et la spiritualité prime sur la politique, dont elle doit être séparée. Je dis souvent aux musulmans: "Si vous voulez vivre en France, vous devez être laïcs, et si cela ne vous plaît pas, ok, rentrez chez vous." J'affirme en effet qu'un musulman croyant peut et doit accepter la laïcité. Ceci est valable pour les croyants de toute religion, d'ailleurs - comme l'a dit Macron - pour tous ceux qui auraient un problème avec la laïcité et les lois de la République française qui ne sont pas négociables. Il est faux de dire qu'un musulman ne peut pas s'intégrer à des lois non musulmanes. S'il a une foi saine, privée, non politisée, il peut la vivre sans réclamer d'exceptions juridiques et communautaristes et sans ennuyer personne et vivre de la sorte en harmonie avec des lois en vigueur non-musulmanes, avant tout laïques, donc faites pour faire vivre ensemble croyants ou non croyants de toute religion. Le gouvernement français a été jusqu'à maintenant bien trop laxiste. Il devrait expulser sans remords tous les gens qui veulent appliquer la Charia en France et/ou refusent la Laïcité et les lois républicaines. Ces musulmans manipulés par les Fréristes doivent comprendre que la constitution et les lois laïques elles-mêmes sont un bienfait pour eux et leur foi, car les lois des pays démocratiques sont protectrices de la foi de chacun, la laïcité étant à distance égale de toutes les religions. Même un musulman y a un intérêt, s'il n'a pas une vision politique et fanatique de sa religion, et s'il est éduqué par des personnes éclairées.

 https://www.atlantico.fr/rdv/3587648/comment-poser-la-question-du-separatisme-islamiste-en-france-



La France est un pays laïque et les lois française sont laïque, le citoyen français doit donc , se soumettre aux lois française qu'ils soit musulman ou autre... par contre , si ce citoyen n'est pas d'accord avec une loi ou veut une loi exceptionnelle il peut en faire la demande C'est son droit en tant que citoyen... les juges ou le gouvernement décideront s'il vont accepter ou non la loi .
Revenir en haut Aller en bas
bon croyant




interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyVen 28 Fév 2020, 19:53

Thierry Jean a écrit:
. Il devrait expulser sans remords tous les gens qui veulent appliquer la Charia en France


sincèrement , je ne crois pas qu'il y a des musulmans qui veulent appliquer la charia en France.


c'est un peu louche ce que tu dis. je peux comprendre qu'il applique la charia sur lui meme mais comment peut-il l'appliquer sur d'autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyVen 28 Fév 2020, 20:06

Thedjezeyri14 a écrit:
Thierry Jean a écrit:
ALI: L'Islam n'est pas figé pour moi, et la spiritualité prime sur la politique, dont elle doit être séparée. Je dis souvent aux musulmans: "Si vous voulez vivre en France, vous devez être laïcs, et si cela ne vous plaît pas, ok, rentrez chez vous." J'affirme en effet qu'un musulman croyant peut et doit accepter la laïcité. Ceci est valable pour les croyants de toute religion, d'ailleurs - comme l'a dit Macron - pour tous ceux qui auraient un problème avec la laïcité et les lois de la République française qui ne sont pas négociables. Il est faux de dire qu'un musulman ne peut pas s'intégrer à des lois non musulmanes. S'il a une foi saine, privée, non politisée, il peut la vivre sans réclamer d'exceptions juridiques et communautaristes et sans ennuyer personne et vivre de la sorte en harmonie avec des lois en vigueur non-musulmanes, avant tout laïques, donc faites pour faire vivre ensemble croyants ou non croyants de toute religion. Le gouvernement français a été jusqu'à maintenant bien trop laxiste. Il devrait expulser sans remords tous les gens qui veulent appliquer la Charia en France et/ou refusent la Laïcité et les lois républicaines. Ces musulmans manipulés par les Fréristes doivent comprendre que la constitution et les lois laïques elles-mêmes sont un bienfait pour eux et leur foi, car les lois des pays démocratiques sont protectrices de la foi de chacun, la laïcité étant à distance égale de toutes les religions. Même un musulman y a un intérêt, s'il n'a pas une vision politique et fanatique de sa religion, et s'il est éduqué par des personnes éclairées.

 https://www.atlantico.fr/rdv/3587648/comment-poser-la-question-du-separatisme-islamiste-en-france-





La France est un pays laïque et les lois française sont laïque, le citoyen français doit donc , se soumettre aux lois française qu'ils soit musulman ou autre... par contre , si ce citoyen n'est pas d'accord avec une loi ou veut une loi exceptionnelle il peut en faire la demande C'est son droit en tant que citoyen... les juges ou le gouvernement décideront s'il vont accepter ou non la loi .

Salut,

J'aurais plutot tendance à dire, mon cher Thierry Jean, que la France est un pays chrétien à dominance catholique (fille ainé de l'Eglise) et que dans sa constitution, il y a une loi, celle de 1905 définissant la séparation du pouvoir religieux de l'Eglise et du pouvoir politique.

Donc dire que le citoyen français en particulier musulman doit se soumettre aux lois françaises laiques est totalement inexacte. Il faut replacer les mots d'une manière juste.
Si je suis la logique de ta phrase alors je dirais que la liberté individuelle de culte religieux est soumis à la loi de 1905, ce qui n'est pas exacte, non ?

Respectueusement,
Sulayman interview de Abdelrahim Ali  871642
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyVen 28 Fév 2020, 20:18

Sulayman a écrit:


Salut,

J'aurais plutot tendance à dire, mon cher Thierry Jean, que la France est un pays chrétien à dominance catholique (fille ainé de l'Eglise) et que dans sa constitution, il y a une loi, celle de 1905 définissant la séparation du pouvoir religieux de l'Eglise et du pouvoir politique.

Donc dire que le citoyen français en particulier musulman doit se soumettre aux lois françaises laiques est totalement inexacte. Il faut replacer les mots d'une manière juste.
Si je suis la logique de ta phrase alors je dirais que la liberté individuelle de culte religieux est soumis à la loi de 1905, ce qui n'est pas exacte, non ?

Respectueusement,
Sulayman interview de Abdelrahim Ali  871642

Se soumettre aux lois laïque ça veut dire ne pas meler la religion à l'état et non pas séparer la religion de soi même  mais , peut être que je te comprends mal .
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyVen 28 Fév 2020, 20:29

Thedjezeyri14 a écrit:
Sulayman a écrit:


Salut,

J'aurais plutot tendance à dire, mon cher Thierry Jean, que la France est un pays chrétien à dominance catholique (fille ainé de l'Eglise) et que dans sa constitution, il y a une loi, celle de 1905 définissant la séparation du pouvoir religieux de l'Eglise et du pouvoir politique.

Donc dire que le citoyen français en particulier musulman doit se soumettre aux lois françaises laiques est totalement inexacte. Il faut replacer les mots d'une manière juste.
Si je suis la logique de ta phrase alors je dirais que la liberté individuelle de culte religieux est soumis à la loi de 1905, ce qui n'est pas exacte, non ?

Respectueusement,
Sulayman interview de Abdelrahim Ali  871642

Se soumettre aux lois laïque ça veut dire ne pas meler la religion à l'était et non pas séparer la religion de soit même  mais , peut être que je te comprend mal .

Il faut bien reprendre ce qui dit la loi, mon cher Thedj.

Aujourd'hui, on donne beaucoup d'interprétation idéologique basé sur un laicisme athéiste.

Si comme tu dis, "se soumettre aux lois laiques ça veut dire ne pas méler la religion à l'Etat" alors il faut qu'il y ait réciprocité de l'Etat envers les religions et appliquer le principe de neutralité ce qui n'est pas le cas en France de nos jours puisque les politiques passent leur temps à se meler des affaires religieuses.
Et si un citoyen religieux commet des actes répréhensibles tel que des crimes alors il sera jugé comme un citoyen ordinaire et n'aura pas de circonstance aggravante du fait de sa religion puisque qu'en France, nous sommes dans le pincipe de neutralité des institutions dans le cadre judiciaire définit par la loi de 1905.

La laicité est avant tout une loi permettant de définir un espace de cohabitation pacifique entre religieux et athé mais pas simple tous les jours Wink

Respectueusement,
Sulay interview de Abdelrahim Ali  871642
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptySam 29 Fév 2020, 10:29

Thierry Jean a écrit:
ALI: .............................................
 https://www.atlantico.fr/rdv/3587648/comment-poser-la-question-du-separatisme-islamiste-en-france-


Abdelrahim Ali :
Directeur-fondateur du Centre des études du Moyen-Orient (Paris). - Président du Centre arabe des recherches et des études (Caire). - Rédacteur en chef du quotidien égyptien Al-Bawaba (en 2017).
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Thierry Jean

Thierry Jean


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptySam 29 Fév 2020, 10:44

Sulayman a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Se soumettre aux lois laïque ça veut dire ne pas meler la religion à l'était et non pas séparer la religion de soit même  mais , peut être que je te comprend mal .

Il faut bien reprendre ce qui dit la loi, mon cher Thedj.

Aujourd'hui, on donne beaucoup d'interprétation idéologique basé sur un laicisme athéiste.

Si comme tu dis, "se soumettre aux lois laiques ça veut dire ne pas méler la religion à l'Etat" alors il faut qu'il y ait réciprocité de l'Etat envers les religions et appliquer le principe de neutralité ce qui n'est pas le cas en France de nos jours puisque les politiques passent leur temps à se meler des affaires religieuses.
Et si un citoyen religieux commet des actes répréhensibles tel que des crimes alors il sera jugé comme un citoyen ordinaire et n'aura pas de circonstance aggravante du fait de sa religion puisque qu'en France, nous sommes dans le pincipe de neutralité des institutions dans le cadre judiciaire définit par la loi de 1905.

La laicité est avant tout une loi permettant de définir un espace de cohabitation pacifique entre religieux et athé mais pas simple tous les jours Wink

Respectueusement,
Sulay interview de Abdelrahim Ali  871642

Bonjour Sulayman,
je pense que l'état n'a pas envie de se mêler des religions mais face à l'entrisme de certaines confréries pour essayer d'imposer la reconnaissance que l'islam est différent, et a donc le droit de contrevenir à notre principe de laïcité, il se doit d'intervenir; c'est pour cela qu'il est bon de rappeler que l'on ne peut vivre en France et profiter de l'état providence sans adhérer aux lois de la république.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptySam 29 Fév 2020, 11:25

bon croyant a écrit:
Thierry Jean a écrit:
. Il devrait expulser sans remords tous les gens qui veulent appliquer la Charia en France


sincèrement , je ne crois pas qu'il y a des musulmans qui veulent appliquer la charia en France.

c'est un peu louche ce que tu dis. je peux comprendre qu'il applique la charia sur lui meme mais comment peut-il l'appliquer sur d'autres ?

L'Ifop a calculé que 46% des Musulmans de France sont "soit totalement sécularisés, soit en train d'achever leur intégration" sans renier leur religion. Un deuxième groupe, représentant 25%, est plus pieux et plus identitaire tout en rejetant le voile intégral.

Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société". Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle.
Dans le détail, comme le met en exergue Le JDD, 29% des interrogés se sont également déclarés "d'accord" à l'affirmation suivante: "La loi islamique (charia) est plus importante que la loi de la République".
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Maryam

Maryam


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptySam 29 Fév 2020, 17:40

mario-franc_lazur a écrit:

   
Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société". Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle.
Dans le détail, comme le met en exergue Le JDD, 29% des interrogés se sont également déclarés "d'accord" à l'affirmation suivante: "La loi islamique (charia) est plus importante que la loi de la République".

Dommage qu'il n'y ait pas de détails, quelles lois de la charia?
Il y a clairement des lois de la république que des chrétiens rechignent à suivre aussi, tout ce qui a un rapport avec l'homosexualité, aux théories du genre, demain peut-être sur l'euthanasie, sur le mariage pour tous, le remariage après divorce.

Et dans quels domaines la charia entre-t-elle en concurrence avec les lois lois civiles, c'est point par point qu'il faudrait en parler.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptySam 29 Fév 2020, 17:48

mario-franc_lazur a écrit:
bon croyant a écrit:


sincèrement , je ne crois pas qu'il y a des musulmans qui veulent appliquer la charia en France.

c'est un peu louche ce que tu dis. je peux comprendre qu'il applique la charia sur lui meme mais comment peut-il l'appliquer sur d'autres ?

L'Ifop a calculé que 46% des Musulmans de France sont "soit totalement sécularisés, soit en train d'achever leur intégration" sans renier leur religion. Un deuxième groupe, représentant 25%, est plus pieux et plus identitaire tout en rejetant le voile intégral.
   
Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société". Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle.
Dans le détail, comme le met en exergue Le JDD, 29% des interrogés se sont également déclarés "d'accord" à l'affirmation suivante: "La loi islamique (charia) est plus importante que la loi de la République".
C'est cailloubleu qui va pas comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptySam 29 Fév 2020, 17:52

gerard2007 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


L'Ifop a calculé que 46% des Musulmans de France sont "soit totalement sécularisés, soit en train d'achever leur intégration" sans renier leur religion. Un deuxième groupe, représentant 25%, est plus pieux et plus identitaire tout en rejetant le voile intégral.
   
Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société". Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle.
Dans le détail, comme le met en exergue Le JDD, 29% des interrogés se sont également déclarés "d'accord" à l'affirmation suivante: "La loi islamique (charia) est plus importante que la loi de la République".
C'est cailloubleu qui va pas comprendre...
 Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptySam 29 Fév 2020, 18:09

mario-franc_lazur a écrit:
bon croyant a écrit:

sincèrement , je ne crois pas qu'il y a des musulmans qui veulent appliquer la charia en France.

c'est un peu louche ce que tu dis. je peux comprendre qu'il applique la charia sur lui meme mais comment peut-il l'appliquer sur d'autres ?

L'Ifop a calculé que 46% des Musulmans de France sont "soit totalement sécularisés, soit en train d'achever leur intégration" sans renier leur religion. Un deuxième groupe, représentant 25%, est plus pieux et plus identitaire tout en rejetant le voile intégral.
   
Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société". Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle.
Dans le détail, comme le met en exergue Le JDD, 29% des interrogés se sont également déclarés "d'accord" à l'affirmation suivante: "La loi islamique (charia) est plus importante que la loi de la République".


Pour une fois je suis d'accord avec Bon Croyant ...



Il y'a une différence entre concidèrer la loi islamique ( comme s'il y'en avait une seul) plus importante que la loi de l'état et entre le fait de vouloir imposer cette loi islamique .


On a donc trois positions .


1) vouloir imposer la charia et changer les lois françaises .
2) s'appliquer à soit même la charia et respecter la loi français tout en sachant que la loi islamique de l'Arabie saoudite est supérieur à la loi française.
3) penser que la loi française bien que non parfait n'est pas du tout en contradiction avec l'islam au contraire elle est ce qui s'en rapproche le plus .






Bon Croyant reconnaît que la deuxième position existe C'est le 28% mais , rejette l'existence de la première positions et je suis bien d'accord avec lui .
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptySam 29 Fév 2020, 18:17

Thedjezeyri14 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


L'Ifop a calculé que 46% des Musulmans de France sont "soit totalement sécularisés, soit en train d'achever leur intégration" sans renier leur religion. Un deuxième groupe, représentant 25%, est plus pieux et plus identitaire tout en rejetant le voile intégral.
   
Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société". Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle.
Dans le détail, comme le met en exergue Le JDD, 29% des interrogés se sont également déclarés "d'accord" à l'affirmation suivante: "La loi islamique (charia) est plus importante que la loi de la République".


Pour une fois je suis d'accord avec Bon Croyant ...



Il y'a une différence entre concidèrer la loi islamique ( comme s'il y'en avait une seul) plus importante que la loi de l'état et entre le fait de vouloir imposer cette loi islamique .  


On a donc trois positions .


1) vouloir imposer la charia et changer les lois françaises .
2) s'appliquer à soit même la charia et respecter la loi français tout en sachant que la loi islamique de l'Arabie saoudite est supérieur à la loi française.
3) penser que la loi française bien que non parfait n'est pas du tout en contradiction avec l'islam au contraire elle est ce qui s'en rapproche le plus .


Bon Croyant reconnaît que la deuxième position existe C'est le 28% mais , rejette l'existence de la première positions et je suis bien d'accord avec lui .

D'ailleurs Bon Croyant a fait des remarques stupéfiantes ces jours-ci, il a supporté mes critiques avec bonne humeur même avec sagesse, au lieu de m'insulter. Je vais mettre une sourdine à mes critiques.
Et maintenant cette remarque sur la charia...

interview de Abdelrahim Ali  510471374
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptySam 29 Fév 2020, 18:53

Thedjezeyri14 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
bon croyant a écrit:

sincèrement , je ne crois pas qu'il y a des musulmans qui veulent appliquer la charia en France.

c'est un peu louche ce que tu dis. je peux comprendre qu'il applique la charia sur lui meme mais comment peut-il l'appliquer sur d'autres ?

L'Ifop a calculé que 46% des Musulmans de France sont "soit totalement sécularisés, soit en train d'achever leur intégration" sans renier leur religion. Un deuxième groupe, représentant 25%, est plus pieux et plus identitaire tout en rejetant le voile intégral.
   
Le dernier groupe, que l'Ifop évalue à 28%, réunit des croyants qui ont "adopté un système de valeurs clairement opposé aux valeurs de la République", s'affirmant "en marge de la société". Les jeunes, les moins insérés dans l'emploi et les convertis sont les plus disposés à adhérer à ce modèle.
Dans le détail, comme le met en exergue Le JDD, 29% des interrogés se sont également déclarés "d'accord" à l'affirmation suivante: "La loi islamique (charia) est plus importante que la loi de la République".


Pour une fois je suis d'accord avec Bon Croyant ...

Il y'a une différence entre concidèrer la loi islamique ( comme s'il y'en avait une seul) plus importante que la loi de l'état et entre le fait de vouloir imposer cette loi islamique .  

On a donc trois positions .

1) vouloir imposer la charia et changer les lois françaises .
2) s'appliquer à soit même la charia et respecter la loi français tout en sachant que la loi islamique de l'Arabie saoudite est supérieur à la loi française.
3) penser que la loi française bien que non parfait n'est pas du tout en contradiction avec l'islam au contraire elle est ce qui s'en rapproche le plus .

Bon Croyant reconnaît que la deuxième position existe C'est le 28% mais , rejette l'existence de la première positions et je suis bien d'accord avec lui .


Sauf au cas -- fort improbable, mais qui correspond aux rêves de certains -- où l'Islam deviendrait majoritaire dans la population française. La première position redeviendrait alors, je crois, possible !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tonton




interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyDim 01 Mar 2020, 07:10

Thedjezeyri14 a écrit:
Thierry Jean a écrit:
ALI: L'Islam n'est pas figé pour moi, et la spiritualité prime sur la politique, dont elle doit être séparée. Je dis souvent aux musulmans: "Si vous voulez vivre en France, vous devez être laïcs, et si cela ne vous plaît pas, ok, rentrez chez vous." J'affirme en effet qu'un musulman croyant peut et doit accepter la laïcité. Ceci est valable pour les croyants de toute religion, d'ailleurs - comme l'a dit Macron - pour tous ceux qui auraient un problème avec la laïcité et les lois de la République française qui ne sont pas négociables. Il est faux de dire qu'un musulman ne peut pas s'intégrer à des lois non musulmanes. S'il a une foi saine, privée, non politisée, il peut la vivre sans réclamer d'exceptions juridiques et communautaristes et sans ennuyer personne et vivre de la sorte en harmonie avec des lois en vigueur non-musulmanes, avant tout laïques, donc faites pour faire vivre ensemble croyants ou non croyants de toute religion. Le gouvernement français a été jusqu'à maintenant bien trop laxiste. Il devrait expulser sans remords tous les gens qui veulent appliquer la Charia en France et/ou refusent la Laïcité et les lois républicaines. Ces musulmans manipulés par les Fréristes doivent comprendre que la constitution et les lois laïques elles-mêmes sont un bienfait pour eux et leur foi, car les lois des pays démocratiques sont protectrices de la foi de chacun, la laïcité étant à distance égale de toutes les religions. Même un musulman y a un intérêt, s'il n'a pas une vision politique et fanatique de sa religion, et s'il est éduqué par des personnes éclairées.

 https://www.atlantico.fr/rdv/3587648/comment-poser-la-question-du-separatisme-islamiste-en-france-



La France est un pays laïque et les lois française sont laïque, le citoyen français doit donc , se soumettre aux lois française qu'ils soit musulman ou autre... par contre , si ce citoyen n'est pas d'accord avec une loi ou veut une loi exceptionnelle il peut en faire la demande C'est son droit en tant que citoyen... les juges ou le gouvernement décideront s'il vont accepter ou non la loi .

une loi oui, mais pas la constitution. Pour réformer une constitution, il faut changer de régime républicain, passer à la 6e république.

Mais une république restera toujours laïque. Le mot « république » provient du latin res publica qui signifie au sens propre « chose publique » et désigne l’intérêt général puis le gouvernement, la politique et enfin l’État.

Ainsi quand on parle de " république islamique " on parle au sens propre non plus de " chose publique " puisqu'elle désigne l’intérêt musulman et non pas général . Bref, un république ne peut pas être une théocratie. République islamique c'est un peu comme une démocratie fasciste, ça ne trompe que ceux qui ne connaissent pas le sens des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyDim 01 Mar 2020, 07:25

Sulayman a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Se soumettre aux lois laïque ça veut dire ne pas meler la religion à l'était et non pas séparer la religion de soit même  mais , peut être que je te comprend mal .

Il faut bien reprendre ce qui dit la loi, mon cher Thedj.

Aujourd'hui, on donne beaucoup d'interprétation idéologique basé sur un laicisme athéiste.

Si comme tu dis, "se soumettre aux lois laiques ça veut dire ne pas méler la religion à l'Etat" alors il faut qu'il y ait réciprocité de l'Etat envers les religions et appliquer le principe de neutralité ce qui n'est pas le cas en France de nos jours puisque les politiques passent leur temps à se meler des affaires religieuses.
Et si un citoyen religieux commet des actes répréhensibles tel que des crimes alors il sera jugé comme un citoyen ordinaire et n'aura pas de circonstance aggravante du fait de sa religion puisque qu'en France, nous sommes dans le pincipe de neutralité des institutions dans le cadre judiciaire définit par la loi de 1905.

La laicité est avant tout une loi permettant de définir un espace de cohabitation pacifique entre religieux et athé mais pas simple tous les jours Wink

Respectueusement,
Sulay interview de Abdelrahim Ali  871642

Pourtant, quand je dis que c'est aux musulmans d'apprendre à laver leur linge sale en famille, c'est plutôt mal pris. Mais à partir du moment où tu n'es pas dans la prévention, forcement tu tombes sous le joug de la répression ( Paul et Pierre en parle dans leurs épîtres ).

Néanmoins, j'avais essayer d'aborder les données de la situation en faisant une analyse sociale de la situation, mais malheureusement aujourd'hui, tu ne peux plus rien dire sans te faire accuser. Et même si tu dis qu'on est pas sorti de l'auberge, tu te retrouves en justice, pour aubergophobie.

Car ce dont il faut tenir compte, c'est de cette conjoncture où les repères politiques habituels de la politique, la droite traditionnelle et la gauche traditionnelle , ne sont plus fiables et du coup forcement des substitut se mettent en place, dont l'islam politique car on image mal, dans la recherche d'alternative, une personne d'origine africaine, se tourner vers le front national.

Ca arrive, on en connait quelques uns, mais globalement, la tendance sera forcement pour les jeunes d'origines musulmanes de se tourner plutôt vers des repères ancestraux.

Il y a donc plusieurs facteurs de conjonctions et certains sont socio politiques, comme par exemple, la négligence de l'administration des pénitencier qui a entraîné une sorte d'ENA djihadiste.

On peut dire que là, les responsables sont avant tout les politiques et non pas les fréristes , qui eux, sont surtout des opportunistes plus ou moins hypocrite, qui veulent masquer leur intention, alors que tout le monde sait ce que sont les projets d'un parti islamiste ( incompatible avec la constitution d'une république laïque : par définition ).
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyDim 01 Mar 2020, 07:47

bon croyant a écrit:
Thierry Jean a écrit:
. Il devrait expulser sans remords tous les gens qui veulent appliquer la Charia en France


sincèrement , je ne crois pas qu'il y a des musulmans qui veulent appliquer la charia en France.


c'est un peu louche ce que tu dis. je peux comprendre qu'il applique la charia sur lui meme mais comment peut-il l'appliquer sur d'autres ?

Par des influences communautaristes mais pas étatiques.

C'est  aussi le cas avec la mafia, en m’excusant car cette comparaison qui peut paraître malveillante ( ce n'est pas mon intention ) mais pour citer un exemple où les influences dans une société ne sont pas toujours étatiques.

Mais à noter, que certaines prisons sont devenues de vrai école pour djihadiste et si j'en parle c'est parce que là pour contre, la responsabilité est étatique et non pas religieuse.

Ceci étant, non, il n'y a rien de surprenant que certains musulmans envisage de vivre dans une société sous la charia en France, mais l'analyse pour le comprendre, est socio politique, comme je viens de le dire un peu plus haut.

Nous sommes dans une conjoncture politique en perte de repère traditionnel, le populisme en profite, pour se présenter en alternative, mais pour un jeune musulman, qui dans sa perte de confiance envers les principes démocratiques républicains, je trouve que c'est " logique ", dans son besoin d'avoir des repères, de se tourner vers la charia.

Que ce soit pour la montée du populisme, comme pour l'islam politique, les premiers responsables sont les gouvernements qui se sont succéder et leur négligence, mais ça, ils s'en gardent bien d'en parler, préfèrent accuser pour responsable, les  seuls représentants de parti populiste ou islamiste.

Si tu veux, tu peux regarder la vidéo ci dessus, bon, elle est trop longue je le sais, mais je n'ai pas trouvé mieux pour argumenter l'analyse social de la situation.

Il faut aller jusqu'au bout, par sauter sur le début du document, qui pourrait plaire aux islamophobes, mais bien tenir compte de l'ensemble des propos de cet homme qui sait de quoi il parle et pour cause.

La responsabilité est clairement politique.


Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyDim 01 Mar 2020, 09:02

Tonton a écrit:
bon croyant a écrit:


sincèrement , je ne crois pas qu'il y a des musulmans qui veulent appliquer la charia en France.


c'est un peu louche ce que tu dis. je peux comprendre qu'il applique la charia sur lui meme mais comment peut-il l'appliquer sur d'autres ?

Par des influences communautaristes mais pas étatiques.

C'est  aussi le cas avec la mafia, en m’excusant car cette comparaison qui peut paraître malveillante ( ce n'est pas mon intention ) mais pour citer un exemple où les influences dans une société ne sont pas toujours étatiques.

Mais à noter, que certaines prisons sont devenues de vrai école pour djihadiste et si j'en parle c'est parce que là pour contre, la responsabilité est étatique et non pas religieuse.

Ceci étant, non, il n'y a rien de surprenant que certains musulmans envisage de vivre dans une société sous la charia en France, mais l'analyse pour le comprendre, est socio politique, comme je viens de le dire un peu plus haut.

Nous sommes dans une conjoncture politique en perte de repère traditionnel, le populisme en profite, pour se présenter en alternative, mais pour un jeune musulman, qui dans sa perte de confiance envers les principes démocratiques républicains, je trouve que c'est " logique ", dans son besoin d'avoir des repères, de se tourner vers la charia.

Que ce soit pour la montée du populisme, comme pour l'islam politique, les premiers responsables sont les gouvernements qui se sont succéder et leur négligence, mais ça, ils s'en gardent bien d'en parler, préfèrent accuser pour responsable, les  seuls représentants de parti populiste ou islamiste.

Si tu veux, tu peux regarder la vidéo ci dessus, bon, elle est trop longue je le sais, mais je n'ai pas trouvé mieux pour argumenter l'analyse social de la situation.

Il faut aller jusqu'au bout, par sauter sur le début du document, qui pourrait plaire aux islamophobes, mais bien tenir compte de l'ensemble des propos de cet homme qui sait de quoi il parle et pour cause.

La responsabilité est clairement politique.


On. Est beau !!!
On a au moins la preuve du travail des frères musulmans.
Une histoire qui se terminera mal..
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  EmptyDim 01 Mar 2020, 13:06

Tonton a écrit:

Ainsi quand on parle de " république islamique " on parle au sens propre non plus de " chose publique " puisqu'elle désigne l’intérêt musulman et non pas général . Bref, un république ne peut pas être une   théocratie. République islamique c'est un peu comme une démocratie fasciste, ça ne trompe que ceux qui ne connaissent pas le sens des mots.


Ainsi que les démocraties populaires qui n'avaient de populaires que le nom !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




interview de Abdelrahim Ali  Empty
MessageSujet: Re: interview de Abdelrahim Ali    interview de Abdelrahim Ali  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
interview de Abdelrahim Ali
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: