Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-27%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
176 € 240 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
15% de remise sur une sélection Xiaomi dès 10€ d’achat
Voir le deal

 

 professeur Didier Raoult et la chloroquine

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
gerard2007




professeur Didier Raoult et la chloroquine - Page 14 Empty
MessageSujet: professeur Didier Raoult et la chloroquine   professeur Didier Raoult et la chloroquine - Page 14 EmptyJeu 26 Mar 2020, 20:58

Rappel du premier message :

26.03.2020

Didier Raoult, né le 13 mars 1952 à Dakar au Sénégal, est un infectiologue et professeur de microbiologie français. Il est spécialiste des maladies infectieuses tropicales émergentes à la faculté des sciences médicales et paramédicales de Marseille et à l'IHU Méditerranée Infection.
Grand prix Inserm en 2010 pour l’ensemble de sa carrière, il décrit, avec son équipe marseillaise, des virus complexes. Il est l'un des chercheurs français les plus cités, avec de nombreuses publications scientifiques à son actif.

à suivre... [CR84]
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur



professeur Didier Raoult et la chloroquine - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: professeur Didier Raoult et la chloroquine   professeur Didier Raoult et la chloroquine - Page 14 EmptyMer 27 Mai 2020, 16:26

fantomette a écrit:


Je suis convaincue par cette étude du Lancet et je ne vois pas vraiment ce que l.on pourrait lui reprocher. Il y a sûrement des points criticables, mais ils semblent secondaires. (Je ne l’ai pas lu, juste je lis les commentaires de spécialistes)

Cette étude a vraiment mis en évidence la dangerosité de la chloroquine dans le cas du coronavirus. C’est bien pour cela que la chloroquine va être interdite pour cette maladie.

La conclusion du Lancet est de dire que juste une étude randomisée peut certifier les résultats obtenus. Mais pour les auteurs, d’après les spécialistes entendus , les résultats relèvent de l’évidence.

Vous avez le droit de les remettre en doute, et de considérer la chloroquine comme simple placebo. Mais ce n’est pas ce que dit l’étude. Dans le cas du coronavirus c’est un poison.

Ok, Raoult est un [......], un escroc. Pourquoi pas, mais il faut porter plainte.

Apres, vous me dites que finalement le traitement de Raoult est donné assez tardivement, et que la justification du tout début des symptômes ne tient pas. Donc on se rapproche a priori du cadre de Lancet. Mais dans ce cas là, où sont les morts ?


Peut être que Raoult a trouvé le remède, et qu’il ne veut pas le donner aux autres médecins et qu’il fait croire que c’est la chloroquine qu’il prescrit. lol!


Sérieusement, je ne sais plus quoi penser.


C'est un sujet uniquement passionnel.

Je pense que faute d'éléments nouveaux nous devrions faire une pause avec ce sujet, pour l'ouvrir à nouveau dès que de nouvelles études viendront infirmer ou confirmer les effets négatifs de la chloroquine.

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


professeur Didier Raoult et la chloroquine - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: professeur Didier Raoult et la chloroquine   professeur Didier Raoult et la chloroquine - Page 14 EmptyLun 30 Nov 2020, 18:56

Avec l'accord de Mario je vous transmet une réponse d'Encelade :

Par mail Encelade a écrit:
Cliquez ici pour lire l'introduction sur l'hydroxychloroquine:
 


Raoult et l'HCQ

Tout a commencé dans les années 90, où Raoult découvre que l'HCQ est efficace sur la fièvre Q, une maladie dû à une bactérie. (c'est lui qui affirme être à l'origine de cela... j'ai pas vérifié, mais bon après tout pourquoi pas!). Il se trouve que depuis lui et d'autres avancent systématiquement cette molécule dans d'autres affections....... jusqu'à l'autisme. Une sorte de panacée.

Puis en 2003 le SARS COV1 apparait...20 fois plus létal que le SARS COV2 mais moins transmissible, et uniquement par les symptomatiques... l'épidémie a été contenue et a finalement fait assez peu de victimes. Cela a lancé malgré tout des recherches pour le traitement, voire pour un vaccin... vite arrêtées, faute de malades à soigner. En est sortie une étude qui a eu son importance dernièrement. Elle montrait que l'HCQ avait une efficacité in vitro sur des cellules de rein infectées par le SARS COV1. Cela faisait de cette molécule une candidate potentielle comme anti-viral pour l'avenir. (palu et fievre q ne sont pas du à des virus, donc jamais jusque là cela avait été utilisé contre des virus)

A partir de là, l'HCQ a été intégrée dans toutes les études visant à chercher un traitement contre diverses affections virales. Des études in vivo donc cette fois, avec de vrais malades, pas dans une boite avec des cellules.

Et cela a échoué pour tout ce pourquoi cela a été testé... et la liste est longue, soit cela n'apportait aucun bénéfice... soit cela aggravait l'affection (pour le chikungunya).

L'espoir placé en cette molécule est vite retombé pour ce qui est des virus.

Des études pharmacologiques montrent par ailleurs que la dose efficace en intra cellulaire équivalente à ce qu'il se passe in vitro, imposeraient des doses toxiques.

Puis le SARS COV2 est arrivé......... et parmi 1000 études chinoises très variées qui sont allées jusqu'à valider la bile d'ours... il y a eu un communiqué de presse(donc sans aucune donnée) qui annoncait des résultats encourageants pour l'HCQ. (pour info les données ne sont jamais sorties par la suite)

Quasi instantanément, en février Raoult annoncait sur youtube que c'était la fin de la partie dans la lutte contre ce virus, car il y avait un remède tout simple.

Forcément avec le passif, les doutes ont été nombreux... mais pourquoi pas? il fallait alors le confirmer via des études.

Entre temps, raoult n'a pas apprécié la prudence de ces confrères et a pris le parti de les dénigrer, et de foncer tête baissée assuré d'avoir raison.

Il a affiné son protocole en y ajoutant de l'azithromycine (mimant un protocole déjà tenté par son compère peronne contre l'autisme dans un essai décrié)

Il faut savoir que l'azithromycine a également pour effet secondaire d'allonger l'intervalle QT... et il est aberrant pharmacologiquement d'associer 2 médicaments qui ont le même effet secondaire potentiellement mortel... Il faut savoir aussi que le covid provoque des atteintes cardiaques ce qui majore encore plus le risque cardiaque. Ajouter des risques faibles entre eux, cela finit par ne plus être si faible que cela. C'est juste de la logique élémentaire.

Les réserves sont devenues plus grandes et donc les instances médicales ont décidé de communiquer sur ce risque afin de prévenir un emballement face à un protocole non anodin et dont l'efficacité était loin d'être démontrée.

Résultat? Raoult s'est encore plus emballé. Il a encore plus traité ses confrères d'abrutis... il a encore plus fait monté la sauce en les accusant de conflits d'intérêts et de bosser en douce pour imposer le remdesivir, alors que jamais ce médicament a été mis en avant plus qu'un autre, et que les essais n'ont pas montré son efficacité. Aucun n'a eu de problème à affirmer que le remdesivir était inefficace quand ils ont eu les données pour l'affirmer.

Il se trouve que pour des raisons non liés à sa compétence où à ses capacités à produire de la recherche de qualité, l'IHU a le labo le mieux équipé de france... et donc nous attendions une étude démontrant par a+b que son intuition était exacte... avec de tels moyens c'était possible... et il a fait tout le contraire.

Ses études sont pleines de biais pour lesquels des étudiants se feraient rabrouer... et quand on lisse les biais, cela ne démontre absolument pas que son protocole est efficace.

Mais pour autant, il a réussi à faire le buzzzzz et l'HCQ est devenu la molécule la plus testée contre le covid à travers le monde... on doit approcher les 1000 études...

Et dès que l'étude est randomisée en double aveugle (le plus haut niveau de preuve), systématiquement, ce n'est pas efficace.... avec même une très légère augmentation de la mortalité avec le groupe HCQ (ce qui est cohérent finalement car si cela n'apporte aucun bénéfice et que ca peut très rarement provoquer un arrêt cardiaque... cela constitue en soi une augmentation de la mortalité... rare cela signifie que cela arrive, rarement certes, mais cela arrive).

Donner un traitement inefficace ce n'est pas grave quand il n'y strictement aucun risque. alors qu'un risque faible n'est pas acceptable. Cela ne l'est que si il y a une efficacité supérieur au risque.

"D'abord, ne pas nuire".


Vers une limitation de prescription

Raoult a mis la pression via une fanbase qu'il s'est crée dans divers milieux...

Une pression telle que ce protocole risquait d'être donné à grande échelle, avec une probabilité d'efficacité faible (qui est devenue nulle quand les études sérieuses sont sorties) et des risques faibles mais bien réels. Il risquait d'y avoir des ruptures d'approvisionnement pour les malades chroniques qui en ont besoin.

et donc comme cela arrive pour plein de trucs sans arrêt même les plus bénins, ce médicament a été limité dans l'indication “covid” aux essais cliniques. (dernièrement c'est les aérosols, le truc le plus basique qui soit, dont la prescription a été limité, et réservée aux pneumologues... oui cela arrive tout le temps, contrairement à ce que beaucoup ont dit... comme si cette limitation de prescription était sans précédent... non c'est le cas pour des tas de médocs, ou d'actes...)

Mais malheureusement le mal était fait... la suspicion s'est emparée de l'opinion.

Les malades réclamaient le protocole raoult et refusaient d'entrer dans les essais thérapeutiques, croyant la fable que donner un placebo était non-éthique, alors que c'est tout le contraire... on ne donne pas un médicament sans avoir la preuve de son efficacité et de la balance bénéfice risque... c'est cela qui est contraire à l'éthique. La medecine ce n'est pas l'égo du medecin qui a toujours quelque chose à donner, qui a toujours une solution à tout... ça c'est "la vieille école"... la medecine ce n'est plus ça. D'autant que les traitements symptomatiques peuvent suffire à se sentir utile en tant que soignant si ce n'est que cela le problème... (syndrome du super héros)

Donc oui la prescription d'HCQ a été limitée.... et le temps a donné raison a cette décision, tant le résultat est sans équivoque: La preuve d'efficacité n'a jamais été donnée.


Raoult et la polémique.

Il n'y a que Raoult qui a lié l'efficacité de l'HCQ à celle du Remdesivir... alors que ce sont 2 choses distinctes... et tout comme pour l'hcq, la prudence était de mise avec ce médicament qui de toute facon ne peut être administré qu'à l'hopital et donc il n'y avait aucun risque qu'il soit prescrit à outrance en ville.

Il n'y a que raoult qui a accusé à tour de bras ses confrères d'être des vendus, des criminels, des idiots, des inconscients, tout en ne produisant rien de sérieux scientifiquement parlant pour les convaincre. Que ces confrères aient finit par répliquer pour signifier que ces études ne montraient rien... ben c'était le strict minimum... qu'ils aient finit par le montrer du doigt comme étant dangereux, c'était juste logique à la longue.

Le code de santé publique est clair...

en résumé:

Ne pas communiquer au grand public des hypothèses non validées et avoir conscience de la portée de ses propos. (alors dans le contexte pandémique n'en parlons pas!!)

Ne pas promouvoir un traitement non éprouvé par les données acquises par la science.

Cliquez ici pour lire la conclusion sur l'hydroxychloroquine:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




professeur Didier Raoult et la chloroquine - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: professeur Didier Raoult et la chloroquine   professeur Didier Raoult et la chloroquine - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
professeur Didier Raoult et la chloroquine
Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: