Si tous les lieux bouddhistes en ville ont été fermés depuis le début du confinement, la plupart des monastères poursuivent leurs activités en respectant les consignes. Certaines communautés zen permettent de suivre en direct sur Internet leurs séances de méditation.