Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
Le Deal du moment : -29%
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
Voir le deal
25 €

 

 Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 07 Avr 2020, 23:59

Rappel du premier message :

... Suite de ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




7 avril 2020

eteop a écrit:
pourquoi on ne mentionne pas les noms des personnes mortes du virus
faire une liste

Pourquoi faire ça ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 29 Sep 2020, 17:46

*Encelade* a écrit:
Efface.

C'est pas important.

le prend pas comme ça, même si je devine quel sentiment il y a derrière ta phrase, là c'est aussi une volonté de gérer les sujets.

mais je peux deviner ton fatalisme, surtout en ce moment : y'a rien à faire. ben c'est vrai que c'est pas trop le sujet, même si il y a un lien entre la crise sanitaire et les moyens pour y faire face.

Cherche pas c'est humain.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 06:29

cailloubleu* a écrit:
Tonton a écrit:


Si tu veux entre 1990 et 2000, en gros, j'ai vu ce secteur s'améliorer, mais depuis c'est régressif et c'est vrai en France on a 20 ans de retard.

Je confirme je fréquente les hôpitaux français et allemands depuis 1998. En 2000 la France était nettement en avance sur l'Allemagne puis la situation s'est régulièrement dégradée jusqu'à devenir catastrophique en 2017.

Citation :
D'une façon générale, on demande au hostos de faire des économies, et le budget accordé, ne suffit même pas pour garantir les maintenances. C'est compliqué, et pourtant ça reste malgré tout un des plus gros budget européen...

Du coup, tu te demandes où l'argent part, ben moi, je le sais...

C'est notable dans cette différence, entre l'Allemagne et la France, avec un budget pourtant assez proche. La différence se fait sur le % d'administrateurs, c'est à dire du personnel qui n'a pas de réel rapport au soin. En Allemagne, c'est entre 10 et 15 %, en France c'est autour de 35 %.

Les patients allemands ont été très pénalisés depuis une quinzaine d'année, le patient met régulièrement la main a la poche, par exemple tout médicament demande une participation de 5€ par boîte
J'ai besoin d'un médicament qui n'est vendu qu'à l'unité donc 30 jours x 5€ = 150 € mensuels.
Donc puisque je suis assurée en France je l'achète en France où c'est gratuit pour moi.

De plus pendant dix ans chaque fois qu'on allait chez le médecin on devait payer 10€ d'office tous les mois et c'étaient les plus fauchés qui le payaient car les gens plus friqués ont des assurances privées très chères et ne payaient pas les 10€.
Et ceci jusqu'à ce qu'ils aient équilibré leurs caisses.

La France est encore remarquablement généreuse pour ses malades.






Certains êtres humains veulent faire de la protection sociale et médicale un gadget de luxe réservé uniquement aux plus riches du pays comme aux USA avec Trump.
C'est quand il y a un incendie qu'on commande les extincteurs .au dernier moment. Voila la politique sociale en France .
Un bonne protection sociale et médicale ne plait pas à tous les français .
Avoir l'esprit sociale ne veut pas dire ce soumettre à l'idéologie communiste comme certains le pensent .
La France est victime de son manque de solidarité et de son manque de civisme.
A vouloir trop presser le citron il finit par ne plus y avoir de jus .
Sauf pour ceux qui on les moyens financiers de s'accaparer pour eux même tous les citrons.
Pas de politique vous dites ? Mais on ne fait que cela ! car La Politique c'est la VIE de nous tous tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 08:06

Si je comprends bien, en France plutôt que d'employer des médecins et des infirmières dans les hôpitaux, nos élites emploi des SECRÉTAIRES ET DES BUREAUCRATES ??
BRAVO....
Et vous voudriez que l'on fasse confiance à ces bras cassés ?

En fait je recrute un médecin, et 2 bureaucrate pour le contrôler..

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 08:51

gerard2007 a écrit:
Si je comprends bien,  en France plutôt que d'employer des médecins et des infirmières dans les hôpitaux,  nos élites emploi des SECRÉTAIRES ET DES BUREAUCRATES ??
BRAVO....
Et vous voudriez que l'on fasse confiance à ces bras cassés ?

En fait je recrute un médecin,  et 2 bureaucrate pour le contrôler..


C'est ça, c'est une organisation qui découle d'un réseau au sein même des écoles de formation pour les postes de haut fonctionnariat. Mais ce n'est pas nouveau, car dés les années 80, on parlait d'une société d'énarques.

C'est le problème en France, car si tu vas en Suisse par exemple, tu as des parlementaires qui n'ont pas le bac, juste un BEP et là bas, ça ne se discute même pas, c'est nécessaire à la représentativité.

Mais ça se traduit à tous les niveaux, pas que dans le médical, un écart entre bureaucrates et professionnels de terrains, et du coup des incohérences de fonctionnement. Dans toutes les professions, il y a cet écart, pas que dans le médical.

Alors à ceci se rajoute du coup, une lenteur administrative, par la multiplication des commissions.

je te donne un exemple,

En France, avant un projet de réforme de Macron, l'absence de réponse de l'administration, pour l'obtention d'un permis de construire d'entreprise avait valeur de refus. Vu la lenteur pour avoir la réponse, du coup, les entrepreneurs préféraient investir dans les pays où l'absence de réponse à valeur d'accord.

Donc Macron a voulu changer ça, pour rendre le pays plus compétitif...mais voilà, de commission en commission, la loi est certes passée, mais avec des closes, sauf en cas, de ceci ou cela et du coup, ben ça revient finalement au même.

ben oui, en France, on nage en plein marasme administratif, tu ne le savais pas ?
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 09:39

Oui, je savais que se pays marchait sur la tête, d'où mon expatriation.
Mais je pensais que la santé était épargné.
Et c'est pire..
On est gouverné par des illuminés, j'en rigole.
Tien j'ai vu une vidéo, ou un skatteur en train de se rouler une cigarette disait au maire qui était venu le supplier de quitter les lieux.
La loi est avec moi.. Maire ou pas maire, c'est toi qui dégage.
Et la pauvre vieille propriétaire, est parti vivre chez la voisine.
Voilà les conséquences de ces illuminé gauchiste..
Un pays de fou furieux, pourtant réélu..
Un peuple fou
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 09:57

gerard2007 a écrit:
Oui,  je savais que se pays marchait sur la tête,  d'où mon expatriation.
Mais je pensais que la santé était épargné.
Et c'est pire..
On est gouverné par des illuminés,  j'en rigole.
Tien j'ai vu une vidéo,  ou un skatteur en train de se rouler une cigarette disait au maire qui était venu le supplier de quitter les lieux.
La loi est avec moi..  Maire ou pas maire,  c'est toi qui dégage.
Et la pauvre vieille propriétaire,  est parti vivre chez la voisine.
Voilà les conséquences de ces illuminé gauchiste..
Un pays de fou furieux,  pourtant réélu..
Un peuple fou

Je suis bien d'accord avec toi mon cher Gérard que la France est un pays élitiste qui sont dans leur bulle avec les pieds qui ne touche jamais la terre de la réalité, mais comme le rappelait Cyril hier, nous sommes hors-sujet.

Je propose ce sujet fourre-tout qui était le résultat d'autres hors-sujets

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Chapelet80




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 14:50

Entre le 1ᵉʳ mai et le 7 septembre 2020, 200 594 décès sont enregistrés en France à la date du 18 septembre, soit le même niveau qu’en 2019 et 1 % de plus qu’en 2018. Ce nombre est toutefois encore provisoire et sera révisé à la hausse dans les prochaines semaines.

Ainsi, sur la période allant du 1ᵉʳ mai au 24 août, le nombre de décès, qui était de 178 598 lors de la diffusion du 4 septembre, est revu à la hausse pour s’établir à 180 232 à la date du 18 septembre, soit une révision de + 0,9 %. La baisse qui était estimée à - 1 % sur la période du 1ᵉʳ mai au 24 août 2020 comparativement à la même période de 2019, est donc révisée à 0 %.

Depuis le 1ᵉʳ mai, comme le confirment les données récentes, on ne constate plus en France d’excédent de mortalité par rapport à 2019, et un excédent minime par rapport à 2018 (+ 1 %).

Le nombre de décès enregistré entre le 1er mai et le 7 septembre est supérieur à celui mesuré sur la même période en 2019 à Mayotte (+ 18 %), La Réunion (+ 9 %) et dans une moindre mesure dans les Hauts-de-France (+ 2 %). Dans les autres régions, la mortalité est très proche de celle de l’an passé ou inférieure.

Au niveau départemental, douze départements de France métropolitaine enregistrent un nombre de décès supérieur d’au moins 5 % à 2019, et pour sept d’entre eux également supérieur d’au moins de 5 % à 2018. Il s’agit du Jura, de la Seine-et-Marne, de la Meuse, des Yvelines, du Gard, de la Meurthe-et-Moselle et de l’Eure.

Source : insee.fr
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 16:27

Chapelet80 a écrit:
Entre le 1ᵉʳ mai et le 7 septembre 2020, 200 594 décès sont enregistrés en France à la date du 18 septembre, soit le même niveau qu’en 2019 et 1 % de plus qu’en 2018. Ce nombre est toutefois encore provisoire et sera révisé à la hausse dans les prochaines semaines.

Ainsi, sur la période allant du 1ᵉʳ mai au 24 août, le nombre de décès, qui était de 178 598 lors de la diffusion du 4 septembre, est revu à la hausse pour s’établir à 180 232 à la date du 18 septembre, soit une révision de + 0,9 %. La baisse qui était estimée à - 1 % sur la période du 1ᵉʳ mai au 24 août 2020 comparativement à la même période de 2019, est donc révisée à 0 %.

Depuis le 1ᵉʳ mai, comme le confirment les données récentes, on ne constate plus en France d’excédent de mortalité par rapport à 2019, et un excédent minime par rapport à 2018 (+ 1 %).

Le nombre de décès enregistré entre le 1er mai et le 7 septembre est supérieur à celui mesuré sur la même période en 2019 à Mayotte (+ 18 %), La Réunion (+ 9 %) et dans une moindre mesure dans les Hauts-de-France (+ 2 %). Dans les autres régions, la mortalité est très proche de celle de l’an passé ou inférieure.

Au niveau départemental, douze départements de France métropolitaine enregistrent un nombre de décès supérieur d’au moins 5 % à 2019, et pour sept d’entre eux également supérieur d’au moins de 5 % à 2018. Il s’agit du Jura, de la Seine-et-Marne, de la Meuse, des Yvelines, du Gard, de la Meurthe-et-Moselle et de l’Eure.

Source : insee.fr

oui après le 1er mai, la mortalité est revenue à la normale... personne le nie...

tu es au courant qu'il y a eu un confinement? et que le but est de rester dans cette situation sans hausse de la mortalité comme cela a été le cas en Avril (+150% en Ile de france.... car ne pas le dire.......; c'est trompeur tu en conviens.......; sauf si ton but est de tromper les gens justement)



sinon stp peux tu donner le lien d'où tu as copié ce texte.

transparence! merci!





(comment fonctionne la [......] avec les chiffres.......... cherry picking....... "cueillette de cerise"=on choisit les plus belles cerises et on laisse les autres sur l'arbre........ on donne des chiffres réels, mais uniquement la partie qui montrera ce qu'on veut et surtout pas ce qu'on veut pas............ personne n'a dit que la mortalité toute cause confondue avait augmenté depuis mai........ il est juste dit qu'il faut anticiper pour que cela reste ainsi.......)
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 16:56

J'ai trouvé...........;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

HCQ, Raoult, crime, blablablablabla......... on en sortira jamais!





si on creuse la source insee originale, il est question de la situation d'avant 1er mai:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 18:13

*Encelade* a écrit:
J'ai trouvé...........;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

HCQ, Raoult, crime, blablablablabla......... on en sortira jamais!


si on creuse la source insee originale, il est question de la situation d'avant 1er mai:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Je ne connais aucun autre pays hormis la France à faire un tel clivage au sujet de HCQ.

Sauf peut-être aux Etats Unis où Trump est pro HCQ et en a fait un clivage politique entre Républicains et Démocrates, c' est aussi Républicain de ne pas mettre de masque et de contrecarrer toutes les mesures sanitaires décrétées par la cellule de crise sur le coronavirus.

En France comme aux USA il ne s'agit pas d'une discussion sur la santé mais d'une affaire politique.



Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 19:47

*Encelade* a écrit:
J'ai trouvé...........;

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

HCQ, Raoult, crime, blablablablabla......... on en sortira jamais!





si on creuse la source insee originale, il est question de la situation d'avant 1er mai:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Agoravox est un cite d'information, tenu par des gens qui ne sont pas professionnel de l'information, ça pullule sur le net.

Selon voix militante, sans doute un cite du même genre :

" Pour se rendre compte par vous-mêmes de l’activisme de ces militants d’extrême-droite, il suffit d’aller sur AgoraVox.tv aujourd’hui. Qu’y voit-on ? Marine Le Pen, Eric Zemmour, Alain Soral, André Bercoff, Jean-Marie Le Pen, des vidéos d’Olivier Todd, de Hervé Kempf ou d’Eva Joly utilisées pour donner corps au « tous pourris ».

Et ensuite Gérard ne comprend pas pourquoi, on lui dit qu'il tient surtout un discours populiste...
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 30 Sep 2020, 20:08

J'ai mis un lien sur Agovarox moi ??
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyJeu 01 Oct 2020, 10:33

gerard2007 a écrit:
Oui,  je savais que se pays marchait sur la tête,  d'où mon expatriation.
Mais je pensais que la santé était épargné.
Et c'est pire..
On est gouverné par des illuminés,  j'en rigole.
Tien j'ai vu une vidéo,  ou un skatteur en train de se rouler une cigarette disait au maire qui était venu le supplier de quitter les lieux.
La loi est avec moi..  Maire ou pas maire,  c'est toi qui dégage.
Et la pauvre vieille propriétaire,  est parti vivre chez la voisine.
Voilà les conséquences de ces illuminé gauchiste..
Un pays de fou furieux,  pourtant réélu..
Un peuple fou

Oui, ben ça je sais bien que certains n'ont pas conscience que ce marasme administratif touche aussi les hostos. Certains l'ont compris, Pétunia par exemple le savait.

Mais par contre là où tu te trompes, c'est en pensant que c'est du à l'étiquette politique, qu'elle soit de gauche ou de droite, ça n'a rien à voir.

C'est plutôt une fracture organisationnelle, entre l'administration et le terrain. Qui se voit forcement un peu plus dans le secteur public, mais qui existe aussi parfois dans le secteur privé.

Nos voisins, surtout européens et francophones, en ont d'ailleurs souvent conscience, d'où leur critique sur le système français.


gerard2007 a écrit:
J'ai mis un lien sur Agovarox moi ??

Visiblement sans le savoir, parfois tu reprends des arguments qui viennent de ce genre de cite d'informations, entre autre, dés qu'il s'agit de défendre Raoult.

Par contre, en te fiant sur 24h Pujadas, qui reste critiquable, c'est déjà plus sérieux, son émission est pas trop mal, bien que sur les plateaux de LCI, la chaîne jongle aussi avec le populisme ( pas autant que BFM qd même ). Perso, j'aime bien ce que fait Pujadas.

personnellement aussi , je te conseille une émission sur LCP, d'ailleurs cette chaîne parlementaire est pas si mal que ça : " débat doc ".

Documentaire de société, en général très bien fait, car basé sur le terrain et une expertise apolitique, mais ensuite le débat en lui même, bof, pas toujours intéressant car il y a alors parfois des récupérations politiques.

Mais oublie un peu ce qui circule sur le net, y'a vraiment un soucis de désinformation.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyVen 02 Oct 2020, 18:52

Donald Trump et sa femme testent positif au covid

Après des mois de bataille contre son équipe médicale et avoir médit de son principal spécialiste des infections
Après avoir encouragé les gens à ne pas mettre le masque.
Après avoir fait des réunions électorales à l'intérieur avec des milliers de gens et sans masque.
Après avoir fait du non port du masque la marque du soutien à sa personne.
Après s'être moqué de son rival qui en porte un.

C'est la justice immanente.






Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyVen 02 Oct 2020, 19:05

cailloubleu* a écrit:
Donald Trump et sa femme testent positif au covid

Après des mois de bataille contre son équipe médicale et avoir médit de son principal spécialiste  des infections
Après avoir encouragé les gens à ne pas mettre le masque.
Après avoir fait des réunions électorales à  l'intérieur  avec des milliers de gens et sans masque.
Après avoir fait du non port du masque la marque du soutien à sa personne.
Après s'être moqué de son rival qui en porte un.

C'est la justice immanente.







Tel est pris celui qui croyait prendre.
Sans conter que la rencontre entre les deux candidats à volé bien bas au niveau du langage.
Pour une Amérique puritaine cela la fout mal.
Voila ou mène le populisme exacerbé de certaines personnes.
Il na faut pas parler de politique mais il faut admettre qu'on la subit en bien ou en mal.
Laissons les citoyen des USA faire preuve d'intelligence si cela est possible .
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptySam 03 Oct 2020, 00:17

cailloubleu* a écrit:
Donald Trump et sa femme testent positif au covid

Après des mois de bataille contre son équipe médicale et avoir médit de son principal spécialiste  des infections
Après avoir encouragé les gens à ne pas mettre le masque.
Après avoir fait des réunions électorales à  l'intérieur  avec des milliers de gens et sans masque.
Après avoir fait du non port du masque la marque du soutien à sa personne.
Après s'être moqué de son rival qui en porte un.

C'est la justice immanente.






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Donald Trump sera hospitalisé pour « quelques jours » dans un hôpital militaire"


pour info ca fait 15h qu'il n'a pas tweeté.... (ca lui est-il déjà arrivé?)
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptySam 03 Oct 2020, 09:22

*Encelade* a écrit:
cailloubleu* a écrit:
Donald Trump et sa femme testent positif au covid

Après des mois de bataille contre son équipe médicale et avoir médit de son principal spécialiste  des infections
Après avoir encouragé les gens à ne pas mettre le masque.
Après avoir fait des réunions électorales à  l'intérieur  avec des milliers de gens et sans masque.
Après avoir fait du non port du masque la marque du soutien à sa personne.
Après s'être moqué de son rival qui en porte un.

C'est la justice immanente.






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Donald Trump sera hospitalisé pour « quelques jours » dans un hôpital militaire"


pour info ca fait 15h qu'il n'a pas tweeté.... (ca lui est-il déjà arrivé?)

Soit c'est du bluff , soit c'est du sérieux plus qu'on ne l'imagine.
D Trump ce met au télétravail pour le moment.
Quant-on joue avec le feu on risque de ce bruler .
Cette situation montre que l'on soit président ou simple citoyen on est tous à la même enseigne face aux maladies contagieuse ou non contagieuse.
Qui va payer les soins ?
Certainement le contribuable des USA.
Mais le citoyen d'en bas lui crèvera faute d'argent pour ce faire soigner face à cette même maladie.

Souhaitons la guérison mais restons libre de nos avis face à cette homme.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptySam 03 Oct 2020, 13:03

*Encelade* a écrit:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Donald Trump sera hospitalisé pour « quelques jours » dans un hôpital militaire"


pour info ca fait 15h qu'il n'a pas tweeté.... (ca lui est-il déjà arrivé?)

C'est ce qu'on se disait ce matin avec mon mari, un moyen sûr de connaître son état de santé sans être parmi ses intimes sera de voir la fréquence des twits.
Mais il est 9 h du matin actuellement à Washington, on ne peut pas encore conclure de son silence.



Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 07 Oct 2020, 10:23

Le 20 septembre 2020, Cyril 84 a écrit:
Hier il-y-a eu 2 évolutions dans le classement des pays en nombre de morts par habitants.


Faits notables :

-Brasil est passé devant Chile.

-United States of America est passé devant United Kingdom, donc est revenu dans le classement en sortant United Kingdom.


Mise à jour du classement des pays en nombre de morts par habitants au 19 septembre 2020 :


1) San Marino (1237 morts par million d'habitants)

2) Perú (949 morts par million d'habitants)

3) Belgium (857 morts par million d'habitants)

4) Andorra (686 morts par million d'habitants)

5) España (652 morts par million d'habitants)

6) Bolivia (645 morts par million d'habitants)

7) Brasil (641 morts par million d'habitants)

8) Chile (640 morts par million d'habitants)

9) Ecuador (626 morts par million d'habitants)

10) United States of America (615 morts par million d'habitants)

Ce week-end il-y-a eu plusieurs évolutions dans le classement des pays en nombre de morts par habitants.


Faits notables :

-España, Bolivia et Brasil sont passés devant Andorra.


Mise à jour du classement des pays en nombre de morts par habitants au 6 octobre 2020 :


1) San Marino (1237 morts par million d'habitants)

2) Perú (995 morts par million d'habitants)

3) Belgium (869 morts par million d'habitants)

4) España (695 morts par million d'habitants)

5) Bolivia (694 morts par million d'habitants)

6) Brasil (693 morts par million d'habitants)

7) Andorra (686 morts par million d'habitants)

8) Chile (682 morts par million d'habitants)

9) Ecuador (661 morts par million d'habitants)

10) United States of America (651 morts par million d'habitants)




Attention, ces chiffres sont à prendre avec prudence car les pays ont des méthodes de comptabilisation très différentes.

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyJeu 08 Oct 2020, 16:42

Le 17 septembre 2020, Cyril 84 a écrit:
Hier il-y-a eu 1 évolution dans le classement des pays par nombre de morts.

fait notable :

-Le Pérou est passé devant la France.

Voici le classement au 16 septembre 2020 :

1) États-Unis : 201 348 morts

2) Brésil : 134 174 morts

3) Inde : 83 230 morts

4) Mexique : 71 678 morts

5) Royaume-Uni : 41 684 morts

6) Italie : 35 645 morts

7) Pérou : 31 051 morts

8) France : 31 045 morts

9) Espagne : 30 243 morts

10) Iran : 23 632 morts

Mardi il-y-a eu 1 évolution dans le classement des pays par nombre de morts.

fait notable :

-L'Espagne est (re)passée devant la France.

Pour rappel, la France était passée devant l'Espagne le 13 mai 2020 (voir en page 3).

Voici le classement au 7 octobre 2020 :

1) États-Unis : 216 784 morts

2) Brésil : 148 304 morts

3) Inde : 105 554 morts

4) Mexique : 82 348 morts

5) Royaume-Uni : 42 515 morts

6) Italie : 36 061 morts

7) Pérou : 33 009 morts

8) Espagne : 32 562 morts

9) France : 32 445 morts

10) Iran : 27 658 morts




Attention, ces chiffres sont à prendre avec prudence car les pays ont des méthodes de comptabilisation très différentes.

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptySam 10 Oct 2020, 11:26

Le 7 octobre 2020, Cyril 84 a écrit:
Ce week-end il-y-a eu plusieurs évolutions dans le classement des pays en nombre de morts par habitants.


Faits notables :

-España, Bolivia et Brasil sont passés devant Andorra.


Mise à jour du classement des pays en nombre de morts par habitants au 6 octobre 2020 :


1) San Marino (1237 morts par million d'habitants)

2) Perú (995 morts par million d'habitants)

3) Belgium (869 morts par million d'habitants)

4) España (695 morts par million d'habitants)

5) Bolivia (694 morts par million d'habitants)

6) Brasil (693 morts par million d'habitants)

7) Andorra (686 morts par million d'habitants)

8) Chile (682 morts par million d'habitants)

9) Ecuador (661 morts par million d'habitants)

10) United States of America (651 morts par million d'habitants)

Hier il-y-a eu plusieurs évolutions dans le classement des pays en nombre de morts par habitants.


Faits notables :

-Avec 2 morts en 2 jours, Andorra est repassée devant le trio España, Brasil et Bolivia.

-Dans ce trio, Brasil est repassée devant Bolivia.

Pour information, Perú est (depuis 2 jours) le deuxième pays à avoir dépassé la barre des 1000 morts par million d'habitants (1 mort pour 1000 habitants !)


Mise à jour du classement des pays en nombre de morts par habitants au 9 octobre 2020 :


1) San Marino (1237 morts par million d'habitants)

2) Perú (1002 morts par million d'habitants)

3) Belgium (873 morts par million d'habitants)

4) Andorra (712 morts par million d'habitants)

5) España (704 morts par million d'habitants)

6) Brasil (703 morts par million d'habitants)

7) Bolivia (702 morts par million d'habitants)

8) Chile (690 morts par million d'habitants)

9) Ecuador (687 morts par million d'habitants)

10) United States of America (659 morts par million d'habitants)




Attention, ces chiffres sont à prendre avec prudence car les pays ont des méthodes de comptabilisation très différentes.

Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

Raphaël#


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyDim 11 Oct 2020, 20:29

Ci dessous un poignant témoignage d'un médecin algérien qui a courageusement affronté cette crise.

« Nous étouffons sous nos masques, la pression, le désarroi et la peur » : journal d’un médecin de campagne algérien au temps du coronavirus

Abdallah Aggoune, généraliste à Bougara, au sud d’Alger, raconte la difficulté de soigner des patients dans le déni.

Depuis trente-neuf ans, Abdallah Aggoune est médecin à Bougara, dans la wilaya de Blida, au sud d’Alger. Ancien fief des islamistes du Groupe islamique armé (GIA) pendant la décennie noire, la région est devenue, au printemps 2020 l’épicentre de la pandémie de Covid-19. Dans le journal qu’il a tenu pendant ces mois d’épidémie, le praticien a consigné ces journées d’angoisse, sa fatigue et la difficulté à soigner des patients dans le déni.

Avec, au 9 octobre, 52 658 cas de contamination et 1 783 décès du au Covid-19, l’Algérie est le quatrième pays le plus touché du continent en nombre de morts, très loin cependant de l’Afrique du Sud (686 891/17 408), de l’Egypte (104 156/6 017) ou même du Maroc (142 953/2 486).

"
23 mars
"Partout en Europe, on annonce chaque jour des milliers de morts. Je commence à avoir peur, moi, dont on vantait le courage dans les années 1990, pendant la décennie noire !
Un terroriste, tu le vois, tu te dis que si tu y passes, la mort sera rapide.
Mais un virus, quand il t’attrape, il te tue de mort lente.
Je suis vieux. Ma famille et mes amis me disent que je dois prendre ma retraite, que j’ai trop donné. Pourquoi retourner à Bougara ?
J’ai appelé un officier de police pour lui demander si on pouvait d’une manière ou d’une autre entrer dans la wilaya. Il m’a répondu que non. Ça m’a déculpabilisé.
Après avoir vu des amis, bu des verres, dîné et ri, je suis rentré heureux dans ma cité.
L’insouciance n’a pas duré. En me brossant les dents, en regardant mon reflet dans la glace, j’ai compris : demain, quoi qu’il arrive, je serai au cabinet."
...
"Je me sens à nouveau seul dans cet endroit qu’on surnommait le triangle de la mort pendant les conflits entre islamistes et forces de sécurité. Ça se bouscule dans ma tête : les embuscades, les bombes artisanales, les cadavres sur les routes…
...
24 mars
La journée au cabinet est harassante, lugubre. Rentré chez moi, je me dirige vers la salle de bains, me lave les mains, frotte lunettes et téléphone. Les premiers jets d’eau chaude me détendent, je me savonne et me désinfecte."
...
"A Bougara, les habitants ne portent pas de masques de protection, il n’y en a pas. En France non plus d’ailleurs… Je lis et écoute tout ce qui se dit sur les traitements. "

31 mars
Presque tous les cabinets sont fermés. Nous, médecins généralistes, sommes astreints à tout soigner : les caries, les pulpites, les alvéolites… Je suis en colère.
Les spécialistes gagnent beaucoup d’argent, ils peuvent se permettre d’acheter des masques. Même si le prix des boîtes de 100 masques est passé de 900 à 15 000 dinars [de 6 euros à 99 euros] !
...
Début avril
Je pensais que le Covid-19 était une simple grippe, mais, le 31 mars, j’ai appris le décès du professeur Si Ahmed, chef du service de chirurgie générale du plus grand CHU de la wilaya de Blida. Puis est venu le tour d’autres médecins qui, comme moi, n’avaient pas quitté leur cabinet. C’étaient des amis, des personnes que j’avais côtoyées.

Je ne lâche plus mon masque chirurgical. Des jeunes bénévoles du comité de protection civile de Bougara m’ont apporté deux visières.
Le 8 avril, un vendredi, mon seul jour de repos, j’ai fait 200 kilomètres pour me procurer des masques FFP2.
Je les désinfecte chaque soir avec de l’eau oxygénée. Avec les deux visières, ce sont mes seuls moyens de protection.

Avril s’annonce comme le mois de tous les dangers. Le contingent de patients contaminés grossit chaque jour.
A part les enfants et les nourrissons, personne n’est épargné.
Pourtant, à Bougara, les gens sont convaincus que la pandémie ne fera que les effleurer au prétexte qu’ils sont musulmans.

Les mosquées ont été fermées pendant le confinement, mais un jeune imam âgé de 40 ans a aussitôt organisé des prières collectives dans un café.
Il a contracté le virus et il est mort après avoir contaminé d’autres croyants qui en ont contaminé d’autres.

Fin avril
Il faut agir et vite. Des jeunes issus de mouvements associatifs commencent à s’organiser en collectant du gel hydroalcoolique, en sollicitant des couturières pour la confection de masques, en acquérant des thermomètres frontaux, en fabriquant des visières pour tous les centres de santé et cabinets médicaux.
Les cas de Covid-19 sont recensés et les foyers de contamination confinés. Les jeunes proposent leur aide pour les courses.
J’ai l’impression que la population prend enfin conscience que cette pandémie est bien réelle et se répand.

Mai
La fête de l’Aïd annonçant la fin du ramadan n’est plus très loin. Puisque les enfants doivent être habillés de neuf, c’est sur les magasins de vêtements que les parents se précipitent maintenant.
Le gouvernement a réagi en fermant tous les passages entre wilaya, mais les visites familiales se sont faites presque comme à l’accoutumée.
Deux semaines plus tard, il n’y avait plus de place dans les hôpitaux.

Le cauchemar continue.

Début juin
Les femmes qui portent un masque ne peuvent pas trop le tripoter car il est coincé sous leur voile.
Mais les hommes sont incorrigibles : leurs masques sont souvent trop petits pour leur visage et leur longue barbe.
J’en ai marre de ces patients qui les enlèvent pour parler et se mettent bien en face de moi pour éternuer, tousser, postillonner !
Certains le font quand j’ai le dos tourné, dans la salle d’attente ou sur le pas de la porte.


Mi-juin
Mon cabinet ressemble à une unité Covid. Il n’y en a plus que pour ce virus !
Ne pouvant plus examiner les patients atteints d’autres pathologies, je fais des consultations par téléphone, de 19 heures à minuit.

Les cas de dépression et de névrose d’angoisse augmentent chaque jour, en même temps que les violences conjugales et familiales.
Je demande aux victimes de venir au cabinet récupérer une ordonnance, mais les pharmaciens exigent une copie de leur pièce d’identité pour délivrer antidépresseurs ou anxiolytiques.

Juillet
Le pire est là. Les hôpitaux sont surchargés.
Pendant quelques jours, je ne compte plus les patients : ils affluent.

Fin juillet
Nous étouffons sous nos masques, la pression, le désarroi et la peur.
Le 28, trois jours avant la fête de l’Aïd, je croise dans mon immeuble cinq enfants qui promènent des moutons comme on balade un caniche.
Je les accoste et leur dis que ce n’est pas trop recommandé de toucher à tour de rôle la toison des animaux. Un des gosses me répond : « Normal ! » Pas grave, quoi.
...
De la fenêtre, j’aperçois la place. Quel spectacle ! Adultes et enfants sont agglutinés autour des moutons qui seront sacrifiés le lendemain.
Je les interpelle et on me renvoie la sempiternelle réponse algéro-algérienne : « Normal ! »

Alors montent en moi des larmes d’impuissance pour ces moutons de Djelfa, mêlées à des larmes de rage à la vue de ces moutons de Panurge.

Début septembre
La situation semble maîtrisée, les chiffres des nouvelles contaminations, des décès et des hospitalisations sont à la baisse. Les Algériens se préoccupent de la situation alarmante en Europe, qui signifie peut-être la prolongation de la fermeture des frontières.

20 septembre
Quatre cas suspects hier, zéro aujourd’hui. C’est très encourageant.
Au restaurant, à Alger, les clients s’embrassent, se tapent dans les mains, se prennent dans les bras…
Toute mon euphorie se dissout dans les bières chaudes.
...
Rentré chez moi, après toutes les procédures de décontamination, j’appelle mon petit-fils Neyl en Belgique.
Il ne veut pas me parler parce que je ne l’ai pas pris dans mes bras depuis bientôt dix mois et qu’il attend les petites voitures que je lui ai achetées.
Je me mets à penser, comme un médecin souvent confronté aux maladies infectieuses, qu’il est maintenant temps de revivre."

Abdallah Aggoune
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: pour info sur coronavirus   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyLun 12 Oct 2020, 16:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il n'est pas bon pour un citoyen des USA de ne pas avoir assez de sous pour se faire soigner.
Plus de 210.000 morts depuis le début de la pandémie.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 13 Oct 2020, 16:24

Le 11 septembre 2020, cailloubleu* a écrit:

Bon, nous allons recommencer à les doubler aussi, vous avez vu les chiffres? [...]

Le 11 septembre 2020 (en réponse à Cailloubleu, Cyril 84 a écrit:
Ça ne risque pas dans l'immédiat, car la France est 16 ème du classement des pays en nombre de morts par habitants.
Elle est sortie de ce classement le 29 juillet 2020 (voir mon message du 31 juillet 2020 en page 8).

Voici le classement (10 septembre 2020) de la 11 ème à la 20ème place :

11) United States of America (592 morts par million d'habitants)

12) Italia (589 morts par million d'habitants)

13) Sweden (578 morts par million d'habitants)

14) Mexico (535 morts par million d'habitants)

15) Panama (491 morts par million d'habitants)

16) France (472 morts par million d'habitants)

17) Sint Maarten (442 morts par million d'habitants)

18) Colombia (437 morts par million d'habitants)

19) Netherlands (365 morts par million d'habitants)

20) Ireland (360 morts par million d'habitants)

Voyons 1 mois après comment a évolué le classement de la France en nombre de morts par million d'habitants.

Voici le classement (12 octobre 2020) de la 11 ème à la 20ème place :

11) Mexico (648 morts par million d'habitants)

12) United Kingdom (631 morts par million d'habitants)

13) Italia (599 morts par million d'habitants)

14) Sweden (582 morts par million d'habitants)

15) Panama (577 morts par million d'habitants)

16) Colombia (548 morts par million d'habitants)

17) Argentina (534 morts par million d'habitants)

18) Sint Maarten (511 morts par million d'habitants)

19) France (502 morts par million d'habitants)

20) Netherlands (385 morts par million d'habitants)

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyDim 18 Oct 2020, 23:50

Données de bases environ 5000 lits de réanimation en france.

capacité qu'il est possible d'amener à 10/12 000 lits, mais à condition d'arrêter la majorité des soins habituels pour libérer du personnel (comme en mars et avril) et au prix de l'épuisement du personnel de réanimation.

habituellement 90% des lits sont occupés. (50 lits de marge)... chaque hiver l'épidémie de grippe sature les capacités.


là, il y a actuellement 1939 lits de réa occupés par des malades covid.


1939
1483 il y a une semaine
1335 il y a 2 semaines
1112 il y a 3 semaines
834 il y a 4 semaines

-------------------------------------------------------------

La slovenie renonce au tracage des cas, car pas assez de moyens.

Au Royaume -uni interdit toute invitation privée.



mais non y a pas de 2eme vague....
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyLun 19 Oct 2020, 13:01

En réponse au complotisme de Jassy sur un autre fil, et ne pas faire de HS, je réponds ici.



Les complotistes qui nie la réalité de l'épidémie utilisent 2 ressorts:

-refuser de regarder ce qu'il se passe hors de france....... ou alors uniquement dans des pays très précis qui prit isolément peuvent appuyer leur thèse.
-ne donner que les chiffres qui les confortent, et faire comme si la vue d'ensemble n'existaient pas.


ici... pour nier la réalité de la 1ere vague une tactique= donner tous les chiffres de la surmortalité, SAUF ceux d'avril.

si vous avez du temps à perdre, regardez.... lisez les....... vous verrez qu'ils vous parleront de mars, de mai, de juin, de juillet......... mais JAMAIS d'avril.

Jamais ils ne montreront une courbe qui exprime la surmortalité sur l'ensemble des mois, car ils ne pourraient cacher l'énorme pic qui se détache nettement en avril....... donc ils vous noieront avec des chiffres de mars, les épidémies passées ne seront jamais comparée aux chiffres d'avril....


Le men.son.ge par omission.


Malveilance......... Jassy, pourquoi tu fais tout pour desinformer les gens? Sais tu que cela contribue à tuer des gens?


Tout le monde peut se tromper, tant que l'intention est le bien d'autrui, et que la volonté de s'améliorer est là, tout est compréhensible...

Mais là, quel est ton intention finalement?



(et non je mets pas de lien, et de graphique des sources officielles............... car j'en ai mis des dizaines et des dizaines de fois.......... et j'en ai marre de béguayer....... le site de l'insee est accessible à tous, le portail geodes santé publique aussi....... il suffit d'aller directement à la source....... sans commentaire, juste regarder par soi même......pas être un mouton débile qui suit les malveillants du moment...)
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyLun 19 Oct 2020, 17:30

la mise en quarantaine a depuis des milliers d'années, était et reste faute d'immunité, toujours la seule solution pour freiner les pics de mortalité en cas d'épidémie.

Un des premiers progrès sanitaire, a été de bruler les vêtements des défunts, plutôt que de les donner. La plupart des progrès sanitaires, sont un changement dans les attitudes sociales, souvent à travers des progrès dans les mesures sanitaires. Pour contrer les nombreuses épidémies londoniennes, les londoniens ont construit les égouts.

Au XVIe, lors de la reprise de Calais, il me semble, par l'armée française, les anglais se sont rendu à cause de la peste. Retour en Angleterre des soldats : 20 000 morts de plus.


dans l'ancien testament, ça ne date pas donc d'hier, les lépreux étaient mis en quarantaine ( d'où la notion d'impur ).

maintenant chacun ses écrits, et de toute façon, certains semblent davantage consulter les réseaux socio, que leur livre; la sacralisation d'internet ?
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 20 Oct 2020, 06:59

Le 8 octobre 2020, Cyril 84 a écrit:
Mardi il-y-a eu 1 évolution dans le classement des pays par nombre de morts.

fait notable :

-L'Espagne est (re)passée devant la France.

Pour rappel, la France était passée devant l'Espagne le 13 mai 2020 (voir en page 3).

Voici le classement au 7 octobre 2020 :

1) États-Unis : 216 784 morts

2) Brésil : 148 304 morts

3) Inde : 105 554 morts

4) Mexique : 82 348 morts

5) Royaume-Uni : 42 515 morts

6) Italie : 36 061 morts

7) Pérou : 33 009 morts

8) Espagne : 32 562 morts

9) France : 32 445 morts

10) Iran : 27 658 morts

Il-y-a eu 1 évolution dans le classement des pays par nombre de morts.


fait notable :

-L'Espagne est (re)passée devant le Pérou.


Voici le classement au 19 octobre 2020 :

1) États-Unis : 225 222 morts

2) Brésil : 154 226 morts

3) Inde : 115 236 morts

4) Mexique : 86 167 morts

5) Royaume-Uni : 43 726 morts

6) Italie : 36 616 morts

7) Espagne : 33 992 morts

8) Pérou : 33 820 morts

9) France : 32 623 morts

10) Iran : 30 712 morts




Attention, ces chiffres sont à prendre avec prudence car les pays ont des méthodes de comptabilisation très différentes.

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 20 Oct 2020, 20:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


(google trad suffit pour comprendre de quoi il s'agit)... = les chiffres de la sur-mortalité aux usa sont sortis et montrent qu'il y a encore plus de morts que comptabilisé jusque là... on est plus sur 300 000... et 400 000 d'ici la fin de l'année.

Pour la france,
2169 personnes atteintes de covid en réa... on arrive à quasi 50% des capacités habituelles de réa... ce qui signifie que le système est sur-saturé dès à présent, et donc une perte de chance pour toutes les pathologies et donc pour tous les citoyens du pays.


Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 21 Oct 2020, 19:33

Le 20 octobre 2020, Cyril 84 a écrit:
Il-y-a eu 1 évolution dans le classement des pays par nombre de morts.


fait notable :

-L'Espagne est (re)passée devant le Pérou.


Voici le classement au 19 octobre 2020 :

1) États-Unis : 225 222 morts

2) Brésil : 154 226 morts

3) Inde : 115 236 morts

4) Mexique : 86 167 morts

5) Royaume-Uni : 43 726 morts

6) Italie : 36 616 morts

7) Espagne : 33 992 morts

8) Pérou : 33 820 morts

9) France : 32 623 morts

10) Iran : 30 712 morts

Hier il-y-a eu 1 évolution dans le classement des pays par nombre de morts.


fait notable :

-La France est (re)passée devant le Pérou.


Voici le classement au 20 octobre 2020 :

1) États-Unis : 226 184 morts

2) Brésil : 154 888 morts

3) Inde : 115 950 morts

4) Mexique : 86 338 morts

5) Royaume-Uni : 43 967 morts

6) Italie : 36 705 morts

7) Espagne : 34 210 morts

8) France : 33 885 morts

9) Pérou : 33 875 morts

10) Iran : 31 034 morts




Attention, ces chiffres sont à prendre avec prudence car les pays ont des méthodes de comptabilisation très différentes.

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 21 Oct 2020, 21:19

Cyril 84 a écrit:
Le 20 octobre 2020, Cyril 84 a écrit:
Il-y-a eu 1 évolution dans le classement des pays par nombre de morts.


fait notable :

-L'Espagne est (re)passée devant le Pérou.


Voici le classement au 19 octobre 2020 :

1) États-Unis : 225 222 morts

2) Brésil : 154 226 morts

3) Inde : 115 236 morts

4) Mexique : 86 167 morts

5) Royaume-Uni : 43 726 morts

6) Italie : 36 616 morts

7) Espagne : 33 992 morts

8) Pérou : 33 820 morts

9) France : 32 623 morts

10) Iran : 30 712 morts

Hier il-y-a eu 1 évolution dans le classement des pays par nombre de morts.


fait notable :

-La France est (re)passée devant le Pérou.


Voici le classement au 20 octobre 2020 :

1) États-Unis : 226 184 morts

2) Brésil : 154 888 morts

3) Inde : 115 950 morts

4) Mexique : 86 338 morts

5) Royaume-Uni : 43 967 morts

6) Italie : 36 705 morts

7) Espagne : 34 210 morts

8) France : 33 885 morts

9) Pérou : 33 875 morts

10) Iran : 31 034 morts




Attention, ces chiffres sont à prendre avec prudence car les pays ont des méthodes de comptabilisation très différentes.

Allez je te taquine un peu, ta la tête dure avec se classement morbide cher Cyril...
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMer 21 Oct 2020, 23:44

A lire++++

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La réanimation pour les nuls
Par Christian Lehmann, médecin et écrivain — 21 octobre 2020


J’ai travaillé en réanimation entre 1982 et 1986, dans une autre vie, et certaines nuits dans mes cauchemars je m’y retrouve posté en garde, parfaitement conscient que je n’ai rien à y faire et que dans le rêve, j’y suis un danger ambulant, tant les techniques et les protocoles ont changé et se sont affinés.

La réanimation, c’est ceux qui n’y foutent jamais les pieds qui en parlent le mieux. C’est Martine Wonner, députée anti-masques devenue célèbre grâce à sa mangeoire en plastique, qui révèle à l’Assemblée nationale qu’on remplit aujourd’hui les réanimations de force en y accueillant des patients qui n’ont besoin que de 2 ou 3 litres d’oxygène. «Pour quelqu’un comme moi qui ai fait bon nombre d’années en réanimation, je peux vous dire qu’on n’a jamais mis ce type de patients en réanimation». Interrogée plus avant, cette psychiatre expliquera qu’elle a travaillé en 1989 et 1990 en réa (soit probablement deux stages d’internat, il y a trente ans). Comme le dit un de mes amis sur Twitter : «Moi j’étais en classe de mer en 1992, je dis pas à Loïck Peyron comment faire la route du Rhum.»

C’est Didier Raoult, l’autre jour sur CNews, qui après avoir longtemps affirmé que l’épidémie était terminée, explique à Laurence Ferrari sans lever le nez de ses notes qu’il n’y a pas réellement de problème de lits de réanimation : il suffit de faire sauter certaines dispositions légales comme le repos compensatoire des personnels d’anesthésie et de réanimation. Car après tout, qui a besoin de dormir après une garde Covid de vingt-quatre heures ? J’ai pensé à Jean-Martin Charcot, glacial père de la neurologie, qui disait à ses internes: «Si vous avez besoin de plus de cinq heures de sommeil, choisissez un autre métier.» Mais on était en 1885, et si Charcot était narcissique, c’était un génie narcissique, pas un microbiologiste affabulateur éventé.

C’est Christian Perronne, interviewé par André Bercoff sur Sud Radio au sujet du best-seller qu’il a signé, qui affirme qu’il n’y a pas de deuxième vague : «Même dans les services de réanimation, je vois bien des malades moins sévères qu’avant, ils les prennent beaucoup plus tôt et les gardent longtemps, parce que pour un service de réanimation, avoir un malade au Covid, c’est le jackpot, il a plus d’infirmières et plus de moyens. Cette saturation des services de réanimation, c’est un petit peu une invention.» Je me demande d’ailleurs ce qu’en pense le professeur Djillali Annane, réanimateur à l’hôpital Raymond-Poincaré, doyen de la faculté, dont le service surplombe celui de Christian Perronne. Les conversations autour d’un café ou d’une eau ferrugineuse doivent y être passionnantes.

La réanimation, c’est ceux qui n’y foutent jamais les pieds qui en parlent le plus. Tous les paucineuronaux ayant passablement vomi sur les réanimateurs, accusés tour à tour de ne pas suivre le protocole du gourou phocéen, de refuser des malades ou de les euthanasier, j’ai choisi d’ouvrir ces colonnes à l’un d’entre eux pour qu’il confesse ses péchés. Damien Barraud a 45 ans, il est réanimateur à l’hôpital de Metz-Thionville, où il a survécu aux deux premières vagues : le Covid, et les Covidiots.

«J’ai absolument détesté le Covid. Et je la déteste encore. Pas tant pour ce qu’elle a fait aux malades. C’est une maladie parfois grave, pas la pire. C’est un virus, ça ne réfléchit pas un virus, c’est con comme la Lune. Mais je la déteste pour ce qu’elle a fait aux humains, aux soignants. A la médecine, à la science qui me sont chères. Ce qui devait être une formidable opportunité pour nous tous a tourné en bérézina, ici et aux quatre coins du monde. Rien que d’y repenser me donne la nausée. Mais il faut raconter. C’est important. Parce que le virus rôde toujours et attaque de nouveau, et qu’à l’évidence, beaucoup n’ont pas mesuré ce qui s’était joué dans les réanimations de Paris et du Grand-Est. Cela leur permettra peut-être de ne pas sous-estimer, voire de nier sans la moindre décence les risques actuels.

«Rembobiner la cassette d’une période extraordinaire. Que dois-je raconter ? La réanimation en période Covid ? Mais le public connaît déjà si mal la réanimation en général. MA réanimation en période Covid ? Comment elle s’est déroulée, comment je la conçois, celle que l’on m’a apprise et que j’essaie de transmettre à mon tour. Après tout c’est moi le héros en blouse blanche d’un jour de Libé, je fais ce que je veux, non ? Non. Comme pour John Carter face à M. et Mme Rubadoux dans Urgences, "It is not about me". Il s’agit des patients, des soignants, d’une médecine et d’une recherche nobles et éthiques.

«Nous autres soignants des réanimations avons vécu l’histoire. J’imagine que lorsque l’on vit l’histoire en direct, on ne doit pas forcément s’en rendre compte, dans la chaleur du moment et concentré à sa tâche. Cela vient après, à l’heure de se poser et de se retourner. On a vécu un pan d’histoire. Je crois pouvoir dire sans me tromper qu’aucun soignant de réanimation ne veut revivre ce à quoi il a été confronté en mars-avril. Je suis un réanimateur "entre deux âges". En une vingtaine d’années de métier et 2 000 gardes au compteur, j’ai vu à peu près tout ce qui peut se voir dans une réanimation lourde dans un hôpital français. Je n’ai pas peur. Sûr de mes forces, lucide sur mes limites, je sais faire les gestes, j’ai vécu au moins une fois toutes les situations possibles. Eh bien je n’avais jamais vu cela. Jamais. Ce que nous avons vécu au printemps dans le Grand-Est et en Ile-de-France n’était pas une vague. C’était un tsunami de 30 mètres de haut qui emporte tout. On était prêts pourtant. On le croyait. On en avait, des plans. Pleins, à activer au fur et à mesure. Et puis on nous avait déjà fait le coup avec le Sras, le Mers, la grippe aviaire… Les images d’Italie ? C’est là qu’on s’est dit que ça commençait à sentir très mauvais. Les supporteurs de foot se moquent des Italiens. Les réanimateurs, eux, savent que la Lombardie est riche. Qu’elle est surtout riche des plus grands spécialistes du monde dans cette maladie qui n’en est pas une, le Syndrôme de détresse respiratoire aiguë (SDRA). A Milan, on sait oxygéner et ventiler. Alors si c’est la catastrophe là-bas, il devient assez clair qu’on va prendre la foudre. On se prépare. Sérieusement. Mais sans y croire réellement. Sans imaginer que chacun des plans mis au point sera dépassé en trois jours.

«Début mars, on attend. Une attente mêlant du stress positif, de la concentration, l’envie d’en découdre, comme avant un match. Les Thermopyles. Et puis un matin, ça a commencé. Un malade contact du rassemblement de Mulhouse. Et puis un deuxième. Puis un troisième. Et là nous sommes tous pris dans la lessiveuse. On ne pense plus. On fait. Mécaniquement. Non-stop pendant deux mois. Je suis de l’ancienne école. Le matin en arrivant, je ne consulte jamais le dossier informatisé des malades dans mon bureau, comme le font les jeunes. J’ai besoin de voir les malades en vrai, de "sentir", de penser aux objectifs de soin de la journée, de donner les premières consignes. Une sorte de rituel, souvent joyeux, où l’on dit bonjour aux équipes, où l’on plaisante un peu, avant le deuxième rituel du staff : le café. Et bien pendant deux mois, cette ambiance matinale était remplacée par un silence pesant, une ambiance de tranchées, un bunker. C’est la guerre. Les couloirs des secteurs sont vides. Les soignants sont dans les chambres, pour les toilettes, dans un habit de cosmonaute, véritable étuve fastidieuse à enfiler, désagréable à porter, et, on le sait maintenant, un peu excessive. Il ne fallait pas tomber malade. Pour les patients. Pour soi. Pour ne pas contaminer sa famille, que certains, comme moi, ont tenue à distance. Pour pouvoir continuer à travailler. Pas un bruit. Les portes et les sas des chambres sont fermés. Les malades sont en majorité intubés, et souvent sur le ventre. Seuls les plus graves des plus graves sont là. Les moins graves, on ne les voit pas. Ils sont en secteur, sous des débits déraisonnables d’oxygène. En réa, ceux qui vont un peu mieux après quelques jours, qui redonnent le moral aux troupes, sont… transférés. Dans ces évacuations sanitaires que des malotrus galonnés ont qualifiées de spectacle. Pour faire de la place à de nouveaux arrivants. Ne restent que les plus graves des plus graves. Ceux qui vont avoir des séjours longs, et pour beaucoup, mourir.

«Cette spécialité est trop riche pour être racontée en peu de mots. Que dire ? Peut-être parler de certains aspects que nombreux ont découverts à cette occasion ? Logiquement, on commence par admettre le patient en réanimation. On nous a accusés de "trier". C’est le mot en vigueur, de "triage" in English. On vient en réanimation quand on a un ou plusieurs organes qui défaillent, et qu’il faut suppléer, le temps que le traitement fasse son œuvre. Et on vient en réanimation pour survivre. Pas pour mourir. La finalité de la réanimation est de rendre au patient, sur le long terme, une vie que lui juge digne d’être vécue. Et la réanimation est un marathon olympique. C’est une rude épreuve, dont on sort déplumé, rincé, essoré, et il ne faut pas l’infliger de manière indue à quelqu’un qui n’a à l’évidence pas les réserves pour l’affronter. Il ne faut pas réanimer à tout prix et coûte que coûte. Il faut trier. Trier n’est pas décider qui va vivre ou mourir. C’est un acte d’humanité, et certainement une des choses les plus difficiles à maîtriser du métier. C’est vrai en temps de paix, tous les jours, avec pour seul horizon le malade. Ça l’est d’autant plus en temps de guerre, avec le spectre du manque de moyens. En médecine de catastrophe, on alloue les moyens aux patients qui ont le plus de chance de survivre. Cette justice distributive ne me perturbe pas non plus. Je ne suis pas responsable des moyens qui sont mis à ma disposition. Je suis juste responsable de leur utilisation optimale. Manquons-nous de lits de réanimation en France ? Je ne pense pas. Cela n’a pas de sens de juger de l’adéquation entre offre et besoin à l’occasion d’une catastrophe centenaire. Cela n’a pas de sens de se comparer au voisin allemand, dont la pléthore de lits ne sert à rien. Cela n’a pas de sens de dire que cet hypothétique manque de lits de réanimation est la cause de tous les maux, dont de prétendues privations de liberté. Il faut des lits activables en cas de besoin. Et surtout du personnel formé. Cela ne se fait pas en six mois, quoi qu’en pensent les populistes, les physiologistes du sport, ou les ânes, entités parfois difficiles à distinguer.

«Il y a eu plusieurs pandémies en une. Le virus, bien sûr, mais également une épidémie bien française d’ultracrépidarianisme – l’art de parler de ce qu’on ne connaît pas. Après avoir subi des millions d’épidémiologistes et de virologues, nous avons vu apparaître des millions de réanimateurs. On nous a accusés d’avoir fait des conneries, d’avoir intubé très tôt, trop tôt. Que la mortalité observée était liée à nos traitements. Oui, c’est vrai en partie. Cent pour cent de ce que l’on fait dans une réanimation a des effets indésirables. Nous ne sommes pas homéopathes. L’intubation, la ventilation mécanique, la sédation, l’adrénaline, la dialyse rénale, tout cela a des effets indésirables. Ce n’est pas grave. Ce n’est pas grave si le rapport bénéfice-risque a été bien pesé. On accepte ces effets adverses. Et on les minimise, en appliquant cette technique dans les règles de l’art. Pour cela il faut du bon matériel, un peu, et de bons professionnels, beaucoup. Si vous appliquez ces techniques dans des endroits non prévus pour cela, avec du matériel non prévu pour cela, et des personnels non formés… malgré leur admirable dévouement, que croyez-vous qu’il va advenir ?

«Oui ; il y a eu beaucoup de morts. Selon les endroits et la gravité des patients, 30 voire 40% de décès. 25 à 30%, c’est la mortalité du SDRA sévère. 40% ça doit être ce qu’il arrive quand on réanime des malades graves dans des conditions suboptimales. La mort ne me perturbe pas. Quand on est malade, c’est parfois grave, et quand c’est grave, parfois on meurt. C’est un processus naturel que l’on essaie de freiner, perturber, retarder. On ne peut guérir tout le monde. Nous sommes des soignants, pas le Petit Jésus ou tout autre druide barbichu. S’en rendre compte est vital. Pour ne pas disjoncter. On tente de guérir le malade. Et quand on ne peut pas, il faut savoir s’arrêter, jeter l’éponge de soins devenus futiles, ne pas sombrer dans l’acharnement, et accompagner la fin de vie. A good life, and a good death. Bien accompagner un patient et ses proches, assurer une bonne fin de vie est aussi important qu’aboutir à la guérison. La mort ne me perturbe pas, sauf si un des maillons de la chaîne de la guérison ou de la fin de vie a dysfonctionné. Là, la mort devient inacceptable et une souffrance. La mort par Covid n’est pas une belle mort. Pour plein de raisons. Certes, les malades n’ont pas souffert. On a accompagné la fin de vie comme il se doit, dignement, comme à l’accoutumée, dans le respect de la loi Leonetti-Claeys. Nous n’avons pas eu besoin de recourir au Rivotril pour cela, n’en déplaise à ceux qui nous ont accusé d’euthanasie. On n’y a pas eu recours car on n’a jamais manqué de rien, même si ce fut juste. Je ne sais toujours pas comment nos pharmaciens ont réussi cet exploit. Mais il y a ces corps, enfermés immédiatement dans des sacs étanches, sans toilette mortuaire, et envoyés sans délai au funérarium. Et le plus pesant probablement, il y a cette absence des familles, interdites de visite, au moins au début, et dont le deuil a dû être catastrophique. Les familles sont souvent le seul élément raccrochant à la vie. On les voit, on leur parle tous les jours. Là elles étaient absentes. Et cette rencontre singulière ne peut pas être remplacée par un coup de téléphone, auquel nous n’avions de toute façon pas le temps de répondre. Il n’y a plus beaucoup de vie dans une réanimation Covid. Cela a laissé des traces, des blessures psychologiques. Et aucun soignant de réanimation ne veut revivre cela.

«Bien sûr, à côté de cela, les accusations de "faire du chiffre", par un vieux professeur n’ayant plus toutes ses facultés, sont dérisoires. Il paraîtrait que l’on code "Covid-19" de manière excessive et que l’on garde trop les patients. Pour gagner de l’argent, un magot caché probablement. Et pour participer à un [......] d’état. Pour priver les gens de liberté. Non bien sûr. Sauf dans les cerveaux tordus, on code ce que l’on fait, quand on le fait. Ni plus ni moins. Parce que le patient est une fin en soi. Point.

«Les crises passent les humains au révélateur. Et il y a eu du beau et du bon dans tout ce marasme. L’hôpital public (et le système de santé en général), dont la souffrance n’aura échappé à personne, a su rassembler ses forces, se lever, faire front. Nous avons vu des soignants de tous horizons épuisés, marqués physiquement par ces masques qui serrent trop, et la fatigue. Sans jamais reculer, soupirer, souffler, renoncer. Les biologistes. Les radiologues. Les ouvriers qui ont monté des cloisons à la vitesse de l’éclair. Les informaticiens, qui ont permis aux malades éveillés de communiquer par tablette avec leurs proches. Les administratifs. Tout le monde a apporté sa pierre et magnifiquement œuvré. Il y a eu de vrais héros. Mais pour moi tout cela n’atténuera pas le désastre ambiant. La médecine et la recherche éthiques et propres sont mortes et enterrées à l’occasion de cette crise sans précédent. Sur l’autel de la mégalomanie de quelques gourous à la tête de sectes mafieuses, dont la médiocrité scientifique n’a d’égal que la malhonnêteté intellectuelle. Les fleurs ont été déposées par les légions d’imbéciles des réseaux sociaux, parfois en service commandé. Les couronnes ont été déposées par des pantins de plateaux télé de chaînes d’info en continu irresponsables. Vol au-dessus d’un nid d’irresponsables. La malscience, comme toutes les fake news, tue. La malscience et les fake news précipitent les plus fragiles vers un abîme de détresse psychologique et la vague psychiatrique. La malscience et les fake news sont les mères de tous les relativismes, de tous les complotismes, de la perte de confiance dans les médecins et les chercheurs, au pire moment possible. Et cela, il faudra des années pour s’en remettre. Cette pandémie s’arrêtera un jour. Ça n’est ni la première ni la dernière. Elle s’éteindra dans un déluge de morts, médicaux et économiques, et comme d’habitude, les plus fragiles auront payé le plus lourd tribut. Il faudra alors sévèrement débriefer. Punir ceux qui doivent l’être, les escrocs, les renégats, quels que soient leur grade et leur fonction. Reconstruire pour que ces décès de patients, et ces sacrifices de soignants n’aient pas été inutiles. Je déteste le Covid.»

Christian Lehmann médecin et écrivain
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

Raphaël#


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyJeu 22 Oct 2020, 02:39

*Encelade* a écrit:
A lire++++

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La réanimation pour les nuls
Par Christian Lehmann, médecin et écrivain — 21 octobre 2020

Waow merci !
J'ai sincèrement versé une larme et je le rejoins complètement sur l'effet qu'a eu cette pandémie sur la recherche et la médecine à cause d'ânes, de gourous et de populistes.
Il faudra des sanctions une fois tout cela terminé.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyVen 23 Oct 2020, 11:27

Raphaël# a écrit:
*Encelade* a écrit:
A lire++++

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La réanimation pour les nuls
Par Christian Lehmann, médecin et écrivain — 21 octobre 2020

Waow merci !
J'ai sincèrement versé une larme et je le rejoins complètement sur l'effet qu'a eu cette pandémie sur la recherche et la médecine à cause d'ânes, de gourous et de populistes.
Il faudra des sanctions une fois tout cela terminé.
Malheureusement, dès que j'émets mon avis, je suis supprimé.
Il est bizarre se forum, ou certains on l'a possibilité de traiter les autres d'ânes et de gourou, et de supprimer les réponses sans insultes des autres.
Qui gére ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyVen 23 Oct 2020, 11:53

gerard2007 a écrit:
Malheureusement,  dès que j'émets mon avis,  je suis supprimé.
Il est bizarre se forum,  ou certains on l'a possibilité de traiter les autres d'ânes et de gourou,  et de supprimer les réponses sans insultes des autres.
Qui gére ça ?

C'est moi cher Gérard.

Mais ne t'inquiètes pas, tes 2 messages (ainsi que celui d'Encelade) ont tout simplement été transférés dans ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 27 Oct 2020, 06:45

Le 11 septembre 2020, Cyril 84 a écrit:
gerard2007 a écrit:
Il y a une moyenne de 20  décès par jour depuis plus de 2 mois
Hier 25 décès.
Il n'y a pas lieu de s'affoler pour le moment
et si ça passe pas ?

C'est vrai.

Mais lorsque l'on s'affole à cause des décès il est déjà trop tard.

Car les décès du jour reflètent la situation d'il-y-a 2 à 4 semaines.

Si rien n'est fait, attends début octobre et tu pourras multiplier ta mortalité quotidienne par 10.

Voilà cher Gérard.

Il aura fallu attendre le 26 octobre pour que ma prédiction se réalise.

Hier 257 morts du Covid-19 en France.

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 27 Oct 2020, 12:14

Evolution de la moyenne glissante sur 7 jours du nombre de morts journaliers par covid en france:
26/10=199
24/10=179
22/10=155
20/10=136
18/10=107
16/10=96
14/10=85
12/10=75
10/10=69
08/10=71
06/10=68
04/10=72
02/10=70
30/09=71
15/09=33
01/09=17

(tout en ayant en tête que la mortalité a baissé de moitié comparé aux mois de mars/avril, de part l'amélioration des protocoles de prise en charge)
(source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

Evolution du nombre de lits de réa occupés par des patients atteints de covid:
26/10=2761
24/10=2491
22/10=2310
20/10=2168
18/10=1939
16/10=1791
14/10=1664
12/10=1539
10/10=1456
08/10=1418
06/10=1417
04/10=1335
02/10=1270
30/09=1232
15/09=752
01/09=418

(ces lits sont habituellement occupés par d'autres pathologies: suite de chirurgie lourde, infarctus, avc, accident de la route...... ces patients covid viennent EN PLUS de ce qui se fait habituellement..... oui chaque année les réa sont saturées........ ceux qui disent que cela ne change rien.... ok... ajouter une goute d'eau à verre plein, il déborde.... ajouter maintenant un seau d'eau, qu'est qu'il se passe??)
source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


comment oser encore nier la situation?

et bien il y en a qui continuent... comme les chiffres deviennent difficile à nier, maintenant ce sont les soignants qui mettent l'étiquette covid sur ce qui ne l'est pas pour se faire plus d'argent...... après la négation des chiffres, nous avons la diffamation des soignants.


alors la modération, svp........ veillez au propos de ceux qui participent au négationnisme et à la désignation de bouc émissaire.


N'attendez pas qu'un soignant se fasse tuer à cause de mensonges et de diffamation. (vous n'imaginez pas la violence de ce que recoient chaque jour les soignants sur les réseaux actuellement)




et tous........ rappelez vous l'histoire de Cassandre......... frapper le messager est toujours plus facile que d'admettre la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 27 Oct 2020, 12:32

Cyril 84 a écrit:
Le 11 septembre 2020, Cyril 84 a écrit:
C'est vrai.

Mais lorsque l'on s'affole à cause des décès il est déjà trop tard.

Car les décès du jour reflètent la situation d'il-y-a 2 à 4 semaines.

Si rien n'est fait, attends début octobre et tu pourras multiplier ta mortalité quotidienne par 10.

Voilà cher Gérard.

Il aura fallu attendre le 26 octobre pour que ma prédiction se réalise.

Hier 257 morts du Covid-19 en France.

Je ne nie pas la maladie,  je dis que l'état n'a pas voulu investir dans la santé.

Donne moi les chiffres de 2018 occupation des lits et décès journalier


610 000 personnes sont décédées en France en 2018, dont la moitié dans le département où elles sont nées
Sylvain Papon (division Enquêtes et études démographiques, Insee)

En 2018, 610 000 personnes sont décédées en France, soit le niveau le plus élevé depuis la fin de la seconde guerre mondiale. La moitié de ces personnes sont décédées dans leur département de naissance. La part des décès dans le département de naissance est bien plus élevée dans les DOM et dans le nord de la France, alors qu’à l’opposé, elle est faible en Île-de-France, qui fait figure d’exception.

Sept décès sur dix ont lieu dans la commune même de naissance lorsque le décès survient avant le premier anniversaire.

En outre, si une personne sur deux décède dans sa commune de domicile, seulement une sur quatre décède à son domicile.


ATTAQUE A LA PERSONNE DIFFAMATION CB*
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 27 Oct 2020, 12:37

Diffamation encore et encore.



Je n'ai jamais demandé de bannissement et j'ai toujours été contre quand on m'a posé la question.




les faits te posent un problème?



non je demande que la loi soit respectées... que la diffamation et les mensonges n'aient pas leur place sur un forum public.



tu n'es pas obligé de te mettre hors la loi... tu peux aussi allumer ton cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 27 Oct 2020, 12:39



MODÉRÉ CB*
Donne moi les chiffres 2018 stp
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 EmptyMar 27 Oct 2020, 12:45

Des morts du covid et de leur nombre en réa en 2018? loool tu réfléchis donc? t'es sur?looooooooooool


si tu parles de ça, je sais que tu te réfères à un faux qui circule sur le net qui dit que la mortalité générale en 2018 est plus importante qu'actuellement...

c'est un faux démenti par l'insee depuis........


la mortalité toute mort confondue a augmenté de 150% dans le grand est et en région parisienne en avril... avec tous les autres mois sans surmortalité...

là pour ce qui se passe en ce moment on a pas encore les chiffres.

va à la source...... et arrête de lire les hoax du net...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)   Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2) - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Covid-19 : l'épidémie frappe le monde (partie 2)
Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: