Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
-50%
Le deal à ne pas rater :
-260€ sur la machine à café automatique avec broyeur KRUPS ...
299.99 € 599.99 €
Voir le deal
-25%
Le deal à ne pas rater :
ASUS PC portable Gamer FX571GT-BQ691T 15″ FHD -Intel Core i5 – ...
599.99 € 799.99 €
Voir le deal

 

 Civisme aux sujet des masques

Aller en bas 
AuteurMessage
joseph1




Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyVen 08 Mai 2020, 03:07

8 mai 2020

Les gouvernements ont failli. Prévoir un stock de masques suffisant relevait de leurs obligations.
Ensuite, à condition bien sûr d'en disposer, le port du masque relève du civisme et de la moralité publique la plus élémentaire.
Or,le socialo-progressisme soixante-huitard déconstructeur qui a fini par s'insinuer partout en France depuis 50 ans, à commencer par l'école, se définit justement par son rejet ricanant du civisme et par sa ringardisation radicale de la moralité, de la règle,de la tradition ainsi que de toute autorité qui voudrait les inculquer. Vous imaginez le jeune Cohn- Bendit portant un masque par civisme ?
Par entrisme dans les médias, ce monde  a fini par dicter leur comportement à des générations entières.
Dans une société normale au XXI° siècle, le gouvernement aurait eu des stocks de masques et les aurait distribués dès le début Février, puis en aurait recommandé le port dès le 20 Février, ce qu'auraient fait 80 ou 90% des citoyens sans qu'il soit besoin d'édicter ni règle ni amende puisque cela relevait du civisme élémentaire. Avec en plus des tests  il n'aurait pas été nécessaire de confiner.
Le confinement , c 'est la faillite de la prétentieuse cigale progressiste.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyVen 08 Mai 2020, 05:54

joseph1 a écrit:
Les gouvernements ont failli. Prévoir un stock de masques suffisant relevait de leurs obligations.
Ensuite, à condition bien sûr d'en disposer, le port du masque relève du civisme et de la moralité publique la plus élémentaire.
Or,le socialo-progressisme soixante-huitard déconstructeur qui a fini par s'insinuer partout en France depuis 50 ans, à commencer par l'école, se définit justement par son rejet ricanant du civisme et par sa ringardisation radicale de la moralité, de la règle,de la tradition ainsi que de toute autorité qui voudrait les inculquer. Vous imaginez le jeune Cohn- Bendit portant un masque par civisme ?
Par entrisme dans les médias, ce monde  a fini par dicter leur comportement à des générations entières.
Dans une société normale au XXI° siècle, le gouvernement aurait eu des stocks de masques et les aurait distribués dès le début Février, puis en aurait recommandé le port dès le 20 Février, ce qu'auraient fait 80 ou 90% des citoyens sans qu'il soit besoin d'édicter ni règle ni amende puisque cela relevait du civisme élémentaire. Avec en plus des tests  il n'aurait pas été nécessaire de confiner.
Le confinement , c 'est la faillite de la prétentieuse cigale progressiste.
qu'as tu dit en 2009 quand 99% des Français a hurlé au gaspillage pour les achats de masques de bachelot?
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyVen 08 Mai 2020, 09:27

joseph1 a écrit:
Vous imaginez le jeune Cohn- Bendit portant un masque par civisme ?

Oui sans problème.

Ce ne sont pas les gens à principes qui refusent le masque ou refusent le civisme ce sont les c*ns et comme disait Brassens "quand on est c*n on est c*n".
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyVen 08 Mai 2020, 11:34

joseph1 a écrit:
Les gouvernements ont failli. Prévoir un stock de masques suffisant relevait de leurs obligations.
Ensuite, à condition bien sûr d'en disposer, le port du masque relève du civisme et de la moralité publique la plus élémentaire.
Or,le socialo-progressisme soixante-huitard déconstructeur qui a fini par s'insinuer partout en France depuis 50 ans, à commencer par l'école, se définit justement par son rejet ricanant du civisme et par sa ringardisation radicale de la moralité, de la règle,de la tradition ainsi que de toute autorité qui voudrait les inculquer. Vous imaginez le jeune Cohn- Bendit portant un masque par civisme ?
Par entrisme dans les médias, ce monde  a fini par dicter leur comportement à des générations entières.
Dans une société normale au XXI° siècle, le gouvernement aurait eu des stocks de masques et les aurait distribués dès le début Février, puis en aurait recommandé le port dès le 20 Février, ce qu'auraient fait 80 ou 90% des citoyens sans qu'il soit besoin d'édicter ni règle ni amende puisque cela relevait du civisme élémentaire. Avec en plus des tests  il n'aurait pas été nécessaire de confiner.
Le confinement , c 'est la faillite de la prétentieuse cigale progressiste.

Après ça, tu parles de quoi ? que c'est la faute à... que rien ne va...

Et toi ? en tant peut-être que père de famille, tu fais quoi ? tes enfants ne sont éduqués qu'à l'école ? ou par les médias ?
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyVen 08 Mai 2020, 15:03

J'ai relu ce message..... ca dégouline de haine... enfin moi ca m'évoque ça à la lecture.

(ca doit être dur de vivre avec une telle haine)


En plus il y a un enorme men.son.ge... faire croire que le port de masque aurait suffit à stopper la propagation et aurait rendu inutile un confinement.

Alors que tout indique le contraire.



Ma fille est une "cohn bendit" dans l'âme (militante lgbt, écolo, féministe....) ... et en tant que déléguée de classe elle a inlassablement transmis à sa classe les gestes barrières et autres consignes, encouragé les décrocheurs... Elle pourrait te faire une leçon de civisme.


Par contre, men.tir, transmettre de fausses idées au sujet du port du masque qui pourraient conduire à provoquer des morts, ça oui c'est de incivisme, et tu fais fort en la matière.

(laisser penser que le masque est protecteur et dispense de la distanciation sociale, est dangereux.)
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyVen 08 Mai 2020, 20:16

*Encelade* a écrit:
J'ai relu ce message..... ca dégouline de haine... enfin moi ca m'évoque ça à la lecture.

(ca doit être dur de vivre avec une telle haine)


En plus il y a un enorme men.son.ge... faire croire que le port de masque aurait suffit à stopper la propagation et aurait rendu inutile un confinement.

Alors que tout indique le contraire.



Ma fille est une "cohn bendit" dans l'âme (militante lgbt, écolo, féministe....) ... et en tant que déléguée de classe elle a inlassablement transmis à sa classe les gestes barrières et autres consignes, encouragé les décrocheurs... Elle pourrait te faire une leçon de civisme.


Par contre, men.tir, transmettre de fausses idées au sujet du port du masque qui pourraient conduire à provoquer des morts, ça oui c'est de incivisme, et tu fais fort en la matière.

(laisser penser que le masque est protecteur et dispense de la distanciation sociale, est dangereux.)
c'est quoi qui indique le contraire ? des arguments Stp .
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptySam 09 Mai 2020, 18:09

gerard2007 a écrit:
*Encelade* a écrit:
J'ai relu ce message..... ca dégouline de haine... enfin moi ca m'évoque ça à la lecture.

(ca doit être dur de vivre avec une telle haine)


En plus il y a un enorme men.son.ge... faire croire que le port de masque aurait suffit à stopper la propagation et aurait rendu inutile un confinement.

Alors que tout indique le contraire.



Ma fille est une "cohn bendit" dans l'âme (militante lgbt, écolo, féministe....) ... et en tant que déléguée de classe elle a inlassablement transmis à sa classe les gestes barrières et autres consignes, encouragé les décrocheurs... Elle pourrait te faire une leçon de civisme.


Par contre, men.tir, transmettre de fausses idées au sujet du port du masque qui pourraient conduire à provoquer des morts, ça oui c'est de incivisme, et tu fais fort en la matière.

(laisser penser que le masque est protecteur et dispense de la distanciation sociale, est dangereux.)
c'est quoi qui indique le contraire ? des arguments Stp .

Le masque empêche les autres de recevoir nos éternuements et postillons.

En revanche la distanciation sociale est primordiale car le virus se balade aussi en aérosol, d'où l'importance d'observer au moins 1,5 m à 2m entre les personnes, de réduire le nombre de clients dans une pharmacie, salle d'attente, magasins, car se sont des lieux fermés non ventilés.
Et bien entendu l'importance d'interdire les foules, les cinémas, les matches de foot.
Dans tous ces cas les masques n'empêchent pas de respirer le virus en suspension dans l'air.

Et à l'extérieur? J'ai lu des consignes sportives conseillant de ne pas faire son jogging à moins de 10 mètres derrière un autre jogger, et en vélo de déboiter longtemps à l'avance pour doubler.


Dernière édition par cailloubleu* le Sam 09 Mai 2020, 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptySam 09 Mai 2020, 21:08

Des arguments?

Des soignants masqués l'attrapent quand même.

Les "pays à masque" ont aussi usé de la distanciation sociale.

L'extrême majorité des gens utilisent mal les masques.

et ce qu'explique Caillou.

petite expérience visuelle:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



et c'est le consensus scientifique sur le sujet.......... (mais bon je sais que le consensus scientifique n'a pas de valeur pour toi....)
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptySam 09 Mai 2020, 21:29

*Encelade* a écrit:


petite expérience visuelle:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Saisissant !!!!
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptySam 09 Mai 2020, 22:04

*Encelade* a écrit:
Des arguments?

Des soignants masqués l'attrapent quand même.

Les "pays à masque" ont aussi usé de la distanciation sociale.

L'extrême majorité des gens utilisent mal les masques.

et ce qu'explique Caillou.

petite expérience visuelle:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



et c'est le consensus scientifique sur le sujet.......... (mais bon je sais que le consensus scientifique n'a pas de valeur pour toi....)
qui a dit qu'il ne fallait pas de distanciation ?
joseph1 n'a jamais dit ca , il dit que 1+1= 2 ..
distanciation plus masques c'est mieux ..
avoir un point de vu diffèrent du tien , n'est par forcement dégouliner de haine .

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptySam 09 Mai 2020, 23:02

ok alors je détaille
joseph1 a écrit:
8 mai 2020

Les gouvernements ont failli. Prévoir un stock de masques suffisant relevait de leurs obligations.
Ils l'avaient.... jusqu'à la grippe A et le scandale Bachelot... tous les partis ont fustigé ce gaspillage, les médias, les citoyens, tout le monde. Les 1 milliard de masques n'ont pas été renouvelé.
Si ils en ont, c'est un scandale.
Si ils en ont pas, c'est un scandale.

Citation :
Ensuite, à condition bien sûr d'en disposer, le port du masque relève du civisme et de la moralité publique la plus élémentaire.
Or,le socialo-progressisme soixante-huitard déconstructeur qui a fini par s'insinuer partout en France depuis 50 ans, à commencer par l'école, se définit justement par son rejet ricanant du civisme et par sa ringardisation radicale de la moralité, de la règle,de la tradition ainsi que de toute autorité qui voudrait les inculquer. Vous imaginez le jeune Cohn- Bendit portant un masque par civisme ?
c'est pas haineux???

Rapport entre civisme et ce qu'il déblatère?
Citation :
Par entrisme dans les médias, ce monde  a fini par dicter leur comportement à des générations entières.
Dans une société normale au XXI° siècle, le gouvernement aurait eu des stocks de masques et les aurait distribués dès le début Février, puis en aurait recommandé le port dès le 20 Février, ce qu'auraient fait 80 ou 90% des citoyens sans qu'il soit besoin d'édicter ni règle ni amende puisque cela relevait du civisme élémentaire. Avec en plus des tests  il n'aurait pas été nécessaire de confiner.
Le confinement , c 'est la faillite de la prétentieuse cigale progressiste.
Le confinement c'est la distanciation sociale... par définition.

donc?
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyDim 10 Mai 2020, 00:47

cailloubleu* a écrit:
Le masque empêche les autres de recevoir nos éternuements et postillons.

En revanche la distanciation sociale est primordiale car le virus se balade aussi en aérosol, d'où l'importance d'observer au moins 1,5 m à 2m entre les personnes, de réduire le nombre de clients dans une pharmacie, salle d'attente, magasins, car se sont des lieux fermés non ventilés.
Et bien entendu l'importance d'interdire les foules, les cinémas, les matches de foot.
Dans tous ces cas les masques n'empêchent pas de respirer le virus en suspension dans l'air.

Et à l'extérieur? J'ai lu des consignes sportives conseillant de ne pas faire son jogging à moins de 10 mètres derrière un autre jogger, et en vélo de déboiter longtemps à l'avance pour doubler.

Voir l'étude belgo-néerlandaise (que j'ai en PDF) dans cet article :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyDim 10 Mai 2020, 06:53

Par ailleurs si le taux de contagion mesure le civisme, les Français ont fait mieux que les allemands....
0,5 contre 0,7 en avril.

Les seuls qui refusent les masques et les lavages de mains dans non entourage sont les plus de 80 ans....

Tiens en parlant civisme et conservatisme/progressisme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L' immoralite elle est là! Faillite éducative?
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyDim 10 Mai 2020, 11:45

*Encelade* a écrit:
Par ailleurs si le taux de contagion mesure le civisme, les Français ont fait mieux que les allemands....
0,5 contre 0,7 en avril.

Les seuls qui refusent les masques et les lavages de mains dans non entourage sont les plus de 80 ans....

Tiens en parlant civisme et conservatisme/progressisme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L' immoralite elle est là! Faillite éducative?

oui, complotisme (je n'engage que moi bien sûr) car quand je vois Vigano, je vois rouge.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyDim 10 Mai 2020, 16:42

*Encelade* a écrit:
ok alors je détaille
joseph1 a écrit:
8 mai 2020

Les gouvernements ont failli. Prévoir un stock de masques suffisant relevait de leurs obligations.
Ils l'avaient.... jusqu'à la grippe A et le scandale Bachelot... tous les partis ont fustigé ce gaspillage, les médias, les citoyens, tout le monde. Les 1 milliard de masques n'ont pas été renouvelé.
Si ils en ont, c'est un scandale.
Si ils en ont pas, c'est un scandale.

Citation :
Ensuite, à condition bien sûr d'en disposer, le port du masque relève du civisme et de la moralité publique la plus élémentaire.
Or,le socialo-progressisme soixante-huitard déconstructeur qui a fini par s'insinuer partout en France depuis 50 ans, à commencer par l'école, se définit justement par son rejet ricanant du civisme et par sa ringardisation radicale de la moralité, de la règle,de la tradition ainsi que de toute autorité qui voudrait les inculquer. Vous imaginez le jeune Cohn- Bendit portant un masque par civisme ?
c'est pas haineux???

Rapport entre civisme et ce qu'il déblatère?
Citation :
Par entrisme dans les médias, ce monde  a fini par dicter leur comportement à des générations entières.
Dans une société normale au XXI° siècle, le gouvernement aurait eu des stocks de masques et les aurait distribués dès le début Février, puis en aurait recommandé le port dès le 20 Février, ce qu'auraient fait 80 ou 90% des citoyens sans qu'il soit besoin d'édicter ni règle ni amende puisque cela relevait du civisme élémentaire. Avec en plus des tests  il n'aurait pas été nécessaire de confiner.
Le confinement , c 'est la faillite de la prétentieuse cigale progressiste.
Le confinement c'est la distanciation sociale... par définition.

donc?
C'est pas haineux, mais très réaliste
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptySam 06 Juin 2020, 07:22

joseph1 a écrit:
8 mai 2020

Les gouvernements ont failli. Prévoir un stock de masques suffisant relevait de leurs obligations.
Ensuite, à condition bien sûr d'en disposer, le port du masque relève du civisme et de la moralité publique la plus élémentaire.
Or,le socialo-progressisme soixante-huitard déconstructeur qui a fini par s'insinuer partout en France depuis 50 ans, à commencer par l'école, se définit justement par son rejet ricanant du civisme et par sa ringardisation radicale de la moralité, de la règle,de la tradition ainsi que de toute autorité qui voudrait les inculquer. Vous imaginez le jeune Cohn- Bendit portant un masque par civisme ?
Par entrisme dans les médias, ce monde  a fini par dicter leur comportement à des générations entières.
Dans une société normale au XXI° siècle, le gouvernement aurait eu des stocks de masques et les aurait distribués dès le début Février, puis en aurait recommandé le port dès le 20 Février, ce qu'auraient fait 80 ou 90% des citoyens sans qu'il soit besoin d'édicter ni règle ni amende puisque cela relevait du civisme élémentaire. Avec en plus des tests  il n'aurait pas été nécessaire de confiner.
Le confinement , c 'est la faillite de la prétentieuse cigale progressiste.

La faillite c'est ...
Le fatalisme institutionnel
Le chacun pour soi
Le je m'enfoutisme
Le manque de civisme,
L'orgueil, Le moi-Je !
Se croire tout seul, croire que la vérité c'est la sienne exclusivement
Ne pas écouter son voisin
L'avidité financière,
La condescendance,
Se men.tir les uns envers les autres,
Le manque de confiance réciproque et en faire un dogme politique.

Et la grande faute la très grande faute, se passer de Dieu et se servir de Son Nom pour assurer à l'homme sa domination sur les peuples.



Pour les sociale progressiste soixante-huitarde sont-ils mis en cause .
Cette expression met a mal tous les militant ouvrier de la mission ouvrière.
Pourquoi vouloir un état social basant sa politique sur la dignité humaine dans le travaile est-il un acte qui dérange certains chrétiens plus adepte de soutenir le capitalisme libéral avec son stock d'injustices que la défense des travailleurs.

Je me suis fait traiter de communiste par des catholiques parce que je faisait parti de la JOC et de l'ACO .EST-CE normal ?
Eh Oui! Il ne faut pas faire de la politique !
Il faut subir sans broncher les injustice sociales par Humilité ou pour être humilié.
Ou Mai 68 a fait des herreurs des conneries comme on dit mais une certaine branche de l'éEglise elle a fait des saloperie en soutenant les régimes libéraux financiers.
On sort d'un crise sanitaire et économique mais c'est aux plus pauvre aux précaires de faire des effort pour qu'un certaine classe de notre société humaine soit dispenser de faire des effort et puisse tirer profit de cette crise.

Ou je suis sévére face aux injustice sociale dans notre société.

Le civisme commence par avoir le respect de ceux qui sont au bas de l'échelle sociale car sans eux il n'y aurait pas de très riches qui donnent des conseils sans travailler.
Le civisme c'est savoir pour ceux d'en haut de regarder ceux d'en bas car dans un échelle en supprimant et méprisant les échelons du bas il est difficile de dpour les échelons du haut d'y arriver. Et une échelle sans montant ce n'est plus une échelle .
Ne méprisons pas les échelons du bas .
On ne veut pas de la condescendance mais on veut la Justice et vouloir la justice est mal vu par ceux qui ne vivent que de la condescendance sur le dos de ceux du bas.
On gagne sa vie en travaillant pas en profitant sans rien faire du travail des petites gens.
Quand au conseil de ceux du haut envers ceux du bas sur la manière de tenir un marteau ceux du haut feraient bien mieux de ce la fermer quand on ne sait pas ce servir d'un marteau
Oui le civisme commence par le RESPECT réciproque des Hommes des femmes des enfants, des ethnies , des religions..
Le Civisme c'est aussi prendre conscience que chaque fois qu'un membre de l'humanité bouge toute l'humanité gouge avec lui.
Si L'homme agit mal c'est toute l'humanité qui en paye les pots cassés.

Et quand on parle d'écologie seul l'être humain pollue avec inconscience sans retenue et plus grave il s'en pleins !

Règle non limitée de ce qu'est le civisme:
Dire bonjour, bonsoir, s'il vous plait, merci, ....
Être propre dans les lieux public
Ramasser ces mégots, ses masques, ses plastique usagé ne pas cracher par terre...
Ne pas tout s’accaparer pour soi même.
Ne pas dire je suis le plus grand, le plus beau, le plus fort,
Ne pas être raciste humainement et socialement.
Respecter les lieux public .
Ne pas pisser debout sur le bord des routes.
Respecter les codes de bonne conduite en société et sur les routes quand on est en voiture.
Respecter la hiérarchie justifiée haut-bas-haut.
Voter si non on se tait . Celui qui refuse de voter n'a pas droit à la parole car il ne veut pas s'exprimer.
Avoir des relations humaine avec ses voisins .
Le civisme c'est balayer devant sa porte avant de critique la saleté qu'il y a devant la porte du voisin.

LE CIVISME c'est vivre en société partagé et la justice .
On n'impose pas le Civisme on le vit !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptySam 06 Juin 2020, 11:29

C'est surtout simpliste, binaire et totalement déconnecté de la réalité. Le confinement était nécessaire parce qu'à l'envers de certains pays asiatiques, nous n'avions ni les tests, pas connus d'autres épidémie de ce type et nous n'avions pas de masques. Nous n'avions pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 08 Juin 2020, 08:31

Pétunia a écrit:
*Encelade* a écrit:
Par ailleurs si le taux de contagion mesure le civisme, les Français ont fait mieux que les allemands....
0,5 contre 0,7 en avril.

Les seuls qui refusent les masques et les lavages de mains dans non entourage sont les plus de 80 ans....

Tiens en parlant civisme et conservatisme/progressisme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L' immoralite elle est là! Faillite éducative?

oui, complotisme (je n'engage que moi bien sûr) car quand je vois Vigano, je vois rouge.

Le ton des cathos traditionalistes est des plus déplorable.
Ils en oublient totalement l'Esprit des écritures car plus attaché à la coutume, au faire valoir, à pavaner et souvent à voter pour tout ce qui remet en cause les acquits sociaux au nom de libéralisme.
La catho de Franco, Salazar, Pinochet, Vidella, Petain, Mossolini, etc ... on salit de prés et de loin l'honneur de l'Eglise Catholique par leurs actes qu'il couvraient de leur Foi pour avoir bonne conscience.

Il existe dans notre mondes des gens qui se servent des écritures pour salir leurs prochains. Cela sont des manipulateurs qui déshonorent Dieu en se servant de LUI.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyMar 16 Juin 2020, 10:01

Joanni a écrit:
C'est surtout simpliste, binaire et totalement déconnecté de la réalité. Le confinement était nécessaire parce qu'à l'envers de certains pays asiatiques, nous n'avions ni les tests, pas connus d'autres épidémie de ce type et nous n'avions pas de masques. Nous n'avions pas le choix.


Le yoyo des masques en France :

"La France, avant l'épidémie, se croit tranquille avec ce stock encore considérable. Personne ne sait cependant dans quel état sont ces masques, pour certains commandés plus de dix ans plus tôt. En avril 2017, la Direction générale de la santé (DGS) demande à Santé publique France (SPF) de contrôler la qualité des masques stockés. Et en octobre 2018, c’est la douche froide. « Les inspections ont montré que la quasi-totalité des masques étaient hors d’usage et devaient être détruits, raconte François Bourdillon, alors directeur général de SPF. Quand j’entends certaines personnes dire qu’on aurait dû les garder quand même et qu’ils auraient été bien utiles durant l’épidémie de Covid-19, je dis que ce n’est pas responsable. Éthiquement, il aurait été impensable qu’on donne à des soignants des masques périmés. »

En ce mois d’octobre 2018, alors qu’Agnès Buzyn (1) est ministre, la France découvre donc qu’elle n’a plus en stock que 72 millions de masques non périmés. Soit dix fois moins qu’avant. Pourtant cela ne paraît pas susciter un branle-bas de combat immédiat. Il faut attendre juillet 2019 pour que la DGS passe une commande de 100 millions de masques afin de renflouer les stocks. Il est prévu que ces masques arrivent entre octobre 2019 et… mars 2020.

À l’époque, il est vrai qu’on ne parle pas encore du Covid. Et la stratégie en matière de stocks a changé. Plus question de faire des commandes massives en seule fois. « L’idée, alors, était d’étaler les commandes pour ne pas que, cinq ou dix ans plus tard, tous les masques ne soient périmés en même temps », précise François Bourdillon. Il s’agit aussi d’avoir un « stock tampon » d’une centaine de millions de masques. Quitte à recommander très vite en Chine d’importantes quantités complémentaires en cas de pandémie. Le problème est qu’en janvier 2020 quand la menace du coronavirus émerge en Chine, les usines du pays se ferment aux acheteurs étrangers.

La pénurie à l’ère du Covid-19
Début 2020, la situation est critique. La France dispose de 117 millions de masques chirurgicaux. Quant aux masques FFP2, il n’y en a plus un seul dans les stocks de l’État ! Pas étonnant puisque, désormais, ce sont les hôpitaux qui sont chargés de les conserver. Le 30 janvier, la DGS passe une première commande de 1 million de masques puis une deuxième commande de 24 millions le 7 février. En mars, quand la menace du Covid devient plus précise, les chiffres explosent. Au total, le ministère de la santé passe commande de 4 milliards de masques.

Les entreprises françaises sont alors invitées à mettre les bouchées doubles. Avant la crise, elles produisaient 3,5 millions de masques par semaine. À la fin mai, elles seront capables d’en fabriquer 20 millions. Mais cela ne suffit pas bien sûr. Et c’est inévitablement vers la Chine que se tourne la France pour se procurer ces 4 milliards de masques. Pour un coût d’environ 2,5 milliards d’euros, auquel il faut ajouter 300 millions d’euros nécessaires au financement du pont aérien entre l’Asie et la France.

Et les FFP2 dans tout cela ? Début mars, l’État réquisitionne tous ceux qui sont stockés dans les hôpitaux et, parfois, dans des entreprises privées. De cette manière, il en récupère 520 000 qui sont délivrés aux seuls soignants hospitaliers prenant en charge les patients les plus graves. Les généralistes et les infirmières, qui avaient reçu ces FFP2 en 2009, ne comprennent pas pourquoi cette fois ils ne peuvent compter que sur des masques chirurgicaux. Souvent au compte-gouttes. Quant au grand public, on lui explique que porter un masque ne sert à rien quand on n’est pas malade. Certes, alors, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne recommande pas l’usage du masque pour la population générale. Elle ne le fera que… tout début juin.

Surtout, nombre d’experts estiment que la France n’est pas l’Asie et que le port du masque n’est culturellement pas adapté à notre pays. Pourtant, début mars, quand la menace du Covid devient plus précise, nombre de Français font voler en éclats ces prétendus obstacles culturels et se ruent dans les pharmacies pour essayer d’acheter des masques. En vain. Car fort logiquement, les soignants sont servis en priorité. « Dans nos recommandations, on a bien sûr tenu compte du niveau des stocks. Notre souci était que les soignants puissent ne jamais manquer de masques », avoue avec franchise le professeur Bruno Mina, membre du conseil scientifique installé par l’Élysée.

Début avril, c’est la volte-face. Les autorités décident d’explorer la piste des masques « alternatifs », en tissu et lavables. Des industries du textile sont sollicitées et commencent à produire en masse des masques « made in France » qui, aujourd’hui, ne semblent parfois plus intéresser grand monde, dans un pays déconfiné où la menace semble s’éloigner.

Début juin, l’Union des industries textiles en France (UIT) affirme que 40 millions de masques fabriqués dans le pays n’auraient pas trouvé preneurs. Car depuis quelques semaines, les masques chirurgicaux chinois, moins chers, sont largement disponibles en France. « C’est dingue, bientôt on va nous reprocher d’avoir commandé trop de masques ! », soupire un responsable sanitaire."

Source (en spoiler) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyMar 16 Juin 2020, 15:20

mario-franc_lazur a écrit:
Joanni a écrit:
C'est surtout simpliste, binaire et totalement déconnecté de la réalité. Le confinement était nécessaire parce qu'à l'envers de certains pays asiatiques, nous n'avions ni les tests, pas connus d'autres épidémie de ce type et nous n'avions pas de masques. Nous n'avions pas le choix.


Le yoyo des masques en France :

"La France, avant l'épidémie, se croit tranquille avec ce stock encore considérable. Personne ne sait cependant dans quel état sont ces masques, pour certains commandés plus de dix ans plus tôt. En avril 2017, la Direction générale de la santé (DGS) demande à Santé publique France (SPF) de contrôler la qualité des masques stockés. Et en octobre 2018, c’est la douche froide. « Les inspections ont montré que la quasi-totalité des masques étaient hors d’usage et devaient être détruits, raconte François Bourdillon, alors directeur général de SPF. Quand j’entends certaines personnes dire qu’on aurait dû les garder quand même et qu’ils auraient été bien utiles durant l’épidémie de Covid-19, je dis que ce n’est pas responsable. Éthiquement, il aurait été impensable qu’on donne à des soignants des masques périmés. »

En ce mois d’octobre 2018, alors qu’Agnès Buzyn (1) est ministre, la France découvre donc qu’elle n’a plus en stock que 72 millions de masques non périmés. Soit dix fois moins qu’avant. Pourtant cela ne paraît pas susciter un branle-bas de combat immédiat. Il faut attendre juillet 2019 pour que la DGS passe une commande de 100 millions de masques afin de renflouer les stocks. Il est prévu que ces masques arrivent entre octobre 2019 et… mars 2020.

À l’époque, il est vrai qu’on ne parle pas encore du Covid. Et la stratégie en matière de stocks a changé. Plus question de faire des commandes massives en seule fois. « L’idée, alors, était d’étaler les commandes pour ne pas que, cinq ou dix ans plus tard, tous les masques ne soient périmés en même temps », précise François Bourdillon. Il s’agit aussi d’avoir un « stock tampon » d’une centaine de millions de masques. Quitte à recommander très vite en Chine d’importantes quantités complémentaires en cas de pandémie. Le problème est qu’en janvier 2020 quand la menace du coronavirus émerge en Chine, les usines du pays se ferment aux acheteurs étrangers.

La pénurie à l’ère du Covid-19
Début 2020, la situation est critique. La France dispose de 117 millions de masques chirurgicaux. Quant aux masques FFP2, il n’y en a plus un seul dans les stocks de l’État ! Pas étonnant puisque, désormais, ce sont les hôpitaux qui sont chargés de les conserver. Le 30 janvier, la DGS passe une première commande de 1 million de masques puis une deuxième commande de 24 millions le 7 février. En mars, quand la menace du Covid devient plus précise, les chiffres explosent. Au total, le ministère de la santé passe commande de 4 milliards de masques.

Les entreprises françaises sont alors invitées à mettre les bouchées doubles. Avant la crise, elles produisaient 3,5 millions de masques par semaine. À la fin mai, elles seront capables d’en fabriquer 20 millions. Mais cela ne suffit pas bien sûr. Et c’est inévitablement vers la Chine que se tourne la France pour se procurer ces 4 milliards de masques. Pour un coût d’environ 2,5 milliards d’euros, auquel il faut ajouter 300 millions d’euros nécessaires au financement du pont aérien entre l’Asie et la France.

Et les FFP2 dans tout cela ? Début mars, l’État réquisitionne tous ceux qui sont stockés dans les hôpitaux et, parfois, dans des entreprises privées. De cette manière, il en récupère 520 000 qui sont délivrés aux seuls soignants hospitaliers prenant en charge les patients les plus graves. Les généralistes et les infirmières, qui avaient reçu ces FFP2 en 2009, ne comprennent pas pourquoi cette fois ils ne peuvent compter que sur des masques chirurgicaux. Souvent au compte-gouttes. Quant au grand public, on lui explique que porter un masque ne sert à rien quand on n’est pas malade. Certes, alors, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne recommande pas l’usage du masque pour la population générale. Elle ne le fera que… tout début juin.

Surtout, nombre d’experts estiment que la France n’est pas l’Asie et que le port du masque n’est culturellement pas adapté à notre pays. Pourtant, début mars, quand la menace du Covid devient plus précise, nombre de Français font voler en éclats ces prétendus obstacles culturels et se ruent dans les pharmacies pour essayer d’acheter des masques. En vain. Car fort logiquement, les soignants sont servis en priorité. « Dans nos recommandations, on a bien sûr tenu compte du niveau des stocks. Notre souci était que les soignants puissent ne jamais manquer de masques », avoue avec franchise le professeur Bruno Mina, membre du conseil scientifique installé par l’Élysée.

Début avril, c’est la volte-face. Les autorités décident d’explorer la piste des masques « alternatifs », en tissu et lavables. Des industries du textile sont sollicitées et commencent à produire en masse des masques « made in France » qui, aujourd’hui, ne semblent parfois plus intéresser grand monde, dans un pays déconfiné où la menace semble s’éloigner.

Début juin, l’Union des industries textiles en France (UIT) affirme que 40 millions de masques fabriqués dans le pays n’auraient pas trouvé preneurs. Car depuis quelques semaines, les masques chirurgicaux chinois, moins chers, sont largement disponibles en France. « C’est dingue, bientôt on va nous reprocher d’avoir commandé trop de masques ! », soupire un responsable sanitaire."

Source (en spoiler) :
Spoiler:
 

Il y a des personnes sans moralité politique et humains qui ont tout fait pour ce faire du fric FACILE avec la crise de la pandémie du COVID 19
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyMar 16 Juin 2020, 19:38

Et même des "privées" :  des femmes qui ont cousu des masques comme je l'ai fait et qui maintenant les vendent à 10€ au magasin du coin.

HONTEUX et je l'ai dit. Le gérant a enlevé la fiche mais moi j'ai noté le numéro de téléphone de la personne.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyMar 16 Juin 2020, 20:45

Pétunia a écrit:
Et même des "privées" :  des femmes qui ont cousu des masques comme je l'ai fait et qui maintenant les vendent à 10€ au magasin du coin.

HONTEUX et je l'ai dit. Le gérant a enlevé la fiche mais moi j'ai noté le numéro de téléphone de la personne.

Il faut luter contre le chômage comme on doit luter contre le travail au noir!
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyMar 16 Juin 2020, 21:15

Pétunia a écrit:
Et même des "privées" :  des femmes qui ont cousu des masques comme je l'ai fait et qui maintenant les vendent à 10€ au magasin du coin.

HONTEUX et je l'ai dit. Le gérant a enlevé la fiche mais moi j'ai noté le numéro de téléphone de la personne.


C' est abject de vouloir s' enrichir et profiter d' une telle calamité.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyMar 16 Juin 2020, 21:46

rosedumatin a écrit:
Pétunia a écrit:
Et même des "privées" :  des femmes qui ont cousu des masques comme je l'ai fait et qui maintenant les vendent à 10€ au magasin du coin.

HONTEUX et je l'ai dit. Le gérant a enlevé la fiche mais moi j'ai noté le numéro de téléphone de la personne.


C' est abject de vouloir s' enrichir et profiter d' une telle calamité.

tout à fait.
D'autant plus que le gérant de ce petit magasin m'avait offert les élastiques quand il a su que c'était pour coudre des masques.

Il n'avait pas dû voir ce qui était affiché au panneau libre.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 31 Aoû 2020, 08:19

Vu, par une collègue sur un marché de ma région, une vente sauvage de masques chirurgicaux soigneusement emballés dans les sachets normalement prévus au transfert vers les labos des prélèvements sanguins.

Ce type de sachet plastique n'est pas tout public, donc il est clair que ces masques viennent d'un hôpital.

Maintenant, la priorité aux soignants, c'était des foutaises, pas pour tous, pas pour les professionnels du médico social ni pour les libéraux, qui devaient subir la pénurie tout en voyant des autres professions ( ce qui est normal )  et des politiques en avoir.

La gestion des masques, catastrophique, est en partie du, non pas à une responsabilité de personne, mais à une désorganisation structurelle de l'administration.  

En 2013, il me semble, il y a eu changement, car il a été décidé que le renouvellement du matériel de précaution, serait à la charge des établissements. Or, le budget national, ne suffit même pas à couvrir les frais de maintenance, tout en demandant de faire des économies.

De ce fait les établissements ne disposaient pas d'un budget permettant le renouvellement. IL y a eu ralentissement de la prise d'information, en raison entre autre de la fusion des commissions.

Mais en septembre 2018, un courrier, toujours disponible, informe le ministère de la santé de l'état déplorable des stocks, un courrier signé de la main de M. Salomon. Lors de la commission d'enquête, M. Buzen dira ne pas l'avoir reçu.

Elle dira avoir commandé des masques FFP2, mais botte en touche quand on lui demande ce qui a été fait pour les masques chirurgicaux.  

Alors, ce retard pris, par rapport à d'autres organisation, mettant en évidence, la lenteur de l'administration française, n'est pas non plus un ralentissent si conséquent que ça. Mais le stock étant insuffisant, ne couvrant que quelques jours ( mais en ciblant ), 24 h a  son importance.

Ainsi si des décisions ont été prise en 48h, c'était qd même trop long, vu la situation.




Aujourd’hui, je relance ce sujet car la gratuité des masques est à l'actualité du moment.

Les avis sont partagés sur ce sujet, mais à savoir, il est gratuit pour les parlementaires.

Je pense qu'il faut tenir compte du coût que cela peut représenter pour les foyers français, ce qui à mon avis explique parfois pourquoi certains n'en portent pas.

Il est annoncé, pour l'instant c'est une annonce, que la gratuité est prévue pour ceux qui vivent dans la précarité. Le soucis étant que bien des foyers français n'y sont pas ( dans la précarité ) mais en connaissant des fins de mois bien compliquées.

Or, cet équipement représente un coup mensuel non négligeable, ce qui forcement pose problème à de nombreux foyers, qui finissent souvent le mois à la limite des découverts autorisés.

Il y a des alternatives, dont l'une d'elle consiste à limiter le coup d'achat ( ce qui est d'ailleurs prévu pour les éventuels ttt et vaccin que l'on espère voir venir ). Le coup baisse sur cette période, car il suit la courbe commerciale de l'offre et la demande.

Reste aussi, l'alternative des masques en tissus, mais en ayant conscience, que faute de filtre à particules, ils sont peu efficace dans les espaces professionnels  clos qui ne peuvent pas s’aménager pour davantage de distance sociale.

Certains pensent que ce sont les employeurs qui devraient fournir les masques, ce qui effectivement peut sembler logique. Mais là aussi, surtout pour les PME, c'est un coût supplémentaire non négligeable, dans un contexte économique de plus très compliqué.

Bon, les masques en tissus restent malgré tout ,ce qui semble le plus accessible, aussi bien pour les ménages que pour les entreprises. Sans doute faudrait il une étude pour voir leur efficacité, bien que l'on puisse considérer que si tous en portent, le risque semble limité.

Donc déjà, je pense que l'on ne doit peut être pas avoir pour objectif, le risque 0, et même si les masques en tissus ne sont pas aussi protecteur qu'un FFP2, je pense qu'il ne faut pas tomber dans la névrose.

Donc, si nous pouvons discuter, je pense qu'il est plus raisonnable d'échanger nos méthodes, sur l'entretien des masques en tissus, car en plus de la réduction du coût, c'est aussi à mon avis, la solution la plus écologique.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 31 Aoû 2020, 08:54

Tonton a écrit:
Vu, par une collègue sur un marché de ma région, une vente sauvage de masques chirurgicaux soigneusement emballés dans les sachets normalement prévus au transfert vers les labos des prélèvements sanguins.

Ce type de sachet plastique n'est pas tout public, donc il est clair que ces masques viennent d'un hôpital.

Maintenant, la priorité aux soignants, c'était des foutaises, pas pour tous, pas pour les professionnels du médico social ni pour les libéraux, qui devaient subir la pénurie tout en voyant des autres professions ( ce qui est normal )  et des politiques en avoir.

La gestion des masques, catastrophique, est en partie du, non pas à une responsabilité de personne, mais à une désorganisation structurelle de l'administration.  

En 2013, il me semble, il y a eu changement, car il a été décidé que le renouvellement du matériel de précaution, serait à la charge des établissements. Or, le budget national, ne suffit même pas à couvrir les frais de maintenance, tout en demandant de faire des économies.

De ce fait les établissements ne disposaient pas d'un budget permettant le renouvellement. IL y a eu ralentissement de la prise d'information, en raison entre autre de la fusion des commissions.

Mais en septembre 2018, un courrier, toujours disponible, informe le ministère de la santé de l'état déplorable des stocks, un courrier signé de la main de M. Salomon. Lors de la commission d'enquête, M. Buzen dira ne pas l'avoir reçu.

Elle dira avoir commandé des masques FFP2, mais botte en touche quand on lui demande ce qui a été fait pour les masques chirurgicaux.  

Alors, ce retard pris, par rapport à d'autres organisation, mettant en évidence, la lenteur de l'administration française, n'est pas non plus un ralentissent si conséquent que ça. Mais le stock étant insuffisant, ne couvrant que quelques jours ( mais en ciblant ), 24 h a  son importance.

Ainsi si des décisions ont été prise en 48h, c'était qd même trop long, vu la situation.

On m'a toujours dit :" Gouverner c'est prévoir"
Nos gouvernant qui sorte de l'E N A apprennent-il dans leurs cours a prévoir ?, A avoir du bon sens,  a ce soucier du peuple avant de ce soucier de leur carrière dans l’administration.
Est-on hauts fonctionnaires pour la bonne place avec le bonne paye ou pour servir l'ETAT c'est à dire le PEUPLE ?

J'ai de plus en plus le sentiments que dans cette école qu'on appelle " E N A" on apprend à ce partager et passer le pouvoir au grès des humeurs des Français.
en se foutant allègrement des électeurs.
Doit-on voter pour la bonne frimousse d'un candidat ou pour son programme à bien servir le peuple.
Pa étonnant que ce soit la pagaille organisée dans la gestion de la Pandémie de la COVID19.
Nous avons des pagailloux au pouvoir .
Faut-il mettre des personne qui fassent mieux dans la pagaille ou changer le système de gouvernance en France.
En France on vote, on râle , on re-vote, on re-râle ... dacapo etc. et ça tourne en rond .
Comment peut-on demander au peuple d'avoir du civisme quand certains de nos gouvernant n'en ont pas en négligeant le bas peuple , les sans dents comme il disent.
Avant 1789 on avait La noblesse,Le clergé, le petit peupla
En 2020 on les financiers le petit peuple.
Quand la bas peuple bouge les financier envois les CRS pour tabasser le peuple.
Il faut faire preuve de civisme parait-il ,


Tonton a écrit:
Aujourd’hui, je relance ce sujet car la gratuité des masques est à l'actualité du moment.

Les avis sont partagés sur ce sujet, mais à savoir, il est gratuit pour les parlementaires.

Je pense qu'il faut tenir compte du coût que cela peut représenter pour les foyers français, ce qui à mon avis explique parfois pourquoi certains n'en portent pas.

Il est annoncé, pour l'instant c'est une annonce, que la gratuité est prévue pour ceux qui vivent dans la précarité. Le soucis étant que bien des foyers français n'y sont pas ( dans la précarité ) mais en connaissant des fins de mois bien compliquées.

Or, cet équipement représente un coup mensuel non négligeable, ce qui forcement pose problème à de nombreux foyers, qui finissent souvent le mois à la limite des découverts autorisés.

Il y a des alternatives, dont l'une d'elle consiste à limiter le coup d'achat ( ce qui est d'ailleurs prévu pour les éventuels ttt et vaccin que l'on espère voir venir ). Le coup baisse sur cette période, car il suit la courbe commerciale de l'offre et la demande.

Reste aussi, l'alternative des masques en tissus, mais en ayant conscience, que faute de filtre à particules, ils sont peu efficace dans les espaces professionnels  clos qui ne peuvent pas s’aménager pour davantage de distance sociale.

Certains pensent que ce sont les employeurs qui devraient fournir les masques, ce qui effectivement peut sembler logique. Mais là aussi, surtout pour les PME, c'est un coût supplémentaire non négligeable, dans un contexte économique de plus très compliqué.

Bon, les masques en tissus restent malgré tout ,ce qui semble le plus accessible, aussi bien pour les ménages que pour les entreprises. Sans doute faudrait il une étude pour voir leur efficacité, bien que l'on puisse considérer que si tous en portent, le risque semble limité.

Donc déjà, je pense que l'on ne doit peut être pas avoir pour objectif, le risque 0, et même si les masques en tissus ne sont pas aussi protecteur qu'un FFP2, je pense qu'il ne faut pas tomber dans la névrose.

Donc, si nous pouvons discuter, je pense qu'il est plus raisonnable d'échanger nos méthodes, sur l'entretien des masques en tissus, car en plus de la réduction du coût, c'est aussi à mon avis, la solution la plus écologique.

Pourquoi les masques sont-ils plus cher en France que dans les autres pays européens ?
La il y a comme un schmilblick !

Une chose est sur en tous cas  c'est que la crise pandémie nous la payerons cher et nos dirigeant économique feront tout pour que ce soit les plus petits, les plus faibles qui payent le maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 31 Aoû 2020, 09:21

En fait, là mon frère Bernard,

tu places le débat sur un débat d'opinion sur la situation étatique.

Bon, c'est clair que les " alliances " se font pendant les formations dans les hautes écoles d'administration. C'est du copinage. Et il est clair qu'il y a une fracture entre dirigeants et dirigés, qui sont devenus 2 mondes différents.

Mais ce constat critique est d'ailleurs souvent fait aussi par nos voisins quand ils regardent la particularité française. On peut prendre par exemple la Suisse qui dans son fonctionnement permet l’accès parlementaire à des personnes peu diplômées. Pour le suisse, le fait d'avoir des parlementaires qui n'ont pas le bac, ne se discute même pas, car il correspond à la représentativité qui effectivement fait défaut à l'état français.

On peut dans cette critique inclure la rigidité des syndicats français, qui s'approprient en quelque sort, la représentativité.

Mais en ce qui concerne ce gouvernement, responsable comme ceux qui lui ont précédé, c'est surtout le côté néophyte qui entraîne des difficultés, car faute de patrimoine politique, il ne dispose pas toujours de candidat compétant, devant piocher dans les autres familles politiques, comme tu as peu le remarquer lors de la mise en place du dernier gouvernement.

Maintenant pour en revenir aux masques, c'est plus une désorganisation structurelle, qu'une responsabilité de personne. Ce qui a été déterminant, c'est de décider que les établissements seraient responsable de la gestion du stock tout en réduisant considérablement les budgets de fonctionnement : impossible.

Il est vrai que ceci, étaient prévisible, mais sans vouloir ouvrir une parenthèse, ça fait un moment que les soignants dénoncent la situation sans être écouté.

Il y a donc un manque d'écoute, faute aussi de représentants, car ce qui a été aussi déterminant, c'est l’absorption  de la commission gérant les crises sanitaires à l'intérieur de la direction nationale de santé.

L'EPRUS, ayant été dissolue, il  y avait un manque au niveau des interlocuteurs qui n'a pas été remplacé par les ARS.


L’Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (EPRUS) est une agence française de sécurité sanitaire et un établissement public administratif sous tutelle du ministère de la Santé français créé en 2007 et dissous en 2016. Lors de sa dissolution en mai 2016, ses attributions sont fusionnées avec celles d'autres organismes au sein de l'Agence nationale de santé publique.

....

Stocks stratégiques nationaux de produits de santé

L'EPRUS est également chargé, jusqu'à sa dissolution en 2016, de gérer pour le compte de l'État les stocks stratégiques nationaux de produits de santé, notamment les vaccins et les masques chirurgicaux et FFP21,....

( W ).
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 31 Aoû 2020, 18:16

Ce qui serait bien c'est qu'on prenne l'exemple des peuples d'extrême orient comme le Japon, la Corée du Sud etc...

Dans ces pays les gens portent des masques dés qu'ils tombent malade ou qu'ils craignent de tomber malade. Ils n'ont pas attendu la pandémie pour en porter.

C'est pour ca qu'il n'y a jamais eu de pénurie de masque dans ces pays, que les masques coûtent beaucoup moins cher la bas et qu'ils ont été beaucoup moins touché par cette pandémie.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 31 Aoû 2020, 19:34

En Asie, c'est la médecine préventive qui prédomine. Dans les officines, tu vas rencontrer plus de gens qui font des achats pour ne pas tomber malade, que de gens qui en font parce qu'ils sont malades.

C'est tout une base culturelle, différente, que si retrouve aussi dans l'alimentation, car en Asie, aimer manger c'est aussi aimer manger quelque chose qui prend soin. Au Japon, les obèses sont en général sumotoris.

Or, on sait aussi que les sportifs qui choppent le virus sont plus à l'abris des complications, donc en prévention, dans l'hygiène de vie, c'est tout un ensemble.

Mais un ensemble qui demande une discipline, qui franchement, fait parfois un peu peur. En France, nous sommes attachés à la liberté, c'est parfois une bonne chose et parfois non, quand droit et désir sont confondus.

il y a sans doute, plein de raisons à s'opposer au port obligatoire, plus ou moins justifiées. On pourrait les énumérer, mais parler de liberté individuelle, c'est parler du désir de ne pas en porter malgré les conséquences.

Pour moi, ce serait là même chose que de refuser de porter un préservatif, malgré les conséquences. Et ça existe, des gens qui ont des rapports qui dans notre milieu sont nommés adultères, sans se soucier de ce qu'ils peuvent transmettre.

Il y à la base, en France, un vrai soucis de solidarité, et un individualisme forcené, que nous rencontrons tous régulièrement.

Je pense que sans cette solidarité, malgré le fait c'est vrai, que là, l'Asie montre un bon exemple, c'est un exemple qui restera pas suivi.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 31 Aoû 2020, 21:04

salamsam a écrit:
Ce qui serait bien c'est qu'on prenne l'exemple des peuples d'extrême orient comme le Japon, la Corée du Sud etc...

Dans ces pays les gens portent des masques dés qu'ils tombent malade ou qu'ils craignent de tomber malade. Ils n'ont pas attendu la pandémie pour en porter.

C'est pour ca qu'il n'y a jamais eu de pénurie de masque dans ces pays, que les masques coûtent beaucoup moins cher la bas et qu'ils ont été beaucoup moins touché par cette pandémie.
si si ils ont eu une pénurie aussi...

au printemps, en corée du sud c"était 2 par semaine et c'est tout.

et en asie ils ont eu la souche moins contagieuse...
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 31 Aoû 2020, 22:19

*Encelade* a écrit:
salamsam a écrit:
Ce qui serait bien c'est qu'on prenne l'exemple des peuples d'extrême orient comme le Japon, la Corée du Sud etc...

Dans ces pays les gens portent des masques dés qu'ils tombent malade ou qu'ils craignent de tomber malade. Ils n'ont pas attendu la pandémie pour en porter.

C'est pour ca qu'il n'y a jamais eu de pénurie de masque dans ces pays, que les masques coûtent beaucoup moins cher la bas et qu'ils ont été beaucoup moins touché par cette pandémie.
si si ils ont eu une pénurie aussi...

au printemps, en corée du sud c"était 2 par semaine et c'est tout.

et en asie ils ont eu la souche moins contagieuse...

Ah je ne savais pas qu'ils avaient eu une pénurie en Corée. Au Japon aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 31 Aoû 2020, 23:43

salamsam a écrit:
*Encelade* a écrit:
si si ils ont eu une pénurie aussi...

au printemps, en corée du sud c"était 2 par semaine et c'est tout.

et en asie ils ont eu la souche moins contagieuse...

Ah je ne savais pas qu'ils avaient eu une pénurie en Corée. Au Japon aussi ?

j'en ai pas entendu parlé...

mais ca a été chaud pour "tout le monde"... et encore plus pour les pays qui n'en produisent pas, car les producteurs privilégient le marché intérieur...

genre pour les réactifs chimiques pour les tests, on en produit pas en france... on importe des us ou de chine, qui limitent les exportations alors que tous les pays du monde passent commande en même temps. On est pas prioritaire... et pas très bons commercants à priori... car la france galère plus que d'autres dans le réapprovisionnement.

sinon... pour "le fun"... a domicile, on fonctionne avec des sets tout prets selon le soin que l'on a faire... avant la pandémie, nous avions des masques fournis dans les sets pour les soins fait "en stérile " (pose de sonde, de catheter...)... et depuis quelques temps, il n'y a plus de masques dans les sets. (c'est même mentionné sur la boite "ne contient pas de masque")...

maintenant on a du mal à se fournir en gant.... limité à 6 boites par commande... (je fais 40 visites par jour mini... j'ai 2 mains, et il peut arriver d'avoir besoin d'en changer dans la même séances... bon dans de nombreux soins, je n'en met pas, contrairement à ma collègue... en gros une boite c'est 1 à 2 jours de travail.)
d'autant plus chiant que les gants sont clairement contre-productif dans la prévention du covid... (on les met pas pour se protéger du covid) donc il ne devrait pas y avoir de pénurie.


moteur de recherche: japon pénurie masque:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques EmptyLun 31 Aoû 2020, 23:51

*Encelade* a écrit:
moteur de recherche: japon pénurie masque:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ok merci pour l'info.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Civisme aux sujet des masques Empty
MessageSujet: Re: Civisme aux sujet des masques   Civisme aux sujet des masques Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Civisme aux sujet des masques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: