Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
-63%
Le deal à ne pas rater :
TD® Lot de 12 Pièces de bandes de résistance pour ...
25 € 68 €
Voir le deal

 

 le divorce

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ex-musulman




le divorce Empty
MessageSujet: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 06:45

26.07.2020

deuteronome 24: Supposons qu’un homme ait épousé une femme et que, plus tard, il cesse de la considérer avec faveur parce qu’il trouve quelque chose d’infâme à lui reprocher. Alors il rédige une lettre de divorce, il la lui remet et la renvoie de chez lui[a]. 2 Après être partie de chez lui, cette femme se remarie avec un autre homme. 3 Supposons que ce second mari cesse aussi de l’aimer, qu’il rédige à son tour une lettre de divorce, la lui remette et la renvoie de chez lui, ou supposons qu’il meure. 4 Dans ce cas, le premier mari qui l’a renvoyée n’aura pas le droit de la reprendre pour femme, car elle est devenue impure pour lui, et ce serait une chose abominable aux yeux de l’Eternel. Vous ne chargerez pas de péché le pays que l’Eternel votre Dieu vous donne en possession.

Coran: "S’il divorce d’avec elle (la troisième fois) alors elle ne lui sera plus licite tant qu’elle n’aura pas épousé un autre."(S 2 ; V 230.)


Si c Allah qui revela la Torah et le Coran , comment une chose qui etait une abomination dans l'un peut etre halal dans l'autre?
Revenir en haut Aller en bas
badrr




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 12:09

Si Jésus est l'incarnation du Verbe et que le Verbe est Dieu , alors le fils a inspiré la Thora et a interdit de le fait de reprendre une divorcée . Mais alors pourquoi l'a t il interdit dans le NT ?

Ensuite le fait de regretter d'avoir divorcé et de reprendre une vie commune n'est pas si abominable que cela . Par contre le fait d'interdire le divorce est horrible ! Lorsqu'un coupel ne s'entend pas et qu'ils se chamaillent tout les jours , devant leurs enfants , on ne peut interdire de divorcer . Et s'il y a divorce on ne peut pas vraiment demander à ces divorcés de ne pas se remarier , ou de considérer cet autre mariage comme un adultère . Tu Imagines combien il y a d'adultère catholique ?

On se demande si l'auteur de ces injonctions connait bien l'homme , ses besoins et sa nature ?

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 13:41

badrr a écrit:
Si Jésus est l'incarnation du Verbe et que le Verbe est Dieu , alors le fils a inspiré la Thora et a interdit de le fait de reprendre une divorcée . Mais alors pourquoi l'a t il interdit dans le NT ?

Ensuite le fait de regretter d'avoir divorcé et de reprendre une vie commune n'est pas si abominable que cela . Par contre le fait d'interdire le divorce est horrible ! Lorsqu'un coupel ne s'entend pas et qu'ils se chamaillent tout les jours , devant leurs enfants , on ne peut interdire de divorcer . Et s'il y a divorce on ne peut pas vraiment demander à ces divorcés de ne pas se remarier , ou de considérer cet autre mariage comme un adultère . Tu Imagines combien il y a d'adultère catholique ?

On se demande si l'auteur de ces injonctions connait bien l'homme , ses besoins et sa nature ?

Toujours l'art de répondre à une question par une autre question.
Finalement Dieu change souvent d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 14:38

badrr a écrit:
Si Jésus est l'incarnation du Verbe et que le Verbe est Dieu , alors le fils a inspiré la Thora et a interdit de le fait de reprendre une divorcée . Mais alors pourquoi l'a t il interdit dans le NT ?

Ensuite le fait de regretter d'avoir divorcé et de reprendre une vie commune n'est pas si abominable que cela . Par contre le fait d'interdire le divorce est horrible ! Lorsqu'un coupel ne s'entend pas et qu'ils se chamaillent tout les jours , devant leurs enfants , on ne peut interdire de divorcer . Et s'il y a divorce on ne peut pas vraiment demander à ces divorcés de ne pas se remarier , ou de considérer cet autre mariage comme un adultère . Tu Imagines combien il y a d'adultère catholique ?

On se demande si l'auteur de ces injonctions connait bien l'homme , ses besoins et sa nature ?


Dieu nous dit Jésus, n'est pas l'auteur de l'autorisation que Moïse a donné aux époux qui voulaient répudier leurs épouses pour en épouser une autre, car Dieu ne pouvait pas autoriser quelqu'un à qui il a dit "l'homme quittera son père et sa mère et il sera une seul chair avec son épouse" ; de la répudier pour en épouser une autre. Jésus a été claire, c'est Moïse qui a donné cette autorisation pour protéger la première épouse, de la dureté de coeur de leur époux ; il l'a fait pour le bien de la première épouse, pas pour le bien de l'époux tombé amoureux d'une autre femme.

Jésus a rappelé à ces pharisiens que Dieu n'a jamais permi la répudiation d'une épouse pour en épouser une autre, quelques soient les raisons.*

Dieu a dit "tu ne commetras pas l'adultère" ; Jésus nous dit que tous ceux qui répudient leur épouse pour en épouser une autre, commettent d'adultère.

De fait, Jésus qui est la Parole de Dieu, donne le même commandement qu'il avait donné dans les 10 commandements ; car Dieu ne se contredit jamais.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 14:53

Judoce a écrit:
badrr a écrit:
Si Jésus est l'incarnation du Verbe et que le Verbe est Dieu , alors le fils a inspiré la Thora et a interdit de le fait de reprendre une divorcée . Mais alors pourquoi l'a t il interdit dans le NT ?

Ensuite le fait de regretter d'avoir divorcé et de reprendre une vie commune n'est pas si abominable que cela . Par contre le fait d'interdire le divorce est horrible ! Lorsqu'un coupel ne s'entend pas et qu'ils se chamaillent tout les jours , devant leurs enfants , on ne peut interdire de divorcer . Et s'il y a divorce on ne peut pas vraiment demander à ces divorcés de ne pas se remarier , ou de considérer cet autre mariage comme un adultère . Tu Imagines combien il y a d'adultère catholique ?

On se demande si l'auteur de ces injonctions connait bien l'homme , ses besoins et sa nature ?


Dieu nous dit Jésus, n'est pas l'auteur de l'autorisation que Moïse a donné aux époux qui voulaient répudier leurs épouses pour en épouser une autre, car Dieu ne pouvait pas autoriser quelqu'un à qui il a dit "l'homme quittera son père et sa mère et il sera une seul chair avec son épouse" ;  de la répudier pour en épouser une autre.  Jésus a été claire, c'est Moïse qui a donné cette autorisation pour protéger la première épouse, de la dureté de coeur de leur époux ;  il l'a fait pour le bien de la première épouse, pas pour le bien de l'époux tombé amoureux d'une autre femme.

Jésus a rappelé à ces pharisiens que Dieu n'a jamais permi la répudiation d'une épouse pour en épouser une autre, quelques soient les raisons.*

Dieu a dit "tu ne commetras pas l'adultère" ;  Jésus nous dit que tous ceux qui répudient leur épouse pour en épouser une autre, commettent d'adultère.

De fait, Jésus qui est la Parole de Dieu, donne le même commandement qu'il avait donné dans les 10 commandements ; car Dieu ne se contredit jamais.
La ou rejoins badrr, c'est cette interdiction de divorcer qui est difficile.
Un couple qui se déchire doit se séparer .
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 15:51

gerard2007 a écrit:
La ou rejoins badrr,  c'est cette interdiction de divorcer qui est difficile. Un couple qui se déchire doit se séparer .

La séparation de corps est autorisée par l'Eglise  :

l'Eglise Catholique :

D’autres fois, quand la relation devient impossible et comporte des risques pour l’un des conjoints ou pour les enfants, il est préférable d’envisager une séparation, en attendant des jours meilleurs. C’est ce que conseille l’Église catholique pour préserver jusqu’au bout les chances d’une réconciliation ou d’un nouveau départ sur d’autres bases.

et par l'Etat FrançaisSéparation de corps laïc

Ce que Jésus a condamné, ce n'est pas la séparation de corps, mais un second mariage, condamnation qui vaut essentiellement pour ceux qui veulent rester attacher à lui, à Dieu, qui veulent faire la volonté de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 17:34

Judoce a écrit:


Jésus a rappelé à ces pharisiens que Dieu n'a jamais permi la répudiation d'une épouse pour en épouser une autre, quelques soient les raisons.*


Il me semble bien qu'il y a un cas dans lequel la répudiation est légitime...
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 17:53

OlivierV a écrit:
Judoce a écrit:


Jésus a rappelé à ces pharisiens que Dieu n'a jamais permi la répudiation d'une épouse pour en épouser une autre, quelques soient les raisons.*


Il me semble bien qu'il y a un cas dans lequel la répudiation est légitime...

Dans l'évangile de Jésus-Christ, dont témoigne Matthieu, il est dit effectivement, qu'en cas d'adultère, la répudiation est légitime.

Sauf que dans ce même Evangile de Jésus-Christ rapporté par Marc l'auxiliaire de Simon-Pierre, cette exception on ne la retrouve pas :

"Des Pharisiens, l'ayant abordé, lui demandèrent s'il est permis à un mari de répudier sa femme. :
 

En disant "c'est à cause de votre dureté de coeur que Moïse a écrit pour vous cette loi", Jésus nous révèle que cette prescription vient de Moïse et pas de Dieu son Père.

Jésus, ici, nous rappelle ce que Dieu a demandé à l'homme qui fait alliance avec sa femme, quand consommant son mariage, il devient une seule chair avec sa femme. Qu'on ne sépare pas ce que Dieu a unit en faisant en sorte que l'homme et la femme qui concluent l'alliance matrimoniale, en devenant une seul chair, ne sont séparer que par Dieu, à l'heure de la mort.

Jésus qui dira à propos d'autres prescriptions, comme les ablutions, qu'il était venu pour arracher toutes les prescriptions que Dieu n'avaient pas données, et qu'il a appelé "les traditions humaines", car "ajoutées" au prescription de Dieu, par les hommes.

De fait, cela rend douteux cette exception citée par Matthieu, sans doute pour ne pas froisser ses frères juifs.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 18:02

Judoce a écrit:
OlivierV a écrit:


Il me semble bien qu'il y a un cas dans lequel la répudiation est légitime...

Dans l'évangile de Jésus-Christ, dont témoigne Matthieu, il est dit effectivement, qu'en cas d'adultère, la répudiation est légitime.

Sauf que dans ce même Evangile de Jésus-Christ rapporté par Marc l'auxiliaire de Simon-Pierre, cette exception on ne la retrouve pas :

"Des Pharisiens, l'ayant abordé, lui demandèrent s'il est permis à un mari de répudier sa femme. :
 

En disant  "c'est à cause de votre dureté de coeur que Moïse a écrit pour vous cette loi", Jésus nous révèle que cette prescription vient de Moïse et pas de Dieu son Père.

Jésus, ici, nous rappelle ce que Dieu a demandé à l'homme qui fait alliance avec sa femme, quand consommant son mariage, il devient une seule chair avec sa femme.  Qu'on ne sépare pas ce que Dieu a unit en faisant en sorte que l'homme et la femme qui concluent l'alliance matrimoniale, en devenant une seul chair, ne sont séparer que par Dieu, à l'heure de la mort.

Jésus qui dira à propos d'autres prescriptions, comme les ablutions, qu'il était venu pour arracher toutes les prescriptions que Dieu n'avaient pas données, et qu'il a appelé "les traditions humaines", car "ajoutées" au prescription de Dieu, par les hommes.

De fait, cela rend douteux cette exception citée par Matthieu, sans doute pour ne pas froisser ses frères juifs.

N'est-ce pas l'Amour qui fait qu'homme et femme ne font qu'une seule chair ? Si oui, s'il n'y a plus d'Amour, il n'y a plus une seule chair. Le divorce n'est autre que l'attestation de cet état de fait.

Et est-ce que se séparer sans pouvoir reprendre femme ne contredit pas l'affirmation qu'il n'est pas bon pour l'homme d'être seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 18:35

OlivierV a écrit:
N'est-ce pas l'Amour qui fait qu'homme et femme ne font qu'une seule chair ? Si oui, s'il n'y a plus d'Amour, il n'y a plus une seule chair. Le divorce n'est autre que l'attestation de cet état de fait. Et est-ce que se séparer sans pouvoir reprendre femme ne contredit pas l'affirmation qu'il n'est pas bon pour l'homme d'être seul ?

Cela, c'est ton interprétation et cela me fait penser aux personnes du même sexe qui justifie le mariage homosexuel en disant que 2 hommes ou 2 femmes qui s'aiment, on le droit de se marier.

D'autant plus que Jésus s'adressait aux hébreux qui ne choisissaient pas celle qui deviendraient leur épouse ; à l'image de Joseph qui fut promise en mariage à Marie, Marie qui n'a pas non plus choisi Josepb comme époux. Joseph a pris Marie comme épouse, parce que Dieu lui a demandé de la prendre chez lui, car vu sa situation, elle était enceinte avant qu'ils aient consommés leur mariage, il avait tout a fait le droit, selon la prescription que Moïse avait donné, a savoir qu'on pouvait répudier une femme qui avait été adulterre pour en épouser une autre.

Dieu n'a pas séparé ce qu'il avait uni quand il avait fait promettre Marie en mariage à Joseph.

Au temps de Jésus, ce n'était pas "l'amour qu'on avait les uns pour les autres qui faisait la validité du mariage, mais "le contrat passé par les parents des futurs mariés, promis en mariage avant que soit consommé le mariage ; promesse qui valait mariage et le rendait indissoluble.

D'ailleurs cela rejoint cette parole que Jésus adressa à ses Apôtres :

"Et si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Aussi:
 
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 18:40

Judoce a écrit:
OlivierV a écrit:


Il me semble bien qu'il y a un cas dans lequel la répudiation est légitime...

Dans l'évangile de Jésus-Christ, dont témoigne Matthieu, il est dit effectivement, qu'en cas d'adultère, la répudiation est légitime.

Sauf que dans ce même Evangile de Jésus-Christ rapporté par Marc l'auxiliaire de Simon-Pierre, cette exception on ne la retrouve pas :

"Des Pharisiens, l'ayant abordé, lui demandèrent s'il est permis à un mari de répudier sa femme. :
 

En disant  "c'est à cause de votre dureté de coeur que Moïse a écrit pour vous cette loi", Jésus nous révèle que cette prescription vient de Moïse et pas de Dieu son Père.

Jésus, ici, nous rappelle ce que Dieu a demandé à l'homme qui fait alliance avec sa femme, quand consommant son mariage, il devient une seule chair avec sa femme.  Qu'on ne sépare pas ce que Dieu a unit en faisant en sorte que l'homme et la femme qui concluent l'alliance matrimoniale, en devenant une seul chair, ne sont séparer que par Dieu, à l'heure de la mort.

Jésus qui dira à propos d'autres prescriptions, comme les ablutions, qu'il était venu pour arracher toutes les prescriptions que Dieu n'avaient pas données, et qu'il a appelé "les traditions humaines", car "ajoutées" au prescription de Dieu, par les hommes.

De fait, cela rend douteux cette exception citée par Matthieu, sans doute pour ne pas froisser ses frères juifs.

Je n'ai pas compris. Tu considères que Jésus a interdit le remariage même en cas d'adultère ?
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 18:49

OlivierV a écrit:
Et est-ce que se séparer sans pouvoir reprendre femme ne contredit pas l'affirmation qu'il n'est pas bon pour l'homme d'être seul ?

Cher Olivier, Dieu a dit "il n'est pas bon que l'homme soit seul", après que l'homme n'ai pas trouvé quelqu'un qui lui soit assorti, car il était le seul homme parmi les animaux.  Il n'est pas bon que l'homme soit seul, parmis les animaux ; et c'est pourquoi Dieu lui a fabriquer à partir de sa propre chair, une aide qui lui soit assortis et avec laquelle ils pourra remplir la terre.

Il n'est pas on que l'homme soit seul, ne veut pas dire qu'il peut épouser toutes les femmes qui lui plaisent et la preuve en est, c'est que l'homme créé à l'image d'Adam, a été chassé du paradis, quand il a épousé les filles des hommes qui lui plurent, après avoir épousé la femme que Dieu lui avait donné :

Voici le livre de l'histoire d'Adam. Lorsque Dieu créa Adam, il le fit à la ressemblance de Dieu. Il les créa mâle et femelle, et il les bénit, et il leur donna le nom d'Homme, lorsqu'ils furent créés.  Adam vécut cent trente ans, et il engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth. Les jours d'Adam, après qu'il eut engendré Seth, furent de huit cents ans, :
 

Adam a vécu 800 ans après avoir engendré Seth. Et c'est après qu'il eu des fils et des filles avec les filles des hommes, qu'il a connu la mort. Adam serait resté fidèle à Eve, en ne prenant pas pour femme, les filles des hommes qu'il trouva belle, Dieu ne lui aurait pas retiré son Saint Esprit qu'il lui avait donné pour qu'il vive éternellement dans son Jardin. Car vivre par l'Esprit de Dieu, c'est Vivre de sa Vie éternelle.

1 Lorsque les hommes eurent commencé à être nombreux sur la surface de la terre, et qu'il leur fut né des filles, 2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qui leur plurent.:
 
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 18:54

Judoce a écrit:
OlivierV a écrit:
N'est-ce pas l'Amour qui fait qu'homme et femme ne font qu'une seule chair ? Si oui, s'il n'y a plus d'Amour, il n'y a plus une seule chair. Le divorce n'est autre que l'attestation de cet état de fait. Et est-ce que se séparer sans pouvoir reprendre femme ne contredit pas l'affirmation qu'il n'est pas bon pour l'homme d'être seul ?

Cela, c'est ton interprétation et cela me fait penser aux personnes du même sexe qui justifie le mariage homosexuel en disant que 2 hommes ou 2 femmes qui s'aiment, on le droit de se marier.

D'autant plus que Jésus s'adressait aux hébreux qui ne choisissaient pas celle qui deviendraient leur épouse ; à l'image de Joseph qui fut promise en mariage à Marie, Marie qui n'a pas non plus choisi Josepb comme époux.  Joseph a pris Marie comme épouse, parce que Dieu lui a demandé de la prendre chez lui, car vu sa situation, elle était enceinte avant qu'ils aient consommés leur mariage, il avait tout a fait le droit, selon la prescription que Moïse avait donné, a savoir qu'on pouvait répudier une femme qui avait été adulterre pour en épouser une autre.

Dieu n'a pas séparé ce qu'il avait uni quand il avait fait promettre Marie en mariage à Joseph.

Au temps de Jésus, ce n'était pas "l'amour qu'on avait les uns pour les autres qui faisait la validité du mariage, mais "le contrat passé par les parents des futurs mariés, promis en mariage avant que soit consommé le mariage ;  promesse qui valait mariage et le rendait indissoluble.

D'ailleurs cela rejoint cette parole que Jésus adressa à ses Apôtres :

"Et si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Aussi:
 
Faut passer à la réalité, et la réalité est plus dure.
Si ta femme crie du matin au soir, qu'elle te rend la vie insupportable, qu'elle ne fait rien pour t'aider, tu dois supporter une vie entière ?
Autant se suicider
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:00

salamsam a écrit:
Je n'ai pas compris. Tu considères que Jésus a interdit le remariage même en cas d'adultère ?

C'est pas ce que je considère, c'est ce qu'il a clairement dit aux juifs vivant "dans le camp de Dieu", sur la terre qu'il leur avait donné. Ce commandement donné par Dieu à Adam, il lui a donné alors qu'il l'avait fait entrer dans son Royaume, son Paradis, son Jardin planté à l'Orient d'Eden.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que Dieu a donné ce commandement à tous ceux qui vivaient dans l'alliance qu'il avait scellée avec Moïse, que son Saint Esprit conduisit jusque dans son Jardin, son champ.

Il ne vaut pas pour ceux qui ne vivent pas dans l'alliance avec Lui et qui n'ont pas dit "Amen", nous ferons tout ce que tu diras, Après que Dieu leur ai donné sa Loi à observer pour vivre dans son Royaume.

Ce qui fait que tous ceux qui vivent hors du Jardin de Dieu qu'est depuis la venue de Jésus, le groupe des 12 et tous ceux qui le suivent, ils ne sont pas lié à cette alliance et à cette loi donné par Dieu à son peuple avec lequel il a scellé son alliance.

De fait, les hommes et femmes qui entrent dans la Nouvelle Alliance scellée par Jésus, avec son Corps sa chair, son Eglise, ils se doivent d'observer les commandements que Dieu donna à Moïse et à son Peuple et que Jésus a rappelé.

Car celui qui entre dans l'alliance et dans son Eglise, il se doit d'imiter Dieu qui n'a pas répudier son épouse, Jérusalem, sa fiancée, qui avait commis l'adultère avec d'autes dieux ; il lui a offert son pardon, l'épousant. Seul ceux qui ont rejetés son pardon et on continué à être adutère avec d'autes dieux, ont continué à répudier leurs épouses pour en épouser d'autres.

Dans l'église de Jésus-Christ, son Royaume, on restait le mari d'une seule femme.
Revenir en haut Aller en bas
Moricio




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:03

Judoce a écrit:
Jésus nous dit que tous ceux qui répudient leur épouse pour en épouser une autre, commettent d'adultère.
Sauf s'il y a fornication, nous dit Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:08

gerard2007 a écrit:
Faut passer à la réalité,  et la réalité est plus dure.
Si ta femme crie du matin au soir,  qu'elle te rend la vie insupportable,  qu'elle ne fait rien pour t'aider,  tu dois supporter une vie entière ?
Autant se suicider

Sauf que Jésus n'a pas interdit "la séparation" ; c'est "le remariage qu'il a interdit". Le mari qui vit avec une femme qui le bat ou l'inverse, où qui vit avec un mari pédophile, il ne lui ai pas interdit de se séparer de sa femme, et vice versa de son mari quand le mari vous rend la vie impossible. Il peut, dans l'Eglise Catholique, le Royaume de Dieu, se séparer de sa femme, sans pour autant en épouser une autre. S'il en épouse une autre, alors il sort du Royaume de Dieu, dans lequel on reste jusqu'à sa mort, l'époux ou l'épouse d'une seule femme ; car seul la mort de l'un ou l'autre, rompt les liens du mariages, puisque dans le Royaume de Dieu au Ciel, on est comme des anges, on ne se marient plus ; donc, l'époux décédés entré au Ciel n'est plus le mari de sa femme veuve vivant sur la terre.

A ses Apôtres qui lui ont dit : "à quoi cela sert de se marier dans ce cas", Jésus a dit que rester chaste (ne pas avoir de rapport sexuelle avec une autre femme) pour le Royaume, c'était possible avec l'aide de son Esprit Saint, du Paraclet qu'il a envoyé en ceux qui croyaient en Lui et la preuve, c'est que Lui-même pour le Royaume de Dieu son Père, il est resté chaste, ne s'étant même pas marié, car n'étant pas venu pour épouser une femme en particulier, mais pour épouser l'humanité, pour la sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:09

gerard2007 a écrit:
Judoce a écrit:


Cela, c'est ton interprétation et cela me fait penser aux personnes du même sexe qui justifie le mariage homosexuel en disant que 2 hommes ou 2 femmes qui s'aiment, on le droit de se marier.

D'autant plus que Jésus s'adressait aux hébreux qui ne choisissaient pas celle qui deviendraient leur épouse ; à l'image de Joseph qui fut promise en mariage à Marie, Marie qui n'a pas non plus choisi Josepb comme époux.  Joseph a pris Marie comme épouse, parce que Dieu lui a demandé de la prendre chez lui, car vu sa situation, elle était enceinte avant qu'ils aient consommés leur mariage, il avait tout a fait le droit, selon la prescription que Moïse avait donné, a savoir qu'on pouvait répudier une femme qui avait été adulterre pour en épouser une autre.

Dieu n'a pas séparé ce qu'il avait uni quand il avait fait promettre Marie en mariage à Joseph.

Au temps de Jésus, ce n'était pas "l'amour qu'on avait les uns pour les autres qui faisait la validité du mariage, mais "le contrat passé par les parents des futurs mariés, promis en mariage avant que soit consommé le mariage ;  promesse qui valait mariage et le rendait indissoluble.

D'ailleurs cela rejoint cette parole que Jésus adressa à ses Apôtres :

"Et si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Aussi:
 
Faut passer à la réalité,  et la réalité est plus dure.
Si ta femme crie du matin au soir,  qu'elle te rend la vie insupportable,  qu'elle ne fait rien pour t'aider,  tu dois supporter une vie entière ?
Autant se suicider

Entre le suicide qui est un péché capital vouant la personne à la danmation éternelle et le divorce qui est une pratique plus ou moins interdite selon les mouvances chrétiennes, je dirais que le choix est vite fait, non ?

Bon, si ta femme crie du matin au soir, au moins tu peux dormir la nuit donc ça va.
Si elle te rend la vie insupportable, achète lui des cadeaux et offre lui un diner romantique.
Si elle ne fait rien pour t'aider alors aide la sans rien lui demander en retour.
Et si tu dois supporter une vie entière avec elle, sache que la vie est courte et que dans l'autre vie, tu pourras toujours demander à Dieu, Sa Majesté, si tu as été un bon mari pourque ta femme soit une mauvaise épouse dans cette vie avec toi lol!

Cordialement,
Sulay le divorce 766225


Dernière édition par Sulayman le Lun 27 Juil 2020, 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:10

Moricio a écrit:
Judoce a écrit:
Jésus nous dit que tous ceux qui répudient leur épouse pour en épouser une autre, commettent d'adultère.
Sauf s'il y a fornication, nous dit Jésus.

Ce n'et pas Jésus qui a dit cela, et pas sur que ce soit Matthieu qui est le seul à le dire. Pour être certain que ce soit Jésus qui a dit cela, il aurait fallut qu'on le reçoive de 2 témoins. Ors seu l'Evangile de Matthieu contient cette exception.
Revenir en haut Aller en bas
Moricio




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:16

Judoce a écrit:
Moricio a écrit:

Sauf s'il y a fornication, nous dit Jésus.

Ce n'et pas Jésus qui a dit cela, et pas sur que ce soit Matthieu qui est le seul à le dire. Pour être certain que ce soit Jésus qui a dit cela, il aurait fallut qu'on le reçoive de 2 témoins. Ors seu l'Evangile de Matthieu contient cette exception.
Donc, d'après ce que tu dis là, il faut retirer des évangiles tout ce qui n'est dit que dans un seul évangile.
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:19

Judoce a écrit:
salamsam a écrit:
Je n'ai pas compris. Tu considères que Jésus a interdit le remariage même en cas d'adultère ?

C'est pas ce que je considère, c'est ce qu'il a clairement dit aux juifs vivant "dans le camp de Dieu", sur la terre qu'il leur avait donné. Ce commandement donné par Dieu à Adam, il lui a donné alors qu'il l'avait fait entrer dans son Royaume, son Paradis, son Jardin planté à l'Orient d'Eden.

Ce qu'il faut comprendre, c'est que Dieu a donné ce commandement à tous ceux qui vivaient dans l'alliance qu'il avait scellée avec Moïse, que son Saint Esprit conduisit jusque dans son Jardin, son champ.

Il ne vaut pas pour ceux qui ne vivent pas dans l'alliance avec Lui et qui n'ont pas dit "Amen", nous ferons tout ce que tu diras, Après que Dieu leur ai donné sa Loi à observer pour vivre dans son Royaume.

Ce qui fait que tous ceux qui vivent hors du Jardin de Dieu qu'est depuis la venue de Jésus, le groupe des 12 et tous ceux qui le suivent, ils ne sont pas lié à cette alliance et à cette loi donné par Dieu à son peuple avec lequel il a scellé son alliance.

De fait, les hommes et femmes qui entrent dans la Nouvelle Alliance scellée par Jésus, avec son Corps sa chair, son Eglise, ils se doivent d'observer les commandements que Dieu donna à Moïse et à son Peuple et que Jésus a rappelé.

Car celui qui entre dans l'alliance et dans son Eglise, il se doit d'imiter Dieu qui n'a pas répudier son épouse, Jérusalem, sa fiancée, qui avait commis l'adultère avec d'autes dieux ; il lui a offert son pardon, l'épousant. Seul ceux qui ont rejetés son pardon et on continué à être adutère avec d'autes dieux, ont continué à répudier leurs épouses pour en épouser d'autres.

Dans l'église de Jésus-Christ, son Royaume, on restait le mari d'une seule femme.

Mais il y a plein de chose qui entrent en contradiction dans ce que tu dis.

Tout d'abord, tu as toi même cité le passage des evangiles où Jésus fait exception des adultères. Il dit qu'il est interdit de se remarier sauf si il y a eu adultère. Donc pourquoi contredis tu ce passage pourtant trés clair ? D'ailleurs l'église catholique de nous jour n'autorise t'elle pas les remariages en cas d'adultère ?

Ensuite je ne comprends pas trés bien l'idée que Moise aurait émis des lois contraires à Dieu dans le Deutéronome. Depuis quand un prophète peut il autoriser ce que Dieu a voulu interdire ? Et en plus mettre cette autorisation contraire à Dieu par écrit dans la Bible. Si Moise a autorisé le remariage dans certain cas, c'est bien avec l'autorisation de Dieu. Vous ne voyez comme même pas la loi de Moise comme une loi qui serait en partie contraire à Dieu, si ?
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:22

Sulayman a écrit:
gerard2007 a écrit:

Faut passer à la réalité,  et la réalité est plus dure.
Si ta femme crie du matin au soir,  qu'elle te rend la vie insupportable,  qu'elle ne fait rien pour t'aider,  tu dois supporter une vie entière ?
Autant se suicider

Entre le suicide qui est un péché capital vouant la personne à la danmation éternelle et le divorce qui est une pratique plus ou moins interdite selon les mouvances chrétiennes, je dirais que le choix est vite fait, non ?

Bon, si ta femme crie du matin au soir, au moins tu peux dormir la nuit donc ça va.
Si elle te rend la vie insupportable, achète lui des cadeaux et offre lui un diner romantique.
Si elle ne fait rien pour t'aider alors aide la sans rien lui demander en retour.
Et si tu dois supporter une vie entière avec elle, sache que la vie est courte et que dans l'autre vie, tu pourras toujours demander à Dieu, Sa Majesté, si tu as été un bon mari pourque ta femme soit une mauvaise épouse dans cette vie avec toi lol!

Cordialement,
Sulay le divorce 766225
En 2 mots supportes et tait toi..
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:32

gerard2007 a écrit:
Sulayman a écrit:


Entre le suicide qui est un péché capital vouant la personne à la danmation éternelle et le divorce qui est une pratique plus ou moins interdite selon les mouvances chrétiennes, je dirais que le choix est vite fait, non ?

Bon, si ta femme crie du matin au soir, au moins tu peux dormir la nuit donc ça va.
Si elle te rend la vie insupportable, achète lui des cadeaux et offre lui un diner romantique.
Si elle ne fait rien pour t'aider alors aide la sans rien lui demander en retour.
Et si tu dois supporter une vie entière avec elle, sache que la vie est courte et que dans l'autre vie, tu pourras toujours demander à Dieu, Sa Majesté, si tu as été un bon mari pourque ta femme soit une mauvaise épouse dans cette vie avec toi lol!

Cordialement,
Sulay le divorce 766225
En 2 mots supportes et tait toi..

Tu savais que le silence est parfois une belle et sage réponse dans une dispute entre un mari et son épouse ? Rolling Eyes


Dernière édition par Sulayman le Lun 27 Juil 2020, 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:33

Moricio a écrit:
Donc, d'après ce que tu dis là, il faut retirer des évangiles tout ce qui n'est dit que dans un seul évangile.

Sauf que tout ce qui est le fondement de l'Evangile, nous le trouvons dans les 3 évangiles synoptiques.

On ne compte pas l'Evangile selon Saint Jean qui lui n'a pas été écrit pour être mis en synopse, mais pour apporter un éclairage mystique aux 3 autres évangiles.
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:34

Je viens de trouver un article qui montre que l'église catholique à changé plusieurs fois d'avis sur les possibilités de remariage.

Papes et conciles
La Tradition de l’Eglise, elle aussi, est restée indécise concernant la manière d’appliquer ce commandement de Jésus. Alors que du IIIe au Ve siècle, certains Pères de l’Eglise d’Orient rejetèrent absolument le divorce, d’autres l’admirent en cas d’adultère, comme par exemple Basile le Grand († 379), Grégoire de Nazianze († 390), Epiphane († 403), Jean Chrysostome († 404), Cyrille d’Alexandrie († 444), Théodoret de Cyr († 466) et Victor d’Antioche († 475). De même, beaucoup d’auteurs ecclésiastiques, du IIIe au VIIIe siècle, ont toléré le divorce dans des cas extrêmes, comme Tertullien († 220), Origène († 255), Lactance († 325), Hilaire de Poitiers († 367), Ambrosiaster (IVe s.), Chromatius († 407), Avitus († 530) et Bède le Vénérable († 735).
Divers conciles admirent et réglèrent le divorce, tels le concile d’Arles (en 314) ou ceux d’Agde (506), de Verberie (752) et de Compiègne (757). Le concile de Verberie a décrété : « Si une femme tente de tuer son mari et s’il peut le prouver, il peut divorcer et en prendre une autre », et celui de Compiègne : « Si un lépreux le permet, sa femme peut se marier avec un autre homme. » Il s’est même trouvé certains papes qui ont autorisé le divorce et le remariage : Innocent I (Ve s.) le permettait en cas d’adultère de la femme, saint Grégoire II (VIIIe s.) si la femme était malade, et Célestin III (XIIe s.) si le mari reniait sa foi.
Ce n’est qu’à la fin du XIIe siècle que le pape Alexandre III a fixé la position qui est encore celle de l’Eglise catholique.[2] Ce n’est donc ni sur la Bible, ni sur la Tradition, ni sur le premier millénaire de l’histoire chrétienne que s’appuie la doctrine du mariage qui doit durer « jusqu’à ce que la mort les sépare ».
(traduction : Cl. Chimelli)

[1] • On parlera dans cet article indifféremment de répudiation ou de divorce pour signifier une séparation des conjoints avalisée par la loi, les propos de Jésus se rapportant à la conception judaïque du mariage.
[2] • Qui tolère sous certaines conditions (adultère, mise en danger de l’âme ou du corps du conjoint ou d’un enfant du couple) la séparation avec maintien du lien, et interdit donc le remariage (le lien n’étant pas jugé rompu). (n.d.l.r.)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:37

Sulayman a écrit:
gerard2007 a écrit:
En 2 mots supportes et tait toi..

Tu savais que le silence est parfois une belle et sage réponse dans une dispute entre un mari et son épouse ? Rolling Eyes

Bien que Sulayman ai fait le choix de ne plus échanger avec moi, ce que je respecte, j'aimerai dire que je suis tout a fait d'accord avec toi. La sagesse veut que lorsque son époux ou son épouse s'entête à vouloir avoir raison par rapport à nous ; pour ne pas envenimer les choses, vaut mieux lui laisser croire qu'elle  raison, même si cela blesse parfois notre orgueil. Bien des disputes seraient évité si on appliquait ce sage conseil donné par Sulayman.  Pour nous chrétiens, nous devons demander à Jésus de nous donner sa patience quand nous en manquons avec notre conjoint. L'important ai de faire passer la paix avant la dispute.
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:46

salamsam a écrit:
Je viens de trouver un article qui montre que l'église catholique à changé plusieurs fois d'avis sur les possibilités de remariage.

Papes et conciles
La Tradition de l’Eglise, elle aussi, est restée indécise concernant la manière d’appliquer ce commandement de Jésus. Alors que du IIIe au Ve siècle, certains Pères de l’Eglise d’Orient rejetèrent absolument le divorce, d’autres l’admirent en cas d’adultère, comme par exemple Basile le Grand († 379), Grégoire de Nazianze († 390), Epiphane († 403), Jean Chrysostome († 404), Cyrille d’Alexandrie († 444), Théodoret de Cyr († 466) et Victor d’Antioche († 475). De même, beaucoup d’auteurs ecclésiastiques, du IIIe au VIIIe siècle, ont toléré le divorce dans des cas extrêmes, comme Tertullien († 220), Origène († 255), Lactance († 325), Hilaire de Poitiers († 367), Ambrosiaster (IVe s.), Chromatius († 407), Avitus († 530) et Bède le Vénérable († 735).
Divers conciles admirent et réglèrent le divorce, tels le concile d’Arles (en 314) ou ceux d’Agde (506), de Verberie (752) et de Compiègne (757). Le concile de Verberie a décrété : « Si une femme tente de tuer son mari et s’il peut le prouver, il peut divorcer et en prendre une autre », et celui de Compiègne : « Si un lépreux le permet, sa femme peut se marier avec un autre homme. » Il s’est même trouvé certains papes qui ont autorisé le divorce et le remariage : Innocent I (Ve s.) le permettait en cas d’adultère de la femme, saint Grégoire II (VIIIe s.) si la femme était malade, et Célestin III (XIIe s.) si le mari reniait sa foi.
Ce n’est qu’à la fin du XIIe siècle que le pape Alexandre III a fixé la position qui est encore celle de l’Eglise catholique.[2] Ce n’est donc ni sur la Bible, ni sur la Tradition, ni sur le premier millénaire de l’histoire chrétienne que s’appuie la doctrine du mariage qui doit durer « jusqu’à ce que la mort les sépare ».
(traduction : Cl. Chimelli)

[1] • On parlera dans cet article indifféremment de répudiation ou de divorce pour signifier une séparation des conjoints avalisée par la loi, les propos de Jésus se rapportant à la conception judaïque du mariage.
[2] • Qui tolère sous certaines conditions (adultère, mise en danger de l’âme ou du corps du conjoint ou d’un enfant du couple) la séparation avec maintien du lien, et interdit donc le remariage (le lien n’étant pas jugé rompu). (n.d.l.r.)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Il faut bien lire, seul le lépreux dans 2 conciles ont été autorisé apparemment à se remarier, les autres conciles n'ont autorisé que les divorces, pas les remariages. L'Eglise catholique n'interdit que le remariage pour les divorcé et seul les remariés n'ont plus accès à la communion. Si on n'est pas d'accord avec l'enseignement de l'Eglise Catholique, alors on n'est plus catholique. Ce n'est pas aux fidèles catholiques de décider ce qui est bien ou mal dans l'Eglise Catholique, mais à celui qui a reçu autorité pour lier et délier les pécheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:49

Judoce a écrit:
L'important est de faire passer la paix avant la dispute.

le divorce 173236763
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 19:57

Sulayman a écrit:


Tu savais que le silence est parfois une belle et sage réponse dans une dispute entre un mari et son épouse ? Rolling Eyes

Pas forcément mon cher Sulay, mettre un tapis sur un tas de balayures ne l'a jamais fait disparaître, et tout dépend du motif de la dispute il est impossible de généraliser.

Revenir en haut Aller en bas
Moricio




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 20:05

Judoce a écrit:
Moricio a écrit:
Donc, d'après ce que tu dis là, il faut retirer des évangiles tout ce qui n'est dit que dans un seul évangile.

Sauf que tout ce qui est le fondement de l'Evangile, nous le trouvons dans les 3 évangiles synoptiques.
A bon ? Donc, ce qui n'est pas dans les synoptiques n'est pas inspiré de Dieu ?

Judoce a écrit:
On ne compte pas l'Evangile selon Saint Jean qui lui n'a pas été écrit pour être mis en synopse, mais pour apporter un éclairage mystique aux  3 autres évangiles.
Un éclairage mystique ? C'est de qui, ça ?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 20:15

Judoce a écrit:
OlivierV a écrit:
N'est-ce pas l'Amour qui fait qu'homme et femme ne font qu'une seule chair ? Si oui, s'il n'y a plus d'Amour, il n'y a plus une seule chair. Le divorce n'est autre que l'attestation de cet état de fait. Et est-ce que se séparer sans pouvoir reprendre femme ne contredit pas l'affirmation qu'il n'est pas bon pour l'homme d'être seul ?

Cela, c'est ton interprétation et cela me fait penser aux personnes du même sexe qui justifie le mariage homosexuel en disant que 2 hommes ou 2 femmes qui s'aiment, on le droit de se marier.

D'autant plus que Jésus s'adressait aux hébreux qui ne choisissaient pas celle qui deviendraient leur épouse ; à l'image de Joseph qui fut promise en mariage à Marie, Marie qui n'a pas non plus choisi Josepb comme époux.  Joseph a pris Marie comme épouse, parce que Dieu lui a demandé de la prendre chez lui, car vu sa situation, elle était enceinte avant qu'ils aient consommés leur mariage, il avait tout a fait le droit, selon la prescription que Moïse avait donné, a savoir qu'on pouvait répudier une femme qui avait été adulterre pour en épouser une autre.

Dieu n'a pas séparé ce qu'il avait uni quand il avait fait promettre Marie en mariage à Joseph.

Au temps de Jésus, ce n'était pas "l'amour qu'on avait les uns pour les autres qui faisait la validité du mariage, mais "le contrat passé par les parents des futurs mariés, promis en mariage avant que soit consommé le mariage ;  promesse qui valait mariage et le rendait indissoluble.

D'ailleurs cela rejoint cette parole que Jésus adressa à ses Apôtres :

"Et si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Aussi:
 

Sauf que le sacrement de mariage chez les cathos, ce n'est pas d'être engagés par d'autres. Le sacrement de mariage, c'est les époux qui se le donnent mutuellement et non pas le prêtre. Donc, si les époux séparent ce qu'ils avaient uni, cela devrait l'être au ciel aussi puisque tout ce qui a été délié ici-bas sera délié dans l'au-delà aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 20:37

Moricio a écrit:
Judoce a écrit:


Sauf que tout ce qui est le fondement de l'Evangile, nous le trouvons dans les 3 évangiles synoptiques.
A bon ? Donc, ce qui n'est pas dans les synoptiques n'est pas inspiré de Dieu ?

Judoce a écrit:
On ne compte pas l'Evangile selon Saint Jean qui lui n'a pas été écrit pour être mis en synopse, mais pour apporter un éclairage mystique aux  3 autres évangiles.
Un éclairage mystique ? C'est de qui, ça ?

Quand on compare le style de l'Evangile de Jean et les 3 autres évangiles ont voit clairement que l'objectif poursuivi par Jean n'est pas de témoigner d'abord du ministère public de Jésus, mais s'il y fait référence, mais de témoigner le la Rédemption que Jésus est venu accomplir : le l'oeuvre que Jésus est venu accomplir, notamment quand il rapporte le discours de Jésus sur le Pain de Vie qu'il est le seul à rapporter, et dans lequel nous est révélé que ce Pain de Vie, c'est Jésus lui-même dans sa chair.

Jean nous parle surtout de la réalité du Royaume instauré par Jésus et qui reste caché aux yeux de ceux qui n'ont pas foi en lui.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 20:39

cailloubleu* a écrit:
Sulayman a écrit:


Tu savais que le silence est parfois une belle et sage réponse dans une dispute entre un mari et son épouse ? Rolling Eyes

Pas forcément mon cher Sulay, mettre un tapis sur un tas de balayures ne l'a jamais fait disparaître, et tout dépend du motif de la dispute il est impossible de généraliser.

Et puis, pourquoi être malheureux une vie, alors qu'un divorce peut être bénéfique pour les 2 .
Ils aiment autant souffrir que ça, que d'envoyer sa vie en l'air pour une croyance ?
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 20:48

OlivierV a écrit:
Sauf que le sacrement de mariage chez les cathos, ce n'est pas d'être engagés par d'autres. Le sacrement de mariage, c'est les époux qui se le donnent mutuellement et non pas le prêtre. Donc, si les époux séparent ce qu'ils avaient uni, cela devrait l'être au ciel aussi puisque tout ce qui a été délié ici-bas sera délié dans l'au-delà aussi.

Je n'ai jamais dis que l'acteur du sacrement de mariage c'était le prêtre !! Ce sont effectivement "les époux" qui en s'engageant l'un envers l'autre, en prenant Dieu représenté par son serviteur le diacre ou le prêtre, à témoins s'engagent non seulement l'un envers l'autre, mais envers Dieu auprès duquel ils sont venu sceller leur union en demandant de la bénir.

Le diacre ou le prêtre ne scellent pas l'union, ils l'a bénisse au Nom de Dieu, en rappelant aux époux que celui qui les aidera à s'aimer l'un l'autre comme Dieu nous aime, à être fidèle comme Dieu est fidèle ; à pardonner à son conjoint comme Dieu par donne à son épouse l'Eglise, c'est Dieu qui scelle l'alliance qu'ils ont conclus, avec son Amour répandu en leurs coeurs par le Saint Esprit ; par leur participation aux sacrements de l'alliance.

Dans la mesure où les époux ont lies leur union, dans l'union du Christ avec son Eglise, ils demandent à Dieu de s'engager avec eux ; car ils comptent sur Dieu pour les aider à rendre leur union parfaite, à l'image de l'union du Christ avec son Eglise, son Epouse.

Il est évident que les couples qui ne demandent pas à Dieu de sceller leur union dans son Amour qu'il répand en leurs coeurs, n'engagent pas Dieu et de fait, s'ils divorcent et se remarient, ils ne reviennent pas sur l'alliance passée avec Dieu pour la réussite de leur mariage.

Moi et de nombreux prêtres quand les époux se sont engagés l'un l'autre, nous les déclarons unis par le lien du mariage, après avoir posé notre main sur leurs 2 mains enlacés ; notre main qui représente la main de Dieu, venant approuver et bénir leur union.

Il est évident que je ne vais pas demandé à quelqu'un qui se dit agnostique de comprendre cela ; car cela serait lui demander je le pense, l'impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 21:01

gerard2007 a écrit:
Et puis,  pourquoi être malheureux une vie,  alors qu'un divorce peut être bénéfique pour les 2 .

Ils aiment autant souffrir que ça,  que d'envoyer sa vie en l'air pour une croyance ?

L'Eglise catholique n'est pas contre la séparation de corps ou le divorce quand la vie dans le couple est devenu insuportable. Les baptisés qui viennent demander la bénédiction de Dieu en scellant leur union devant Dieu, ils demandent à Dieu de bénir leur union pas seulement le jour de leur mariage, mais tout au long de leur vie, car "quand Dieu donne sa bénédiction" il l'a renouvelle à chaque fois qu'on revient le voir pour qu'il nous fasse grandir dans l'amour que l'on a l'un pour l'autre.

Il est évident qu'un couple qui lui demande sa bénédiction sans plus jamais revenir le voir pour lui demander l'aide qu'il nous accorde par ses sacrements, il ne compte que sur lui-même et plus sur Dieu pour les aider.

L'exemple qui peut servir pour nous aider à comprendre, c'est l'alliance que Dieu scella avec son peuple, lui promettant de rester à ses côtés pour l'aider, à condition qu'ils observent les lois qu'il leur a donner pour vivre heureux dans son jardin, la terre de Canaan donnée à Abraham.

Et si Dieu a institué les sacrifices d'expiation des péchés et de paix, c'était bien parce qu'il savait que son peuple faillirait ; lui donnant la possibiligé de revenir vers lui pour se faire pardonner ses infidélités, et recevoir à nouveau par sa bénédiction la force de repartir sur un bon pied.

C'est la même chose pour les baptisés qui se marient dans sa maison devenu leur maison, la maison de leur père. S'ils reviennent vers lui de coeur en demandant pardon pour leurs péchés, Dieu les aidera à se relever et à continuer leur chemin vers l'union entre eux, la plus parfaite possible grâce à son Amour, le liant qu'il met en nous pour qu'il serve à notre union entre nous et avec Lui.

Maintenant cela c'est la foi catholique et l'aide que Jésus apporte à tous ceux qui comptent sur lui pour réussir leur mariage. Pour les autres, je me doute bien, puisqu'ils ne croient pas à l'aide que Dieu apporte à ses enfants, que cela ne veut rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Moricio




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 21:13

Judoce a écrit:
Moricio a écrit:

A bon ? Donc, ce qui n'est pas dans les synoptiques n'est pas inspiré de Dieu ?


Un éclairage mystique ? C'est de qui, ça ?

Quand on compare le style de l'Evangile de Jean et les 3 autres évangiles ont voit clairement que l'objectif poursuivi par Jean n'est pas de témoigner d'abord du ministère public de Jésus, mais s'il y fait référence, mais de témoigner le la Rédemption que Jésus est venu accomplir :  le l'oeuvre que Jésus est venu accomplir, notamment quand il rapporte le discours de Jésus sur le Pain de Vie qu'il est le seul à rapporter, et dans lequel nous est révélé que ce Pain de Vie, c'est Jésus lui-même dans sa chair.

Jean nous parle surtout de la réalité du Royaume instauré par Jésus et qui reste caché aux yeux de ceux qui n'ont pas foi en lui.
Je ne partage pas du tout ton point de vue concernant un éclairage mystique de Jean. Il n'y a absolument rien de mystique. De toute façon ça n'a rien à voir avec ce que Jésus dit en Matthieu concernant le divorce.
Revenir en haut Aller en bas
Judoce

Judoce


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 21:27

Moricio a écrit:
Je ne partage pas du tout ton point de vue concernant un éclairage mystique de Jean. Il n'y a absolument rien de mystique. De toute façon ça n'a rien à voir avec ce que Jésus dit en Matthieu concernant le divorce.

Tu as tout a fait le droit, cher Moricio, de ne pas partager mon point de vue.

Maintenant quand Jésus dit : "Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni! " (Matthieu 19, 6) où l'on fait la volonté de Dieu rappelé ici par Jésus, où l'on ne la fait pas en agissant comme nous on pense. Celui qui ne fait pas la volonté de Dieu rappelé par Jésus, rejette Jésus et rejette son Père qui a demandé aux époux de devenir une seul chair avec celle qu'ils épousent, après les avoir bénis :

"Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme. 28 Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous, (Genèse 1, 27)

Il les créa pour qu'ils deviennent une seul chair pour se multiplier, bénissant leur union ; tout comme depuis la venue de Jésus, les baptisés qui viennent s'unir devant Lui pour faire une seul chair avec entre eux et avec lui par la communion à sa chair, reçoive de lui par les mains de ses serviteurs les diacres et les prêtres, sa bénédiction.

Un mariage qui a été béni par Dieu, par les mains de son représentant, devient "indissoluble".

Ce que je dis là vaut uniquement pour ceux qui viennent sceller leur alliance en prenant Dieu à témoin, demandant sa bénédiction ; que par ses serviteurs il leur accorde bien volontier.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 22:37

Bonsoir

Sans avoir lu tout le fil, je viens mettre mon grain de sel...

On ne peut pas juger un couple qui veut se séparer et parfois, le divorce est obligatoire quand l'un des deux va voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Et aussi pour préserver les enfants.

L'Eglise Catholique est claire là-dessus : elle accompagne les couples en difficultés et c'est le remariage qu'elle rejette et non pas le divorce.
La personne du couple qui ne se remarie pas n'est pas coupée des sacrements de réconciliation et de l'Eucharistie.
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyLun 27 Juil 2020, 23:34

Pétunia a écrit:
Bonsoir

Sans avoir lu tout le fil, je viens mettre mon grain de sel...

On ne peut pas juger un couple qui veut se séparer et parfois, le divorce est obligatoire quand l'un des deux va voir ailleurs si l'herbe est plus verte. Et aussi pour préserver les enfants.

L'Eglise Catholique est claire là-dessus : elle accompagne les couples en difficultés et c'est le remariage qu'elle rejette et non pas le divorce.
La personne du couple qui ne se remarie pas n'est pas coupée des sacrements de réconciliation et de l'Eucharistie.

Je ne comprends vraiment pas pourquoi l'eglise catholique n'autorise pas le remariage en cas d'adultère, car non seulement il y a un evangile qui l'autorise clairement mais en plus c'est faire souffrir inutilement les personnes victimes d'adultère qui non seulement sont victime de la trahison de leur conjoint mais en plus devrait avoir le choix entre continuer a vivre avec une personne qui les trahit ou vivre seul jusqu'à ce que le conjoint décède.

En plus les protestants et les orthodoxes permettent le remariage en cas d'adultère donc je ne comprends vraiment pas pourquoi le Pape ne réforme pas cette règle.
Revenir en haut Aller en bas
Moricio




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyMar 28 Juil 2020, 07:01

Judoce a écrit:
Moricio a écrit:
Je ne partage pas du tout ton point de vue concernant un éclairage mystique de Jean. Il n'y a absolument rien de mystique. De toute façon ça n'a rien à voir avec ce que Jésus dit en Matthieu concernant le divorce.

Tu as tout a fait le droit, cher Moricio, de ne pas partager mon point de vue.

Maintenant quand Jésus dit :   "Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni! "  (Matthieu 19, 6) où l'on fait la volonté de Dieu rappelé ici par Jésus, où l'on ne la fait pas en agissant comme nous on pense. Celui qui ne fait pas la volonté de Dieu rappelé par Jésus, rejette Jésus et rejette son Père qui a demandé aux époux de devenir une seul chair avec celle qu'ils épousent, après les avoir bénis :

"Dieu créa l'homme à son image, à l'image de Dieu il le créa, il les créa homme et femme.  28 Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds et multipliez-vous,  (Genèse 1, 27)

Il les créa pour qu'ils deviennent une seul chair pour se multiplier, bénissant leur union ; tout comme depuis la venue de Jésus, les baptisés qui viennent s'unir devant Lui pour faire une seul chair avec entre eux et avec lui par la communion à sa chair, reçoive de lui par les mains de ses serviteurs les diacres et les prêtres, sa bénédiction.

Un mariage qui a été béni par Dieu, par les mains de son représentant,  devient "indissoluble".

Ce que je dis là vaut uniquement pour ceux qui viennent sceller leur alliance en prenant Dieu à témoin, demandant sa bénédiction ; que par ses serviteurs il leur accorde bien volontier.
Ce que nous révèlent les faits, c'est que force est de constater que la façon dont Dieu voit les choses est sensiblement différente de celle dont les Eglises voient les choses. Pour ma part, et comme chaque fois qu'il y a désaccord entre Dieu et les Eglises, je me range du côté de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur



le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce EmptyMar 28 Juil 2020, 07:44

@ Judoce,

Comment expliques-tu qu'avec les même textes, avec la même foi, le même credo, les orthodoxes, deuxième poumon de l’Église Céleste selon tes dires, acceptent le divorce des fidèles ET leur remariage ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




le divorce Empty
MessageSujet: Re: le divorce   le divorce Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le divorce
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: