Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
Le Deal du moment : -22%
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell ...
Voir le deal
699.99 €
-72%
Le deal à ne pas rater :
CDISCOUNT A VOLONTÉ à 8 €
8 € 29 €
Voir le deal

 

 Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 06:46

26.09.2020

L’HISTOIRE SE RÉPÈTE-T-ELLE?

Je viens de lire un texte que je vous soumets pour votre propre réflexion. Un texte pour nous souvenir de la panic de la grippe H1N1 qui a envahi nos gouvernements à l’époque. Qui a coûté des centaines millions de dollars, si non plus pour un rendez-vous d’une crise grippale qui n’a jamais eu lieu.

Je ne crois pas au complot, ( RELISEZ, JE NE CROIS PAS AU COMPLOT ) loin de la. Je crois simplement que l’être humain peut commettre de erreurs et que ces dernières s’enracinent dangereusement quand on sait qu’on les a commis à tort.

Donc, tout ce que je déplore, contrairement à ce qui se passe en Europe, ici le débat est interdit quand vient le temps de critiquer les décisions prises par nos gouvernements durant  la pandémie actuelle. C’est la plus grande contradiction des 20 dernières années : nous payons mais nous nous taisons.

Souvenez-vous de la déclaration à l’origine de la révolution américaine : « No taxation without representation” ou “Pas d’impôt sans représentation”.

Les gouvernements dépensent notre argent, nous avons donc le droit de les critiquer.

Nos gouvernements ont surtout le devoir de se souvenir.

Sénateur Pierre Hugues Boisvenu,

BONNE LECTURE


Dernière édition par samuel777444 le Sam 26 Sep 2020, 06:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 06:48



Alarmisme et gaspillage de fonds publics

Collectif d'auteurs
12 juin 2010
IDÉES

Il y a eu le 11 septembre 2001. Comme un écho à cette date fatidique, le 11 juin 2009, la peur prenait un nouveau visage: celui du virus A(H1N1). Il y a eu un an hier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) élevait au niveau maximum son état d'alerte à ce qu'elle considérait comme une pandémie mondiale.

Plusieurs scientifiques, surtout en Europe, ont sévèrement critiqué cet alarmisme: l'ancien patron de la Croix-Rouge française, Marc Gentilini, a parlé d'une «pandémie de l'indécence». Plus récemment, la gestion de ce dossier par l'OMS a été durement critiquée dans un éditorial publié dans le British Medical Journal et dans un rapport déposé le 4 juin dernier à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. En présentant ce rapport, le député britannique Paul Flynn a affirmé que «cette pandémie n'a jamais vraiment existé».

Nous sommes d'accord avec cette affirmation et nous croyons qu'il est important de faire l'autopsie de cette pseudo-pandémie.

Une pandémie de la peur

Au Québec, on a eu droit à une pandémie de la peur, surtout après le décès d'un jeune Ontarien porteur du virus. En l'absence d'autopsie chez le jeune garçon en question, il était irresponsable de laisser entendre que c'était l'A(H1N1) qui avait causé ce décès.

Inquiets, de nombreux parents et enfants ont envahi les urgences des hôpitaux: la situation était telle que, quelques jours plus tard, les urgentologues de Sainte-Justine et du Children's Hospital publiaient un communiqué conjoint dans lequel ils déploraient ce qu'ils ont appelé «la psychose du H1N1» en spécifiant que «les gens doivent comprendre que c'est un microbe relativement bénin» (Le Devoir, 30 octobre 2009).

Relativement bénin, en effet: avant même le début de la campagne de vaccination, des centaines de milliers de Québécois ont été en contact avec le virus A(H1N1) 2009 et ont développé naturellement des anticorps qui les ont protégés et qui les protégeront contre ce virus s'il est encore présent à l'automne 2010, ici ou ailleurs dans le monde. La campagne massive de vaccination, à laquelle ont participé plus de quatre millions de Québécois, est arrivée trop tard, a coûté cher et n'était pas justifiée scientifiquement.

«Dispersion» n'égale pas «pandémie»

Si on ne se fie qu'à la dispersion géographique des virus pour définir une pandémie mondiale, on peut dire qu'il y a annuellement plusieurs pandémies de divers types d'influenza. Cependant, «virus» n'est pas équivalent à «maladie», et dispersion du virus n'égale pas «pandémie». Entre le virus et la maladie, il y a la capacité du système immunitaire des gens à composer avec le virus: dans le cas de l'A(H1N1), les données dont on disposait, à la fin de l'été 2009, permettaient d'affirmer que la très grande majorité des gens n'avaient rien à craindre de ce virus.

En mai 2009, cependant, l'OMS avait adopté un nouveau système de catégorisation des pandémies basé sur le critère de dispersion géographique et mettant de côté le critère de virulence (maladies graves, décès). C'est sur cette base que, le 11 juin 2009, l'OMS déclenchait une alerte planétaire en annonçant qu'on était en situation de «pandémie mondiale» d'A(H1N1): ce que l'OMS n'a pas dit, toutefois, c'est que, si elle avait appliqué sa nouvelle grille de catégorisation aux années antérieures, elle aurait dû déclarer une pandémie d'A(H1N1) ou d'A(H3N2) chaque année!

Il aurait été plus logique et fidèle à la tradition médicale de conserver dans la définition une référence à un nombre inhabituellement élevé de personnes très malades ou décédées. Selon ce critère, on n'avait pas affaire à une pandémie en 2009, mais bien à une épidémie comparable à l'épidémie de grippe saisonnière, et ce, même si le virus s'est répandu plus rapidement.

Un virus relativement bénin

Armées de plans de pandémies conçus pour des virus beaucoup plus dangereux et confondant «principe de précaution» et «précipitation», les autorités de santé publique ont commandé aux compagnies pharmaceutiques des centaines de millions de doses de vaccins.

Dans la plupart des pays, seule une minorité parmi les populations visées a choisi de se faire vacciner: aux États-Unis, c'est 25 % de la population; en France et dans le reste de l'Europe, c'est 10 % ou moins. À peu près partout, y compris au Québec, le vaccin est arrivé trop tard,

en même temps ou après la «deuxième vague» de la pseudo-pandémie. Ce fut un énorme gaspillage de fonds publics.

Facile de critiquer après coup, disent certains. «On ne savait pas avant», ajouteront-ils. C'est faux. En août 2009, on disposait de chiffres démontrant clairement que l'épidémie d'A(H1N1) 2009, en Australie, était d'une sévérité comparable à la grippe saisonnière. Durant notre été, c'était l'hiver là-bas, la saison de la grippe; l'épidémie d'A(H1N1) 2009 n'y avait pas pris une ampleur catastrophique, et ce, soulignons-le, malgré l'absence de vaccins contre la nouvelle forme de H1N1. À la fin de l'été 2009, «on savait» donc que c'était une fausse alerte.

Ce n'était pas une pandémie, mais une épidémie de grippe susceptible d'affecter certaines catégories de gens qu'on aurait pu cibler et sensibiliser à des mesures d'hygiène, en attendant qu'un vaccin soit prêt. On aurait pu prendre au Québec la décision de ne faire qu'une campagne de vaccination pour les personnes à risque et éviter un coûteux détournement de ressources financières et humaines: la vaccination de masse a privé le système de santé québécois d'une partie de son personnel qui a été affectée à la vaccination au détriment de soins jugés moins urgents. Les coûts associés à ce détournement seront-ils jamais évalués? [...]

La bactérie Clostridium difficile

Au printemps et à l'automne 2009, la grande majorité des Québécois infectés par le virus A(H1N1) ne s'en sont pas rendu compte ou, s'ils ont eu la grippe, ils sont passés à travers sans complications. Chez moins de la moitié de 1 % des personnes infectées, une hospitalisation temporaire a été requise: il y a eu 2483 cas hospitalisés au Québec entre le 30 août 2009 et le 9 février 2010. Parmi ceux-ci, 360 ont nécessité des soins intensifs et 82 sont décédés. L'âge moyen des décès était de 60 ans. On a identifié des conditions sous-jacentes (cardiopathie, maladie pulmonaire, etc.) chez 80 des personnes décédées: au final, du 30 août au 9 février, il y a eu au Québec deux cas de décès imputés à l'A(H1N1) sans identification d'une condition sous-jacente.

Pendant la même période, il y a eu quatre fois plus de décès, dans les hôpitaux québécois, des suites d'une infection par la bactérie C. difficile. En 2008-2009, en effet, le chiffre officiel est de 457 décès imputables à cette bactérie. Les médias en parlaient-ils chaque jour? Non. Pourtant, avec des taux d'environ 60 décès par million de personnes, cela correspond à quatre fois le taux de décès imputés à l'A(H1N1) en 2009. Si les autorités de santé publique du Québec avaient fait mention de tous les décès qui se sont produits dans les hôpitaux à l'automne 2009, cela aurait pu être instructif. Sur une base hebdomadaire, on aurait eu droit à des chiffres comme ceux-ci: «Cette semaine, on rapporte dans les hôpitaux 300 décès attribués au cancer, six décès attribués à la bactérie C. difficile et deux décès attribués au virus A(H1N1) 2009.» Vu comme ça — c'est-à-dire sous l'angle de la réalité —, l'A(H1N1) fait moins peur.

Les autorités de santé publique nous informaient-elles, en 2008 ou 2007, de tous les décès qui se produisaient au Québec chez des gens infectés par les virus de la grippe saisonnière? Bien sûr que non, car on ne faisait pas systématiquement des prélèvements et on ne tenait pas des statistiques aussi précises qu'avec l'A(H1N1) 2009.

Médiatisation indécente

Selon la firme Influence Communications, le poids médias de cette grippe fut en 2009 de 6,7 % au Québec, de 2,4 % au Canada et de 1,4 % dans l'ensemble de 159 pays. Presque 7 % des nouvelles, pendant un an, c'est énorme et sans précédent dans le domaine de la santé!

On a eu droit à une médiatisation indécente de la mort de toute personne infectée par l'A(H1N1) 2009, comme s'il s'agissait du seul agent infectieux en circulation au Québec. On a assisté à une psychose collective qui a été alimentée par la Direction de la santé publique, qui tenait à la réussite de sa mégacampagne de vaccination. Les médias, pour la plupart, ont agi comme des amplificateurs d'une perception du risque totalement déformée: c'était comme si la mort venait d'être inventée!

L'influence de l'industrie pharmaceutique

Espérons qu'à l'avenir les autorités sauront garder leur calme et leur objectivité scientifique lorsqu'une nouvelle forme d'influenza se pointera le bout des antigènes: avant de signer de juteux contrats avec les fabricants de vaccins, les autorités devraient se montrer plus critiques envers le discours de certains scientifiques dont les recherches sont financées par l'industrie. Lorsque l'analyse de la situation est biaisée, l'invocation du principe de précaution est irrecevable. On ne peut pas justifier n'importe quoi, à n'importe quel prix, en invoquant l'idée de prudence.

Si on en juge par le rapport déposé récemment au Conseil de l'Europe, il est clair qu'au sein de l'OMS, certains conseillers étaient en situation de conflit d'intérêts. Nous ne pensons pas que les autorités sanitaires québécoises et canadiennes soient vaccinées contre ce genre d'influence. Il s'agit là d'un phénomène qui a pris, ces dernières années, une réelle ampleur... pandémique!

***

Richard Gendron - Anthropologue spécialisé en santé/environnement
Pierre Biron - Médecin retraité et ancien professeur de pharmacologie à l'Université de Montréal
Marc Zaffran - Médecin et chercheur invité au Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréalais
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 10:17

Salut cher Samuel.
Heureux de te revoir après ces presque 3 mois d'absence.

J'ai modifié le titre de ton sujet, car le titre initial était trop vague.

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 10:53

Professeur Taubiana.
96% de la population est négative.
Et sur les 4% restant, 95% sont asymptotique.
Pour lui il n'y a plus d'épidémie
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 13:51

en février lors d'un débat sur le forum, j'avais expliqué que les mesures nécessaires pour endiguer la pandémie ne pouvaient pas être prises car la population ne l'accepterait pas.... car justement l'endiguer, empêcher sa survenue.... empechait de justifier l'ampleur des mesures.

on y est!


si on ne fait rien: ce sont des incapables.

si on fait tout bien: ils en ont trop fait.



quoiqu'il se passe, on a tort.





mais juste histoire de rééquilibrer les choses:
sans mesures sanitaires, avec la pandémie qui donne son plein rendement..... la crise économique pourrait être encore pire.




ce n'est pas sacrifier l'économie à la santé... car sacrifier la santé, cela tue l'économie aussi.




alors certes, c'est pas sympa.... un fléau quand on se le prend dans la poire, ca fait pas plaisir... mais être adulte c'est aussi accepter la réalité.

Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 16:29

Cyril 84 a écrit:
Salut cher Samuel.
Heureux de te revoir après ces presque 3 mois d'absence.

J'ai modifié le titre de ton sujet, car le titre initial était trop vague.


Merci, moi également.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 16:32

gerard2007 a écrit:
Professeur Taubiana.
96% de la population est négative.
Et sur les 4% restant,  95% sont asymptotique.
Pour lui il n'y a plus d'épidémie

Tant mieux parce qu'il ny en a jamais eu.. On c'est fait avoir.. Ça me semble tellement évident maintenant.

En tout cas à la vue du déroulement et en creusant cette histoire c'est ma conclusion.

PS; très payant pour certains cette pandémie de peur, la peur ce sentiment parfois irrationnel quel bon outil pour contrôler les gens, le meilleur..


Et notre santé publique est elle vacciné contre l'influence des intérêts privés?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La réponse est clair, pas plus que nos politiciens..
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 18:18

samuel777444 a écrit:
gerard2007 a écrit:
Professeur Taubiana.
96% de la population est négative.
Et sur les 4% restant,  95% sont asymptotique.
Pour lui il n'y a plus d'épidémie

Tant mieux parce qu'il ny en a jamais eu.. On c'est fait avoir.. Ça me semble tellement évident maintenant.

En tout cas à la vue du déroulement et en creusant cette histoire c'est ma conclusion.

PS; très payant pour certains cette pandémie de peur, la peur ce sentiment parfois irrationnel quel bon outil pour contrôler les gens, le meilleur..


Tu prétendais ne pas être complotiste et voila que tu verse complètement dans le complotisme.

Il y a eu une pandémie. Les dirigeants du monde ne se sont pas amusé à foutre en l'air l'économie pour le plaisir de nous faire peur. Les groupes pharmaceutiques non plus n'ont aucun intérêt à voir une économie mondiale paralysé pendant des mois, ce n'est pas ca qui leur fera vendre plus de médicament.

On a pu eviter la pandémie H1N1, mais pas celle du COVID, c'est aussi simple que ca.

En Mars Avril, les urgences en France étaient complètement saturé, c'était pareil dans certain état Américain comme NY. Les médecins et infirmiers ne pouvaient même pas s'occuper de tout les malades qui venaient. C'était une situation horrible.

Si aucune mesure n'avait été prise, dans certain pays la situation aurait été encore pire. Et aujourd'hui le nombre de personne en réanimation ne cesse d'augmenter. Sans les mesures prises pour tenter d'endiguer la propagation du virus, les services de réanimation seraient probablement déja saturé.

Non cette pandémie n'a pas été inventé pour nous controler. C'est une réalité, et il faut arrêter de rejeter la réalité dés qu'elle vous dérange !

Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 19:08

salamsam a écrit:
samuel777444 a écrit:


Tant mieux parce qu'il ny en a jamais eu.. On c'est fait avoir.. Ça me semble tellement évident maintenant.

En tout cas à la vue du déroulement et en creusant cette histoire c'est ma conclusion.

PS; très payant pour certains cette pandémie de peur, la peur ce sentiment parfois irrationnel quel bon outil pour contrôler les gens, le meilleur..


Tu prétendais ne pas être complotiste et voila que tu verse complètement dans le complotisme.

Il y a eu une pandémie. Les dirigeants du monde ne se sont pas amusé à foutre en l'air l'économie pour le plaisir de nous faire peur. Les groupes pharmaceutiques non plus n'ont aucun intérêt à voir une économie mondiale paralysé pendant des mois, ce n'est pas ca qui leur fera vendre plus de médicament.

On a pu eviter la pandémie H1N1, mais pas celle du COVID, c'est aussi simple que ca.

En Mars Avril, les urgences en France étaient complètement saturé, c'était pareil dans certain état Américain comme NY. Les médecins et infirmiers ne pouvaient même pas s'occuper de tout les malades qui venaient. C'était une situation horrible.

Si aucune mesure n'avait été prise, dans certain pays la situation aurait été encore pire. Et aujourd'hui le nombre de personne en réanimation ne cesse d'augmenter. Sans les mesures prises pour tenter d'endiguer la propagation du virus, les services de réanimation seraient probablement déja saturé.

Non cette pandémie n'a pas été inventé pour nous controler. C'est une réalité, et il faut arrêter de rejeter la réalité dés qu'elle vous dérange !

Je ne suis pas complotiste, faut lire l'article..

T'a droit à ton opinion erronée... Personnellement je ne désire même pas en débattre avec vous..

Peut être une autre fois.



Dernière édition par samuel777444 le Sam 26 Sep 2020, 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 19:10

Il y a bien eu une pandémie avec pas mal de pays épargnés ..
Laos Vietnam Cambodge Thaïlande Cuba et des dizaines d'autres.
D'après le professeur taubiani, il faut laisser parler les épidémiologistes , c'est leur métier.
Et d'après eux ce n'est pas une 2eme vague, mais la queue de la première vague.
Qui dit vrai....
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 19:22

gerard2007 a écrit:
Il y a bien eu une pandémie avec pas mal de pays épargnés ..
Laos Vietnam Cambodge Thaïlande Cuba et des dizaines d'autres.
D'après le professeur taubiani,  il faut laisser parler les épidémiologistes , c'est leur métier.
Et d'après eux ce n'est pas une 2eme vague,  mais la queue de la première vague.
Qui dit vrai....

Mais une pandémie basé sur quelles critères, la est la question.. Wink

Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 21:19

samuel777444 a écrit:
salamsam a écrit:


Tu prétendais ne pas être complotiste et voila que tu verse complètement dans le complotisme.

Il y a eu une pandémie. Les dirigeants du monde ne se sont pas amusé à foutre en l'air l'économie pour le plaisir de nous faire peur. Les groupes pharmaceutiques non plus n'ont aucun intérêt à voir une économie mondiale paralysé pendant des mois, ce n'est pas ca qui leur fera vendre plus de médicament.

On a pu eviter la pandémie H1N1, mais pas celle du COVID, c'est aussi simple que ca.

En Mars Avril, les urgences en France étaient complètement saturé, c'était pareil dans certain état Américain comme NY. Les médecins et infirmiers ne pouvaient même pas s'occuper de tout les malades qui venaient. C'était une situation horrible.

Si aucune mesure n'avait été prise, dans certain pays la situation aurait été encore pire. Et aujourd'hui le nombre de personne en réanimation ne cesse d'augmenter. Sans les mesures prises pour tenter d'endiguer la propagation du virus, les services de réanimation seraient probablement déja saturé.

Non cette pandémie n'a pas été inventé pour nous controler. C'est une réalité, et il faut arrêter de rejeter la réalité dés qu'elle vous dérange !

Je ne suis pas complotiste, faut lire l'article..

T'a droit à ton opinion erronée... Personnellement je ne désire même pas en débattre avec vous..

Peut être une autre fois.


Ah ben faut pas ouvrir de topic si t'as pas envie de débattre lol!

Mais faudra bien que ton délire se confronte à la réalité du terrain. Les urgences et les salles de réanimation saturés ne sont pas des inventions médiatiques. Et c'est ce qui s'est passé en Mars Avril, et c'est ce qui risquerait à nouveau de se produire si on rentre dans le délire de "y a pas de pandémie" et qu'on se relachait tous !
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

Raphaël#


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 22:22

samuel777444 a écrit:
gerard2007 a écrit:
Professeur Taubiana.
96% de la population est négative.
Et sur les 4% restant,  95% sont asymptotique.
Pour lui il n'y a plus d'épidémie

Tant mieux parce qu'il ny en a jamais eu.. On c'est fait avoir.. Ça me semble tellement évident maintenant.

En tout cas à la vue du déroulement et en creusant cette histoire c'est ma conclusion.

PS; très payant pour certains cette pandémie de peur, la peur ce sentiment parfois irrationnel quel bon outil pour contrôler les gens, le meilleur..


Suite à tes fructueuses réflexions et recherches, peux-tu nous indiquer qui a organisé tout cela ?
Parce que c'est du niveau de la terre plate tout de même là, arriver à maquiller près d'un million de morts, arriver à intégrer au complot des dizaines de milliers de personnels soignants, chercheurs, médecins, pompes funèbres, médias, etc. à travers le monde entier.
Sacré puissance, si tu as raison je ne dormirai que d'un oeil à ta place, c'est surement risqué de dénoncer une telle organisation !  bounce  cyclops
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 22:25

salamsam a écrit:
samuel777444 a écrit:

Je ne suis pas complotiste, faut lire l'article..

T'a droit à ton opinion erronée... Personnellement je ne désire même pas en débattre avec vous..

Peut être une autre fois.


Ah ben faut pas ouvrir de topic si t'as pas envie de débattre lol!

Mais faudra bien que ton délire se confronte à la réalité du terrain. Les urgences et les salles de réanimation saturés ne sont pas des inventions médiatiques. Et c'est ce qui s'est passé en Mars Avril, et c'est ce qui risquerait à nouveau de se produire si on rentre dans le délire de "y a pas de pandémie" et qu'on se relachait tous !

oui c'est un numéro d'équilibriste entre en faire trop ou trop peu.
pour que l'épidémie s'arrête, il faut qu'un nombre suffisant de personne aient été en contact avec le virus afin d'être immunisées (immunité de groupe)

c'est assez bien expliqué ici

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Revenir en haut Aller en bas
Jassy




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 22:51

salamsam a écrit:

Il y a eu une pandémie. Les dirigeants du monde ne se sont pas amusé à foutre en l'air l'économie pour le plaisir de nous faire peur. Les groupes pharmaceutiques non plus n'ont aucun intérêt à voir une économie mondiale paralysé pendant des mois,

Ils savent que l'économie mondiale est foutue, un virus est l'occasion pour eux de ne pas être remis en question.
"c'est pas de notre faute, c'est un virus"

Et ce virus serait sorti d'un labo ...

Citation :
ce n'est pas ca qui leur fera vendre plus de médicament.
J'en doute : on interdit le médicament qui soigne et qui coute peu cher, et à la place on impose le remdisivir qui ne sert à rien.

Citation :
On a pu eviter la pandémie H1N1, mais pas celle du COVID, c'est aussi simple que ca.
On a eu moins de morts qu'en 2018, et on n'avait pas été confiné !

Citation :
En Mars Avril, les urgences en France étaient complètement saturé, c'était pareil dans certain état Américain comme NY. Les médecins et infirmiers ne pouvaient même pas s'occuper de tout les malades qui venaient. C'était une situation horrible.
Les hopitaux privés étaient vides, si on était vraiment en guerre contre ce virus, on aurait sollicité tous les médecins et imposé aux hopitaux privés d'acceuillir des malades. On nous signalait chaque jours le nombre de morts pour faire peur, et tout était comptabilisé Covid19, il n'y a eu que 72 morts de la grippe comme par hasard ...


Citation :
Si aucune mesure n'avait été prise, dans certain pays la situation aurait été encore pire. Et aujourd'hui le nombre de personne en réanimation ne cesse d'augmenter. Sans les mesures prises pour tenter d'endiguer la propagation du virus, les services de réanimation seraient probablement déja saturé.

Non cette pandémie n'a pas été inventé pour nous controler. C'est une réalité, et il faut arrêter de rejeter la réalité dés qu'elle vous dérange !

Ceux qui autorisent à répandre des saloperies dans les champs, imposent 11 vaccins bien dégueux aux enfants, et refusent de nous soigner avec le bon remède ne sont certainement pas ceux qui nous veulent du bien en nous imposant une muselière pour en arriver à un futur vaccin ... et pour un virus mutant !

réfléchis ailleurs que sur BFMTV !
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 22:55

Jassy a écrit:

réfléchis ailleurs que sur BFMTV !

Reflechis egalement ailleurs que sur les sites complotistes. La tu nous a fait un festival.

Manquais plus que des références aux illuminatis et aux reptilien et t'avais gagné le Bingo du complotiste
Revenir en haut Aller en bas
Jassy




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:07

salamsam a écrit:
Jassy a écrit:

réfléchis ailleurs que sur BFMTV !

Reflechis egalement ailleurs que sur les sites complotistes. La tu nous a fait un festival.

Manquais plus que des références aux illuminatis et aux reptilien et t'avais gagné le Bingo du complotiste

Je te le répète : comment faire confaince à une oligarchie qui impose le mauvais traitement ?
En toute logique, les médecins qui ont signé le serment d'hypocrate devraient avoir le droit de prescrire ce qu'ils veulent. Qui mieux qu'un médecin peut soigner un malade ? Des hommes politiques ?
En plus de cela la chloroquine avait servi pendant des décennies, si c'était vraiment un médicament dangereux, ça se saurait !
Réveilles-toi avant de te faire vacciner !

PS : il faut arreter aussi avec ce petit jeu de nommer "complotistes" ceux qui ne sont pas d'accord .... et toi t'es quoi ? un agent du système ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:22

Jassy a écrit:
En plus de cela la chloroquine avait servi pendant des décennies, si c'était vraiment un médicament dangereux, ça se saurait !

s'il y avait un remède miracle cela se saurait aussi (le paludisme est du à un parasite et non à un virus)



Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:23

Raphaël# a écrit:
samuel777444 a écrit:


Tant mieux parce qu'il ny en a jamais eu.. On c'est fait avoir.. Ça me semble tellement évident maintenant.

En tout cas à la vue du déroulement et en creusant cette histoire c'est ma conclusion.

PS; très payant pour certains cette pandémie de peur, la peur ce sentiment parfois irrationnel quel bon outil pour contrôler les gens, le meilleur..


Suite à tes fructueuses réflexions et recherches, peux-tu nous indiquer qui a organisé tout cela ?
Parce que c'est du niveau de la terre plate tout de même là, arriver à maquiller près d'un million de morts, arriver à intégrer au complot des dizaines de milliers de personnels soignants, chercheurs, médecins, pompes funèbres, médias, etc. à travers le monde entier.
Sacré puissance, si tu as raison je ne dormirai que d'un oeil à ta place, c'est surement risqué de dénoncer une telle organisation !  bounce  cyclops

Bien au sein de l'OMS il y a des conflits d'intérêts, au sein de la santé publique il y a des conflits d'intérêts, conflits d'intérêts égal risque de décision prise non dans l'intérêt du peuple mais dans des intérêts privés. Et les intérêts privés dans cette histoire sont quand même énormes. Et en regardant la gestion de la crise faite chez nous, 1+1 fait 2. En regardant la façon dont ils compilent les statistiques, le poids médiatique démesuré, les mesures prises causant largement plus de mal que le virus lui même.. Je parle pour mon pays et ma province.

Absolument rien à voir avec la terre plate, lol. Tu veux des exemples, j'en avais déjà partagé;  https://archive.is/lNjGS

Relisez l'article,  l'histoire ce répète... C'est Grosso modo ce que je dis.

Évidemment d'un pays à l'autre la gestion peut varier et en ce moment je parle pour mon pays et ma province, néanmoins, cette alarmiste démesuré et les conflits d'intérêts sont premièrement au niveau mondiale avec l'OMS et les grandes compagnies pharmaceutiques, nous parlons de juteux contrats, des milliards de milliards de dollars si ce n'est pas plus..


Dernière édition par samuel777444 le Sam 26 Sep 2020, 23:48, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:25

Jassy a écrit:
salamsam a écrit:


Reflechis egalement ailleurs que sur les sites complotistes. La tu nous a fait un festival.

Manquais plus que des références aux illuminatis et aux reptilien et t'avais gagné le Bingo du complotiste

Je te le répète : comment faire confaince à une oligarchie qui impose le mauvais traitement ?
En toute logique, les médecins qui ont signé le serment d'hypocrate devraient avoir le droit de prescrire ce qu'ils veulent. Qui mieux qu'un médecin peut soigner un malade ? Des hommes politiques ?
En plus de cela la chloroquine avait servi pendant des décennies, si c'était vraiment un médicament dangereux, ça se saurait !
Réveilles-toi avant de te faire vacciner !

PS : il faut arreter aussi avec ce petit jeu de nommer "complotistes" ceux qui ne sont pas d'accord .... et toi t'es quoi ? un agent du système ?

Il y a un topic sur la chloroquine si t'as envie de débattre sur ca, vas y.

En attendant, la pandémie est une réalité, et les délires complotistes osef !
Revenir en haut Aller en bas
Jassy




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:30

salamsam a écrit:
Jassy a écrit:


Je te le répète : comment faire confaince à une oligarchie qui impose le mauvais traitement ?
En toute logique, les médecins qui ont signé le serment d'hypocrate devraient avoir le droit de prescrire ce qu'ils veulent. Qui mieux qu'un médecin peut soigner un malade ? Des hommes politiques ?
En plus de cela la chloroquine avait servi pendant des décennies, si c'était vraiment un médicament dangereux, ça se saurait !
Réveilles-toi avant de te faire vacciner !

PS : il faut arreter aussi avec ce petit jeu de nommer "complotistes" ceux qui ne sont pas d'accord .... et toi t'es quoi ? un agent du système ?

Il y a un topic sur la chloroquine si t'as envie de débattre sur ca, vas y.

En attendant, la pandémie est une réalité, et les délires complotistes osef !

Insister à traiter ton frère en religion de "complotiste" prouve que tu n'as aucun argument pour débattre.
C'est ça ta seule réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:37

Attention chers Raphaël, Rosarum et Salamsam, ne vous jetez pas trop vite sur Jassy et Samuel.

Peut-être que leur définition de "pandémie" n'est pas la même que celle de l'O.M.S ....

Par exemple, peut-être que pour eux une pandémie ne commence pas à 1 millions de morts mais plutôt à 1 milliard ... confused



Dernière édition par Cyril 84 le Sam 26 Sep 2020, 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:38

Jassy a écrit:
salamsam a écrit:


Il y a un topic sur la chloroquine si t'as envie de débattre sur ca, vas y.

En attendant, la pandémie est une réalité, et les délires complotistes osef !

Insister à traiter ton frère en religion de "complotiste" prouve que tu n'as aucun argument pour débattre.
C'est ça ta seule réponse ?

Exact.
Revenir en haut Aller en bas
Jassy




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:40

Cyril 84 a écrit:
Attention chers Raphaël, Rosarum et Salamsam, ne vous jetez pas trop vite sur Jassy et Samuel.

Peut-être que leur définition de "pandémie" n'est pas la même que celle de l'O.M.S ....

Par exemple, peut-être que pour eux une pandémie ne commence pas à 1 millions de morts mais plutôt à 1 milliard ... confused


Encore une fois il y eu moins de mort qu'en 2018 !
On a bien plus de décès lié au tabac par exemple.

Sans parler de la manière dont les mort ont été comptés ... des personnes agées atteintes d'au moins une maladie mortelle en majorité, et des gens atteint de la grippe saisonnière comptés comme mort du Covid. (D'où le record de 72 mort et dont le compte qui s'est arreté net).

S'il vous semble que samuel777444 et moi sommes des complotistes, en tout cas je pense qu'on n'est pas des imbéciles.

portez-vous bien !


Dernière édition par Jassy le Sam 26 Sep 2020, 23:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:44

Jassy a écrit:
salamsam a écrit:


Il y a un topic sur la chloroquine si t'as envie de débattre sur ca, vas y.

En attendant, la pandémie est une réalité, et les délires complotistes osef !

Insister à traiter ton frère en religion de "complotiste" prouve que tu n'as aucun argument pour débattre.
C'est ça ta seule réponse ?
Le débat sur la chloroquine ne m'interresse pas. Si tu as envie d'en débattre y a un topic dédié.

Je t'ai traité de complotiste car ton discours etait complotiste. Tu as déja décidé que des gens voulaient nous empécher de prendre ce medicament pour nous soigner.

Tu n'es pas medecin, tu n'es pas spécialiste mais tu as déja des certitudes sur le sujet.

Moi je suis pas medecin, je suis pas spécialiste et j'ai aucune certitude sur le sujet, donc j'évite d'en parler et surtout d'avoir des opinions arrêté et de voir des complots partout et je t'invite à en faire de même.

Revenir en haut Aller en bas
Jassy




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:46

salamsam a écrit:
Jassy a écrit:


Insister à traiter ton frère en religion de "complotiste" prouve que tu n'as aucun argument pour débattre.
C'est ça ta seule réponse ?
Le débat sur la chloroquine ne m'interresse pas. Si tu as envie d'en débattre y a un topic dédié.

Je t'ai traité de complotiste car ton discours etait complotiste. Tu as déja décidé que des gens voulaient nous empécher de prendre ce medicament pour nous soigner.

Tu n'es pas medecin, tu n'es pas spécialiste mais tu as déja des certitudes sur le sujet.

Moi je suis pas medecin, je suis pas spécialiste et j'ai aucune certitude sur le sujet, donc j'évite d'en parler et surtout d'avoir des opinions arrêté et de voir des complots partout et je t'invite à en faire de même.


Si t'es pas médecin, comment tu sais que ce que je dis c'est du complot ?
Pourquoi ce ne serait pas des réfléxions ?

Parce que je peux répondre à ta manière, en disant que tu as une opinion toute faite sur moi ainsi que sur ce qui se trame.
La différence entre toi et moi, c'est que tu n'avances aucun argument !
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:54

Jassy a écrit:
Cyril 84 a écrit:
Attention chers Raphaël, Rosarum et Salamsam, ne vous jetez pas trop vite sur Jassy et Samuel.

Peut-être que leur définition de "pandémie" n'est pas la même que celle de l'O.M.S ....

Par exemple, peut-être que pour eux une pandémie ne commence pas à 1 millions de morts mais plutôt à 1 milliard ... confused

Encore une fois il y eu moins de mort qu'en 2018 !
On a bien plus de décès lié au tabac par exemple.

Je n'ai jamais dis le contraire.
Mais même la grippe H1-N1 a été répertoriée comme pandémie, malgré ses (seulement) 18 000 morts (officiellement) dans le monde.

Jassy a écrit:
Sans parler de la manière dont les mort ont été comptés ... des personnes agées atteintes d'au moins une maladie mortelle en majorité, et des gens atteint de la grippe saisonnière comptés comme mort du Covid. (D'où le record de 72 mort et dont le compte qui s'est arreté net).

Certes mais ces sur-évaluations doivent-être compensées (au moins en partie) par les morts du Covid-19 non-comptabilisés.

Et nous ne pouvons pas nier l'afflux énorme et inhabituel dans les hôpitaux (réanimation y-compris) et la sur-mortalité dans les maisons de retraite (printemps 2020).

Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptySam 26 Sep 2020, 23:57

Cyril 84 a écrit:
Attention chers Raphaël, Rosarum et Salamsam, ne vous jetez pas trop vite sur Jassy et Samuel.

Peut-être que leur définition de "pandémie" n'est pas la même que celle de l'O.M.S ....

Par exemple, peut-être que pour eux une pandémie ne commence pas à 1 millions de morts mais plutôt à 1 milliard ... confused


D'accord, abordons un peu le sujet..

Si en 2005, 2006, 2007, etc le Canada avait testé systématiquement les personnes pour détecter des traces de virus grippaux, sans autopsies déclarer systématiquement décédés de la grippe des gens qui ont pourtant des conditions sous jacentes importante.. Et des trucs comme ça. Ou encore, si au Québec une personne dans un CHSLD est déclaré positive, toute les personnes sur ce palier mourant sont classés systématiquement mort de la grippe. Tu trouverais ça scientifique toi?

Et bien chez nous c'est grosso modo ce qu'il font avec le covid..


Dernière édition par samuel777444 le Dim 27 Sep 2020, 00:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jassy




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 00:01

samuel777444 a écrit:
Cyril 84 a écrit:
Attention chers Raphaël, Rosarum et Salamsam, ne vous jetez pas trop vite sur Jassy et Samuel.

Peut-être que leur définition de "pandémie" n'est pas la même que celle de l'O.M.S ....

Par exemple, peut-être que pour eux une pandémie ne commence pas à 1 millions de morts mais plutôt à 1 milliard ... confused


D'accord, abordons le sujet..

Si en 2005, 2006, 2007 le Canada avait testé systématiquement les personnes décédées pour détecter des traces de virus grippaux, et sans même  dautopsie les déclarer systématiquement décédés de la grippe.

Et même encore mieux, si une personne dans un CHSLD est déclaré positive, toute les personnes sur ce palier mourant sont classés systématiquement mort de la grippe. Tu trouverais ça scientifique toi?

Et bien chez nous c'est exactement ce qu'il font..

Et en ce moment comme il n'y a plus de malades, on compte les porteurs saints du virus avec des tests qui ne sont pas fiables. En allemagne, on fait 20 cycles, en France 40, ainsi on trouve des positifs, mais l'incertitude est tellement grande que ça n'a aucun sens ... il faut entretenir la peur ! C'est pas tres scientifique, non plus ...
On oblige les masques pour nous gêner (sans parler du fait de respirer son CO2 8h par jours), et quand viendra le vaccin, ce sera le soit-disant remède miracle pour enfin retrouver une vie normale... et voilà comment le piège se referme !
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 00:06

Jassy a écrit:
samuel777444 a écrit:


D'accord, abordons le sujet..

Si en 2005, 2006, 2007 le Canada avait testé systématiquement les personnes décédées pour détecter des traces de virus grippaux, et sans même  dautopsie les déclarer systématiquement décédés de la grippe.

Et en ce moment même encore mieux, si une personne dans un CHSLD est déclaré positive, toute les personnes sur ce palier mourant sont classés systématiquement mort de la grippe. Tu trouverais ça scientifique toi?

Et bien chez nous c'est exactement ce qu'il font..

Et comme il n'y a plus de malades, en ce moment on compte les porteurs saints du virus avec des tests qui ne sont pas fiables. En allemagne, on fait 20 cycles, en France 40, ainsi on trouve des positifs, mais l'incertitude est tellement grande que ça n'a aucun sens ... il faut entretenir la peur ! C'est pas tres scientifique, non plus ...
On oblige les masques pour nous gêner (sans parler du fait de respirer son CO2 8h par jours), et quand viendra le vaccin, ce sera le soit-disant le remède miracle pour enfin retrouver une vie normale... et voilà comment le piège se referme !

Chez nous les gouvernements déraillent complétement.. Si tu savais, ça commence à réellement me faire peur..
Revenir en haut Aller en bas
Jassy




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 00:11

samuel777444 a écrit:
Jassy a écrit:


Et comme il n'y a plus de malades, en ce moment on compte les porteurs saints du virus avec des tests qui ne sont pas fiables. En allemagne, on fait 20 cycles, en France 40, ainsi on trouve des positifs, mais l'incertitude est tellement grande que ça n'a aucun sens ... il faut entretenir la peur ! C'est pas tres scientifique, non plus ...
On oblige les masques pour nous gêner (sans parler du fait de respirer son CO2 8h par jours), et quand viendra le vaccin, ce sera le soit-disant le remède miracle pour enfin retrouver une vie normale... et voilà comment le piège se referme !

Chez nous les gouvernements déraillent complétement.. Si tu savais, ça commence à réellement me faire peur..

Il ne faut pas avoir peur. Si tu dois devenir pauvre cela t'es meilleur que de vendre ton âme au diable. Nos pieux prédecesseurs ont peut-etre eu faim et froid, mais ils n'ont pas accepté l'oeuvre du diable !
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 00:23

Jassy a écrit:
salamsam a écrit:

Le débat sur la chloroquine ne m'interresse pas. Si tu as envie d'en débattre y a un topic dédié.

Je t'ai traité de complotiste car ton discours etait complotiste. Tu as déja décidé que des gens voulaient nous empécher de prendre ce medicament pour nous soigner.

Tu n'es pas medecin, tu n'es pas spécialiste mais tu as déja des certitudes sur le sujet.

Moi je suis pas medecin, je suis pas spécialiste et j'ai aucune certitude sur le sujet, donc j'évite d'en parler et surtout d'avoir des opinions arrêté et de voir des complots partout et je t'invite à en faire de même.


Si t'es pas médecin, comment tu sais que ce que je dis c'est du complot ?
Pourquoi ce ne serait pas des réfléxions ?

Parce que je peux répondre à ta manière, en disant que tu as une opinion toute faite sur moi ainsi que sur ce qui se trame.
La différence entre toi et moi, c'est que tu n'avances aucun argument !

C'est pas que j'ai pas d'argument, c'est que j'ai pas envie de débattre sur des evidence. Il y a une pandémie du Coronavirus, et ceux qui veulent être dans le déni tant pis pour eux !
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 00:26

salamsam a écrit:
Jassy a écrit:


Si t'es pas médecin, comment tu sais que ce que je dis c'est du complot ?
Pourquoi ce ne serait pas des réfléxions ?

Parce que je peux répondre à ta manière, en disant que tu as une opinion toute faite sur moi ainsi que sur ce qui se trame.
La différence entre toi et moi, c'est que tu n'avances aucun argument !


C'est pas que j'ai pas d'argument, c'est que j'ai pas envie de débattre sur des evidence. Il y a une pandémie du Coronavirus, et ceux qui veulent être dans le déni tant pis pour eux !
Et en 2009 c'était également une évidence?

En mai 2009, cependant, l'OMS avait adopté un nouveau système de catégorisation des pandémies basé sur le critère de dispersion géographique et mettant de côté le critère de virulence (maladies graves, décès). C'est sur cette base que, le 11 juin 2009, l'OMS déclenchait une alerte planétaire en annonçant qu'on était en situation de «pandémie mondiale» d'A(H1N1): ce que l'OMS n'a pas dit, toutefois, c'est que, si elle avait appliqué sa nouvelle grille de catégorisation aux années antérieures, elle aurait dû déclarer une pandémie d'A(H1N1) ou d'A(H3N2) chaque année!

Il aurait été plus logique et fidèle à la tradition médicale de conserver dans la définition une référence à un nombre inhabituellement élevé de personnes très malades ou décédées. Selon ce critère, on n'avait pas affaire à une pandémie en 2009, mais bien à une épidémie comparable à l'épidémie de grippe saisonnière, et ce, même si le virus s'est répandu plus rapidement.

Plusieurs scientifiques, surtout en Europe, ont sévèrement critiqué cet alarmisme: l'ancien patron de la Croix-Rouge française, Marc Gentilini, a parlé d'une «pandémie de l'indécence».
Plus récemment, la gestion de ce dossier par l'OMS a été durement critiquée dans un éditorial publié dans le British Medical Journal et dans un rapport déposé le 4 juin dernier à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. En présentant ce rapport, le député britannique Paul Flynn a affirmé que «cette pandémie n'a jamais vraiment existé».

L'influence de l'industrie pharmaceutique

Espérons qu'à l'avenir les autorités sauront garder leur calme et leur objectivité scientifique lorsqu'une nouvelle forme d'influenza se pointera le bout des antigènes: avant de signer de juteux contrats avec les fabricants de vaccins, les autorités devraient se montrer plus critiques envers le discours de certains scientifiques dont les recherches sont financées par l'industrie. Lorsque l'analyse de la situation est biaisée, l'invocation du principe de précaution est irrecevable. On ne peut pas justifier n'importe quoi, à n'importe quel prix, en invoquant l'idée de prudence.

Si on en juge par le rapport déposé récemment au Conseil de l'Europe, il est clair qu'au sein de l'OMS, certains conseillers étaient en situation de conflit d'intérêts. Nous ne pensons pas que les autorités sanitaires québécoises et canadiennes soient vaccinées contre ce genre d'influence. Il s'agit là d'un phénomène qui a pris, ces dernières années, une réelle ampleur... pandémique!

***

Richard Gendron - Anthropologue spécialisé en santé/environnement
Pierre Biron - Médecin retraité et ancien professeur de pharmacologie à l'Université de Montréal
Marc Zaffran - Médecin et chercheur invité au Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréalais



Pour revenir en 2019, la gestion de l'OMS a été extrêmement douteuse et terrible et ce depuis le début de la crise..  C'est un fait.
Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 07:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 08:56

Bouches du Rhône. 2 millions. H
Entre le 19/9
Et le 25/ 9
Sur une semaine 17 décès....soit 2.47 jours

Peut on appelé ça une seconde vague, et détruire tout un pan de l'économie ?


BIENVENUE SUR CORONAVIRUS STATISTIQUES,
seul site de statistiques COVID-19 allant du
département au continent
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 11:58

gerard2007 a écrit:
Bouches du Rhône. 2 millions. H
Entre le 19/9
Et le 25/ 9
Sur une semaine 17 décès....soit 2.47  jours
 
Peut on appelé ça une seconde vague,  et détruire tout un pan de l'économie ?


BIENVENUE SUR CORONAVIRUS STATISTIQUES,
seul site de statistiques COVID-19 allant du
département au continent

Mais tu ne comprends toujours pas cher Gérard qu'il faut toujours anticiper face à ce virus, ce qui n'était pas le cas lors du premier trimestre 2020.

Je te cite ce que je te répondais il-y-a plus de 2 semaines :

Le 11 septembre 2020, Cyril 84 a écrit:
gerard2007 a écrit:
Il y a une moyenne de 20  décès par jour depuis plus de 2 mois
Hier 25 décès.
Il n'y a pas lieu de s'affoler pour le moment
et si ça passe pas ?

C'est vrai.

Mais lorsque l'on s'affole à cause des décès il est déjà trop tard.

Car les décès du jour reflètent la situation d'il-y-a 2 à 4 semaines.


Si rien n'est fait, attends début octobre et tu pourras multiplier ta mortalité quotidienne par 10.

Dans ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 13:47

Une pandémie c'est une épidémie qui s'étend à tous les continents....... il n'est pas question de nombre de mort...

si on change la définition des mots pour appuyer ses dires alors tout est possible!!


sinon parlons surmortalités....


si il n'y a rien pourquoi il y a-t-il une vague de surmortalités dans le monde?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

y en a marre des complotismes....... franchement!


Vous imaginez pas le mal que vous faites à colporter des conneries bien au chaud derrière votre ordi......;


honteux.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 13:50

Christine Mihau.
La seule raison du confinement mars avril était pour désengorger les urgences et les réanimations .

5 mois après, il y a encore moins de lit et de respirateur.

Cher Cyril elle est où l'anticipation ?

Je sais qu'il y a un mois de décalage, mais le mois dernier , l'accélération avait commencé, et plusieurs spécialiste disent que la maladie est différente.
Sans faire référence à raoult..
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 14:01

Qui dit que la maladie est différente en dehors des raoultiens?



déjà il serait beaucoup trop tot pour le voir, le démontrer et donc le dire.... en l"état on recoit les mêmes types malades....


Qu'il y ai moins de cas graves c'est simplement selon la proportion de contaminés (mais si on réfléchit en "observationnel" on ne tient que ce qu'on voit, on va dire que la maladie est moins grave, si on réfléchit en "hypothético-déductif"-la science moderne- on tient compte de ce qu'on ne voit pas, on sait que les cas graves commencent à se voir qu'à une incidence importante)


Les souches mutées qui ont été évoquées dernièrement...... c'est des souches d'avril donc celles qui ont provoqué la 1ere vague.





SVP arrêtez de confondre les critiques légitimes sur l'anticipation et les moyens mis dans la santé............; et les délires complotistes.


Revenir en haut Aller en bas
samuel777444

samuel777444


Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? EmptyDim 27 Sep 2020, 15:41

*Encelade* a écrit:
Une pandémie c'est une épidémie qui s'étend à tous les continents....... il n'est pas question de nombre de mort...

si on change la définition des mots pour appuyer ses dires alors tout est possible!!

Bien oui toi, une référence au nombre de morts est complètement irrelevant pour déterminer une pandémie et n'est aucunement fidèle à la tradition médical. 🙄🙄

Sinon, c'est pourtant ce que l'OMS a fait en 2009 changé la définition, bravo pour ta grande perspicacité!!!


*Encelade* a écrit:
Qui dit que la maladie est différente en dehors des raoultiens?

déjà il serait beaucoup trop tot pour le voir, le démontrer et donc le dire.... en l"état on recoit les mêmes types malades....

Qu'il y ai moins de cas graves c'est simplement selon la proportion de contaminés (mais si on réfléchit en "observationnel" on ne tient que ce qu'on voit, on va dire que la maladie est moins grave, si on réfléchit en "hypothético-déductif"-la science moderne- on tient compte de ce qu'on ne voit pas, on sait que les cas graves commencent à se voir qu'à une incidence importante)

Les souches mutées qui ont été évoquées dernièrement...... c'est des souches d'avril donc celles qui ont provoqué la 1ere vague.

SVP arrêtez de confondre les critiques légitimes sur l'anticipation et les moyens mis dans la santé............; et les délires complotistes.

Écoute le texte que j'ai posté n'a rien de conspirationniste et sont de personnes beaucoup plus qualifié et ayant beaucoup plus de connaissances sur le sujet que toi.

Richard Gendron - Anthropologue spécialisé en santé/environnement
Pierre Biron - Médecin retraité et ancien professeur de pharmacologie à l'Université de Montréal
Marc Zaffran - Médecin et chercheur invité au Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréalais

Fac un moment donné faut arrêter de toujours dénigrer les autres et dire qu'ils sont en plein délire, tu es juste une infirmière pas la science infuse...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty
MessageSujet: Re: Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?   Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pandémies : alarmisme excessif des scientifiques et de l'O.M.S ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: