Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
Le deal à ne pas rater :
Oxymètre de pouls, Compteur de Saturation en oxygène
4.10 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -23%
Télétravail : Logitech Business Webcam ...
Voir le deal
84 €

 

 Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France

Aller en bas 
AuteurMessage
BERNARD

BERNARD


Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France Empty
MessageSujet: Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France   Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France EmptyMer 30 Déc 2020, 13:18

30.12.2020

A qui la faute de l'échec du dialogue entre l'état et les musulmans de France ? .
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France Empty
MessageSujet: CFCM   Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France EmptyMer 30 Déc 2020, 13:40

mario-franc_lazur a écrit:
19.11.2020

Le gouvernement a transmis au Conseil d’État son avant-projet de loi, appelé « projet de loi confortant les principes républicains ».

Riche de 57 articles, il vise à renforcer le contrôle des associations, des cultes, des établissements scolaires et à réformer, à la marge, la loi de 1905. Si l’épiscopat n’était « pas demandeur » de ce texte, il affirme « en comprend(re) l’intention générale ».

Affirmer la neutralité des services publics

Fort du constat que les services publics n’échappent pas au prosélytisme islamiste, l’avant-projet de loi entend réaffirmer en leur sein la neutralité politique et religieuse. Sur le modèle de ce qui existe déjà pour les agents publics, ces principes seraient inscrits dans la loi pour les employés des organismes de droit privé chargés d’une mission de service public : chauffeurs de bus, facteurs, contrôleurs de la SNCF, etc.

Au sujet du "contrôle" des imams, j'apprends ce ci :
LES FAITS. La Grande Mosquée de Paris se retire du projet de Conseil national des imams
"Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a fait connaître sa réaction après la décision du recteur de la Grande mosquée de Paris de ne pas participer au projet de conseil national des imams (CNI).
La réponse ne s’est pas fait attendre. Moins de 24 heures après la décision de Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris, de se retirer du projet de Conseil national des imams (CNI), le président du CFCM a exprimé son regret et sa stupéfaction, dans un communiqué publié le 29 décembre après-midi.

Mohammed Moussaoui, en sa qualité de président de l’instance représentative, a souhaité faire une mise au point publique après l’annonce du recteur de la Grande mosquée qu’il a qualifiée « d’unilatérale » et « d’inexpliquée ». « C’est avec regret et grande stupéfaction que nous avons appris le retrait de la Grande Mosquée de Paris des travaux du CNI, écrit-il. Face aux réactions qu’elle suscite, nous avons jugé utile et nécessaire d’informer et d’éclairer l’opinion publique sur la réalité des faits. »

Le projet d’un conseil national des imams (CNI), chargé de certifier la formation des imams en France, a été poussé avec détermination par l’Élysée dans le cadre du projet de loi contre les « séparatismes ». La création d’une telle instance, maintes fois évoquée mais jamais concrétisée, avait été formellement demandée par Emmanuel Macron lors de son discours aux Mureaux (Yvelines), début octobre.
Une mise au point sur la « composante islamiste »

Au moment de son retrait du projet, Chems-Eddine Hafiz a dénoncé la « composante islamiste » présente au sein du CFCM. L’instance, chargée de mettre en place le conseil des imams, est régulièrement critiquée pour son manque de représentativité. Une critique à laquelle a vivement réagi Mohammed Moussaoui : « Les accusations portées à l’encontre de certaines composantes fondatrices du CFCM, avec lesquelles la Grande mosquée de Paris a composé et continue de composer (…) me laissent perplexe et interrogatif, a-t-il confié. Dans pareille situation, le non-dit n’a pas sa place et des explications claires et précises devaient être données aux concernés.

Le président du Conseil poursuit dans son communiqué : « Il aurait été plus judicieux d’en faire part au sein des espaces de dialogue et notamment au sein des instances du CFCM. J’aurais été alors le premier à en tirer toutes les conséquences et à convoquer immédiatement le conseil d’administration pour prendre les mesures qui s’imposent. »

Charte des imams

Les neuf fédérations de mosquées qui composent le CFCM devaient se mettre d’accord, début décembre, sur une « charte des valeurs républicaines ». Conformément au vœu du président de la République, un premier projet de charte élaboré par les fédérations avait été présenté au ministre de l’intérieur chargé des cultes Gérald Darmanin, le 28 novembre dernier.

La difficile rédaction d’une charte des imams de France

Lors de sa décision, Chems-Eddine Hafiz a également critiqué le contenu de la charte, dont certains passages importants auraient été, selon lui, systématiquement remis en question par ses composantes islamistes. « Je ne peux laisser dire que le texte de la charte (…) aurait été modifié et vidé de sa substance. Car aucune modification ne lui a été apportée depuis sa validation par toutes les fédérations participantes au processus dont la Grande mosquée de Paris, a réagi M. Moussaoui. C’est la raison pour laquelle, j’appelle à installer immédiatement le conseil national des imams et à doter ce dernier des moyens nécessaires à l’accomplissement de sa mission. »
Défendre un idéal commun

Dans son communiqué, le président a également demandé que le CFCM ne soit plus dénigré, rappelant que l’organe a su démontrer par le passé sa capacité à gérer « avec lucidité et clairvoyance » les différentes crises, et à se présenter « comme une maison commune » de l’islam de France.

Concluant son rapport, Mohammed Moussaoui a souhaité que la Grande mosquée et le CFCM continuent de défendre un idéal commun : « celui de faire reculer toute expression extrémiste usurpatrice de notre religion, de défendre les intérêts moraux des musulmans, et d’œuvrer ainsi pour la concorde, la paix civile et la fraternité »."


Source (en spoiler) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France Empty
MessageSujet: Re: Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France   Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France EmptyMer 30 Déc 2020, 13:51

BERNARD a écrit:
A qui la faute de l'échec du dialogue entre l'état et les musulmans de France ? .

Question : les musulmans de France sont-ils en mesure de faire preuve d'unité entre eux ?
Le mélange entre religion et politique n'est-il pas responsable des difficultés de dialogues avec les instances gouvernementales françaises?

Il semble que ça bloque sur la notion de liberté de choix de la religion et avoir le droit de changer de religion .
S'ajoute le fait d'enseigner la langue rabe des le primaire alors que les enfants ont du mal a parler et lire le français.
Apprendre l'arabe pourquoi que l'arabe ?
Cette langue est librement enseignée par le choix de ceux qui sont concernés ! Pourquoi chercher à l'imposer à tous des le primaire?

On parle beaucoup de séparatisme ! Pourquoi ? Qui le souhaite ? Qui a intérêt ?

Peut-on être musulmans et être républicains pour la démocratie là est la vraie question pour certains.

Si séparatisme devait être instauré en France on devra supprimer tous les droits de citoyens au musulmans français comme le font les citoyen musulmans dans certains pays sous charia ou les minorité chrétiennes n'ont aucun droit.
Cette situation sera-t-elle acceptable par les français musulmans ?
La France est UNE et indivisible mais on est LIBRE de vivre sans contrainte la religion de son choix sans empiéter sur la liberté individuelle de son voisin qui n'aurait pas la même religion.

OUI ! Qui est demandeur d'un sécession ?
Sécession = suppression des droits sociaux ça va ensemble bien évidemment .

Dans ce dialogue en les instances musulmanes et état les musulmans ce montrent très divisés tant ils ce contredisent entre eux .

Une sorte de concile international regroupant sunnites, chiites et autres instances musulmanes est -il possible humainement? politiquement? religieusement?

Il faut cesser de ce parler comme ci on avait la Covid19 .
Les musulmans restent musulmans
Les chrétiens restent chrétiens
Les juifs restent juifs.
Mais tous restent des citoyens français avec les mêmes droits et les mêmes devoirs.
Penser Sécession est un imbécilité notoire !
Respect , Liberté , Solidarité , trois mots que l'homme doit comprendre dans sa propre langue maternelle et appliquer sans réserve envers son voisin qui ferra de même.
Que celui qui n'est pas d'accord le dise .
Les faux-jetons ne sont pas de bon conseillés.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France Empty
MessageSujet: Re: Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France   Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France EmptyMer 30 Déc 2020, 14:59

D'ailleurs voir ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France Empty
MessageSujet: Re: Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France   Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France EmptyMer 30 Déc 2020, 17:07

Cyril 84 a écrit:
D'ailleurs voir ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Peut-être serait-il bon de fusionner ces deux sujets dans celui-ci : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ou alors mettre mon dernier message sur le séparatisme ici dans ce sujet. Comme tu le préféreras.


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France Empty
MessageSujet: Re: Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France   Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France EmptyJeu 31 Déc 2020, 07:05

mario-franc_lazur a écrit:
Peut-être serait-il bon de fusionner ces deux sujets dans celui-ci :   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ou alors mettre mon dernier message sur le séparatisme ici dans ce sujet. Comme tu le préféreras.

J'ai choisi la 2ème option cher Mario.

Car ce sont 2 sujets distincts.

Le message fusionné est celui du mercredi 30 décembre 2020 à 13h40.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France Empty
MessageSujet: Re: Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France   Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France EmptyJeu 31 Déc 2020, 10:19

Cyril 84 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Peut-être serait-il bon de fusionner ces deux sujets dans celui-ci :   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ou alors mettre mon dernier message sur le séparatisme ici dans ce sujet. Comme tu le préféreras.

J'ai choisi la 2ème option cher Mario.

Car ce sont 2 sujets distincts.

Le message fusionné est celui du mercredi 30 décembre 2020 à 13h40.



C'est parfait : encore une fois, tu as été excellent.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France Empty
MessageSujet: Re: Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France   Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dialogue entre état français et organisation musulmanes en France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: