Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
NIKE : -20% supplémentaires sur les articles déjà en promo ...
Voir le deal
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
1.09 €

 

 Islamisme et Islam

Aller en bas 
AuteurMessage
pinson

pinson


Islamisme et Islam Empty
MessageSujet: Islamisme et Islam   Islamisme et Islam EmptyLun 25 Jan 2021, 09:42

Chers amis.

Les islamistes font peser une menace en France, idéologique et parfois terroriste. Les musulmans, non. C’est tout l’enjeu du projet de loi "confortant le respect des principes de la République", en discussion à l’Assemblée nationale, de ne pas confondre les uns et les autres. Leur référentiel est largement commun, mais aussi pluriel et dissonant : c’est l’islam, au sens d’une religion pétrie d’histoire et de traditions, traversée de courants rivaux qui se sont développés à partir d’un socle originel magnifié. Transmis dans le cocon des familles ou redécouvert sur Internet, ce patrimoine permet à de nombreux musulmans de vivre leur foi et de se forger une identité, parfois en décalage avec la société environnante.

L’articulation des fondements cultuels et culturels de l’islam avec la laïcité est un des grands enjeux de la décennie qui vient
. Le processus est difficile et incertain. En témoigne le refus de certaines fédérations d’adopter la charte des principes pour l’islam de France élaborée ce mois de janvier par le Conseil français du culte musulman. Une évolution est toutefois perceptible, grâce à un effort de réinterprétation de savoirs et de remise en cause de doctrines qui paraissaient immuables. Grâce aussi à l’énergie de penseurs, hommes et femmes, qui désirent que leur foi les aide à vivre pleinement ici et maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Islamisme et Islam Empty
MessageSujet: Re: Islamisme et Islam   Islamisme et Islam EmptySam 06 Fév 2021, 11:58

Hakim El Karoui : « Le djihadiste n’est pas un nihiliste, il a un projet de société »

Entretien À partir d’une enquête réalisée en compagnie de Benjamin Hodayé sur plus de 1 400 trajectoires de djihadistes européens, Hakim El Karoui a cherché à comprendre leur itinéraire et leur engagement
.

Recueilli par Isabelle de Gaulmyn, , lu sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La Croix
: Pourquoi avoir voulu faire cette enquête sur les profils des djihadistes européens ?

Hakim El Karoui
: Je voulais dépasser la « querelle des orientalistes », comme Olivier Roy et Gilles Kepel, sur les causes de la radicalisation. Pour cela, avec Benjamin Hodayé et quatre collaborateurs, nous avons analysé pendant dix-huit mois le profil de 1 400 djihadistes (les terroristes proprement dits, mais aussi ceux qui ont rejoint ou voulu rejoindre une association de malfaiteurs terroriste, en Syrie notamment).

Notre première conclusion, c’est qu’il existe bien un profil commun du djihadiste européen : un jeune, habitant des quartiers pauvres, avec une forte proportion de convertis, ou de « reconvertis », sans failles personnelles ou sociales très spécifiques. Ce ne sont pas des marginaux, ils ont un profil éducatif comparable aux jeunes de leur quartier. Ce qui est frappant aussi, c’est l’extrême concentration de ces djihadistes dans quelques communes. Enfin, les djihadistes ne sont pas des étrangers, mais des Français, descendants d’immigrés pour les trois quarts.

Votre enquête montre que tous partagent la même idéologie religieuse…


H. EK. : 90 % ont connu ce que nous avons appelé une rupture spirituelle et religieuse avec une conversion à l’islam ou, pour ceux qui étaient de famille musulmane, un « changement d’islam ». Il faut prendre cette idéologie religieuse au sérieux : ce n’est pas du nihilisme, comme le pense Olivier Roy. Leur engagement dans le djihad doit être pensé dans la continuité de leur histoire spirituelle. Ils ont un modèle bien construit, qui leur donne un cadre pour la vie et pour la mort. Ce sont des militants.

Vous mettez aussi en lumière un djihadisme féminin.


H. EK. : Oui, 20 % des djihadistes sont des femmes. Elles ne sont pas des victimes, elles partagent l’idéologie. Elles passent rarement à l’acte terroriste, mais elles sont des militantes de ce projet idéologique, avec un rôle – notamment faire des enfants – pour contribuer à la diffusion de ce modèle de société. Le djihadiste ne fait pas que mourir, il a un projet de vie.

Les djihadistes sont particulièrement nombreux et violents en France. Pourquoi ?


H. EK. : En France, l’idéal d’un projet commun, universaliste, ouvert à tous, est affirmé de manière plus forte qu’ailleurs. Mais cet objectif louable commence par un processus d’acculturation qui peut être douloureux, car il arrache à la culture familiale traditionnelle. En rupture avec leur famille et souvent pas encore acceptés par la société française, les garçons, notamment – ils éprouvent plus de mal à s’intégrer –, cherchent un support identitaire.

Et cette génération a trouvé une réponse dans l’islamisme en général et, pour certains, dans le djihadisme. S’ajoutent la dimension eschatologique, millénariste du départ en Syrie, et le sentiment d’appartenir à une communauté générationnelle. Attention cependant : nous avons en France entre 300 000 et 400 000 jeunes qui correspondent au profil, parmi lesquels les djihadistes recrutent. Et il y a actuellement sans doute 10 000 djihadistes potentiels. Cela signifie que 390 000 ont résisté.

L’importance de l’aspect religieux dans la pensée djihadiste doit être réaffirmée, écrivez-vous en conclusion.

H. EK. : On a oublié ce que c’était qu’une religion. On confond cela avec une vague spiritualité. Sans voir qu’il s’agit d’un système de pensée, voire un modèle de société, des valeurs communes. À cela s’ajoute aussi l’ignorance du fait religieux musulman. On a trop longtemps refusé de voir que la violence commise au nom de l’islam faisait aussi partie de l’islam, et depuis longtemps. Les écrits d’Ibn Taymiyya, qui a théorisé la résistance aux envahisseurs mongols considérés comme de mauvais musulmans au début du XIVe siècle, ont été largement utilisés par Daech.

Vous insistez sur le rôle du salafisme dans la fabrication du djihadisme. Comment définir le salafisme ?


H. EK. : Plus de la moitié de ceux que nous avons étudiés est passée par une forme ou une autre de salafisme avant de s’engager dans le djihad. Il y a un continuum très clair entre salafisme et djihadisme, même si tous les salafistes ne deviennent pas djihadistes : l’objectif est de parvenir à une communauté vivant selon des préceptes religieux considérés comme purs. Il n’y a plus de référent commun ou de normes partagées possibles avec le reste de la société.

Le salafisme ordonne de quitter la société mécréante. Il ne propose pas la coexistence, mais au mieux l’ignorance, au pire la rupture violente. Il s’agit d’un projet totalisant et alternatif, très construit, qui divise le monde entre « eux » et « nous », reposant sur une vision clivée de la société et donc, effectivement, séparatiste.


Comment voyez-vous l’avenir du djihadisme en Europe ?


H. EK. : On peut dessiner deux scénarios. Celui qui est déjà en cours, le djihadisme idéologique, avec une « salafisation » des esprits, via le travail d’embrigadement. Ce djihadisme idéologique progresse à l’évidence, car de plus en plus de jeunes musulmans mesurent leur degré d’islamité par rapport à leur distance plus ou moins grande à ces normes salafistes.

Ces militants du djihad idéologique sont perméables à la violence : le meurtrier de Samuel Paty était l’un d’entre eux. Un autre scénario, moins certain, est celui du djihad armé, violent, organisé, en France et en Europe, avec des attentats organisés contre des cibles symboliques, dans la lignée par exemple des commandos du 13 novembre 2015.

Comment combattre la prise de pouvoir par le salafisme sur l’islam


H. EK. : Le sujet est idéologique, religieux, théologique. Il faut faire un travail de « désengagement », et soutenir ceux qui se battent en ce sens, notamment des associations musulmanes religieuses ou culturelles qui ont une vision éclairée de l’islam. L’État doit les aider. Et cesser de considérer que son action s’arrête à partir du moment où il rencontre des arguments religieux, ce qui est très souvent le cas. Il faut des moyens pour financer le discours alternatif sur les réseaux sociaux, la présence auprès des détenus ou tout simplement la Fondation pour l’islam de France. « Couvrez cette religion que je ne saurais voir » ne saurait être un programme d’action !



Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
pinson

pinson


Islamisme et Islam Empty
MessageSujet: Re: Islamisme et Islam   Islamisme et Islam EmptyLun 08 Fév 2021, 20:37

mario-franc_lazur a écrit:
Hakim El Karoui : « Le djihadiste n’est pas un nihiliste, il a un projet de société »

Entretien À partir d’une enquête réalisée en compagnie de Benjamin Hodayé sur plus de 1 400 trajectoires de djihadistes européens, Hakim El Karoui a cherché à comprendre leur itinéraire et leur engagement
.



Islamisme et Islam 510471374
Revenir en haut Aller en bas
OUZOUD

OUZOUD


Islamisme et Islam Empty
MessageSujet: Re: Islamisme et Islam   Islamisme et Islam EmptyMar 09 Fév 2021, 11:44

mario-franc_lazur a écrit:
Hakim El Karoui : « Le djihadiste n’est pas un nihiliste, il a un projet de société »

Entretien À partir d’une enquête réalisée en compagnie de Benjamin Hodayé sur plus de 1 400 trajectoires de djihadistes européens, Hakim El Karoui a cherché à comprendre leur itinéraire et leur engagement
.

[i]Recueilli par Isabelle de Gaulmyn,

Il faut aussi se souvenir du point de départ de ces engouements pour aller en Syrie : il fallait au départ répondre à l'appel des autorités françaises qui soutenaient les mouvements de contestation syriens et qui condamnaient les représailles violentes de l'armée syrienne. Tout le monde était contre l'Etat syrien barbare, sauf la Russie, si je me souviens bien.


Salam.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Islamisme et Islam Empty
MessageSujet: Re: Islamisme et Islam   Islamisme et Islam EmptyMer 10 Fév 2021, 10:56

OUZOUD a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Hakim El Karoui : « Le djihadiste n’est pas un nihiliste, il a un projet de société »

Entretien À partir d’une enquête réalisée en compagnie de Benjamin Hodayé sur plus de 1 400 trajectoires de djihadistes européens, Hakim El Karoui a cherché à comprendre leur itinéraire et leur engagement
.

[i]Recueilli par Isabelle de Gaulmyn,

Il faut aussi se souvenir du point de départ de ces engouements pour aller en Syrie : il fallait au départ répondre à l'appel des autorités françaises qui soutenaient les mouvements de contestation syriens et qui condamnaient les représailles violentes de l'armée syrienne. Tout le monde était contre l'Etat syrien barbare, sauf la Russie, si je me souviens bien.


Salam.
Erreur que poutine n'a pas commis .
Disant au premier ministre anglais de l'époque , vous n'allez quand-même pas soutenir des gens qui mange le foi de leur ennemis ..
Suite à Une vidéo montrant un homme de Deach en train de dévorer le foi d'un soldat syrien..
Revenir en haut Aller en bas
OUZOUD

OUZOUD


Islamisme et Islam Empty
MessageSujet: Re: Islamisme et Islam   Islamisme et Islam EmptyMar 16 Fév 2021, 16:57

gerard2007 a écrit:
OUZOUD a écrit:


Il faut aussi se souvenir du point de départ de ces engouements pour aller en Syrie : il fallait au départ répondre à l'appel des autorités françaises qui soutenaient les mouvements de contestation syriens et qui condamnaient les représailles violentes de l'armée syrienne. Tout le monde était contre l'Etat syrien barbare, sauf la Russie, si je me souviens bien.


Salam.
Erreur que poutine n'a pas commis .
Disant au premier ministre anglais de l'époque , vous n'allez quand-même pas soutenir des gens qui mange le foi de leur ennemis ..
Suite à Une vidéo montrant un homme de Deach en train de dévorer le foi d'un soldat syrien..

Que Poutine ait eu raison, oui, mais ce n'est pas la peine d'en ajouter en imaginant des hoax en vidéos. Daech a commis assez d'horreurs comme ça; N'en rajoutons pas.

Comme cette vidéo montrant six enfants soldats exécuter des membres des forces de sécurités syriennes retenus en otage par l'organisation jihadiste.

Intitulée «Aux enfants des juifs», la vidéo montre des dizaines de garçons âgés d'une dizaine d'années qui étudient des textes religieux avant de s'exercer au combat au corps à corps.


Salam

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Islamisme et Islam Empty
MessageSujet: Re: Islamisme et Islam   Islamisme et Islam Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Islamisme et Islam
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: