Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour ...
Voir le deal
9.99 €
-15%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S7 Aspirateur Robot en promo chez Cdiscount
509 € 599 €
Voir le deal

 

 Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent Empty
MessageSujet: Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent   Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent EmptyMar 02 Fév 2021, 13:41

Surnommé le « Gandhi syrien », aujourd’hui réfugié en Turquie avec sa famille, Jawdat Saïd, 90 ans, a produit une réflexion fondatrice sur la non-violence. La force de cette œuvre tient à son élaboration à l’intérieur de l’islam et à partir de ses sources.

Qui connaît le « Gandhi syrien » ? Auteur d’une œuvre abondante et originale, inspirateur de certains comités locaux de la révolution syrienne en 2011, Jawdat Saïd est nettement moins connu du grand public que son lointain prédécesseur indien. Sur Internet, on trouve sur lui de rares articles en français, une notice Wikipédia, ainsi que quelques vidéos sur lesquelles on le voit prêcher sur des estrades ou dans de modestes salles de classe, invariablement coiffé de son bonnet de fourrure. Sur d’autres images, il conduit un tracteur hors d’âge dans les rues de son village natal du Golan syrien.


Source : Anne-Bénédicte Hoffner, le 01/02/2021
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent Empty
MessageSujet: Re: Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent   Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent EmptyMar 02 Fév 2021, 13:53

« Conformément aux appels du Coran à rejeter “l’imitation aveugle des pères”, il juge, lui, indispensable de trier, dans la tradition, ce qui est utile et ce qui ne l’est plus ».( Paola Pizzi, une chercheuse italienne qui lui consacre sa thèse à la Sapienza à Rome et l’EPHE à Paris)

Le jeune militant pacifiste enchaîne les séjours en prison. Son premier ouvrage - "La doctrine du premier fils d’Adam ou le problème de la violence dans l’agir musulman" -, paraît néanmoins en 1966. À l’opposé de l’islamiste égyptien et théoricien du djihâd Sayyid Qutb, en vogue à cette époque, Jawdat Saïd y défend l’attitude d’Abel qui refuse de verser le sang contrairement à son frère Caïn, le meurtrier.

« Déjà au Caire, lors de l’assassinat du fondateur des Frères musulmans Hassan el-Banna, il s’était aperçu que la violence ne porte pas de bons fruits. Or pour lui, si les fruits sont négatifs, c’est que l’on n’est pas dans la vérité », explique Viviana Schiavo.

Lorsque la révolution syrienne éclata en 2011, Jawdat Saïd fut interrogé par la foule lors des funérailles de plusieurs manifestants : jusqu’où aller pour faire tomber le régime de Bachar Al Assad ? Le vieil homme resta fidèle à ses principes, convaincu que « la violence des manifestations risque de justifier celle du régime et finalement de créer une confusion entre victimes et bourreaux. Et c’est ce qui s’est passé finalement », note Viviana Schiavo.

Lui-même fut convoqué par les services secrets syriens et contraint à une « mouraja’a (révision) de ses points de vue », qu’il refusa. Avec sa famille, il gagna la Turquie, où il vit encore aujourd’hui, dans la banlieue d’Istanbul. Lorsqu’il est allé à sa rencontre en 2016, le père Fadi Daou a trouvé un vieil homme paisible et souriant, têtu mais doté aussi d’une invincible confiance pour l’avenir de son pays. Aux yeux du prêtre maronite, il s’agit à n’en pas douter d’« un saint ».



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
gerard2007




Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent Empty
MessageSujet: Re: Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent   Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent EmptyMar 02 Fév 2021, 17:43

mario-franc_lazur a écrit:
« Conformément aux appels du Coran à rejeter “l’imitation aveugle des pères”, il juge, lui, indispensable de trier, dans la tradition, ce qui est utile et ce qui ne l’est plus ».( Paola Pizzi, une chercheuse italienne qui lui consacre sa thèse à la Sapienza à Rome et l’EPHE à Paris)

Le jeune militant pacifiste enchaîne les séjours en prison. Son premier ouvrage - "La doctrine du premier fils d’Adam ou le problème de la violence dans l’agir musulman" -, paraît néanmoins en 1966. À l’opposé de l’islamiste égyptien et théoricien du djihâd Sayyid Qutb, en vogue à cette époque, Jawdat Saïd y défend l’attitude d’Abel qui refuse de verser le sang contrairement à son frère Caïn, le meurtrier.

« Déjà au Caire, lors de l’assassinat du fondateur des Frères musulmans Hassan el-Banna, il s’était aperçu que la violence ne porte pas de bons fruits. Or pour lui, si les fruits sont négatifs, c’est que l’on n’est pas dans la vérité », explique Viviana Schiavo.

Lorsque la révolution syrienne éclata en 2011, Jawdat Saïd fut interrogé par la foule lors des funérailles de plusieurs manifestants : jusqu’où aller pour faire tomber le régime de Bachar Al Assad ? Le vieil homme resta fidèle à ses principes, convaincu que « la violence des manifestations risque de justifier celle du régime et finalement de créer une confusion entre victimes et bourreaux. Et c’est ce qui s’est passé finalement », note Viviana Schiavo.

Lui-même fut convoqué par les services secrets syriens et contraint à une « mouraja’a (révision) de ses points de vue », qu’il refusa. Avec sa famille, il gagna la Turquie, où il vit encore aujourd’hui, dans la banlieue d’Istanbul. Lorsqu’il est allé à sa rencontre en 2016, le père Fadi Daou a trouvé un vieil homme paisible et souriant, têtu mais doté aussi d’une invincible confiance pour l’avenir de son pays. Aux yeux du prêtre maronite, il s’agit à n’en pas douter d’« un saint ».



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





De toute façon, dès qu'il y a une innovation , une autre parole , c'est la mise à mort ou la prison .
Bien que le fait qui se pose cette question me gène.

« Déjà au Caire, lors de l’assassinat du fondateur des Frères musulmans Hassan el-Banna, il s’était aperçu que la violence ne porte pas de bons fruits. Or pour lui, si les fruits sont négatifs, c’est que l’on n’est pas dans la vérité », explique Viviana Schiavo

Si les fruits étaient positifs ... ?

Cette sunna est ces milliers d'hadits sont pour beaucoup un véritable poison .
Alors qu'avec un peu de réflexion, il est aisé de voir que deux siècles après , cela ne peut être que des inventions sortie de la tête des hommes de leur époque .
J'écoutais Jacqueline chabbi , concernant le voyage des compagnons du prophète en Ethiopie .
Elle dit qu'il suffit de regarder une carte pour comprendre qu'il est impossible de faire un tel voyage .
Et eux font des allés retour .
Un tissu d'invention gobé par a pleine bouche par des croyants naïfs ..
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent Empty
MessageSujet: Re: Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent   Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent EmptyMar 02 Fév 2021, 20:07

Montagne a éviter terre arides
Avec 300kms de mer rouge a traverser, infesté de requins .
C'est un périple de 4 ou 5 mois , avec les provisions qui vont avec .
Et le Coran qui n'en dit pas un mot ?
Il faudrait que nos amis musulmans apprennent à grandir , et cessent de croire tout se qui a été écrit 2 siècles Après pour rendre magnifique une histoire improbable ...
Revenir en haut Aller en bas
OUZOUD

OUZOUD


Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent Empty
MessageSujet: Re: Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent   Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent EmptyVen 19 Fév 2021, 20:44

gerard2007 a écrit:
Montagne a éviter terre arides
Avec 300kms de mer rouge a traverser, infesté de requins .
C'est un périple de 4 ou 5 mois , avec les provisions qui vont avec .
Et le Coran qui n'en dit pas un mot ?
Il faudrait que nos amis musulmans apprennent à grandir , et cessent de croire tout se qui a été écrit 2 siècles Après pour rendre magnifique une histoire improbable ...

A partir du Yémen c'est très facile. Un bateau suffit pour se préserver des requins.

On en parle ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Salam.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent Empty
MessageSujet: Re: Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent   Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jawdad Saïd : la voix d'un Islam non-violent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: