Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-42%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
40 € 69 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

 

 Marie

Aller en bas 
AuteurMessage
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Marie Empty
MessageSujet: Marie   Marie EmptySam 08 Mai 2021, 10:48

8/05/2021

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Comme vraie ‘fille de Sion’, Marie est figure de l’Eglise, figure de l’homme croyant qui ne peut arriver au salut et à la réalisation plénière de lui-même que par le don de l’amour – par grâce ».
Joseph Ratzinger in Foi chrétienne




« C’est un fait assez paradoxal. Le culte de la Vierge est un sujet de division, non seulement entre les confessions chrétiennes, mais entre les catholiques eux-mêmes. Les uns pensent qu’à l’égard de Marie, on n’en fait et on n’en dit jamais trop. Les autres ont plutôt tendance à garder une certaine réserve, voire à justifier aux nom de la foi la distance qu’ils prennent à l’égard de certaines dévotions mariales qu’ils soupçonnent de nourrir une piété plus sentimentale que réfléchie ».



« C’est en prenant ses appuis sur l’Ecriture et sur la plus ancienne Tradition de l’Eglise, celle de l’Orient comme celle de l’Occident chrétien, que le Catéchisme de l’Eglise Catholique formule les enseignements qui fondent le culte marial. Après avoir évoqué les différentes formes qu’il revêt dans l’Eglise, il les fonde sur le rôle que tient la Vierge dans l’économie globale du salut telle que la Révélation l’a fait connaître. Au-delà des interprétations divergentes, il est incontestable que Marie occupe une place privilégiée dans l’accomplissement rédempteur et la communion des saints ».



[url=https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/connaitre-et-aimer-dieu/marie/?utm_campaign=NL 2021-06-05&utm_medium=email&utm_source=Mailjet]Marie (catholique.fr)[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Marie Empty
MessageSujet: Re: Marie   Marie EmptySam 08 Mai 2021, 10:52

Mois de mai, mois de Marie : une coutume récente ?




Pourquoi le mois de mai est-il associé à Marie ?



Il est difficile de dire précisément pourquoi le mois de mai est associé à la Vierge Marie. Le mois de mai ne comporte pas traditionnellement une grande fête mariale comme les mois d’août ou de décembre. Ce n’est que depuis la réforme liturgique de 1969 que la Visitation est fêtée le 31 mai. Il ne faut donc pas aller rechercher une explication du côté du cycle liturgique mais plutôt du côté du cycle des saisons. En Europe, le mois de mai c’est le mois des fleurs, le mois où le printemps se manifeste dans toute sa vitalité.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ainsi dès le 13ème siècle, le roi de Castille Alphonse X le Sage (1221-1284) avait associé dans un de ses poèmes la beauté de Marie à celle du mois de mai. Au 14ème siècle le frère dominicain Henri Suso (1295-1366) avait pris l’habitude le premier mai d’orner les statues de Marie de couronnes de fleurs. Il y a donc très probablement un lien entre la beauté de la flore qui se déploie au mois de mai et notre Mère du ciel, la belle Dame, comme on l’appelle ici à Pontmain.



A quand remonte cette coutume du mois de Marie ?



C’est à Rome, à la fin du 16ème siècle, qu’est née la coutume de consacrer les 31 jours du mois de mai à une prière mariale renforcée. Saint Philippe Néri (1515-1595) par exemple rassemblait les enfants autour de l’autel de la Sainte Vierge dans la Chiesa Nuova. Ils leur demandaient d’offrir à la Mère de Dieu des fleurs du printemps, symboles des vertus chrétiennes qui devaient aussi éclore dans leur vie chrétienne. Le mois de Marie est donc depuis le début, non seulement un bel acte de piété envers la Vierge Marie mais aussi un engagement à se sanctifier jour après jour.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Au 17ème siècle et au 18ème, les Jésuites ont beaucoup œuvré pour diffuser cette dévotion dans toute l’Italie. Ils recommandaient que, la veille du 1er mai, dans chaque maison, on dresse un autel à Marie, décoré de fleurs et de lumière. La famille était invitée à se réunir pour prier en l’honneur de la Sainte Vierge et à tirer au sort un billet indiquant la vertu à mettre en application le lendemain.

Cependant c’est en approuvant cette dévotion en 1815 que le Pape Pie VII (1742-1823) va permettre sa très grande diffusion dans toute l’Eglise. Le mois de Marie sera célébré dans les paroisses et dans les familles.



Pourquoi dit-on que le mois de mai est le mois de Marie ? (catholique.fr)
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Marie Empty
MessageSujet: Re: Marie   Marie EmptySam 08 Mai 2021, 10:56

Quelle est la place de Marie dans l’Eglise ?



Le Nouveau Testament parle peu de Marie. Néanmoins, nous avons assez d’indications pour la connaître, découvrir son attitude profonde de disciple de Jésus, son fils, Fils de Dieu. C’est là le meilleur d’elle-même qui transparaît et éclaire notre foi de Chrétiens (…)

Elle reconnaît en son fils le Messie, l’envoyé de Dieu. En mère et en disciple, Marie se tient au pied de la croix. Malgré la condamnation de Jésus par les hommes, sa confiance demeure.
 

Marie, mère de l’Eglise


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Jean, l’évangéliste relate une des dernières paroles de Jésus : « Femme, voici ton fils ». Jésus confie l’apôtre Jean à sa mère. Puis Jésus confie Marie à son disciple : « Voici ta mère » (Jean 19, 25-27) Par la suite, Marie sera désignée comme mère des Chrétiens, de tous ceux qui reconnaissent le Messie de Dieu sous les traits du crucifié et proclament sa Résurrection. Au jour de Pentecôte, on retrouve Marie présente au milieu des disciples. Depuis son « oui » de départ, Marie a toujours fait preuve de persévérance dans la foi. Au cours des siècles, les Catholiques ont toujours vu en Marie le disciple par excellence. En elle, se manifeste tout ce que Dieu peut réaliser en un être humain accueillant la sainteté de Dieu.

Mère de Dieu, Vierge, Immaculée


Selon la tradition de l’Église, Marie, témoin de l’amour de Dieu peut recevoir plusieurs titres :

– « Mère de Dieu » (Concile d’Ephèse en 431). En Jésus, l’Église reconnaît le Dieu fait homme, c’est une affirmation essentielle de la foi chrétienne. Parce qu’elle est mère de Jésus, marie peut être appelée mère de Dieu.

– « Vierge ». En fait, il s’agit moins de dire quelque chose sur Marie, que sur Jésus. Il est le Messie, né non d’une volonté d’homme, mais donné par Dieu à l’humanité, gratuitement, de manière totalement inédite. Jésus vient d’ailleurs, il est dit : « conçu par l’Esprit Saint ».

– « Immaculée ». Dès sa naissance, Marie est orientée selon l’amour de Dieu, elle est prête à l’avènement du Christ venu pour le salut de tous les hommes.

L’Assomption de Marie signifie qu’en vivant pleinement de l’Esprit Saint, elle accède totalement, par la grâce particulière de son fils, au monde nouveau et définitif de la Résurrection. Marie nous précède sur le chemin des sauvés en Jésus Christ. (…)

Marie loue le Seigneur Dieu pour ce qui se produit par elle : la venue du Messie. Elle exprime la reconnaissance de tous les hommes à l’égard de Dieu car son amour transforme le monde selon sa promesse.Invoquer Marie, c’est faire appel à sa proximité avec Jésus, à son intercession auprès de Dieu. 

Depuis des générations, les catholiques confient à Marie leurs soucis, leurs préoccupations pour le monde, leur désir d’avancer dans la foi. Certains font mémoire des événements de la vie du Christ en égrenant le chapelet et en récitant le “Je vous salue Marie”. 

Tout ce qui se passe dans les lieux de pèlerinage est de cet ordre-là. Marie nous précède sur le chemin. Avant nous, elle a vécu son « pèlerinage de foi ».



Source : Matins d’Evangile, parcours catéchuménal pour adultes, Service national de la catéchèse et du catéchuménat
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Marie Empty
MessageSujet: Re: Marie   Marie EmptySam 08 Mai 2021, 10:59


  • Mieux comprendre



« A la suite du concile Vatican II qui a présenté la vie de la Vierge comme ‘un pèlerinage dans la foi’ (CEC 165), le Catéchisme de l’Eglise Catholique évoque d’abord ce qui donne à Marie de Nazareth sa place privilégié dans l’univers des créatures : ‘son adhésion entière à la volonté du Père, à l’œuvre rédemptrice de son Fils, à toute motion de l’Esprit-Saint’ (CEC 967). Elle est ainsi pour l’Eglise le modèle de la foi et de la charité ; elle constitue ‘la réalisation exemplaire’, le type même de l’Eglise (ibid.)».

« Nombreuses sont les références à la vie de Marie qui mettent en évidence sa foi absolue dans la Parole de Dieu : elle est ‘celle qui a cru’ (Evangile selon St Luc 1,45) à la parole de l’Ange de l’Incarnation (CEC 148, 273, 484, 494, 506) ; elle est celle qui demeurant vierge dans la foi, accepte la promesse de la maternité (CEC 506) ; elle est celle dont la foi ‘jusqu’à la dernière épreuve, n’a pas vacillé’ (CEC 149) ».

« La prière de Marie est tout entière inspirée par sa foi. Elle s’exprime dans le Magnificat comme une louange (CEC 722, 2097, 2619) […] ».

« C’est la fidélité absolu de Marie à la Parole qui fait dire à St Augustin qu’elle est ‘bienheureuse plus encore parce qu’elle a reçu la foi que parce qu’elle a conçu la chair du Christ (CEC 506) ».

« Comblée de grâce », Marie est sainte, d’une sainteté qui l’a préservée du péché (CEC 411) et qui, toute sa vie, a grandi en elle par sa docilité à l’Esprit-Saint (CEC 722 s.) Elle mérite le beau titre de Panaghia, la Toute Sainte, selon la pure tradition des Eglises orientales (CEC 493).

« Ainsi est-elle le modèle achevé de ce que tout baptisé est appelé à devenir (CEC 829,2030). Elle consomme en elle cette beauté de la sainteté que l’Eglise doit rayonner à la fin des temps (CEC 773,792). Le Catéchisme de l’Eglise Catholique la désigne, après le Concile, comme ‘ l’icône eschatologique de l’Eglise’ » (ibid.) ».



CEC = Catéchisme de l’Église Catholique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Marie Empty
MessageSujet: Re: Marie   Marie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: