Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
Zooplus : 10% de remise sur TOUT le site dès 49€ d’achat
Voir le deal
Le Deal du moment : -20%
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
119.97 €

 

 Définition religieuse du mot "amour".

Aller en bas 
+10
Petite question
OUZOUD
SKIPEER
Skander
raph-222
gerard2007
BERNARD
mario-franc_lazur
Mucem
Cyril 84
14 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
raph-222





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyDim 11 Juil 2021, 16:36

Rappel du premier message :

11 juillet 2021

Bonjour tout le monde,

Bonjour Cyril,

J'ai donc lu les sujets dont tu as donné les liens. Aucun d'eux ne répond à ma question. A ce que je comprends, tu a fais une recherche sur le mot "Amour" et tu as donc obtenu ces résultats.

OK, c'était intéressant, ça permet de voir des discussions sur différent thème lié à l'amour. OK, Par contre ma question bien précise qui n'a pas été abordé est: Quel est la définition de l'amour?

Beaucoup de sujets autour de l'amour, mais aucun n'en donne une définition précise. Or ce qui me pose problème, d'où ma question,  c'est que l'idée de l'amour qui en ressort est incohérente. Elle est incohérente tout simple parce que l'amour des hommes ne semble pas représenter la même chose que l'amour de Dieu.

Si par exemple on dit que:  aimer = desirer, dans ce cas là l'amour pour Dieu, c'est le désire pour Dieu, ce qui a du sens(si on oublie le fait qu'on désire quelqu'un qu'on ne voit pas, ne touche pas, ne perçoit pas).
          Mais donc ça veut dire que quand Dieu nous aime, Dieu nous désire!? Là pour le coup ça n'a plus de sens. Pourquoi Dieu désirerait des êtres imparfaits?


Si par exemple on dit que:  aimer = bienveillance,  dans ce cas là l'amour de Dieu envers nous, c'est la bienveillance de Dieu envers nous, ce qui a du sens.
           Mais dans ce cas là, notre amour pour Dieu, c'est notre beiveillance pour Dieu, or ça n'a aucun sens: Depuis quand Dieu a besoin de la bienveillance des fourmis que nous sommes?

Si par exemple on dit que:  aimer = obéir, dans ce cas là l'amour pour Dieu, c'est la soumission à Dieu, ce qui a du sens.
           Mais  dans ce cas là, L'amour de Dieu pour nous, c'est sa soumission envers nous, et on se retrouve de nouveau dans un non sens complet.

Donc soit il existe une définition du mot amour qui rend cohérent l'usage de "l'amour pour Dieu" et "l'amour de Dieu", soit elle n'existe pas, auquel cas il ne faut pas utiliser le même mot pour représenter 2 choses différentes.

As-tu compris ma question Cyril?

Je rappelle que ça concerne surtout l'Islam car le Christianisme fourni une réponse à ce problème.


Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 2129354088 pour votre aide à améliorer ma compréhension.🙏
R🙂
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Mucem





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyJeu 30 Sep 2021, 19:23

Simon a écrit:

Quant à celui qui jugera oui ce sera Jesus alayhi salam par la permission d’Allah
Le Mahdi sera l’imam juste, celui qui aura le mieux compris la moelle la quintessence de l’Islam du Coran et des écritures sacrées précédentes
Il sera tel Yahya (Jean Baptiste) préparera la voie à la (seconde cette fois ci) venue de Jésus

Et il dira de Jésus alayhi salam un peu comme avait dit Yahya alayhi salam

« Voici venir derrière moi celui qui est plus grand que moi! Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds»

Tout cela la permission d’Allah

Simon tu es un pote et je ne dis pas ça pour te contrarier, mais le Mahdi n,est pas dans le Coran on  n’attend pas le Messie dans le Coran. Le Mahdi c’est dans les Hadiths..
Cette attente du Mahdi dans certaines traditions est un peu anti-vie, inch’allah ça se produira quoiqu’on fasse et pas la peine de se fatiguer dans des combats écologiques ou sociaux.

C’est comme l’autre extrême que les terroristes iront au paradis, c’est d’abord immoral mais chez les paumés qui y croient il y a cette idée que si la vie est moche on peut aller directement au paradis en faisant sauter un quartier.

C’est aussi une philosophie anti-vie,  Dieu sait mieux et attendons..


Dernière édition par Mucem le Jeu 30 Sep 2021, 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyJeu 30 Sep 2021, 19:28

Mucem a écrit:
Simon a écrit:

Quant à celui qui jugera oui ce sera Jesus alayhi salam par la permission d’Allah
Le Mahdi sera l’imam juste, celui qui aura le mieux compris la moelle la quintessence de l’Islam du Coran et des écritures sacrées précédentes
Il sera tel Yahya (Jean Baptiste) préparera la voie à la (seconde cette fois ci) venue de Jésus

Et il dira de Jésus alayhi salam un peu comme avait dit Yahya alayhi salam

« Voici venir derrière moi celui qui est plus grand que moi! Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds»

Tout cela la permission d’Allah

Simon tu es un pote et je ne dis pas ça pour te contrarier, mais le Mahdi n,est pas dans le Coran on  n’attend pas le Messie dans le Coran. Le Mahdi c’est dans les Hadiths..
Cette attente du Mahdi dans certaines traditions est un peu anti-vie, inch’allah ça se produira quoiqu’on fasse et pas la peine de se fatiguer dans des combats écologiques.  

C’est comme l’autre extrême que les terroristes iront au paradis, c’est d’abord immoral mais chez les paumés qui y croient il y a cette idée que si la vie est moche on peut aller directement au paradis en faisant sauter un quartier.

C’est aussi une philosophie anti-vie,  Dieu sait mieux et attendons..
Tu es musulman Mucem ?
Suis étonné de te voir écrire dieu sait mieux et inchallah !
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyJeu 30 Sep 2021, 19:33

Mucem a écrit:
Simon a écrit:

Quant à celui qui jugera oui ce sera Jesus alayhi salam par la permission d’Allah
Le Mahdi sera l’imam juste, celui qui aura le mieux compris la moelle la quintessence de l’Islam du Coran et des écritures sacrées précédentes
Il sera tel Yahya (Jean Baptiste) préparera la voie à la (seconde cette fois ci) venue de Jésus

Et il dira de Jésus alayhi salam un peu comme avait dit Yahya alayhi salam

« Voici venir derrière moi celui qui est plus grand que moi! Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds»

Tout cela la permission d’Allah

Simon tu es un pote et je ne dis pas ça pour te contrarier, mais le Mahdi n,est pas dans le Coran on  n’attend pas le Messie dans le Coran. Le Mahdi c’est dans les Hadiths..
Cette attente du Mahdi dans certaines traditions est un peu anti-vie, inch’allah ça se produira quoiqu’on fasse et pas la peine de se fatiguer dans des combats écologiques.  

C’est comme l’autre extrême que les terroristes iront au paradis, c’est d’abord immoral mais chez les paumés qui y croient il y a cette idée que si la vie est moche on peut aller directement au paradis en faisant sauter un quartier.

C’est aussi une philosophie anti-vie,  Dieu sait mieux et attendons..

Dieu souhaite que les ouvriers travaille à la vigne et aux champs.
Un croyant ne vit pas les bras croisés le cul sur une chaise.
Un croyant n'est pas fataliste.
Un croyant agit mais les incroyant agissent aussi.
Quand ta maison brule tu n'attend pas les bras croisés qu'elle soit entièrement en cendre tu appelles les pompiers.
Agir n'est pas la spécialité exclusive des croyants mais notre responsabilité à tous.

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Simon





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyJeu 30 Sep 2021, 19:34

Mucem a écrit:
Simon a écrit:

Quant à celui qui jugera oui ce sera Jesus alayhi salam par la permission d’Allah
Le Mahdi sera l’imam juste, celui qui aura le mieux compris la moelle la quintessence de l’Islam du Coran et des écritures sacrées précédentes
Il sera tel Yahya (Jean Baptiste) préparera la voie à la (seconde cette fois ci) venue de Jésus

Et il dira de Jésus alayhi salam un peu comme avait dit Yahya alayhi salam

« Voici venir derrière moi celui qui est plus grand que moi! Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds»

Tout cela la permission d’Allah

Simon tu es un pote et je ne dis pas ça pour te contrarier, mais le Mahdi n,est pas dans le Coran on  n’attend pas le Messie dans le Coran. Le Mahdi c’est dans les Hadiths..
Cette attente du Mahdi dans certaines traditions est un peu anti-vie, inch’allah ça se produira quoiqu’on fasse et pas la peine de se fatiguer dans des combats écologiques.  

C’est comme l’autre extrême que les terroristes iront au paradis, c’est d’abord immoral mais chez les paumés qui y croient il y a cette idée que si la vie est moche on peut aller directement au paradis en faisant sauter un quartier.

C’est aussi une philosophie anti-vie,  Dieu sait mieux et attendons..

C’est là où tu te trompes cher Gérard
Ok le Mahdi est dans les hadiths
Et alors?
C’est la Sunna
Et les chiites l’attendent (beaucoup même)
Jésus son retour est dans le Coran en tout cas
Il est un « signe de l’Heure »
Et il faut pas rester à rien faire mais préparez le terrain à leur venu justement en étant charitable bon et aimant
Au contraire c’est une exigence de vie
C’est pas une attente passive
Revenir en haut Aller en bas
Mucem





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyJeu 30 Sep 2021, 19:34

gerard2007 a écrit:
Mucem a écrit:


Simon tu es un pote et je ne dis pas ça pour te contrarier, mais le Mahdi n,est pas dans le Coran on  n’attend pas le Messie dans le Coran. Le Mahdi c’est dans les Hadiths..
Cette attente du Mahdi dans certaines traditions est un peu anti-vie, inch’allah ça se produira quoiqu’on fasse et pas la peine de se fatiguer dans des combats écologiques.  

C’est comme l’autre extrême que les terroristes iront au paradis, c’est d’abord immoral mais chez les paumés qui y croient il y a cette idée que si la vie est moche on peut aller directement au paradis en faisant sauter un quartier.

C’est aussi une philosophie anti-vie,  Dieu sait mieux et attendons..
Tu es musulman Mucem ?
Suis étonné de te voir écrire dieu sait mieux et inchallah !

Non je cite les Musulmans
Revenir en haut Aller en bas
Mucem





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyJeu 30 Sep 2021, 19:36

Simon a écrit:
[

C’est là où tu te trompes cher Gérard
Ok le Mahdi est dans les hadiths
Et alors?
C’est la Sunna
Et les chiites l’attendent (beaucoup même)
Jésus son retour est dans le Coran en tout cas
Il est un « signe de l’Heure »
Et il faut pas rester à rien faire mais préparez le terrain à leur venu justement en étant charitable bon et aimant
Au contraire c’est une exigence de vie
C’est pas une attente passive

C’est pas gérard qui a dit ça c’est moi
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyJeu 30 Sep 2021, 19:37

Simon a écrit:
Mucem a écrit:


Simon tu es un pote et je ne dis pas ça pour te contrarier, mais le Mahdi n,est pas dans le Coran on  n’attend pas le Messie dans le Coran. Le Mahdi c’est dans les Hadiths..
Cette attente du Mahdi dans certaines traditions est un peu anti-vie, inch’allah ça se produira quoiqu’on fasse et pas la peine de se fatiguer dans des combats écologiques.  

C’est comme l’autre extrême que les terroristes iront au paradis, c’est d’abord immoral mais chez les paumés qui y croient il y a cette idée que si la vie est moche on peut aller directement au paradis en faisant sauter un quartier.

C’est aussi une philosophie anti-vie,  Dieu sait mieux et attendons..

C’est là où tu te trompes cher Gérard
Ok le Mahdi est dans les hadiths
Et alors?
C’est la Sunna
Et les chiites l’attendent (beaucoup même)
Jésus son retour est dans le Coran en tout cas
Il est un « signe de l’Heure »
Et il faut pas rester à rien faire mais préparez le terrain à leur venu justement en étant charitable bon et aimant
Au contraire c’est une exigence de vie
C’est pas une attente passive

Dieu aime nous voir à l'action tous ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Mucem





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyJeu 30 Sep 2021, 19:40

Simon a écrit:


C’est là où tu te trompes cher Gérard
Ok le Mahdi est dans les hadiths
Et alors?
C’est la Sunna
Et les chiites l’attendent (beaucoup même)
Jésus son retour est dans le Coran en tout cas
Il est un « signe de l’Heure »
Et il faut pas rester à rien faire mais préparez le terrain à leur venu justement en étant charitable bon et aimant
Au contraire c’est une exigence de vie
C’est pas une attente passive

Si l’agonie du monde est dû au climat au lieu de se préparer gentiment à l’autre monde il faudrait peut-être s’efforcer de lutter pour le climat et l’empoisonnement des mers..
C’est trop attentiste. Anti-vie.
Revenir en haut Aller en bas
Simon





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyJeu 30 Sep 2021, 23:44

Mucem a écrit:
Simon a écrit:


C’est là où tu te trompes cher Gérard
Ok le Mahdi est dans les hadiths
Et alors?
C’est la Sunna
Et les chiites l’attendent (beaucoup même)
Jésus son retour est dans le Coran en tout cas
Il est un « signe de l’Heure »
Et il faut pas rester à rien faire mais préparez le terrain à leur venu justement en étant charitable bon et aimant
Au contraire c’est une exigence de vie
C’est pas une attente passive

Si l’agonie du monde est dû au climat au lieu de se préparer gentiment à l’autre monde il faudrait peut-être s’efforcer de lutter pour le climat et l’empoisonnement des mers..
C’est trop attentiste. Anti-vie.

Nombre de croyants militent pour l’écologie et mettent l’écologie en pratique
La sobriété heureuse
Et même une forme de décroissance
Revenir en haut Aller en bas
raph-222





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 08:51

Bonjour tout le monde,

Bonjour LibreMax,

J'espère avoir pu mettre de la clarté dans mes pensées, tu vas me dire ce que tu en penses:


LibreMax a écrit:
Parler de la Vértié vous gêne-t-il ? a vrai dire j'ai l'impression que c'est une idée qui ne vous plaît guère.

En gros: Oui. Je réalise qu'il y a 2 notions à mettre en avant pour clarifié mes propos, il s'agit de l'intention et des priorités.

L'intention est à mon avis la seule chose qui peut tous nous réunir: On a des points de vue et des croyances différentes puisque l'on a des religions différentes, on aussi des nationalités différentes, des partis politiques différents et sans doutes des classes sociales différentes. On est tous différents et je pense que ce serait une erreur que de chercher à ce qu'on soit tous pareilles.
 Donc à la question originel du topic originel "Que pouvons nous faire tous ensemble", la seule réponse que je vois à l'heure actuelle, c'est de définir une intention, une intention dans laquelle tout le monde puisse s'y reconnaitre.

L'intention, la volonté, c'est ce qui nous anime, ce qui nous fait agir, nous fait faire des choix et prendre des décisions dans notre vie. Donc si on a tous la même intention, on pourra tous agir dans le même but en harmonie.

L'intention pour laquelle je pense que l'on peut tous s'y reconnaître, c'est l'Amour d'autrui. L'Amour dans le sens de vouloir le bonheur de l'autre, vouloir l'aider à apaiser sa douleur, ou du moins ne pas la provoquer.

Or, là ou le problème commence:

Libremax a écrit:
raph-222 a écrit:


Jusqu'à quel point est-ce important ?

Eh bien, je dirais qu'en fait, il n'y a rien de plus important, en réalité. Il y a des choses qui sont aussi importantes, mais en tant que croyant, je me dois de rendre compte de la Vérité, ou alors, ma foi est vaine.


Lorsque tu dis que le plus important doit être de rendre compte de la vérité, on a quitté l'intention d'agir tous ensemble. Pourquoi? Tout simplement parce que chacun à sa version de la vérité, donc ce n'est pas quelque chose que l'on peut faire tous ensemble.


Mon erreur:  
Mon erreur a été de focaliser le conflit sur l'aide au plus démunis au lieu de simplement montrer que le conflit est au niveau de l'intention(soit on agit tous ensemble, soit chacun défend sa vérité). Et c'est ici qu'entre en scène la notion de priorité.

Effectivement on peut avoir plusieurs intentions. Simplement je demande laquelle doit être notre priorité dans la vie: Est-ce que notre priorité doit être de défendre notre version de la vérité, ou bien est-ce que cela doit être  de participer à réduire la souffrance dans le monde(Soit en apaisant celle déjà existante, soit simplement en travaillant sur soi pour ne pas en provoquer plus) ?

Voilà, est-ce plus compréhensible dit ainsi?

Merci pour votre partage,🙏
R🙂
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 09:20

raph-222 a écrit:
Bonjour tout le monde,

Bonjour LibreMax,

J'espère avoir pu mettre de la clarté dans mes pensées, tu vas me dire ce que tu en penses:


LibreMax a écrit:
Parler de la Vértié vous gêne-t-il ? a vrai dire j'ai l'impression que c'est une idée qui ne vous plaît guère.

En gros: Oui. Je réalise qu'il y a 2 notions à mettre en avant pour clarifié mes propos, il s'agit de l'intention et des priorités.

L'intention est à mon avis la seule chose qui peut tous nous réunir: On a des points de vue et des croyances différentes puisque l'on a des religions différentes, on aussi des nationalités différentes, des partis politiques différents et sans doutes des classes sociales différentes. On est tous différents et je pense que ce serait une erreur que de chercher à ce qu'on soit tous pareilles.
 Donc à la question originel du topic originel "Que pouvons nous faire tous ensemble", la seule réponse que je vois à l'heure actuelle, c'est de définir une intention, une intention dans laquelle tout le monde puisse s'y reconnaitre.

L'intention, la volonté, c'est ce qui nous anime, ce qui nous fait agir, nous fait faire des choix et prendre des décisions dans notre vie. Donc si on a tous la même intention, on pourra tous agir dans le même but en harmonie.

L'intention pour laquelle je pense que l'on peut tous s'y reconnaître, c'est l'Amour d'autrui. L'Amour dans le sens de vouloir le bonheur de l'autre, vouloir l'aider à apaiser sa douleur, ou du moins ne pas la provoquer.

Or, là ou le problème commence:

Libremax a écrit:


Eh bien, je dirais qu'en fait, il n'y a rien de plus important, en réalité. Il y a des choses qui sont aussi importantes, mais en tant que croyant, je me dois de rendre compte de la Vérité, ou alors, ma foi est vaine.


Lorsque tu dis que le plus important doit être de rendre compte de la vérité, on a quitté l'intention d'agir tous ensemble. Pourquoi? Tout simplement parce que chacun à sa version de la vérité, donc ce n'est pas quelque chose que l'on peut faire tous ensemble.


Mon erreur:  
Mon erreur a été de focaliser le conflit sur l'aide au plus démunis au lieu de simplement montrer que le conflit est au niveau de l'intention(soit on agit tous ensemble, soit chacun défend sa vérité). Et c'est ici qu'entre en scène la notion de priorité.

Effectivement on peut avoir plusieurs intentions. Simplement je demande laquelle doit être notre priorité dans la vie: Est-ce que notre priorité doit être de défendre notre version de la vérité, ou bien est-ce que cela doit être  de participer à réduire la souffrance dans le monde(Soit en apaisant celle déjà existante, soit simplement en travaillant sur soi pour ne pas en provoquer plus) ?

Voilà, est-ce plus compréhensible dit ainsi?

Merci pour votre partage,🙏
R🙂

Bonjour,
La vraie vérité est de ne pas ce la péter comme on dit en ce croyant dire la vérité , la sienne !
L'aide au plus démunis n'a de sens que si on applique une politique basée sur la solidarité.

Quel sens donnons nous au mots "solidaire, partage, écoute, action, comprendre, "
Si chacun d'entre nous devait ce présenter aux élections présidentielles qu'elle serait la priorité du gouvernement que vous présiderai ?
Seriez vous sur d'être suivit par vos électeurs ?
La solidarité au sein d'une communauté c'est pas mal !
La solidarité entre les communautés c'est nettement mieux !
Bonne journée .

Comment lutons-nous contre l'orgueil qui nous divise ?

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 10:15

BERNARD a écrit:
raph-222 a écrit:
Bonjour tout le monde,

Bonjour LibreMax,

J'espère avoir pu mettre de la clarté dans mes pensées, tu vas me dire ce que tu en penses:




En gros: Oui. Je réalise qu'il y a 2 notions à mettre en avant pour clarifié mes propos, il s'agit de l'intention et des priorités.

L'intention est à mon avis la seule chose qui peut tous nous réunir: On a des points de vue et des croyances différentes puisque l'on a des religions différentes, on aussi des nationalités différentes, des partis politiques différents et sans doutes des classes sociales différentes. On est tous différents et je pense que ce serait une erreur que de chercher à ce qu'on soit tous pareilles.
 Donc à la question originel du topic originel "Que pouvons nous faire tous ensemble", la seule réponse que je vois à l'heure actuelle, c'est de définir une intention, une intention dans laquelle tout le monde puisse s'y reconnaitre.

L'intention, la volonté, c'est ce qui nous anime, ce qui nous fait agir, nous fait faire des choix et prendre des décisions dans notre vie. Donc si on a tous la même intention, on pourra tous agir dans le même but en harmonie.

L'intention pour laquelle je pense que l'on peut tous s'y reconnaître, c'est l'Amour d'autrui. L'Amour dans le sens de vouloir le bonheur de l'autre, vouloir l'aider à apaiser sa douleur, ou du moins ne pas la provoquer.

Or, là ou le problème commence:




Lorsque tu dis que le plus important doit être de rendre compte de la vérité, on a quitté l'intention d'agir tous ensemble. Pourquoi? Tout simplement parce que chacun à sa version de la vérité, donc ce n'est pas quelque chose que l'on peut faire tous ensemble.


Mon erreur:  
Mon erreur a été de focaliser le conflit sur l'aide au plus démunis au lieu de simplement montrer que le conflit est au niveau de l'intention(soit on agit tous ensemble, soit chacun défend sa vérité). Et c'est ici qu'entre en scène la notion de priorité.

Effectivement on peut avoir plusieurs intentions. Simplement je demande laquelle doit être notre priorité dans la vie: Est-ce que notre priorité doit être de défendre notre version de la vérité, ou bien est-ce que cela doit être  de participer à réduire la souffrance dans le monde(Soit en apaisant celle déjà existante, soit simplement en travaillant sur soi pour ne pas en provoquer plus) ?

Voilà, est-ce plus compréhensible dit ainsi?

Merci pour votre partage,🙏
R🙂

Bonjour,
La vraie vérité est de ne pas ce la péter comme on dit en ce croyant dire la vérité , la sienne !
L'aide au plus démunis n'a de sens que si on applique une politique basée sur la solidarité.

Quel sens donnons nous au mots "solidaire, partage, écoute, action, comprendre, "
Si chacun d'entre nous devait ce présenter aux élections présidentielles qu'elle serait la priorité  du gouvernement que vous présiderai ?
Seriez vous sur d'être suivit par vos électeurs ?
La solidarité au sein d'une communauté c'est pas mal !
La solidarité entre les communautés c'est nettement mieux !
Bonne journée .

Comment lutons-nous contre l'orgueil qui nous divise ?

Pour un chrétien, la solidarité doit prendre exemple sur son parcours .
Jésus était lucide , il n'a pas envoyé des émissaires dans le monde pour faire venir tous les aveugles et tous les malades de la planète .
Il a fait ce qu'il a pu sur son chemin , et soignait les gens qu'il croisait .
L'orgueil c'est de vouloir sauver la planète , alors que l'on en ai incapable .
C'est comme vouloir sauver le climat , brimer le français, augmenter l'essence , et taxer au maximum , alors que le Brésil la Chine les USA l'Afrique et la majorité des pays pollues au maximum.
Mis à part rendre la vie des français difficile , ou la ruiner , il n'y aura pas d'autres effets .
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur




Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 12:06

gerard2007 a écrit:


Pour un chrétien, la solidarité doit prendre exemple sur son parcours .
Jésus était lucide , il n'a pas envoyé des émissaires dans le monde pour faire venir tous les aveugles et tous les malades de la planète .
Il a fait ce qu'il a pu sur son chemin , et soignait les gens qu'il croisait .


Ton catéchisme est effrayant cher Gérard, le message de Jésus se bornerait alors à seulement soigner les gens qu'il croisait ? Et ensuite chacun pour soi ?


Marc 16:15

Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.


Revenir en haut Aller en bas
Simon





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 12:19

gerard2007 a écrit:
BERNARD a écrit:


Bonjour,
La vraie vérité est de ne pas ce la péter comme on dit en ce croyant dire la vérité , la sienne !
L'aide au plus démunis n'a de sens que si on applique une politique basée sur la solidarité.

Quel sens donnons nous au mots "solidaire, partage, écoute, action, comprendre, "
Si chacun d'entre nous devait ce présenter aux élections présidentielles qu'elle serait la priorité  du gouvernement que vous présiderai ?
Seriez vous sur d'être suivit par vos électeurs ?
La solidarité au sein d'une communauté c'est pas mal !
La solidarité entre les communautés c'est nettement mieux !
Bonne journée .

Comment lutons-nous contre l'orgueil qui nous divise ?

Pour un chrétien, la solidarité doit prendre exemple sur son parcours .
Jésus était lucide , il n'a pas envoyé des émissaires dans le monde pour faire venir tous les aveugles et tous les malades de la planète .
Il a fait ce qu'il a pu sur son chemin , et soignait les gens qu'il croisait .
L'orgueil c'est de vouloir sauver la planète , alors que l'on en ai incapable .
C'est comme vouloir sauver le climat , brimer le français, augmenter l'essence , et taxer au maximum , alors que le Brésil la Chine les USA l'Afrique et la majorité des pays pollues au maximum.
Mis à part rendre la vie des français difficile , ou la ruiner , il n'y aura pas d'autres effets .

La priorité ce sont les générations à venir.
Le long terme or en politique on pense avant tout à l’élection suivante.
L’éducation est la priorité.
Comme le disait Lincoln « « Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance. »
Enseigner l’esprit critique, l’Histoire, l’histoire des idées, la philosophie depuis le plus jeune âge devrait être une priorité: cela empêcherait le fanatisme et le dogmatisme.

Ta réflexion sur le climat cher Gérard est intéressante car elle pose question.
Tu expliques que Jésus a fait à son niveau en soignant les aveugles en aidant les affligés.
Pour le climat à quoi cela servirait d’avoir une politique écologique alors que de grands pays polluent?
Pas faux.
Mais cela peut aussi servir d’exemple et stimuler d’autres pays à faire de même.
C’est parce qu’il y a eu la révolution américaine puis française que d’autres pays d’autres peuples ont pu aussi se mobiliser de leur côté.
Bref tu vois que ce n’est pas si simple de dire « à quoi bon faire une taxation de l’essence si les autres pays ne le font pas »
Je dis pas pour autant qu’augmenter l’essence est une solution
C’est à discuter au niveau du peuple aussi

Enfin sur l’intention.
Le Prophète Muhammad saws disait que les actes comptent par leurs intentions.
C’est vrai aux yeux de Dieu.
La pureté de l’intention.
Mais dans les actes Pol Pot avait il de bonnes intentions?
Vouloir construire le « paradis » communiste?
C’est toujours délicat l’idée de faire le bien d’autrui voir des fois contre sa volonté
C’est l’éternel débat du fait par exemple de libérer un esclave quand il ne le veut pas, les abolitionnistes américains dans certains états du Sud des USA ont eu à faire à des esclaves qui voulaient rester avec leurs maîtres.
C’est pareil à l’échelle d’états: peut on intervenir dans un pays étranger pour libérer un peuple d’un système politique pensant que nous avons la capacité d’en établir un meilleur?
Pas sûr que l’Afghanistan justement nous montre l’efficacité du procédé.
Faire le bien d’autrui.
Mais l’Autre doit décider par lui même.
Je pourrais dire la même chose des chouans en Vendée qui d’un point de vue révolutionnaire voulait rester dans la monarchie mais eux ils aimaient leur Église et refusaient le jacobinisme triomphant...
Pas simple.
Dès lors la Règle d’or est à manier avec précaution
« Faire aux autres ce que vous aimeriez qu’on vous fasse »
J’aimerais que tous goûtent au bonheur du Paradis communiste...
Cette règle magnifique poussé à l’extrême peut se retourner contre elle.
Alors pour finir je pense que finalement la plus belle des choses est l’autocritique au final
Que cela n’empêche pas d’agir bien sûr
Mais quand Jésus dans ce moment sublime l’un des plus beau voir le plus beaux de l’Evangile pour sauver la femme adultère « qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » il renvoie chacun à ses propres failles ses propres manquements du coup à l’humanité de chacun d’entre nous à la fragilité de nos âmes.
À notre humilité.
Et en renvoyant à chacun notre humanité, notre dignité.

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 12:23

Skander a écrit:
gerard2007 a écrit:


Pour un chrétien, la solidarité doit prendre exemple sur son parcours .
Jésus était lucide , il n'a pas envoyé des émissaires dans le monde pour faire venir tous les aveugles et tous les malades de la planète .
Il a fait ce qu'il a pu sur son chemin , et soignait les gens qu'il croisait .


Ton catéchisme est effrayant cher Gérard, le message de Jésus se bornerait alors à seulement soigner les gens qu'il croisait ? Et ensuite chacun pour soi ?


Marc 16:15

Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.


Effrayant oui , mais pragmatique et Lucide .
Jésus a demandé d'enseigner aux autres nations,
Il aurait pu guerrir toutes les nations , et il ne l'a pas fait .
C'est bien pour ça qu'il n'est pas le Messie Aux yeux des juifs
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 12:27

Simon a écrit:
gerard2007 a écrit:

Pour un chrétien, la solidarité doit prendre exemple sur son parcours .
Jésus était lucide , il n'a pas envoyé des émissaires dans le monde pour faire venir tous les aveugles et tous les malades de la planète .
Il a fait ce qu'il a pu sur son chemin , et soignait les gens qu'il croisait .
L'orgueil c'est de vouloir sauver la planète , alors que l'on en ai incapable .
C'est comme vouloir sauver le climat , brimer le français, augmenter l'essence , et taxer au maximum , alors que le Brésil la Chine les USA l'Afrique et la majorité des pays pollues au maximum.
Mis à part rendre la vie des français difficile , ou la ruiner , il n'y aura pas d'autres effets .

La priorité ce sont les générations à venir.
Le long terme or en politique on pense avant tout à l’élection suivante.
L’éducation est la priorité.
Comme le disait Lincoln « « Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance. »
Enseigner l’esprit critique, l’Histoire, l’histoire des idées, la philosophie depuis le plus jeune âge devrait être une priorité: cela empêcherait le fanatisme et le dogmatisme.

Ta réflexion sur le climat cher Gérard est intéressante car elle pose question.
Tu expliques que Jésus a fait à son niveau en soignant les aveugles en aidant les affligés.
Pour le climat à quoi cela servirait d’avoir une politique écologique alors que de grands pays polluent?
Pas faux.
Mais cela peut aussi servir d’exemple et stimuler d’autres pays à faire de même.
C’est parce qu’il y a eu la révolution américaine puis française que d’autres pays d’autres peuples ont pu aussi se mobiliser de leur côté.
Bref tu vois que ce n’est pas si simple de dire « à quoi bon faire une taxation de l’essence si les autres pays ne le font pas »
Je dis pas pour autant qu’augmenter l’essence est une solution
C’est à discuter au niveau du peuple aussi

Enfin sur l’intention.
Le Prophète Muhammad saws disait que les actes comptent par leurs intentions.
C’est vrai aux yeux de Dieu.
La pureté de l’intention.
Mais dans les actes Pol Pot avait il de bonnes intentions?
Vouloir construire le « paradis » communiste?
C’est toujours délicat l’idée de faire le bien d’autrui voir des fois contre sa volonté
C’est l’éternel débat du fait par exemple de libérer un esclave quand il ne le veut pas, les abolitionnistes américains dans certains états du Sud des USA ont eu à faire à des esclaves qui voulaient rester avec leurs maîtres.
C’est pareil à l’échelle d’états: peut on intervenir dans un pays étranger pour libérer un peuple d’un système politique pensant que nous avons la capacité d’en établir un meilleur?
Pas sûr que l’Afghanistan justement nous montre l’efficacité du procédé.
Faire le bien d’autrui.
Mais l’Autre doit décider par lui même.
Je pourrais dire la même chose des chouans en Vendée qui d’un point de vue révolutionnaire voulait rester dans la monarchie mais eux ils aimaient leur Église et refusaient le jacobinisme triomphant...
Pas simple.
Dès lors la Règle d’or est à manier avec précaution
« Faire aux autres ce que vous aimeriez qu’on vous fasse »
J’aimerais que tous goûtent au bonheur du Paradis communiste...
Cette règle magnifique poussé à l’extrême peut se retourner contre elle.
Alors pour finir je pense que finalement la plus belle des choses est l’autocritique au final
Que cela n’empêche pas d’agir bien sûr
Mais quand Jésus dans ce moment sublime l’un des plus beau voir le plus beaux de l’Evangile pour sauver la femme adultère « qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » il renvoie chacun à ses propres failles ses propres manquements du coup à l’humanité de chacun d’entre nous à la fragilité de nos âmes.
À notre humilité.
Et en renvoyant à chacun notre humanité, notre dignité.

Au niveau de la pollution , la France est en avance sur beaucoup de pays .
Que la Chine Brésil Afrique usa viennent déjà se mettre à notre niveau , et l'on pourra encore demander des efforts aux Français .
Pas avant ...
Revenir en haut Aller en bas
Simon





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 12:42

gerard2007 a écrit:
Simon a écrit:


La priorité ce sont les générations à venir.
Le long terme or en politique on pense avant tout à l’élection suivante.
L’éducation est la priorité.
Comme le disait Lincoln « « Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance. »
Enseigner l’esprit critique, l’Histoire, l’histoire des idées, la philosophie depuis le plus jeune âge devrait être une priorité: cela empêcherait le fanatisme et le dogmatisme.

Ta réflexion sur le climat cher Gérard est intéressante car elle pose question.
Tu expliques que Jésus a fait à son niveau en soignant les aveugles en aidant les affligés.
Pour le climat à quoi cela servirait d’avoir une politique écologique alors que de grands pays polluent?
Pas faux.
Mais cela peut aussi servir d’exemple et stimuler d’autres pays à faire de même.
C’est parce qu’il y a eu la révolution américaine puis française que d’autres pays d’autres peuples ont pu aussi se mobiliser de leur côté.
Bref tu vois que ce n’est pas si simple de dire « à quoi bon faire une taxation de l’essence si les autres pays ne le font pas »
Je dis pas pour autant qu’augmenter l’essence est une solution
C’est à discuter au niveau du peuple aussi

Enfin sur l’intention.
Le Prophète Muhammad saws disait que les actes comptent par leurs intentions.
C’est vrai aux yeux de Dieu.
La pureté de l’intention.
Mais dans les actes Pol Pot avait il de bonnes intentions?
Vouloir construire le « paradis » communiste?
C’est toujours délicat l’idée de faire le bien d’autrui voir des fois contre sa volonté
C’est l’éternel débat du fait par exemple de libérer un esclave quand il ne le veut pas, les abolitionnistes américains dans certains états du Sud des USA ont eu à faire à des esclaves qui voulaient rester avec leurs maîtres.
C’est pareil à l’échelle d’états: peut on intervenir dans un pays étranger pour libérer un peuple d’un système politique pensant que nous avons la capacité d’en établir un meilleur?
Pas sûr que l’Afghanistan justement nous montre l’efficacité du procédé.
Faire le bien d’autrui.
Mais l’Autre doit décider par lui même.
Je pourrais dire la même chose des chouans en Vendée qui d’un point de vue révolutionnaire voulait rester dans la monarchie mais eux ils aimaient leur Église et refusaient le jacobinisme triomphant...
Pas simple.
Dès lors la Règle d’or est à manier avec précaution
« Faire aux autres ce que vous aimeriez qu’on vous fasse »
J’aimerais que tous goûtent au bonheur du Paradis communiste...
Cette règle magnifique poussé à l’extrême peut se retourner contre elle.
Alors pour finir je pense que finalement la plus belle des choses est l’autocritique au final
Que cela n’empêche pas d’agir bien sûr
Mais quand Jésus dans ce moment sublime l’un des plus beau voir le plus beaux de l’Evangile pour sauver la femme adultère « qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » il renvoie chacun à ses propres failles ses propres manquements du coup à l’humanité de chacun d’entre nous à la fragilité de nos âmes.
À notre humilité.
Et en renvoyant à chacun notre humanité, notre dignité.

Au niveau de la pollution , la France est en avance sur beaucoup de pays .
Que la Chine Brésil Afrique usa viennent déjà se mettre à notre niveau , et l'on pourra encore demander des efforts aux Français .
Pas avant ...

Pour être en avance il faudrait surtout ne pas autant adhérer à l’ultra libéralisme financier à l’accumulation des richesses que pour quelques uns et penser à une société de la sobriété heureuse.
Un ultra riche est souvent un gros pollueur
Un homme a t’il besoin de gagner 10 fois plus qu un autre?
Mais en disant cela faut que je fasse attention de ne pas vouloir instaurer le « Paradis » communiste
A la différence que c’est au peuple de décider des inégalités et de l’équilibre entre les salaires les patrimoines de chacun
Mais bon après les riches partiront de France?
C’est l’éternel problème
Mais j’ai toujours du mal à me dire que certaines personnes sur cette Terre gagne en une heure ce que d’autres mettent toute une vie à gagner
J espère du moins que les 1% les plus riches sont des philanthropes et ne passent pas leur temps à vouloir encore plus accumuler
Mais si leurs intentions est de faire croître leur entreprise mais pas leur fortune personnelle...
Encore une histoire d’intention 😉
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 12:49

Simon a écrit:
gerard2007 a écrit:

Au niveau de la pollution , la France est en avance sur beaucoup de pays .
Que la Chine Brésil Afrique usa viennent déjà se mettre à notre niveau , et l'on pourra encore demander des efforts aux Français .
Pas avant ...

Pour être en avance il faudrait surtout ne pas autant adhérer à l’ultra libéralisme financier à l’accumulation des richesses que pour quelques uns et penser à une société de la sobriété heureuse.
Un ultra riche est souvent un gros pollueur
Un homme a t’il besoin de gagner 10 fois plus qu un autre?
Mais en disant cela faut que je fasse attention de ne pas vouloir instaurer le « Paradis » communiste
A la différence que c’est au peuple de décider des inégalités et de l’équilibre entre les salaires les patrimoines de chacun
Mais bon après les riches partiront de France?
C’est l’éternel problème
Mais j’ai toujours du mal à me dire que certaines personnes sur cette Terre gagne en une heure ce que d’autres mettent toute une vie à gagner
J espère du moins que les 1% les plus riches sont des philanthropes et ne passent pas leur temps à vouloir encore plus accumuler
Mais si leurs intentions est de faire croître leur entreprise mais pas leur fortune personnelle...
Encore une histoire d’intention 😉
Enfin un peu de lucidité .
Ta tout compris le monde est ainsi fait .
Bill Gates qui me faisait mauvaise impression , a regagné mon estime , il œuvre pour l'humanité , notamment en essayant de sauver des millions d'enfants .
Tout est si complexe ..
Revenir en haut Aller en bas
Simon





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 12:55

gerard2007 a écrit:
Simon a écrit:


Pour être en avance il faudrait surtout ne pas autant adhérer à l’ultra libéralisme financier à l’accumulation des richesses que pour quelques uns et penser à une société de la sobriété heureuse.
Un ultra riche est souvent un gros pollueur
Un homme a t’il besoin de gagner 10 fois plus qu un autre?
Mais en disant cela faut que je fasse attention de ne pas vouloir instaurer le « Paradis » communiste
A la différence que c’est au peuple de décider des inégalités et de l’équilibre entre les salaires les patrimoines de chacun
Mais bon après les riches partiront de France?
C’est l’éternel problème
Mais j’ai toujours du mal à me dire que certaines personnes sur cette Terre gagne en une heure ce que d’autres mettent toute une vie à gagner
J espère du moins que les 1% les plus riches sont des philanthropes et ne passent pas leur temps à vouloir encore plus accumuler
Mais si leurs intentions est de faire croître leur entreprise mais pas leur fortune personnelle...
Encore une histoire d’intention 😉
Enfin un peu de lucidité .
Ta tout compris le monde est ainsi fait .
Bill Gates qui me faisait mauvaise impression , a regagné mon estime , il œuvre pour l'humanité , notamment en essayant de sauver des millions d'enfants .
Tout est si complexe ..

Et oui tout est si complexe
L’Amour par exemple si simple est difficile quand l’autre ne veut pas de notre amour
Encore une fois devoir faire face à un esclave qui refuse d’être libéré ou un clochard qui ne veut pas être aidé
Appréhender la Force est complexe
Foi de Jedi
(Humour autodérision qui est une forme d’autocritique 😂)
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur




Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 13:09

gerard2007 a écrit:
Skander a écrit:


Ton catéchisme est effrayant cher Gérard, le message de Jésus se bornerait alors à seulement soigner les gens qu'il croisait ? Et ensuite chacun pour soi ?


Marc 16:15

Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.


Effrayant oui , mais pragmatique et Lucide .
Jésus a demandé d'enseigner aux autres nations,
Il aurait pu guerrir toutes les nations , et il ne l'a pas fait .
C'est bien pour ça qu'il n'est pas le Messie Aux yeux des juifs

Pragmatique et lucide dis-tu ?

Tu fais de Jésus une personne égoïste pour le moins et ignorante des misères autour de lui alors qu'il était certainement la personne la plus lucide mais aussi la plus généreuse.

Et puis ta remarque qu'il ne soit pas le Messie aux yeux des Juifs n'a rien à voir, si une personne reste sceptique devant la guérison miraculeuse d'un aveugle c'est que c'est cette personne qui est aveugle. Si la plupart des Juifs de son époque sont restés aveugles devant ses miracles beaucoup d'autres ont reconnu en lui le Messie et c'est par eux que le christianisme s'est propagé dans le monde connu d'alors.

Ce ne sont pas des arguments qui volent haut cher Gérard.
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

Libremax



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 15:54

raph-222 a écrit:
Lorsque tu dis que le plus important doit être de rendre compte de la vérité, on a quitté l'intention d'agir tous ensemble. Pourquoi? Tout simplement parce que chacun à sa version de la vérité, donc ce n'est pas quelque chose que l'on peut faire tous ensemble.


Mon erreur:  
Mon erreur a été de focaliser le conflit sur l'aide au plus démunis au lieu de simplement montrer que le conflit est au niveau de l'intention(soit on agit tous ensemble, soit chacun défend sa vérité). Et c'est ici qu'entre en scène la notion de priorité.

Effectivement on peut avoir plusieurs intentions. Simplement je demande laquelle doit être notre priorité dans la vie: Est-ce que notre priorité doit être de défendre notre version de la vérité, ou bien est-ce que cela doit être  de participer à réduire la souffrance dans le monde(Soit en apaisant celle déjà existante, soit simplement en travaillant sur soi pour ne pas en provoquer plus) ?

Voilà, est-ce plus compréhensible dit ainsi?

bonjour raph-222,
vous êtes très compréhensible, car si je puis me permettre, vous répétez la même chose depuis le début :
Selon vous, il faudrait absolument mettre une vertu, une disposition de vie, en priorité sur toutes les autres (que ce soit pour des raisons de temps, d'argent, d' "intention" ...).
Et pour vous, la vertu que vous voudriez voir mise en priorité avant toute autre, c'est la compassion, l'action solidaire, l'Amour d'autrui, bref : la charité.

Et parler de la Vérité (et de son importance au même titre que la charité) vous gêne, parce que pour vous, cela va à l'encontre de votre paradigme, qui veut qu'il y ait forcément une seule priorité, et qu'en plus, le choix de la Vérité ne faciliterait pas vraiment l'exercice de la charité.

Je vais donc tenter de redire moi aussi la même chose, avec d'autres mots : je ne suis pas d'accord avec vous, je ne crois pas qu'il faille une seule priorité dans nos vies, je crois qu'il y a des vertus absolues qui sont irréductibles les unes aux autres, complémentaires et d'égales importances.
Je crois que même si tous ensembles, toutes convictions confondues, nous pouvons et nous devons exercer la charité dans la concorde et le souci du bien commun, nous pouvons aussi témoigner de nos fois respectives, les enseigner et les défendre si elles sont menacées dans le même souci de respect du bien commun.

Comme je vous l'écrivais plus haut, l'homme a d'abord besoin de manger et de dormir, et en ce sens, c'est une priorité. Mais comme le dit la Bible, "l'homme ne se nourrit pas seulement de pain, mais aussi de la Parole de Dieu", ce qui signifie que l' homme a des aspirations plus profondes que ses seules conditions matérielles d'existence. Il a aussi des aspirations sociales, mais aussi spirituelles, auxquelles l'exercice de la charité doit pouvoir répondre tout autant que le seul désir de "réduire sa souffrance".

_
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 02 Oct 2021, 17:48

Skander a écrit:
gerard2007 a écrit:


Pour un chrétien, la solidarité doit prendre exemple sur son parcours .
Jésus était lucide , il n'a pas envoyé des émissaires dans le monde pour faire venir tous les aveugles et tous les malades de la planète .
Il a fait ce qu'il a pu sur son chemin , et soignait les gens qu'il croisait .


Ton catéchisme est effrayant cher Gérard, le message de Jésus se bornerait alors à seulement soigner les gens qu'il croisait ? Et ensuite chacun pour soi ?


Marc 16:15

Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.




Donner a manger aide sur le moment celui qui a faim.
Lui donner du travail pour qu'il puisse vivre dignement lui et sa famille c'est nettement mieux .
Pas Vrai ?
Le monde ne peut vivre dignement que si on partage les taches et les bénéfices des taches.
Est-ce faire de la politique et ne pas en parler ?

Dieu dit l'Homme gagnera son pain a la sueur de son front !
Comment faut-il réagir en tant que croyant quand on supprime le travail a certains pour que d'autre gagnent plus ?
Un Être HUMAIN digne est un être Humain qui a et donne un travail digne avec un revenu digne pour vivre lui et sa famille.
Pourquoi trois ou quatre maisons quand il y a des S D F sous les ponts ou dans la rue ?

Une Humanité rentable est une Humanité qui sait partager et non regarder son compte en banque. et la rentabilité de ses actions.

Il parait que de dire cela c'est de la politique et bien c'est tant mieux!
Nos relations, nos discutions, nos avis, sont tous politiques.

Définissons entre nous le mot politique avant d'interdire l'emploi de ce mot.

Nous vivons essentiellement Politique !

Être charitable entre nous est-ce politique ?
Moi je dis Oui car être charitable c'est agir au sein de l'humanité pour qu'elle soit le plus viable possible pour tous.
Nous sommes tous pour la liberté de donner son avis en respectant la liberté des avis contradictoires.

Critiquer contre les injustice et ce complaire dans l'injustice en soutenant des dictateurs ne royez-vous pas qu'on fonce contre unmur qui s'appelle l'hypocrisie.

OUI ! Que veut dire "Politique" Que veut dire "Hypocrisie "que veut dire "Fatalisme"
Le fataliste est celui qui est fainéant et ne fait rien devant une injustice.
Revenir en haut Aller en bas
raph-222





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyDim 03 Oct 2021, 11:45

Bonjour tout le monde,

Bonjour LibreMax,


LibreMax a écrit:
bonjour raph-222,
vous êtes très compréhensible, car si je puis me permettre, vous répétez la même chose depuis le début :
Selon vous, il faudrait absolument mettre une vertu, une disposition de vie, en priorité sur toutes les autres (que ce soit pour des raisons de temps, d'argent, d' "intention" ...).
Et pour vous, la vertu que vous voudriez voir mise en priorité avant toute autre, c'est la compassion, l'action solidaire, l'Amour d'autrui, bref : la charité.

Et parler de la Vérité (et de son importance au même titre que la charité) vous gêne, parce que pour vous, cela va à l'encontre de votre paradigme, qui veut qu'il y ait forcément une seule priorité, et qu'en plus, le choix de la Vérité ne faciliterait pas vraiment l'exercice de la charité.


Oui, je suis d'accord avec ta reformulation, donc je confirme que tu m'as bien compris. Du coup, désolé si je me suis répété pour rien.:sweat_smile:



LibreMax a écrit:
Je crois que même si tous ensembles, toutes convictions confondues, nous pouvons et nous devons exercer la charité dans la concorde et le souci du bien commun, nous pouvons aussi témoigner de nos fois respectives, les enseigner et les défendre si elles sont menacées dans le même souci de respect du bien commun.

Le point que je pense avoir compris, c'est que pour toi charité et témoignage ont la même priorité. Est-ce correcte?

Le point que je n'ai pas compris par contre, c'est que pour toi agir tous ensemble et défendre la vérité ne sont pas conflictuels? Je ne comprends pas comment ce fait-il que ces 2 intentions ne soient pas antagonistes sachant que les conflits créer par les défenseurs des différentes version de la vérité sont si intenses et si fréquents que cela à donné naissance au terme "Guerre de religion".

 Je tiens d'ailleurs à rajouté une précision: Je suis d'accord que charité et vérité ne sont pas antagoniste. On peut très bien faire les 2 sans problèmes. Peut être pas au même moment, toujours est-il l'un n'empêche pas l'autre. (C'était sur tout ce point que je voulais préciser en me répétant.)

Là ou selon moi il y a un antagonisme, c'est entre agire ensemble et défendre la vérité. Pourquoi? Tout simplement parce que 80% des débats intereligieux se terminent sur un conflit.

Donc ce que j'ai due mal à comprendre, c'est comment peut-on trouver la motivation de travailler avec quelqu'un avec qui on a passé la veille à se disputer au sujet de la vérité?

De base, trouver la motivation pour faire des efforts pour participer à une action charitable, c'est pas évident, alors si en plus il faut le faire avec quelqu'un avec qui tu ne t'entends pas, ça me parait bien compliqué.


Et donc mon problème, qui je le rappelle n'est qu'une impression et non une affirmation, j'en parle une uniquement pour que l'on m'éclaire là-dessus, mon problème c'est que j'ai l'impression que défendre sa vérité ne donne pas envie aux autres de venir agir ensemble avec nous. J'ai plutôt l'impression que ça les fait fuire.


 Donc pour dissiper cette impression qui, si je t'ai bien compris, est erroné selon-toi, puis-je te poser les questions suivantes?:

 Est-ce que témoigner ta foi et défendre ta version de la vérité t'as permit de te rapprocher et de mieux t'entendre avec des musulmans? (Je prends les musulmans comme exemple mais on pourrait citer n'importe quel non-chrétiens.)

 Est-ce qu'écouter un musulman défendre sa version de la vérité t'as déjà donné envie de travailler avec lui?


Merci pour votre partage!🙏
R🙂
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

Libremax



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyDim 03 Oct 2021, 14:55

raph-222 a écrit:
Le point que je n'ai pas compris par contre, c'est que pour toi agir tous ensemble et défendre la vérité ne sont pas conflictuels? Je ne comprends pas comment ce fait-il que ces 2 intentions ne soient pas antagonistes sachant que les conflits créer par les défenseurs des différentes version de la vérité sont si intenses et si fréquents que cela à donné naissance au terme "Guerre de religion".

Bonjour raph-22,
je crois profondément que le témoignage de la foi peut se faire, précisément en toute charité. Même si le croyant croit en la Vérité, celle-ci ne lui appartient pas et ne dépend pas de lui. Elle est donc à donner, à offrir, dans la charité la plus humble, et non à imposer comme une arme ou comme un chantage.
Je témoigne de ma foi, mais tu peux la recevoir, ou la refuser. Tu es libre.

Je peux très bien vivre et travailler avec des personnes qui n''ont pas la même foi que moi. Ce genre de choses arrive dans de nombreux endroits, ça ne pose pas de problème, et c'est même très beau. Quand je parlais de "défendre" ma foi, il ne s'agissait pas d'en parler avec violence. J'ai juste utilisé ce terme pour évoquer les cas où elle pouvait être menacée, et cela peut recouvrir beaucoup de formes : il peut s'agir uniquement de donner des indications à quelqu'un qui se trompe sur elle. Bien sûr, si des fanatiques viennent détruire mes temples, mes textes, ma liberté de culte, alors il est normal de chercher à défendre ma foi contre eux.

Vous dites que "80% des débats interreligieux se terminent sur un conflit". Là encore, où trouvez-vous ce chiffre ? Il est certain qu'il peut y avoir des conflits dans les débats religieux, mais hélas, c'est la nature de l'homme. En ce qui concerne la défense de leurs bien matériel, vous savez bien que les conflits sont permanents. Les conflits ne dépendent pas de la vertu exercée, (en l'occurrence, charité ou témoignage), mais bien de la disposition de coeur de l'homme vis à vis de ses échanges. Vous trouverez des conflits tout aussi bien au sein même des organisations humanitaires (et pour des raisons autres que religieuses).
Et ma foi, il m'arrive de me chamailler avec un collègue sur des questions politiques par exemple, et pourtant de continuer à travailler avec lui avec plaisir.

Citation :
De base, trouver la motivation pour faire des efforts pour participer à une action charitable, c'est pas évident, alors si en plus il faut le faire avec quelqu'un avec qui tu ne t'entends pas, ça me parait bien compliqué.

Mais vous touchez là un point bien fondamental. La charité demande en effet un réel effort sur soi et sur le monde. Il faut se lever tôt, et il faut accueillir celui qui ne vit pas comme moi. Eh bien c'est exactement la même chose, et finalement cela se confond totalement, avec le témoignage de sa foi. Il faut être capable d'accepter que mon frère ou ma soeur ne pensent pas comme moi, de leur donner ce que j'ai, et de les laisser faire ce qu'ils en veulent.

Citation :
 Est-ce que témoigner ta foi et défendre ta version de la vérité t'as permit de te rapprocher et de mieux t'entendre avec des musulmans? (Je prends les musulmans comme exemple mais on pourrait citer n'importe quel non-chrétiens.)

Est-ce qu'écouter un musulman défendre sa version de la vérité t'as déjà donné envie de travailler avec lui?

Oui, je le crois !
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

Libremax



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyDim 03 Oct 2021, 20:11

Jeanmichel a écrit:

Il y a une vérité avec majuscule ? pourra tu développer cette idée ?
aimez vous les uns les autres comme moi je vous ai aimé  le pronom vous à qui renvoie ? aux chrétiens n'est-ce pas ? est-cela un amour digne de toute l'humanité ou un amour égoïste

Bonjour Jeanmichel,

on peut mettre un V majuscule à Vérité dans la mesure où on parle de la Vérité qu'on croit une et absolue (même si on ne la connaît pas totalement), et en plus, si elle se confond avec Dieu qui est personnel.

"Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés" est un commandement ouvert. Bien sûr, il s'adresse aux disciples du Christ, mais on ne peut pas comprendre cette phrase sans comprendre le reste de l'Evangile qui veut s'adresser à tous les hommes, sans distinction. Ainsi les chrétiens ne peuvent pas ne pas aimer ceux qui ne le sont pas (il est même demandé d'aimer leurs ennemis...).
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyLun 04 Oct 2021, 05:48

Libremax a écrit:
Jeanmichel a écrit:

Il y a une vérité avec majuscule ? pourra tu développer cette idée ?
aimez vous les uns les autres comme moi je vous ai aimé  le pronom vous à qui renvoie ? aux chrétiens n'est-ce pas ? est-cela un amour digne de toute l'humanité ou un amour égoïste

Bonjour Jeanmichel,

on peut mettre un V majuscule à Vérité dans la mesure où on parle de la Vérité qu'on croit une et absolue (même si on ne la connaît pas totalement), et en plus, si elle se confond avec Dieu qui est personnel.

"Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés" est un commandement ouvert. Bien sûr, il s'adresse aux disciples du Christ, mais on ne peut pas comprendre cette phrase sans comprendre le reste de l'Evangile qui veut s'adresser à tous les hommes, sans distinction. Ainsi les chrétiens ne peuvent pas ne pas aimer ceux qui ne le sont pas (il est même demandé d'aimer leurs ennemis...).

Ce commandement s'adresse à toute l'humanité puisque Jésus dit aussi allez enseigner et baptisé....
Le Chrétiens est chrétien que si il applique cette VERITE que Jésus nous enseigne.
Jésus, Un Chrétien ne peut pas précher la vengeance.
Ci le chrétien prêche la vengeance il ne peut pas ce qualifier de Chrétien.
Jésus dit aussi :" pardonne leur car il ne savent pas ce qu'ils font:" VERITE d'AMOUR ce propos de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
raph-222





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyLun 04 Oct 2021, 07:08

Bonjour tout le monde,

LibreMax a écrit:

Raph-222 a écrit:
Est-ce que témoigner ta foi et défendre ta version de la vérité t'as permit de te rapprocher et de mieux t'entendre avec des musulmans? (Je prends les musulmans comme exemple mais on pourrait citer n'importe quel non-chrétiens.)

Est-ce qu'écouter un musulman défendre sa version de la vérité t'as déjà donné envie de travailler avec lui?

Oui, je le crois !


Est-ce que les musulmans qui suivent ce topic peuvent confirmer que lorsqu'un chrétien témoigne sa foi et défend sa version de la vérité, ça vous permet de vous sentir plus proche de lui? Et inversement, est-ce que vous ressentez que les chrétiens se rapprochent de vous lorsque vous témoignez votre foi musulmane?
Si vous le confirmez c'est excellent!👍👍👍

Comme ça le problème est réglé. Dans mon expérience personnelle 80% des débats  interreligieux auxquels j'ai assisté ont mal fini, mais si vous confirmez que pour vous c'est différents, c'est donc que mon expérience n'est pas représentative et auquel cas  je n'ai plus rien à redire sur ce point.


Merci pour votre partage.🙏
R🙂
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyLun 04 Oct 2021, 15:54

raph-222 a écrit:
Bonjour tout le monde,

LibreMax a écrit:



Oui, je le crois !


Est-ce que les musulmans qui suivent ce topic peuvent confirmer que lorsqu'un chrétien témoigne sa foi et défend sa version de la vérité, ça vous permet de vous sentir plus proche de lui? Et inversement, est-ce que vous ressentez que les chrétiens se rapprochent de vous lorsque vous témoignez votre foi musulmane?
Si vous le confirmez c'est excellent!👍👍👍

Comme ça le problème est réglé. Dans mon expérience personnelle 80% des débats  interreligieux auxquels j'ai assisté ont mal fini, mais si vous confirmez que pour vous c'est différents, c'est donc que mon expérience n'est pas représentative et auquel cas  je n'ai plus rien à redire sur ce point.


Merci pour votre partage.🙏
R🙂

Tous les débats interreligieux ne ce passe pas mal.
Sauf si la discutions est faite par des gens bornés qui n'écoute queux mêmes et veulent par tous les moyens imposer leur propre version en jetant l'anathème sur tout ce qui n'est pas de leur avis.
Entre musulmans et chrétiens il a des point d'choppement qui ne ce règle pas par la discussion .
Quand l'un ou l'autre vous balance àla figure que seul L'Islam, ou seul le christianisme, ou seul le judaïsme permet d'entrer au paradis de Dieu il est sur qu'il y aura un clache au cour de la discussion.
Mettons- nous dans le cervelle une fois pour toute que nous ne sommes pas propriétaire deu paradis et que ce n'est pas aux humains de dire qui aura la chance d'être admis au paradis.
Le Paradis est Open pour tous ceux qui au yeux de Dieu mérite d'y entrer.
Ceci dit Dieu exige de l'humanité , pas seulement des croyants que nous nous aimions les lun les autres pour qu'on puisse dire en VERITE qu'on aime Dieu.
Que l'on soit grand, petit, beau, moche, spirituel, courageux morfle, le paradis est ce que nous conseil Dieu.
Un proverbe chinois dit : Ce n'est pas le doigt qui indique la direction pour atteindre le but mais le but lui même:"
On passe trop de temps sur le paraitre en oubliant d'Être.

Un juif, un chrétien, un musulman vive la charité et le partage de l'Amour que Dieu souhaite que nous vivions lequel des trois entrera au paradis ?
Qu'on ne me réponde pas que c'est seulement un seul des trois car celui qui aurait une telle réponse est un égoïste vaniteux.

On ne tue pas par Amour on donne sa Vie par Amour comme l'a fait JESUS .
Par Amour on pardonne , on ne ce venge pas !
Le véritable AMOUR n' a que faire des langues, des coutumes humaines, de la bouffe et des fringues qu'on porte !
On ne discute pas sur l'Amour on le vit entre nous !
Mais reconnaissons que Vivre l'Amour comme Dieu le souhaite n'est pas chose aisée .
Cela demande un effort de tout a chacun .
Il serait temps de s'y mettre .

Le dialogue entre les divers religions du livre comme on dit peut ce faire sans heurts si nous le voulons et souhaitons .

Ce n'est pas en détruisant les mosquées, les églises, les synagogues qu'on y arrivera.

Ou sont les actions communes qui prouveraient à l'humanité que Dieu existe réellement et qu'il est l'AMOUR parfait ?

On prépare les guerres futures par pure vanité .
Est-ce le massage de Dieu pour VIVRE L'AMOUR QU'IL NOUS DONNE À PARTAGER ,
Regardons autour de et en nous ci l'AMOUR DIVIN est bien vécu ?

Ce qui a poussé l'Humanité à mettre JESUS sur une croix c'est le manque d'AMOUR entre nous !

L'humanité n'est pas parfaite , L'ESPRIT DE DIEU NOUS AIDE POUR QU'ELLE SOIT LA PLUS PARFAITE POSSIBLE.
La Bible, Le Coran, La Thora ne sont pas des livres pour seulement remplir les rayons de nos bibliothéque.
Allez ! Un peut de nerf ensemble S V P.
Regardons, Lisons, Comprenons, Agissons ! Cela fait un grand bien à nos neurones .
Qui de nous tous serra le premier ? Ce n'est pas à L'homme de répondre Tant qu'il est mortel actuellement .

On ce dit Bon Courage , on n'a qu'une vie ici bas !

Bonne soirée ,


Revenir en haut Aller en bas
raph-222





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyMar 05 Oct 2021, 06:49

Bonjour tout le monde,

Merci Bernard pour tes encouragements à agir tous ensemble. 🙏

Beaucoup de chrétiens se sont exprimés, donc il ne reste plus qu'à connaître le point de vue des autres communautés.

R🙂
Revenir en haut Aller en bas
raph-222





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyDim 10 Oct 2021, 11:00

Bonjour tout le monde,

Personne d'autre ne veut partager son expérience?

La question était la suivante:

Est-ce que les débats intereligieux vous permettent de développer votre amour des croyants des autres religions, de vous sentir aimer par eux, et si oui, cela vous donne t'il envie de mettre en place une action intercommunautaire tel que l'aide aux plus démunis?


Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 2129354088 pour votre partage.
R🙂
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyDim 10 Oct 2021, 12:24

raph-222 a écrit:
Bonjour tout le monde,

Personne d'autre ne veut partager son expérience?

La question était la suivante:

Est-ce que les débats intereligieux vous permettent de développer votre amour des croyants des autres religions, de vous sentir aimer par eux, et si oui, cela vous donne t'il envie de mettre en place une action intercommunautaire tel que l'aide aux plus démunis?


Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 2129354088  pour votre partage.
R🙂


Le débat inter religieux peux aider et développer chez les croyants Juifs, Chrétiens, Musulmans l'esprit de ce connaitre entre nous ,de ce respecter, de s'aimer.
Si chacun reste campé sur ses positions et regarde le monde de haut, avec des œillères et un esprit mesquin de prétention et vanité il n'y aura jamais de coordination entre nous pur satisfaire l'ESRIT DE DIEU AMOUR PARTAGÈ entre nous!

On ne peut pas discuter sainement quand on ne ce connait pas ou refuse de ce connaitre.

HORS-SUJET/CB
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyDim 10 Oct 2021, 12:59

raph-222 a écrit:
Bonjour tout le monde,

Personne d'autre ne veut partager son expérience?

La question était la suivante:

Est-ce que les débats intereligieux vous permettent de développer votre amour des croyants des autres religions, de vous sentir aimer par eux, et si oui, cela vous donne t'il envie de mettre en place une action intercommunautaire tel que l'aide aux plus démunis?


Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 2129354088  pour votre partage.
R🙂

Ça dépend peut-être des personnes mon cher Raph.

Je voudrais parler de l'expérience allemande que j'ai vécu en 2015 lorsque Merckel a annoncé qu'elle ouvrirait les portes de l'Allemagne à un million de réfugiés Syriens.

Dans toute l'Allemagne il y a eu un immense élan de solidarité de la part de gens qui n'avaient jamais discuté avec un Arabe ou un Musulman. Des gens se sont proposés pour enseigner l'allemand d'autres pour retaper de vieux appartements, fournir des meubles, de la vaisselle, spontanément de nombreuses familles allemandes ont parrainé une famille syrienne, les ont accompagnés chez le médecin, ou à la mairie pour des formalités.
Les voix qui se sont élevées contre, il y en a eu, étaient surtout situées dans l'ex-RDA.

Et tout cela sans discussions préalables, ni appartenance religieuse, les athées ont participé comme les croyants.





Revenir en haut Aller en bas
raph-222





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyLun 11 Oct 2021, 06:57

Bonjour tout le monde,

Merci Bernard et Cailloubleu pour vos témoignages.🙏

Ce serait bien maintenant d'avoir l'avis des autres communautés.

Comme dis dans le sujet originel, dans agir ensemble, il y a l'idée de le faire ensemble. 😅

Donc si il n'y a qu'une communauté qui participe, on n'est pas vraiment ensemble.

Donc si les frères et sœurs des autres religions et communautés pouvaient nous donner leurs avis et témoignages sur la question cela nous permettra d'être vraiment tous ensemble.

Merci pour votre partage.🙏
R🙂
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyLun 11 Oct 2021, 12:32

raph-222 a écrit:
Bonjour tout le monde,

Merci Bernard et Cailloubleu pour vos témoignages.🙏

Ce serait bien maintenant d'avoir l'avis des autres communautés.

Comme dis dans le sujet originel, dans agir ensemble, il y a l'idée de le faire ensemble. 😅

Donc si il n'y a qu'une communauté qui participe, on n'est pas vraiment ensemble.

Donc si les frères et sœurs des autres religions et communautés pouvaient nous donner leurs avis et témoignages sur la question cela nous permettra d'être vraiment tous ensemble.

Merci pour votre partage.🙏
R🙂
Puisqu'aucune personne de ma communauté ne t'a répondu , je répondrai parce que je t'aime bien et que le silence peut parfois être ressenti comme du mépris .
Tu dissocies des éléments qui n'ont pas à être dissocié . Il y ' a pas le materialisme d'un coté et de l'autre le spirituel , les deux vont Ensemble . Il y a toujours l'objet et le Sentiment que l'on a pour l'objet . Venir en Aide ne signifie pas de lui apporter du matériel , mais c'est aussi lui apporter de la chaleur et quelquefois il ne suffit que d'un bonjour pour voir chez la personne habituellement méprisée pour sans manque de matériel , esquissée un sourire et parfois même un serrage de main . Nous sommes plus de 7 milliards , nos Technologies nous permettent d'échanger à travers le monde , et pourtant nous nous sentons seuls à parler à notre animal domestique et se disant qu'il est le seul à nous comprendre réellement .

Parce que l'échange c'est aussi l'écoute et pas seulement une prise de parole . Pour pallier à cette solitude il y a le dialogue . Pour dialoguer il faut être au moins deux . Donc non le dialogue inter-religieux est aussi un acte de Charité , une Aide apportée et une aumône . En arabe il y a la zakat mais la traidtion (qui est souvent mise à mal par ceux qui ont une Vision superficielle) utilise souvent le terme de sadaqa que l'on peut traduire par don , cadeau ..; mais dans la racine du terme il a le sens de vérité .
La vérité est une sadaqa et le sourire est une autre sadaqa . Le sourire authentique vient du Coeur , c'est une Expression que l'on ne peut maquiller facilement , on décèle vite le faux . Or pour que ce sourire vienne du Coeur il est impératif de ne pas avoir à l'esprit que ce que l'on donne n'est pas une Diminution ou que celui à qui l'on donne ne mérite pas . C'est pour cela que dans nos religions respectives , il y a tout un travail spirituel et humaniste qui consiste à considérer le don comme une Augmentation et jamais comme un retranchement .
Celui que l'on Aide n'est personne d'autre que nous . Nous avons du mal à comprendre cette contradiction d'un Point de vue rationnel , ce qui piqque la curiosité et c'est ce qui pousse à savoir comment une Diminution peut elle apporter de la joie . Ce qui créé un dialogue Avec des paroles de vérités .

Les conflits idéologiques , politiques ne sont pas des conflits religieux . D'un Point de vue religieux et spirituel , il n' y a ni haine ni volonté de combattre ce qui rend l'autre joyeux et ce qui donne un sens à sa vie . Il y a combat et inimitié lorsqu'il n' y a plus de Coeur et plus de sourire . Il y a conflit lorsqu'il y a égo et Sentiment de supériorité . Cet égo et ce Sentiment de supériorité sont pourtant les fléaux et les origines de tout les vices condamnées par les deux religions . On comprend dès lors que lorsqu'il n' y a plus de spiritualité et que seul l'objet compte en lui même , il y a alors conflit .

Venir en Aide aux pauvres , aux plus démunis ... n'est pas un but en soi . Les deux religions nous apprennent qu'au contraire c'est l'abondance et la suffisance qui sont à combattre puisque ce sont eux qui flattent notre égo et qui nous font croire une supériorité matérelle . Le pauvre est bien plus proche du divin que le nanti . Le pauvre n'a rien à protéger d'un Point de vue matériel contrairement au nanti . Lorsque l'on arrive à constater que les adeptes des deux religions en arive à mépriser l'Homme pour du matériel alors on peut dire qu'il n'ya pas de dialogue et donc pas de sourire ni de cadeaux(sadaqa) .

Les religions nous apprennent au contraire à se satisfaire de ce que l'on a . D'ailleurs une Tradition relate que la satsifaction n'est rien d'autre que d'avoir la même réaction Suite à une Augmentation ou une Diminution .
Donc non le dialogue inter-religieux authentique n'est certainement pas une contrainte .
Si Jésus a oté les oeillères des hommes vis à vis de la souffrance , le coran a donné des droits aux pauvres sur les riches et les puissants .

Mais puisque nous restons sourds à ces appels , on ne peut dire que le dialogue est une contrainte puisque c'est ce dialogue qui est sensé éveillé notre Empathie qui est inscrit littéralement dans nos gènes . Si cela ne se fait pas c'est qu'il n' y a plus de spiritualité dans nos croyances .

Je prend mon expérience personnelle , c'est bien dans le Cours de dialogue-interreligieux que j'ai pris conscience de la formidable Empathie chrétienne , de la spiritualité ¨du judaïsme et de la haute morale bouddhiste . C'est bien à travers la souffrance que j'ai pu apprendre à nuancer mes jugements sur ceux qui n'ont pas la même confession que moi . et c'est bien parce que des membres d'une Religion arrivent à s'opposer à des coreligionnaires pour prendre la défense d'un membre d'une autre Religion que l'on comprend que l'essentialisme est abject .
Si l'on devait aider sans avoir à se parler alors autant ne rien faire puisque l'on ne fait que traiter un Symptome au lieu de la maladie . Il n' y aurait surtout aucun sourire et aucune émotion . Sommes nous des robots ?
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyLun 11 Oct 2021, 15:46

badrr a écrit:

Puisqu'aucune personne de ma communauté ne t'a répondu , je répondrai parce que je t'aime bien et que le silence peut parfois être ressenti comme du mépris .
Tu dissocies des éléments qui n'ont pas à être dissocié . Il y ' a pas le materialisme d'un coté et de l'autre le spirituel , les deux vont Ensemble . Il y a toujours l'objet et le Sentiment que l'on a pour l'objet . Venir en Aide ne signifie pas de lui apporter du matériel , mais c'est aussi lui apporter de la chaleur et quelquefois il ne suffit que d'un bonjour pour voir chez la personne habituellement méprisée pour sans manque de matériel  , esquissée un sourire et parfois même un serrage de main . Nous sommes plus de 7 milliards , nos Technologies nous permettent d'échanger à travers le monde , et pourtant nous nous sentons seuls à parler à notre animal domestique et se disant qu'il est le seul à nous comprendre réellement .

Parce que l'échange c'est aussi l'écoute et pas seulement une prise de parole . Pour pallier à cette solitude il y a le dialogue . Pour dialoguer il faut être au moins deux . Donc non le dialogue inter-religieux est aussi un acte de Charité , une Aide apportée et une aumône . En arabe il y a la zakat mais la traidtion (qui est souvent mise à mal par ceux qui ont une Vision superficielle) utilise souvent le terme de sadaqa que l'on peut traduire par don , cadeau ..; mais dans la racine du terme il a le sens de vérité .
La vérité est une sadaqa et le sourire est une autre sadaqa . Le sourire authentique vient du Coeur , c'est une Expression que l'on ne peut maquiller facilement , on décèle vite le faux . Or pour que ce sourire vienne du Coeur il est impératif de ne pas avoir à l'esprit que ce que l'on donne n'est pas une Diminution ou que celui à qui l'on donne ne mérite pas . C'est pour cela que dans nos religions respectives , il y a tout un travail spirituel et humaniste qui consiste à considérer le don comme une Augmentation et jamais comme un retranchement .
Celui que l'on Aide n'est personne d'autre que nous . Nous avons du mal à comprendre cette contradiction d'un Point de vue rationnel , ce qui piqque la curiosité et c'est ce qui pousse à savoir comment une Diminution peut elle apporter de la joie . Ce qui créé un dialogue Avec des paroles de vérités .

Les conflits idéologiques , politiques ne sont pas des conflits religieux . D'un Point de vue religieux et spirituel , il n' y a ni haine ni volonté de combattre ce qui rend l'autre joyeux et ce qui donne un sens à sa vie . Il y a combat et inimitié lorsqu'il n' y a plus de Coeur et plus de sourire . Il y a conflit lorsqu'il y a égo et Sentiment de supériorité . Cet égo et ce Sentiment de supériorité sont pourtant les fléaux et les origines de tout les vices condamnées par les deux religions . On comprend dès lors que lorsqu'il n' y a plus de spiritualité et que seul l'objet compte en lui même , il y a alors conflit .

Venir en Aide aux pauvres , aux plus démunis ... n'est pas un but en soi . Les deux religions nous apprennent qu'au contraire c'est l'abondance et la suffisance qui sont à combattre puisque ce sont eux qui flattent notre égo et qui nous font croire une supériorité matérelle . Le pauvre est bien plus proche du divin que le nanti . Le pauvre n'a rien à protéger d'un Point de vue matériel contrairement au nanti . Lorsque l'on arrive à constater que les adeptes des deux religions en arive à mépriser l'Homme pour du matériel alors on peut dire qu'il n'ya pas de dialogue et donc pas de sourire ni de cadeaux(sadaqa) .

Les religions nous apprennent au contraire à se satisfaire de ce que l'on a . D'ailleurs une Tradition relate que la satsifaction n'est rien d'autre que d'avoir la même réaction Suite à une Augmentation ou une Diminution .
Donc non le dialogue inter-religieux authentique n'est certainement pas une contrainte .
Si Jésus a oté les oeillères des hommes vis à vis de la souffrance , le coran a donné des droits aux pauvres sur les riches et les puissants .

Mais puisque nous restons sourds à ces appels , on ne peut dire que le dialogue est une contrainte puisque c'est ce dialogue qui est sensé éveillé notre Empathie qui est inscrit littéralement dans nos gènes . Si cela ne se fait pas c'est qu'il n' y a plus de spiritualité dans nos croyances .

Je prend mon expérience personnelle , c'est bien dans le Cours de dialogue-interreligieux que j'ai pris conscience de la formidable Empathie chrétienne , de la spiritualité ¨du judaïsme et de la haute morale bouddhiste  . C'est bien à travers la souffrance que j'ai pu apprendre à nuancer mes jugements sur ceux qui n'ont pas la même confession que moi . et c'est bien parce que des membres d'une Religion arrivent à s'opposer à des coreligionnaires pour prendre la défense d'un membre d'une autre Religion que l'on comprend que l'essentialisme est abject .
Si l'on devait aider sans avoir à se parler alors autant ne rien faire puisque l'on ne fait que traiter un Symptome au lieu de la maladie . Il n' y aurait surtout aucun sourire et aucune émotion . Sommes nous des robots ?


HORS-SUJET/CB
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyLun 11 Oct 2021, 18:05

badrr a écrit:

Tu dissocies des éléments qui n'ont pas à être dissocié . Il y ' a pas le materialisme d'un coté et de l'autre le spirituel , les deux vont Ensemble . Il y a toujours l'objet et le Sentiment que l'on a pour l'objet . Venir en Aide ne signifie pas de lui apporter du matériel , mais c'est aussi lui apporter de la chaleur et quelquefois il ne suffit que d'un bonjour pour voir chez la personne habituellement méprisée pour sans manque de matériel  , esquissée un sourire et parfois même un serrage de main . Nous sommes plus de 7 milliards , nos Technologies nous permettent d'échanger à travers le monde , et pourtant nous nous sentons seuls à parler à notre animal domestique et se disant qu'il est le seul à nous comprendre réellement .

Parce que l'échange c'est aussi l'écoute et pas seulement une prise de parole . Pour pallier à cette solitude il y a le dialogue . Pour dialoguer il faut être au moins deux . Donc non le dialogue inter-religieux est aussi un acte de Charité , une Aide apportée et une aumône
.

Bonjour Badrr,

Ce que tu dis est tellement évident que je me demande pourquoi personne n'a pensé à le dire. Dans l'acte de donner il y a déjà de la fraternité et de l'amour même si nous ne connaissons pas ceux à qui on donne, même si on ne sait rien de leurs croyances il y a un espoir de faire du bien que ce soit avec des paroles ou avec des aides matérielles.
Lorsqu'on vient sur un forum il y a aussi déjà de l'amour puisque nous désirons dialoguer comprendre l'autre un peu mieux et essayer de lui faire comprendre ce que nous croyons, ce qui implique de la confiance que l'autre comprendra.

Bien sûr il y en a toujours qui croient savoir et qui ne viennent que pour brailler contre l'autre, peut-être changeront-ils un jour?

Citation :
Mais puisque nous restons sourds à ces appels , on ne peut dire que le dialogue est une contrainte puisque c'est ce dialogue qui est sensé éveillé notre Empathie qui est inscrit littéralement dans nos gènes . Si cela ne se fait pas c'est qu'il n' y a plus de spiritualité dans nos croyances .

Il faut une ambiance intimiste pour bien développer son empathie, un forum est un peu un théâtre plus adapté aux égos, le dialogue peut être faussé aussi par pudeur et par maladresse.

Citation :
Je prend mon expérience personnelle , c'est bien dans le Cours de dialogue-interreligieux que j'ai pris conscience de la formidable Empathie chrétienne , de la spiritualité ¨du judaïsme et de la haute morale bouddhiste  . C'est bien à travers la souffrance que j'ai pu apprendre à nuancer mes jugements sur ceux qui n'ont pas la même confession que moi . et c'est bien parce que des membres d'une Religion arrivent à s'opposer à des coreligionnaires pour prendre la défense d'un membre d'une autre Religion que l'on comprend que l'essentialisme est abject .
Si l'on devait aider sans avoir à se parler alors autant ne rien faire puisque l'on ne fait que traiter un Symptome au lieu de la maladie . Il n' y aurait surtout aucun sourire et aucune émotion . Sommes nous des robots ?

Mais on ne crée rien à partir de zéro, si tu n'avais pas apporté de l'empathie tu n'en aurais pas reçu en retour, si tu n'étais pas très moral tu n'aurais pas reconnu la morale bouddhiste, si tu n'aspirais pas au spirituel tu ne l'aurais pas vu chez les Juifs.
Parfois tout cela est à l'état dormant et le déclic se fait par le dialogue.
Finalement on grandit petit à petit.

Nous sommes toujours dans le sujet de Raph, notre dialogue est là pour renforcer notre engagement, il est dur de rester seul avec sa foi et sa confiance.

Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyLun 11 Oct 2021, 19:35

Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 2129354088 badrr pour ton partage. Tout à fait d'accord avec ce que tu dis et puis Cailloubleu a bien résumé mon ressenti aussi   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 189259
Revenir en haut Aller en bas
raph-222





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyMar 12 Oct 2021, 06:54

Bonjour tout le monde,


Bonjour Badrr,

Merci pour ton message qui donne à réfléchir. Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 175602


Et  Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 2129354088 Cailloubleu pour ton résumé.


Je vais prendre le temps de m'en inspirer pour pouvoir bien y répondre.

Merci pour votre partage. 🙏
R🙂
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

Libremax



Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyMar 12 Oct 2021, 09:29

badrr a écrit:

Tu dissocies des éléments qui n'ont pas à être dissocié . Il y ' a pas le materialisme d'un coté et de l'autre le spirituel , les deux vont Ensemble .

Ah, merci Badrr ! Je me sens moins seul.
Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 871642
Revenir en haut Aller en bas
Mucem





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptyMar 12 Oct 2021, 20:36

badrr a écrit:
raph-222 a écrit:
Bonjour tout le monde,

Merci Bernard et Cailloubleu pour vos témoignages.🙏

Ce serait bien maintenant d'avoir l'avis des autres communautés.

Comme dis dans le sujet originel, dans agir ensemble, il y a l'idée de le faire ensemble. 😅

Donc si il n'y a qu'une communauté qui participe, on n'est pas vraiment ensemble.

Donc si les frères et sœurs des autres religions et communautés pouvaient nous donner leurs avis et témoignages sur la question cela nous permettra d'être vraiment tous ensemble.

Merci pour votre partage.🙏
R🙂
Puisqu'aucune personne de ma communauté ne t'a répondu , je répondrai parce que je t'aime bien et que le silence peut parfois être ressenti comme du mépris .
Tu dissocies des éléments qui n'ont pas à être dissocié . Il y ' a pas le materialisme d'un coté et de l'autre le spirituel , les deux vont Ensemble . Il y a toujours l'objet et le Sentiment que l'on a pour l'objet . Venir en Aide ne signifie pas de lui apporter du matériel , mais c'est aussi lui apporter de la chaleur et quelquefois il ne suffit que d'un bonjour pour voir chez la personne habituellement méprisée pour sans manque de matériel  , esquissée un sourire et parfois même un serrage de main . Nous sommes plus de 7 milliards , nos Technologies nous permettent d'échanger à travers le monde , et pourtant nous nous sentons seuls à parler à notre animal domestique et se disant qu'il est le seul à nous comprendre réellement .

Parce que l'échange c'est aussi l'écoute et pas seulement une prise de parole . Pour pallier à cette solitude il y a le dialogue . Pour dialoguer il faut être au moins deux . Donc non le dialogue inter-religieux est aussi un acte de Charité , une Aide apportée et une aumône . En arabe il y a la zakat mais la traidtion (qui est souvent mise à mal par ceux qui ont une Vision superficielle) utilise souvent le terme de sadaqa que l'on peut traduire par don , cadeau ..; mais dans la racine du terme il a le sens de vérité .
La vérité est une sadaqa et le sourire est une autre sadaqa . Le sourire authentique vient du Coeur , c'est une Expression que l'on ne peut maquiller facilement , on décèle vite le faux . Or pour que ce sourire vienne du Coeur il est impératif de ne pas avoir à l'esprit que ce que l'on donne n'est pas une Diminution ou que celui à qui l'on donne ne mérite pas . C'est pour cela que dans nos religions respectives , il y a tout un travail spirituel et humaniste qui consiste à considérer le don comme une Augmentation et jamais comme un retranchement .
Celui que l'on Aide n'est personne d'autre que nous . Nous avons du mal à comprendre cette contradiction d'un Point de vue rationnel , ce qui piqque la curiosité et c'est ce qui pousse à savoir comment une Diminution peut elle apporter de la joie . Ce qui créé un dialogue Avec des paroles de vérités .

Les conflits idéologiques , politiques ne sont pas des conflits religieux . D'un Point de vue religieux et spirituel , il n' y a ni haine ni volonté de combattre ce qui rend l'autre joyeux et ce qui donne un sens à sa vie . Il y a combat et inimitié lorsqu'il n' y a plus de Coeur et plus de sourire . Il y a conflit lorsqu'il y a égo et Sentiment de supériorité . Cet égo et ce Sentiment de supériorité sont pourtant les fléaux et les origines de tout les vices condamnées par les deux religions . On comprend dès lors que lorsqu'il n' y a plus de spiritualité et que seul l'objet compte en lui même , il y a alors conflit .

Venir en Aide aux pauvres , aux plus démunis ... n'est pas un but en soi . Les deux religions nous apprennent qu'au contraire c'est l'abondance et la suffisance qui sont à combattre puisque ce sont eux qui flattent notre égo et qui nous font croire une supériorité matérelle . Le pauvre est bien plus proche du divin que le nanti . Le pauvre n'a rien à protéger d'un Point de vue matériel contrairement au nanti . Lorsque l'on arrive à constater que les adeptes des deux religions en arive à mépriser l'Homme pour du matériel alors on peut dire qu'il n'ya pas de dialogue et donc pas de sourire ni de cadeaux(sadaqa) .

Les religions nous apprennent au contraire à se satisfaire de ce que l'on a . D'ailleurs une Tradition relate que la satsifaction n'est rien d'autre que d'avoir la même réaction Suite à une Augmentation ou une Diminution .
Donc non le dialogue inter-religieux authentique n'est certainement pas une contrainte .
Si Jésus a oté les oeillères des hommes vis à vis de la souffrance , le coran a donné des droits aux pauvres sur les riches et les puissants .

Mais puisque nous restons sourds à ces appels , on ne peut dire que le dialogue est une contrainte puisque c'est ce dialogue qui est sensé éveillé notre Empathie qui est inscrit littéralement dans nos gènes . Si cela ne se fait pas c'est qu'il n' y a plus de spiritualité dans nos croyances .

Je prend mon expérience personnelle , c'est bien dans le Cours de dialogue-interreligieux que j'ai pris conscience de la formidable Empathie chrétienne , de la spiritualité ¨du judaïsme et de la haute morale bouddhiste  . C'est bien à travers la souffrance que j'ai pu apprendre à nuancer mes jugements sur ceux qui n'ont pas la même confession que moi . et c'est bien parce que des membres d'une Religion arrivent à s'opposer à des coreligionnaires pour prendre la défense d'un membre d'une autre Religion que l'on comprend que l'essentialisme est abject .
Si l'on devait aider sans avoir à se parler alors autant ne rien faire puisque l'on ne fait que traiter un Symptome au lieu de la maladie . Il n' y aurait surtout aucun sourire et aucune émotion . Sommes nous des robots ?

Salut Badrr heureux de te revoir.
Revenir en haut Aller en bas
raph-222





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 EmptySam 16 Oct 2021, 08:39

Bonjour tout le monde,

J'ai donc pris le temps de réfléchir à l'excelent message de Badrr, et il m'est venu les 2 questions suivantes:


Badrr a écrit:
D'un Point de vue religieux et spirituel , il n' y a ni haine ni volonté de combattre ce qui rend l'autre joyeux et ce qui donne un sens à sa vie .

 Je pense avoir besoin de développer ce point car voici tel que je prends la situation: Etant donné que c'est leur religion "erronée" qui donne un sens aux personnes (les plus) religieuses, vouloir leur dire qu'ils se sont tromper de religion, ça revient à vouloir combattre ce qui les rend joyeux et qui donne un sens à leur vie?  Je suppose que j'ai du mal comprendre, toujours est-il je n'arrive pas à le voir autrement.

 Par exemple, expliquer à quelqu'un que le livre saint qu'il a étudier toute sa vie n'est pas saint, j'ai du mal à saisir en quoi ça peut lui faire plaisir?

En fait c'était surtout dans  ce sens  que je trouve que défendre la vérité pose problème puisque cela revient forcément à attaquer la foi de l'autre. Ce qui d'ailleurs nous mêne à ma seconde question:

 Comment foi et humilité peuvent-ils être compatible ?

Car quand on y réfléchi bien, la foi est une conviction, or l'humilité est une remise en question. Pour accepter sincèrement le dialogue religieux, sincèrement dans le sens  où on croit vraiment qu'il peut nous apporter quelque chose, cela revient à avoir l'humilité d'accepter qu'on a pu se tromper, qu'il peut y avoir des erreurs dans notre livre saint, ce qui voudrait dire qu'il n'est pas saint, que l'on s'est trompé de religion, et par conséquent remettre en question notre foi.

  Donc je ne vois pas comment il est possible d'aborder avec une foi absolue dans notre religion un dialogue qui demande l'humilité de la remettre en question.

J'en arrive donc à la conclusion que foi et humilité sont incompatible, pouvez-vous m'éclairer sur ce sujet ?

Merci beaucoup les amis pour vos échanges très interessant!🙏
R🙂
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Définition religieuse du mot "amour".   Définition religieuse du mot "amour". - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Définition religieuse du mot "amour".
Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: