Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-42%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme PRO 128 Go
39.99 € 68.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Command
Voir le deal
90.97 €

 

 le coran en arabe, oui, mais lequel ?

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
ex-musulman




le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptyMar 17 Aoû 2021, 22:32

17.08.2021

Officiellement le coran est sensé avoir été écrit dans le dialecte de la tribu Qoraïche, c'est a dire en arabe Hijazi. Cependant, on y trouve des elements étrangers à l'arabe hijazi provenant de l'araméen nabatéen parlé dans la région de la jordanie actuelle. Voici 2 exemples d'elements araméens nabatéens inexistants dans l'arabe hijazi:

- la "ta marboutta" (ة)
- le "alif makksoura" (ى)



questions: Si le coran a été révélé dans l'arabe du Hijaz, pourquoi contient-il des elements de l'araméen nabatéen parlé à des centaines de km de là ?
Revenir en haut Aller en bas
bon croyant




le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptyMer 18 Aoû 2021, 10:46

ex-musulman a écrit:
17.08.2021

Officiellement le coran est sensé avoir été écrit dans le dialecte de la tribu Qoraïche, c'est a dire en arabe Hijazi. Cependant, on y trouve des elements étrangers à l'arabe hijazi provenant de l'araméen nabatéen parlé dans la région de la jordanie actuelle. Voici 2 exemples d'elements araméens nabatéens inexistants dans l'arabe hijazi:

- la "ta marboutta" (ة)
- le "alif makksoura" (ى)



questions: Si le coran a été révélé dans l'arabe du Hijaz, pourquoi contient-il des elements de l'araméen nabatéen parlé à des centaines de km de là ?

Il n'y a aucun problème à celà.

toutes les langues empruntent des mots à d'autres langues. à titre d'exemple l'Anglais a plus de 60% de la langue française ( d'après les anglais eux meme). le français emprunte 27000 mots arabes ( d'après les français eux meme).

l'espagnole et le portugais n'en parlons plus.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptyMer 18 Aoû 2021, 12:02

bon croyant a écrit:
ex-musulman a écrit:
17.08.2021

Officiellement le coran est sensé avoir été écrit dans le dialecte de la tribu Qoraïche, c'est a dire en arabe Hijazi. Cependant, on y trouve des elements étrangers à l'arabe hijazi provenant de l'araméen nabatéen parlé dans la région de la jordanie actuelle. Voici 2 exemples d'elements araméens nabatéens inexistants dans l'arabe hijazi:

- la "ta marboutta" (ة)
- le "alif makksoura" (ى)



questions: Si le coran a été révélé dans l'arabe du Hijaz, pourquoi contient-il des elements de l'araméen nabatéen parlé à des centaines de km de là ?

Il n'y a aucun problème à celà.

toutes les langues empruntent des mots à d'autres langues. à titre  d'exemple l'Anglais a plus de 60% de la langue française ( d'après les anglais eux meme). le français emprunte 27000 mots arabes ( d'après les français eux meme).

l'espagnole et le portugais n'en parlons plus.
Dieu aussi emprunte des mots a d'autres langues ?
C'est un Scoop .
Revenir en haut Aller en bas
ex-musulman




le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptyMer 18 Aoû 2021, 16:33

bon croyant a écrit:
ex-musulman a écrit:
17.08.2021

Officiellement le coran est sensé avoir été écrit dans le dialecte de la tribu Qoraïche, c'est a dire en arabe Hijazi. Cependant, on y trouve des elements étrangers à l'arabe hijazi provenant de l'araméen nabatéen parlé dans la région de la jordanie actuelle. Voici 2 exemples d'elements araméens nabatéens inexistants dans l'arabe hijazi:

- la "ta marboutta" (ة)
- le "alif makksoura" (ى)



questions: Si le coran a été révélé dans l'arabe du Hijaz, pourquoi contient-il des elements de l'araméen nabatéen parlé à des centaines de km de là ?

Il n'y a aucun problème à celà.


Si, c un probleme. Le calife Othman avait ordonné d'uniformiser les corans dans le dialecte de Qoraïche
Revenir en haut Aller en bas
bon croyant




le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptyMer 18 Aoû 2021, 18:36

gerard2007 a écrit:
bon croyant a écrit:


Il n'y a aucun problème à celà.

toutes les langues empruntent des mots à d'autres langues. à titre  d'exemple l'Anglais a plus de 60% de la langue française ( d'après les anglais eux meme). le français emprunte 27000 mots arabes ( d'après les français eux meme).

l'espagnole et le portugais n'en parlons plus.
Dieu aussi emprunte des mots a d'autres langues ?
C'est un Scoop .

Bien sur il emprunte . la langue est un moyen de communication . si nous nous convenons tous de quelque choses Dieu nous suit pour rendre le concept compréhensible


Exemple : Evangile est un mot grec qui signifie bonne nouvelle. le Coran sait aurait bien parlé arabe pure en l'appelant Bichara . et Torah est un mot hébreux qui signifie Charia il aurait bien dit cheria mais Allah voulait nous laisser sur le meme terrain commun à nous tous Musulman chrétien et juifs.


le Coran n'a jamais spécifié d'autre livre sacré sauf la Torah et l'evangile pour que les musulmans ne dérappent pas : je parle de la Torah et de l'évangile pas d'autres

ex-musulman a écrit:
bon croyant a écrit:


Il n'y a aucun problème à celà.

Si, c un probleme. Le calife Othman avait ordonné d'uniformiser les corans dans le dialecte de Qoraïche

ce n'est pas un problème parce que le prophète implorait qu'il lui donne le Coran dans toutes les principale langues arabes de l'époque . les sudistes ne parlaient pas le meme dialecte qu'avec les nordistes. la pluralité de lecture est une faveur et permission et pas un devoir

quand les musulmans après les conquêtes lisaient le Coran différemment à tel enseigne qu'ils se disputaient à son égard . Othmane avec le collège de tous les Apotres a ordonné une recension quoraichite ( car Muhammed saws a reçu le coran dans la langue quoraichite)

Revenir en haut Aller en bas
ex-musulman




le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptyMer 18 Aoû 2021, 18:45

bon croyant a écrit:
gerard2007 a écrit:

Dieu aussi emprunte des mots a d'autres langues ?
C'est un Scoop .

Bien sur il emprunte . la langue est un moyen de communication . si nous nous convenons tous de quelque choses Dieu nous suit pour rendre le concept compréhensible


Exemple : Evangile est un mot grec qui signifie bonne nouvelle. le Coran sait aurait bien parlé arabe pure en l'appelant Bichara . et Torah est un mot hébreux qui signifie Charia il aurait bien dit cheria mais Allah voulait nous laisser sur le meme terrain commun à nous tous Musulman chrétien et juifs.


le Coran n'a jamais spécifié d'autre livre sacré sauf la Torah et l'evangile pour que les musulmans ne dérappent pas : je parle de la Torah et de l'évangile pas d'autres

ex-musulman a écrit:

Si, c un probleme. Le calife Othman avait ordonné d'uniformiser les corans dans le dialecte de Qoraïche

ce n'est pas un problème parce que le prophète implorait qu'il lui donne le Coran dans toutes les principale langues arabes de l'époque . les sudistes ne parlaient pas le meme dialecte qu'avec les nordistes. la pluralité de lecture est une faveur et permission et pas un devoir

quand les musulmans après les conquêtes lisaient le Coran différemment à tel enseigne qu'ils  se disputaient à son égard . Othmane avec le collège de tous les Apotres a ordonné une recension quoraichite ( car Muhammed saws a reçu le coran dans la langue quoraichite)


Le coran est sensé etre ecrit en "arable clair", pas en araméen nabatéen
Revenir en haut Aller en bas
bon croyant




le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptyJeu 19 Aoû 2021, 08:58

ex-musulman a écrit:
bon croyant a écrit:


Bien sur il emprunte . la langue est un moyen de communication . si nous nous convenons tous de quelque choses Dieu nous suit pour rendre le concept compréhensible


Exemple : Evangile est un mot grec qui signifie bonne nouvelle. le Coran sait aurait bien parlé arabe pure en l'appelant Bichara . et Torah est un mot hébreux qui signifie Charia il aurait bien dit cheria mais Allah voulait nous laisser sur le meme terrain commun à nous tous Musulman chrétien et juifs.


le Coran n'a jamais spécifié d'autre livre sacré sauf la Torah et l'evangile pour que les musulmans ne dérappent pas : je parle de la Torah et de l'évangile pas d'autres



ce n'est pas un problème parce que le prophète implorait qu'il lui donne le Coran dans toutes les principale langues arabes de l'époque . les sudistes ne parlaient pas le meme dialecte qu'avec les nordistes. la pluralité de lecture est une faveur et permission et pas un devoir

quand les musulmans après les conquêtes lisaient le Coran différemment à tel enseigne qu'ils  se disputaient à son égard . Othmane avec le collège de tous les Apotres a ordonné une recension quoraichite ( car Muhammed saws a reçu le coran dans la langue quoraichite)


Le coran est sensé etre ecrit en "arable clair", pas en araméen nabatéen


les mots nabatéens , grec , hébreux , syriaque , perse sont intégrés dans la langue arabe. comme maintenant beaucoup de mot français et anglais sont intégrés de meme dans la langue arabe.


toutes les langues du monde s'empruntent des mots les unes aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur



le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptySam 21 Aoû 2021, 14:46

ex-musulman a écrit:
17.08.2021

Officiellement le coran est sensé avoir été écrit dans le dialecte de la tribu Qoraïche, c'est a dire en arabe Hijazi. Cependant, on y trouve des elements étrangers à l'arabe hijazi provenant de l'araméen nabatéen parlé dans la région de la jordanie actuelle. Voici 2 exemples d'elements araméens nabatéens inexistants dans l'arabe hijazi:

- la "ta marboutta" (ة)
- le "alif makksoura" (ى)



questions: Si le coran a été révélé dans l'arabe du Hijaz, pourquoi contient-il des elements de l'araméen nabatéen parlé à des centaines de km de là ?


Les lettres "ta" (ت) et "alif" (آ ) font intégralement partie de l'arabe du Hijaz, le "ta marboutta" ( ة) "ta attaché" et le "alif maqsoura" (ى ) "alif couché", ne sont que des formes contractées de leur écriture qui ne changent rien à la prononciation du Coran car en général ces lettres sont muettes sauf quand il y a une liaison avec le mot suivant dans une phrase.

Ce ne sont pas des éléments étrangers à l'arabe du Hijaz où ces lettres existaient sous différentes formes suivant qu'elles sont majuscules (à la fin des mots) ou abrégées au début du mot ou au milieu, les lettres arabes changent alors de forme, parfois de façon radicale.

Le "alif maqsoura" à l'origine est la lettre "ya" en arabe qui s'apparente à la lettre "igrec", cette lettre s'écrivait aussi bien pour le son "ya" que pour le son muet du alif, comme à la fin du nom "Yah'ya'", son rôle alors est de permettre la prononciation de la dernière voyelle qui qans cela pouvait rester muette.

Dans un Coran de lecture Hafs le "alif maqsoura" n'a pas de points diacritiques alors que dans beaucoup de Coran de lecture Warsh les points diacritiques sont restés, c'est l'usage qui permet de distinguer quand il faut le prononcer avec un "ya" ou un "alif", c'est pour ça entre-autres que cette lecture est réputée plus difficile quoique plus harmonieuse à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
ex-musulman




le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptySam 21 Aoû 2021, 19:29

Skander a écrit:
ex-musulman a écrit:
17.08.2021

Officiellement le coran est sensé avoir été écrit dans le dialecte de la tribu Qoraïche, c'est a dire en arabe Hijazi. Cependant, on y trouve des elements étrangers à l'arabe hijazi provenant de l'araméen nabatéen parlé dans la région de la jordanie actuelle. Voici 2 exemples d'elements araméens nabatéens inexistants dans l'arabe hijazi:

- la "ta marboutta" (ة)
- le "alif makksoura" (ى)



questions: Si le coran a été révélé dans l'arabe du Hijaz, pourquoi contient-il des elements de l'araméen nabatéen parlé à des centaines de km de là ?


Les lettres "ta" (ت) et "alif" (آ ) font intégralement partie de l'arabe du Hijaz, le "ta marboutta" ( ة) "ta attaché" et le "alif maqsoura" (ى ) "alif couché", ne sont que des formes contractées de leur écriture qui ne changent rien à la prononciation du Coran car en général ces lettres sont muettes sauf quand il y a une liaison avec le mot suivant dans une phrase.

Ce ne sont pas des éléments étrangers à l'arabe du Hijaz où ces lettres existaient sous différentes formes suivant qu'elles sont majuscules (à la fin des mots) ou abrégées au début du mot ou au milieu, les lettres arabes changent alors de forme, parfois de façon radicale.

Le "alif maqsoura" à l'origine est la lettre "ya" en arabe qui s'apparente à la lettre "igrec", cette lettre s'écrivait aussi bien pour le son "ya" que pour le son muet du alif, comme à la fin du nom "Yah'ya'", son rôle alors est de permettre la prononciation de la dernière voyelle qui qans cela pouvait rester muette.

Dans un Coran de lecture Hafs le "alif maqsoura" n'a pas de points diacritiques alors que dans beaucoup de Coran de lecture Warsh les points diacritiques sont restés, c'est l'usage qui permet de distinguer quand il faut le prononcer avec un "ya" ou un "alif", c'est pour ça entre-autres que cette lecture est réputée plus difficile quoique plus harmonieuse à mon avis.

Propos insultants supprimés par SKDR.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur



le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? EmptySam 21 Aoû 2021, 20:11

ex-musulman a écrit:
Skander a écrit:



Les lettres "ta" (ت) et "alif" (آ ) font intégralement partie de l'arabe du Hijaz, le "ta marboutta" ( ة) "ta attaché" et le "alif maqsoura" (ى ) "alif couché", ne sont que des formes contractées de leur écriture qui ne changent rien à la prononciation du Coran car en général ces lettres sont muettes sauf quand il y a une liaison avec le mot suivant dans une phrase.

Ce ne sont pas des éléments étrangers à l'arabe du Hijaz où ces lettres existaient sous différentes formes suivant qu'elles sont majuscules (à la fin des mots) ou abrégées au début du mot ou au milieu, les lettres arabes changent alors de forme, parfois de façon radicale.

Le "alif maqsoura" à l'origine est la lettre "ya" en arabe qui s'apparente à la lettre "igrec", cette lettre s'écrivait aussi bien pour le son "ya" que pour le son muet du alif, comme à la fin du nom "Yah'ya'", son rôle alors est de permettre la prononciation de la dernière voyelle qui qans cela pouvait rester muette.

Dans un Coran de lecture Hafs le "alif maqsoura" n'a pas de points diacritiques alors que dans beaucoup de Coran de lecture Warsh les points diacritiques sont restés, c'est l'usage qui permet de distinguer quand il faut le prononcer avec un "ya" ou un "alif", c'est pour ça entre-autres que cette lecture est réputée plus difficile quoique plus harmonieuse à mon avis.


Propos insultants supprimés par SKDR.


Puisque tu ne sais qu'insulter au lieu de proposer des arguments je ferme ce sujet jusqu'au passage des administrateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty
MessageSujet: Re: le coran en arabe, oui, mais lequel ?   le coran en arabe, oui, mais lequel ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le coran en arabe, oui, mais lequel ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: