Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -38%
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
Voir le deal
19.91 €
Le Deal du moment :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : ...
Voir le deal
17.25 €

 

 La femme adultère

Aller en bas 
+7
cailloubleu*
Simon
birsheva
mario-franc_lazur
gerard2007
apollos
Cyril 84
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Simon





La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 EmptyLun 14 Fév 2022, 13:08

Rappel du premier message :

Il y a un défaut avec la règle d’or
Qui se retrouve dans toute les civilisations
Même si cette regel est d’or
Mais il faut chercher loin le défaut
Pour les masochistes 😂😂
Ou surtout pour ceux qui disent « j’aimerais bien qu on me lapide si je commettais l’adultère »

D’où l’importance de l’épisode de la femme adultère 👍👍
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Libremax





La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 EmptyLun 28 Fév 2022, 19:53

A noter que je ne nie pas que des traducteurs, transcripteurs aient pu rajouter des versets à titre de gloses.
Je ne nie pas non plus que le passage manque dans les manuscrits les plus anciens que nous possédions à ce jour.

Je remets en cause en revanche que de simples "copistes" aient pu, tardivement, rajouter une péricope entière à un évangile. Et que cette péricope se retrouve ensuite une fois dans un évangile, une autre fois dans un autre, et une autre fois à un autre endroit.
Dès les premiers siècles, les évangiles sont confiés en recopie à de simples clercs, pour les besoins de leurs monastères, à des employés travaillant dans des ateliers de retranscription, ou bien à des traducteurs missionnaires. Dans les trois cas, rien qui permette d'imaginer la création d'un texte aussi long, aussi signifiant dans un corpus sacré utilisé pour la liturgie quotidienne de monastères s'étendant de l'orient à l'occident.
Ce que je prétends, c'est que, pour rajouter à partir de rien un texte de cet acabit dans un évangile, il faut nécessairement être habilité à le faire, parce que ça porte à conséquence (conséquence liturgique, conséquence idéologique ...). Il faut donc être une autorité religieuse. Ou alors, c'est que le texte lui-même fait autorité, même s'il n'est pas dans le texte écrit, et c'est ce que je crois.

D'après les experts de l'oralité des textes évangéliques, la particularité de ce texte n'est pas d'avoir été rajouté, mais d'avoir été retiré : c'est un texte qui gênait l'enseignement. Il pouvait porter à croire que l'adultère pouvait rester impuni. Et selon les indices patristiques, c'est un texte qui viendrait plutôt de l'évangile de Matthieu, qui en aurait donc été retiré. Mais, jusqu'à l'époque où les évangiles ont continué d'être oraux autant qu'écrits, il a pu continuer à circuler dans la chrétienté, et être repris en Luc, en Jean, ou entre les deux, pour ne pas être oublié.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 EmptyLun 28 Fév 2022, 20:33

Libremax a écrit:

Ce que je prétends, c'est que, pour rajouter à partir de rien un texte de cet acabit dans un évangile, il faut nécessairement être habilité à le faire, parce que ça porte à conséquence (conséquence liturgique, conséquence idéologique ...). Il faut donc être une autorité religieuse. Ou alors, c'est que le texte lui-même fait autorité, même s'il n'est pas dans le texte écrit, et c'est ce que je crois.

D'après les experts de l'oralité des textes évangéliques, la particularité de ce texte n'est pas d'avoir été rajouté, mais d'avoir été retiré : c'est un texte qui gênait l'enseignement. Il pouvait porter à croire que l'adultère pouvait rester impuni. Et selon les indices patristiques, c'est un texte qui viendrait plutôt de l'évangile de Matthieu, qui en aurait donc été retiré. Mais, jusqu'à l'époque où les évangiles ont continué d'être oraux autant qu'écrits, il a pu continuer à circuler dans la chrétienté, et être repris en Luc, en Jean, ou entre les deux, pour ne pas être oublié.

C'est ce que je crois aussi, tu as très bien exposé cette idée.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 EmptyMar 01 Mar 2022, 16:33

Libremax a écrit:
A noter que je ne nie pas que des traducteurs, transcripteurs aient pu rajouter des versets à titre de gloses.
Je ne nie pas non plus que le passage manque dans les manuscrits les plus anciens que nous possédions à ce jour.

Je remets en cause en revanche que de simples "copistes" aient pu, tardivement, rajouter une péricope entière à un évangile. Et que cette péricope se retrouve ensuite une fois dans un évangile, une autre fois dans un autre, et une autre fois à un autre endroit.
Dès les premiers siècles, les évangiles sont confiés en recopie à de simples clercs, pour les besoins de leurs monastères, à des employés travaillant dans des ateliers de retranscription, ou bien à des traducteurs missionnaires. Dans les trois cas, rien qui permette d'imaginer la création d'un texte aussi long, aussi signifiant dans un corpus sacré utilisé pour la liturgie quotidienne de monastères s'étendant de l'orient à l'occident.
Ce que je prétends, c'est que, pour rajouter à partir de rien un texte de cet acabit dans un évangile, il faut nécessairement être habilité à le faire, parce que ça porte à conséquence (conséquence liturgique, conséquence idéologique ...). Il faut donc être une autorité religieuse. Ou alors, c'est que le texte lui-même fait autorité, même s'il n'est pas dans le texte écrit, et c'est ce que je crois.

D'après les experts de l'oralité des textes évangéliques, la particularité de ce texte n'est pas d'avoir été rajouté, mais d'avoir été retiré : c'est un texte qui gênait l'enseignement. Il pouvait porter à croire que l'adultère pouvait rester impuni. Et selon les indices patristiques, c'est un texte qui viendrait plutôt de l'évangile de Matthieu, qui en aurait donc été retiré. Mais, jusqu'à l'époque où les évangiles ont continué d'être oraux autant qu'écrits, il a pu continuer à circuler dans la chrétienté, et être repris en Luc, en Jean, ou entre les deux, pour ne pas être oublié.


Excellente explication. La femme adultère  - Page 2 2129354088 cher LIBREMAX.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
apollos

apollos



La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 EmptyMer 02 Mar 2022, 11:26

Libremax a écrit:
A noter que je ne nie pas que des traducteurs, transcripteurs aient pu rajouter des versets à titre de gloses.
Je ne nie pas non plus que le passage manque dans les manuscrits les plus anciens que nous possédions à ce jour.

Je remets en cause en revanche que de simples "copistes" aient pu, tardivement, rajouter une péricope entière à un évangile. Et que cette péricope se retrouve ensuite une fois dans un évangile, une autre fois dans un autre, et une autre fois à un autre endroit.
Dès les premiers siècles, les évangiles sont confiés en recopie à de simples clercs, pour les besoins de leurs monastères, à des employés travaillant dans des ateliers de retranscription, ou bien à des traducteurs missionnaires. Dans les trois cas, rien qui permette d'imaginer la création d'un texte aussi long, aussi signifiant dans un corpus sacré utilisé pour la liturgie quotidienne de monastères s'étendant de l'orient à l'occident.
Ce que je prétends, c'est que, pour rajouter à partir de rien un texte de cet acabit dans un évangile, il faut nécessairement être habilité à le faire, parce que ça porte à conséquence (conséquence liturgique, conséquence idéologique ...). Il faut donc être une autorité religieuse. Ou alors, c'est que le texte lui-même fait autorité, même s'il n'est pas dans le texte écrit, et c'est ce que je crois.

D'après les experts de l'oralité des textes évangéliques, la particularité de ce texte n'est pas d'avoir été rajouté, mais d'avoir été retiré : c'est un texte qui gênait l'enseignement. Il pouvait porter à croire que l'adultère pouvait rester impuni. Et selon les indices patristiques, c'est un texte qui viendrait plutôt de l'évangile de Matthieu, qui en aurait donc été retiré. Mais, jusqu'à l'époque où les évangiles ont continué d'être oraux autant qu'écrits, il a pu continuer à circuler dans la chrétienté, et être repris en Luc, en Jean, ou entre les deux, pour ne pas être oublié.

[Modéré par CR84 car refus de se présenter.]

Revenir en haut Aller en bas
Libremax

Libremax



La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 EmptyMer 02 Mar 2022, 11:41

Des copistes zélés n'avaient en aucune manière le pouvoir de rajouter autant de versets de ce genre dans les Bibles de tout le monde chrétien.
Les copistes recopiaient, et leur travail était contrôlé.
Revenir en haut Aller en bas
Jean claude





La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 EmptyMer 02 Mar 2022, 18:57

Bonjour chers amis,

[Modéré par CR84 car contestation de la modération, tu te prends pour un avocat cher Jean-Claude ?]

Amitié fraternelle
Revenir en haut Aller en bas
http://wwwjw.org.fr
apollos

apollos



La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 EmptyJeu 03 Mar 2022, 08:49

Modéré par SKDR car refus de se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Libremax

Libremax



La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 EmptyJeu 03 Mar 2022, 12:13

Je suis désolé Apollos de ne pas avoir pu lire votre réponse.
Ce serait bien que vous postiez juste dans la section "présentation" un petit bonjour-je me présente: apollos - je suis témoin de jéovah - etc.
Comme ça on pourrait discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La femme adultère  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La femme adultère    La femme adultère  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La femme adultère
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La femme d'arabie préislamique était "supérieure" à la femme musulmane
» regarder une femme
» La Femme musulmane
» "Que me veux-tu, femme ?"
» Les femmes musulmanes : DES FEMMES ou des femelles ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: Salon pour Chrétiens et personnes en recherche-
Sauter vers: