Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 Enfer et damnation

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Simon





Enfer et damnation Empty
MessageSujet: Enfer et damnation   Enfer et damnation EmptyMer 23 Fév - 10:43

Sourate 87

10. Quiconque craint (Allah) s'[en] rappellera,

11. et s'en écartera le grand malheureux,

12. qui brûlera dans le plus grand Feu,

13. où il ne mourra ni ne vivra.

Qu’est ce que ce lieu où on ne meurt pas et on ne vit pas?
Si il y’a souffrance on vit on ressent donc les souffrances de l’enfer
Si il y a mort on sait que on ressuscite quand on meurt

Là c’est un endroit « où il ne mourra ni ne vivra »
L’anéantissement éternel?
La destruction pour toujours
La seconde mort de la Bible
Sans retour

Bizarrement me semble t’il, mais peut être que je me trompe, que dans le Coran il n’y à jamais un verset qui parle de souffrance et d’éternité de l’Enfer
Dans le même verset

Ce qui pourrait peut être faire penser à deux types d’enfer

Un de type purgatoire
Un de type destruction pour toujours (donc pas de souffrance éternel car Dieu ne peut être sadique et faire souffrir éternellement vu qu’Il est Miséricordieux)

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Enfer et damnation Empty
MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Enfer et damnation EmptyMer 23 Fév - 15:57

Simon a écrit:


Bizarrement me semble t’il, mais peut être que je me trompe, que dans le Coran il n’y à jamais un verset qui parle de souffrance et d’éternité de l’Enfer
Dans le même verset

Ce qui pourrait peut être faire penser à deux types d’enfer

Un de type purgatoire
Un de type destruction pour toujours (donc pas de souffrance éternel car Dieu ne peut être sadique et faire souffrir éternellement vu qu’Il est Miséricordieux)


La souffrance est sous-entendue quand même! Je ne vois pas comme on peut te plonger dans les lacs de feu sans que ça brûle. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007





Enfer et damnation Empty
MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Enfer et damnation EmptyMer 23 Fév - 18:19

Simon a écrit:
Sourate 87

10. Quiconque craint (Allah) s'[en] rappellera,

11. et s'en écartera le grand malheureux,

12. qui brûlera dans le plus grand Feu,

13. où il ne mourra ni ne vivra.

Qu’est ce que ce lieu où on ne meurt pas et on ne vit pas?
Si il y’a souffrance on vit on ressent donc les souffrances de l’enfer
Si il y a mort on sait que on ressuscite quand on meurt

Là c’est un endroit « où il ne mourra ni ne vivra »
L’anéantissement éternel?
La destruction pour toujours
La seconde mort de la Bible
Sans retour

Bizarrement me semble t’il, mais peut être que je me trompe, que dans le Coran il n’y à jamais un verset qui parle de souffrance et d’éternité de l’Enfer
Dans le même verset

Ce qui pourrait peut être faire penser à deux types d’enfer

Un de type purgatoire
Un de type destruction pour toujours (donc pas de souffrance éternel car Dieu ne peut être sadique et faire souffrir éternellement vu qu’Il est Miséricordieux)

La souffrance est détaillée dans le Coran .
Pus pour nourriture , eau bouillante sur la tête , peau qui se reconstitue pour toujours souffrir .
Trouve autre chose Cher Simon
Revenir en haut Aller en bas
Simon





Enfer et damnation Empty
MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Enfer et damnation EmptyMer 23 Fév - 18:33

Ce sont des images cher Gerard
Des allégories
Il y en a des tonnes dans la Bible et dans les paraboles
Pour moi l’enfer c’est Hitler qui revivra dans sa chair l’angoisse et la souffrance de chaque juif emmené dans les chambres à gaz
Et là le pus ou la source bouillante à côté c’est pas grand chose
Revenir en haut Aller en bas
Simon





Enfer et damnation Empty
MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Enfer et damnation EmptyMer 23 Fév - 18:49

Tu trouveras pas de verset Gérard qui parle de souffrance et d’éternité dans le même verset ou le même passage
Car il me semble qu’il y a deux « enfers »

Un purgatoire
Un qui est extinction, destruction pour toujours, le néant (un peu comme ce qu’est la mort pour les athées)
Ce qui est ce qui correspond le plus aux textes bibliques et coraniques
Et sur le fait que Dieu Est Miséricordieux
Revenir en haut Aller en bas
Simon





Enfer et damnation Empty
MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Enfer et damnation EmptyJeu 24 Fév - 23:43

D’après Basil Atkinson, l’Ancien Testament utilise plus de 25 noms et verbes pour décrire la destruction finale des méchants.

Plusieurs psaumes, par exemple, décrivent la destruction finale des méchants avec des images frappantes (Psaume 1.3-6; 2.9-12; 11.1-7 ; 34.9-23 ; 58.7-11 ; 69.23-29 ; 145.17,20). Dans le Psaume 37, par exemple, nous lisons que les méchants « se flétrissent comme le gazon vert » (v. 2); ils « seront retranchés… et le méchant n’est plus » (v. 9,10); ils « périssent… ils s’évanouissent en fumée » (v. 20); « les rebelles sont tous anéantis » (v. 38). Le Psaume 1 met en opposition le chemin des justes avec celui des méchants. De ces derniers il dit qui « ne résistent pas au jour du jugement » (v. 5); « ils sont comme la paille que le vent dissipe » (v. 4); « la voie des pécheurs mène à la ruine » (v. 6). Au Psaume 145, David affirme : « L’Eternel garde tous ceux qui l’aiment, et il détruit tous les méchants. » (V. 20.) Cet échantillon de références sur la destruction finale des méchants est en harmonie complète avec l’enseignement du reste des Ecritures.
Les prophètes annoncent fréquemment la destruction finale des méchants dans le contexte du jour eschatologique du Seigneur. Esaïe proclame que « la ruine atteindra tous les rebelles et les pécheurs, et ceux qui abandonnent l’Eternel périront » (Esaïe 1.28). On peut trouver des descriptions similaires dans Sophonie (1.15,17,18) et Osée (13.3).
La dernière page de l’Ancien Testament présente un contraste frappant entre la destinée des croyants et celle des incroyants. Sur ceux qui craignent l’Eternel, « se lèvera le soleil de la justice, et la guérison sera sous ses ailes » (Malachie 4.2). Mais pour les incroyants, le jour de l’Eternel « les embrasera… Il ne leur laissera ni racine ni rameau. » (Malachie 4.1).
Le Nouveau Testament suit de près l’Ancien dans la description de la fin des méchants avec des mots et des images indiquant un anéantissement total. Jésus compare la destruction absolue des méchants à l’ivraie qui est liée en gerbes pour être brûlée (Matthieu 13.30, 40), au mauvais poisson qui est rejeté (Matthieu 13.48), aux mauvaises plantes qui sont déracinées (Matthieu 15.13), aux arbres stériles qui sont coupés (Luc 13.7), aux sarments desséchés qui sont brûlés (Jean 15.6), aux vignerons infidèles qui sont détruits (Luc 20.16), au méchant serviteur qui sera mis en pièces (Matthieu 24.51), aux antédiluviens qui furent détruits par le déluge (Luc 17.27), aux gens de Sodome et Gomorrhe qui furent détruits par le feu (Luc 17.29), et enfin aux serviteurs rebelles qui furent tués au retour de leur maître (Luc 19.14,27).
Toutes ces illustrations décrivent de façon imagée la destruction ultime des méchants. Le contraste entre la destinée des sauvés et celle des perdus équivaut à la vie opposée à la destruction.
Un point important n’est pas accepté par ceux qui citent les paroles du Christ sur l’enfer ou le feu de l’enfer (gehenna, Matthieu 5.22, 29, 30; 18.8, 9; 23.15, 33; Marc 9.43, 44, 46-48) pour appuyer leur croyance en un tourment éternel. John Stott remarque : « Le feu lui-même est qualifié “d’éternel” et “d’inextinguible”, mais cela serait très bizarre si ce que l’on y jette se révèle indestructible. Nous nous attendons à l’opposé : cela est consumé pour toujours, et non pas tourmenté pour toujours. C’est donc la fumée (preuve que le feu a fait son travail) qui “monte aux siècles des siècles” (Apocalypse 14.11; cf. 19.3).7 »
La déclaration de Christ sur la géhenne n’indique pas que l’enfer est un lieu de tourment sans fin. Ce qui est éternel ou inextinguible n’est pas la punition mais le feu qui, comme dans le cas de Sodome et Gomorrhe, détruit les méchants de façon complète et permanente, chose qui durera toute l’éternité. La déclaration de Jésus selon laquelle les méchants « iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle » (Matthieu 25.46) est généralement vue comme une preuve que les méchants sont conscients au sein d’une souffrance éternelle. Cette interprétation ignore la différence entre une punition éternelle et punir éternellement. Le mot grec aionios (« éternel ») signifie littéralement « qui dure éternellement » et fait souvent référence à la permanence du résultat plutôt qu’à la continuation d’un processus. Par exemple Jude 7 dit que Sodome et Gomorrhe subirent « la peine d’un feu éternel [aionios] ». Il est évident que le feu qui détruisit les deux villes est éternel non à cause de sa durée mais à cause de ses résultats permanents.
On trouve un autre exemple dans
2 Thessaloniciens 1.9 où Paul, parlant de ceux qui rejettent l’Evangile, dit : « Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force. » Il est évident que la durée de la destruction des méchants ne peut pas être éternelle, car il est difficile d’imaginer un procédé de destruction éternel et sans conclusion. Une destruction présuppose un anéantissement. La destruction des méchants est éternelle non parce que le processus de destruction continue à l’infini mais parce que ses résultats sont permanents.
On ne peut éviter le langage de destruction du livre de l’Apocalypse. Il représente là le moyen utilisé par Dieu pour vaincre l’opposition du mal contre lui-même et contre son peuple. Jean décrit avec des images très vives l’envoi du diable, de la bête, du faux prophète, de la mort, du séjour des morts et de tous les méchants dans l’étang de feu, qui est « la seconde mort » (Apocalypse 21.8; cf. 20.14; 2.11; 20.6).
Les Juifs utilisaient l’expression « seconde mort » pour décrire la mort finale et irréversible. On peut trouver de nombreux exemples dans le Targum, la paraphrase araméenne de l’Ancien Testament. Le Targum dit, par exemple, concernant Esaïe 65.6 : « Leur punition sera dans la géhenne où le feu brûle toute la journée. Voyez ce qui est écrit devant moi : “Je ne leur donnerais pas de répit pendant [leur] vie mais je leur donnerais la punition de leurs transgressions et leurs corps iront à la seconde mort.”8 »
Pour les sauvés, la résurrection marque la récompense d’une seconde vie plus élevée, mais pour les perdus elle marque la rétribution d’une seconde mort définitive. De même qu’il n’y a plus de mort pour les rachetés (Apocalypse 21.4), il n’y a plus de vie pour les perdus (Apocalypse 21.8). La « seconde mort » est donc la mort finale irréversible. Interpréter cette expression de façon différente, comme un tourment éternel et conscient, ou une séparation de Dieu, c’est nier la définition biblique de la mort comme cessation de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Enfer et damnation Empty
MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Enfer et damnation Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfer et damnation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La damnation des mécréants?
» L'adhésion à une hérésie est-elle une cause de damnation ?
» L'enfer
» L'enfer, qu'est ce que c'est ?
» L'ENFER....! ..?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: