Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
L’édition Collector de la BD Saint Seiya ...
Voir le deal
-41%
Le deal à ne pas rater :
🚿 Lot de 12 gels douche DOP « Douceurs d’enfance » à ...
15.99 € 27.10 €
Voir le deal

 

  Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde

Aller en bas 
+3
Lehavre
BERNARD
Pétunia
7 participants
AuteurMessage
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptySam 05 Mar 2022, 11:43

5/03/2022


Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde


Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi 24 février à l'aube dans une déclaration à la télévision une opération militaire en Ukraine pour défendre les séparatistes de l'est du pays. De puissantes explosions ont retenti dans plusieurs villes. Les dernières réactions des conférences épiscopales, institutions ou organismes liés aux Églises.


source :  https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2022-02/ukraine-eglise-reactions-diplomatie-prieres-monde-europe.html
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptySam 05 Mar 2022, 11:54

Appel à la solidarité des évêques hongrois



Dans une déclaration, la Conférence épiscopale hongroise partage la douleur de ceux qui souffrent et exprime sa compassion. Elle éprouve une «peine accrue», d’autant plus que la guerre en Ukraine touche aussi «nos frères et sœurs hongrois vivant dans ce pays». Les évêques demandent à leurs fidèles de faire preuve de générosité afin d'aider tous les réfugiés «en leur donnant tout ce qu'ils veulent», notamment par le biais de dons à Caritas Hongrie. Enfin, ils font leur l’appel du Pape à prier et jeûner demain pour la paix, et invite les prêtres hongrois à relayer l’initiative dans «chaque église» du pays. 


L'Église slovaque aux côtés des réfugiés ukrainiens



La Slovaquie prie ardemment pour l'Ukraine et accueille les nombreux réfugiés qui arrivent. La Caritas locale organise une aide aux postes frontières depuis jeudi 24 février. De jour comme de nuit, des prêtres et séminaristes de l'Église catholique latine et byzantine, ainsi que des bénévoles laïcs, dont des scouts catholiques, prêtent main forte. De nombreux croyants et non-croyants veulent eux aussi aider.  
La plupart des réfugiés sont des mères avec des enfants. Des bénévoles et des travailleurs sociaux leur fournissent une aide matérielle et alimentaire, y compris un repas chaud en ces jours de gel. D’autres bénévoles offrent un transport gratuit depuis les frontières. Les réfugiés sont hébergés par Caritas en coopération avec de nombreuses paroisses, centres pastoraux, écoles, municipalités et autres organisations. Outre les travailleurs sociaux et les prêtres, des psychologues bénévoles se sont également mis à disposition.


Comme de nombreux Slovaques ont exprimé leur volonté d'accueillir des réfugiés chez eux, Caritas Slovaquie a organisé à la fois l'enregistrement des structures d'hébergement et une collecte spéciale pour aider les réfugiés. D’autres organisations à but non lucratif, ainsi que l'Église évangélique (ECAV) en Slovaquie, ont également annoncé des collectes de nourriture et d'autres matériaux. Le service national de transfusion sanguine de la République slovaque organise quant à lui des dons de sang pour l'Ukraine.


L'appel de Sant’Egidio pour les présidents russe et ukrainien



La Communauté de Sant'Egidio a rendu public vendredi 25 février un manifeste proposant de parvenir à un cessez-le-feu immédiat et de proclamer d'urgence Kiev "ville ouverte".


«Kiev, capitale européenne de trois millions d'habitants, est aujourd'hui un champ de bataille, alerte Sant’Egidio. Kiev est une ville dotée d'un grand patrimoine culturel. On ne peut penser la culture européenne, l'histoire de l'Europe, sans Kiev, tout comme on ne peut penser la culture russe, l'histoire de la Russie, sans Kiev. La ville abrite, parmi de nombreux monuments, des sites classés au patrimoine mondial», est-il rappelé. Par ailleurs, la capitale ukrainienne est aussi un «sanctuaire pour de nombreux chrétiens, en premier lieu pour les chrétiens orthodoxes du monde entier. L'histoire de la foi des peuples ukrainien, biélorusse et russe a commencé à Kiev. Le monachisme ukrainien et russe est né à Kiev. (…) Kiev est une ville précieuse pour l'ensemble du monde chrétien», est-il affirmé.


«Après Sarajevo, après Alep, nous ne pouvons plus assister au siège d'une grande ville. Le peuple de Kiev demande un sursaut d'humanité», déclarent la communauté et son fondateur Andrea Riccardi, avant de lancer leur appel à la cessation immédiate des combats et à la proclamation de Kiev comme "ville ouverte". Cette déclaration, informe Sant’Egidio ce 26 février, sera remise dans les prochaines heures au président russe Poutine et au président ukrainien Zelensky, par l'intermédiaire de leurs ambassades respectives.


Caritas Hongrie se prépare à l’accueil de réfugiés



Le Conseil permanent de la Conférence épiscopale hongroise a annoncé samedi 26 février avoir chargé Caritas Hongrie «d'aider et d'assister avec une attention particulière» les réfugiés arrivés en Hongrie en provenance d'Ukraine, en coopération avec les organismes publics hongrois et d'autres organisations caritatives. La CEU a déjà déposé 10 millions de forints sur le compte courant de Caritas Hongrie. Celle-ci a lancé une collecte pour soutenir le travail qu'elle réalise en coopération avec Caritas Ukraine.

L’archevêque de Lyon préoccupé par de sombres perspectives



Dans une déclaration publiée vendredi 25 février, Mgr Olivier de Germay s’inquiète du risque «d’une guerre longue et meurtrière et déstabilise les équilibres de paix en Europe et dans le monde. Cette initiative unilatérale et irresponsable replonge l’Europe dans l’engrenage absurde de la violence», écrit-il, évoquant aussi «des dizaines de milliers de victimes» potentielles.


«Face au mal, la prière est puissante», affirme l’archevêque de Lyon, enjoignant tous les fidèles du diocèse – dont certains sont Ukrainiens d’origine - à prier pour la paix en Ukraine et en Europe, «avec le chapelet ou d’une autre manière». Il rejoint l’appel du Pape pour le mercredi des Cendres, et invite également à être disponible «pour soutenir les initiatives concrètes en faveur des Ukrainiens». «Ainsi que le Christ nous l’a enseigné, soyons vainqueurs du mal par le bien», conclut Mgr de Germay.


Les attentes de Justice et Paix Europe



Le Comité exécutif de Justice et Paix Europe appelle à la paix et à un cessez-le-feu immédiat en Ukraine. Dans un communiqué daté du 25 février, le comité émet plusieurs demandes : que tous les gouvernements européens soutiennent «les pays voisins de l'Ukraine dans leurs efforts pour accueillir et héberger les réfugiés», que l’Union européenne mette en place «un régime de sanctions encore plus sévère à l'encontre des autorités russes», que le Patriarche Kirill et toutes les autorités orthodoxes de Russie interviennent auprès des dirigeants politiques «afin d'obtenir un cessez-le-feu immédiat et le retrait de toutes les troupes russes du territoire ukrainien».


Justice et Paix Europe assure s’engager «pour une nouvelle culture de la paix en Europe, en nous souvenant dans nos prières de toutes les victimes civiles et militaires et de leurs familles».


Jeûne et prière pour les Églises d’Amérique



«Nous faisons nôtre l'appel du Saint-Père et invitons les 22 Conférences épiscopales d'Amérique latine et des Caraïbes, ainsi que les institutions et organisations ecclésiales de notre continent, et tous nos frères et sœurs de bonne volonté, à vivre le 2 mars, mercredi des Cendres, une journée de prière et de jeûne pour la paix», écrit la présidence du Conseil des Évêques d'Amérique latine (CELAM) dans un message publié le 25 février.


Les évêques du Pérou, le conseil permanent de la Conférence épiscopale du Chili, la Conférence épiscopale argentine, et l’épiscopat mexicain ont eux aussi appelé à la prière et au jeûne dans des déclarations, unissant leurs voix à celle du Pape François pour mettre en garde contre «les horreurs de la guerre». Les évêques du Mexique demandent par ailleurs qu’à la fin de l'Eucharistie du dimanche 27 février, «la bénédiction solennelle avec le Saint Sacrement soit donnée», tout en demandant l’intercession de Notre-Dame de Guadalupe, sainte patronne des Amériques, «afin que la paix règne toujours dans notre pays et dans le monde».

«Jésus est venu apporter le don de la paix» rappellent les évêques canadiens

Le Bureau de direction de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) condamne l’escalade de la violence en Ukraine provoquée par l’invasion de la Russie, dans un message daté du 24 février.


«Conscients des leçons regrettables sur la violence que nous avons tous apprises tout au long de l’histoire humaine, nous implorons tous les intervenants à trouver des solutions non violentes pour résoudre les différends et les désaccords, écrivent les évêques canadiens. L’usage de la force militaire ne favorise pas le dialogue et la paix; au contraire, il met en danger la vie humaine innocente, la dignité de la personne humaine, ainsi que la sécurité des personnes prises dans ce conflit».


L’épiscopat rappelle que «Jésus est venu apporter le don de la paix, et c’est par lui que de nouvelles voies de dialogue peuvent s’ouvrir, même lorsque toutes les autres voies semblent fermées». Il demande enfin à la Vierge Marie «par sa puissante intercession, d’ouvrir les cœurs afin que la colère, le ressentiment et la division puissent être guéris et que toute nouvelle montée de violence inutile puisse être évitée».


La Lituanie se prépare à un afflux de réfugiés



Mgr Gintaras Grusas, archevêque de Vilnius et président du Conseil des Conférences Épiscopales d’Europe, s’est exprimé ce 25 février depuis Florence où se tient la rencontre «Méditerranée, frontière de paix 2». «L'Église et les maires de plusieurs villes lituaniennes travaillent ensemble pour accueillir les réfugiés qui commencent à arriver», a-t-il témoigné. Déjà plusieurs Ukrainiens vivant en Lituanie «accueillent des amis et des parents qui avaient déjà fui l'Ukraine».


Au total, une «centaine de milliers de personnes sont attendues en Lituanie, selon les dernières projections, ajoute Mgr Grusas. Lorsque je suis parti, les chiffres étaient d'environ 5 000, 25 000, 50 000 au maximum ; maintenant, nous parlons déjà d'une centaine de milliers de personnes. Nous essayons de nous organiser au mieux, et différentes actions ont déjà été mises en place pour soutenir les Ukrainiens. Hier, une manifestation a également eu lieu en Lituanie, à laquelle ont participé environ dix mille personnes appelant à la fin de la guerre et au rétablissement de la paix», a conclu le président du CCEE dans son intervention.


Rome s'illumine pour la paix



Ce vendredi 25 février à 18h00, les Romains sont invités par leur maire, Roberto Gualtieri, à participer à une procession aux flambeaux pour la paix, en solidarité avec le peuple ukrainien. La rencontre aura lieu sur la Piazza del Campidoglio (le Capitole, siège de la mairie de Rome), d'où partira une marche symbolique pour la paix en direction du Colisée. Hier soir, le célèbre monument a été illuminé aux couleurs du drapeau ukrainien.

Par ailleurs, un temps de prière pour la paix aura lieu également ce vendredi soir en la cathédrale Santi Sergio e Baco des Ukrainiens, l'église de la communauté gréco-catholique ukrainienne à Rome. L'office de vêpres y sera récité à 19h00, en présence du cardinal-vicaire de Rome Angelo De Donatis, de l'évêque Dionisio Lachovicz, exarque apostolique pour les fidèles catholiques ukrainiens de rite byzantin résidant en Italie, de l'évêque auxilaire Benoni Ambarus, et du curé de la cathédrale don Taras Ostafiiv. Une récolte de fonds pour aider la population ukrainienne sera organisée par la Caritas. 


Des évêques suisses invitent à la prière



Mgr Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, souhaite que des animations, veillées de prières, intentions de prières et autres initiatives soient organisées, ce week-end notamment, en faveur de la paix en Ukraine et dans le monde. «N’oublions pas que la racine de nos actions se trouve dans notre cœur, et prions pour que le Seigneur convertisse les cœurs portés à la violence», déclare l'évêque, relayé par le site cath.ch. 


«Je suis consterné de constater qu’après de nombreuses années de relative raison, les intérêts égoïstes entraînent à nouveau de grandes souffrances pour les peuples concernés et deviennent une menace pour la paix mondiale», a quant à lui confié Mgr Felix Gmür, évêque de Bâle, après l’annonce des attaques russes contre l’Ukraine.  


Le président de la Conférence des évêques suisses a lancé un appel aux fidèles de la confédération helvétique «pour prier avec moi pour la paix».


Lourdes prie pour la paix



Du 25 février au 2 mars, chaque soir à 18h30, une prière internationale pour la paix se tient à la Grotte des apparitions, en présence du Père Romaniuk, curé de la paroisse greco-catholique ukrainienne de Lourdes, a fait savoir ce vendredi le sanctuaire marial de Lourdes dans un communiqué. 


Prière spéciale à Taizé ce vendredi



Ce vendredi à 20h (heure de Paris), les frères et tous les jeunes qui sont présents à Taizé prieront en silence pour la paix, annonce la communauté œcuménique sur son site internet. Celles et ceux qui souhaitent participer à cette prière pourront s’y associer grâce à la diffusion en direct vidéo.
Frère Alois, prieur de Taizé, a par ailleurs récité cette prière jeudi depuis Taizé, au cours d'un office:
«Dieu d’amour, nous sommes déconcertés par les violences dans le monde, et en particulier à présent par les actes de guerre en Ukraine. Donne-nous de nous tenir en solidarité aux côtés de celles et ceux qui souffrent, et qui vivent aujourd’hui dans la peur et l’angoisse. Soutiens l’espérance de tous ceux qui, dans cette région du monde tant aimée, cherchent à faire prévaloir la justice et la paix. Envoie l’Esprit Saint, l’Esprit de paix, qu’il inspire les responsables des nations et tous les humains».


Les évêques italiens demandent d’arrêter la «folie de la guerre»



Dans une déclaration publiée depuis Florence jeudi 24 février, la Conférence épiscopale italienne condamne «fermement la mauvaise décision de recourir aux armes» et dit sa solidarité avec les Ukrainiens. «Chaque conflit apporte la mort et la destruction, déchire le tissu social et menace la coexistence des nations. Le souvenir de ce qui s'est passé sur le Vieux Continent au siècle dernier doit nous amener à désavouer tout discours de haine et toute référence à la violence, en nous incitant au contraire à cultiver les relations amicales et les résolutions de paix», poursuivent-ils.

Réunis dans la capitale toscane pour la rencontre "Méditerranée, frontière de paix", les prélats italiens en appellent «à la conscience de ceux qui ont des responsabilités politiques pour qu'ils arrêtent au plus vite la folie de la guerre». Ils invitent enfin tous les fidèles de la Péninsule à prier pour la paix et à jeûner, en particulier le 2 mars prochain, mercredi des Cendres, comme l’a demandé le Pape François lors de la dernière audience hebdomadaire.


«Immense inquiétude» des évêques de France



La Conférence des Évêques de France s’est exprimé ce jeudi dans un communiqué signé par Mgr Éric de Moulin-Beaufort, archevêque de Reims et président de la CEF. «La décision du Président de la Fédération de Russie d’intervenir militairement en Ukraine enclenche un processus de guerre qui suscite en nous une immense inquiétude», déclarent les évêques, au yeux desquels la Russie «brise unilatéralement un processus de paix engagé depuis des années et viole le droit international». «Les Ukrainiens défendent leur pays, avec ce qu’il représente d’histoire et culture, de marche dans la dignité vers la liberté. Les Européens savent que la guerre n’est jamais une solution, affirme la CEF Ils savent aussi qu’il ne peut y avoir de paix sans justice ; de nos jours, la justice passe par le respect du droit international», est-il rappelé.


Le président de la CEF appelle les catholiques de France à prier pour les Ukrainiens et pour le retour de la paix en Ukraine, pour toutes les victimes de la violence aveugle que porte la guerre. «Prions aussi pour le peuple russe tout entier, dans sa diversité, ajoute Mgr de Moulin-Beaufort. Dans notre prière, n’oublions pas les soldats, les familles qui seront endeuillées, les personnes qui seront blessées. N’oublions pas non plus les populations civiles et, parmi elles, les plus fragiles et les pauvres qui sont trop souvent les premières victimes des conflits. La responsabilité des dirigeants qui décident la guerre est immense à leur égard».


La CEF s’unit enfin à l’appel du Pape François à une journée spéciale de prière pour la paix, le 2 mars prochain, Mercredi des Cendres. «Nous offrirons cela pour la paix et la justice, en communion avec tous ceux qui en Ukraine et en Russie aspirent à la paix, à la vérité et à la justice», assure l’épiscopat français qui invitent les fidèles à suivre cette initiative.


Les évêques péruviens s’unissent à l’appel du Pape François



Outre-Atlantique, l’Église s’inquiète aussi des perspectives potentielles d’un conflit armé entre l’Ukraine et la Russie. «Tout au long de l'histoire, il y a eu des conflits sanglants, où ceux qui souffrent le plus sont les populations civiles, les victimes innocentes des guerres. Si cette violence se poursuit, de nombreux foyers seront laissés en deuil et il y aura une crise de réfugiés et de déplacements de centaines de milliers de personnes», écrit Mgr Miguel Cabrejos, président de la Conférence épiscopale péruvienne, dans un message diffusé ce 24 février.


Au nom des évêques de son pays, Mgr Cabreros invite toute l’Église péruvienne et les personnes de bonne volonté à se joindre à la journée de jeûne et de prière demandée par le Pape François pour le Mercredi des Cendres, le 2 mars.


«En même temps, nous invitons les évêques à demander à leurs prêtres de prier pour la paix à toutes les messes et à tous les fidèles de prier le Saint Rosaire, comme la Sainte Vierge Marie nous l'a toujours demandé», conclut ce message rédigé depuis Lima.


«La diplomatie est la seule issue possible» selon Pax Christi International



«L'envoi de soi-disant "opérations de maintien de la paix", augmente la perspective d'une guerre entre la Russie, l'Ukraine, et les Etats-Unis et ses alliés de l'OTAN avec des conséquences catastrophiques potentielles pour le monde», analyse Pax Christi International dans un communiqué paru ce 24 février.
Le mouvement catholique international pour la paix redoute «d'immenses souffrances pour le peuple ukrainien avec des milliers de morts, de réfugiés, la disparition du potentiel de générations de jeunes et d'enfants, et une destruction massive avec des effets durables sur l'économie du pays et sur la paix mondiale». «De même, l'impact de l'utilisation des armes sur l'environnement sera énorme et dévastateur. Du côté russe, il y aura de nombreuses victimes parmi les soldats, souvent de jeunes conscrits, qui sont entraînés dans des actions de guerre», prévient Pax Christi.


Le mouvement né en France en 1945 soutient que «la diplomatie est la seule issue possible si l'on veut préserver la paix».


«Ne laissez pas l'implacable mécanique de la guerre l'emporter sur la patiente quête de la paix. Il est encore temps de donner à la paix la chance qu'elle mérite. Elle est un don de Dieu, personne ne peut en disposer à la légère !», lit-on en conclusion de ce communiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptySam 05 Mar 2022, 11:57

suite

Un chapelet pour la paix avec l’Action Catholique



Le Forum International d'Action Catholique (FIAC), en lien avec toutes les associations d'Action Catholique dans le monde, organise la récitation du chapelet pour la paix ce dimanche 27 février. Une connexion en ligne sera établie avec les fidèles de l'église de la Nativité de la Theotokos à Lviv, à 12h15 heure ukrainienne), pour renforcer la communion avec l’Église catholique ukrainienne. «Restons unis par la prière et des pensées de paix», résume le FIAC dans une note.


Le CCEE condamne l’agression russe



«Au nom de Dieu, arrêtez maintenant !» lance Mgr Gintaras Grušas, Archevêque de Vilnius et Président du Conseil des Conférences Episcopales d'Europe (CCEE), dans un communiqué publié ce jeudi. «Les Églises d'Europe condamnent fermement ce qui s'est passé ce soir en Ukraine : nous devons agir ensemble et avec détermination pour mettre fin immédiatement à l'agression russe et faire tout ce qui est possible pour protéger les femmes, les hommes et les enfants innocents», déclare le prélat depuis Florence, où se déroule la rencontre "Frontière méditerranéenne de la paix".


Mgr Grušas appelle la communauté internationale, «et en particulier l'Union européenne», au dialogue et aux négociations, «pour que le droit international et l'indépendance et la souveraineté territoriale de l'Ukraine soient défendus. Pour mettre fin à une guerre qui s'étendrait inévitablement de l'Ukraine aux États voisins et deviendrait une menace pour l'ensemble de l'Europe».


Il assure aussi rejoindre, avec tous les évêques européens et les communautés chrétiennes, l'appel à la prière et au jeûne pour la paix lancé hier par le Pape.


Veillée de prière à Rome



La Communauté de Sant'Egidio organise une veillée de prière pour la paix en Ukraine ce jeudi soir à 20 heures, dans la basilique romaine de Santa Maria in Trastevere. «Nous ne pouvons pas nous résigner à la guerre comme dernier mot, mais devons sans cesse appeler à la paix. C'est ce que nous implorons pour le bien de l'Ukraine et du monde entier, en nous adressant à tous, à commencer par ceux qui ont la responsabilité des nations. Nous invitons tout le monde à se joindre à nous pour mettre fin à la folie du recours aux armes», explique l'association catholique dans un communiqué publié ce 24 février. 


En Pologne, prières et collecte pour les Ukrainiens



Se référant à la demande du Pape François, le président de la conférence épiscopale polonaise, Mgr Stanislaw Gadecki, a demandé jeudi aux évêques et à tous les fidèles d'observer mercredi des cendres, 2 mars, un jour de jeûne et de prière pour la paix et la solidarité avec l'Ukraine.


Mgr Gądecki a également lancé un appel pour qu'à la fois ce dimanche et mercredi des cendres, après chaque messe, une collecte d'argent soit organisée, qui -par le biais de Caritas Pologne- sera allouée pour aider les réfugiés de guerre en Ukraine.


Le président de l'épiscopat a également demandé à tous les croyants et aux personnes de bonne volonté d'avoir une attitude ouverte envers ceux qui ont besoin d'un abri.


Le primat de Pologne, Mgr Wojciech Polak, archevêque de Gniezno, a pour sa part envoyé un SMS ce jeudi matin à l'archevêque gréco-catholique de Kiev, Mgr Sviatoslav Shevchuk: «En ce matin tragique, m'associant à la douleur et demandant à Dieu d'arrêter l'occupant soviétique, je me souviens dans la prière et je crie la paix pour le peuple ukrainien bien-aimé (...).»


Appel à la paix des évêques de la Méditerranée



Réunis à Florence pour «Méditerranée, frontière de paix 2», les évêques de la Mare nostrum ont exprimé jeudi 24 février «leur inquiétude et leur tristesse face au scénario dramatique en Ukraine», et renouvellent leur proximité avec les communautés chrétiennes du pays.


Acceptant l'invitation du Pape François à vivre une journée de jeûne et de prière pour la paix le 2 mars, les évêques en appellent à la conscience de ceux qui ont une responsabilité politique pour qu'ils déposent les armes. «Les conflits entraînent la mort et la destruction, causent des souffrances aux populations et menacent l'avenir de l'Europe, la coexistence entre les nations. La folie de la guerre doit être arrêtée!», ont-ils lancé depuis la Toscane.


L'archevêque de Kiev, Mgr Sviatoslav Shevchuk, archevêque majeur de l’Église gréco-catholique ukrainienne, a quant à lui annulé sa venue au sommet de Florence. 


L'Église anglicane dénonce un «acte maléfique»



Les chefs spirituels de l'Église anglicane, les archevêques de Canterbury Justin Welby et d'York Stephen Cottrell, ont dénoncé jeudi l'invasion russe de l'Ukraine comme un «acte maléfique», disant «prier pour un cessez-le-feu urgent» et appelant à faire de ce dimanche «un jour de prière pour l'Ukraine».
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyDim 06 Mar 2022, 10:45

Pierre Blanzat, pasteur de l’Église protestante unie de France (EPUdF) et signataire d’une déclaration commune de responsables religieux lyonnais, voit dans une telle prière l’occasion d’une conversion personnelle et collective.



Personnellement, je ne prie jamais en pensant que ma prière pourrait infléchir, influencer, voire forcer la main à Dieu… Ce n’est évidemment pas Dieu qui a besoin d’être convaincu ou converti à la paix, mais bien les hommes, à commencer par moi ! Prier pour la paix est toujours un chemin de conversion, personnel mais aussi collectif. Par une telle prière, nous sommes de facto en communion avec tous ceux qui, dans ces temps difficiles, prient eux aussi, qu’ils soient à Kiev, Kharkhiv, Moscou, Berlin ou Paris.


C’est la raison pour laquelle il me semble primordial que la mobilisation priante des Églises soit véritablement œcuménique. Particulièrement dans les grandes métropoles dans lesquelles des communautés orthodoxes ukrainiennes mais aussi russes sont implantées, il est nécessaire que nos Églises « françaises » pensent à manifester leur attention fraternelle à leurs frères et sœurs originaires des deux pays, en les invitant à prier ensemble.


De quelles manières une prière pour la paix peut-elle être exaucée, selon vous ?


P. B. : Ce sera un bon début si la prière aiguise en nous la soif de justice, la compassion et l’amour d’autrui, et du même coup nous libère du repli sur soi et du fatalisme. Se savoir portés par la prière des autres est aussi une source d’encouragement pour ceux qui sont en première ligne et dont la force ou l’espérance viennent à manquer.


Peut-on prier pour que le cœur de Poutine soit ému par la souffrance générée par cette invasion militaire ?


P. B. : Je crois que prier pour Poutine est en tout cas un acte de résistance véritable face à la déshumanisation qu’engendrent toute guerre et toute violence. Continuer à voir dans son adversaire un être humain (capable d’émotion, de réflexion et de changement), c’est refuser de se laisser entraîner dans l’aveuglement de la violence. Je crois que c’est pour cela aussi que Jésus a prié pour ces bourreaux sur la croix.


La prière seule suffit-elle ou faut-il selon vous l’accompagner d’actions de charité, voire de jeûne, comme y invite le pape ?


P. B. : La prière déborde largement les moments où l’on prie. Il est évident que mettre en cohérence nos paroles et nos actes est un chemin de fécondité pour notre prière. Même le plus modeste de nos actes de solidarité n’est pas anodin : il manifeste que nous prenons notre part de responsabilité au sérieux.

Au sujet du jeûne, il me semble que l’Évangile ne nous invite pas à le vivre comme une mortification, mais plutôt comme une disponibilité retrouvée. En s’abstenant pour un temps de manger (où en se libérant pour un temps d’une habitude), on s’abstient de quelque chose qui contribue à nous combler, pour faire de la place à l’autre. C’est comme faire silence dans un monde saturé de discours, ou libérer un espace dans notre demeure intérieure souvent encombrée de choses inutiles… C’est se donner les moyens d’entendre autre chose que notre monologue intérieur.


Y a-t-il un psaume, un extrait d’Évangile ou une prière qui vous semble particulièrement adapté pour ces jours-ci ?


P. B. : Plus que jamais il nous faut relire et méditer les Béatitudes. Celles du sermon sur la montagne (Mt 5), comme celles du sermon sur la plaine dans Lc 6. Ce sont de véritables manifestes pour la paix, une contestation radicale de toute prétention à la toute-puissance et à la violence.
*
extrait de :  https://www.la-croix.com/Religion/Guerre-Ukraine-Prier-paix-toujours-chemin-conversion-2022-03-02-1201202875
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyLun 14 Mar 2022, 09:12

Bonjour,
Prier, Agir pour la paix tous ensemble voila une sage raison de nous unir pour contrer l'esprit du mal en nous et autour de nous.

Comment réagir face a des responsables religieux qui soutiennent Monsieur Poutine ?

En tant que croyants quelles positions doit-on avoir face à Monsieur Poutine ?

Croyez-vous que ce soit en étant hégémonique qu'on lutte contre les hégémonies de nos voisins ?

Croyez-vous que soit en disant je suis le meilleur ou moi seul ai raison qu'on lutte contre les dictatures humaines.

Ce que l'on voit en Ukraine est un pur génocide pour satisfaire la frustration d'un seul et unique être humain Monsieur Poutine.

C'est de l'intérieur du peuple Russe que viendra la solution de l'élimination de monsieur Poutine.

Mais il ne faudra pas remplacer la dictature de monsieur poutine par une autre dictature les russe passeraient pour des idiots.

En France il y a eu des révolutions pour chasser des dictatures mais souvent les remplaçant par une autre dictature politique, financière, idéologique.

A croire que les peuples aime les gouvernants qui leur bottent le cul.

Les églises chrétiennes doivent faire front unit face aux dictateurs du style Monsieur Poutine ! C'est une question d'Honneur humanitaire.

Au sein de nos communautés de croyants il y des Judas qui ne souhaite que la zizanie.
Il faut les repairer pour éviter de passer pour des complices du MAL.


Pétunia a écrit:
Pierre Blanzat, pasteur de l’Église protestante unie de France (EPUdF) et signataire d’une déclaration commune de responsables religieux lyonnais, voit dans une telle prière l’occasion d’une conversion personnelle et collective.


Personnellement, je ne prie jamais en pensant que ma prière pourrait infléchir, influencer, voire forcer la main à Dieu… Ce n’est évidemment pas Dieu qui a besoin d’être convaincu ou converti à la paix, mais bien les hommes, à commencer par moi ! Prier pour la paix est toujours un chemin de conversion, personnel mais aussi collectif. Par une telle prière, nous sommes de facto en communion avec tous ceux qui, dans ces temps difficiles, prient eux aussi, qu’ils soient à Kiev, Kharkhiv, Moscou, Berlin ou Paris.

C’est la raison pour laquelle il me semble primordial que la mobilisation priante des Églises soit véritablement œcuménique. Particulièrement dans les grandes métropoles dans lesquelles des communautés orthodoxes ukrainiennes mais aussi russes sont implantées, il est nécessaire que nos Églises « françaises » pensent à manifester leur attention fraternelle à leurs frères et sœurs originaires des deux pays, en les invitant à prier ensemble.

De quelles manières une prière pour la paix peut-elle être exaucée, selon vous ?

P. B. : Ce sera un bon début si la prière aiguise en nous la soif de justice, la compassion et l’amour d’autrui, et du même coup nous libère du repli sur soi et du fatalisme. Se savoir portés par la prière des autres est aussi une source d’encouragement pour ceux qui sont en première ligne et dont la force ou l’espérance viennent à manquer.

Peut-on prier pour que le cœur de Poutine soit ému par la souffrance générée par cette invasion militaire ?

P. B. : Je crois que prier pour Poutine est en tout cas un acte de résistance véritable face à la déshumanisation qu’engendrent toute guerre et toute violence. Continuer à voir dans son adversaire un être humain (capable d’émotion, de réflexion et de changement), c’est refuser de se laisser entraîner dans l’aveuglement de la violence. Je crois que c’est pour cela aussi que Jésus a prié pour ces bourreaux sur la croix.

La prière seule suffit-elle ou faut-il selon vous l’accompagner d’actions de charité, voire de jeûne, comme y invite le pape ?

P. B. : La prière déborde largement les moments où l’on prie. Il est évident que mettre en cohérence nos paroles et nos actes est un chemin de fécondité pour notre prière. Même le plus modeste de nos actes de solidarité n’est pas anodin : il manifeste que nous prenons notre part de responsabilité au sérieux.

Au sujet du jeûne, il me semble que l’Évangile ne nous invite pas à le vivre comme une mortification, mais plutôt comme une disponibilité retrouvée. En s’abstenant pour un temps de manger (où en se libérant pour un temps d’une habitude), on s’abstient de quelque chose qui contribue à nous combler, pour faire de la place à l’autre. C’est comme faire silence dans un monde saturé de discours, ou libérer un espace dans notre demeure intérieure souvent encombrée de choses inutiles… C’est se donner les moyens d’entendre autre chose que notre monologue intérieur.

Y a-t-il un psaume, un extrait d’Évangile ou une prière qui vous semble particulièrement adapté pour ces jours-ci ?

P. B. : Plus que jamais il nous faut relire et méditer les Béatitudes. Celles du sermon sur la montagne (Mt 5), comme celles du sermon sur la plaine dans Lc 6. Ce sont de véritables manifestes pour la paix, une contestation radicale de toute prétention à la toute-puissance et à la violence.
*
extrait de :  https://www.la-croix.com/Religion/Guerre-Ukraine-Prier-paix-toujours-chemin-conversion-2022-03-02-1201202875

Le mode d'emploi pour vivre en Paix ce trouve dans les Béatitudes .
J'invite tous les croyants a les lire et les mettre en application dans leur vie personnelle et collective.
Que ceux qui refusent, ou ont du mal à les appliquer ce fasse aider par ceux qui y croient.
C'est gratuit et cela rapporte gros quand on ce présentera devant Dieu, le jour du jugement dernier.
Malheureux ceux qui refusent les béatitudes.

DIEU veut la PAIX .
DIEU ne contraint personne.
Mais ceux qui refuse la PAIX de DIEU n'ont pas le droit de dire c'est Dieu qui l'a voulu, on n'y peut rien, ce n'est pas ma faute,
Dieu nous donne tous les moyens pour vivre en Paix .
Si on refuse ces moyens nous sommes les seuls responsables des conflits au sein de l'humanité.
Laissons nous imprégné de l'ESPRIT de PAIX que DIEU nous donne en abondance.
Les DONS de DIEU pour vivre en PAIX ne sont pas des dons utopiques pour faire joli.

DIEU compte sur nous pour que SA PAIX soit une REALITE vécu entre nous !

Demandons à DIEU de nous imprégner de son ESPRIT.
Nous avons été créé à l'image de Dieu .
La demande ne devrait pas nous pauser trop de problèmes .
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyLun 14 Mar 2022, 10:29

Ukraine: «au nom de Dieu, arrêtez ce massacre !», implore le Pape


Au terme de la prière de l’Angélus, ce dimanche 13 mars, le Saint-Père a lancé un vibrant appel à la fin de la guerre entre l’Ukraine et la Russie, alors que les bombardements se poursuivent sur le territoire ukrainien, faisant de nombreuses victimes, y compris parmi les civils.

[size=18]Adelaide Patrignani – Cité du Vatican

Le visage grave, le Souverain Pontife a lancé un appel ferme depuis la fenêtre du palais apostolique, face à des milliers de personnes rassemblés sur la Place Saint-Pierre et aux abords.

«Au nom de Dieu, je vous le demande: arrêtez ce massacre !», a-t-il demandé, obtenant comme réponse immédiate les applaudissements de la foule.







[size=18]«Frères et sœurs, nous venons de prier la Vierge Marie. Cette semaine, la ville qui porte son nom, Marioupol, est devenue une ville martyre dans la guerre déchirante qui ravage l'Ukraine, venait-il de déclarer auparavant. Face à la barbarie du meurtre d'enfants, d'innocents et de civils sans défense, il n'y a pas de raisons stratégiques qui tiennent la route: la seule chose à faire est de mettre fin à l'inacceptable agression armée, avant qu'elle ne réduise les villes en cimetières», a-t-il alerté


«La douleur dans le cœur, je joins ma voix à celle du peuple qui implore la fin de la guerre. Au nom de Dieu, que les cris de ceux qui souffrent soient entendus et que les bombardements et les attaques cessent ! Que l'on se concentre réellement et résolument sur la négociation, et que les couloirs humanitaires soient efficaces et sûrs. Au nom de Dieu, je vous le demande : arrêtez ce massacre !», a imploré François.


À plusieurs reprises ces dernière semaines, notamment le 27 février dernier, le Pape a appelé à la fin du conflit en cours. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: escalade mortelle dans le monde       Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyLun 14 Mar 2022, 17:55

Lundi 14 mars 2022
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
(6, 36-38)
En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ;
ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés.
Pardonnez, et vous serez pardonnés.
Donnez, et l’on vous donnera :
c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante,
qui sera versée dans le pan de votre vêtement ;
car la mesure dont vous vous servez pour les autres
servira de mesure aussi pour vous. »

Pour tour les vengeurs et revanchards du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Lehavre

Lehavre



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyJeu 17 Mar 2022, 12:38

HORS SUJET CB*
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyJeu 17 Mar 2022, 13:45

Lehavre a écrit:
Y a t il une différence entre Poutine et Bush?

l'invasion militaire est bonne quand elle est faite par Les USA et mauvaise quand ele faites par la Russie?
Tout ceux qui ont condamné poutine dans ce forum ont condamné Bush.. et toi c'est quoi ta position ?


ATTENTION : pas de politique, le fil du sujet est :

Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde

PENIA
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyJeu 17 Mar 2022, 15:44

H.S.  PENIA
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyJeu 17 Mar 2022, 20:51

H.S.  PENIA
Revenir en haut Aller en bas
Lehavre

Lehavre



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyJeu 17 Mar 2022, 21:31

H.S.  PENIA
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyJeu 17 Mar 2022, 22:25

Le pape François a appelé tous les fidèles présents à l’audience du 16 mars à réciter avec lui une prière pour demander la fin de la guerre en Ukraine.

C’est une puissante prière contre la guerre en Ukraine qui est montée de la salle Paul VI, au Vatican, ce mercredi 16 mars « 



Seigneur Jésus, né sous les bombes de Kiev, aie pitié de nous ! Seigneur Jésus, qui est mort dans les bras de sa mère dans un bunker de Kharkiv, aie pitié de nous ! 


Seigneur Jésus, qui voit encore des mains armées à l’ombre de ta croix, aie pitié de nous ! » 


Le pape François a demandé aux fidèles présents lors de l’audience générale de réciter ce texte rédigé par l’archevêque de Naples, Mgr Mimmo Battaglia.

Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de nous, pécheurs !
Seigneur Jésus, né sous les bombes de Kiev, aie pitié de nous !
Seigneur Jésus, qui est mort dans les bras de sa mère dans un bunker de Kharkiv, aie pitié de nous !
Seigneur Jésus, envoyé de vingt ans au front, aie pitié de nous ! Seigneur Jésus, qui voit encore des mains armées à l’ombre de ta croix, aie pitié de nous !
Pardonne-nous, Seigneur, si, non contents des clous avec lesquels nous avons percé ta main, nous continuons à boire le sang des morts déchirés par les armes.
Pardonne-nous, Seigneur, si ces mains, que tu as créées pour garder, sont devenues des instruments de mort.
Pardonne-nous, Seigneur, si nous continuons à tuer notre frère, si nous continuons comme Caïn à enlever des pierres de notre champ pour tuer Abel.
Pardonne-nous, Seigneur, si nous continuons à justifier la cruauté par notre fatigue, si par notre douleur nous légitimons la cruauté de nos actes.
Pardonne-nous la guerre, Seigneur.
Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, nous t’implorons ! Arrête la main de Caïn !
Éclaire notre conscience, que notre volonté ne soit pas faite.
Ne nous abandonne pas à nos propres actions ! Arrête-nous, Seigneur, arrête-nous !
Et quand tu auras arrêté la main de Caïn, occupe-toi de lui aussi. C’est notre frère.
Ô Seigneur, arrête la violence ! Arrête-nous, Seigneur !

« En ce temps du Carême, et en ce temps si douloureux de la guerre, je vous invite à regarder le Christ et à tirer de lui de la force pour un engagement fidèle de vie chrétienne », a-t-il conclu après avoir récité la prière. De nombreux drapeaux ukrainiens étaient visibles dans la Salle Paul VI pendant toute l’audience.



[VIDEO] La puissante prière de François contre la guerre en Ukraine (aleteia.org)
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyVen 18 Mar 2022, 10:21

Thedjezeyri14 a écrit:
Lehavre a écrit:
Y a t il une différence entre Poutine et Bush?

l'invasion militaire est bonne quand elle est faite par Les USA et mauvaise quand ele faites par la Russie?
Tout ceux qui ont condamné poutine dans ce forum ont condamné Bush.. et toi c'est quoi ta position ?


ATTENTION : pas de politique, le fil du sujet est :

Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde

PENIA


Sur les lieux des combats, ce sont des Chrétiens orthodoxe entre eux. L'Ukraine est depuis toujours une terre russe, orthodoxe.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyVen 18 Mar 2022, 13:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptyVen 18 Mar 2022, 17:58

Pétunia a écrit:

Appel à la solidarité des évêques hongrois



Spoiler:



L'HONNEUR DES CROYANTS EST D'OEUVRER ENSEMBLE POUR LA PAIX !

LES CROYANTS DOIVENT MONTRER PAR DES ACTES SOLIDAIRES QU'ILS SONT ACTEURS DE LA PAIX DANS LE MONDE.


Mais qu'on me donne un texte Biblique, Torranique, Coranique ou Dieu ordonne d'imposer sa propre hégémonie sur le dos de ses voisins ? En massacrant sans retenue ceux qui croient en Dieu par des actes différents au sujet de notre relation avec Dieu.
Celui qui tue au Nom de Dieu est traite envers Dieu.

Trop facile de dire on ne doit pas parler politique .
Pour moi c'est une façon subtile de ce dédouaner.

Le scandale est de voir et entendre un patriarche justifier le conflit actuel en Ukraine.
Ou est la fraternité quand on massacre son frère ?
Ce patriarche joue dangereusement à l'hypocrite.
Il a la trouille de Monsieur Potine !
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptySam 19 Mar 2022, 09:13

BERNARD, tu as dépassé allègrement les 80 lignes autorisées ! Et ce n'est pas la première fois !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Skander
Moderateur
Moderateur




   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptySam 19 Mar 2022, 10:55

mario-franc_lazur a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:

Tout ceux qui ont condamné poutine dans ce forum ont condamné Bush.. et toi c'est quoi ta position ?


ATTENTION : pas de politique, le fil du sujet est :

Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde

PENIA


Sur les lieux des combats, ce sont des Chrétiens orthodoxe entre eux. L'Ukraine est depuis toujours une terre russe, orthodoxe.


Pas seulement Orthodoxe cher Mario, il y a de nombreux Catholiques surtout dans le Diocèse de Lviv près de la Pologne. Un fait surprenant dans l'Histoire, c'est que Staline les avait forcé à rejoindre l'église Orthodoxe, les réfractaires étaient envoyés au Goulag.

Les Catholiques d'Ukraine craignent des exactions de l'armée Russe à cause de ça.

Que Dieu préserve le Peuple Ukrainien dans l'épreuve qui les touche.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptySam 19 Mar 2022, 11:19

mario-franc_lazur a écrit:
BERNARD, tu as dépassé allègrement les 80 lignes autorisées ! Et ce n'est pas la première fois !!!!!

vu que Bernard a reproduit ce que j'avais posté plus haut, donc méa culpa...

je l'ai mis en "spoilé"
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde EmptySam 19 Mar 2022, 11:57

Un article de "La Croix" explique l'histoire de la religion orthodoxe et catholique en Russie, mais je ne sais pas si tout le monde pourra lire :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





   Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty
MessageSujet: Re: Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde      Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Guerre en Ukraine: les appels des Églises dans le monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hausse des prix du a la guerre Ukraine Russie
» QUI fait mal aux muslims ? et qui mènera le monde à la guerre mondiale
» Pourquoi des statues et images dans les églises (sauf protestantes) ?
» Le respect du 2ème commandement dans les églises
» Peut-on être franc-maçon et chrétien à la fois ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: