Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu chez Glénat ?
Voir le deal
-30%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 – 32″ FHD
189 € 269 €
Voir le deal

 

 Le wokisme. La cancel culture.

Aller en bas 
+7
Cyril 84
cailloubleu*
Tonton
Thedjezeyri14
christophe59
mario-franc_lazur
joseph1
11 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
joseph1





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 23 Mai 2022, 10:17

23 mai 2022

Être wok ( éveillé ) , c ' est bien; mais sur quel critère va-t-on choisir ce qui vaut la peine d ' être éveillé ?
Une fois éveillé, après on " cancelled " , on annule, on censure. On porte atteinte à la liberté d ' expression de toutes les personnes qui contestent le bien fondé de l ' opération de wokisme.
Le wokisme doit être combattu.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 23 Mai 2022, 11:41

Quelques exemples de déclarations politiques, récentes : « Je ne ferai pas campagne sur le “wokisme” » (la candidate PS à la présidentielle Anne Hidalgo au Point , le 8 septembre 2021), « les propos de Sandrine Rousseau s’inscrivent dans la culture “woke”, une vision à l’opposé de la mienne et de l’histoire de France » (la secrétaire d’État chargée de la Jeunesse Sarah el Haïry, sur Sud Radio, le 20 septembre 2021), « dérives de l’idéologie “woke” » (le député et candidat à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan, sur Twitter, le 13 juin 2021), « totalitarisme “woke” où l’on brule des livres et on licencie en fonction de la couleur de peau » (la sénatrice LR Valérie Boyer, sur Twitter le 14 septembre 2021), « le “wokisme”, la cancel culture et tout le tintouin peut vous tomber dessus en vous disant vous n’avez pas le droit de dire ça » (l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, lors de l’annonce de la création de son nouveau parti, le 9 octobre 2021)…

Une rapide recherche sur Google donne également de nombreux résultats de tribunes parues dans la presse, de philosophes ou d’universitaires (comme dans Le Figaro , Marianne …). Plusieurs d’entre elles critiquent cette idéologie, affirmant qu’elle va à l’encontre de l’universalisme républicain français.

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
christophe59





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 23 Mai 2022, 12:26

Le wokisme ne peux pas s'inscrire dans le temps. C'est une philosophie de déconstruction, c'est un phénomène de mode qui parlent à des gens de plus en plus déconnectés, et qui, paradoxalement, on un accès à toute la culture mondiale via internet.
Quand on accède à tout, on ne va que dans un sens, et on s'enferme.
Le wokisme aux Etats Unis a réussi à faire déprogrammer des cours de Grec ancien à Harvard car "les Grecs étaient des esclavagistes"...
J'ai confiance, cette philosophie ne peux pas durer sur le long terme, si elle essaye de déconstruire 2000 ans de culture, même avec de jolis pantalons et l'exposition médiatique "mode", elle se brisera le nez
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 23 Mai 2022, 15:39

christophe59 a écrit:
Le wokisme aux Etats Unis a réussi à faire déprogrammer des cours de Grec ancien à Harvard car "les Grecs étaient des esclavagistes"...
As-tu une source pour ca ? Je suis vraiment curieux
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 23 Mai 2022, 16:26

Il faut remettre les choses dans leur contexte.

Le wokisme au départ, découle du protestantisme américain, qui avait à cœur de lutter contre la ségrégation des noirs.

Mais en devenant laïque, il ne s'appuie plus sur le christianisme, et donc sur le " pardon ". Ce pourquoi aujourd'hui, dans sa version radical, il n'est qu'accusatoire, faute de concevoir la rédemption.

Ce qui permet du coup de constater, qu'il est surtout devenu, l'expression d'un racisme anti blanc.

Car en regardant l'esclavagisme, on ne peut que constater que sans excuse pour autant, l'Europe a été bien plus anti esclavagisme que le reste du monde. Du coup est considéré comme blanc, les arabes aussi. Bien sûr, le fait historique montrant que ceux qui tireraient les ficelles de ce commerce étaient la plupart du temps des rois africains, on ne peut que constater que finalement, les plus grands esclavagiste, sont des tribus africaines dominantes.

Mais c'est occulté, bien que la plupart des africains ont en bien conscience, parce que ce n'est plus alors dans la logique afro américaine qui effectivement n'a connu de traite que par les blancs.

Du coup il y a des confusions entre l'histoire américaine, et l'histoire européenne et africaine. La façon dont le drame de Floyd a traversé l'Atlantique, le montre, puisque certains confondent ce qui se passe aux USA, avec ce qui se passe en Europe.

Quand on écoute un Wokiste, on ne peut que constater un manque flagrant de culture général nécessaire pour rester dans la nuance.

Les wokistes parlent des blancs, comme d'autres parlaient des juifs il fût une époque, mais faute de connaissance, il n'en ont même pas conscience, pas plus qu'ils n'ont conscience que par leur comportement, ils diabolisent les minorités qu'ils prétendent défendre.

par exemple, accuser Evian de faire de la pub, pendant le ramadan, est dans la logique woke, mais ne venant pas de musulmans, ceci fait passer les musulmans pour des tyrans qu'ils ne sont pas.

Ce genre d'exemple est courant, avec pour résultat de diaboliser les minorités, en les faisant passer pour des tyrans, que ce soit la communauté gay, noir, féministe ou autre, alors que ce n'est pas du tout le cas.

C'est surtout en quoi le wokisme est nuisible, parce qu'il fait passer les homos pour des hétérophobes, les noirs pour des racistes anti blancs, les femmes pour mysandres, etc...

C'est surtout pour protéger les minorités, paradoxalement, qu'il faut lutter contre le wokisme.
Revenir en haut Aller en bas
joseph1





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 23 Mai 2022, 17:16

Thedjezeyri14 a écrit:
christophe59 a écrit:
Le wokisme aux Etats Unis a réussi à faire déprogrammer des cours de Grec ancien à Harvard car "les Grecs étaient des esclavagistes"...
As-tu une source pour ca ? Je suis vraiment curieux

Le problème en question se situerait à Princeton et non à Harvard.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 23 Mai 2022, 23:42

joseph1 a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:

As-tu une source pour ca ? Je suis vraiment curieux

Le problème en question se situerait à Princeton et non à  Harvard.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce sont deux questions différentes je cite.

Une démarche qui intervient au même moment où des mouvements étudiants militants appellent à refuser le grec et le latin, qu’ils associent à une culture esclavagiste. Tout un débat s’est donc engagé en France comme aux États-Unis. Peut-on sérieusement étudier « l’histoire, la langue, la littérature et la pensée de la Grèce et de la Rome antique », comme l’indique le site de Princeton… sans en maîtriser la langue ?

Ecarter le grec parce qu'ils possédaient des esclaves alors c'est oublier que l'esclavage s'est arrêté au 19ème siècle pour l'Europe et sévit encore dans des régions d'Afrique, d'Orient et d'Asie.
C'est d'un simplisme  stupide. Il faudrait arrêter l'étude de toutes les langues alors.

L'autre question c'est peut-on vraiment se déclarer spécialiste de l'antiquité en étant incapable de lire une ligne de grec ou de latin sans une traduction? Si Princeton  pense que oui pour ouvrir plus de place à des étudiants défavorisés, ma foi...,  mais cela n'a aucun rapport avec l'esclavagisme. Cependant,

Peut-on être un orientaliste sans connaître l'arabe?
Peut-on être un spécialiste de Shakespeare sans connaître l'anglais?
Peut-on être spécialiste du midrash sans connaître l'hébreu?

Princeton prend des risques.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMar 24 Mai 2022, 08:17

Le risque qui nous vient à l'esprit je pense Caillou,

c'est de fabriquer des imbéciles qui pensent tout savoir alors qu'ils n'ont jamais rien appris. Ce pourquoi, si l'expression du wokisme est aussi délétère, c'est aussi à cause de l'expression libre des réseaux sociaux, quand la mégalomanie se transforme en agressivité.

Des spécialistes, des détenteurs de savoir, sont agressés sur les réseaux sociaux, par des radicaux wokistes, dont le manque de savoir et de connaissance sont tellement affligeant, que l'on reste sans voix, tellement leurs propos sont stupides.

En France, ils sont très minoritaires, mais leur infériorité numérique est compensé par la radicalité et la violence de leur methode d'intervention et d'endoctrinement.

Les universitaires, profs ou étudiants qui en côtoient, témoignent souvent qu'il est même impossible de discuter avec eux.

Comme d'ailleurs avec tous les radicaux extrémistes, car à l'intérieur de cette idéologie, tous ne sont pas aussi radicaux, même si au final, ils finissent par prendre leur distance à cause de ce refus au dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 25 Mai 2022, 11:49

christophe59 a écrit:
Le wokisme ne peux pas s'inscrire dans le temps. [...] , elle se brisera le nez

Salut Christophe59.

Comme tu es nouveau, je t'invite à te présenter dans la section "Faisons Connaissance", ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyDim 29 Mai 2022, 09:57

Cyril 84 a écrit:
christophe59 a écrit:
Le wokisme ne peux pas s'inscrire dans le temps. [...] , elle se brisera le nez

Salut Christophe59.

Comme tu es nouveau, je t'invite à te présenter dans la section "Faisons Connaissance", ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Si tu ne le fais pas, tu seras banni.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 30 Mai 2022, 19:26

Tonton a écrit:
Le risque qui nous vient à l'esprit je pense Caillou,

c'est de fabriquer des imbéciles qui pensent tout savoir alors qu'ils n'ont jamais rien appris. Ce pourquoi, si l'expression du wokisme est aussi délétère, c'est aussi à cause de l'expression libre des réseaux sociaux, quand la mégalomanie se transforme en agressivité.

Des spécialistes, des détenteurs de savoir, sont agressés sur les réseaux sociaux, par des radicaux wokistes, dont le manque de savoir et de connaissance sont tellement affligeant, que l'on reste sans voix, tellement leurs propos sont stupides.

En France, ils sont très minoritaires, mais leur infériorité numérique est compensé par la radicalité et la violence de leur methode d'intervention et d'endoctrinement.

Les universitaires, profs ou étudiants qui en côtoient, témoignent souvent qu'il est même impossible de discuter avec eux.

Comme d'ailleurs avec tous les radicaux extrémistes, car à l'intérieur de cette idéologie, tous ne sont pas aussi radicaux, même si au final, ils finissent par prendre leur distance à cause de ce refus au dialogue.

Bon, chacun son opinion, moi je n'y vois qu'une mode ridicule, aussi ridicule que de se mettre des épingles à nourrice en guise de boucle d'oreilles, ou d'enfiler des Doc Martens et des jeans déchirés, le wokisme me laisse froide.
Et ceux qui le suivent aussi.




Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 30 Mai 2022, 20:10

Ce qui est dommage, c'est de faire du ridicule et du conflictuel avec des sujets sérieux., plutôt que de chercher à améliorer la situation car au contraire même, ça ne fait que l'empirer.

C'est surtout de l'embourgeoisement.

Netflix avec sa propagande woke, a perdu 30 % d'abonnés, c'est bcp, je ne sais même pas si leur marge bénéficiaire compense le manque, à 30 %, je pense pas.

Du coup, justifiant la perte, Netflix a viré du monde, et notamment tout ceux qui imposaient les exigences woke. Bien des entreprises américaines, se sont retrouvées en difficultés, surtout dans le jeu de la concurrence, à force de surtout s'occuper de couleurs de peau, de genre ou d'orientation sexuelle et plus de compétences.

Mais politiquement, on voit bien que cette phase délirante, a eu son retour de bâton, aux USA, puisque dans un état, il est question d'interdire l'avortement.

le message d'Obama, sur le massacre récents des enfants, a fait aussi son scandale, bien woke dans le ton.

Tout ça fait l'affaire de Trump, et bien sûr entretient l'occidento-phobie, car c'est aussi du pain béni pour les islamistes ou pour des dirigeants comme Poutine.

C'est quand même dommage d'arriver à ça avec des sujets humanistes.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 30 Mai 2022, 20:41

Tonton a écrit:


le message d'Obama, sur le massacre récents des enfants, a fait aussi son scandale, bien woke dans le ton.

Tout ça fait l'affaire de Trump, et bien sûr entretient l'occidento-phobie, car c'est aussi du pain béni pour les islamistes ou pour des dirigeants comme Poutine.

C'est quand même dommage d'arriver à ça avec des sujets humanistes.


Que reproches-tu à Obama? Tu serais le premier à critiquer la société la plus violente et la plus armée du monde occidental. 88,8% des gens sont armés contre 14.5% pour la France.

Les Américains ont une loi héritée de la conquête de l'ouest d'avoir le droit posséder une arme à feu, ce qui fait les choux gras du lobby des armes à feu avec la NRA qui a toujours résisté à une régulation des armes à feu.

Ceux qui montrent Obama du doigt en Amérique ces temps-ci ce sont les pro-guns et les anti-noirs.










Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyLun 30 Mai 2022, 22:20

Bonsoir

Je n'ai pas envie de tout lire ce fil : quelqu'un peut m'expliquer rapidement de quoi il s'agit? je dois sans doute paraitre vieux jeu mais je n'ai jamais entendu "wokisme"  confused

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMar 31 Mai 2022, 08:20

cailloubleu* a écrit:
Tonton a écrit:
le message d'Obama, sur le massacre récents des enfants, a fait aussi son scandale, bien woke dans le ton.

Tout ça fait l'affaire de Trump, et bien sûr entretient l'occidento-phobie, car c'est aussi du pain béni pour les islamistes ou pour des dirigeants comme Poutine.

C'est quand même dommage d'arriver à ça avec des sujets humanistes.

Que reproches-tu à Obama? Tu serais le premier à critiquer la société la plus violente et la plus armée du monde occidental. 88,8% des gens sont armés contre 14.5% pour la France.

Les Américains ont une loi héritée de la conquête de l'ouest d'avoir le droit  posséder une arme à feu, ce qui fait les choux gras du lobby des armes à feu avec la NRA qui a toujours résisté à une régulation des armes à feu.

Ceux qui montrent Obama du doigt en Amérique ces temps-ci ce sont les pro-guns et les anti-noirs.

Obama a à son actif, en tant que président, le plus mauvais bilan dans les interventions militaires américaines.

Mais là, il ne s'agit pas de ça, tu ne sembles pas être au courant, de son message sur cette horrible massacre d'enfants dans un état américain.

En général, un homme dans sa situation, peu importe l'idéologie politique, exprime sa compassion pour les victimes et son indignation.

Lui, il a transformé ça en parlant de George Floyd et de la ségrégation des noirs américains. C'est ça le wokisme, une indignation à géométrie variable.

Il s'est fait lynché sur les réseaux sociaux.


cailloubleu* a écrit:
Que reproches-tu à Obama?

Tu vois trop souvent l'exposé d'une situation comme étant soit un reproche ou soit une éloge, puis ensuite tu sous entend des accusations, si tu considères que c'est soit un reproche à ce que tu estimes être une bonne personne, soit un éloge à ce que tu estimes être une mauvaise personne.

Ben non, on peut aussi exposé un fait, sans faire ni éloge ni reproche.  

On peut dire il pleut, sans faire l'éloge ou le reproche de la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMar 31 Mai 2022, 08:57

Pétunia a écrit:
Bonsoir

Je n'ai pas envie de tout lire ce fil : quelqu'un peut m'expliquer rapidement de quoi il s'agit? je dois sans doute paraitre vieux jeu mais je n'ai jamais entendu "wokisme"  confused

Merci d'avance.

Au départ, c'est un mouvement découlant du protestantisme américain, à cœur de se pencher sur les ségrégations que subissent les noirs américains.

En devenant laïque, il a perdu le principe de la repentance et de l'expiation, en étant devenu une mise en accusation permanente, accusant le peuple blanc d'un racisme systémique.

C'est à dire que toi et moi, comme nous sommes blancs, alors on est forcement racistes, et si on le conteste, il serait question de fragilité blanche. Dans certaines entreprise, comme Coca Cola ou Microsoft, nous serions obligés, si on veut garder le job, de suivre une formation pour se débarrasser de notre blanchité et de notre racisme systémique.

De là découle ensuite, la nécessité aussi de déconstruire l'histoire occidentale. Il sera par exemple de bon ton, si on entreprend une série sur le trône d'Angleterre, de mettre en scène des acteurs et actrices noirs afin d'être inclusif.

Il y a donc aussi bien, l'exigence de la parité mais aussi la mise à distance, en excluant les blancs. Comme ce fut le cas en France, lors de réunion étudiante interdite aux blancs, ou lors d'un festival à Grenoble ( il me semble ).

Puis par l'intersectionnalité, c'est à dire la ségrégation aussi envers les femmes et les homosexuels, cette idéologie, suivant toujours le même principe de la racialisation, met principalement sur le banc des accusés, l'homme blanc hétérosexuel.

Puisque ne se figeant que sur les apparences, il n'a pas d'autre réflexion, pour expliquer les dominances, que la visibilité de la personne selon son genre, son orientation sexuelle et sa couleur de peau.

Minoritaire en France, forcement, il est du pain béni pour les islamistes puisqu'en diabolisant l'homme blanc, on diabolise l'occident. Ce qui explique pourquoi, tu peux rencontrer dans le même défilé, des islamistes et des homos ou pourquoi certains présentent le port du voile comme un combat féministe.

Lors de certaines réunions intersectionnelle aussi, cette cohabitation étant, en général ça se finit mal entre les 2 groupes et tu te doutes pourquoi.

Minoritaire, mais particulièrement agressif, lors de manifestions ou sur les réseaux sociaux, leur arme principale, c'est la " cancel culture ". C'est à dire la suppression de tout ce qui ne va pas dans leur sens que ce soit fait historique, actualité, nature ( homme femme ) ou directement la personne, quand elle est trop modéré à leur goût.

Ainsi par exemple, on va brûler les livres de Tintin en Amérique, jugés trop diffamatoires pour les indiens ou qualifier le baiser du prince charmant, dans Blanche Neige, d'agression sexuelle.
Ou, c'est un exemple parmi d'autres, Lyncher JK Rowling, pour transphobie, parce qu'elle a osé dire que les femmes ont leurs règles, alors que pourtant, elle est une militante anti homophobie.

Face à cette agressivité, elle est refusée lors de festival concernant son œuvre majeur, Harry Potter.

Du coup, on assiste souvent à de l'auto censure. C'est d'ailleurs un peu le cas, dans les universités françaises, car les professeurs d'histoires abordent parfois des sujets jugés trop problématiques. Ils n'osent plus le faire.

En France, les plus connues et bien sûr elles s'en défendent, disant que c'est une invention de l'extrême droite, alors que c'est structuré dans certaines universités américaines, sont Alice Coffin, Rokaya Dialo et Sandrine Rousseau.

Elles sont dans le dénie, parce que c'est leur façon de faire pour tout et pour rien, mais pourtant dans leurs discours reprennent la même rhétorique et le même discours que le wokisme.

D'ailleurs Coffin, par exemple, dans son cv, a suivi des formations dans ce genre d'université américaine, où l'on apprend par exemple, que l'on ne né pas blanc, mais humain, et que l'on devient ensuite blanc par l'éducation toxique des parents blancs.

Ainsi, la seconde de Biden, j'ai oublié son nom, est considéré comme une traite parce qu'elle a épousé un blanc. On accuse aussi Obama, d'être un bounty, c'est à dire noire d'extérieur et blanc d'intérieur, car trop pollué par le système blancs.

C'est sans fin en fait, comme quoi la révolution mange toujours ses petits. Mais ça s'épuise aussi grâce notamment à la réaction des noirs américains qui refusent de rentrer dans le jeu de l'hyper victimisation, mais aussi parce que certains parents d'élèves, en couple mixte, refusent que l'on apprenne à leurs enfants la haine du blanc d'autant qu'un de leurs 2 parents est blancs.

Bien sûr, au delà du délire, ce genre d'idéologie mortifère fait l'affaire des grandes puissances capitalistes ultra libérales, car ils n'est plus question de lutte des classes, riches et pauvres, mais uniquement de genre, d'orientation sexuelle, et de couleurs de peau.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMar 31 Mai 2022, 12:52

Tonton a écrit:
Tu vois trop souvent l'exposé d'une situation comme étant soit un reproche ou soit une éloge, puis ensuite tu sous entend des accusations, si tu considères que c'est soit un reproche à ce que tu estimes être une bonne personne, soit un éloge à ce que tu estimes être une mauvaise personne.

Ben non, on peut aussi exposé un fait, sans faire ni éloge ni reproche.  

On peut dire il pleut, sans faire l'éloge ou le reproche de la pluie.

Ah pardon!

Tu as écrit ça:

Le message d'Obama, sur le massacre récents des enfants, a fait aussi son scandale, bien woke dans le ton.
Tout ça fait l'affaire de Trump, et bien sûr entretient l'occidento-phobie, car c'est aussi du pain béni pour les islamistes ou pour des dirigeants comme Poutine.


Ce n'était pas un reproche, alors je retire le mot reproche. Very Happy


Tonton a écrit:
C'est à dire que toi et moi, comme nous sommes blancs, alors on est forcement racistes, et si on le conteste, il serait question de fragilité blanche. Dans certaines entreprise, comme Coca Cola ou Microsoft, nous serions obligés, si on veut garder le job, de suivre une formation pour se débarrasser de notre blanchité et de notre racisme systémique.

De là découle ensuite, la nécessité aussi de déconstruire l'histoire occidentale. Il sera par exemple de bon ton, si on entreprend une série sur le trône d'Angleterre, de mettre en scène des acteurs et actrices noirs afin d'être inclusif.

Il y a donc aussi bien, l'exigence de la parité mais aussi la mise à distance, en excluant les blancs. Comme ce fut le cas en France, lors de réunion étudiante interdite aux blancs, ou lors d'un festival à Grenoble ( il me semble ).

C'est très vasouillard tout ça, tu prends des exceptions et tu les traites comme des généralités, il est indéniable qu'il suffit d'être noir pour être plus contrôlé par la police, pour être plus dévisagé.

Il y avait eu un documentaire de toute une soirée sur Arte, les enfants noirs veulent tous des poupées blanches, les ballerines ne peuvent danser à l'opéra, ni les patineuses, les enfants noirs entendent de leurs camarades que s'ils sont noirs c'est parce qu'ils mangent de la m*rde!
Yannick Noah y avait participé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et tu cites une soirée d'exclusion des blancs un jour, sans savoir quand c'était où c'était?

Pourquoi contestes-tu l'évidence?

Les études sur les discriminations à l'embauche se multiplient, mais leur constat varie peu: les femmes et les personnes d'origines africaines ont plus de mal à trouver un poste que les autres catégories de candidats. Autrement dit, "les hommes sans ascendance migratoire ou d'origine européenne restent significativement avantagés sur le marché du travail", relève une étude de France Stratégie publiée jeudi.

"A caractéristiques égales, ils ont un accès privilégié à l'emploi, notamment au CDI à temps plein, et ils bénéficient de salaires plus élevés"
, poursuit le rapport. Cet organisme de réflexion rattaché à Matignon s'est penché sur les inégalités "inexpliquées" sur le marché du travail, en fait imputables en partie à la discrimination en fonction de l'origine, du sexe ou du lieu de résidence.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur




Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMar 31 Mai 2022, 14:13

Tonton a écrit:
 

C'est à dire que toi et moi, comme nous sommes blancs, alors on est forcement racistes, et si on le conteste, il serait question de fragilité blanche. Dans certaines entreprise, comme Coca Cola ou Microsoft, nous serions obligés, si on veut garder le job, de suivre une formation pour se débarrasser de notre blanchité et de notre racisme systémique.

Coca Cola en France ou aux USA ?

Parce que j'ai travaillé à l'usine Coca Cola près de Marseille à une époque proche et je n'ai rien vu ou entendu de ça, ce qui ne signifie pas que ça n'existe pas mais ça demande un éclaircissement.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMar 31 Mai 2022, 18:55

cailloubleu* a écrit:
Ah pardon!

Tu as écrit ça:

Le message d'Obama, sur le massacre récents des enfants, a fait aussi son scandale, bien woke dans le ton.
Tout ça fait l'affaire de Trump, et bien sûr entretient l'occidento-phobie, car c'est aussi du pain béni pour les islamistes ou pour des dirigeants comme Poutine.


Ce n'était pas un reproche, alors je retire le mot reproche. Very Happy

C'est les réseaux sociaux qui ont fait les reproches à Obama, en répondant à son twitte.  Je ne fais que relayer ce qui est lui reproché et constate une fois de plus l'indignation à géométrie variable de l'idéologie woke qui se focalise sur les noirs mais uniquement quand ils sont victimes d'un blanc et se soucis peu des autres situations tout autant abominables.

Mais il faut savoir aussi, que dans la logique woke, Obama est aussi un traite à sa " race ", parce qu'il est rentré dans le système blanc en devenant président.

Cette idéologie n'a ni queue ni tête. Et ce n'est pas Obama particulièrement vers qui vont mes reproches car de toute façon, tu sais très bien ce que je pense de " ces gens là ", Obama ou Trump, peu m'importe, mais vers l'idéologie woke.


cailloubleu* a écrit:
C'est très vasouillard tout ça, tu prends des exceptions et tu les traites comme des généralités, il est indéniable qu'il suffit d'être noir pour être plus contrôlé par la police, pour être plus dévisagé.

Il y avait eu un documentaire de toute une soirée sur Arte, les enfants noirs veulent tous des poupées blanches, les ballerines ne peuvent danser à l'opéra, ni les patineuses, les enfants noirs entendent de leurs camarades que s'ils sont noirs c'est parce qu'ils mangent de la m*rde!
Yannick Noah y avait participé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et tu cites une soirée d'exclusion des blancs un jour, sans savoir quand c'était où c'était?

Pourquoi contestes-tu l'évidence?

Les études sur les discriminations à l'embauche se multiplient, mais leur constat varie peu: les femmes et les personnes d'origines africaines ont plus de mal à trouver un poste que les autres catégories de candidats. Autrement dit, "les hommes sans ascendance migratoire ou d'origine européenne restent significativement avantagés sur le marché du travail", relève une étude de France Stratégie publiée jeudi.

"A caractéristiques égales, ils ont un accès privilégié à l'emploi, notamment au CDI à temps plein, et ils bénéficient de salaires plus élevés"
, poursuit le rapport. Cet organisme de réflexion rattaché à Matignon s'est penché sur les inégalités "inexpliquées" sur le marché du travail, en fait imputables en partie à la discrimination en fonction de l'origine, du sexe ou du lieu de résidence.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il y a aussi, aux USA, des noirs qui sont rassurés quand suivi, ils constatent que c'est un blanc.

Pourquoi, parce que la misère sociale touche d'avantage les noirs aux USA, et que donc, forcement, ils sont plus représentés dans la délinquance.

Tu sais qui tuent le plus de noirs aux USA ? les noirs, ce que dénoncent bien des habitants noirs de Chicago, qui se demande où se trouve BLM, quand un gamin noir prend une balle perdue d'un gang.

Or ce que je reproche aux wokes, et à BLM, c'est de se contenter de parler de " race ", mais jamais de prendre en considération le fond : la misère sociale.

Quand à l'embauche, ben faut arrêter d'entretenir l'idée que les africains sont toujours en retard, idée entretenue par les africains eux même. J'en sais quelque chose, effectivement y'a toujours des retards le matin, et quand  j'en parle, on me répond, c'est comme ça en Afrique.

Et je répond, ben venez pas vous plaindre ensuite de discrimination à l'embauche, car si vous même, vous dites qu'un africain est toujours en retard, forcement, c'est pas bon pour l'embauche.

Quand aux discriminations, que ce soit la personne qui refuse d'embaucher un noir, ou la directrice de France télévision qui dit qu'elle va faire la chasse à l'homme blanc, je vois pas de différence.

D'ailleurs Matignon parle de fait inexplicable, car effectivement l'enquête faite, n'a pas permis de montrer des flagrants délits. Donc c'est supposé venir de discrimination, ce qui est fort probable, mais il n'y a pas eu de mise en examen possible envers les entreprises ciblées. Car ce genre de chose ne se dit jamais ouvertement, contrairement à ce syndicat d'étudiant qui ouvertement, invité chez Mabrouk sur E1 et sur TPMP, dit ouvertement interdire certaines de leurs réunions aux blancs.

C'est interdit en France, blanc ou noir, peu importe la loi c'est la même pour tout le monde. Il est interdit d'interdire l'accès à cause de la couleur de peau.

La différence entre le racisme anti noir et le racisme anti blanc, c'est que le racisme anti noir se pratique sournoisement, en raison de la loi, alors que le racisme anti blanc se pratique ouvertement parce qu'il n'est pas sujet aux mêmes conséquences juridiques.

Mais c'est en train de changer, tant le racisme anti blanc est prédominant.

Tu verras jamais des réunions étudiantes interdites aux noirs, tu n'entendras jamais un chanteur dire qu'il faut prendre les noirs et tu n'entendras jamais une directrice de TV dire qu'elle fait la chasse à l'homme noir.

Le racisme, il y en a partout.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMar 31 Mai 2022, 19:54

Skander a écrit:
Tonton a écrit:
 

C'est à dire que toi et moi, comme nous sommes blancs, alors on est forcement racistes, et si on le conteste, il serait question de fragilité blanche. Dans certaines entreprise, comme Coca Cola ou Microsoft, nous serions obligés, si on veut garder le job, de suivre une formation pour se débarrasser de notre blanchité et de notre racisme systémique.

Coca Cola en France ou aux USA ?

Parce que j'ai travaillé à l'usine Coca Cola près de Marseille à une époque proche et je n'ai rien vu ou entendu de ça, ce qui ne signifie pas que ça n'existe pas mais ça demande un éclaircissement.

Non aux USA, ça risque pas d'arriver à Marseille, les marseillais sont pas du style à accepter ce genre de chose, pas du style à se laisser faire comme ça.

Tu connais la différence, en France ont est connu pour nos mouvements sociaux ( comme les gilets jaunes ) , qui surprennent toujours les américains, bien plus " dociles ".

J'ai vu une fois, une manifestation aux USA, je ne sais plus pourquoi, ils étaient déjà pas nombreux. Un policier est venu vers le groupe, a demandé aux gens de rentrer chez eux, ce que le groupe a tout de suite accepté.

J'ai vu aussi, je me souviens plus dans quelle entreprise américaine, un homme blanc en stage pour se corriger de sa blanchité, dire à un homme noir, bien plus jeune que lui, qu'il n'était pas raciste.
Et l'encadrant, lui a répondu que si parce que c'était marqué là, en montrant le texte et le blanc a répondu, ah bon, ok.

il y a en gros 3 catégories dans l'idéologie woke :

la première : les blancs et les arabes : racistes et oppresseurs.
le seconde : les asiatiques : parfois racistes et parfois oppresseurs.
la troisième : les noirs, les homos et les femmes : jamais racistes et jamais oppresseurs.

Peu importe tes idées, tu rentres obligatoirement dans une catégorie, on appelle ça la racialisation, bizarrement pratiquer contre le racisme.

En France celui qui en parle le mieux c'est M. Boke-côté. Un sociologue québécois. Parce que le Québec, étant canadien, il est aussi touché que les USA par le wokisme.

Bien sûr, comme il est opposant à cette gauche américaine, il est forcement décrit comme d'extrême droite, c'est comme ça que ça marche, quand la gauche devient quasi religieuse ( elle ne l'est pas toujours ) , elle te jette l'anathème dés que tu penses pas à 100 % comme elle, elle t'insulte et te censure si tu n'adhères pas l'ensemble de ses dogmes.

Les québécois considèrent la France comme un résistant, ce pourquoi elle est la cible principale de journaux américain, comme le New-york times ( pro woke )

En France, on peut citer France Inter, Arte et France culture, de plus en plus. Mais c'est pas aussi engagé qu'aux USA. C'est visible dans le choix de leurs programmes et c'est relativement visible aussi dans les pubs TV.

Néanmoins, on peut constater que la propagande marque quand même les esprits, puisque tu entendras souvent parler d'écart de 20 % de salaire entre hommes et femmes, ce qui est démentis depuis longtemps, les écarts injustifiés se situant en France, comme en Allemagne d'ailleurs à hauteur de 3 % ( si on tient compte de l'ensemble des critères : temps de travail, temps partiel, congés mat, heures supp et choix de carrière ).

Or l'inégalité principale, en occident, vient du fait que des métiers principalement féminins sont injustement sous payés, comme les métiers du soins par exemple, mais dans ce genre de métier, tu ne gagnes pas plus parce que tu es un homme, j'en sais bien sûr forcement quelque chose puisque c'est mon cas.

Je suis un peu long, mais c'est en gros ça que je reproche à l'idéologie woke, inventer des problèmes qui n'existent pas, et ne pas régler les problèmes qui existent .

franchement avoir une femme ou un homme premier ministre, qui s'en soucis ? Et pourtant c'est souvent à la discussion.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 01 Juin 2022, 15:00

Bonjour Pétunia,

une petite vidéo de 20 mn, qui te permettra d'en savoir un peu plus :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMar 21 Juin 2022, 17:09

Skander a écrit:
gerard2007 a écrit:

Créolisation ?
C'est quoi ça !


C'est toi et moi par exemple qui sommes français de souche mais mariés avec des maghrébines et qui avons des enfants d(origines ethniques différentes, un cauchemar pour certains, l'avenir pour d'autres.

le soucis c'est qu'il y aussi du racisme dans les pays créoles. y'a pas que des blancs et des africains, dans les antillais, il y aussi des gens qui sont venu de l'Inde en passant par Madagascar.
C'est pas trop méchant, mais entre métissage parfois, certains font des distinctions dans les origines.

Or je ne pense pas que le métissage dans les pays africains ou asiatique, soit pour " demain ", donc les gens continueront à parler de couleur de peau.

Puis tu sais bien, que parfois un algérien d'origine vivant en France, reçoit aussi bien qu'il n'est pas français, et qu'il n'est pas algérien en Algérie.

Il y a une parade à ça, ne accepter que certains veulent t'imposer un choix, mais aimer aussi bien la France que l'Algérie, il n'y a pas de mal à aimer 2 pays.

Comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas ce qui vient de l'autre côté de la méditerranée, qui m'inquiète, mais ce qui vient de l'autre côté de l'Atlantique.

Ces théories racialistes qui resurgissent, on recommence à parler des blancs, des asitatiques, des arabes, des noirs, et de faire des catégories, c'est pas bon du tout, ça fait ressurgir de vieux démons.

Je sais que l'on me reproche d'être trop virulent avec les discours woke, mais franchement ce truc là, c'est vraiment une grosse mer..

C'est ça qui m'inquiète et ça vient pas d'Afrique, mais aussi que les gens parfois ne se rendent même pas compte, je le pense vraiment, qu'il reprennent parfois leur rhétorique. C'est bien plus présent qu'on le pense, je radote, c'est clair, mais oui, ça m'inquiète vraiment ! On réussira pas à vivre ensemble avec cette grosse mer.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur




Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 10:50

Tonton a écrit:
Skander a écrit:



C'est toi et moi par exemple qui sommes français de souche mais mariés avec des maghrébines et qui avons des enfants d(origines ethniques différentes, un cauchemar pour certains, l'avenir pour d'autres.



Ces théories racialistes qui resurgissent, on recommence à parler des blancs, des asitatiques, des arabes, des noirs, et de faire des catégories, c'est pas bon du tout, ça fait ressurgir de vieux démons.

Je sais que l'on me reproche d'être trop virulent avec les discours woke, mais franchement ce truc là, c'est vraiment une grosse mer..



Les discours woke, pour éveiller les consciences, sont nécessaires car tout ne va pas de soi et le racisme est une réalité.

Mes enfants (métis ou créole, au choix) ont pris conscience du racisme à la maternelle, crois le ou non mais c'est la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 11:38

Skander a écrit:



Les discours woke, pour éveiller les consciences, sont nécessaires car tout ne va pas de soi et le racisme est une réalité.

Mes enfants (métis ou créole, au choix) ont pris conscience du racisme à la maternelle, crois le ou non mais c'est la vérité.


C'est Tonton qui récemment m'a appris qu'il y avait quelque chose nommé woke, puis "on" m'a gratifié du qualificatif de woke.
Je ne comprends pas ce qu'on reproche à ce mouvement, jadis avant la mode des anglicismes on l'aurait défini comme de l'humanisme.

Quelle est la différence entre wokisme et humanisme finalement?

Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 12:11

cailloubleu* a écrit:
Skander a écrit:



Les discours woke, pour éveiller les consciences, sont nécessaires car tout ne va pas de soi et le racisme est une réalité.

Mes enfants (métis ou créole, au choix) ont pris conscience du racisme à la maternelle, crois le ou non mais c'est la vérité.


C'est Tonton qui récemment m'a appris qu'il y avait quelque chose nommé woke, puis "on" m'a gratifié du qualificatif de woke.
Je ne comprends pas ce qu'on reproche à ce mouvement, jadis avant la mode des anglicismes on l'aurait défini comme de l'humanisme.

Quelle est la différence entre wokisme et humanisme finalement?


Je ne veux pas trop discuter, mais tu te trompes quand tu penses que je m'adresse à toi, car je sais que tu critiques cette idéologie, c'est juste qu'elle se veut invisible, en accusant l'extrême droite, alors qu'elle est structuré par une rhétorique et des principes, que tu reprends sans t'en rendre compte, puisque, je l'ai bien compris, tu ignores son fonctionnement.

Quand tu dis d'éduquer les blancs, tu tombes en plein de cette idéologie, tout quand on parle de racisme systémique, de privilège blanc ou de nier le racisme anti blanc.

C'est pas à toi que j'en veux précisément, mais à cette idéologie qui pénètre la conscience des gens sans même qu'ils s'en rendent compte.

Imagine simplement que je te dirais : il faut éduquer les femmes ou il faut éduquer les juifs, les musulmans, les noirs ? Pourquoi ça résonne autrement si on dit il faut éduquer les blancs ?

La propagande woke, venu des états unis, qui refuse tout dialogue, éjecte voir détruit tout ceux qui refusent leur doctrine, il y a quelque chose derrière ça, ce que Mario avait évoqué sans être compris quand il a évoqué ce qu'il y a dans la théorie du genre, mais le vocabulaire n'est compris, que si tu connais le woke.

On a pas attendu le wokisme pour traiter les sujets d'égalité important, c'est faux, et ce n'est pas ce qu'il fait, il s'épare les blancs des noirs, les hommes des femmes, les enfants de leur parents.

J'ai mis une vidéo sur la GPA, une enquête internationale par 2 femmes, dont l'une d'elle a précisé qu'elle était lesbienne, car elle sait bien que c'est toujours les mêmes accusations qui tombent quand on critique la GPA. C'est une horreur cette histoire de GPA, c'est la commercialisation de l'être humain.

Et encore, maintenant quand une lesbienne refuse d'avoir des relations sexuelles avec un homme transgenre mais pas opéré, donc restant de sexe masculin ( je vais me faire hurler dessus par le woke )
Elle accusait de transphobie.

Tu n'es même plus libre de ta sexualité, ni de rapport sentimentaux, on va où ?

C'est l'instrumentalisation de cause juste, à des fin séparatiste et commerciale, et bien sûr, bien des jeunes tombent dans le piège de l'instrumentalisation de leur idéaux.

Bien des membres actifs, que ce soit pour lutter contre l'homophobie, des féministes, des anti racistes, quittent des associations à cause de ce mouvement là.

Les dérives woke, il y en a des tonnes.

Que l'on me croit ou pas, je m'en moque, mais vous serez averti, c'est sans fin leur délire, plus personne n'ose ouvrir la bouche, suffit que tu dise comme JK Rolling que les femmes ont leurs menstruation, et tu te fais agresser, elle est refusé d'accés à des évènements pourtant en lien avec ses livres à cause de ça.

La cancel culture n'a pas de limite avec les woke, le baiser du prince charmant à Blanche Neige, c'est une agression sexuelle, un homme qui regarde une jolie femme, mais sans pour autant l'aborder, c'est devenu un crime.

On va où avec les wokes ? certainement pas vers la paix sociale, c'est l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 12:12

cailloubleu* a écrit:
Quelle est la différence entre wokisme et humanisme finalement?

Selon les opposants du wokisme , ce serait "une reaction extreme" au racisme , machisme , supremasisme blanc , esclavagisme ..etc 


Tonton semble aller plus loin , il pretend que le wokisme est un complot des riches et des lobby lgbt ..
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 12:18

Tonton a écrit:
Quand tu dis d'éduquer les blancs, tu tombes en plein de cette idéologie, tout quand on parle de racisme systémique, de privilège blanc ou de nier le racisme anti blanc.

Mais , biensur que le racisme/sexisme/homophobie  systemique existe et preveligie l'homme hetero blanc ce ne sont pas les woke qui ont inventé ca mais , des etudes sociales sérieuses .


Dans les pays arabes c'est la même chose sauf que le préveligié c'est l'homme hetero arabe ... on entend pas parlé de ca parceque l'auto critique n'est pas tres eveillée et est toujours censuré mais , aussi parceque la pauvreté et l'insecurité sont prioritaires .
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 12:30

Skander a écrit:
Tonton a écrit:




Ces théories racialistes qui resurgissent, on recommence à parler des blancs, des asitatiques, des arabes, des noirs, et de faire des catégories, c'est pas bon du tout, ça fait ressurgir de vieux démons.

Je sais que l'on me reproche d'être trop virulent avec les discours woke, mais franchement ce truc là, c'est vraiment une grosse mer..



Les discours woke, pour éveiller les consciences, sont nécessaires car tout ne va pas de soi et le racisme est une réalité.

Mes enfants (métis ou créole, au choix) ont pris conscience du racisme à la maternelle, crois le ou non mais c'est la vérité.

Toi, leur père, tu leur aurais enseigné, j'en suis certains.

Si ça limité à ça, c'est ok, rien à dire, mais ça va plus loin que ça, peut être pas dans ton école maternelle, je ne pense pas.

Mais si tu savais ce qui se passe aux USA, des parents en colère, en couple mixte, parce qu'on apprend à leur enfant, que les blancs sont toxiques, tous racistes et tous oppresseur, qu'ils sont le vecteur de tous les mots sur terre, et qu'il faut éduquer les blancs pour qu'ils redeviennent des humains. Car l'idée, c'est on ne né pas blanc, on né humain, mais l'éducation blanche crée ensuite des monstres qui ne sont même plus capable de voir qu'ils sont racistes ( fragilité blanche ).

On en est pas à ça, mais tout ces termes que j'utilise, fragilité blanche et toxicité blanche, sont bien dans la rhétorique woke aux USA. Tu peux vérifier si tu veux, je sais de quoi je parle.

En France, on a déjà des réunions non mixte, interdite aux blancs par des syndicats étudiants, une de leur représente, a été invité chez Sonia Mabrouck et dans TPMP.

En France, nos intellectuels résistent à ça, sous l'oeil des québécois qui le subissent parce que canadien. Le ministre de l'éducation, qui s'est éjecté comme un mal propre, on le balançant dans une circonscription perdu par avance, s'opposer à l'influence woke.

Je ne sais pas ce que va donner celui nommé, laissons lui le bénéfice du doute, mais il a participé à des réunions non blanches et à des réunions indigénistes.

On a quelque spécialiste, comme Sandrine Rousseau, qui s'en défend en accusant l'extrême d'inventer le woke ( non il a une histoire, au départ c'était un mouvement protestant ), alors qu'elle reprend aussi la rhétorique : homme déconstruit.
Féministe radicale revendiqué, elle soutient l'actrice pourtant condamnée pour violence conjugale, peut lui importe que l'homme soit victime, il est toujours coupable.

C'est ça le woke, le loup déguisé en agneaux, car derrière, mais je n'en dirais pas plus, c'est le fric...

Jamais n'est abordé le fait que les riches oppresses les pauvres, on te parle de genre et de race, mais on te parle jamais de riche et de pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 12:39

Thedjezeyri14 a écrit:
Tonton a écrit:
Quand tu dis d'éduquer les blancs, tu tombes en plein de cette idéologie, tout quand on parle de racisme systémique, de privilège blanc ou de nier le racisme anti blanc.

Mais , biensur que le racisme/sexisme/homophobie  systemique existe et preveligie l'homme hetero blanc ce ne sont pas les woke qui ont inventé ca mais , des etudes sociales sérieuses .


Dans les pays arabes c'est la même chose sauf que le préveligié c'est l'homme hetero arabe ... on entend pas parlé de ca parceque l'auto critique n'est pas tres eveillée et est toujours censuré mais , aussi parceque la pauvreté et l'insecurité sont prioritaires .

Tu confirmes que l'idéoligie woke et bien présente, et je comprend d'où viennent alors les insultes, c'est la cancel culture, c'est leur méthode.

On opprime tous ceux qui ne pense pas comme nous.

NON, il y a des privilèges de riche et l'oppression des pauvres.

Le sdf hétéro sexuel blanc, n'est pas un privilégié par rapport à une lesbienne noire qui gagne bcp d'argent.

On t'enfumes,

1 C'est bien dans les pays d'hétéro blanc que des gens ont poussé à abolir un esclavagisme, qui existe encore ailleurs dans le monde. Et c'est bien ce n'est pas un mal

2 C'est dans les pays d'hétéro blancs, que les africains émigrent et même si il y a du racisme, il y a aussi du soutient, des allocations, des aides qui n'existent pas ailleurs dans le monde ou si peux, et c'est bien, ce n'est pas un mal

3 C'est dans les pays d'hétéro blancs, qu'il y a le plus de parité et d'égalité entre hommes et femmes, même si y'a encore du boulot, et c'est bien, et non un mal

4 C'est dans les pays d''hétéro blancs, même si il y a encore, que les homos sont plus le plus admis et le moins persécuté.

Bref tout l'inverse de ce que dit le wokisme, être blanc et hétéro, n'est pas un crime.
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 12:53

Tonton a écrit:
Quand tu dis d'éduquer les blancs, tu tombes en plein de cette idéologie, tout quand on parle de racisme systémique, de privilège blanc ou de nier le racisme anti blanc.

Ce "tu" désigne-t-il l'un de nous car je te signale que c'est Mucem qui l'a dit.

Tonton a écrit:
Tu confirmes que l'idéoligie woke et bien présente, et je comprend d'où viennent alors les insultes, c'est la cancel culture, c'est leur méthode.

On opprime tous ceux qui ne pense pas comme nous.

Mais n'opprimes-tu pas ceux qui ne pensent pas comme toi lorsque tu attaques le "wokisme" avec acharnement?
A-t-on encore le droit d'être humaniste, sans tomber sous la dérision de cette appellation?
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 13:02

Tonton a écrit:

Tu confirmes que l'idéoligie woke et bien présente, et je comprend d'où viennent alors les insultes, c'est la cancel culture, c'est leur méthode.


On opprime tous ceux qui ne pense pas comme nous.

Remarque personne ne t'a insulté ni censuré c'est plutôt toi qui veut cancel et qualifie de woke tout ceux qui parle de racisme( ils en parlent ,en affirmant que le racisme anti-noir est plua conséquent et de loin que la racisme anti-blanc) tu tombe dans ce que tu reproche au wokisme .

Citation :

NON, il y a des privilèges de riche et l'oppression des pauvres.
Le privilèges du riche est certainement le plus puissant des privilèges mais , sûrement pas le seul .


Citation :

Le sdf hétéro sexuel blanc, n'est pas un privilégié par rapport à une lesbienne noire qui gagne bcp d'argent.

On t'enfumes,

Je ne dis pas ça je dis plutôt que l'homme hetero blanc à plus de chance d'être riche que le reste de la société .

Plus qu'une femme blanche .
Plus qu'un homosexuel.
Plus qu'un homme bronzé.



Citation :

1 C'est bien  dans les pays d'hétéro blanc que des gens ont poussé à abolir un esclavagisme, qui existe encore ailleurs dans le monde. Et c'est bien ce n'est pas un mal
Mais , biensur personne ne dis que les hommes heteros blancs sont tous ou majoritairement ( raciste /sexiste/homophobe)!! C'est même des hommes heteros blancs qui sont très critique au privilège dont on parle .


Citation :

2 C'est dans les pays d'hétéro blancs, que les africains émigrent et même si il y a du racisme, il y a aussi du soutient, des allocations, des aides qui n'existent pas ailleurs dans le monde ou si peux, et c'est bien, ce n'est pas un mal

Es-ce que j'ai dis le contraire ?? Au contraire je passe mon temps à éclaircir ce point .. ce n'est pas pour rien que je vis en occident !parmi mes concitoyens blancs 

Citation :

3 C'est dans les pays d'hétéro blancs, qu'il y a le plus de parité et d'égalité entre hommes et femmes, même si y'a encore du boulot, et c'est bien, et non un mal

100% d'accord ... mais , n'oublie pas que cette aboutissement est en grande partie le résultat de l'auto critique. 


Citation :

4 C'est dans les pays d''hétéro blancs, même si il y a encore, que les homos sont plus le plus admis et le moins persécuté.

Encore d'accord ! 

Citation :

Bref tout l'inverse de ce que dit le wokisme, être blanc et hétéro, n'est pas un crime.

Je ne pense pas que le wokisme prétend que les autres civilisations font mieu que l'occident ( même si concernant certains sujets c'est le cas ) .


Dernière édition par Thedjezeyri14 le Mer 22 Juin 2022, 13:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 13:12

J'attaque le wokisme avec acharnement, car il fait des causes justes, des usines à conflit sans limite.

On a pas attendu ce mouvement américains, qui prend bien soin de ne jamais parler de cette réalité que les riches ( quelque soit leurs couleurs de peaux, leur genre, et leur orientation sexuelle ) oppriment les pauvres ( quelque soit leurs couleurs de peaux, leur genre, et leur orientation sexuelle ) pour construire des mouvements anti raciste, anti homophobie et cherchant plus d'égalité homme femme.

On avait pas besoin de cette doctrine avant tout sépariste, sur laquelle je vomis tout mon mépris, pas sur les gens qui, instrumentalisé dans leur idéaux sans s'en rendre compte, tombent dans le piège du loup déguisé en agneaux, car ce n'est pas eux qui tire les ficelles.

C'est ces commerciaux du " genre humain " et cet esprit démoniaque qui veut s'emparer de ce qu'il a de beau dans l'humain, quand il cherche à vivre ensemble, malgré les différences, et pas en mettant des gens dans des cases, sans fin ( un moment les genres se définissant en plusieurs milliers de particularité ) qui isole les hommes des femmes, et les noirs des blancs.

Oui, j'attaque le wokisme, qui s'empare de ces nobles causes pour construire des conflits permanant.

Suffit de voir l'agressivité de leur partisan sur les réseaux sociaux, pour comprendre que je n'attaque pas à eux, mais cet esprit démoniaque qui veut même priver les enfants de leurs parents .

Blanchité toxique mais pas que hétéo toxicité aussi,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Toucher pas à nos enfants. laisser les tranquille dans leur genre, les laisser les grandir, ce n'est pas votre marchandise, c'est nos enfants.

Revenir en haut Aller en bas
Mucem





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 13:18

Tonton a écrit:


1 C'est bien  dans les pays d'hétéro blanc que des gens ont poussé à abolir un esclavagisme, qui existe encore ailleurs dans le monde. Et c'est bien ce n'est pas un mal

2 C'est dans les pays d'hétéro blancs, que les africains émigrent et même si il y a du racisme, il y a aussi du soutient, des allocations, des aides qui n'existent pas ailleurs dans le monde ou si peux, et c'est bien, ce n'est pas un mal

3 C'est dans les pays d'hétéro blancs, qu'il y a le plus de parité et d'égalité entre hommes et femmes, même si y'a encore du boulot, et c'est bien, et non un mal

4 C'est dans les pays d''hétéro blancs, même si il y a encore, que les homos sont plus le plus admis et le moins persécuté.

Bref tout l'inverse de ce que dit le wokisme, être blanc et hétéro, n'est pas un crime.

Tu confonds tout.
1. Les blancs qui ont aboli l’esclavagisme étaient les mêmes que ceux que tu traite de woke aujourd’hui. Ils ont dû se battre au parlement pour éduquer leurs confrères qui voulaient continuer la traite des noirs.
2 Les blancs qui ont conçu les allocations et des aides sont des woke qui sont pour l’aide aux pauvres qu’ils soient noirs ou blancs, et ils se battent contre les racistes qui disent que seuls les Français de souche ont droit aux alloc.

Non tu ne comprends rien au wokisme.
Le wokisme c’est juste une injure contre les travailleurs sociaux et les associations anti racistes.
Revenir en haut Aller en bas
Mucem





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 13:21

Tonton a écrit:

Suffit de voir l'agressivité de leur partisan sur les réseaux sociaux, pour comprendre que je n'attaque pas à eux, mais cet esprit démoniaque qui veut même priver les enfants de leurs  parents .

Blanchité toxique mais pas que hétéo toxicité aussi,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pur délire.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 13:29

The djez,

c'est parce que tu connais pas bien le fonctionnement, si il catégorise les gens en fonction de leur apparence, comme les racistes d'autrefois, pour ensuite attribuer des principes moraux génétiques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand on démonte leur théorie, ils se déchainent sur toi.

Je parle du vivre ensemble, qu'il n'est pas bon que les immigrés soit parqué dans des cités où parfois, c'est des trafiquant qui font la loi et le soucis ce n'est pas l'immigration, mais les multirécidivistes, c'est un soucis franco français, et ce n'est pas les gens qui d'Afrique qui sont responsable des dysfonctionnement juridique, c'est régalien.

Je dis de faire attention à ne pas confondre migration et invasion, ce n'est pas la même chose, les immigrés ne viennent pas arme à la main pour piller les villages.

C'est l'extrême droite qui fait cette confusion et pourtant malgré que je la corrige, voilà que l'on me dit que je suis trop influencé par l'extrême droite ????

Je l'ai dit, je regarde tous les médias, de gauche comme de droite, mainstream ou indépendant, puis quand je choisi d'en montrer un, ce n'est pas en fonction de leur idéologies mais en fonction de leur brièveté.

Si par exemple, on parle des problèmes d'effectif dans les hôpitaux ou dans les écoles, que la démonstration soit faite par un média de droite ou de gauche, je m'en moque, je choisirais la plus courte.

Sella que j'aime bcp, c'est exprimé sur plusieurs média, disant toujours la même chose, celle de VA dure 1mm, c'est ok, je prend.
Patrice aussi, en disant toujours la même chose, celle du Parisien dure 4 mn, je prend .

or qualifier les gens en détournant leur intention, c'est typiquement dans la méthode woke, je cite souvent JK Rolling, parce qu'elle est connu, et parce que c'est une militante anti homophobie, qui s'est fait détruire sur les résaux sociaux, parce qu'elle a dit que les femmes ont leur menstruation.

C'est sans fin avec les wokes, même entre eux ils se bouffent constamment le nez. Des lesbiennes qui refusent de coucher avec des hommes transgenre mais avec un appareil sexuel féminin, sont qualifié de transphobe.

C'est sans fin leur délire, c'est de la merd.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Le "wokisme"   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 13:35

Mucem a écrit:
Tonton a écrit:

Suffit de voir l'agressivité de leur partisan sur les réseaux sociaux, pour comprendre que je n'attaque pas à eux, mais cet esprit démoniaque qui veut même priver les enfants de leurs  parents .

Blanchité toxique mais pas que hétéo toxicité aussi,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pur délire.

Exemple typique de ce que je viens de dire, aucun argument, aucune possibilité de contester l'article de Médiapart, alors on se contente juste d'afficher du mépris et le refus du débat

Merci bcp, tu viens justement de contextualiser ce que je viens de dire, très bon exemple.

Quand je parle à des étudiants de la présence woke dans leur établissement, ils me disent toujours qu'ils sont peu nombreux, mais compensent le nombre par de l'agressivité, et me disent, impossible de discuter avec eux, on les évite comme la peste.

Comment détruire sans rien reconstruire, demander au woke, c'est leur spécialité.

Finalement on peut résumer le woke a du néant.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 13:49

Mucem a écrit:



Tu confonds tout.
1. Les blancs qui ont aboli l’esclavagisme étaient les mêmes que ceux que tu traite de woke aujourd’hui. Ils ont dû se battre au parlement pour éduquer leurs confrères qui voulaient continuer la traite des noirs.
2 Les blancs qui ont conçu les allocations et des aides sont des woke  qui sont pour l’aide aux pauvres qu’ils soient noirs ou blancs, et ils se battent contre les racistes qui disent que seuls les Français de souche ont droit aux alloc.

Non tu ne comprends rien au wokisme.
Le wokisme c’est juste une injure contre les travailleurs sociaux et les associations anti racistes.

Ah ah, l'extremmmmmme drouuuaaate, chez vous elle se résume à : ceux qui ne pense pas comme moi. J'adore, tu contextualise tout ce que je dit en servant d'exemple.

Tu vas bientôt me dire que le woke a inventé l'eau chaude ?

Tu me fais rire, tu confond invasion et immigration, comme Zemmour, et moi qui te corrige, tu dis que je suis d'extrême droite...

C'est sûr quand on a pas la force de s'attaquer à une idée, on s'attaque à l'homme.

Ce que tu dis serait vrai, si le woke reconnaissait que les mal hétéro blancs comme tu dis, ont poussé à plus de justice sociale, puisque c'est effectivement historique ( abolition de l'esclavagisme, plus d'égalité d'homme femme, un meilleur accueil aux immigrés, l'homosexualité mieux accepté, c'est pas parfait c'est certains, mais c'est pas les plus en retard ) et qu'elle parlerait de l'esclavagisme entre noirs pour se faire du fric en vendant leurs " frères " aux marchands arabes. Ca se poursuit d'ailleurs, ce n'est pas encore fini...

Mais ce n'est pas du tout ce qui est dit, au contraire, le mal hétéro blanc est un oppresseur. Va dire ça à ceux de ma région, qui descendaient dans les mines de charbon à 14 ans.

Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14



Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 13:50

Tonton a écrit:

Je dis de faire attention à ne pas confondre migration et invasion, ce n'est pas la même chose, les immigrés ne viennent pas arme à la main pour piller les villages.

C'est l'extrême droite qui fait cette confusion et pourtant malgré que je la corrige, voilà que l'on me dit que je suis trop influencé par l'extrême droite ????

On est tous d'accord que l'immigration ce n'est pas une invasion mais , on parlait  plutôt de l'idée de dire qu'il y'a des habitants locaux de souche et le reste et qu'il faut en conséquence faire attention à protéger cet équilibre ou que sais-je  .. personlemment je t'ai dis que scientifiquement ça ne tient pas la route parceque les humains se sont toujours déplacé pour différentes raison y comprit des invasions et cela résulte à un brassage genetique confirmé par la science et c'est pour cela qu'au niveau personnel  meme si je suis fier et amoureux de ma culture arabe je sais que ça n'a aucune base génétique et qu'en disant je suis algerien d'origine c'est dans les fait juste pour informer que mes récents ancêtres sont née en Afrique du Nord, mais , mes autres ancêtres sont de partout à travers la planète.

Cette vision que je viens de décrire et qui est confirmée par la science ne plaît pas à l'extrême droite.



Citation :

C'est sans fin avec les wokes, même entre eux ils se bouffent constamment le nez. Des lesbiennes qui refusent de coucher avec des hommes transgenre mais avec un appareil sexuel féminin, sont qualifié de transphobe.

Je n'ai jamais entendu des homosexuels traiter quelqu'un d'homophobe parce-qu'il ne veut pas coucher avec eux ... par contre , j'ai entendu des homophobes faire ce genre d'amalgame.


Dernière édition par Thedjezeyri14 le Jeu 23 Juin 2022, 12:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mucem





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 13:53

Tonton a écrit:
[quote
Exemple typique de ce que je viens de dire, aucun argument, aucune possibilité de contester l'article de Médiapart, alors on se contente juste d'afficher du mépris et le refus du débat

Merci bcp, tu viens justement de contextualiser ce que je viens de dire, très bon exemple.

Quand je parle à des étudiants de la présence woke dans leur établissement, ils me disent toujours qu'ils sont peu nombreux, mais compensent le nombre par de l'agressivité, et me disent, impossible de discuter avec eux, on les évite comme la peste.

Comment détruire sans rien reconstruire, demander au woke, c'est leur spécialité.

Finalement on peut résumer le woke a du néant.

Thedjezeyri, Skander, Cailloubleu et moi remplissons des pages d’arguments que tu ne lis pas pourquoi on en ajouterait?

Regarde donc ce que tu as fait avec ton appellation, tu as mis sous le même nom méprisant la masse des gens et des associations qui travaillent contre le racisme  et dans l’humanitaire avec les lgtb.
C’est une insulte pour ces gens qui donnent de leur temps pour améliorer la vie des autres. Tu annules le travail en disant qu’ils sont des pervers.

C’est dingue
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. EmptyMer 22 Juin 2022, 14:03

Thedjezeyri14 a écrit:
cailloubleu* a écrit:
Quelle est la différence entre wokisme et humanisme finalement?

Selon les opposants du wokisme , ce serait "une reaction extreme" au racisme , machisme , supremasisme blanc , esclavagisme ..etc 


Tonton semble aller plus loin , il pretend que le wokisme est un complot des riches et des lobby lgbt ..

Non, uniquement des riches, pas des lgbt. Les lgbt ( enfin ceux et celle qui réfléchissent pas bcp, comme dans les groupes sociaux, il y a des gens qui réfléchissent et d'autres non ) ne sont qu'un instrument, pour amener la GPA. C'est un commerce fructueux mais des plus immorales .

Fais attention stp, les riches oppriment les pauvres, peu importe la couleur de peau, le genre et l'orientation sexuelle, des riches comme des pauvres, je l'ai dit.

Justement les wokes font passer les lgbt pour une minorité hyper susceptible, intolérant comme ils font aussi pour les noirs, alors que ce n'est que le reflet de leur tyrannie et pas du tout la tendance de ces groupes sociaux, c'est même plutôt le contraire, ouvert et tolérant.

Celle ci est longue, c'est deux féministes, dont l'une qui se dit lesbienne, pour je pense se mettre à l'abris d'éventuel accusation d'homophobie ( avec extrême droite, c'est leur méthode de disqualifier un opposant parce qu'ils sont incapable de supporter un débat ) qui ont fait une enquête internationale, attention, c'est choquant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu as lu l'article de l'express, pas besoin de s'abonner, le début suffit pour comprendre ce " délire ".

Tu n'a jamais entendu parlé d'une " fausse religion " ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le wokisme. La cancel culture. Empty
MessageSujet: Re: Le wokisme. La cancel culture.   Le wokisme. La cancel culture. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le wokisme. La cancel culture.
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
»  «La culture musulmane contemporaine est platonicienne»
» Culture profane
» Culture de mort
» définition de la cancel culture.
» La Chine : arts et culture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: