Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
0.48 €
Voir le deal

 

 Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Clément

Clément


Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptySam 17 Déc 2011, 22:50

Citation :
ROME, dimanche 4 décembre 2011 (ZENIT.org) – Une « martyre de la foi » c’est le titre que la communauté catholique de Faisalabad, au Pakistan, a déjà conféré spontanément à une jeune fille tuée le 27 novembre : Mariah Manista, une « Maria Goretti » qui a refusé de renier le Christ.

Son histoire tragique est rapportée à Rome notamment par l’agence vaticane Fides. La mission du Saint-Siège à l’ONU lui rend hommage sur son site en ligne.

Mariah Manista était une jeune catholique de 18 ans, des environs de Faisalabad, tuée le 27 novembre par un musulman de 28 ans, Arif Gujjar, toxicomane, et fils d’un riche propriétaire terrien, précise AsiaNews.

Il voulait l’épouser et il l'a enlevée alors qu’elle allait puiser de l’eau avec sa mère, Razia Bibi, en les menaçant d’un pistolet. Comme elle refusait ses avances, il l’a tiré sur elle puis il a caché le corps, retrouvé plus tard par le père de la jeune fille, Mansha Masih, selon la même source.

Le P. Zafal Iqbal, curé de Khushpur, où vit la famille de la jeune Mariah, confirme à Fides que « la jeune fille a résisté », qu’« elle n'a pas voulu se convertir à l'islam », refusant « d’épouser l'homme qui, pour cette raison, l'a tuée : il s'agit d'une martyre ».

Nous ne parlons pas assez de ces martyrs . J'envie leur courage .
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: avis   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyLun 26 Déc 2011, 09:55

Et les chrétien massacrés le jour de Noël dans une église sont eux aussi des martyres.
On voit ou passe le fanatisme religieux il dessert les religions concernées.
La tolérance religieus elle est ou et qu'en faisons - nous????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
titou

titou


Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: Re: Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyLun 26 Déc 2011, 17:41

ChrisLam a écrit:
Et les chrétien massacrés le jour de Noël dans une église sont eux aussi des martyres.
On voit ou passe le fanatisme religieux il dessert les religions concernées.
La tolérance religieus elle est ou et qu'en faisons - nous????????????????????

La haine est sans frontière et sans rapport avec la religion ou la spiritualité. Un croyant authentique ne ferait jamais des choses aussi ignobles.


La promesse du prophète Muhammad aux chrétiens

A elles deux, les communautés musulmanes et chrétiennes représentent plus de 50% de la population mondiale. Si elles s’entendaient, nous serions à mi-chemin de la paix dans le monde. D’ailleurs, nous pouvons contribuer à plus d’harmonie entre musulmans et chrétiens en faisant un simple geste : toujours évoquer des récits positifs et s’abstenir de diaboliser l’autre.

Pour ma part, je voudrais rappeler aux musulmans et aux chrétiens une promesse que le prophète Muhammad avait faite à ces derniers. Prendre connaissance de cette promesse peut avoir un énorme impact sur la conduite des musulmans à l’égard des chrétiens. Les musulmans respectent généralement les précédents établis par leur prophète et s’efforcent de les mettre en pratique dans la vie de tous les jours.

En 628, une délégation de moines du monastère Sainte-Catherine se rendit auprès du prophète pour lui demander sa protection. Celui-ci leur octroya une charte leur garantissant des droits, que je vais reprendre ci-dessous dans son intégralité. Sainte-Catherine, le monastère le plus ancien au monde, est situé au pied du Mont Sinaï en Egypte. Doté d’une immense collection de manuscrits chrétiens, la plus grande après celle du Vatican, ce site figure sur la liste du Patrimoine mondial. Ses moines sont fiers d’y abriter également la plus ancienne collection d’icônes. Sainte-Catherine renferme les trésors de l’histoire chrétienne, ils y sont en sûreté depuis 1400 ans, grâce à la protection des musulmans

La Promesse à Ste Catherine :

« Ceci est un message de Muhammed ibn Abdoullah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires [de Médine] et mes fidèles, nous nous portons à leur défense, car les chrétiens sont mes citoyens. Et par Dieu, je résisterai contre quoi que ce soit qui les contrarie. Nulle contrainte sur eux, à aucun moment. Leurs juges ne seront point démis de leurs fonctions ni leurs moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit jamais détruire un édifice religieux leur appartenant ni l’endommager ni en voler quoi que ce soit pour ensuite l’apporter chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance de Dieu et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Si une femme chrétienne est mariée à un musulman, ce mariage ne doit pas avoir lieu sans son approbation. Une fois mariée, nul ne doit l’empêcher d’aller prier à l’église. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas. Nul musulman ne doit violer cette alliance jusqu’au Jour du Jugement Dernier (fin du monde). »

La première et la dernière phrase de cette charte sont très importantes. Elles font revêtir à la promesse une dimension éternelle et universelle. Muhammad précise que les musulmans sont avec les chrétiens, proches ou éloignés, rendant ainsi impossible toute tentative de limiter la promesse au monastère Sainte-Catherine. Par ailleurs, en ordonnant aux musulmans d’obéir à cette charte jusqu’au jour du jugement dernier, il sape toute tentative future de révoquer ces droits. De plus, ceux-ci sont inaliénables.

Muhammad déclara tous les chrétiens comme étant ses alliés et tout mauvais traitement à leur égard comme étant une violation de l’alliance avec Dieu.

Un des aspects remarquables de cette charte est qu’elle n’impose aucune condition aux chrétiens en échange de ces droits. Le fait d’être chrétien suffit. On n’exige pas d’eux qu’ils modifient leurs croyances, qu’ils paient une contrepartie ou qu’ils se soumettent à quelconque obligation. Cette charte est une déclaration des droits, sans obligations.

Il ne s’agit bien évidemment pas d’une charte des droits de l’homme au sens moderne, pourtant, bien qu’elle fût écrite en 628, les droits à la propriété, à la liberté de religion, au travail et à la sécurité de la personne y sont bien défendus.

Je sais que la plupart des lecteurs se diront : « Mais où voulez-vous en venir ? »

La réponse est simple : ceux qui cherchent à semer la discorde entre musulmans et chrétiens insistent toujours sur les questions qui divisent et parlent surtout de ce qui fâche. En revanche, ceux qui veulent favoriser l’établissement de liens évoquent et mettent en valeur des histoires comme celle de la promesse de Muhammad aux chrétiens.

Ainsi, on peut parvenir à inciter les musulmans à dépasser le problème de l’intolérance entre communautés et susciter de la bonne volonté chez les chrétiens, qui, au fond, craignent sans doute un peu l’islam ou certains musulmans.

Lorsque je parcours les documents islamiques, j’y trouve des exemples sans précédent de tolérance religieuse, qui vont dans le sens de l’inclusion de l’autre. Cela m’encourage à vouloir être une meilleure personne. Je pense que la capacité de rechercher le bien et de faire le bien est inhérente à tout être humain. Lorsque nous réfrénons cette prédisposition naturelle à faire le bien, nous renions en réalité notre humanité fondamentale.

Suite aux fêtes de fin d’année, j’espère pour nous tous que nous pourrons trouver le temps de chercher une histoire positive qui nous fera apprécier les valeurs, la culture et le passé d’autres peuples.

Muktadar Khan
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: Re: Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyLun 26 Déc 2011, 17:56

titou a écrit:
ChrisLam a écrit:
Et les chrétien massacrés le jour de Noël dans une église sont eux aussi des martyres.
On voit ou passe le fanatisme religieux il dessert les religions concernées.
La tolérance religieus elle est ou et qu'en faisons - nous????????????????????

La haine est sans frontière et sans rapport avec la religion ou la spiritualité. Un croyant authentique ne ferait jamais des choses aussi ignobles.


La promesse du prophète Muhammad aux chrétiens

A elles deux, les communautés musulmanes et chrétiennes représentent plus de 50% de la population mondiale. Si elles s’entendaient, nous serions à mi-chemin de la paix dans le monde. D’ailleurs, nous pouvons contribuer à plus d’harmonie entre musulmans et chrétiens en faisant un simple geste : toujours évoquer des récits positifs et s’abstenir de diaboliser l’autre.

Pour ma part, je voudrais rappeler aux musulmans et aux chrétiens une promesse que le prophète Muhammad avait faite à ces derniers. Prendre connaissance de cette promesse peut avoir un énorme impact sur la conduite des musulmans à l’égard des chrétiens. Les musulmans respectent généralement les précédents établis par leur prophète et s’efforcent de les mettre en pratique dans la vie de tous les jours.

En 628, une délégation de moines du monastère Sainte-Catherine se rendit auprès du prophète pour lui demander sa protection. Celui-ci leur octroya une charte leur garantissant des droits, ( Enfin une bonne nouvelle ) que je vais reprendre ci-dessous dans son intégralité. Sainte-Catherine, le monastère le plus ancien au monde, est situé au pied du Mont Sinaï en Egypte. Doté d’une immense collection de manuscrits chrétiens, la plus grande après celle du Vatican, ce site figure sur la liste du Patrimoine mondial. Ses moines sont fiers d’y abriter également la plus ancienne collection d’icônes. Sainte-Catherine renferme les trésors de l’histoire chrétienne, ils y sont en sûreté depuis 1400 ans, grâce à la protection des musulmans

La Promesse à Ste Catherine :

« Ceci est un message de Muhammed ibn Abdoullah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires [de Médine] et mes fidèles, nous nous portons à leur défense, car les chrétiens sont mes citoyens. Et par Dieu, je résisterai contre quoi que ce soit qui les contrarie. Nulle contrainte sur eux, à aucun moment. Leurs juges ne seront point démis de leurs fonctions ni leurs moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit jamais détruire un édifice religieux leur appartenant ni l’endommager ni en voler quoi que ce soit pour ensuite l’apporter chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance de Dieu et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Si une femme chrétienne est mariée à un musulman, ce mariage ne doit pas avoir lieu sans son approbation. Une fois mariée, nul ne doit l’empêcher d’aller prier à l’église. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas. Nul musulman ne doit violer cette alliance jusqu’au Jour du Jugement Dernier (fin du monde). »

La première et la dernière phrase de cette charte sont très importantes. Elles font revêtir à la promesse une dimension éternelle et universelle. Muhammad précise que les musulmans sont avec les chrétiens, proches ou éloignés, rendant ainsi impossible toute tentative de limiter la promesse au monastère Sainte-Catherine. Par ailleurs, en ordonnant aux musulmans d’obéir à cette charte jusqu’au jour du jugement dernier, il sape toute tentative future de révoquer ces droits. De plus, ceux-ci sont inaliénables.

Muhammad déclara tous les chrétiens comme étant ses alliés et tout mauvais traitement à leur égard comme étant une violation de l’alliance avec Dieu.

Un des aspects remarquables de cette charte est qu’elle n’impose aucune condition aux chrétiens en échange de ces droits. Le fait d’être chrétien suffit. On n’exige pas d’eux qu’ils modifient leurs croyances, qu’ils paient une contrepartie ou qu’ils se soumettent à quelconque obligation. Cette charte est une déclaration des droits, sans obligations.

Il ne s’agit bien évidemment pas d’une charte des droits de l’homme au sens moderne, pourtant, bien qu’elle fût écrite en 628, les droits à la propriété, à la liberté de religion, au travail et à la sécurité de la personne y sont bien défendus.

Je sais que la plupart des lecteurs se diront : « Mais où voulez-vous en venir ? »

La réponse est simple : ceux qui cherchent à semer la discorde entre musulmans et chrétiens insistent toujours sur les questions qui divisent et parlent surtout de ce qui fâche. En revanche, ceux qui veulent favoriser l’établissement de liens évoquent et mettent en valeur des histoires comme celle de la promesse de Muhammad aux chrétiens.

Ainsi, on peut parvenir à inciter les musulmans à dépasser le problème de l’intolérance entre communautés et susciter de la bonne volonté chez les chrétiens, qui, au fond, craignent sans doute un peu l’islam ou certains musulmans.

Lorsque je parcours les documents islamiques, j’y trouve des exemples sans précédent de tolérance religieuse, qui vont dans le sens de l’inclusion de l’autre. Cela m’encourage à vouloir être une meilleure personne. Je pense que la capacité de rechercher le bien et de faire le bien est inhérente à tout être humain. Lorsque nous réfrénons cette prédisposition naturelle à faire le bien, nous renions en réalité notre humanité fondamentale.

Suite aux fêtes de fin d’année, j’espère pour nous tous que nous pourrons trouver le temps de chercher une histoire positive qui nous fera apprécier les valeurs, la culture et le passé d’autres peuples.

Muktadar Khan

Titou bonsoir , et bien sa me fait du bien ce que tu as postée et aussi la promesse faite Ste Caterine , je suis presque sure qu'il y a moyen de faire la paix sa ne sera pas facile , c'est pour cette raison que Islamo-Chrétien est un vrai tremplin de dialogue , mais sa demandera des années et aussi une autre éducation envers nos enfants .
Revenir en haut Aller en bas
titou

titou


Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: Re: Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyLun 26 Déc 2011, 18:46

Assalam alaykum,

Citation :

A elles deux, les communautés musulmanes et chrétiennes représentent plus de 50% de la population mondiale. Si elles s’entendaient, nous serions à mi-chemin de la paix dans le monde. D’ailleurs, nous pouvons contribuer à plus d’harmonie entre musulmans et chrétiens en faisant un simple geste : toujours évoquer des récits positifs et s’abstenir de diaboliser l’autre.

Plus de 50% de la population mondiale, tu imagines, Eliza ?!

C'est impressionnant quand même
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: Re: Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyLun 26 Déc 2011, 18:51

titou a écrit:
Assalam alaykum,

Citation :

A elles deux, les communautés musulmanes et chrétiennes représentent plus de 50% de la population mondiale. Si elles s’entendaient, nous serions à mi-chemin de la paix dans le monde. D’ailleurs, nous pouvons contribuer à plus d’harmonie entre musulmans et chrétiens en faisant un simple geste : toujours évoquer des récits positifs et s’abstenir de diaboliser l’autre.

Plus de 50% de la population mondiale, tu imagines, Eliza ?!

C'est impressionnant quand même

Titou , moi ce qui me fait le polus grand bien c'est que nous serons tous jugés , par le même Créateur qui ne fera pas la moindre différence , entre les musulmans , chrétiens de toutes les dénominations sa me fait le plus grand bien de l'avoir compris .
Revenir en haut Aller en bas
jadelm




Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: Re: Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyLun 26 Déc 2011, 18:59

titou a écrit:
Assalam alaykum,

Citation :

A elles deux, les communautés musulmanes et chrétiennes représentent plus de 50% de la population mondiale. Si elles s’entendaient, nous serions à mi-chemin de la paix dans le monde. D’ailleurs, nous pouvons contribuer à plus d’harmonie entre musulmans et chrétiens en faisant un simple geste : toujours évoquer des récits positifs et s’abstenir de diaboliser l’autre.

Plus de 50% de la population mondiale, tu imagines, Eliza ?!

C'est impressionnant quand même
Si on enleve les "chretiens et musulmans de tradition" on tombe à environ 30%
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: avis   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyMar 27 Déc 2011, 08:26

Clément a écrit:
Citation :
ROME, dimanche 4 décembre 2011 (ZENIT.org) – Une « martyre de la foi » c’est le titre que la communauté catholique de Faisalabad, au Pakistan, a déjà conféré spontanément à une jeune fille tuée le 27 novembre : Mariah Manista, une « Maria Goretti » qui a refusé de renier le Christ.

Son histoire tragique est rapportée à Rome notamment par l’agence vaticane Fides. La mission du Saint-Siège à l’ONU lui rend hommage sur son site en ligne.

Mariah Manista était une jeune catholique de 18 ans, des environs de Faisalabad, tuée le 27 novembre par un musulman de 28 ans, Arif Gujjar, toxicomane, et fils d’un riche propriétaire terrien, précise AsiaNews.

Il voulait l’épouser et il l'a enlevée alors qu’elle allait puiser de l’eau avec sa mère, Razia Bibi, en les menaçant d’un pistolet. Comme elle refusait ses avances, il l’a tiré sur elle puis il a caché le corps, retrouvé plus tard par le père de la jeune fille, Mansha Masih, selon la même source.

Le P. Zafal Iqbal, curé de Khushpur, où vit la famille de la jeune Mariah, confirme à Fides que « la jeune fille a résisté », qu’« elle n'a pas voulu se convertir à l'islam », refusant « d’épouser l'homme qui, pour cette raison, l'a tuée : il s'agit d'une martyre ».

Nous ne parlons pas assez de ces martyrs . J'envie leur courage .


Je répond ici mais cette réponse est pour tous:
Quelle définition donnons nous au mot ""Martyre""?
Celui qui meurt à cause de sa Foi de ses idées?
Celui qui tue et se fait tuer au nom de sa foi et de ses idées?

Quand des chrétiens attaquent une mosquée les victimes sont des martyres .
Quand des musulmans attaquent une église les victimes sont aussi des martyres .

Que de martyres au nom de Dieu.
Est-ce la mission que Dieu nous demande en priorité?

Pourquoi autant d'hommes et de femme rejettent Dieu ?
On comprend avec les beaux exemples que nous voyons dans nos médias.
"Le c'est pas moi , c'est lui on connait c'est la parole des dégonflés".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: Re: Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyMar 27 Déc 2011, 10:33

ChrisLam a écrit:
Clément a écrit:


Nous ne parlons pas assez de ces martyrs . J'envie leur courage .


Je répond ici mais cette réponse est pour tous:
Quelle définition donnons nous au mot ""Martyre""?
Celui qui meurt à cause de sa Foi de ses idées?
Celui qui tue et se fait tuer au nom de sa foi et de ses idées?

Quand des chrétiens attaquent une mosquée les victimes sont des martyres .
Quand des musulmans attaquent une église les victimes sont aussi des martyres .

Que de martyres au nom de Dieu.
Est-ce la mission que Dieu nous demande en priorité?

Pourquoi autant d'hommes et de femme rejettent Dieu ?
On comprend avec les beaux exemples que nous voyons dans nos médias.
"Le c'est pas moi , c'est lui on connait c'est la parole des dégonflés".

Bonjour ChrisLam , " Le c'est pas moi , c'est lui on connaît c'est la parole des dégonflés " . Désolé mais pour moi perso je ne pense pas qu'ils y aient des dégonflés !!! J'aimerais bien avoir ton avis pour mieux comprendre .
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: avis   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyMar 27 Déc 2011, 12:19

Eliza a écrit:
ChrisLam a écrit:



Je répond ici mais cette réponse est pour tous:
Quelle définition donnons nous au mot ""Martyre""?
Celui qui meurt à cause de sa Foi de ses idées?
Celui qui tue et se fait tuer au nom de sa foi et de ses idées?

Quand des chrétiens attaquent une mosquée les victimes sont des martyres .
Quand des musulmans attaquent une église les victimes sont aussi des martyres .

Que de martyres au nom de Dieu.
Est-ce la mission que Dieu nous demande en priorité?

Pourquoi autant d'hommes et de femme rejettent Dieu ?
On comprend avec les beaux exemples que nous voyons dans nos médias.
"Le c'est pas moi , c'est lui on connait c'est la parole des dégonflés".

Bonjour ChrisLam , " Le c'est pas moi , c'est lui on connaît c'est la parole des dégonflés " . Désolé mais pour moi perso je ne pense pas qu'ils y aient des dégonflés !!! J'aimerais bien avoir ton avis pour mieux comprendre .


Quand Dieu s'adresse à Adam, que dit Adam! : c'est la femme que tu m'as donnée qui .....

C'est dans cet esprit là que je dis C'est pas moi c'est lui ou l'autre.
On réagit comme des frères et soeurs des élevés dans une même classe qui se chamaillent et quand le père ou le prof intervient , chaque enfants dit c'est pas moi qui ai commencé c'est lui alors que les enfants tous ensemble ont fait des bêtises.

Mais le Père saura qui est le vrai responsable et justice serra faite.
J'ai rarement entendu dire que le Pére donné des punitions collectives sauf la faute originelle.

C'est ce que j'appelle la réponse des dégonflés , on n'a pas le courage de reconnaître ses propres fautes.
On les mets sur le dos de son voisin.



Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: Un jeune martyr chrétien de 19 ans à Lahore(P   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyVen 20 Mar 2015, 20:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pakistan : un jeune chrétien de 19 ans se sacrifie pour sauver les paroissiens
Lors du double attentat commis contre deux églises chrétiennes à Lahore, au Pakistan, le geste d'un étudiant salésien a évité un effroyable carnage.






Il s'appelait Akash Bashir. Ce jeune chrétien, qui montait la garde devant l'église Saint-Jean à Lahore, dimanche dernier 15 mars, a empêché le terroriste d'entrer et de se faire exploser à l'intérieur de l'édifice catholique, archicomble à l'heure de la messe.

Son geste courageux, qui lui a coûté la vie, a sauvé celle de nombreuses autres personnes. Son nom a été dévoilé par Ans, l'agence d'information salésienne : ce jeune était un ancien élève de l'école technique salésienne du quartier de Yuhannabad, à majorité chrétienne, où vivent encore environ 130 000 chrétiens.

Akash Bashir venait d'avoir 19 ans et, ce jour-là, il montait la garde avec un autre jeune devant l'église Saint-Jean. Quand le kamikaze s'est approché de l'entrée, cherchant avec violence à passer outre les deux jeunes gardes, il a été bloqué ; s'apercevant de la charge explosive dissimulée sous son blason, Akash Bashir l'a ceinturé, faisant un bouclier de son corps, et a ainsi évité que le bilan des victimes  soit considérablement plus tragique.

« C’est grâce à lui, déclare l'ordre de Don Bosco, si le bilan des victimes n'a pas été aussi lourd que les auteurs de l'attentat l'avaient prévu. » Ce bilan est finalement de neuf victimes parmi les fidèles (16 au total pour les deux lieux de culte), et de 80 blessés dans les deux églises chrétiennes, l'église Saint-Jean et l'Église du Christ, situées à environ 500 m l'une de l'autre, visées par les terroristes.

L'école salésienne, située dans le quartier chrétien de Lahore, restera fermée « tant que sa sécurité ne sera pas garantie ; certains jeunes ne peuvent actuellement même pas rentrer chez eux, en raison de troubles continuels et de violences de rue. En tant que minorité chrétienne, il y a des moments où notre seul espoir est dans l'aide de Dieu et de sa Mère ».

Que leur sang ne soit pas versé en vain
Les évêques ont dénoncé l'attentat terroriste et  lancé un appel au calme. Arrivé sur les lieux, Mgr Sebastian Shaw, l’archevêque catholique de Lahore, a salué la mémoire de « deux martyrs » qui ont empêché les terroristes d’aller plus loin que le portail des deux églises.  

De jeunes martyrs, a-t-il rappelé, « qui ont donné leur vie pour sauver des centaines de personnes. (…) Leur sang n’aura pas été versé en vain s’il contribue à apporter la paix à tous les citoyens du Pakistan ».

Ce 15 mars à Rome, après la prière dominicale de l'Angélus, le pape François a déclaré : « C’est avec douleur, beaucoup de douleur, que j’ai été informé des attentats terroristes contre deux églises chrétiennes à Lahore, au Pakistan, qui ont causé de nombreux morts et blessés. Ce sont des églises chrétiennes et les chrétiens sont persécutés, nos frères chrétiens versent leur sang seulement parce qu’ils sont chrétiens. Je demande au Seigneur, j’implore le Seigneur, de donner la paix à ce pays et que cette persécution contre les chrétiens – que le monde cherche à cacher – s’achève enfin ».

Adapté de l'italien par Élisabeth de Lavigne
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD


Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: avis   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre EmptyLun 23 Mar 2015, 10:14

rosedumatin a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pakistan : un jeune chrétien de 19 ans se sacrifie pour sauver les paroissiens
Lors du double attentat commis contre deux églises chrétiennes à Lahore, au Pakistan, le geste d'un étudiant salésien a évité un effroyable carnage.






Il s'appelait Akash Bashir. Ce jeune chrétien, qui montait la garde devant l'église Saint-Jean à Lahore, dimanche dernier 15 mars, a empêché le terroriste d'entrer et de se faire exploser à l'intérieur de l'édifice catholique, archicomble à l'heure de la messe.

Son geste courageux, qui lui a coûté la vie, a sauvé celle de nombreuses autres personnes. Son nom a été dévoilé par Ans, l'agence d'information salésienne : ce jeune était un ancien élève de l'école technique salésienne du quartier de Yuhannabad, à majorité chrétienne, où vivent encore environ 130 000 chrétiens.

Akash Bashir venait d'avoir 19 ans et, ce jour-là, il montait la garde avec un autre jeune devant l'église Saint-Jean. Quand le kamikaze s'est approché de l'entrée, cherchant avec violence à passer outre les deux jeunes gardes, il a été bloqué ; s'apercevant de la charge explosive dissimulée sous son blason, Akash Bashir l'a ceinturé, faisant un bouclier de son corps, et a ainsi évité que le bilan des victimes  soit considérablement plus tragique.

« C’est grâce à lui, déclare l'ordre de Don Bosco, si le bilan des victimes n'a pas été aussi lourd que les auteurs de l'attentat l'avaient prévu. » Ce bilan est finalement de neuf victimes parmi les fidèles (16 au total pour les deux lieux de culte), et de 80 blessés dans les deux églises chrétiennes, l'église Saint-Jean et l'Église du Christ, situées à environ 500 m l'une de l'autre, visées par les terroristes.

L'école salésienne, située dans le quartier chrétien de Lahore, restera fermée « tant que sa sécurité ne sera pas garantie ; certains jeunes ne peuvent actuellement même pas rentrer chez eux, en raison de troubles continuels et de violences de rue. En tant que minorité chrétienne, il y a des moments où notre seul espoir est dans l'aide de Dieu et de sa Mère ».

Que leur sang ne soit pas versé en vain
Les évêques ont dénoncé l'attentat terroriste et  lancé un appel au calme. Arrivé sur les lieux, Mgr Sebastian Shaw, l’archevêque catholique de Lahore, a salué la mémoire de « deux martyrs » qui ont empêché les terroristes d’aller plus loin que le portail des deux églises.  

De jeunes martyrs, a-t-il rappelé, « qui ont donné leur vie pour sauver des centaines de personnes. (…) Leur sang n’aura pas été versé en vain s’il contribue à apporter la paix à tous les citoyens du Pakistan ».

Ce 15 mars à Rome, après la prière dominicale de l'Angélus, le pape François a déclaré : « C’est avec douleur, beaucoup de douleur, que j’ai été informé des attentats terroristes contre deux églises chrétiennes à Lahore, au Pakistan, qui ont causé de nombreux morts et blessés. Ce sont des églises chrétiennes et les chrétiens sont persécutés, nos frères chrétiens versent leur sang seulement parce qu’ils sont chrétiens. Je demande au Seigneur, j’implore le Seigneur, de donner la paix à ce pays et que cette persécution contre les chrétiens – que le monde cherche à cacher – s’achève enfin ».

Adapté de l'italien par Élisabeth de Lavigne

Qui a enseigné aux tueurs qu'ils allaient avoir des femmes à leurs bottes au paradis en agissant ainsi?
Là sont les vrais responsables de cette tuerie.
Facile a des lettrés qui connaissent le Coran de s'en servir pour enseigner à des illettrés qu'il faut tuer pour avoir une place au paradis.
OUI ! Les vrais responsables sont certains religieux qui s'autoproclament religieux sans aucune formation islamique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty
MessageSujet: Re: Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre   Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pakistan : Mariah, 18 ans, martyre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: