Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -13%
PC portable 16,1″ Honor MagicBook Pro 16
Voir le deal
699 €
-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

 

 Le temps du Carême

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
BERNARD

BERNARD


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Carême    Le temps du Carême EmptyMar 21 Fév 2012, 08:13

Demain début du Carême pour les chrétiens.
Temps de prières, de jeun, de partage,d'écoute, de remise en cause de soi même.
Ce temps, ces temps pour mieux vivre notre Foi et repartir à la lumière de Pâques avec plus de dynamisme et de volonté.
Pour que l'homme ancien soit remplacé par l'Homme nouveau et rayonnant.
Bon Carême et bon courage Pâques pour nous chrétiens est notre Espoir final .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMar 21 Fév 2012, 17:04

Le Carême fait son entrée demain 22 février avec le Mercredi des cendres, point de départ de 40 jours consacrés au jeune, au partage et la prière. Le chiffre 40 renvoie aux années passées dans le désert par le peuple d’Israël, aux 40 jours pendant lesquels le Christ se retira après son baptême. Après un mardi gras et carnavalesque, les chrétiens sont invités à laisser tomber quelques-uns de leurs masques pour vivre un temps d’intériorité. Cette longue pause spirituelle permettra de se préparer intérieurement à de nouveaux recommencements.

Mercredi des cendres

Le Mercredi des cendres, premier jour du Carême, est marqué par l’imposition des cendres : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l’homme et de sa finitude, puisque nous sommes poussière et que nous y retournerons. Ce jour est en outre un jour de jeûne pour les catholiques en bonne santé. La célébration des cendres aura lieu mercredi 22 février 2012.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMar 21 Fév 2012, 17:21

PRIERE DU CAREME


Seigneur et maître de ma vie,
éloigne de moi l'esprit de paresse,
d'abattement, de domination,
de vaines paroles...

Accorde-moi, à moi ton serviteur,
un esprit de chasteté, d'humilité,
de patience et d'amour.

Oui, Seigneur-Roi,
Donne-moi de voir mes péchés
et de ne pas juger mon frère,
car tu es béni
dans les siècles des siècles

Saint Ephrem le Syrien (366-373)



A tous les frères et soeurs chrétiens, de ce forum :

BON ET SAINT TEMPS DE CAREME
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Julie
Moderateur
Moderateur
Julie


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMar 21 Fév 2012, 17:47

je te remercie

moi je ne pense pas faire de jeun sa ne minteresse pas
je vais essayer de faire les tache menagere et essayer daider les autres
bricolage , prieres , eau bénite , ect
jésus avais dit :: parce que le fils de lhomme mange et bois on dit de lui que sé un glouton et un ivrogne

bon careme

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMar 21 Fév 2012, 18:20

ChrisLam a écrit:
Demain début du Carême pour les chrétiens.
Temps de prières, de jeun, de partage,d'écoute, de remise en cause de soi même.
Ce temps, ces temps pour mieux vivre notre Foi et repartir à la lumière de Pâques avec plus de dynamisme et de volonté.
Pour que l'homme ancien soit remplacé par l'Homme nouveau et rayonnant.
Bon Carême et bon courage Pâques pour nous chrétiens est notre Espoir final .

Chrislam , moi j'aimerais faire le Carême en étant plus humble et silencieuse , être plus à l'écoute des autres , me remettre en question au sujet de l'orgueil de mon coeur , vivre réellement ma foi pour avoir un renouvellement intérieur .
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMar 21 Fév 2012, 18:21

rosedumatin a écrit:
Le Carême fait son entrée demain 22 février avec le Mercredi des cendres, point de départ de 40 jours consacrés au jeune, au partage et la prière. Le chiffre 40 renvoie aux années passées dans le désert par le peuple d’Israël, aux 40 jours pendant lesquels le Christ se retira après son baptême. Après un mardi gras et carnavalesque, les chrétiens sont invités à laisser tomber quelques-uns de leurs masques pour vivre un temps d’intériorité. Cette longue pause spirituelle permettra de se préparer intérieurement à de nouveaux recommencements.

Mercredi des cendres

Le Mercredi des cendres, premier jour du Carême, est marqué par l’imposition des cendres : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l’homme et de sa finitude, puisque nous sommes poussière et que nous y retournerons. Ce jour est en outre un jour de jeûne pour les catholiques en bonne santé. La célébration des cendres aura lieu mercredi 22 février 2012.

MERCI ma chère ROSE de nous avoir parlé du Carême et à ChrisLam d'avoir ouvert ce sujet !! Oui, ce sera demain .....

Demain jour de jeûne !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMar 21 Fév 2012, 19:00

J'avais mis l'historique du mercredi des cendres ici :

https://www.dialogueislam-chretien.com/t2894-le-mercredi-des-cendres

Perso, je ne peux pas jeuner à cause du diabète, mais tout comme le dit Eliza, j'espère le faire autrement, avec le coeur, en cherchant la volonté de Dieu avant tout et essayer aussi de me réserver plus de temps pour la prière.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMar 21 Fév 2012, 19:06

*Espérance* a écrit:
J'avais mis l'historique du mercredi des cendres ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Perso, je ne peux pas jeuner à cause du diabète, mais tout comme le dit Eliza, j'espère le faire autrement, avec le coeur, en cherchant la volonté de Dieu avant tout et essayer aussi de me réserver plus de temps pour la prière.

Bonjour ma chère Espérance,

Si je ne suis pas vraiment diabétique, je ne peux pas jeûner car j'aurai néanmoins des problèmes de sucre et risquerai la syncope... je me contenterai demain de ne pas manger de viande et mangerai une omelette à la place...

Je crois que le véritable jeûne est dans le coeur....

Et à 61 ans... l' Eglise m'exempte d'ailleurs de jeûner ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMer 22 Fév 2012, 08:21

*Espérance* a écrit:
J'avais mis l'historique du mercredi des cendres ici :

https://www.dialogueislam-chretien.com/t2894-le-mercredi-des-cendres

Perso, je ne peux pas jeuner à cause du diabète, mais tout comme le dit Eliza, j'espère le faire autrement, avec le coeur, en cherchant la volonté de Dieu avant tout et essayer aussi de me réserver plus de temps pour la prière.

Chère Espérance avec le diabète , il y a les glycémies à faire et ensuite addapter l'insuline soit hypo soit hyper , je pensense sincèrement qu'il y a moyen de faire le jeune autrement perso , pour moi c'est dans le caractère que je vais essayer de faire car là sont mes limites .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMer 22 Fév 2012, 10:46

Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s’illumine ton visage !

Psaume 4, verset 7

La méditation


La clef du paradis, c’est le kiosque à journaux. Impossible d’en douter si on prend au sérieux les titres des magazines qui chaque semaine promettent de nous révéler, pour quelques euros seulement, les secrets d’une vie épanouie, équilibrée, rayonnante ; la formule du bonheur est toute simple : il suffit d’aller lire les conseils de la page 5.
Une chose est certaine : le mercredi des Cendres, qui marque aujourd’hui notre entrée dans le temps du carême, ne figure pas dans ces recettes de bonheur ! Sans doute ne suis-je pas seul à le voir revenir, chaque année, avec un peu d’appréhension, peut-être même de découragement. N’est-ce pas, pourtant, l’occasion que j’attendais de revenir à Dieu, de remettre un peu d’ordre dans ma vie dispersée, de m’occuper enfin de l’essentiel ? J’ai tellement envie de bien faire, de ne pas rester sourd à l’appel du Christ.

Je voudrais tant réussir mon carême ! Revenir à une prière plus régulière, rendre service aux autres, lire davantage l’Évangile, me rendre plus disponible pour mes proches, renoncer au superflu, faire l’aumône, cesser mes petits arrangements avec la vérité, résister à la colère… La liste de ce que je voudrais faire est si longue ! Et me voilà face au carême comme devant un dangereux exercice de trapèze : j’ai le vertige. Serai-je enfin à la hauteur de ce que Dieu attend de moi ?
Je sais bien que la tâche est trop difficile pour moi. Déjà, l’année dernière, et l’année d’avant, les mêmes efforts sincères n’avaient produit qu’un résultat décevant, bien loin des exigences radicales de l’évangile. On peut bien me parler des saints, ou de chrétiens héroïques qui, trapézistes prodiges, réussissent des figures acrobatiques étonnantes, avec aisance et souplesse. Je sais bien que moi, même avec beaucoup d’entraînement, je n’y arriverai jamais.

Alors à quoi bon réessayer ? Si c’est pour fêter Pâques avec pour seul bagage des espoirs déçus et un vague sentiment de culpabilité… Nous voilà en tout cas bien loin du bonheur proposé par les hebdos, et la promesse de Jésus ne semble résonner qu’avec une ironie cruelle : « Je suis venu pour qu’ils aient la vie, et qu’ils l’aient en abondance.»
Sauf à prendre Jésus au mot. Peut-être pouvons-nous vivre ce carême, non comme un impossible cahier d’exercices à remplir, mais comme un temps de vacances, comme un cadeau que Dieu nous fait, celui d’une vie pleine, joyeuse, accomplie. Non pas « faire le carême » - comme on fait ses devoirs - mais le recevoir. Plutôt que de chercher à accomplir ce qui fera plaisir au bon Dieu, je peux profiter de ce temps où Dieu va s’occuper tout spécialement de moi, me conduire avec patience, me parler, m’aimer.

Tout mon effort sera alors de le laisser agir, le laisser me donner, le laisser se donner à moi. Il faudra renoncer, bien sûr, à cette perfection que je rêve d’acquérir à la force du poignet. Mais est-ce bien la perfection que Dieu veut pour moi ? N’est-ce pas plutôt la sainteté, c’est-à-dire la vie avec lui ?
Cette voie-là est évidemment plus simple, et probablement plus efficace que la première : si Dieu prend les choses en main, sans doute y arrivera-t-il mieux que moi. Est-elle pour autant plus facile ? Ce n’est pas si sûr. Car si Dieu ne me demande pas de réussir d’époustouflantes acrobaties, acquises au terme d’entraînements intensifs, me menant toujours plus haut de trapèze en trapèze, il attend de moi une chose toute simple, qui ne réclame qu’un instant, mais plus exigeante que tout le reste : que je me laisse tomber dans ses bras.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMer 22 Fév 2012, 11:14

Seigneur, je m’arrête

Et je fais le silence.
Je ferme les yeux
Je regarde mon cœur

Et je vois ma vie de tous les jours.
Je me rends compte

Qu’il y a de la poussière dans mon cœur.

Pendant le carême, tu m’invites
A faire le ménage, a dépoussiérer mon cœur.

A me rapprocher de toi dans la prière.

A me rapprocher de toi en partageant avec les plus pauvres.

Aujourd’hui, je m’engage à changer des choses dans ma vie.
Je veux que ce carême soit une source de joie,

Qui me fasse grandir dans ton amour.

Seigneur, c'est avec Toi que je veux prendre la route pour la marche à laquelle tu
m’invites durant ce mois, et particulièrement pendant le Carême.

D’avance je viens te dire oui pour le parcours, le but que tu désires me voir atteindre.
D’avance je viens te demander d’être là avec moi aux moments de joie, de grâce, où je me sentirai bien vivante.
Et aussi d’être avec moi aux moments où le chemin sera rude, me laissant fatiguée, peut-être même découragée.

Que cette marche du Carême me mette en lien avec les chrétiens du monde
entier, particulièrement ceux qui vont le vivre dans des situations
éprouvantes pour leur foi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Ressusciter l'espérance durant le Carême .   Le temps du Carême EmptyMer 22 Fév 2012, 11:33

Seigneur notre Dieu ,
il y a tant d'inachevé dans nos vies ,
il y a tant d'inassouvi dans notre coeur .
Libère-nous des mesquineries du quotidien
pour que nous nous réjouissons de l'ouvrage de nos mains
et de la beauté du monde .

Seigneur ,
il y a tant de vallées sombres dans nos vies ,
il y a tant de tristesse dans notre coeur .
Transforme-les en joie nouvelle
afin qu'elles n'aient pas été inutiles .

Seigneur ,
il y a tant de solitude dans nos vies ,
il y a tant de murs dans nos coeurs ,
élargis l'espace de nos âmes
pour y semer la nouveauté
afin que nous y passions à co^té de la vie .

Seigneur ,
il y a tant de fausses espérances dans nos vies ,
il y a tant de blessures dans nos coeurs .
Et pourtant tu es toujours-là
pour ressusciter l'espérance .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMer 22 Fév 2012, 17:29

Message du pape pour le carême

« Faisons attention les uns aux autres pour nous stimuler dans la charité et les œuvres bonnes » (10, 24).

Dans son message pour le Carême 2012, le pape a choisi de
mettre l’accent sur trois aspects de la vie chrétienne :
**l’attention à l’autre
**la réciprocité
**et la sainteté personnelle.

"Face à un monde qui exige des chrétiens un témoignage renouvelé d'amour et
de fidélité au Seigneur, tous sentent l'urgence de tout faire pour
rivaliser dans la charité, dans le service et dans les œuvres bonnes
(cf. He 6, 10). Ce rappel est particulièrement fort durant le saint
temps de préparation à Pâques. Vous souhaitant un saint et fécond
Carême, je vous confie à l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie
et, de grand cœur, j'accorde à tous la Bénédiction apostolique."

Benoit XVI

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMer 22 Fév 2012, 17:37

« Le carême est un petit oiseau dont la prière est le centre,
l'offrande une aile et le jeûne l'autre pour nous aider
à monter vers le Ciel ! »
(Saint Augustin)
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: avis   Le temps du Carême EmptyJeu 23 Fév 2012, 08:03

Le Carême c'est agir en publicain qui offre de son nécessaire face au pharisiens qui donne de son superflu et parade avec de beaux habits.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyJeu 23 Fév 2012, 08:17

Chrétiens, ce qu'est le Christ, nous le serons si nous marchons à sa suite (St Cyprien de Carthage)

"Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il prenne sa croix chaque jour" (Luc 9, 22-25)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyJeu 23 Fév 2012, 08:45

Je vous souhaite bon courage pour le carême :)
Le temps du Carême 968469305
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyJeu 23 Fév 2012, 08:46

Enutrof a écrit:
Je vous souhaite bon courage pour le carême :)
Le temps du Carême 968469305

Le temps du Carême 2129354088 Cher ENUTROF !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyJeu 23 Fév 2012, 10:41

Retraite dans la Ville du 23 février

« Heureux, vous les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous ».

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Luc, chapitre 6, verset 20

La méditation


L’argent ne fait pas le bonheur, tout le monde le sait ; mais ce que les pauvres savent aussi très bien, c’est que la misère ne le fait pas davantage. Jésus n’est pas la victime d’une illusion romantique : ce qui rend heureux, ce n’est pas la pauvreté ; c’est le Royaume de Dieu - mais ce sont les pauvres qui le possèdent. Pauvres, c’est-à-dire ceux qui sont dépourvus des rassurantes sécurités du monde, privés du superflu qui occupe le cœur à défaut de le remplir. Il faut bien cela pour oser fonder son bonheur sur cette vérité toute simple : Dieu m’aime infiniment, sans conditions. Ce trésor-là est à l’abri des crises, et notre péché même ne peut pas nous l’ôter : si nous le rejetons, il ne sera jamais plus loin qu’à la porte de notre cœur.

Mais nous avons reçu assez de courriers ou de mails trompeurs, nous promettant des gains mirobolants à des loteries imaginaires ou d’improbables héritages exotiques, pour ne recevoir qu’avec prudence le trésor d’un Dieu qui aime gratuitement. Il serait plus rassurant d’avoir d’abord mérité cet amour par nos bonnes actions : notre pécule ne serait peut-être pas très gros, car nous n’agissons pas toujours bien, mais il nous appartiendrait vraiment ; nous l’aurions gagné à la sueur de notre front, pas reçu sur un malentendu.
Dieu ne m’aime pas pour ce que je fais de bien, mais pour une meilleure raison, qui n’a rien d’un malentendu : il m’aime pour ce que je suis, parce que je suis quelqu’un d’infiniment aimable. Et s’il m’arrive bien souvent d’en douter, Dieu, lui, le sait bien : il me connaît comme s’il m’avait fait.







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyJeu 23 Fév 2012, 20:12

*Espérance* a écrit:
Retraite dans la Ville du 23 février

« Heureux, vous les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous ».

Évangile de Jésus-Christ selon Saint Luc, chapitre 6, verset 20

La méditation


L’argent ne fait pas le bonheur, tout le monde le sait ; mais ce que les pauvres savent aussi très bien, c’est que la misère ne le fait pas davantage. Jésus n’est pas la victime d’une illusion romantique : ce qui rend heureux, ce n’est pas la pauvreté ; c’est le Royaume de Dieu - mais ce sont les pauvres qui le possèdent. Pauvres, c’est-à-dire ceux qui sont dépourvus des rassurantes sécurités du monde, privés du superflu qui occupe le cœur à défaut de le remplir. Il faut bien cela pour oser fonder son bonheur sur cette vérité toute simple : Dieu m’aime infiniment, sans conditions. Ce trésor-là est à l’abri des crises, et notre péché même ne peut pas nous l’ôter : si nous le rejetons, il ne sera jamais plus loin qu’à la porte de notre cœur.

Mais nous avons reçu assez de courriers ou de mails trompeurs, nous promettant des gains mirobolants à des loteries imaginaires ou d’improbables héritages exotiques, pour ne recevoir qu’avec prudence le trésor d’un Dieu qui aime gratuitement. Il serait plus rassurant d’avoir d’abord mérité cet amour par nos bonnes actions : notre pécule ne serait peut-être pas très gros, car nous n’agissons pas toujours bien, mais il nous appartiendrait vraiment ; nous l’aurions gagné à la sueur de notre front, pas reçu sur un malentendu.
Dieu ne m’aime pas pour ce que je fais de bien, mais pour une meilleure raison, qui n’a rien d’un malentendu : il m’aime pour ce que je suis, parce que je suis quelqu’un d’infiniment aimable. Et s’il m’arrive bien souvent d’en douter, Dieu, lui, le sait bien : il me connaît comme s’il m’avait fait .

Bonsoir chère Espérance ce que je retiens de ton superbe partage est " il me connaît comme s'il m'avait fait " mais justement c'est lui qui nous a formé dans le sein de motre maman , lui seul est l'auteur de ce merveilleux miracle et il sait ce qu'il y a de bon pour nous , parfois nous lui demandons des choses pour nous même , la convertion d'un mari , d'un enfant ou autre , c'est vrai mais bien souvent nous manquons de patience et de confiance , il nous donnera ce qui est bon pour notre foi chrétienne afin de grandir en lui ;
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyLun 27 Fév 2012, 00:07

Les pratiques du Carême ne sont plus aussi strictes comme celles de nos parents et nos grand-parents. Le plus important dans la relation avec Dieu, c'est le coeur et l'intention qu'on porte.
Le carême est un temps tout d'abord où l'homme doit se rappeler par le cendre qu'il est poussière et donc tout est vanité d'où le message proclamé par Jésus : recherchez d'abord le royaume des cieux et le reste vous sera donné par surcroît.
L'homme doit se rapprocher de son Dieu : par la pénitence, prières et sacrifices.
Il se remet en question (examen de conscience) et voit dans quelle mesure il peut et doit plaire à Dieu.
Intensifier la prière pour plus se sanctifier. Non pour abandonner cet état à la fin des 40 jours, mais pour changer de comportement, transformer sa vie et rayonner pour les autres.
La pénitence, car celui qui dit qu'il ne pèche pas est un menteur ou fait de Dieu un menteur.
Le sacrifice, là l'Eglise n'oblige pas à faire ceci ou cela.
Perso, mes jours de pénitence sont les vendredis et le temps du carême; pas de viande avec un seul repas juste la quantité pour rompre ma faim.
Bon Carême à vous et Que le Seigneur vous guide comme Il a guidé les premiers chrétiens pendant ces 40 jours.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyLun 27 Fév 2012, 08:11

Bonjour !

Hier en paroisse, nous avons reçu la visite de notre cardinal, il a célébré avec notre curé et plusieurs autres prêtres.

A propos du Carême il a dit ceci qui résume tout :

Je cite :

"Pendant le Carême il n'y a pas de choses extraordinaires à faire, mais A ETRE PROFONDEMENT CHRETIEN !!"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyLun 27 Fév 2012, 10:55

Nous aussi, nous avons la visite de l'évêque depuis vendredi et vu que je n'étais pas en forme, je ne suis pas allée aux réunions, mais seulement à la grand messe d'hier matin.
La cathédrale était bondée, ce qui fait vraiment plaisir ! Bannières, croix, tout y était. Un représentant aussi de chaque paroisse et communauté, même éloignée.

L'évêque a résumé un peu ses différents échanges avec les maires des communes, les responsables d'AC, les aumoneries, en disant :

"CHRETIEN, QU'AS-TU FAIT DE TON FRERE ?"

La visite de l'évêque nous a tous redonné un nouveau souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyVen 02 Mar 2012, 13:32

Le Carême , un temps de disponibilité .

Loin de se réduire aux seules privations alimentaires , le Carême nous appelle à un jeûne libérateur qui nous ouvre à l'accueil de la parole de Dieu .

Pas si évident , le Carême ! C'est ce que dit l'un à l'autre autour de moi . Et il m'arrive de le penser . Comment beaucoup , je me souviens de ce que l'on nous disait lorsque nous étions petits , en insistant sur le chocolat et quelques autres bonnes choses à éviter . Ce qui nous faisait redouter l'arrivée du Carême . Il en reste parfois quelque chose aujourd'hui !

Le jeûne , dans la Bible , est associé au changement du coeur , à la prière , et à l'aumône , l'ouverture à autrui . Il est associé aussi à la pratique de l'Alliance et à la justice . Alors à l'évidence , le Carême prend vraiment une autre dimension . Celle d'un temps de rencontre privilégiée et renouvelée avec Dieu , avec nous-mêmes , et avec les autres .

La suite demain .
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 03 Mar 2012, 09:36

Eliza a écrit:
Le Carême , un temps de disponibilité .

Le jeûne, dans la Bible, est associé au changement du coeur, à la prière, et à l'aumône, l'ouverture à autrui. Il est associé aussi à la pratique de l'Alliance et à la justice. Alors à l'évidence, le Carême prend vraiment une autre dimension . Celle d'un temps de rencontre privilégiée et renouvelée avec Dieu, avec nous-mêmes, et avec les autres .

La suite demain .
Tout à fait Eliza.
Je voudrais insister sur l'importance de la pénitence car aucun être humain n'est exempt de péchés. Là aussi, nous distiguons entre le jeûne et l'abstinence sauf pour les personnes ayant une dispense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 03 Mar 2012, 10:38



Faire un sacrifice, cela peut signifier faire un choix difficile. Faire une croix sur son temps libre pour étudier, renoncer à une carrière artistique pour trouver un métier alimentaire. Le choix de sa vocation, l’orientation de sa vie peut être un écartèlement, une crucifixion entre des choix irréconciliables. Faut-il devenir fataliste, accepter de passer à côté de certaines choses, en se disant que c’est la vie…
Le choix est une condition de la liberté : pour réaliser quelque chose, pour escalader une montagne, il faut y consacrer des efforts, y dépenser des forces, et donc renoncer à en escalader de nombreuses autres.

Mais pourquoi regardons-nous d’abord ce que nous perdons ? Le sommet qu’on atteint, le plus petit soit-il, a plus de valeur que toutes les cimes rêvées. Et si nous levons les yeux, du haut de la montagne, nous pouvons contempler aussi toutes les autres. Sous un autre angle, avec de la hauteur, rien ne se dérobe à notre regard.
Notre vie limitée ne nous permet de profiter que d’une partie des merveilles de Dieu, mais si nous le faisons pleinement, réellement, alors nous savons aussi que tout nous est donné : que la création nous appartient. C’est la promesse de Jésus : son Père veut faire de nous ses fils et ses filles, il veut nous donner sa vie, en abondance.

(retraite dans la ville)



Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 03 Mar 2012, 10:52

Oui Espérance, c'est en quelque sorte le choix entre Marthe et Marie. Les 2 vouent le même amour au Seigneur, mais pas exprimé de la même manière.
Nous pouvons quand même au milieu de nos préoccupations, essayer de se remettre plusieurs fois en présence de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 03 Mar 2012, 11:20

marie-chantal a écrit:
Oui Espérance, c'est en quelque sorte le choix entre Marthe et Marie. Les 2 vouent le même amour au Seigneur, mais pas exprimé de la même manière.
Nous pouvons quand même au milieu de nos préoccupations, essayer de se remettre plusieurs fois en présence de Dieu.

Oui, tout à fait chère marie-chantal ! et faire tout "par amour"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 03 Mar 2012, 16:02

marie-chantal a écrit:
Eliza a écrit:
Le Carême , un temps de disponibilité .

Le jeûne, dans la Bible, est associé au changement du coeur, à la prière, et à l'aumône, l'ouverture à autrui. Il est associé aussi à la pratique de l'Alliance et à la justice. Alors à l'évidence, le Carême prend vraiment une autre dimension . Celle d'un temps de rencontre privilégiée et renouvelée avec Dieu, avec nous-mêmes, et avec les autres .

La suite demain .
Tout à fait Eliza.
Je voudrais insister sur l'importance de la pénitence car aucun être humain n'est exempt de péchés. Là aussi, nous distiguons entre le jeûne et l'abstinence sauf pour les personnes ayant une dispense.

Il n'est qu'à regarder autour de soi . Les sportifs de haut niveau sont exigeants pour préparer les rencontres importantes . D'autres personnes ne craignent pas de passer des heures dans des centres de fitness pour mieux habiter leur corps . Ici et ailleurs , des hommes et des femmes jeûnent parfois très longuement lors des grèves de la faim , pour défendre des droits fondamentaux . D'autres , pélerins sur les grands chemins , vivent dans unascétisme total qui les rend à eux-mêmes et à Dieu . Le carême , pour le chrétien , est un temps de disponibilité . Comme Jésus au désert , le chrétien est alors disponible pour être façonné par la parole de Dieu . Le jeûne touche le corps afin que le coeur retrouve sa liberté et sa capacité de relation à Dieu , aux autres , et à soi-même .

La suite demain .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 03 Mar 2012, 16:13

Concernant le jeûne j'ai trouvé ce petit texte dans "Panorama - Carême 2012" :


Le jeûne : c'est un habit de détente, quand on se libère de toute contrainte. L'homme y découvre avec Dieu, qu'il peut se libérer de la peur de manquer et vaincre la sensation de faim, se déshabituer ainsi à posséder, à conquérir, à engloutir.

Dieu, l'invité à notre table, devient plus important que la table elle-même : il est la nourriture que nous désirions depuis longtemps, sans oser la nommer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 03 Mar 2012, 16:40

rosedumatin a écrit:
Concernant le jeûne j'ai trouvé ce petit texte dans "Panorama - Carême 2012" :


Le jeûne : c'est un habit de détente, quand on se libère de toute contrainte. L'homme y découvre avec Dieu, qu'il peut se libérer de la peur de manquer et vaincre la sensation de faim, se déshabituer ainsi à posséder, à conquérir, à engloutir.

Dieu, l'invité à notre table, devient plus important que la table elle-même : il est la nourriture que nous désirions depuis longtemps, sans oser la nommer.

Chère rose enfant de lumière , le jeûne est un habit de détente oui c'est bien vrai s'il est fait en toute liberté !

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 03 Mar 2012, 16:47

Eliza a écrit:
rosedumatin a écrit:
Concernant le jeûne j'ai trouvé ce petit texte dans "Panorama - Carême 2012" :


Le jeûne : c'est un habit de détente, quand on se libère de toute contrainte. L'homme y découvre avec Dieu, qu'il peut se libérer de la peur de manquer et vaincre la sensation de faim, se déshabituer ainsi à posséder, à conquérir, à engloutir.

Dieu, l'invité à notre table, devient plus important que la table elle-même : il est la nourriture que nous désirions depuis longtemps, sans oser la nommer.

Chère rose enfant de lumière , le jeûne est un habit de détente oui c'est bien vrai s'il est fait en toute liberté !


Certes !!!

il y a aussi différents jeûnes et pas seulement de nourriture..

Par exemple donner de son temps pour aider autrui, faire les courses d'un voisin malade c' est faire jeûne de son temps alors qu'on aurait pu consacrer ce temps à autre chose... par exemple, le passer devant la télé ou autre chose encore...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyDim 04 Mar 2012, 10:11

« Relevez-vous ! Soyez sans crainte ! »

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu, chapitre 17, verset 7

Face de carême ! C’est la réputation de bien des chrétiens durant le temps liturgique que nous vivons. Alors que ! Alors que l’Évangile de ce jour nous présente, sur la montagne du Thabor, un homme revêtu d’une robe resplendissante qui attire autour de lui ses meilleurs amis : il y a vraiment des carêmes qui n’en sont pas !
La plupart du temps, nous comprenons le carême comme un effort pour brider en nous le charnel, afin de libérer le spirituel, selon une logique inverse de l’incarnation. Mais rappelez-vous Jésus lors des noces de Cana ! Sans faire de lui un glouton, on ne peut pas ne pas constater que Jésus a aimé créer de la joie et la partager autour d’un banquet, célébrant l’union de deux êtres qui se donnaient l’un à l’autre.
La scène de la Transfiguration n’est pas celle d’une salle de spectacle où l’on admire l’idole. Ce n’est ni le Zénith ni même une cathédrale ! La scène de la Transfiguration a en son centre, en son cœur, le message plénier de la Révélation chrétienne, lorsque Jésus, l’Ami divin, demande à ses disciples, à ceux qu’il va bientôt appeler ses amis de se relever :

« Relevez-vous ! Soyez sans crainte ! ». C’est ce que nous lisons dans l’évangile parallèle de Matthieu (chapitre 17, verset 7).
La Transfiguration lève le voile sur un mystère qui voile de manière encore plus profonde ce que Pierre, Jacques, et Jean viennent d’apprendre sur Jésus : Il est le Fils bien-aimé. Impossible de le maîtriser, impossible d’en comprendre tout le sens en dressant trois tentes confortables, parce qu’on se trouve bien là ! Les disciples et nous-mêmes, à leur suite, sommes invités à nous réjouir de pouvoir boire à la source et à nous réjouir plus encore de ne pas épuiser cette divine source, comme pour relancer notre désir de Dieu : « Mon âme a soif… », chante le psalmiste.
Transfigurer la vie de son prochain, c’est l’aider à se relever, c’est-à-dire lui faire connaître son vrai visage, changer son masque rouge de douleur, son masque gris de dépression, son masque noir de mort-vivant, en « vie-sage » pacifié par une lumière encore jamais reconnue : c’est le don, c’est l’échange que nous avons à faire, à vivre, les uns au profit des autres.

Qu’y a-t-il de plus important ? Qu’y a-t-il de plus salutaire que l’Évangile de la Transfiguration car il annonce le salut à l’œuvre, pour que la vie se charge de vie ! Aujourd’hui, transfigurer, c’est relever le corps de mon frère quand ce corps est dans la crainte, aux prises avec toutes les angoisses de la vie : « Relève-toi, mon ami ! Sois sans crainte ! »
C’est uniquement pour cette raison que l’église de Dieu montre encore et encore le corps de Jésus, ce corps livré pour rassasier gratuitement tous les affamés : c’est le corps que nous sommes tous et chacun : regardons-nous ! Ce corps du Christ est ce corps que nous sommes dans nos assemblées chrétiennes. Ce Jésus est notre vrai visage. Il est notre véritable image appelée à la transfiguration car, depuis notre baptême, nous sommes tous porteurs de la robe blanche des élus de Dieu, que nous porterons encore, au jour de l’Apocalypse : la robe blanche de ceux qui l’auront lavée dans le Sang de l’Agneau (livre de l’Apocalypse, chapitre 7, verset 14).

Le sacrement de l’Eucharistie en représente chacune des étapes : mémoire de la libération des servitudes de l’existence au jour du baptême, mémoire célébrée aujourd’hui pour lever le voile sur le Royaume de Dieu.
Pour le moment, ne manquons pas le temps des arrhes, ceux que nous avons à échanger entre amis : construisons les monts « Thabor » d’aujourd’hui ! Invitez vos amis ! Invitez ceux qui restent au fond, ceux qui n’osent pas avancer : pas de délit de faciès ! C’est le temps où toutes les faces se révèlent à elles-mêmes ! Pas de délit de mauvaises mœurs ! C’est le temps de l’amitié avec la femme aux cinq maris ! Invitez ! L’Église ne sera jamais assez vaste ! Invitez ! Comme Pierre, Jacques et Jean, vous voudrez construire des tentes, et comme pour Pierre, Jacques et Jean, ces modestes constructions, même s’il s’agit de cathédrales, ne domestiqueront pas le Dieu qui vous désigne le Royaume qui vient !





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyMer 07 Mar 2012, 19:17

« Personne ne coud une pièce d’étoffe neuve sur un vieux vêtement ; car le morceau ajouté tire sur le vêtement et le déchire davantage. »

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu, chapitre 9, verset 16

La méditation


Dans l’idée de trans-figuration, il y a l’idée de changement, indiquée par le petit préfixe « trans », qui signifie « passer à travers ». Passer vers on ne sait quoi, mais, en tout cas, vers quelque chose de nouveau, qui n’est pas déjà dit, déjà vécu, déjà connu. C’est l’expérience d’Abraham, quittant sa terre natale pour aller vers une terre inconnue, signe qu’il allait dans la bonne direction (livre de la Genèse, chapitre 12).

C’est un peu ce que je nous souhaite au long de ce carême : que quelque chose bouge ! Par exemple, dans ma vie de foi ou dans mes rencontres, quitter l’idée blindée que j’ai de mon Dieu et des autres. Vivre une sorte d’exode, à la manière des Hébreux quittant l’Egypte où ils étaient prisonniers. Certaines prisons sont si confortables, en définitive !
Jésus prend la comparaison du vieux vêtement que l’on connaît si bien qu’un nouveau nous paraît inutile : il tire sous les manches, on peine à se familiariser avec le tissu, de sorte que les défauts du vieux vêtement nous semblent de loin préférables. Belle image de la vie chrétienne ! Oser un itinéraire, une pâque, un passage de mort à vie : Dieu ne nous épargne pas de vivre, de sentir, d’éprouver et d’aimer. Comme le disait le dominicain Lacordaire : « Il n’y a pas deux amours », celui de Dieu, d’un côté, celui des hommes, de l’autre… Entrons dans la terre promise ! Sur cette terre, il y a à aimer ceux que nous n’aimons pas encore, à croire ce que nous ignorons encore, et à espérer contre toute espérance !

(retraite dans la ville)





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptyVen 09 Mar 2012, 10:09

« Je n’ai pas protégé mon visage des outrages et des crachats. »

Livre d’Isaïe, chapitre 50, verset 6

La méditation (retraite dans la ville)


Le Vendredi Saint, la Sainte-Face de Jésus est défigurée : il a soumis son visage aux crachats, accomplissant ainsi la parole du prophète Isaïe. Durant ce carême, et plus encore, peut-être, les jours de la Passion, nous pouvons, non seulement nous unir, mais surtout nous faire proches de ceux dont la face est défigurée. Le mal que l’on commet, le mal que l’on subit, les défigurations infligées par le temps, les soucis, les mécomptes, les « baffes » - si j’ose dire - de l’existence, achèvent de nous associer, tantôt d’encore assez loin, tantôt de très près, à la Face outragée de Jésus. Face outragée et pourtant « Face adorable ».
Sur le Mont Thabor, Jésus annonce qu’il doit passer par la Croix pour ressusciter : chaque Vendredi Saint, nous nous arrêtons à cet aspect souffrant de nos vies qui nous fixe avec Jésus sur la Croix. La souffrance ne sauve pas en elle-même. C’est un abus, ou un raccourci de langage que de le prétendre. C’est lorsqu’elle est traversée, portée, motivée par l’amour, comme Jésus donnant sa vie sur la Croix, qu’elle peut déboucher sur une vie nouvelle, qui reste encore à inventer, mais dont on ne veut pas renoncer à la possibilité réelle : c’est cela la foi ! Nous croyons en la vie éternelle, ce qui n’est pas exactement la même chose que de savoir qu’il y a une vie éternelle. La foi est un saut, comme le dit Benoit XVI, elle est un seuil que le don gratuit de Dieu nous permet de franchir, même au plus obscur de nos vies.




Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 10 Mar 2012, 09:09

Belgique : Bruxelles vit la « joie » de la nouvelle évangélisation

"Metropolis2012", tout le diocèse s'investit

Anne Kurian


ROME, vendredi 9 mars 2012 (ZENIT.org) – Avec l’initiative « Metropolis2012 : chemins de conversion », le diocèse de Bruxelles s’investit et vit la « joie » de la nouvelle évangélisation.

Dans le cadre de la « Mission métropoles », suivie par 12 villes d’Europe et lancée par le Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, le diocèse de Bruxelles a lancé « Metropolis2012 ». Il propose à tous les Bruxellois un programme dense, de rencontres, enseignements, témoignages, actions de solidarité, du 22 février 2012 au 15 avril 2012.

Dans une vidéo présentant le programme, Mgr Jean Kockerols, évêque auxiliaire de Bruxelles, explique que « si nous croyons en Jésus-Christ », nous avons envie de partager ce « trésor » qui nous « rend heureux ». Metropolis2012 contribue justement à « éveiller les chrétiens au sens de la nouvelle évangélisation », estime Claire Jonard, responsable des services de communication des Vicariats de Bruxelles et du Brabant wallon, contactée par Zenit.

Dans cette même vidéo, l’évêque avait invité les chrétiens à « se donner à fond ». Et ces derniers l’ont pris au mot : les évêques, les paroisses, les communautés religieuses, tous participent activement à cette mission de Carême, qui a pris une « grande ampleur » grâce à la participation inattendue des paroisses et unités pastorales.

En effet, révèle Claire Jonard, au départ était prévu « un petit comité de pilotage autour de l’évêque auxiliaire de Bruxelles, Mgr Jean Kockerols ». Il n’était pas question de « surcharger les paroisses », même si elles avaient la possibilité de « proposer aussi des activités pour le programme ». « Et ce fut la première surprise ! » s’exclame la responsable de la communication : « Plus de 100 propositions ont été faites par les paroisses et les unités pastorales de Bruxelles ».

Une seconde surprise, pour les organisateurs, poursuit-elle, c’est « la joie, la bonne humeur » frappante des participants : « en passant d’une activité à l’autre, les photographes nous montrent qu’il y a beaucoup de joie et d’enthousiasme » dans les rencontres.

Les activités de Metropolis2012 ont été pensées autour des 5 grands axes proposés par le Conseil pontifical : parole de Dieu, témoignages de conversion, expérience de la réconciliation, enseignement de la foi et solidarité.

Les rendez-vous les plus importants sont à la cathédrale, où des témoins convertis partagent leur « expérience avec le Christ », qui a « transformé leur vie », chaque dimanche à 16h : le 26 février, les catéchumènes qui seront baptisés à Pâques ; le 4 mars, Frigide Barjot, du monde du showbiz ; le 11 mars, Frère Bart, religieux de la Fraternité de Tibériade, en néerlandais ; le 18 mars, Claire Ly, bouddhiste convertie ; enfin le 25 mars, Dominique Lambert, scientifique de renom.

Ces conférences de carême comportent « trois temps », précise la responsable de la communication : « une lecture d’extraits de texte des Confessions de saint Augustin, le témoignage et enfin la prière des vêpres avec les fraternités monastiques de Jérusalem ».

« Le témoignage des chrétiens est très important pour transmettre ou raviver la foi des chrétiens entre eux » ajoute-t-elle. Car « l’expérience spirituelle de chacun est renforcée, accompagnée, soutenue par le témoignage des autres » La preuve ? « La première conférence de carême dimanche dernier a fait cathédrale comble avec le témoignage de Frigide Barjot », rapporte la même source.

Parmi les autres grands rendez-vous de Metropolis2012, signalons un repas de solidarité, le 18 mars, dans l’église des Riches Claires, une proposition de rencontre et de sacrement de réconciliation dans les églises, le 31 mars, et enfin la lecture de l’évangile de Marc le vendredi saint, 6 avril, à 12h, dans l’église du Finistère avec diffusion dans la rue Neuve de Bruxelles – une des rues les plus commerçantes de la ville. Cette lecture sera faite en plusieurs langues et en partie par des personnalités du monde politique et culturel.

Anne Kurian

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême EmptySam 10 Mar 2012, 18:13

Est-ce que la lampe vient pour être
mise sous le boisseau ou sous le lit ? »

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Marc, chapitre 4, verset 21

La méditation (retraite dans la ville)


Après le tunnel, on a parfois du mal à se dire que nous atteindrons la lumière. Non pas celle de l’expérience de la mort imminente, mais bien plutôt celle des épreuves et déconvenues de l’existence, au terme desquelles le chant de l’alléluia de Pâques semble encore très éloigné : on a fait le mal qu’on aurait tant voulu éviter, et puis on a si souvent évité de faire le bien qu’on aurait pourtant dû promouvoir. Cela dit, il n’y a pas que les désillusions sur soi, il y aussi celles sur les autres pour qui on aurait souhaité le meilleur : par exemple, qu’ils rencontrent Jésus, ou simplement, que leur vie soit heureuse et, de multiples manières, féconde autour d’eux.
Le gros écueil à éviter est de toujours reporter la vie meilleure à plus tard, comme si, ici-bas, nous n’avions accès qu’à des succédanés ! Les arrhes de la vie en Dieu peuvent s’incarner et se partager dès maintenant, comme l’expérience vive de l’amitié ou du banquet eucharistique auquel l’Ami divin nous invite. Nous ne saurions être la « bof-génération » chrétienne ! Le jour du jugement, Dieu pourrait nous demander : « avant de mourir, avez-vous été des vivants dans la vie que je vous avais confiée ? ». Un frère dominicain me disait un jour : « Tu sais, il suffit d’une toute petite lumière dans une pièce obscure pour commencer à repousser l’obscurité ». J’ajouterais : il suffit de faire naître un premier sourire sur un visage enténébré, pour que l’amorce de la transfiguration de mon frère, heureusement, se dessine.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le temps du Carême Empty
MessageSujet: Re: Le temps du Carême   Le temps du Carême Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps du Carême
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: