Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 Le MALI déchiré

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Le MALI déchiré Empty
MessageSujet: Le MALI déchiré   Le MALI déchiré EmptyMer 04 Avr 2012, 07:54

ENTRETIEN Alain Antil, Institut français des relations internationales (Ifri)

« La rébellion est composée d’une multitude de courants. Le principal est formé par les Touaregs du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA). Créé fin 2011, il revendique l’indépendance du nord du pays, c’est-à-dire des trois régions de Kidal, Tombouctou et Gao. Cette vaste zone désertique est considérée comme le berceau de la civilisation touarègue au Mali.

On peut distinguer trois groupes dans le MNLA : les anciens rebelles des révoltes touarègues des années 1990, 2006 et 2009 ; les anciens mercenaires de Kadhafi, rentrés au Mali après la chute de ce dernier – ils sont aguerris, armés et entraînés ; et enfin des intellectuels et hommes politiques qui structurent le mouvement. Du point de vue tribal, le MNLA est surtout composé d’Ifoghas et de Chamanamasses. Au départ, on estimait leur nombre à quelques centaines. Aujourd’hui, ils seraient plus d’un millier.

Deux autres mouvements sont venus prêter leur concours au MNLA. Le premier, Ansar Dine (littéralement “les protecteurs de la religion”), regroupe des islamistes voulant instaurer la charia dans le nord du pays. Ils sont dirigés par un ancien leader de la rébellion touarègue, Iyad Ag Ghaly. Le second se compose des membres du groupe terroriste Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi).


Enfin, on trouve des milices locales. Plus les victoires s’enchaînent du côté du MNLA, et plus celles-ci opèrent leur ralliement. Ainsi, la semaine dernière, la puissante milice touarègue dirigée par le colonel major Elhadj Ag Gamou, ancien commandant des troupes maliennes dans la région de Kidal, a combattu aux côtés du MNLA.

On peut s’interroger sur la pérennité de cette agrégation. Même au sein du MNLA, les buts poursuivis ne sont pas clairs : certains aspirent à une véritable indépendance du Nord, tandis que d’autres ne veulent pas couper tous les ponts avec le Mali. Surtout, le MNLA se présente comme un mouvement laïc, sans buts religieux. Ce qui n’est le cas ni d’Ansar Dine ni d’Aqmi.

Ayant atteint son but, chasser l’armée malienne du nord du pays, on ne voit pas pourquoi le MNLA poursuivrait sa bataille dans le Sud. Il est aujourd’hui en position de force pour négocier avec Bamako. D’autant que l’armée malienne, dont la base s’est révoltée contre sa haute hiérarchie et le pouvoir politique, est en pleine déroute, et que les puissances voisines n’ont pas les moyens de combattre la rébellion touarègue. »


Recueilli par Laurent Larcher
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD



Le MALI déchiré Empty
MessageSujet: avis   Le MALI déchiré EmptyLun 09 Avr 2012, 14:56

mario-franc_lazur a écrit:
ENTRETIEN Alain Antil, Institut français des relations internationales (Ifri)

« La rébellion est composée d’une multitude de courants. Le principal est formé par les Touaregs du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA). Créé fin 2011, il revendique l’indépendance du nord du pays, c’est-à-dire des trois régions de Kidal, Tombouctou et Gao. Cette vaste zone désertique est considérée comme le berceau de la civilisation touarègue au Mali.

On peut distinguer trois groupes dans le MNLA : les anciens rebelles des révoltes touarègues des années 1990, 2006 et 2009 ; les anciens mercenaires de Kadhafi, rentrés au Mali après la chute de ce dernier – ils sont aguerris, armés et entraînés ; et enfin des intellectuels et hommes politiques qui structurent le mouvement. Du point de vue tribal, le MNLA est surtout composé d’Ifoghas et de Chamanamasses. Au départ, on estimait leur nombre à quelques centaines. Aujourd’hui, ils seraient plus d’un millier.

Deux autres mouvements sont venus prêter leur concours au MNLA. Le premier, Ansar Dine (littéralement “les protecteurs de la religion”), regroupe des islamistes voulant instaurer la charia dans le nord du pays. Ils sont dirigés par un ancien leader de la rébellion touarègue, Iyad Ag Ghaly. Le second se compose des membres du groupe terroriste Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi).


Enfin, on trouve des milices locales. Plus les victoires s’enchaînent du côté du MNLA, et plus celles-ci opèrent leur ralliement. Ainsi, la semaine dernière, la puissante milice touarègue dirigée par le colonel major Elhadj Ag Gamou, ancien commandant des troupes maliennes dans la région de Kidal, a combattu aux côtés du MNLA.

On peut s’interroger sur la pérennité de cette agrégation. Même au sein du MNLA, les buts poursuivis ne sont pas clairs : certains aspirent à une véritable indépendance du Nord, tandis que d’autres ne veulent pas couper tous les ponts avec le Mali. Surtout, le MNLA se présente comme un mouvement laïc, sans buts religieux. Ce qui n’est le cas ni d’Ansar Dine ni d’Aqmi.

Ayant atteint son but, chasser l’armée malienne du nord du pays, on ne voit pas pourquoi le MNLA poursuivrait sa bataille dans le Sud. Il est aujourd’hui en position de force pour négocier avec Bamako. D’autant que l’armée malienne, dont la base s’est révoltée contre sa haute hiérarchie et le pouvoir politique, est en pleine déroute, et que les puissances voisines n’ont pas les moyens de combattre la rébellion touarègue. »


Recueilli par Laurent Larcher


Peut-on diriger sérieusement un pays qui base sa situation sur les luttes tribales et religueuses.
Et que chaques tribue répond au plus offarnt des pays occidentaux pour leur richesse miniéres et autres.
Sans se rendre compte que tout le peuple y perd son ame et ses intérêts .
Pour les intégristes religieux de coin c'est du pain béni comme on dit.
À qui profitte cette rebélion , cartainement pas aux Malien mais surement au chinois, aux USA, aux européens etc......
Vous savez ceux que vous appeler les opilleurs de l'Afrique que vous remplcez au gout des dirigeants potantas en place et qui ont des palaces est de confortable comptes en banque en Suisse ou en Europe.
Je regrette de voir dire que chaque fois qu'on montre un conflit en Afrique les militaires et hommes armés de tous les camps abusent de leur pouvoir et jouent les fiers à bras avec leurs armes en bandouillére. Et Ils ont toujours bien nourrit alors que le peuple creve à cause d'eux.
La dessus s'ajoute le tribalisme qui est la perte de l'honneur Africain car cette lutte tribaliste ne sert que les patrons et actionnaires occidentaux .





Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Le MALI déchiré Empty
MessageSujet: Re: Le MALI déchiré   Le MALI déchiré EmptyLun 09 Avr 2012, 21:47

ChrisLam a écrit:

Peut-on diriger sérieusement un pays qui base sa situation sur les luttes tribales et religueuses.
Et que chaques tribue répond au plus offarnt des pays occidentaux pour leur richesse miniéres et autres.
Sans se rendre compte que tout le peuple y perd son ame et ses intérêts .
Pour les intégristes religieux de coin c'est du pain béni comme on dit.
À qui profitte cette rebélion , cartainement pas aux Malien mais surement au chinois, aux USA, aux européens etc......
Vous savez ceux que vous appeler les opilleurs de l'Afrique que vous remplcez au gout des dirigeants potantas en place et qui ont des palaces est de confortable comptes en banque en Suisse ou en Europe.
Je regrette de voir dire que chaque fois qu'on montre un conflit en Afrique les militaires et hommes armés de tous les camps abusent de leur pouvoir et jouent les fiers à bras avec leurs armes en bandouillére. Et Ils ont toujours bien nourrit alors que le peuple creve à cause d'eux.
La dessus s'ajoute le tribalisme qui est la perte de l'honneur Africain car cette lutte tribaliste ne sert que les patrons et actionnaires occidentaux .

- durant la colonisation il n 'y avait plus de luttes tribales, c'était au moins l'un des aspects positifs
- ensuite les états indépendants ont gardé les frontières tracées par les colonisateurs qui ne tenaient pas compte des territoires historiques des tribus et ethnies.
- si maintenant les africains veulent recréer des état sur des bases ethniques, je ne sais pas si c'est pour eux la bonne solution, mais nous sommes mal placés pour donner des leçons vu ce qui se passe en Europe (cf les Balkans et même la Belgique ! )


Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Le MALI déchiré Empty
MessageSujet: avis   Le MALI déchiré EmptyMar 10 Avr 2012, 05:38

rosarum a écrit:
ChrisLam a écrit:

Peut-on diriger sérieusement un pays qui base sa situation sur les luttes tribales et religueuses.
Et que chaques tribue répond au plus offarnt des pays occidentaux pour leur richesse miniéres et autres.
Sans se rendre compte que tout le peuple y perd son ame et ses intérêts .
Pour les intégristes religieux de coin c'est du pain béni comme on dit.
À qui profitte cette rebélion , cartainement pas aux Malien mais surement au chinois, aux USA, aux européens etc......
Vous savez ceux que vous appeler les opilleurs de l'Afrique que vous remplcez au gout des dirigeants potantas en place et qui ont des palaces est de confortable comptes en banque en Suisse ou en Europe.
Je regrette de voir dire que chaque fois qu'on montre un conflit en Afrique les militaires et hommes armés de tous les camps abusent de leur pouvoir et jouent les fiers à bras avec leurs armes en bandouillére. Et Ils ont toujours bien nourrit alors que le peuple creve à cause d'eux.
La dessus s'ajoute le tribalisme qui est la perte de l'honneur Africain car cette lutte tribaliste ne sert que les patrons et actionnaires occidentaux .

- durant la colonisation il n 'y avait plus de luttes tribales, c'était au moins l'un des aspects positifs
- ensuite les états indépendants ont gardé les frontières tracées par les colonisateurs qui ne tenaient pas compte des territoires historiques des tribus et ethnies.
- si maintenant les africains veulent recréer des état sur des bases ethniques, je ne sais pas si c'est pour eux la bonne solution, mais nous sommes mal placés pour donner des leçons vu ce qui se passe en Europe (cf les Balkans et même la Belgique ! )



Doit-on passer exclusivement par la guerre pour régler ce probléme?
Nous avons en europe des difficulté sur ce plan faut-il faire la guerre pour résoudre le probléme belge Wallon flamant?
L'Europe à mis plus de 2000 ans pour ce faire et ce n'est pas parfait , uniquement à cause de la vanité des nations.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Le MALI déchiré Empty
MessageSujet: Re: Le MALI déchiré   Le MALI déchiré EmptyMer 11 Avr 2012, 09:45

ChrisLam a écrit:
rosarum a écrit:


- durant la colonisation il n 'y avait plus de luttes tribales, c'était au moins l'un des aspects positifs
- ensuite les états indépendants ont gardé les frontières tracées par les colonisateurs qui ne tenaient pas compte des territoires historiques des tribus et ethnies.
- si maintenant les africains veulent recréer des état sur des bases ethniques, je ne sais pas si c'est pour eux la bonne solution, mais nous sommes mal placés pour donner des leçons vu ce qui se passe en Europe (cf les Balkans et même la Belgique ! )



Doit-on passer exclusivement par la guerre pour régler ce probléme?
Nous avons en europe des difficulté sur ce plan faut-il faire la guerre pour résoudre le probléme belge Wallon flamant?
L'Europe à mis plus de 2000 ans pour ce faire et ce n'est pas parfait , uniquement à cause de la vanité des nations.

mon analyse est la suivante :

les sociétés pour subsister ont besoin de se regrouper autour de valeurs communes.

autrefois c'était la religion (catholique, protestante....)
ensuite ce fut la Nation (patriotisme....)

ces systèmes avaient leurs avantages et leurs inconvénients mais actuellement ils ne jouent plus leur rôle en raison d la mondialisation, du multiculturalisme., du brassage des populations,des échanges d'information instantanés d'un bout l'autre de la planète.

on assiste donc une tendance au retour des regroupements sur des parentés ethniques, tribales, linguistiques, religieuses ...alors qu'il faudrait aller vers une prise de conscience du bien commun que constitue notre planète.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le MALI déchiré Empty
MessageSujet: Re: Le MALI déchiré   Le MALI déchiré Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le MALI déchiré
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Mali dans la tourmente
» Centre-Afrique, Mali... etc.
» qui sont les groupes sécessionnistes au MALI ?
» Guerre au Mali : Une Algérie amnésique…
» Mali: les islamistes profanent le mausolée d'un saint

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: