Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -3%
5€ d’économie sur précommande ...
Voir le deal
164.90 €
Le Deal du moment : -43%
SanDisk microSDXC Ultra 256 Go + Adaptateur SD – ...
Voir le deal
34.99 €

 

 vers un accord avec les Lefebvristes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyJeu 19 Avr 2012, 08:54

Rappel du premier message :

Je cite le journal "La Croix" :

Les lefebvristes acceptent la main tendue du pape

Mgr Fellay, supérieur général de la Fraternité Saint-Pie-X a fait parvenir au pape une réponse concernant le Préambule doctrinal présenté en septembre 2011

Cette réponse, contrairement à la première envoyée en décembre, serait positive, et constituerait donc un pas décisif vers la fin d’une séparation de près de 24 ans


Un résultat à mettre au crédit de Benoît XVI qui, depuis le début de son pontificat, a multiplié les gestes en faveur de cette réconciliation


Dernière édition par mario-franc_lazur le Jeu 19 Avr 2012, 09:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 15 Juin 2012, 16:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le Vatican propose une prélature personnelle aux Lefebvristes

C’est probablement après son chapitre général de juillet que la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) répondra à la proposition de Rome en vue de sa réhabilitation. La Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) a proposé une prélature personnelle comme instrument de reconnaissance canonique.



Au cours de la rencontre du 13 juin, a indiqué un communiqué du Saint-Siège, Mgr Fellay a été informé par la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) de « l’évaluation du Saint-Siège » au sujet de sa réponse au « préambule doctrinal » qui lui avait été soumis en septembre 2011. Pour sa part, Mgr Fellay, Supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, a exposé la situation actuelle et promis de faire connaître sa réponse dans un délai raisonnable. Celle-ci devrait intervenir après le chapitre général de la fraternité prévu durant la première quinzaine de juillet.
Lors de sa rencontre avec le cardinal William Levada, préfet de la CDF, Mgr Fellay s’est vu remettre « un projet de document proposant une prélature personnelle, comme instrument le plus adapté à une éventuelle reconnaissance canonique de la fraternité ». Le Vatican a en outre confirmé que la situation des trois autres évêques de la FSSPX, contraires ou peu favorables à la réconciliation, serait « traitée séparément et individuellement ».
Si Mgr Fellay accepte les propositions romaines, il ne sera pas suivi par l’ensemble de la Fraternité. Cette réconciliation risque de provoquer une fracture avec une nouvelle entité définitivement séparée de Rome. Même si certains prélats romains craignent que la FSSPX adopte un ton triomphaliste, une éventuelle réussite de la réconciliation sera à attribuer à Benoît XVI et à Mgr Bernard Fellay. Depuis son élection en avril 2005, Benoît XVI a multiplié les gestes à l’intention de la tradition et des traditionalistes.

Un long parcours


Reçu au Vatican le 14 septembre 2011, le supérieur général des Lefebvristes avait reçu un « préambule doctrinal » – resté confidentiel pour l’heure – qui contiendrait en particulier la « profession de foi » prononcée par quiconque souhaite assumer une charge exercée au nom de l’Eglise, selon les critères de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Celui qui souscrit à cette professio fidei « adhère aux doctrines qui sont énoncées, soit par le pontife romain, soit par le collège des évêques, lorsqu’ils exercent le magistère authentique même s’ils n’ont pas l’intention de les proclamer par un acte définitif ».
Cette démarche de la CDF intervenait au terme d’un très long parcours de réconciliation entrepris par le pape qui avait commencé avec une audience privée accordée en août 2005 à Mgr Bernard Fellay. Le pape avait ensuite fait un premier geste en faveur du monde traditionaliste en libéralisant, courant 2007, l’usage des livres liturgiques en latin d’avant le Concile Vatican II (1962-1965).
Puis Benoît XVI avait levé l’excommunication des quatre évêques de la FSSPX ordonnés sans mandat pontifical par Mgr Lefebvre en juin 1988, entraînant alors le schisme avec Rome. Le pape avait ensuite souhaité l’ouverture de discussions doctrinales sans précédent qui avaient eu lieu au cours de huit rencontres à huis clos entre théologiens des deux parties, au Vatican, du mois d’octobre 2009 au mois d’avril 2011. Si ces discussions avaient mis en avant les points de désaccord entre Rome et la FSSPX, Benoît XVI avait tout de même souhaité que soit remis aux Lefebvristes un « préambule doctrinal » constituant la base fondamentale en vue de parvenir à la pleine réconciliation.

Apic
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 15 Juin 2012, 16:45

Malheureusement, trois des 4 évêques n'ont pas l'air d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 15 Juin 2012, 17:23

Par exemple Monseigneur Tissier confirme son désaccord hélas !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

14/6/12 - 15 h 17 LA CROIX - FRANCE la croix
Mgr Tissier de Mallerais confirme son désaccord avec Mgr Fellay


Jeudi 14 juin, la FSSPX a annoncé que Mgr Bernard Tissier de Mallerais, l’un des quatre évêques de la fraternité, ordonnerait huit prêtres et douze diacres le 15 juin à Winona (États-Unis).

Répondant aux questions de la revue Rivarol , le 14 juin, Mgr Tissier de Mallerais a exprimé son « indifférence » quant au « projet d’officialisation » de la FSSPX : « Ce statut qu’on nous propose est un statut pour état de paix. Mais actuellement, poursuit l’évêque schismatique, nous sommes dans un état de guerre dans l’Église. » Pour lui, « ce serait une erreur de vouloir régulariser la guerre ».

À ses yeux, Benoît XVI, « tout pape qu’il soit, reste moderniste, imbu du concile. Malgré ses gestes favorables, son intention réelle en nous intégrant dans l’orbe conciliaire ne peut être que de nous ramener à Vatican II ».

Sur le fond, Mgr Tissier de Mallerais conclut : « Nous ne pouvons pas accepter une légalisation sans que le problème de la foi soit résolu. Nous soumettre maintenant sans condition à l’autorité supérieure imbue de modernisme serait nous exposer à devoir désobéir. »

F. M., à Rome
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 15 Juin 2012, 17:26

Nous savons hélas, que ces évêques refusent déjà cet accord : ce sont les abbés Régis de Cacqueray, son supérieur, Xavier Beauvais, le curé de Saint-Nicolas du Chardonnet et Mgr Tissier de Mallerais


Reste donc à savoir donc si la Fraternité que Mgr Fellay a façonnée à sa main depuis dix-huit ans suivra ce supérieur qui, lors de la messe chrismale, le 5 avril, à Écône, exhortait justement ses prêtres à… l’obéissance.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 15 Juin 2012, 17:57

“Chers musulmans, mes frères... vous êtes conscients d'être porteurs de certaines qualités spécifiques, parmi lesquelles la culture de l'islam est peut-être la plus évidente... C'est seulement dans ce cadre de religion et dans des promesses de foi partagée que l'on peut réellement parler de respect mutuel, d'ouverture et de collaboration entre chrétiens et musulmans". (Discours de J.P. II aux musulmans de l’île Mindanao, Philippines, 20-2-1981)

«Les musulmans sont nos frères dans la foi au Dieu unique» (discours aux musulmans, Paris 31 mai 1980)





pinson a écrit:

Tu n'as donc pas vécu, amie Eliza, les tourments de l'après-Vatican 2 .. , mais un certains mgr Lefèbvre a refusé les conclusions de ce Concile, drapé dans son fort grand orgueil !!!Tu ne peux donc pas savoir !

Ses successeurs ne l'ont pas accepté non plus....Et ils rentrent à la bergerie sans avoir changer d'avis! En fait c'est Benoît XVI qui semble avoir relativisé les conclusions de Vatican II pour permettre aux lefèbvristes de réintégrer la maison!



Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 15 Juin 2012, 18:51

Idriss a écrit:

pinson a écrit:

Tu n'as donc pas vécu, amie Eliza, les tourments de l'après-Vatican 2 .. , mais un certains mgr Lefèbvre a refusé les conclusions de ce Concile, drapé dans son fort grand orgueil !!!Tu ne peux donc pas savoir !

Ses successeurs ne l'ont pas accepté non plus....Et ils rentrent à la bergerie sans avoir changer d'avis! En fait c'est Benoît XVI qui semble avoir relativisé les conclusions de Vatican II pour permettre aux lefèbvristes de réintégrer la maison!

Dans toute négociation;, il y a des compromis, de part et d'autre !

Voici les étapes de cette négociation, publiées par le journal La Croix :

" Chronologie complète des relations entre Benoît XVI et la Fraternité Saint-Pie X

Juin 1988. Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991), en ordonnant quatre évêques de la FSPX – née en 1970 – sans l’accord de Rome, se sépare de l’Eglise catholique. Les évêques sont excommuniés. Le cardinal Joseph Ratzinger, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, avait été chargé d’éviter ce geste schismatique et avait signé un accord avec Mgr Lefebvre, début mai 1988. Mgr Lefebvre se rétractera le lendemain de sa signature.

29 août 2005 . Quatre mois après son élection, Benoît XVI accorde une audience à Mgr Bernard Fellay, supérieur général de la FSPX.

22 décembre 2005. Devant la curie romaine, Benoît XVI évoque les "fruits et la réception" du Concile Vatican II, rejetant clairement "l’herméneutique de la discontinuité et de la rupture". Il met en garde contre le risque de créer "une rupture entre l’Eglise préconciliaire et l’Eglise postconciliaire".

8 septembre 2006. La Congrégation pour le clergé érige un institut religieux, ’le Bon pasteur’, dirigé par d’anciens prêtres de la FSPX.

7 juillet 2007. Benoît XVI publie le Motu proprio "Summorum Pontificum", libéralisant l’usage des livres liturgiques en latin d’avant le Concile Vatican II. Il explique que ce geste – l’une des conditions posées par les lefebvristes pour la réconciliation – vise à retrouver "l’unité". Le Motu proprio entre en vigueur le 14 septembre.

5 février 2008. Benoît XVI modifie la prière pour la conversion des juifs contenue dans le Missel tridentin, en retirant les appels contestés à "soustraire ce peuple de ses ténèbres et de l’aveuglement", mais en invitant toujours à prier "afin que Dieu et notre Seigneur illumine le cœur" des juifs et qu’ils "connaissent Jésus-Christ". La communauté juive fait part de son mécontentement. Certains juifs demandant une pause dans le dialogue avec l’Eglise.

24 janvier 2009. Le pape lève l’excommunication qui pesait sur les quatre évêques de la FSPX, ordonnés par Mgr Lefebvre en 1988. Trois jours plus tôt, la télévision suédoise diffuse une interview dans laquelle l’un d’entre eux, Mgr Richard Williamson, tient des propos négationnistes. Début d’une crise sans précédent. La levée des excommunications est l’une des conditions posées par les lefebvristes en vue de la réconciliation.

8 juillet 2009. Publication du Motu proprio "Ecclesiae unitatem" pour lancer le dialogue doctrinal avec la FSPX et refondre la structure de la Commission ’Ecclesia Dei’ en la reliant plus étroitement à la Congrégation pour la doctrine de la foi. Le but de ce Motu Proprio est de traiter les questions de nature essentiellement doctrinale avec la FSPX.

26 octobre 2009. Pour la première fois, l’Eglise catholique entame des discussions doctrinales et théologiques avec la FSPX. C’est la 3e et dernière des conditions posées par les lefebvristes en vue de la réconciliation.

Avril 2011. Fin des discussions doctrinales et théologiques. Au total, la commission mixte d’études, composée d’experts de la FSPX et de la Congrégation pour la doctrine de la foi, s’est réunie à huit reprises à Rome.

13 mai 2011. Publication de l’Instruction "Universae Ecclesiae" par la Commission pontificale ’Ecclesia Dei’. Elle vise à faciliter l’interprétation du Motu proprio "Summorum Pontificum".

5 juillet 2011. Après l’ordination de vingt nouveaux prêtres par la FSPX, le Saint-Siège indique que ces ordinations sacerdotales doivent encore être considérées comme "illégitimes".

14 septembre 2011. La Congrégation pour la doctrine de la foi soumet à la FSPX l’acceptation de "certains principes doctrinaux" pour son retour au sein de l’Eglise catholique, en vue d’établir une prélature personnelle. La FSPX envoie au moins deux réponses jugées insuffisantes à Rome.

16 mars 2012. Le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi demande au supérieur général de la FSPX de "clarifier sa position" sur le préambule doctrinal, soumis six mois plus tôt en vue d’éviter "une rupture ecclésiale". Rome demande à Mgr Fellay de répondre d’ici le 16 avril."
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 15 Juin 2012, 19:44

Là ou il y a désunion apportons l'union.

Le modernisme ne veut pas dire abandon de la Foi en l'Evangile du Christ.
Jésus n'a jamais demandé des messes en latin le dos tourné au fidéle.
Jésus n'a jamais demandé aux chretiens de failloter avec les politiques qui manquent de respect avec la dignité humaine (régime totalitaire fachiste ou communiste)

Si on allait à l'essentiel de l'Evangile qui est Bonne nouvelle pour les chrétiens nous n'aurions pas ces divergences entre nous.
Satan gagne tu terrains en se servant malicieusement des minorités agissantes pour créé la zizanie entre nous. Nous tombons dans le piége de Satan et nous avons un mal fou à en sortir à cause de l'ogueil de certain prétes, prélat imbu de leur calotte et de la couleur de leur soutane.
Plus de modestie et d'humilité seraient les biens venues de part et d'autre.

"Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel"

Pas la volonté de certains éclésiastiques humains avant d'être des serviteurs de Dieu qu'ils sont loin d'être.

La vrai Eglise est celle qui est au service des plus pauvres de ses fréres donc au service de Dieu.

Nous devons agir contre la pauvreté du corp comme on doit agir contre la pauvreté de l'Esprit.
Ventre affamé n'a pas d'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 15 Juin 2012, 19:52

ChrisLam a écrit:
Là ou il y a désunion apportons l'union.

Le modernisme ne veut pas dire abandon de la Foi en l'Evangile du Christ.
Jésus n'a jamais demandé des messes en latin le dos tourné au fidéle.
Jésus n'a jamais demandé aux chretiens de failloter avec les politiques qui manquent de respect avec la dignité humaine (régime totalitaire fachiste ou communiste)

Si on allait à l'essentiel de l'Evangile qui est Bonne nouvelle pour les chrétiens nous n'aurions pas ces divergences entre nous.
Satan gagne tu terrains en se servant malicieusement des minorités agissantes pour créé la zizanie entre nous. Nous tombons dans le piége de Satan et nous avons un mal fou à en sortir à cause de l'ogueil de certain prétes, prélat imbu de leur calotte et de la couleur de leur soutane.
Plus de modestie et d'humilité seraient les biens venues de part et d'autre.

"Que ta volonté soit faite sur terre comme au ciel"

Pas la volonté de certains éclésiastiques humains avant d'être des serviteurs de Dieu qu'ils sont loin d'être.

La vrai Eglise est celle qui est au service des plus pauvres de ses fréres donc au service de Dieu.

Nous devons agir contre la pauvreté du corp comme on doit agir contre la pauvreté de l'Esprit.
Ventre affamé n'a pas d'oreille.

Bonsoir ChrisLam , je partage entièrement ce que tu as écris , aussi bien l'église catholiques que les autres dénominations chrétiennes , revenir à la simplicitée de l'évangile de paix en non à la politique éclésiale , qui n'a plus rien à voir avec la foi chrétienne c'est mon avis perso sa serait un vrai témoignage pour les inconvertis
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyMar 03 Juil 2012, 10:09

Eliza a écrit:


Bonjour ami ChrisLam , tu as raisons c'est le même problème c'est nous protestants ils contestes sans cesse , à croire qu'il est impossible pour eux de plier le genou à cause de leur orgueil , mais sache que le Seigneur les brisera tous afin qu'ils reviennent aux enseignements du Christ , moi durant près plus de 20 ans j'ai fréquenté une église évangélique très sectaires , j'en suis sortie uniquement par la grâce de Dieu très meurtrie humainement , mais vraiment fortifié dans ma foi chrétienne et maintenant simplement , je marche tous les jours dans les pas du Christ et aime tous mes frères et soeurs .

Et à quelle confession protestante appartiens-tu maintenant, amie Eliza ?
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyMar 03 Juil 2012, 12:34

pinson a écrit:
Eliza a écrit:


Bonjour ami ChrisLam , tu as raisons c'est le même problème c'est nous protestants ils contestes sans cesse , à croire qu'il est impossible pour eux de plier le genou à cause de leur orgueil , mais sache que le Seigneur les brisera tous afin qu'ils reviennent aux enseignements du Christ , moi durant près plus de 20 ans j'ai fréquenté une église évangélique très sectaires , j'en suis sortie uniquement par la grâce de Dieu très meurtrie humainement , mais vraiment fortifié dans ma foi chrétienne et maintenant simplement , je marche tous les jours dans les pas du Christ et aime tous mes frères et soeurs .

Et à quelle confession protestante appartiens-tu maintenant, amie Eliza ?

Le probléme n'est pas là.
Servire Dieu ou servir l'argent , là tout le monde comprend.
Servir dieu et servir les hommes , là aussi tout le monde comprend.
Servir Dieu est servir une famille , plus personne ne comprend.
Dans un couple marié le couple se doit se servir Dieu et servir sa famille au sein de lasociété.

Vient la question de l'exclusivité du service qui est un choix et dois être un choix.
Les diacres ont un service à assurer, leur évéques vers qui ils sont directement lier ne leur demande pas de divorcer ou de vivre en célibataire à deux. quoi-que.....certains formateurs prétres conseillent que le couple n'est plus de vie sexuelle propre (l'abstinance sur ce point que l'on fait confondre avec la chasteté) . J'ai vécu personnellement cela avec un autre personne c'est la raison pour laquelle ma femme n'a plus était d'acord et moi aussi.
De plus à lépoque ce cette époépée il y avait dans mon groupe de formation des hommes qui n'avaient aucun engagement au sein de l'Eglise , c'était leur femmes qui étaient les plus engagées donc on prnait le mari puisqu'une femme ne peut pas être diacre du moin au sein de l'église de Rome.
depuis cela à changer , il faut le reconnaître.

Question au_ssi poyurquoi une femme ne peut-elle pas célébrer l'eucharistie?
Qui l'a interdit , Jésus ou les papes?

C'est pas facile de répondre objectivement à ce probléme de la place de la femme au sein de l'Eglise.
Et aussi de la place d'une femme auprés d'un prêtre différent de la bonne.

Le diaconat est un choix du couple actuellement.
Pourquoi pas la même chose pour la prétrise avec la liberté de choisir.
Le prétre qui estime que sa mission ne peut se réaliser plainement que célibataire , reste célibataire.

Y-a-t-il eu des femmes apôtres? Chargée de mission.
Pourtant dans l'église il y a eu des femmes remarcables.
Sont-elles des sous chrétiennes?
Elles sont celle qui dans nos église sont les plus fidelles le dimanche les hommes se croyant dispensé d'acomplir leur devoir dominical.

La misoginie n'est pas chrétienne mais elle est bien vivace au sein de nos églises respectives.
La plupart des cathécistes sont des femmes , l'homme qui enseigne la foi pére de famille fait-il bien son boulot de père ......? Oui mais ou est-il à la messe on ne les voit pas beaucoup.

il y a de la réforme à faire tout en gardant notre Foi en Dieu intacte sans misoginie si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyMar 03 Juil 2012, 22:10

ChrisLam a écrit:
pinson a écrit:
Eliza a écrit:


Bonjour ami ChrisLam , tu as raisons c'est le même problème c'est nous protestants ils contestes sans cesse , à croire qu'il est impossible pour eux de plier le genou à cause de leur orgueil , mais sache que le Seigneur les brisera tous afin qu'ils reviennent aux enseignements du Christ , moi durant près plus de 20 ans j'ai fréquenté une église évangélique très sectaires , j'en suis sortie uniquement par la grâce de Dieu très meurtrie humainement , mais vraiment fortifié dans ma foi chrétienne et maintenant simplement , je marche tous les jours dans les pas du Christ et aime tous mes frères et soeurs .

Et à quelle confession protestante appartiens-tu maintenant, amie Eliza ?

ChrisLam , je suis dans une paroisse protestante ouverte aux catholiques avec un enseignement spirituel équilibré , beaucoup d'ouverture , de dialogue , de non jugement , une vraie fraternité , à l'écoute de tous sans la moindre distinction .

Le probléme n'est pas là.
Servire Dieu ou servir l'argent , là tout le monde comprend.
Servir dieu et servir les hommes , là aussi tout le monde comprend.
Servir Dieu est servir une famille , plus personne ne comprend.
Dans un couple marié le couple se doit se servir Dieu et servir sa famille au sein de lasociété.

Vient la question de l'exclusivité du service qui est un choix et dois être un choix.
Les diacres ont un service à assurer, leur évéques vers qui ils sont directement lier ne leur demande pas de divorcer ou de vivre en célibataire à deux. quoi-que.....certains formateurs prétres conseillent que le couple n'est plus de vie sexuelle propre (l'abstinance sur ce point que l'on fait confondre avec la chasteté) . J'ai vécu personnellement cela avec un autre personne c'est la raison pour laquelle ma femme n'a plus était d'acord et moi aussi.
De plus à lépoque ce cette époépée il y avait dans mon groupe de formation des hommes qui n'avaient aucun engagement au sein de l'Eglise , c'était leur femmes qui étaient les plus engagées donc on prnait le mari puisqu'une femme ne peut pas être diacre du moin au sein de l'église de Rome.
depuis cela à changer , il faut le reconnaître.

Question au_ssi poyurquoi une femme ne peut-elle pas célébrer l'eucharistie?
Qui l'a interdit , Jésus ou les papes?

C'est pas facile de répondre objectivement à ce probléme de la place de la femme au sein de l'Eglise.
Et aussi de la place d'une femme auprés d'un prêtre différent de la bonne.

Le diaconat est un choix du couple actuellement.
Pourquoi pas la même chose pour la prétrise avec la liberté de choisir.
Le prétre qui estime que sa mission ne peut se réaliser plainement que célibataire , reste célibataire.

Y-a-t-il eu des femmes apôtres? Chargée de mission.
Pourtant dans l'église il y a eu des femmes remarcables.
Sont-elles des sous chrétiennes?
Elles sont celle qui dans nos église sont les plus fidelles le dimanche les hommes se croyant dispensé d'acomplir leur devoir dominical.

La misoginie n'est pas chrétienne mais elle est bien vivace au sein de nos églises respectives.
La plupart des cathécistes sont des femmes , l'homme qui enseigne la foi pére de famille fait-il bien son boulot de père ......? Oui mais ou est-il à la messe on ne les voit pas beaucoup.

il y a de la réforme à faire tout en gardant notre Foi en Dieu intacte sans misoginie si possible.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 06 Juil 2012, 17:23

Nouvelles informations :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mgr Müller : « l’unité de l’Église ne peut être mise à mal par une idéologie »
Share on facebookShare on printShare on emailShare on twitterMore Sharing Services

Le nouveau préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Mgr Gerhard Müller, expose les grandes priorités de son mandat et son avis sur la réintégration éventuelle de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X dans le giron de l’Eglise. Il met également en lumière le rôle important de Vatican II dans le magistère de l’Église.

Interviewé à la fois par l’agence Apic, Radio Vatican et l’agence autrichienne Kathpress, Mgr Müller a tenu tout d’abord à rappeler que la Congrégation pour la Doctrine de la Foi (CDF)est responsable de la promotion de l’enseignement de la doctrine, et non de sa préservation. « Il s’agit de promouvoir la théologie et son enracinement dans la Révélation, d’assurer sa qualité, et de prendre connaissance des développements spirituels importants de notre époque qui ont une dimension universelle. Nous ne pouvons pas simplement répéter mécaniquement la doctrine de l’Eglise. Elle doit constamment se décliner en tenant compte des évolutions spirituelles contemporaines, des changements sociologiques, et de la pensée humaine », a souligné le préfet. Et d’ajouter que la tâche de la CDF consiste à soutenir le pape dans son enseignement. « Nous devons en particulier combattre une lassitude très répandue au sujet des questions de la foi. L’année de la Foi, avec le rappel des 50 ans de l’ouverture du Concile et des 20 ans du Catéchisme de l’Eglise catholique y contribuera de façon essentielle ».

Vatican II : un rôle essentiel dans le magistère

Pour le nouveau préfet de la CDF, le Concile Vatican II a été une manifestation grandiose, mais également d’un autre type que maints conciles qui l’ont précédé. « Il s’est donné pour but légitime de ne pas simplement s’attaquer à des erreurs définies et à les corriger, mais de proposer une autre forme de représentation d’ensemble de la foi catholique. Il ne voulait pas présenter un tas d’éléments disparates, mais un grand ensemble cohérent, la grande architecture de l’Eglise avec de grands espaces, dans lesquels on se sent bien et où on demeure volontiers ».

S’il reconnaît que le Concile a engendré aussi des problèmes, notamment avec la Fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX), Mgr Müller rappelle que quiconque se définit comme catholique devrait aussi respecter les principes de la foi catholique. « Les principes de la foi catholique ne sont pas «préformulés» par la Congrégation de la Doctrine de la foi, ni par quiconque. Mais ils nous sont donnés dans la Révélation de Dieu en Jésus-Christ, qui a été confiée à l’Eglise. On ne peut donc pas simplement choisir ce qui convient à un schéma prédéfini. Pour lui, il s’agit plutôt de s’ouvrir à l’ensemble de la foi chrétienne, à l’ensemble de la profession de foi, de l’histoire de l’Eglise et à l’évolution de sa doctrine. « Il faut s’ouvrir à une tradition vivante, qui ne s’est pas interrompue à un moment donné (vers 1955), mais qui se poursuit. Nous devons vraiment apprécier l’histoire avec ses résultats et ses incidences, tout comme nous devons aussi constater que chaque époque se trouve à sa façon auprès de Dieu. Chaque époque connaît ses propres défis, nous ne pouvons donc pas considérer un moment de l’histoire comme un modèle classique. Mais nous nous évoluons d’un sommet jusque vers le prochain sommet ».

A propos des négociations avec les traditionnalistes, pour lesquels en son temps il avait eu des propos très durs, Mgr Müller a précisé que l’objectif poursuivi est bien l’unité de l’Église et des fidèles avec l’Église. « On ne peut être catholique que si l’on reconnaît pleinement la foi de l’Église, laquelle inclut le magistère dans lequel le concile Vatican II joue un rôle particulièrement important ».

Dans ces négociations, le préfet de la CDF estime qu’il faut surpasser les blocages internes présentés par certains groupes marginaux, de façon à ce qu’ils s’ouvrent avec confiance à Benoît XVI et à tous ceux qui agissent pour son compte. « Il n’est dès lors pas question d’obliger et contraindre une personne, d’une quelconque manière, mais il est important de reconnaître la liberté de la foi et la liberté des fils de Dieu, tout comme la plénitude de la révélation de Dieu, confiée à l’Église, et donc à son magistère pour une interprétation fidèle. L’unité de l’Église et la vérité de la foi constituent les deux faces d’une même médaille ».

Une idéologie de droite comme de gauche détruit l’Église

Interrogé enfin sur les rapports de son dicastère avec les personnes critiques à l’égard de l’autorité ecclésiastique, Mgr Müller estime que l’on ne peut dialoguer que si l’on prend en considération « la recherche de l’homme vers Dieu et la vérité ». « Dieu ne peut jamais être une question secondaire. Si nous mettons au centre de notre réflexion Dieu et Jésus, alors on peut réduire les tensions à l’intérieur de l’Église ».

Et de conclure : « l’unité de l’Église ne peut être mise à mal par l’idéologie qui, sous un mode sectaire, aussi bien de droite que de gauche, collabore à détruire l’Église. Ces groupes ont malheureusement une audience médiatique bien supérieure à celle de tous les croyants, plus nombreux, qui suivent Jésus-Christ et œuvrent pour la construction de l’Église ».

JJD (avec Apic et La Croix)

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyMar 10 Juil 2012, 09:59

Un commentaire du Joutn,al La Croix



" Le préambule doctrinal proposé par Rome à la discussion fait l’objet de vifs débats. Un tiers de la Fraternité serait opposé à Mgr Bernard Fellay, son supérieur général, et à tout accord.



Officiellement, il n’y a « pas de dissensions » : « Aucun groupe ni prêtre n’a annoncé qu’il quittait la Fraternité », affirme l’abbé Grégoire Célier, porte-parole du district de France. Pourtant, de profondes divisions sont apparues ces dernières semaines entre la majorité conduite par Mgr Bernard Fellay, le supérieur général, favorable à un accord avec Rome, et une aile dure qui lui est hostile et qui pourrait tenter un coup de force pendant le chapitre.

En témoigne l’ échange de courriers publié le 10 mai sur Internet montrant le vif désaccord entre le chef des lefebvristes et les trois autres évêques de la Fraternité qui ont condamné tout accord pratique. Ou, plus récemment, la mise à l’écart de Mgr Richard Williamson, en raison de « ses prises de position appelant à la rébellion ».

Selon plusieurs observateurs, « Mgr Fellay veut incontestablement un accord et s’est beaucoup avancé ». Dans son sermon du 29 juin, il l’a certes reconnu : « Nous sommes revenus au point de départ, lorsque nous avions dit ne pas pouvoir signer. » Mais il a aussi rappelé : « Nous sommes romains et cela, il ne faut pas le lâcher. Même si nous devons souffrir de la Rome actuelle, il ne faut pas renoncer à Rome, tête de l’Église. »

Un tiers de la Fraternité opposé à l’accord

Il semble vouloir donner des gages des deux côtés : à Rome, en écartant Mgr Williamson du chapitre général et en refusant d’ordonner des prêtres dans les communautés « amies » les plus rétives à un accord ; et à ses troupes, en refusant de céder devant les nouvelles conditions posées par la dernière version du préambule doctrinal, amenée par le pape. Dans tous les cas, analyse un proche de la Fraternité Saint-Pie-X, « tout cela sert à préparer psychologiquement les esprits à un accord ».

Aussi, dans ce contexte de pressions et de fuites, ce chapitre général de mi-mandat pour Mgr Fellay, réélu en 2006 pour douze ans, devrait être l’occasion d’évaluer les soutiens dont il bénéficie. Il sait que la plupart des districts lui sont acquis, en particulier les plus importants (l’Allemagne et les États-Unis).

En revanche, ceux d’Irlande et d’Angleterre sont farouchement opposés à tout accord, et la France, qui représente un tiers de la Fraternité, pose elle aussi problème : sur les 37 prieurés français, entre un quart et un tiers y seraient opposés.

Au total, selon plusieurs observateurs interrogés par La Croix, un tiers de la Fraternité serait acquis à Mgr Fellay, un autre tiers, « les légitimistes », le suivrait quoi qu’il arrive, mais un dernier tiers serait hostile à tout accord avec Rome et au supérieur général.

Menace de fronde

Cette hostilité se greffe plus largement sur le ressentiment d’un bon nombre de prêtres contre la gouvernance jugée autoritaire de Mgr Fellay. Si Mgr Williamson a perdu toute crédibilité, Mgr Alfonso de Galarreta pourrait catalyser une fronde, appuyé par Mgr Bernard Tissier de Mallerais.

Lors de la dernière consultation, l’évêque argentin avait expliqué par le menu pourquoi « aller dans le sens d’un accord pratique serait renier notre parole et nos engagements devant nos prêtres, nos fidèles, Rome et devant tout le monde ». À ses yeux, « il n’y a aucun changement au point de vue doctrinal de la part de Rome qui justifierait le nôtre. Bien au contraire, les discussions ont démontré qu’ils (NDLR : à Rome) n’acceptent en rien nos critiques. »

Si une entente était trouvée, ces opposants feraient-ils sécession ? « Toute une partie ne suivra pas en cas de prélature personnelle », admet l’abbé Célier. Mais après le refus du texte remis par le cardinal William Levada, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, le 13 juin, « le processus est de nouveau bloqué ». En ce sens, estime l’abbé Célier, « puisqu’on est revenu à une situation classique, le chapitre général n’en sera que plus simple ».

Les départs seraient minimes

Du reste, que deviendraient les opposants, hors de la Fraternité ? D’une part, les prêtres lefebvristes formés dans des séminaires différents ne se connaissent guère d’un pays à l’autre, et s’unir au sein d’une nouvelle structure n’aurait rien d’évident.

Surtout, les questions pratiques et financières risquent de peser lourd. Mgr Fellay, qui fut économe général de la Fraternité Saint-Pie-X pendant douze ans, aurait pris les mesures nécessaires pour que le jour où certains supérieurs de district s’opposeraient à lui, leurs propriétés lui reviennent automatiquement… Beaucoup reconnaissent qu’« entre s’opposer à un accord et faire scission, il y a un fossé ».

« Si je devais quitter du jour au lendemain mon travail, mes paroissiens, mes confrères, que deviendrais-je ? », s’interroge ainsi l’abbé Célier, qui est « depuis trente-deux ans dans la Fraternité ». Un autre proche confirme : « Il y a des divergences, c’est une évidence. Cela dit, il y a peut-être 40 % de mécontents, mais seulement 10 à 15 % qui le manifestent à voix haute et au final 3 % qui partiraient. »

Lorsque l’abbé Philippe Laguérie avait souhaité quitter la Fraternité en 2006, 70 prêtres lui avaient promis de le suivre et moins de 10 avaient finalement franchi le pas. Même l’abbé Xavier Beauvais, curé de Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris, qui dit haut et fort son opposition à tout accord, aurait confié à son entourage : « Je suis contre, mais je n’irai pas contre. » "

CÉLINE HOYEAU
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyMar 10 Juil 2012, 10:56

Quelle dasastre ses diccutions venimeuses ou certain sont tellement imbue de leur personne que l'unité en prend un coup.
Les lefévriste sont pour la selection sociale des hommes et des femmes dans leurs positions politique et cela est innaceptable socialement.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyMar 10 Juil 2012, 12:38

Reponse à la branche dure de la FSSPX qui prétend que le Concuile est uniquement pastoral :


Citation :
LE RÔLE IMPORTANT DU CONCILE VATICAN II

« Vatican II joue un rôle important dans le magistère de l’Église », insiste et rappelle le nouveau préfet de la doctrine de la foi
Mgr Gerhard Müller,
au moment où la Fraternité Saint Pie X réfléchit à son existence et à l'acceptation du concile.

Dans un entretien au programme allemand de Radio Vatican, Mgr Müller est revenu longuement sur les négociations avec les intégristes. Pour lui, l’objectif poursuivi est bien « l’unité de l’Église et des fidèles avec l’Église » : « On ne peut être catholique que si l’on reconnaît pleinement la foi de l’Église », a-t-il souligné, ajoutant que celle-ci « inclut le magistère dans lequel le concile Vatican II joue un rôle particulièrement important ».

Les instances romaines rappellent ainsi que les tenants de "Saint Pie X " récusent la réalité théologique quand ils posent par leurs affirmations que le Magistère ordinaire universel de l'Église est susceptible d'erreur.

Il faut « surpasser les blocages internes présentés par certains groupes marginaux », de façon à ce qu’ils « s’ouvrent avec confiance à notre Saint-Père Benoît XVI et à tous ceux qui agissent pour son compte », a précisé le nouveau préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Pas question, a-t-il continué, « d’obliger et contraindre une personne, d’une quelconque manière, mais il est important de reconnaître la liberté de la foi et la liberté des fils de Dieu, tout comme la plénitude de la révélation de Dieu, confiée à l’Église, et donc à son magistère pour une interprétation fidèle ». Pour lui, « l’unité de l’Église et la vérité de la foi constituent les deux faces d’une même médaille ».

Mgr Müller estime que l’on ne peut dialoguer que si l’on prend en considération « la recherche de l’homme vers Dieu et la vérité ». « Dieu ne peut jamais être une question secondaire. Si nous mettons au centre de notre réflexion Dieu et Jésus, alors on peut réduire les tensions à l’intérieur de l’Église ».

L’unité de l’Église, ajoute-t-il, ne peut être mise à mal par l’idéologie qui, sous un mode sectaire, aussi bien de droite que de gauche, collabore à détruire l’Église. Pour lui, ces groupes ont malheureusement une audience médiatique bien supérieure à celle de tous les croyants, plus nombreux, qui suivent Jésus-Christ et œuvrent pour la construction de l’Église. (source : KNA)
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyLun 16 Juil 2012, 17:02

L’exclusion de Mgr Williamson du chapitre de la FSSPX confirmée par un vote


Alors qu'il était menacé d'exclusion depuis 2010, la décision est prise. La décision d'exclure Mgr Williamson du chapitre de la Fraternité sacerdotale saint Pie X qui se tient actuellement à Ecône, en Suisse, a été confirmée par un vote de l’assemblée.

La décision du Supérieur général, Mgr Fellay a été soutenue par 29 voix contre 9 sur les 40 capitulants, Mgr Fellay s’étant lui-même abstenu. Mgr Williamson avait envoyé auparavant une lettre explicative à chaque membre du Chapitre en ce qui concerne sa compréhension de la crise qui perdure actuellement dans la FSSPX.

Pour l’instant rien n’a filtré des autres décisions du chapitre de la FSSPX. Mais ce vote à 3 contre 1 donne peut-être une idée des rapports de force au sein de cette assemblée. Il pourrait signifier que Mgr Fellay dispose de l’appui des 3/4 des capitulants dans sa démarche de rapprochement avec Rome.

Le seul communiqué officiel diffusé le 11 juillet se contentait d’affirmer que "ce chapitre permet au Supérieur général, Mgr Bernard Fellay, d’exposer l’état des relations de la Fraternité Saint-Pie X avec Rome, et de recueillir l’avis des capitulants sur ce sujet. Les entretiens se déroulent dans une atmosphère fraternelle, empreinte de franche cordialité."

apic/cathNews

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyLun 16 Juil 2012, 17:10

rosedumatin a écrit:
L’exclusion de Mgr Williamson du chapitre de la FSSPX confirmée par un vote


Alors qu'il était menacé d'exclusion depuis 2010, la décision est prise. La décision d'exclure Mgr Williamson du chapitre de la Fraternité sacerdotale saint Pie X qui se tient actuellement à Ecône, en Suisse, a été confirmée par un vote de l’assemblée.

La décision du Supérieur général, Mgr Fellay a été soutenue par 29 voix contre 9 sur les 40 capitulants, Mgr Fellay s’étant lui-même abstenu. Mgr Williamson avait envoyé auparavant une lettre explicative à chaque membre du Chapitre en ce qui concerne sa compréhension de la crise qui perdure actuellement dans la FSSPX.

Pour l’instant rien n’a filtré des autres décisions du chapitre de la FSSPX. Mais ce vote à 3 contre 1 donne peut-être une idée des rapports de force au sein de cette assemblée. Il pourrait signifier que Mgr Fellay dispose de l’appui des 3/4 des capitulants dans sa démarche de rapprochement avec Rome.

Le seul communiqué officiel diffusé le 11 juillet se contentait d’affirmer que "ce chapitre permet au Supérieur général, Mgr Bernard Fellay, d’exposer l’état des relations de la Fraternité Saint-Pie X avec Rome, et de recueillir l’avis des capitulants sur ce sujet. Les entretiens se déroulent dans une atmosphère fraternelle, empreinte de franche cordialité."

apic/cathNews

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cela donne de l'espoir. Cela veut dire que ceux qui sont contre l'accord et qu'on voit si actifs et violents sur Internet, ne sont peut-être qu'une minorité !
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyLun 16 Juil 2012, 17:26

Arnaud Dumouch a écrit:
rosedumatin a écrit:
L’exclusion de Mgr Williamson du chapitre de la FSSPX confirmée par un vote


Alors qu'il était menacé d'exclusion depuis 2010, la décision est prise. La décision d'exclure Mgr Williamson du chapitre de la Fraternité sacerdotale saint Pie X qui se tient actuellement à Ecône, en Suisse, a été confirmée par un vote de l’assemblée.

La décision du Supérieur général, Mgr Fellay a été soutenue par 29 voix contre 9 sur les 40 capitulants, Mgr Fellay s’étant lui-même abstenu. Mgr Williamson avait envoyé auparavant une lettre explicative à chaque membre du Chapitre en ce qui concerne sa compréhension de la crise qui perdure actuellement dans la FSSPX.

Pour l’instant rien n’a filtré des autres décisions du chapitre de la FSSPX. Mais ce vote à 3 contre 1 donne peut-être une idée des rapports de force au sein de cette assemblée. Il pourrait signifier que Mgr Fellay dispose de l’appui des 3/4 des capitulants dans sa démarche de rapprochement avec Rome.

Le seul communiqué officiel diffusé le 11 juillet se contentait d’affirmer que "ce chapitre permet au Supérieur général, Mgr Bernard Fellay, d’exposer l’état des relations de la Fraternité Saint-Pie X avec Rome, et de recueillir l’avis des capitulants sur ce sujet. Les entretiens se déroulent dans une atmosphère fraternelle, empreinte de franche cordialité."

apic/cathNews

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cela donne de l'espoir. Cela veut dire que ceux qui sont contre l'accord et qu'on voit si actifs et violents sur Internet, ne sont peut-être qu'une minorité !

C'est ce que j'ai ressenti Arnaud !! de l'espoir ...

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: avis   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyLun 16 Juil 2012, 17:28

rosedumatin a écrit:
L’exclusion de Mgr Williamson du chapitre de la FSSPX confirmée par un vote


Alors qu'il était menacé d'exclusion depuis 2010, la décision est prise. La décision d'exclure Mgr Williamson du chapitre de la Fraternité sacerdotale saint Pie X qui se tient actuellement à Ecône, en Suisse, a été confirmée par un vote de l’assemblée.

La décision du Supérieur général, Mgr Fellay a été soutenue par 29 voix contre 9 sur les 40 capitulants, Mgr Fellay s’étant lui-même abstenu. Mgr Williamson avait envoyé auparavant une lettre explicative à chaque membre du Chapitre en ce qui concerne sa compréhension de la crise qui perdure actuellement dans la FSSPX.

Pour l’instant rien n’a filtré des autres décisions du chapitre de la FSSPX. Mais ce vote à 3 contre 1 donne peut-être une idée des rapports de force au sein de cette assemblée. Il pourrait signifier que Mgr Fellay dispose de l’appui des 3/4 des capitulants dans sa démarche de rapprochement avec Rome.

Le seul communiqué officiel diffusé le 11 juillet se contentait d’affirmer que "ce chapitre permet au Supérieur général, Mgr Bernard Fellay, d’exposer l’état des relations de la Fraternité Saint-Pie X avec Rome, et de recueillir l’avis des capitulants sur ce sujet. Les entretiens se déroulent dans une atmosphère fraternelle, empreinte de franche cordialité."

apic/cathNews

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Qu'en pense "Mgr" non Monsieur Williamson
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyLun 16 Juil 2012, 17:35

ChrisLam a écrit:
rosedumatin a écrit:
L’exclusion de Mgr Williamson du chapitre de la FSSPX confirmée par un vote


Alors qu'il était menacé d'exclusion depuis 2010, la décision est prise. La décision d'exclure Mgr Williamson du chapitre de la Fraternité sacerdotale saint Pie X qui se tient actuellement à Ecône, en Suisse, a été confirmée par un vote de l’assemblée.

La décision du Supérieur général, Mgr Fellay a été soutenue par 29 voix contre 9 sur les 40 capitulants, Mgr Fellay s’étant lui-même abstenu. Mgr Williamson avait envoyé auparavant une lettre explicative à chaque membre du Chapitre en ce qui concerne sa compréhension de la crise qui perdure actuellement dans la FSSPX.

Pour l’instant rien n’a filtré des autres décisions du chapitre de la FSSPX. Mais ce vote à 3 contre 1 donne peut-être une idée des rapports de force au sein de cette assemblée. Il pourrait signifier que Mgr Fellay dispose de l’appui des 3/4 des capitulants dans sa démarche de rapprochement avec Rome.

Le seul communiqué officiel diffusé le 11 juillet se contentait d’affirmer que "ce chapitre permet au Supérieur général, Mgr Bernard Fellay, d’exposer l’état des relations de la Fraternité Saint-Pie X avec Rome, et de recueillir l’avis des capitulants sur ce sujet. Les entretiens se déroulent dans une atmosphère fraternelle, empreinte de franche cordialité."

apic/cathNews

source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Qu'en pense "Mgr" non Monsieur Williamson

Apparemment sa réponse n'est pas connue Cher ChrisLam !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyJeu 19 Juil 2012, 19:40

Le feuilleton du rapprochement entre la Fraternité sacerdotale Saint Pie X et le Vatican n’est pas prêt de se terminer. Du moins si l’on en croit la déclaration publiée ce 19 juillet par les traditionalistes, laquelle tend à démontrer que les tensions internes ne sont pas apaisées. De son côté, Rome dit attendre un communiqué « officiel ».

La Salle de Presse du Saint-Siège a diffusé en début ce jeudi 19 juillet 2012 un communiqué qui indique que « le Chapitre général de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX), qui s’est récemment tenu, a publié une déclaration sur la possible normalisation de ses relations canoniques avec le Saint-Siège. Bien que publiée, cette prise de position reste un document interne de débat entre les membres de la société. Si le Saint-Siège en prend acte, il attend la communication officielle que la Fraternité Saint Pie X a annoncée en vue de la poursuite du dialogue avec la Commission pontificale Ecclesia Dei ».

Cette réaction du Vatican fait suite à la « déclaration commune » publiée également ce 19 juillet 2012 par la Fraternité Saint Pie X. Si le chapitre de la Fraternité Saint Pie X ne claque pas la porte à l’éventualité d’un accord avec Rome, la FSSPX indique avoir « défini et approuvé des conditions nécessaires pour une éventuelle normalisation canonique. Il a été établi que, dans ce cas, un chapitre extraordinaire délibératif serait convoqué auparavant ». La FSSPX ne se donne cependant ni objectif clair, ni délai pour une réintégration au sein de l’Eglise romaine.

Le ton de l’ensemble du texte et l’absence de tout élément concret concernant les démarches de rapprochement avec Rome laissent nettement entendre que la FSSPX ne compte plus sur une régularisation à court terme et préfère le maintien de la situation actuelle. « En attendant qu’un débat ouvert et sérieux, visant à un retour des autorités ecclésiastiques à la Tradition, soit rendu possible, la Fraternité trouve son guide dans la Tradition constante de l’Eglise qui transmet et transmettra jusqu’à la fin des temps l’ensemble des enseignements nécessaires au maintien de la foi et au salut », indique la déclaration..

L’ensemble de la déclaration répète la condamnation des « erreurs » du concile Vatican II. Le chapitre estime que « le premier devoir de la Fraternité dans le service qu’elle entend rendre à l’Eglise est celui de continuer, avec l’aide de Dieu, à professer la foi catholique dans toute sa pureté et intégrité, avec une détermination proportionnée aux attaques que cette même foi ne cesse de subir aujourd’hui ».

Attaque frontale contre le Vatican

Si le ton est dans l’ensemble mesuré, la FSSPX refuse toujours toute concession sur le fonds en particulier sur la reconnaissance pleine et entière du concile Vatican II. « Nous avons retrouvé notre union profonde en mission essentielle de la FSSPX : garder et défendre la foi catholique, former de bons prêtres et œuvrer à la restauration de la chrétienté », soulignent les Lefebvristes.

Contre le concile, la FSSPX tient à exprimer sans surprise son refus de l’œcuménisme, de la collégialité des évêques et de la séparation entre l’Eglise et l’Etat. « Il nous semble opportun de réaffirmer notre foi dans l’Eglise catholique et romaine, seule Eglise fondée par Notre Seigneur Jésus-Christ, en dehors de laquelle il n’y a pas de salut ni de possibilité de trouver les moyens qui y mènent ; dans sa constitution monarchique, voulue par Notre Seigneur, qui fait que le pouvoir suprême de gouvernement sur toute l’Eglise revient au pape seul, vicaire du Christ sur terre ; dans la royauté universelle de Notre Seigneur Jésus-Christ, créateur de l’ordre naturel et surnaturel, auquel tout homme et toute société doit se soumettre ».

Le leitmotiv de « l’Eglise de toujours » contre les nouveautés est lui aussi solidement répété : « Pour toutes les nouveautés du Concile Vatican II qui restent entachées d’erreurs et pour les réformes qui en sont issues, la Fraternité ne peut que continuer à s’en tenir aux affirmations et enseignements du Magistère constant de l’Eglise ; elle trouve son guide dans ce Magistère ininterrompu qui, par son acte d’enseignement, transmet le dépôt révélé en parfaite harmonie avec tout ce que l’Eglise entière a toujours cru, en tout lieu ».

Pour les observateurs, le thème récurrent du martyre est évidemment repris dans la déclaration: « Nous nous unissons aux autres chrétiens persécutés dans les différents pays du monde qui souffrent pour la foi catholique, et très souvent jusqu’au martyre ». Le texte se termine sur un appel à l’intercession de la Vierge Marie de saint Michel et de saint Pie X « pour chasser les ennemis de l’intérieur qui tentent de détruire l’Eglise plus radicalement que les ennemis de l’extérieur ». Une phrase qui s’apparente à une attaque frontale contre Rome, qui pourrait anéantir toute velléité de rapprochement à court terme. D’où sans doute la déclaration du bureau de presse du Saint-Siège qui tente de « calmer le jeu ».

Situation complexe

Pour rappel, le Chapitre général de la FSSPX s’est tenu à Ecône du 9 au 14 juillet. Si rien n’a filtré, on sait que le dossier du rapprochement avec Rome a été au centre de nombreuses discussions ; sujet qui divise les traditionalistes. Certes, on aurait pu penser que la FSSPX tendrait à suivre son supérieur général Mgr Fellay, qui travaille à une « réconciliation » avec le Vatican. C’est ce que de nombreux observateurs avaient déduit du vote qui a exclu Mgr Williamson du chapitre général, même si celui-ci reste évêque et membre de la Fraternité. Ce vote à 3 contre 1 a donné, pensait-on, une idée des rapports de force. Pour les observateurs, il signifiait que Mgr Fellay disposerait de l’appui des 3/4 des capitulants dans sa démarche de rapprochement avec Rome. La « déclaration commune » publié ce jour montre que la situation est plus complexe.

Le feuilleton continue donc… Et l’on peut craindre qu’il se poursuive encore tant que les tensions au sein de la FSSPX ne seront pas apaisées.

News.va/apic/JJD
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité



vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyVen 20 Juil 2012, 10:29

Bonjour à tous , perso c'est toujours une grande joie quand un accord de paix est trouvé quelque soit la situation , et principalement avec les Lefebristes car ce sont des chrétiens comme nous peut-être , différents dans leurs mentalités ou dans leurs façons de dire la messe , méditations , prières , obéissance au pape c'est bien possible que le Seigneur bénisse au centuple tous les artisants de paix .
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyLun 23 Juil 2012, 17:36

Dans une lettre circulaire interne datée du 18 juillet – qui aurait dû rester confidentielle – l’abbé Christian Thouvenot, secrétaire général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, a précisé les conditions mises par les disciples de Mgr Lefebvre à un éventuel ralliement à Rome. Alors que la déclaration commune publiée par la FSSPX le 19 juillet restait dans le vague quant aux conditions d’un rapprochement avec Rome, l’abbé Thouvenot apporte des précisions pour les membres de la Fraternité.

Si l’on sait que le Vatican attend un document officiel de la FSSPX, à la suite du Chapitre général tenu récemment, il n’est pas inutile d’analyser le message, en principe interne, adressé aux supérieurs de districts, séminaires et maisons autonome des traditionalistes. Certes, on peut s’interroger sur les raisons de cette nouvelle « fuite » – ce n’est en effet pas la première du genre – mais sans préjuger de l’objectif de celle-ci, il est intéressant de constater d’abord que le chapitre général de la Fraternité a « donné son placet au supérieur général à une très large majorité ». Preuve que Mgr Fellay a su rallier à lui des « supporters » dans son travail de réconciliation avec Rome.

Des conditions sine qua non et d’autres « souhaitables »

Bien sûr, tout n’est pas simple. Si certaines conditions seront plus que probablement jugées inacceptables par le Saint-Siège, il y a peut-être une tactique de la part des traditionnalistes, en demandant beaucoup pour recevoir finalement ce sur quoi ils ne transigeront pas. Ainsi, l’abbé Thouvenot classe les conditions de la FSSPX en deux catégories: les conditions ’sine qua non’ et les conditions souhaitables.

Parmi les conditions qui seraient non négociables, figurent la « liberté de garder, transmettre et enseigner la saine doctrine du magistère constant de l’Eglise et de la Vérité immuable de la Tradition divine ». Cette liberté implique celle « de défendre, corriger, reprendre, même publiquement, les fauteurs d’erreurs ou nouveautés du modernisme, du libéralisme, du concile Vatican II et de leurs conséquences ».

La deuxième condition s’attache à l’usage exclusif de la liturgie de 1962 et la possibilité de « garder la pratique sacramentelle que nous avons actuellement, y inclus : ordres, confirmation, mariage ». La troisième condition est celle d’avoir au moins un évêque. Pas sûr que le Saint-Siège acquiesce à la première demande. En effet, si les deux dernières conditions ne visent qu’à régulariser et pérenniser une situation de fait, la première place la barre très haut, en refusant de manière toujours aussi absolue les « erreurs » du modernisme, du libéralisme et du concile Vatican II.

Le chapitre de la FSSPX a également définit trois conditions souhaitables. La première est de disposer de « tribunaux ecclésiastiques propres en première instance ». La deuxième réclame une « exemption des maisons de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X par rapport aux évêques diocésains ». La troisième revendique une « commission pontificale à Rome pour la Tradition en dépendance du pape, avec majorité des membres et présidence pour la Tradition ». Si les conditions souhaitables sont ouvertes à la négociation, il n’en reste pas moins vrai que le point deux s’avère le plus délicat. Le désir de la FSSPX de n’avoir pas de compte à rendre aux évêques risque de faire grincer des dents dans les diocèses où elle est établie.

Par ailleurs, l’abbé Thouvenot promet aussi pour la fin du mois de juillet la publication des actes du chapitre dans la revue de la FSSPX « Cor Unum ». Il souhaite également que sa lettre circulaire reste « interne à notre société » et ne soit pas divulguée dans le public. Chose qui n’a tenu pas plus de 24 heures.

Mgr Müller : « le concile Vatican II est obligatoire »

Réagissant à cette note, le nouveau préfet pour la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), Mgr Gerhard Ludwig Müller, a répété le caractère obligatoire du concile Vatican II. « Les déclarations du Concile sur la liberté religieuse et le judaïsme ont des implications dogmatiques.On ne peut pas les rejeter sans porter atteinte à la foi catholique », a-t-il expliqué ce week-end dans la presse. Quant à la poursuite des négociations avec la FSSPX, Mgr Müller a indiqué attendre une déclaration « officielle » de la Fraternité.


JJD (avec apic)

Source : Catho.be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyJeu 25 Oct 2012, 10:52

Une bonne nouvelle : l'exclusion de Mgr Williamson :

" La Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX) a annoncé mercredi matin 24 octobre qu’elle a exclu, le 4 octobre dernier, Mgr Richard Williamson, un de ses quatre évêques.

« Mgr Richard Williamson ayant pris ses distances avec la direction et le gouvernement de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X depuis plusieurs années, et refusant de manifester le respect et l’obéissance dus à ses supérieurs légitimes, a été déclaré exclu de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X par décision du supérieur général et de son conseil », a annoncé la FSSPX dans un communiqué.

La Fraternité explique qu’un « ultime délai » avait été accordé à l’évêque anglais « pour se soumettre ». Mais, au terme de ce délai, Mgr Williamson aurait « annoncé la diffusion d’une “lettre ouverte” où il demande au supérieur général de démissionner », ce qui a entraîné la sanction à son encontre.

Propos négationnistes

Né en 1940 en Angleterre, Richard Williamson était passé de l’anglicanisme au catholicisme en 1971. Après une courte expérience chez les oratoriens, il s’était ensuite tourné vers la toute récente Fraternité Saint-Pie-X fondée par Mgr Lefebvre et avait rejoint le séminaire d’Écône. En 1976, il est ordonné prêtre par Mgr Lefebvre (malgré l’interdiction de Paul VI, ce qui vaudra à l’évêque français la suspense a divinis).

En 1988, Richard Williamson est l’un des quatre évêques ordonnés illicitement par Mgr Lefebvre : un acte schismatique qui leur vaudra l’excommunication. Il prend alors la direction du séminaire américain de Winona (1988-2003), puis du séminaire argentin de La Reja (2003-2009).

En 2009, au moment de la levée des excommunications prononcées en 1988, il se fait remarquer par des propos négationnistes diffusés par la télévision suédoise. Expulsé d’Argentine, il trouve refuge en Angleterre, Mgr Fellay lui interdisant toute prise de parole publique. Mais ce trublion continuera malgré tout à être très présent sur Internet, animant l’opposition à la direction de la FSSPX qu’il juge trop tiède dans son opposition à Rome.

Une « bonne nouvelle » pour le Vatican

Cette exclusion a été accueillie au Vatican comme une « bonne nouvelle »,
ont indiqué mercredi des sources proches du dossier lefebvriste à l'agence I.Media, jugeant qu'il s'agissait là d'un pas « très significatif et important ». Si Mgr Williamson était resté au sein de la Fraternité, « cela aurait été un élément supplémentaire de complication » dans le dialogue déjà très difficile avec les disciples de Mgr Lefebvre visant à un retour de la FSSPX dans le giron de l'Église catholique.

« L'affaire Williamson compliquait beaucoup les choses car ses déclarations (sur la Shoah, ndlr) ont offensé la morale de la personne, explique-t-on encore au Vatican où l'on précise que Rome attend toujours une réponse de la FSSPX sur les questions doctrinales. "


Nicolas Senèze
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Arnaud Dumouch

Arnaud Dumouch


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyJeu 25 Oct 2012, 16:31

Bravo. Ils ont bien fait. Et Mgr Williamson attirera à lui les plus durs. La FSSPX sera ainsi purifiée des excès.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 EmptyJeu 25 Oct 2012, 20:48

Arnaud Dumouch a écrit:
Bravo. Ils ont bien fait. Et Mgr Williamson attirera à lui les plus durs. La FSSPX sera ainsi purifiée des excès.



Oui, mon cher ARNAUD et on peut dire qu'il était temps !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: vers un accord avec les Lefebvristes   vers un accord avec les Lefebvristes - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
vers un accord avec les Lefebvristes
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: