Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
-38%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 3 Tasses Empilables en Céramique – Star Wars
10.49 € 16.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -39%
Pommeau de douche anti calcaire à 8,49€ au ...
Voir le deal
8.49 €

 

 1er mai : fête de St-Joseph travailleur

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



1er mai : fête de St-Joseph travailleur Empty
MessageSujet: 1er mai : fête de St-Joseph travailleur   1er mai : fête de St-Joseph travailleur EmptyLun 30 Avr 2012, 21:42


SAINT JOSEPH, travailleur

La fête de saint Joseph, travailleur, a été fixée au 1er mai par le pape Pie XII en 1955. Le monde du travail prend une conscience grandissante de son importance et c'est le rôle de l'Église de lui enseigner toute sa dignité ; la figure de saint Joseph y contribue merveilleusement. Cette fête de saint Joseph est une triple fête patronale : fête de l'Église, fête de la famille et du foyer, fête du travail.

La présence de Jésus dans l'atelier de Nazareth enseigna à saint Joseph le prix des heures pénibles, et le dur labeur accepté comme une réparation pour le mépris de l'homme des lois de Dieu, a acquis grâce au Christ, une valeur rédemptrice. Artisan avec Dieu créateur, frère de travail de Jésus-Ouvrier, associé avec Lui au rachat du monde, saint Joseph n'attirera jamais trop les regards et la prière de notre siècle.

C'est pourquoi l'Église, s'inspirant de la Tradition qui baptisa autrefois quantité de fêtes païennes pour les doter d'un contenu chrétien tout nouveau, plaça la fête civile du travail sous le puissant patronage de saint Joseph. Ouvrier toute sa vie, qui mieux que lui rendit grâces à Dieu le Père en son labeur de chaque jour ? C'est ce modeste artisan que Dieu choisit pour veiller sur l'enfance du Verbe incarné venu sauver le monde par l'humilité de la croix.

« N'est-il pas le fils du charpentier ? » disait-on du Sauveur. Joseph, connu à Nazareth comme l'époux de Marie et le père de Jésus, homme juste, sans autres ressources que son métier, Joseph, ce fugitif de la grandeur, nous apparaît comme le modèle achevé de l'ouvrier selon le cœur de Dieu.

Diligence, application, constance, sérénité, abnégation de soi, telles furent les vertus du saint charpentier de Nazareth. Par ses paroles et par ses exemples, Joseph nous enseigne l'humilité, la pauvreté, la mortification du corps et le travail. Quand nous avons, comme dit l'Apôtre, la nourriture et le vêtement, contentons-nous-en ; tenons-nous-en au nécessaire, sans aspirer au superflu. Apprenons du saint charpentier de Nazareth à envisager le travail, non comme un esclavage, mais comme un privilège de grandeur et de noblesse, car le travail expie le péché et sanctifie l'homme.

Rappelons-nous aussi que c'est l'effort et non le succès qui garantit le mérite et la récompense. Sur la terre, le travail est la suprême fonction de l'homme et toute sa vie dépend de la manière dont il sait l'accomplir. Comme saint Joseph, imprégnons notre travail de foi, d'espérance et de charité afin d'obtenir cette transfiguration divine des besognes ordinaires. Cet esprit surnaturel nous évitera le mécontentement et la mauvaise humeur. À l'exemple du saint Patriarche, que la prière se joigne à notre travail afin que notre travail devienne une prière.

Prière de saint Pie X au glorieux saint Joseph modèle des travailleurs :

Glorieux saint Joseph, modèle de tous ceux qui sont voués au travail, obtenez-moi la grâce de travailler en esprit de pénitence pour l'expiation de mes nombreux péchés ; de travailler en conscience, mettant le culte du devoir au-dessus de mes inclinations ; de travailler avec reconnaissance et joie, regardant comme un honneur d'employer et de développer par le travail les dons reçus de Dieu ; de travailler avec ordre, paix, modération et patience, sans jamais reculer devant la lassitude et les difficultés ; de travailler surtout avec pureté d'intention et avec détachement de moi-même ayant sans cesse devant les yeux la mort et le compte que je devrai rendre du temps perdu, des talents inutilisés, du bien omis et des vaines complaisances dans le succès, si funestes à l'œuvre de Dieu. Tout pour Jésus, tout pour Marie, tout à votre imitation, patriarche saint Joseph ! Telle sera ma devise à la vie à la mort. Amen.



Tiré de R. P. Frédéric de Ghyvelde, o.f.m., édition 1902



Revenir en haut Aller en bas
Tonton




1er mai : fête de St-Joseph travailleur Empty
MessageSujet: Re: 1er mai : fête de St-Joseph travailleur   1er mai : fête de St-Joseph travailleur EmptyMer 01 Mai 2019, 20:11

Bien que je sache que je n'ai pas à venir dans cette rubrique, je me le permet en garantissant que je ne viens pas pour faire de l'agitation.

En lisant ce qui est dit en ce moment sur Joseph, bien des choses viennent à l'esprit.

L'une d'elle, c'est son métier.

Simple question :

Pourquoi charpentier ? est ce par hasard ? Je ne pense pas puisqu'en Dieu, rien n'est laissé par hasard.

Quel symbolisme, au regard des écritures et dans la symbolique du papa qui bosse, pouvons nous relevez par le biais de ce métier en lui même ?

J'ai bien sûr mon avis, mais sans en avoir déterminer sa pertinence, vous la soumettre me semble le moyen de le faire ( d'où mon intrusion ).

Il me semble que la demeure en elle même, est un symbole fort des évangiles. Réfléchir sur la valeur du foyer, de son chez soi, avec entre autre, l'idée de préserver une certaine pureté par rapport à l'extérieur et la saleté du dehors ( d'où la nécessité d'attacher sa ceinture pour ne pas salir le bas de sa robe tel que Dieu le demande en chargeant son peuple d'une mission ); il me semble que plusieurs options professionnelles pouvaient correspondre pour retrouver cette valeur symbolique à travers une fonction.

La première qui m'est venu à l'esprit, c'est couvreur, puisque c'est le toi en lui même qui préserve des averses. Bien sûr dans la même analogie entre la demeure propre et les difficultés extérieures, comme les averses, et les valeurs spirituelles dans les difficultés existentielles ( les mauvaises influences externes : les obstacles ).

Mais, et là j'ai besoin de vos précisions, il me semble que le charpentier, si il ne posait pas le toit, par contre sans lui, il n'y en aurait pas, car la plupart du temps, le travail du charpentier et de mettre en place justement les fondations du toit.

Ainsi, en pensant à couvreur, je me suis dit, en analogie avec le propitiatoire qui couvre l'arche de l'alliance et de sa déclinaison dans le sacrifice expiatoire en lui même; que cette fonction de finaliser la toiture, ne serait convenablement définir le rôle d'un papa.

Vous l'aurez compris, à travers Joseph, je ne vois pas qu'un ouvrier, je vois aussi la définition du rôle du papa.

Donc je me suis dit que même un papa, ne peut pas couvrir son enfant, c'est à mon avis, plutôt un rôle qui n'appartient qu'à Dieu lui même; c'est Lui qui couvre.

Par contre par le métier de charpentier, je trouve une autre analogie à travers les fondations en elle même, par rapport aux racines. L'arbre et la demeure, étant tout 2; des symboles fort de l'évangile transmis.


Ainsi, je me suis dit que Joseph n'était pas charpentier par hasard, il a en tant que responsable de famille ( dans le contexte patriarcale ) la fonction d'établir la charpente de la maison dans laquelle l'enfant va grandir tant en mettant la limité qui s'impose car un enfant n'appartient pas aux parents, et tout au long de sa vie, son Père, n'est pas Joseph, n'est pas papa, mais Dieu lui même.

Il y aura forcement pour l'enfant, une relation aussi de providence et de Grâce, placé en toute autonomie entre les mains de Dieu. Sans que Joseph n'en ait la maîtrise même si au départ, sa charge est d'établir les fondations.

C'est une simple réflexion, celle d'aujourd'hui dans mon temps accordé au Seigneur, mais sans savoir si elle est logique ou pas, il me semble que les métiers en lui même définissent aussi, dans les évangiles, des structures spirituelles.

Bon ben le plus visible étant le pêcheur de poisson qui devient pêcheur d'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


1er mai : fête de St-Joseph travailleur Empty
MessageSujet: Re: 1er mai : fête de St-Joseph travailleur   1er mai : fête de St-Joseph travailleur EmptyMer 01 Mai 2019, 20:27

voir ici aussi :  https://www.dialogueislam-chretien.com/t13680-1-mai-2017-saint-joseph-travailleur-memoire-lectures-propres
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




1er mai : fête de St-Joseph travailleur Empty
MessageSujet: Re: 1er mai : fête de St-Joseph travailleur   1er mai : fête de St-Joseph travailleur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
1er mai : fête de St-Joseph travailleur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: