Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -39%
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
Voir le deal
43 €
-49%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S5 max
274 € 542 €
Voir le deal

 

 avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)

Aller en bas 
+3
mario-franc_lazur
rosarum
BERNARD
7 participants
AuteurMessage
BERNARD

BERNARD


avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyMer 16 Jan 2013, 18:05

extrait SFR INFO >> La version des ravisseurs. Quarante et un Occidentaux, dont 7 Américains, auraient été pris en otage mercredi sur un site gazier à In Amenas, dans l'est de l'Algérie, a affirmé un porte-parole du groupe islamiste qui les a enlevés, cité par deux sites d'informations mauritaniens, Agence Nouakchott information et Sahara Medias. Il a précisé que cinq otages sont retenus dans l'usine alors que les 36 autres" se trouvent sur un "site d'hébergement". Des informations qui n'ont pas été confirmées pour le moment..........................
Cela se passe en Algérie
Y a-t-il des confirmation de cette information?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyMer 16 Jan 2013, 18:11

16/01/2013 à 17:14 info portail Orange

Algérie: deux étrangers tués, 41 occidentaux otages sur un site gazier

Deux étrangers, dont un Britannique, ont été tués mercredi, selon Alger, lors d'une attaque menée sur un site gazier dans l'est de l'Algérie par des islamistes armés disant venir du Mali et affirmant avoir pris en otages 41 Occidentaux.

Un combattant contacté par l'AFP a affirmé que les attaquants avaient agi en représailles à l'intervention militaire française menée depuis vendredi au Mali pour repousser une offensive de groupes islamistes armés.

L'attaque a débuté mercredi à l'aube sur un site gazier exploité par l?entreprise nationale Sonatrach avec les compagnies britannique British Petroleum et norvégienne Statoil à Tigantourine, à 40 km d?In Aménas, non loin de la frontière libyenne.

Selon l'agence officielle algérienne APS, citant une source préfectorale, deux étrangers, dont un Britannique, ont été tués dans l'attaque.

Interrogé par l'AFP, le ministère britannique des Affaires étrangères a indiqué qu'il n'était pas en mesure de confirmer la mort d'un de ses ressortissants. Dans un communiqué, il a seulement "confirmé que des Britanniques ont été pris dans l'incident" actuellement "en cours près de la ville d'In Aménas".

Le ministère algérien de l'Intérieur avait auparavant annoncé un mort étranger, six blessés dont deux étrangers, et plusieurs personnes prises en otages par un "groupe terroriste" non identifié.

Un porte-parole des ravisseurs islamistes, cité par deux sites d'informations mauritaniens, Agence Nouakchott information et Sahara Medias, a assuré que "41 ressortissants occidentaux, dont 7 Américains, des Français, des Britanniques et des Japonais", avaient été pris en otages.

Il a précisé que cinq otages sont retenus dans l'usine alors que les 36 autres se trouvent sur un "site d'hébergement".

Un combattant joint par téléphone par l'AFP a affirmé que les attaquants étaient des membres d'al-Qaïda, venus du Mali.

"Nous sommes des membres d'al-Qaïda et nous sommes venus du nord du Mali. Nous appartenons à la brigade Khaled Aboul Abbas, Mokhtar Belmokhtar", a-t-il dit, en rappelant que Belmokhtar avait "menacé de riposter à toute intervention militaire au Mali".

Belmokhtar, surnommé "le Borgne", est l'un des chefs historiques d'al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qu'il a introduit dans le nord du Mali.

Alger avait annoncé mardi fermer sa frontière avec le Mali, après avoir exprimé son soutien "sans équivoque" aux autorités de transition au Mali.

Dans un communiqué, le ministère algérien de l'Intérieur a expliqué qu'"un groupe de terroristes, fortement armé, arrivé à bord de trois véhicules, a investi mercredi à 05H00 (04H00 GMT), la base-vie de Sonatrach à Tigantourine".

"L?attaque a porté d?abord sur un bus qui quittait cette base et transportait des étrangers vers l?aéroport d?In Aménas", a ajouté le ministère, en précisant qu'elle avait "été repoussée par les unités d?escorte".

"Le groupe terroriste, après cette tentative avortée, s'est dirigé vers la base vie dont il a investi une partie et y a pris en otage un nombre indéterminé de travailleurs, dont des ressortissants étrangers", a-t-il poursuivi.

Une cellule de crise a été mise en place, selon APS.

L'Irlande a indiqué qu'un de ses ressortissants, originaire de la province britannique d'Irlande du Nord, faisait partie des personnes kidnappées, tandis que Tokyo évoquait "un certain nombre de Japonais détenus".

L'épouse d'un employé norvégien a indiqué au journal local Bergens Tidende (BT) que son mari faisait aussi partie des otages. "Mon mari m'a appelée ce matin. Il m'a dit qu'il avait été pris en otage".

Elle a précisé que son époux lui avait fourni un numéro de téléphone à transmettre à la police, apparemment celui des ravisseurs selon elle. "Il y avait quelqu'un qui lui dictait ce qu'il devait dire en anglais. La police a appelé le numéro qu'il m'a donné. La conversation a été coupée après quelques secondes", a-t-elle dit.

Un porte-parole de l'ambassade de France à Alger a indiqué ne pas être en mesure de confirmer la présence de Français parmi les otages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyMer 16 Jan 2013, 19:10

Je sais pas pour vous mais In amenas je trouve que c'est bien loin du Mali non ? et plus encore de la Mauritanie.
C'est bizarre non ?
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: avis   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyMer 16 Jan 2013, 19:21

Enutrof a écrit:
Je sais pas pour vous mais In amenas je trouve que c'est bien loin du Mali non ? et plus encore de la Mauritanie.
C'est bizarre non ?
Fort probablement mais en jepp 4x4 on se déplace vite.
Des inforamtions d'un autre source disent que ces preneurs d'ptages viendraient de Lybie.
Ces hommes qui prennent en otage des hommes et des femmes sontil représentatif de l'islam.
Je ne crois pas .
L'islam est en pleine mutation et toute mutation d'une société se fait presque toujours dans la douleur des conflits.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyMer 16 Jan 2013, 21:54

Enutrof a écrit:
Je sais pas pour vous mais In amenas je trouve que c'est bien loin du Mali non ? et plus encore de la Mauritanie.
C'est bizarre non ?
il suffit d'avoir des complices sur place et dans les pays du Maghreb, cela ne doit pas être bien difficile.
et si un jour un attentat est commis en France, ce sera par des islamistes résidant déjà en France, pas par des djihadiste venus du Mali.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyMer 16 Jan 2013, 22:08

rosarum a écrit:
...
et si un jour un attentat est commis en France, ce sera par des islamistes résidant déjà en France, pas par des djihadiste venus du Mali.

Du coup je trouve cette info bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyJeu 17 Jan 2013, 01:20

17/01/2013 à 00:08 Portail Orange

Mali: le conflit change de dimension avec une prise d'otages en Algérie

La crise malienne a pris mercredi une nouvelle dimension internationale, avec une prise d'otages massive sur un site gazier en Algérie, organisée en représailles à l'intervention, dans les airs puis au sol, des soldats français contre les bastions islamistes au Mali.

Des combattants liés à Al-Qaïda ont attaqué à l'aube le site d'In Amenas, dans le centre-est de l'Algérie, près de la frontière libyenne, à environ 1.300 kilomètres d'Alger, exploité par le groupe britannique BP, le norvégien Statoil et l'algérien Sonatrach.

Un Britannique et un Algérien ont été tués et six personnes ont été blessées, selon les autorités algériennes. Des Occidentaux ont été pris en otage et 150 employés algériens du groupe français CIS Catering sont également retenus sur le site.

L'attaque a été revendiquée par un groupe islamiste armé, les "Signataires par le sang", en "réaction à la croisade menée par les forces françaises au Mali", selon un communiqué publié par le site mauritanien privé Alakhbar, qui publie régulièrement les communiqués de jihadistes.

C'est le nom que l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, dit "le borgne", un des chefs historiques d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), récemment destitué, a donné à sa katiba (unité combattante).

Les troupes françaises progressent mercredi vers le nord du Mali, avec des combats au sol qui constituent une nouvelle étape dans l'engagement militaire de Paris, après des raids aériens menés depuis le 11 janvier dans le centre et le nord du pays pour empêcher une avancée des islamistes vers la capitale Bamako (sud).

A Washington, le département d'Etat a confirmé que des Américains figuraient parmi les otages. Un Irlandais et un Norvégien sont également pris en otage, d'après Dublin et la presse norvégienne.

Selon le communiqué, l'Algérie a été choisie comme cible car les jihadistes n'acceptent pas "l'humiliation de l'honneur du peuple algérien", avec la décision du président Abdelaziz Bouteflika d'autoriser les avions français en route pour le Mali à traverser l'espace aérien algérien.

"Les ravisseurs réclament la libération de 100 terroristes détenus en Algérie pour relâcher leurs otages", exigeant que ces islamistes soient conduits dans le nord du Mali, a indiqué à l'AFP par téléphone un employé du site, ayant requis l'anonymat, qui a pu écouter des échanges entre Algériens et ravisseurs.

Mais le ministre algérien de l'Intérieur Dahou Ould Kablia a affirmé que les autorités "ne répondront pas aux revendications des terroristes et refusent toute négociation".

"Nous sommes des membres d'Al-Qaïda et nous sommes venus du nord du Mali", a assuré l'un des combattants, joint par téléphone, à l'AFP, ce qu'a démenti le ministre Ould Kablia, affirmant qu'il s'agissait d'un groupe d'"une vingtaine d'hommes issus de la région".

Au Mali même, les forces spéciales françaises ont combattu "au corps à corps" avec les islamistes à Diabali (ouest) où l'armée malienne était également présente, selon des sources de sécurité régionales.

Diabali, à 400 km au nord de Bamako, a été prise lundi par les islamistes, qui y seraient dirigés par l'Algérien Abou Zeid, un des chefs d'Aqmi. C'est là que se situent "les groupes les plus durs, les plus fanatiques, les mieux organisés, les plus déterminés et les mieux armés", selon le ministre français de la Défense.

Plus de 800 soldats français sont d'ores et déjà déployés au Mali, et leur nombre devrait à terme s'élever à 2.500.

"Effort international"

Une centaine de soldats français circulant dans une quinzaine de blindés qui avaient quitté Bamako mardi, sont par ailleurs arrivés mercredi à Markala, près de Ségou, à 235 km au nord-est de Bamako, afin d'y sécuriser un pont sur le fleuve Niger, a constaté un journaliste de l'AFP.

Dans la zone de Konna (centre), à 700 km au nord-est de Bamako, les islamistes qui avaient pris la ville le 10 janvier, déclenchant l'intervention française, sont toujours présents, contrairement aux affirmations de l'armée malienne. Des soldats français ont pris position près de la ville, selon une source de sécurité malienne.

A La Haye, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête sur les crimes de guerre présumés commis depuis janvier 2012 au Mali par "divers groupes armés".

Les groupes islamistes armés ont notamment procédé à des lapidations et des amputations dans les territoires qu'ils contrôlent. Ils ont également été accusés d'utiliser des enfants soldats, selon des témoins et l'organisation Human Rights Watch (HRW).

Mais l'armée malienne a aussi été accusée d'exactions, notamment à l'encontre des communautés touareg et arabes.

Le secrétaire d'Etat américain à la Défense Leon Panetta a jugé mercredi que les opérations au Mali ne constituaient pas une guerre française et exigent "un effort international" qui devra être confirmé par l'ONU, selon l'agence italienne Ansa.

Les chefs d'état-major de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) se sont réunis mardi et mercredi à Bamako pour étudier l'engagement militaire pour "libérer" le nord du Mali.

Quelque 2.000 soldats de la force d'intervention ouest-africaine au Mali sont attendus d'ici au 26 janvier à Bamako, avec l'arrivée jeudi d'un premier contingent nigérian, a-t-on appris mercredi auprès d'un officier malien et selon un document officiel.

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyJeu 17 Jan 2013, 09:25

Le site d'In-AMENAS :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]







Dernière édition par mario-franc_lazur le Jeu 17 Jan 2013, 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tomi




avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyJeu 17 Jan 2013, 14:36

La photo me rappelle cette usine de phosphate dans le désert du Negev en Israel, dans laquelle je me suis glissé, la nuit, sans être aperçu par les gardes. Je faisais du stop dans le coin.

Lorsque je suis entré dans le poste de garde, je me suis fait super engu...ler, car j'aurais pu me faire tirer dessus.
Je pense que les gardes étaient vexés que j'ai pu entrer tranquillement par la porte principale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyJeu 17 Jan 2013, 18:45

17/01/2013 à 17:31 info Portail Orange

L'armée algérienne intervient: 600 otages libérés, 34 tués

L'armée algérienne a donné l'assaut jeudi contre le complexe gazier dans le désert du Sahara où des centaines de personnes étaient retenues par un commando jihadiste, libérant quelque 600 Algériens selon l'agence de presse algérienne, mais faisant une cinquantaine de morts dont une majorité d'otages, selon un islamiste.
partagezDel.icio.usViadeoMyspaceGoogleLiveYahoo!DiggWikio voter réagir

Ces bilans n'ont pas été confirmées de source indépendante mais Paris, Olso et Londres ont confirmé qu'une opération était en cours.

D'autre part, selon l'agence algérienne APS, quatre otages - un Français, deux Britanniques et un Kényan- ont été libérés lors de l'opération contre les islamistes qui réclament la fin de l'intervention militaire française au Mali. Le commando islamiste détenait quelque 40 étrangers depuis plus de 24 heures.

L'APS a également annoncé la libération de 600 otages algériens.

Sept étrangers étaient toujours en vie après le raid qui a couté à la vie à 34 autres otages mais leur survie est compromise par la poursuite de l'assaut, a dit un porte-parole du groupe lié à Al-Qaida auteur du rapt, cité par l'agence mauritanienne ANI.

"Des avions de combat et des unités au sol ont entamé une tentative de prendre de force le complexe", a-t-il ajouté, menaçant de "tuer tous les otages" si les forces algériennes parviennent entrent dans le complexe gazier.

Le porte-parole des islamistes a affirmé qu'ils essayaient "de transporter une partie des otages vers un lieu plus sûr à bord de véhicules" lorsque l'armée algérienne les a bombardés, tuant 34 otages et 15 ravisseurs.

"Trois Belges, deux Américains, un Japonais et un Britannique ont survécu", a-t-il ajouté.

Devant la "situation confuse" qui évolue "d'heure en heure", le président français François Hollande a dit faire "toute confiance aux autorités algériennes" pour gérer la crise.

Plus de 24 heures après le début de la prise d'otages, le nombre exact comme la nationalité des otages restaient à préciser: il y aurait plus d'une quarantaine d'Occidentaux, dont sept Américains, deux Britanniques, des Japonais, un Irlandais, un Norvégien, et au moins 150 Algériens.

Un ou des Français sont également prisonniers, selon le président Hollande, qui a refusé de donner d'autres précisions à ce sujet. Il y aurait également des Malaisiens et des Philippins.

Une trentaine d'Algériens ont réussi à s'échapper des environs du complexe, a annoncé jeudi la préfecture d'Illizi. D'autres Algériens avaient été libérés mercredi par petits groupes.

Quinze étrangers, dont un couple de Français, ont réussi à faire de même, selon la chaîne privée algérienne Ennahar.

Le site d'In Amenas, exploité par le groupe britannique BP, le norvégien Statoil et l'algérien Sonatrach est situé à 1.300 kilomètres au sud-est d'Alger, près de la frontière libyenne.

BP a annoncé jeudi qu'il était en train d'évacuer d'Algérie "un groupe de travailleurs non-essentiels" d'Algérie.

Alger a exclu toute négociation avec les ravisseurs, qui ont assuré réagir "à la croisade menée par les forces françaises au Mali". Un Britannique et un Algérien ont été tués mercredi dans l'attaque du site.

Les ravisseurs se présentent comme les "Signataires par le sang", nom de la katiba (unité combattante) de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, surnommé "le Borgne", ou encore "Mister Marlboro" pour ses supposés trafics de cigarettes, récemment destitué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Les assaillants ont dit être venus du Mali, situé à plus de 1.200 km de là, mais le ministre algérien de l'Intérieur a affirmé qu'ils étaient venus de la région et sembleraient vouloir "sortir du pays avec des otages, ce qui ne saurait être accepté par les autorités algériennes".

Une opération aussi complexe a de toute évidence été montée de longue date, bien avant l'intervention française au Mali, même si elle est présentée comme la première action de représailles à cet engagement, selon des experts.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyJeu 17 Jan 2013, 18:52

Information du journal "La Croix" :

L’armée algérienne a lancé l’assaut, jeudi 17 janvier, sur le site où étaient détenus des centaines d’otages, ripostant à une tentative de sortie des islamistes armés.

Une cinquantaine de personnes, dont 34 des 41 otages étrangers, auraient été tués durant l’offensive.

Ce drame pourrait radicaliser la position de l’Algérie !

« L’armée algérienne a été contrainte d’ouvrir le feu sur les terroristes qui tentaient de prendre la fuite avec les otages. » C’est ainsi qu’a expliqué de manière laconique un membre de la cellule de crise du ministère de l’intérieur algérien jeudi après-midi, deux heures après l’annonce d’un assaut au bilan chaotique, non confirmé, de 34 otages tués et 15 ravisseurs abattus.

Les informations recueillies de diverses sources font état d’une attaque à l’hélicoptère sur une colonne de pick-up qui sortait à la mi-journée de la base gazière de Tiguentourine exploitée par le britannique BP, le norvégien Statoil et la Sonatrach algérienne dans le Sahara algérien près de la frontière libyenne. Le commando islamiste de la Katiba « El Moulathamine » aurait embarqué 41 otages occidentaux pour tenter une sortie vers le désert, mais l’armée avait ordre de ne pas laisser faire.


Plus de 200 travailleurs algériens détenus sur une autre aile de l’usine de traitement de gaz auraient pu s’échapper dans la confusion. Ils étaient auditionnés par la gendarmerie algérienne jusqu’en début de soirée de jeudi, autorisés à uniquement contacter leurs familles un peu partout en Algérie.

« Un véritable séisme politique pour les autorités algériennes »

Les informations les plus confuses circulaient en fin d’après-midi à Alger sur le nombre exact de morts parmi les otages et sur leur identité. Mais aussi sur les circonstances exactes de ce carnage. Une source algérienne a parlé de coups de feu tirés en fin de matinée avant la tentative de fuite des assaillants islamistes avec leurs otages occidentaux. Deux Japonais, parmi les otages occidentaux, auraient même été blessés à la suite de ces tirs venant de l’extérieur du site occupé.

Une version qui laisse penser à un début d’assaut pour déloger les terroristes, les forçant à quitter la base qu’ils avaient investie la veille à l’aube. D’après les terroristes, sept otages sont restés en vie. « Trois Belges, deux Américains, un Japonais et un Britannique ont survécu au raid des avions algériens contre leur lieu de détention », a détaillé un porte-parole des assaillants à l’agence mauritanienne Nouakchott information (ANI). L’armée algérienne a, de son côté, fait état de la libération de quatre d’entre eux, deux Britanniques, un Kényan et un Français.

L’issue dramatique de cette prise d’otages est « un véritable séisme politique pour les autorités algériennes engagées depuis le “printemps arabe” dans une politique isolationniste de sanctuarisation de leur territoire : refus de prendre position en Libye, refus de s’associer vraiment à la solution militaire au Nord-Mali, mais conséquences désastreuses en retour sur le sol algérien », estime Fateh Grari, politologue.

Alger « a sans doute pris les devants »


Les capitales occidentales qui avaient des otages à In Amenas n’ont pas eu le temps de se déployer pour amener Alger à la raison dans le traitement de cette affaire. Ce qui laisse penser, selon un universitaire, qu’Alger « a sans doute pris les devants pour ne pas avoir à subir de pressions étrangères ».

C’est Oslo qui laisse le plus gros contingent de victimes sur le terrain avec la présence sur le site de Tiguentourine de Victor Sneberg, patron de Statoil Algérie, donné pour mort en fin d’après-midi. Washington – sept Américains détenus – Londres et Tokyo sont les principales autres capitales qui demanderont des explications à l’Algérie sur le dénouement sanglant de cette prise d’otages hors gabarit.

Les premières remontées d’information parvenues par la filière des familles des otages confirment que le commando est venu de l’extérieur de l’Algérie, contrairement aux affirmations du ministre algérien de l’intérieur Daho Ould Kablia. Il comportait des Égyptiens, des Tunisiens et des Proche-Orientaux qui affirmaient être engagés sur le théâtre du Nord-Mali. La dernière revendication du commando la nuit du mercredi au jeudi aura été la cessation de l’offensive étrangère sur le Mali qualifiée « d’agression ».

Le drame d’In Amenas peut radicaliser la position de l’Algérie. La crainte est grande en ce qui concerne la vie des quatre diplomates algériens enlevés par le Mujao, un des groupes actifs au nord du Mali, au consulat algérien de Gao. « Après cette escalade et les représailles qui peuvent en découler de part et d’autre, nous pouvons dire que l’Algérie est engagée dans la guerre au Sahel », conclut Fateh Grari. Depuis avril dernier et la chute du Nord-Mali, toute la stratégie d’Alger tentait d’éviter cette évolution.


AMINE KADI
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
chrisredfeild

chrisredfeild


avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyJeu 17 Jan 2013, 20:04

finalement, HOLLAND est encor plus sanguinaire que SARKOUSY.


voila notre avis
Revenir en haut Aller en bas
- mohamed -




avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyJeu 17 Jan 2013, 22:00

Depuis hier tous le monde parlait de 150 algériens et après le massacre hop par miracle ils sont devenu 600

quand l'amérique a voulu intervenir au Vietnam, elle a fait coulé un bateau avec des soldats américains a bord, la france ayant vu que le monde la soutenait du bout des lèvres a demandé a son laquais de massacrer les otages

on verra c'est sa donne des résultats

Le canada a promet une aide : un avion de transport de troupe et seulement pour une semaine

Un des jihadistes mort dans l'attaque algérienne est un occidental
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyVen 18 Jan 2013, 08:10

chrisredfeild a écrit:
finalement, HOLLAND est encor plus sanguinaire que SARKOUSY.


voila notre avis

Monsieur Hollande est de gauche (enfin une gauche mondialiste donc très éloigné du "vrai" gauche de classes)
le passé coloniale a surtout été de la gauche (je rappelle d'ailleurs que le dernier président de gauche français a été ministre des colonies). ceux qui avaient vocation à tendre vers ce qu'on appelle aujourd'hui le nationalisme préféraient un "petit chez soi" qu'un "grand chez les autres".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyVen 18 Jan 2013, 09:06

- mohamed - a écrit:
Depuis hier tous le monde parlait de 150 algériens et après le massacre hop par miracle ils sont devenu 600

...

Les médias sont souvent producteurs de miracles mon cher Mohamed.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: avis   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyVen 18 Jan 2013, 09:15

chrisredfeild a écrit:
finalement, HOLLAND est encor plus sanguinaire que SARKOUSY.


voila notre avis

Et les salafistes en font un dogme religieux de la sanguinarité gratuite au nom de l'islam.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) EmptyVen 18 Jan 2013, 10:36

chrisredfeild a écrit:
finalement, HOLLAND est encor plus sanguinaire que SARKOUSY.


voila notre avis

Salam Cher Rachid,

Ton raisonnement m'étonne car ce n'est pas François Hollande qui a pris des personnes en otage ni bombardé des otages encadrés par leur geolier.

Ton raisonnement m'étonne d'autant plus que je sais que tu un Musulman fidèle, pieux, dont j'admire la Foi et qui prône le VERITABLE ISLAM !!

Paix dans ta maison
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Contenu sponsorisé




avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty
MessageSujet: Re: avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)   avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
avis (prise d'otages sur le site d'In AMENAS)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: