Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-12%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 220€ et recevez 250€ à dépenser
220 € 250 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
iPhone 13 Pro : où précommander le ...
Voir le deal

 

 ce qui se passe en Syrie

Aller en bas 
+22
Pegasus
Mielanie
Salomon
Raison Foi
paulau
zlitni
Laatre29
othy
rosarum
Curiousmuslim
chrisredfeild
*Amy*
hamagil
BOB
Stana
mon sauveur Jésus
mario-franc_lazur
mokimamie
amr
Tomi
rosedumatin
BERNARD
26 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyJeu 06 Juin 2013, 07:57

Rappel du premier message :

06.06.2013

ce qui se passe en Syrie ou ailleurs.....................??
Cette vidéo n'est pas un montage .
On jugera par soi même.
Cette vidéo pause beaucoup de questions sur les fondement de la rébellion dans ce pays.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A vous de .....juger !
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
BERNARD




ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: avis   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyJeu 17 Oct 2013, 09:15

chrisredfeild a écrit:
finalement, que pensez vous des printemps arabes?
Tu veux une réponse.
Le printemps arabe avait de bonnes bases de départ mais il a été repris en mains par les extrémistes musulmans et occidentaux pour que la crie continue.
Que penses-tu du fait de savoir à qui profite ces conflits entretenus par tout le monde de la finance internationale qui se foute complètement des morts musulmans , arabes , israélien, occidentaux du fait que ce conflit leur remplie la pense et leurs comptes en banques.
Dictature dans les pays arabes ou musulmans et dictature religieuse quel quelles soient c'est du Kif Kif.
C'est la seule voie pour les pays qui n'admette pas la démocratie.
Un dictateur sans barbe vaut pas plus qu'un dictateur avec barbe , tous les deux sont des dictateurs.
Et un dictateur a pour principe de n'avoir aucune considération envers son peuple.
Et un peuple est composé d'hommes , de femmes , de chrétiens, de musulmans, de juifs, d'athées qui ont droit aux même devoirs et aux mêmes droits sociaux.
Le dictateur est dictateur avant tout, et ne compte que sur son MOI JE !
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMer 06 Nov 2013, 18:47

 
Une statue en bronze du Christ a été érigée, le 14 octobre, à Seidnaya, village du Sud-ouest de la Syrie où vit une majorité de chrétiens.(du journal "La Croix")


Du haut de ses 32 mètres, la statue surplombe les montagnes des Chérubins, à une vingtaine de kilomètres de Damas, détrônant les 30 mètres du Christ rédempteur de Río de Janeiro au Brésil. Sculpté par l’arménien Artush Papoian avec le soutien de la Fondation russe Saint-Paul et Saint-Pierre, le Christ de Seidnaya semble bénir la terre et ses habitants de ses mains ouvertes, symbolisant l’espoir de paix non seulement en Syrie mais aussi dans l’ensemble du Proche-Orient.

« Nous voulons que le nom du Christ arrête l’effusion de sang en Syrie. Et notre sculpture, à coup sûr, est l’unique au monde non pas du passé, mais de l’avenir. Nommée “Je suis venu pour sauver le monde”, elle est la sculpture de l’attente de la venue du Christ », affirme Samir El Gabban Chakib Samir, directeur de la Fondation Saint-Paul et Saint-Pierre, dans des propos rapportés par le site Aleteia.

Concernant l’emplacement, « l’idée est venue de Sa Béatitude Ignace IV, alors patriarche grec-orthodoxe d’Antioche et de tout l’Orient. C’est le patriarche d’Antioche lui-même qui avait finalement choisi le mont des Chérubins. On sait que les Chérubins sont un symbole puisé dans l’Ancien Testament. Il est utilisé dans la religion chrétienne et n’est pas nié par l’islam », précise-t-il dans une interview accordée à La Voix de Russie.



Une trêve des combats pour installer la statue

L’origine de la statue précède le début du conflit syrien. Comme précise Samir El Gabban Chakib, « le projet de cette composition sculpturale a vu le jour en 2005, avant le déclenchement des événements tragiques qui se déroulent aujourd’hui dans le pays. » Il s’inscrivait dans « un grand projet visant directement à rétablir et renforcer les liens spirituels de la Russie avec les pays du Proche-Orient. »
Mais l’installation s’est conduite dans un contexte particulièrement tendu en plein cœur des opérations militaires en Syrie. C’est seulement grâce à la médiation des Églises orthodoxes russe et d’Antioche qu’un accord a été conclu pour établir une trêve des opérations militaires pour quelques jours le temps de mettre en place cette statue.

La ville syrienne de Seidnaya est une des rares villes au monde où la langue du Christ, l’araméen, est encore parlée. Elle abrite l’un des sanctuaires chrétiens les plus visités d’Orient sur la route de pèlerinage de Constantinople à Jérusalem.

Estelle Grenon avec Aleteia
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 03 Déc 2013, 11:50

 Des rebelles syriens se sont emparés durant la nuit de dimanche à lundi 2 décembre du cœur historique de la ville chrétienne de Maaloula.



Ils ont aussi pris le contrôle du Monastère de Mar Takla, à l’est du village où vivent quarante religieuses ainsi que des jeunes orphelines.

Les rebelles djihadistes du Front al Nosra sont arrivés par les villages qui surplombent le village chrétien de Maaloula et ont fait rouler des pneus bourrés d’explosifs sur les soldats déployés en bas de cette cité. La ville est quasiment déserte depuis le mois le 9 septembre, date de la première attaque des rebelles. La grande majorité de la population a fui vers Damas ou le Liban.
Trois jours après, l’armée reprenait la ville et un comité restreint de soldats de l’armée syrienne gardait depuis les rues désertes. Sous le coup des attaques du front al Nosra, l’armée syrienne s’est retirée.

« Les rebelles viennent des villages proches de la frontière libanaise, certains viennent même de Ersal, un village sunnite libanais dans la Bekaa (considéré comme la base arrière des rebelles au Liban, NDLR) », raconte un Syrien dont la famille, originaire de Maaloula, a dû fuir. « En s’attaquant aux églises, et aux minorités de ce pays, les islamistes montrent qu’ils ne sont porteurs d’aucune valeur de démocratie et de liberté », ajoute-t-il.

Selon l’agence officielle Sana, les rebelles seraient entrés dans le couvent orthodoxe de Mar Takla, situé à l’est de la ville et jusque-là contrôlé par l’armée, où se trouvent 40 religieuses et des orphelines dont elles ont la responsabilité.

Maaloula, située à 55 km au nord de Damas, compte un grand nombre d’églises et de couvents. Elle doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme.


La majorité de ses habitants chrétiens sont grecs-catholiques et parlent l’araméen, la langue du Christ. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a confirmé la prise de la partie historique de Maaloula après cinq jours de violents combats. Selon la source de sécurité, les rebelles avaient lancé un premier assaut la semaine dernière mais avaient échoué.

La prise de Maaloula fait partie d’une stratégie plus vaste. En effet, elle est située dans la région de Qalamoun, au nord de Damas, où l’armée syrienne, épaulée par les combattants du Hezbollah libanais, mène une offensive au terme de laquelle elle s’est emparée de Qara, de Deir Attiya et d’une partie de Nabak. L’armée veut reprendre la région montagneuse de Qalamoun pour assurer une continuité territoriale sous son contrôle entre les provinces de Damas et Homs, plus au nord.
Proche de la frontière libanaise, Qalamoun, où se trouvent des dépôts d’armes, constitue la base arrière des insurgés pour encercler la capitale et commander l’accès à l’autoroute stratégique Damas-Homs.

AGNÈS ROTIVEL
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: avis   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMer 04 Déc 2013, 13:15

mario-franc_lazur a écrit:
 Des rebelles syriens se sont emparés durant la nuit de dimanche à lundi 2 décembre du cœur historique de la ville chrétienne de Maaloula.



Ils ont aussi pris le contrôle du Monastère de Mar Takla, à l’est du village où vivent quarante religieuses ainsi que des jeunes orphelines.

Les rebelles djihadistes du Front al Nosra sont arrivés par les villages qui surplombent le village chrétien de Maaloula et ont fait rouler des pneus bourrés d’explosifs sur les soldats déployés en bas de cette cité. La ville est quasiment déserte depuis le mois le 9 septembre, date de la première attaque des rebelles. La grande majorité de la population a fui vers Damas ou le Liban.
Trois jours après, l’armée reprenait la ville et un comité restreint de soldats de l’armée syrienne gardait depuis les rues désertes. Sous le coup des attaques du front al Nosra, l’armée syrienne s’est retirée.

« Les rebelles viennent des villages proches de la frontière libanaise, certains viennent même de Ersal, un village sunnite libanais dans la Bekaa (considéré comme la base arrière des rebelles au Liban, NDLR) », raconte un Syrien dont la famille, originaire de Maaloula, a dû fuir. « En s’attaquant aux églises, et aux minorités de ce pays, les islamistes montrent qu’ils ne sont porteurs d’aucune valeur de démocratie et de liberté », ajoute-t-il.

Selon l’agence officielle Sana, les rebelles seraient entrés dans le couvent orthodoxe de Mar Takla, situé à l’est de la ville et jusque-là contrôlé par l’armée, où se trouvent 40 religieuses et des orphelines dont elles ont la responsabilité.

Maaloula, située à 55 km au nord de Damas, compte un grand nombre d’églises et de couvents. Elle doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme.


La majorité de ses habitants chrétiens sont grecs-catholiques et parlent l’araméen, la langue du Christ. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a confirmé la prise de la partie historique de Maaloula après cinq jours de violents combats. Selon la source de sécurité, les rebelles avaient lancé un premier assaut la semaine dernière mais avaient échoué.

La prise de Maaloula fait partie d’une stratégie plus vaste. En effet, elle est située dans la région de Qalamoun, au nord de Damas, où l’armée syrienne, épaulée par les combattants du Hezbollah libanais, mène une offensive au terme de laquelle elle s’est emparée de Qara, de Deir Attiya et d’une partie de Nabak. L’armée veut reprendre la région montagneuse de Qalamoun pour assurer une continuité territoriale sous son contrôle entre les provinces de Damas et Homs, plus au nord.
Proche de la frontière libanaise, Qalamoun, où se trouvent des dépôts d’armes, constitue la base arrière des insurgés pour encercler la capitale et commander l’accès à l’autoroute stratégique Damas-Homs.

AGNÈS ROTIVEL

En Syrie on ne sait plus qui croire .
On constate que le situation permet aux extrémistes musulmans de faire le ménage chez les chrétiens.
On se demande si ces gens là savent lire le Coran.
Qui faut-il soutenir un dictateur musulmans ou une dictature islamique?
il semble qu'en Syrie ont soit plus enclin de soutenir les mêmes groupes islamiques que ceux que l'on combat au Mali ou dans ces régions.
Le Centre Afrique est lui aussi victime de groupes islamiques qui tuent , viol, détruisent des lieux de cultes chrétiens.
90% de la population du Centre Afrique est chrétienne ou animiste et cela ne plait pas du tout à des enragés barbu venu de l'étranger.
On Pille, on viole, on détruit, on profane, sous couvert d'un islam mal compris et mal enseigné.

Ceux qui pillent ,violent, tuent , profanent au nom de leur religion sont la honte de leur communauté.
Qu'ils soient chrétiens ou musulmans.
J'ai eu tout récemment le cas d'un mosquée ou des français avaient souillé les entrées et les murs avec du sang de cochon.

On Joue à Quoi?
Sommes nous heureux de voir de telles immondicités de la part d'hommes qui se croient plus intelligent du fait qu'ils sont soit musulmans , soit chrétiens?
C'est ainsi qu'on gagne le paradis peut-être?

La cervelle fait partie intégrante de l'homme .
Qu'il s'en serve lui même de bonne manière.

Pour en revenir au contrôle de ce monastère . Comment se fait-il ? Dans quelles conditions?
C'est un monastère de femmes.
Quand on sait comment sont considérées les femmes chez certains intégristes islamiques on est en droit de s'inquiéter.
Belle mentalité de la part de ces musulmans qui mettent femmes et enfants devant les combattants par simple frousse et s'en servir de bouclier humain.
La Nazi faisaient la même chose durant la dernière guerre.

Oui faut-il soutenir un dictateur musulman ou une dictature islamique?
La est la question?
Plus on attend plus dans le pays on se massacre.
On nom de qui et de quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 17 Déc 2013, 11:38

ChrisLam a écrit:


Oui faut-il soutenir un dictateur musulman ou une dictature islamique?
La est la question?


La question est mal posée: Assad n'est pas musulman mais alaouite. Il appartient à une religion d'origine chiite, mais qui mélange des éléments gnostiques, grecs, chrétiens et musulmans, et qui a pour base une triade divine. On est loin de l'islam.
Revenir en haut Aller en bas
Salah




ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 17 Déc 2013, 15:18

youtube.com/watch?v=xQLVCvLsJDs


Un vieux "Nosayrite=alouite" tombe par hasard sur un camps Sunnite

Alors grand-père que cherches-tu ? le camps chiite

Ici c'est un camps sunnite, n'aie pas peur grand-père , derrière nous il y a nos provisions, tu peux te servir et si il y a un tir de feu va te cacher là bas pour ne pas recevoir une balle perdu

Grand-père ! tu sais que notre prophète nous a demandé de ne pas tuer les vieillards, les femmes et les enfants ... Par Allah dis-moi si un sunnite est tombé sur un camps Alouite-chiite quel serait son sort ?
Puisque tu m'as demandé par Allah ... ils le tueront

Grand-père tu peux continuer ton chemin et si quelqu'un te dis quelque chose dis-lui que tu es sous la protection de Abu ***



Pourquoi tant de violence en Syrie ? c'est parce que l'ordre mondial que les occidentaux ont met tant d'années à construire et entrain de y mourir
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 17 Déc 2013, 17:32

Salah a écrit:
youtube.com/watch?v=xQLVCvLsJDs


Un vieux "Nosayrite=alouite" tombe par hasard sur un camps Sunnite

Alors grand-père que cherches-tu ? le camps chiite

Ici c'est un camps sunnite, n'aie pas peur grand-père , derrière nous il y a nos provisions, tu peux te servir et si il y a un tir de feu va te cacher là bas pour ne pas recevoir une balle perdu

Grand-père ! tu sais que notre prophète nous a demandé de ne pas tuer les vieillards, les femmes et les enfants ... Par Allah dis-moi si un sunnite est tombé sur un camps Alouite-chiite quel serait son sort ?
Puisque tu m'as demandé par Allah ... ils le tueront

Grand-père tu peux continuer ton chemin et si quelqu'un te dis quelque chose dis-lui que tu es sous la protection de Abu ***



Pourquoi tant de violence en Syrie ? c'est parce que l'ordre mondial que les occidentaux ont met tant d'années à construire et entrain de y mourir

Et une fois de plus c'est pas moi c'est l' autre.
Ce remettre en question cela est -il si difficile chez un musulman?
Vous n'avez aucun défauts, vous êtes la perfection incarnée, Non mais sans blague! Es-te-vous si meilleur que cela pour vous en venter?
Heureusement qu'il y a la démocratie occidentale pour vous exprimer.
Il faudrait en prendre conscience une fois pour toute.
On n'est pas parfait mais vous aussi vous avez des défauts.
S’il y avait en France un régime islamique ce forum serait interdit par le dit régime.
Revenir en haut Aller en bas
*Amy*

*Amy*


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 17 Déc 2013, 18:43

Citation :
S’il y avait en France un régime islamique ce forum serait interdit par le dit régime.

bien sûr que non ! pourquoi donc ?
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: avis   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 17 Déc 2013, 20:04

Citation :
Chrislam a écrit:
S’il y avait en France un régime islamique ce forum serait interdit par le dit régime.

bien sûr que non ! pourquoi donc ?

Vu ce qui se passe dans les pays ou la charia est un dogme politique et religieux j'en doute.
Mais ne généralisons pas car quand on parle de démocratie dans certains voir tous les pays musulmans j'ai des doute.
Qu'on se rassure les Français sont très attachés à la liberté et n'accepterons pas facilement une quelconque domination religieuses d'ou quelle vienne.
On a eu la domination de l’Église avec ses abus et on ne souhaite pas une domination islamique pouvant commettre aussi des abus.

Mas temps mieux si tu crois qu'un forum comme celui qui nous permet de dialogue peut exister .
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyJeu 02 Jan 2014, 18:45

Une journée de travail sur la Syrie organisée au Vatican le 13 janvier

(je cite)
" « Syrie, peut-on rester indifférent ? » C’est le thème du colloque organisé au Vatican lundi 13 janvier 2014 par l’Académie pontificale des sciences auquel participeront de nombreux experts du monde politique, économique ou diplomatique. À quelques jours de l’ouverture de la conférence de paix de « Genève 2 » pour la Syrie, cette journée de travail entend contribuer à la préparation d’un accord de cessez-le-feu.

Analyser la situation en Syrie et proposer des solutions pour mettre un terme au conflit meurtrier ouvert il y a près de trois ans, c’est l’objectif des 10 heures de travail qui se dérouleront à la Casina Pio IV, dans les Jardins du Vatican. Cette journée de travail doit contribuer à un accord en vue de permettre l’accès des populations à l’aide humanitaire, mais aussi d’arrêter les persécutions contre les chrétiens.

Parmi les propositions de ce colloque figure également la promotion d’une éventuelle autorité de transition – un « gouvernement d’union nationale » – pour l’organisation d’élections. Les experts devraient également plancher sur la lutte contre le trafic des êtres humains et la prostitution.

Deux Français parmi les experts

Plusieurs experts ou personnalités de haut niveau participeront à ces travaux, parmi lesquelles l’ancien premier ministre britannique Tony Blair, ou encore Mohamed El Baradei, diplomate égyptien et ancien directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Après un mot d’ouverture du cardinal français Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, interviendront entre autres Miguel Angel Moratinos, ancien ministre espagnol des affaires étrangères, Pyotr Stegny, ancien ambassadeur de Russie en Turquie et en Israël, ou encore Jeffrey Sachs, économiste américain, consultant spécial du secrétaire général des Nations unies.

Parmi les experts figurent deux Français : Thierry de Montbrial, directeur de l’Institut français des relations internationales (IFRI), et Joseph Maïla, professeur de sociologie politique et de relations internationales".


I.Media
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosarum

rosarum


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyVen 03 Jan 2014, 17:08

Semsem a écrit:
Citation :
S’il y avait en France un régime islamique ce forum serait interdit par le dit régime.

bien sûr que non ! pourquoi donc ?

parce que dans les pays musulmans la liberté de critiquer l'islam n'existe pas.
Revenir en haut Aller en bas
*Amy*

*Amy*


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyVen 03 Jan 2014, 17:23

ça dépend ce que tu entends par critiquer
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 07 Jan 2014, 09:24

*Amy* a écrit:
ça dépend ce que tu entends par critiquer


Si la critique porte sur la personne du Prophète, on sera puni pour blasphème, ne le penses-tu pas , ma chère AMY ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: avis   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 07 Jan 2014, 09:43

mario-franc_lazur a écrit:
*Amy* a écrit:
ça dépend ce que tu entends par critiquer


Si la critique porte sur la personne du Prophète, on sera puni pour blasphème, ne le penses-tu pas , ma chère AMY ?

Bien sur! Mais le fait de ne pas être d'accord avec le Coran ou certaines méthodes dites islamique est aussi considéré comme un blasphème dans certain pays musulman.
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 07 Jan 2014, 10:22

*Amy* a écrit:
Citation :
S’il y avait en France un régime islamique ce forum serait interdit par le dit régime.

bien sûr que non ! pourquoi donc ?

Un certain nombre de forums musulmans, pourtant installés en Occident (France, GB, USA), dans leur section inter-religieuse, bannissent un internaute pour la moindre opinion qui leur déplaît.

Je le sais pour avoir subit ce traitement, et pour remarquer le nombre de non-musulmans bannis dans les anciennes pages d'une discussion.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: avis   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 07 Jan 2014, 10:57

Tomi a écrit:
*Amy* a écrit:
Citation :
S’il y avait en France un régime islamique ce forum serait interdit par le dit régime.

bien sûr que non ! pourquoi donc ?

Un certain nombre de forums musulmans, pourtant installés en Occident (France, GB, USA), dans leur section inter-religieuse, bannissent un internaute pour la moindre opinion qui leur déplaît.

Je le sais pour avoir subit ce traitement, et pour remarquer le nombre de non-musulmans bannis dans les anciennes pages d'une discussion.

Je partage ton point de vue. J'ai moi-même été banni d'un forum pour avoir simplement donné mon avis .
Avis qui ne plaisait pas aux responsables du forum islamiques qui se disait ouvert à toute discutions inter-religieuses.

Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyJeu 30 Jan 2014, 17:37

MAALOULA- suite ... :


Un émir auto-proclamé

« Nous ne pensions pas à un tel scénario », répète Atallah, 51 ans, ruminant le coup du destin qui l’a arraché à son village. La menace planait pourtant depuis quelques mois au-dessus de la bourgade. En février 2013, une cinquantaine de combattants locaux s’installent à l’hôtel Al-Safir, édifié sur la falaise qui surplombe le village.

Leur chef, Imad Dyab, appartient à une influente famille musulmane de Maaloula. Originaires de Khatab au sud d’Alep, les Diyab sont les premiers musulmans à s’installer dans le village chrétien, en 1800, sous l’égide des Ottomans. Imad Dyab est un cousin de cheikh Mahmoud Diyab, imam sunnite et député au Parlement, qui a joué plusieurs fois les intermédiaires dans des affaires d’enlèvements de chrétiens.

Comment cet ex-chauffeur de taxi et contrebandier a-t-il basculé dans la lutte armée en s’autoproclamant « émir » de Maaloula ? « Sans doute l’argent, un financement externe », avance Antoinette Taalab, sœur d’Antoun Taalab, un des trois « martyrs » tués par les rebelles, avec son cousin Michael Taalab et le neveu de ce dernier, Sarkis Zakhem.

« Les rebelles de l’hôtel Al-Safir étaient des enfants de Maaloula »

Toujours est-il que pendant environ six mois, en vertu d’un accord tacite, l’armée et les rebelles évitent les affrontements. Entre les opposants perchés sur les hauteurs et le barrage de l’armée en contrebas, la population vit six mois dans une sorte de no man’s land.

« Les rebelles de l’hôtel Al-Safir étaient des enfants de Maaloula », poursuit Antoinette, une ancienne employée de l’hôtel Al-Safir. « Quand ils descendaient au village acheter de la nourriture et du mazout, ils nous disaient qu’ils nous protégeaient d’une éventuelle attaque des autres groupes armés. Jusqu’à l’attentat-suicide du 4 septembre, leurs familles continuaient à vivre avec nous. Ces gens nous ont trahis. Les responsables de Maaloula ont été trop bons avec eux. »

Comme en 1925, quand des insurgés avaient tenté d’assiéger le village, au temps du mandat français, des chrétiens mettent en cause la loyauté de certains habitants musulmans. L’affaire des douze religieuses de Mar Takla, installées à Yabroud dans la villa d’un homme d’affaires, a réveillé des vieux clivages entre grecs-catholiques et grecs-orthodoxes.

« Cela va être difficile de se réconcilier »

Avant les événements, Maaloula avait accueilli des déplacés musulmans de Douma, un faubourg au nord-est de Damas. Des habitants les accusent d’avoir joué le rôle de cinquième colonne en coopérant avec les rebelles pour faciliter leur entrée. « Au mois d’août, quelqu’un a pris décision de rompre l’accord qui préservait Maaloula », déclare, sans plus de précision, le P. Tawfik Eid, curé de la paroisse grecque-catholique et ancien supérieur du monastère Saint-Serge.

« Le monastère, intouchable de février à août, leur sert aujourd’hui de château. Tout a été pillé et détruit, y compris les icônes des XVIIeet XVIIIe  siècles. J’avais fait le choix de tout laisser en place. Jusqu’à la fin, j’ai fait confiance à nos fils d’en haut qui protégeaient le monastère. Il y a eu parmi eux des comportements contradictoires, certains voulaient tuer, décapiter et convertir, d’autres ont protégé des habitants. Le village est devenu un champ de bataille, ils ont cassé et détruit tout ce qui était chrétien, mais c’est difficile de savoir qui est responsable. Si j’avais eu connaissance de l’existence d’un chef dans le Qalamoun, je serais allé le voir pour lui demander d’épargner Maaloula mais on ne sait jamais qui commande qui dans ce chaos. »

L’épisode de septembre a laissé des traces. Chez les déracinés, le soupçon nourrit l’amertume. « Il y a sûrement eu de l’argent, des pressions extérieures, politique ou religieuse », soutient Hanna, 46 ans. « Des familles musulmanes ont rompu le pacte de non-agression. Les Diyab ont changé d’avis en ouvrant le village aux rebelles. Cela va être difficile de se réconcilier. »
______________________________

A lire :   Maaloula (XIXe -XXIe  siècles). Du vieux avec du neuf : histoire et identité d’un village chrétien de Syrie, de Frédéric Pichon, Presses de l’Institut français du Proche-Orient, Beyrouth, 2010."

François d’Alançon



Cordialement et à +
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: avis   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyJeu 30 Jan 2014, 17:43

Après De Gaulle c'est la chianli

Je constate qu’après  Mohammed c'est devenu au fil du temps aussi la Chianli.
(Simple image à caractère non religieux les deux homme n'y sont pour rien .)
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyJeu 30 Jan 2014, 17:50

ChrisLam a écrit:
Après De Gaulle c'est la chianli

Je constate qu’après  Mohammed c'est devenu au fils du temps aussi la Chianli.
(Simple image à caractère non religieux les deux homme n'y sont pour rien .)



La chienlit, mon cher CHRISLAM : initialement Chienlictz dans Gargantua, selon Wikipedia ...
Le chienlit, d'abord orthographié chie-en-lit est initialement un personnage typique du Carnaval de Paris. Il est à l'origine d'un substantif féminin : la chienlit, entré dans l'Histoire en 1968.

pour les jeunes qui ne connaissent pas, je cite :

"Le terme masculin « chienlit », avec le temps devenu péjoratif, désigne initialement un personnage typique du Carnaval de Paris.

Son costume consiste en une chemise de nuit avec le postérieur barbouillé de moutarde. L'orthographe originelle du nom de cette tenue et du personnage typique qu'elle caractérise résume bien ce en quoi consiste le déguisement : « chie-en-lit »1. Il arrivait que jadis on parle du « Carnaval de Paris et ses chie-en-lit ».

Ce personnage typique du Carnaval de Paris est à l'origine du substantif féminin « la chienlit », désignant ennui, agitation, désordre, pagaille. Exemple : « Faire régner la chienlit ». La première apparition connue du terme se trouve dans Faits et dits du géant Gargantua et de son fils Pantagruel, puis on le retrouve chez Émile Zola dans L'Assommoir et dans Nana, dans un sens différent.

La chienlit, substantif féminin, est entrée dans l'histoire de la politique de la France lors de son utilisation par le général de Gaulle d'abord en août 1944 lorsque, s'adressant à Georges Bidault, pendant la descente de l'Avenue des Champs-Élysées, de Gaulle lui dit « alors Bidault c'est la chienlit » puis en mai 1968 auquel a été attribué cette phrase : « La réforme, oui ; la chienlit, non », qu'il aurait prononcée, d'après le Premier ministre Georges Pompidou, répondant aux journalistes à la sortie d'un Conseil des ministres.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
pinson

pinson


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptySam 01 Fév 2014, 10:31

mario-franc_lazur a écrit:
ChrisLam a écrit:
Après De Gaulle c'est la chianli

Je constate qu’après  Mohammed c'est devenu au fils du temps aussi la Chianli.
(Simple image à caractère non religieux les deux homme n'y sont pour rien .)



La chienlit, mon cher CHRISLAM : initialement Chienlictz dans Gargantua, selon Wikipedia ...
Le chienlit, d'abord orthographié chie-en-lit est initialement un personnage typique du Carnaval de Paris. Il est à l'origine d'un substantif féminin : la chienlit, entré dans l'Histoire en 1968.

pour les jeunes qui ne connaissent pas, je cite :

"Le terme masculin « chienlit », avec le temps devenu péjoratif, désigne initialement un personnage typique du Carnaval de Paris.

Son costume consiste en une chemise de nuit avec le postérieur barbouillé de moutarde. L'orthographe originelle du nom de cette tenue et du personnage typique qu'elle caractérise résume bien ce en quoi consiste le déguisement : « chie-en-lit »1. Il arrivait que jadis on parle du « Carnaval de Paris et ses chie-en-lit ».


Voilà que j'ai appris quelque chose ce matin !!!  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyLun 03 Fév 2014, 09:56

Écrivain et dissident, membre de la Coalition nationale syrienne, Michel Kilo fait le bilan des discussions qui ont eu lieu du 22 au 31 janvier, à Genève, entre le régime et l’opposition.

2/2/14 - 17 H 36



Si les négociations se sont conclues sans annonces majeures, les deux parties sont convenues de se retrouver le 10 février.


« Même si ces discussions ont été très dures, elles ont permis trois avancées importantes à nos yeux. D’abord, alors que le régime avait toujours parlé de nous comme de “bandes armées”, il a reconnu que nous étions des partenaires, avec lui, dans le choix du destin de la Syrie. Ce qui est tout à fait nouveau.

Ensuite, nous avons démontré à la communauté internationale que nous étions des acteurs crédibles, alors que beaucoup ne parlent que des terroristes.

Enfin, nous savons aussi que nos propositions formulées à Genève sur l’avenir politique de la Syrie ont reçu un écho favorable dans certains milieux qui soutiennent le régime, mais qui sont fatigués du conflit. Notamment en ce qui concerne l’implication de toutes les forces, y compris celles issues du parti Baas.

Des avancées sur le plan humanitaire

Cette réunion de Genève, même si elle n’a pas débouché sur des résultats concrets à propos du conflit, n’est donc pas un échec. Ses débuts ont été très difficiles, le régime refusant de mettre en place des corridors humanitaires à Homs ou encore de nous permettre d’acheminer de la nourriture. Sa stratégie est en fait de gagner du temps.


“Nous allons parler du cessez-le-feu région par région, ville par ville, quartier par quartier”, ont dit ses représentants. Les prochains mois pour eux sont délicats, jusqu’à mai, quand Bachar Al Assad sera choisi par le parti comme son candidat pour l’élection de juillet. Ils veulent gagner du temps jusque-là.

Or, la résolution 2118 du Conseil de sécurité est très claire : il faut d’abord mettre en place une “autorité transitoire dotée des pleins pouvoirs exécutifs”, réunissant des membres des deux parties. C’est elle qui, ensuite, s’occupera du cessez-le-feu et d’autres questions comme les libérations de prisonniers.

Le texte précise aussi que ce processus s’impose aux deux parties – à eux comme à nous – et que la partie qui s’y oppose s’expose à des sanctions, conformément au chapitre VII de la Charte des Nations unies. À Genève, ils ne voulaient pas parler de cette question, avant – sous pression russe, je crois – de changer d’avis, mais tenter de nous noyer sous les détails. Pourtant, c’est bien de cette autorité que nous parlerons à partir du 10 février. »

Recueilli par GILLES BIASSETTE
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: avis   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyLun 03 Fév 2014, 13:01

mario-franc_lazur a écrit:
Écrivain et dissident, membre de la Coalition nationale syrienne, Michel Kilo fait le bilan des discussions qui ont eu lieu du 22 au 31 janvier, à Genève, entre le régime et l’opposition.

2/2/14 - 17 H 36



Si les négociations se sont conclues sans annonces majeures, les deux parties sont convenues de se retrouver le 10 février.


« Même si ces discussions ont été très dures, elles ont permis trois avancées importantes à nos yeux. D’abord, alors que le régime avait toujours parlé de nous comme de “bandes armées”, il a reconnu que nous étions des partenaires, avec lui, dans le choix du destin de la Syrie. Ce qui est tout à fait nouveau.

Ensuite, nous avons démontré à la communauté internationale que nous étions des acteurs crédibles, alors que beaucoup ne parlent que des terroristes.

Enfin, nous savons aussi que nos propositions formulées à Genève sur l’avenir politique de la Syrie ont reçu un écho favorable dans certains milieux qui soutiennent le régime, mais qui sont fatigués du conflit. Notamment en ce qui concerne l’implication de toutes les forces, y compris celles issues du parti Baas.

Des avancées sur le plan humanitaire

Cette réunion de Genève, même si elle n’a pas débouché sur des résultats concrets à propos du conflit, n’est donc pas un échec. Ses débuts ont été très difficiles, le régime refusant de mettre en place des corridors humanitaires à Homs ou encore de nous permettre d’acheminer de la nourriture. Sa stratégie est en fait de gagner du temps.


“Nous allons parler du cessez-le-feu région par région, ville par ville, quartier par quartier”, ont dit ses représentants. Les prochains mois pour eux sont délicats, jusqu’à mai, quand Bachar Al Assad sera choisi par le parti comme son candidat pour l’élection de juillet. Ils veulent gagner du temps jusque-là.

Or, la résolution 2118 du Conseil de sécurité est très claire : il faut d’abord mettre en place une “autorité transitoire dotée des pleins pouvoirs exécutifs”, réunissant des membres des deux parties. C’est elle qui, ensuite, s’occupera du cessez-le-feu et d’autres questions comme les libérations de prisonniers.

Le texte précise aussi que ce processus s’impose aux deux parties – à eux comme à nous – et que la partie qui s’y oppose s’expose à des sanctions, conformément au chapitre VII de la Charte des Nations unies. À Genève, ils ne voulaient pas parler de cette question, avant – sous pression russe, je crois – de changer d’avis, mais tenter de nous noyer sous les détails. Pourtant, c’est bien de cette autorité que nous parlerons à partir du 10 février. »

Recueilli par GILLES BIASSETTE


je me trompe peut-être dans mon jugement mais tout cela ressemble à du palabre ;
Pendant ce temps on continue à tuer dans les deux camps?
Des gens sont bien au chaud, soit dans leurs palais ou dans de belles salles de discutions, bien nourrit, et pendant ce temps on continue la guéguerre sur le terrain. Avec son lot de victimes civiles.
Les antagonistes sont-il réellement volontaires pour une paix basée sur l'Honneur et le respect de la vie d’autrui.

Un de mes neveu à travaillé en Syrie pour installer des émetteurs radio pour l'armée syrienne.
Son équipe d'ingénieurs faisait cette réflexion à époque (1980 / 90):"Il ne reste plus qu'a Israël de tout détruire pour faire marcher les affaires de la Thomson CSF en France" Cela avait le don d'exaspérer les Syriens.

Qui est le bon dans ce pays ? Le diable ou le diablotin, le Vizir actuel ou celui qui veut prendre la place du Vizir?
Ou est l'unité islamique? Ou est l'unité arabe?
Si paix il y aura , il faut souhaiter qu'elle ne dure pas le temps de la signature du document de paix.

On ne fait pas la paix en tendant la main droite tout en gardant dans la main gauche son fusil.


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyLun 10 Mar 2014, 07:49

(je cite) :


En Syrie, le retour de mesures discriminatoires pour les chrétiens

Le groupe djihadiste État islamique en Irak et au Levant (EIIL) impose un retour de la « dhimmitude », qui impose à la population chrétienne un statut inférieur en échange de sa sécurité.




Les femmes en général n’ont plus le droit de se promener seules, elles doivent être couvertes de la tête aux pieds et être accompagnées d’un homme de la famille.


Relent d’ottomanisme en Syrie. Le groupe djihadiste État islamique en Irak et au Levant (EIIL), dont le projet est d’établir un grand califat au Moyen-Orient régi par la charia, a publié un communiqué, daté du 22 février sur des forums djihadistes, dans lequel l’EIIL dévoile le contenu d’un « pacte » imposé par son émir Abou Bakr al-Bagdadi aux habitants chrétiens de la ville syrienne de Raqqa (Nord), un bastion du groupe.


Ainsi, ce groupe originaire d’Irak, qui tente depuis plusieurs mois de supplanter les autres rebelles syriens en lutte contre le régime du président Bachar Al Assad, affirme que la vie, les biens, les propriétés, et les lieux de culte des chrétiens seront protégés tant que ces derniers respecteront les 12 règles du pacte.

Parmi celles-ci, figure notamment le versement d’un impôt annuel pour chaque personne de sexe masculin, équivalent, pour les personnes aisées, à 17 grammes d’or pur, pour les classes moyennes, à la moitié de cette somme, et pour les plus pauvres, le quart. Sachant, précise le pacte, que l’impôt peut être versé en deux fois.

Construction d’église interdite


En outre, les djihadistes interdisent strictement la construction d’églises et de monastères, ainsi que la restauration des édifices déjà existants dans la ville et ses environs. Ils exigent également que les chrétiens ne se montrent pas avec « une croix ou toute chose de leur Livre dans les marchés ou les endroits où il y a des musulmans », s’abstiennent de « célébrer leurs rituels (…) hors de l’église », ainsi que d' « utiliser des haut-parleurs pour faire entendre leurs prières ».

Parmi les autres contraintes qui leur sont imposées, les chrétiens se voient interdits de porter des armes, d’empêcher l’un de leurs coreligionnaires de se convertir à l’islam, et doivent s’habiller de manière « discrète », conformément aux règles édictées sur ce sujet par l’EIIL. En conclusion, le texte avertit que ceux qui ne respecteraient pas l’une de ces règles feront face au même « sort » que celui réservé « aux séditieux et aux ennemis » du groupe djihadiste.

Retour de la dhimmitude

L’EIIL n’a rien inventé. Il reprend le principe de de la dhimmitude issu de la loi islamique et appliqué dès les premiers temps de l’islam, qui était censé garantir la « protection » des monothéistes non-musulmans, assujettis à un statut juridique inférieur à celui accordé aux musulmans, en échange du respect de règles discriminatoires et du paiement d’un impôt.

Selon Frédéric Pichon, docteur en histoire et spécialiste de la Syrie et des chrétiens d’Orient, « ces règles très strictes, tirées du pacte d’Umar, un document faussement daté du VIIe siècle et probablement forgé au Moyen Âge, sont brandies et mises en avant par les islamistes comme l’exemple de la tolérance et de la protection de l’islam à l’égard des non-croyants. Ces principes ont été déjà appliqués en Syrie, au moment de la conquête musulmane du pays au cours du VIIe siècle, qui était alors une province de l’empire byzantin ».

Toutefois, Frédéric Pichon indique que de telles pratiques ont déjà lieu en Syrie, à la faveur du chaos qui sévit dans le pays depuis mars 2011. « Il semble que la communauté chrétienne de la ville de Yabroud – importante localité rebelle au nord de Damas, NDLR –, verse chaque mois l’équivalent de 25 000 € pour assurer sa sécurité », précise-t-il.

Les combattants de l’EIIl sont principalement des étrangers

L’EIIL est un des groupes djihadistes les plus durs composé essentiellement de combattants étrangers venus combattre en Syrie. Il mène un combat non seulement contre le régime, mais aussi contre d’autres groupes de l’opposition syrienne.

En septembre 2013, ses combattants avaient investi et saccagé deux églises de Raqqa, situées au nord-est de la ville. Après ces attaques, un nombre important des habitants chrétiens de la ville, qui représentaient 1 % des 300 000 résidents de Raqqa, a fui la ville.

En plus de ces règles discriminatoires envers les chrétiens, l’EIIL s’attaque à toutes les femmes en les obligeant à revêtir l’abaya (une robe longue), ainsi que le hidjab (qui couvre complètement les cheveux), le niqab, un voile qui couvre le visage et les gants noirs. En cas de désobéissance, elles seront punies. De plus, les femmes ne sont plus autorisées à marcher seules dans les rues, elles doivent être accompagnées d’un homme de leur famille.

AGNÈS ROTIVEL
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tomi




ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyLun 10 Mar 2014, 08:50

L'EIIL a été attaqué dernièrement par une coalition entre le Front Al-Nosra, d'autres groupes jihadistes, l'ASL et les Kurdes, et a perdu pas mal d'hommes et du terrain du côté d'Alep.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: avis   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyLun 10 Mar 2014, 09:57

mario-franc_lazur a écrit:
(je cite) :


En Syrie, le retour de mesures discriminatoires pour les chrétiens

Le groupe djihadiste État islamique en Irak et au Levant (EIIL) impose un retour de la « dhimmitude », qui impose à la population chrétienne un statut inférieur en échange de sa sécurité.




Les femmes en général n’ont plus le droit de se promener seules, elles doivent être couvertes de la tête aux pieds et être accompagnées d’un homme de la famille.


Relent d’ottomanisme en Syrie. Le groupe djihadiste État islamique en Irak et au Levant (EIIL), dont le projet est d’établir un grand califat au Moyen-Orient régi par la charia, a publié un communiqué, daté du 22 février sur des forums djihadistes, dans lequel l’EIIL dévoile le contenu d’un « pacte » imposé par son émir Abou Bakr al-Bagdadi aux habitants chrétiens de la ville syrienne de Raqqa (Nord), un bastion du groupe.


Ainsi, ce groupe originaire d’Irak, qui tente depuis plusieurs mois de supplanter les autres rebelles syriens en lutte contre le régime du président Bachar Al Assad, affirme que la vie, les biens, les propriétés, et les lieux de culte des chrétiens seront protégés tant que ces derniers respecteront les 12 règles du pacte.

Parmi celles-ci, figure notamment le versement d’un impôt annuel pour chaque personne de sexe masculin, équivalent, pour les personnes aisées, à 17 grammes d’or pur, pour les classes moyennes, à la moitié de cette somme, et pour les plus pauvres, le quart. Sachant, précise le pacte, que l’impôt peut être versé en deux fois.

Construction d’église interdite


En outre, les djihadistes interdisent strictement la construction d’églises et de monastères, ainsi que la restauration des édifices déjà existants dans la ville et ses environs. Ils exigent également que les chrétiens ne se montrent pas avec « une croix ou toute chose de leur Livre dans les marchés ou les endroits où il y a des musulmans », s’abstiennent de « célébrer leurs rituels (…) hors de l’église », ainsi que d' « utiliser des haut-parleurs pour faire entendre leurs prières ».

Parmi les autres contraintes qui leur sont imposées, les chrétiens se voient interdits de porter des armes, d’empêcher l’un de leurs coreligionnaires de se convertir à l’islam, et doivent s’habiller de manière « discrète », conformément aux règles édictées sur ce sujet par l’EIIL. En conclusion, le texte avertit que ceux qui ne respecteraient pas l’une de ces règles feront face au même « sort » que celui réservé « aux séditieux et aux ennemis » du groupe djihadiste.

Retour de la dhimmitude

L’EIIL n’a rien inventé. Il reprend le principe de de la dhimmitude issu de la loi islamique et appliqué dès les premiers temps de l’islam, qui était censé garantir la « protection » des monothéistes non-musulmans, assujettis à un statut juridique inférieur à celui accordé aux musulmans, en échange du respect de règles discriminatoires et du paiement d’un impôt.

Selon Frédéric Pichon, docteur en histoire et spécialiste de la Syrie et des chrétiens d’Orient, « ces règles très strictes, tirées du pacte d’Umar, un document faussement daté du VIIe siècle et probablement forgé au Moyen Âge, sont brandies et mises en avant par les islamistes comme l’exemple de la tolérance et de la protection de l’islam à l’égard des non-croyants. Ces principes ont été déjà appliqués en Syrie, au moment de la conquête musulmane du pays au cours du VIIe siècle, qui était alors une province de l’empire byzantin ».

Toutefois, Frédéric Pichon indique que de telles pratiques ont déjà lieu en Syrie, à la faveur du chaos qui sévit dans le pays depuis mars 2011. « Il semble que la communauté chrétienne de la ville de Yabroud – importante localité rebelle au nord de Damas, NDLR –, verse chaque mois l’équivalent de 25 000 € pour assurer sa sécurité », précise-t-il.

Les combattants de l’EIIl sont principalement des étrangers

L’EIIL est un des groupes djihadistes les plus durs composé essentiellement de combattants étrangers venus combattre en Syrie. Il mène un combat non seulement contre le régime, mais aussi contre d’autres groupes de l’opposition syrienne.

En septembre 2013, ses combattants avaient investi et saccagé deux églises de Raqqa, situées au nord-est de la ville. Après ces attaques, un nombre important des habitants chrétiens de la ville, qui représentaient 1 % des 300 000 résidents de Raqqa, a fui la ville.

En plus de ces règles discriminatoires envers les chrétiens, l’EIIL s’attaque à toutes les femmes en les obligeant à revêtir l’abaya (une robe longue), ainsi que le hidjab (qui couvre complètement les cheveux), le niqab, un voile qui couvre le visage et les gants noirs. En cas de désobéissance, elles seront punies. De plus, les femmes ne sont plus autorisées à marcher seules dans les rues, elles doivent être accompagnées d’un homme de leur famille.

AGNÈS ROTIVEL

Quand les djiadistes de tous poils comprendront qu'un régime qui fait de la discrimination sociale et religieuse ( le comble de tout car anti-islamique) est un régime raciste de la même trempe que le nazisme?

Quelles différence y-a-t-il entre un régime dictatorial qui massacre son peuple et un régime dictatorial qui fait se son idéologie sectaire un dogme religieux?
Pour moi il n'y en a aucune;
Ce sont tous des dictateurs humains et seulement humain.
Ces dictateur sont convaincu que le royaume de Dieu est de ce monde ; IL ont totalement tords .


Le jours du jugement dernier ce sera ......Surprise Surprise ...... Il va y avoir dans TOUS les camps des ricanements macabres et des grincements de dents.
Il sera trop tard pour dire :" Si j'avais su " car on savait.
Un religion basée sur la peur est une mauvaise religion.
Un régime politique qui base son pouvoir sur la peur est un mauvais régime politique.

Dieu ne nous demande pas d'être des froussards mais de lui faire confiance en nous faisant confiance entre nous.
Pour la Syrie il se batte entre musulmans.
Pour l'Ukraine ils se battent entre chrétiens.

Ou est l'Honneur de l'Homme dans ces combats fratricides.

Quand on sait que nos deux religions prêchent la Paix. Elle est belle la Paix.
Si je voulais parodier un certain film je dirait que l'homme choisit trop facilement le coté obscure de la Force.

Dans le monde on dépense plus pour la guerre que pour nourrir l'humanité .
Et nous en somme fier Quelle Honte pour notre Honneur d'homme créature de Dieu.
L'histoire de Noé doit-elle être recommencée?
Une fois ! Cela ne nous a pas servit de leçon pour nous les hommes.

Prions pour la Paix , La vraie Paix . Pas celle qui donne le pouvoir de dominer son semblable.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyLun 10 Mar 2014, 10:13

ChrisLam a écrit:


Quand les djiadistes de tous poils comprendront qu'un régime qui fait de la discrimination sociale et religieuse ( le comble de tout car anti-islamique) est un régime raciste de la même trempe que le nazisme?

Quelles différence y-a-t-il entre un régime dictatorial qui massacre son peuple et un régime dictatorial qui fait se son idéologie sectaire un dogme religieux?
Pour moi il n'y en a aucune;
Ce sont tous des dictateurs humains et seulement humain.
Ces dictateur sont convaincu que le royaume de Dieu est de ce monde ; IL ont totalement tords .


Le jours du jugement dernier ce sera ......Surprise Surprise ...... Il va y avoir dans TOUS les camps des ricanements macabres et des grincements de dents.
Il sera trop tard pour dire :" Si j'avais su " car on savait.
Un religion basée sur la peur est une mauvaise religion.
Un régime politique qui base son pouvoir sur la peur est un mauvais régime politique.

Dieu ne nous demande pas d'être des froussards mais de lui faire confiance en nous faisant confiance entre nous.
Pour la Syrie il se batte entre musulmans.
Pour l'Ukraine ils se battent entre chrétiens.

Ou est l'Honneur de l'Homme dans ces combats fratricides.

Quand on sait que nos deux religions prêchent la Paix. Elle est belle la Paix.
Si je voulais parodier un certain film je dirait que l'homme choisit trop facilement le coté obscure de la Force.

Dans le monde on dépense plus pour la guerre que pour nourrir l'humanité .
Et nous en somme fier Quelle Honte pour notre Honneur d'homme créature de Dieu.
L'histoire de Noé doit-elle être recommencée?
Une fois ! Cela ne nous a pas servit de leçon pour nous les hommes.

Prions pour la Paix , La vraie Paix . Pas celle qui donne le pouvoir de dominer son semblable.



Belle envolée lyrique, mon cher CHRISLAM ...  ce qui se passe en Syrie - Page 8 987275 
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 11 Mar 2014, 08:36

mario-franc_lazur a écrit:




" Les rebelles syriens se trouvaient toujours, mercredi 11 septembre, dans la ville chrétienne de Maaloula, près de Damas, malgré l’annonce la veille d’un retrait, et l’armée syrienne tentait de les en déloger, selon un responsable de la sécurité cité par l’AFP.[/b] « L’armée n’a pas encore repris Maaloula. Les combats sont toujours en cours, mais elle progresse, a indiqué cette source. Il y a encore de petites poches rebelles à l’intérieur de Maaloula, ainsi que dans son périmètre. »

Contactée par téléphone, une religieuse du couvent Mar Taqla de Maaloula a affirmé à l’AFP qu’il y avait eu mardi de « violents combats ». « Mais le village n’est pas pilonné. Nous et les orphelins dont nous nous occupons allons bien mais il nous manque du mazout », a-t-elle ajouté.


Et depuis, occopation de cette ville chrétienne et prise en otages de ces religieuses qui s'occupaient d'orphelins !

BONNE NOUVELLE : elles sont libérées ! Je cite le journal "La Croix" :

"Les religieuses de la ville syrienne de Maaloula, enlevées le 3 décembre 2013 par des rebelles syriens, ont été enfin libérées dimanche soir 9 mars et remises aux forces de la Sûreté générale qui les attendaient dans la localité de Ersal, au Liban. La remise en liberté des treize religieuses et trois auxiliaires du monastère grec-orthodoxe de Sainte Tecla, à Maaloula, une ville chrétienne proche de Damas, devait avoir lieu plus tôt dans la journée, mais « plusieurs obstacles » avaient retardé leur libération, selon l’Agence nationale d’information (ANI), qui n’a pas donné plus d’informations.

libération de 150 prisonnières détenues par le régime syrien en échange

Les négociations ont été menées par le chef de la Sûreté générale libanaise, le général Abbas Ibrahim, et le chef des renseignements du Qatar, Ghanem al-Kubeissi, arrivé dimanche à Beyrouth. Les deux hommes avaient déjà joué un rôle important dans la libération de pèlerins chiites libanais enlevés par les rebelles dans le nord de la Syrie en octobre 2013.

La libération des religieuses a été obtenue en échange de la remise en liberté de 150 prisonnières détenues par le régime syrien, selon une organisation de défense des droits de l’homme. Les religieuses, de nationalité syrienne et libanaise, doivent se rendre à Damas via le poste-frontière de Masnaa.

Les moniales, qui s’occupaient d’orphelins, avaient été contraintes de quitter leur couvent par un groupe armé qui les avait emmenées vers Yabroud, au nord de Maaloula. Le pape François avait lancé un appel en décembre 2013 aux ravisseurs pour leur libération

S’adressant aux journalistes à la frontière syro-libanaise, l’archevêque Louka al Khouri, patriarche adjoint des grecs-orthodoxes de Syrie, a salué leur libération. « Ce que l’armée syrienne a réalisé à Yabroud a facilité cette évolution », a-t-il dit.

un état d’extrême fatigue

Peu après la disparition des religieuses, des rebelles islamistes avaient annoncé qu’elles étaient leurs « invitées » et que leur libération ne tarderait pas. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), ONG proche de l’opposition syrienne, les ravisseurs étaient des membres du Front al Nosra, groupe lié à Al-Qaida.

Maaloula, située à 55 km au nord de Damas, est un village majoritairement chrétien qui compte un grand nombre d’églises. Il doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme. La majorité de ses habitants chrétiens sont grecs-catholiques et parlent l’araméen, la langue du Christ.

Selon un journaliste de l’Agence France-Presse qui a vu les religieuses après leur libération, elles sont apparues dans un état d’extrême fatigue. Deux d’entre elles ont dû être portées hors de la voiture qui les transportait.

une minorité chrétienne prise en tenaille dans la guerre civile en Syrie

« Nous remercions le président Bachar al-Assad d’avoir été en contact avec l’émir du Qatar (Tamim Bin Hamad al-Thani) », a dit la supérieure, qui a inclus dans ses remerciements « l’honnête médiateur Abbas Ibrahim », chef de la Sûreté générale du Liban.

La minorité chrétienne de Syrie, qui soutient majoritairement le régime de Bachar Al Assad, est prise en tenailles dans la guerre civile. On est toujours sans nouvelles de deux évêques d’Alep, Mgr Boulos Yazigi (grec-orthodoxe) et Mgr Yohanna Ibrahim (syrien orthodoxe), enlevés le 22 avril 2013, ainsi que du P. Paolo Dall’Oglio, prêtre jésuite qui a disparu en août 2013 alors qu’il était parti négocier la libération d’otages syriens et occidentaux à Rakka, dans le nord-est.

La Croix
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tomi




ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 11 Mar 2014, 08:54

ChrisLam a écrit:



Pour la Syrie il se batte entre musulmans.
Pour l'Ukraine ils se battent entre chrétiens.

Les musulmans ont le droit de se battre.

D'après ce que je connais des obligations d'un chrétien, un chrétien qui se bat n'est plus un chrétien.


Citation :
Prions pour la Paix , La vraie Paix . Pas celle qui donne le pouvoir de dominer son semblable.

Les chrétiens prient depuis 2000 ans pour la "vraie" paix. S'ils continuent à prier, c'est qu'elle n'est jamais arrivée.
Comment peut-on être aussi obstiné à croire en ce que j'appelle une arnaque mentale?
Comme la prière ne marche pas, les chrétiens doivent essayer autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: avis   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 11 Mar 2014, 11:51

Tomi a écrit:
ChrisLam a écrit:



Pour la Syrie il se batte entre musulmans.
Pour l'Ukraine ils se battent entre chrétiens.

Les musulmans ont le droit de se battre.

D'après ce que je connais des obligations d'un chrétien, un chrétien qui se bat n'est plus un chrétien.


Citation :
Prions pour la Paix , La vraie Paix . Pas celle qui donne le pouvoir de dominer son semblable.

Les chrétiens prient depuis 2000 ans pour la "vraie" paix. S'ils continuent à prier, c'est qu'elle n'est jamais arrivée.
Comment peut-on être aussi obstiné à croire en ce que j'appelle une arnaque mentale?
Comme la prière ne marche pas, les chrétiens doivent essayer autre chose.

C'est le manque de FOI qui fait que cela ne marche pas.

Prions pour que la parole de jésus qui est :
" aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé"
et
"Je vous donne MA PAIX je vous laisse la paix"
Cette PAIX de DIEU Tous les croyant doivent la partager sans restriction et totalement.
Si on demande la paix avec un petit (p) on est sur de ne rien avoir en retour.
Mais si on demande la PAIX avec un grand (P) on aura surement du retour dans nos prières respectives Musulmans et Chrétiens.

Si on avait une Foi parfaite en Dieu , on pourrait dire à l'Everest d'aller se planter dans l'Océan Pacifique et cela se ferait.
On en est loin , il me semble.

On est ce que l'on est parce-que nous avons été créé LIBRE par Dieu et que nous ne savons pas nous servir de cette liberté dans l'action du bien fraternel et commun pour tous et entre nous.

Nos orgueils sont les portes d'entrées de l'action de Satan dans nos vies. On est libre de les laisser ouvertes ou fermées.

Pourquoi ces musulmans s'en prennent-il à des religieuses qui font actes de charité?
Les chrétiens gênent qui ?
Heureusement elles ont été libéré.

Niet! No! Nada! Non! ليس,Not! à la dictature religieuse qu'elle qu'elle soit?
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 11 Mar 2014, 13:37

 
ChrisLam a écrit:
Tomi a écrit:

Comme la prière ne marche pas, les chrétiens doivent essayer autre chose.

C'est le manque de FOI qui fait que cela ne marche pas.

Prions pour que la parole de jésus qui est :
" aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimé"
et
"Je vous donne MA PAIX je vous laisse la paix"
Cette PAIX de DIEU Tous les croyant doivent la partager sans restriction et totalement.
Si on demande la paix avec un petit (p) on est sur de ne rien avoir en retour.
Mais si on demande la PAIX avec un grand (P) on aura surement du retour dans nos prières respectives Musulmans et Chrétiens.

Si on avait une Foi parfaite en Dieu , on pourrait dire à l'Everest d'aller se planter dans l'Océan Pacifique et cela se ferait.
On en est loin , il me semble.

On est ce que l'on est parce-que nous avons été créé LIBRE par Dieu et que nous ne savons pas nous servir de cette liberté dans l'action du bien fraternel et commun pour tous et entre nous.

Nos orgueils sont les portes d'entrées de l'action de Satan dans nos vies. On est libre de les laisser ouvertes ou fermées.

Pourquoi ces musulmans s'en prennent-il à des religieuses qui font actes de charité?
Les chrétiens gênent qui ?
Heureusement elles ont été libéré.

Niet! No! Nada! Non! ليس,Not! à la dictature religieuse qu'elle qu'elle soit?


Ce que tu dis, ami Chrslam est une porte vers la vraie prière, vers l'oraison, vers la véridique méditation..




 ce qui se passe en Syrie - Page 8 175602 
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyMar 11 Mar 2014, 14:57

ChrisLam a écrit:



Citation :
Prions pour la Paix , La vraie Paix . Pas celle qui donne le pouvoir de dominer son semblable.

Les chrétiens prient depuis 2000 ans pour la "vraie" paix. S'ils continuent à prier, c'est qu'elle n'est jamais arrivée.
Comment peut-on être aussi obstiné à croire en ce que j'appelle une arnaque mentale?
Comme la prière ne marche pas, les chrétiens doivent essayer autre chose.

Citation :
C'est le manque de FOI qui fait que cela ne marche pas.

Trop facile comme excuse. Aucune prière ne fonctionnant, ça voudrait dire que les chrétiens manquent de foi depuis 2000 ans.
Cette excuse me semble presque méprisante vis à vis de tes frères chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyJeu 27 Mar 2014, 16:35

Tomi a écrit:
ChrisLam a écrit:

C'est le manque de FOI qui fait que cela ne marche pas.

Trop facile comme excuse. Aucune prière ne fonctionnant, ça voudrait dire que les chrétiens manquent de foi depuis 2000 ans.
Cette excuse me semble presque méprisante vis à vis de tes frères chrétiens.


Ta critique serait valable si toute la planète était catholique ... Ce qui est loin d'être le cas !

Et aussi si tous les Catholiques vivaient de l'Evangile, ce qui, helas! est aussi loin d'être le cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
*Amy*

*Amy*


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyJeu 27 Mar 2014, 22:29

" SYRIE: NOUVELLE LOI RÉGULANT L'ENTRÉE DANS LE PAYS

Assad a exprimé sa détermination à
poursuivre la guerre contre les rebelles lors d'une visite à des déplacés Le président syrien Bachar al-Assad a promulgué une loi régulant l'entrée et le séjour des Arabes et étrangers en Syrie, un pays dévasté depuis trois ans par un conflit meurtrier, ont annoncé mercredi les
journaux.
Le texte approuvé récemment par le Conseil du peuple (Parlement), affirme que chaque personne entrant ou quittant la Syrie doit avoir un passeport ou un document valide (...) comportant un visa délivré par une de nos missions diplomatiques ou consulats à l'étranger.
Les ressortissants des pays voisins ayant des accords bilatéraux avec Damas ainsi que les citoyens de pays ayant des accords internationaux avec la Syrie seront exemptés.
Avant cette loi, les ressortissants de tous les pays arabes pouvaient entrer sans visa en territoire syrien, de même que les ressortissants de certains autres pays comme l'Iran ou la Turquie.
"

Rien de mieux qu'un séjour au beau milieu de la Syrie avec la musique des bombardements gratos et visiter de célèbres ruines...ruinées.

On croirait que le pays est dans ses meilleurs états ! Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres encore plus farfelus.
Au lieu de penser à sauver son pays....
Tranquilos, le monde à Bachar !


Dernière édition par *Amy* le Jeu 27 Mar 2014, 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyVen 28 Mar 2014, 08:53

*Amy* a écrit:
" SYRIE: NOUVELLE LOI RÉGULANT L'ENTRÉE DANS LE PAYS

Assad a exprimé sa détermination à
poursuivre la guerre contre les rebelles lors d'une visite à des déplacés Le président syrien Bachar al-Assad a promulgué une loi régulant l'entrée et le séjour des Arabes et étrangers en Syrie, un pays dévasté depuis trois ans par un conflit meurtrier, ont annoncé mercredi les
journaux.
Le texte approuvé récemment par le Conseil du peuple (Parlement), affirme que chaque personne entrant ou quittant la Syrie doit avoir un passeport ou un document valide (...) comportant un visa délivré par une de nos missions diplomatiques ou consulats à l'étranger.
Les ressortissants des pays voisins ayant des accords bilatéraux avec Damas ainsi que les citoyens de pays ayant des accords internationaux avec la Syrie seront exemptés.
Avant cette loi, les ressortissants de tous les pays arabes pouvaient entrer sans visa en territoire syrien, de même que les ressortissants de certains autres pays comme l'Iran ou la Turquie.
"

Rien de mieux qu'un séjour au beau milieu de la Syrie avec la musique des bombardements gratos et visiter de célèbres ruines...ruinées.

On croirait que le pays est dans ses meilleurs états ! Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres encore plus farfelus.
Au lieu de penser à sauver son pays....
Tranquilos, le monde à Bachar !


Ma chère AMY, comme tu le sais, beaucoup d'étrangers viennent combattre en Syrie pour renverser le Président Bachar . Des mercenaires qui ne font qu'augmenter les misères du pauvre peuple syrien !

Et ceci explique cela ...
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tomi




ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyVen 28 Mar 2014, 09:33

mario-franc_lazur a écrit:



Ma chère AMY, comme tu le sais, beaucoup d'étrangers viennent combattre en Syrie pour renverser le Président Bachar . Des mercenaires qui ne font qu'augmenter les misères du pauvre peuple syrien !

Et ceci explique cela ...

Il faut être objectif. Comme je l'ai déjà signalé, les étrangers combattants ne se trouvent pas seulement du côté des anti-Assad.

Le régime syrien est largement aidé par les combattants libanais du Hezbollah, par des milices chiites irakiennes et par des unités paramilitaires iraniennes.
Revenir en haut Aller en bas
*Amy*

*Amy*


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyVen 28 Mar 2014, 16:03

mario-franc_lazur a écrit:
*Amy* a écrit:
" SYRIE: NOUVELLE LOI RÉGULANT L'ENTRÉE DANS LE PAYS

Assad a exprimé sa détermination à
poursuivre la guerre contre les rebelles lors d'une visite à des déplacés Le président syrien Bachar al-Assad a promulgué une loi régulant l'entrée et le séjour des Arabes et étrangers en Syrie, un pays dévasté depuis trois ans par un conflit meurtrier, ont annoncé mercredi les
journaux.
Le texte approuvé récemment par le Conseil du peuple (Parlement), affirme que chaque personne entrant ou quittant la Syrie doit avoir un passeport ou un document valide (...) comportant un visa délivré par une de nos missions diplomatiques ou consulats à l'étranger.
Les ressortissants des pays voisins ayant des accords bilatéraux avec Damas ainsi que les citoyens de pays ayant des accords internationaux avec la Syrie seront exemptés.
Avant cette loi, les ressortissants de tous les pays arabes pouvaient entrer sans visa en territoire syrien, de même que les ressortissants de certains autres pays comme l'Iran ou la Turquie.
"

Rien de mieux qu'un séjour au beau milieu de la Syrie avec la musique des bombardements gratos et visiter de célèbres ruines...ruinées.

On croirait que le pays est dans ses meilleurs états ! Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres encore plus farfelus.
Au lieu de penser à sauver son pays....
Tranquilos, le monde à Bachar !


Ma chère AMY, comme tu le sais, beaucoup d'étrangers viennent combattre en Syrie pour renverser le Président Bachar . Des mercenaires qui ne font qu'augmenter les misères du pauvre peuple syrien !

Et ceci explique cela ...

Bon, ce n'est peut-être pas le meilleur exemple, mais il y en plein d'autres.
Le pays est détruit et le peuple meurt de faim, et Assad est occupé à créer une agence spatiale. Pour bombarder les Syriens de l'espace?

Cela dit, je n'approuve pas la présence de tous ces étrangers en Syrie, des deux côtés, et qui ne font qu'empirer la situation plus qu'elle n'est désespérée.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyDim 06 Avr 2014, 11:47

Syrien et non-violent : HAYTHAM MANNA

Ce militant des droits de l'homme défend l'idée d'une résistance non armée en Syrie et juge que le régime de Bachar Al Assad ne pourra être évincé que par la négociation


Après tant de souffrances, il n'est pas possible de s'arrêter. Alors Haytham Manna continue. De sa voix douce, ce sexagénaire exilé défend l'idée d'une résistance non violente en Syrie, son pays. Un jour à Tunis, un autre à Genève ou à Munich, il poursuit sur sa ligne de crête, dénonçant à la fois le régime cruel de Bachar Al Assad et les groupes rebelles armés.

Dès l'été 2011, alors que la tentation de la militarisation de la résistance s'aiguisait parmi les opposants, ce militant des droits de l'homme, ardent défenseur de la laïcité, opposait un triple refus: non au confessionnalisme, non à la violence, non aux interventions étrangères. Cette position l'a placé d'emblée en porte-à-faux avec les Frères musulmans, propagandistes de l'islam politique, partisans de la révolte armée et soutenus par le Qatar et la Turquie. Il a tenu bon et défend toujours cette ligne en tant que porte-parole du Comité de coordination nationale pour un changement démocratique en Syrie (CNCD).

Modeste et méconnu en France, où il a obtenu l'asile politique en 1978, Haytham Manna sait décortiquer avec des mots simples l'engrenage qui conduit une résistance armée aux pires dérives. « Dès qu'on choisit l'option de la violence, on n'est plus maître de son destin », explique-t-il à la terrasse d'un café parisien. « Quand on s'arme, on se rend dépendant d'un autre. Or ces autres, ce ne sont pas des organisations de charité. » L'assassinat par le régime d'un cousin, puis celui de son frère Maen Aloudat, en août 2011, dans la ville de Deraa, foyer initial de la contestation, ne l'ont pas fait changer d'avis.

Médecin de formation, Haytham Manna est engagé depuis trente ans en faveur des droits de l'homme dans le monde arabe, approchant les gouvernements, multipliant les missions et les rapports. En 1998, il crée la Commission arabe des droits humains avec l'opposant tunisien Moncef Marzouki – devenu président! – et la journaliste libanaise Violette Daguerre. Cet organisme a notamment créé et diffusé un corpus philosophique et juridique des droits de l'homme en langue arabe, en s'appuyant sur des références historiques propres à cette culture. Objectif: désamorcer la critique selon laquelle les droits de l'homme seraient une idéologie d'origine étrangère, inadaptée au monde arabo-musulman.

Avec Moncef Marzouki, il a aussi réfléchi à la question des transitions politiques. « Depuis la Seconde Guerre mondiale, nous n'avons pas trouvé un seul cas où la violence avait été le moteur d'une transition démocratique », assure l'opposant, qui ne cache pas son admiration devant les processus mis en œuvre dans les pays d'Amérique latine.

Hostile à des financements provenant de régimes non démocratiques, Haytham Manna n'a, du coup, guère pignon sur rue. Mais son action passée lui vaut carte de visite. Depuis trois ans, il a parcouru une quarantaine de pays et est plutôt bien reçu en Scandinavie, en Tunisie ou en Russie. Dans ses contacts au plus haut niveau, il appelle les pays occidentaux à ne pas faire de la chute de Bachar Al Assad une obsession. « Le jour venu, il devra transmettre ses pouvoirs exécutifs à un gouvernement d'union nationale, avec un premier ministre de l'opposition pour une période de transition », explique-t-il. « Mais ce qui est sûr, c'est que Bachar ne tombera pas par KO. Il faudra gagner aux points et, pour cela, on a besoin des 15 rounds. »

La priorité, pour Haytham Manna, serait plutôt de démanteler les factions djihadistes qui drainent des combattants du monde entier. « Il y a au moins 50 000 non-Syriens dans le pays qui seraient capables de se battre encore dix ans au mépris de la population », souligne-t-il. « Tant qu'ils seront là, la guerre aura une forte dominante confessionnelle. Il faudrait que le Conseil de sécurité de l'ONU les mette hors la loi, ainsi que ceux qui les soutiennent. Alors on ramènerait le conflit à l'intérieur des limites syriennes. On passerait des accords locaux de cessez-le-feu, puis on rechercherait un compromis historique pour une solution politique. »

Inlassablement, l'exilé plaide pour « une renaissance politique, protégée par une résistance civile engagée en faveur des libertés et des droits de l'homme ». Une utopie qui poursuit son chemin, dans le fracas des armes.

Un héritage arabe


Haytham Manna enracine son combat pour les droits de l'homme et la démocratie dans l'héritage arabe. Il invoque notamment Al Hasan Al Basri, une grande figure religieuse du VIIIe siècle, « le père spirituel du mutazilisme », une école religieuse rationaliste qui devint la croyance officielle à la cour du califat de Bagdad, au IXe siècle. Il mentionne aussi Ibn Arabi, grande figure du soufisme au XIIIe siècle, « qui fut le premier, dans le monde musulman, à condamner la peine de mort ».



PLOQUIN Jean-Christophe du jpurnal La Croix, le 4/4/14 - 00 H 00


Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptySam 31 Mai 2014, 13:36


Eux sont pour la plupart musulmans ; lui, chef de l’Église catholique. Ils parlent arabe. Lui ne s’exprime qu’en italien. Ils sont du Proche-Orient ; lui, du bout du monde. Mais ces différences n’empêchent pas une rencontre de se produire. Sur les bords du Jourdain, à Béthanie, à la frontière jordanienne, à proximité du lieu présumé du baptême du Christ, le pape François s’est adressé le 24 mai en fin d’après-midi à une foule éclectique, composée en grand nombre de jeunes handicapés mais aussi de réfugiés irakiens et syriens.

À l’instar de Faiz Nami, 55 ans. Cet Irakien, qui a fui Mossoul en guerre il y a huit ans et vend aujourd’hui des pièces détachées d’automobile à Amman (Jordanie), est l’un de ces chrétiens d’Orient inquiets pour leur région. Avec sa femme et leur paroisse, il est venu écouter le pape, avec intérêt.

Mi-religieux, mi-politique

Cierges allumés, drapeaux jordaniens agités, la rencontre dans une église encore en construction, dont Benoît XVI avait posé la première pierre, a des airs mi-religieux, mi-politique. Après la lecture d’un passage de l’Évangile, le pape François a fait une intervention axée sur la situation politique régionale. Face à ce public dont la guerre a abîmé les vies, il a évoqué les « trois ans de conflit » en Syrie et son « nombre incalculable de morts » et de déplacés.

Quittant alors son texte, il s’en est pris d’un ton soudain véhément contre ceux qui entretiennent la guerre : « Qui fabriquent et vendent des armes », a-t-il mentionné à deux reprises. Le 15 mai dernier, recevant sept nouveaux ambassadeurs au Vatican, il avait dans le même esprit relevé la contradiction des États qui défendent la paix d’un côté tout en exportant des armes de l’autre, opposant la défense de la paix à la prolifération de l’armement. Dans les deux cas, il n’a cité aucun exemple.

«changer les cœurs des violents »


Près du Jourdain, le pape a aussi invoqué Dieu pour « changer les cœurs des violents et qu’ils se convertissent ». Lors d’une veillée de prière à Rome avec les familles des victimes de la mafia italienne, celui qui a fait de la miséricorde sa devise avait de même tendu une main aux criminels pour qu’ils abandonnent leur commerce.

Reprenant la position diplomatique du Saint-Siège sur la Syrie, il a relancé l’appel à une « solution politique » du conflit syrien, passant par une reprise des « négociations ». La diplomatie vaticane avait participé directement à celles tenues à Montreux (Suisse) en janvier dernier. Depuis le début de son pontificat, le pape s’est montré personnellement très préoccupé par la guerre en Syrie, à laquelle il avait consacré le 7 septembre dernier une veillée de prière pour la paix au Vatican.

Par cette intervention à Béthanie comme par celle prononcée plus tôt dans la journée devant le roi de Jordanie sur la coexistence sereine entre confessions, le pape François montre que son pèlerinage n’est en pratique loin d’être que « strictement religieux », comme il l’avait annoncé avant son départ.


Sébastien Maillard (à Béthanie)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptyJeu 28 Aoû 2014, 10:22

Lu dans le journal "La Croix"

Faut-il pactiser avec Bachar Al Assad ?

Le président syrien veut apparaître comme l’allié des Occidentaux dans leur lutte contre l’Etat islamique. Washington exclut pour l’instant toute coordination avec le régime de Damas.



Après avoir laissé l’État islamique (EI) se développer, le régime syrien s’attaque maintenant au groupe djihadiste. Il a effectué mardi 26 août des dizaines de raids aériens contre ses positions dans le nord-est de la Syrie. Le régime s’est déclaré lundi 25 « prêt à une coopération et à une coordination » avec la communauté internationale pour lutter contre les djihadistes de l’EI. La Maison Blanche a toutefois déclaré mardi 26 août qu'il n'y avait « aucun projet de coordination avec le régime Assad ».

Bachar Al Assad a poursuivi une démarche en trois temps. Il a tout d’abord affaibli l’Armée syrienne libre (ASL), en évitant de combattre l’EI, qui s’est notamment retourné contre la rébellion modérée.

Puis il s’est rendu présentable au niveau international, en se présentant comme seule alternative viable face aux djihadistes. « Pour les Occidentaux, choisir entre Bachar Al Assad et l’EI revient à choisir entre une petite grippe et la peste », résume Fabrice Balanche, maître de conférences à l’Université Lyon 2 et spécialiste de la Syrie.

Résultat, le président syrien peut maintenant négocier avec les Occidentaux, en leur permettant de mener des frappes contre l’EI sur son territoire. « Il pourrait demander aux États-Unis d’arrêter de soutenir les rebelles, ou exiger une fermeture complète de la frontière avec la Turquie, par laquelle transitent les rebelles comme les soldats de l’EI », continue Fabrice Balanche.

Accusé de mollesse, Barack Obama, qui prépare les élections de mi-mandat de novembre, « sera sans doute obligé de négocier rapidement », conclut-il. Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, a déclaré mercredi 26 qu’il n’y avait « aucun projet de coordination avec le régime Assad au moment où nous faisons face à cette menace terroriste »

Mais l’EI, qui a gagné en puissance grâce à la passivité de Bachar Al Assad, menace désormais aussi le président syrien. « Il est devenu un vrai danger militaire pour le régime syrien », souligne Romain Caillet, chercheur et consultant en affaires islamistes. « D’autant plus que les forces syriennes concentrent toujours leurs frappes sur les villes tenues par l’ASL – Alep, Homs ou Hama – et non pas par l’EI », complète Daniel Nirman, président du Levantine Group, une agence de consultance spécialisée dans le Proche-Orient.

Le groupe djihadiste a conquis le week-end des 23-24 août l’aéroport de Tabqa, dernière place forte du régime dans la province de Raqqa, dans le nord du pays.


Les Occidentaux peuvent-ils se passer de Bachar Al Assad ?

Selon Fabrice Balanche, éliminer l’EI passe par des bombardements de leurs positions en Irak - comme c’est déjà le cas - et en Syrie. Sinon les combattants du front irakien pourront toujours chercher refuge de l’autre côté de la frontière. « Les États-Unis ont besoin de la coopération de la Syrie pour mener une stratégie de contre-insurrection. » Selon une ONG syrienne, des drones survoleraient déjà la Syrie et transmettraient des informations à Damas.

Le chef d’état-major interarmées américain, le général Martin Dempsey, a confirmé cette nécessité. « Peuvent-ils être battus sans s’attaquer à la part de l’organisation qui se trouve en Syrie ? La réponse est non. » Le porte-parole de la Maison-Blanche a néanmoins précisé que Barack Obama « n’a pas pris de décision » concernant d’éventuelles frappes aériennes sur le territoire syrien.

« L’une des raisons pour lesquelles les Américains n’ont pas encore mené de frappes en Syrie, c’est qu’ils ne veulent pas être perçus comme alliés de Bachar Al Assad », note Daniel Nirman. Depuis trois ans, de nombreux pays occidentaux – dont les États-Unis – et arabes ont réclamé la chute du régime syrien, coupable de violentes répressions contre sa population. L’avancée de l’EI en Syrie les met dans une situation délicate.

« L’EI est installé au nord-est de la Syrie et constitue une base pour le djihadisme international : les combattants peuvent entrer puis repartir pour perpétrer des attentats à l’étranger », remarque Fabrice Balanche, directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (Gremmo).

Selon lui, si les États-Unis ont besoin de la Syrie pour contenir l’EI, l’inverse n’est pas forcément vrai. « Le régime syrien a les moyens militaires de bombarder le groupe djihadiste », grâce notamment aux armes fournies par la Russie.

Quelle coopération entre les Occidentaux et les Syriens ?

Walid Mouallem, chef de la diplomatie syrienne, a appelé à un « assèchement des sources du terrorisme, notamment le financement et l’armement avec le contrôle des frontières par les pays limitrophes et un échange de renseignements, ce qui n’est pas le cas actuellement ».

En filigrane, cela signifie que la Syrie attend des Américains un partage des informations récoltées sur le terrain. Selon un haut responsable américain, les États-Unis seraient sur le point d’envoyer des avions espions et des drones pour repérer les djihadistes et préparer d’éventuelles frappes. Le ministre syrien exige également que les frappes américaines soient coordonnées avec Damas, sinon elles seront considérées comme une agression.

« S’il y a des frappes occidentales en Syrie, il s’agira sans doute plutôt de frappes de drones, peu nombreuses et très ciblées. Cette coopération sera aussi très discrète », estime Romain Caillet.

Selon Fabrice Balanche, « la Syrie envisage la coopération de la manière suivante : le régime se charge de réprimer l’EI et les rebelles modérés, les Occidentaux arrêtent de soutenir ces derniers et continuent leurs frappes en Irak contre l’EI ». Selon lui, Damas pourrait aussi demander à l’Occident d’exercer des pressions à l’encontre de la Turquie et de l’Arabie saoudite pour que ces pays maîtrisent davantage les flux financiers et humains à destination de l’EI.

Une action unilatérale des États-Unis en Syrie n’est pas non plus à exclure puisque la Maison-Blanche a sous-entendu qu’elle serait prête à se passer de l’accord de Damas. Mais comme le note Fabrice Balanche, « un bombardement aérien n’a un intérêt que s’il y a ensuite une opération avec des troupes terrestres ». Or Barack Obama refuse d’envoyer ses hommes au sol.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
pinson

pinson


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptySam 17 Jan 2015, 09:19


17.01.2015

La Syrie . Qui en parle encore de cette guerre interminable ?


Paris-Match a interviewé la franco-syrienne RANDA KASSIS . Cette militante de l’opposition syrienne laïque participera aux négociations qui réuniront des Syriens du régime et de l’opposition à la fin du mois à Moscou

Paris Match. La semaine dernière, Bachar El-Assad expliquait dans Match ne pas avoir cessé, depuis le début de la guerre en Syrie, de “défendre le peuple contre les ‘terroristes’”. Le croyez-vous ?

Randa Kassis. Le régime a toujours utilisé cette excuse. Malheureusement, ce qui était faux hier est vrai aujourd’hui. Et Bachar El-Assad a évidemment sa part de responsabilité. Il connaît la région, la société, les zones d’influence. Il sait qui peut financer les mouvements radicaux. Il les a laissés exploiter le terreau du radicalisme.

Il continue d’accuser la Turquie.
Oui, cela aussi, il le faisait déjà alors qu’il n’avait pas de raison de le faire ; mais aujourd’hui, il a raison. Parce qu’il n’a pas réussi à imposer les Frères musulmans en Syrie, Erdogan s’est vengé. Il a laissé les djihadistes aller et venir en Syrie. Comme l’a révélé la chaîne allemande ARD, il y a même eu des camps d’entraînement de Daech à Gaziantep, en Turquie.

Comme Bachar El-Assad le laisse entendre, en sommes-nous au point où il est nécessaire de dialoguer avec lui ?
Malheureusement, oui. Sur le terrain, le régime n’est pas notre seul ennemi ; nous devons affronter Daech, al-Nosra, Khorassan. Nos amis kurdes ne sont pas équipés pour les vaincre. Le régime ne peut devenir un allié, mais nous devons exercer une pression pour qu’il accepte le processus politique. Cela passera forcément par le dialogue.

Le peuple syrien peut-il oublier les massacres perpétrés par le régime ?
Il n’est pas question d’oublier ou de ne pas oublier ! Le peuple souffre et veut la paix. Il est temps d’œuvrer à la réconciliation pour reconstruire.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 EmptySam 17 Jan 2015, 09:33

( je cite) :

Le conflit en Syrie, qui a débuté en mars 2011 par la répression sanglante de manifestations antigouvernementales avant de dégénérer en guerre civile, a déplacé près de la moitié des habitants du pays, contraints de fuir leurs foyers.

Environ 3,2 millions de personnes se sont réfugiées dans les pays voisins, comme la Turquie, le Liban et la Jordanie, et le nombre de personnes déplacées à l’intérieur du pays atteint désormais 7,6 millions.

Selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), l’exode massif des Syriens est « la crise humanitaire la plus dramatique auquel le monde est confronté depuis très longtemps ».

Les 360 migrants débarqués samedi 3 janvier à Corigliano (sud de l’Italie) d’un cargo abandonné par son équipage sont venus s’ajouter aux près de 1 600 hommes, femmes et enfants, principalement Syriens, arrivés depuis le 20 décembre dans deux autres navires

Où vont-ils ?

Officiellement, la Turquie dit accueillir 1,7 million de réfugiés, dont la majorité vit dans des conditions précaires dans la plupart des grandes villes du pays. Ankara affirme avoir dépensé l’équivalent de 3,4 milliards d’euros pour leur prise en charge.

Plus de 1,1 million de Syriens sont présents au Liban, un lourd fardeau pour ce pays de 4 millions d’habitants.

La Jordanie accueille, elle, 618 000 Syriens, qui représentent 20 % de la population selon les autorités de ce pays.

Il y a par ailleurs 225 000 Syriens en Irak et 137 000 en Égypte.

Les réfugiés font face à la pauvreté, à des problèmes de santé et des tensions croissantes avec les communautés locales où ils vivent dans des structures provisoires et des conditions extrêmement difficiles.

Et en Europe ?

Selon le HCR, 28 pays ont déclaré début décembre lors d’une réunion à Genève qu’ils étaient prêts à accueillir plus de 100 000 réfugiés syriens, actuellement pris en charge par les pays voisins de la Syrie.

Jusqu’à présent, en Europe et dans le reste du monde, le nombre de réfugiés accueillis était resté dérisoire malgré les appels du HCR. Ainsi, selon des chiffres du HCR publiés fin octobre, dans l'ensemble de l'Union européenne, 144 632 Syriens ont demandé l'asile depuis 2011, et un peu moins l'ont obtenu. En Europe, deux pays se distinguent par leurs efforts : l'Allemagne et la Suède.

L’Allemagne tente de jouer un rôle moteur au sein de la communauté internationale : 70 000 Syriens sont arrivés ces dernières années, selon des chiffres du ministère allemand des Affaires étrangères de novembre 2014.

En Suède, les Syriens constituent le premier groupe de demandeurs d’asile (38 % du total).


Le cas particulier du Liban


Confronté à un afflux massif de réfugiés syriens, le Liban a décidé de durcir les conditions d’entrée sur leur territoire pour les ressortissants syriens et instaure des visas pour la première fois dans l'histoire des deux pays. Cette décision entrera en vigueur à partir du 5 janvier.

Le ministre des Affaires sociales Rachid Derbas a indiqué que l’objectif de cette mesure est de réguler de manière plus sérieuse l’entrée des Syriens au Liban, qui abrite déjà plus d'un million de réfugiés, soit le quart de sa population.

C’est la première fois dans l'histoire des relations libano-syriennes que le régime des visas est instauré. Les relations diplomatiques entre les deux pays sont d'ailleurs récentes, ce n'est qu'en 2009 que Beyrouth et Damas ont échangé des ambassadeurs."

La Croix
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: ce qui se passe en Syrie   ce qui se passe en Syrie - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ce qui se passe en Syrie
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: