Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
ASOS : -20% en plus sur les articles déjà soldés !
Voir le deal
-44%
Le deal à ne pas rater :
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de lecture jusqu’à ...
18.99 € 33.99 €
Voir le deal

 

 quelle Eglise aujourd'hui ?

Aller en bas 
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMer 31 Juil 2013, 10:03

L’Eglise que veut le pape François

Tout au long de son voyage au Brésil, le pape François a indiqué clairement à l’Église ce que devaient être ses priorités. À l’appui de ses discours, notamment ceux aux évêques du Brésil et d’Amérique latine, « La Croix » détaille les grands axes du « programme » du pape pour les catholiques.


(à suivre )
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMer 31 Juil 2013, 10:06

SUITE



Une Église synodale

À son arrivée sur le sol brésilien, le 22 juillet, François prend soin de saluer les évêques des « Églises particulières ». Manière de signifier qu’il est là comme un évêque (de Rome) invité dans les diocèses d’autres évêques, et non comme le chef de l’Église universelle rendant visite à ses « sujets ». De même, lorsque, samedi 27 ou dimanche 28 juillet, il s’adresse à ses « frères » évêques, du Brésil ou de l’ensemble de l’Amérique latine, c’est moins sous la forme d’un discours ex cathedra que de manière plus informelle, comme une invitation au dialogue, en lançant une série de questions et de propositions et, selon les témoignages des évêques présents, en écoutant assez longuement ses interlocuteurs en retour.


Une attitude qui reflète la conception du gouvernement de l’Église du pape François qu’il ne cesse de déployer depuis qu’il est élu. Le pape, c’est d’ailleurs la définition du concile Vatican II (Lumen gentium), est le « premier » (primus) entre les autres (inter pares) : il prend place en premier dans un collège épiscopal, à qui revient collégialement la charge du gouvernement de l’Église. Il ne décide pas tout seul de manière arbitraire ou monarchique.

Collégiale, l’Église doit donc faire place à la discussion et à la prise de décision en commun. À Rio, le pape a souhaité clairement que cette collégialité se manifeste au niveau des conférences épiscopales, nationales ou continentales qui doivent être, estime-t-il, des instances de décision pour les enjeux régionaux. Il semble ainsi prendre le contre-pied de ses prédécesseurs, qui ont toujours refusé de reconnaître un véritable rôle à ces conférences, au prétexte qu’elles risquaient d’interférer entre l’évêque et le pape.

Collégialité signifie travail en commun. En se souvenant de la manière dont la conférence d’Aparecida s’était déroulée en 2007, le pape livre même sa méthode aux évêques d’Amérique latine : pas de document préétabli sur lequel ils devraient se prononcer, mais une élaboration progressive, au fil de la discussion, « à partir de la mise en commun de la préoccupation des pasteurs ». Voilà qui annonce sans doute une révision assez sensible des synodes des évêques tels qu’ils sont organisés à Rome aujourd’hui, souvent réduits à un rôle de chambres d’enregistrement, sans pouvoir être de véritables lieux de dialogue.

Assez logiquement, le pape recommande cette même « synodalité » à tous les niveaux de l’Église : ainsi des conseils diocésains, mais aussi des conseils paroissiaux, pastoraux ou pour les affaires économiques. Ces conseils doivent devenir des lieux de « participation des laïcs dans la consultation, l’organisation et la planification pastorale », dit-il, avant d’avouer sans fard : « Je crois que nous sommes très en retard en cela. »

Cette synodalité, aux yeux de François, n’est pas un principe en soi mais une condition de l’évangélisation : c’est parce que l’organisation ecclésiale doit être au service « du peuple de Dieu dans sa totalité » et non des structures elles-mêmes qu’elle doit permettre une véritable communion entre tous ses membres. Car, derrière, c’est la mission qui est en cause : les « agents pastoraux » de l’Église et les fidèles en général doivent, dit-il, se sentir « partie de l’Église », s’identifier avec elle, et la rendre proche aux baptisés distants et éloignés.


(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMer 31 Juil 2013, 10:08

SUITE



Une Église moins idéologique


Dans son discours au comité de coordination du Conseil épiscopal latino-américain (Celam), le 27 juillet, le pape François met en garde contre différentes tentations qui menacent le « disciple missionnaire » et dont pâtirait l’évangélisation.

La première d’entre elles consiste à idéologiser, de différentes manières, le message évangélique. Il mentionne notamment le risque de la « réduction socialisante », qu’il définit comme « une prétention interprétative sur la base d’une herméneutique selon les sciences sociales » ; l’« idéologisation psychologique », qui, en définitive, réduit la rencontre avec Jésus-Christ, et son développement ultérieur, à une dynamique d’autoconnaissance ; la « proposition gnostique », qui conduit à faire de « questions disputées des attitudes pastorales » ; et enfin la proposition pélagienne, qui regarde dans le rétroviseur et cherche à « récupérer » le passé perdu, attitude « fondamentalement statique ». Deux autres attitudes menacent l’Église : le fonctionnalisme qui, en cherchant avant tout le résultat, « s’enthousiasme davantage pour la feuille de route du chemin que pour la réalité du chemin », et le cléricalisme.

« Les propos du pape sur les grandes idéologisations du message de l’Évangile s’avèrent malheureusement universels et nous invitent à relire nos pratiques pastorales avec vigilance et exigence, remarque Thomas Gueydier, directeur du Centre d’études théologiques de Caen. Chacune des idéologisations citée correspond à une tentation générationnelle, et éviter d’y succomber est aussi une belle façon de mettre en œuvre la concorde entre générations. Le pape met notamment le doigt sur une réalité omniprésente dans nos diocèses aujourd’hui, qui concerne particulièrement les générations intermédiaires, marquées par le renouveau charismatique, à savoir une grande tentation spiritualiste. Sous prétexte de ne pas retomber dans les erreurs de la génération précédente qui a pu mettre de côté le spirituel au profit d’un engagement totalement immergé dans l’Histoire, le risque est aujourd’hui de délaisser le rapport au monde pour une vie chrétienne littéralement déconnectée des réalités économiques et sociales. Aujourd’hui, nous avons la tentation de développer une pastorale de disciple et non de missionnaire, qui ignore que la “suivance” du Christ ne se fait pas seulement dans la quiétude douillette de l’oratoire mais aussi et surtout dans le service ardu de la dignité humaine au cœur de la cité, thème amplement développé dans Lumen fidei (n° 51). »

Pour ce jeune théologien, la question du travail, évoqué par le pape face aux jeunes à Rio est dans ce domaine, centrale. « Jadis, la vie de l’Église, animée par l’idéal de l’Action catholique, investissait totalement ce domaine. Aujourd’hui, même si certains groupes et quelques mouvements qui portent cette question du rapport au monde essaient de survivre, force est de constater que nous avons la tentation d’évacuer ces problématiques au profit d’une “rencontre avec Jésus-Christ” effectivement détachée de son déploiement concret dans ce que l’on appelait autrefois, au temps du concile Vatican II, l’apostolat. Nous sommes devenus experts en relecture, en introspection, mais comment fait-on pour rejoindre le monde du travail ? »


(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMer 31 Juil 2013, 10:20

SUITE


Une Église ouverte à chacun

N’hésitant pas à employer le mot de « séduction » devant les évêques brésiliens ou l’expression de « ruse évangélique » devant ceux de l’ensemble de l’Amérique latine, le pape François plaide pour une Église plus « pastorale », sachant accueillir avant de juger, comme il l’a dit concernant la question de l’homosexualité, au cours de sa rencontre avec les journalistes dans l’avion du retour du Brésil. Il formule ainsi une vision pastorale somme toute très ignatienne, consistant à prendre les gens en fonction des situations où ils vivent, et non à partir d’une morale posée a priori. Ce qu’il appelle, dans une belle formule, la « révolution de la tendresse »…

À la racine de cette attitude, il y a la « miséricorde », l’un des mots les plus employés par le pape depuis son élection. L’Église n’est pas une instance de jugement et de règles. Il oppose ainsi une « Église de la miséricorde » à une « Église contrôleuse », et plaide pour une « Église qui facilite la foi, et non une Église qui la contrôle ».

Elle doit, martèle-t-il, être attentive « aux problèmes complexes qui surgissent » et savoir créer des lieux et des occasions « pour manifester la miséricorde de Dieu ». Cela impose d’aller au-devant des personnes, de « ne pas avoir peur de sortir dans la nuit » de nos contemporains, de « croiser leur route » et dialoguer avec eux, d’aller aux « périphéries existentielles », selon une expression qui lui est chère.

Pour le pape, beaucoup de fidèles ont quitté l’Église catholique parce qu’elle n’a pas su les rejoindre là où ils étaient. La « mesure de la Grande Église leur a semblé trop grande », et c’est en partie pour cela qu’ils sont désormais séduits par les mouvements pentecôtistes…

« Les paysages et les aréopages sont les plus variés, a rappelé le pape devant le comité de coordination du Celam. Par exemple, dans une même ville, existent différents imaginaires collectifs qui configurent différentes villes. (…) Dieu est partie : il faut savoir le découvrir pour pouvoir l’annoncer dans les idiomes de chaque culture ; et chaque réalité, chaque langue, a un rythme différent. »

Pour Thomas Gueydier, cette remarque concerne aussi l’Église de France. « Dans des diocèses dits ruraux, comme ceux de Basse-Normandie par exemple, nous oublions que les gens à qui l’Église s’adresse vont étudier les grands auteurs à l'Université populaire de Michel Onfray », souligne-t-il. « Notons que François ne voit pas dans ce décalage du discours chrétien une simple erreur de communication ou un choix pastoral inapproprié, insiste-t-il, mais une faute spirituelle, pour ne pas dire un péché grave capable d’annuler la force de l’Esprit Saint. »

Au total, le pape souhaite favoriser une Église « capable d’aller au-delà de la simple écoute, une Église qui accompagne le chemin en se mettant en chemin avec les autres personnes ». Car le Dieu qui s’est révélé dans l’histoire est le Dieu « proche » de son peuple, qui « sort à la rencontre de son peuple ». Et non une « pastorale disciplinaire, qui privilégie les principes, les conduites, les procédures organisatrices… »
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMer 31 Juil 2013, 14:12

A la suite de Mario, je poste ces deux derniers points de l'EGLISE SELON FRANCOIS relevés par le journal La Croix et que j'ai particulièrement aimés :
Une Église pauvre et servante
« Ah comme je voudrais une Église pauvre et pour les pauvres ! » Ce souhait, exprimé devant les médias le 16 mars dernier, le pape l’a reformulé à plusieurs reprises devant les jeunes du monde entier et les évêques brésiliens à Rio.

L’Église pauvre qu’il appelle de ses vœux ne doit pas se résumer à une ONG, mais doit être « capable de réchauffer les cœurs ». Certes, l’éducation, la santé, et la paix sociale sont « les urgences brésiliennes » a souligné le pape François, et sur ce sujet, l’Église doit faire entendre sa voix. Mais « pour répondre convenablement à ces défis, les solutions techniques ne suffisent pas, il faut avoir une vision sous-jacente de l’homme, de sa liberté, de sa valeur ».

Pour le P. Philippe Kloeckner, ancien responsable du pôle Amérique latine de la Conférence des évêques de France, le pape montre par là qu’il « ne veut pas que l’Église soit une institution qui travaille pour son propre compte, mais qui soit vraiment au service de Dieu et de l’annonce de l’Évangile ».

Dans son discours devant le Celam, le pape François a fustigé la « psychologie des princes » de certains évêques et rappelé que le rôle du pasteur n’est pas d’être « maître » mais de « conduire ». Selon lui, les évêques doivent « aimer la pauvreté », aussi bien « la pauvreté intérieure comme liberté devant le Seigneur que la pauvreté extérieure comme simplicité et austérité de vie ».

Pour Elena Lasida, de l’Institut catholique de Paris, chargée de mission à Justice et Paix et urugayenne, « l’idée d’une Église pauvre va bien au-delà de la simplicité matérielle ». Elle y voit une invitation à entrer « dans une relation de conversation, de compagnie avec l’autre », soulignant que face à la pauvreté, « l’Église ne peut pas apporter de solutions toutes faites ».

Une Église à contre-courant
« Je vous demande d’être révolutionnaires, d’aller à contre-courant ; oui, en cela je vous demande de vous révolter contre cette culture du provisoire, qui, au fond, croit que vous n’êtes pas en mesure d’assumer vos responsabilités, que vous n’êtes pas capables d’aimer vraiment… », a lancé le pape François le 28 juillet aux volontaires des JMJ de Rio. Pour le philosophe Guy Coq (dernier ouvrage paru, La Foi, épreuve de la vie, Éd. Parole et silence), cette phrase, « profondément évangélique » dessine une figure de chrétien capable de « rompre » avec tous les conformismes. « Être révolutionnaire, rappelle-t-il, ce n’est pas vouloir tout casser. C’est être capable de s’arracher à des courants qui traversent le monde comme ils nous traversent. Et pour cela, le pape donne une méthode : se montrer de nouveau capable d’engagements profonds, sortir de la culture de l’immédiat pour retrouver un sens de l’histoire de l’humanité et du salut. » Mais cet appel à être révolutionnaire dépasse la vocation personnelle de chacun. « Le pape appelle à transformer le monde, à le transformer radicalement. On le voit bien quand il dénonce l’omnipotence de la finance. Le prophète est celui qui veut arracher les hommes à la pente collective désastreuse dans laquelle ils sont entraînés. En ce sens, le pape François a une parole “prophétique” qui donne sens à l’engagement concret, éthique. Il ne considère pas la rupture comme un but en soi. Il croit, avec une forme d’imprudence, à la capacité d’imaginer un autre monde possible. Il retient la quintessence de ce que portait la théologie de la libération, à savoir que le chrétien trouve dans l’Évangile les leviers pour transformer le monde. Ce pape, dont le discours n’est pas moralisateur, et qui ne s’enferme pas dans des positions idéologiques ou des schémas préétablis, est un pape de l’espérance. »


ISABELLE DE GAULMYN, MARTINE DE SAUTO ET AGNÈS CHARETON
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
hamagil

hamagil


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMer 31 Juil 2013, 19:37

Citation :
le pape montre par là qu’il « ne veut pas que l’Église soit une institution qui travaille pour son propre compte, mais qui soit vraiment au service de Dieu et de l’annonce de l’Évangile ».

c'est ce que nous a enseigner jesus de repandre la bonne nouvelle..
les chretiens avaient "honte" ou peur d'etre taxe de propagandistes , comme me la dit une soeur qui fait partie de mon groupe de cathechumene quand je lui demandait pourquoi elle ne disait pas que c'etais la foi en jesus qui lui donnait la force de faire ses actions de charite ( elle ne porte pas l'habit c'est une xaviere ),a la fin des repas ou autres actions qu'elle organise pour les demunis.
elle ma dit que si elle le faisait elle etait comme un dictateur , qui impose sa foi a ceux qui viennent partager ces reunions....
cela ma un peu choquer..

le pape françois vas faire le plus grand bien a l'eglise..
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMer 31 Juil 2013, 20:49

hamagil a écrit:
Citation :
le pape montre par là qu’il « ne veut pas que l’Église soit une institution qui travaille pour son propre compte, mais qui soit vraiment au service de Dieu et de l’annonce de l’Évangile ».

c'est ce que nous a enseigner jesus de repandre la bonne nouvelle..
les chretiens avaient "honte" ou peur d'etre taxe de propagandistes , comme me la dit une soeur qui fait partie de mon groupe de cathechumene quand je lui demandait pourquoi elle ne disait pas que c'etais la foi en jesus qui lui donnait la force de faire ses actions de charite ( elle ne porte pas l'habit c'est une xaviere ),a la fin des repas ou autres actions qu'elle organise pour les demunis.
elle ma dit que si elle le faisait elle etait comme un dictateur , qui impose sa foi a ceux qui viennent partager ces reunions....
cela ma un peu choquer..

le pape françois vas faire le plus grand bien a l'eglise..


EXACT ! Cette réserve vient peut-être de l'époque de Vatican 2 qui nous a appris que le "hors de l'Eglise point de salut" était une notion obsolète ... Et donc, pourquoi évangéliser si tout le monde est sauvé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMer 31 Juil 2013, 20:58

mario-franc_lazur a écrit:
hamagil a écrit:
Citation :
le pape montre par là qu’il « ne veut pas que l’Église soit une institution qui travaille pour son propre compte, mais qui soit vraiment au service de Dieu et de l’annonce de l’Évangile ».

c'est ce que nous a enseigner jesus de repandre la bonne nouvelle..
les chretiens avaient "honte" ou peur d'etre taxe de propagandistes , comme me la dit une soeur qui fait partie de mon groupe de cathechumene quand je lui demandait pourquoi elle ne disait pas que c'etais la foi en jesus qui lui donnait la force de faire ses actions de charite ( elle ne porte pas l'habit c'est une xaviere ),a la fin des repas ou autres actions qu'elle organise pour les demunis.
elle ma dit que si elle le faisait elle etait comme un dictateur , qui impose sa foi a ceux qui viennent partager ces reunions....
cela ma un peu choquer..

le pape françois vas faire le plus grand bien a l'eglise..


EXACT ! Cette réserve vient peut-être de l'époque de Vatican 2 qui nous a appris que le "hors de l'Eglise point de salut" était une notion obsolète ... Et donc, pourquoi évangéliser si tout le monde est sauvé ?


Evangéliser commence d'abord par notre comportement ! notre comportement qui doit alors susciter une question dans l'esprit de l'autre , sur ce point la sœur a raison on ne peut imposer sa foi !

Dieu Lui-même ne s'impose pas et pourtant cela Lui serait facile dans sa Toute-puissance mais Il connait le cœur des hommes et même comme cela, ils se détourneraient encore de Lui et alors le Christ ne pourra même plus intercéder devant le Père en disant ' Père, ils ne savent pas ce qu'ils font ' .

Le Pape François est admirable et fera en effet beaucoup de bien ........
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 01 Aoû 2013, 09:55

rosedumatin a écrit:

Evangéliser commence d'abord par notre comportement ! notre comportement qui doit alors susciter une question dans l'esprit de  l'autre, sur ce point la sœur a raison on ne peut imposer sa foi !
Tout à fait d'accord avec toi. Inutile de faire l'apologie de ma religion par les paroles, car je pourrai en faire l'apologie par mes actes et mon comportement.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 01 Aoû 2013, 10:09

marie-chantal a écrit:
rosedumatin a écrit:

Evangéliser commence d'abord par notre comportement ! notre comportement qui doit alors susciter une question dans l'esprit de  l'autre, sur ce point la sœur a raison on ne peut imposer sa foi !

Tout à fait d'accord avec toi. Inutile de faire l'apologie de ma religion par les paroles, car je pourrai en faire l'apologie par mes actes et mon comportement.

Mais nous pouvons aussi témoigner fraternellement de notre foi par internet interposé, et c'est ce que nous faisons dans le cadre de DIALOGUE...
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 01 Aoû 2013, 11:33

mario-franc_lazur a écrit:
marie-chantal a écrit:
rosedumatin a écrit:

Evangéliser commence d'abord par notre comportement ! notre comportement qui doit alors susciter une question dans l'esprit de  l'autre, sur ce point la sœur a raison on ne peut imposer sa foi !

Tout à fait d'accord avec toi. Inutile de faire l'apologie de ma religion par les paroles, car je pourrai en faire l'apologie par mes actes et mon comportement.

Mais nous pouvons aussi témoigner fraternellement de notre foi par internet interposé, et c'est ce que nous faisons dans le cadre de DIALOGUE...
Je parlais des gens de mon entourage et que je rencontre.

Autrement oui, bien sûr mon cher Mario, par internet, certainement à travers DIALOGUE.Wink 
Revenir en haut Aller en bas
hamagil

hamagil


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 01 Aoû 2013, 20:56

marie-chantal a écrit:
rosedumatin a écrit:

Evangéliser commence d'abord par notre comportement ! notre comportement qui doit alors susciter une question dans l'esprit de  l'autre, sur ce point la sœur a raison on ne peut imposer sa foi !
Tout à fait d'accord avec toi. Inutile de faire l'apologie de ma religion par les paroles, car je pourrai en faire l'apologie par mes actes et mon comportement.

tu ne peut pas faire connaitre ta foi seulement par tes actes..
car personne ne sauras ce qui te pousse a faire de tels actes..
vous confondez faire l'apologie et partager la bonne nouvelle de jeusus qui nous dit de propager la bonne nouvelle..

les apotres prechaient et ne faisaient pas que des actes.jesus pareil , il prechait aussi a des "gentils" en plus , pourquoi nous si nous le faisont , nous ferons de l'apologie ?
et heureusement sinon on aurais jamais su que c'etais la foi en jesus qui les guidais et nous sauvais en l'acceptant..
voila le probleme des chretiens qui ce cachent derriere des termes comme "apologie" , "dictature" pour ne pas parler de leur foi.
en parler ne veut pas dire l'imposer , libre a tes interpretes de t'ecouter , ou de vouloir aller plus loin.ou partir...

heureusement que sa saintete françois combat ce genre de discours , sinon l'eglise mourras encore plus...
car ce que tu dis c'est ce que denonce françois , l'eglise doit aller vers les autres et cesser d'attendre que les autres viennent vers nous et nous interroge...
si tu attends c'est de la non-assistance a spiritualite en danger...
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 01 Aoû 2013, 21:40

hamagil a écrit:
marie-chantal a écrit:
rosedumatin a écrit:

Evangéliser commence d'abord par notre comportement ! notre comportement qui doit alors susciter une question dans l'esprit de  l'autre, sur ce point la sœur a raison on ne peut imposer sa foi !
Tout à fait d'accord avec toi. Inutile de faire l'apologie de ma religion par les paroles, car je pourrai en faire l'apologie par mes actes et mon comportement.

tu ne peut pas faire connaitre ta foi seulement par tes actes..
car personne ne sauras ce qui te pousse a faire de tels actes..
vous confondez faire l'apologie et partager la bonne nouvelle de jeusus qui nous dit de propager la bonne nouvelle..

les apotres prechaient et ne faisaient pas que des actes.jesus pareil , il prechait aussi a des "gentils" en plus , pourquoi nous si nous le faisont , nous ferons de l'apologie ?
et  heureusement sinon on aurais jamais su que c'etais la foi en jesus qui les guidais et nous sauvais en l'acceptant..
voila le probleme des chretiens qui ce cachent derriere des termes comme "apologie" , "dictature" pour ne pas parler de leur foi.
en parler ne veut pas dire l'imposer , libre a tes interpretes de t'ecouter , ou de vouloir aller plus loin.ou partir...

heureusement que sa saintete françois combat ce genre de discours , sinon l'eglise mourras encore plus...
car ce que tu dis c'est ce que denonce françois , l'eglise doit aller vers les autres et cesser d'attendre que les autres viennent vers nous et nous interroge...
si tu attends c'est de la non-assistance a spiritualite en danger...

Tu as raison, on doit aller vers les autres ...... !!! il ne faut pas avoir honte de notre foi , sinon c'est le Christ lui-même qui rougiras de nous.

Notre comportement doit laisser voir que le Christ vit en nous ! personnellement je porte au cou une croix et donc tout le monde peut le savoir que je suis chrétienne , porter la croix est déjà en soi un geste "évangélisateur" ... Il y a plusieurs façons d'évangéliser et si on m'interroge sur Jésus, personnellement je répondrai sans vouloir certes imposer ........ j'aime beaucoup ton expression " non-assistance a spiritualité" en danger.

Pour ma part, je suis aussi adoratrice fixe dans ma paroisse , c'est aussi une façon d'évangéliser... il y a les cellules paroissiales d'évangélisation etc ......

Les processions sont encore un moyen d'évangéliser, oui il est temps que les chrétiens se bougent !!! je suis d'accord ......
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
eli29s




quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 01 Aoû 2013, 21:44

Seulement voilà on ne peut pas aller au Christ sans passer par l'Église ! Les sacrements nous y invitent !

Proposer la Foi !! c'est le titre d'un petit livret qui était paru !

Dans la vie nous avons besoin de structures pour ne pas se perdre en chemin ! L'Église est ce chemin sans elle on peut très bien partager le bonheur et l'espérance qui sont aussi des qualités humaines !

Mais la vraie question est celle que François pose : comment accueillir dans nos Églises au nom de Jésus Christ ? et pour l'aimer il faut bien apprendre à le connaître, le néophyte a besoin de tuteur pour avancer dans sa découverte !

Comment permettre à celui qui cherche même s'il n'est pas dans la norme d'ouvrir un chemin de dialogue, de partage et de fraternité ?

Comment accueillir la diversité en Christ : Protestants, musulmans, juifs ....??

Prendre en compte et aller au plus près de ceux qui ont quelque chose à apporter pour la pierre de l'édifice !

Et l'édifice c'est l'amour rien d'autre que cela !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 01 Aoû 2013, 22:13

bonsoir a tous

je n'ai pas lu tout le fil;mais je vous donne ma pensée de nouveau converti et deja en dehors de l'Eglise
l'Eglise doit revenir a l'Evangile et ramener les brebis par l'amour que les Chretiens doivent apporter au "monde"
sans Amour ;pas d'evangelisation
Revenir en haut Aller en bas
Sered

Sered


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 01 Aoû 2013, 22:18

quelqu'un pourrait m'expliquer succinctement les différences générales des Eglises ?
Pourquoi se sont elles divisées ? Est ce un problème d'interprétation, de politique ou de géographie ?
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
TOBIE

TOBIE


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 01 Aoû 2013, 22:22

Sered a écrit:
quelqu'un pourrait m'expliquer succinctement les différences générales des Eglises ?
Pourquoi se sont elles divisées ? Est ce un problème d'interprétation, de politique ou de géographie ?
Merci d'avance.

bonsoir Sered

il n'y a en fait qu'une seule Eglise
Revenir en haut Aller en bas
hamagil

hamagil


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyVen 02 Aoû 2013, 18:18

rosedumatin a écrit:
hamagil a écrit:
marie-chantal a écrit:

Tout à fait d'accord avec toi. Inutile de faire l'apologie de ma religion par les paroles, car je pourrai en faire l'apologie par mes actes et mon comportement.

tu ne peut pas faire connaitre ta foi seulement par tes actes..
car personne ne sauras ce qui te pousse a faire de tels actes..
vous confondez faire l'apologie et partager la bonne nouvelle de jeusus qui nous dit de propager la bonne nouvelle..

les apotres prechaient et ne faisaient pas que des actes.jesus pareil , il prechait aussi a des "gentils" en plus , pourquoi nous si nous le faisont , nous ferons de l'apologie ?
et  heureusement sinon on aurais jamais su que c'etais la foi en jesus qui les guidais et nous sauvais en l'acceptant..
voila le probleme des chretiens qui ce cachent derriere des termes comme "apologie" , "dictature" pour ne pas parler de leur foi.
en parler ne veut pas dire l'imposer , libre a tes interpretes de t'ecouter , ou de vouloir aller plus loin.ou partir...

heureusement que sa saintete françois combat ce genre de discours , sinon l'eglise mourras encore plus...
car ce que tu dis c'est ce que denonce françois , l'eglise doit aller vers les autres et cesser d'attendre que les autres viennent vers nous et nous interroge...
si tu attends c'est de la non-assistance a spiritualite en danger...

Tu as raison, on doit aller vers les autres ...... !!! il ne faut pas avoir honte de notre foi , sinon c'est le Christ lui-même qui rougiras de nous.

Notre comportement doit laisser voir que le Christ vit en nous ! personnellement je porte au cou une croix et donc tout le monde peut le savoir que je suis chrétienne , porter la croix est déjà en soi un geste "évangélisateur" ... Il y a plusieurs façons d'évangéliser et si on m'interroge sur Jésus, personnellement je répondrai sans vouloir certes imposer ........ j'aime beaucoup ton expression " non-assistance a spiritualité" en danger.

Pour ma part, je suis aussi adoratrice fixe dans ma paroisse , c'est aussi une façon d'évangéliser... il y a les cellules paroissiales d'évangélisation etc ......

Les processions sont encore un moyen d'évangéliser, oui il est temps que les chrétiens se bougent !!! je suis d'accord ......

quelle Eglise aujourd'hui ? 173236763 

pour repondre a elis29.
oui il faut l'eglise.
mais pour ramener les brebis a/vers/dans l'eglise il faut d'abords aller vers eux pour leur donner envie.
ensuite aux brebis d'accepter ou non les sacrements..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyVen 02 Aoû 2013, 18:22

hamagil a écrit:
rosedumatin a écrit:
hamagil a écrit:


tu ne peut pas faire connaitre ta foi seulement par tes actes..
car personne ne sauras ce qui te pousse a faire de tels actes..
vous confondez faire l'apologie et partager la bonne nouvelle de jeusus qui nous dit de propager la bonne nouvelle..

les apotres prechaient et ne faisaient pas que des actes.jesus pareil , il prechait aussi a des "gentils" en plus , pourquoi nous si nous le faisont , nous ferons de l'apologie ?
et  heureusement sinon on aurais jamais su que c'etais la foi en jesus qui les guidais et nous sauvais en l'acceptant..
voila le probleme des chretiens qui ce cachent derriere des termes comme "apologie" , "dictature" pour ne pas parler de leur foi.
en parler ne veut pas dire l'imposer , libre a tes interpretes de t'ecouter , ou de vouloir aller plus loin.ou partir...

heureusement que sa saintete françois combat ce genre de discours , sinon l'eglise mourras encore plus...
car ce que tu dis c'est ce que denonce françois , l'eglise doit aller vers les autres et cesser d'attendre que les autres viennent vers nous et nous interroge...
si tu attends c'est de la non-assistance a spiritualite en danger...

Tu as raison, on doit aller vers les autres ...... !!! il ne faut pas avoir honte de notre foi , sinon c'est le Christ lui-même qui rougiras de nous.

Notre comportement doit laisser voir que le Christ vit en nous ! personnellement je porte au cou une croix et donc tout le monde peut le savoir que je suis chrétienne , porter la croix est déjà en soi un geste "évangélisateur" ... Il y a plusieurs façons d'évangéliser et si on m'interroge sur Jésus, personnellement je répondrai sans vouloir certes imposer ........ j'aime beaucoup ton expression " non-assistance a spiritualité" en danger.

Pour ma part, je suis aussi adoratrice fixe dans ma paroisse , c'est aussi une façon d'évangéliser... il y a les cellules paroissiales d'évangélisation etc ......

Les processions sont encore un moyen d'évangéliser, oui il est temps que les chrétiens se bougent !!! je suis d'accord ......

quelle Eglise aujourd'hui ? 173236763 

pour repondre a elis29.
oui il faut l'eglise.
mais pour ramener les brebis  a/vers/dans l'eglise il faut d'abords aller vers eux pour leur donner envie.
ensuite aux brebis d'accepter ou non les sacrements..

Je suis d'accord avec toi mais comment faire pour aller vers eux ?
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyVen 02 Aoû 2013, 18:48

hamagil a écrit:
marie-chantal a écrit:
rosedumatin a écrit:

Evangéliser commence d'abord par notre comportement ! notre comportement qui doit alors susciter une question dans l'esprit de  l'autre, sur ce point la sœur a raison on ne peut imposer sa foi !
Tout à fait d'accord avec toi. Inutile de faire l'apologie de ma religion par les paroles, car je pourrai en faire l'apologie par mes actes et mon comportement.

tu ne peut pas faire connaitre ta foi seulement par tes actes..
car personne ne sauras ce qui te pousse a faire de tels actes..
vous confondez faire l'apologie et partager la bonne nouvelle de jeusus qui nous dit de propager la bonne nouvelle..

les apotres prechaient et ne faisaient pas que des actes.jesus pareil , il prechait aussi a des "gentils" en plus , pourquoi nous si nous le faisont , nous ferons de l'apologie ?
et  heureusement sinon on aurais jamais su que c'etais la foi en jesus qui les guidais et nous sauvais en l'acceptant..
voila le probleme des chretiens qui ce cachent derriere des termes comme "apologie" , "dictature" pour ne pas parler de leur foi.
en parler ne veut pas dire l'imposer , libre a tes interpretes de t'ecouter , ou de vouloir aller plus loin.ou partir...

heureusement que sa saintete françois combat ce genre de discours , sinon l'eglise mourras encore plus...
car ce que tu dis c'est ce que denonce françois , l'eglise doit aller vers les autres et cesser d'attendre que les autres viennent vers nous et nous interroge...
si tu attends c'est de la non-assistance a spiritualite en danger...
Imagines cher ami que ton conjoint soit d'une autre religion (musulman par ex.) et que chacun de vous fait du prosélytisme envers l'autre. Penses-tu que c'est vivable comme situation ? Ajoute à cela des contacts fréquents avec ta belle-famille.
Eh bien c'est ma situation !
Pour bien vivre, nous devions se prémunir d'une grande tolérance dans le respect total, sans essayer d'agresser l'autre par tout genre de prosélytisme.

Je rebondis un peu sur la remarque de Rose : oui, je porte une petite croix en pendentif, mais elle est toujours invisible aux autres. En été où tous les vêtements sont décolletés, je l'enlève tout simplement, car ma croyance et ma foi ne concernent que moi et personne d'autre. Je répands ainsi la bonne nouvelle par mes actes et mon comportement avec les autres. à chacun son combat !
Est-ce plus clair ?
Revenir en haut Aller en bas
hamagil

hamagil


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyVen 02 Aoû 2013, 19:57

marie chantal.
je trouve cela extremement complique de vivre avec un pratiquant d'une autre religion.
imagine les problemes pour l'education des enfants , les fetes religieuses , le mariage ,etc..
ma famille est principalement musulmane...ma femme est d'origine musulmane et dieu mercis dieu lui a ouvert le coeur suite a un grave accident.mes enfants son baptises quand ma femme a accepter le christ.avant j'etais triste qu'ils ne le soient pas , meme pas de bapteme musulman ( si pas l'un pas l'autre )

moi je te parle de reveler la bonne parole dehors..a des gens.en famille c'est un autre probleme , surtout si les membres de ta famile pratiquent une autre religion..
c'est clair que mieux vaut eviter les conflits..pour moi cela est quasi impossible qu'un catholique pratiquant et un musulman pratiquant vivent ensemble et ce maries..a moins de vivre ensembles sans liens ( enfants,mariage,ets...)..

ce que tu dit le pape françois est entrain de le denoncer et je trouve cela bien..
il ne faut pas employer de mots comme proselytisme,propagande,dictature quand il sagit de sauver les hommes et de propager la bonne nouvelle.
je pense perso que c'est ce trouver des excuses pour ne pas aller precher , meme si on est pas tous la pour precher.
a ce moment autant dire "je prefere me consacrer a jesus autrement qu'en prechant"
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyLun 12 Aoû 2013, 09:54

hamagil a écrit:
....................
il ne faut pas employer de mots comme proselytisme,propagande,dictature quand il sagit de sauver les hommes et de propager la bonne nouvelle.
je pense perso que c'est ce trouver des excuses pour ne pas aller precher , meme si on est pas tous la pour precher.
a ce moment autant dire "je prefere me consacrer a jesus autrement qu'en prechant"
On peut prêcher sans faire de prosélytisme ! On peut annoncer l'évangile sans insulter la croyance adverse ! Et c'est ce que nous essayons de faire sur DIALOGUE ...
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMar 13 Aoû 2013, 22:18

hamagil a écrit:
marie chantal.
je trouve cela extremement complique de vivre avec un pratiquant d'une autre religion.
imagine les problemes pour l'education des enfants , les fetes religieuses , le mariage ,etc..
ma famille est principalement musulmane...ma femme est d'origine musulmane et dieu mercis dieu lui a ouvert le coeur suite a un grave accident.mes enfants son baptises quand ma femme a accepter le christ.avant j'etais triste qu'ils ne le soient pas , meme pas de bapteme musulman ( si pas l'un pas l'autre )
Avec beaucoup de tolérance, tout est possible.

hamagil a écrit:

moi je te parle de reveler la bonne parole dehors..a des gens.en famille c'est un autre probleme , surtout si les membres de ta famile pratiquent une autre religion..
là je suis d'accord.

hamagil a écrit:

il ne faut pas employer de mots comme proselytisme, propagande,dictature quand il s'agit de sauver les hommes et de propager la bonne nouvelle.
Perso, je vis ma foi de l'intérieur sans désir de la propager.
Revenir en haut Aller en bas
Petero

Petero


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMar 13 Aoû 2013, 23:51

mario-franc_lazur a écrit:
hamagil a écrit:
....................
il ne faut pas employer de mots comme proselytisme,propagande,dictature quand il sagit de sauver les hommes et de propager la bonne nouvelle.
je pense perso que c'est ce trouver des excuses pour ne pas aller precher , meme si on est pas tous la pour precher.
a ce moment autant dire "je prefere me consacrer a jesus autrement qu'en prechant"
On peut prêcher sans faire de prosélytisme ! On peut annoncer l'évangile sans insulter la croyance adverse ! Et c'est ce que nous essayons de faire sur DIALOGUE ...
Est-ce que Jésus a envoyé prêcher ses disciples ? NON, il les a envoyé "témoigner" :


1 8 Mais vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre." (Actes)


Jésus demande à ses Apôtres d'être ses témoins comme Lui-même a été témoin du Père, ayant été envoyé par le Père pour témoigner de la Vérité, pour rendre témoignage à la Vérité. "Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie".

Et de quoi les Apôtres vont-il être les témoins ? De l'oeuvre que Jésus accomplit en eux ; oeuvre de libération du péché et du mal. Jésus est venu pour nous libérer du péché et du mal qui nous empêche d'aimer véritablement, comme Jésus nous a aimé.

Voilà, à mon sens, ce dont nous devons être témoins : "de l'amour véritable, du véritable amour que l'Esprit de Dieu répand en nos coeurs" ; cet amour qui nous libère intérieurement ; cet amour qui nous rend fort face au mal ; de cet amour avec lequel Jésus a vaincu le péché et le mal.

Parler de l'Amour de Dieu, prêcher l'amour de Dieu c'est bien beau ; c'est encore mieux quand on témoigne de cet Amour de Dieu, que Dieu, Jésus, nous demande de faire connaître et aimer.

Et comment peut-on faire connaître cet Amour qui vient de Dieu, sinon en le donnant à boire à tous ceux que nous croiseront sur le chemin de notre vie ?

L'Amour que l'Esprit Saint répand en nos coeur chaque dimanche quand nous allons le boire à la source de l'Eucharistie, il n'est pas fait pour être gardé en nous, pour nous ; il est fait pour être distribué, donné. C'est avec un coeur rempli de cet Amour que nous devons repartir dans le monde, là où nous rencontrerons nos frères et soeurs assoiffés d'amour. Cet Amour, il doit circuler entre nous comme le sang circule entre les différent membres du corps. C'est en vivant entre nous de cet Amour ou Charité qui vient de Dieu, et en en vivant avec nos frères qui n'ont pas encore eu le bonheur de le rencontrer, d'y goûter, que nous sommes témoins de Jésus qui est ce Dieu tout Amour venu se donner à nous pour être notre Vie.

Moi j'aime rappelé aux parents que je prépare au baptême de leur enfant, que le cierge de baptême allumé au Cierge Pascal que je remets au papa qui est le chef de la famille, il symbolise cette Vive Flamme d'Amour que Jésus est venu allumer sur la terre, dans le coeur de l'homme, pour que l'homme vive de cette vive flamme d'amour ; flamme d'amour qu'il leur faudra entretenir en donnant à leur enfant tout l'Amour que Jésus voudra bien lui donner en passant par leurs coeurs.

N'est-ce pas ce que Jésus demande au jeune homme riche de commencer par faire pour avoir la Vie éternelle ? Pour lui dire ensuite, parce qu'il lui dit qu'il fait cela depuis qu'il est jeune : "si tu veux être parfait", c'est à dire "si tu veux aimer parfaitement", si tu le veux, vient et suis-moi et tu auras un trésors dans le Ciel. C'est l'amour que Jésus fera passer dans son coeur, qui deviendra alors son trésors ; trésors qu'il aura plaisir à dépenser, à distribuer autour de lui.

Voilà ce dont nous devons être les témoins, l'Amour que l'Esprit Saint répand en nos coeurs et qui prend sa source en Dieu ; Amour qui doit faire notre bonheur, notre joie.

Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur



quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyMer 14 Aoû 2013, 21:33

marie-chantal a écrit:
hamagil a écrit:
marie chantal.
je trouve cela extremement complique de vivre avec un pratiquant d'une autre religion.
imagine les problemes pour l'education des enfants , les fetes religieuses , le mariage ,etc..
ma famille est principalement musulmane...ma femme est d'origine musulmane et dieu mercis dieu lui a ouvert le coeur suite a un grave accident.mes enfants son baptises quand ma femme a accepter le christ.avant j'etais triste qu'ils ne le soient pas , meme pas de bapteme musulman ( si pas l'un pas l'autre )
Avec beaucoup de tolérance, tout est possible.

hamagil a écrit:

moi je te parle de reveler la bonne parole dehors..a des gens.en famille c'est un autre probleme , surtout si les membres de ta famile pratiquent une autre religion..
là je suis d'accord.

hamagil a écrit:

il ne faut pas employer de mots comme proselytisme, propagande,dictature quand il s'agit de sauver les hommes et de propager la bonne nouvelle.
Perso, je vis ma foi de l'intérieur sans désir de la propager par les paroles mais uniquement par les actes.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? EmptyJeu 15 Aoû 2013, 19:08

marie-chantal a écrit:

Perso, je vis ma foi de l'intérieur sans désir de la propager par les paroles mais uniquement par les actes.

Le fait de présenter sa foi, et c'est le but de ce forum, cela, ce sont déjà des paroles, ma chère MARIE-CHANTAL !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




quelle Eglise aujourd'hui ? Empty
MessageSujet: Re: quelle Eglise aujourd'hui ?   quelle Eglise aujourd'hui ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
quelle Eglise aujourd'hui ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE CHRETIENNE et THEOLOGIE CHRETIENNE-
Sauter vers: