Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de ...
Voir le deal
anipassion.com

 

 Le suicide

Aller en bas 
+12
La petite voix
Curiousmuslim
Salomon
misao1304
SKIPEER
Laatre29
samseat69
mario-franc_lazur
rosedumatin
othy
Sered
TOBIE
16 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
TOBIE

TOBIE



Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 1 Aoû - 21:56

Rappel du premier message :

1 août 2013

bonsoir mes amis

il y a deux semaines j'ai appris le suicide de mon voisin
je voyais cet homme tous les jours depuis 15 ans;je n'avais pas spécialement d’affinités avec lui mais son suicide m'a bizarrement bouleversé
et je voulais vous en parler
son epouse a signalé sa disparition le matin ou il devait partir travailler comme a son habitude
il n'a pas pris son petit dejeuner :ni ses clefs de voiture ;et il n'a pas pris les collegues de travail qu'il prend tous les jours depuis des années sur la place du village
la gendarmerie a tout de suite lancée des recherches pour disparition inquietante
pendant 2 jours un helicoptere a survolé le village en vain
ce qui m'a le plus choqué c'est l'avis de recherche du journal du coin qui ne donnait que son prenom et une photo noir et blanc toute pourris et qui disais qu'un pere de famille sans histoire avait disparu
il y a un an il a vendu sa maison pour faire construire une nouvelle  maison dans un autre village oû vis mon petit filleul
je voyais la maison se construire ;tout allais bien

il a été retrouvé par un agriculteur 4 jours plus tard un matin plein du soleil de juillet; une balle dans la tête
il y a quelques années j'ai eu un different avec lui a cause de son fils qui faisait de la mini moto sous mes fenetres
mais c'etait un homme bien et courageux

il avait exactement mon age et je suis tres triste et je ne comprend pas pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
La petite voix





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyMar 5 Sep - 22:24

Le suicide n'est pas un meurtre dirrigé contre sois même, ce n'est pas non plus un choix, je crois même que quand les gens ont l'impression de ne plus avoir le choix et ne peuvent pas se sortir de leur mal être.

En mai dernier, j'ai eu le privilège de faire une formation pour le personnel en psychiatrie. C'était un de mes vœux pour le travail, étant dans service psy.

Nous avons abordé le sujet du suicide. Celà m'a vraiment conforté dans mon idée que mon amie était en détresse et n'a pas choisit de mourrir.
Il nous disait que statistiquement parlant les suicides réussit sont peu nombreux, et que sur toute sa carrière il n'avait connu que quelques cas de suicide où la personne voulait vraiment en finir.
Les tentatives de suicides sont des appels au secours, des cris de détresse, un besoin de sortir de la douleur. C'est un acte désespéré fait quand une personne est un état émotionnel et psychologique fragile.

Je crois que gens qui font des tentatives de suicides ne veulent plus être une charge pour les autres, parce qu'ils se sentent incapable et ont perdu la raison de vivre. Je ne crois pas qu'ils veuillent arrêter de vivre, mais juste arrêter de souffrir.

Il faut savoir que l'on en vient pas à penser au suicide du jour au lendemain. C'est au terme d'état de dépression sévère que cela arrive.

La dépression peut être déclanché par des événements traumatisants, comme du harcèlement, une agression, la perte d'un emploi, un divorce, un deuil, une faillite etc etc
Ces événements amènent les gens à perdre du lien social et s'isoler.
Les personnes se sentant incomprise par l'entourage se renferme, et devienne solitaire.
La solitude leur fait perdre tout espoir.

Etc etc
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur




Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 17:46

Comme tu l'as fais toi-même la petite voix (voie ?), je remets moi aussi ici mon témoignage :

OlivierV a écrit:

Le suicide, je le connais assez bien je crois. Parce que j'ai quelques amis qui sont passés à l'acte d'une part, et d'autre part, parce que moi aussi j'ai frôlé à plusieurs reprises le passage à l'acte, quand ce n'est pas l'acte qui a simplement échoué.

Alors, je vais te dire ce que je retiens de mon expérience.

Je vais la limiter à deux cas de figure.

Le premier relève sans aucun doute du péché. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est possible de se suicider non pas par désespoir, mais par "vengeance" en quelque sorte. Je me suis trouvé dans une situation de trahison que tu ne peux même pas imaginer. Peu importe ici en quoi consistait cette trahison, c'est le résultat qu'elle a produit qui est important. Et j'identifie très bien que ma volonté de me suicider avait pour but premier de faire porter la responsabilité de ma mort à ceux qui m'avaient trahi. Là, je reconnais qu'il y avait une grosse part non pas d'égoïsme, mais d'orgueil. Ce suicide aurait été l'opposé même du pardon.

Le second cas est difficilement explicable en mots, mais je vais tenter de le faire.

J'étais en dépression profonde. J'ignore si il y avait quelque chose d'objectif à cette dépression ou si c'était purement pathologique. Toujours est-il qu'aux yeux des autres, je n'avais certainement aucune raison de vouloir me suicider.

Certes, pendant un temps, la pensée du mal que tu causerait non seulement à tes proches , mais à tous ceux qui s'y retrouveraient confrontés, peut servir de garde fou.

Mais il peut t'arriver que tu te trouves dans un état où plus rien ne te retient. Un état dans lequel en fait tu es déjà mort. Plus rien n'existe, plus personne n'existe, quelque chose t'aveugle face à la réalité. Et ce n'est pas du tout de l’égoïsme. C'est même à la limite une situation où tu éprouves comme une sorte de paix. Ce qui fait que dans bien des cas on entend dire : "Mais comment est-ce possible ? Il allait tellement mieux ces derniers temps et pourtant il l'a fait..."
Voilà ce que peut ressentir quelqu'un, et je t'assure que c'est ressenti avec un très fort sentiment de réalité.

Qu'est-ce qui m'a sauvé ?

Dans le premier des deux cas, aussi choquant que cela puisse paraître, ce furent deux vaches. Deux magnifiques vaches dont j'avais la responsabilité. Alors que j'avais perdu tout espoir en la nature humaine, il me restait ces deux animaux que je ne pouvais abandonner. C'est sans doute choquant pour toi que ce ne soit pas la pensée vers des proches qui m'ont détourné de cet acte, mais c'est ainsi. la vie choisit le chemin qu'elle veut pour passer. Dieu choisit le chemin qu'il veut pour nous sauver.

Dans le second cas, cela a été une prise de conscience d'une micro seconde que oui, j'étais aimé. Et cela a été une guérison immédiate.

Mais j'estime que j'ai véritablement été gâté et ces expériences m'interdisent à tout jamais de qualifier le suicide d'acte égoïste.

Ceci dit, comme tu le dis, beaucoup de tentatives de suicide sont des appels désespérés en vue de secours.
On ne saura jamais, hormis méthodes flagrantes, le nombre de tentatives qui étaient des appels au secours et qui ont débouché sur un décès finalement non souhaité.

Il peut même y avoir des cas où l'on se donne la mort, selon un regard extérieur, alors qu'en fait, on ne cherche pas à mourir, mais simplement à s'endormir "définitivement". Il y a là une nuance qui me semble importante.

Et aussi, il faut savoir que ces états de dépression sévères peuvent avoir une origine avant tout pathologique.

Dans ce cas, c'est la dépression qui noircit toute perception de la réalité, et non pas une réalité sombre qui générerait la dépression...
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 19:21

Le suicide est il doute ou certitude ?

Je suis seul, la solitude est mauvaise, c'est certain, donc le suicide logique ?

Je pense qu'il y a une relativité de la définition du bonheur qui se définit en sociéte par la societé.

On peut donc se demander si le suicide n'est pas plutôt un meurtre collectif.
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur




Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 19:29

Tonton a écrit:
Le suicide est il doute ou certitude ?

Je suis seul, la solitude est mauvaise, c'est certain, donc le suicide logique ?

Je pense qu'il y a une relativité de la définition du bonheur qui se définit en sociéte par la societé.

On peut donc se demander si le suicide n'est pas plutôt un meurtre collectif.

Je ne crois pas que le suicide ait quoi que ce soit à voir avec le bonheur... C'est beaucoup plus fondamental, je crois.
Pour moi, c'est en quelque sorte l'incapacité à se sentir digne de quoi que ce soit. Soit que nous vivons dans un environnement où la dignité de la personne n'est plus de mise, soit que nous ne sachions même plus en quoi nous sommes dignes...
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 19:42

OlivierV a écrit:
Comme tu l'as fais toi-même la petite voix (voie ?), je remets moi aussi ici mon témoignage :

OlivierV a écrit:

Le suicide, je le connais assez bien je crois. Parce que j'ai quelques amis qui sont passés à l'acte d'une part, et d'autre part, parce que moi aussi j'ai frôlé à plusieurs reprises le passage à l'acte, quand ce n'est pas l'acte qui a simplement échoué.

Alors, je vais te dire ce que je retiens de mon expérience.

Je vais la limiter à deux cas de figure.

Le premier relève sans aucun doute du péché. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est possible de se suicider non pas par désespoir, mais par "vengeance" en quelque sorte. Je me suis trouvé dans une situation de trahison que tu ne peux même pas imaginer. Peu importe ici en quoi consistait cette trahison, c'est le résultat qu'elle a produit qui est important. Et j'identifie très bien que ma volonté de me suicider avait pour but premier de faire porter la responsabilité de ma mort à ceux qui m'avaient trahi. Là, je reconnais qu'il y avait une grosse part non pas d'égoïsme, mais d'orgueil. Ce suicide aurait été l'opposé même du pardon.

Le second cas est difficilement explicable en mots, mais je vais tenter de le faire.

J'étais en dépression profonde. J'ignore si il y avait quelque chose d'objectif à cette dépression ou si c'était purement pathologique. Toujours est-il qu'aux yeux des autres, je n'avais certainement aucune raison de vouloir me suicider.

Certes, pendant un temps, la pensée du mal que tu causerait non seulement à tes proches , mais à tous ceux qui s'y retrouveraient confrontés, peut servir de garde fou.

Mais il peut t'arriver que tu te trouves dans un état où plus rien ne te retient. Un état dans lequel en fait tu es déjà mort. Plus rien n'existe, plus personne n'existe, quelque chose t'aveugle face à la réalité. Et ce n'est pas du tout de l’égoïsme. C'est même à la limite une situation où tu éprouves comme une sorte de paix. Ce qui fait que dans bien des cas on entend dire : "Mais comment est-ce possible ? Il allait tellement mieux ces derniers temps et pourtant il l'a fait..."
Voilà ce que peut ressentir quelqu'un, et je t'assure que c'est ressenti avec un très fort sentiment de réalité.

Qu'est-ce qui m'a sauvé ?

Dans le premier des deux cas, aussi choquant que cela puisse paraître, ce furent deux vaches. Deux magnifiques vaches dont j'avais la responsabilité. Alors que j'avais perdu tout espoir en la nature humaine, il me restait ces deux animaux que je ne pouvais abandonner. C'est sans doute choquant pour toi que ce ne soit pas la pensée vers des proches qui m'ont détourné de cet acte, mais c'est ainsi. la vie choisit le chemin qu'elle veut pour passer. Dieu choisit le chemin qu'il veut pour nous sauver.

Dans le second cas, cela a été une prise de conscience d'une micro seconde que oui, j'étais aimé. Et cela a été une guérison immédiate.

Mais j'estime que j'ai véritablement été gâté et ces expériences m'interdisent à tout jamais de qualifier le suicide d'acte égoïste.

Ceci dit, comme tu le dis, beaucoup de tentatives de suicide sont des appels désespérés en vue de secours.
On ne saura jamais, hormis méthodes flagrantes, le nombre de tentatives qui étaient des appels au secours et qui ont débouché sur un décès finalement non souhaité.

Il peut même y avoir des cas où l'on se donne la mort, selon un regard extérieur, alors qu'en fait, on ne cherche pas à mourir, mais simplement à s'endormir "définitivement". Il y a là une nuance qui me semble importante.

Et aussi, il faut savoir que ces états de dépression sévères peuvent avoir une origine avant tout pathologique.

Dans ce cas, c'est la dépression qui noircit toute perception de la réalité, et non pas une réalité sombre qui générerait la dépression...

Le suicide - Page 2 2129354088 Olivier

Il est vrai que la dépression fausse la perception.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 19:44

Tonton a écrit:
Le suicide est il doute ou certitude ?

Je suis seul, la solitude est mauvaise, c'est certain, donc le suicide logique ?

Je pense qu'il y a une relativité de la définition du bonheur qui se définit en sociéte par la societé.

On peut donc se demander si le suicide n'est pas plutôt un meurtre collectif.

N'importe quoi Tonton. Si tu savais les raisons qui ont poussé mon amie au suicide, tu ne dirais sûrement pas ce genre de connerie. Elle était détruite.


OlivierV a écrit:
Je ne crois pas que le suicide ait quoi que ce soit à voir avec le bonheur... C'est beaucoup plus fondamental, je crois.
Pour moi, c'est en quelque sorte l'incapacité à se sentir digne de quoi que ce soit. Soit que nous vivons dans un environnement où la dignité de la personne n'est plus de mise, soit que nous ne sachions même plus en quoi nous sommes dignes...

Tout à fait.
Je trouve choquant de pointer du doigt les gens qui en arrive au suicide. Ils sont en souffrance. Où est passé ta compassion Tonton?
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 20:00

La petite voix a écrit:
Tonton a écrit:
Le suicide est il doute ou certitude ?

Je suis seul, la solitude est mauvaise, c'est certain, donc le suicide logique ?

Je pense qu'il y a une relativité de la définition du bonheur qui se définit en sociéte par la societé.

On peut donc se demander si le suicide n'est pas plutôt un meurtre collectif.

N'importe quoi Tonton. Si tu savais les raisons qui ont poussé mon amie au suicide, tu ne dirais sûrement pas ce genre de connerie. Elle était détruite.

Par qui ?

Tu ne comprends pas ce que je dis. La societe definit le bonheur aussi le suicide peut venir du sentilent de ne pas en faire partie, de ne pas y avoir sa place, de se sentir bien trop different pour y être compris et admis.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 20:04

OlivierV a écrit:
Tonton a écrit:
Le suicide est il doute ou certitude ?

Je suis seul, la solitude est mauvaise, c'est certain, donc le suicide logique ?

Je pense qu'il y a une relativité de la définition du bonheur qui se définit en sociéte par la societé.

On peut donc se demander si le suicide n'est pas plutôt un meurtre collectif.

Je ne crois pas que le suicide ait quoi que ce soit à voir avec le bonheur... C'est beaucoup plus fondamental, je crois.
Pour moi, c'est en quelque sorte l'incapacité à se sentir digne de quoi que ce soit. Soit que nous vivons dans un environnement où la dignité de la personne n'est plus de mise, soit que nous ne sachions même plus en quoi nous sommes dignes...

Digne, au regard de quoi et de qui ?

Je suis chomeur, suis je digne ? Qu'entendons nous autour de nous et quelle influence ?

Personne ne m'aime donc, je ne suis pas digne d'être aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur




Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 20:07

Tonton a écrit:
OlivierV a écrit:


Je ne crois pas que le suicide ait quoi que ce soit à voir avec le bonheur... C'est beaucoup plus fondamental, je crois.
Pour moi, c'est en quelque sorte l'incapacité à se sentir digne de quoi que ce soit. Soit que nous vivons dans un environnement où la dignité de la personne n'est plus de mise, soit que nous ne sachions même plus en quoi nous sommes dignes...

Digne, au regard de quoi et de qui ?

Je suis chomeur, suis je digne ? Qu'entendons nous autour de nous et quelle influence ?

Personne ne m'aime donc, je ne suis pas digne d'être aimé ?

Je ne peux pas te donner une définition de la dignité. C'est une perception personnelle, qui peut de fait sembler objectivement erronée, mais qui peut s'imposer...
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 20:48

Tonton a écrit:
La petite voix a écrit:


N'importe quoi Tonton. Si tu savais les raisons qui ont poussé mon amie au suicide, tu ne dirais sûrement pas ce genre de connerie. Elle était détruite.

Par qui ?

Tu ne comprends pas ce que je dis. La societe definit le bonheur aussi le suicide peut venir du sentilent de ne pas en faire partie, de ne pas y avoir sa place, de se sentir bien trop different pour y être compris et admis.


Ce n'est pas ça. Les gens qui pensent au suicide ne se disent pas "je n'ai pas trouvé le bonheur sur terre alors autant mourir", c'est plus profond que ça comme l'a dit Olivier, c'est une blessure qui ne se referme pas.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84



Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyJeu 7 Sep - 21:48

Merci chers La petite voix et Olivier pour vos témoignages très touchants et intéressants.

À mon avis ce sujet aurait plus sa place dans la section "questions philosophiques et étiques".
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyDim 10 Sep - 11:28

OlivierV a écrit:
Tonton a écrit:
Le suicide est il doute ou certitude ?

Je suis seul, la solitude est mauvaise, c'est certain, donc le suicide logique ?

Je pense qu'il y a une relativité de la définition du bonheur qui se définit en sociéte par la societé.

On peut donc se demander si le suicide n'est pas plutôt un meurtre collectif.

Je ne crois pas que le suicide ait quoi que ce soit à voir avec le bonheur... C'est beaucoup plus fondamental, je crois.
Pour moi, c'est en quelque sorte l'incapacité à se sentir digne de quoi que ce soit. Soit que nous vivons dans un environnement où la dignité de la personne n'est plus de mise, soit que nous ne sachions même plus en quoi nous sommes dignes...
*
le suicide est du a la douleur .
quand la douleur devient insupportable , reste plus que le suicide pour l'arrêter .
ma nièce m'a téléphoné vers les 23h , elle était calme et sereine , elle m'a souhaité une bonne nuit , et me parlait calmement .
elle a raccroché le téléphone , et c'est défenestré .
la perte de son jeune frère lui était insupportable , elle souffrait trop .
Revenir en haut Aller en bas
OlivierV
Moderateur
Moderateur




Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyDim 10 Sep - 17:40

gerard2007 a écrit:
OlivierV a écrit:


Je ne crois pas que le suicide ait quoi que ce soit à voir avec le bonheur... C'est beaucoup plus fondamental, je crois.
Pour moi, c'est en quelque sorte l'incapacité à se sentir digne de quoi que ce soit. Soit que nous vivons dans un environnement où la dignité de la personne n'est plus de mise, soit que nous ne sachions même plus en quoi nous sommes dignes...
*
le suicide est du a la douleur .
quand la douleur devient insupportable , reste plus que le suicide pour l'arrêter .
ma nièce m'a téléphoné vers les 23h , elle était calme et sereine , elle m'a souhaité une bonne nuit , et me parlait calmement .
elle a raccroché le téléphone , et c'est défenestré .
la perte de son jeune frère lui était insupportable , elle souffrait trop .
 

Je compatis !
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptySam 16 Sep - 10:16

gerard2007 a écrit:

*
le suicide est du a la douleur .
quand la douleur devient insupportable , reste plus que le suicide pour l'arrêter .
ma nièce m'a téléphoné vers les 23h , elle était calme et sereine , elle m'a souhaité une bonne nuit , et me parlait calmement .
elle a raccroché le téléphone , et c'est défenestré .
la perte de son jeune frère lui était insupportable , elle souffrait trop .
 

Oh non... Je suis sincèrement navrée. Les mots sont insuffisants. Qu'elle repose en paix.
Revenir en haut Aller en bas
La petite voix





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptySam 16 Sep - 11:58

Il y a quelques jours c'était un anniversaire funeste pour moi, celui du suicide de mon amie. Je voulais voir si je pouvais trouver des choses sur le sujet pour aider les gens touchés par ce drame. En "Googlant" sur internet "le suicide selon la bible" je suis tombée sur pleins d'articles (chrétiens) disant que "le suicide est un péché, et que les suicidés vont en enfer". J'étais vraiment choqué de voir autant de réponses toutes prêtes dénué de toute réflexion et compassion, en résumant cet "acte" à une équation fatale.
Ok...

Trop c'est trop.... je me suis dit qu'il y a un vrai problème dans les milieux évangéliques Pentecôtiste. On formate les chrétiens pour qu'ils "pensent chrétien" et les amène à juger ceux qui pensent autrement. En tant que chrétienne je suis attristée de constater que les chrétiens sont plus prompt à juger leur prochain, que de les écouter, les encourager, les consoler, les relever.
C'est quoi être chrétien, connaître la parole pour juger, se vanter de connaître la vérité?

Franchement je suis un peu dépitée par mon constat. Il y a tellement de faux raisonnements qui parasitent les pensées en empêchent les chrétiens d'avoir compassion pour ceux qui souffrent et ceux qui se perdent. C'est écrit que notre lumière doit éclairer les autres, mais on dirait que l'intelligence de certain est obscurcit.

Heureusement j'ai trouvé un article qui m'a conforté:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyLun 25 Sep - 0:12

La petite voix a écrit:
Tonton a écrit:


Par qui ?

Tu ne comprends pas ce que je dis. La societe definit le bonheur aussi le suicide peut venir du sentilent de ne pas en faire partie, de ne pas y avoir sa place, de se sentir bien trop different pour y être compris et admis.


Ce n'est pas ça. Les gens qui pensent au suicide ne se disent pas "je n'ai pas trouvé le bonheur sur terre alors autant mourir", c'est plus profond que ça comme l'a dit Olivier, c'est une blessure qui ne se referme pas.

je le sais, mais une blessure ne vient pas sans traumatisme préalable et je trouve que nous vivons dans une société qui entretient les névroses en tout genre.

Ce n'est pas normal qu'une personne se retrouve seul face à ses détresses. Ce n'est pas elle que je ne comprend pas, c'est le manque de secours.

Ainsi justement, pour les croyants, le suicide n'est pas concevable pas seulement en raison de la sacralité de la vie mais aussi parce qu'alors est mis en doute la foi de celui qui se suicide, c'est à dire qu'il n'a pas trouvé secours en Dieu.

C'est pas humain de penser de cette façon car au contraire ça isole encore plus l'individu dans sa souffrance.

Et c'est une réalité sociétale, le fameux : " reprends toi, bouge toi, ne reste pas comme ça ". Ca isole encore plus l'individu dans sa souffrance car il ne se sent pas entendu et encore plus dévalorisé.

C'est un peu comme ci : " tu as mal à la tête ? fais en sorte de ne plus avoir mal ". Bizarrement, dans ce cas, on donne de l'aspirine et on aide la personne à trouver le calme.

Mais, si une personne meurt de l'intérieur, la société n'en tient pas réellement compte. Mon avis est donc que c'est parfois la société qui a poussé le désespéré à se suicider.

Du coup, je relativise le sens du bonheur en écoutant un philosophe asperger en parler.

Ainsi, je ne nie pas la blessure, ni le sentiment d'indignité, mais je dis que la cause ne vient pas de la personne blessée mais de quelque chose extérieur qui l'a traumatisé.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 EmptyLun 25 Sep - 0:30

gerard2007 a écrit:
OlivierV a écrit:


Je ne crois pas que le suicide ait quoi que ce soit à voir avec le bonheur... C'est beaucoup plus fondamental, je crois.
Pour moi, c'est en quelque sorte l'incapacité à se sentir digne de quoi que ce soit. Soit que nous vivons dans un environnement où la dignité de la personne n'est plus de mise, soit que nous ne sachions même plus en quoi nous sommes dignes...
*
le suicide est du a la douleur .
quand la douleur devient insupportable , reste plus que le suicide pour l'arrêter .
ma nièce m'a téléphoné vers les 23h , elle était calme et sereine , elle m'a souhaité une bonne nuit , et me parlait calmement .
elle a raccroché le téléphone , et c'est défenestré .
la perte de son jeune frère lui était insupportable , elle souffrait trop .

je compatie pour elle et pour toi aussi, mesurant ce que ce coup de téléphone peut représenter pour toi, tout ce que tu as pu y mettre en y réfléchissant.

Si tu veux en parler, je suis à ton écoute par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le suicide - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le suicide   Le suicide - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le suicide
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Suicide ou crime
» Jésus sacrifice ou suicide
» Zemmour « Le Suicide français ».
» Euthanasie et Suicide assisté.
» Lire la Bible dans le bus, est-ce un suicide-social ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: