Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
1 JEU SWITCH ACHETÉ = 1 JEU OFFERT
Voir le deal
39.99 €
Le Deal du moment :
1 JEU SWITCH ACHETÉ = 1 JEU OFFERT
Voir le deal
39.99 €

 

 Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie

Aller en bas 
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie EmptyJeu 06 Mai 2010, 09:06

Un fœtus avorté tardivement, mais toujours vivant, a été mis dans un conteneur par le personnel hospitalier. Retrouvé trop tard par l’aumônier de l’hôpital, il est décédé

Une épouvantable affaire survenue après un avortement en Calabre trouble l’Italie, et fait resurgir la question au Parlement. La députée responsable des questions relatives à la santé pour le parti centriste UDC, Dorina Bianchi, va présenter un projet de loi pour que soit instituée une commission d’enquête destinée à vérifier les modalités d’application de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Les faits remontent au samedi 24 avril, lorsqu’une femme mariée, enceinte pour la première fois, subit un avortement thérapeutique à l’hôpital Nicolas Giannettasio de Rossano Calabro, dans la province de Cosenza, sa dernière échographie (qui aurait été effectuée à 22 semaines de grossesse), ayant révélé des malformations du fœtus. Une équipe médicale procède à l’interruption de grossesse, puis le fœtus expulsé est enveloppé dans un drap avant d’être déposé à l’intérieur d’un conteneur, dans une pièce proche de la salle d’accouchement.

Le dimanche 25 avril, l’aumônier de l’hôpital, don Antonio Martello, se rend dans cette pièce pour prier, comme il le fait pour chaque fœtus avorté. « Je suis aumônier depuis trente ans. Je n’ai jamais vu ça, j’étais en train de prier, j’ai vu un petit drap bouger, je l’ai soulevé et j’ai vu un nouveau-né vivant. J’ai immédiatement appelé le médecin de garde », a-t-il expliqué. À l’hôpital, des médecins tentent de porter les premiers secours, puis décident de transférer le fœtus à l’hôpital Anunziata de Cosenza qui dispose d’un service de néonatalogie. Malgré tous les soins intensifs prodigués, le fœtus est déclaré mort le 26 avril.

"Réfléchir sur le caractère dramatique de l'avortement"

En Calabre, une voix s’élève sans attendre, celle de Mgr Santo Marciano, archevêque de Rossano-Cariati : « Le cas de ce fœtus doit conduire la société civile à réfléchir sur le caractère dramatique de l’avortement en tant que suppression d’un être humain et, dans ce cas, sur le caractère illicite de la définition du thérapeutique. » La loi italienne sur l’avortement, adoptée le 22 mai 1978, autorise l’avortement thérapeutique au-delà de 90 jours de grossesse, en cas d’importantes malformations du fœtus, et/ou de danger pour la vie de la mère. Mais elle dit aussi que si le fœtus présente des signes d’activité vitale, il doit être médicalement assisté.

Visiblement ébranlée, la présidente du Mouvement pour la vie (Movimento per la vita) à Rossano Calabro, Maria Dolorosa, enseignante, raconte à La Croix que son gynécologue a rencontré, en présence de deux autres médecins, la jeune femme enceinte et qu’il l’a assurée que la malformation était opérable. Il l’a exhortée à renoncer. Mais la jeune femme n’a pas changé d’avis.

« Nous sommes sous le choc à l’association, ajoute Maria Dolorosa. J’ai pu sauver 18 enfants depuis le début de l’année, nous sommes en mesure d’aider les femmes et les familles en difficulté et j’aurais tant voulu que cet enfant à naître ait toutes ses chances… À l’hôpital, on l’a déposé sur une table sans vérifier s’il était mort ou vivant. C’est atroce. »

Ouverture d'une enquête pour homicide

Le procureur de la République de Rossano Calabro, Leonardo Leone de Castris, joint par La Croix, confirme qu’une enquête pour homicide a été ouverte et que trois membres de l’équipe médicale de l’hôpital sont mis en examen. « Nous ne pouvons pas exclure l’hypothèse la plus grave, qui est celle de l’homicide, mais ce n’est qu’une hypothèse qui permet aussi à la défense de mieux se préparer. »

L’autopsie du fœtus devra éclaircir deux points cruciaux : la femme était-elle enceinte de cinq mois ou de six mois (dans ce cas, le fœtus est considéré comme viable) ? De quelles malformations était atteint le fœtus ? Le professeur Francesco Introna, médecin légiste responsable de l’autopsie, a demandé soixante jours pour communiquer les résultats. L’enquête devra aussi déterminer pourquoi le fœtus n’a fait l’objet d’aucun contrôle jusqu’au moment où l’aumônier a lancé l’alarme.

Le Mouvement pour la vie et son président, Carlo Casini, multiplient les démarches pour que « le nouveau-né de Rossano Calabro puisse au moins être inscrit sur le registre de l’état civil comme enfant né ». « Une question de dignité », dit-il.


Anne LE NIR, à Rome
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Re: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie EmptyJeu 06 Mai 2010, 09:14

Je suis touchée en plein coeur à lire ce drame !

Comment est ce possible ????? j'avoue ne pas comprendre.

Je suis figée de stupeur.... la société avant trop sévère est devenue trop laxiste de nos jours.

Facile de se réfugier dans la solution de facilités par que des anomalies sont décelées dans une échographie....... je ne juge pas la personne... c'est l'acte .... et ce petit être sans défense... facile de s'attaquer à un être sans défense [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Re: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie EmptyJeu 06 Mai 2010, 09:20

rosedumatin a écrit:
Je suis touchée en plein coeur à lire ce drame !

Comment est ce possible ????? j'avoue ne pas comprendre.

Je suis figée de stupeur.... la société avant trop sévère est devenue trop laxiste de nos jours.

Facile de se réfugier dans la solution de facilités par que des anomalies sont décelées dans une échographie....... je ne juge pas la personne... c'est l'acte .... et ce petit être sans défense... facile de s'attaquer à un être sans défense [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je vais me faire l'avocat du diable !!!

Car on dit que le foetus était malformé !!! Cette mort ne vaut-elle pas mieux qu'une vie de handicapé ???
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Re: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie EmptyJeu 06 Mai 2010, 09:24

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Je suis touchée en plein coeur à lire ce drame !

Comment est ce possible ????? j'avoue ne pas comprendre.

Je suis figée de stupeur.... la société avant trop sévère est devenue trop laxiste de nos jours.

Facile de se réfugier dans la solution de facilités par que des anomalies sont décelées dans une échographie....... je ne juge pas la personne... c'est l'acte .... et ce petit être sans défense... facile de s'attaquer à un être sans défense [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je vais me faire l'avocat du diable !!!

Car on dit que le foetus était malformé !!! Cette mort ne vaut-elle pas mieux qu'une vie de handicapé ???

"malformé" cela est très vague......... l'autopsie le dira sans doute avec précision.

Une vie de handicapé ??? quand le handicap est maîtrisé pourquoi pas ???

Je connais un prêtre il n'a pas de bras c'est un bébé softenon, il a apprivoisé son handicap , il fait ses courses, écrit avec ses pieds plus vite que nous avec nos mains...... il a une voiture adaptée à lui...........

Si ses parents avaient pris la décision que la mère avorterait il ne serait pas là et pourtant il est apprécié de beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Re: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie EmptyJeu 06 Mai 2010, 09:36

Dans leur conception moderne, les droits de l’homme commencent juridiquement à la naissance. Comme le spécifient la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789) et la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) : « Tous les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en dignité et en droits ».

La place accordée par l’Islam aux enfants est peu connue. Si dans beaucoup de cultures et même dans certaines religions, on s’interroge sur le statut du nouveau-né, l’Islam a accordé à l’être humain, même avant la naissance une reconnaissance particulière. L’un de ses fondements est justement basé sur le caractère sacré de l’être humain.

Pour les tenants d’un critère biologique de la présence ou de l’absence d’une personne humaine l’Islam a tranché ce débat dès son avènement, mais bien qu’il soit paradoxal de constater que peu de textes relatifs aux droits de l’homme dans les pays musulmans fassent référence aux embryons et aux fœtus il faut savoir que de tels problemes n'y existent pas en grande apparence:
la première déclaration de l’Organisation de la Conférence Islamique (1979) souligne que : « l’avortement et l’infanticide sont absolument prohibés » (art. 7), elle reconnaît explicitement dans un autre article que le fœtus est une personne : « Tout être humain a le droit, dès lors qu’il existe à l’état de fœtus et où qu’il existe, de voir respecter sa personnalité juridique quant à sa capacité d’être sujet de droits et d’obligations » (art. 21).
La troisième déclaration (1990) dit que : « La vie est un don de Dieu ; elle est garantie à chaque être humain. Il appartient aux individus, aux sociétés et aux Etats de préserver ce droit de toute violation ; il est interdit d’enlever la vie sans raison légale (charia) ». Elle ajoute dans un autre article que : « La mère et le fœtus recevront protection et un traitement spécial ».......
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Re: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie EmptyJeu 06 Mai 2010, 09:42

rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Je suis touchée en plein coeur à lire ce drame !

Comment est ce possible ????? j'avoue ne pas comprendre.

Je suis figée de stupeur.... la société avant trop sévère est devenue trop laxiste de nos jours.

Facile de se réfugier dans la solution de facilités par que des anomalies sont décelées dans une échographie....... je ne juge pas la personne... c'est l'acte .... et ce petit être sans défense... facile de s'attaquer à un être sans défense [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je vais me faire l'avocat du diable !!!

Car on dit que le foetus était malformé !!! Cette mort ne vaut-elle pas mieux qu'une vie de handicapé ???

"malformé" cela est très vague......... l'autopsie le dira sans doute avec précision.

Une vie de handicapé ??? quand le handicap est maîtrisé pourquoi pas ???

Je connais un prêtre il n'a pas de bras c'est un bébé softenon, il a apprivoisé son handicap , il fait ses courses, écrit avec ses pieds plus vite que nous avec nos mains...... il a une voiture adaptée à lui...........

Si ses parents avaient pris la décision que la mère avorterait il ne serait pas là et pourtant il est apprécié de beaucoup !

C'est EXACT !!!!!!!!!!!! Le handicap de naissance est peut-être plus éprouvant pour les parents que pour l'enfant lui-même !!! Dans ce cas , la foi et l'aide de DIEU sont primordiales !!!


Qu'en penses-tu, Rose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Re: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie EmptyJeu 06 Mai 2010, 09:44

LA REPONSE a écrit:
Dans leur conception moderne, les droits de l’homme commencent juridiquement à la naissance. Comme le spécifient la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789) et la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) : « Tous les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en dignité et en droits ».

La place accordée par l’Islam aux enfants est peu connue. Si dans beaucoup de cultures et même dans certaines religions, on s’interroge sur le statut du nouveau-né, l’Islam a accordé à l’être humain, même avant la naissance une reconnaissance particulière. L’un de ses fondements est justement basé sur le caractère sacré de l’être humain.

Pour les tenants d’un critère biologique de la présence ou de l’absence d’une personne humaine l’Islam a tranché ce débat dès son avènement, mais bien qu’il soit paradoxal de constater que peu de textes relatifs aux droits de l’homme dans les pays musulmans fassent référence aux embryons et aux fœtus il faut savoir que de tels problemes n'y existent pas en grande apparence:
la première déclaration de l’Organisation de la Conférence Islamique (1979) souligne que : « l’avortement et l’infanticide sont absolument prohibés » (art. 7), elle reconnaît explicitement dans un autre article que le fœtus est une personne : « Tout être humain a le droit, dès lors qu’il existe à l’état de fœtus et où qu’il existe, de voir respecter sa personnalité juridique quant à sa capacité d’être sujet de droits et d’obligations » (art. 21).
La troisième déclaration (1990) dit que : « La vie est un don de Dieu ; elle est garantie à chaque être humain. Il appartient aux individus, aux sociétés et aux Etats de préserver ce droit de toute violation ; il est interdit d’enlever la vie sans raison légale (charia) ». Elle ajoute dans un autre article que : « La mère et le fœtus recevront protection et un traitement spécial ».......

Bonjour Cher LA REPONSE,

Merci de ces informations, je pense que l'Organisation de la Conférence Islamique a bien tranché en toute justice et je m'en réjouis !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Re: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie EmptyJeu 06 Mai 2010, 09:47

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Je suis touchée en plein coeur à lire ce drame !

Comment est ce possible ????? j'avoue ne pas comprendre.

Je suis figée de stupeur.... la société avant trop sévère est devenue trop laxiste de nos jours.

Facile de se réfugier dans la solution de facilités par que des anomalies sont décelées dans une échographie....... je ne juge pas la personne... c'est l'acte .... et ce petit être sans défense... facile de s'attaquer à un être sans défense [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je vais me faire l'avocat du diable !!!

Car on dit que le foetus était malformé !!! Cette mort ne vaut-elle pas mieux qu'une vie de handicapé ???

"malformé" cela est très vague......... l'autopsie le dira sans doute avec précision.

Une vie de handicapé ??? quand le handicap est maîtrisé pourquoi pas ???

Je connais un prêtre il n'a pas de bras c'est un bébé softenon, il a apprivoisé son handicap , il fait ses courses, écrit avec ses pieds plus vite que nous avec nos mains...... il a une voiture adaptée à lui...........

Si ses parents avaient pris la décision que la mère avorterait il ne serait pas là et pourtant il est apprécié de beaucoup !

C'est EXACT !!!!!!!!!!!! Le handicap de naissance est peut-être plus éprouvant pour les parents que pour l'enfant lui-même !!! Dans ce cas , la foi et l'aide de DIEU sont primordiales !!!


Qu'en penses-tu, Rose ?

Mario en effet, je pense que c'est plus éprouvant pour les parents, l'enfant lui s'il vit dans un milieu où on l'accepte, ne se moque pas de lui, s'habituera et maitrisera d'autant plus vite son handicap, il doit être aussi entouré d'amour !

En effet, la foi et l'aide de Dieu sont vitales !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Re: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie EmptyJeu 06 Mai 2010, 12:33

LA REPONSE a écrit:
Dans leur conception moderne, les droits de l’homme commencent juridiquement à la naissance. Comme le spécifient la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789) et la Déclaration universelle des droits de l’homme (1948) : « Tous les êtres humains naissent et demeurent libres et égaux en dignité et en droits ».

La place accordée par l’Islam aux enfants est peu connue. Si dans beaucoup de cultures et même dans certaines religions, on s’interroge sur le statut du nouveau-né, l’Islam a accordé à l’être humain, même avant la naissance une reconnaissance particulière. L’un de ses fondements est justement basé sur le caractère sacré de l’être humain.

Pour les tenants d’un critère biologique de la présence ou de l’absence d’une personne humaine l’Islam a tranché ce débat dès son avènement, mais bien qu’il soit paradoxal de constater que peu de textes relatifs aux droits de l’homme dans les pays musulmans fassent référence aux embryons et aux fœtus il faut savoir que de tels problemes n'y existent pas en grande apparence:
la première déclaration de l’Organisation de la Conférence Islamique (1979) souligne que : « l’avortement et l’infanticide sont absolument prohibés » (art. 7), elle reconnaît explicitement dans un autre article que le fœtus est une personne : « Tout être humain a le droit, dès lors qu’il existe à l’état de fœtus et où qu’il existe, de voir respecter sa personnalité juridique quant à sa capacité d’être sujet de droits et d’obligations » (art. 21).
La troisième déclaration (1990) dit que : « La vie est un don de Dieu ; elle est garantie à chaque être humain. Il appartient aux individus, aux sociétés et aux Etats de préserver ce droit de toute violation ; il est interdit d’enlever la vie sans raison légale (charia) ». Elle ajoute dans un autre article que : « La mère et le fœtus recevront protection et un traitement spécial ».......


C'est exactement la position de l'Eglise de France :

"Le respect de la vie humaine

....................Les circonstances présentes amènent à réfléchir à toutes sortes de questions de ce genre. Mais chacune d'elles renvoie au problème fondamental du respect de la vie humaine
. « L'avortement provoqué est le meurtre délibéré et direct, quelle que soit la façon dont il est effectué, d'un être humain dans la phase initiale de son existence, située entre la conception et la naissance » (Jean-Paul II, Encyclique Evangelium vitae, 58).

Faut-il le redire ? Un embryon représente le commencement d'une vie dont l'épanouissement, s'il n'est pas entravé, se traduira par la naissance d'un enfant. Il n'est pas d'existence humaine qui n'ait commencé ainsi. Dès lors, tout embryon humain appartient à l'humanité, à l'ensemble des êtres humains qui la constituent.

Certes, beaucoup voudraient que ce caractère humain ne soit reconnu à l'embryon qu'à partir d'un certain stade. Mais l'humanité n'a pas le pouvoir de fixer des seuils d'humanité, et donc d'exclure de l'humanité. « La seule probabilité de se trouver en face d'une personne suffirait à justifier la plus nette interdiction de toute intervention conduisant à supprimer l'embryon humain. [...] L'Église a toujours enseigné, et enseigne encore, qu'au fruit de la génération humaine, depuis le premier moment de son existence, doit être garanti le respect inconditionnel qui est moralement dû à l'être humain dans sa totalité et dans son unité corporelle et spirituelle. [...] lorsqu'il est encore dans le sein maternel ­ comme de nombreux textes bibliques en témoignent ­, l'homme est l'objet le plus personnel de la providence amoureuse et paternelle de Dieu » (Evangelium vitae, 60-61).

Comment ne pas appeler une fois de plus tous ceux qui, en ce domaine, ont quelque pouvoir ­ nous pensons en particulier aux responsables politiques ­ à tout faire pour que les femmes enceintes en situation de précarité soient vraiment aidées, pour que toutes les femmes puissent trouver d'autres solutions que l'issue nullement fatale de l'avortement ? Puisque malheureusement, nous le savons bien, des femmes ont recours à l'avortement, nous encourageons vivement les personnes et les associations qui les aident, après qu'elles aient vécu ce drame, à retrouver un chemin d'estime d'elles-mêmes et d'amour de la vie humaine."

Signé : Conseil Permanent de la Conférence des évêques de France

Paris, le 11 octobre 2000
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Contenu sponsorisé




Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty
MessageSujet: Re: Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie   Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un drame de l’avortement en Calabre crée un choc en Italie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: