Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : où le précommander ...
17.25 €
Voir le deal

 

 Le Communisme.

Aller en bas 
+13
prisca
sand
Le chant du cygne
Roger76
BERNARD
Héraclius
salamsam
mario-franc_lazur
eric 420
Sun Back
chrisredfeild
rosarum
paulau
17 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
paulau





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyMar 19 Nov 2013, 15:17

Rappel du premier message :

19 novembre 2013

La complaisance dont a bénéficié le système communiste reste un mystère.
L'homme coupé de Dieu, qui décide lui même du bien et du mal, devient sanguinaire et inhumain.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
eric 420





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyJeu 19 Fév 2015, 21:25

Dieu est le plus Savant !!

Plus savant que qui ou que quoi?

toi et moi, ça c'est certain

il est aussi plus savant que le capitalisme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyVen 20 Fév 2015, 10:50

eric 420 a écrit:
Dieu est le plus Savant !!

Plus savant que qui ou que quoi?

toi et moi, ça c'est certain

il est aussi plus savant que le capitalisme


Quand je dis que Dieu est plus Savant, c'est à cause de l'interprétation de la Charia que j'ai faite à propos de l'impôt-zakat à faire payer sur le stockage des céréales, ce point est traité avec précision dans l'économie islamique.

En fait, quand j'ai dit que la pratique du stockage pour des raisons spéculatives n'était pas formellement interdite, je crois que je me suis planté. Cette pratique est normalement interdite puisqu'elle peut être apparentée au Riba, à la création d'intérêts, ce que le Coran a rendu Haram.

Ceci-dit, des expressions typiquement Musulmanes comme Dieu est plus Grand ou Dieu est plus Savant trouvent une meilleure signification quand elles sont dites ou écrites en Arabe, c'est par rapport à la grammaire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
eric 420





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyVen 20 Fév 2015, 16:39

Salut Skander et (Azdan)

Dieu est plus savant ! c'est du sérieux

Dieu ne veut pas d'associé
et il n'y a aucune divinité à part Dieu

Jésus a bien dit, vend tout et donne le aux pauvres

Quand une personne veut possèder ce qui appartient
à Dieu...

Tout appartient à Dieu

et plus un personne possède,
plus elle est jalouse, orgueilleux etc.

Dieu nous " passe ", il ne " donne " pas
même nos enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2015, 16:36




Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyJeu 12 Mar 2015, 14:33

apres plusieurs jours d'absences, je vais expliquer ce que je voulais dire (pour ceux qui m'ont mal compris).


je ne suis pas communiste, parceque Le Coran l'interdit......


vous n'etes pas communiste parceque les Ricains vous ont orienté a ne pas l'etre.


je n'accepte que des SEMBLABLES DU COMMUNISME (les ricains) me dictent ce que je doit penser....car s'ils me dictent ce que je doit penser......JE SERAIS TOUJOUR DE L'AVIS CONTRAIRE PAR PRINCIPE



donc si les ricains m'imposent d'etre contre les communistes (alors qu'ils sont leurs freres ), dans cette situation : JE SUIS COMMUNISTE.....par le principe de : JE NE ME SOUMET JAMAIS A CE QUE ME DICTE LES RICAINS.



mais Dieu merci, Nous avons le Coran et la sunna, donc nous marchons sur le principe : JE ME SOUMET A DIEU , donc je suis contre le communisme et.....LE CAPITALISME


j'espere maintenant que le sujet est bien compris
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyJeu 12 Mar 2015, 18:48

chrisredfeild a écrit:




mais Dieu merci, Nous avons le Coran et la sunna, donc nous marchons sur le principe : JE ME SOUMET A DIEU , donc je suis contre le communisme et.....LE CAPITALISME


j'espere maintenant que le sujet est bien compris



Le Catholicisme , lui aussi, est contre le Communisme et contre le Capitalisme !...


Car nous avons les évangiles, et l'évangile protège les pauvres et condamne tous les exploiteurs !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité




Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyLun 25 Mai 2015, 13:28

Citation :
"Nous vivons au sein d’un régime capitaliste qui présente différentes classes sociales aux intérêts antagonistes.
Le monde est divisé entre ceux qui vivent de leur travail, de leurs efforts quotidiens, et ceux qui s’assoient sur une fortune immense constituée par des empires commerciaux. Les détenteurs des grands capitaux dirigent le monde ; ils possèdent les banques, les industries, les services, les médias, les productions artistiques. Socialement, ils forment depuis le 18ème siècle la grande bourgeoisie – qui est parvenue en Europe à renverser la vieille noblesse en tant que classe dominante. Ils prospèrent grâce au travail de la classe ouvrière, définie par son absence de capital – au sens d’un amas de richesses conférant la capacité d’employer et d’investir.

La grande bourgeoisie et son incessante propagande, relayée par ses fidèles politiciens, professeurs et journalistes, est parvenue au fil du temps à effacer dans la conscience collective l’existence même des classes sociales.
Les Français ne seraient plus structurés socio-économiquement que dans une grande « classe moyenne » et selon des « catégories » plus ou moins aisées. Plus la classe dominante se dissimule, plus elle renforce son pouvoir hégémonique : aujourd’hui, 67 personnes détiennent autant de richesses que la moitié de l’humanité.

L’idéologie dominante ne tient qu’à condition de dévier le regard de la classe ouvrière des antagonismes économiques
, de l’opposition organique du capitalisme entre exploités et exploiteurs. C’est pourquoi nos Etats ont besoin de mener en permanence des guerres pour focaliser notre attention et créer un sentiment d’union nationale qui dépasserait tous les clivages sociaux. Or, l’ennemi soviétique a été vaincu au crépuscule du 20ème siècle. Il fallait donc trouver un nouvel ennemi, condition sine qua non à toute guerre ; et l’islam a été désigné.

La deuxième religion du monde en nombre de fidèles, derrière le christianisme, était toute trouvée pour représenter l’archaïsme face aux nations capitalistes modernes. Elle est assimilée à des pays où les Etats-Unis ou la France ont intérêt à intervenir, pour placer sur l’échiquier mondial leurs pièces économiques – Bolloré, Bouygues, Total ou Areva pour l’hexagone. Et la menace terroriste grandissant, il n’en fallut pas plus pour que les classes exploitées des pays occidentaux adhèrent en masse à la thèse du « choc » inéluctable.

Extrait de : L’islam, ennemi de l’intérieur : le chemin de la France vers la guerre civile

https://lebilan2.wordpress.com/2015/05/17/islam-ennemi-de-linterieur/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyLun 25 Mai 2015, 13:55

mario-franc_lazur a écrit:




Le Catholicisme , lui aussi, est
Le Catholicisme , lui aussi, est contre le Communisme et contre le Capitalisme !...


Car nous avons les évangiles, et l'évangile protège les pauvres et condamne tous les exploiteurs ! !...


Car nous avons les évangiles, et l'évangile protège les pauvres et condamne tous les exploiteurs !

Quoi !? qu'est-ce que tu dit là Mario! Mais c'est de la politique! Je croyait que vous aviez rendu à César ce qui est à César , que vous laissiez aux patrons la charge d'exploiter les corps et les esprits des travailleurs , et que vous vous réserviez la prise en charge de leurs âmes!

D'un coté , contrairement à l'islam , en tant que chrétiens vous n’êtes pas sensé intervenir dans le domaine politique! De l'autre vous êtes
contre le Communisme et contre le Capitalisme !...Et vous avez l'ambition de protéger les pauvres et condamner tous les exploiteurs
Mais comment cela est-il conciliable avec la séparation du spirituel et du politique que vous revendiquez?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyLun 25 Mai 2015, 15:10

Idriss a écrit:
C’est pourquoi nos Etats ont besoin de mener en permanence des guerres pour focaliser notre attention et créer un sentiment d’union nationale qui dépasserait tous les clivages sociaux.

c'est une technique vieille comme le monde qui fait aussi partie de la stratégie des islamistes

phase 1 - introduire en occident par tous les moyens le plus grand nombre possible de musulmans pour constituer une masse critique
phase 2 - empêcher leur intégration, notamment en exacerbant leurs spécificités
phase 3  - exercer des provocations dans les pays d'accueil pour obtenir une réaction "islamophobe"
phase 4 - transformer cette légitime réaction en attaque contre la religion afin de pouvoir proclamer le jihad auquel tout musulman digne de ce nom est tenu de participer comme l'exigent de nombreux versets du coran.

nous la voyons se dérouler sous nos yeux, et si tu as une idée pour l'empêcher de réussir, je t'écoute

Citation :
Or, l’ennemi soviétique a été vaincu au crépuscule du 20ème siècle. Il fallait donc trouver un nouvel ennemi, condition sine qua non à toute guerre ; et l’islam a été désigné.

théorie du complot un peu simpliste .

l'islamisme est né bien avant la chute de l'URSS. (fondation des frères musulmans en 1928)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Idriss a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Le Catholicisme , lui aussi, est
Le Catholicisme , lui aussi, est contre le Communisme et contre le Capitalisme !...

Car nous avons les évangiles, et l'évangile protège les pauvres et condamne tous les exploiteurs ! !...

Car nous avons les évangiles, et l'évangile protège les pauvres et condamne tous les exploiteurs !

Quoi !? qu'est-ce que tu dit là Mario! Mais c'est de la politique! Je croyait que vous aviez rendu à César ce qui est à César , que vous laissiez aux patrons la charge d'exploiter les corps et les esprits des travailleurs , et que vous vous réserviez  la prise en charge de leurs âmes!

D'un coté , contrairement à l'islam ,  en tant que chrétiens vous n’êtes pas sensé intervenir dans le domaine politique! De l'autre vous êtes
contre le Communisme et contre le Capitalisme !...Et vous avez l'ambition de protéger les pauvres et condamner tous les exploiteurs
Mais comment cela est-il conciliable avec la séparation du spirituel et du politique que vous revendiquez?

entre imposer la charia et publier doctrine sociale de l'église, il y a une différence majeure que tu devrais percevoir

La doctrine sociale de l'Église (DSE) est, selon l'Église catholique, une « doctrine destinée à guider la conduite de la personne ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyLun 25 Mai 2015, 15:52

rosarum a écrit:

c'est une technique vieille comme le monde qui fait aussi partie de la stratégie des islamistes

phase 1 - introduire en occident par tous les moyens le plus grand nombre possible de musulmans pour constituer une masse critique
phase 2 - empêcher leur intégration, notamment en exacerbant leurs spécificités
phase 3  - exercer des provocations dans les pays d'accueil pour obtenir une réaction "islamophobe"
phase 4 - transformer cette légitime réaction en attaque contre la religion afin de pouvoir proclamer le jihad auquel tout musulman digne de ce nom est tenu de participer comme l'exigent de nombreux versets du coran.


Tu disais?

rosarum a écrit:
théorie du complot un peu simpliste .

introduire en occident par tous les moyens le plus grand nombre possible de musulmans pour constituer une masse critique

théorie du peuplement délirante!
Masse critique ( référence à l'uranium , fantasme de guerre nucléaire ...)  c'est quoi la masse critique.
Les immigré ne seraient-ils pas mieux chez eux? Quitte-t-on son pays par plaisir ou par nécessité...les islamistes ont-ils créé les conditions défavorable en terre d'islam pour pousser  l'émigration ( et créer des conditions favorables en occident au niveau économique et démographique...) Peut-être ont-ils bénéficié de la complicité des organisation secrètes franc-maçonnique, comme la juive Simone Veil  qui a fait adopté l'IVG pour provoquer la dénatalité en France....

Combien de musulmans sensé appartenir à la masse critique prendraient les armes si on cherchait à imposer un régime islamiste à ce pays? Combien déjà  participe à l'opposition malgré qu'ils sont pris entre deux feu ( celui des islamites et celui des islamophobes)

Citation :


Transformer cette légitime réaction en attaque contre la religion

Ou commence la légitimité de l'islamophobie a partir d'où  est-elle déjà du racisme et de la xénophobie?

Les révisionnistes qui essayent de réhabiliter Hitler expliquent:
L'Allemagne a été condamné après sa défaite à la première guerre mondiale a payer de très lourds dédommagements de guerre.
L’Allemagne était très endetté à cause de cela...Hors les banques qui détenaient cette dette étaient tenus essentiellement par des juifs qui ont refusés toute renégociation. D'où la campagne de boycott des magasins juifs allemands...c'était pas du racisme mais une légitime réaction ...

Les révisionnistes arriverait petit à petit , dérapage par dérapage à te faire passer Hitler pour un mec sympa poussé à bout , victime d'un complot judéo-maçonnique... D’ailleurs Hitler il aurait pu utiliser prisonniers civils comme boucliers humains pour ce protéger des bombardements alliés ...Et tu sais pourquoi il ne l' a pas fait? Parce que Hitler était trop gentil!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyLun 25 Mai 2015, 16:19

Idriss a écrit:

Quoi !? qu'est-ce que tu dit là Mario! Mais c'est de la politique! Je croyait que vous aviez rendu à César ce qui est à César , que vous laissiez aux patrons la charge d'exploiter les corps et les esprits des travailleurs , et que vous vous réserviez  la prise en charge de leurs âmes!

D'un coté , contrairement à l'islam ,  en tant que chrétiens vous n’êtes pas sensé intervenir dans le domaine politique! De l'autre vous êtes
contre le Communisme et contre le Capitalisme !...Et vous avez l'ambition de protéger les pauvres et condamner tous les exploiteurs
Mais comment cela est-il conciliable avec la séparation du spirituel et du politique que vous revendiquez?

Qu'est-ce que tu radote?

Jésus a dit "Mon royaume n'est pas de ce monde" Jean 18 v 36

C'est le royaume de Dieu qui n'est pas de ce monde, donc ce n'est pas un système que nous défendons, mais nous gardons les commandement immuable de Dieu (les 10 commandements) et voilà en quoi consiste notre travail.

Dieu appelle chacun à son niveau, dans son domaine, par ses dons à les mettre aux services du prochain et de glorifier dans tout ce qu'il fait.
"Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes,
3.24 sachant que vous recevrez du Seigneur l'héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur." Colosssiens 3 v 23 à 24


La bible nous enseigne de servir Dieu là où nous nous trouvons, dans le rôle que nous assumons
"Que chacun demeure dans l'état où il était lorsqu'il a été appelé.
7.21 As-tu été appelé étant esclave, ne t'en inquiète pas; mais si tu peux devenir libre, profites-en plutôt.
7.22 Car l'esclave qui a été appelé dans le Seigneur est un affranchi du Seigneur; de même, l'homme libre qui a été appelé est un esclave de Christ.
7.23 Vous avez été rachetés à un grand prix; ne devenez pas esclaves des hommes.
7.24 Que chacun, frères, demeure devant Dieu dans l'état où il était lorsqu'il a été appelé.
" 1 Corinthiens 7 v 20 à 24


Lorsque des personnes se convertissent et suivent Jésus, si elles sont maires ou minsitres ou autre, elles ne sont pas appelés à quitter leurs postes mais à être des lumières dans leur travail. Et pareille si Dieu appelle quelqu'un a devenir maire ou ministre ou autre, il sert Dieu là où Dieu l'envoie et le place.

Jésus a dit "Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu'à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.
5.14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée;
5.15 et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.
5.16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
" Matthieu 5 v 13 à 16


Les chrétiens ne sont pas appellés à vivre en marge de la société, mais dans la société en étant des modèles en se préservant du mal.
"Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon;
5.22 abstenez-vous de toute espèce de mal." 1 Thessaloniciens 5 v 21 à 22


En ce qui concerne l'islam, expliques-moi comment les musulmans peuvent s'impliquer dans la politique et vouloir changer le système (et le monde) pour défendre ce qui leur semble juste, sans user de le droit de vote?

Comment les musulmans régleraient-ils le problème du capitalisme sans voter?
Pour les musulmans maghrébins, comment pensent-ils pouvoir régler les problèmes en France qui est une république laïc, alors qu'ils n'arrive pas à régler les problèmes de misères dans leurs propres pays qui sont pourtant gouverné par des musulmans?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyLun 25 Mai 2015, 16:57

Dites-moi, quand est-ce que les musulmans arrêteront d'accuser le monde entier (surtout les juifs, les sionnistes, l'occident, les USA tous ça contrôlé par Israël bien sûre) d'être responsable de leurs malheurs?

Quand est-ce qu'ils prendront leurs responsabilités dans les crimes qui ont été commis au nom de l'islam?

Quand est-ce qu'ils se rendront compte qu'ils ne sont pas meilleurs que les autres, et parfois pire, pour se dire "ok c'est de notre faute, parce que nous avons commis des erreurs"?

Quel musulman sera assez courageux pour se remettre en question et changer sois même avant de vouloir changer le monde et imposer des règles qu'ils n'arrivent pas eux même à respecter?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyLun 25 Mai 2015, 19:23

Idriss a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:




Le Catholicisme , lui aussi, est
Le Catholicisme , lui aussi, est contre le Communisme et contre le Capitalisme !...


Car nous avons les évangiles, et l'évangile protège les pauvres et condamne tous les exploiteurs ! !...


Car nous avons les évangiles, et l'évangile protège les pauvres et condamne tous les exploiteurs !

Quoi !? qu'est-ce que tu dit là Mario! Mais c'est de la politique! Je croyait que vous aviez rendu à César ce qui est à César , que vous laissiez aux patrons la charge d'exploiter les corps et les esprits des travailleurs , et que vous vous réserviez  la prise en charge de leurs âmes!

D'un coté , contrairement à l'islam ,  en tant que chrétiens vous n’êtes pas sensé intervenir dans le domaine politique! De l'autre vous êtes
contre le Communisme et contre le Capitalisme !...Et vous avez l'ambition de protéger les pauvres et condamner tous les exploiteurs
Mais comment cela est-il conciliable avec la séparation du spirituel et du politique que vous revendiquez?


Notre frère ROSARUM et notre soeur ESTANDRINE t'ont fort bien répondu et j' n'y ajoute rien .....
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosarum

rosarum



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyLun 25 Mai 2015, 21:48

Idriss a écrit:
rosarum a écrit:

c'est une technique vieille comme le monde qui fait aussi partie de la stratégie des islamistes

phase 1 - introduire en occident par tous les moyens le plus grand nombre possible de musulmans pour constituer une masse critique
phase 2 - empêcher leur intégration, notamment en exacerbant leurs spécificités
phase 3  - exercer des provocations dans les pays d'accueil pour obtenir une réaction "islamophobe"
phase 4 - transformer cette légitime réaction en attaque contre la religion afin de pouvoir proclamer le jihad auquel tout musulman digne de ce nom est tenu de participer comme l'exigent de nombreux versets du coran.


Tu disais?

rosarum a écrit:
théorie du complot un peu simpliste .

comme quoi un complot peut en cacher un autre lol!

Citation :
introduire en occident par tous les moyens le plus grand nombre possible de musulmans pour constituer une masse critique

théorie du peuplement délirante!
Masse critique ( référence à l'uranium , fantasme de guerre nucléaire ...)  c'est quoi la masse critique.

la masse critique est atteinte dans certains quartiers où l'islam devient la norme de fait.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Citation :
Les immigré ne seraient-ils pas mieux chez eux? Quitte-t-on son pays par plaisir ou par nécessité...les islamistes ont-ils créé les conditions défavorable en terre d'islam pour pousser  l'émigration ( et créer des conditions favorables en occident au niveau économique et démographique...) Peut-être ont-ils bénéficié de la complicité des organisation secrètes franc-maçonnique, comme la juive Simone Veil  qui a fait adopté l'IVG pour provoquer la dénatalité en France....

qui "travaille" ces communautés pour qui les islamiser au lieu de les laïciser ?
qui s'oppose à la naissance d'un islam à la française ?

Citation :
Combien de musulmans sensé appartenir à la masse critique prendraient les armes si on cherchait à imposer un régime islamiste à ce pays? Combien déjà  participe à l'opposition malgré qu'ils sont pris entre deux feu ( celui des islamites et celui des islamophobes)

la situation des musulmans "modérés" est certes inconfortable, mais en cas de conflit, peut t on raisonnablement penser qu'ils deviendraient de nouveaux harkis ?


Citation :
Citation :


Transformer cette légitime réaction en attaque contre la religion

Ou commence la légitimité de l'islamophobie a partir d'où  est-elle déjà du racisme et de la xénophobie?

une religion n'est ni une race ni une nationalité et il est légitime de s'opposer à ce qui dans l'islam est contraire aux valeurs et aux usages des sociétés occidentales

Citation :
Les révisionnistes qui essayent de réhabiliter Hitler expliquent:
L'Allemagne a été condamné après sa défaite à la première guerre mondiale a payer de très lourds dédommagements de guerre.
L’Allemagne était très endetté à cause de cela.

ce qui est exact

Citation :
..Hors les banques qui détenaient cette dette étaient tenus essentiellement par des juifs qui ont refusés toute renégociation. D'où la campagne de boycott des magasins juifs allemands...c'était pas du racisme mais une légitime réaction ...

autant que Philippe le Bel pour les templiers...

Citation :
Les révisionnistes arriverait petit à petit , dérapage par dérapage à te faire passer Hitler pour un mec sympa poussé à bout , victime d'un complot judéo-maçonnique... D’ailleurs Hitler il aurait pu utiliser prisonniers civils comme boucliers humains pour ce protéger des bombardements alliés ...Et tu sais pourquoi il ne l' a pas fait? Parce que Hitler était trop gentil!

sauf qu'à un moment il a franchi la ligne rouge.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   Le Communisme. - Page 2 EmptyVen 05 Juin 2015, 15:11

De toutes les façons les dictatures qu'elles soient athées ou religieuses sont des moyens d'aliéner l'Homme.

Trouvez moi un régime parfait et humain !

Pour qu'un régime politique soit parfait il faudrait que l'humain soit parfait.

Quelles différence entre un régime qui se sert de Dieu pour assouvir son pouvoir humain et un régime athée pour assouvir aussi un pouvoir humain.
Il est dit : "" Tu ne tenteras pas le seigneur TON DIEU:"" Donc tu ne te serviras pas du nom de DIEU pour satisfaire ton pouvoir humain.
Souvenons nous de la tour de Babel .
C'est pour cela qu'un état du types de deach ou E I s'écroulera de lui même.


Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Sujet: Re: je suis communiste    Le Communisme. - Page 2 EmptyVen 05 Juin 2015, 19:05

Mais non Rachid tu n'es pas COMMUNISTE, absolument pas, pas plus que nous ne sommes CHARLIE.

On p eut parfaitement n'avoir qu'une piètre opinion des Américains, dénoncer leur  hégémonie leur aveuglement leur politique étrangère leur interventionnisme (et leur bêtise) sans pour autant être communiste.
C'est mon cas...

Et je suis autant anti-communiste que je suis anti-impérialiste.

Pas parce que les "Ricains" me l'ont inculqué mais je suis démocrate républicain.
Donc je suis contre toute forme de dictature, politique ou religieuse.

Les totalitarismes sont une forme nouvelle et particulière de dictatures.

Longtemps, la notion de totalitarisme a été associée à la période de la guerre froide, je l'ai vécue, et appliquée au « bloc de l'Est », essentiellement à l'U.R.S.S. Plus récemment, son usage est devenu plus comparatiste pour désigner une forme de pouvoir entièrement nouvelle, absolue, ayant pour principale caractéristique de tendre à la dissolution de la frontière entre l'État et la société, ce qui la distingue ainsi radicalement d'un système libéral. De fait, le totalitarisme, phénomène associé au fascisme italien, au national-socialisme et au stalinisme, est intimement lié au siècle écoulé.

Le totalitarisme c'est l'adulation, le culte de la personne du dirigeant, le Duce, le Führer, qui a pleine autorité et droit de vie et de mort, s'appuyant sur un parti politique unique à sa dévotion, tout autre parti toute opposition sont hors-la-loi.
C'est au fascisme qu'est d'abord attribué, dès 1923, le qualificatif de « totalitaire » par ses opposants qui voient en lui une forme moderne de tyrannie. Or le terme fait presque immédiatement l'objet d'une appropriation par Mussolini lui-même, pour définir le nouveau rapport entre État, société, et individu, et souligner la « féroce volonté » du régime de tout soumettre au pouvoir de l'État.

Une forme donc de dictature mais avec le levier puissant du Parti.
Pas des religieux...
Des religieux musulmans ont cru pouvoir concilier islam et communisme : l'islam a de ces mystères inexplicables.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   Le Communisme. - Page 2 EmptySam 06 Juin 2015, 06:35

Roger76 a écrit:
Mais non Rachid tu n'es pas COMMUNISTE, absolument pas, pas plus que nous ne sommes CHARLIE.

On p eut parfaitement n'avoir qu'une piètre opinion des Américains, dénoncer leur  hégémonie leur aveuglement leur politique étrangère leur interventionnisme (et leur bêtise) sans pour autant être communiste.
C'est mon cas...

Et je suis autant anti-communiste que je suis anti-impérialiste.

Pas parce que les "Ricains" me l'ont inculqué mais je suis démocrate républicain.
Donc je suis contre toute forme de dictature, politique ou religieuse.
Là nous partageons le même point de vue

Les totalitarismes sont une forme nouvelle et particulière de dictatures.

Longtemps, la notion de totalitarisme a été associée à la période de la guerre froide, je l'ai vécue, et appliquée au « bloc de l'Est », essentiellement à l'U.R.S.S. Plus récemment, son usage est devenu plus comparatiste pour désigner une forme de pouvoir entièrement nouvelle, absolue, ayant pour principale caractéristique de tendre à la dissolution de la frontière entre l'État et la société, ce qui la distingue ainsi radicalement d'un système libéral. De fait, le totalitarisme, phénomène associé au fascisme italien, au national-socialisme et au stalinisme, est intimement lié au siècle écoulé.

Le totalitarisme c'est l'adulation, le culte de la personne du dirigeant, le Duce, le Führer, qui a pleine autorité et droit de vie et de mort, s'appuyant sur un parti politique unique à sa dévotion, tout autre parti toute opposition sont hors-la-loi.
C'est au fascisme qu'est d'abord attribué, dès 1923, le qualificatif de « totalitaire » par ses opposants qui voient en lui une forme moderne de tyrannie. Or le terme fait presque immédiatement l'objet d'une appropriation par Mussolini lui-même, pour définir le nouveau rapport entre État, société, et individu, et souligner la « féroce volonté » du régime de tout soumettre au pouvoir de l'État.

Une forme donc de dictature mais avec le levier puissant du Parti.
Pas des religieux...
Des religieux musulmans ont cru pouvoir concilier islam et communisme : l'islam a de ces mystères inexplicables.

Jean Paul II reconnaissait que dans le communiste il y avait certaines valeurs mais il condamné l'athéisme du parti et la dictature.
J'ai rencontrer et œuvré avec des jeunes communistes (moi Jociste) au sujet d'actions sociales que nous avons défendu ensemble.
Nous avions des valeurs que nous défendions ensemble sur le plan de la justice sociale.

Le communisme et le capitalisme sont sur le plan idéologique athées tous les deux donc condamnable tous les deux
Des qu'une révolution , religieuse ou purement politique se transforme en dictature elle est nocive pour l'être humain.
Combien de révolution on remplacé une dictature par une autre dictature.
La quasi totalité des pays sous charia sont des dictatures.

La démocratie est le plus dur(mettre tout le monde d'accord) des régimes mais on n'a pas trouvé mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re : je suis communiste   Le Communisme. - Page 2 EmptySam 06 Juin 2015, 17:12

Tu dis ChrisLam



Citation :
Le communisme et le capitalisme sont sur le plan idéologique athées tous les deux donc condamnable tous les deux




Oh combien de grands capitalistes, individus ou Etats, se réclament d'une religion...



Que le régime chinois soit doublement condamnable, j’en suis tout à fait d’accord.



Le capitalisme est le système économique de la plupart des pays de la planète depuis l’effondrement des économies socialistes planifiées en Europe orientale et centrale.



Le capitalisme se confond aujourd’hui avec l’économie de marché, dans la mesure où les décisions des acteurs privés (producteurs, consommateurs) sont supposées être coordonnées par l’échange marchand décentralisé : ce n’est pas une idéologie : la richesse, suspecte jusqu’au Moyen Âge, est désormais justifiée et honorée.



Capitalisme et athéisme vont en parallèle, la mondialisation du capitalisme s’est accélérée depuis le dernier quart du XXème siècle sous l’effet des politiques de libéralisation menées dans la plupart des pays.



On peut le regretter oui la mondialisation manque d’âme, elle est là c’est un fait incontournable : une des caractéristiques majeures du capitalisme est sa formidable capacité d’adaptation qui a déjoué les pronostics de Karl Marx qui avait prédit son effondrement. C’est bien l’idéologie du marxisme-léninisme qui s’est effondrée, pas la Mondialisation.



Le capitalisme, qui a montré sa capacité d’adaptation dans le passé, devra se transformer pour relever les défis actuels :la capacité d’adaptation est inconnue des idéologies.



Mais je pensais essentiellement aux totalitarismes, fascisme, nazisme, marxisme-léninisme, stalinisme, et maoïsme : tous ont été des dictatures d’un nouveau type, le « guide suprême » s’appuyant sur un parti unique pour gouverner en tyran pour éliminer toute contestation.



Le communisme, pourquoi pas, mais c’est bien ce que Paul Tillich appelait "quasi-religion", fonctionnant comme une religion mais centrée sur un absolu : l’Homme au lieu d’être centrée sur l‘Absolu : le Transcendant, Dieu.



L’idéologie humaniste athée s’est elle aussi effondrée : la mondialisation capitaliste, elle,  survivra aux pires crises comme elle a su évoluer depuis les débuts du commerce.



En Occident le communisme n’a jamais été érigé en parti unique, toute la différence est là : nous avons fort heureusement évité la pire des aliénations.



Seuls des « intellectuels » de gauche ont persisté au-delà de toute raison dans leur admiration du communisme stalinien.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   Le Communisme. - Page 2 EmptySam 06 Juin 2015, 19:23

Roger76 a écrit:
Tu dis ChrisLam



Citation :
Le communisme et le capitalisme sont sur le plan idéologique athées tous les deux donc condamnable tous les deux




Oh combien de grands capitalistes, individus ou Etats, se réclament d'une religion...



Que le régime chinois soit doublement condamnable, j’en suis tout à fait d’accord.



Le capitalisme est le système économique de la plupart des pays de la planète depuis l’effondrement des économies socialistes planifiées en Europe orientale et centrale.



Le capitalisme se confond aujourd’hui avec l’économie de marché, dans la mesure où les décisions des acteurs privés (producteurs, consommateurs) sont supposées être coordonnées par l’échange marchand décentralisé : ce n’est pas une idéologie : la richesse, suspecte jusqu’au Moyen Âge, est désormais justifiée et honorée.



Capitalisme et athéisme vont en parallèle, la mondialisation du capitalisme s’est accélérée depuis le dernier quart du XXème siècle sous l’effet des politiques de libéralisation menées dans la plupart des pays.



On peut le regretter oui la mondialisation manque d’âme, elle est là c’est un fait incontournable : une des caractéristiques majeures du capitalisme est sa formidable capacité d’adaptation qui a déjoué les pronostics de Karl Marx qui avait prédit son effondrement. C’est bien l’idéologie du marxisme-léninisme qui s’est effondrée, pas la Mondialisation.



Le capitalisme, qui a montré sa capacité d’adaptation dans le passé, devra se transformer pour relever les défis actuels :la capacité d’adaptation est inconnue des idéologies.



Mais je pensais essentiellement aux totalitarismes, fascisme, nazisme, marxisme-léninisme, stalinisme, et maoïsme : tous ont été des dictatures d’un nouveau type, le « guide suprême » s’appuyant sur un parti unique pour gouverner en tyran pour éliminer toute contestation.



Le communisme, pourquoi pas, mais c’est bien ce que Paul Tillich appelait "quasi-religion", fonctionnant comme une religion mais centrée sur un absolu : l’Homme au lieu d’être centrée sur l‘Absolu : le Transcendant, Dieu.



L’idéologie humaniste athée s’est elle aussi effondrée : la mondialisation capitaliste, elle,  survivra aux pires crises comme elle a su évoluer depuis les débuts du commerce.



En Occident le communisme n’a jamais été érigé en parti unique, toute la différence est là : nous avons fort heureusement évité la pire des aliénations.



Seuls des « intellectuels » de gauche ont persisté au-delà de toute raison dans leur admiration du communisme stalinien.

Je ne crois pas que Jésus condamne la richesse mais plutôt ce qu'on en fait.
Je suis peut-être simpliste dans mon raisonnement mais je pense que l'économie de marché qui se base sur le profit monétaire et exclusivement sur le profit pense que tout le monde est riche. Peut changer de ce qu'il possède tous les six mois.

Actuellement je souhaiterai changer de voiture ( celle que je possède à bientôt 15 ans) Je peux changer mais le coup du crédit est tel malgré les taux bas actuels que je pourrait pas rouler avec le nouvelle voiture durant le temps du crédit. Car il faut bien vivre durant ce temps. Et l'essence coûte cher.
Le libéralisme économique est convaincu que tout le monde à le même pouvoir d'achat qu'un Émir du pétrole. (simple comparaison).
Le libéralisme économique râle que le social coûte trop cher mais crée des cas sociaux à la pelle.
Le libéralisme économique met tous les soucis financiers sur le dos de ce qui travaille et qui par décision de quelques mecs sans scrupule deviennent des chômeurs que l'on va s’empresser de traité de fainéant.

On doit avoir un revenu du travail qui permette de faire vivre une famille.
Le libéralisme économique considère le logement comme un gadget de luxe ou fait tout comme.
Le libéralisme économique traite les chômeurs de fainéants.
Un Chômeur ne demande pas à être chômeur des gens qui ne travaillent pas décident pour lui qu'il devra être chômeur.

Les libéraux Economique compte de plus en plus sur les organisations caritatives pour aider les hommes et les femmes dans la dèche.
Resto du cœur, Emmaüs, Le secours Catholique, et bien d'autres......
Mais donner un travail sur, justement rémunéré, cela devient ou est devenu impossible pour une seul raison le fric , le fric et toujours le fric pour le fric.

Nos élus parlent-ils de l'HOMME dans leurs programmes politiques ? NON !
Seul compte le rendement et le profit immédiat.
Leurs solutions passent toujours au détriment des seuls hommes et femmes qui travaillent ou ont travaillé dans leur vie.

Les retraites coûtent trop cher mais les parachutes dorés ne coûtent rien.

Qu'on s'attaque aux gaspillages avant de truander les honnêtes gens.
Les exemples ne manquent pas de par le monde.

L'argent au service des hommes OUI !
L'Homme au service de l'argent NON !

Cela les libéraux économiques ne le souhaitent pas.

La VIE d'un HOMME vaut PLUS que out l-or du MONDE.

Dominer la terre et peuplez là DIT DIEU.
IL ne dit pas dominez vous les uns sur les autres en peuplant la terre.
IL ne dit pas qu'il faut faire des enfants pour en faire de assassins en se faisant la guerre pour dominer son voisin.

Si On devait supprimer tous les fautifs, les pêcheurs de la terre il n'y aurait plus personne sur notre planète.

Au Royaume de aveugles les borgnes sont roi.
Bien mal acquis ne profite jamais.

Avant de juger son voisin regardons si nous ne sommes nous aussi coupable de quelques méfaits condamnables au regard de notre voisin.

Révisons nos vies en regardant autour de nous ce qui va et ne va pas et au regard de la parole de Dieu changeons la donne pour plus d'amour, de justice,entre les hommes qui vivent sur la même terre.
Dieu nous donne des talents , des grâces, ne les enterrons pas faisons les fructifier.

Notre entrée au paradis dépend-elle uniquement de Dieu ou de Nous ou de Nous et de Dieu.


Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re : je suis communiste    Le Communisme. - Page 2 EmptyDim 07 Juin 2015, 12:59

Le libéralisme au contraire des idéologies que nous avons évoquées n'est pas la réalisation historique d'un schéma conçu préalablement par l'esprit. Il n'est pas davantage cet ensemble de principes seuls capables de justifier a posteriori un ordre social ou politique résultant de l'action désordonnée des hommes. Ni guide exclusif pour l'action, ni idéologie légitimant un ordre existant, le libéralisme exprime seulement une interprétation de l'univers social, interprétation qui s'élabore et se modifie progressivement sous la double épreuve des faits et des idées. Les faits, ce sont les événements d'une histoire que les hommes font sans le savoir, ou en le sachant. Les idées, ce sont les éléments de cet ordre juste auquel les hommes aspirent et au regard duquel ils considèrent immanquablement leur présent et leur passé.

Ainsi, le libéralisme n'étant pas unique ou uniforme, chacune de ses versions trouve son fondement originel dans un événement historique ou chez un penseur qui n'appartient qu'à elle. Là réside sans doute l'ultime singularité de ce que l'on nomme libéralisme : dans son incapacité, en tant que schéma d'intelligibilité aussi bien que comme image de la société « bonne » à se donner un élément fondateur unique, que celui-ci soit un événement historique ou la pensée d'un philosophe prophète.

L’acte de naissance au libéralisme n'est autre que la Déclaration des droits de l'homme de 1789. La Révolution française consacre en même temps qu'elle achève le siècle des Lumières. C'est sous la forme du principe de la « souveraineté nationale » que la démocratie est instaurée en France.

1789 fonde en effet la première version libérale de la démocratie politique : la liberté politique, selon les textes, s'accorde avec l'égalité et la liberté des aptitudes juridiques. « Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leurs manifestations ne troublent pas l'ordre public. » Avec ce corollaire : « La communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Force est de reconnaître que toutes les formes d’économie planifiée dirigée ont échoué, les petites expérimentations de « monnaies locales » avec échange de biens et services entre particuliers ne convainc pas, elles ont aussi leurs laissés pour compte.

Spinoza affirmait : « Quand chaque homme cherche le plus ce qui lui est utile à lui-même, alors les hommes sont les plus utiles les uns aux autres » (Éthique, IV).

Spinoza, Locke, Descartes, Milton : la liste des pères fondateurs du libéralisme politique est assurément plus longue.

Moins qu'une doctrine au sens strict du mot, assurément plus que la justification a posteriori de certaines réalisations dans l'ordre économique, le libéralisme économique est aussi une logique d'action, fondée sur une éthique : À l'origine, il fut une réaction contre le colbertisme. L'État assumait alors l'essentiel de la responsabilité immédiate de l'économie, tantôt en réglementant de façon minutieuse toutes les activités industrieuses, tantôt en agissant sur la conjoncture au moyen de la détermination autoritaire du prix.

Catholicisme libéral, catholicisme social, démocratie chrétienne : trois courants de pensée qu'il serait déraisonnable de traiter comme s'ils n'avaient entretenu aucune sorte de relation réciproque. Assurément, ce qui les différencie est souvent essentiel : entre catholiques libéraux et démocrates chrétiens, il y a toute la distance qui sépare au xixe siècle le libéralisme de la démocratie, et, d'autre part, le catholicisme social réprouve le libéralisme qu'il tient pour responsable des maux qui affligent la société.

J’ai été militant actif de la démocratie chrétienne, au temps où « chez nous » nous avions encore le droit et la fierté de se dire chrétien en politique, dans le sillage de Jacques Maritain.

La démocratie chrétienne se situe à l'intersection du catholicisme social et du catholicisme libéral. Elle vise, lorsqu'elle se constitue en courant politique, à proposer une réponse originale aux nouveaux défis lancés simultanément par la révolution industrielle et par la démocratie politique. Sa construction intellectuelle emprunte en premier lieu, aux Écritures et au message évangélique : primauté de la personne humaine et égalité entre les hommes, obligation du chrétien d'agir pour la justice et la vérité, distinction enfin entre l'action temporelle des chrétiens et la visée spirituelle des Églises.

Ce n’est pas le libéralisme seul qui a dominé le monde, les utopies et les échecs des uns et des autres systèmes dirigistes  ont leur part de responsabilité.

Quand je dis utopies :

- le mythe du plein emploi… sur toute la Planète ? Assurément pas !

- « Sainte Croissance, Priez pour nous » : la croissance mais c’est la fuite en avant en laissant la majorité des humains sur le bord de la route.

- les effets pervers des meilleures intentions ? Cela fait un siècle qu’ils sont dénoncés… et ignorés.

Nous avons trimé, ChrisLam, tu as une vie difficile, je m’en suis sorti par moi-même, au temps où l’Education Nationale savait encore donner des atouts, plaignons ceux qui après nous sont censés tout recevoir sans avoir à donner ni se fatiguer.

Qui sera là pour « raser gratis » ?

Je ne suis ni communiste ni musulman ni utopiste je suis démocrate chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

Le chant du cygne



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyDim 07 Juin 2015, 15:13

chrisredfeild a écrit:
ben oui, j'ai bien le droit de le dire .
bon, je ne  suis pas communiste, j'y suis meme ARDEMENT contre, donc lisez bien ce que je dit, essayer de comprendre mon point de vue et pourquoi je le dit ainsi....

je vais poser une question :
qui a fait entrer dans notre tete que le communisme est mal?

c'est bien les capitalistes.

et l'argument?

c'est pas parexemple des arguments genre : manque de liberté, de democratie.......regimes dictatorial.....???


donc je suis conditionné a croire a ces arguments made in USA??????

je doit y croire?


et les USA c'est des Anges? ne sont-ils pas eux les créateurs du terrorisme au POINT DE DIABOLISER ET DE FAIR RETOURNER LE MONDE ENTIER CONTRE LES MUSULMANS???


donc un tel peuple, je vais le croire lorsqu'il me dit que le communisme est un MAL????


Non desolé....


finalement : JE SUIS COMMUNISTE
Tout bon croyant est communiste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyDim 07 Juin 2015, 16:35

Roger76 a écrit:


- le mythe du plein emploi… sur toute la Planète ? Assurément pas !

- « Sainte Croissance, Priez pour nous » : la croissance mais c’est la fuite en avant en laissant la majorité des humains sur le bord de la route.



Il faudra bien se résoudre à la décroissance et à accepter ce que la planète peut nous offrir sans chercher à la saigner à blanc comme c'est le cas aujourd'hui.

La recherche de la croissance est effectivement une fuite en avant qui laisse non seulement la majorité des gens sur le bord de la route, mais qui risque de laisser également nos descendants, enfants et petits enfants et peut-être même avant, dans la misère. Quel triste héritage serions-nous en train de préparer pour eux ?
Revenir en haut Aller en bas
sand

sand



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyDim 07 Juin 2015, 16:49

chrisredfeild a écrit:
ben oui, j'ai bien le droit de le dire .
bon, je ne  suis pas communiste, j'y suis meme ARDEMENT contre, donc lisez bien ce que je dit, essayer de comprendre mon point de vue et pourquoi je le dit ainsi....
je vais poser une question :
qui a fait entrer dans notre tete que le communisme est mal?
c'est bien les capitalistes.
et l'argument?
c'est pas parexemple des arguments genre : manque de liberté, de democratie.......regimes dictatorial.....???
donc je suis conditionné a croire a ces arguments made in USA??????
je doit y croire?
et les USA c'est des Anges? ne sont-ils pas eux les créateurs du terrorisme au POINT DE DIABOLISER ET DE FAIR RETOURNER LE MONDE ENTIER CONTRE LES MUSULMANS???
donc un tel peuple, je vais le croire lorsqu'il me dit que le communisme est un MAL????
Non desolé....
finalement : JE SUIS COMMUNISTE


Certaines personnes sont contre le communisme et le capitalisme...

Les capitalisme rabâchent plus que le nazisme est le mal....

cela n'empêche pas certaines personnes d'adhérer à ces doctrines....

Les gens sont capables de se cultiver et réfléchir pour se forger une opinion et des convictions...

Certains sont d'ailleurs contre le capitalisme et l'islam...

Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   Le Communisme. - Page 2 EmptyDim 07 Juin 2015, 17:09

Dieu dit a Adam et aussi à Eve ceci:
Peuplez la Terre ce qu'ils font et qu'il ont Fait Nous sommes 7.000.000.000 d'être humains
Dieu Dit aux mêmes personne ceci :
Soumettez là . Jamais exploiter la sur les dos du travail de votre voisin.
Qu'a fait Caen il tue Abel par concupiscence et jalousie,
Que fait l'homme depuis ? il se croit oblige de continuer.
Le grave dans cette affaire c'est certains se justifient de cette mauvaise action en se réclament de Dieu.
Et comme l'homme qui se croit fort et en fin de compte d'une faiblesse afférente il veut avoir ce que le son voisin a alors qu'il ne fait rien lui même pour en avoir autant tout en ayant les moyens d'en avoir autant.
Ceux qui mènent le monde c'est
La convoitise,
La fainéantise,
Le pouvoir dominateur
L'avidité
L'orgueil
Le nombrilisme,
L’égoïsme
La cruauté
La lâcheté
La luxure
La suffisance
Le fanatisme
La veulerie
Que celui qui se reconnais dans cette liste médite avant de critiquer son voisin
Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: je suis communiste    Le Communisme. - Page 2 EmptyDim 07 Juin 2015, 19:19

Eh oui Skander.
Je ne sais plus qui a déclaré "l'éducation c'est le système de protection des adultes contre les jeunes".
Mais comme les jeunes, à qui nous laisserons une Terre ravagée, deviennent adultes à leur tour on peut craindre le pire pour très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyDim 07 Juin 2015, 21:07

Skander a écrit:
Roger76 a écrit:


- le mythe du plein emploi… sur toute la Planète ? Assurément pas !

- « Sainte Croissance, Priez pour nous » : la croissance mais c’est la fuite en avant en laissant la majorité des humains sur le bord de la route.



Il faudra bien se résoudre à la décroissance et à accepter ce que la planète peut nous offrir sans chercher à la saigner à blanc comme c'est le cas aujourd'hui.

la décroissance doit passer par une décroissance de la population mondiale
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: avis   Le Communisme. - Page 2 EmptyLun 08 Juin 2015, 13:50

chrisredfeild a écrit:
eric 420 a écrit:
Un criminel c'est quelqu'un qui tue, ou qui veut
la mort d'autrui

n'oublie pas Dieu seul est le juge


et n'oubli pas que Dieu nous a ordonné d'appliquer son jugement contre les criminel

donc tu te prend pour Dieu en critiquant les lois divines?

Massacrer des chrétiens sans armes c'est d’après toi appliquer la loi de Dieu ?
Et ne me répond pas que c'est écrit dans le Coran .

Si je réagis ainsi c'est que j'ai des informations direct de la part de chrétiens victimes des islamistes armés, barbus, et qui ne comprennent rien au Coran.

Il ne faut confondre TON jugement avec le JUGEMENT DE DIEU..
Ceux qui agissent ainsi le regretteront tôt ou tard.

Je dis à tous les massacreurs musulmans et chrétiens qu'ils auront à rendre des comptes.
Ce jour là leurs victimes seront des témoins à Charges.

Et pour ce qui est des palestiniens victimes des massacres des sionistes, ces sionistes sont tout aussi responsable des massacres que ceux qui se servent de leur propre peuple pour servir de bouclier humain.

Rendre la justice ne n'est pas appliquer la loi de Dieu ou la loi du talion pour ce venger mais pour rendre JUSTICE.






Revenir en haut Aller en bas
prisca

prisca



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: La nuit porte conseil   Le Communisme. - Page 2 EmptyVen 17 Juin 2016, 06:04

Souvent, la nuit, une pensée m'éveille. Cette nuit, non pas qu'elle m'ait éveillée celle ci, mais elle m'est apparue si importante que je me suis dit, partage là. Je pensais au communisme et me demandais pourquoi ne sont ils pas croyants les communistes. Alors me vient à l'idée la cité du Vatican. Oui un communiste ne peut pas abonder au capitalisme, et le Vatican témoigne par ses richesses d'un grand capital. Bien entendu me suis je dit, voilà beaucoup de personnes, qui, à partir de finalement une apparence, sous couvert toutefois d'une richesse non dissimulée, sont passées à côté de leur salut, peut être, mais en tout cas, qui ont totalement occulté tout culte, qui ont par pratique politique, fait d'un à priori un devoir de citoyenneté et d'un devoir de citoyenneté une orientation dogmatique, pour ainsi dire, nulle, un athéisme pur et dur. Alors de quand date le communisme, et combien de personnes ? Surement beaucoup, et beaucoup trop bien évidemment. La faute à qui ? A ceux en église bien entendu car si le communisme a rejeté d'emblée et d'un bloc la religion, moi je rejette la richesse de cette cité, mais je suis et reste chrétienne, car je ne peux pas m'empêcher de penser à tout cet argent et à cette image de cet enfant amaigri qui meure de faim. Un discours classique ? Oui, mais le discours classique qui entre dans la banalisation démontre qu'il est toujours malheureusement d'actualité. Oui pour donner un semblant d'explication à ma façon de penser, je peux toutefois cautionner la majesté de la cité du Vatican en disant que pour Dieu rien n'est assez beau ni assez grand pour montrer notre attachement. Mais quel fut mon étonnement en apprenant que le Pape n'a jamais lu le Coran. Voilà beaucoup d'argent dépensé pour un investissement non rentabilisé. Ce n'est pas la faute de François qui ne fait que suivre l'exemple des prédécesseurs papes. Mais il est curieux toutefois, que le sujet n'ait pas fait l'objet d'une attention plus approfondie sachant que rejeté en bloc par le monde chrétien, aucun ne l'a jamais lu véritablement, seuls des "oui dire" et des "qu'en dira t on"... Alors que pour maitriser un sujet il faut une analyse stricte, tout comme l'analyse qu'auraient dû tirer les ecclésiastes en se disant, nous pourrions faire l'impasse sur quelque faste, pourvu que les gens nous soient assidus et montrent de l'intérêt à l'évangile, lequel nous voulons proclamer au nom de Jésus. Il est dommage que l'homme qui se plaint de division est en fait celui qui la met. Les apôtres se sont évertués à créer des lieux de culte, et voilà que les hommes défont ce qui a été fait. Dommage c'est le mot qui me vient à l'esprit, espérons que la nuit prochaine sera plus prolifique. Les idées pointent la nuit, peut être que la nuit porte conseil.


Finalement, alors, la politique c'est la plaie.

Elle a pour but non pas de diviser mais de rassembler par couleur. Mais rassembler par couleur c'est ultra diviser par couleurs.

Alors le rouge du communisme, ne tire pas vers le rose du socialisme, un peu vers le vert de l'écologisme, et c'est tout, sauf que le rouge c'est aussi la Chine de Mao, le livre rouge a inspiré tandis que lui a expiré. Mais l'autre nuit, j'ai eu cette pensée, la Chine un grand pays avait besoin de rigueur. Là où le communisme va il peut ne pas aller ailleurs tout comme ne pas me parler de communisme en Russie, les tsars sont comme sur l'effigie, des rois en puissance avec une cour d'appel au labeur, une dime aux heures modernes. Alors la religion est à la lueur de leur couleur, en Chine le Tibet a payé, la religion occupe trop d'espace, il en faut plus à la politique. Le socialisme de Léon Blum est au sortir d'une guerre, une volonté de rassembler un peuple, en 36 il faut des congés, il les faut payés, ainsi l'homme se remet de la douleur avant de tomber dans une autre, l'autre qui pointait du nez déjà, mais l'homme ne le savait pas, le politique oui, et au lieu de ça il aurait du parler de Jésus, point ne lui aurait fallu, de remettre dans le rang des gens qui ont souffert, un baume au cœur, tandis que là par une utopie socialiste, un semblant de social, un peu bancal, moins rouge, rose pour tout dire. L'écologisme est la politique d'avenir, car elle est issue du Christ dans sa couleur, elle prône la préservation, voilà un discours qui tient chaud au cœur, avec un hulot haut en couleur, pas les images subblissimes qu'il nous a données, comme cadeau pour l'humanité. Cet homme est croyant à coup sûr, il ne peut pas aimer mère nature et pas notre Père Eternel. Alors voilà un bon conciliabule, une politique verdoyante, qui peut s'allier avec Dieu, puisque de par sa nature, la nature vient à la politique qui repart vers elle pour que l'homme puisse tirer tous les avantages, en occultant les effets néfastes, et Dieu sait s'il y en a. Méfiez vous de votre micro onde, tout anodin qu'il vous semble, et même si vous avez lu rien de méchant à son encontre, il est le pire ennemi qui soit, tout du moins aussi proche dans notre maison.

Finalement la politique c'est la plaie, c'est à cause d'elle que nous sentons l'oppression du système, et que nous sentons l'oppression de leur système de pensée, à eux les terroristes, qui ont fait d'un don de dieu, un amalgame.
Revenir en haut Aller en bas
benopat





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyVen 17 Juin 2016, 21:45

prisca a écrit:
Finalement, alors, la politique c'est la plaie.

Elle a pour but non pas de diviser mais de rassembler par couleur. Mais rassembler par couleur c'est ultra diviser par couleurs.

Alors le rouge du communisme, ne tire pas vers le rose du socialisme, un peu vers le vert de l'écologisme, et c'est tout, sauf que le rouge c'est aussi la Chine de Mao, le livre rouge a inspiré tandis que lui a expiré. Mais l'autre nuit, j'ai eu cette pensée, la Chine un grand pays avait besoin de rigueur. Là où le communisme va il peut ne pas aller ailleurs tout comme ne pas me parler de communisme en Russie, les tsars sont comme sur l'effigie, des rois en puissance avec une cour d'appel au labeur, une dime aux heures modernes. Alors la religion est à la lueur de leur couleur, en Chine le Tibet a payé, la religion occupe trop d'espace, il en faut plus à la politique. Le socialisme de Léon Blum est au sortir d'une guerre, une volonté de rassembler un peuple, en 36 il faut des congés, il les faut payés, ainsi l'homme se remet de la douleur avant de tomber dans une autre, l'autre qui pointait du nez déjà, mais l'homme ne le savait pas, le politique oui, et au lieu de ça il aurait du parler de Jésus, point ne lui aurait fallu, de remettre dans le rang des gens qui ont souffert, un baume au cœur, tandis que là par une utopie socialiste, un semblant de social, un peu bancal, moins rouge, rose pour tout dire. L'écologisme est la politique d'avenir, car elle est issue du Christ dans sa couleur, elle prône la préservation, voilà un discours qui tient chaud au cœur, avec un hulot haut en couleur, pas les images subblissimes qu'il nous a données, comme cadeau pour l'humanité. Cet homme est croyant à coup sûr, il ne peut pas aimer mère nature et pas notre Père Eternel. Alors voilà un bon conciliabule, une politique verdoyante, qui peut s'allier avec Dieu, puisque de par sa nature, la nature vient à la politique qui repart vers elle pour que l'homme puisse tirer tous les avantages, en occultant les effets néfastes, et Dieu sait s'il y en a. Méfiez vous de votre micro onde, tout anodin qu'il vous semble, et même si vous avez lu rien de méchant à son encontre, il est le pire ennemi qui soit, tout du moins aussi proche dans notre maison.

Finalement la politique c'est la plaie, c'est à cause d'elle que nous sentons l'oppression du système, et que nous sentons l'oppression de leur système de pensée, à eux les terroristes, qui ont fait d'un don de dieu, un amalgame.
Désolé, mais tous les cours de théologies touchent toutes les religions.  Et les religieux catholiques qui suivent des cours très poussés pour arriver là où ils en sont ont lu le Coran.  Je ne sais pas d'où tu tires tes infos, mais le Coran n'est pas laissé de côté et au contraire, ils remarquent tous que la signature de Coran n'est pas la même que dans la Bible.  De plus, ils ont peur de dire ce qu'ils pensent réellement du Coran de peur des représailles des musulmans qui sont assez cruel lorsque l'Islam est touché.  Le Pape François a déjà dit que l'Islam est une religion de guerre violente, mais ça s'est vite ébruité de peur de déclencher une guerre violente (un pléonasme bien placé non?)
Pour le reste de tes pensées tout est relatif selon l'interprétation que font les hommes en fonction de leurs croyances.  D'une même religion, les divergences d'interprétation peuvent nuire à la politique.  On a vu le phénomène dans le passé quand la religion était politisé, et on le voit même dans la politique.  Il n'y a pas de recette miracle.

Dire que la politique c'est la plaie, je suis d'accord sur certains points, mais la religion aussi peut l'être.  Tu sais, je regarde la politique actuelle au Canada concernant l'individu et cela se rapproche beaucoup à la parole de Jésus.  Je m'explique:
- le respect de tous et chacun selon leurs valeurs pourvu que cela ne brime pas la liberté des autres (Aimez-vous les uns les autres )
- intégration des personnes handicapés physiques dans tous les sphères de la vie, accessibilité via les ascenseurs, rampes d'accès, trottoir adapté, etc, participations aux activités sportives, etc (Tu aimeras ton prochain comme toi-même)
- Intégration des personnes ayant une déficience intellectuelle, programme de subvention pour aider les familles, différents organismes d'entraide subventionné par le gouvernement, etc (Dieu a soif de Justice)
- Programmes pour aider les plus démunies et les personnes itinérantes (Donner aux pauvres)
- Programme pour les personnes avec des problèmes de santé mental, pour les personnes qui ont des dépendances, il y en a tellement (que celui qui aime Dieu aime aussi son frère)
Et j'en passe tellement...

Et de dire que la politique est une plaie, mais tu oublies qu'il y a des plaies qui se cicatrisent très bien avec la politique.
Revenir en haut Aller en bas
prisca

prisca



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyVen 17 Juin 2016, 22:16

benopat a écrit:
Désolé, mais tous les cours de théologies touchent toutes les religions.  Et les religieux catholiques qui suivent des cours très poussés pour arriver là où ils en sont ont lu le Coran.  Je ne sais pas d'où tu tires tes infos, mais le Coran n'est pas laissé de côté et au contraire,.

Alors j'étais la première à le croire en quelque sorte et j'ai été très étonnée du contraire.

J'ai vu un article dans un journal intitulé "le Pape François dit que le Coran est un livre de Paix".

J'ai voulu en savoir plus pour connaître les arguments, et là j'ai visualisé une vidéo où il était en déplacement en terre Islamique, en conversation avec un Imam, lequel lui a dit quelques Versets, et le Pape François qui a répondu avec un air de satisfaction "voilà une bien belle religion" avec un sourire montrant son adhésion.

En somme, le Pape a découvert le Coran par l'annonce de ces quelques versets et sur la vidéo on voit très bien son hochement de tête en signe d'approbation, comme s'il découvrait un livre jusqu'alors inconnu.

Bien entendu les journaux ont publié que le Pape a dit que c'est un livre de Paix et probablement que le Pape le pense sincèrement, mais de le voir découvrir le Coran, j'ai toutefois eu cette réflexion qu'en aucun cas, il ne l'a ouvert lui, ni même aucun Pape avant lui.

François est une très belle personne, mais l'éducation théologienne chrétienne n'a pas prévu l'étude du Coran à mon et ton grand étonnement.

Alors bien entendu les prêtres n'ont aucun avis car Vatican II ne laisse aucune consigne de ce côté là.

C'est un peu la rançon d'une gloire qu'il l'a l'espace de ce qui lui reste comme temps à œuvrer pour la Paix, sa sagesse est toutefois bien présente dans ses élocutions.

Mais en tant que spécialistes en la matière les ecclésiastes pourraient faire l'effort de rentrer la doctrine de l'Islam dans le cadre de leurs études, ceci dit, afin de parler sur pièces sur un sujet brulant aujourd'hui.




La vidéo de la visite du Pape en terre d'Islam.


Pour ce qui est de la politique, je pense qu'elle divise au lieu de rassembler, à l'inverse de la religion bien entendu.

Bien sûr que le Christianisme rassemble, tu le démontres par les exemples au Canada.

Mais nous avons l'exemple du wahabisme qui mélange politique et religion, et là, nous voyons les dégâts comme nous les avons vus quand le clergé avait un pouvoir exécutif il y a quelques siècles dans les pays Occidentaux.

Il y avait beaucoup de peines d'hommes qui, s'ils allaient à l'encontre du clergé, se voyaient emprisonnés, punis, châtiés.

Nous savons que l'emprisonnement fait partie du domaine de la Justice et elle doit être dissociée du clergé, et d'ailleurs c'est ce qui s'est passé, car l'homme a vu en Occident que des inégalités car où l'homme confond religion et politique, il verra chez l'agissement de l'homme une atteinte là où l'homme n'est coupable de rien si c'est la justice qui le juge. Le clergé est toujours plus radical car il en va de l'interprétation des écritures, et peu s'en faut pour dire que le péché de chair est passible de châtiment si quelques ecclésiastes interprètent de cette façon.

De toute façon nous le savons très bien qu'en Islam c'est comme cela, trop de persécution et je ne parlerais pas de rendu de justice, de la part des hommes détenteur du pouvoir religieux.

Mais un jour où l'autre, je pense qu'ils franchiront le pas, le Musulman va se réveiller et enfin pouvoir être libre.

Quant à la politique, la France pour la nommer, elle divise et il est indéniable que le système tel qu'il est aujourd'hui nuit.

Comment est il compréhensible que des personnes se disant chacune d'un bord en fait n'ont qu'un même programme, car il n'y a pas de différence notoire, et s'attirent des gens à 50 % d'une population française quand l'élection est à son terme, là déjà l'autre moitié est "dans l'autre camp".

Si cela n'est pas diviser, que pourrait on dire ?

La politique a cela de sinueux, est qu'elle favorise ceux qui n'ont pas à l'être et si aujourd'hui on voit que les américains et les russes qui se vouent une haine mais que rien ne peut officiellement justifier une guerre déclarée, ils se la font en douce, par les terres justement en Orient, lequel est maintenant si en colère qu'il en est venu terroriste.

Alors, la politique est une plaie véritablement.
Revenir en haut Aller en bas
benopat





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptySam 18 Juin 2016, 06:53

prisca a écrit:
J'ai vu un article dans un journal intitulé "le Pape François dit que le Coran est un livre de Paix".

J'ai voulu en savoir plus pour connaître les arguments, et là j'ai visualisé une vidéo où il était en déplacement en terre Islamique, en conversation avec un Imam, lequel lui a dit quelques Versets, et le Pape François qui a répondu avec un air de satisfaction "voilà une bien belle religion" avec un sourire montrant son adhésion.

En somme, le Pape a découvert le Coran par l'annonce de ces quelques versets et sur la vidéo on voit très bien son hochement de tête en signe d'approbation, comme s'il découvrait un livre jusqu'alors inconnu.

Bien entendu les journaux ont publié que le Pape a dit que c'est un livre de Paix et probablement que le Pape le pense sincèrement, mais de le voir découvrir le Coran, j'ai toutefois eu cette réflexion qu'en aucun cas, il ne l'a ouvert lui, ni même aucun Pape avant lui.

Le Communisme. - Page 2 24389 c'est pour faire belle figure.  Il est en terre Islamique.  Tu imagines s'il avait dit le contraire.  C'est purement de la diplomatie.  Le rôle du Pape est de prêcher en montrant l'exemple par toute la sagesse de la Parole de Jésus.  Le Pape ne va pas voir uniquement des Catholiques, mais son rôle est d'aller aussi vers ceux qui ne suivent pas la bonne voie (car pour lui, les musulmans sont dans la mauvaise voie).  C'est son rôle de parler de Jésus au monde entier.

Ce que le Pape a dit est très sage et il démontre que c'est par l'amour de son prochain qu'il peut atteindre au moins une personne parmis les 1.6 milliards de musulmans.  

C'est mon avis bien sûr.


prisca a écrit:
La politique a cela de sinueux, est qu'elle favorise ceux qui n'ont pas à l'être et si aujourd'hui on voit que les américains et les russes qui se vouent une haine mais que rien ne peut officiellement justifier une guerre déclarée, ils se la font en douce, par les terres justement en Orient, lequel est maintenant si en colère qu'il en est venu terroriste.

Alors, la politique est une plaie véritablement.

Il faut arrêter d'accuser les Américains ou les Russes ou peu importe.  Je te donne un exemple:
Il y a des armes américaines qui sont vendu dans les pays Arabes. on accuse les Américains d'être responsable du terroriste (c'est grossier comme exemple, mais tu comprendras mon point de vue).
Il y a des armes américaines qui sont aussi vendu au Canada et personne accuse les américains d'être responsable du pacifisme des canadiens.

Morale de l'histoire, la personne qui achète les armes les achètent parce qu'ils ont un objectif déjà dans la tête.  Vends-moi une arme et je vais l'entreposer dans une armoire ou je vais faire de la chasse.  Comprends-tu que d'accuser les autres pour justifier certaines actions c'est trop facile.

Les musulmans n'oublient pas les personnes qui leurs font du tord.  Ils sont vengeurs et c'est dans l'histoire des guerres dites défensives de l'Islam.
Tu imagines si les Juifs avait le Coran.  Les Allemands seraient encore aujourd'hui sous l'emprise de juifs kamikaze.  Tu me comprends?  Arrêtons de responsabiliser les grandes puissances et commençons par la base, éduquer les enfants dans le Christianisme et plaçons Jésus dans le coeur de tous et chacun (c'est imagé, mais Dieu en serait ravis).  Les musulmans messianiques (terme que je viens d'inventer), n'achèterais plus d'armes ou sinon il en achèteraient pour aller à la chasse ou le mettre dans son armoire.  C'est un rêve, mais j'ai le droit de rêver non Le Communisme. - Page 2 173236763
Revenir en haut Aller en bas
prisca

prisca



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptySam 18 Juin 2016, 10:02

benopat a écrit:
prisca a écrit:

La politique a cela de sinueux, est qu'elle favorise ceux qui n'ont pas à l'être et si aujourd'hui on voit que les américains et les russes qui se vouent une haine mais que rien ne peut officiellement justifier une guerre déclarée, ils se la font en douce, par les terres justement en Orient, lequel est maintenant si en colère qu'il en est venu terroriste.

Alors, la politique est une plaie véritablement.

Il faut arrêter d'accuser les Américains ou les Russes ou peu importe.  Je te donne un exemple:
Il y a des armes américaines qui sont vendu dans les pays Arabes. on accuse les Américains d'être responsable du terroriste (c'est grossier comme exemple, mais tu comprendras mon point de vue).
Il y a des armes américaines qui sont aussi vendu au Canada et personne accuse les américains d'être responsable du pacifisme des canadiens.

Morale de l'histoire, la personne qui achète les armes les achètent parce qu'ils ont un objectif déjà dans la tête.  Vends-moi une arme et je vais l'entreposer dans une armoire ou je vais faire de la chasse.  Comprends-tu que d'accuser les autres pour justifier certaines actions c'est trop facile.

Les musulmans n'oublient pas les personnes qui leurs font du tord.  Ils sont vengeurs et c'est dans l'histoire des guerres dites défensives de l'Islam.
Tu imagines si les Juifs avait le Coran.  Les Allemands seraient encore aujourd'hui sous l'emprise de juifs kamikaze.  Tu me comprends?  Arrêtons de responsabiliser les grandes puissances et commençons par la base, éduquer les enfants dans le Christianisme et plaçons Jésus dans le coeur de tous et chacun (c'est imagé, mais Dieu en serait ravis).  Les musulmans messianiques (terme que je viens d'inventer), n'achèterais plus d'armes ou sinon il en achèteraient pour aller à la chasse ou le mettre dans son armoire.  C'est un rêve, mais j'ai le droit de rêver non Le Communisme. - Page 2 173236763

Ce n'est pas l'arme elle même qui fait que par son utilisation les bras sont armés car les terroristes ou toutes autres personnes mal intentionnées sauront se procurer des armes partout, ce n'est pas un souci, la contrebande est un marché en plein essor malheureusement.

Non, c'est différent. L'Américain se bat contre le Russe, et le Russe contre l'Américain et depuis la guerre froide c'est pire encore.

C'est une question de rivalité, d'image médiatique, et non pas qu'il y ait des conflits d'intérêts liés à quelque patrimoine qui échapperait à l'un ou à l'autre.

Il s'agit d'un combat de coqs mais d'une manière sournoise, les services secrets russes et la CIA interposées s'espionnent, s'insultent, se narguent, se targuent ....

Il s'agit d'un combat de couleurs, le rouge communiste est une nausée pour l'américain, et le capitalisme impérialiste est une nausée pour le russe.

Il s'agit de haine entre les deux, ancestrales, enfin depuis que l'amérique existe car il faut se dire que c'est un "pays" neuf contrairement à la russie qui est un pays des ancêtres. Alors l'amérique a suplanté la russie qui elle témoigne de sa jalousie.

Et quand il s'agit de quelque conquête qui soit par la russie, l'amérique s'interpose en allant voir le camp adverse par exemple en afghanistan.

etc etc

et cela l'oriental en a raz le bol d'être pris comme une marionnette qu'on utilise pour se combattre.

Il est certain que ces deux grands se disent les seuls à rivaliser car ils s'estiment être les plus grands.

L'Orient non seulement a fait cesser ces viols de territoire par leur incursions respectives massives, mais d'autre part à dire en les narguant, puisque vous vous trouvez les plus grands, je vais vous prouver moi que je le suis encore plus que vous deux, et en mettant la terreur, le terroriste veut prouver que s'il le veut, il est bien plus fort que tout le monde.

Alors si l'Oriental est intelligent, il peut se dire dès à présent, qu'il a donné la preuve de l'imbécilité de l'amérique et de la russie, que la leçon a été comprise, en tout cas pour moi c'est clair, et que l'Orient est aussi important que l'Occident.

Comme il est un fervent croyant en Dieu, il peut se dire que justice lui est rendu maintenant, et qu'il peut cesser le combat.

Il est bénopat, un peu l'arbitre l'Orient, là au milieu, à se faire un peu donner des coups car les deux autres veulent à tout prix gagner.

Il ne veut plus être le troisième, lequel fait mine de médiateur interposé mais involontaire, et se prendre des coups lorsqu'il y a dérapage, non il veut s'imposer comme troisième membre.

Je dirais que le Coran incite le Musulman à la révolte car Dieu encourage le Musulman à faire valoir ses droits de citoyen du monde.

Car si le Musulman n'avait pas joué de la sorte, là, une troisième guerre mondiale, pas de coran, une autre arme, celle de dissuasive qui passe à la défensive et boum plus de terre...

Alors Dieu pour notre préservation a donné le ton dans le Coran et il y a là des recommandations diverses de tous ordres y compris probablement un appel à l'offensive..... le musulman a probablement reçu un enfermement, tout comme le juif en Egypte, qui le contraint, peut être, même si au fond il est un terroriste sanguinaire aussi, mais si c'est une stratégie et qu'il cesse de répandre la terreur car au bout du compte il tient le monde dans le calme grâce à une pression, bien sûr que c'est un manque de liberté complètement abject, mais c'est peut être le moment de passer à autre chose.

Si le Musulman peut se dire aujourd'hui, la leçon est donnée, je m'en tiens à cela, tout revient dans l'ordre, il faut l'espérer car cette situation de terreur ne peut pas se poursuivre tout le temps. Il y a de pauvres innocents qui payent pour les méchants, c'est injuste. Si la justice est leur mot d'ordre, là ils ne sont pas en pleine justice mais plutôt dans le chaos du crime perpétré.

Maintenant à nous de dire à nos dirigeants qu'ils calment un peu le jeu, nous sommes des électeurs en puissance, ils n'existent que grâce à nous, alors les Obama et Poutine n'ont qu'à se le dire pris pour mot.

La course économique est aussi un combat que les "sans scrupules" visent, l'argent d'abord, le retour au polythéisme où l'argent est roi.

Il faut faire table rase de tous cela une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptyVen 26 Mar 2021, 17:13

rosarum a écrit:
Idriss a écrit:
C’est pourquoi nos Etats ont besoin de mener en permanence des guerres pour focaliser notre attention et créer un sentiment d’union nationale qui dépasserait tous les clivages sociaux.

c'est une technique vieille comme le monde qui fait aussi partie de la stratégie des islamistes

phase 1 - introduire en occident par tous les moyens le plus grand nombre possible de musulmans pour constituer une masse critique
phase 2 - empêcher leur intégration, notamment en exacerbant leurs spécificités
phase 3  - exercer des provocations dans les pays d'accueil pour obtenir une réaction "islamophobe"
phase 4 - transformer cette légitime réaction en attaque contre la religion afin de pouvoir proclamer le jihad auquel tout musulman digne de ce nom est tenu de participer comme l'exigent de nombreux versets du coran.

nous la voyons se dérouler sous nos yeux, et si tu as une idée pour l'empêcher de réussir, je t'écoute


C'était le sens de ce que j'avais cité il y a quelques mois et qui m'a été vivement reproché : ce topic sur DZ-Algérie:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Cordialement et à +
Revenir en haut Aller en bas
Pachakop





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Communisme   Le Communisme. - Page 2 EmptyVen 26 Mar 2021, 21:48

mario-franc_lazur a écrit:


Le communisme a duré encore moins longtemps. Il ne reste qu'un pays au monde rééellement communiste et c'est la Corée du Nord ! Cela n'a pas enrichi ses habitants !


Fraternellement.

Le communisme c'est pire.

Quel que soit système il faut qu'il soit modéré.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84



Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 EmptySam 27 Mar 2021, 06:51

Le dernier message a été déplacé de ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le Communisme. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Communisme.   Le Communisme. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Communisme.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Y a-il un lien entre l'islam et l'islamisme ?
» Le men.songe dans l'islam et le communisme
» Adaptation d'un citation de Lénine (communisme / islamisme)
» Après le communisme et le terrorisme, bientôt l’invasion extra-terrest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: