Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : où le précommander ...
17.25 €
Voir le deal
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

 

 Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyLun 16 Déc 2013, 13:10

Ce nouveau fil, non pour parler de l'évolution de la situation politique et militaire en Centre-Afrique, sujet auquel un topic est déjà consacré ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  ), mais pour faire connaître les efforts de paix réalisés par les Musulmans et les Chrétiens en ce malheureux pays :

L’archevêque de Bangui et le grand imam  de Centrafrique unissent leurs voix pour la paix

Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui, et l’imam Oumar Kobine Layama, président de la Communauté islamique centrafricaine, se rendent ensemble dans les camps de déplacés et dans les quartiers, pour exhorter la population à ne pas céder à l’esprit de vengeance et de violence.


(à suivre)


Dernière édition par mario-franc_lazur le Lun 16 Déc 2013, 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyLun 16 Déc 2013, 13:14

SUITE


(je cite ) :

Au volant du 4 × 4 Toyota blanc de l’archevêché, Mgr Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui. À son côté un soldat de la Fomac, la force africaine déployée en République centrafricaine (RCA) pour sécuriser le pays. Sur la banquette arrière, l’imam Oumar Kobine Layama, président de la Communauté islamique centrafricaine, flanqué aussi d’un soldat de la Fomac.

Les deux religieux viennent de Padre Pio, un camp de déplacés de 3 500 personnes. Ils se dirigent vers le carmel, tenu par la communauté des carmes, dans lequel se trouvent 2 500 réfugiés. Les deux hommes viennent distribuer des sacs de riz et surtout, tenir un discours commun sur l’arrêt des violences.

Après avoir fait le tour du camp, ils prennent la parole, l’un après l’autre. « Les chrétiens et les musulmans ont toujours vécu en bonne intelligence, rappelle Mgr Nzapalainga. C’est pourquoi je viens avec mon frère l’imam pour vous dire que la guerre n’est pas la solution, que nous devons nous entraider les uns les autres. »

« Attention à la colère »

« Vous avez entendu des personnes vous demander de prendre les armes pour tuer les musulmans : ce n’est pas bien ! Ils ne sont pas collectivement responsables des massacres. Attention à la colère. Elle pousse à faire le mal, à voler, à piller, à tuer. »


Au tour de l’imam de prendre la parole : « Que la paix de Dieu soit avec vous. Nous sommes venus vous rencontrer parce que vous avez fui la violence de la Séléka. S’il y a des jeunes musulmans qui les ont rejoints, il y en a aussi beaucoup qui ont refusé de le faire. Nous sommes tous unis par la foi d’Abraham et nous sommes tous des Centrafricains. La parole de Dieu doit nous aider à rester unis, à ne pas nous laisser gagner par la haine, la guerre, la division. »

« Refusons ensemble de prendre les armes les uns contre les autres. Si nous ne restons pas vigilants, si nous n’enracinons pas notre foi, c’est le Diable qui entre dans notre cœur et qui nous pousse à faire le plus grand mal. » La rencontre s’achève par une bénédiction commune.

L’archevêque et l’imam tentent ensemble de calmer la tension

Quotidiennement, alors que la peur et la haine entre les deux communautés s’enracinent dans les esprits, l’archevêque et l’imam se rendent ensemble sur le terrain pour essayer de calmer la tension, apaiser les rancœurs, rappeler les exigences de la foi en matière de paix et de non-violence. Signe de cette rancœur, les lieux de culte.

« Depuis l’arrivée de la Séléka à Bangui, six églises ont été profanées », note Mgr Nzapalainga. « Et depuis l’attaque des anti-balakas et la riposte de la Séléka, le 5 décembre, ce sont six mosquées qui ont été incendiées », ajoute l’imam Layama.

Depuis le 5 décembre, ce dernier vit à l’archevêché sous la protection de l’archevêque et de la Fomac. « Je loge dans le quartier Combattant. Un quartier infiltré par les anti-balakas. Lorsqu’ils ont essayé de reprendre le pouvoir, le 5 décembre, on nous a recherchés dans le quartier pour nous tuer. L’archevêque est venu m’exfiltrer », explique le responsable musulman.

« Le discours de la haine ne doit pas occuper tout l’espace »

« Heureusement que nous nous entendons bien tous les deux, ajoute en souriant Mgr Nzapalainga. Nos interventions font baisser les tensions dans les lieux où nous passons. Le discours de la haine ne doit pas occuper tout l’espace. »

L’archevêque de Bangui reprend sa voiture pour aller cette fois au camp de déplacés de l’aéroport, où l’on compterait plus de 20 000 personnes. Il leur tient le même discours. Mais cette fois sans l’imam : trop dangereux pour sa vie."

LAURENT LARCHER ( à Bangui)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Petero

Petero



Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyLun 16 Déc 2013, 13:18

Merci Mario pour ces informations. Puissent Mgr et cet Immam de Bangui être entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-ch   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyLun 16 Déc 2013, 14:20

Les Martin Luther King Gandhi Desmond Tutu Nelson Mandela comme les prêtres de la théologie de la libération sont rarement entendus en leur temps, et même pour la plupart condamnés.
Pas plus que Jésus Christ n’a été entendu en son temps.
Que les apôtres de la Paix à Bangui soient entendus, c’est mon vœu, c’est notre vœu, mais qu’en sera-t-il ? Puissent-ils réussit à calmer les esprits et et aboutir à la réconciliation.
J’étais en mission à Bangui en été 1999.
Dans un climat d’insécurité certes, mais dans la bonne entente entre chrétiens, très majoritaires, et musulmans,  on ne faisait alors pas de distinction.
Aussi je me sens très concerné par le drame du pays : la gangrène islamiste venue principalement du Nord Soudan et de l’islam jihadiste conquérant  gagne du terrain.
L’africain disons plutôt indolent selon nos critères est aussi bien prompt à s’enflammer, n ‘importe quelle rumeur même la moins plausible se répand et s’amplifie hors de toute logique, de tout contrôle.
J’ose à peine évoquer le discours du Pape François pour la Paix qui sera prononcé le premier janvier 2014 :
Citation :
« Dans mon premier message pour la Journée mondiale de la Paix je désire adresser à tous, personnes et peuples, le vœu d’une existence pleine de joie et d’espérance. Dans le cœur de chaque homme et de chaque femme habite en effet le désir d’une vie pleine, à laquelle appartient une soif irrépressible de fraternité, qui pousse vers la communion avec les autres, en qui nous ne trouvons pas des ennemis ou des concurrents, mais des frères à accueillir et à embrasser.
En effet, la fraternité est une dimension essentielle de l’homme, qui est un être relationnel. La vive conscience d’être en relation nous amène à voir et à traiter chaque personne comme une vraie sœur et un vrai frère ; sans cela, la construction d’une société juste, d’une paix solide et durable devient impossible. »
Revenir en haut Aller en bas
Tomi





Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyLun 16 Déc 2013, 14:36

En prenant du recul, j'ai l'impression que ces guerres du Sahel, sont une conséquence de la désertification.
Les éleveurs nomades, poussés par l'avance du désert, descendent vers le sud et se heurtent aux paysans sédentaires. Comme il n'y a pas assez d'eau et d'herbages pour satisfaire les deux groupes, il y a conflit violent.
L'avantage des armes est en général du côté des éleveurs, qui sont plus mobiles et font du commerce de contrebande pour se fournir, et n'ont plus rien à perdre.

Parfois, les éleveurs sont musulmans et les sédentaires chrétiens, mais ce n'est pas partout le cas. Au Mali et au Darfour, les deux populations sont musulmanes. Les islamistes ne font que profiter d'une situation de guerre.
Si la paix et l'abondance régnaient partout, il n'y aurait pas de place pour les islamistes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyLun 16 Déc 2013, 16:11

Si les pays riches voulaient vraiment faire une action durable au sujet des problèmes de ses pays ils n'enverraient pas l'armée mais de l'argent et des solutions, met n'importe quel président dans un pays désertique, qu'il soit fort ou mauvais il ne ferait pas apparaître des cultures et de la viande.

Si chaque pays donner en ayant l'intention de faire de ces pays des nation émergente qui vive confortablement et non des nations pataugeante (désolé pour l'orthographe) avec des président corrompus tout irait mieux .
Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-ch   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyLun 16 Déc 2013, 16:20

Citation :
Si la paix et l'abondance régnaient partout, il n'y aurait pas de place pour les islamistes.

Mais bien justement Tomi leur stratégie est de ruiner l'économie déjà bien précaire des régions visées par leur expansinisme pour y recruter des partisans.
Oui, si la paix et l'abondance régnaient pasrtout...
L'affaire des éleveurs nomades et des paysans sédentaires, c'est biblique avec Caïn et Abel.
La RCA a de grandes ridhesses minières (Bokassa et ses diamants, ça te dit?) et beaucoup de forêts, relativement peu de terres cultivées.
Deux tiers de la population sont dans le secteur agricole mais il y a quatre fois plus de forêt que de terres agricoles.
Qui restent mal exploitées, selon des méthodes archaïques.
Les musulmans sont plutôt commerçants que paysans.
Bokassa avait ruiné l'économie du pays, qui souffre aussi de sa position de pays enclavé.
Et la RCA n'est pas seulement victime de ses voisins du Nord, la Chine aussi est présente avec le rachat massif des terres agricoles.
Entravé par l'enclavement et l'état défectueux des communications, et c'est peu dire, le développement de l'économie centrafricaine souffre de la corruption (j'ai constaté, tout se vend tout s'achète) et du délabrement des services publics. En premier lieu les services de police! À ces contraintes structurelles internes s'ajoute le regain de tensions politiques dans les pays voisins – Tchad et surtout Soudan avec le conflit au Darfour – qui augmentent les risques d'une déstabilisation régionale et compromettent les perspectives de croissance économique.
Si l'on s'en tient aux chiffres, la RCA est un pays très largement sous-peuplé : la croissance démographique y est faible, ce n'est franchement pas, à mon avis, l'immigration de populations venues du nord en voie de désertification qui pose problème par elle même.
La centre Afrique même si elle a une saison sèche ne craint pas la sécheresse, il y a bien assez de terres agricoles et d'herbages encore sous-exploités mais difficilement exploitables par manque de moyens.

De plus les centrafricains à part les Peuls ne pratiquent pas l'élevage.
La population se répartit entre une dizaine de groupes ethnolinguistiques dont les deux principaux occupent la plus grande partie du territoire : les Gbaya à l'ouest, et en y associant les Mandja, 39 p. 100), et les Banda à l'est (23 p. 100). La frontière Oubangui-Mbomou sépare artificiellement les gens du fleuve.
Hélas un projet de Fédération genre ex AEF est abandonné depuis "l'accident" d'avion de son promoteur...
Les échanges entre la R.C.A. et la R.D.C. s'articulent sur des réseaux ethniques transfrontaliers toujours très actifs. De même, au nord, les Sara et les Mboum se rattachent à des groupes implantés respectivement au Tchad et au Cameroun. À ces populations s'ajoutent environ 12 000 Pygmées vivant dans la forêt de l'extrême sud du pays, et des nomades Mbororo (Fulbe ou Peuls) venus du Cameroun au milieu des années 1920. Plus récemment, les sécheresses sahéliennes ont poussé vers la R.C.A. d'autres pasteurs peuls et arabes à la recherche de pâturages. Ils ont grossi la minorité musulmane composée, par ailleurs, de commerçants ; avec seulement 10 p. 100 de la population, l'islam reste loin derrière le christianisme : les protestants sont 51 p. 100, les catholiques 29 p. 100, selon le recensement de 2003, mais ces taux très élevés n'excluent pas le maintien de pratiques animistes.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Sujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-ch   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyLun 16 Déc 2013, 18:13

Citation :
de l'argent et des solutions ?

Mais on l'a fait on le fait encore.
J'ai travaillé à un grand projet de mise en navigabilité des Grands Lacs, préfinancé par le FMI.
Sais-tu ce que c'est que le FMI, et à quoi il sert ?
Projet techniquement très difficile, abandonné pour cause d'impossibilité de mettre d'accord les pays riverains, tous jaloux les uns des autres. Mon ami ingénieur franco-malgache, chef du projet pour compte de l'ONU, en poste à Bujumbura, a disparu dans les événements tragiques entre hutus et tutsis.
Moi et d'autres avaient donné de leur temps de leur savoir, sans compter, lui y a laissé la vie dans les sanglants affrontements.
Son projet de création d'un grand axe de communication et d'échanses entre ethnies et peuples rivaux a été abandonné.
J'ai bossé à Bangui, bénévolement, frais payés, pour une mission par la France, pour l'autre par Bruxelles.
On y a investi à fonds respectivement français ou européens sur les infrastructures, sur l'informatique.
C'est l'Europe qui a financé le remplacement des ordinateuirs obsolètes des administrations et entreprises de RCA, sur mes propositions après inventaire.
Quel Etat islamique donne pour le développement de ces pays ?
L'Arabie ? Le Qatar ?
C'est plutôt la Chine, et dans ses seuls intérêts.
Qui donc finançait mes interventions d'ingénieur expert à Brazzaville, à Bangui, à Pointe-Noire ?
Et mes études pour Dakar et pour Nouakchott ?
Pas les pays bénéficiaires mais bien la France ou l'Europe.
Je ne me plains pas, je ne regrette rien, j'avais choisi de ne pas rester devant la TV mes pieds dans mes pantoufles.
J'ai failli oublier les centaines de millions de francs de l'époque investis au Maroc en infrastructures.

Un Président corrompu dans un désert ? Le désert de la RCA ? Couverte à plus de 65 % de forêts, forêt tropicale dans le Sud ?
Le pays a hélas déjà connu deux guerres civiles d'origine purement interne, un président renversant l'autre. Et tous dictateurs.
Vers une troisième ?

Entamée au lendemain de la deuxième guerre mondiale, la "Zone Franc" a donné naissance au franc CFA en 1945. En fournissant les devises nécessaires à la convertibilité du Franc CFA, le trésor public français assure la garantie illimitée des monnaies émises par les deux banques centrales africaines. Ni la signature du traité de l'Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) en 1962, ni la révision des accords monétaires en 1972 et 1973, ne remettent en cause l’assistance et l’influence françaises. Les africains semblent confortés par cette situation de dépendance.
 S’il faut reconnaître que la France a permis à ses ex-colonies d’Afrique d’avoir une unicité monétaire, cela ne justifie pas le refus des Etats africains de s’émanciper de son protectorat monétaire. Qu'attendent-ils ?
Alors, assistanat ou émancipation ?
On peut tout reprocher à la politique française en Afrique, mais absolument pas de ne pas avoir envoyé de l'argent, on n'a pas cessé d'arroser à fonds perdus (pas pour tous)
Quant aux solutions, cela ne s'exporte pas.
Fort heureusement il y a quelques pays africains qui émergent, quad ils se prennent en main.
Et quand on en est à envoyer l'armée de toute urgence, c'est très loin d'être gratuit.
Revenir en haut Aller en bas
Tomi





Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyMar 17 Déc 2013, 09:24

Roger76 a écrit:

L'affaire des éleveurs nomades et des paysans sédentaires, c'est biblique avec Caïn et Abel.
La RCA a de grandes ridhesses minières (Bokassa et ses diamants, ça te dit?) et beaucoup de forêts, relativement peu de terres cultivées.
Deux tiers de la population sont dans le secteur agricole mais il y a quatre fois plus de forêt que de terres agricoles.
Qui restent mal exploitées, selon des méthodes archaïques.
Les musulmans sont plutôt commerçants que paysans.

Je ne parle pas des musulmans installés en Centrafrique mais des bandes armées musulmanes venues du nord.
La désertification concerne les pays sahéliens (sahel veut dire rivage, qui sont donc en bordure du Sahara).
La Centrafrique est, comme tu le signales, tout le contraire d'un pays sahélien.
Mais elle est un carrefour, ce que tu signales aussi, avec au nord le Tchad et le Darfour soudanais. Le nord Nigéria, terre des Boko Haram, n'est pas loin.

Curieusement, personne ne parle des fanatiques de l'Armée du Seigneur (du saigneur serait plus exact avec ses 100 000 morts) de Joseph Kony, utilisant la Centrafrique comme base de repli.
Revenir en haut Aller en bas
Ren'

Ren'



Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne EmptyLun 06 Jan 2014, 10:36

mario-franc_lazur a écrit:
Ce nouveau fil, non pour parler de l'évolution de la situation politique et militaire en Centre-Afrique, sujet auquel un topic est déjà consacré ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  ), mais pour faire connaître les efforts de paix réalisés par les Musulmans et les Chrétiens en ce malheureux pays
C'est également sous cet angle que j'ai ouvert le sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; comme rapporté dans ce fil de discussion, je suis entré en contact avec un pasteur de RCA.

J'ai tenu à mettre en avant sur mon blog perso la tribune co-écrite par l'archevêque et l'imam : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://blogrenblog.wordpress.com/
Contenu sponsorisé





Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty
MessageSujet: Re: Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne   Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Centre-Afrique : appel à la paix inter-religieuse islamo-chrétienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Centre-Afrique cherche la paix entre Chrétiens et Musulmans
» Un appel au dialogue Islamo-Chrétien
» Des milices en centre afrique affirment manger des musulmanss
»  Des millices chretiennes massacrent des musulmans en Centre Afrique
» la réunion inter-religieuse d'Assise, ce 27 octobre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: