Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-47%
Le deal à ne pas rater :
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants de 2 à 6 ans
47.93 € 89.99 €
Voir le deal
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

 

 La morale est-elle relative ?

Aller en bas 
+4
Ambiance
rosarum
BOB
Le chant du cygne
8 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 19:49

Icare, à toi l'honneur…
Revenir en haut Aller en bas
BOB





La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 22:02

Oui. La réponse n'est elle pas évidente ?
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 22:30

Non puisque je pense que non.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 22:54

je remet ce que je disais sur ce fil

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

rosarum a écrit:

il me semble que la notion de bien et de mal est fonction du niveau où l'on se place, individuel ou collectif et que les deux peuvent parfois être contradictoires.

au niveau individuel, nous parait "bien" ce qui nous fait du bien, nous procure de la joie, du plaisir, du bonheur et nous parait "mal" ce qui nous fait du mal, nous provoque de la souffrance, de la tristesse, de la peine.

mais comme nous vivons en société, nous sommes obligés de tenir compte de ce qui est "bien" et "mal" pour les autres. (selon ces mêmes critères)

d'autre part, comme les animaux, nous avons certains instincts que nous ne maitrisons pas toujours.
(quand le loup mange la brebis, il ne se pose pas la question de savoir si c'est bien ou si c'est mal, il a faim et il se nourrit)
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 23:11

Précisons un peu les choses…
Existe-t-il une morale que l'on pourrait qualifier de « naturelle » ? Au sens où elle serait commune à tous les animaux (au moins les plus complexes) ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 23:41

Le chant du cygne a écrit:
Précisons un peu les choses…
Existe-t-il une morale que l'on pourrait qualifier de « naturelle » ? Au sens où elle serait commune à tous les animaux (au moins les plus complexes) ?

difficile à dire, le fait qu'on observe certaines similitudes dans la morale de toutes les grandes civilisations peut s'interpréter de 2 manières

- soit comme tu le suggères, il existe une loi naturelle (ou divine si l'on est croyant) qui s'impose à tous

- soit les mêmes causes produisant les mêmes effets, différents groupes humains sont arrivés aux mêmes conclusions quand au meilleur système de valeurs et de lois


pour le 2me cas, je prends toujours le même exemple un peu simpliste mais parlant :

imaginons 2 tribus équivalentes n'ayant pas de morale.

dans ces tribus, chaque membre doit dépenser une énergie importante pour défendre ses biens contre les autres qui veulent lui prendre.

si une tribu décide que dorénavant, il est interdit de prendre les biens d'un autre membre de la tribu, alors chacun pourra cesser de veiller sur ses biens et consacrer du temps à des activités créatrices (agriculture, chasse, artisanat etc.. ) et cette tribu l'emportera sur l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 23:43

Non, car c'est manifeste qu'une seule et même loi morale se retrouve absolument dans toute culture et civilisation digne de ce nom, celle de régler la vie en société par la valorisation de la vertu et la condamnation du vice.

Et encore NON cette fois en capitales car autrement Dieu serait injuste..

Selon cette parole de Jésus-Christ :

Jean 12:48 "Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour. "

Ainsi le seul critère moral valable est la charité pour tout le monde, sans distinction de race, sexe, religion..

Voir le déroulement du Jugement Dernier selon l'Evangile :

"Alors les justes lui répondront disant : Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim, et que nous t'avons nourri, ou avoir soif, et que nous t'avons donné à boire ? 38. et quand est-ce que nous t'avons vu étranger, et que nous t'avons recueilli ; ou nu, et que nous t'avons vêtu ? 39. et quand est-ce que nous t'avons vu malade, ou en prison, et que nous sommes venus vers toi ? 40. Et le Roi répondant, leur dira : En vérité, je vous le dis, toutes les fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, vous me l'avez fait à moi-même."

et

"45. Alors il leur répondra disant : En vérité je vous le dis, toutes les fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, vous ne l'avez pas non plus fait à moi. 46. Et ceux-ci s'en iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle."

Ainsi Dieu s'identifie à chacun et chacune d'entre nous, et jugera en conséquence selon notre rapport à autrui, en bien comme en mal.. Attention à savoir que même (surtout..) de bonnes intentions peuvent conduire au péché, le péché étant le moyen et l'effet de la perte de la communion avec Dieu, de l'amour de Dieu.. Je précise la perte de l'amour de soi vers Dieu, car Dieu nous aime TOUJOURS qui s'exprime AUSSI par sa colère, la discipline, la correction!

L'Amour (charité, grâce, miséricorde..) de Dieu c'est la fidélité à Sa Parole, consistant à compter avec Foi et Espérance sur la providence de Dieu en toutes choses, de s'en tenir à Ses Lois comme étant la seule vérité en termes d'éthique et de morale, donc justes et bonnes au plus haut niveau de la perfection étant Divines, à Sa définition claire du Bien et du Mal, le Seul Vrai Bon Dieu qui veut le bien et le mieux pour chacun et chacune d'entre nous dans son plein développement humain, modalités révélées par l'étude sérieuse de la Sainte Bible, produisant le bon fruit qui est cette force tranquille (car alliée de Dieu) dans la conviction d'agir justement, que l'on connaît par la conscience naturellement, lorsque celle-ci n'est pas crucifiée par l'intellect afin de suivre plutôt ses mauvais désirs car NUL ne peut servir deux maîtres et c'est le libre choix que Dieu pose et propose à tout être humain, en pleine connaissance de cause comme de conséquence, en fin de compte la Vie avec Dieu ou la mort loin de Dieu.


Dernière édition par Kwama57 le Lun 23 Déc 2013, 07:56, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 23:43

Il existe donc une morale naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 23:51

Le chant du cygne a écrit:
Il existe donc une morale naturelle.

La loi naturelle c'est la loi divine, révélée par Dieu à Moïse dans les 10 commandements et confirmée par Jésus-Christ, car inscrite au coeur même de l'être humain.

Même une personne sans instruction ni éducation, seulement une pensée cohérente et un coeur sain, c'est à dire sans mauvaise intention, finira par arriver aux mêmes conclusions, aux mêmes critères que ceux révélés par Dieu dans la Bible comme étant le mieux pour nous en tant qu'être humains.
Revenir en haut Aller en bas
BOB





La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 23:57

Kwama57 a écrit:
Non, car c'est manifeste qu'une seule et même loi morale se retrouve absolument dans toute culture et civilisation digne de ce nom, celle de régler la vie en société par la valorisation de la vertu et la condamnation du vice.


On retrouve la notion de morale dans toutes les civilisation. Mais elle n'est pas le même pour toutes. Toutes les civilisations ne condamnent pas les mêmes vices et ne valorisent pas les mêmes vertus. Il y bien sur des similitudes, mais pas de morale naturelle, qui s'imposerait à toutes les sociétés.
Revenir en haut Aller en bas
BOB





La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 22 Déc 2013, 23:59

Kwama57 a écrit:
Le chant du cygne a écrit:
Il existe donc une morale naturelle.

La loi naturelle c'est la loi divine, révélée par Dieu à Moïse dans les 10 commandements et confirmée par Jésus-Christ, car inscrite au coeur même de l'être humain.

Même une personne sans instruction ni éducation, seulement une pensée cohérente et un coeur sain, c'est à dire sans mauvaise intention, finira par arriver aux mêmes conclusions, aux mêmes critères que ceux révélés par Dieu dans la Bible comme étant le mieux pour nous en tant qu'être humains.

Belle objectivité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 23 Déc 2013, 00:18

BOB a écrit:
Kwama57 a écrit:
Non, car c'est manifeste qu'une seule et même loi morale se retrouve absolument dans toute culture et civilisation digne de ce nom, celle de régler la vie en société par la valorisation de la vertu et la condamnation du vice.


On retrouve la notion de morale dans toutes les civilisation. Mais elle n'est pas le même pour toutes. Toutes les civilisations ne condamnent pas les mêmes vices et ne valorisent pas les mêmes vertus. Il y bien sur des similitudes, mais pas de morale naturelle, qui s'imposerait à toutes les sociétés.

Bonsoir BOB, on retrouve presque toujours les mêmes lois qui reviennent pour structurer toute société qui se respecte, qui veut se donner les moyens de réussir, je copie / colle ce que j'ai écrit dans un autre sujet..

Le péché c'est la transgression de la loi, et la loi définit le péché, l'interdit. Donc oui, la transgression existe uniquement à cause de l'interdit, le péché à cause de la loi, du tabou sacré. Ces tabous qui structurent NORMALEMENT TOUTE personne humaine et société / civilisation, sont :

- L'inceste, qui transgresse la différence de générations.
- Le meurtre, qui transgresse la Vie.
- La zoophilie / bestialité, qui transgresse la différence de nature.
- L'homosexualité, qui transgresse et confond l'identité sexuelle de l'Homme et la Femme.
- L'adultère, ou infidélité conjugale qui transgresse l'union engagée de l'Homme et la Femme l'un envers l'autre.
- Sorcellerie, magie, voyances, parler aux morts qui transgresse la connaissance humaine.

Je ne crois pas l'avoir lue citée, mais certainement la pédophilie qui transgresse l'age de consentement aux rapports sexuels..

Tout ce que Dieu punissait de mort pour le Peuple Elu d'Israel, en somme! Les péchés les plus graves aux yeux de Dieu, que le sang des animaux ne pouvait racheter.. Le sang de Jésus-Christ peut sauver même de ces péchés et c'est la Bonne Nouvelle, le passage de la condamnation à mort vers la bénédiction de Dieu pour la Vie Eternelle, à condition de s'efforcer de s'en détourner bien sûr de ces péchés, sinon il n'y a plus de rédemption, à force de braver la miséricorde on la perdra..

BOB a écrit:
Kwama57 a écrit:
Le chant du cygne a écrit:
Il existe donc une morale naturelle.

La loi naturelle c'est la loi divine, révélée par Dieu à Moïse dans les 10 commandements et confirmée par Jésus-Christ, car inscrite au coeur même de l'être humain.

Même une personne sans instruction ni éducation, seulement une pensée cohérente et un coeur sain, c'est à dire sans mauvaise intention, finira par arriver aux mêmes conclusions, aux mêmes critères que ceux révélés par Dieu dans la Bible comme étant le mieux pour nous en tant qu'être humains.

Belle objectivité.

Sarcasme ou non, merci tout de même! :)

Ma faute aussi, en relisant mieux la question posée par "Le chant du cygne", bien sûr que non les animaux n'ont pas ces lois, mais elles sont dites naturelles car présentes naturellement dans le coeur de l'Homme..

Les animaux ont des lois réglées selon les saisons des chaleurs, de migration etc.. Mais pas de loi morale en général.


Dernière édition par Kwama57 le Lun 23 Déc 2013, 00:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 23 Déc 2013, 00:22

Le chant du cygne a écrit:
Précisons un peu les choses…
Existe-t-il une morale que l'on pourrait qualifier de « naturelle » ? Au sens où elle serait commune à tous les animaux (au moins les plus complexes) ?
Salut ,

On ne peut tirer la morale de la nature , la nature étant ce qui est et la morale étant un idéal . Si en physique nous parlons de ce qui est , en morale nous parlons de ce qui devrait être . Nous avons dans nos principes plusieurs notions , plusieurs valeurs tel que la justice , l'égalité , le bien et le mal ... La nature ne s'occupe pas de ces valeurs , la nature est injuste , il n' y a pas d'égalité .

On peut constater que les us et coutumes varient selon les différents groupement humain , tout comme la morale . Tout dépend de l'histoire et donc des différentes expériences de ce groupement humain . Si la morale varie selon les différentes expériences du groupe alors elle est relative ! En effet on ne peut concevoir une morale absolue et universelle tout en constatant que cette morale varie selon l'époque . Il y a plusieurs point de vue , et surtout plusieurs but recherchés . La morale peut être subjective et utilitariste .D'ailleurs aujourd'hui la morale est restreinte à un individualisme narcissique que tout homme moral peut juger comme mauvais . Ce narcissisme , cet égocentrisme découle d'une morale utilitariste dans laquelle la fin justifie les moyens .
L'éthique dépend de la finalité de l'objectif . L'homme petit animal très faible a été dans l'obligation de se regrouper afin de survivre . Comment vivre ensemble et surtout comment rendre la vie meilleur ? De là , l'homme fût dans l'obligation de dépasser son égo et ainsi de penser à l'autre . De là il est possible de parler d'une morale objective .
Il y a eu plusieurs recherche à ce sujet notamment le le dilemme du Trolley et le le dilemme du Footbridge .
Il est possible de conclure qu'il existe une morale objective sur laquelle il est possible d'avoir le même jugement de valeur , c'est d'ailleurs l'impératif catégorique de Kant .

J'avoue que comme croyant la morale est absolue , car elle nous vient de Dieu . Comme il y a plusieurs croyances et donc plusieurs définitions de Dieu , et que le relatif ne peut embrasser l'absolue alors la morale en devient relative jusqu'à que nous ayons la possibilité de prouver l'existence de Dieu . Sans quoi nous restons dans notre relativité et dans cet impératif catégorique de Kant , dans ce hadith de mohamed disant que la foi n'est pas parachevé tant que nous ne désirons pas pour notre frère ce que nous désirons pour nous même et plus encore ou alors ces paroles de Jésus : tu aimeras ton prochain comme toi-même .



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 23 Déc 2013, 00:33

@kwama75 ,
Le divorce est mauvais pour selon la morale chrétienne alors qu'elle peut être considéré comme bonne par certains .

Le sacrifice de soi , le don de soi , et par conséquent une auto privation peut être vue comme absurde par des non croyants . Le pillage peut être une bonne chose car elle permet la survie de toute une population au détriment d'une autre .

Une femme se baladant les seins à l'air sera qualifier de perverse par certain et pour d'autre le pervers ne sera pas cette femme (d’Amazonie ou d'Afrique) mais l'homme incapable de contrôler ses pulsions qui sera qualifier de pervers .
Revenir en haut Aller en bas
Ambiance





La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 23 Déc 2013, 01:21

La morale est une grille de lecture binaire du monde qui est fondée sur l'opposition sans nuance du Bien et du Mal.
C'est donc facile à comprendre puisque simplement application de règles préétablies, mais peu adapté s'il n'y a pas consensus sur ce que sont précisément le Bien et le Mal.

En revanche, l'éthique, c'est autre chose, plus adulte, mais plus difficile, puisqu'il s'agit de s'adapter aux variables qui nous entourent et dont le monde et les événements procèdent. Il n'y a rien de préétabli mais, justement, cela suppose donc la nécessité de s'adapter aux autres, et pas de s'incliner devant des règles figées que l'on fait passer avant les autres.

Pour résumer, dans la morale, on fait passer la règle avant l'humain, dans l'éthique, on fait primer l'autre avant toute règle.


Au passage, petite question sur la morale: qu'est-ce qui en nous demande que nous ayons une grille de lecture simpliste du monde ? La recherche de facilité, entre autres. Conséquence: toute morale naît de la paresse ou de l'insuffisance intellectuelle. Les personnes s'appuyant sur une morale s'endorment bien tranquillement puisqu'ils n'ont jamais à réfléchir sur ce qu'il y a d'humain chez l'autre...et en eux: ils se contentent de rêver à leurs valeurs.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 23 Déc 2013, 10:08

Ambiance a écrit:
La morale est une grille de lecture binaire du monde qui est fondée sur l'opposition sans nuance du Bien et du Mal.
C'est donc facile à comprendre puisque simplement application de règles préétablies, mais peu adapté s'il n'y a pas consensus sur ce que sont précisément le Bien et le Mal.

En revanche, l'éthique, c'est autre chose, plus adulte, mais plus difficile, puisqu'il s'agit de s'adapter aux variables qui nous entourent et dont le monde et les événements procèdent. Il n'y a rien de préétabli mais, justement, cela suppose donc la nécessité de s'adapter aux autres, et pas de s'incliner devant des règles figées que l'on fait passer avant les autres.

Pour résumer, dans la morale, on fait passer la règle avant l'humain, dans l'éthique, on fait primer l'autre avant toute règle.


Au passage, petite question sur la morale: qu'est-ce qui en nous demande que nous ayons une grille de lecture simpliste du monde ? La recherche de facilité, entre autres. Conséquence: toute morale naît de la paresse ou de l'insuffisance intellectuelle. Les personnes s'appuyant sur une morale s'endorment bien tranquillement puisqu'ils n'ont jamais à réfléchir sur ce qu'il y a d'humain chez l'autre...et en eux: ils se contentent de rêver à leurs valeurs.

excellente remarque  La morale est-elle relative ? 2129354088 
Revenir en haut Aller en bas
BOB





La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 23 Déc 2013, 14:00

Ambiance a écrit:
La morale est une grille de lecture binaire du monde qui est fondée sur l'opposition sans nuance du Bien et du Mal.
C'est donc facile à comprendre puisque simplement application de règles préétablies, mais peu adapté s'il n'y a pas consensus sur ce que sont précisément le Bien et le Mal.

En revanche, l'éthique, c'est autre chose, plus adulte, mais plus difficile, puisqu'il s'agit de s'adapter aux variables qui nous entourent et dont le monde et les événements procèdent. Il n'y a rien de préétabli mais, justement, cela suppose donc la nécessité de s'adapter aux autres, et pas de s'incliner devant des règles figées que l'on fait passer avant les autres.

Pour résumer, dans la morale, on fait passer la règle avant l'humain, dans l'éthique, on fait primer l'autre avant toute règle.

Oui


Ambiance a écrit:

Au passage, petite question sur la morale: qu'est-ce qui en nous demande que nous ayons une grille de lecture simpliste du monde ? La recherche de facilité, entre autres. Conséquence: toute morale naît de la paresse ou de l'insuffisance intellectuelle. Les personnes s'appuyant sur une morale s'endorment bien tranquillement puisqu'ils n'ont jamais à réfléchir sur ce qu'il y a d'humain chez l'autre...et en eux: ils se contentent de rêver à leurs valeurs.

La morale ne doit pas être rejetée, même si l'éthique lui est supérieur. La morale reste utile à la cohésion, au bon fonctionnement d'une société. Et l'éthique nécessite une maturité de l'esprit que tout le monde n'a pas forcement (je pense par exemple a un enfant).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 28 Déc 2013, 17:27

Ambiance a écrit:
La morale est une grille de lecture binaire du monde qui est fondée sur l'opposition sans nuance du Bien et du Mal.
C'est donc facile à comprendre puisque simplement application de règles préétablies, mais peu adapté s'il n'y a pas consensus sur ce que sont précisément le Bien et le Mal.

En revanche, l'éthique, c'est autre chose, plus adulte, mais plus difficile, puisqu'il s'agit de s'adapter aux variables qui nous entourent et dont le monde et les événements procèdent. Il n'y a rien de préétabli mais, justement, cela suppose donc la nécessité de s'adapter aux autres, et pas de s'incliner devant des règles figées que l'on fait passer avant les autres.
Et pourtant je pense que morale et éthique sont synonymes (?). Je sais que ces deux termes sont nuancés par certains . Le terme "morale" a un lourd passé alors que le terme "éthique" est plus récent . Aujourd'hui , nos sociétés contemporaines veulent couper court avec l'absolutisme morale et son sens religieux . Toutes les sociétés ont tenté de produire une morale , un code de conduite , des règles communes à tous, à un point tel qu'il est difficile aujourd'hui de savoir si c'est la morale qui s'impose à la société ou bien la société qui impose sa morale . Il y a eu en effet du chemin parcouru , la sécularisation européenne a rendu les choses très complexes . Malgré cette sécularisation et ce désir de liberté, nous nous retrouvons malgré tout dans un absolutisme morale que l'on tente de faire oublier par le biais du terme "éthique" qui lui est réfléchie .

Ambiance a écrit:

Pour résumer, dans la morale, on fait passer la règle avant l'humain, dans l'éthique, on fait primer l'autre avant toute règle.
.
Et pourtant il y a bien des codes de déontologie ! Si la morale est un absolu , cette morale est censée répondre à la question" que dois je faire ?" et si l'éthique est relative alors elle est censée répondre à la question "que puis je faire au mieux ?" Si l'un représente un idéal l'autre représente sa dimension pratique .

Ambiance a écrit:


Au passage, petite question sur la morale: qu'est-ce qui en nous demande que nous ayons une grille de lecture simpliste du monde ? La recherche de facilité, entre autres. Conséquence: toute morale naît de la paresse ou de l'insuffisance intellectuelle.
Notre instinct grégaire je pense . Plus la chose est simple plus elle conviendra à un nombre de personnes plus grand . Dire que toute morale nait de la paresse et de l'insuffisance intellectuelle revient à confondre conformisme et morale . Premièrement la question de ce fil est "la morale est elle relative" . S'il s'avère que la morale soit relative alors elle se confondra avec l'éthique . Ta remarque est pertinente si nous reconnaissons que la morale est absolue , ce qui n'est pas le cas . Il n' y a qu'à voir nos diverses sociétés , la morale est plurielle . D'ailleurs la morale dépendra du but que l'on s'est fixé de la finalité voulue . Par exemple la morale utilitariste n'aura pas le même impact que la morale religieuse . Quant à l’adoption d'une morale absolue elle ne nait pas d'une paresse mais de la profonde conviction que l'homme ne peut tout connaitre et qu'il a besoin d'expérimenter les choses afin de les connaitre donc en attendant qu'il ait tout connu il s'abandonne à Dieu et à cette morale absolue qui prend tout son sens avec cette croyance en une vie après la mort . Par contre la morale individualiste  des droits de l'homme qui elle déshumanise littéralement les autres codes sociaux ! Je te cite :
Les personnes s'appuyant sur une morale s'endorment bien tranquillement puisqu'ils n'ont jamais à réfléchir sur ce qu'il y a d'humain chez l'autre...et en eux: ils se contentent de rêver à leurs valeurs.

Le problème est que malgré une croyance en une morale absolue nous constatons qu'elle est plurielle !   la volonté d'ériger les droits de l'homme comme un absolu a comme conséquence la déshumanisation de "l'autre" . Le principe de tolérance lui même fini par devenir intolérant tout comme le principe fondamentale de la liberté ! Il y a un tas de contradictions que l'on préfère étouffer en déshumanisant l'autre . Mais je ne pense pas que le problème soit la morale , mais plus dans le passage de la réflexion et de la recherche d'une morale pratique (éthique) à celle du conformisme .
Nous avons complétement oublier les principes fondamentaux de notre morale , la société impose alors sa morale !
Revenir en haut Aller en bas
zlitni

zlitni



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 28 Déc 2013, 21:30

Le chant du cygne a écrit:
Précisons un peu les choses…
Existe-t-il une morale que l'on pourrait qualifier de « naturelle » ? Au sens où elle serait commune à tous les animaux (au moins les plus complexes) ?
La loi naturelle ou loi morale :Vient de la nature de l’homme. Celle-ci est un ensemble de valeurs et principes moraux qui fondent les droits et les devoirs de l’homme et qui servent à sa pleine dignité. L’être humain peut la connaître, la formuler et l’exécuter. Elle est fondamentalement universelle et immuable même si sa formulation peut varier dans le temps. Elle est écrite au fond du cœur de l’homme. Elle est définie comme des règles de conduite fondées sur la nature même de l’homme et de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 28 Déc 2013, 21:41

Kwama57 a écrit:
BOB a écrit:
Kwama57 a écrit:
Non, car c'est manifeste qu'une seule et même loi morale se retrouve absolument dans toute culture et civilisation digne de ce nom, celle de régler la vie en société par la valorisation de la vertu et la condamnation du vice.


On retrouve la notion de morale dans toutes les civilisation. Mais elle n'est pas le même pour toutes. Toutes les civilisations ne condamnent pas les mêmes vices et ne valorisent pas les mêmes vertus. Il y bien sur des similitudes, mais pas de morale naturelle, qui s'imposerait à toutes les sociétés.

Bonsoir BOB, on retrouve presque toujours les mêmes lois qui reviennent pour structurer toute société qui se respecte, qui veut se donner les moyens de réussir, je copie / colle ce que j'ai écrit dans un autre sujet..

Le péché c'est la transgression de la loi, et la loi définit le péché, l'interdit. Donc oui, la transgression existe uniquement à cause de l'interdit, le péché à cause de la loi, du tabou sacré. Ces tabous qui structurent NORMALEMENT TOUTE personne humaine et société / civilisation, sont :

- L'inceste, qui transgresse la différence de générations.
- Le meurtre, qui transgresse la Vie.
- La zoophilie / bestialité, qui transgresse la différence de nature.
- L'homosexualité, qui transgresse et confond l'identité sexuelle de l'Homme et la Femme.
- L'adultère, ou infidélité conjugale qui transgresse l'union engagée de l'Homme et la Femme l'un envers l'autre.
- Sorcellerie, magie, voyances, parler aux morts qui transgresse la connaissance humaine.

J

Sarcasme ou non, merci tout de même! :)

Ma faute aussi, en relisant mieux la question posée par "Le chant du cygne", bien sûr que non les animaux n'ont pas ces lois, mais elles sont dites naturelles car présentes naturellement dans le coeur de l'Homme..

Les animaux ont des lois réglées selon les saisons des chaleurs, de migration etc.. Mais pas de loi morale en général.[/quote]
Faisune recherche sur le peuple Baruya demain matin… Parce que ce soir, tu risques de ne pas dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 28 Déc 2013, 21:46

zlitni a écrit:
Le chant du cygne a écrit:
Précisons un peu les choses…
Existe-t-il une morale que l'on pourrait qualifier de « naturelle » ? Au sens où elle serait commune à tous les animaux (au moins les plus complexes) ?
La loi naturelle ou loi morale :Vient de la nature de l’homme. Celle-ci est un ensemble de valeurs et principes moraux qui fondent les droits et les devoirs de l’homme et qui servent à sa pleine dignité. L’être humain peut la connaître, la formuler et l’exécuter. Elle est fondamentalement universelle et immuable même si sa formulation peut varier dans le temps. Elle est écrite au fond du cœur de l’homme. Elle est définie comme des règles de conduite fondées sur la nature même  de l’homme et de la société.

Tu trolles ?
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 28 Déc 2013, 21:48

Quelques clés pour répondre : les Baruyas, le Marquis de Sade et le trauma crânien.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 29 Déc 2013, 08:45

Ambiance a écrit:
La morale est une grille de lecture binaire du monde qui est fondée sur l'opposition sans nuance du Bien et du Mal.
C'est donc facile à comprendre puisque simplement application de règles préétablies, mais peu adapté s'il n'y a pas consensus sur ce que sont précisément le Bien et le Mal.
........................;


Il serait bon, mon cher AMBIANCE, que tu te présentes dans la section FAISONS CONNAISSANCE ...



Merci par avance !..
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité




La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 18 Jan 2014, 05:03

Le chant du cygne a écrit:
Quelques clés pour répondre : les Baruyas, le Marquis de Sade et le trauma crânien.
En quoi sont ce des clés pour répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 18 Jan 2014, 07:15

icare a écrit:

On peut constater que les us et coutumes varient selon les différents groupement humain , tout comme la morale . Tout dépend de l'histoire et donc des différentes expériences de ce groupement humain . Si la morale varie selon les différentes expériences du groupe alors elle est relative !



L'exemple le plus caricatural de ce relatif de la morale étant l'homosexualité, considérée comme une perversion condamnable il y a peu, et considérée comme normale récemment !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 18 Jan 2014, 08:57

icare a écrit:
Le chant du cygne a écrit:
Quelques clés pour répondre : les Baruyas, le Marquis de Sade et le trauma crânien.
En quoi sont ce des clés pour répondre ?
Sur ce coup là, tu me déçois… Je pensais pourtant que ç'aurait été évident pour quelqu'un comme toi.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 18 Jan 2014, 21:53

mario-franc_lazur a écrit:
icare a écrit:

On peut constater que les us et coutumes varient selon les différents groupement humain , tout comme la morale . Tout dépend de l'histoire et donc des différentes expériences de ce groupement humain . Si la morale varie selon les différentes expériences du groupe alors elle est relative !



L'exemple le plus caricatural de ce relatif de la morale étant l'homosexualité, considérée comme une perversion condamnable il y a peu, et considérée comme normale récemment !

ce caractère "normal" de l'homosexualité découle d'une interprétation du principe d'égalité de tous les citoyens.

Article premier
Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article 2
1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.


sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe,.......... peut inclure l'homosexualilté puisque "notamment" signifie que la liste n'est pas exhaustive.
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 18 Jan 2014, 22:00

Sur la relativité de la morale, je l'ai constaté plusieurs fois en discutant avec des arabes. Ils trouvaient profondément immoral l'existence de maisons de retraite (une manière de se débarrasser de nos anciens) ; je m'offusquai de les voir donner un de ses propres enfants à quelqu'un de stérile.
il y a un fond moral à peu près universel mais il y a énormément de nuances selon les cultures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 18 Jan 2014, 23:27

Salut ,
le chant du cygne a écrit:


Sur ce coup là, tu me déçois… Je pensais pourtant que ç'aurait été évident pour quelqu'un comme toi.
???? Je te l'avais dit que j’avais du mal avec la philosophie ...
Ce qui est évident , et ce que nous pouvons constater c'est la pluralité des valeurs en fonction des sociétés et des géographies . Tout porte à croire dès lors qu'il y a une relativité morale et/ ou un pluralisme des valeurs .
Ton exemple des baruyas montrent bien que la morale est différente , d'ailleurs nous jugeons cette morale par rapport à notre référence , mais n'est ce pas plutôt nos émotions qui réagissent avant notre raison ? Mais nous pouvons en déduire que nos sociétés (surtout depuis la mondialisation et les progrès techniques) que nos morales sont hybrides . Il y a eu des mélanges , nous ne pouvons dire s'il y a bien une morale absolue commune à tous les êtres ou bien si nos points communs ne sont pas plutôt des influences réciproques . Enfin si les baruyas n'ont absolument aucune valeur commune aux nôtres , sans est ce en raison de leur éloignement géographique . Pour ce qui est de Sade , il a bel et bien répondu et donné quels étaient pour lui les fondements de la morale :la nature .

Le chant du cygne a écrit:
Sur la relativité de la morale, je l'ai constaté plusieurs fois en discutant avec des arabes. Ils trouvaient profondément immoral l'existence de maisons de retraite (une manière de se débarrasser de nos anciens) ; je m'offusquai de les voir donner un de ses propres enfants à quelqu'un de stérile.
il y a un fond moral à peu près universel mais il y a énormément de nuances selon les cultures.

Nos fondements ne sont pas les mêmes , mais pour pouvoir juger de la qualité morale d'un autre il faut que l'on ait les mêmes bases . Le problème du relativisme morale est qu'elle n'est plus normative , ainsi tout dépend de la croyance de la personne . C'est ainsi que les adeptes du relativisme morale ne peuvent qualifier les autres d'immoraux .

MAis pour ce qui est de la morale absolue , et de nos sociétés contemporaine , l'une des valeurs fondamentales de nos sociétés est la liberté . Les sociétés contemporaines se sont levées contre la tyrannie et le totalitarisme , le siècle des lumières a débouché sur une hantise de ce qui pourrait être liberticide . Moins il y a de contraintes , plus on est développé...enfin ????
Parler de morale absolue c'est imposer une morale à tout les hommes , c'est un retour à la contrainte et à la dictature .
Quant à la critique de cette morale , d'où vient cette morale , d'où est ce que nous puisons cette morale ? De la nature , le nature ne produit pas de moral , et d'ailleurs tout comme Sade elle déboucherai sur des actes immoraux (les lions tuant les petits lionceaux) . Donc d'où est ce que nous puisons ces valeurs ?
En quoi est il bon de faire acte de charité ? En quoi est il bon de se sacrifier pour une cause ? En enlevant Dieu , nous risquons de déboucher sur une autre source de valeur , comme l'utilité . Une chose est bonne en fonction de son utilité (l'utilitarisme de Bertham) .
D'où nous vient cette morale est elle innée ou est elle acquise ? Peut on le démontrer ?

mfl a écrit:

L'exemple le plus caricatural de ce relatif de la morale étant l'homosexualité, considérée comme une perversion condamnable il y a peu, et considérée comme normale récemment !
Ce qui est caricaturale n'est pas le relatif de la morale , mais la décision de changer des lois comme bon nous semble .
Mais la question qu'on te poserai MFL en quoi l'homosexualité est elle mauvaise ? C'est à cette question qu'il faut répondre !
Comment une démocratie libérale prônant la tolérance , la liberté , l'égalité et le pluralisme des valeurs pourrait faire autrement ? La démocratie libérale est elle une bonne chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptySam 18 Jan 2014, 23:36

Tu crois qu'on pourrait dire qu'il existe une morale naturelle et une morale sociale ?
En fait, je déteste ce découpage nature/culture ; mais il peut être bon comme posture méthodologique ici…
La naturelle serait celle que pourrait avoir un enfant sauvage et qui est commune aux animaux et la culturelle et celle qui s'acquiert au contact de nos congénères.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 19 Jan 2014, 08:31

icare a écrit:

Mais la question qu'on te poserai MFL en quoi l'homosexualité est elle mauvaise ? C'est à cette question qu'il faut répondre !


Mauvaise, car égoïste par nature, étant stérile. Le Coran, comme la Bible, donc DIEU condamne l'homosexualité; DIEU ne condamne pas les homosexuels, pas du tout ! mais Il nous dit que ce comportement sexuel est un acte égoïste et stérile, donc non conforme au dessein divin !


Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Le chant du cygne

Le chant du cygne



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyDim 19 Jan 2014, 08:54

Dieu condamne l'homosexualité. Cela interdit-t-il de réfléchir dessus ? La théorie du genre me paraît apporter certaines réponses (ou tout au moins certaines pistes).
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 20 Jan 2014, 09:58

Le chant du cygne a écrit:
Dieu condamne l'homosexualité. Cela interdit-t-il de réfléchir dessus ? La théorie du genre me paraît apporter certaines réponses (ou tout au moins certaines pistes).



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Stana

Stana



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 20 Jan 2014, 20:20

Oui sans aucun doute la morale est relative, du moins c'est mon opinion. Elle est différente selon les religions, les pays, l'éducation, etc...ce qui est "bien" selon une éthique et/ou religion est "mal" selon une autre, c'est comme ça.
Exemple: les critères de pudeur sont très différents, non seulement d'après les religions, mais aussi l'èducation. La preuve: dans une seule et même religion, il y a des notions de déçence différents selon telle ou telle branche du culte, ou l'opinion de telle communauté, ou même telle famille (qu'il s'agisse de christianisme, d'islam, de judaïsme, etc) comme quoi...
Et puis, la morale...très peu de personnes pratiquent le "culte pur" de leur religion, quelle qu'elle soit. Je pense que le plus important est de vivre selon sa conscience, et que le véritable mal consiste à blesser volontairement autrui. Beaucoup de personnes, cependant croyantes, voient davantage l'"esprit" que la "lettre" de leur culte, des Ecritures. Elles peuvent avoir une bonne vie, dans l'amour, le respect de l'Autre. Ca dépend des personnes, bien sûr. Tout le monde est différent. Avant de regarder ce qu'un être a dans la tête, il faudrait peut-être voire, avant tout, ce qu'il a dans le cœur. Et quelles sont ses vraies motivations.
Exemple: combien de personnes sont charitables, "bonnes", par vraie compassion, et combien pour s'assurer une place au Paradis?...C'est comme pour le pardon. Dans un forum catholique, quelqu'un a dit: "A mon avis, nous devons pardonner, pas pour les personnes qui nous ont offensé mais pour nous, afin que Dieu nous approuve et nous acceuil au Ciel." Par intêret, alors?...Et à part moi, personne n'a paru choqué par ces propos. Le pardon, ce n'est pas ça, ça doit venir du cœur, je trouve. Certains le font, croyants comme athées ou agnostiques.
Je suis membre de l'association "le secours catholique" de ma ville. Il y a toutes sortes de personnes, et tous les cultes sont acceptés. On prends les gens comme ils sont, sans jugement. Ce qui n'empêche pas qu'il y a une vraie solidarité, des groupes de parole etc Un fait qui m'a troublée: un membre de l'association, très apprècié parce-qu'ayant vraiment un bon fond-bien qu'il ai de nombreux problèmes-est un soir venu au bras d'une jeune femme mariée à quelqu'un d'autre-d'après les critères chrétiens, iol s'agit donc d'alultère...cela dit, cette femme était alors très malheureuse dans son couple, et ce monsieur et elle ont retrouvé le bonheur ensemble. Elle a d'ailleurs beaucoup apporté au groupe. Son ami a dit, à moitié sérieusement (non je pense qu'il l'était au fond de lui^^): "En ce moment, on vit dans le péché" Le prêtre qui anime le groupe, et qui connaissait parfaitement la situation, a répondu avec bienveillance: "Pour moi, personne ne vit dans le péché". Oui, elle est très bien acceptée, et lui aussi...
Concernant l'homosexualité, évidemment la plupart des religions en disent du mal, et cependant qui pourrait nier que des couples de deux personnes du même sexe s'aiment sincèrement, profondément?...Certains religieux considèrent ces couples comme respectables, pourvu qu'il s'agisse de véritable amour-bref les mêmes conditions que pour des couples hétéros.
Tout doit être pris au cas par cas j'imagine.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 20 Jan 2014, 21:06

Bonsoir @Stana, excusez moi mais je me permets de réagir à votre message, de vous "corriger" fraternellement, comme je vois que vous êtes également "Chrétienne" selon votre profil.

Je constate que c'est votre morale qui est très relative pour juger en Bien et en Mal des personnes et situations.. En effet il faut juger au cas par cas mais jamais sans tenir compte des critères de la Sainte Bible comme seule référence de Vérité, autrement c'est vos Lois à vous qui règlent tout et non celles de Dieu.. Nos "consciences" ne sont pas Dieu!

L'adultère est grave, l'homosexualité est grave selon la Parole de Dieu.. "L'amour" que se portent deux personnes, même s'il est authentique ne donne pas le Droit de désobéir à Dieu car alors on vit dans le péché comme vous le dites, on préfère la créature aimée au Créateur.. Je vous le rappelle "Aimer Dieu" c'est notre PREMIER commandement, et c'est la priorité des vrai(e)s fidèles de faire Sa Volonté, de vivre selon Ses critères que vous semblez rejeter ici pour ne garder que le SECOND commandement "Aimer Autrui comme Soi-même" .. Ainsi vous êtes égarée dans un sentimentalisme tout humain, touchant mais contraire à l'Evangile.. Vous êtes une femme selon votre profil ce qui explique cette "faiblesse", je pense..!!

Enfin, le but de mon message est essentiellement de réagir à vos propos accusant les personnes qui donnent, et qui pardonnent d'agir par intérêt personnel.. Lisez donc je vous prie ce passage que je me permets de recopier de l'une de mes sources Chrétiennes préférées :

"Permettez-moi de vous dire ceci. Personne n’agit sans raison. Or celui qui prétend accomplir une action sans s’attendre à un bénéfice quelconque agit sans raison. Le bénéfice ou la récompense constitue justement la raison qui nous motive à agir. Si vous dites que vous servez le Seigneur pour rien, sans rien espérer en retour, alors je vais être franc avec vous. Vous êtes un hypocrite. Personne n’agit sans raison. Toute action est motivée par le résultat qu’elle apporte, par la récompense qu’elle vous procure. Cependant, les récompenses ne sont pas toutes de la même nature. Le chrétien spirituel recherche une récompense spirituelle. L’homme charnel recherche une récompense charnelle. L’homme qui est à l’image du Christ céleste désire une récompense céleste. L’homme de la terre désire une récompense terrestre."

Source :

http://www.entretienschretiens.com/031%20Ne%20pratiquez%20pas%20votre%20justice%20devant%20les%20hommes%20-%20Mt%206(1-8).htm

Bonne soirée, en espérant que mon intervention vous soit bénéfique, et je vous remercie de la part de Notre Seigneur de participer au Secours Catholique!!
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyMar 21 Jan 2014, 08:21

Kwama57 a écrit:
Bonsoir @Stana, excusez moi mais je me permets de réagir à votre message, de vous "corriger" fraternellement, comme je vois que vous êtes également "Chrétienne" selon votre profil.

Je constate que c'est votre morale qui est très relative pour juger en Bien et en Mal des personnes et situations.. En effet il faut juger au cas par cas mais jamais sans tenir compte des critères de la Sainte Bible comme seule référence de Vérité, autrement c'est vos Lois à vous qui règlent tout et non celles de Dieu.. Nos "consciences" ne sont pas Dieu!

Je pense que le couple homosexuel ne sera pas jugé par les autres Chrétiens de son entouragen, et on les estimera la plupart du temps . Mais c'est à eux de se juger, et se savoir qu'ils sont faibles et qu'ils en demendent pardon à DIEU .

Ce qui est regrettable -- et c'est la mentalité de notre société amorale -- c'est d'appeler bien (l'homosexualité) ce qui est mal !


Citation :
Enfin, le but de mon message est essentiellement de réagir à vos propos accusant les personnes qui donnent, et qui pardonnent d'agir par intérêt personnel.. Lisez donc je vous prie ce passage que je me permets de recopier de l'une de mes sources Chrétiennes préférées :

"Permettez-moi de vous dire ceci. Personne n’agit sans raison. Or celui qui prétend accomplir une action sans s’attendre à un bénéfice quelconque agit sans raison. Le bénéfice ou la récompense constitue justement la raison qui nous motive à agir. Si vous dites que vous servez le Seigneur pour rien, sans rien espérer en retour, alors je vais être franc avec vous.Vous êtes un hypocrite. Personne n’agit sans raison. Toute action est motivée par le résultat qu’elle apporte, par la récompense qu’elle vous procure. Cependant, les récompenses ne sont pas toutes de la même nature. Le chrétien spirituel recherche une récompense spirituelle. L’homme charnel recherche une récompense charnelle. L’homme qui est à l’image du Christ céleste désire une récompense céleste. L’homme de la terre désire une récompense terrestre."

Source :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Certes, ne serait-ce que le plaisir de rendre quelqu'un heureux : comme tout plaisir , ce plaisir est une motivation puissante !

Citation :


Bonne soirée, en espérant que mon intervention vous soit bénéfique, et je vous remercie de la part de Notre Seigneur de participer au Secours Catholique!!


Je me joins à notre frère KWAMA, pour te remercier et te féliciter, chère STANA, de ton action au sein du Secours Catholique !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Stana

Stana



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 10 Fév 2014, 18:08

Merci pour vos réponses à tous les deux.
Kwama, je reconnaît qu'en tant que femme, il est possible que je me laisse avant tout guider par mes émotions, encore que c'est peut-être une idée reçue: des hommes font de même, ça dépend lesquels...ça dépend qui, d'un sexe ou de l'autre, bien qu'en effet ce soit peut-être plus caracèristique des femmes lol
A vous deux: bien sûr que je sais ce qu'est le "péché" aux yeux du christianisme. Je voulais juste dire que "péché" ou non, il y a une morale au-dessus, enfin à mon avis, une morale qui n'a peut-être rien à voire avec la morale traditionnelle. Une morale où il est question de ne pas blesser autrui, de donner et de recevoir de l'amour, et que tout peut être à voire au cas par cas. Par exemple, cette jeune femme évoquée plus haut vis peut-être "dans le péché", selon la morale classique, mais elle a redécouvert le véritable amour après avoir beaucoup souffert dans son couple-et aussi pour d'autres raisons-je ne vais pas m'étaler parce-que ça ne me regarde pas, et parce-que j'ai un respect infini pour elle et pour ses souffrances. J'ai appris à la connaître, et lorsqu'elle est arrivée au Secours Catholique les yeux baissés, aux côtés de cet homme qui lui a redonné joie à la vie, et a dit: "Je me sens un peu déplacée ici...c'est une association catholique, et moi..." Plusieurs personnes lui ont répondu amicalement: "Vous savez, les catholiques, ce n'est pas toujours ce qu'on pense. Bienvenue!" Ca peu choquer, ce que je comprends très bien, mais c'est comme ça^^Du coup elle a parut plus dètendue au fil du temps. Elle était tellement intimidée...j'ai un peu discuté avec elle; elle a admis avoir de gros problèmes de couple-forcément, sinon elle ne serait pas avec le monsieur en question lol-lequel est un ami proche à moi, lequel est divorcé et a tant besoin d'amour. "C'est le grand amour, hein?"ai-je demandé. Comme elle acquièçait, j'ai ajouté: "Ca se sens." Oui oui, ce n'est pas "moral", mais je suis sûre d'une chose: cet ami était malheureux, et cette jeune femme lui a rendu le bonheur-pour le moment du moins. Au-delà du bien et du mal, c'ètait "bien" de le rendre heureux, et inversement. Tel est le fond de ma pensée. Je suis touchée quant je les vois ensemble, se couvant d'un regard éperdument amoureux. Personnelement, je suis heureuse en ménage, mais je comprends très bien que ce ne soit pas le cas de tout le monde.
Concernant l'homosexualité, il y a aussi des exemples d'amour véritable-et fidèle cette fois XD(je plaisante^^)-sans différence marquante avec un amour hétérosexuel. Là encore, rien à voire avec la morale traditionnelle. D'ailleurs, personne n'est maître de ses passions. On dit qu'il y a un choix...oui, le choix de refouler ce que l'on est vraiement et d'être malheureux toute sa vie. Je connais un catholique homosexuel-ayant fait l'impossible pour lutter contre ses tandences,mais n'ayant jamais refoulé-qui, dans la conviction qu'il doit resister au "péché", est abstinent et souffre effectivement. Pauvre homme...D'autres, vivant pleinement leurs amours, peuvent être épanouis sans porter préjudice à personne. Ces couples peuvent partager autant d'amour, de dévoument, de fidélité que n'importe quel autre.
Encore une fois, je ne fais que donner mon opinion. Adultère, homosexualité, "fornication"... (mais qui emploie encore ce mot de nos jours?) est peut-être bien à prendre au cas par cas. Evidemment, quelqu'un qui agit pour son seul plaisir (l'amour physique étant tellement dénaturé de nos jours! On dirait bien que la plupart des gens s'accouplent comme ils respirent, persuadés d'ailleurs qu'il s'agit d'un acte vulgaire, "drôle" même, la preuve ils en rient entre eux après coup et en parlent comme d'un exercice comme un autre, sans aucune importance), ça me choque et m'afflige(on se moque assez de moi pour cela d'ailleurs...)...ce dont je parle, c'est d'amour et de motivations. Si l'amour EST la motivation, c'est l'essentiel, du moins selon mon point de vue.
Il y a d'ailleurs des personnages célébres (artistes, philosophes...), ayant transmis de magnifiques idées, accomplis de très belles œuvres, tout en étant "immoraux" dans leurs amours, mode de vie...ce qui ne les a pas empêché d'avoir un grand cœur et de faire du bien à leurs semblables. Vous voyez tous de quel genre de personnes je parle...Ce qui ne veut pas dire que l' "immoralité" soit indispensable XD, loin de là, pour accomplir de belles choses; juste qu'il faut peut-être juger l'arbre à ses fruits, et essayer de lire avant tout ce qu'il y a dans le cœur de telle ou telle personne, avant de la juger. Et, du coup, ne pas toujours se fier aux apparences .

Revenir en haut Aller en bas
BOB





La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 10 Fév 2014, 18:32

Stana a écrit:
Merci pour vos réponses à tous les deux.
Kwama, je reconnaît qu'en tant que femme, il est possible que je me laisse avant tout guider par mes émotions, encore que c'est peut-être une idée reçue:

Oui s'en est effectivement une. Les hommes se laissent aussi beaucoup guider par leurs émotions, c'est humain !

Stana a écrit:

A vous deux: bien sûr que je sais ce qu'est le "péché" aux yeux du christianisme. Je voulais juste dire que "péché" ou non, il y a une morale au-dessus, enfin à mon avis, une morale qui n'a peut-être rien à voire avec la morale traditionnelle. Une morale où il est question de ne pas blesser autrui, de donner et de recevoir de l'amour, et que tout peut être à voire au cas par cas.

Je suis entièrement d'accord. C'est un peu la morale des agnostiques. Mais celle ci n'est pas toujours compatible avec les enseignements chrétiens (ni musulmans ou juifs d'ailleurs). Pour les religieux, la priorité est de suivre ce qu'ils pensent être les commandements de dieu; or la réalisation de ces derniers peut engendrer de la souffrance. Mais comme c'est la parole divine...
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyLun 10 Fév 2014, 18:51

Stana a écrit:
Merci pour vos réponses à tous les deux.
Kwama, je reconnaît qu'en tant que femme, il est possible que je me laisse avant tout guider par mes émotions, encore que c'est peut-être une idée reçue: des hommes font de même, ça dépend lesquels...ça dépend qui, d'un sexe ou de l'autre, bien qu'en effet ce soit peut-être plus caracèristique des femmes lol
A vous deux: bien sûr que je sais ce qu'est le "péché" aux yeux du christianisme. Je voulais juste dire que "péché" ou non, il y a une morale au-dessus, enfin à mon avis, une morale qui n'a peut-être rien à voire avec la morale traditionnelle. Une morale où il est question de ne pas blesser autrui, de donner et de recevoir de l'amour, et que tout peut être à voire au cas par cas. ...........    


La morale chrétienne se résume en ces pjhrases : Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-même pour eux, car c'est la loi et les prophètes."
(Nouveau Testament, Matthieu 7.12)

"Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pour eux pareillement."
(Nouveau Testament, Luc 6.31).


Et ajoutons la scène du Jugement cité par Matthieu, au ch. 25 ::


‘Venez, les bénis de mon Père, prenez possession du Royaume qui est préparé pour vous depuis la création du monde. 35 Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger et vous m’avez accueilli, 36 sans vêtement, et vous m’avez habillé. J’étais malade et vous m’avez visité, j’étais en prison et vous êtes venus vers moi.’

37 “Alors les justes lui demanderont : ‘Quand donc, Seigneur, t’avons-nous vu affamé pour ainsi te nourrir ? Quand t’avons-nous vu assoiffé et t’avons-nous donné à boire ? 38 Quand t’avons-nous vu étranger et t’avons-nous accueilli, quand étais-tu sans vêtements et t’avons-nous vêtu, 39 quand t’avons-nous vu malade ou en prison et sommes-nous venus à toi ?’

40 “Et le roi leur répondra : ‘En vérité je vous le dis, tout ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
chemseddine





La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? EmptyMer 19 Fév 2014, 15:59

Le chant du cygne a écrit:
Précisons un peu les choses…
Existe-t-il une morale que l'on pourrait qualifier de « naturelle » ? Au sens où elle serait commune à tous les animaux (au moins les plus complexes) ?

la seule morale que la nature reconnait c'est la "raison du plus fort est toujours la meilleure"
quand je dis fort, j'entends celui qui réussit le mieux à s'adapter à son environnement

Mais nous sommes beaucoup plus qu'une nature, nous sommes des cultures, mais aussi des cultes

et pour avoir une morale, il faut de l'empathie, donc le commencement de la morale qui s'applique à tous :
"ne fait pas à autrui ce que ce que tu ne veux pas que l'on te fasse" et peu de civilisations pu s'épanouir sans ce concept


mario-franc_lazur, tu penses que c'est une morale chrétienne, mais non, je pense que c'est universelle comme concept, on n'a pas besoin de Dieu pour ça, mais je t'accorde que Dieu le veut et je pense même que Jésus est le Prophète de l'empathie

mario-franc_lazur a écrit:
La morale chrétienne se résume en ces pjhrases : Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-même pour eux, car c'est la loi et les prophètes."
(Nouveau Testament, Matthieu 7.12)

"Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pour eux pareillement."
(Nouveau Testament, Luc 6.31).

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La morale est-elle relative ? Empty
MessageSujet: Re: La morale est-elle relative ?   La morale est-elle relative ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La morale est-elle relative ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La religion et la morale
» La morale a-t-elle une religion?
» La morale à l'école !!!
» Loi mosaïque : un échaffaudage / des béquilles ; seule la Foi sauve !
» La morale à l'école !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: