Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : où le précommander ...
17.25 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 

 Sexe et politique.

Aller en bas 
+6
mario-franc_lazur
rosedumatin
Raphaël
rosarum
Man Att
paulau
10 participants
AuteurMessage
paulau





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyVen 02 Mai 2014, 16:37

Je trouve surprenante cette attirance de la gauche pour tout ce qui touche au sexe : mariage gay, lutte tout azimut contre l "homophobie", avortement en général et pour les mineures , sans l'autorisation des parents, en particulier; le genre à l'école... Libérer le sexe pour asservir l'individu , but des socialistes ?
Revenir en haut Aller en bas
Man Att





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyVen 02 Mai 2014, 16:59

salut, comme le communisme ils nient en générale la religion, donc la morale et comme tu le dit c'est une manière d’asservir.
Sans le spirituel et la remise en question les gens font ce qui est moralement acceptable celons ce qu'a décider le gouvernement.
Promouvoir le sexe de façon réglementé, rendre caduque l'éducation des masses(si tu crois tout ce que l'on te dit a l'école tu deviens un abrutis qui croient que l'histoire de France est aprfaite et sans tache et que l'on est meilleur que les autres pays)l'individualisme(mieux vaut avoir beaucoup d'argent que partager avec l'autres qui en a besoin)
etc...
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyVen 02 Mai 2014, 18:37

paulau a écrit:
Je trouve surprenante cette attirance de la gauche pour tout ce qui touche au sexe : mariage gay, lutte tout azimut contre l "homophobie", avortement en général et pour les mineures , sans l'autorisation des parents, en particulier; le genre à l'école... Libérer le sexe pour asservir l'individu , but des socialistes ?

dans la mesure où les politiques n'ont pas les moyens de régler les vrais problèmes (économie, chômage, justice sociale....)
intervenir dans le domaine des moeurs ne coute rien et distrait les masses des vrais problèmes (économie, chômage, justice sociale....)
Revenir en haut Aller en bas
Man Att





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyVen 02 Mai 2014, 22:00

Rosarum, on est d'accord enfin ^^
Le système économique actuel est fait de façon a ce que tout soit du crédit, j'ai vu un documentaire sympas qui expliqué le début des banques, les banquiers ce sont rendus compte qu'ils pouvaient preter l'argent stocker dans les coffres contre des interets tant que tout le monde ne venais pas le retiré et avec l'apparition des cheques, billets etc l'arnaque n'a était que plus grosse.
Puis aujourd'hui il leur est permis de preter 10/1 c'est a dire qu'avec 1e ils peuvent rpeter 10 euros et dans certains endroits(non vérifié un ami étudiant l'éco me la dit) ils peuvent crée sans base monétaire donc en gros avec 0 euros tu peut crée a l'infini .


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyDim 04 Mai 2014, 18:32

Man Att a écrit:

Puis aujourd'hui il leur est permis de preter 10/1 c'est a dire qu'avec 1e ils peuvent rpeter 10 euros et dans certains endroits(non vérifié un ami étudiant l'éco me la dit) ils peuvent crée sans base monétaire donc en gros avec 0 euros tu peut crée a l'infini .

Peut-être faisait-il allusion au "bitcoin", cette monnaie virtuelle qui n'existe que sur Internet et dont on ne connait pas vraiment son créateur.

Un bitcoin valait 1 U$ pour dépasser ensuite 30 U$ pour enfin varier entre 260 et 100 U$ sans que sa valeur soit garantie par qui que ce soit. Il y en a qui on déjà perdu gros avec ça.

Il parait que sa valeur aurait chuté de 38%, lol, je ne sais même pas à partir de quelle valeur il a chuté.

Une autre arnaque virtuelle qui consiste à vider nos poches, et nos comptes en banque, consiste à nous vendre de l'or et de l'argent en échange d'un certificat de la banque certifiant que nous sommes propriétaires de telle et telle quantité d'or ou d'argent, la banque s'assurant de la sécurité de notre placement en conservant le métal précieux dans ses coffres.

En vérité, ses coffres sont quasiment vides d'or ou d'argent, excepté une petite quantité qui doit assurer d'éventuels retraits. Ainsi les banques nous vendent un or et un argent qu'elles ne possèdent pas tout en nous fournissant un certificat papier en échange de notre argent (papier), papier qui n'aura pas beaucoup de valeur en cas de crash économique d'envergure.

C'est un paradoxe de notre temps que de vouloir se mettre à l'abri du système banquaire en lui faisant confiance. Que ceux qui achètent de l'or ou de l'argent s'assure plutôt d'en avoir la possession physique, c'est plus sûr.

Et qu'ils mettent du barbelé à leurs fenêtres ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël

Raphaël



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyJeu 08 Mai 2014, 10:17

paulau a écrit:
Je trouve surprenante cette attirance de la gauche pour tout ce qui touche au sexe : mariage gay, lutte tout azimut contre l "homophobie", avortement en général et pour les mineures , sans l'autorisation des parents, en particulier; le genre à l'école... Libérer le sexe pour asservir l'individu , but des socialistes ?

Ce sont là les conséquences du banissement de Dieu dans notre société dite moderne.
On banalise les péchés d'adultère, le divorce, l'homosexualité ..
L'homme, depuis très longtemps, veut s'inventer une liberté totale et il s'en donne les moyens, mais ça ne fait qu'affliger plus le Seigneur qui désapprouve cette désobéissance.
On sait ce qui est arrivé aux villes de sodome et Gomorrhe et j'ai réalisé qu'il est advenu la même chose en visitant les ruines de Pompéï où l'on voit encore des phallus sculptés dans les pavés des routes, indiquant la direction des maisons closes..
Le libertinage n'est pas agrée de Dieu et le plaisir des relations sexuelles ne doit être présent que dans le cadre du mariage entre un homme et une femme.

Hélas, tout n'ira pas en s'arrangeant et c'est pour que soient accomplies les prophéties de l'apocalypse.
Notre rôle d'enfant de Dieu est de faire la différence d'avec les impies en nous soumettant aux ordonnances divines, lesquelles sont placées dans notre coeur , et de nous y attacher fermement.

Amitiés.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyMer 14 Mai 2014, 21:15

Raphaël a écrit:
paulau a écrit:
Je trouve surprenante cette attirance de la gauche pour tout ce qui touche au sexe : mariage gay, lutte tout azimut contre l "homophobie", avortement en général et pour les mineures , sans l'autorisation des parents, en particulier; le genre à l'école... Libérer le sexe pour asservir l'individu , but des socialistes ?

Ce sont là les conséquences du banissement de Dieu dans notre société dite moderne.
On banalise les péchés d'adultère, le divorce, l'homosexualité ..
L'homme, depuis très longtemps, veut s'inventer une liberté totale et il s'en donne les moyens, mais ça ne fait qu'affliger plus le Seigneur qui désapprouve cette désobéissance.
On sait ce qui est arrivé aux villes de sodome et Gomorrhe et j'ai réalisé qu'il est advenu la même chose en visitant les ruines de Pompéï où l'on voit encore des phallus sculptés dans les pavés des routes, indiquant la direction des maisons closes..
Le libertinage n'est pas agrée de Dieu et le plaisir des relations sexuelles ne doit être présent que dans le cadre du mariage entre un homme et une femme.

Hélas, tout n'ira pas en s'arrangeant et c'est pour que soient accomplies les prophéties de l'apocalypse.
Notre rôle d'enfant de Dieu est de faire la différence d'avec les impies en nous soumettant aux ordonnances divines, lesquelles sont placées dans notre coeur , et de nous y attacher fermement.

Amitiés.


Je suis tout-à-fait en accord avec toi RAPHAEL, les choses ne s'arrangeront pas, nous sommes entrés dans le temps du débordement de la Coupe !!!

Je pense que tout ce qui se passe maintenant dans le monde : catastrophes naturelles, guerres, violences, péché de luxure et je fais grâce de la suite sont les prémices de ce dont parle l' apocalypse.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyJeu 15 Mai 2014, 10:02

rosedumatin a écrit:
Raphaël a écrit:
paulau a écrit:
Je trouve surprenante cette attirance de la gauche pour tout ce qui touche au sexe : mariage gay, lutte tout azimut contre l "homophobie", avortement en général et pour les mineures , sans l'autorisation des parents, en particulier; le genre à l'école... Libérer le sexe pour asservir l'individu , but des socialistes ?

Ce sont là les conséquences du banissement de Dieu dans notre société dite moderne.
On banalise les péchés d'adultère, le divorce, l'homosexualité ..
L'homme, depuis très longtemps, veut s'inventer une liberté totale et il s'en donne les moyens, mais ça ne fait qu'affliger plus le Seigneur qui désapprouve cette désobéissance.
On sait ce qui est arrivé aux villes de sodome et Gomorrhe et j'ai réalisé qu'il est advenu la même chose en visitant les ruines de Pompéï où l'on voit encore des phallus sculptés dans les pavés des routes, indiquant la direction des maisons closes..
Le libertinage n'est pas agrée de Dieu et le plaisir des relations sexuelles ne doit être présent que dans le cadre du mariage entre un homme et une femme.

Hélas, tout n'ira pas en s'arrangeant et c'est pour que soient accomplies les prophéties de l'apocalypse.
Notre rôle d'enfant de Dieu est de faire la différence d'avec les impies en nous soumettant aux ordonnances divines, lesquelles sont placées dans notre coeur , et de nous y attacher fermement.

Amitiés.


Je suis tout-à-fait en accord avec toi RAPHAEL, les choses ne s'arrangeront pas, nous sommes entrés dans le temps du débordement de la Coupe !!!

Je pense que tout ce qui se passe maintenant dans le monde : catastrophes naturelles, guerres, violences, péché de luxure et je fais grâce de la suite  sont les prémices de ce dont parle l' apocalypse.

Amicalement.


L'apocalypse, peut-être pas, ma chère ROSE, mais un avertissement divin, je le crois aussi !

Mais on sent déjà le frémissement d'une "contre-révolution", qui s'est manifestée par les "Manifestations pour tous", suivies par l'action des Veilleurs ! L'Esprit Saint veille !

Rappelons-nous les lendemains de la Révolution de 1789, et de la Terreur, rappelons-nous les prêtres persécutés et emprisonnés ou en exil, les églises transformées en porcheries ....

...................et le renouveau catholique au 19ème siècle ...
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyJeu 15 Mai 2014, 13:14

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
Raphaël a écrit:
paulau a écrit:
Je trouve surprenante cette attirance de la gauche pour tout ce qui touche au sexe : mariage gay, lutte tout azimut contre l "homophobie", avortement en général et pour les mineures , sans l'autorisation des parents, en particulier; le genre à l'école... Libérer le sexe pour asservir l'individu , but des socialistes ?

Ce sont là les conséquences du banissement de Dieu dans notre société dite moderne.
On banalise les péchés d'adultère, le divorce, l'homosexualité ..
L'homme, depuis très longtemps, veut s'inventer une liberté totale et il s'en donne les moyens, mais ça ne fait qu'affliger plus le Seigneur qui désapprouve cette désobéissance.
On sait ce qui est arrivé aux villes de sodome et Gomorrhe et j'ai réalisé qu'il est advenu la même chose en visitant les ruines de Pompéï où l'on voit encore des phallus sculptés dans les pavés des routes, indiquant la direction des maisons closes..
Le libertinage n'est pas agrée de Dieu et le plaisir des relations sexuelles ne doit être présent que dans le cadre du mariage entre un homme et une femme.

Hélas, tout n'ira pas en s'arrangeant et c'est pour que soient accomplies les prophéties de l'apocalypse.
Notre rôle d'enfant de Dieu est de faire la différence d'avec les impies en nous soumettant aux ordonnances divines, lesquelles sont placées dans notre coeur , et de nous y attacher fermement.

Amitiés.


Je suis tout-à-fait en accord avec toi RAPHAEL, les choses ne s'arrangeront pas, nous sommes entrés dans le temps du débordement de la Coupe !!!

Je pense que tout ce qui se passe maintenant dans le monde : catastrophes naturelles, guerres, violences, péché de luxure et je fais grâce de la suite  sont les prémices de ce dont parle l' apocalypse.

Amicalement.


L'apocalypse, peut-être pas, ma chère ROSE, mais un avertissement divin, je le crois aussi !

Mais on sent déjà le frémissement d'une "contre-révolution", qui s'est manifestée par les "Manifestations pour tous", suivies par l'action des Veilleurs ! L'Esprit Saint veille !

Rappelons-nous les lendemains de la Révolution de 1789, et de la Terreur, rappelons-nous les prêtres persécutés et emprisonnés ou en exil, les églises transformées en porcheries ....

...................et le renouveau catholique au 19ème siècle ...


Cher MARIO,

Je pense que l' Apocalypse se réalisera car comment expliquer ces paroles que nous récitons dans notre CREDO :

IL REVIENDRA DANS LA GLOIRE POUR JUGER LES VIVANTS ET LES MORTS


J'en déduis donc que des vivants seront encore sur terre !! !!! ????
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Man Att





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyJeu 15 Mai 2014, 15:26

Un mort peut être plus vivant qu'un vivant et un vivant peut etre plus mort qu'un mort rose du matin

Si ton cœur est vide tu est mort(e)
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyJeu 15 Mai 2014, 16:57

Man Att a écrit:
Un mort peut être  plus vivant qu'un vivant et un vivant peut etre plus mort qu'un mort rose du matin

Si ton cœur est vide tu est mort(e)

Je suis d'accord avec cela Man Att mais je ne vois pas le rapport avec mon intervention précédente.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Man Att





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyJeu 15 Mai 2014, 20:31

Juger les vivants et les morts ... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyJeu 15 Mai 2014, 22:16

paulau a écrit:
Je trouve surprenante cette attirance de la gauche pour tout ce qui touche au sexe : mariage gay, lutte tout azimut contre l "homophobie", avortement en général et pour les mineures , sans l'autorisation des parents, en particulier; le genre à l'école... Libérer le sexe pour asservir l'individu , but des socialistes ?

Le sexe c'est un retour direct à notre animalité.
Lorsqu'on a une pulsion sexuelle, une (grosse) part de notre humanité cède place à l'animal, à l'être irréfléchi qui fait ce qu'on lui dit.

Nous montrer des culs toute la journée nous "endort" suffisamment pour faire de nous un peu tout ce qu'ils veulent, acheter des objets inutiles horriblement chers, fermer les yeux sur les scandales des dirigeants, accepter leurs lois liberticides, nous détourner de Dieu. Le tout sans nous en rendre compte et en donnant l'illusion à chacun de nous d'être une personne hors du commun dans un monde merveilleux (du moins c'est ce qu'ils voudraient qu'on croie)

Il me faudrait un peu plus détailler et argumenter ce que je viens de dire, mais en gros je pense que c'est ça.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyVen 16 Mai 2014, 08:55

† Lucas † a écrit:
paulau a écrit:
Je trouve surprenante cette attirance de la gauche pour tout ce qui touche au sexe : mariage gay, lutte tout azimut contre l "homophobie", avortement en général et pour les mineures , sans l'autorisation des parents, en particulier; le genre à l'école... Libérer le sexe pour asservir l'individu , but des socialistes ?

Le sexe c'est un retour direct à notre animalité.
Lorsqu'on a une pulsion sexuelle, une (grosse) part de notre humanité cède place à l'animal, à l'être irréfléchi qui fait ce qu'on lui dit.

Nous montrer des culs toute la journée nous "endort" suffisamment pour faire de nous un peu tout ce qu'ils veulent, acheter des objets inutiles horriblement chers, fermer les yeux sur les scandales des dirigeants, accepter leurs lois liberticides, nous détourner de Dieu. Le tout sans nous en rendre compte et en donnant l'illusion à chacun de nous d'être une personne hors du commun dans un monde merveilleux (du moins c'est ce qu'ils voudraient qu'on croie)

Il me faudrait un peu plus détailler et argumenter ce que je viens de dire, mais en gros je pense que c'est ça.


Argumente, mon cher LUCAS, argumente, on pense comme toi !


On vit la boursoufflure caricaturale du "Il est interdit d'interdire" de mai 68 !....
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyVen 16 Mai 2014, 10:42

mario-franc_lazur a écrit:
† Lucas † a écrit:
paulau a écrit:
Je trouve surprenante cette attirance de la gauche pour tout ce qui touche au sexe : mariage gay, lutte tout azimut contre l "homophobie", avortement en général et pour les mineures , sans l'autorisation des parents, en particulier; le genre à l'école... Libérer le sexe pour asservir l'individu , but des socialistes ?

Le sexe c'est un retour direct à notre animalité.
Lorsqu'on a une pulsion sexuelle, une (grosse) part de notre humanité cède place à l'animal, à l'être irréfléchi qui fait ce qu'on lui dit.

Nous montrer des culs toute la journée nous "endort" suffisamment pour faire de nous un peu tout ce qu'ils veulent, acheter des objets inutiles horriblement chers, fermer les yeux sur les scandales des dirigeants, accepter leurs lois liberticides, nous détourner de Dieu. Le tout sans nous en rendre compte et en donnant l'illusion à chacun de nous d'être une personne hors du commun dans un monde merveilleux (du moins c'est ce qu'ils voudraient qu'on croie)

Il me faudrait un peu plus détailler et argumenter ce que je viens de dire, mais en gros je pense que c'est ça.


Argumente, mon cher LUCAS, argumente, on pense comme toi !


On vit la boursoufflure caricaturale du "Il est interdit d'interdire" de mai 68 !....


Cet " interdit d'interdire " de mai 68 mène tout droit à la décadence de la société, la perte des valeurs ..... on ne distingue plus le mal du bien ......... c'est se tranquilliser la conscience a bon compte et se donner licence à tout.

Il suffit d'examiner la société de nous jours .......... !!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptySam 17 Mai 2014, 08:00

rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

..........................
On vit la boursoufflure caricaturale du "Il est interdit d'interdire" de mai 68 !....


Cet " interdit d'interdire " de mai 68 mène tout droit à la décadence de la société, la perte des valeurs ..... on ne distingue plus le mal du bien .........   c'est se tranquilliser la conscience a bon compte et se donner licence à tout.

Il suffit d'examiner la société de nous jours .......... !!!


Ma chère ROSE, oui, oh ! que oui !

Toi qui es belge, tu ne connais peut-être pas le mouvement des Veilleurs , mouvement non-violent contre les dérives de notre société.

Voilà comment ça a commencé, en marge de la Manif pour tous de l'an dernier :

"22h30 : Axel nous parle de la paix intérieure, et nous écoutons des textes (Madeleine Daniélou, Victor Hugo...) sur la France, l'intelligence, l'amour, la liberté... Les CRS sont encore partout sur l'esplanade, où des groupes de manifestants, restés après la dispersion, font du bruit et refusent de partir. Très tôt, les CRS prennent position autour de nous. Axel explique calmement qu'à la deuxième sommation, ceux qui voudront partir partiront ; qu'accomplir demain notre devoir d'état est plus important que de rester ; que ceux qui peuvent rester et résister devront, s'ils aterrissent au poste, demander un avocat commis d'office et un médecin : il sera évidemment compliqué de trouver plusieurs centaines d'avocats et de médecins en même temps ! Nous continuons de rester paisibles ; au bout d'un moment, les CRS nous contournent et partent s'occuper d'autres groupes bruyants et violents.

23h : Ce soir, nous ne resterons que jusqu'à 1h du matin, a encore dit Axel. Ensuite, nous irons tranquillement nous coucher. Arrive un commissaire de police, qui parlemente avec Axel quelques instants. Celui-ci nous informe ensuite au micro : « Ce policier nous demande de nous disperser à minuit et demie, pour que nous puissions prendre les derniers métros. Si nous partons à minuit et demie, nous pouvons rester, nous ne serons inquiétés par aucun policier. Je suis très heureux de ce qu'il se passe, notre paix commence à faire son effet. Nous resterons jusqu'à minuit et demie. » Le policier part.

23h30 : Nous écoutons toujours des paroles et des textes, alternés avec des temps de silence. Ailleurs encore, des pétards, des sirènes... Il est difficile de rester tranquilles, ancrés dans sa « paix intérieure » comme le rappelle Axel, quand les camions de CRS passent et repassent dans tous les sens sur l'esplanade. Des jeunes partent, d'autres se dissipent...Certains, au téléphone, tentent de faire venir leurs amis restés avec des groupes plus violents. Axel garde son calme. Mgr Aillet, évêque de Bayonne, nous rejoint un moment, nous bénit et bénit notre « résistance spirituelle » et notre courage. Xavier Bongibault et un organisateur de la Manif pour tous nous rejoignent aussi. Un garçon récite par cœur un texte de Gramschi sur l'indifférence :

« Je hais les indifférents. (…) Ce qui se passe, le mal qui s’abat sur tous, le bien possible qu’un acte héroïque peut provoquer, tout ça revient moins à l’initiative de quelques personnes qui agissent qu’à l’indifférence, à l’absentéisme de la majorité. Ce qui arrive, arrive non pas parce que certains veulent qu’il arrive, mais parce que la majorité abdique sa volonté, laisse faire, laisse se grouper les nœuds qu’ensuite seule l’épée pourra couper, laisse promulguer les lois qu’ensuite seule la révolte fera abroger, laisse aller au pouvoir les hommes qu’ensuite seul une révolution pourra renverser. La fatalité qui semble dominer l’histoire n’est que l’apparence illusoire de cette indifférence, de cet absentéisme. Des faits mûrissent à l’ombre, juste quelques mains, à l’abri de tout contrôle, tissent la toile de la vie collective, et la masse ignore, car elle ne s’en soucie point. Les destins d’une époque sont manipulés selon des vues étriquées, des buts immédiats, des ambitions et des passions personnelles de petits groupes actifs, et la masse ignore, car elle ne s’en soucie point. »

Axel nous invite encore à examiner pourquoi nous sommes là, ce que nous voulons défendre. Nous voulons montrer notre détermination, de manière pacifique, en s'appuyant sur notre vie intérieure. Nous préférons ce que nous croyons à notre vie, à notre confort. Toujours dans un grand calme, sans exaltation, sans triomphalisme, humblement.

Minuit : Nous voyons brusquement arriver et se ranger juste devant nous dix cars de CRS, ainsi que le bus bien connu qui sert aux arrestations. Le même policier revient parlementer ; son porte-voix ne fonctionne pas, Axel lui prête le sien. « C'est bien, tout s'est bien passé, maintenant vous allez vous disperser et rentrer calmement, si vous ne voulez pas que cela se passe mal. » Axel rappelle, toujours très calmement, qu'on lui avait assuré que nous pouvions rester jusqu'à minuit et demie, et qu'il n'y aurait pas de policiers autour de nous. Il discute un peu avec le commissaire, puis reprend le micro. « Visiblement les ordres ont changé ; nos amis les policiers nous demandent de partir une demie-heure plus tôt. Là il faut que vous m'aidiez, j'ai une décision à prendre. Peut-être vaut-il mieux rester, parce qu'on nous dit minuit et demie, puis minuit, puis 22h, et demain on n'existe plus ; peut-être vaut-il mieux partir, quelques minutes plus tôt, et éviter des incidents avec les forces de l'ordre. » Sur ce, il demande au policier deux minutes de réflexion et, écartant tous ceux qui veulent le conseiller, prend seulement Alix à part. On les voit discuter quelques minutes, rejoints ensuite par deux ou trois autres.

Minuit quinze : Axel et Alix reviennent : « Chacun est libre, mais nous, nous allons rester. Ce quart d'heure qui reste ne changera rien, nous allons seulement montrer que nous sommes libres et déterminés, nous resterons jusqu'à l'heure qu'on nous a dite, dans le silence absolu. Puis, à minuit et demie, nous nous disperserons calmement et nous irons nous coucher. » Approbation muette de la « foule », par les mains.

Minuit vingt : Les CRS sortent des bus, casqués et bouclier en main, et commencent à nous encercler. Nous avons resserré les rangs, rangés en ligne, alternés garçon et fille, nous tenant par les bras, et essayons de rester dans le calme. Axel et Alix restent devant nous, nous exhortent encore à rester ancrés dans notre paix intérieure.

Minuit vingt-cinq : Nous sommes encerclés, ils sont tous proches de nous. Vont-ils nous attaquer pour quelques minutes qui restent encore ? Ils n'avancent plus. Minutes héroïques : des CRS armés face à quelques centaines de jeunes désarmés, assis par terre en silence, qui ne résistent que par la force de leur détermination. Nous sentons que la force est de notre côté, elle est intérieure, elle est dans notre confiance et dans la communauté que nous formons. Certains CRS semblent un peu interloqués ; si on leur avait donné l'ordre de nous attaquer à ce moment-là, je ne sais pas ce qu'ils auraient fait. Il paraît que la veille, l'un d'eux s'est mis à pleurer, en disant : « C'est trop beau ce que vous faites, on nous fait faire du sale boulot ! » Les minutes s'égrènent, une à une ; le moindre cri ou mouvement de panique, et tout peut exploser.
Il reste deux minutes. Quelqu'un entonne « l'espérance », et peu à peu le chant se propage, repris par toutes les voix. Il s'enfle, et devient un chant de victoire. Serrés les uns contre les autres, sans bouger, nous chantons.

Minuit trente : Axel donne le signal du départ. Tous ensemble, chantant toujours, nous nous levons et marchons calmement vers la bouche du métro. Extraordinaire moment : notre paix est victorieuse. Les CRS nous encadrent, ils ne savent pas trop quoi faire de leur force. Des ordres imbéciles fusent, certains empêchent ceux qui veulent partir à vélo ou à pied de passer, d'autres rattrapent avec violence deux filles qui partaient à pied. Certains CRS nous laissent passer, l'un d'eux crie : « Laissez tomber vos boucliers, les gars, il ne va rien se passer. » Ils sont tellement habitués aux rapports de force et à la violence, que notre manière d'agir les dépasse complètement. Ils se croient obligés de pousser ceux qui descendent dans le métro, de repousser ceux qui sont à l'extérieur... S'ils avaient eu confiance en nous, en dix minutes nous nous serions dispersés nous-mêmes dans le calme. Heureusement, pas d'incident grave, et à 1h l'esplanade est déserte.

Expérience faite, je crois que cette initiative est belle, et j'encourage ceux qui le peuvent à la rejoindre. Beaucoup de jeunes, et des moins jeunes, légitimement énervés par le déni et l'injustice dont nous sommes l'objet de la part du pouvoir et des médias, basculent dans la violence. Je crois que la vraie résistance est là, dans la force spirituelle de cette jeunesse de Paris, qui est prête à défendre la vérité, qui ne cède ni à l'indifférence ni à des pulsions de violence, qui fonde sa force sur celle de l'intelligence, celle du cœur, celle de la foi. Ce soir encore, et les jours suivants, de plus en plus nombreux sans doute, « les Veilleurs » seront là, sentinelles de l'aurore. »"


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Man Att





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptySam 17 Mai 2014, 12:00

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

..........................
On vit la boursoufflure caricaturale du "Il est interdit d'interdire" de mai 68 !....


Cet " interdit d'interdire " de mai 68 mène tout droit à la décadence de la société, la perte des valeurs ..... on ne distingue plus le mal du bien .........   c'est se tranquilliser la conscience a bon compte et se donner licence à tout.

Il suffit d'examiner la société de nous jours .......... !!!


Ma chère ROSE, oui, oh ! que oui !

Toi qui es belge, tu ne connais peut-être pas le mouvement des Veilleurs , mouvement non-violent contre les dérives de notre société.

Voilà comment ça a commencé, en marge de la Manif pour tous de l'an dernier :

"22h30 : Axel nous parle de la paix intérieure, et nous écoutons des textes (Madeleine Daniélou, Victor Hugo...) sur la France, l'intelligence, l'amour, la liberté... Les CRS sont encore partout sur l'esplanade, où des groupes de manifestants, restés après la dispersion, font du bruit et refusent de partir. Très tôt, les CRS prennent position autour de nous. Axel explique calmement qu'à la deuxième sommation, ceux qui voudront partir partiront ; qu'accomplir demain notre devoir d'état est plus important que de rester ; que ceux qui peuvent rester et résister devront, s'ils aterrissent au poste, demander un avocat commis d'office et un médecin : il sera évidemment compliqué de trouver plusieurs centaines d'avocats et de médecins en même temps ! Nous continuons de rester paisibles ; au bout d'un moment, les CRS nous contournent et partent s'occuper d'autres groupes bruyants et violents.

23h : Ce soir, nous ne resterons que jusqu'à 1h du matin, a encore dit Axel. Ensuite, nous irons tranquillement nous coucher. Arrive un commissaire de police, qui parlemente avec Axel quelques instants. Celui-ci nous informe ensuite au micro : « Ce policier nous demande de nous disperser à minuit et demie, pour que nous puissions prendre les derniers métros. Si nous partons à minuit et demie, nous pouvons rester, nous ne serons inquiétés par aucun policier. Je suis très heureux de ce qu'il se passe, notre paix commence à faire son effet. Nous resterons jusqu'à minuit et demie. » Le policier part.

23h30 : Nous écoutons toujours des paroles et des textes, alternés avec des temps de silence. Ailleurs encore, des pétards, des sirènes... Il est difficile de rester tranquilles, ancrés dans sa « paix intérieure » comme le rappelle Axel, quand les camions de CRS passent et repassent dans tous les sens sur l'esplanade. Des jeunes partent, d'autres se dissipent...Certains, au téléphone, tentent de faire venir leurs amis restés avec des groupes plus violents. Axel garde son calme. Mgr Aillet, évêque de Bayonne, nous rejoint un moment, nous bénit et bénit notre « résistance spirituelle » et notre courage. Xavier Bongibault et un organisateur de la Manif pour tous nous rejoignent aussi. Un garçon récite par cœur un texte de Gramschi sur l'indifférence :

« Je hais les indifférents. (…) Ce qui se passe, le mal qui s’abat sur tous, le bien possible qu’un acte héroïque peut provoquer, tout ça revient moins à l’initiative de quelques personnes qui agissent qu’à l’indifférence, à l’absentéisme de la majorité. Ce qui arrive, arrive non pas parce que certains veulent qu’il arrive, mais parce que la majorité abdique sa volonté, laisse faire, laisse se grouper les nœuds qu’ensuite seule l’épée pourra couper, laisse promulguer les lois qu’ensuite seule la révolte fera abroger, laisse aller au pouvoir les hommes qu’ensuite seul une révolution pourra renverser. La fatalité qui semble dominer l’histoire n’est que l’apparence illusoire de cette indifférence, de cet absentéisme. Des faits mûrissent à l’ombre, juste quelques mains, à l’abri de tout contrôle, tissent la toile de la vie collective, et la masse ignore, car elle ne s’en soucie point. Les destins d’une époque sont manipulés selon des vues étriquées, des buts immédiats, des ambitions et des passions personnelles de petits groupes actifs, et la masse ignore, car elle ne s’en soucie point. »

Axel nous invite encore à examiner pourquoi nous sommes là, ce que nous voulons défendre. Nous voulons montrer notre détermination, de manière pacifique, en s'appuyant sur notre vie intérieure. Nous préférons ce que nous croyons à notre vie, à notre confort. Toujours dans un grand calme, sans exaltation, sans triomphalisme, humblement.

Minuit : Nous voyons brusquement arriver et se ranger juste devant nous dix cars de CRS, ainsi que le bus bien connu qui sert aux arrestations. Le même policier revient parlementer ; son porte-voix ne fonctionne pas, Axel lui prête le sien. « C'est bien, tout s'est bien passé, maintenant vous allez vous disperser et rentrer calmement, si vous ne voulez pas que cela se passe mal. » Axel rappelle, toujours très calmement, qu'on lui avait assuré que nous pouvions rester jusqu'à minuit et demie, et qu'il n'y aurait pas de policiers autour de nous. Il discute un peu avec le commissaire, puis reprend le micro. « Visiblement les ordres ont changé ; nos amis les policiers nous demandent de partir une demie-heure plus tôt. Là il faut que vous m'aidiez, j'ai une décision à prendre. Peut-être vaut-il mieux rester, parce qu'on nous dit minuit et demie, puis minuit, puis 22h, et demain on n'existe plus ; peut-être vaut-il mieux partir, quelques minutes plus tôt, et éviter des incidents avec les forces de l'ordre. » Sur ce, il demande au policier deux minutes de réflexion et, écartant tous ceux qui veulent le conseiller, prend seulement Alix à part. On les voit discuter quelques minutes, rejoints ensuite par deux ou trois autres.

Minuit quinze : Axel et Alix reviennent : « Chacun est libre, mais nous, nous allons rester. Ce quart d'heure qui reste ne changera rien, nous allons seulement montrer que nous sommes libres et déterminés, nous resterons jusqu'à l'heure qu'on nous a dite, dans le silence absolu. Puis, à minuit et demie, nous nous disperserons calmement et nous irons nous coucher. » Approbation muette de la « foule », par les mains.

Minuit vingt : Les CRS sortent des bus, casqués et bouclier en main, et commencent à nous encercler. Nous avons resserré les rangs, rangés en ligne, alternés garçon et fille, nous tenant par les bras, et essayons de rester dans le calme. Axel et Alix restent devant nous, nous exhortent encore à rester ancrés dans notre paix intérieure.

Minuit vingt-cinq : Nous sommes encerclés, ils sont tous proches de nous. Vont-ils nous attaquer pour quelques minutes qui restent encore ? Ils n'avancent plus. Minutes héroïques : des CRS armés face à quelques centaines de jeunes désarmés, assis par terre en silence, qui ne résistent que par la force de leur détermination. Nous sentons que la force est de notre côté, elle est intérieure, elle est dans notre confiance et dans la communauté que nous formons. Certains CRS semblent un peu interloqués ; si on leur avait donné l'ordre de nous attaquer à ce moment-là, je ne sais pas ce qu'ils auraient fait. Il paraît que la veille, l'un d'eux s'est mis à pleurer, en disant : « C'est trop beau ce que vous faites, on nous fait faire du sale boulot ! » Les minutes s'égrènent, une à une ; le moindre cri ou mouvement de panique, et tout peut exploser.
Il reste deux minutes. Quelqu'un entonne « l'espérance », et peu à peu le chant se propage, repris par toutes les voix. Il s'enfle, et devient un chant de victoire. Serrés les uns contre les autres, sans bouger, nous chantons.

Minuit trente : Axel donne le signal du départ. Tous ensemble, chantant toujours, nous nous levons et marchons calmement vers la bouche du métro. Extraordinaire moment : notre paix est victorieuse. Les CRS nous encadrent, ils ne savent pas trop quoi faire de leur force. Des ordres imbéciles fusent, certains empêchent ceux qui veulent partir à vélo ou à pied de passer, d'autres rattrapent avec violence deux filles qui partaient à pied. Certains CRS nous laissent passer, l'un d'eux crie : « Laissez tomber vos boucliers, les gars, il ne va rien se passer. » Ils sont tellement habitués aux rapports de force et à la violence, que notre manière d'agir les dépasse complètement. Ils se croient obligés de pousser ceux qui descendent dans le métro, de repousser ceux qui sont à l'extérieur... S'ils avaient eu confiance en nous, en dix minutes nous nous serions dispersés nous-mêmes dans le calme. Heureusement, pas d'incident grave, et à 1h l'esplanade est déserte.

Expérience faite, je crois que cette initiative est belle, et j'encourage ceux qui le peuvent à la rejoindre. Beaucoup de jeunes, et des moins jeunes, légitimement énervés par le déni et l'injustice dont nous sommes l'objet de la part du pouvoir et des médias, basculent dans la violence. Je crois que la vraie résistance est là, dans la force spirituelle de cette jeunesse de Paris, qui est prête à défendre la vérité, qui ne cède ni à l'indifférence ni à des pulsions de violence, qui fonde sa force sur celle de l'intelligence, celle du cœur, celle de la foi. Ce soir encore, et les jours suivants, de plus en plus nombreux sans doute, « les Veilleurs » seront là, sentinelles de l'aurore. »"


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


bonne initiative
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptySam 17 Mai 2014, 17:04

rosedumatin a écrit:


Cet " interdit d'interdire " de mai 68 mène tout droit à la décadence de la société, la perte des valeurs ..... on ne distingue plus le mal du bien .........   c'est se tranquilliser la conscience a bon compte et se donner licence à tout.

Il suffit d'examiner la société de nous jours .......... !!!

Il suffit de voir le (la ?) vainqueur de l'eurovision de cette année pour se rendre compte de l'état pitoyable des moeurs et de la dépravation morale et intellectuelle qui prévaut de nos jours.

On n'est plus dans le mauvais goût mais bel et bien dans l'abomination érigée en "tolérance" et "modèle" et dans la perte de la morale, de la perte de la pudeur qui ne peut plus montrer les limites à ne pas franchir.

Ce n'est plus le "n'importe quoi" mais bel et bien les moeurs les plus opposées à la nature saine de l'humanité qui nous proposées comme des modèles à suivre.

D'un autre côté, c'est tellement caricatural par la vulgarité et l'obscénité qu'une saine réaction de révolte finit par s'imposer d'elle-même dans l'esprit des gens, quelle que soit leurs convictions religieuses ou morales.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël

Raphaël



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptySam 17 Mai 2014, 21:09

[quote="Man Att"][quote="mario-franc_lazur"Je crois que la vraie résistance est là, dans la force spirituelle de cette jeunesse de Paris, qui est prête à défendre la vérité, qui ne cède ni à l'indifférence ni à des pulsions de violence, qui fonde sa force sur celle de l'intelligence, celle du cœur, celle de la foi. Ce soir encore, et les jours suivants, de plus en plus nombreux sans doute, « les Veilleurs » seront là, sentinelles de l'aurore. »"

][quote="rosedumatin"]

HOUAAAAAHHHHH !!!!

"Fonder sa force sur l'intelligence " alors que Dieu est venu briser cela !!!! Associer "foi" et "intelligence" est hérésie !!!

"Je détruirai la sagesse des sages et j'anéantirai l'intélligence des intelligents "

Il a plu à Dieu de briser la sagesse humaine en s'annonçant par la folie de la prédication, penses-tu sincèrement te rapprocher du Seigneur en utilisant un raisonnement humain empreint de sagesse ?????

C'est peine perdue !! Dieu appele des fous pour confondre les sages, des faibles pour faire honte à ceux qui se croient forts .. 1cor27

Brisez tout discernement raisonnable si vous voulez connaitre l'Eternel, marchez dans la folie de la foi, c'est comme cela qu'Il a trouvé bon de nous sauver !!!!!

C'est véritablement dingue aux yeux des hommes mais Dieu a ainsi plannifié le salut pour toute l'hummanité !!!

"Il y aura plus de joie au ciel pour un homme qui change radicalement que pour 100 ( cent ) justes qui n'ont pas d'efforts  à fournir " Luc15

Oui !! devenez une outre nouvelle pouvant recevoir du vin nouveau ! devenez l'homme mort et crucifié au péché pour recevoir la bénédiction et la vie nouvelle !!

Gloire à celui qui a prévu cela et qui est la "source" Ps87:7

Paix en Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyDim 18 Mai 2014, 11:44

Raphaël a écrit:


Dieu appele des fous pour confondre les sages, des faibles pour faire honte à ceux qui se croient forts .. 1cor27


Mais ces fous et ces faibles sont animés par la foi et non pas par leurs désirs primaires qui ravalent l'humain au rang de la bête.

Il n'y a rien de comparable entre ce qu'on peut appeler un "fou de Dieu" et des travestis qui ne se reconnaissent aucun genre et appellent à la pire des licences.

Aujourd'hui, les croyants de toutes les religions vivent dans l'oppression de la débauche permise et même ordonnée et légiférée. La sagesse est devenue folie et la folie est devenue sagesse aux yeux de la loi.

Il nous faut donc faire preuve d'intelligence et de (vraie) sagesse en nous révoltant (pacifiquement) contre cette oppression de la pensée destructrice des bonnes moeurs.
Revenir en haut Aller en bas
WarMask





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyMar 10 Juin 2014, 02:02

Bonjour,

Déjà, il faut sortir un peu du clivage gauche droit classique. La gauche au pouvoir, n'est pas la gauche des ouvriers et des travailleurs. C'est la gauche des élites, des intellos, des artistes, des "bobos"...

Ces populations sont des populations qui ont abandonné les modéles de société traditionnels. Le père, la mère, le grand père etc... Ils savent pas ce que c'est. Des concepts comme la fidélité, le mariage, le respect de la nature etc... C'est dépassé pour eux. C'est le passé.

Par exemple, c'est des populations où l'homosexualité est valorisée (par juste tolérée ou acceptée, mais respectée et mise en valeur.)

Donc, c'est un peu normal. Je ne vois pas ce qui peut vous géner. C'est parfaitement prévisible.

Sinon, selon moi bien sûr, pour le "mariage gay"... Le mariage, c'est se marier à l'église. Le mariage est mort à la seconde où on en a fait un mariage civil à la mairie. Se plaindre et s'opposer au mariage homosexuel c'est se tromper de combat. Ce qu'il faut faire au contraire, c'est d'accepter que le mariage civil seul, n'est pas un repére social. Et qu'il est temps de revenir à l'église pour se marier.

Moi je suis musulman, et pour moi, le mariage est un contrat oral (qui peut être écrit) entre une femme et un homme, rien n'est perdu dans l'histoire.

Mais je suis un anarchiste, farouchement opposé à l'état, par principe, quels que soient ses actions. C'est mes positions.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyMar 10 Juin 2014, 10:33

WarMask a écrit:
Bonjour,
.......................................
Mais je suis un anarchiste, farouchement opposé à l'état, par principe, quels que soient ses actions. C'est mes positions.


L'Etat cependant, mon cher WARMASK, est utile pour une certaine redistribution des richesses :

les plus riches paient des impôts qui, ensuite serviront à payer des médecins d'hôpitaux, les professeurs, les policiers, l'assistance publique , etc................
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Man Att





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyMar 10 Juin 2014, 12:29

anarchiste ne veut pas obligatoirement dire que l'on veut que ce soit le chao.
Moi je suis pour un putch qui changerai la donne ( je ne parle pas en tant que musulman et ne vais pas parler de chariah) je pense que pour l'instant une vrai démocratie ou le peuple vote les lois serait préférable.
Revenir en haut Aller en bas
WarMask





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyMar 10 Juin 2014, 20:23

mario-franc_lazur a écrit:

L'Etat cependant, mon cher WARMASK, est utile pour une certaine redistribution des richesses :

les plus riches paient des impôts qui, ensuite serviront à payer des médecins d'hôpitaux, les professeurs, les policiers, l'assistance publique , etc................
Il y a d'autres moyens pour faire ce travail. Mais ce que les gens devraient savoir, c'est que les états, leur origine, c'était des entités formées par les envahisseurs pour les représenter. L'envahisseur arrive, il détruit toute résistance, il s'installe, profite de sa victoire (les vaincus sont pillés, torturés, violés, réduits à l'esclavage etc...) et une fois que la fête est finie, il bouge pour envahir un autre territoire. C'est là qu'il nomme des représentants pour diriger le territoire conquis, tout en lui envoyant nourriture, hommes (ravitaillement) or/argent et autres taxes...

C'est le modèle de base, les variations sont minimes. Évidement, plus le territoire est riche et développé, moins on lui prend en pourcentage et plus on cache la violence sous de la politique etc...

Pensez aux états européens pendant la 1ére guerre mondiale. Les états envoient le bon peuple s'entretuer, pendant que les puissants qui contrôlaient les états faisaient du business entre eux. Le ptit paysan finit dans une tranchée avec un fusil, pour tirer son frére dans l'autre camp.
Les Romains sont aussi un exemple parfait. Puis remontez jusqu'à Alexandre le Grand... C'est toujours la même chose, juste la cosmétique qui change.

Chez les Musulmans, il y a eu des dynasties qui se sont fait la guerre pendant des siécles... Des massacres, pillages etc... Entre gens de la même confession. Les rancœurs sont vivantes jusqu'à aujourd'hui.

Par contre, certaines factions plus ou moins indépendantes (indépendantes pendant des laps de temps dans l'histoire), avaient un concept que je trouvais merveilleux. C'était les "bayt al male", c'est à dire "maison de l'argent" (traduction mot à mot) ou encore "trésorerie" en bon français.

Les gens s’acquittaient de leurs taxes de base. L'aumône. C'est à dire environ 3 à 5% de votre production, chaque 11mois (années lunaires). Pour nourrir et aider les pauvres. Cela représente la taxe obligatoire. Et elle n'est pas vraiment obligatoire. C'est dieu qui l'impose. Pas les hommes. Si tu triche et que tu ne la verse pas. C'est entre toi et dieu.

Et puis, tout le reste des richesses produites... Ben, tu pouvais les mettre sous ton lit. Ou bien les investir ou les stocker dans ces fameuses trésoreries. Mais ce qui est intéressant, c'est que dans ces trésoreries, on te proposait des projets. Comme de financer un marchand, ou encore de payer des gardes pour surveiller tel quartier ou tel lieu de production (contre les brigands etc...), ou de donner plus aux pauvres, ou pour financer un grand projet avec ses voisins, comme construire une mosquée (qui fait office d'école et d'université), payer un savant pour qu'il puisse enseigner etc...

C'était une forme d'état. Mais ce qui est intéressant, c'est que c'était un état privatisé. Si tu n'es pas d'accord avec la gestion du projet X par la personne Y... Tu n'investis pas.

Alors que de nos jours, on donne du fric à l'état, et on se laisse faire... On nous demande pas vraiment notre avis.

Voilà pourquoi les français financent un état dominé par les socialistes. Et ces socialistes font ce qu'ils veulent. Ils ont un projet pour vous. ils ne sont pas payés pour faire ce que vous voulez. Ils sont payés pour réaliser ce projet. Et ils vont éduquer vos enfants à votre place. Et ils vont changer votre façon de faire des enfants avec un peu de temps.

Fini le temps où un mari pouvait rentrer chez lui pour retrouver sa femme rayonnante avec un gros ventre. Fini la délicate caresse sur le bidon gonflé par un adorable petit bébé.
Maintenant, vous irez avec votre amant ou amante (ou tout seul d'ailleurs, avec votre poisson rouge) dans une clinique..., et vous pourrez voir votre bébé dans une éprouvette en train de pousser. Et si son visage vous plait pas, vous pourrez demander au docteur de changer cela et de changer le gêne machin pour le remplacer par un gêne différent... Et si vous n'obtenez pas votre augmentation ou si votre entreprise ferme avant la livraison... Vous pouvez annuler le projet "bébé". Il sera congelé et vous pourrez le reprendre plus tard... La liberté de choisir je vous dis!!!
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur




Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyMer 11 Juin 2014, 10:37

Mon raisonnement est le suivant : Il y a de tout dans notre pays; une multitude de religions, des croyants indifférents, des croyants pratiquants, des athées, des gens honnêtes, des gens malhonnêtes, des pervers, des libéraux, des conservateurs, etc.
Je ne représente qu'une citoyenne parmi les 63 millions de français et je prétends jamais que ma morale soit la meilleure.
Les politiciens peuvent légiférer comme ils veulent et nous faisons ce que nous voulons (mon mari et moi) dans notre petite famille. Nous avons mis l'accent sur l'éducation des enfants, sans trop les couver.
Revenir en haut Aller en bas
paulau





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyLun 30 Juin 2014, 07:42

Les socialistes disent vouloir l 'égalité des sexes.
Je crois plutôt qu 'ils veulent la confusion des sexes. Ils veulent que l 'on oublie : « Homme et femme, il les créa. » (Gn 1,27). Ils veulent nous faire revenir à une période anté-biblique.
Revenir en haut Aller en bas
BERNARD

BERNARD



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: avis   Sexe et politique. EmptyVen 25 Juil 2014, 15:44

Man Att a écrit:
Rosarum, on est d'accord enfin ^^
Le système économique actuel est fait de façon a ce que tout soit du crédit, j'ai vu un documentaire sympas qui expliqué le début des banques, les banquiers ce sont rendus compte qu'ils pouvaient preter l'argent stocker dans les coffres contre des interets tant que tout le monde ne venais pas le retiré et avec l'apparition des cheques, billets etc l'arnaque n'a était que plus grosse.
Puis aujourd'hui il leur est permis de prêter 10/1 c'est a dire qu'avec 1e ils peuvent rpeter 10 euros et dans certains endroits(non vérifié un ami étudiant l'éco me la dit) ils peuvent crée sans base monétaire donc en gros avec 0 euros tu peut crée a l'infini .


Qu'est-e que tu proposes ?
Le communisme , je ne pense pas.
La capitalisme guère mieux.
L'avidité des hommes.
Le mot honnête semble avoir été retiré du dictionnaire des financiers.

Comme tu dis l'économie ne fonctionne que si il y a le crédit et la spéculation.
A cela s'ajoute la notion de gaspillage, de truanderie, et de chacun pour soi.
Nos financiers ont créé la crise et ils la font payer au plus pauvres ne pouvant plus se truander entre eux.

Revenir en haut Aller en bas
Benoît

Benoît



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyDim 27 Juil 2014, 02:46

C'est peut être parce que le sexe est, après la sainte Messe, la chose la plus sacrée du monde.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. EmptyDim 27 Juil 2014, 18:58

Benoît a écrit:
C'est peut être parce que le sexe est, après la sainte Messe, la chose la plus sacrée du monde.

Où sont les merveilles que tu allais poster dans le topic ' eucharistie ' ?

Je ne vois pas le rapport du sexe et la sainte Messe ???????


Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Contenu sponsorisé





Sexe et politique. Empty
MessageSujet: Re: Sexe et politique.   Sexe et politique. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sexe et politique.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coronavirus et le confinement.
» Prophéties et politique
» Débats politiques dans le dialogue (sur le forum)
» Les méfaits de la politique .
» «Valeurs religieuses» ou «valeur de l'homme»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: