Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et Cdiscount le 8 ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
15% de remise sur une sélection Xiaomi dès 10€ d’achat
Voir le deal

 

 Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptySam 03 Juil 2010, 09:35

Rappel du premier message :

3 juillet 2010

LA REPONSE a écrit:
Je t'ai raconté la vie de Saffiya croyant que cela pouvait dé[......] tout tes références et m'épargner un tel récit car Saffiya est la preuve vivante historiquement que tout a été manigancé par Kinana.Mais je constates qu'il faut plus que cela. Nous allons donc continuer cette histoire mais dans un autre topic



Voilà qui est fait !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien

AuteurMessage
Invité
Invité



Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptySam 13 Fév 2016, 00:47

maryoumariadh a écrit:
Pourquoi tergiverser sur un sujet qui n'as pas lieu d'être ??? Comme skipper la très bien dit elle n'avais plus de menstrue elle ne pouvais donc être enceinte ...
J'ai pas vu plus haut qu'elle avait 17 ans??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptySam 13 Fév 2016, 01:27

Tonton a écrit:
Amir45 a écrit:





Tu dois parler d'indonésiens hindouistes je pense, mais je suis étonné, je ne savais pas qu'il faisait le ramadan.^^
Pour le reste oui, je dirai qu'il y a un islam dans les fondements, et à l’intérieur une pluralité d’interprétation.

Non non, il s'agit bien d'indonésien se disant musulman, parlant de Mohamed, d'Allah, etc...

Mais oui, ils ont pourtant conservé des brides des temps anciens.

Mais tu sais, des brides des religions anciennes, si tu es un petit peu attentif, tu vas en trouver aussi dans les 3 religions monothéistes. Mais nous n'y pensons pas, nous ne nous n'en apercevons pas.

je pense notamment à un culte très présent dans les temps anciens concernant la lune. La lune, pour les hommes fut longtemps le symbole de la renaissance, ou de la résurrection. A l'époque d'Abraham, le dieu taureau d'Ur, devait ses cornes au croissant de lune. Si tu as l'occasion d'en voir des images archéologique, tu verras que ses cornes sont en forme de croissant de lune, ce qui n'est pas le cas naturellement.

Et dans toutes les religions monothéistes, certains calculs de célébration se font en fonction du cycle lunaire.

Aussi pour moi, si tu ne t'en tiens qu'au fondement, il n'y a que le soufisme, mais là encore, le soufisme a pris des chemins que bon nombre de musulmans critiquent avec raison.

Donc finalement le cœur centrale du soufisme pourrait partir d'un principe à la fois simple à entendre mais aussi très vaste et donc effectivement allant jusqu'au pluralisme : lier le cœur et la raison.

Dans le fondamentalisme, si tu touches le cœur d'une seule religion alors tu touches le cœur de toutes les religions.

Car le soufisme existe autant dans l'islam que dans le judaïsme ou le christianisme, il suffit de prendre un peu de recul avec les réalités traditionnelles mais aussi donc politiques ( entraînant les attitudes sectaires ).

le fait est que les traditions sont une nécessité, car il s'agit d'un collectif, mais elles amènent aussi tout un langage qui est souvent mal compris par l'autre ou alors mal interprété parce que la différence est une chose difficilement acceptée.

Certaines appellations proprement liturgiques peuvent donc parfois paraître choquante pour qui n'a pas la connaissance de la liturgie de l'autre.

Et souvent, de ce fait un sens est donné à un mot alors qu'il ne correspond en rien au sens pour celui qui l'utilise.

Et ça, c'est tout le soucis de la symbolique des dogmes. Car un dogme, au départ n'est pas objet, mais plutôt l'assemblage de plusieurs objets symboliques. Quand il ( le dogme ) s'installe en tant que tradition, il devient alors objet et toute la symbolique créatrice du dogme peut même disparaître.

Pour simplifier, je prend toujours le même exemple : Si je te dis, blanc rouge bleu, tu ne penses pas à grand chose, mais si je te dit bleu, blanc rouge, là par contre il est possible que tu penses au mot France.

Mais pourquoi le bleu, le blanc et le rouge, et surtout finalement c'est quoi la France ?

Bien tu vois les religions se construisent parfois un peu comme des étendards, et je pense que c'est là que nous faisons fausse route.

Le croissant de lune c'est un héritage Ottoman.

Je pense qu’après on s'est mal compris. Je ne parlais pas spécifiquement du soufisme (qui a toujours existé en islam).

Je parle des fondements (ousoul) dans l'islam sunnite. L'islam est Un dans ses fondements consensuelle, mais pluriels après dans les approches des sources. On a des musulmans traditionalistes, littéralistes, philosophiques, mystiques, réformistes, etc. La divergence est permise en islam et c'est même considérée comme une richesse en faite.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptySam 13 Fév 2016, 08:56

maryoumariadh a écrit:
gerard2007 a écrit:
comment pouvez rester musulman , et suivre un homme capable du pire ?
  vidéo supprime par SKP le 09.02.2016 a 21:31:11  car contraire a la chartre du forum !!
En faite ta question n'as pas de sens car en tant que musulman notre vision de Mohammed paix et bénédictions sur lui est totalement différente de la tienne même carrément à l'opposé ! Ce n'est pas comment peut-on suivre un homme capable du pire mais comment ne pas suivre un homme aussi bon que lui .. Saffya paix sur elle à eue le choix entre retourner auprès des siens et rester juif.ou ce marier avec le prophète paix sur lui et ce convertir ! Elle a choisie ! Pas de viol donc car elle a choisie !!! Je le répète elle a choisie !! Encore une fois elle a choisie !! Une relation entre deux adultes conscentant et marier qui plus est n'est pas un viol ! Point ... Pourquoi tergiverser sur un sujet qui n'as pas lieu d'être ??? Comme skipper la très bien dit elle n'avais plus de menstrue elle ne pouvais donc être enceinte ... Encore un sujet hors sujet !! Comme beaucoup sur ce forum ! Le seul but de ce post est de critiquer et rabaisser l'islam ... Sans raison vous parlez de viol etc etc ... Bref pas le temps de discuter ce soir ... Pour ce qui est des ablutions au vin ... lol!  !! No' coment !!
3 jours après l'assassina de son mari de son père ses frères et sa tribu , elle a eu le choix de dire non ?
c'est pour cela que le compagnon du prophete a gardé la tente de l'horreur toute la nuit ?
j'avais peur pour ta vie , tu as massacrés sa famille , le prophète se mit a rire !!
et toi tu ose dire qu'elle a eu le choix ?
on t'a convertit a la monstruosité, et tu t'en rend meme pas compte ?
dis je ne crois pas a ce hadith , mais ne le defend pas !
fais comme cyril , n'intervient pas , c'est trop lourd a porter pour un convertit
Revenir en haut Aller en bas
SAT141




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 14 Fév 2016, 19:24

Pierresuzanne a écrit:
Amir45 a écrit:

Arrête de me casser les pieds, les témoignages de Saffya on les as, maintenant si tu prend de la tradition que ce qui t'arrange j'en est rien a foutre.
gerard2007 a écrit:
donc vie avec CA . vénère un homme capable du pire , et si tu crois en dieu , tu sera jugé pour avoir essayé de defendre ces horreurs  

Indépendamment de ce sujet qui va déclencher la fureur des musulmans,
ces 2 remarques plus haut touchent vraiment au sens des responsabilités morales dans l'islam et le christianisme.

Les chrétiens pensent qu'on est jugé sur les conséquences de nos fautes, même lointaines.

Moi aussi, je partage la vision de Gérard qui pense que les musulmans pourraient bien être jugés pour avoir défendu des actes criminels, même sans les avoir commis.

En effet, des prises de guerre sont toujours violées par des musulmans de nos jours encore.... c'est scandaleux.

Les chrétiens sont très choqués de voir des musulmans défendre ces comportements, soit en les minorant, soit en prétendant qu'ils n'existent pas, soit  en niant qu'ils procèdent de l'imitation de Mohamed.

Ne vous est-il donc pas possible de dire que violer des prises de guerre c'est abominable.... et que si Mohamed l'a fait, il s'est trompé.. qu'il a péché.
Après tout, le Coran aussi dit que Mohamed est pécheur et qu'il a dû être pardonné (Sourate 40, 55 ; S. 48, 1-2).
Pourquoi ne pas dire simplement que Mohamed a péché quand il a violé Saffiya ?

le messager Mohammed que la paix et bénédiction soit sur lui n'a pas violer Saffiya, encore une fois tu fais preuve d'une maladresse de haut niveau, mais se n'est pas le premier, combien de [......] t'a dit sur ALLAH, et que j'ai tenter de corriger. Tu fais que de provoquer en portant atteinte à la dignité de notre prophète que la paix et bénédiction soit sur lui,tu déforme les histoires. Notre mère saffiya a voulu se marier avec lui, elle l'a fait sans pression, et elle a eu le choix de retourner à son peuple. Ecoute craint ALLAH et arrête de postuler des mensonges, car ALLAH aime le messager Mohammed que la paix et bénédiction soit sur lui, un châtiment peut très bien te tomber du ciel......
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 14 Fév 2016, 20:06

SAT141 a écrit:
Pierresuzanne a écrit:
Amir45 a écrit:

Arrête de me casser les pieds, les témoignages de Saffya on les as, maintenant si tu prend de la tradition que ce qui t'arrange j'en est rien a foutre.
gerard2007 a écrit:
donc vie avec CA . vénère un homme capable du pire , et si tu crois en dieu , tu sera jugé pour avoir essayé de defendre ces horreurs  

Indépendamment de ce sujet qui va déclencher la fureur des musulmans,
ces 2 remarques plus haut touchent vraiment au sens des responsabilités morales dans l'islam et le christianisme.

Les chrétiens pensent qu'on est jugé sur les conséquences de nos fautes, même lointaines.

Moi aussi, je partage la vision de Gérard qui pense que les musulmans pourraient bien être jugés pour avoir défendu des actes criminels, même sans les avoir commis.

En effet, des prises de guerre sont toujours violées par des musulmans de nos jours encore.... c'est scandaleux.

Les chrétiens sont très choqués de voir des musulmans défendre ces comportements, soit en les minorant, soit en prétendant qu'ils n'existent pas, soit  en niant qu'ils procèdent de l'imitation de Mohamed.

Ne vous est-il donc pas possible de dire que violer des prises de guerre c'est abominable.... et que si Mohamed l'a fait, il s'est trompé.. qu'il a péché.
Après tout, le Coran aussi dit que Mohamed est pécheur et qu'il a dû être pardonné (Sourate 40, 55 ; S. 48, 1-2).
Pourquoi ne pas dire simplement que Mohamed a péché quand il a violé Saffiya ?

le messager Mohammed que la paix et bénédiction soit sur lui n'a pas violer Saffiya, encore une fois tu fais preuve d'une maladresse de haut niveau, mais se n'est pas le premier, combien de [......] t'a dit sur ALLAH, et que j'ai tenter de corriger. Tu fais que de provoquer en portant atteinte à la dignité de notre prophète que la paix et bénédiction soit sur lui,tu déforme les histoires. Notre mère saffiya a voulu se marier avec lui, elle l'a fait sans pression, et elle a eu le choix de retourner à son peuple. Ecoute  craint ALLAH et arrête de postuler des mensonges, car ALLAH aime le messager Mohammed que la paix et bénédiction soit sur lui, un châtiment peut très bien te tomber du ciel......
Raconté par Anas bin Malik : ‘Puis nous sommes arrivés à Khaybar, et alors qu'Allah l'aidait à conquérir le fort, la beauté de Safiya bint Huyai bin Akhtab, dont le mari fut tué alors qu'elle était son épouse, fut contée à l'Apôtre. Le Prophète la choisit pour lui et l'emmena jusqu'à ce que nous atteignions un endroit appelé Sidd-as-Sahba. L'Envoyé d'Allah la prit pour femme une fois Safiya à la fin de ses règles. Un hais (plat arabe) fut servi sur une petite feuille de cuir. Ensuite, le Prophète me dit : ‘J'invite ceux autour de toi’. Voilà en quoi a consisté le banquet de mariage du Prophète et de Safiya. Ensuite, nous sommes partis pour Médine, et j'ai vu le Prophète pliant une cape (sur son chameau) pour lui faire une sorte de coussin. Il s'assit derrière son chameau et brandit le genou pour que Safiya puisse y mettre le pied et monter (sur le chameau).

Bukhari 5.59.524:
Raconté par Anas :
Le Prophète s'arrêta 3 jours, entre Khaybar et Médine, et célébra le mariage. J'allais inviter les musulmans au repas de noces et comme il n'y avait ni pain, ni viande, le Prophète ordonna d'étendre des nappes et d'y placer des dattes, du fromage et du beurre. Les musulmans disaient entre eux ‘Sera-t-elle (Safiya) l'une des mères des fidèles (l'une des épouses du Prophète) ou juste (une prisonnière) en sa possession’. Certains d'entre eux disaient : ‘Si le Prophète lui fait porter le voile, alors elle sera l'une des mères des fidèles (l'une des épouses du Prophète), et s'il ne le fait pas, elle sera son esclave.’ Alors lorsqu'il partit, il lui fit une place derrière lui sur son chameau et lui fit porter le voile.

Selon le Coran, le mariage avec Safiya n'était pas légitime, car après la mort de son mari, Safiya aurait dû attendre 4 mois et dix jours avant de se marier.

2.234. Ceux des vôtres que la mort frappe et qui laissent des épouses : celles-ci doivent observer une période d'attente de quatre mois et dix jours. Passé ce délai, on ne vous reprochera pas la façon dont elles disposeront d'elles-mêmes d'une manière convenable. Allah est parfaitement connaisseur de ce que vous faites.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMer 17 Fév 2016, 15:38

maryoumariadh a écrit:
gerard2007 a écrit:
comment pouvez rester musulman , et suivre un homme capable du pire ?
  vidéo supprime par SKP le 09.02.2016 a 21:31:11  car contraire a la chartre du forum !!
En faite ta question n'as pas de sens car en tant que musulman notre vision de Mohammed paix et bénédictions sur lui est totalement différente de la tienne même carrément à l'opposé ! Ce n'est pas comment peut-on suivre un homme capable du pire mais comment ne pas suivre un homme aussi bon que lui .. Saffya paix sur elle à eue le choix entre retourner auprès des siens et rester juif.ou ce marier avec le prophète paix sur lui et ce convertir ! Elle a choisie ! Pas de viol donc car elle a choisie !!! Je le répète elle a choisie !! Encore une fois elle a choisie !! Une relation entre deux adultes conscentant et marier qui plus est n'est pas un viol ! Point ... Pourquoi tergiverser sur un sujet qui n'as pas lieu d'être ??? Comme skipper la très bien dit elle n'avais plus de menstrue elle ne pouvais donc être enceinte ... Encore un sujet hors sujet !! Comme beaucoup sur ce forum ! Le seul but de ce post est de critiquer et rabaisser l'islam ... Sans raison vous parlez de viol etc etc ... Bref pas le temps de discuter ce soir ... Pour ce qui est des ablutions au vin ... lol!  !! No' coment !!

t'es tu demandé pourquoi Mohamed voulait épouser cette femme ?
Revenir en haut Aller en bas
eric 420




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMer 17 Fév 2016, 19:08

rosarum a écrit:
maryoumariadh a écrit:
gerard2007 a écrit:
comment pouvez rester musulman , et suivre un homme capable du pire ?
  vidéo supprime par SKP le 09.02.2016 a 21:31:11  car contraire a la chartre du forum !!
En faite ta question n'as pas de sens car en tant que musulman notre vision de Mohammed paix et bénédictions sur lui est totalement différente de la tienne même carrément à l'opposé ! Ce n'est pas comment peut-on suivre un homme capable du pire mais comment ne pas suivre un homme aussi bon que lui .. Saffya paix sur elle à eue le choix entre retourner auprès des siens et rester juif.ou ce marier avec le prophète paix sur lui et ce convertir ! Elle a choisie ! Pas de viol donc car elle a choisie !!! Je le répète elle a choisie !! Encore une fois elle a choisie !! Une relation entre deux adultes conscentant et marier qui plus est n'est pas un viol ! Point ... Pourquoi tergiverser sur un sujet qui n'as pas lieu d'être ??? Comme skipper la très bien dit elle n'avais plus de menstrue elle ne pouvais donc être enceinte ... Encore un sujet hors sujet !! Comme beaucoup sur ce forum ! Le seul but de ce post est de critiquer et rabaisser l'islam ... Sans raison vous parlez de viol etc etc ... Bref pas le temps de discuter ce soir ... Pour ce qui est des ablutions au vin ... lol!  !! No' coment !!

t'es tu demandé pourquoi Mohamed voulait épouser cette femme ?


Elle a prouvé son Amour au Prophète, jusqu'au dernier souffle du dit prophète.

Voilà bien un signe, pour les gens qui savent réfléchir !

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMer 17 Fév 2016, 19:18

eric 420 a écrit:
rosarum a écrit:
maryoumariadh a écrit:

En faite ta question n'as pas de sens car en tant que musulman notre vision de Mohammed paix et bénédictions sur lui est totalement différente de la tienne même carrément à l'opposé ! Ce n'est pas comment peut-on suivre un homme capable du pire mais comment ne pas suivre un homme aussi bon que lui .. Saffya paix sur elle à eue le choix entre retourner auprès des siens et rester juif.ou ce marier avec le prophète paix sur lui et ce convertir ! Elle a choisie ! Pas de viol donc car elle a choisie !!! Je le répète elle a choisie !! Encore une fois elle a choisie !! Une relation entre deux adultes conscentant et marier qui plus est n'est pas un viol ! Point ... Pourquoi tergiverser sur un sujet qui n'as pas lieu d'être ??? Comme skipper la très bien dit elle n'avais plus de menstrue elle ne pouvais donc être enceinte ... Encore un sujet hors sujet !! Comme beaucoup sur ce forum ! Le seul but de ce post est de critiquer et rabaisser l'islam ... Sans raison vous parlez de viol etc etc ... Bref pas le temps de discuter ce soir ... Pour ce qui est des ablutions au vin ... lol!  !! No' coment !!

t'es tu demandé pourquoi Mohamed voulait épouser cette femme ?


Elle a prouvé son Amour au Prophète, jusqu'au dernier souffle du dit prophète.

Voilà bien un signe, pour les gens qui savent réfléchir !


et si elle avait été vieille et moche, tu crois que Mohamed aurait voulu l'épouser ?
Revenir en haut Aller en bas
eric 420




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMer 17 Fév 2016, 19:20

rosarum a écrit:
eric 420 a écrit:
rosarum a écrit:


t'es tu demandé pourquoi Mohamed voulait épouser cette femme ?


Elle a prouvé son Amour au Prophète, jusqu'au dernier souffle du dit prophète.

Voilà bien un signe, pour les gens qui savent réfléchir !


et si elle avait été vieille et moche, tu crois que Mohamed aurait voulu l'épouser ?

L'amour ne se contrôle pas, à ceux qui savent réfléchir !

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMer 17 Fév 2016, 20:42

Amir45 a écrit:


Le croissant de lune c'est un héritage Ottoman.

Je pense qu’après on s'est mal compris. Je ne parlais pas spécifiquement du soufisme (qui a toujours existé en islam).

Je parle des fondements (ousoul) dans l'islam sunnite. L'islam est Un dans ses fondements consensuelle, mais pluriels après dans les approches des sources. On a des musulmans traditionalistes, littéralistes, philosophiques, mystiques, réformistes, etc. La divergence est permise en islam et c'est même considérée comme une richesse en faite.

Oh, je ne parlais pas précisément de l'héritage ottoman, je remontai bien avant la conception même du monothéisme.

Oui, les fondements ne peuvent que considérer comme étant une richesse ce qui diversifie nos relations avec Dieu. Mais ça c'est les fondements, ensuite l'histoire fait que un des éléments composant la richesse fondamentale se revendiquent comme unique.

Dans ton exemple, les réformistes peuvent rejeter les traditionnalistes ou vis versa.

Et ceci, s'inscrit dans les conséquences des influences géopolitiques. Alors que dans le fondement, le christianisme par exemple, n'est pas occidental : les 3 religions monothéistes ont le même berceau, y compris dans les débuts de leur construction institutionnelle.

Or, tu auras remarqué qu'aujourd'hui, le mot christianisme est associé au mot occident, mais dans son fondement pas du tout, les premières églises sont syriennes, irakiennes et égyptiennes.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMer 17 Fév 2016, 23:53

SAT141 a écrit:
Pierresuzanne a écrit:
Amir45 a écrit:

Arrête de me casser les pieds, les témoignages de Saffya on les as, maintenant si tu prend de la tradition que ce qui t'arrange j'en est rien a foutre.
gerard2007 a écrit:
donc vie avec CA . vénère un homme capable du pire , et si tu crois en dieu , tu sera jugé pour avoir essayé de defendre ces horreurs  

Indépendamment de ce sujet qui va déclencher la fureur des musulmans,
ces 2 remarques plus haut touchent vraiment au sens des responsabilités morales dans l'islam et le christianisme.

Les chrétiens pensent qu'on est jugé sur les conséquences de nos fautes, même lointaines.

Moi aussi, je partage la vision de Gérard qui pense que les musulmans pourraient bien être jugés pour avoir défendu des actes criminels, même sans les avoir commis.

En effet, des prises de guerre sont toujours violées par des musulmans de nos jours encore.... c'est scandaleux.

Les chrétiens sont très choqués de voir des musulmans défendre ces comportements, soit en les minorant, soit en prétendant qu'ils n'existent pas, soit  en niant qu'ils procèdent de l'imitation de Mohamed.

Ne vous est-il donc pas possible de dire que violer des prises de guerre c'est abominable.... et que si Mohamed l'a fait, il s'est trompé.. qu'il a péché.
Après tout, le Coran aussi dit que Mohamed est pécheur et qu'il a dû être pardonné (Sourate 40, 55 ; S. 48, 1-2).
Pourquoi ne pas dire simplement que Mohamed a péché quand il a violé Saffiya ?

le messager Mohammed que la paix et bénédiction soit sur lui n'a pas violer Saffiya, encore une fois tu fais preuve d'une maladresse de haut niveau, mais se n'est pas le premier, combien de [......] t'a dit sur ALLAH, et que j'ai tenter de corriger. Tu fais que de provoquer en portant atteinte à la dignité de notre prophète que la paix et bénédiction soit sur lui,tu déforme les histoires. Notre mère saffiya a voulu se marier avec lui, elle l'a fait sans pression, et elle a eu le choix de retourner à son peuple. Ecoute  craint ALLAH et arrête de postuler des mensonges, car ALLAH aime le messager Mohammed que la paix et bénédiction soit sur lui, un châtiment peut très bien te tomber du ciel......

ELLE A EU LE CHOIX ?
LIS BIEN


Bukhari 5.59.524:
Raconté par Anas :
Le Prophète s'arrêta 3 jours, entre Khaybar et Médine, et célébra le mariage. J'allais inviter les musulmans au repas de noces et comme il n'y avait ni pain, ni viande, le Prophète ordonna d'étendre des nappes et d'y placer des dattes, du fromage et du beurre. Les musulmans disaient entre eux ‘Sera-t-elle (Safiya) l'une des mères des fidèles (l'une des épouses du Prophète) ou juste (une prisonnière) en sa possession’. Certains d'entre eux disaient : ‘Si le Prophète lui fait porter le voile, alors elle sera l'une des mères des fidèles (l'une des épouses du Prophète), et s'il ne le fait pas, elle sera son esclave.’ Alors lorsqu'il partit, il lui fit une place derrière lui sur son chameau et lui fit porter le voile

LE CHOIX ENTRE EPOUSE OU ESCLAVE
Revenir en haut Aller en bas
Cistercien

Cistercien


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyJeu 18 Fév 2016, 17:52

Je rappelle aussi que Mohamed se maria avec l'épouse de son fils adoptif !!!
Charmant...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 12:33

gerard2007 a écrit:
maryoumariadh a écrit:
gerard2007 a écrit:
comment pouvez rester musulman , et suivre un homme capable du pire ?
  vidéo supprime par SKP le 09.02.2016 a 21:31:11  car contraire a la chartre du forum !!
En faite ta question n'as pas de sens car en tant que musulman notre vision de Mohammed paix et bénédictions sur lui est totalement différente de la tienne même carrément à l'opposé ! Ce n'est pas comment peut-on suivre un homme capable du pire mais comment ne pas suivre un homme aussi bon que lui .. Saffya paix sur elle à eue le choix entre retourner auprès des siens et rester juif.ou ce marier avec le prophète paix sur lui et ce convertir ! Elle a choisie ! Pas de viol donc car elle a choisie !!! Je le répète elle a choisie !! Encore une fois elle a choisie !! Une relation entre deux adultes conscentant et marier qui plus est n'est pas un viol ! Point ... Pourquoi tergiverser sur un sujet qui n'as pas lieu d'être ??? Comme skipper la très bien dit elle n'avais plus de menstrue elle ne pouvais donc être enceinte ... Encore un sujet hors sujet !! Comme beaucoup sur ce forum ! Le seul but de ce post est de critiquer et rabaisser l'islam ... Sans raison vous parlez de viol etc etc ... Bref pas le temps de discuter ce soir ... Pour ce qui est des ablutions au vin ... lol!  !! No' coment !!
3 jours après l'assassina  de son mari de son père ses frères et sa tribu , elle a eu le choix de dire non ?
 
oui elle a avait le choix de dire non !!

Mais tu ne cite pas le contexte du mariage de safiyya Que DIEU l’agrée avec le prophete paix sur lui qui est qu'elle avait vécu le martyr avec son père puisqu'elle avoue au prophete psl avoir été battu sévèrement au point d'avoir des ecchymoses au visage !!
Son récit du rêve lui annonçant son mariage avec le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui)

Safiyya rapporta que le Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) aperçut une ecchymose sur le visage de Safiyya lors de Khaybar et lui en demanda la raison. Elle dit : "Je dormais dans le giron d'Ibn Abi al-Huqayq quand je vis en rêve la lune tomber dans mon giron. Au réveil je lui racontai ce rêve et il me frappa au visage, disant : "Tu aspires donc au royaume de Yathrib?"
Elle assiste au témoignage de la prophétie de Mohammed (paix et bénédiction de Dieu sur lui)
Elle (que Dieu l'agrée) a dit : "J'étais la favorite de mon père et de mon oncle Yâsir. Chaque fois que j'étais en compagnie de l'un de leurs enfants, ils me portaient dans leurs bras. Quand le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) arriva à Médine, mon père et mon oncle allèrent le voir. C'était très tôt le matin, entre l'aube et le lever du soleil. Ils revinrent bien plus tard. Ils étaient complètement usés et déprimés, et rentraient d'un pas lourd et lent. Je leur souris comme toujours, mais ni l'un ni l'autre ne fit attention à moi parce qu'ils étaient si misérables. J'ai entendu Abou Yâsir demander à mon père :
- Est-ce lui ?
- Oui c'est bien lui.
- L'as-tu reconnu ? En es-tu sûr ?
- Oh oui ! Je ne l'ai que trop bien reconnu.
- Qu'éprouves-tu à son égard ?

- De l'hostilité ! De l'hostilité à jamais".


je te rappelle que le pere de saffiya Que Dieu l'agree Huyayy Ibn Akhtab, le chef des Banû An-Nadîr tribu qui a ete  été expulsé de Médine en l’an 4 de l’Hégire car il avait comploté contre le Prophète (ils avaient projeté de le tuer en laissant tomber une pierre sur sa tête alors qu’il discutait avec leurs chefs)

Donc on voit bien que safiyya Que Dieu l’agrée était une femme malheureuse avec ses parents (son père l'a battait et avec son mari puisqu'il n'a jamais pris sa défense )


Citation :
c'est pour  cela que le compagnon du prophete a gardé la tente de l'horreur toute la nuit ?
j'avais peur pour ta vie  , tu as massacrés sa famille , le prophète se mit a rire !!
et toi tu ose dire qu'elle a eu le choix ?
on t'a convertit a la monstruosité, et tu t'en rend meme pas compte ?
dis je ne crois pas a ce hadith , mais ne le defend pas !
fais comme cyril , n'intervient pas , c'est trop lourd a porter pour un convertit
c'est archis Faux sinon donne le hadith  !!

Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 12:39

Cistercien a écrit:
Je rappelle aussi que Mohamed se maria avec l'épouse de son fils adoptif !!!
Charmant...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ce mariage a ete ordonne par Dieu afin d'abolir l'adoption formelle qui etait une coutume habituelle chez les arabes pendant la periode pre islamique

CORAN 33:37. Quand tu disais à celui qu'Allah avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l'avais comblé : "Garde pour toi ton épouse et crains Allah", et tu cachais en ton âme ce qu'Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c'est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu'il n'y ait aucun empêchement pour les croyants d'épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah doit être exécuté.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 17:43

SKIPEER a écrit:
Cistercien a écrit:
Je rappelle aussi que Mohamed se maria avec l'épouse de son fils adoptif !!!
Charmant...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ce mariage a ete ordonne par Dieu afin d'abolir l'adoption formelle qui etait une coutume habituelle chez les arabes pendant la periode pre islamique

CORAN 33:37. Quand tu disais à celui qu'Allah avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l'avais comblé : "Garde pour toi ton épouse et crains Allah", et tu cachais en ton âme ce qu'Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c'est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu'il n'y ait aucun empêchement pour les croyants d'épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah doit être exécuté.

c'est fantastique comme vous arrivez à présenter les mauvaises actions de votre prophète sous un jour favorable lol!

malheureusement, une mauvaise action reste une mauvaise action, même si elles est ordonnée par Allah.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 17:55

rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:
Cistercien a écrit:
Je rappelle aussi que Mohamed se maria avec l'épouse de son fils adoptif !!!
Charmant...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ce mariage a ete ordonne par Dieu afin d'abolir l'adoption formelle qui etait une coutume habituelle chez les arabes pendant la periode pre islamique

CORAN 33:37. Quand tu disais à celui qu'Allah avait comblé de bienfaits, tout comme toi-même l'avais comblé : "Garde pour toi ton épouse et crains Allah", et tu cachais en ton âme ce qu'Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c'est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eût cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu'il n'y ait aucun empêchement pour les croyants d'épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d'Allah doit être exécuté.

c'est fantastique comme vous arrivez à présenter les mauvaises actions de votre prophète sous un jour favorable lol!

malheureusement, une mauvaise action reste une mauvaise action, même si elles est ordonnée par Allah.
la religion musulmane interdit l'adoption formelle qui consiste à rattacher volontairement à sa propre personne l’enfant de quelqu’un d’autre et à lui appliquer tous les droits de filiation avec toutes les conséquences sociales et identitaires qui en découlent..

Dieu a travers ce mariage a aboli de façon catégorique cette pratique .DIEU dit dans :


CORAN 33:4. Allah n'a pas placé à l'homme deux coeurs dans sa poitrine. Il n'a point assimilé à vos mères vos épouses [à qui vous dites en les répudiant]: "Tu es [aussi illicite] pour moi que le dos de ma mère ". Il n'a point fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants. Ce sont des propos [qui sortent] de votre bouche. Mais Allah dit la vérité et c'est Lui qui met [l'homme] dans la bonne direction.

5. Appelez-les du nom de leurs pères : c' est plus équitable devant Allah. Mais si vous ne connaissez pas leurs pères, alors considérez-les comme vos frères en religion ou vos alliés. Nul blâme sur vous pour ce que vous faites par erreur, mais (vous serez blâmés pour) ce que vos coeurs font délibérément. Allah, cependant, est Pardonneur et Miséricordieux .

Le Coran a alors permis de fixer des règles spécifiques sur la relation juridique entre un enfant et sa famille adoptive, qui permettent à l'enfant de s'épanouir à tous les niveaux sans être déchu de son identité :


- l’enfant doit conserver le nom de ses parents biologiques

 - l’enfant ne peut pas prétendre avoir un droit sur l’héritage venant de ses parents adoptifs, toutefois il est permis et même souhaitable que le père adoptif fasse de son vivant, un testament en faveur de son fils ou de sa fille adoptive

 - l’enfant à un droit d’héritage sur ses parents biologiques
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 18:42

SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:


c'est fantastique comme vous arrivez à présenter les mauvaises actions de votre prophète sous un jour favorable lol!

malheureusement, une mauvaise action reste une mauvaise action, même si elles est ordonnée par Allah.
la religion musulmane interdit l'adoption formelle qui consiste à rattacher volontairement à sa propre personne l’enfant de quelqu’un d’autre et à lui appliquer tous les droits de filiation avec toutes les conséquences sociales et identitaires qui en découlent..

Dieu a travers ce mariage a aboli de façon catégorique cette pratique .DIEU dit dans :


CORAN 33:4. Allah n'a pas placé à l'homme deux coeurs dans sa poitrine. Il n'a point assimilé à vos mères vos épouses [à qui vous dites en les répudiant]: "Tu es [aussi illicite] pour moi que le dos de ma mère ". Il n'a point fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants. Ce sont des propos [qui sortent] de votre bouche. Mais Allah dit la vérité et c'est Lui qui met [l'homme] dans la bonne direction.

5. Appelez-les du nom de leurs pères : c' est plus équitable devant Allah. Mais si vous ne connaissez pas leurs pères, alors considérez-les comme vos frères en religion ou vos alliés. Nul blâme sur vous pour ce que vous faites par erreur, mais (vous serez blâmés pour) ce que vos coeurs font délibérément. Allah, cependant, est Pardonneur et Miséricordieux .

Le Coran a alors permis de fixer des règles spécifiques sur la relation juridique entre un enfant et sa famille adoptive, qui permettent à l'enfant de s'épanouir à tous les niveaux sans être déchu de son identité :


- l’enfant doit conserver le nom de ses parents biologiques

 - l’enfant ne peut pas prétendre avoir un droit sur l’héritage venant de ses parents adoptifs, toutefois il est permis et même souhaitable que le père adoptif fasse de son vivant, un testament en faveur de son fils ou de sa fille adoptive

 - l’enfant à un droit d’héritage sur ses parents biologiques

c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients mais cela ne change rien au fait qu'il est choquant d'épouser la femme de son fils. (adoptif ou biologique ne change rie change rien à l'affaire)

Un jour, Mohamed alla rendre visite à Zayd, ignorant qu'à ce moment-là son fils adoptif était absent. Et le Prophète vit Zaynab en tenue légère. Malgré ses trente-cinq ans, elle était encore d'une beauté troublante. Il en tomba immédiatement amoureux. Zayd décida de la répudier. Mais épouser la femme de son fils adoptif, c'était commettre un inceste. Heureusement, une révélation tomba du ciel qui interdisait désormais l'adoption et l'autorisait à épouser Zaynab (sourate 33, verset 37).
   lol!
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 18:54

maryoumariadh a écrit:

En faite ta question n'as pas de sens car en tant que musulman notre vision de Mohammed paix et bénédictions sur lui est totalement différente de la tienne même carrément à l'opposé ! Ce n'est pas comment peut-on suivre un homme capable du pire mais comment ne pas suivre un homme aussi bon que lui .. Saffya paix sur elle à eue le choix entre retourner auprès des siens et rester juif.ou ce marier avec le prophète paix sur lui et ce convertir ! Elle a choisie ! Pas de viol donc car elle a choisie !!! Je le répète elle a choisie !! Encore une fois elle a choisie !! Une relation entre deux adultes conscentant et marier qui plus est n'est pas un viol ! Point ... Pourquoi tergiverser sur un sujet qui n'as pas lieu d'être ??? Comme skipper la très bien dit elle n'avais plus de menstrue elle ne pouvais donc être enceinte ... Encore un sujet hors sujet !! Comme beaucoup sur ce forum ! Le seul but de ce post est de critiquer et rabaisser l'islam ... Sans raison vous parlez de viol etc etc ... Bref pas le temps de discuter ce soir ... Pour ce qui est des ablutions au vin ... lol!  !! No' coment !!

Ma petite maryoumariadh,
quand tu arriveras au ciel,
et que tu demanderas à Dieu ce qu'Il pense de Mohamed,
tu vas tomber de ton tabouret.


Emporte un oreiller, pour ne pas avoir mal aux fesses.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 18:59

rosarum a écrit:
c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients mais cela ne change rien au fait qu'il est choquant d'épouser la femme de son fils. (adoptif ou biologique ne change rie change rien à l'affaire)
Rien de choquant puisque le but vest noble qui est l'abolition de l'adoption formelle


Citation :
Un jour, Mohamed alla rendre visite à Zayd, ignorant qu'à ce moment-là son fils adoptif était absent. Et le Prophète vit Zaynab en tenue légère. Malgré ses trente-cinq ans, elle était encore d'une beauté troublante. Il en tomba immédiatement amoureux. Zayd décida de la répudier. Mais épouser la femme de son fils adoptif, c'était commettre un inceste. Heureusement, une révélation tomba du ciel qui interdisait désormais l'adoption et l'autorisait à épouser Zaynab (sourate 33, verset 37)!!

attention c'est une version fausse!!




une excellente réponse dans ce lien :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



je retiens de cette réponse ceci :



1 - Comment le prophète (sws) serait-il tombé soudainement amoureux de Zaynab (raa), sa cousine, sous prétexte qu’il la trouva belle à ses yeux, alors qu’il la connaissait depuis toujours ?

2 - Le prophète (sws) avait déjà vu le visage de Zaynab plusieurs fois car le verset du voile ne fut pas encore descendu, pourquoi ne l’a-t-il pas demandé en mariage à ces moments-là ?

3 - Zaynab voulait se marier avec le prophète (sws), pourquoi n’a-t-il pas accepté cette proposition au lieu de la marier avec Zayd ?
la vérité est que ce mariage n’a pas tenu en raison de la différence de classe sociale qui existait entre Zaynab et Zayd et ce n’est qu’après le divorce que le Prophète (sws) se proposa d’épouser Zaynab



Adil Salahi fait le rapport suivant dans sa Sîra :

“Quand Muhammad (sws) avait seulement 25 ans, c’est-à-dire une quinzaine d’années avant le début de sa mission, il avait épousé Khadîja bint Khuwaylid. Celle-ci lui avait offert un jeune esclave nommé Zayd ibn Hâritha pour le servir. Déjà à cette époque, Muhammad détestait l’esclavage. Il ne souhaitait pas posséder un esclave. Il affranchit Zayd et le garda à son service en tant qu’homme libre. Ayant compris quel homme Muhammad était et combien son caractère était noble, Zayd s’y attacha profondément qu’il voulut rester près de lui.

Zayd appartenait à l’origine à une tribu arabe et avait été fait prisonnier lors d’un raid d’une autre tribu contre la sienne. Puis il avait été vendu à La Mecque et s’était retrouvé en la possession de Khadîja, comme nous l’avons relaté précédemment. Le père et l’oncle de Zayd voulurent racheter sa liberté, mais Muhammad leur dit que Zayd était libre de partir avec eux s’il le souhaitait. “Si, au contraire, il décide de rester avec moi, je ne m’en séparerai pas pour tout ce que vous pouvez offrir.” Zayd décida sans hésiter de rester auprès de Muhammad, disant à son père et à son oncle incrédules que, connaissant Muhammad depuis plusieurs années, il ne voudrait pour rien au monde le quitter. En conséquence, Muhammad annonça devant tous les Mecquois sa décision d’adopter Zayd en tant que fils.

Tous ces événements eurent lieu bien avant l’Islam. Quand le Prophète (sws). reçut les premières révélations, Zayd fut le premier homme à embrasser l’islam. Il connaissait trop bien Muhammad pour avoir le moindre doute quant à la véracité de son message. Il devint l’un des meilleurs partisans et soldats de l’islam. Le Prophète lui confia le commandement de plusieurs expéditions. Zayd était doute l’homme que le Prophète aimait le plus, à part peut-être Usâma, le fils de Zayd.

Quand le Prophète se fut établi à Médine, il voulut marier Zayd à l’une de ses parentes, Zaynab bint Jahsh, dont la mère était la tante paternelle du Prophète Umayma bint ‘Abd al-Muttalib. Elle-même ne souhaitait pas ce mariage, et son frère encore moins. Après tout, Zaynab appartenait à la même famille que le Prophète, la plus noble famille de toute l’Arabie. Qu’était Zayd comparé à une telle lignée ? N’était-il pas un simple esclave qui avait bénéficié de la bonté du Prophète ? Certes, on l’appelait Zayd ibn Muhammad, mais cette appellation ne changeait rien aux faits.

Cependant, Zaynab, bonne musulmane, ne pouvait pas refuser un souhait exprimé par le Prophète (sws). Le but du Prophète en mariant sa propre cousine à un ancien esclave était d’abolir pour toujours toute forme de distinction de classe. Zaynab et son frère consentirent à contrecoeur au mariage pour obéir au Prophète. Ils comprenaient qu’ils n’avaient pas le droit de refuser, d’autant plus que Dieu avait révélé dans le Coran qu’un ordre du Prophète était irrévocable, même s’il concernait la vie privée d’un croyant. “Il ne convient pas à un croyant, ni à une croyante de suivre leur propre choix dans une affaire, une fois que Dieu et Son Prophète en ont décidé autrement. Quiconque désobéit à Dieu et à Son Prophète s’égare de toute évidence.“ (33/36).

Le mariage de Zayd et Zaynab ne fut pas heureux. Elle ne l’aimait pas et ne parvenait pas à surmonter ses sentiments de classe. Elle lui faisait constamment sentir qu’elle lui était socialement supérieure.

Zayd, qui n’avait jamais accepté d’être un esclave et n’en avait pas la mentalité, ne pouvait tolérer l’attitude de Zaynab. Il s’en plaignit au Prophète (sws) à plusieurs reprises. Le Prophète était toujours prêt à l’aider. Il conseilla à Zaynab de surmonter sa fierté et d’accepter la décision de Dieu au sujet de son mariage. Malgré cela, des tensions persistaient dans le ménage de Zayd.

Dieu ordonna alors au Prophète de laisser Zayd divorcer, puisqu’il en exprimait fréquemment le désir sans pour autant le faire par égard pour les recommandations du Prophète. Le Prophète reçut aussi l’ordre d’épouser Zaynab quand le divorce serait effectif.

Le Prophète (sws) fut profondément perturbé lorsqu’il reçut ces instructions. Il appréhendait les conséquences d’un tel mariage. Il garda l’affaire pour lui et n’en parla à personne. Il se rendait compte que s’il épousait Zaynab, les gens commenceraient à parler et à l’accuser d’épouser sa belle-fille. Le but de Dieu était cependant de mettre un terme à ces affirmations erronées. Personne ne peut affirmer être le père d’un autre enfant. Le système de l’adoption avec toutes ses conséquences devait êtres aboli pour toujours.

Cette fois, cepandant, le Prophète ne s’empressa pas de se conformer aux instructions de Dieu. Peut-être espérait-il que Dieu lui épargnerait ce devoir difficile que lui causait tant d’inquiétude. Il alla plus loin. Quand Zaynab vint à nouveau se plaindre de sa femme et exprimer le désir de divorcer, le Prophète lui dit : “Garde ta femme et crains Dieu.”

Le Prophète (sws) reçut alors des révélations coraniques le blâmant pour son attitude et l’incitant à permettre à Zayd de divorcer de Zaynab. Il reçut à nouveau l’ordre d’épouser Zaynab quand le divorce serait effectif. Le fait que des gens puissent dire que Muhammad épousait sa belle-fille n’était pas une raison pouvant retenir le Prophète de se conformer aux instructions de Dieu. L’adoption est après tout une forme de falsification. Puisque le système de l’adoption était profondément ancré dans la société arabe, seul un exemple pratique donné par le Prophète en personne pourrait suffire à y mettre fin.

L’autorité qui nous informe de ces événements n’est rien moins que le Coran lui-même. Dieu S’adresse au Prophète (sws) dans le Coran, indiquant clairement qu’Il connait parfaitement les sentiments du Prophète :

“Souviens-toi de celui que Dieu et toi-même avez comblé de bienfaits, et auquel tu disais : “Garde pour toi ton épouse, et crains Dieu”, tout en dissimulant au fond de toi-même ce que Dieu allait rendre public. Tu redoutais l’opinion publique, alors que c’est Dieu que tu devais craindre. Lorsque Zayd eut cessé toute relation avec sa femme, Nous te la donnâmes en mariage afin qu’il ne soit plus interdit aux musulmans d’épouser les femmes avec lesquelles leurs fils adoptifs auront cessé toute relation conjugale (33/37)”

Le propos est on ne peut plus clair. Le Prophète (sws) conseillait à Zayd de ne pas divorcer de sa femme, tout en gardant pour lui-même quelque chose que Dieu voulait rendre public. En outre, ces versets confirment que le mariage du Prophète et de Zaynab était l’accomplissement des instructions de Dieu Lui-même : “Nous te la donnâmes en mariage.” Le but de tout cela est également indiqué très clairement : il s’agissait de mettre un terme au système d’adoption et à tout ce qu’il impliquait.

Malgré ces propos très clairs de Dieu, les ennemis de l’islam continuèrent à propager des rumeurs et à émettre de fausses accusations. L’une des plus stupides est celle qui suggère que le Prophète était amoureux de Zaynab et tentait de dissimuler son amour. Ceux qui soutiennent ce point de vue indéfendable avancent aussi que le verset coranique cité ci-dessus critique le Prophète pour avoir dissimulé ses sentiments envers Zaynab.

Ces affirmations sont pour le moins contradictoires. Qui aurait pu empêcher le Prophète (sws) d’épouser Zaynab, qui était sa cousine et une pieuse musulmane ? C’était lui qui avait demandé d’épouser Zayd alors qu’elle ne le souhaitait pas. Il avait tenté à maintes reprises de l’apaiser afin qu’elle soit satisfaite de ce mariage.

Quand Zayd eut divorcé de sa femme et qu’elle eut achevé sa période d’attente, le Prophète (sws) demanda à Zayd d’aller demander pour lui la main de Zaynab. Celui-ci se rendit donc chez elle, où elle pétrissait la pâte pour faire le pain. Zayd a relaté : “Quand je la vis, je me sentis gêné. Je ne pouvais même pas la regarder parce que c’était le Prophète qui la demandait. Je lui tournai donc le dos, et je dis : “Zaynab, je t’apporte une bonne nouvelle. Le Messager de Dieu m’a envoyé te dire qu’il désire t’épouser.” Elle dit : “Je ne suis pas prête à faire quoi que ce soit avant d’avoir demandé à mon Seigneur de me guider””. Elle alla tout de suite prier. Puis le verset coranique mentionnant ce mariage fut révélé et le Prophète se rendit chez Zaynab et y entra sans attendre qu’on lui autorise.

L’action du Prophète (sws), lorsqu’il entra chez Zaynab sans attendre d’en avoir la permission, indique que l’affaire n’était plus entre ses mains ni entre celle de Zaynab. Ce mariage avait été ordonné par Dieu, entre autre dans un but législatif.

Zaynab était une femme de noble caractère, pieuse et bonne. Peu de femmes pourraient égaler sa bonté envers les pauvres. Elle était un exemple pour toutes les femmes musulmanes, par la force de sa foi et ses actes surérogatoires. Elle jeûnait fréquemment et passait une partie de la nuit en prière. Rien ne parvenait cependant à lui ôter le sentiment que son mariage avec le Prophète lui conférait une position unique. Elle disait au Prophète : “Je suis fière de 3 choses, qu’aucune autre de tes épouses ne peut avoir : nous avons toi et moi le même grand-père [‘Abd al-Muttalib était le père de ‘Abdullâh, le père du Prophète, et d’Umayma, la mère de Zaynab] ; c’est Dieu, gloire à Lui, qui m’a marié à toi par un ordre qu’Il a envoyé du Ciel, et l’émissaire de notre mariage était l’ange Gabriel.”
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 19:05

Pierresuzanne a écrit:
maryoumariadh a écrit:

En faite ta question n'as pas de sens car en tant que musulman notre vision de Mohammed paix et bénédictions sur lui est totalement différente de la tienne même carrément à l'opposé ! Ce n'est pas comment peut-on suivre un homme capable du pire mais comment ne pas suivre un homme aussi bon que lui .. Saffya paix sur elle à eue le choix entre retourner auprès des siens et rester juif.ou ce marier avec le prophète paix sur lui et ce convertir ! Elle a choisie ! Pas de viol donc car elle a choisie !!! Je le répète elle a choisie !! Encore une fois elle a choisie !! Une relation entre deux adultes conscentant et marier qui plus est n'est pas un viol ! Point ... Pourquoi tergiverser sur un sujet qui n'as pas lieu d'être ??? Comme skipper la très bien dit elle n'avais plus de menstrue elle ne pouvais donc être enceinte ... Encore un sujet hors sujet !! Comme beaucoup sur ce forum ! Le seul but de ce post est de critiquer et rabaisser l'islam ... Sans raison vous parlez de viol etc etc ... Bref pas le temps de discuter ce soir ... Pour ce qui est des ablutions au vin ... lol!  !! No' coment !!

Ma petite maryoumariadh,
quand tu arriveras au ciel,
et que tu demanderas à Dieu ce qu'Il pense de Mohamed,
tu vas tomber de ton tabouret.


Emporte un oreiller, pour ne pas avoir mal aux fesses.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
j'espere sincèrement pour toi que tu te ressaisisse cher Pierresuzanne car si tu ne le fais pas c'est toi qui aura besoin d'un oreiller croie moi !!

CORAN 25:27.Le jour où l'injuste se mordra les deux mains et dira : "[Hélas pour moi! ] Si seulement j'avais suivi chemin avec le Messager!

28.Malheur à moi! Hélas! Si seulement je n'avais pas pris "un tel" pour ami!

29.Il m'a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu'il me soit parvenu". Et le Diable déserte l'homme (après l'avoir tenté).
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 19:16

SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:
c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients mais cela ne change rien au fait qu'il est choquant d'épouser la femme de son fils. (adoptif ou biologique ne change rie change rien à l'affaire)

Rien de choquant puisque le but est noble qui est l'abolition de l'adoption formelle

il n'y a rien de "noble" à abolir l'adoption formelle. elle existe en droit Français et comme je te l'ai dit,  c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 19:23

rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:
c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients mais cela ne change rien au fait qu'il est choquant d'épouser la femme de son fils. (adoptif ou biologique ne change rie change rien à l'affaire)

Rien de choquant puisque le but est noble qui est l'abolition de l'adoption formelle

il n'y a rien de "noble" à abolir l'adoption formelle. elle existe en droit Français et comme je te l'ai dit,  c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients.
l'adoption formelle  signifie qu'un enfant adopté ne portera plus le nom de son père biologique et aura donc pour résultat qu'il  sera coupé  de tous les droits ou responsabilités envers ses parents biologiques et sera traité alors comme l'enfant à part entière de ceux qui l'adoptent. or L’islam reconnaît à chaque enfant le droit à une filiation paternelle qui est un droit imprescriptible. C’est pour cette raison qu’il a interdit l’adoption formelle qui prive l’enfant de ce droit. Cependant, il n’empêche pas qu’une famille intègre en son sein un enfant étranger et le protège, il y invite plutôt.


Dernière édition par SKIPEER le Dim 21 Fév 2016, 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 19:23

SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:
c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients mais cela ne change rien au fait qu'il est choquant d'épouser la femme de son fils. (adoptif ou biologique ne change rie change rien à l'affaire)
Rien de choquant puisque le but vest noble qui est l'abolition de l'adoption formelle


Citation :
Un jour, Mohamed alla rendre visite à Zayd, ignorant qu'à ce moment-là son fils adoptif était absent. Et le Prophète vit Zaynab en tenue légère. Malgré ses trente-cinq ans, elle était encore d'une beauté troublante. Il en tomba immédiatement amoureux. Zayd décida de la répudier. Mais épouser la femme de son fils adoptif, c'était commettre un inceste. Heureusement, une révélation tomba du ciel qui interdisait désormais l'adoption et l'autorisait à épouser Zaynab (sourate 33, verset 37)!!

attention c'est une version fausse!!


une excellente réponse dans ce lien :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


le texte de ton lien ne contredit pas ma version

.....Or, un jour le Prophète (sws), étant allé trouver Zaïd dans sa maison, mit la main sur la porte et l’ouvrit. Voyant au milieu de l’appartement Zaynab assise, la tête nue, il lui demanda, en détournant son visage, où était Zaïd; elle répondit qu’il était sorti. Il avait souvent vu Zaïnab, mais toujours la tête voilée; il ne l’avait jamais vu nu-tête. Elle fit une grande impression sur lui, et, ne voulant pas la voir une seconde fois, il ferma les yeux et dit : “Loué soit Dieu, le grand, loué soit Dieu, qui dispose des coeurs et des yeux!” Puis il s’en alla.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 19:27

SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:


Rien de choquant puisque le but est noble qui est l'abolition de l'adoption formelle

il n'y a rien de "noble" à abolir l'adoption formelle. elle existe en droit Français et comme je te l'ai dit,  c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients.
l'adoption formelle  signifie qu'un enfant adopté ne portera plus le nom de son père biologique et aura donc pour résultat qu'il  sera coupé  de tous les droits ou responsabilités envers ses parents biologiques et sera traité alors comme l'enfant à part entière de ceux qui l'adoptent. or L’islam reconnaît à chaque enfant le droit à une filiation paternelle qui est un droit imprescriptible. C’est pour cette raison qu’il a interdit l’adoption formelle qui prive l’enfant de ce droit. Cependant, il n’empêche pas qu’une famille intègre en son sein un enfant étranger et le protège, il y invite plutôt.

et en droit Français les deux cas sont possibles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L’adoption crée un lien de filiation établi par la décision d’une autorité (juge ou administration). Deux types d’adoptions sont reconnues en France : l’adoption plénière et l’adoption simple.

   L’adoption plénière consiste à substituer un nouveau lien de filiation au lien de filiation existant entre l’enfant adopté et sa famille d’origine, qui est donc supprimé, sauf en cas d’adoption plénière de l’enfant de son conjoint.

   L’adoption simple créé un nouveau lien de filiation entre l’adoptant et l’adopté. Mais elle ne supprime pas les liens de filiation entre l’adopté et sa famille d’origine : les deux liens de filiation coexistent.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 20:09

rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:
c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients mais cela ne change rien au fait qu'il est choquant d'épouser la femme de son fils. (adoptif ou biologique ne change rie change rien à l'affaire)
Rien de choquant puisque le but vest noble qui est l'abolition de l'adoption formelle


Citation :
Un jour, Mohamed alla rendre visite à Zayd, ignorant qu'à ce moment-là son fils adoptif était absent. Et le Prophète vit Zaynab en tenue légère. Malgré ses trente-cinq ans, elle était encore d'une beauté troublante. Il en tomba immédiatement amoureux. Zayd décida de la répudier. Mais épouser la femme de son fils adoptif, c'était commettre un inceste. Heureusement, une révélation tomba du ciel qui interdisait désormais l'adoption et l'autorisait à épouser Zaynab (sourate 33, verset 37)!!

attention c'est une version fausse!!


une excellente réponse dans ce lien :[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


le texte de ton lien ne contredit pas ma version

.....Or, un jour le Prophète (sws), étant allé trouver Zaïd dans sa maison, mit la main sur la porte et l’ouvrit. Voyant au milieu de l’appartement Zaynab assise, la tête nue, il lui demanda, en détournant son visage, où était Zaïd; elle répondit qu’il était sorti. Il avait souvent vu Zaïnab, mais toujours la tête voilée; il ne l’avait jamais vu nu-tête. Elle fit une grande impression sur lui, et, ne voulant pas la voir une seconde fois, il ferma les yeux et dit : “Loué soit Dieu, le grand, loué soit Dieu, qui dispose des coeurs et des yeux!” Puis il s’en alla.
oui mais ceci c'est la version du site Islamajesus” qui a ete refute plus bas . je te conseille de prendre ton temps a lire toute la page
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyDim 21 Fév 2016, 20:18

maryoumariadh a écrit:

En faite ta question n'as pas de sens car en tant que musulman notre vision de Mohammed paix et bénédictions sur lui est totalement différente de la tienne même carrément à l'opposé ! Ce n'est pas comment peut-on suivre un homme capable du pire mais comment ne pas suivre un homme aussi bon que lui .. Saffya paix sur elle à eue le choix entre retourner auprès des siens et rester juif.ou ce marier avec le prophète paix sur lui et ce convertir ! Elle a choisie ! Pas de viol donc car elle a choisie !!!
Pierresuzanne a écrit:

Ma petite maryoumariadh,
quand tu arriveras au ciel,
et que tu demanderas à Dieu ce qu'Il pense de Mohamed,
tu vas tomber de ton tabouret.


Emporte un oreiller, pour ne pas avoir mal aux fesses.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SKIPEER a écrit:

j'espere sincèrement pour toi que tu te ressaisisse cher Pierresuzanne car si tu ne le fais pas c'est toi qui aura besoin d'un oreiller croie moi !!

CORAN 25:27.Le jour où l'injuste se mordra les deux mains et dira : "[Hélas pour moi! ] Si seulement j'avais suivi chemin avec le Messager!

28.Malheur à moi! Hélas! Si seulement je n'avais pas pris "un tel" pour ami!

29.Il m'a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu'il me soit parvenu". Et le Diable déserte l'homme (après l'avoir tenté).

Mon ami skipeer, te rends-tu compte de l'énormité de ce que dit le Coran ??????


Alors comme cela le diable devrait me déserter pour n'être éloigné loin du rapppel coranique ?
Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 2129354088

et tant mieux !

Vois-tu c'est mon objectif que le diable me déserte.... c'est d'ailleurs ce que je te disais un peu plus haut : le Maître de l'enfer ne peut rien contre moi;;.... alors si le diable me déserte, cela confirme ce que je pense.


Bon et bien, c'est toi qui l'auras dit..... laissons donc le diable me déserter,
et comme je t'aime bien, je demande par la même occasion à Mon Seigneur de t'épargner l'influence du Satan.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 08:00

rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:


il n'y a rien de "noble" à abolir l'adoption formelle. elle existe en droit Français et comme je te l'ai dit,  c'est un choix de société qui a ses avantages et ses inconvénients.
l'adoption formelle  signifie qu'un enfant adopté ne portera plus le nom de son père biologique et aura donc pour résultat qu'il  sera coupé  de tous les droits ou responsabilités envers ses parents biologiques et sera traité alors comme l'enfant à part entière de ceux qui l'adoptent. or L’islam reconnaît à chaque enfant le droit à une filiation paternelle qui est un droit imprescriptible. C’est pour cette raison qu’il a interdit l’adoption formelle qui prive l’enfant de ce droit. Cependant, il n’empêche pas qu’une famille intègre en son sein un enfant étranger et le protège, il y invite plutôt.

et en droit Français les deux cas sont possibles.

http://www.adoption.gouv.fr/Qu-est-ce-que-l-adoption.html

L’adoption crée un lien de filiation établi par la décision d’une autorité (juge ou administration). Deux types d’adoptions sont reconnues en France : l’adoption plénière et l’adoption simple.

   L’adoption plénière consiste à substituer un nouveau lien de filiation au lien de filiation existant entre l’enfant adopté et sa famille d’origine, qui est donc supprimé, sauf en cas d’adoption plénière de l’enfant de son conjoint.

   L’adoption simple créé un nouveau lien de filiation entre l’adoptant et l’adopté. Mais elle ne supprime pas les liens de filiation entre l’adopté et sa famille d’origine : les deux liens de filiation coexistent.
Ce qui me parait plus sain, que l'interdiction de l'adoption.

Revenir en haut Aller en bas
abeba




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 12:40

gerard2007 a écrit:
comment pouvez rester musulman , et suivre un homme capable du pire ?
  vidéo supprime par SKP le 09.02.2016 a 21:31:11  car contraire a la chartre du forum !!

Gerard 2007

On lit, dans la Bible:

Nombres 31
31.1 L'Éternel parla à Moïse, et dit:31.2 Venge les enfants d'Israël sur les Madianites; tu seras ensuite recueilli auprès de ton peuple.31.3 Moïse parla au peuple, et dit: Équipez d'entre vous des hommes pour l'armée, et qu'ils marchent contre Madian, afin d'exécuter la vengeance de l'Éternel sur Madian.31.4 Vous enverrez à l'armée mille hommes par tribu, de toutes les tribus d'Israël.31.5 On leva d'entre les milliers d'Israël mille hommes par tribu, soit douze mille hommes équipés pour l'armée.31.6 Moïse envoya à l'armée ces mille hommes par tribu, et avec eux le fils du sacrificateur Éléazar, Phinées, qui portait les instruments sacrés et les trompettes retentissantes.31.7 Ils s'avancèrent contre Madian, selon l'ordre que l'Éternel avait donné à Moïse; et ils tuèrent tous les mâles.31.8 Ils tuèrent les rois de Madian avec tous les autres, Évi, Rékem, Tsur, Hur et Réba, cinq rois de Madian; ils tuèrent aussi par l'épée Balaam, fils de Beor.31.9 Les enfants d'Israël firent prisonnières les femmes des Madianites avec leurs petits enfants, et ils pillèrent tout leur bétail, tous leurs troupeaux et toutes leurs richesses.31.10 Ils incendièrent toutes les villes qu'ils habitaient et tous leurs enclos.31.11 Ils prirent toutes les dépouilles et tout le butin, personnes et bestiaux;31.12 et ils amenèrent les captifs, le butin et les dépouilles, à Moïse, au sacrificateur Éléazar, et à l'assemblée des enfants d'Israël, campés dans les plaines de Moab, près du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho.31.13 Moïse, le sacrificateur Éléazar, et tous les princes de l'assemblée, sortirent au-devant d'eux, hors du camp.31.14 Et Moïse s'irrita contre les commandants de l'armée, les chefs de milliers et les chefs de centaines, qui revenaient de l'expédition.31.15 Il leur dit: Avez-vous laissé la vie à toutes les femmes?31.16 Voici, ce sont elles qui, sur la parole de Balaam, ont entraîné les enfants d'Israël à l'infidélité envers l'Éternel, dans l'affaire de Peor; et alors éclata la plaie dans l'assemblée de l'Éternel.31.17 Maintenant, tuez tout mâle parmi les petits enfants, et tuez toute femme qui a connu un homme en couchant avec lui;31.18 mais laissez en vie pour vous toutes les filles qui n'ont point connu la couche d'un homme.31.19 Et vous, campez pendant sept jours hors du camp; tous ceux d'entre vous qui ont tué quelqu'un, et tous ceux qui ont touché un mort, se purifieront le troisième et le septième jour, eux et vos prisonniers.31.20 Vous purifierez aussi tout vêtement, tout objet de peau, tout ouvrage de poil de chèvre et tout ustensile de bois.31.21 Le sacrificateur Éléazar dit aux soldats qui étaient allés à la guerre: Voici ce qui est ordonné par la loi que l'Éternel a prescrite à Moïse.31.22 L'or, l'argent, l'airain, le fer, l'étain et le plomb,31.23 tout objet qui peut aller au feu, vous le ferez passer par le feu pour le rendre pur. Mais c'est par l'eau de purification que sera purifié tout ce qui ne peut aller au feu; vous le ferez passer dans l'eau.31.24 Vous laverez vos vêtements le septième jour, et vous serez purs; ensuite, vous pourrez entrer dans le camp.31.25 L'Éternel dit à Moïse:31.26 Fais, avec le sacrificateur Éléazar et les chefs de maison de l'assemblée, le compte du butin, de ce qui a été pris, personnes et bestiaux.31.27 Partage le butin entre les combattants qui sont allés à l'armée et toute l'assemblée.31.28 Tu prélèveras sur la portion des soldats qui sont allés à l'armée un tribut pour l'Éternel, savoir: un sur cinq cents, tant des personnes que des boeufs, des ânes et des brebis.31.29 Vous le prendrez sur leur moitié, et tu le donneras au sacrificateur Éléazar comme une offrande à l'Éternel.31.30 Et sur la moitié qui revient aux enfants d'Israël tu prendras un sur cinquante, tant des personnes que des boeufs, des ânes et des brebis, de tout animal; et tu le donneras aux Lévites, qui ont la garde du tabernacle de l'Éternel.31.31 Moïse et le sacrificateur Éléazar firent ce que l'Éternel avait ordonné à Moïse.31.32 Le butin, reste du pillage de ceux qui avaient fait partie de l'armée, était de six cent soixante-quinze mille brebis,31.33 soixante-douze mille boeufs,31.34 soixante et un mille ânes,31.35 et trente-deux mille personnes ou femmes qui n'avaient point connu la couche d'un homme. -31.36 La moitié, formant la part de ceux qui étaient allés à l'armée, fut de trois cent trente-sept mille cinq cents brebis,31.37 dont six cent soixante-quinze pour le tribut à l'Éternel;31.38 trente-six mille boeufs, dont soixante-douze pour le tribut à l'Éternel;31.39 trente mille cinq cents ânes, dont soixante et un pour le tribut à l'Éternel;31.40 et seize mille personnes, dont trente-deux pour le tribut à l'Éternel.31.41 Moïse donna au sacrificateur Éléazar le tribut réservé comme offrande à l'Éternel, selon ce que l'Éternel lui avait ordonné. -31.42 La moitié qui revenait aux enfants d'Israël, séparée par Moïse de celle des hommes de l'armée,31.43 et formant la part de l'assemblée, fut de trois cent trente-sept mille cinq cents brebis,31.44 trente-six mille boeufs,31.45 trente mille cinq cents ânes,31.46 et seize mille personnes.31.47 Sur cette moitié qui revenait aux enfants d'Israël, Moïse prit un sur cinquante, tant des personnes que des animaux; et il le donna aux Lévites, qui ont la garde du tabernacle de l'Éternel, selon ce que l'Éternel lui avait ordonné.31.48 Les commandants des milliers de l'armée, les chefs de milliers et les chefs de centaines, s'approchèrent de Moïse,31.49 et lui dirent: Tes serviteurs ont fait le compte des soldats qui étaient sous nos ordres, et il ne manque pas un homme d'entre nous.31.50 Nous apportons, comme offrande à l'Éternel, chacun les objets d'or que nous avons trouvés, chaînettes, bracelets, anneaux, pendants d'oreilles, et colliers, afin de faire pour nos personnes l'expiation devant l'Éternel.31.51 Moïse et le sacrificateur Éléazar reçurent d'eux tous ces objets travaillés en or.31.52 Tout l'or, que les chefs de milliers et les chefs de centaines présentèrent à l'Éternel en offrande par élévation, pesait seize mille sept cent cinquante sicles.31.53 Les hommes de l'armée gardèrent chacun le butin qu'ils avaient fait.31.54 Moïse et le sacrificateur Éléazar prirent l'or des chefs de milliers et des chefs de centaines, et l'apportèrent à la tente d'assignation, comme souvenir pour les enfants d'Israël devant l'Éternel.

Lisez jusqu'à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 13:34

abeba a écrit:
gerard2007 a écrit:
comment pouvez rester musulman , et suivre un homme capable du pire ?
  vidéo supprime par SKP le 09.02.2016 a 21:31:11  car contraire a la chartre du forum !!



On lit, dans la Bible:

Nombres 31
31.1 L'Éternel parla à Moïse, et dit:31.2 Venge les enfants d'Israël sur les Madianites; tu seras ensuite recueilli auprès de ton peuple.31.3
Spoiler:
 

combien de massacres imputables à Moise, à Jésus, à Mohamed ?
Revenir en haut Aller en bas
abeba




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 13:47

rosarum a écrit:
abeba a écrit:
gerard2007 a écrit:
comment pouvez rester musulman , et suivre un homme capable du pire ?
  vidéo supprime par SKP le 09.02.2016 a 21:31:11  car contraire a la chartre du forum !!



On lit, dans la Bible:

Nombres 31
31.1 L'Éternel parla à Moïse, et dit:31.2 Venge les enfants d'Israël sur les Madianites; tu seras ensuite recueilli auprès de ton peuple.31.3
Spoiler:
 

combien de massacres imputables à Moise, à Jésus, à Mohamed ?

Rosarum

Pour toi le problème se pose au nombre de massacre ou au massacre, au butin etc.

Qui sont autorisé dans ce Nombre 31.

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 14:27

rosarum a écrit:
abeba a écrit:
gerard2007 a écrit:
comment pouvez rester musulman , et suivre un homme capable du pire ?
  vidéo supprime par SKP le 09.02.2016 a 21:31:11  car contraire a la chartre du forum !!



On lit, dans la Bible:

Nombres 31
31.1 L'Éternel parla à Moïse, et dit:31.2 Venge les enfants d'Israël sur les Madianites; tu seras ensuite recueilli auprès de ton peuple.31.3
Spoiler:
 

combien de massacres imputables à Moise, à Jésus, à Mohamed ?


A Moïse aucun, même si la guerre fut une réalité raconté dans l'AT, la lecture des récits permet de comprendre que ce n'est ni Moïse, ni Josué à qui nous pouvons accorder la victoire.

A Jésus aucun, même si pourtant Charlemagne, entre autre, c'est servi de son nom.

Mohamed, je ne sais pas, je ne le connais pas et j'ai un doute sur l'authenticité des hadiths et sur le travail d'Othman et l'influence du colonialiste ottoman à cause des valeurs contradictoires que nous rencontrons dans l'histoire de l'islam.

Je ne dis pas que l'histoire chrétienne ne subit pas ou n'a pas subit les mêmes contradictions que l'islam, mais par le christ, il est permis d'aborder la parole de Dieu dans sa juste mesure en nous mettant à l'abris des pulsions charnelles que nous ressentons quand nous rencontrons une personne plaisante à regarder.

C'est à dire que son enveloppe n'a guère d'importance, c'est son âme qui compte. Aussi, même si la beauté peut nous mettre en émois, le mariage doit passer avant par la découverte de l'âme et non celle du corps. Le temps des fiançailles est donc important, si il n'y a pas vraiment de durée qui lui est accordé, un simple regard ou que quelques jours ne seraient suffire pour découvrir l'âme d'une personne.

Ainsi accorder plus d'importance à l'intériorité d'une personne qu'à son extériorité, c'est lui montrer le minimum de respect. La considérer comme un être plus complexe que ses attributs ayant sa propre histoire et son propre univers.

Accepter l'intériorité d'une personne, c'est accepter la radicalité de son intégrité.


A cause du dogme du coran incréé, certains musulmans se sont fait piégés par la lettre. Ils ne peuvent pas admettre que derrière l'islam, il y a un projet politique ( qui a un nom d'ailleurs mais je l'ai oublié ).

je ne dis pas non plus que derrière le christianisme, il n'y a pas de projet ou il n'y a pas eu de projet politique, mais en tant que chrétien, vu l'histoire de Jésus et sa confrontation avec certains pharisiens, je ne peux qu'admettre cette triste réalité dans l'histoire de toutes les religions.


Ici, il est dit que Mohamed a répondu à des désirs charnelles, est ce vrai ou est ce un rajout pour rendre licite ce qui ne l'est pas ? je ne sais pas.


Mais en lisant les uns et les autres, je voudrai juste être éclairé sur un point :


Etait il possible de dire non à Mohamed ?

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 14:31

SKIPEER a écrit:


oui elle a avait le choix de dire non !!


Etait il possible de dire non à Mohamed ?
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 14:41

Tonton a écrit:
SKIPEER a écrit:


oui elle a avait le choix de dire non !!


Etait il possible de dire non à Mohamed ?
oui dans ce cas précis puisqu'il est interdit dans l'islam de forcer une personne a un mariage!!
le prophete paix sur lui dit « La femme ayant déjà été mariée a plus de droit sur elle-même que son représentant légal (walî). Et la femme vierge doit donner son accord pour son mariage, accord qu’elle peut exprimer par son silence. »le Messager de Dieu  paix et bénédiction sur lui  dit : « La femme vierge ne peut être mariée avant qu’elle n’ait donné son accord. » On demanda : « Ô Messager de Dieu, comment saura-t-on qu’elle est d’accord ? » Il répondit : « Lorsqu’elle restera silencieuse. »

Dans un autre hadith le prophete paix sur lui dit : « Si elle reste silencieuse, c’est qu’elle donne son accord. Et si elle refuse, elle ne doit pas être contrainte. »

 On rapporte également que le Messager de Dieu paix  sur lui  annula le contrat de mariage d’une femme médinoise s’appelant Al-Khansâ’ Bint Khidhâm car son père l’avait mariée contre son gré. Sa main avait été en réalité demandée par deux hommes, le premier étant le noble Compagnon Abû Lubâbah Ibn Al-Mundhir et le second étant un homme de son clan. La femme préféra Abû Lubâbah, alors que son père penchait pour le second prétendant à qui il maria sa fille sans le consentement de cette dernière. Al-Khansâ’ se rendit alors chez le Messager de Dieu  paix  sur lui  et se plaignit à lui en ces termes : « Ô Messager de Dieu, mon père a dépassé ses limites avec moi et m’a mariée sans tenir compte de mon avis. » Le Messager dit : « Son mariage est nul. Épouse qui tu veux. »
D’après une autre version, Al-Khansâ’ dit : « Mon père m’a mariée à son neveu malgré mon refus. » Le Prophète dit : « Tu peux entériner ce qu’a fait ton père. » Elle répondit : « Mais je n’aime pas ce qu’a fait mon père. » Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — déclara : « Va, son mariage est nul. Épouse qui tu veux. » Elle reprit : « J’entérine ce qu’a fait mon père. J’ai néanmoins voulu que les gens sachent qu’il n’appartient point aux parents de forcer leurs filles à se marier avec quiconque. »
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 16:42

SKIPEER a écrit:
Tonton a écrit:
SKIPEER a écrit:


oui elle a avait le choix de dire non !!


Etait il possible de dire non à Mohamed ?
oui dans ce cas précis puisqu'il est interdit dans l'islam de forcer une personne a un mariage!!
le prophete paix sur lui dit « La femme ayant déjà été mariée a plus de droit sur elle-même que son représentant légal (walî). Et la femme vierge doit donner son accord pour son mariage, accord qu’elle peut exprimer par son silence. »le Messager de Dieu  paix et bénédiction sur lui  dit : « La femme vierge ne peut être mariée avant qu’elle n’ait donné son accord. » On demanda : « Ô Messager de Dieu, comment saura-t-on qu’elle est d’accord ? » Il répondit : « Lorsqu’elle restera silencieuse. »

Dans un autre hadith le prophete paix sur lui dit : « Si elle reste silencieuse, c’est qu’elle donne son accord. Et si elle refuse, elle ne doit pas être contrainte. »

 On rapporte également que le Messager de Dieu paix  sur lui  annula le contrat de mariage d’une femme médinoise s’appelant Al-Khansâ’ Bint Khidhâm car son père l’avait mariée contre son gré. Sa main avait été en réalité demandée par deux hommes, le premier étant le noble Compagnon Abû Lubâbah Ibn Al-Mundhir et le second étant un homme de son clan. La femme préféra Abû Lubâbah, alors que son père penchait pour le second prétendant à qui il maria sa fille sans le consentement de cette dernière. Al-Khansâ’ se rendit alors chez le Messager de Dieu  paix  sur lui  et se plaignit à lui en ces termes : « Ô Messager de Dieu, mon père a dépassé ses limites avec moi et m’a mariée sans tenir compte de mon avis. » Le Messager dit : « Son mariage est nul. Épouse qui tu veux. »
D’après une autre version, Al-Khansâ’ dit : « Mon père m’a mariée à son neveu malgré mon refus. » Le Prophète dit : « Tu peux entériner ce qu’a fait ton père. » Elle répondit : « Mais je n’aime pas ce qu’a fait mon père. » Le Prophète — paix et bénédiction sur lui — déclara : « Va, son mariage est nul. Épouse qui tu veux. » Elle reprit : « J’entérine ce qu’a fait mon père. J’ai néanmoins voulu que les gens sachent qu’il n’appartient point aux parents de forcer leurs filles à se marier avec quiconque. »


j'avoue avoir du mal à comprendre pourquoi une femme donnerait son accord par le silence, le dialogue étant utile pour définir ne serait ce qu'un oui ou un non.


Néanmoins, en respectant ce que tu dis, nous pouvons comprendre que les compagnons de Mohamed sont dans l'erreur quand ils pensent, qu'il n'y a pas d'alternative entre être femme ou esclave.

Ce qui expliquerait la réaction de Mohamed à propos du garde de sa tente.


Toutefois, je reste perplexe sur le fait qu'une simple attirance physique puisse suffire pour justifier un mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 16:47

Mon cher Skipper,


Peux tu me donner des exemples où Mohamed reçoit un non, et les conséquences qui en découlent.


Je dis cela sans arrière pensée, mais pour mieux savoir.
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 18:53

Tonton a écrit:
Toutefois, je reste perplexe sur le fait qu'une simple attirance physique puisse suffire pour justifier un mariage.

Pour comprendre le mariage de saffiya avec le prophete Mohammed paix sur lui il faut rappeler la généalogie de cette femme que nous considérons nous musulmans comme une de nos mères !!

Elle s’appelle Safiyyah Bint Huyay Ibn Akhtab Ibn Sa`yah Ibn Tha labah Ibn Ubayd Ibn Kaab Ibn Al-Khazraj Ibn Abî Habîb Ibn An-Nadîr Ibn An-Nahâm  on dit aussi Ibn Nâkhûm, ou encore Yankhûm, ou enfin Nakhûm. Ils descendaient des enfants d’Israël de la lignée de Lévi fils de Jacob puis de Hârûn (Aaron) le frère de Moïse.
 le prophete Mohammed psl voulant avoir un lien de parente avec son frère Moise paix sur lui

il faut préciser cher Tonton que Le mariage du Prophète avec ses épouses n’était pas motivé par un désir charnel irrépressible, mais par des valeurs humaines nobles . Si ses mariages étaient motivés par le désir sexuel, il aurait choisi d’épouser de jeunes vierges. Mais, en réalité, elles étaient toutes divorcées ou veuves, sauf `Âishah. De même, si ses mariage était dûs à une passion libidineuse, le Prophète n’aurait pas refusé toutes ces femmes qui se proposèrent à lui pour un mariage sans dot. En effet, le Prophète épousa chacune de ses épouses avec la Permission de Dieu. Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - dit : "Jamais je n’ai épousé l’une de mes femmes, ni n’ai donné l’une de mes filles en mariage sans révélation de mon Dieu Tout Puissant par l’intermédiaire de Gabriel".

Après la mort de sa première femme Khadija Que DIEU l’agrée Le prophète est resté 25 ans sans se marier , tout le monde reconnaissait en lui la pudeur et le respect et qu'il n'approcha jamais la fornication malgré que les moyens étaient fort disponibles en son temps , surtout pour un jeune homme !


Malgré tout cela le prophète ne commis jamais une erreur !!


Quand il a eu 25 ans le prophète n'est pas aller chercher la jeune vierge qui serait plus attractif pour les chercheurs de plaisir , La première femme du prophète était une veuve de 40 ans , est ce cela le choix à faire d'un jeune de 25 ans qui serait selon certains assoiffé de désir ?????

En plus il est connu que c'est Khadija elle meme qui l'a choisi après avoir touché en lui sa véracité et son honnêteté.

25 ans avec une seule femme!!!!!!

Le prophète Mohammed a vécu 25 ans avec sa femme khadija qui était 15 ans plus âgée que lui ,jusqu'à ce qu'elle mourut ,et même après sa mort il la considéra toujours comme sa femme bien aimée !!

Les autres femmes  étaient âgées de plus de la cinquantaine:

les autres mariages du prophète ne fut que soit pour renforcer une amitié ou pour aidée une pauvre veuve :

Après la mort de sa première femme Khadija  le prophete resta  deux ans puis une femme medinoise  lui proposa de se marier soit ave Aicha ou Saudah Bint Zama  UNE VEUVE  âgée de la cinquantaine afin de s'occuper de ses enfants .

Le mariage avec les veuves Hafsa et Um Salma. Autre mariage, celui avec Jouayria bint Alharith qui était esclave . Mohamed  paix sur lui l’a libérée pour l’épouser. La conséquence de ce mariage, a permis aux compagnons du prophete psl de libérer une centaine d’esclaves parents et proches de cette femme qui était considérée comme mère des croyants. Il s’est remarié avec Um Habiba , fille d’ Abu Sufyan chef des Mecquois pour une raison politique. Le mariage avec Aïsha avait pour but d’honorer son père Abu Baker qui a dépensé sa richesse et consacré sa vie pour la nouvelle religion . De plus quand le verset suivant a été révélé après celui de la polygamie « Ô prophète , dis à tes épouses, si vous vous voulez jouir de la vie du monde, et de ses parures, venez à moi. Je vous en ferai profiter et vous répudierai d’une façon honorable » (sourate 33 verset 28) . le prophete paix sur lui a par la suite donné le choix à ses épouses de rester ou pas avec lui .
Citation :
Peux tu me donner des exemples où Mohamed reçoit un non, et les conséquences qui en découlent.
ce sont pour la majorité les femmes qui  lui proposaient de se marier avec lui en raison de ses nombreuses qualités .

Dailleurs  Khadija  sa première femme  était une femme exigeante, noble et intelligente, pour ne citer que ces qualités là parmi les dons que Dieu lui avait accordés. Lorsque Maysrah lui eut témoigné de tout ce qu’il avait vu, elle fit venir le Messager de Dieu  paix et bénédictions sur lui et, d’après ce qu’on raconte, lui dit : "Cousin, je suis bien disposée à ton égard étant donné nos liens de parenté, la place d’honneur que tu occupes parmi les tiens, ton honnêteté, la noblesse de ton caractère et la véridicité de ta parole." Puis, elle lui proposa de l’épouser. Khadîjah jouissait de la meilleure lignée parmi les femmes de la tribu de Qoraysh, elle était la plus noble et la plus fortunée ; tout homme de son clan aurait souhaité l’épouser, si elle lui avait accordé ce privilège.


Dernière édition par SKIPEER le Mar 23 Fév 2016, 08:42, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
eric 420




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyLun 22 Fév 2016, 19:01

rosarum a écrit:
eric 420 a écrit:
rosarum a écrit:


t'es tu demandé pourquoi Mohamed voulait épouser cette femme ?


Elle a prouvé son Amour au Prophète, jusqu'au dernier souffle du dit prophète.

Voilà bien un signe, pour les gens qui savent réfléchir !


et si elle avait été vieille et moche, tu crois que Mohamed aurait voulu l'épouser ?


à tu besoin d'aide ?

Je venais juste de dire :
Voilà un signe pour les gens qui savent réfléchir !

Et toi, au lieu de reflechir, tu te passe la corde...

Car si c'est une signe pour ceux qui savent réfléchir,  alors que c'est aussi une piège pour ceux qui savent pas réfléchir .

Autrement dit,
Serais-tu un pédophile et en plus JALOUX ?

j'ai l'impression que tu te demande pourquoi, lui il aurait droit, mais pas toi. Comme si tu était jaloux,  car Toi tu va te faire arrêter et tu le sais très bien...

Les SIGNES rebondissent comme une balle.


j'invite lucas à venir en discuter et tout les autres, faites resortir les signes.



"Celui qui dit pas  un mot consent" !!??      (Je vous lâcherai pas)

Tu peu pas avoir plus mangeux de marde  qu'un pédophile !

J'espère qu'on s'entend ?

Je les imagines pendant 3 ou 4 jour vous envoyez des fleurs...

Je vais développer  tranquillement !

Du côté féminin,  selon les statistiques il y en aurait moins que les hommes, par contre on pourrait definir, qu'ils font autant de degats,
Dans le sens que ce sont toutes que des SALOPES, et la je parle pas des femmes pédophile, mais bien des femmes qui protège les pédophiles,  pourquoi le nom de SALOPE ! Vous devriez les voir arriver après les pédophile...

Voyon voir ...
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMar 23 Fév 2016, 21:57

SKIPEER a écrit:

Dailleurs  Khadija  sa première femme  était une femme exigeante, noble et intelligente, pour ne citer que ces qualités là parmi les dons que Dieu lui avait accordés. Lorsque Maysrah lui eut témoigné de tout ce qu’il avait vu, elle fit venir le Messager de Dieu  paix et bénédictions sur lui et, d’après ce qu’on raconte, lui dit : "Cousin, je suis bien disposée à ton égard étant donné nos liens de parenté, la place d’honneur que tu occupes parmi les tiens, ton honnêteté, la noblesse de ton caractère et la véridicité de ta parole." Puis, elle lui proposa de l’épouser. Khadîjah jouissait de la meilleure lignée parmi les femmes de la tribu de Qoraysh, elle était la plus noble et la plus fortunée ; tout homme de son clan aurait souhaité l’épouser, si elle lui avait accordé ce privilège.

tu ne nous a pas tout dit ....

    On nous rapporte que Khadîja   qui n'avait plus son père, n'avait pas osé demander l'avis de son oncle, Amr ibn Asad, craignant sans doute une objection de sa part à propos de la modestie des moyens du futur époux.
  Elle le laissa s'enivrer et lorsque Muhammad arriva pour présenter sa demande officielle, Abû Tâlib, son oncle, put tranquillement formuler la demande et vanter tout à loisir les qualités de Muhammad . Il fut appuyé en cela par un cousin de Khadîja, Waraqa ibn Nawfal, qui déclara également soutenir la demande en mariage. Comme l'oncle de Khadîja ne manifesta aucune objection, il fut admis qu'il avait donné son accord.
    Les invités mangèrent des dattes et du sucre. Dans la soirée, l'oncle de Khadîja, reprenant ses sens, ne put que constater que le mariage avait été célébré et laissa Muhammad emmener son épouse chez lui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lol!  lol!
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMar 23 Fév 2016, 22:28

rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:

Dailleurs  Khadija  sa première femme  était une femme exigeante, noble et intelligente, pour ne citer que ces qualités là parmi les dons que Dieu lui avait accordés. Lorsque Maysrah lui eut témoigné de tout ce qu’il avait vu, elle fit venir le Messager de Dieu  paix et bénédictions sur lui et, d’après ce qu’on raconte, lui dit : "Cousin, je suis bien disposée à ton égard étant donné nos liens de parenté, la place d’honneur que tu occupes parmi les tiens, ton honnêteté, la noblesse de ton caractère et la véridicité de ta parole." Puis, elle lui proposa de l’épouser. Khadîjah jouissait de la meilleure lignée parmi les femmes de la tribu de Qoraysh, elle était la plus noble et la plus fortunée ; tout homme de son clan aurait souhaité l’épouser, si elle lui avait accordé ce privilège.

tu ne nous a pas tout dit ....

    On nous rapporte que Khadîja   qui n'avait plus son père, n'avait pas osé demander l'avis de son oncle, Amr ibn Asad, craignant sans doute une objection de sa part à propos de la modestie des moyens du futur époux.
  Elle le laissa s'enivrer et lorsque Muhammad arriva pour présenter sa demande officielle, Abû Tâlib, son oncle, put tranquillement formuler la demande et vanter tout à loisir les qualités de Muhammad . Il fut appuyé en cela par un cousin de Khadîja, Waraqa ibn Nawfal, qui déclara également soutenir la demande en mariage. Comme l'oncle de Khadîja ne manifesta aucune objection, il fut admis qu'il avait donné son accord.
    Les invités mangèrent des dattes et du sucre. Dans la soirée, l'oncle de Khadîja, reprenant ses sens, ne put que constater que le mariage avait été célébré et laissa Muhammad emmener son épouse chez lui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lol!  lol!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Khadidja n'ayant plus son père, elle se devait de demander l'aval de son oncle Amr ibn Asad avant de se marier avec le futur envoyé de Dieu (PBSL). Mais elle craint que la réaction de ce dernier ne soit à l'encontre de cette union, du fait de la position sociale modeste de Muhammad.
Aussi, elle décida d'enivrer son oncle afin que Muhammad (PBSL), lorsqu'il viendrait demander sa main, accompagné de son oncle, puisse conclure le contrat de mariage facilement.
Abû Tâlib pu donc aisément mettre en avant les qualités de Muhammad (PBSL) auprès de Amr ibn Asad. De plus, le cousin de Khadidja, Waraqa ibn Nawfal, l'aida en donnant son aval sur le mariage. Amr ibn Asad, sûrement trop saoul, n'émit pas d'objection, aussi le mariage pu avoir lieu. Quand il reprit ses esprits, il ne pu que constater la célébration de l'union entre sa nièce et Muhammad (PBSL).


je te rappelle que le mariage de Mohammed paix sur lui avec khadidja fut conclue bien avant que le prophete Mohammed paix sur lui n'a recu la revelation !!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

يقول ابن حجر : " .. إن السيدة خديجة ـ رضي الله عنها ـ كانت ذات شرف وجمال في قريش، وإن النبي ـ صلى الله عليه وسلم ـ خرج في تجارة  لها ـ رضي الله عنها ـ إلى سوق بصرى، فربح ضعف ما كان غيره يربح . قالت نفيسة أخت يعلى بن أمية : فأرسلتني خديجة إليه دسيساً (خفية)، أعرض عليه نكاحها، فقبل وتزوجها وهو ابن خمس وعشرين سنة، والذي زوجها عمها عمرو لأن أباها كان مات في الجاهلية، وحين تزوجها رسول الله ـ صلى الله عليه وسلم ـ كانت أيماً بنت أربعين سنة، وكان كل شريف من قريش يتمنى أن يتزوجها، فآثرت أن تتزوج برسول الله ـ صلى الله عليه وسلم ـ فأصابت بذلك خير الدنيا والآخرة "


Et si le prophète (PSL) s'intéressait aux femmes et aux plaisirs avec elles, il aurait fait cela durant sa jeunesse quand il n'y avait pas de charges, de soucis ou de la vieillesse, il y avait seulement l'élan de la jeunesse et les désirs potentiels.
 Néanmoins, lorsqu'on pense à sa vie lors de la jeunesse, on voit qu'il s'abstenait de tout cela au point qu'il avait accepté le mariage avec madame Khadija, qu'Allah soit satisfait d'elle, alors qu'elle était très âgées, quarante ans, et que lui, il avait vingt-cinq ans.
 En plus, s'il avait cette passion envers les femmes, pourquoi aurait il accepté ce mariage pour beaucoup d'années jusqu'à la mort de son épouse Khadija? Et si son mariage avec elle était un cas spécial, il ne s'est pas remarié avec une autre femme durant son mariage avec Khadija qu'Allah soit satisfait d'elle, et quand elle est morte, avec qui il s'est marié? Il s'est marié avec Souda, fille de Zoum'a AL 'Amiria pour la récompenser et pour ne la pas laisser seule après qu'elle avait perdu son mari, et elle était âgée et personne ne la désirait parmi les hommes. Cela souligne que le messager d'Allah (PSL) visait dans son mariage les buts humanitaires, législatifs, islamiques, etc.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMar 23 Fév 2016, 22:35

SKIPEER a écrit:
rosarum a écrit:
SKIPEER a écrit:

Dailleurs  Khadija  sa première femme  était une femme exigeante, noble et intelligente, pour ne citer que ces qualités là parmi les dons que Dieu lui avait accordés. Lorsque Maysrah lui eut témoigné de tout ce qu’il avait vu, elle fit venir le Messager de Dieu  paix et bénédictions sur lui et, d’après ce qu’on raconte, lui dit : "Cousin, je suis bien disposée à ton égard étant donné nos liens de parenté, la place d’honneur que tu occupes parmi les tiens, ton honnêteté, la noblesse de ton caractère et la véridicité de ta parole." Puis, elle lui proposa de l’épouser. Khadîjah jouissait de la meilleure lignée parmi les femmes de la tribu de Qoraysh, elle était la plus noble et la plus fortunée ; tout homme de son clan aurait souhaité l’épouser, si elle lui avait accordé ce privilège.

tu ne nous a pas tout dit ....

    On nous rapporte que Khadîja   qui n'avait plus son père, n'avait pas osé demander l'avis de son oncle, Amr ibn Asad, craignant sans doute une objection de sa part à propos de la modestie des moyens du futur époux.
  Elle le laissa s'enivrer et lorsque Muhammad arriva pour présenter sa demande officielle, Abû Tâlib, son oncle, put tranquillement formuler la demande et vanter tout à loisir les qualités de Muhammad . Il fut appuyé en cela par un cousin de Khadîja, Waraqa ibn Nawfal, qui déclara également soutenir la demande en mariage. Comme l'oncle de Khadîja ne manifesta aucune objection, il fut admis qu'il avait donné son accord.
    Les invités mangèrent des dattes et du sucre. Dans la soirée, l'oncle de Khadîja, reprenant ses sens, ne put que constater que le mariage avait été célébré et laissa Muhammad emmener son épouse chez lui.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lol!  lol!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Khadidja n'ayant plus son père, elle se devait de demander l'aval de son oncle Amr ibn Asad avant de se marier avec le futur envoyé de Dieu (PBSL). Mais elle craint que la réaction de ce dernier ne soit à l'encontre de cette union, du fait de la position sociale modeste de Muhammad.
Aussi, elle décida d'enivrer son oncle afin que Muhammad (PBSL), lorsqu'il viendrait demander sa main, accompagné de son oncle, puisse conclure le contrat de mariage facilement.
Abû Tâlib pu donc aisément mettre en avant les qualités de Muhammad (PBSL) auprès de Amr ibn Asad. De plus, le cousin de Khadidja, Waraqa ibn Nawfal, l'aida en donnant son aval sur le mariage. Amr ibn Asad, sûrement trop saoul, n'émit pas d'objection, aussi le mariage pu avoir lieu. Quand il reprit ses esprits, il ne pu que constater la célébration de l'union entre sa nièce et Muhammad (PBSL).

ta version est encore meilleure, elle s'est inspirée des filles de Loth !

Citation :

je te rappelle que le mariage de Mohammed paix sur lui avec khadidja fut conclue bien avant que le prophete Mohammed paix sur lui n'a recu la revelation !!

et cela change quoi ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

يقول ابن حجر : " .. إن السيدة خديجة ـ رضي الله عنها ـ كانت ذات شرف وجمال في قريش، وإن النبي ـ صلى الله عليه وسلم ـ خرج في تجارة  لها ـ رضي الله عنها ـ إلى سوق بصرى، فربح ضعف ما كان غيره يربح . قالت نفيسة أخت يعلى بن أمية : فأرسلتني خديجة إليه دسيساً (خفية)، أعرض عليه نكاحها، فقبل وتزوجها وهو ابن خمس وعشرين سنة، والذي زوجها عمها عمرو لأن أباها كان مات في الجاهلية، وحين تزوجها رسول الله ـ صلى الله عليه وسلم ـ كانت أيماً بنت أربعين سنة، وكان كل شريف من قريش يتمنى أن يتزوجها، فآثرت أن تتزوج برسول الله ـ صلى الله عليه وسلم ـ فأصابت بذلك خير الدنيا والآخرة "


Citation :

Et si le prophète (PSL) s'intéressait aux femmes et aux plaisirs avec elles, il aurait fait cela durant sa jeunesse quand il n'y avait pas de charges, de soucis ou de la vieillesse, il y avait seulement l'élan de la jeunesse et les désirs potentiels.

khadidja était riche et il était pauvre....
Revenir en haut Aller en bas
SKIPEER

SKIPEER


Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 EmptyMar 23 Fév 2016, 23:07

rosarum a écrit:
et cela change quoi ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
cette histoire d'enivrement du pere  de Khadija que DIEU l’agrée est considérè comme faible par certains savants du hadith car  le pere de khadidja est mort avant son mariage avec Mohammed paix sur lui et c'est son oncle qui l'a marie au prophete paix sur lui

.


ثم قال الدكتور محمد بن محمد أبو شهبة بعد كلامه السابق (1/ 221 - 222) ردا على الشبهة المذكورة تحت عنوان ( بطلان بعض المرويات ) : '' ومن ثَمَّ يتبين لنا تهافت ما روي أن أباها امتنع من تزويجها ، وأنهم سقوه الخمر حتى ثَمِل فرضي ، وأنهم ألبسوه المزعفر ، فلما صحا من سكره أخبروه فأنكر عليهم ذلك ، فما زالت به خديجة حتى رضي ، وهي رواية باطلة مدسوسة لمخالفتها للنقل الصحيح على ما ذكرنا. ثم هي مخالفة للواقع ، وللظروف ، والبيئة ، فبنو هاشم في الذروة من قريش نسباً وشرفاً ، وقد صدع بها أبو طالب في مجمع حافل بالسادات فما نازعه فيها منازع ، ثم إن مثل النبي في شبابه الغض ، ورجولته النادرة ، وخلقه الكامل ممن تطَّاول إلى مصاهرته أعناق الأشراف ، وهذا أبو سفيان بن حرب وهو من هو في عدائه للنبي وبني هاشم ، لما بلغه أن النبي تزوج السيدة أم حبيبة ابنته ، ولم يكن أسلم بعدٌ قال : " هذا الفحل لا يٌقدع أنفه

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad   Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Kinâna, Safiyya et le prophète Mouhammad
Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: