Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-41%
Le deal à ne pas rater :
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à 9.99€ – Livraison ...
9.99 € 16.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -20%
Xiaomi Poco X3 Pro (256 Go) à 240€
Voir le deal
240 €

 

 Le prêtre archéologue

Aller en bas 
AuteurMessage
LA REPONSE

LA REPONSE


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptySam 03 Juil 2010, 21:57

Une pieuse pensée à la mémoire du prêtre archéologue F. Cominardi

Il est difficile, en quelques lignes, de retracer une si belle existence du chercheur le prêtre archéologue François Cominardi. Pour nous situer loin dans le temps, après la Tunisie, puis le Liban, c’est par l’Algérie qu’il était attiré, El-Oued, Laghouat, puis Aïn-Sefra.
C’est à partir des années 1960, à l’Institution Lavigerie de Aïn-Sefra, que François Cominardi a commencé son enracinement dans cette contrée du Sud- Ouest algérien où il enseigna et consacra le reste du temps à la recherche archéologique, à l’histoire et à la préhistoire. Pendant une bonne période de sa vie, il a parcouru le désert environnant à la recherche de gravures rupestres des monts des Ksour. Il en a fait un répertoire scientifique sérieux, qui contribue sans aucun doute à une meilleure connaissance de l’aventure humaine et de la préhistoire de la région. Il a découvert avec son défunt compagnon, le Dr Youcef Illiou, les premiers gisements de vertébrés du secondaire (dinosaures, crocodiles, tortues, poissons..). II a en plus une collection d’estampes et de cartes géographiques. Mais son goût pour l’histoire n’était pas des moindres, il s’est intéressé à l’insurrection de Cheikh Bouamama, résistant de l’occupation française, et a aussi consacré une période de sa vie à Isabelle Eberhardt, aventurière et romancière décédée dans l’inondation du 21/10/1904 de Oued-Sefra. Sa passion pour l’histoire ne le détachait pas des problèmes concrets de son environnement puisqu’il a fait aussi une étude et une présentation pédagogique sur la désertification mettant en relief l’urgence de combattre un fléau qui progressivement ravage la région. II a dû interrompre des recherches pour des raisons sécuritaires, après avoir mis en valeur 9000 ans d’histoire et obtenu un diplôme de l’Institut de paléontologie humaine de Paris. Incontestablement, ce qui a le plus marqué son existence à Aïn-Sefra, ce fut son souci pour les malades. Pendant plusieurs années et d’abord dans le cadre d’une association, il a arpenté les couloirs et les escaliers de l’hôpital de la ville, s’arrêtant à chaque chambre, chaque malade pour un brin de conversation, une quête de nouvelles, un journal, une revue, des bonbons pour les enfants, ou encore un besoin de médicaments, un verre de thé ou un bol de hrira au mois de Ramadhan. Notre archéologue quitta physiquement ce monde un certain mois mai de l’année 2005, à Bry-Sur-Marne (France), et céda par testament toutes ses archives au CRPH/Alger (Centre de recherche de la préhistoire Alger) qui les a récupérées de son petit musée à lui à Aïn- Sefra où il espérait être inhumé en vain. François Cominardi reste, toutefois, gravé dans le cœur des Sefraouis, puisqu’ils ont commémoré dernièrement le 5e anniversaire de sa disparition. Une pieuse pensée donc à sa mémoire. (lien le soir d'algérie du Samedi 15/05/2010)
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyDim 04 Juil 2010, 09:27

LA REPONSE a écrit:
Une pieuse pensée à la mémoire du prêtre archéologue F. Cominardi

Il est difficile, en quelques lignes, de retracer une si belle existence du chercheur le prêtre archéologue François Cominardi. Pour nous situer loin dans le temps, après la Tunisie, puis le Liban, c’est par l’Algérie qu’il était attiré, El-Oued, Laghouat, puis Aïn-Sefra.
C’est à partir des années 1960, à l’Institution Lavigerie de Aïn-Sefra, que François Cominardi a commencé son enracinement dans cette contrée du Sud- Ouest algérien où il enseigna et consacra le reste du temps à la recherche archéologique, à l’histoire et à la préhistoire. Pendant une bonne période de sa vie, il a parcouru le désert environnant à la recherche de gravures rupestres des monts des Ksour. Il en a fait un répertoire scientifique sérieux, qui contribue sans aucun doute à une meilleure connaissance de l’aventure humaine et de la préhistoire de la région. Il a découvert avec son défunt compagnon, le Dr Youcef Illiou, les premiers gisements de vertébrés du secondaire (dinosaures, crocodiles, tortues, poissons..). II a en plus une collection d’estampes et de cartes géographiques. Mais son goût pour l’histoire n’était pas des moindres, il s’est intéressé à l’insurrection de Cheikh Bouamama, résistant de l’occupation française, et a aussi consacré une période de sa vie à Isabelle Eberhardt, aventurière et romancière décédée dans l’inondation du 21/10/1904 de Oued-Sefra. Sa passion pour l’histoire ne le détachait pas des problèmes concrets de son environnement puisqu’il a fait aussi une étude et une présentation pédagogique sur la désertification mettant en relief l’urgence de combattre un fléau qui progressivement ravage la région. II a dû interrompre des recherches pour des raisons sécuritaires, après avoir mis en valeur 9000 ans d’histoire et obtenu un diplôme de l’Institut de paléontologie humaine de Paris. Incontestablement, ce qui a le plus marqué son existence à Aïn-Sefra, ce fut son souci pour les malades. Pendant plusieurs années et d’abord dans le cadre d’une association, il a arpenté les couloirs et les escaliers de l’hôpital de la ville, s’arrêtant à chaque chambre, chaque malade pour un brin de conversation, une quête de nouvelles, un journal, une revue, des bonbons pour les enfants, ou encore un besoin de médicaments, un verre de thé ou un bol de hrira au mois de Ramadhan. Notre archéologue quitta physiquement ce monde un certain mois mai de l’année 2005, à Bry-Sur-Marne (France), et céda par testament toutes ses archives au CRPH/Alger (Centre de recherche de la préhistoire Alger) qui les a récupérées de son petit musée à lui à Aïn- Sefra où il espérait être inhumé en vain. François Cominardi reste, toutefois, gravé dans le cœur des Sefraouis, puisqu’ils ont commémoré dernièrement le 5e anniversaire de sa disparition. Une pieuse pensée donc à sa mémoire. (lien le soir d'algérie du Samedi 15/05/2010)

Merci mon Cher LA REPONSE,

Avec toi, avec tous j'ai une pieuse pensée pour François Cominardi !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyMar 06 Juil 2010, 01:53

Ses confrères les plus proches sont à plus de 500 km, à Ghardaïa. Il aimait rejoindre de temps à autre les Petits Frères de Jésus, à El Abiod Sidi Cheikh, moins éloignés, et auxquels il peut assurer la messe. Chez lui, il a son lieu de prière, une tente de nomade qu'il a installée dans une pièce d'entrée et où il passe de longs moments auprès du Seigneur.

"Seigneur, tu m'as semé sur cette terre algérienne. C'est là par ta sainte présence que tu me demandes de témoigner de ton amour. Donne-moi, comme toi, d'aller jusqu'au bout de l'amour, celui qui donne sa vie pour ses amis." François Comminardi.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyMar 06 Juil 2010, 07:31

LA REPONSE a écrit:

.......................
Ses confrères les plus proches sont à plus de 500 km, à Ghardaïa. Il aimait rejoindre de temps à autre les Petits Frères de Jésus, à El Abiod Sidi Cheikh, moins éloignés, et auxquels il peut assurer la messe. Chez lui, il a son lieu de prière, une tente de nomade qu'il a installée dans une pièce d'entrée et où il passe de longs moments auprès du Seigneur.
................................................
"Seigneur, tu m'as semé sur cette terre algérienne. C'est là par ta sainte présence que tu me demandes de témoigner de ton amour. Donne-moi, comme toi, d'aller jusqu'au bout de l'amour, celui qui donne sa vie pour ses amis." François Comminardi.


Une merveille de DIEU, ce prêtre !!!

Dis-moi, mon cher LA REPONSE, Sud-Ouest algérien.... Donc tu l'as connu ce prêtre !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
LA REPONSE

LA REPONSE


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyMar 06 Juil 2010, 09:15

mario-franc_lazur a écrit:
LA REPONSE a écrit:

.......................
Ses confrères les plus proches sont à plus de 500 km, à Ghardaïa. Il aimait rejoindre de temps à autre les Petits Frères de Jésus, à El Abiod Sidi Cheikh, moins éloignés, et auxquels il peut assurer la messe. Chez lui, il a son lieu de prière, une tente de nomade qu'il a installée dans une pièce d'entrée et où il passe de longs moments auprès du Seigneur.
................................................
"Seigneur, tu m'as semé sur cette terre algérienne. C'est là par ta sainte présence que tu me demandes de témoigner de ton amour. Donne-moi, comme toi, d'aller jusqu'au bout de l'amour, celui qui donne sa vie pour ses amis." François Comminardi.


Une merveille de DIEU, ce prêtre !!!

Dis-moi, mon cher LA REPONSE, Sud-Ouest algérien.... Donc tu l'as connu ce prêtre !

Bonjour,
Oui une merveille de Dieu, c'est un de mes professeurs. Il a inculqué aux élèves un savoir faire et une vision du monde très particulière.Pendant plus de quarante ans chaque jour matin et soir il apportait des fruits aux malades et des bonbons aux enfants hospitalisés.

Pendant la décennie noire il n'a pas arrêté ses oeuvres de bienfaisance. Toujours prêt a contacter l'Europe pour apporter des médicaments aux personnes atteintes. Oui c'est un Géant que je continuerai de citer durant toute ma vie.

Nous avons l'intention de l'éterniser par la dénomination d'un établissement en son nom. certains le citent sur leurs nombreux livres mais ce n'est toujours pas suffisant...

Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyMar 06 Juil 2010, 09:30

LA REPONSE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
LA REPONSE a écrit:

.......................
Ses confrères les plus proches sont à plus de 500 km, à Ghardaïa. Il aimait rejoindre de temps à autre les Petits Frères de Jésus, à El Abiod Sidi Cheikh, moins éloignés, et auxquels il peut assurer la messe. Chez lui, il a son lieu de prière, une tente de nomade qu'il a installée dans une pièce d'entrée et où il passe de longs moments auprès du Seigneur.
................................................
"Seigneur, tu m'as semé sur cette terre algérienne. C'est là par ta sainte présence que tu me demandes de témoigner de ton amour. Donne-moi, comme toi, d'aller jusqu'au bout de l'amour, celui qui donne sa vie pour ses amis." François Comminardi.


Une merveille de DIEU, ce prêtre !!!

Dis-moi, mon cher LA REPONSE, Sud-Ouest algérien.... Donc tu l'as connu ce prêtre !

Bonjour,
Oui une merveille de Dieu, c'est un de mes professeurs. Il a inculqué aux élèves un savoir faire et une vision du monde très particulière.Pendant plus de quarante ans chaque jour matin et soir il apportait des fruits aux malades et des bonbons aux enfants hospitalisés.

Pendant la décennie noire il n'a pas arrêté ses oeuvres de bienfaisance. Toujours prêt a contacter l'Europe pour apporter des médicaments aux personnes atteintes. Oui c'est un Géant que je continuerai de citer durant toute ma vie.

Nous avons l'intention de l'éterniser par la dénomination d'un établissement en son nom. certains le citent sur leurs nombreux livres mais ce n'est toujours pas suffisant...



C'était ton professeur !!! Quelle chance tu as eue !


QUE DIEU TE BENISSE , mon cher LA REPONSE !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
LA REPONSE

LA REPONSE


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyMar 06 Juil 2010, 15:51


mario-franc_lazur a écrit:
C'était ton professeur !!! Quelle chance tu as eue !
QUE DIEU TE BENISSE , mon cher LA REPONSE ![/size]

Merci Mario,
C'était en réalité le professeur de tous les habitants de notre ville. C'était L'ami de tous, l’ami de tous les infirmiers, de tous les médecins et spécialistes, l’ami de tous les malades qui est parti. L’un d’eux a dit au jour de sa mort que c’est la moitié de la ville qui a disparue.

Le témoignage posthume d'une jeune cancéreuse , morte à dix-sept ans, rassemble la lettre que lui écrivit son chirurgien et trois poèmes qu'elle confia à son cahier d'écolière. Le Père F. Cominardi, qui l'accompagna en ses derniers jours, médite sur la valeur de la compassion «à l'école des malades» et «avec les agonisants»: tous se reconnaissent alors comme «croyants», qu'ils soient musulmans ou chrétiens, car la proximité de la mort est «école de vérité».

Ce grand homme luttait quotidiennement contre la maladie, la fatigue et les autres pour le bien-être de tous, plusieurs fois lui seul contre tous, dénonçait toutes les anomalies et négligences, le père François Cominardi est décédé le 30 avril 2005 à Bry-sur-Marne. Aussitôt la nouvelle de son décès annoncée, deux registres de condoléances sont ouverts au centre-ville de Aïn Sefra et le lendemain on a parlé d’un troisième registre à l’hôpital. On avait remarqué la précipitation des gens pour témoigner sur le père des pauvres.

A un certains moment il n’y avait qu’un seul vendeur de journaux , le père Cominardi attendait avec tout le monde le journal des heures durant et bousculait comme tout le monde pour avoir la part des malades (10-El Khabar, 5-El Watan, 5-Chourouk, 2Liberté, etc.....), tout le monde savait que les journaux étaient destinés aux malades et tous les jours on assistait à la répétition de la bousculade du vieux au milieu des jeunes pendant plusieurs années. Il était pour tous, mais seul contre tous. Il n’était prioritaire en rien et n’aimait pas le devenir, même si on le lui demandait avec insistance.

Il avait participé à tous les grands volontariats en donnant le meilleur de lui-même : construction de logements pour les pauvres victimes d’inondations mais attention tellement il n’a jamais parlé de sa religion en public qu’on oubliait parfois qu’il professait une autre que l’Islam . Il assistait aux enterrements de tous ses amis et de tous les malades qu’il suivait, il n’oubliait jamais de présenter ses condoléances à tous.

Après la série d’assassinats des pères blancs en Algérie, à Alger, à Oran, à Tizi Ouzou et à Tibhirine, la population lui a proposé un système d’alarme pour les appeler en cas de problème, chose qui n’a jamais été faite. Il a reçu des lettres de menace, et on a entendu des sermons du vendredi le dénonçant et appelant à sa liquidation, et il y a eu même des articles de presse de gens mal intentionnés qui se demandaient ce que faisait ce père dans le désert. Après cela, quand ces amis lui ont demandé de partir pour sa sécurité, il a répondu : « Pourquoi vous ne partez pas vous-mêmes, nous sommes tous autant condamnés. »

"Seigneur, tu m'as semé sur cette terre algérienne. C'est là par ta sainte présence que tu me demandes de témoigner de ton amour. Donne-moi, comme toi, d'aller jusqu'au bout de l'amour, celui qui donne sa vie pour ses amis." François Comminardi.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyMar 06 Juil 2010, 18:38

LA REPONSE a écrit:

"Seigneur, tu m'as semé sur cette terre algérienne. C'est là par ta sainte présence que tu me demandes de témoigner de ton amour. Donne-moi, comme toi, d'aller jusqu'au bout de l'amour, celui qui donne sa vie pour ses amis." François Comminardi.


Et dire que je ne connaissais même pas le nom ni l'existence de ce prêtre !!! Cher LA REPONSE :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyMar 06 Juil 2010, 21:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cher LA REPONSE, je ne connaissais pas non plus ce prêtre, cette merveille de Dieu...

MERCI, de nous en avoir parlé !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyJeu 09 Déc 2010, 15:42

Voici ce que je viens de lire d'un ancien ami et élève de l'école chrétienne ou nous avons partagé une même jeunesse.

Les souvenirs d'un élève de l'institution Lavigerie
L‘Institution Lavigerie est une institution chrétienne ou je fut élevé grace a la charité chrétienne. Cette école débuta vers la fin des années 1920 grâce en particulier à un don de la famille du Père de Charrette, don raconte t-on, provenant de la vente d'un de ses châteaux. On y accueillait aussi bien des chrétiens, des juifs que des musulmans dans le plus grand respect de l'islam j'en témoigne et du respect de l’enseignement républicain.
Dans le cadre de cet enseignement, l’institution nous préparait aux épreuves du Certificat d’études primaires et du Brevet Élémentaire du Premier Cycle (le fameux BEPC) et le Baccalauréat..

J'ai tout de même appris beaucoup de choses à fréquenter nos amis chrétiens car curieux de nature j’essayais de comprendre l’Évangile et ce qui le différenciait du Coran sachant que Jésus Christ (Aïssa Ibn Meriem) était reconnu dans les deux religions. Et j'ai même fini par apprendre par cœur le « Notre Père » et « Salut Marie » que les chrétiens récitaient en début de classe.

L'institution Lavigerie, était dirigée par le révérend père supérieur Monseigneur Mercier et le Père Le Lay en qualité de directeur auquel succéda le Père Deville en 1960. Elle s’étendait sur un très vaste domaine comprenant petit bois planté de tamaris et
d’eucalyptus, terrains de sport et de foot, piscine, jardin potager et quelques arbres fruitiers. Jouxtant les salles de classe, la chapelle surmontait le fameux cinéma où j'ai découvert les affiches des plus grands films de l'époque.

En plus du primaire, moyen et du secondaire, les pères avaient monté un centre de formation professionnelle de mécanique, électricité et menuiserie qui préparait aux différents CAP et Brevets de techniciens. Ce centre devint l’enfant chéri du Père Cominardi dès son arrivée à Aïn Séfra. Il y avait aussi un immense dortoir et un réfectoire pour accueillir des Internes dont certains venaient du Nord de l’Algérie, de France, du Maghreb....

Les visites des pères aux habitants ne se limitaient aux parents de leurs élèves. Bien souvent ils allaient rendre visite aux malades, aux nécessiteux, aux plus démunis avec toujours quelques subsistances qui souvent suivaient leur visite et des mots chargés d’affection et de Rahma. Cette action a été amplifiée par la suite et poursuivi a l’extrême pendant de longues années par feu le Père Cominardi.

L'Institution a fermé ses portes en Juin 1970. Monsieur Joseph Pronost Louis Maris Breton d'origine en était alors Directeur succédant au Révérend Père Deville. Il décéda lui aussi quelques années plus tard en France et est enterré au cimetière de Brest. La fin d’une époque…et quelle époque !!!
Ces braves, dans leurs Gandouras blanches en et parfois coiffés de chéchias rouges et qui parlaient l'arabe littéraire , dialectal, le berbère mieux que moi ne peuvent inspirer qu'admiration et profond respect. Ils étaient d'une abnégation sans pareille. J'ai gardé des pères blancs le sens de la fraternité, du partage, de la tolérance et une grande admiration des "enfants de Aissa ( Aissa = Jésus en arabe)" comme on appelait parfois les chrétiens


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyJeu 09 Déc 2010, 21:57

LA REPONSE a écrit:
Voici ce que je viens de lire d'un ancien ami et élève de l'école chrétienne ou nous avons partagé une même jeunesse.

Les souvenirs d'un élève de l'institution Lavigerie
L‘Institution Lavigerie est une institution chrétienne ou je fut élevé grace a la charité chrétienne. Cette école débuta vers la fin des années 1920 grâce en particulier à un don de la famille du Père de Charrette, don raconte t-on, provenant de la vente d'un de ses châteaux. On y accueillait aussi bien des chrétiens, des juifs que des musulmans dans le plus grand respect de l'islam j'en témoigne et du respect de l’enseignement républicain.
Dans le cadre de cet enseignement, l’institution nous préparait aux épreuves du Certificat d’études primaires et du Brevet Élémentaire du Premier Cycle (le fameux BEPC) et le Baccalauréat..

J'ai tout de même appris beaucoup de choses à fréquenter nos amis chrétiens car curieux de nature j’essayais de comprendre l’Évangile et ce qui le différenciait du Coran sachant que Jésus Christ (Aïssa Ibn Meriem) était reconnu dans les deux religions. Et j'ai même fini par apprendre par cœur le « Notre Père » et « Salut Marie » que les chrétiens récitaient en début de classe.

L'institution Lavigerie, était dirigée par le révérend père supérieur Monseigneur Mercier et le Père Le Lay en qualité de directeur auquel succéda le Père Deville en 1960. Elle s’étendait sur un très vaste domaine comprenant petit bois planté de tamaris et
d’eucalyptus, terrains de sport et de foot, piscine, jardin potager et quelques arbres fruitiers. Jouxtant les salles de classe, la chapelle surmontait le fameux cinéma où j'ai découvert les affiches des plus grands films de l'époque.

En plus du primaire, moyen et du secondaire, les pères avaient monté un centre de formation professionnelle de mécanique, électricité et menuiserie qui préparait aux différents CAP et Brevets de techniciens. Ce centre devint l’enfant chéri du Père Cominardi dès son arrivée à Aïn Séfra. Il y avait aussi un immense dortoir et un réfectoire pour accueillir des Internes dont certains venaient du Nord de l’Algérie, de France, du Maghreb....

Les visites des pères aux habitants ne se limitaient aux parents de leurs élèves. Bien souvent ils allaient rendre visite aux malades, aux nécessiteux, aux plus démunis avec toujours quelques subsistances qui souvent suivaient leur visite et des mots chargés d’affection et de Rahma. Cette action a été amplifiée par la suite et poursuivi a l’extrême pendant de longues années par feu le Père Cominardi.

L'Institution a fermé ses portes en Juin 1970. Monsieur Joseph Pronost Louis Maris Breton d'origine en était alors Directeur succédant au Révérend Père Deville. Il décéda lui aussi quelques années plus tard en France et est enterré au cimetière de Brest. La fin d’une époque…et quelle époque !!!
Ces braves, dans leurs Gandouras blanches en et parfois coiffés de chéchias rouges et qui parlaient l'arabe littéraire , dialectal, le berbère mieux que moi ne peuvent inspirer qu'admiration et profond respect. Ils étaient d'une abnégation sans pareille. J'ai gardé des pères blancs le sens de la fraternité, du partage, de la tolérance et une grande admiration des "enfants de Aissa ( Aissa = Jésus en arabe)" comme on appelait parfois les chrétiens

Le prêtre archéologue 987275 et Le prêtre archéologue 175602 pour ce témoignage, mon cher LA REPONSE .
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyJeu 09 Déc 2010, 22:14

Cher LA REPONSE et Cher frère,

Où se trouve Aïn Sefra en Algérie ???? et toi-même habites-tu dans cette localité ou dans les environs ??????


Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyJeu 09 Déc 2010, 22:47

rosedumatin a écrit:
Cher LA REPONSE et Cher frère,

Où se trouve Aïn Sefra en Algérie ???? et toi-même habites-tu dans cette localité ou dans les environs ??????

Ain-Sefra se trouve au Sud ouest algérien et effectivement j'y habite officiellement car mon travail m'oblige a me déplacer au grand Sud du pays et quelques fois pendant plusieurs années. Par Bonheur cette dernière année mes déplacements ont été très rares ce qui m'a permis une plus grande stabilisation.....

MGR Claude Rault a écrit un livre qui raconte l’histoire des pères blancs en Algérie.
« Désert, ma cathédrale « est le titre du livre, il raconte beaucoup de choses sur Ain Sefra. Cette Institution a formé plusieurs générations de futurs Ingénieurs, Administrateurs, Enseignants Universitaires bref une bonne partie des élites actuelles tant algériennes que françaises.

Je vous ai informé auparavant qu’une lycéenne de Ain-sefra a gagné au concours du meilleur article sur le dialogue des civilisations, en se classant première au concours d’écriture sur le dialogue des religions, organisé par L’ambassade des Etats Unis d’Amérique à Alger. C’est dire que sur un autre plan l'Institution Lavigerie n’a pas encore fermé ses portes.
Revenir en haut Aller en bas
Tanja49

Tanja49


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyVen 10 Déc 2010, 02:42

LA REPONSE a écrit:


Nous avons l'intention de l'éterniser par la dénomination d'un établissement en son nom. certains le citent sur leurs nombreux livres mais ce n'est toujours pas suffisant...


Il le faut, ces hommes sont précieux.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyVen 10 Déc 2010, 08:56

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:
Cher LA REPONSE et Cher frère,

Où se trouve Aïn Sefra en Algérie ???? et toi-même habites-tu dans cette localité ou dans les environs ??????

Ain-Sefra se trouve au Sud ouest algérien et effectivement j'y habite officiellement car mon travail m'oblige a me déplacer au grand Sud du pays et quelques fois pendant plusieurs années. Par Bonheur cette dernière année mes déplacements ont été très rares ce qui m'a permis une plus grande stabilisation.....

MGR Claude Rault a écrit un livre qui raconte l’histoire des pères blancs en Algérie.
« Désert, ma cathédrale « est le titre du livre, il raconte beaucoup de choses sur Ain Sefra. Cette Institution a formé plusieurs générations de futurs Ingénieurs, Administrateurs, Enseignants Universitaires bref une bonne partie des élites actuelles tant algériennes que françaises.

Je vous ai informé auparavant qu’une lycéenne de Ain-sefra a gagné au concours du meilleur article sur le dialogue des civilisations, en se classant première au concours d’écriture sur le dialogue des religions, organisé par L’ambassade des Etats Unis d’Amérique à Alger. C’est dire que sur un autre plan l'Institution Lavigerie n’a pas encore fermé ses portes.


Le prêtre archéologue 175602 LA REPONSE, pour ces renseignements et contente que cette année cela a été plus stable pour ton travail.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyVen 10 Déc 2010, 09:19

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:
Cher LA REPONSE et Cher frère,

Où se trouve Aïn Sefra en Algérie ???? et toi-même habites-tu dans cette localité ou dans les environs ??????

Ain-Sefra se trouve au Sud ouest algérien et effectivement j'y habite officiellement car mon travail m'oblige a me déplacer au grand Sud du pays et quelques fois pendant plusieurs années. Par Bonheur cette dernière année mes déplacements ont été très rares ce qui m'a permis une plus grande stabilisation.....


Mais dis-moi, mon cher LA REPONSE , Aïn Sefra, c'est à la frontière maroco-algérienne ! Voila pourquoi on s'entend si bien tous les deux !!! LOL !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
petitsoleil

petitsoleil


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyVen 10 Déc 2010, 09:51

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:
Cher LA REPONSE et Cher frère,

Où se trouve Aïn Sefra en Algérie ???? et toi-même habites-tu dans cette localité ou dans les environs ??????

Ain-Sefra se trouve au Sud ouest algérien et effectivement j'y habite officiellement car mon travail m'oblige a me déplacer au grand Sud du pays et quelques fois pendant plusieurs années. Par Bonheur cette dernière année mes déplacements ont été très rares ce qui m'a permis une plus grande stabilisation.....

MGR Claude Rault a écrit un livre qui raconte l’histoire des pères blancs en Algérie.
« Désert, ma cathédrale « est le titre du livre, il raconte beaucoup de choses sur Ain Sefra. Cette Institution a formé plusieurs générations de futurs Ingénieurs, Administrateurs, Enseignants Universitaires bref une bonne partie des élites actuelles tant algériennes que françaises.

Je vous ai informé auparavant qu’une lycéenne de Ain-sefra a gagné au concours du meilleur article sur le dialogue des civilisations, en se classant première au concours d’écriture sur le dialogue des religions, organisé par L’ambassade des Etats Unis d’Amérique à Alger. C’est dire que sur un autre plan l'Institution Lavigerie n’a pas encore fermé ses portes.


Mgr RAULT, cher ami, est, je crois , celui qu'on appelle "l'évêque du désert" !!! Et c'est lui qui a dit cette phrase que tu dois aimer :

Mgr Rault : " Le désert est une invitation à contempler la profondeur de ceux qui lui donnent une âme. "
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyVen 10 Déc 2010, 10:09

Bonjour PetitSoleil, tu as tout-à-fait raison :

Ce Père Blanc est depuis 2004 évêque de Laghouat, en Algérie : un diocèse de dunes, de plateaux pierreux, et de massifs montagneux ou volcaniques parsemés d'oasis devenues de grands centres urbains. Il explique sa vocation, la manière dont il la vit en terre d'islam


Dans le désert, Mgr Claude Rault se sent chez lui. Régulièrement, il quitte Ghardaïa où il réside - " le lieu de mes absences " , dit-il - et prend la route pour visiter les petites communautés chrétiennes disséminées sur le territoire. Plus de 800 km jusqu'à Adrar, avec une halte à El Golea et Timimoun. Parfois, un vent de sable ou un oued aux eaux redoutables l'oblige à s'arrêter. En chemin, il croise des chameaux qui mâchonnent des épineux, des ânes imperturbables, des troupeaux de moutons et de chèvres rétives, des chauffeurs de camions en panne, des nomades qui rejoignent leur campement. Selon le lieu, le paysage change. Terrible et redoutable comme peut l'être le Hoggar avec ses pics verticaux. Ou d'une beauté sensuelle comme les dunes de sable du Tassili. Mais qu'il soit lumineux ou qu'il soit gris comme une journée d'épreuve, Claude Rault se sent " en harmonie " .

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyVen 10 Déc 2010, 14:49

mario-franc_lazur a écrit:
LA REPONSE a écrit:


Ain-Sefra se trouve au Sud ouest algérien et effectivement j'y habite officiellement car mon travail m'oblige a me déplacer au grand Sud du pays et quelques fois pendant plusieurs années. Par Bonheur cette dernière année mes déplacements ont été très rares ce qui m'a permis une plus grande stabilisation.....


Mais dis-moi, mon cher LA REPONSE , Aïn Sefra, c'est à la frontière maroco-algérienne ! Voila pourquoi on s'entend si bien tous les deux !!! LOL !!!!!!

Bonjour,
Effectivement c'est la frontière algéro-marocaine. Nous bénéficions donc des bienfaits des maîtres du Soufisme marocains auxquels sont relié spirituellement la quasi totalité de la Population. Mais les frontières sont malheureusement fermés et ils ont tendance a perdurer dans cette situation étant donné la situation du Sahara occidentale.

Que Dieu nous accorde toute sa miséricorde et relie les deux peuples dans l'Amour et la fraternité.....

Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE


Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue EmptyLun 17 Jan 2011, 10:13

Mes chers amis permettez moi de vous présenter l'institution Lavigerie dans laquelle j'ai grandi depuis mon très jeune age.
L'Entrée de l'Institution
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Piscine
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ma jeunesse dans notre institution catholique
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avec le professeur en tenue de moine
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le père Martin un homme humble.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le père Superieur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le surveillant general. Pere Bergantz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'économe. Un homme humble.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le pere Aliaume
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le prêtre archéologue Empty
MessageSujet: Re: Le prêtre archéologue   Le prêtre archéologue Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le prêtre archéologue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: PARLONS DE NOUS !-
Sauter vers: