Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
Le deal à ne pas rater :
Pack : Manette Xbox sans fil Carbon Black + 3 Jeux Xbox One
69.99 €
Voir le deal
-20%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
199.99 € 249.99 €
Voir le deal

 

 le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Salomon

Salomon


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyMar 05 Aoû 2014, 16:18

Rappel du premier message :

05.09.2014

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je précise que c'est l'ancien émir qui s'exprime le frère d'arme du nouveau calife
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
vivia




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyVen 08 Aoû 2014, 01:01

Ansar Ash-Shariah a écrit:
vivia a écrit:
SKIPEER a écrit:

Oui vivia je le confirme notre Belle religion  l'islam prone la tolérance  le pardon et le dialogue .le prophète paix sur lui a toujours dialogué avec ses compagnons et je comprend maintenant que  tu as adopte un islam chiite par tradition c'est ton choix et je le respecte , mais cela ne t’empêche pas bien sur de te poser des questions comme tout le monde .


tu m’étonne car l'infaillibilité  des douze imams est un élément primordial du dogme chiite




la sunaa regroupe les faits et gestes du prophète paix sur lui .Nos savants ont fait le nécessaire  pour nous laisser les hadiths les plus authentiques  dans (Boukhari ,Mouslim , Al tirmidi , Ahmed ,Ibn majaa Ibn HABBAN etc…
voici l’histoire de l’écriture du CORAN et de la sunna
1- Pour le CORAN le Prophète (psl) a eu recours à l’écriture pour transcrire ce qui était révélé du Coran, et pour cela, il en a chargé des scribes d’entre les Compagnons. Le Coran était ainsi écrit devant lui, sur des peaux d’animaux, des os, des pierres et des feuilles de palmiers.
 
Quand un verset du Coran était révélé, le Prophète (psl) ordonnait à l’un des scribes chargés de la transcription de la Révélation de l’inscrire à tel emplacement dans telle sourate, et ce fut ainsi jusqu’à la mort du Prophète (psl). Et ainsi, il ne mourra qu’une fois le Coran fut préservé, transcrit et il ne manquait plus que de le réunir en un seul volume.
 
 
2- Pour al Sunna elle  n’a pas connu le même sort, puisqu’elle n’a pas été transcrite officiellement et dans sa totalité du vivant du Prophète (psl) comme ce fut le cas du Coran, et le Prophète (psl) n’a pas ordonné à ses Compagnons de le faire.
Les savants ont avancé de nombreuses raisons pour lesquelles la Sunna n’a pas été transcrite du temps du Prophète

 
a- le fait que le Prophète (psl) ait vécu pendant 23 ans parmi ses Compagnons, après l’avènement de l’Islam. La transcription de toutes ses paroles, ses avis, ses actes et leur enregistrement par écrit représentait un énorme effort et une grande difficulté, en raison du temps que cette tâche aurait exigé de la part de ses  Compagnons.  ces derniers étaient occupés à transcrire le Coran uniquement, sans toucher à la Sunna, pour s’y consacrer totalement et le transmettre à ceux qui viendraient après eux, sans qu’il n’en manque une seule lettre.
 
b-De même, l’une des raisons était la peur de la confusion qui aurait pu se produire chez les gens du commun. Le Coran aurait été confondu avec la Sunna, surtout dans cette période initiale, pendant laquelle la Révélation ne s’était pas achevée, et où le Coran était révélé séparément et selon les événements et les contextes ; ceci en plus du fait que les Arabes étaient une nation analphabète et dépendaient de la mémorisation dans tout ce qu’ils désiraient retenir et réciter par la suite. C’est pourquoi, ils étaient connus pour la puissance et la rapidité de leur mémorisation.
La Révélation du Coran en courts versets et sourates permettait plus facilement la mémorisation. La Sunna, quant à elle, était riche en événements et ramifications, et englobait tous les actes, paroles et approbation du Prophète (psl) depuis le début de sa mission jusqu’à son décès. Et si elle avait été transcrite comme le fut le Coran, les Compagnons auraient été obligés de la mémoriser ainsi que le Coran, avec ce que cela comporte comme difficultés, et il était essentiel qu’ils soient disponibles, en cette période, pour transcrire le Livre divin, en le mémorisant, l’étudiant et le comprenant.



le prophete paix sur lui a lui même interdit d’écrire sa sunna:
 
Said al-Khoudri rapporte que  le Prophète (psl) a dit : « N'écrivez rien de ma part et que celui qui a écrit de ma part autre chose que le Coran, l'efface. » (Mouslim).
Ceci ne veut pas dire qu’aucune partie de la Sunna ne fut transcrite à l’époque du Prophète (psl) car il existe des hadiths authentiques qui indiquent qu’une partie de la Sunna fut écrite pendant cette période, mais ce furent des écrits privés qui ne tombèrent pas dans le domaine public.

il a été prouvé que certains Compagnons tenaient des journaux personnels dans lesquels ils inscrivaient une partie des paroles qu’ils avaient entendues de la part du Prophète (psl) tel que le journal de Abdallah ibn Amr ibn al As
 
lorsque le Prophète (psl) mourut, la Sunna n’avait pas été entièrement transcrite, contrairement au Coran. Puis vinrent les époques des califes bien guidés et ils ne transcrivirent pas la Sunna dans des volumes, de peur que les gens ne les considèrent comme équivalents au Coran, et ils décidèrent de ne pas la transcrire pendant toute l’époque de leur califat. Omar, qu'Allah soit satisfait de lui, cependant, pensa collecter la Sunna et il demanda conseil aux Compagnons du Prophète (PSL) qui lui recommandèrent de le faire. Il passa alors un mois à effectuer la prière de consultation et un jour il se réveilla, la décision divine ayant été établie, et il dit : « Je voulais transcrire les traditions du Prophète (PSL) et je me suis souvenu de peuples qui vous ont précédés et qui avaient écrit des livres. Ils s’y sont consacrés en délaissant le Livre d’Allah, exalté soit-Il. Je jure par Allah, que je ne mélangerai jamais le Livre d’Allah à rien d’autre. »
 
Le Coran était encore une nouveauté pour eux, plus particulièrement pour les habitants des contrées lointaines qui venaient d'embrasser l’Islam. Et si la Sunna avait été transcrite et diffusée dans ces pays, et que les gens s’étaient mis à la mémoriser et à l’étudier, elle aurait concurrencé le Coran, et il y avait le risque qu’elle se confonde avec lui pour bon nombre d’entre eux.

Les califes suivirent cet avis de Omar, que DIEU l'agree, et aucun d’entre eux n’a été connu pour avoir transcrit la Sunna ou l’avoir ordonné aux gens.
Ainsi, l’ère des Compagnons s’acheva et seule une infime partie de la Sunna fut transcrite, jusqu’au calife Omar ibn Abd al-AzIz, qui ordonna de la collecter, car certaines circonstances l’exigeaient, après que les musulmans eurentt mémorisé le CORAN ,  et qu’il ne risquait plus d’être confondu avec les traditions prophétiques.


 

Merci pour tes explications.
Mes inquiétudes ne viennent pas de la Sunna mais de l'interprétation qui en est faite actuellement par certains courants.
Arabe, et connaissant bien le Moyen-Orient, je sais combien la population de base peut y être inculte et crédule. Ce qui se passe en Syrie, en Irak et au nord Liban m'inquiète beaucoup ( me terrorise). Les hommes d'al nosra ne craignent pas la mort et souhaitent le martyr...mais les hommes du hezbollah pareil...L'Iran et  Israël ont l'arme nucléaire... Les conneries des djihadistes risque de coûter très cher parce que, malheureusement, la guerre ne se fait plus avec des épées... Je pense aux victimes qui sont et qui seront nombreuses et ma conclusion c'est que l'humanité c'est pas terrible.  

Pour le guerre nucléaire entre l'Iran et l'Israel, ce ne sont que de la comédie, un film qu'ils nous fait pour nous enduire en erreur.

Les hommes du Hezbollah ne veulent pas mourir, tous ce qu'ils veulent, c'est tuer des mouslimine

Pour Jabhatul An-Nosra, je dirais que leur premier but est d'installer un émirate islamique.

Amicalement.


Il nous faut la paix et c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Mucahid Sehit

Mucahid Sehit


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyVen 08 Aoû 2014, 01:28

vivia a écrit:
Ansar Ash-Shariah a écrit:
vivia a écrit:


Merci pour tes explications.
Mes inquiétudes ne viennent pas de la Sunna mais de l'interprétation qui en est faite actuellement par certains courants.
Arabe, et connaissant bien le Moyen-Orient, je sais combien la population de base peut y être inculte et crédule. Ce qui se passe en Syrie, en Irak et au nord Liban m'inquiète beaucoup ( me terrorise). Les hommes d'al nosra ne craignent pas la mort et souhaitent le martyr...mais les hommes du hezbollah pareil...L'Iran et  Israël ont l'arme nucléaire... Les conneries des djihadistes risque de coûter très cher parce que, malheureusement, la guerre ne se fait plus avec des épées... Je pense aux victimes qui sont et qui seront nombreuses et ma conclusion c'est que l'humanité c'est pas terrible.  

Pour le guerre nucléaire entre l'Iran et l'Israel, ce ne sont que de la comédie, un film qu'ils nous fait pour nous enduire en erreur.

Les hommes du Hezbollah ne veulent pas mourir, tous ce qu'ils veulent, c'est tuer des mouslimine

Pour Jabhatul An-Nosra, je dirais que leur premier but est d'installer un émirate islamique.

Amicalement.


Il nous faut la paix et c'est tout.


Va dire à ceci qui fait un génocide en Égypte, va dire ça à Assad qui a fait un génocide en Syrie ou à Maliki qui fait un génocide en Iraq.....


Où la Birmanie ? Les indiens au Kashmir ? La Tchétchénie ?

Le monde est pleins de sangs et tous ceux que tu condamnes sont Jabhat An-Nosra et les autres qui se déclarent du Jihad ? Sûrement parce-que eux se battent avec ceux qui font des génocides eux peut partout et que le monde s'est tellement perveti, qu'ils se foutent des génocides commis par les dictateurs. Le Birman en est un parfait example.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
vivia




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyVen 08 Aoû 2014, 01:29

Voilà un garçon lumineux. Il est classe. Il réfléchit et il a du cœur.


Israël/Palestine : l’appel à la désertion d’un jeune Israélien


Share on facebook


Imprimer E-mail

Par : Udi Segal
Publié le : 3/08/14




Udi Segal, 19 ans : « J’appelle les soldats de base et les réservistes à refuser les ordres et à ne pas participer au massacre. »

« Je m’appelle Udi Segal, j’ai 19 ans, je viens du Kibbutz Tuval au nord d’Israel, il y a quelques mois j’ai signé la lettre des objecteurs de conscience 2014 qui fut envoyée au premier ministre, à ce jour, elle a été signée par 130 déserteurs. Dans la lettre nous déclarions notre refus de servir dans l’armée israélienne. La principale raison est l’occupation et l’oppression continue du peuple palestinien, qui s’exprime par des allocations sociales inégales, le mépris des droits, et le meurtre continu de plus de 600 personnes dans la dernière opération à Gaza [2]. De plus, le service militaire contribue au militarisme israélien. Moi par exemple, en tant qu’homme, juif et ashkénaze [3], et donc plus susceptible d’avoir un impact sur la société israélienne et de m’en sortir, car je viens d’un milieu social dominant plus enclin au militarisme israélien, un milieu auquel je m’oppose fortement.
Même s’il n’y avait pas l’occupation, je refuserais de servir l’armée, car elle pérennise un système politique, nationaliste et capitaliste auquel je refuse de prendre part et qui ne profite qu’à quelques-uns. Je ne pense pas que l’opération militaire en cours à Gaza me protège. Les opérations militaires ne me protégeront pas, elles ne feront qu’engendrer de nouvelles opérations militaires comme ça a été le cas avec l’Opération Plomb durci [2008-2009] qui n’a fait que mener à l’Opération Pilier de défense [novembre 2012] et qui continue aujourd’hui avec l’opération Bordure Protectrice, qui elle-même mènera probablement à d’autres opérations militaires. Ce qui protégerait serait une paix juste reconnaissant l’injustice faite aux Palestiniens. On ne pourra réaliser la paix tant qu’un peuple sera opprimé, occupé et entouré d’un mur. Cette population n’a pas abandonné son désir de liberté et ne se repose pas sur l’éventuelle compassion de ceux qui l’occupent, alors ne vous attendez pas à vivre en sécurité dans une telle situation. À ceux qui pensent quand même qu’ils me défendent, dans une telle situation, si le prix à payer pour la sécurité est de 600 morts à Gaza, je ne suis pas intéressé par ce genre de sécurité.
Mon refus de servir sera difficile pour ma famille. Mon frère est dans l’armée, et il pourrait être à Gaza lorsque je me retrouverai en prison, j’espère que cela ne créera pas de conflits insolubles… Et au-delà de ça, à cause de moi, les gens regarderont avec méfiance mes parents et mes frères. Je pense que je contribue à la société israélienne, mais il me semble important de préciser que mon action ne s’inscrit pas dans une vision patriotique ou sioniste, mais dans une vision globale, une globalité qui inclut Israël. Je pense que l’occupation est un obstacle et qu’elle est dommageable pour les Israéliens.
Beaucoup d’amis de mon âge se sont enrôlés dans l’armée. Je viens moi-même d’un milieu militariste, mon école a un des plus forts pourcentages de recrutement dans le pays [4]. Oui, il y a de nombreuses personnes qui ont arrêté de m’adresser la parole et qui m’ont mis à l’index suite à mon choix. Mais il s’agit peut-être d’un bon tri dans mes amitiés, puisque j’ai aussi des amis qui se sont enrôlés et qui sont restés à mes côtés. J’ai choisi d’aller en prison parce que malheureusement, les Israéliens écoutent plus facilement ceux qui sont prêts à se sacrifier et à payer le prix. La prison va me retirer ma liberté, c’est quelque chose de difficile à appréhender car je n’ai connu jusque-là que le dehors, dans une liberté toute relative. De plus, pour ceux qui refusent l’occupation, les conditions de détention peuvent être particulièrement dures, comme le montre l’exemple d’Uriel Ferera, emprisonné récemment. Il a refusé de porter l’uniforme et subit des humiliations en raison de son milieu traditionnel.
L’objectif qui sous-tend ma désertion est d’en finir avec l’occupation. Mais compte tenu de la réalité présente, ce qui importe maintenant est que les Israéliens ouvrent leurs yeux, qu’ils réfléchissent au sens de l’occupation et à ce que cela signifie de servir dans l’armée, particulièrement les adolescents qui se rapprochent de la conscription.
En ce qui concerne l’opération en cours à Gaza, j’appelle les soldats de base et les réservistes à refuser les ordres et à ne pas participer au massacre. »

Traduit et annoté par CAPJPO-EurPalestine de l’hébreu, le 29 juillet 2014.
Revenir en haut Aller en bas
Mucahid Sehit

Mucahid Sehit


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyVen 08 Aoû 2014, 01:38

vivia a écrit:
Voilà un garçon lumineux. Il est classe. Il réfléchit et il a du cœur.


Israël/Palestine : l’appel à la désertion d’un jeune Israélien


Share on facebook


 Imprimer E-mail

Par : Udi Segal
Publié le : 3/08/14




Udi Segal, 19 ans : « J’appelle les soldats de base et les réservistes à refuser les ordres et à ne pas participer au massacre. »

« Je m’appelle Udi Segal, j’ai 19 ans, je viens du Kibbutz Tuval au nord d’Israel, il y a quelques mois j’ai signé la lettre des objecteurs de conscience 2014 qui fut envoyée au premier ministre, à ce jour, elle a été signée par 130 déserteurs. Dans la lettre nous déclarions notre refus de servir dans l’armée israélienne. La principale raison est l’occupation et l’oppression continue du peuple palestinien, qui s’exprime par des allocations sociales inégales, le mépris des droits, et le meurtre continu de plus de 600 personnes dans la dernière opération à Gaza [2]. De plus, le service militaire contribue au militarisme israélien. Moi par exemple, en tant qu’homme, juif et ashkénaze [3], et donc plus susceptible d’avoir un impact sur la société israélienne et de m’en sortir, car je viens d’un milieu social dominant plus enclin au militarisme israélien, un milieu auquel je m’oppose fortement.
Même s’il n’y avait pas l’occupation, je refuserais de servir l’armée, car elle pérennise un système politique, nationaliste et capitaliste auquel je refuse de prendre part et qui ne profite qu’à quelques-uns. Je ne pense pas que l’opération militaire en cours à Gaza me protège. Les opérations militaires ne me protégeront pas, elles ne feront qu’engendrer de nouvelles opérations militaires comme ça a été le cas avec l’Opération Plomb durci [2008-2009] qui n’a fait que mener à l’Opération Pilier de défense [novembre 2012] et qui continue aujourd’hui avec l’opération Bordure Protectrice, qui elle-même mènera probablement à d’autres opérations militaires. Ce qui protégerait serait une paix juste reconnaissant l’injustice faite aux Palestiniens. On ne pourra réaliser la paix tant qu’un peuple sera opprimé, occupé et entouré d’un mur. Cette population n’a pas abandonné son désir de liberté et ne se repose pas sur l’éventuelle compassion de ceux qui l’occupent, alors ne vous attendez pas à vivre en sécurité dans une telle situation. À ceux qui pensent quand même qu’ils me défendent, dans une telle situation, si le prix à payer pour la sécurité est de 600 morts à Gaza, je ne suis pas intéressé par ce genre de sécurité.
Mon refus de servir sera difficile pour ma famille. Mon frère est dans l’armée, et il pourrait être à Gaza lorsque je me retrouverai en prison, j’espère que cela ne créera pas de conflits insolubles… Et au-delà de ça, à cause de moi, les gens regarderont avec méfiance mes parents et mes frères. Je pense que je contribue à la société israélienne, mais il me semble important de préciser que mon action ne s’inscrit pas dans une vision patriotique ou sioniste, mais dans une vision globale, une globalité qui inclut Israël. Je pense que l’occupation est un obstacle et qu’elle est dommageable pour les Israéliens.
Beaucoup d’amis de mon âge se sont enrôlés dans l’armée. Je viens moi-même d’un milieu militariste, mon école a un des plus forts pourcentages de recrutement dans le pays [4]. Oui, il y a de nombreuses personnes qui ont arrêté de m’adresser la parole et qui m’ont mis à l’index suite à mon choix. Mais il s’agit peut-être d’un bon tri dans mes amitiés, puisque j’ai aussi des amis qui se sont enrôlés et qui sont restés à mes côtés. J’ai choisi d’aller en prison parce que malheureusement, les Israéliens écoutent plus facilement ceux qui sont prêts à se sacrifier et à payer le prix. La prison va me retirer ma liberté, c’est quelque chose de difficile à appréhender car je n’ai connu jusque-là que le dehors, dans une liberté toute relative. De plus, pour ceux qui refusent l’occupation, les conditions de détention peuvent être particulièrement dures, comme le montre l’exemple d’Uriel Ferera, emprisonné récemment. Il a refusé de porter l’uniforme et subit des humiliations en raison de son milieu traditionnel.
L’objectif qui sous-tend ma désertion est d’en finir avec l’occupation. Mais compte tenu de la réalité présente, ce qui importe maintenant est que les Israéliens ouvrent leurs yeux, qu’ils réfléchissent au sens de l’occupation et à ce que cela signifie de servir dans l’armée, particulièrement les adolescents qui se rapprochent de la conscription.
En ce qui concerne l’opération en cours à Gaza, j’appelle les soldats de base et les réservistes à refuser les ordres et à ne pas participer au massacre. »

Traduit et annoté par CAPJPO-EurPalestine de l’hébreu, le 29 juillet 2014.

Comme si les pervers l'écouteront. As-tu entendu parler du sniper Israelien qui se vante d'avoir tirer sur une centaine d'enfants palestiniens ?

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyVen 08 Aoû 2014, 01:56

Très courageux ce jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Musashi974

Musashi974


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyVen 08 Aoû 2014, 02:41

Citation :
j'aimerai bien que tu visionne cette vidéo cher Musashi974 du frère Cédric Ali et que tu me donne ton avis après  Merci :

Salam Skipeer,

Bon, tu me demandais gentiment mon avis sur cette video.... Et bien.... je te le dis, je vais te le donner mon avis.... Je connais tres bien le type qui est dans cette video : il sagit de Yasser al-Habib, et de ca petite bande de "fadak tv". Ce mec la, j'en ai horreur! Un "pseudo savant" qui ny connait rien a l'islam, sponsorisé par l'angleterre (il est financé par eux et a sa propre chaine de tv), pour semer la haine et la zizanie dans ummah. Chaque fois quil parle il me tappe sur le systeme, lui et les 2 guignoles qui laccompagne (et encore je me retiens de rester polis!).
Donc mon avis sur ce mec est tres negatif!

Seulement voila, je ne pense pas quon peut peut juger de lensemble des "chiites duodecimain" (puisquil appartiens a ce courant) en se basant uniquement sur lui (ou dautre "savant" du meme genre)... dapres moi la majoirté des chiites duodecimain nont rien contre aicha et les compagnons (ils ont surement autre choses a faire de leur journée de toute facon). Dapres moi, les choses de sont pas "toute noir" ou "toute blanche" et on trouve des type bien et des type pas bien dans chaque "branche religieuse".
sur internet ont trouve aussi des video de chiite duodecimain qui ont un avis "normal" sur aicha et co, qui represente, a mon avis, lecransante majorité :
LA et LA

Bref ce nest que mon avis, et dapres moi, le debat sur le chiisme duodecimain tourne en rond, on a chacun son avis et, honettement, je ne vois pas grand intérêt de poursuivre plus.......

Ce que jai a dire au non musulman : avant de vous faire un avis sur l'islam, ouvrez le coran, et etudier les savant les plus connus et reputé, alors vous verrez la face noble et belle de cette religion.

Assalam alaykum,
Revenir en haut Aller en bas
Mucahid Sehit

Mucahid Sehit


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyVen 08 Aoû 2014, 02:59

Musashi974 a écrit:
Citation :
j'aimerai bien que tu visionne cette vidéo cher Musashi974 du frère Cédric Ali et que tu me donne ton avis après  Merci :

Salam Skipeer,

Bon, tu me demandais gentiment mon avis sur cette video.... Et bien.... je te le dis, je vais te le donner mon avis.... Je connais tres bien le type qui est dans cette video : il sagit de Yasser al-Habib, et de ca petite bande de "fadak tv". Ce mec la, j'en ai horreur! Un "pseudo savant" qui ny connait rien a l'islam, sponsorisé par l'angleterre (il est financé par eux et a sa propre chaine de tv), pour semer la haine et la zizanie dans ummah. Chaque fois quil parle il me tappe sur le systeme, lui et les 2 guignoles qui laccompagne (et encore je me retiens de rester polis!).
Donc mon avis sur ce mec est tres negatif!

Seulement voila, je ne pense pas quon peut peut juger de lensemble des "chiites duodecimain" (puisquil appartiens a ce courant) en se basant uniquement sur lui (ou dautre "savant" du meme genre)... dapres moi la majoirté des chiites duodecimain nont rien contre aicha et les compagnons (ils ont surement autre choses a faire de leur journée de toute facon). Dapres moi, les choses de sont pas "toute noir" ou "toute blanche" et on trouve des type bien et des type pas bien dans chaque "branche religieuse".
sur internet ont trouve aussi des video de chiite duodecimain qui ont un avis "normal" sur aicha et co, qui represente, a mon avis, lecransante majorité :
LA et LA

Bref ce nest que mon avis, et dapres moi, le debat sur le chiisme duodecimain tourne en rond, on a chacun son avis et, honettement, je ne vois pas grand intérêt de poursuivre plus.......

Ce que jai a dire au non musulman : avant de vous faire un avis sur l'islam, ouvrez le coran, et etudier les savant les plus connus et reputé, alors vous verrez la face noble et belle de cette religion.

Assalam alaykum,

Comme Abou al-Faradj Ibn al-Jawzi , ce savant du Hadith.

Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: personne pour condamner "l'Etat Islamique" ?   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 14:33

Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"

Début août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villes et villages yazidis et chrétiens dans la province de Ninive, près de la région autonome du Kurdistan, poussant à la fuite des dizaines de milliers de personnes.

Harim Kamal Agha, un haut responsable de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) dans la province de Dohuk, frontalière de celle de Ninive, a fait état de 81 morts, ajoutant que les assaillants avaient conduit les femmes dans des centres de détention qu'ils contrôlent.

Mohsen Tawwal, un combattant yézidi, a affirmé à l'AFP par téléphone avoir vu un grand nombre de corps dans le village. "On a réussi à pénétrer dans une partie de Kocho, où les habitants étaient assiégés, mais on est arrivé trop tard", a-t-il dit. "Il y avait des cadavres partout. On a seulement réussi à emmener deux personnes vivantes, tous les autres ont été tuées", a-t-il dit.


les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Man Att




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 15:10

Je condamne.
Voila.
Revenir en haut Aller en bas
Abdullah

Abdullah


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 15:32

Pareil que Man Att.
Tu es content où je dois faire un discours à l'ONU?
Va falloir arrêter de nous réclamer à chaque fois une condamnation de ces actes barbares et infâmes absolument contraire à l'Islam , on le dit une fois c'est bon.

Et tu crois que les musulmans qui sont derrière les lignes de l'EI ne souffrent pas ?
Ah oui excuses moi ,c'est vrai que nous sommes tous de vilains terroristes mangeurs d'enfants !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 15:36

gerard2007 a écrit:
les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?


La question ne se pose même pas ...nous condamnons....Et à titre personnel je condamne comme tous les crimes perpétré contre des civils innocents indépendamment de leur foi, de leur religion ou de leur culture. Par exemple j'ai toujours condamné les nombreux attentats qui touchent les populations civils en Irak , chrétiennes bien sure , mais shiite aussi ( alors que je ne suis pas shiite faut-il le préciser)

Gérard je ne t'ai pas entendu condamner les attentats perpétré par des terroristes contre les chiites! Condamnes-tu?
Si oui peux-tu le faire publiquement et sans ambiguïté...

(Je ne te pose pas la question pour les victimes civiles des bombardements des sionistes en Palestine , je ne voudrait pas t"embarrasser!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 15:49

gerard2007 a écrit:
Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"


Et la question nous pouvons la retourner! C'est maintenant que vous vous réveillez! Les musulmans ne vous ont pas attendu pour dénoncer.
Par exemple:

Dans un article datant du 20 juillet dans le quotidien algérien El Watan on peu lire sous le titre : L’enfer à Mossoul

Citation :
...Les fuyards, quant à eux, ont été rackettés par des terroristes qui leur ont pris tous leurs biens «au nom de l’islam», ne leur laissant que leurs habits. Il n’y a pas que les chrétiens qui échappent à la terreur. Des Turcs, des Zaydites et des chiites ont été crucifiés, donnant ainsi un aperçu de la barbarie qui s’est installée dans cette région qui est pourtant le berceau des trois religions monothéistes.

Malheureusement, la communauté internationale donne l’impression d’être paralysée face à ces drames qui se jouent au Proche-Orient, alors que des puissances, comme les Etats-Unis, sont les premières responsables des déchirements qui secouent un pays comme l’Irak. Le Monde arabe, comme toujours, est spectateur. Il est vrai qu’il ne peut rien faire, certains de ses membres, comme l’Arabie Saoudite et le Qatar, financent toutes les organisations obscurantistes qui se manifestent.

http://www.elwatan.com/edito/l-enfer-a-mossoul-20-07-2014-265210_171.php
Revenir en haut Aller en bas
Tomi




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 20:33

Il faudrait s'interroger sur le fait suivant: l'Etat Islamique s'efforce de suivre les instructions données par le Coran et le Prophète quant au "traitement" des non-musulmans.
Sa barbarie n'est pas gratuite. Elle se fonde sur le Coran et sur l'exemple du Prophète.

Peut-être qu'il faut trouver là l'explication du manque de réactivité des musulmans, même si dans leur majorité ils ne s'associent pas à l'Etat Islamique, et souvent le rejettent.
Revenir en haut Aller en bas
Abdullah

Abdullah


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 20:38

Tomi a écrit:
Il faudrait s'interroger sur le fait suivant: l'Etat Islamique s'efforce de suivre les instructions données par le Coran et le Prophète quant au "traitement" des non-musulmans.
Sa barbarie n'est pas gratuite. Elle se fonde sur le Coran et sur l'exemple du Prophète.

Peut-être qu'il faut trouver là l'explication du manque de réactivité des musulmans, même si dans leur majorité ils ne s'associent pas à l'Etat Islamique, et souvent le rejettent.

Elle se fonde sur leur propre interprétation du Coran et de la Sunnah , nuance.
Et puis ils peuvent prétendre une telle chose dans le but de rallier des musulmans à leur cause.
De toute manière dans cette histoire d'Etat Islamique on ne sait pas où est le vrai et où est le faux les médias montrent ce qu'ils veulent dans le contexte qu'ils veulent.
En revanche je condamne le traitement infligé aux minorités en Irak.
Revenir en haut Aller en bas
vivia




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 21:40

Abdullah a écrit:
Tomi a écrit:
Il faudrait s'interroger sur le fait suivant: l'Etat Islamique s'efforce de suivre les instructions données par le Coran et le Prophète quant au "traitement" des non-musulmans.
Sa barbarie n'est pas gratuite. Elle se fonde sur le Coran et sur l'exemple du Prophète.

Peut-être qu'il faut trouver là l'explication du manque de réactivité des musulmans, même si dans leur majorité ils ne s'associent pas à l'Etat Islamique, et souvent le rejettent.

Elle se fonde sur leur propre interprétation du Coran et de la Sunnah , nuance.
Et puis ils peuvent prétendre une telle chose dans le but de rallier des musulmans à leur cause.
De toute manière dans cette histoire d'Etat Islamique on ne sait pas où est le vrai et où est le faux les médias montrent ce qu'ils veulent dans le contexte qu'ils veulent.
En revanche je condamne le traitement infligé aux minorités en Irak.


Maintenant le monde SAIT. L'EI est à l'Islam ce que la nazisme a été au christianisme. C'est à dire que l'EI n'est PAS musulman. C'est une idéologie malade, de la psychopathie de masse, le mystère du Mal...
Il faut arrêter de dire qu'on ne sait pas ce qui se passe. On n'en a pas le droit, c'est une insulte aux victimes et une insulte à l'Islam.

Revenir en haut Aller en bas
Sniper

Sniper


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 22:54

gerard2007 a écrit:
Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"

Début août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villes et villages yazidis et chrétiens dans la province de Ninive, près de la région autonome du Kurdistan, poussant à la fuite des dizaines de milliers de personnes.

Harim Kamal Agha, un haut responsable de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) dans la province de Dohuk, frontalière de celle de Ninive, a fait état de 81 morts, ajoutant que les assaillants avaient conduit les femmes dans des centres de détention qu'ils contrôlent.

Mohsen Tawwal, un combattant yézidi, a affirmé à l'AFP par téléphone avoir vu un grand nombre de corps dans le village. "On a réussi à pénétrer dans une partie de Kocho, où les habitants étaient assiégés, mais on est arrivé trop tard", a-t-il dit. "Il y avait des cadavres partout. On a seulement réussi à emmener deux personnes vivantes, tous les autres ont été tuées", a-t-il dit.


les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?
est vous avers vous condamnais le génocide palestinien je croix pas je voie pas pourquoi les musulman doive pleuré sur leurre sore
Revenir en haut Aller en bas
Man Att




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 23:27

et la prochaine foi tu éviteras ce genre de message et ce genre de message est complètement débile tu peux condamner sans le criée sur la toile ou dans la rue.
Maintenant si tu a vraiment envie de les aider vas te battre contre l'eiil et tu seras a fond dans t'es convictions.
Revenir en haut Aller en bas
vivia




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 23:38

Sniper a écrit:
gerard2007 a écrit:
Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"

Début août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villes et villages yazidis et chrétiens dans la province de Ninive, près de la région autonome du Kurdistan, poussant à la fuite des dizaines de milliers de personnes.

Harim Kamal Agha, un haut responsable de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) dans la province de Dohuk, frontalière de celle de Ninive, a fait état de 81 morts, ajoutant que les assaillants avaient conduit les femmes dans des centres de détention qu'ils contrôlent.

Mohsen Tawwal, un combattant yézidi, a affirmé à l'AFP par téléphone avoir vu un grand nombre de corps dans le village. "On a réussi à pénétrer dans une partie de Kocho, où les habitants étaient assiégés, mais on est arrivé trop tard", a-t-il dit. "Il y avait des cadavres partout. On a seulement réussi à emmener deux personnes vivantes, tous les autres ont été tuées", a-t-il dit.


les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?
est vous avers vous condamnais le génocide palestinien  je croix pas je voie pas pourquoi les musulman doive pleuré sur leurre sore

Sniper, le conflit Gaza/ Israël, et les massacres faits par Israël, ont été dénoncé par la majorité des chrétiens du forum.

Les yazidis n'ont rien fait en Irak. Ce sont des tribus qui croient en Dieu mais pas en Jésus, ni en Mohamed. Ils sont tranquilles et n'embêtent personne. Ils ne sont pour rien dans le conflit avec Israël, ni avec l'impérialisme occidental. Eux, ils sont tranquilles dans leurs bleds paumés et des malades viennent les enterrer vivants, rendre esclaves les femmes et les enfants. Ces malades se disent musulmans... Ou tu as vu dans le Coran qu'il faut tuer des gens qui vivent tranquilles dans leurs bleds, qu'l faut les enterrer vivants ? Le Prophète Mohamed a dit ça ???? Il me semble que non. Au nom de L'Islam et au nom de l'Humanité, on doit dénoncer.
Revenir en haut Aller en bas
Man Att




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 23:53

On garde la vision des anti eiil ensuite donc l'opte pour une vision neutre.

Et bon perso j'ai mon cas a m'occuper en priorité et faudrait que les gens fassent de meme défois.
Critiqué les persécutions pour se donner bonne conscience et ne rien faire c'est drôle, du foutage de gueule a l'état pur.
T'es réellement soucieux de leur sort tu part les aider sinon tu la ferme.

Mon beau frère est aller au kosovo durant la guerre avec l'armée FR, des gens lancent des polémiques ne disant que les Français y ont participer au génocide, lui m'a dit j'aurais aimer les voir enlever les corps des charniers.
Lui il peut parler car il y était, mais vous ceux qui parlaient d'un conflit qui ne vous regarde et ou vous ne prendrais jamais les armes pourquoi vous parlez ?

Ily a un ans ou deux un prédicateur musulman est partit en syrie pour préché que ce jihad était une farce, il s'est fait kidnapper je ne sais pas si il est mort a l'heure actuelle mais au moins lui a fait quelque chose.

Les autres arreter de sortire des aneries alors que vous n'avez jamais était vous battre la bas et que vous ne connaissez rien de la bas.
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

Sniper


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptySam 16 Aoû 2014, 23:56

Man Att a écrit:
et la prochaine foi tu éviteras ce genre de message et ce genre de message est complètement débile tu peux condamner sans le criée sur la toile ou dans la rue.
Maintenant si tu a vraiment envie de les aider vas te battre contre l'eiil et tu seras a fond dans t'es convictions.
tu parle avec ignorance tu devrait évité se gore de message je nais pas de leçon a avoir de ta par sur tout qu'en en ignore se qui se passe peux tu me dire qui est venue en n'aide aux palestinien sur tout pas l’Europe j'ai horreur de l’hypocrisie
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

Sniper


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 00:00

vivia a écrit:
Sniper a écrit:
gerard2007 a écrit:
Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"

Début août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villes et villages yazidis et chrétiens dans la province de Ninive, près de la région autonome du Kurdistan, poussant à la fuite des dizaines de milliers de personnes.

Harim Kamal Agha, un haut responsable de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) dans la province de Dohuk, frontalière de celle de Ninive, a fait état de 81 morts, ajoutant que les assaillants avaient conduit les femmes dans des centres de détention qu'ils contrôlent.

Mohsen Tawwal, un combattant yézidi, a affirmé à l'AFP par téléphone avoir vu un grand nombre de corps dans le village. "On a réussi à pénétrer dans une partie de Kocho, où les habitants étaient assiégés, mais on est arrivé trop tard", a-t-il dit. "Il y avait des cadavres partout. On a seulement réussi à emmener deux personnes vivantes, tous les autres ont été tuées", a-t-il dit.


les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?
est vous avers vous condamnais le génocide palestinien  je croix pas je voie pas pourquoi les musulman doive pleuré sur leurre sore

Sniper, le conflit Gaza/ Israël, et les massacres faits par Israël, ont été dénoncé par la majorité des chrétiens du forum.

Les yazidis n'ont rien fait en Irak. Ce sont des tribus qui croient en Dieu mais pas en Jésus, ni en Mohamed. Ils sont tranquilles et n'embêtent personne. Ils ne sont pour rien dans le conflit avec Israël, ni avec l'impérialisme occidental. Eux, ils sont tranquilles dans leurs bleds paumés et des malades viennent les enterrer vivants, rendre esclaves les femmes et les enfants. Ces malades se disent musulmans... Ou tu as vu dans le Coran qu'il faut tuer des gens qui vivent tranquilles dans leurs bleds, qu'l faut les enterrer vivants ? Le Prophète Mohamed a dit ça ???? Il me semble que non. Au nom de L'Islam et au nom de l'Humanité, on doit dénoncer.
juste ceux dur forum rien de plus personne ne la dénoncé dans les média au contraire il sans soutenue en disson que israel a le droit de se défendre très belle excuse
Revenir en haut Aller en bas
Abdullah

Abdullah


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 01:43

vivia a écrit:
Abdullah a écrit:
Tomi a écrit:
Il faudrait s'interroger sur le fait suivant: l'Etat Islamique s'efforce de suivre les instructions données par le Coran et le Prophète quant au "traitement" des non-musulmans.
Sa barbarie n'est pas gratuite. Elle se fonde sur le Coran et sur l'exemple du Prophète.

Peut-être qu'il faut trouver là l'explication du manque de réactivité des musulmans, même si dans leur majorité ils ne s'associent pas à l'Etat Islamique, et souvent le rejettent.

Elle se fonde sur leur propre interprétation du Coran et de la Sunnah , nuance.
Et puis ils peuvent prétendre une telle chose dans le but de rallier des musulmans à leur cause.
De toute manière dans cette histoire d'Etat Islamique on ne sait pas où est le vrai et où est le faux les médias montrent ce qu'ils veulent dans le contexte qu'ils veulent.
En revanche je condamne le traitement infligé aux minorités en Irak.




Maintenant le monde SAIT. L'EI est à l'Islam ce que la nazisme a été au christianisme. C'est à dire que l'EI n'est PAS musulman. C'est une idéologie malade, de la psychopathie de masse, le mystère du Mal...
Il faut arrêter de dire qu'on ne sait pas ce qui se passe. On n'en a pas le droit, c'est une insulte aux victimes et une insulte à l'Islam.


Je ne nie en rien les exactions commises par l'EI , c'est ignoble et illégitime ce qu'ils font subir aux minorités non-musulmanes d'Irak , mais je maintien mes positions concernant les médias qui ne montrent que ce qu'ils veulent , où parle t'on des musulmans soumis à la tutelle de l'EI?

De plus l'EI c'est du carton mâché , les États-Unis ont les moyens de les éradiquer en une grosse matinée si ils le voulaient . On les laisse faire , pour pouvoir nourrir la peur de l'Islam , et ça m'étonnerait pas qu'il n'y ait pas quelqu'un d'autre derrière tout ça , cherchez bien !
Revenir en haut Aller en bas
Man Att




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 03:14

Celas ne t'était pas adréssé sniper,
c'est générale.
Les gens critiquent et ils ont raisons mais qu'ils fassent quelque chose au lieux de rester derrière leur écran.
Revenir en haut Aller en bas
Sun Back




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 04:01

Sniper a écrit:

est vous avers vous condamnais le génocide palestinien  je croix pas je voie pas pourquoi les musulman doive pleuré sur leurre sore

la grande majorité des chrétiens sont pro palestiniens
et puis même s'ils ne l'étaient pas, c'est pas une raison pour fermer les yeux sur ce massacre sous prétexte que des chrétiens ferment les yeux sur d'autres massacres
"tu condamnes pas alors je condamne pas" c'est quoi cette mentalité d'abruti ? il s'agit la de vie humaine...

Man Att a écrit:
Les gens critiquent et ils ont raisons mais qu'ils fassent quelque chose au lieux de rester derrière leur écran.
et tu proposes de faire quoi?
c'est comme ça depuis la nuit des temps, pas grand monde bouge son cul
mais bon ne pas bouger son cul et ne pas critiquer ça serait encore pire pour le coup..
Revenir en haut Aller en bas
Mucahid Sehit

Mucahid Sehit


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 06:33

vivia a écrit:
Sniper a écrit:
gerard2007 a écrit:
Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"

Début août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villes et villages yazidis et chrétiens dans la province de Ninive, près de la région autonome du Kurdistan, poussant à la fuite des dizaines de milliers de personnes.

Harim Kamal Agha, un haut responsable de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) dans la province de Dohuk, frontalière de celle de Ninive, a fait état de 81 morts, ajoutant que les assaillants avaient conduit les femmes dans des centres de détention qu'ils contrôlent.

Mohsen Tawwal, un combattant yézidi, a affirmé à l'AFP par téléphone avoir vu un grand nombre de corps dans le village. "On a réussi à pénétrer dans une partie de Kocho, où les habitants étaient assiégés, mais on est arrivé trop tard", a-t-il dit. "Il y avait des cadavres partout. On a seulement réussi à emmener deux personnes vivantes, tous les autres ont été tuées", a-t-il dit.


les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?
est vous avers vous condamnais le génocide palestinien  je croix pas je voie pas pourquoi les musulman doive pleuré sur leurre sore

Sniper, le conflit Gaza/ Israël, et les massacres faits par Israël, ont été dénoncé par la majorité des chrétiens du forum.

Les yazidis n'ont rien fait en Irak. Ce sont des tribus qui croient en Dieu mais pas en Jésus, ni en Mohamed. Ils sont tranquilles et n'embêtent personne. Ils ne sont pour rien dans le conflit avec Israël, ni avec l'impérialisme occidental. Eux, ils sont tranquilles dans leurs bleds paumés et des malades viennent les enterrer vivants, rendre esclaves les femmes et les enfants. Ces malades se disent musulmans... Ou tu as vu dans le Coran qu'il faut tuer des gens qui vivent tranquilles dans leurs bleds, qu'l faut les enterrer vivants ? Le Prophète Mohamed a dit ça ???? Il me semble que non. Au nom de L'Islam et au nom de l'Humanité, on doit dénoncer.

Les yadizis croient en Satan... :)

Amicalement....
Revenir en haut Aller en bas
Mucahid Sehit

Mucahid Sehit


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 06:34

gerard2007 a écrit:
Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"

Début août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villes et villages yazidis et chrétiens dans la province de Ninive, près de la région autonome du Kurdistan, poussant à la fuite des dizaines de milliers de personnes.

Harim Kamal Agha, un haut responsable de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) dans la province de Dohuk, frontalière de celle de Ninive, a fait état de 81 morts, ajoutant que les assaillants avaient conduit les femmes dans des centres de détention qu'ils contrôlent.

Mohsen Tawwal, un combattant yézidi, a affirmé à l'AFP par téléphone avoir vu un grand nombre de corps dans le village. "On a réussi à pénétrer dans une partie de Kocho, où les habitants étaient assiégés, mais on est arrivé trop tard", a-t-il dit. "Il y avait des cadavres partout. On a seulement réussi à emmener deux personnes vivantes, tous les autres ont été tuées", a-t-il dit.


les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?

Justpasteit a juste prouvé que c'était faux

Enfaite, il n'y a aucune preuve formelle que un seul yazidi a été tué par l'ISIS.
Revenir en haut Aller en bas
vivia




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 11:00




Je ne nie en rien les exactions commises par l'EI , c'est ignoble et illégitime ce qu'ils font subir aux minorités non-musulmanes d'Irak , mais je maintien mes positions concernant les médias qui ne montrent que ce qu'ils veulent , où parle t'on des musulmans soumis à la tutelle de l'EI?

De plus l'EI c'est du carton mâché , les États-Unis ont les moyens de les éradiquer en une grosse matinée si ils le voulaient . On les laisse faire , pour pouvoir nourrir la peur de l'Islam , et ça m'étonnerait pas qu'il n'y ait pas quelqu'un d'autre derrière tout ça , cherchez bien ![/quote]


Qui serait derrière tout ça d'après toi ? Qui a intérêt à laisser pourrir cette situation en Irak ?
La haine entre les sunnites et les chiites sert Israël, c'est sûr. Mais cette situation en Irak est dangereuse pour l'Occident. C'est un nid à terroristes ( question pratique en oubliant le fait que l'EI martyrise les populations musulmanes, chrétiennes et yazidis du coin.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 12:00

vivia a écrit:



Maintenant le monde SAIT. L'EI est à l'Islam ce que la nazisme a été au christianisme. C'est à dire que l'EI n'est PAS musulman. C'est une idéologie malade, de la psychopathie de masse, le mystère du Mal...
Il faut arrêter de dire qu'on ne sait pas ce qui se passe. On n'en a pas le droit, c'est une insulte aux victimes et une insulte à l'Islam.


Je n'aurais pas dit mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Abdullah

Abdullah


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 12:05

vivia a écrit:



Je ne nie en rien les exactions commises par l'EI , c'est ignoble et illégitime ce qu'ils font subir aux minorités non-musulmanes d'Irak , mais je maintien mes positions concernant les médias qui ne montrent que ce qu'ils veulent , où parle t'on des musulmans soumis à la tutelle de l'EI?

De plus l'EI c'est du carton mâché , les États-Unis ont les moyens de les éradiquer en une grosse matinée si ils le voulaient . On les laisse faire , pour pouvoir nourrir la peur de l'Islam , et ça m'étonnerait pas qu'il n'y ait pas quelqu'un d'autre derrière tout ça , cherchez bien !


Qui serait derrière tout ça d'après toi ? Qui a intérêt à laisser pourrir cette situation en Irak ?
La haine entre les sunnites et les chiites sert Israël, c'est sûr. Mais cette situation en Irak est dangereuse pour l'Occident.  C'est un nid à terroristes ( question pratique en oubliant le fait que l'EI martyrise les populations musulmanes, chrétiennes et yazidis du coin.)
[/quote]

Cela profite à l'impérialisme sioniste , voilà pourquoi ils laissent traîner la situation , alors que comme je l'ai dit , ils ont largement les moyens d'éradiquer l'EI définitivement de la surface du globe en un clin d'œil !
Certes l'EI sont des extrémistes dangereux qui nuisent à l'Islam , mais on les laisse bien faire...
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

Sniper


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 18:17

Man Att a écrit:
Celas ne t'était pas adréssé sniper,
c'est générale.
Les gens critiquent et ils ont raisons mais qu'ils fassent quelque chose au lieux de rester derrière leur écran.
ok aux temps pour moi frère
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 22:14

Abdullah a écrit:
vivia a écrit:



Je ne nie en rien les exactions commises par l'EI , c'est ignoble et illégitime ce qu'ils font subir aux minorités non-musulmanes d'Irak , mais je maintien mes positions concernant les médias qui ne montrent que ce qu'ils veulent , où parle t'on des musulmans soumis à la tutelle de l'EI?

De plus l'EI c'est du carton mâché , les États-Unis ont les moyens de les éradiquer en une grosse matinée si ils le voulaient . On les laisse faire , pour pouvoir nourrir la peur de l'Islam , et ça m'étonnerait pas qu'il n'y ait pas quelqu'un d'autre derrière tout ça , cherchez bien !


Qui serait derrière tout ça d'après toi ? Qui a intérêt à laisser pourrir cette situation en Irak ?
La haine entre les sunnites et les chiites sert Israël, c'est sûr. Mais cette situation en Irak est dangereuse pour l'Occident.  C'est un nid à terroristes ( question pratique en oubliant le fait que l'EI martyrise les populations musulmanes, chrétiennes et yazidis du coin.)

Cela profite à l'impérialisme sioniste , voilà pourquoi ils laissent traîner la situation , alors que comme je l'ai dit , ils ont largement les moyens  d'éradiquer l'EI définitivement de la surface du globe en un clin d'œil !
Certes l'EI sont des extrémistes dangereux qui nuisent à l'Islam , mais on les laisse bien faire...[/quote]

encore la faute aux juifs ? c'est une maladie a ce niveau .
ils sont 0.01 pour cent de la population mondiale , et vous les voyez partout .
Revenir en haut Aller en bas
Abdullah

Abdullah


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyDim 17 Aoû 2014, 22:27

gerard2007 a écrit:
Abdullah a écrit:
vivia a écrit:



Qui serait derrière tout ça d'après toi ? Qui a intérêt à laisser pourrir cette situation en Irak ?
La haine entre les sunnites et les chiites sert Israël, c'est sûr. Mais cette situation en Irak est dangereuse pour l'Occident.  C'est un nid à terroristes ( question pratique en oubliant le fait que l'EI martyrise les populations musulmanes, chrétiennes et yazidis du coin.)

Cela profite à l'impérialisme sioniste , voilà pourquoi ils laissent traîner la situation , alors que comme je l'ai dit , ils ont largement les moyens  d'éradiquer l'EI définitivement de la surface du globe en un clin d'œil !
Certes l'EI sont des extrémistes dangereux qui nuisent à l'Islam , mais on les laisse bien faire...

encore la faute aux juifs ? c'est une maladie a ce niveau .
ils sont 0.01 pour cent de la population mondiale , et vous les voyez partout .

Depuis quand "sionistes" veut dire juifs ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Imparfait

Imparfait


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyLun 18 Aoû 2014, 19:15

Citation :
 Qui a intérêt à laisser pourrir cette situation en Irak ?
Pour moi certain pays laisse faire , car ils ont soit des intérêts financiers ou politiques , ou tout simplement pour déstabilisé les gouvernements en place .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyLun 18 Aoû 2014, 22:42

Oui, les musulmans réprouvent largement « l'Etat islamique » et ses exactions
Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Samedi 16 Août 2014


Le Vatican a appelé, mardi 12 août, les responsables musulmans à condamner sans appel les persécutions de l'Etat islamique et réclame de ces derniers de peser auprès de leurs gouvernants respectifs pour la cessation des crimes. Loin de se taire, les musulmans de France et d'ailleurs n'ont pas attendu le Saint Siège pour réprouver massivement le califat et les agissements de l'organisation terroriste. Un tour du monde des condamnations émanant de dignitaires musulmans est nécessaire pour donner à voir l'ampleur du rejet global de l'EI.




Tout Homme doué de raison ne peut qu'être horrifié par les exactions avérées de l'Etat islamique (EI) à l'encontre des minorités religieuses d'Irak. Le Vatican les dénonce.* Dans une déclaration du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux datée du 12 août, il appelle les « responsables religieux, surtout musulmans », à condamner « sans ambiguïté aucune » les crimes de l’EI et à « dénoncer l’invocation de la religion pour les justifier », sous peine d’entamer la « crédibilité (du) dialogue interreligieux ».

« Reconnaissant envers tous ceux et celles qui ont déjà élevé leurs voix pour dénoncer le terrorisme, surtout celui qui utilise la religion pour le justifier », le Vatican n’en déplore pas moins que « la contestation de cette "restauration" (du califat) par la majorité des institutions religieuses et politiques musulmanes n’a pas empêché les jihadistes de l’"Etat Islamique" de commettre et de continuer à commettre des actions criminelles indicibles ». Une raison pour laquelle il appelle les responsables religieux à « exercer leur influence auprès des gouvernants pour la cessation de ces crimes, la punition de ceux qui les commettent et le rétablissement d’un Etat de droit sur tout le territoire, tout en assurant le retour des expulsés chez eux ».

L'expulsion forcée des chrétiens, un crime contre l'islam

Bien avant cet appel, nombre de leaders religieux ou d'organisations musulmanes y sont allés naturellement de leur condamnation de l’EI. L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a condamné le 21 juillet ses persécutions, qui « n’ont rien à voir avec l’islam et ses principes de tolérance », et a explicitement dénoncé le « déplacement forcé (des chrétiens) comme un crime intolérable », affirmant être « prête à apporter l’assistance humanitaire nécessaire » aux déplacés.

Avant l'OCI, l’Union internationale des savants musulmans, présidée par le savant Yusuf al-Qaradawi, a déclaré dès le 4 juillet que le califat, établi par « une simple annonce » de l’EI, est « nul et non avenu » et que « lier le concept de califat à une organisation connue pour être extrémiste ne sert pas l'islam ». Les savants sont plus incisifs le 22 juillet en condamnant « l'expulsion forcée des frères chrétiens d'Irak de leurs maisons, leurs villes et leurs provinces », des « actes qui violent les lois islamiques, la conscience islamique » que l'EI est appelé à réparer en permettant aux chrétiens, « fils natifs d'Irak et non des intrus » - le cas des Yézidis n'étant pas encore connu en juillet - à retourner chez eux.

Depuis, selon nos constatations, le site de l'institution a été piraté par un groupe de soutien à l'EI dénonçant une prise de position de la part de « savants ignorants ». En réponse à ce piratage, l'Union s'est déclarée « plus déterminée à clamer la vérité et à être aux côtés de ceux qui le clament ».

Oui, les musulmans réprouvent largement « l'Etat islamique » et ses exactions

Aucune allégeance à l'EI, des condamnations fortes
Il est à souligner qu’aucun Etat ou organisation islamique n’a prêté allégeance au califat. La Ligue arabe a récemment dénoncé « des crimes contre l'humanité » perpétrés contre les Yézidis, qui errent sans fin dans les montagnes du Sinjar, au nord de l'Irak.

Al-Azhar, par le biais du grand mufti d’Egypte, Shawki Allam, a expressément déclaré, mardi 12 août, qu’un « groupe extrémiste et sanglant » tel que l’EI était « un danger pour l’islam et les musulmans, qui nuit à leur image en même temps qu'il verse le sang et répand la corruption ».

En Indonésie, le plus grand des pays musulmans, deux importantes organisations religieuses ont donné leur voix contre l'EI et ses soutiens : Muhammadiyah et le Conseil des oulémas indonésiens. Le leader du Conseil, Slamet Effendy Yusuf, a appelé l'opinion publique à « être critique », soulignant que l’EI n’agissait « que pour sa propre cause », à l'heure où des vidéos de recrutement circulent sur la Toile indonésienne. Une fatwa a même été émise pour déclarer illégale la participation aux activités de l'EI.

Aux condamnations fermes, des actes concrets. On relève à ce titre la position de la Tunisie qui, par la voix de son président Moncef Marzouki dans une tribune pour Al Jazeera parue le 11 août, s'est déclarée prête à « leur accorder un bon accueil et la protection pour retourner ensuite chez eux, (...) afin de continuer à vivre sans terrorisme et sans discrimination, comme cela l'a été depuis des siècles ». Dans un registre similaire, des dizaines d'associations et personnalités issues du Maghreb, « conscients que l’injustice et la barbarie doivent être combattues sans relâche, tant en Irak qu'à Gaza et ailleurs », ont signé un appel à sauver les chrétiens pour presser les instances internationales à réagir contre « ce qui se passe sous nos yeux ».

Des enseignements islamiques violés par l'EIIL

Dans les pays occidentaux, organisations et leaders religieux musulmans sont toujours plus nombreux à dénoncer le sort fait aux minorités d’Irak mais également aux musulmans ne prenant pas fait et cause pour l'EI.

Aux Etats-Unis, la Société islamique d’Amérique du Nord (ISNA) a fait savoir que les actions de l’EI « contre les minorités religieuses en Irak violent l’enseignement coranique ». Rappelant que des mosquées abritant des tombes de prophètes ont été détruites ainsi que des lieux de culte chiites, l'ISNA souligne que « leurs actions sont à dénoncer et ne sont en aucun cas représentatives de ce que l’islam enseigne réellement ».

Autre voix américaine qui porte, celle du Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), qui a qualifié l’EI de « non islamique et moralement répugnant ». Parce que ses « violations des droits humains sur le terrain sont attestées par de nombreuses sources », contrairement à « l’imagerie romantique qu’elle utilise dans les supports de sa propagande » visant à recruter des jeunes musulmans, elle applaudit l'effort humanitaire adressé aux opprimés, avec bonne espoir que « la compassion exprimée pour les civils irakiens conduira à des actions similaires pour soulager les souffrances des populations civiles de Gaza, de Birmanie, de Syrie et de la République centrafricaine ».

Au Royaume-Uni, le British Muslim Forum, qui revendique 600 mosquées sunnites dans son réseau, a dénoncé des actes « non islamiques et barbares ». Pour le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB), qui espère « que le peuple irakien de tout origine peut s'unir pour vaincre » le mouvement, « l'ampleur de la barbarie attribuée à l'EIIL est particulièrement inadmissible et doit être rejeté ». Inquiets du départ de jeunes britanniques pour rejoindre les rangs de l'EI, les représentants des deux organes s'étaient donnés rendez-vous le 11 juillet avec des leaders chiites pour parfaire leur discours d'unité. Plusieurs imams ont aussi lancé une vidéo sans concession contre l'EI afin de contrecarrer la propagande extrémiste.


En France, on n'est pas en reste


L’Union des organisations islamiques de France (UOIF), fin juillet, a condamné « fermement ces agissements commis au nom de l’Islam », assurant « son soutien à la communauté chrétienne », et affirmant que « ces situations dramatiques mettent en danger le travail de cohésion et de paix dans le monde ». « Face aux défis des fanatismes et des extrémismes de tous bords, les croyants et les humanistes de toutes les cultures et de toutes les religions doivent se mobiliser pour rapprocher les communautés et les peuples », affirme le Rassemblement des musulmans de France (RMF), qui « appelle la communauté internationale à agir rapidement pour arrêter cette recrudescence de la violence en Irak ».

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), pour sa part, a appelé, mercredi 13 août, les musulmans de France « à réaffirmer leur attachement à la liberté religieuse et au respect des croyances de chaque personne humaine, où qu’elle se trouve ».

Fin juillet, la Grande Mosquée de Lyon et le Conseil régional du culte musulman Rhône-Alpes (CRCM) ont tenu à exprimer leur soutien aux chrétiens d’Orient. Dans une tribune parue sur Saphirnews, la Fédération musulmane de Gironde appelle la France à « intervenir le plus rapidement et le plus efficacement possible pour mettre fin à cette injustice ». Refusant de « donner raison aux fanatiques », elle juge la proposition d'accueillir les chrétiens persécutés en France comme « une mauvaise solution », au même titre que l'archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin.


De son côté, l’Association islamique de l’ouest de la France (AIOF) a participé le 27 juillet à Nantes à un rassemblement de solidarité aux chrétiens d'Orient organisé par un collectif local de défense de la famille. Des manifestations, auxquelles participent aussi des musulmans, se multiplient dans le monde pour dénoncer le « califat ».

Autant de réactions et d'initiatives qui donnent à voir des communautés musulmanes sensibles à la répression en cours en Irak et en Syrie, plus encore quand elles sont commises au nom d'une religion présentée comme leur mais qui trahit bel et bien les enseignements prophétiques. Que ceci soit acté une bonne fois pour toute.

* Quelque soit le degré d'horreur émanant d'une organisation, gare aux manipulations : la vérification des informations demeure une règle. La plupart des pratiques recensées dans la déclaration du Vatican sont avérées (les expulsions forcées, la décapitation des morts, la crucifixion, l'enlèvement de femmes ou encore la destruction de lieux de culte) et les musulmans peuvent tout aussi en être victimes. Cependant, l'excision, pour ne citer qu'elle, est encore à ce stade une rumeur sans fondement.


http://www.saphirnews.com/Oui-les-musulmans-reprouvent-largement-l-Etat-islamique-et-ses-exactions_a19498.html
Revenir en haut Aller en bas
albania




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyLun 18 Aoû 2014, 22:56

Idriss a écrit:
Oui, les musulmans réprouvent largement « l'Etat islamique » et ses exactions
Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Samedi 16 Août 2014


Le Vatican a appelé, mardi 12 août, les responsables musulmans à condamner sans appel les persécutions de l'Etat islamique et réclame de ces derniers de peser auprès de leurs gouvernants respectifs pour la cessation des crimes. Loin de se taire, les musulmans de France et d'ailleurs n'ont pas attendu le Saint Siège pour réprouver massivement le califat et les agissements de l'organisation terroriste. Un tour du monde des condamnations émanant de dignitaires musulmans est nécessaire pour donner à voir l'ampleur du rejet global de l'EI.




Tout Homme doué de raison ne peut qu'être horrifié par les exactions avérées de l'Etat islamique (EI) à l'encontre des minorités religieuses d'Irak. Le Vatican les dénonce.* Dans une déclaration du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux datée du 12 août, il appelle les « responsables religieux, surtout musulmans », à condamner « sans ambiguïté aucune » les crimes de l’EI et à « dénoncer l’invocation de la religion pour les justifier », sous peine d’entamer la « crédibilité (du) dialogue interreligieux ».

« Reconnaissant envers tous ceux et celles qui ont déjà élevé leurs voix pour dénoncer le terrorisme, surtout celui qui utilise la religion pour le justifier », le Vatican n’en déplore pas moins que « la contestation de cette "restauration" (du califat) par la majorité des institutions religieuses et politiques musulmanes n’a pas empêché les jihadistes de l’"Etat Islamique" de commettre et de continuer à commettre des actions criminelles indicibles ». Une raison pour laquelle il appelle les responsables religieux à « exercer leur influence auprès des gouvernants pour la cessation de ces crimes, la punition de ceux qui les commettent et le rétablissement d’un Etat de droit sur tout le territoire, tout en assurant le retour des expulsés chez eux ».

L'expulsion forcée des chrétiens, un crime contre l'islam

Bien avant cet appel, nombre de leaders religieux ou d'organisations musulmanes y sont allés naturellement de leur condamnation de l’EI. L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a condamné le 21 juillet ses persécutions, qui « n’ont rien à voir avec l’islam et ses principes de tolérance », et a explicitement dénoncé le « déplacement forcé (des chrétiens) comme un crime intolérable », affirmant être « prête à apporter l’assistance humanitaire nécessaire » aux déplacés.

Avant l'OCI, l’Union internationale des savants musulmans, présidée par le savant Yusuf al-Qaradawi, a déclaré dès le 4 juillet que le califat, établi par « une simple annonce » de l’EI, est « nul et non avenu » et que « lier le concept de califat à une organisation connue pour être extrémiste ne sert pas l'islam ». Les savants sont plus incisifs le 22 juillet en condamnant « l'expulsion forcée des frères chrétiens d'Irak de leurs maisons, leurs villes et leurs provinces », des « actes qui violent les lois islamiques, la conscience islamique » que l'EI est appelé à réparer en permettant aux chrétiens, « fils natifs d'Irak et non des intrus » - le cas des Yézidis n'étant pas encore connu en juillet - à retourner chez eux.

Depuis, selon nos constatations, le site de l'institution a été piraté par un groupe de soutien à l'EI dénonçant une prise de position de la part de « savants ignorants ». En réponse à ce piratage, l'Union s'est déclarée « plus déterminée à clamer la vérité et à être aux côtés de ceux qui le clament ».

Oui, les musulmans réprouvent largement « l'Etat islamique » et ses exactions

Aucune allégeance à l'EI, des condamnations fortes
Il est à souligner qu’aucun Etat ou organisation islamique n’a prêté allégeance au califat. La Ligue arabe a récemment dénoncé « des crimes contre l'humanité » perpétrés contre les Yézidis, qui errent sans fin dans les montagnes du Sinjar, au nord de l'Irak.

Al-Azhar, par le biais du grand mufti d’Egypte, Shawki Allam, a expressément déclaré, mardi 12 août, qu’un « groupe extrémiste et sanglant » tel que l’EI était « un danger pour l’islam et les musulmans, qui nuit à leur image en même temps qu'il verse le sang et répand la corruption ».

En Indonésie, le plus grand des pays musulmans, deux importantes organisations religieuses ont donné leur voix contre l'EI et ses soutiens : Muhammadiyah et le Conseil des oulémas indonésiens. Le leader du Conseil, Slamet Effendy Yusuf, a appelé l'opinion publique à « être critique », soulignant que l’EI n’agissait « que pour sa propre cause », à l'heure où des vidéos de recrutement circulent sur la Toile indonésienne. Une fatwa a même été émise pour déclarer illégale la participation aux activités de l'EI.

Aux condamnations fermes, des actes concrets. On relève à ce titre la position de la Tunisie qui, par la voix de son président Moncef Marzouki dans une tribune pour Al Jazeera parue le 11 août, s'est déclarée prête à « leur accorder un bon accueil et la protection pour retourner ensuite chez eux, (...) afin de continuer à vivre sans terrorisme et sans discrimination, comme cela l'a été depuis des siècles ». Dans un registre similaire, des dizaines d'associations et personnalités issues du Maghreb, « conscients que l’injustice et la barbarie doivent être combattues sans relâche, tant en Irak qu'à Gaza et ailleurs », ont signé un appel à sauver les chrétiens pour presser les instances internationales à réagir contre « ce qui se passe sous nos yeux ».

Des enseignements islamiques violés par l'EIIL

Dans les pays occidentaux, organisations et leaders religieux musulmans sont toujours plus nombreux à dénoncer le sort fait aux minorités d’Irak mais également aux musulmans ne prenant pas fait et cause pour l'EI.

Aux Etats-Unis, la Société islamique d’Amérique du Nord (ISNA) a fait savoir que les actions de l’EI « contre les minorités religieuses en Irak violent l’enseignement coranique ». Rappelant que des mosquées abritant des tombes de prophètes ont été détruites ainsi que des lieux de culte chiites, l'ISNA souligne que « leurs actions sont à dénoncer et ne sont en aucun cas représentatives de ce que l’islam enseigne réellement ».

Autre voix américaine qui porte, celle du Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), qui a qualifié l’EI de « non islamique et moralement répugnant ». Parce que ses « violations des droits humains sur le terrain sont attestées par de nombreuses sources », contrairement à « l’imagerie romantique qu’elle utilise dans les supports de sa propagande » visant à recruter des jeunes musulmans, elle applaudit l'effort humanitaire adressé aux opprimés, avec bonne espoir que « la compassion exprimée pour les civils irakiens conduira à des actions similaires pour soulager les souffrances des populations civiles de Gaza, de Birmanie, de Syrie et de la République centrafricaine ».

Au Royaume-Uni, le British Muslim Forum, qui revendique 600 mosquées sunnites dans son réseau, a dénoncé des actes « non islamiques et barbares ». Pour le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB), qui espère « que le peuple irakien de tout origine peut s'unir pour vaincre » le mouvement, « l'ampleur de la barbarie attribuée à l'EIIL est particulièrement inadmissible et doit être rejeté ». Inquiets du départ de jeunes britanniques pour rejoindre les rangs de l'EI, les représentants des deux organes s'étaient donnés rendez-vous le 11 juillet avec des leaders chiites pour parfaire leur discours d'unité. Plusieurs imams ont aussi lancé une vidéo sans concession contre l'EI afin de contrecarrer la propagande extrémiste.


En France, on n'est pas en reste


L’Union des organisations islamiques de France (UOIF), fin juillet, a condamné « fermement ces agissements commis au nom de l’Islam », assurant « son soutien à la communauté chrétienne », et affirmant que « ces situations dramatiques mettent en danger le travail de cohésion et de paix dans le monde ». « Face aux défis des fanatismes et des extrémismes de tous bords, les croyants et les humanistes de toutes les cultures et de toutes les religions doivent se mobiliser pour rapprocher les communautés et les peuples », affirme le Rassemblement des musulmans de France (RMF), qui « appelle la communauté internationale à agir rapidement pour arrêter cette recrudescence de la violence en Irak ».

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), pour sa part, a appelé, mercredi 13 août, les musulmans de France « à réaffirmer leur attachement à la liberté religieuse et au respect des croyances de chaque personne humaine, où qu’elle se trouve ».

Fin juillet, la Grande Mosquée de Lyon et le Conseil régional du culte musulman Rhône-Alpes (CRCM) ont tenu à exprimer leur soutien aux chrétiens d’Orient. Dans une tribune parue sur Saphirnews, la Fédération musulmane de Gironde appelle la France à « intervenir le plus rapidement et le plus efficacement possible pour mettre fin à cette injustice ». Refusant de « donner raison aux fanatiques », elle juge la proposition d'accueillir les chrétiens persécutés en France comme « une mauvaise solution », au même titre que l'archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin.


De son côté, l’Association islamique de l’ouest de la France (AIOF) a participé le 27 juillet à Nantes à un rassemblement de solidarité aux chrétiens d'Orient organisé par un collectif local de défense de la famille. Des manifestations, auxquelles participent aussi des musulmans, se multiplient dans le monde pour dénoncer le « califat ».

Autant de réactions et d'initiatives qui donnent à voir des communautés musulmanes sensibles à la répression en cours en Irak et en Syrie, plus encore quand elles sont commises au nom d'une religion présentée comme leur mais qui trahit bel et bien les enseignements prophétiques. Que ceci soit acté une bonne fois pour toute.

* Quelque soit le degré d'horreur émanant d'une organisation, gare aux manipulations : la vérification des informations demeure une règle. La plupart des pratiques recensées dans la déclaration du Vatican sont avérées (les expulsions forcées, la décapitation des morts, la crucifixion, l'enlèvement de femmes ou encore la destruction de lieux de culte) et les musulmans peuvent tout aussi en être victimes. Cependant, l'excision, pour ne citer qu'elle, est encore à ce stade une rumeur sans fondement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Merci Idriss .
Revenir en haut Aller en bas
penseur libre




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyLun 18 Aoû 2014, 23:56

[quote="gerard2007"]Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"

Début août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villes et villages yazidis et chrétiens dans la province de Ninive, près de la région autonome du Kurdistan, poussant à la fuite des dizaines de milliers de personnes.

Harim Kamal Agha, un haut responsable de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) dans la province de Dohuk, frontalière de celle de Ninive, a fait état de 81 morts, ajoutant que les assaillants avaient conduit les femmes dans des centres de détention qu'ils contrôlent.

Mohsen Tawwal, un combattant yézidi, a affirmé à l'AFP par téléphone avoir vu un grand nombre de corps dans le village. "On a réussi à pénétrer dans une partie de Kocho, où les habitants étaient assiégés, mais on est arrivé trop tard", a-t-il dit. "Il y avait des cadavres partout. On a seulement réussi à emmener deux personnes vivantes, tous les autres ont été tuées", a-t-il dit.


les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?[/quote

a cause de qui serieux toute cette merde? saddam hussein n'etait pas un ange mais il protegeait toutes les minorites religieuses et instaurait l'ordre dans un pays qui a une culture et traditions qui ne s'adapteront jamais a une democratie a la sauce occidentale
Revenir en haut Aller en bas
Sniper

Sniper


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyLun 18 Aoû 2014, 23:59

Idriss a écrit:
Oui, les musulmans réprouvent largement « l'Etat islamique » et ses exactions
Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Samedi 16 Août 2014


Le Vatican a appelé, mardi 12 août, les responsables musulmans à condamner sans appel les persécutions de l'Etat islamique et réclame de ces derniers de peser auprès de leurs gouvernants respectifs pour la cessation des crimes. Loin de se taire, les musulmans de France et d'ailleurs n'ont pas attendu le Saint Siège pour réprouver massivement le califat et les agissements de l'organisation terroriste. Un tour du monde des condamnations émanant de dignitaires musulmans est nécessaire pour donner à voir l'ampleur du rejet global de l'EI.




Tout Homme doué de raison ne peut qu'être horrifié par les exactions avérées de l'Etat islamique (EI) à l'encontre des minorités religieuses d'Irak. Le Vatican les dénonce.* Dans une déclaration du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux datée du 12 août, il appelle les « responsables religieux, surtout musulmans », à condamner « sans ambiguïté aucune » les crimes de l’EI et à « dénoncer l’invocation de la religion pour les justifier », sous peine d’entamer la « crédibilité (du) dialogue interreligieux ».

« Reconnaissant envers tous ceux et celles qui ont déjà élevé leurs voix pour dénoncer le terrorisme, surtout celui qui utilise la religion pour le justifier », le Vatican n’en déplore pas moins que « la contestation de cette "restauration" (du califat) par la majorité des institutions religieuses et politiques musulmanes n’a pas empêché les jihadistes de l’"Etat Islamique" de commettre et de continuer à commettre des actions criminelles indicibles ». Une raison pour laquelle il appelle les responsables religieux à « exercer leur influence auprès des gouvernants pour la cessation de ces crimes, la punition de ceux qui les commettent et le rétablissement d’un Etat de droit sur tout le territoire, tout en assurant le retour des expulsés chez eux ».

L'expulsion forcée des chrétiens, un crime contre l'islam

Bien avant cet appel, nombre de leaders religieux ou d'organisations musulmanes y sont allés naturellement de leur condamnation de l’EI. L’Organisation de la coopération islamique (OCI) a condamné le 21 juillet ses persécutions, qui « n’ont rien à voir avec l’islam et ses principes de tolérance », et a explicitement dénoncé le « déplacement forcé (des chrétiens) comme un crime intolérable », affirmant être « prête à apporter l’assistance humanitaire nécessaire » aux déplacés.

Avant l'OCI, l’Union internationale des savants musulmans, présidée par le savant Yusuf al-Qaradawi, a déclaré dès le 4 juillet que le califat, établi par « une simple annonce » de l’EI, est « nul et non avenu » et que « lier le concept de califat à une organisation connue pour être extrémiste ne sert pas l'islam ». Les savants sont plus incisifs le 22 juillet en condamnant « l'expulsion forcée des frères chrétiens d'Irak de leurs maisons, leurs villes et leurs provinces », des « actes qui violent les lois islamiques, la conscience islamique » que l'EI est appelé à réparer en permettant aux chrétiens, « fils natifs d'Irak et non des intrus » - le cas des Yézidis n'étant pas encore connu en juillet - à retourner chez eux.

Depuis, selon nos constatations, le site de l'institution a été piraté par un groupe de soutien à l'EI dénonçant une prise de position de la part de « savants ignorants ». En réponse à ce piratage, l'Union s'est déclarée « plus déterminée à clamer la vérité et à être aux côtés de ceux qui le clament ».

Oui, les musulmans réprouvent largement « l'Etat islamique » et ses exactions

Aucune allégeance à l'EI, des condamnations fortes
Il est à souligner qu’aucun Etat ou organisation islamique n’a prêté allégeance au califat. La Ligue arabe a récemment dénoncé « des crimes contre l'humanité » perpétrés contre les Yézidis, qui errent sans fin dans les montagnes du Sinjar, au nord de l'Irak.

Al-Azhar, par le biais du grand mufti d’Egypte, Shawki Allam, a expressément déclaré, mardi 12 août, qu’un « groupe extrémiste et sanglant » tel que l’EI était « un danger pour l’islam et les musulmans, qui nuit à leur image en même temps qu'il verse le sang et répand la corruption ».

En Indonésie, le plus grand des pays musulmans, deux importantes organisations religieuses ont donné leur voix contre l'EI et ses soutiens : Muhammadiyah et le Conseil des oulémas indonésiens. Le leader du Conseil, Slamet Effendy Yusuf, a appelé l'opinion publique à « être critique », soulignant que l’EI n’agissait « que pour sa propre cause », à l'heure où des vidéos de recrutement circulent sur la Toile indonésienne. Une fatwa a même été émise pour déclarer illégale la participation aux activités de l'EI.

Aux condamnations fermes, des actes concrets. On relève à ce titre la position de la Tunisie qui, par la voix de son président Moncef Marzouki dans une tribune pour Al Jazeera parue le 11 août, s'est déclarée prête à « leur accorder un bon accueil et la protection pour retourner ensuite chez eux, (...) afin de continuer à vivre sans terrorisme et sans discrimination, comme cela l'a été depuis des siècles ». Dans un registre similaire, des dizaines d'associations et personnalités issues du Maghreb, « conscients que l’injustice et la barbarie doivent être combattues sans relâche, tant en Irak qu'à Gaza et ailleurs », ont signé un appel à sauver les chrétiens pour presser les instances internationales à réagir contre « ce qui se passe sous nos yeux ».

Des enseignements islamiques violés par l'EIIL

Dans les pays occidentaux, organisations et leaders religieux musulmans sont toujours plus nombreux à dénoncer le sort fait aux minorités d’Irak mais également aux musulmans ne prenant pas fait et cause pour l'EI.

Aux Etats-Unis, la Société islamique d’Amérique du Nord (ISNA) a fait savoir que les actions de l’EI « contre les minorités religieuses en Irak violent l’enseignement coranique ». Rappelant que des mosquées abritant des tombes de prophètes ont été détruites ainsi que des lieux de culte chiites, l'ISNA souligne que « leurs actions sont à dénoncer et ne sont en aucun cas représentatives de ce que l’islam enseigne réellement ».

Autre voix américaine qui porte, celle du Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), qui a qualifié l’EI de « non islamique et moralement répugnant ». Parce que ses « violations des droits humains sur le terrain sont attestées par de nombreuses sources », contrairement à « l’imagerie romantique qu’elle utilise dans les supports de sa propagande » visant à recruter des jeunes musulmans, elle applaudit l'effort humanitaire adressé aux opprimés, avec bonne espoir que « la compassion exprimée pour les civils irakiens conduira à des actions similaires pour soulager les souffrances des populations civiles de Gaza, de Birmanie, de Syrie et de la République centrafricaine ».

Au Royaume-Uni, le British Muslim Forum, qui revendique 600 mosquées sunnites dans son réseau, a dénoncé des actes « non islamiques et barbares ». Pour le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB), qui espère « que le peuple irakien de tout origine peut s'unir pour vaincre » le mouvement, « l'ampleur de la barbarie attribuée à l'EIIL est particulièrement inadmissible et doit être rejeté ». Inquiets du départ de jeunes britanniques pour rejoindre les rangs de l'EI, les représentants des deux organes s'étaient donnés rendez-vous le 11 juillet avec des leaders chiites pour parfaire leur discours d'unité. Plusieurs imams ont aussi lancé une vidéo sans concession contre l'EI afin de contrecarrer la propagande extrémiste.


En France, on n'est pas en reste


L’Union des organisations islamiques de France (UOIF), fin juillet, a condamné « fermement ces agissements commis au nom de l’Islam », assurant « son soutien à la communauté chrétienne », et affirmant que « ces situations dramatiques mettent en danger le travail de cohésion et de paix dans le monde ». « Face aux défis des fanatismes et des extrémismes de tous bords, les croyants et les humanistes de toutes les cultures et de toutes les religions doivent se mobiliser pour rapprocher les communautés et les peuples », affirme le Rassemblement des musulmans de France (RMF), qui « appelle la communauté internationale à agir rapidement pour arrêter cette recrudescence de la violence en Irak ».

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), pour sa part, a appelé, mercredi 13 août, les musulmans de France « à réaffirmer leur attachement à la liberté religieuse et au respect des croyances de chaque personne humaine, où qu’elle se trouve ».

Fin juillet, la Grande Mosquée de Lyon et le Conseil régional du culte musulman Rhône-Alpes (CRCM) ont tenu à exprimer leur soutien aux chrétiens d’Orient. Dans une tribune parue sur Saphirnews, la Fédération musulmane de Gironde appelle la France à « intervenir le plus rapidement et le plus efficacement possible pour mettre fin à cette injustice ». Refusant de « donner raison aux fanatiques », elle juge la proposition d'accueillir les chrétiens persécutés en France comme « une mauvaise solution », au même titre que l'archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin.


De son côté, l’Association islamique de l’ouest de la France (AIOF) a participé le 27 juillet à Nantes à un rassemblement de solidarité aux chrétiens d'Orient organisé par un collectif local de défense de la famille. Des manifestations, auxquelles participent aussi des musulmans, se multiplient dans le monde pour dénoncer le « califat ».

Autant de réactions et d'initiatives qui donnent à voir des communautés musulmanes sensibles à la répression en cours en Irak et en Syrie, plus encore quand elles sont commises au nom d'une religion présentée comme leur mais qui trahit bel et bien les enseignements prophétiques. Que ceci soit acté une bonne fois pour toute.

* Quelque soit le degré d'horreur émanant d'une organisation, gare aux manipulations : la vérification des informations demeure une règle. La plupart des pratiques recensées dans la déclaration du Vatican sont avérées (les expulsions forcées, la décapitation des morts, la crucifixion, l'enlèvement de femmes ou encore la destruction de lieux de culte) et les musulmans peuvent tout aussi en être victimes. Cependant, l'excision, pour ne citer qu'elle, est encore à ce stade une rumeur sans fondement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
bizzar personne ne la fait pour les palestinien oui les musulmans de Birmanie
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyMar 19 Aoû 2014, 00:40

penseur libre a écrit:
gerard2007 a écrit:
Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"

Début août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villes et villages yazidis et chrétiens dans la province de Ninive, près de la région autonome du Kurdistan, poussant à la fuite des dizaines de milliers de personnes.

Harim Kamal Agha, un haut responsable de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) dans la province de Dohuk, frontalière de celle de Ninive, a fait état de 81 morts, ajoutant que les assaillants avaient conduit les femmes dans des centres de détention qu'ils contrôlent.

Mohsen Tawwal, un combattant yézidi, a affirmé à l'AFP par téléphone avoir vu un grand nombre de corps dans le village. "On a réussi à pénétrer dans une partie de Kocho, où les habitants étaient assiégés, mais on est arrivé trop tard", a-t-il dit. "Il y avait des cadavres partout. On a seulement réussi à emmener deux personnes vivantes, tous les autres ont été tuées", a-t-il dit.


les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?[/quote

a cause de qui serieux toute cette merde? saddam hussein n'etait pas un ange mais il protegeait toutes les minorites religieuses et instaurait l'ordre dans un pays qui a une culture et traditions qui ne s'adapteront jamais a une democratie a la sauce occidentale

malheureusement on en est la . que les états unis de bush ai commis une boulette énorme c'est vrais , mais faut intervenir pour arreter tous massacre !!!
une mort est deja de trop quelle soit musulmane juive chretienne ou boudhiste
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyMar 19 Aoû 2014, 08:53


« Dans toutes les mosquées de France, on condamne l’État islamique »

ENTRETIEN avec Mohamed Bajrafil, imam de la mosquée d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).



Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris et président du Conseil français du culte musulman (CFCM), a exhorté le 12 août, sur France Inter, les « pays musulmans à sortir de leur froideur face aux massacres des chrétiens et des yézidis » par l’État islamique (EI) en Irak ?

M. B. : Dalil Boubakeur n’est pas bien informé. Il y a plus de deux mois déjà, l’Union internationale des savants musulmans (présidée par Youssef Al Qaradawi, qatarien d’origine égyptienne et spécialiste du droit musulman) qui regroupe des centaines de théologiens et juristes musulmans, a clairement dénoncé le « Daesh », mot arabe pour signifier l’État islamique en Irak et au Levant (EILL).

Dans cette déclaration, il était fermement dit que le Daesh est « une organisation qui crée le chaos », qui n’a rien à voir avec les valeurs de l’islam et qui ne doit recevoir aucun soutien des musulmans. De la même manière, le grand mufti d’Égypte Shawqi Allam (autorité sunnite très influente, NDLR) a qualifié les djihadistes de l’EILL d’organisation « corrompue et extrémiste qui fait du mal à l’islam ».

Moi-même dans mes prêches à la mosquée d’Ivry-sur-Seine, j’ai régulièrement repris cette condamnation, et bien d’autres imams le font également. On peut donc dire que cette condamnation est connue dans la quasi-totalité des mosquées en France.

Que disent les fidèles de votre mosquée à propos de l’État islamique ?

M. B. : Beaucoup de musulmans estiment qu’il s’agit là d’une organisation fabriquée et manipulée visant à nuire à l’image de l’islam. Personnellement, je m’interroge sur les intérêts obscurs de ce Daesh qui est né en 2006, dit-on, par le regroupement d’Al-Qaida en Irak avec cinq autres groupes djihadistes.

Qui est derrière tout cela ? Comment Daesh a-t-il pu se retrouver avec tant d’armements aussi sophistiqués ? Je n’ai pas la manie du « complot » mais je ne peux m’empêcher de penser qu’il n’est pas possible qu’une organisation aussi puissante militairement soit apparue ainsi…

Je sais aussi que quand des combattants deviennent gênants pour l’Occident, on les traite d’islamistes. Ainsi, tant que les moudjahidines afghans combattaient les Soviétiques, les Américains les ont soutenus et glorifiés.

De même, ce sont les États-Unis qui ont armé Ben Laden. Aujourd’hui, les Occidentaux envoient massivement des armes aux Kurdes pour combattre le Daesh, mais si ces Kurdes un jour se retournent contre l’Occident, alors ils diront qu’ils sont des islamistes !

Le discours de Daesh n’a-t-il vraiment rien à voir avec l’islam ?

M. B. : Non ! L’islam appelle à la fraternité, au dépassement de soi. Le Coran dit bien que toute vie humaine est sacrée, quelle que soit la foi de la personne. « L’homme est une construction divine, maudit soit celui qui s’attaque à une construction divine », disait le Prophète.

Ces djihadistes qui décapitent des civils, qui massacrent des vieillards, des femmes et des enfants se fichent complètement de l’islam et n’ont que des ambitions financières. Ce sont des bandits, des malades mentaux qui font n’importe quoi sous couvert de l’islam.

Il ne suffit pas de porter une longue barbe et de crier « Allah Akbar » (Allah est grand) pour être musulman ! Le meilleur croyant est celui qui est le plus en paix avec lui-même, celui qui respecte le plus le Coran, or le Coran dit que toucher au sang d’un innocent c’est le péché suprême.

Pourquoi ce que vous dîtes n’est-il pas davantage entendu, et largement diffusé par les musulmans eux-mêmes ?

M. B. : Parce que beaucoup de musulmans, c’est regrettable, méconnaissent les principes de l’islam. Nous avons donc un combat à mener en interne pour faire comprendre à nos fidèles que ce n’est pas l’habit qui fait le musulman.

Je pense aussi que les médias occidentaux ne relaient pas suffisamment les condamnations émises par nos responsables. Ce sont toujours les provocations violentes, les propos injurieux qui font le « buzz », jamais les paroles d’apaisement et de sagesse.


Recueilli par Claire Lesegretain


Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyMar 19 Aoû 2014, 08:59

Shawqi Allam, grand mufti d’Égypte, a condamné, mardi 12 août, l’État islamique (EI) en Irak et en Syrie.

La principale autorité musulmane d’Égypte, qui exerce une influence considérable sur le monde sunnite, a qualifié le groupe djihadiste d’organisation « corrompue et extrémiste » qui « fait du mal à l’islam ».

« Ce groupe est si extrémiste et meurtrier qu’il met en danger les musulmans et l’islam, salissant son image, versant le sang et répandant la corruption », a déclaré le grand mufti lors d’une rencontre avec Fouad Siniora, président du Conseil des ministres du Liban, rapporte l’agence d’information égyptienne MENA.

Shawqi Allam a accusé l’organisation terroriste sunnite de « violer tous les principes de l’islam ». Pour le leader islamique, l’EI « donne du grain à moudre à ceux qui cherchent à nous nuire, à nous détruire et à intervenir dans nos affaires sous prétexte de lutte contre le terrorisme ».

Une réponse au Vatican ?  

Ces commentaires surviennent alors que le Vatican a récemment appelé les responsables musulmans du monde à condamner les actes de l’EI, qui a déjà massacré des milliers de personnes et forcé à l’exil des dizaines de milliers d’autres, principalement des chrétiens, dans les zones qu’il contrôle, au nord de l’Irak.

Le point de vue du grand mufti représente celui de l’Université Al-Azhar, au Caire, une institution grandement respectée dans le monde sunnite. L’imam de la mosquée du même nom, Ahmad al-Tayyeb a également fustigé l’EI, la veille de la déclaration de Shawqi Allam.

Apic
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Salomon

Salomon


le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 EmptyMar 19 Aoû 2014, 11:52

gerard2007 a écrit:
Irak : des dizaines de Yézidis massacrés par l'Etat islamique à Kocho

"Il y avait des cadavres partout"

Début août, les jihadistes de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de plusieurs villes et villages yazidis et chrétiens dans la province de Ninive, près de la région autonome du Kurdistan, poussant à la fuite des dizaines de milliers de personnes.

Harim Kamal Agha, un haut responsable de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK) dans la province de Dohuk, frontalière de celle de Ninive, a fait état de 81 morts, ajoutant que les assaillants avaient conduit les femmes dans des centres de détention qu'ils contrôlent.

Mohsen Tawwal, un combattant yézidi, a affirmé à l'AFP par téléphone avoir vu un grand nombre de corps dans le village. "On a réussi à pénétrer dans une partie de Kocho, où les habitants étaient assiégés, mais on est arrivé trop tard", a-t-il dit. "Il y avait des cadavres partout. On a seulement réussi à emmener deux personnes vivantes, tous les autres ont été tuées", a-t-il dit.


les musulmans qui ont en horreur l'injustice ou sont ils ?




Dans son essence l'Islam interdit le meurtre,l'injustice,la corruption ,la persécution d'autrui a partir de cette information vous ne verraient jamais les musulmans soutenir une injustice mais vous ne verraient aussi jamais les musulmans soutenir la désinformation ...les médias crées beaucoup de contre vérités pour diaboliser le califat .... beaucoup d'informations ne sont le fruit que de 'ont dit" aucun journalistes n'ai sur place pour vérifié les informations émanant des ennemis déclarés du califat  .... prenons trois exemples l'onu avait déclaré que le califat excisé les femmes  que des centaines d'enfant yézedi avaient été enterré vivant et que des femmes étaient mise en esclavage a Moussol (vendu sur le marché) ... ses trois informations ont été démenti mais pour autant les médias n'ont pas hésité  a les diffuser massivement .... les médias avaient déclaré que Saddam hussein possédait l'arme nucléaire(arme de destruction massive)  résultat une [......] médiatique ... durant la première guerre du golfe les médias avaient déclaré que l'Irak tué des enfants dans leur couveuses "les bébés couveuses" encore une fois [......] médiatique... voila quelques exemples de [......] médiatique ... le Califat ne tue point de personne innocente je précise bien le terme "innocente" ,le Califat ne tue point d'enfant ,le Califat a pour principe de ne pas commettre d'injustice  ....Les médias affirment que les chrétiens sont massacrés en Irak ,le Califat rejette cette information et nous savons que le bilan de chrétien tué est a zéro le Vatican est incapable de justifier son information de "massacre" en présentant un bilan humain ...méfions nous de la guerre médiatique ..prendre pour source d'information  le PKK qui est parti prenant dans le conflit sans vérifié l'information est je pense une faute professionnelle pour un journaliste

La ligne du Califat est simple sur sa terre Islamique tout le monde doit respecter l'autorité Coranique ,tout le monde doit respecter la loi Musulman ou non musulman ....pour les Chrétiens,les Juifs,(les non musulmans)  il y a une spécificité ils doivent payer l’impôt comme tout le monde étant donner qu'ils ne sont pas musulmans ils ne peuvent verser la zakat"impôt islamique divine" donc un impôt a été crée pour les non musulmans   si ils se rebellent contre la Loi alors la oui le califat peut les contraindre ........ en France l'état demande a ce qu'on respecte la Loi ,le califat demande la même chose .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)   le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le califat de l'Etat Islamique en Iraq (DAESH)
Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES :: Les extrémismes religieux-
Sauter vers: