Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment : -42%
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec ...
Voir le deal
40 €
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

 

 la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes

Aller en bas 
+3
tic et tac
rosedumatin
mario-franc_lazur
7 participants
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyMar 07 Avr 2015, 09:32



Face aux « chrétiens persécutés », le pape ne veut ni violence ni inertie

Dans son message de Pâques, dimanche 5 avril, le pape François a appelé à ne pas « user de violence » devant celle qui se déchaîne en divers pays.



(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyMar 07 Avr 2015, 09:38



Face aux « chrétiens persécutés », le pape ne veut ni violence ni inertie

Dans son message de Pâques, dimanche 5 avril, le pape François a appelé à ne pas « user de violence » devant celle qui se déchaîne en divers pays.



compte rendu publié par le journal "La Croix" :


Le pape a distingué les persécutions envers les chrétiens, dénonçant hier encore l’inertie de la communauté internationale devant ce « crime inacceptable ».

Ces « martyrs d’aujourd’hui » ont été au cœur des célébrations vaticanes du triduum pascal.


La foule place Saint-Pierre scande « Francesco ». Lui, depuis la loggia des bénédictions de la basilique vaticane, esquisse à peine un sourire. Le message de Pâques qu’il s’apprête à lire (lire ci-contre) est grave. Comme pour signaler que les jours de la Passion ne sont pas finis pour tous. De fait, ce 5 avril était le premier jour de deuil national au Kenya où, le Jeudi saint, un commando islamiste chebab a fait 148 morts dans une université du pays. Le pape François a mentionné explicitement cette douloureuse actualité dans son message. Mais il s’est gardé de lui donner une portée confessionnelle à outrance, au risque, sinon, de monter les communautés les unes contre les autres.

De même, dans le télégramme transmis au nom du pape au lendemain de la tragédie kényane, le Saint-Siège a condamné « un acte d’une brutalité insensée », sans qualifier religieusement ses auteurs et ses victimes, mais invitant « tous les hommes et femmes » du pays, sans distinction confessionnelle, « à mettre un terme à une telle violence ».

Avec la même véhémence dans la dénonciation mais prudence contre une surenchère religieuse, le pape a évoqué dans son message « l’immense tragédie humanitaire » en Syrie et en Irak, « l’absurde effusion de sang en cours » et la « violence barbare » en Libye. Sans donner prise à un potentiel goût de revanche chrétienne.

Son propos précédant la bénédiction pascale urbi et orbi (à la ville et au monde) veut à l’inverse contrer le déchaînement de la haine. « Celui qui porte la force de Dieu, son amour et sa justice, n’a pas besoin d’user de violence », a déclaré le pape François, montrant comment l’abaissement et l’humilité, au cœur déjà de ses homélies lors de la veillée pascale et de la messe chrismale, s’opposent à « l’orgueil qui alimente la violence et les guerres ».

Le pape ne cherche pas pour autant à taire la réalité des persécutions antichrétiennes. Tout au contraire. Dénonçant les souffrances « de tous ceux qui pâtissent injustement des conséquences des conflits et des violences actuelles », son message de dimanche n’en distingue pas moins, en premier, « les souffrances de tant de nos frères persécutés à cause (du Christ) ».

Les violences antichrétiennes, un fil rouge de sang

Hier midi plus encore, lors de la prière mariale, il a appelé à poursuivre « un chemin spirituel de prière intense, de participation concrète et d’aide tangible dans la défense et la protection de nos frères et sœurs, persécutés, exilés, décapités, tués par le simple fait d’être chrétien », sans désigner aucun pays.

« J’espère que la communauté internationale n’assiste pas muette et inerte devant un tel crime inacceptable, qui est une dérive inquiétante des droits les plus fondamentaux », a-t-il ajouté, estimant ces « martyrs d’aujourd’hui (…) plus nombreux que dans les premiers siècles ».

Face au lieu emblématique des antiques persécutions, au Colisée, où se déroulait au soir du Vendredi saint le traditionnel chemin de croix, le pape François avait prié déjà pour les « frères décapités et crucifiés pour leur foi en (Jésus) sous nos yeux et notre silence complice ».

Comme un fil rouge sang, les violences antichrétiennes ont été le conducteur des célébrations propres au triduum pascal. Dans les intentions de prière universelle. Ou encore parmi les nationalités des dix catéchumènes baptisés par le pape dans la nuit de Pâques – une Kényane de 67 ans, trois Albanais, dont le pays fut, sous la dictature Hodja, un autre lieu de persécution.

La veille, les Irakiennes, Syriens, Nigériens, Égyptiens et Chinois, qui, tour à tour, par deux, ont porté la croix sur la Via Crucis, n’étaient pas non plus sans faire écho à la situation des chrétiens dans leurs pays respectifs.

Pakistan, Lybie, Kenya

Autre évocation : à la deuxième station de ce chemin de croix, où furent lues les paroles de Shahbaz Bhatti, ministre des minorités au Pakistan assassiné en 2011. Plus tôt, lors de l’office de la Passion, le prédicateur de la Maison pontificale, le P. Raniero Cantalamessa, avait fait mémoire des « 21 chrétiens coptes tués par Daech en Libye » et de « la furie djihadiste des extrémistes somaliens ».

De quoi nourrir l’intention de prière du pape pour ce mois d’avril envers les « chrétiens persécutés ». La messe en rite arménien, qu’il célébrera dimanche prochain en la basilique Saint-Pierre à l’approche du centenaire du génocide, pourrait de nouveau évoquer leur sort.

Sébastien Maillard
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyMar 07 Avr 2015, 16:40

Selon " ALEITEA " il y a plus de martyrs chrétiens qu' à l'époque des premiers chrétiens.

Quand on voit comment le Christianisme a vaincu et s'est répandu par la semence de ceux qui ont donné leur vie pour le Christ, je reste très optimiste car alors quelle effusion du Saint Esprit nous attend !!!

L' Eglise de Jésus ne périra pas et ce sont les martyrs qui sont les garants de cela ..................


L' Eglise du Christ est bâtie solidement ................


VICTOIRE CROIX TU NOUS SAUVERAS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

OUI, il faut passer par la CROIX DU MAITRE POUR LE SUIVRE ET ETRE CONFIGURES EN LUI ET A LUI !!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Les Chrétiens en Syrie martyre   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyMer 15 Juil 2015, 18:59

« Jamais Daech n’aurait dû s’emparer de Palmyre. » Près d’un mois après la chute de l’antique cité syrienne, Mgr Pascal Gollnisch s’interroge toujours sur l’inaction des forces de la coalition. « Comment l’État islamique a pu acheminer des milliers de soldats vers Palmyre sans aucune action de l’armée américaine ? », s’étonne le directeur de l’Œuvre d’Orient. À ses yeux, cette victoire de Daech a une portée symbolique. « Si on arrive à laisser entre 15 000 à 20 000 soldats traverser le désert – tout plat – et s’emparer d’une ville comme Palmyre, cela veut dire qu’on est complètement à côté des réalités. S’ils peuvent s’emparer de Palmyre, ils peuvent s’emparer de tout ! ». Mgr Gollnisch se montre d’autant plus inquiet par la situation en Syrie que le régime de Bachar el-Assad, seul à faire face sur le terrain aux djihadistes, « commence à fatiguer ». Les Occidentaux doivent-ils revoir leur positionnement diplomatique ? « La France insiste pour demander le départ du président Assad, je ne pense pas que ce soit la priorité , estime le religieux. Il me semble que nous devrions revoir nos relations avec la Syrie, ce qui suppose de revoir aussi nos relations avec la Russie. » Mais le directeur de l’Œuvre d’Orient reconnaît que cela ne sera pas aisé : « Il faut avouer que le régime ne propose pas beaucoup d’ouverture ».
M. T.

Excepté quatre parlementaires français – très critiqués – en février, et un maire, Robert Ménard, ayant jumelé sa ville de Béziers avec le village chrétien araméen de Maaloula, personne n’était venu dans ce pays martyrisé par la guerre depuis quatre ans. Trente-cinq pèlerins français et belges sont allés en avril à la rencontre d’une population ruinée, traumatisée par le blocus international, et terrorisée par la menace islamiste. Blessée enfin par l’abandon de la France qu’ils chérissaient. En passant par des lieux chargés d’histoire, ces pèlerins ont découvert la réalité vécue par les Syriens, qui n’a pas grand-chose à voir avec ce que racontent les médias officiels en France. Récit.

À Seydnaya (1 500 m. d’altitude), le monastère de moniales grecques-orthodoxes se dresse, telle une forteresse spirituelle, au sommet de ses volées de marches. Il a eu l’immense chance, il y a quelques mois, de ne pas être pris par les jihadistes de Daech, qui n’étaient pourtant qu’à quelques kilomètres et ont livré de furieux combats. Ce monastère fut fondé par l’empereur Justinien vers 547 à la suite d’un miracle, l’apparition de la Sainte Vierge sur une biche et la découverte d’une source qui sauva l’empereur et son armée. Seydnaya veut dire « Notre Dame » en arabe. Une icône miraculeuse est vénérée dans un petit sanctuaire à la pénombre mystérieuse, et une superbe collection d’icônes anciennes de la Vierge à l’Enfant l’entoure.

La supérieure nous reçoit au nom des trente-deux moniales. Elles tiennent depuis un siècle un orphelinat de filles et une école pour huit cents élèves, chrétiens et musulmans. De nombreux miracles ont eu lieu. On nous raconte le dernier : le 22 décembre 2013, les Sœurs virent une boule de feu près du monastère, entourée par une sorte de tente bleu foncé. Les villageois, au même moment, voyaient les bras de la Vierge qui éloignaient le feu du monastère. Peu après, un général (musulman), ayant vu la même chose, vint les féliciter d’être protégés par la Mère de Dieu !

Une terre de martyrs

Maaloula, dans la même région, est un sommet de notre pèlerinage. Dès qu’elle a été libérée de Daech par l’armée syrienne en août 2014, l’église grecque-catholique Saint-Georges y a été entièrement reconstruite, grâce à la générosité des donateurs de SOS Chrétiens d’Orient. C’est l’un des trois derniers villages au monde où l’on parle l’araméen, la langue du Christ, non seulement à l’église, mais aussi dans la vie quotidienne.

À 1 450 m. d’altitude, Maaloula, sur la pente de sa colline, est détruite aux trois-quarts : monastères partiellement brûlés, églises bombardées, maisons éventrées. Les habitants commencent à revenir, mais la plupart n’ont plus de maison. Ils ont pu fuir à temps et sauver leurs vies – « seulement » quatre chrétiens ont été tués par les islamistes lors de l’invasion de l’automne 2013 –, mais ils ont tout perdu, hormis la foi. Les photos géantes des martyrs de la région, comme dans chaque localité syrienne, sont affichées à l’entrée du village et encadrent Jésus en croix.

Nous sommes accueillis par le Père Toufik, l’héroïque et célèbre curé grec-catholique venu dans des diocèses français exposer la situation tragique des chrétiens de Syrie, abandonnés par les puissances occidentales. Accompagné de son confrère orthodoxe le Père Élia, il nous guide vers les deux monastères orthodoxes, calcinés. Une des églises n’a pas brûlé, mais sa façade est éventrée et il y a un énorme trou dans la coupole. On commence à déblayer les décombres. Un des monastères abrite la tombe de sainte Thècle, une sainte du Ier siècle, disciple de saint Paul à Iconium (aujourd’hui Konya, en Turquie). La grotte enchâssée dans le monastère est l’ermitage où elle mourut à l’âge de 90 ans.

Avant la guerre, les chrétiens représentaient 20 % de la population syrienne. Il est difficile de les dénombrer actuellement, car si des centaines de milliers ont fui le pays, certains reviennent – quand leur localité est reconquise par l’armée syrienne – si leur maison n’est pas détruite.

Sur les pas des Croisés…

Dans la Vallée des chrétiens (Ouadi el Nasara) se blottissent trente-trois villages chrétiens. Le Krak des Chevaliers (krak signifie forteresse en syriaque), le plus beau château croisé au monde comme le dit avec fierté notre guide Mahmoud, se dresse sur sa colline au milieu des nuages. L’ordre des Hospitaliers l’a tenu de 1142 à 1271. Il couvrait presque neuf hectares, logeait une garnison de deux mille chevaliers et stockait des vivres pour un siège de cinq ans. Imprenable grâce à son système défensif unique – c’est par ruse qu’il put être conquis par les Mamelouks – il faisait partie du réseau de forteresses du royaume latin de Jérusalem, et contrôlait la trouée de Homs, au carrefour stratégique des routes d’Antioche, Tortose, Tripoli et Beyrouth.

Inscrit au patrimoine de l’Unesco, il est aujourd’hui un peu endommagé par les combats qui ont permis à l’armée syrienne de le reprendre : il servait de quartier général pour les orgies du chef local de Daech, des prisonnières étaient enfermées dans le puits, esclaves des islamistes…

Non loin du Krak, à soixante kilomètres de Homs, le monastère orthodoxe Saint-Georges (Deir Mar Guirguis en arabe) se dresse, tout en pierre comme Seydnaya, et fondé par Justinien comme lui. Accueil chaleureux par l’abbé, Mgr Damaskinos. Ils ne sont plus que deux moines, alors qu’ils étaient quinze avant la guerre, et ils hébergent les moniales de Maaloula – enlevées puis relâchées par les islamistes l’an dernier – jusqu’à ce que leur monastère soit réparé.

La plus ancienne des églises du monastère est du VIe siècle et possède des portes en basalte en état de fonctionnement, uniques au monde. L’église du XIIe siècle, avec ses belles voûtes d’arêtes romanes, est ornée d’une somptueuse iconostase sculptée en ébène, avec des anges sonnant de la trompette. Les icônes anciennes sont de toute beauté. Sa « porte royale », volée et retrouvée par Interpol dans une vente aux enchères à Londres, a réintégré l’iconostase : une histoire qui finit bien, mais on perçoit combien l’immense patrimoine syrien est vulnérable. Le monastère a été attaqué par Daech en août 2013, mais l’armée syrienne a pu repousser l’assaut.

Comment ne pas avoir le cœur serré en pensant à son homologue irakien, le monastère Saint-Georges de Mossoul – dont on peut suivre actuellement la destruction méthodique, filmée par les islamistes – ou au couvent dominicain de Mossoul, transformé en prison et centre de torture par Daech.

Safita, aux rues escarpées et pentues comme dans tout le nord du pays, est perchée à 400 m sur les montagnes qui dominent la Méditerranée. Elle fut conquise en 1106 par Raymond IV de Toulouse, avant de retomber en 1289 entre les mains des musulmans. La tour carrée en pierre des Croisés, du XIIe siècle, domine la ville sur la plus haute de ses trois collines ; les Croisés l’appelaient « Chastel Blanc ».

L’église orthodoxe, aménagée au premier étage, était au XIIe siècle la chapelle des Templiers : on imagine les chevaliers en cotte de maille qui y entendaient la sainte messe. Sur la terrasse à 31 m de hauteur, la vue est unique : la mer, le Krak des Chevaliers, les cimes enneigées du Liban, Tripoli…

On se serre ce soir-là dans cette petite église voûtée pour célébrer avec le métropolite, et selon le rite orthodoxe, l’« Enterrement du Christ » : contrairement à l’Église latine qui dépouille ses autels le Vendredi saint, eux décorent somptueusement les leurs en ce jour de la Rédemption. Le « tombeau du Christ » est dressé, croulant sous une décoration de fleurs blanches et violettes. Très étonnant : le cheikh de la mosquée, présent au premier rang avec le maire, reste pendant les trois heures de la cérémonie et suivra même la procession derrière le clergé. Les habitants de Safita sont fiers que, dans leur ville, chacun puisse pratiquer librement sa religion et se réjouir avec ses voisins pour une fête d’une autre religion que la sienne. Plus de sept confessions chrétiennes principales, orthodoxes et catholiques, sont présentes en Syrie.

Dans le même gouvernorat que Safita, Tartous, le chef-lieu, ancien grand port des Croisés (Tortose), évoque le souvenir de Raymond de Saint-Gilles, arrivé ici en 1102, et du prince Guy de Lusignan, roi de Jérusalem, qui ne quitta Tortose qu’en 1302, quand il eut perdu Jérusalem. Il partit alors fonder son nouveau royaume en Chypre, puis en Arménie. Tartous, alors principale place forte du comté de Tripoli, possède une magnifique cathédrale construite par les Francs, au milieu de la vieille ville fortifiée. C’est ici qu’avaient lieu les événements solennels, réception de grands personnages, chapitres de l’Ordre des Templiers. Elle est aujourd’hui transformée en musée de la civilisation des Phéniciens qui l’ont fondée (la ville s’appelait alors Antarados) : sarcophages, mosaïques, statues. Ces trésors sont encore exposés, alors qu’à Damas, le musée est vidé de ses pièces les plus précieuses, cachées en un lieu secret.

… et de saint Paul

À Damas, recueillement sur les lieux historiques de la conversion de saint Paul, de son baptême par Ananie (l’église Saint-Ananie, très émouvante, est la maison même d’Ananie, un des premiers Juifs de Damas devenu chrétien, et futur premier évêque de Damas) et de son évasion dans un couffin, comme raconté au chapitre IX des Actes des Apôtres.

Puis messe solennelle du lundi de Pâques, célébrée par le patriarche grec-catholique Grégoire III Larham à la cathédrale Notre-Dame des Anges de Damas, pleine à craquer comme le sont toutes les églises en Syrie. Tout d’or vêtu, coiffé de la tiare et croix de bénédiction à la main, il officie moitié en arabe et moitié en français en l’honneur des hôtes, installés devant l’iconostase. Il rappelle que, ici, on appelle les chrétiens « les fils de la Résurrection ». Et il espère la réouverture de l’ambassade de France à Damas, car « la France que nous aimons nous manque énormément ».

La guerre n’est pas loin, même si la vie à Damas semble presque normale : chaque nuit, nous entendons des tirs de mortier à trois kilomètres.

Un modèle menacé

La plus grande surprise viendra de la réception par le grand mufti de Syrie, une des plus hautes autorités de l’islam avec le recteur d’Al-Azhar au Caire. Il arrive avec le patriarche orthodoxe qu’il fait asseoir à sa gauche – les deux hommes multiplieront les gestes d’amitié affectueuse pendant l’entretien. Ses propos sont stupéfiants et, par moments, quasi évangéliques. Il affirme que l’État ne doit être ni juif, ni chrétien, ni musulman, ne doit pas intervenir dans la conscience de chacun. « La Syrie compte vingt-trois millions de musulmans et de chrétiens », dit-il. Il affirme que « Dieu est amour », ce que l’on entend rarement dans la bouche d’un imam.

Ce dignitaire musulman a vécu une tragédie personnelle. Il y a quatre ans, après que Daech lui a demandé de quitter la Syrie et qu’il a refusé, les islamistes ont tué son fils de 21 ans, l’ont achevé à coups de pied et lui ont envoyé la vidéo où les bourreaux étaient hilares. « Ils ont aussi égorgé les chrétiens dans les églises. » Considéré comme libéral et semi-apostat en Arabie, il est interdit de prédication à La Mecque. Encore plus étonnant, il se rend tous les ans, avec d’autres imams, à Soufanieh, un quartier de Damas, en récitant le Notre Père et en se mettant un chapelet autour du cou, pour prier la Vierge à chaque anniversaire des apparitions dont bénéficie depuis 1982 la voyante Myrna Nazzour, une grecque-catholique.

Le patriarche prend la parole à son tour : « Vous êtes venus entendre la vérité sur place. Mon “cousin” le grand mufti a tout dit sur les chrétiens et les musulmans en Syrie. Les chrétiens sont la racine de cette terre, c’est un des plus vieux pays chrétiens au monde ». En Syrie, avant la guerre, musulmans et chrétiens vivaient en harmonie : non seulement les chrétiens bénéficient de la liberté de culte et de processions sur la voie publique, mais les Églises sont dispensées d’impôt et de taxes. On trouve même des statues et des icônes de la Madone dans les ruelles de Damas. Quatre jours chrétiens sont fériés par an, dont les Noël et Pâques catholiques et orthodoxes. Tous les Syriens rencontrés affirment que c’est ce modèle de tolérance qui est actuellement menacé de disparition. Au profit de quelles puissances ?

Outre Palmyre et les lieux rencontrés, bien d’autres vestiges du patrimoine culturel syrien sont mis en péril par l’avancée des islamistes : Ougarit, site néolithique où fut créé le plus ancien alphabet du monde ; Mari, cité mésopotamienne du IIIe millénaire avant J-C ; Doura Europos, qui conserve une synagogue et une maison chrétienne du IIIe siècle, ornées de fresques connues et étudiées dans le monde entier ; Apamée, ville hellénistique et romaine aux superbes ruines, comparables à celles de Palmyre.

Au final, reste que les plus grands chefs-d’œuvre en péril de Syrie, ce sont encore ses habitants. 

Marie-Gabrielle Leblanc



lu sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Invité
Invité



la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyMer 15 Juil 2015, 19:03

rosedumatin a écrit:
Selon " ALEITEA " il y a plus de martyrs chrétiens qu' à l'époque des premiers chrétiens.

Quand on voit comment le Christianisme a vaincu et s'est répandu par la semence de ceux qui ont donné leur vie pour le Christ, je reste très optimiste car alors quelle effusion du Saint Esprit nous attend !!!

L' Eglise de Jésus ne périra pas et ce sont les martyrs qui sont les garants de cela ..................


L' Eglise du Christ est bâtie solidement ................


VICTOIRE CROIX TU NOUS SAUVERAS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

OUI, il faut passer par la CROIX DU MAITRE POUR LE SUIVRE ET ETRE CONFIGURES EN LUI ET A LUI !!!!!!!!!!!!!!!!!

la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes 173236763
L'effusion du Saint-Esprit c'est ce que j'attend de voir en plus Occident Wink
Revenir en haut Aller en bas
tic et tac




la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyVen 24 Juil 2015, 14:08

mario-franc_lazur a écrit:


Face aux « chrétiens persécutés », le pape ne veut ni violence ni inertie

Dans son message de Pâques, dimanche 5 avril, le pape François a appelé à ne pas « user  de violence » devant celle qui se déchaîne en divers pays.



(à suivre)


la position du pape face aux non chrétien persécuté par des nations chrétienne? Usa,France,Angleterre,Australie etc etc Persécution en Irak ,Aghanistan,Yemen,Pakistan,Palestine ,Syrie etc etc les persécutions subit par les chrétiens dans le monde sont minime par rapport au reste du monde .......... quand les usa et alliés ont tué des centaines de milliers d'Irakiens ,le pape n'a pas appeller a combattre l'otan .......faisons un bilan macabre et nous verrons la réalité nombre de chrétien tué et nombre de musulman tué par des nations dites chrétienne alliés d'Israel ...........
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyVen 24 Juil 2015, 19:07

tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Face aux « chrétiens persécutés », le pape ne veut ni violence ni inertie

Dans son message de Pâques, dimanche 5 avril, le pape François a appelé à ne pas « user  de violence » devant celle qui se déchaîne en divers pays.



(à suivre)


la position du pape face aux non chrétien persécuté par des nations chrétienne? Usa,France,Angleterre,Australie etc etc Persécution en Irak ,Aghanistan,Yemen,Pakistan,Palestine ,Syrie etc etc les persécutions subit par les chrétiens dans le monde sont minime par rapport au reste du monde .......... quand les usa et alliés ont tué des centaines de milliers d'Irakiens ,le pape n'a pas appeller a combattre l'otan .......faisons un bilan macabre et nous verrons la réalité nombre de chrétien tué et nombre de musulman tué par des nations dites chrétienne alliés d'Israel ...........


Si l'ignoble Bush avait estimé les pertes irakiennes à 30 000 tués, il est problable qu'en fait il y aurait eu environ 150 000 victimes irakiennes dans cette guerre blasphématoire puisque ce Bush avait osé dire qu'il partait en croisade au nom du Christ !.....

N'oublie pas que le pape lui-même s'était déplacé à New York pour adjurer le Bush à la paix, mais cet ignoble individu a préféré la guerre ...!

Nous parlions du pape : sache que le pape Jean-Paul II avait condamné la première guerre du golfe et qu'il a usé de tous les moyens possibles pour faire fléchir ce président américain de confession pentecôtiste et ancien drogué et alcoolique, ne l'oublions pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
gerard2007




la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyVen 24 Juil 2015, 21:06

tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Face aux « chrétiens persécutés », le pape ne veut ni violence ni inertie

Dans son message de Pâques, dimanche 5 avril, le pape François a appelé à ne pas « user  de violence » devant celle qui se déchaîne en divers pays.



(à suivre)


la position du pape face aux non chrétien persécuté par des nations chrétienne? Usa,France,Angleterre,Australie etc etc Persécution en Irak ,Aghanistan,Yemen,Pakistan,Palestine ,Syrie etc etc les persécutions subit par les chrétiens dans le monde sont minime par rapport au reste du monde .......... quand les usa et alliés ont tué des centaines de milliers d'Irakiens ,le pape n'a pas appeller a combattre l'otan .......faisons un bilan macabre et nous verrons la réalité nombre de chrétien tué et nombre de musulman tué par des nations dites chrétienne alliés d'Israel ...........

faites un bilan macabre des juifs tués par les chrétiens et les musulmans durant des siècles .
puis faites le bilan des musulmans et des chrétiens tués par les juifs durant des siècles , et la vérité vous sautera au yeux .
mais quand on refuse la réalité , il y a que le jour du jugement que vous devrez l'avouer
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptySam 25 Juil 2015, 08:24

gerard2007 a écrit:
tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Face aux « chrétiens persécutés », le pape ne veut ni violence ni inertie

Dans son message de Pâques, dimanche 5 avril, le pape François a appelé à ne pas « user  de violence » devant celle qui se déchaîne en divers pays.



(à suivre)


la position du pape face aux non chrétien persécuté par des nations chrétienne? Usa,France,Angleterre,Australie etc etc Persécution en Irak ,Aghanistan,Yemen,Pakistan,Palestine ,Syrie etc etc les persécutions subit par les chrétiens dans le monde sont minime par rapport au reste du monde .......... quand les usa et alliés ont tué des centaines de milliers d'Irakiens ,le pape n'a pas appeller a combattre l'otan .......faisons un bilan macabre et nous verrons la réalité nombre de chrétien tué et nombre de musulman tué par des nations dites chrétienne alliés d'Israel ...........

faites un bilan macabre des juifs tués par les chrétiens et les musulmans durant des siècles .
puis faites le bilan des musulmans et des chrétiens tués par les juifs durant des siècles , et la vérité vous sautera au yeux .
mais quand on refuse la réalité , il y a que le jour du jugement que vous devrez l'avouer


Sans oublier les "terres chrétiennes" occupées par les Musulmans : Terre Sainte ( maintenant occupée par les Juifs) , Egypte, Afrique du Nord, Turquie ....
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
gaspard

gaspard


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyDim 26 Juil 2015, 11:25

tic et tac a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:


Face aux « chrétiens persécutés », le pape ne veut ni violence ni inertie

Dans son message de Pâques, dimanche 5 avril, le pape François a appelé à ne pas « user  de violence » devant celle qui se déchaîne en divers pays.



(à suivre)


la position du pape face aux non chrétien persécuté par des nations chrétienne? Usa,France,Angleterre,Australie etc etc Persécution en Irak ,Aghanistan,Yemen,Pakistan,Palestine ,Syrie etc etc les persécutions subit par les chrétiens dans le monde sont minime par rapport au reste du monde .......... quand les usa et alliés ont tué des centaines de milliers d'Irakiens ,le pape n'a pas appeller a combattre l'otan .......faisons un bilan macabre et nous verrons la réalité nombre de chrétien tué et nombre de musulman tué par des nations dites chrétienne alliés d'Israel ...........

Sans oublier évidement le million d'Arméniens chrétiens oubliés de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
tic et tac




la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyDim 26 Juil 2015, 14:30

oui il faut demander a vos alliés laique de ataturk prechant l'athéisme pourquoi il a massacré les arméniens
Revenir en haut Aller en bas
gaspard

gaspard


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyDim 26 Juil 2015, 15:44

tic et tac a écrit:
oui il faut demander a vos alliés laique de ataturk prechant l'athéisme pourquoi il a massacré les arméniens

Qu'un politicien utilise (laïc ou pas) utilise la religieux pour obtenir ce qu'il veut n'est pas une nouveauté. Il est avéré que les arméniens ont été massacré surtout par des musulmans parce qu'ils étaient chrétiens. Je vous rappelle que nous avons plus d'un millions de martyrs, reconnus comme tels depuis peu... Je me moque qu'il fut laïc, que je sache ceux qui ont tué les chrétiens le faisaient pour des raisons religieuses. Il y a eu aussi des conversions forcées et des transplantations de population.
Ceci n'est qu'un exemple parmi beaucoup de massacres de chrétiens.

Quant à moi je ne tiens aucun cas de l'avis de quelqu'un qui légitime le meurtre pour des raisons religieuses!
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyDim 26 Juil 2015, 16:58

tic et tac a écrit:
oui il faut demander a vos alliés laique de ataturk prechant l'athéisme pourquoi il a massacré les arméniens


La réponse est simple : Ataturk n'a jamais massacré les Arméniens, mais ce sont les Ottomans du khalifat d'Istanboul, plus précisément les Jeunes Turcs maîtres du pays à cette époque. Voici le texte d'un télégramme transmis par le ministre à la direction des Jeunes-Turcs de la préfecture d'Alep : « Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l'âge, ni du sexe. Les scrupules de conscience n'ont pas leur place ici ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ataturk a pris le pouvoir bien  plus tard : il a profité de ce qu'il a considèré comme une trahison du sultan Mehmed VI lors de l’armistice de Moudros du 13 octobre 1918, pour mettre un terme au règne du sultan le 1er novembre 1922. Il a instauré ainsi la laïcité : séparation entre les pouvoirs politique (sultanat) et spirituel (califat), ce qui ne signifie pas athéisme !....


Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rené2011

rené2011


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyDim 26 Juil 2015, 17:55

mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:
oui il faut demander a vos alliés laique de ataturk prechant l'athéisme pourquoi il a massacré les arméniens


La réponse est simple : Ataturk n'a jamais massacré les Arméniens, mais ce sont les Ottomans du khalifat d'Istanboul, plus précisément les Jeunes Turcs maîtres du pays à cette époque. Voici le texte d'un télégramme transmis par le ministre à la direction des Jeunes-Turcs de la préfecture d'Alep : « Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l'âge, ni du sexe. Les scrupules de conscience n'ont pas leur place ici ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ataturk a pris le pouvoir bien  plus tard : il a profité de ce qu'il a considèré comme une trahison du sultan Mehmed VI lors de l’armistice de Moudros du 13 octobre 1918, pour mettre un terme au règne du sultan le 1er novembre 1922. Il a instauré ainsi la laïcité : séparation entre les pouvoirs politique (sultanat) et spirituel (califat), ce qui ne signifie pas athéisme !....


Fraternellement.

la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes 792201

J'ai entendu dire par des turcs que Ataturk était un faux musulman, un juif, est ce que c'est vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyDim 26 Juil 2015, 18:05

rené2011 a écrit:

J'ai entendu dire par des turcs que Ataturk était un faux musulman, un juif, est ce que c'est vrai ?

c'est vrai que Mustafa Kemal, dit Ataturk... ça fait juif... effectivement !
Revenir en haut Aller en bas
gaspard

gaspard


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyDim 26 Juil 2015, 22:46

rené2011 a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
tic et tac a écrit:
oui il faut demander a vos alliés laique de ataturk prechant l'athéisme pourquoi il a massacré les arméniens


La réponse est simple : Ataturk n'a jamais massacré les Arméniens, mais ce sont les Ottomans du khalifat d'Istanboul, plus précisément les Jeunes Turcs maîtres du pays à cette époque. Voici le texte d'un télégramme transmis par le ministre à la direction des Jeunes-Turcs de la préfecture d'Alep : « Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l'âge, ni du sexe. Les scrupules de conscience n'ont pas leur place ici ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ataturk a pris le pouvoir bien  plus tard : il a profité de ce qu'il a considèré comme une trahison du sultan Mehmed VI lors de l’armistice de Moudros du 13 octobre 1918, pour mettre un terme au règne du sultan le 1er novembre 1922. Il a instauré ainsi la laïcité : séparation entre les pouvoirs politique (sultanat) et spirituel (califat), ce qui ne signifie pas athéisme !....


Fraternellement.

la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes 792201

J'ai entendu dire par des turcs que Ataturk était un faux musulman, un juif, est ce que c'est vrai ?

J'ai entendu dire que le monde n'est qu'une illusion, générée par une intelligence artificielle... Sommes-nous dans Matrix?
Il faut vraiment faire attention à ce que l'on dit, d'aucun pourrait le croire.
Revenir en haut Aller en bas
gaspard

gaspard


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyDim 26 Juil 2015, 22:51

tic et tac a écrit:
oui il faut demander a vos alliés laique de ataturk prechant l'athéisme pourquoi il a massacré les arméniens

Pas de réponse de notre couple d'écureuil?
justifier le meurtre de masse, c'est peut-être plus difficile que celui de journalistes anarchistes. Même si vous n'êtes pas capables de reconnaitre la réalité, le premier génocide de l'histoire contemporaine a été perpétré sur des chrétiens par des musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
tic et tac




la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyLun 27 Juil 2015, 19:32

gaspard a écrit:
tic et tac a écrit:
oui il faut demander a vos alliés laique de ataturk prechant l'athéisme pourquoi il a massacré les arméniens

Pas de réponse de notre couple d'écureuil?
justifier le meurtre de masse, c'est peut-être plus difficile que celui de journalistes anarchistes. Même si vous n'êtes pas capables de reconnaitre la réalité, le premier génocide de l'histoire contemporaine a été perpétré sur des chrétiens par des musulmans.

faux premier génocide ? tu veux qu'on parlé des indien d'amérique ou des améridiens (Australie)? concernant le génocide arménien si il a eu lieu certains s'opposent a cela il a été perpétré pas des laiques les amis de ataturk des gens anti Islam donc assimiler ses gens a des musulmans c'est une erreur
Revenir en haut Aller en bas
gaspard

gaspard


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyLun 27 Juil 2015, 19:37

tic et tac a écrit:
gaspard a écrit:
tic et tac a écrit:
oui il faut demander a vos alliés laique de ataturk prechant l'athéisme pourquoi il a massacré les arméniens

Pas de réponse de  notre couple d'écureuil?
justifier le meurtre de masse, c'est peut-être plus difficile que celui de journalistes anarchistes. Même si vous n'êtes pas capables de reconnaitre la réalité, le premier génocide de l'histoire contemporaine a été perpétré sur des chrétiens par des musulmans.

faux premier génocide ? tu veux qu'on parlé des indien d'amérique ou des améridiens (Australie)? concernant le génocide arménien si il a eu lieu certains s'opposent a cela il a été perpétré pas des laiques les amis de ataturk des gens anti Islam donc assimiler ses gens a des musulmans c'est une erreur

Contre vérité et foutaise ne font pas une argumentation.
Revenir en haut Aller en bas
gaspard

gaspard


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyLun 27 Juil 2015, 19:43

tic et tac a écrit:
gaspard a écrit:
tic et tac a écrit:
oui il faut demander a vos alliés laique de ataturk prechant l'athéisme pourquoi il a massacré les arméniens

Pas de réponse de  notre couple d'écureuil?
justifier le meurtre de masse, c'est peut-être plus difficile que celui de journalistes anarchistes. Même si vous n'êtes pas capables de reconnaitre la réalité, le premier génocide de l'histoire contemporaine a été perpétré sur des chrétiens par des musulmans.

faux premier génocide ? tu veux qu'on parlé des indien d'amérique ou des améridiens (Australie)? concernant le génocide arménien si il a eu lieu certains s'opposent a cela il a été perpétré pas des laiques les amis de ataturk des gens anti Islam donc assimiler ses gens a des musulmans c'est une erreur

Et puis pour finir de répondre, on ne compare que ce qui est comparable, les autochtones massacrés par des envahisseurs la liste est longue (etrusques, cartaginoix, troyens, ...) le génocide c'est autre chose. Il ne suffit pas de se cacher derrière son petit doigt pour éviter les faits qui gênent. Il est avéré que les massacres ont aussi étaient justifiés par des raisons religieuses.
Revenir en haut Aller en bas
tic et tac




la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyLun 27 Juil 2015, 19:55

gaspard a écrit:
tic et tac a écrit:
gaspard a écrit:


Pas de réponse de  notre couple d'écureuil?
justifier le meurtre de masse, c'est peut-être plus difficile que celui de journalistes anarchistes. Même si vous n'êtes pas capables de reconnaitre la réalité, le premier génocide de l'histoire contemporaine a été perpétré sur des chrétiens par des musulmans.

faux premier génocide ? tu veux qu'on parlé des indien d'amérique ou des améridiens (Australie)? concernant le génocide arménien si il a eu lieu certains s'opposent a cela il a été perpétré pas des laiques les amis de ataturk des gens anti Islam donc assimiler ses gens a des musulmans c'est une erreur

Contre vérité et foutaise ne font pas une argumentation.


la rhétorique typique de celui qui n'a pas d'arguments face a la vérité
Revenir en haut Aller en bas
gaspard

gaspard


la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes EmptyLun 27 Juil 2015, 20:13

tic et tac a écrit:
gaspard a écrit:
tic et tac a écrit:


faux premier génocide ? tu veux qu'on parlé des indien d'amérique ou des améridiens (Australie)? concernant le génocide arménien si il a eu lieu certains s'opposent a cela il a été perpétré pas des laiques les amis de ataturk des gens anti Islam donc assimiler ses gens a des musulmans c'est une erreur

Contre vérité et foutaise ne font pas une argumentation.


la rhétorique typique de celui qui n'a pas d'arguments face a la vérité

et reblabla, j'ai fait deux réponses!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty
MessageSujet: Re: la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes   la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
la position chrétienne face aux violences anti-chrétiennes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: