Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
Adhérents FNAC : 20€ offerts en ...
Voir le deal

 

 les beaux trésor cachés de l'église

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Jean claude




les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église EmptyVen 21 Aoû 2015, 17:54



Bonjour à tous et à toutes,

Il faut effectivement agrandir l'image

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https:// https://www.jw.org/fr/
Pierresuzanne

Pierresuzanne


les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: Re: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église EmptyVen 12 Fév 2016, 13:44

C'est amusant que tu nous postes cela !
J'espère que tu n'es pas surpris que le nom de Yahvé se trouve inscrit en hébreu dans Notre Dame de Paris ?


Sais-tu depuis quand les hommes ont écrit ce nom ?

Sais-tu où et quand il fut écrit pour la première fois (autant que les recherches archéologiques nous aient permis de le savoir) sur un support de pierre ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean claude




les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: Re: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église EmptyVen 12 Fév 2016, 15:45

Bonjour mon frère,

En fait Jésus s'adresse à tous les humains
. Et je leur ai fait connaître ton nom et je le ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux et moi en union avec eux. ” — Jean 17:20, 21, 26.
Le nom de Dieu est effectivement un énorme trésor, c'est pourquoi il faut imiter Jésus en tant que ses disciples et l'annoncer (Matthieu 6:9,10 que ton nom soit sanctifié (prière modele).

Citation :
Sais-tu depuis quand les hommes ont écrit ce nom ?
Sais-tu où et quand il fut écrit pour la première fois (autant que les recherches archéologiques nous aient permis de le savoir) sur un support de pierre ?


Aussi, je pense qu'il est écrit dans la chronique de Nabonide au musé du louvre, mais comme je ne lis pas l'hébreux et encore moins le grec ancien et pas plus le moderne.
En attendant, voici ce qui peut être pourrait t'intéresser pour notre dialogue.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Note également que la Bible de l'abbé Crampon 1905, ce nom s'y trouve, les témoins de Jéhovah n'ont rien inventé, ils n'ont fait que de reprendre Isaie 43:10: vous êtes mes témoins dit Jéhovah.

Il se trouve également dans la Bible Louis Second en Genèse 22:14, ce qui prouve effectivement que s'il est écrit, c'est qu'on peut également le prononcer, ça va de sois comme on dit.

Amitié
Revenir en haut Aller en bas
https:// https://www.jw.org/fr/
Pierresuzanne

Pierresuzanne


les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: Re: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église EmptySam 13 Fév 2016, 08:19

Jean claude a écrit:
Aussi, je pense qu'il est écrit [le nom de Yahvé] dans la chronique de Nabonide au musé du louvre, mais comme je ne lis pas l'hébreux et encore moins le grec ancien et pas plus le moderne.

Voilà ce que j'ai trouvé sur la chronique de Nanonide.
Chronique de Nanonide:
 

Cette chronique date de 539 avant Jésus-Christ.... donc ce n'est pas la bonne réponse !


Tu me fais aussi cette suggestion :
Jean claude a écrit:
En attendant, voici ce qui peut être pourrait t'intéresser pour notre dialogue.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le lien auquel tu revoies nous dit que le nom de Yahvé apparaît en premier dans le livre de la Genèse. Or, ce livre a été mis par écrit au VIIe siècle avant JC.

Nous avons donc gagné 1 siècle par rapport à la chronologie de Nabonide.... mais ce n'est pas non plus la bonne réponse.


Tu me connais, je suis taquin.... un peu chieur, même, il faut bien le dire...... et bien cela m'a toujours amusé de voir que les Témoins de Jéhovah font tout un foin avec le nom de Dieu, il faudrait le faire connaitre, et patati et patata, mais aucun d'eux ne sait quand Ce Nom a commencé à être connu.




Cherche bien, tu vas trouver.....  

Bonne journée à toi mon ami.... ne m'en veut pas de ce jeu de piste ... c'est le Carême, donc une période de joie !
Revenir en haut Aller en bas
Jean claude




les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: Re: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église EmptyMar 16 Fév 2016, 01:22

Citation :
Le lien auquel tu revoies nous dit que le nom de Yahvé apparaît en premier dans le livre de la Genèse. Or, ce livre a été mis par écrit au VIIe siècle avant JC.
Bonjour mon ami,
Mais que fais tu de l'esprit saint qui guide les hommes à écrire?
Citation :
Tu me connais, je suis taquin....
Mais je ne t'en veux pas du tout, bien au contraire, le fait de dialoguer avec moi c'est plutôt un véritable plaisir, surtout lorsqu'il s'agit de parler du nom de Dieu et d'aimer son prochain comme sois même qui est un commandement de Jésus en Matthieu 22:39

Citation :
et bien cela m'a toujours amusé de voir que les Témoins de Jéhovah font tout un foin avec le nom de Dieu, il faudrait le faire connaitre, et patati et patata, mais aucun d'eux ne sait quand Ce Nom a commencé à être connu.
Bah, il faut raisonner d'une autre façon, d'ailleurs je t'ai donné ce que Jésus mentionne en Matthieu 6:9,10 dans la prière modèle (que ton nom soit sanctifier)
Jésus le connaissait forcément, idem pour ses disciples.
Et je leur ai fait connaître ton nom et je le ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux et moi en union avec eux. ” — Jean 17:20, 21, 26.
.
Ensuite un peu plus loin, Jésus demande d'aller faire des disciples aux gens de toutes les nations au nom du Père et du fils Matthieu 28:19,20
19 Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l’esprit saint, 20 leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et, voyez, je suis avec vous tous les jours jusqu’à l’achèvement du système de choses. ”

J'espère que tu ne vas tout de même pas contredire Jésus en personne?

Aussi,
Cela n'aurait pas du sens de mentionner qu'on est un disciples de Jésus et de ne pas suivre ses traces, tu ne penses pas?
Oui, il faut raisonner à partir des écritures et ne pas les transformer lorsque cela nous arrange pas vraiment.
Egalement, les témoins de Jéhovah font tout ce qu'ils peuvent pour servir Jéhovah et Jésus en tant que disciples, pourquoi te font t'ils autant rire?
Question bête, mais c'est à toi de voir si tu peux critiquer autant les personnes qui essaient de s'appliquer dans le ministère.
Bien fraternellement en Dieu
Revenir en haut Aller en bas
https:// https://www.jw.org/fr/
Pierresuzanne

Pierresuzanne


les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: Re: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église EmptyJeu 18 Fév 2016, 21:00

Jean claude a écrit:

Ensuite un peu plus loin, Jésus demande d'aller faire des disciples aux gens de toutes les nations au nom du Père et du fils Matthieu 28:19,20
19 Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l’esprit saint, 20 leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et, voyez, je suis avec vous tous les jours jusqu’à l’achèvement du système de choses. ”

J'espère que tu ne vas tout de même pas contredire Jésus en personne?

Le nom YAHVÉ ne signifie pas Père, mais il signifie CELUI QUI EST, ou même JE SUIS CELUI QUI EST.

C'est Jésus qui appelle Dieu, Père.... il est sacrement gonflé. Il est le premier à faire cela.

C'est pour cela qu'on le crucifie, car le fils est l'égal du père dans la culture juive. Appeler Dieu, Père, est une façon de dire son identité, sa similitude, son appartement étroite.

Donc tu donnes ta langue au chat ?

Tu ne sais pas à quel est l'endroit le plus ancien, qui garde le souvenir de la foi en YAHVÉ  ?

Je te donne un indice, la réponse se trouve dans la partie 2 de mon Histoire illustrée des monothéismes.
Tu peux télécharger le texte dans ma signature à gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Pierresuzanne

Pierresuzanne


les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: Re: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église EmptyDim 21 Fév 2016, 12:53

En fait, je me suis trompé,
c'est dans la troisième partie de mon
HISTOIRE ILLUSTREE DES MONOTHEISMES : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
que se trouve la réponse.

Désolé, si tu as lu la mauvaise partie.

As-tu trouvé ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Jean claude




les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: Re: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église EmptyDim 21 Fév 2016, 19:18

Citation :
Le nom YAHVÉ ne signifie pas Père, mais il signifie CELUI QUI EST, ou même JE SUIS CELUI QUI EST.
Bonjour mon frère,
Bien oui, ça je le savais, pas de problème, mais je te remercie de l'avoir souligné
Dieu se révéla à Moïse à l’emplacement du buisson embrasé, déclare : “ Alors Dieu lui révèle son nom qui n’était pas encore parvenu aux hommes, et dont je n’ai pas le droit de parler. ” (Antiquités judaïques, II, 276 [XII, 4]).

Voici quelques traditions de la Mishna relatives à la prononciation du nom divin.
On y lit à propos de la célébration annuelle du jour des Propitiations : “ Les prêtres et le peuple qui se tenaient dans l’enceinte, entendant le Nom Ineffable prononcé par le Grand-Prêtre, s’agenouillaient, se prosternaient et tombaient face à terre et s’écriaient : ‘ Loué soit à jamais le Nom de Son règne glorieux. ’ ” (Yoma VI, 2, par les Membres du Rabbinat français).

Aussi,
Concernant les bénédictions prononcées chaque jour par les prêtres, Sota VII, 6 déclare : “ Dans le Temple le Nom était prononcé comme il s’écrivait, mais dans les provinces on lui en substituait un autre. ” D’après Sanhédrin VII, 5 (par les Membres du Rabbinat français), un blasphémateur n’était coupable ‘ que s’il prononçait distinctement le Nom ’,
Il n’existe donc pas de fondement solide pour affirmer qu’on commença avant les Ier et IIe siècles de n. è. par superstition à s’abstenir d’utiliser le nom divin. Il n’empêche qu’à partir d’une certaine époque, lorsqu’il lisait les Écritures hébraïques dans la langue originale, le lecteur juif ne prononçait plus le nom divin représenté par le Tétragramme, mais lui substituait soit ʼAdhonay (Souverain Seigneur), soit ʼÈlohim (Dieu). C’est ce qu’indique le fait que, lorsque fut adoptée dans la deuxième moitié du Ier millénaire de n. è. la vocalisation par points-voyelles, les copistes juifs insérèrent les points-voyelles de ʼAdhonay ou de ʼÈlohim dans le Tétragramme, sans doute pour rappeler au lecteur de dire ces mots au lieu de prononcer le nom divin. Le lecteur qui se référait à des copies tardives de la Septante, traduction grecque des Écritures hébraïques, rencontrait bien entendu systématiquement Kurios ou Théos à la place du Tétragramme.

Egalement,

Le Codex de Leningrad B 19A, du XIe siècle de n. è., vocalise le Tétragramme en Yehwah, Yèhwih, Yehwih et Yehowah. Le texte massorétique par C. Ginsburg vocalise le nom divin en Yehowah (Gn 3:14, note). Les hébraïsants estiment généralement que la prononciation “ Yahweh ” ou “ Yahvé ” est la plus vraisemblable. Ils font observer que la forme abrégée du nom est Yah (Jah sous sa forme latinisée), par exemple en Psaume 89:8 et dans l’expression Halelou-Yah (qui signifie “ Louez Yah ! ”) (Ps 104:35 ; 150:1, 6). Par ailleurs, les formes Yehô, Yô, Yah et Yahou, qu’on trouve entre autres dans l’orthographe hébraïque des noms Yehoshaphat, Yoshaphat et Shephatia, peuvent toutes être dérivées de Yahweh (Yahvé). Les transcriptions grecques du nom que firent les premiers écrivains chrétiens vont un peu dans le même sens, avec des orthographes comme Iabé et Iaoué, dont la prononciation en grec se rapproche de Yahweh. Néanmoins, les spécialistes sont loin d’être unanimes sur la question, certains défendant d’autres prononciations encore, comme “ Yahouwa ”, “ Yahouah ” ou “ Yehouah ”.

Note que Jésus veut dire Jéhovah est salut,
Jésus lui même ainsi que ses disciples connaissaient parfaitement le nom de Dieu
Non, jamais les TJ n'ont inventé non plus la prononciation du nom de Jéhovah, cela existait bien avant 1931 ou les témoins de Jéhovah ont adopté son nom.
ce que nous savons en tous cas,
Puisqu’on ne peut pour l’instant être certain de la prononciation, il semble n’y avoir aucune raison de délaisser en français la forme bien connue de “ Jéhovah ” au profit d’une des autres prononciations proposées. Si on changeait, alors, pour être conséquent avec soi-même, il faudrait changer la graphie et la prononciation de bien d’autres noms figurant dans les Écritures : Jérémie deviendrait Yirmeyah, Isaïe Yeshaʽyahou et Jésus serait soit Yehôshouaʽ (comme en hébreu), soit Iêsous (comme en grec). Les mots ont pour fonction de transmettre des idées ; en français, le nom Jéhovah identifie le vrai Dieu, et transmet aujourd’hui cette notion de façon plus satisfaisante que n’importe quel autre substitut proposé.
Merci de ce très bon dialogue, c'est très appréciable.
Que Dieu te bénisse
Revenir en haut Aller en bas
https:// https://www.jw.org/fr/
Pierresuzanne

Pierresuzanne


les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: Re: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église EmptyDim 21 Fév 2016, 20:50

Jean claude a écrit:

Dieu se révéla à Moïse à l’emplacement du buisson embrasé, déclare : “ Alors Dieu lui révèle son nom qui n’était pas encore parvenu aux hommes, et dont je n’ai pas le droit de parler. ” (Antiquités judaïques, II, 276 [XII, 4]).

Voici quelques traditions de la Mishna relatives à la prononciation du nom divin. ”

D’après Sanhédrin VII, 5 (par les Membres du Rabbinat français), un blasphémateur n’était coupable ‘ que s’il prononçait distinctement le Nom ’,
Il n’existe donc pas de fondement solide pour affirmer qu’on commença avant les Ier et IIe siècles de n. è. par superstition à s’abstenir d’utiliser le nom divin

Le Codex de Leningrad B 19A, du XIe siècle de n. è., vocalise le Tétragramme en Yehwah, Yèhwih, Yehwih et Yehowah.  

Tous les textes que tu me cites datent du premier millénaire après JC

Or, nous étions remontés au VII e siècle avant JC, dans un échange précédant.

Donc, tu refroidis, comme disent les enfants.... il faut chercher plus loin dans le temps pour retrouver la première occurrence du nom de YAHVÉ !  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




les beaux trésor cachés de l'église Empty
MessageSujet: Re: les beaux trésor cachés de l'église   les beaux trésor cachés de l'église Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
les beaux trésor cachés de l'église
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: Salon pour Chrétiens et personnes en recherche-
Sauter vers: