Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal
-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

 

 "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien

Aller en bas 
+15
TetSpider
ASHTAR
Instant
petitsoleil
Noorfisabillah
Arnaud Dumouch
Ren'
rosarum
Petero
chrisredfeild
LA REPONSE
BERNARD
pinson
rosedumatin
mario-franc_lazur
19 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 01 Sep 2010, 13:34

Famille Chrétienne
04/09/2010
Par Cyril Douillet

Dans "Des hommes et des dieux", un film consacré aux dernières années du monastère de Tibhirine, en salles le 8 septembre, Mickaël Lonsdale interprète Frère Luc. Un rôle-testament pour l’acteur de 79 ans, chrétien passionné et vieux sage happé par l’esprit d’enfance. Rencontre, en attendant la critique du film la semaine prochaine.

Dans Des hommes et des dieux de Xavier ­Beauvois, où il joue le rôle de Frère Luc, le doyen de Tibhirine, il déploie une présence inoubliable, fait rimer humour et humilité, détermination et détachement… Un rôle sur mesure, dont il nous parle avec pudeur et un brin d’espièglerie.


Frère Luc, le médecin de la communauté de moines de Tibhirine, est un sacré bonhomme. Le connaissiez-vous avant le film ?

Il avait beaucoup de caractère et était âgé. Cela faisait quarante ans qu’il vivait à Tibhirine. Complètement accroché là, il ne pouvait envisager une seconde de partir. Il ne se voyait pas en France dans une maison de retraite, alors qu’il pouvait encore servir et soigner.

Il n’était pas prêtre, mais seulement Frère convers : il avait préféré ne pas devenir Frère de chœur pour se consacrer à la médecine. La règle cistercienne, c’est cinq ou six offices par jour. Or il était toute la journée à l’infirmerie, de 8 h jusqu’à 22 h et il ­recevait jusqu’à cent cinquante personnes par jour, pour des soins ou des conseils. Il était une sorte de marabout, de vieux sage, pour la population.



Qu’est-ce qui vous a touché chez lui ?


Sa simplicité, son don de soi. Comme dit quelqu’un, il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Il avait ­vraiment une passion pour les Algériens du village. C’étaient des frères ! Il voulait absolument être un témoignage en partageant leur vie. Il connaissait le Coran, qu’il citait parfois devant eux – ils ne ­s’attendaient pas à ça ! Il avait une dévotion au genre humain qui confine au sacrifice, et il s’est vraiment occupé du prochain.



Le tournage au Maroc s’est fait « en état de grâce », raconte le réalisateur Xavier Beauvois. Pour vous, était-ce un film différent des autres ?


Oui. Tout le monde s’entendait bien, on était très heureux d’être ensemble pendant ce mois et demi de tournage. Ce que nous demandait Xavier était très juste. C’est un film sur le choix d’une vie, et le courage d’y répondre. J’aime beaucoup ce genre de personnage et d’histoire. Il est beau de montrer des croyants qui font ce que le Christ demande : être le témoin de sa présence dans un milieu qui ne croit pas en lui ; aller rejoindre ce monde-là sur un plan humain.

Les acteurs qui ne connaissaient pas les cisterciens – moi, j’avais fait pas mal de retraites – sont allés faire un séjour à l’abbaye de Tamié (Savoie), avec Henry Quinson, conseiller du film. Ils ont été très étonnés de découvrir des gens comme les autres ! Lambert [Wilson] connaissait un peu, les autres pas trop.

(à suivre).


Dernière édition par mario-franc_lazur le Sam 18 Sep 2010, 09:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 01 Sep 2010, 13:45

SUITE et FIN :

Vous êtes ouvertement catholique. Est-ce que ce fut l’occasion d’échanges avec l’équipe du film ?


J’ai surtout discuté avec Lambert : il y avait des choses qu’il ne comprenait pas dans ce que disait Christian de Chergé – par ailleurs un homme de cœur autant qu’un intellectuel, et vraiment tiraillé.

Il y a des scènes très émouvantes, comme le ­dernier repas avant l’enlèvement, entre rires et larmes, sur fond de Lac des cygnes…

On approchait de la fin du tournage. Nous avons vécu cette scène dans un état… un peu comme si on avait picolé un coup ! Il fallait sortir de la raison, penser à autre chose. Xavier nous disait : « Oubliez que vous êtes des moines ». « Non, non, on n’oublie pas qu’on est des moines », lui ai-je dit. Les moines sont capables de faire des choses extravagantes ! Il avait peur que la vie monastique apparaisse un peu rigide. Pas du tout… On s’amuse dans les monastères !

Xavier insistait surtout sur la « présence » des comédiens. On écoutait Tchaïkovski ; les comédiens étaient vraiment émus, avec le sentiment de vivre quelque chose de beau.

Xavier est fasciné par son sujet, il ne fait pas une commande. Quand Henry Quinson a proposé le scénario, il craignait que ça ne passe pas au cinéma. Mais Xavier s’est passionné. Il a une vraie perception de la charité, du bien vouloir du genre humain. Un tel cinéma peut avoir un impact et faire connaître la foi. Ça me rappelle Monsieur Vincent  : les gens, très touchés, avaient envoyé des dons, des vêtements, pendant des mois.


Perçoit-on la communion des saints sur un ­tournage comme celui-ci ?


J’ai senti que l’on faisait quelque chose de très uni. C’était impressionnant.

Frère Luc incarne la fraternité tissée entre les moines et la population musulmane.


Est-ce quelque chose qui vous a touché, vous qui avez vécu votre adolescence au Maroc ?

Les moines étaient très amis avec les villageois. Tous étaient invités pour les fêtes, les circoncisions, les mariages.

J’ai vécu au Maroc pendant dix ans, jusqu’à l’âge de 16 ans, sur la côte. Sur le tournage, j’ai retrouvé des Marocains adorables, gentils, souriants. Ils nous ont tout le temps invités à prendre le thé.

Le monde musulman croit en un Dieu qui est le même, je pense, sous une forme très différente. Il faut faire avec nos différences. D’ailleurs, ­bientôt, je vais jouer un Arabe, le directeur de la Mosquée de Paris pendant la Seconde Guerre mondiale, dans un film algérien.


Vous avez confié avoir été attiré par l’islam…

Je n’y ai pas pensé sérieusement… Mais un ami de ma famille était musulman, et nous parlait de Dieu, le soir au café. J’écoutais ça avec de grandes oreilles. Mes parents ne m’en parlaient pas du tout !

Quand je suis rentré en France, une amie m’a emmené à des conférences sur l’art et la foi : je suis tombé sur un Père dominicain extraordinaire. J’ai vite senti que j’étais plus chez moi dans le catholicisme que dans l’islam.


« J’ai soigné toutes sortes de gens dans ma vie, y compris des nazis. Et même le diable », dit votre personnage. Était-ce dans le script ?

Oui, c’est dans le texte, je n’aurais jamais osé dire ça (il rit)… Si le diable était venu le voir en ­souffrance, en se repentant, Frère Luc l’aurait fait. Ne doit-on pas prier pour son pire ennemi ? Comme médecin, Frère Luc ne faisait pas la différence. Il ne s’arrêtait pas au costume, ce que les villageois ne comprenaient pas quand il soignait des rebelles. C’étaient des situations délicates.


Votre personnage, éclectique, cite Pascal et demande à l’un des Frères de lui lire L’Équipe, dans son lit !

Il aimait beaucoup le sport… (il rit). C’est un vrai gosse.


Depuis l’abbé inquiétant du Nom de la rose, les rôles de religieux vous collent à la peau…

Le Grand Inquisiteur, le petit prêtre de campagne, l’évêque devenu pape… j’ai fait toute la gamme ! Mais c’est celui-là que je préfère : il est tout en générosité, tout amour. C’est la vraie vocation.


Vous auriez pu devenir moine ?

Non… J’y ai pensé, mais ça n’a jamais été un appel pressant, durable. J’ai trop besoin de m’exprimer, d’être artiste.


Le film est dirigé par un non-croyant ; c’est diffi­cile à croire…

Comment Alain Cavalier a-t-il conçu sa magnifique Thérèse ? Ou Pasolini, son Évangile selon saint Matthieu ? On n’est pas obligé d’être croyant pour faire une œuvre de foi. J’ai fait jouer Thérèse de Lisieux par une femme kabyle. Elle n’y connaissait rien. Elle m’avait dit : « J’aimerais jouer une sainte, un jour ». « J’en ai une pour toi qui n’est pas mal », ai-je répondu ! Et elle a fait ça merveilleusement…

Les non-croyants sont capables de faire des choses extrêmement religieuses. Il y a un cœur en eux qui peut s’exprimer : c’est cela le principal.


Jouer un « saint », c’est édifiant ?

J’ai eu l’occasion, chose rarissime, de jouer saint Séraphin de Sarov l’an dernier, dans un spectacle sur la Russie. Cet homme a sauvé la vie d’un ­garçon ; il biloquait, il triloquait ; il a fait plein de miracles et lisait dans les cœurs… J’étais tellement ému que j’avais l’impression que ce n’était pas moi qui ­parlait. Ça m’a troublé. En ce moment, je m’apprête à monter une pièce sur Sœur Emmanuelle. Il faut raconter ces vies.


« Je ne crains pas la mort. Je suis un homme libre », dites-vous au Père prieur. Pourriez-vous vous approprier ces mots ?

C’était un peu une boutade. Frère Luc avait de l’humour sur lui-même. « Laissez passer l’homme libre », dit-il… Il était comme détaché, il se permettait de blaguer sur des choses comme ça.

Vous semblez avoir la même sérénité que Frère Luc…

Oui, on se ressemble un petit peu… Vaguement, hein (rires)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 01 Sep 2010, 18:33

"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602 Cher MARIO pour ce sujet !

Voici une petite vidéo :

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 01 Sep 2010, 18:41

rosedumatin a écrit:
"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602 Cher MARIO pour ce sujet !



C'était en effet ce film qui aurait pu avoir la palme d'Or à Cannes !!!


Dommage !!! je ne sais plus qui est-ce qui l'a obtenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 01 Sep 2010, 19:01

pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:
"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602 Cher MARIO pour ce sujet !



C'était en effet ce film qui aurait pu avoir la palme d'Or à Cannes !!!


Dommage !!! je ne sais plus qui est-ce qui l'a obtenue !!!

Coucou Ami Pinson !

Je partage ton avis...... je ne sais pas qui a obtenu la palme j'ai oublié !

Oui c'est dommage !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 01 Sep 2010, 21:45

rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:
"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602 Cher MARIO pour ce sujet !



C'était en effet ce film qui aurait pu avoir la palme d'Or à Cannes !!!


Dommage !!! je ne sais plus qui est-ce qui l'a obtenue !!!

Coucou Ami Pinson !

Je partage ton avis...... je ne sais pas qui a obtenu la palme j'ai oublié !

Oui c'est dommage !


Bonsoir, ma chère ROSE.

La Palme d'Or a été attribuée au réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul pour son film "Oncle Boonmee".
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 01 Sep 2010, 21:49

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:
"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602 Cher MARIO pour ce sujet !



C'était en effet ce film qui aurait pu avoir la palme d'Or à Cannes !!!


Dommage !!! je ne sais plus qui est-ce qui l'a obtenue !!!

Coucou Ami Pinson !

Je partage ton avis...... je ne sais pas qui a obtenu la palme j'ai oublié !

Oui c'est dommage !


Bonsoir, ma chère ROSE.

La Palme d'Or a été attribuée au réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul pour son film "Oncle Boonmee".

Bonsoir, mon cher MARIO

Mais tu sais tout toi !!! Very Happy "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 321257

Merci et ce film en vaut il la peine ???

Ce titre ne me dit rien...... je préfère les moines...

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyJeu 02 Sep 2010, 14:15

rosedumatin a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:

Bonsoir, ma chère ROSE.

La Palme d'Or a été attribuée au réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul pour son film "Oncle Boonmee".

Bonsoir, mon cher MARIO

Mais tu sais tout toi !!! Very Happy "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 321257

Merci et ce film en vaut il la peine ???

Ce titre ne me dit rien...... je préfère les moines...



Absolument pas , selon de nombreux critiques ...............;;

Combien moi aussi je préfère les bons moines de TIBERINE ....
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 08 Sep 2010, 13:42

" Des hommes et des dieux" sort aujourd'hui en salle, je crois .

Voici une interview du frère Jean-Pierre :

Dernier rescapé du rapt à Tibhirine, le Frère Jean-Pierre est désormais moine à Notre-Dame-de-l’Atlas, au Maroc. Selon lui, et sans qu’il puisse expliquer pourquoi, la Vierge lui a « sauvé la vie » à plusieurs reprises.

Frère Jean-Pierre, qui êtes-vous ?


Je suis lorrain, né au Luxembourg en 1924. J’ai donc 86 ans.


C’est un âge canonique !

Oui, le Père Georges Anawati, un dominicain égyptien, définissait ainsi les différents âges de la vie : jeune, encore jeune… Et après 80 ans, on est éternellement jeune !


Comment êtes-vous devenu moine ?

Avant d’entrer chez les cisterciens, je suis passé par la communauté mariste, dont j’ai suivi toute la filière, en commençant par le collège. En 1940, la guerre a tout interrompu. Ma famille a été un temps évacuée sur la région parisienne, en voiture à cheval. Je ne voulais pas faire mes études en allemand alors je suis resté à la maison – j’étais meunier avec mon père. En 1942, à 18 ans, j’ai été mobilisé, comme « malgré nous ». J’ai d’abord été envoyé en Hollande, puis en Allemagne.


Mais vous avez survécu à cette guerre !

Oui, la Sainte Vierge m’a protégé. C’était à l’hôpital militaire de Heidelberg, en février 1943. Les blessés de Russie arrivaient par trains entiers. On m’avait envoyé là, parce que j’avais attrapé une maladie des yeux – une rétinite. Le médecin chef a dit « avec ces yeux-là, vous ne pouvez pas aller au front » et il m’a réformé. À une heure près, au moment même où mon unité partait pour des manœuvres avant d’être envoyée dans le secteur de Stalingrad. Parmi ceux qui sont partis, il y avait mon meilleur camarade, un séminariste. Il était un modèle pour moi et je ne l’ai plus jamais revu. Je suis sûr que la Vierge Marie m’a sauvé la vie une deuxième fois alors.


Sauvé par Marie « une deuxième fois » ?


Oui, car plusieurs fois au cours de ma vie, j’ai eu une grâce que je ne m’explique pas, et qui m’a fait échapper à des mauvais coups. La première fois, à cinq ans, j’ai failli être écrasé par un attelage. Le conducteur ne m’avait pas vu. Le cheval avait son sabot sur ma poitrine, puis il s’est arrêté d’un seul coup et n’a pas appuyé. Une autre fois, c’était à Fès en 1997, où nous étions, après Tibhirine. Le plafond de ma chambre m’est tombé dessus. J’ai simplement eu le temps de voir du sable qui tombait puis les poutres qui s’effondraient sur mon lit. Je me suis dégagé à temps, sans trop savoir comment. Et puis, bien sûr, il y a eu Tibhirine…

Jean-Claude Bésida
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMar 14 Sep 2010, 20:47

L'acteur Lambert Wilson évoque le rôle du P. Christian de Chergé, qu'il incarne dans le film « Des hommes et des dieux », réalisé par Xavier Beauvois


La Croix Votre interprétation de l’Abbé Pierre dans « Hiver 54 » a ponctué votre carrière. Vous enfilez à nouveau l’habit religieux pour un rôle marquant, celui du Prieur de Tibhirine, Christian de Chergé, dans « Des Hommes et des dieux » de Xavier Beauvois. Comment avez-vous abordé cette expérience ?

Lambert Wilson : J’ai d’abord eu peur de me laisser enfermer dans l’image du spécialiste des rôles d’ecclésiastiques. Mais en réalité, les deux expériences sont assez éloignées. « Hiver 54 » était une fresque sur un événement presque plus politique que religieux. Il s’agissait d’incarner un homme en colère contre une injustice sociale. Avec « Des Hommes et des dieux », nous avons vécu, en tant que comédiens, une aventure très profonde qui nous a tous changés.

À quelques mois d’intervalle, j’ai aussi tenu le rôle du comte de Chabannes dans le dernier film de Bertrand Tavernier, « La Princesse de Montpensier » (sortie le 3 novembre). Une expérience encore différente, où j’incarnais un protestant à l’époque des guerres de religions. Ces personnages ont en commun d’avoir la foi comme principal moteur.


Comment avez-vous abordé le personnage du P. de Chergé ?


Il s’est d’abord passé quelque chose de l’ordre du petit miracle, qui fait qu’en tant que comédiens, nous nous sommes glissés dans ces habits-là de façon très évidente. Quelques jours de retraite à l’Abbaye de Tamié nous ont permis de nous imprégner de ces vies qui sont entièrement consacrées à Dieu. Mais le déclic est vraiment venu du chant, ce qui n’est pas étonnant lorsqu’on sait l’importance de cette pratique dans la vie des moines, avec sept offices par jour.

Le chant, comme la danse, sort les acteurs de leur intellectualisme. Dès qu’il y a chant, il y a partage. Il faut descendre de son piédestal, abattre ses cartes. En répétant, nous nous sommes ridiculisés, nous avons ri, nous nous sommes trouvés. Et nous avons été happés par la qualité de ces chants.

Ensuite, chacun est allé à sa manière au plus près de son rôle. Il s’agissait de rendre hommage à des personnes disparues qui sont encore très présentes à la mémoire de leurs proches. Nous nous sommes sentis très investis.

Êtes-vous sensible à l’univers monastique ?

Je me suis toujours senti attiré par cette vie. Je trouve les abbayes et les monastères très beaux, notamment dans une région qui m’est chère, la Bourgogne, avec ce mélange si particulier de minéralité et de spiritualité. Je suis fasciné par les cloîtres, cette présence du ciel au-dessus de ce qu’on peut voir comme une réduction du monde.

Indépendamment de mes réflexions spirituelles, dans ma vie de tous les jours, j’ai facilement recours à la musique des moines ou, d’une manière plus générale, à la musique religieuse pour accomplir certaines tâches. Je sors ainsi du temps contemporain, que je ne supporte plus, et j’entre dans un autre temps.

Le temps s’est tellement accéléré que les hommes restent sur le carreau. Moi aussi. Le rythme que nous nous imposons ne me paraît plus humainement supportable. Hélas, je ne pourrais pas être moine, j’ai trop de choses à faire dans ce monde…

De quoi vous sentez-vous plus riche après ce rôle ?


Cela m’a fait du bien de me débarrasser du détail, de l’ici et du maintenant. J’étais en habit. Je me sentais bien avec ce vide-là.

Depuis la fin du film, je perds tout, comme si, inconsciemment, je ne voulais plus des objets. J’ai touché là un essentiel qui me correspond très bien. Je le répète, je ne suis pas prêt à devenir moine, mais il me plairait de l’être de temps en temps. D’ailleurs, mes amis proches m’appellent parfois frère Lambert et il y a, chez moi, en Bourgogne, quelque chose qui ressemble à la vie monacale.

Tout cela m’a permis de reconnaître l’essentiel, même si je me débats encore avec beaucoup de choses futiles. J’ai vécu une sorte d’éblouissement mystique, dont je suis revenu, mais, après avoir été longtemps ambigu par rapport à cette question, j’assume aujourd’hui beaucoup mieux le fait de croire. En revanche, je suis toujours aussi peu à l’aise avec les dogmes.

N’êtes-vous pas engagé sur une sorte de chemin de dépossession ?

Ce n’est pas très pratique lorsqu’on est comédien, mais beaucoup de choses me paraissent tomber d’elles-mêmes. En rentrant du tournage, je me suis intéressé différemment à ceux qui m’entourent. Je leur ai posé des questions sur leurs croyances. Aujourd’hui, je leur demande davantage comment ils vont plutôt que ce qu’ils font. Ce qui est de l’ordre du compassionnel prend une importance croissante dans ma vie.

Comment fait-on exister la foi à l’écran ?

Xavier Beauvois a eu l’instinct de choisir des acteurs pour qui la question de la foi était une chose donnée, comme Michael Lonsdale. Ou qu’il pensait capables d’avoir assez de candeur pour aller dans cette direction sans posture cynique. Je pense que c’est pour cela que nous avons pu, de manière désinhibée, nous exposer ensemble dans ce bain-là.

Recueilli par Arnaud SCHWARTZ



Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 15 Sep 2010, 20:45

« Des hommes et des dieux » contribue au dialogue avec l'islam

Pour les responsables musulmans qui ont pu le voir, le film de Xavier Beauvois évite toute caricature de l’islam et peut servir de base pour le dialogue entre chrétiens et musulmans

Après tout, ce n’était pas gagné d’avance. La sortie, mercredi dernier, dans toute la France, et à quelques jours du 11-Septembre, du film Des hommes et des dieux , qui raconte avec l’assassinat en 1996 des moines de Thibirine une page particulièrement noire de l’islamisme en Algérie, risquait de jeter l’opprobre sur l’ensemble de la communauté musulmane. D’autant plus que « Thibirine rouvre une blessure encore très sensible chez les musulmans d’origine algérienne », observe Ghaleb Bencheikh, animateur de l’émission « Connaissance de l’islam » sur France 2.

Un risque dont étaient conscients aussi bien le réalisateur du film, Xavier Beauvois, que les responsables du dialogue islamo-chrétien dans l’Église. Aussi ont-ils organisé une projection du film, à Paris, lundi, à laquelle étaient invités un certain nombre de responsables musulmans, dont Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), et plusieurs évêques, parmi lesquels le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon.

L’ensemble des responsables musulmans qui ont pu voir le film reconnaissent que Des hommes et des dieux n’est pas un film « anti-islam ». Certes, il s’agit là d’une période sur laquelle les musulmans répugnent à revenir, et où nombre de familles algériennes se sont trouvées déchirées, explique Abdallah Dliouah, imam à Villeurbanne, dans la région lyonnaise. Mais « le film n’est pas stigmatisant pour les musulmans, et il évite toute caricature ». Sont bien distingués les terroristes et les musulmans du village, et, ajoute-t-il, « on voit que l’ensemble du peuple algérien, et non seulement les chrétiens, a été victime de la violence ».
«Un moyen pour relancer un dialogue qui s’essouffle»

Ghaleb Bencheikh regrette cependant que le seul dialogue un peu théologique représenté dans le film, soit celui entre le prieur de Tibhirine, le P. de Chergé, et le responsable des terroristes. « De toute façon, j’imagine mal un de ces terroristes citer un verset du Coran », dit-il.

Said Ali Koussay, aumônier musulman de l’hôpital Avicenne à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, déplore aussi un certain déséquilibre : « En réalité, les trois quarts du film portent sur la religion chrétienne… On ne voit pas de dialogue équilibré. » Mais tous admettent que le film constitue une formidable base pour promouvoir le dialogue entre musulmans et chrétiens. Ne serait-ce que parce que déjà, autour de Thibirine, et grâce à l’abbaye de Aiguebelle (Drôme), s’est créé un vaste ensemble d’initiatives en ce sens.

Ce dont ont témoigné aussi Azzedine Gaci, président du conseil régional du culte musulman en Rhône-Alpes et le cardinal Philippe Barbarin, qui ont accompli ensemble un pèlerinage à Tibhirine, en 2007. « C’est sans doute un moyen pour relancer un dialogue qui s’essouffle » a d’ailleurs espéré le responsable musulman lyonnais. « Et aussi de montrer que cela vaut la peine, ajoute Ahmed Jaballah, membre du Conseil Européen de la Fatwa et président de l’IESH (Institut Européen de Sciences Humaines), sensible au fait que ce film respire l’espérance.

« Le film offre un démenti pour tous ceux qui nous accusent de naïveté, de part et d’autre », renchérit Abdallah Dliouah. Pour autant, l’imam de la mosquée de Villeurbanne est conscient que Des hommes et des dieux ne pourra que difficilement parler à l’ensemble de ses coreligionnaires, en dehors des spécialistes : « Celui qui est peu au fait de la religion catholique risque d’y voir surtout un film de propagande chrétienne et de prosélytisme. À nous d’expliquer, et de faire de la pédagogie. »

Isabelle de GAULMYN


Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
BERNARD

BERNARD



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Des hommes et des dieux   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyJeu 16 Sep 2010, 13:43

Des hommes et des dieux.

Film ou la haine est absente et ou la Paix triomphe.

Qui l’a vu ?
Qu’en pensez-Vous?

moi je dis: " les vrais martyrs n'ont jamais d'armes: "
( je ne souhaite pas de réponses politiques car qui que ce soi qui ai agit, ces tueurs d'hommes devront en répondre devant Dieu)

Qu'est-ce-qui m'interpelle dans ce film?
Suis-je concerné personnellement?
En quoi je me remet en cause en tant qu'homme et en tant que croyant?
Pourquoi?

moi je dis: " les vrais martyrs n'ont jamais d'armes: "
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyJeu 16 Sep 2010, 13:54

ChrisLam a écrit:
Des hommes et des dieux.

Film ou la haine est absente et ou la Paix triomphe.

Qui l’a vu ?
Qu’en pensez-Vous?

moi je dis: " les vrais martyrs n'ont jamais d'armes: "
( je ne souhaite pas de réponses politiques )

Qu'est-ce-qui m'interpelle dans ce film?
En quoi je me remet en cause?
Pourquoi?


Mon cher Chrislam, nous avions un fil dans SPIRITUALITE CHRETIENNE sur "Des hommes et des dieux", mais je pense que c'est une bonne idée que d'avoir ouvert un fil dans le forum islamo-chrétien . Nous allons donc le transférer dans cette section .....
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyJeu 16 Sep 2010, 14:41

Mes chers amis,

Je viens de fusionner les deux sujets,

le post lancé par Mario [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] est changé en les moines de Tibirine !!! sinon je n'aurais pu fusionner, bons débats mes chers amis ! Very Happy

Nous avons pensé que ce post comme Chrislam notre frère l'a posté dans la bonne section, en fait c'est là qu'il soit se trouver !

Qu'en pensez vous mes amis ??????????

Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: dialogue   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyJeu 16 Sep 2010, 15:18

Je crois qu'il ne faut pas que ce film soit un sujet de discorde et de mise en cause des divers antagonismes.

La question qui doit être est:
Face à ces masacres religieux ou non religieux de part la monde qui sont autant bobstacle pour vivre notre propre foi que faisons nous pour faire comprendre dans nos divers communautés, milieux, familles, pour que cela ne se reproduise pas?

Je connais pour les avoir rencontré certains des moines qui ont essayé de se réinstaller à Tibérine.
J'ai des eu des informations par un moine cirtercien qui les connais bien.
Je constate que la discrétion est de mise chez eux.
Je crois que l'essentiel est dans la Foi en Dieu, pas tellement sur les hommes qui ont agit envers eux.

La loi du talion n'est pas de mise chez les chrétiens.
Je crois même , au vu des réaction des musulmans que ceux ci sont plus génés que nous .
Ils se seraient bien passé de cela.

Il nous faut savoir pardonner
Il ne faut pas oublier
Il nous faut continuer de dialoguer, même si cela est difficile.

La priére est un bon antibiotique contre la haine.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyJeu 16 Sep 2010, 15:19

rosedumatin a écrit:
Very Happy Nous avons pensé que ce post comme Chrislam notre frère l'a posté dans la bonne section, en fait c'est là qu'il soit se trouver !

Qu'en pensez vous mes amis ??????????



Nous n'en pensons que du bien ....Ma chère ROSE [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyJeu 16 Sep 2010, 15:26

ChrisLam a écrit:
Je crois qu'il ne faut pas que ce film soit un sujet de discorde et de mise en cause des divers antagonismes.

La question qui doit être est:
Face à ces masacres religieux ou non religieux de part la monde qui sont autant bobstacle pour vivre notre propre foi que faisons nous pour faire comprendre dans nos divers communautés, milieux, familles, pour que cela ne se reproduise pas?

Je connais pour les avoir rencontré certains des moines qui ont essayé de se réinstaller à Tibérine.
J'ai des eu des informations par un moine cirtercien qui les connais bien.
Je constate que la discrétion est de mise chez eux.
Je crois que l'essentiel est dans la Foi en Dieu, pas tellement sur les hommes qui ont agit envers eux.

La loi du talion n'est pas de mise chez les chrétiens.
Je crois même , au vu des réaction des musulmans que ceux ci sont plus génés que nous .
Ils se seraient bien passé de cela.

Il nous faut savoir pardonner
Il ne faut pas oublier
Il nous faut continuer de dialoguer, même si cela est difficile.

La priére est un bon antibiotique contre la haine.

Tout à fait, mon cher Chrislam, et je récris ce que j'avais mis plus haut :

L’ensemble des responsables musulmans qui ont pu voir le film reconnaissent que Des hommes et des dieux n’est pas un film « anti-islam ». Certes, il s’agit là d’une période sur laquelle les musulmans répugnent à revenir, et où nombre de familles algériennes se sont trouvées déchirées, explique Abdallah Dliouah, imam à Villeurbanne, dans la région lyonnaise. Mais « le film n’est pas stigmatisant pour les musulmans, et il évite toute caricature ». Sont bien distingués les terroristes et les musulmans du village, et, ajoute-t-il, « on voit que l’ensemble du peuple algérien, et non seulement les chrétiens, a été victime de la violence ».
«Un moyen pour relancer un dialogue qui s’essouffle»



Et tu demandais dans ton post introductif qui l'avait vu et ce qu'il en pensait.

ROSE et moi, nous l'avons vu, lors de ma visite chez elle ce week-end, et je dois te dire que ce film nous a émus et émerveillés ....


Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyJeu 16 Sep 2010, 16:00

mario-franc_lazur a écrit:
ChrisLam a écrit:
Je crois qu'il ne faut pas que ce film soit un sujet de discorde et de mise en cause des divers antagonismes.

La question qui doit être est:
Face à ces masacres religieux ou non religieux de part la monde qui sont autant bobstacle pour vivre notre propre foi que faisons nous pour faire comprendre dans nos divers communautés, milieux, familles, pour que cela ne se reproduise pas?

Je connais pour les avoir rencontré certains des moines qui ont essayé de se réinstaller à Tibérine.
J'ai des eu des informations par un moine cirtercien qui les connais bien.
Je constate que la discrétion est de mise chez eux.
Je crois que l'essentiel est dans la Foi en Dieu, pas tellement sur les hommes qui ont agit envers eux.

La loi du talion n'est pas de mise chez les chrétiens.
Je crois même , au vu des réaction des musulmans que ceux ci sont plus génés que nous .
Ils se seraient bien passé de cela.

Il nous faut savoir pardonner
Il ne faut pas oublier
Il nous faut continuer de dialoguer, même si cela est difficile.

La priére est un bon antibiotique contre la haine.

Tout à fait, mon cher Chrislam, et je récris ce que j'avais mis plus haut :

L’ensemble des responsables musulmans qui ont pu voir le film reconnaissent que Des hommes et des dieux n’est pas un film « anti-islam ». Certes, il s’agit là d’une période sur laquelle les musulmans répugnent à revenir, et où nombre de familles algériennes se sont trouvées déchirées, explique Abdallah Dliouah, imam à Villeurbanne, dans la région lyonnaise. Mais « le film n’est pas stigmatisant pour les musulmans, et il évite toute caricature ». Sont bien distingués les terroristes et les musulmans du village, et, ajoute-t-il, « on voit que l’ensemble du peuple algérien, et non seulement les chrétiens, a été victime de la violence ».
«Un moyen pour relancer un dialogue qui s’essouffle»



Et tu demandais dans ton post introductif qui l'avait vu et ce qu'il en pensait.

ROSE et moi, nous l'avons vu, lors de ma visite chez elle ce week-end, et je dois te dire que ce film nous a émus et émerveillés ....


Fraternellement

Oui CHER MARIO, ce film est sublime........ c'est un chef- d'oeuvre........ en effet j'ai été émerveillée et bien sûr émue, tous les deux nous avions la "larme à l'oeil"...


Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptySam 18 Sep 2010, 09:32

rosedumatin a écrit:

Oui CHER MARIO, ce film est sublime........ c'est un chef- d'oeuvre........ en effet j'ai été émerveillée et bien sûr émue, tous les deux nous avions la "larme à l'oeil"...

Oscars : le CNC choisit « Des hommes et des dieux »

Le film Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois, Grand prix du 63ème Festival de Cannes, est proposé pour représenter la France à la cérémonie des Oscars en février 2011, a annoncé vendredi 17 septembre le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) dans un communiqué.

(source : AFP.)

Réunie au CNC, la commission chargée de la sélection du film représentant la France pour l'attribution de l'Oscar du meilleur film étranger a retenu ce long métrage qui retrace la tragédie des moines de Tibéhirine, enlevés et assassinés en Algérie en 1996. L'Académie des Oscars retient chaque année cinq long métrages étrangers parmi les films qui lui sont proposés par les différents pays.

Le film avec Lambert Wilson et Michael Lonsdale remporte un large succès public pour sa première semaine d'exploitation en France, avec plus de 460 000 entrées, ce qui le place largement en tête du box-office.

La commission de sélection du CNC est composée de la présidente de l'Avance sur recettes, Florence Malraux, du délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, ainsi que de cinq personnalités qualifiées, le président de l'Académie des Césars, Alain Terzian, la comédienne Jeanne Moreau, l'acteur et réalisateur Philippe Pollet-Villard, et les metteurs en scène Costa-Gavras et Régis Wargnier.

AFP

Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptySam 18 Sep 2010, 15:36

mario-franc_lazur a écrit:
rosedumatin a écrit:

Oui CHER MARIO, ce film est sublime........ c'est un chef- d'oeuvre........ en effet j'ai été émerveillée et bien sûr émue, tous les deux nous avions la "larme à l'oeil"...

Oscars : le CNC choisit « Des hommes et des dieux »

Le film Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois, Grand prix du 63ème Festival de Cannes, est proposé pour représenter la France à la cérémonie des Oscars en février 2011, a annoncé vendredi 17 septembre le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) dans un communiqué.

(source : AFP.)

Réunie au CNC, la commission chargée de la sélection du film représentant la France pour l'attribution de l'Oscar du meilleur film étranger a retenu ce long métrage qui retrace la tragédie des moines de Tibéhirine, enlevés et assassinés en Algérie en 1996. L'Académie des Oscars retient chaque année cinq long métrages étrangers parmi les films qui lui sont proposés par les différents pays.

Le film avec Lambert Wilson et Michael Lonsdale remporte un large succès public pour sa première semaine d'exploitation en France, avec plus de 460 000 entrées, ce qui le place largement en tête du box-office.

La commission de sélection du CNC est composée de la présidente de l'Avance sur recettes, Florence Malraux, du délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, ainsi que de cinq personnalités qualifiées, le président de l'Académie des Césars, Alain Terzian, la comédienne Jeanne Moreau, l'acteur et réalisateur Philippe Pollet-Villard, et les metteurs en scène Costa-Gavras et Régis Wargnier.

AFP


Le succès de ce film ne m'étonne pas Cher MARIO, je le reverrais bien encore........ et j'espère que sortira un DVD !

Merci pour ce partage MARIO ! "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 321257
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptySam 18 Sep 2010, 21:16

rosedumatin a écrit:

...
Le succès de ce film ne m'étonne pas Cher MARIO, je le reverrais bien encore........ et j'espère que sortira un DVD !

Merci pour ce partage MARIO ! "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 321257


La scène de la Cène ( les connaisseurs comprendront ), QUELLE MERVEILLE . J'en ai même pleuré, foi de pinson !
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptySam 18 Sep 2010, 21:20

pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:

...
Le succès de ce film ne m'étonne pas Cher MARIO, je le reverrais bien encore........ et j'espère que sortira un DVD !

Merci pour ce partage MARIO ! "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 321257


La scène de la Cène ( les connaisseurs comprendront ), QUELLE MERVEILLE . J'en ai même pleuré, foi de pinson !

Tu as vu le film aussi Pinson ????? !!!!!!!!!

Oui je sais de quelle scène tu parles, j'ai aussi pensé à la dernière Cène ....... as tu vu leurs yeux, ces regards, cette complicité, cette joie, cette tristesse aussi quand ils se rendent compte que c'est peut-être la dernière fois ??????

Comme tu dis UNE MERVEILLE !!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptySam 18 Sep 2010, 21:52

rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:

...
Le succès de ce film ne m'étonne pas Cher MARIO, je le reverrais bien encore........ et j'espère que sortira un DVD !

Merci pour ce partage MARIO ! "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 321257


La scène de la Cène ( les connaisseurs comprendront ), QUELLE MERVEILLE . J'en ai même pleuré, foi de pinson !

Tu as vu le film aussi Pinson ????? !!!!!!!!!

Oui je sais de quelle scène tu parles, j'ai aussi pensé à la dernière Cène ....... as tu vu leurs yeux, ces regards, cette complicité, cette joie, cette tristesse aussi quand ils se rendent compte que c'est peut-être la dernière fois ??????

Comme tu dis UNE MERVEILLE !!



pour le réalisateur et pour les acteurs : "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 88012
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptySam 18 Sep 2010, 21:54

pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:
pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:

...
Le succès de ce film ne m'étonne pas Cher MARIO, je le reverrais bien encore........ et j'espère que sortira un DVD !

Merci pour ce partage MARIO ! "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 321257


La scène de la Cène ( les connaisseurs comprendront ), QUELLE MERVEILLE . J'en ai même pleuré, foi de pinson !

Tu as vu le film aussi Pinson ????? !!!!!!!!!

Oui je sais de quelle scène tu parles, j'ai aussi pensé à la dernière Cène ....... as tu vu leurs yeux, ces regards, cette complicité, cette joie, cette tristesse aussi quand ils se rendent compte que c'est peut-être la dernière fois ??????

Comme tu dis UNE MERVEILLE !!



pour le réalisateur et pour les acteurs : "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 88012

Eh bien ami Pinson, j'ajoute un bouquet au tien pour le réalisateur et pour les acteurs : "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 88012
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: dialogue   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyDim 19 Sep 2010, 07:07

"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 186382 Un jour étant en retraite à l-abbaye d'Aiguebelle, un moine nous a dit ( nou étions plusieurs militaire du rang ) Le but du Moine c'est de rejoindre Dieu, C'est même un joie.
Il nous a fait cette réflexion:" en voila un qui est arrivé à son but, voir Dieu en face"
Ce Moine est devenu Abbé de son monastére. C'était en 1963.
Ce qui me fait dire ceci c'est la réaction de l'un d'entre nous quit dit :" une certaine joie ce lisait sur les visages des moines de Tibérine:".
Pour un croyant la mort n'est pas une fin en soi.
Ce qui croient punir en tuant font une grossiére erreur.
Quant-aux bourraux ils faut leurs dire ce qu Jésus a dit sur la Croix:" Pardonnes leurs car ils ne savent pas ce qu'ils font"

Je n'ai pas encore vu le film mais il me tarde de le voir.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyDim 19 Sep 2010, 07:52

ChrisLam a écrit:
"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 186382 Un jour étant en retraite à l-abbaye d'Aiguebelle, un moine nous a dit ( nou étions plusieurs militaire du rang ) Le but du Moine c'est de rejoindre Dieu, C'est même un joie.
Il nous a fait cette réflexion:" en voila un qui est arrivé à son but, voir Dieu en face"
Ce Moine est devenu Abbé de son monastére. C'était en 1963.
Ce qui me fait dire ceci c'est la réaction de l'un d'entre nous quit dit :" une certaine joie ce lisait sur les visages des moines de Tibérine:".
Pour un croyant la mort n'est pas une fin en soi.
Ce qui croient punir en tuant font une grossiére erreur.
Quant-aux bourraux ils faut leurs dire ce qu Jésus a dit sur la Croix:" Pardonnes leurs car ils ne savent pas ce qu'ils font"

Je n'ai pas encore vu le film mais il me tarde de le voir.

"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 186382 ChrisLam,

Je ne puis que te recommander ce chef d'oeuvre !

Et quand tu l'auras vu si tu veux nous partager, ce sera formidable !

Et je suis bien d'accord avec toi , la mort n'est pas une fin en soi........ bien au contraire .... Le jour de notre naissance au Ciel nous serons dans la Patrie, notre vraie Patrie !

Bon dimanche à toi et à tous sunny
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMar 21 Sep 2010, 09:02

CE MAGNIFIQUE TESTAMENT DE CHRISTIAN CHERGE, écrit à Alger le 1er décembre 1993, lu à Tibhirine le 1er janvier 1994

Quand un A-DIEU s'envisage...
S'il m'arrivait un jour - et ça pourrait être aujourd'hui - d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j'aimerais que ma communauté, mon Église, ma famille, se souviennent que ma vie était DONNÉE à Dieu et à ce pays.
Qu'ils acceptent que le Maître Unique de toute vie ne saurait être étranger à ce départ brutal.
Qu'ils prient pour moi :
comment serais-je trouvé digne d'une telle offrande ?
Qu'ils sachent associer cette mort à tant d'autres aussi violentes laissées dans l'indifférence de l'anonymat.
Ma vie n'a pas plus de prix qu'une autre.
Elle n'en a pas moins non plus.
En tout cas, elle n'a pas l'innocence de l'enfance.
J'ai suffisamment vécu pour me savoir complice du mal qui semble, hélas, prévaloir dans le monde, et même de celui-là qui me frapperait aveuglément.
J'aimerais, le moment venu, avoir ce laps de lucidité qui me permettrait de solliciter le pardon de Dieu et celui de mes frères en humanité, en même temps que de pardonner de tout coeur à qui m'aurait atteint.
Je ne saurais souhaiter une telle mort.
Il me paraît important de le professer.
Je ne vois pas, en effet, comment je pourrais me réjouir que ce peuple que j'aime soit indistinctement accusé de mon meurtre.
C'est trop cher payé ce qu'on appellera, peut-être, la "grâce du martyre" que de la devoir à un Algérien, quel qu'il soit, surtout s'il dit agir en fidélité à ce qu'il croit être l'Islam. Je sais le mépris dont on a pu entourer les Algériens pris globalement.
Je sais aussi les caricatures de l'Islam qu'encourage un certain idéalisme.
Il est trop facile de se donner bonne conscience en identifiant cette voie religieuse avec les intégrismes de ses extrémistes.
L'Algérie et l'Islam, pour moi, c'est autre chose, c'est un corps et une âme.
Je l'ai assez proclamé, je crois, au vu et au su de ce que j'en ai reçu, y retrouvant si souvent ce droit fil conducteur de l'Évangile appris aux genoux de ma mère, ma toute première Église, précisément en Algérie, et déjà, dans le respect des croyants musulmans.
Ma mort, évidemment, paraîtra donner raison à ceux qui m'ont rapidement traité de naïf, ou d'idéaliste :
"qu'Il dise maintenant ce qu'Il en pense !".
Mais ceux-là doivent savoir que sera enfin libérée ma plus lancinante curiosité.
Voici que je pourrai, s'il plaît à Dieu, plonger mon regard dans celui du Père pour contempler avec lui Ses enfants de l'Islam
tels qu'ils les voient, tout illuminés de la gloire du Christ, fruit de Sa Passion, investis par le Don de l'Esprit dont la joie secrète sera toujours d'établir la communion et de rétablir la ressemblance, en jouant avec les différences.
Cette vie perdue, totalement mienne, et totalement leur, je rends grâce à Dieu qui semble l'avoir voulue tout entière pour cette JOIE-là, envers et malgré tout.
Dans ce MERCI où tout est dit, désormais, de ma vie, je vous inclus bien sûr, amis d'hier et d'aujourd'hui, et vous, ô amis d'ici, aux côtés de ma mère et de mon père, de mes soeurs et de mes frères et des leurs, centuple accordé comme il était promis !
Et toi aussi, l'ami de la dernière minute, qui n'aura pas su ce que tu faisais.
Oui, pour toi aussi je le veux ce MERCI, et cet "A-DIEU" en-visagé de toi.
Et qu'il nous soit donné de nous retrouver, larrons heureux, en paradis, s'il plaît à Dieu, notre Père à tous deux.

AMEN !
Insha 'Allah !
Alger, 1er décembre 1993
Tibhirine, 1er janvier 1994
Christian





Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: dialogue   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMar 21 Sep 2010, 09:50

rosedumatin a écrit:
CE MAGNIFIQUE TESTAMENT DE CHRISTIAN CHERGE, écrit à Alger le 1er décembre 1993, lu à Tibhirine le 1er janvier 1994

Quand un A-DIEU s'envisage...
S'il m'arrivait un jour - et ça pourrait être aujourd'hui - d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j'aimerais que ma communauté, mon Église, ma famille, se souviennent que ma vie était DONNÉE à Dieu et à ce pays.
Qu'ils acceptent que le Maître Unique de toute vie ne saurait être étranger à ce départ brutal.
Qu'ils prient pour moi :
comment serais-je trouvé digne d'une telle offrande ?
Qu'ils sachent associer cette mort à tant d'autres aussi violentes laissées dans l'indifférence de l'anonymat.
Ma vie n'a pas plus de prix qu'une autre.
Elle n'en a pas moins non plus.
En tout cas, elle n'a pas l'innocence de l'enfance.
J'ai suffisamment vécu pour me savoir complice du mal qui semble, hélas, prévaloir dans le monde, et même de celui-là qui me frapperait aveuglément.
J'aimerais, le moment venu, avoir ce laps de lucidité qui me permettrait de solliciter le pardon de Dieu et celui de mes frères en humanité, en même temps que de pardonner de tout coeur à qui m'aurait atteint.
Je ne saurais souhaiter une telle mort.
Il me paraît important de le professer.
Je ne vois pas, en effet, comment je pourrais me réjouir que ce peuple que j'aime soit indistinctement accusé de mon meurtre.
C'est trop cher payé ce qu'on appellera, peut-être, la "grâce du martyre" que de la devoir à un Algérien, quel qu'il soit, surtout s'il dit agir en fidélité à ce qu'il croit être l'Islam. Je sais le mépris dont on a pu entourer les Algériens pris globalement.
Je sais aussi les caricatures de l'Islam qu'encourage un certain idéalisme.
Il est trop facile de se donner bonne conscience en identifiant cette voie religieuse avec les intégrismes de ses extrémistes.
L'Algérie et l'Islam, pour moi, c'est autre chose, c'est un corps et une âme.
Je l'ai assez proclamé, je crois, au vu et au su de ce que j'en ai reçu, y retrouvant si souvent ce droit fil conducteur de l'Évangile appris aux genoux de ma mère, ma toute première Église, précisément en Algérie, et déjà, dans le respect des croyants musulmans.
Ma mort, évidemment, paraîtra donner raison à ceux qui m'ont rapidement traité de naïf, ou d'idéaliste :
"qu'Il dise maintenant ce qu'Il en pense !".
Mais ceux-là doivent savoir que sera enfin libérée ma plus lancinante curiosité.
Voici que je pourrai, s'il plaît à Dieu, plonger mon regard dans celui du Père pour contempler avec lui Ses enfants de l'Islam
tels qu'ils les voient, tout illuminés de la gloire du Christ, fruit de Sa Passion, investis par le Don de l'Esprit dont la joie secrète sera toujours d'établir la communion et de rétablir la ressemblance, en jouant avec les différences.
Cette vie perdue, totalement mienne, et totalement leur, je rends grâce à Dieu qui semble l'avoir voulue tout entière pour cette JOIE-là, envers et malgré tout.
Dans ce MERCI où tout est dit, désormais, de ma vie, je vous inclus bien sûr, amis d'hier et d'aujourd'hui, et vous, ô amis d'ici, aux côtés de ma mère et de mon père, de mes soeurs et de mes frères et des leurs, centuple accordé comme il était promis !
Et toi aussi, l'ami de la dernière minute, qui n'aura pas su ce que tu faisais.
Oui, pour toi aussi je le veux ce MERCI, et cet "A-DIEU" en-visagé de toi.
Et qu'il nous soit donné de nous retrouver, larrons heureux, en paradis, s'il plaît à Dieu, notre Père à tous deux.

AMEN !
Insha 'Allah !
Alger, 1er décembre 1993
Tibhirine, 1er janvier 1994
Christian






"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 186382 Très beau témoignage qui rejoint celui de jésus sur la Croix quant-il dit : " Pére , Pardonne leur, il ne savent pas ce qu'ils font: "
J'écouté le témoignage du père Abbé de Cîteaux sur le site du jour de Seigneur.
Je résume:
« Le moine est en recherche permanente de Dieu.
Son aboutissement est de le rencontrer face à face. »
C’est ce que j’en ai retenu.

Nous chrétiens et certainement nos amis musulmans ont ce même but.

Dieu nous met sur un chemin que nous ne connaissons pas mais il agit pour nous guider vers lui au fur et mesure que nous avançons dans le vie nous prenons conscience de cette réalité qu'est Dieu.
Notre but est donc d'aller de l'avant et le jour venu avoir cette joie de le contempler dans toute sa gloire.
Ce jours la, les forces du mal n'auront plus d'emprises sur nous.
Nous serrons pleinement dans la gloire de Dieu pour l’éternité.
Comme les moines nous avons à chercher et à trouver Dieu dans nos semblables car eux sont aussi marqués par la Vie que Dieu nous a donnée à tous.
Dieu est présent dans celui ou celle que tu as en face de toi.
Bien souvent c’est par ce biais que Dieu se manifeste et te fait comprendre que tu dois continuer à agir pour un Amour que Dieu nous demande de partager.
Notre tristesse humaine et bien peu de chose face aux souffrances que l'enfer nous réserve.

La seule faute que Dieu ne pardonne pas c'est la faute contre L’ESPRIT.

Le bon larron est une démonstration que Dieu, par Jésus, peux pardonner et accueillir ceux qui reconnaissent devant le Père leurs fautes individuelles et collectives même quelque minutes avant de mourir.

" au milieu de la rose se pause une goutte d'eau qui brille comme un diamant sans la goutte d'eau la rose meurt" "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 931875

Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMar 21 Sep 2010, 09:57

ChrisLam a écrit:
rosedumatin a écrit:
CE MAGNIFIQUE TESTAMENT DE CHRISTIAN CHERGE, écrit à Alger le 1er décembre 1993, lu à Tibhirine le 1er janvier 1994

Quand un A-DIEU s'envisage...
S'il m'arrivait un jour - et ça pourrait être aujourd'hui - d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j'aimerais que ma communauté, mon Église, ma famille, se souviennent que ma vie était DONNÉE à Dieu et à ce pays.
Qu'ils acceptent que le Maître Unique de toute vie ne saurait être étranger à ce départ brutal.
Qu'ils prient pour moi :
comment serais-je trouvé digne d'une telle offrande ?
Qu'ils sachent associer cette mort à tant d'autres aussi violentes laissées dans l'indifférence de l'anonymat.
Ma vie n'a pas plus de prix qu'une autre.
Elle n'en a pas moins non plus.
En tout cas, elle n'a pas l'innocence de l'enfance.
J'ai suffisamment vécu pour me savoir complice du mal qui semble, hélas, prévaloir dans le monde, et même de celui-là qui me frapperait aveuglément.
J'aimerais, le moment venu, avoir ce laps de lucidité qui me permettrait de solliciter le pardon de Dieu et celui de mes frères en humanité, en même temps que de pardonner de tout coeur à qui m'aurait atteint.
Je ne saurais souhaiter une telle mort.
Il me paraît important de le professer.
Je ne vois pas, en effet, comment je pourrais me réjouir que ce peuple que j'aime soit indistinctement accusé de mon meurtre.
C'est trop cher payé ce qu'on appellera, peut-être, la "grâce du martyre" que de la devoir à un Algérien, quel qu'il soit, surtout s'il dit agir en fidélité à ce qu'il croit être l'Islam. Je sais le mépris dont on a pu entourer les Algériens pris globalement.
Je sais aussi les caricatures de l'Islam qu'encourage un certain idéalisme.
Il est trop facile de se donner bonne conscience en identifiant cette voie religieuse avec les intégrismes de ses extrémistes.
L'Algérie et l'Islam, pour moi, c'est autre chose, c'est un corps et une âme.
Je l'ai assez proclamé, je crois, au vu et au su de ce que j'en ai reçu, y retrouvant si souvent ce droit fil conducteur de l'Évangile appris aux genoux de ma mère, ma toute première Église, précisément en Algérie, et déjà, dans le respect des croyants musulmans.
Ma mort, évidemment, paraîtra donner raison à ceux qui m'ont rapidement traité de naïf, ou d'idéaliste :
"qu'Il dise maintenant ce qu'Il en pense !".
Mais ceux-là doivent savoir que sera enfin libérée ma plus lancinante curiosité.
Voici que je pourrai, s'il plaît à Dieu, plonger mon regard dans celui du Père pour contempler avec lui Ses enfants de l'Islam
tels qu'ils les voient, tout illuminés de la gloire du Christ, fruit de Sa Passion, investis par le Don de l'Esprit dont la joie secrète sera toujours d'établir la communion et de rétablir la ressemblance, en jouant avec les différences.
Cette vie perdue, totalement mienne, et totalement leur, je rends grâce à Dieu qui semble l'avoir voulue tout entière pour cette JOIE-là, envers et malgré tout.
Dans ce MERCI où tout est dit, désormais, de ma vie, je vous inclus bien sûr, amis d'hier et d'aujourd'hui, et vous, ô amis d'ici, aux côtés de ma mère et de mon père, de mes soeurs et de mes frères et des leurs, centuple accordé comme il était promis !
Et toi aussi, l'ami de la dernière minute, qui n'aura pas su ce que tu faisais.
Oui, pour toi aussi je le veux ce MERCI, et cet "A-DIEU" en-visagé de toi.
Et qu'il nous soit donné de nous retrouver, larrons heureux, en paradis, s'il plaît à Dieu, notre Père à tous deux.

AMEN !
Insha 'Allah !
Alger, 1er décembre 1993
Tibhirine, 1er janvier 1994
Christian






"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 186382 Très beau témoignage qui rejoint celui de jésus sur la Croix quant-il dit : " Pére , Pardonne leur, il ne savent pas ce qu'ils font: "
J'écouté le témoignage du père Abbé de Cîteaux sur le site du jour de Seigneur.
Je résume:
« Le moine est en recherche permanente de Dieu.
Son aboutissement est de le rencontrer face à face. »
C’est ce que j’en ai retenu.

Nous chrétiens et certainement nos amis musulmans ont ce même but.

Dieu nous met sur un chemin que nous ne connaissons pas mais il agit pour nous guider vers lui au fur et mesure que nous avançons dans le vie nous prenons conscience de cette réalité qu'est Dieu.
Notre but est donc d'aller de l'avant et le jour venu avoir cette joie de le contempler dans toute sa gloire.
Ce jours la, les forces du mal n'auront plus d'emprises sur nous.
Nous serrons pleinement dans la gloire de Dieu pour l’éternité.
Comme les moines nous avons à chercher et à trouver Dieu dans nos semblables car eux sont aussi marqués par la Vie que Dieu nous a donnée à tous.
Dieu est présent dans celui ou celle que tu as en face de toi.
Bien souvent c’est par ce biais que Dieu se manifeste et te fait comprendre que tu dois continuer à agir pour un Amour que Dieu nous demande de partager.
Notre tristesse humaine et bien peu de chose face aux souffrances que l'enfer nous réserve.

La seule faute que Dieu ne pardonne pas c'est la faute contre L’ESPRIT.

Le bon larron est une démonstration que Dieu, par Jésus, peux pardonner et accueillir ceux qui reconnaissent devant le Père leurs fautes individuelles et collectives même quelque minutes avant de mourir.

" au milieu de la rose se pause une goutte d'eau qui brille comme un diamant sans la goutte d'eau la rose meurt" "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 931875


Bonjour Cher Chrislam,

Merci pour ce si beau partage, je suis tout-à-fait d'accord avec toi !

Que Dieu nous garde tous unis en Son Amour ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMar 21 Sep 2010, 10:04

rosedumatin a écrit:
CE MAGNIFIQUE TESTAMENT DE CHRISTIAN CHERGE, écrit à Alger le 1er décembre 1993, lu à Tibhirine le 1er janvier 1994

Quand un A-DIEU s'envisage...
S'il m'arrivait un jour - et ça pourrait être aujourd'hui - d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j'aimerais que ma communauté, mon Église, ma famille, se souviennent que ma vie était DONNÉE à Dieu et à ce pays.
Qu'ils acceptent que le Maître Unique de toute vie ne saurait être étranger à ce départ brutal.
Qu'ils prient pour moi :
comment serais-je trouvé digne d'une telle offrande ?
Qu'ils sachent associer cette mort à tant d'autres aussi violentes laissées dans l'indifférence de l'anonymat.
Ma vie n'a pas plus de prix qu'une autre.

Une remarque cependant, la phrase devait finir plutot ainsi "d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les algériens et les étrangers vivant en Algérie"
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMar 21 Sep 2010, 10:17

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:
CE MAGNIFIQUE TESTAMENT DE CHRISTIAN CHERGE, écrit à Alger le 1er décembre 1993, lu à Tibhirine le 1er janvier 1994

Quand un A-DIEU s'envisage...
S'il m'arrivait un jour - et ça pourrait être aujourd'hui - d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j'aimerais que ma communauté, mon Église, ma famille, se souviennent que ma vie était DONNÉE à Dieu et à ce pays.
Qu'ils acceptent que le Maître Unique de toute vie ne saurait être étranger à ce départ brutal.
Qu'ils prient pour moi :
comment serais-je trouvé digne d'une telle offrande ?
Qu'ils sachent associer cette mort à tant d'autres aussi violentes laissées dans l'indifférence de l'anonymat.
Ma vie n'a pas plus de prix qu'une autre.

Une remarque cependant, la phrase devait finir plutot ainsi "d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les algériens et les étrangers vivant en Algérie"

En effet Cher LA REPONSE, ta remarque est très pertinente.

J'ai donné le texte original de cette époque !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
BERNARD

BERNARD



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: dialogue   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMar 21 Sep 2010, 10:19

LA REPONSE a écrit:
rosedumatin a écrit:
CE MAGNIFIQUE TESTAMENT DE CHRISTIAN CHERGE, écrit à Alger le 1er décembre 1993, lu à Tibhirine le 1er janvier 1994

Quand un A-DIEU s'envisage...
S'il m'arrivait un jour - et ça pourrait être aujourd'hui - d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j'aimerais que ma communauté, mon Église, ma famille, se souviennent que ma vie était DONNÉE à Dieu et à ce pays.
Qu'ils acceptent que le Maître Unique de toute vie ne saurait être étranger à ce départ brutal.
Qu'ils prient pour moi :
comment serais-je trouvé digne d'une telle offrande ?
Qu'ils sachent associer cette mort à tant d'autres aussi violentes laissées dans l'indifférence de l'anonymat.
Ma vie n'a pas plus de prix qu'une autre.

Une remarque cependant, la phrase devait finir plutot ainsi "d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les algériens et les étrangers vivant en Algérie"

C'est vrai le térrorisme touche autant si ce n'est plus les algériens que les étrangers aux pays.
A tel point que les chinois quittent le pays avant qu'ils ne leur arrive des soucis.

Je suis de plus en plus convaincu que tous ces actes de terrorismes visent plus les musulmans que les nons musulmans.
Et que c'est une question de pouvoir politique sous couvert de la religion.

Les images que l'on peut voir pour la propagande des terroristes montrent plus des hommes armés jusqu"aux dents que des hommes en priére.
Je suis sur que l'Islam ce n'est pas cela et les musulmans en souffrent car l'image de l'islam est à mon avis autre chose que de faire la guerre.

Mais un musulman Iranien qui ne serait pas d'accord avec cela et qui le manifesterai pourait-il le faire librement et en toute liberté sans risques pour sa vie dans un tel pays?

Les milliard de musulmans dans le monde ne sont pas des extrémistes.
Tous les chrétiens ne sont pas des anti-islamique ou des islamophobe.
Tous les juifs ne sont pas des sionistes.

Le monde appartient à Dieu donc à tout le monde.

Jésus à dit :" ils se battrons en mon nom:"
C'e n'est pas seulement au nom de Jésus mais au nom de Dieu lui même.
Ces querelles meurtriéres sont des insultes envers Dieu .
Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMar 21 Sep 2010, 10:25

ChrisLam a écrit:


Jésus à dit :" ils se battrons en mon nom:"
C'e n'est pas seulement au nom de Jésus mais au nom de Dieu lui même.
Ces querelles meurtriéres sont des insultes envers Dieu .


Chers Rose, La reponse, Chrislam :

"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602 "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602 "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMar 21 Sep 2010, 10:32

pinson a écrit:
ChrisLam a écrit:


Jésus à dit :" ils se battrons en mon nom:"
C'e n'est pas seulement au nom de Jésus mais au nom de Dieu lui même.
Ces querelles meurtriéres sont des insultes envers Dieu .


Mes chers ROSE, LA REPONSE, CHRISLAM :

"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602 "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602 "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien 175602



Aux mêmes et à notre PINSON :



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 06 Oct 2010, 13:55


"Des hommes et des dieux" : les raisons d’un succès

Le film pourrait dépasser prochainement les deux millions d’entrées. Pourquoi un tel succès ? Rapport à la mort, réconciliation, engagement spirituel, pudeur, effusion de l’esprit ?

Après son triomphe à Cannes, Des hommes et des dieux arrive en salles chargé d'honneurs et d'éloges. C'est justice : le sujet – le sacrifice des moines de Tibhirine – est sublime et la réalisation d'une parfaite simplicité. Le plus haut message évangélique y rejoint l'humanité la plus ordinaire.

Rappel :

Plutôt que de se concentrer sur les ultimes moments des moines, comme aurait fait un scénario de suspense, l'histoire couvre leurs trois dernières années, de 1993 à 1996, laissant au spectateur le temps de les connaître et de comprendre leur choix. Le film a été tourné au Maroc où a été trouvé un site semblable à celui de Tibhirine (Algérie). Dans un paysage splendide, que la caméra contemple avec ravissement, on prend le temps de partager l'amour des moines pour le pays et ses habitants. La leçon de fraternité qu'ils donnent est éclatante. Tous les spectateurs, musulmans, chrétiens ou autres, peuvent en recevoir quelque chose.

Quelques figures de religieux se détachent : le prieur, Dom Christian de Chergé – à qui Lambert Wilson prête sans doute plus de fragilité psychologique que de véritable inquiétude spirituelle –, Frère Christophe qui, sous les traits de bûcheron d'Olivier Rabourdin, manifeste éloquemment le passage de la prudence humaine à la confiance évangélique, et surtout Frère Luc, le moine médecin octogénaire. Ce dernier offre à l'inégalable Michael Lonsdale ce qui restera peut-être le meilleur rôle de sa vie. On a déjà vu des acteurs exprimer la bonté, on n'en a probablement jamais vu le faire avec l'évidence irrésistible que manifeste ici Lonsdale. Le film ne serait pas sans lui.

Dans ce cadre paisible, la tension s'installe très vite. Les conversations rapportent les attentats perpétrés ici ou là par les islamistes et l'ultimatum lancé par ceux-ci aux étrangers de quitter le pays. Puis c'est l'irruption de la violence: le massacre d'ouvriers albanais, à quelques kilomètres du monastère. La peur frappe au sanctuaire même quand des islamistes viennent, armés, réclamer la venue chez eux de Frère Luc pour soigner des blessés. C'est le soir de Noël. Frère Christian rappelle que c'est la nuit du Prince de la paix et que les armes doivent être remisées. Les terroristes, impressionnés, s'en vont sans incident.


Notre avis

Ce n'est pas le réalisateur, Xavier Beauvois, agnostique, qui a eu l'idée de ce film si religieux. C'est le producteur Étienne Comar, qui souhaitait son avis sur un scénario qui lui paraissait peu vendable. Quand Beauvois lui a dit son intérêt, Comar a avoué sa ruse: c'était lui l'auteur du texte !

Réalisateur maniaque de véracité, Beauvois a aussitôt engagé Henry Quinson comme « conseiller monastique » pour le tournage. Ce religieux célèbre, ancien trader de Wall Street entré à l'abbaye de Tamié, est le traducteur du livre de référence sur le drame de Tibhirine, Passion pour l'Algérie, les moines de Tibhirine (Nouvelle Cité), de l'Américain John Kiser. Grâce à lui, grâce aussi au maître de choeur François Polgar qui a formé les acteurs au chant liturgique, le film rend, avec une grande vérité, la vie de prière des moines dans leur monastère de l'Atlas.

L'amour des moines pour l'Algérie et ses habitants

On pouvait s'attendre qu'un réalisateur agnostique traite cet aspect comme un accessoire dramatique secondaire. Beauvois, au contraire, y consacre un grand nombre de scènes, qui montrent la place centrale de la prière dans la vie des religieux et le rôle déterminant qu'elle a joué dans leur décision de ne pas quitter le monastère malgré le danger extrême.

Le drame central du film est la question que se posent les moines, individuellement et collectivement, du choix de partir ou de rester. Le bon sens est de partir, tant les menaces sont grandes. Tous les pousse dans ce sens, aussi bien le gouvernement et l'armée (« les frères de la plaine » comme les appellent les moines) que les terroristes (« les frères de la montagne »). Finalement, au cours d'un « chapitre » solennel, tous choisissent de rester. C'est à la suite de celui-ci qu'a lieu la plus belle scène du film, le dernier repas des Frères, qui est une véritable Cène où Beauvois se montre admirablement inspiré. Laissons-la découvrir, dans sa parfaite simplicité, sans commentaire : à chacun de voir les très riches résonances, humaines, artistiques et spirituelles, de ces quelques minutes, qu'on ne saurait mieux qualifier que d'« eucharistiques ».

Le film s'arrête non à la mort des moines – dont les circonstances restent aujourd'hui encore inconnues – mais à ce qu'on peut appeler leur chemin de croix. Il se fait dans la neige, une neige tombée de façon totalement inattendue pendant le tournage, qui a permis de fixer ces dernières images mystérieuses et qui, pour nombre de participants du film, a été jugée spontanément comme miraculeuse. Un détail dans l'ensemble du film. Mais on a bien tort de dire que « le diable se cache dans les détails » : Dieu y est déjà !

Cela ramène au titre du film, étrange. On a conseillé à Beauvois de le changer parce qu'il sonnait de façon douteuse. Comme s'il y avait des dieux différents pour les musulmans et les chrétiens, preuve de l'inanité des religions, ne laissant en place que des hommes égarés. Mais Beauvois tenait à son titre, qu'il précise dès l'ouverture du film en citant le Psaume 82 (v. 6-7) : « J'ai dit : “Vous êtes des dieux [...], pourtant, vous mourrez comme des hommes" ». Une phrase difficile qui apporte plus de questions que de réponses, mais place d'emblée le film à sa véritable hauteur: celle du mystère, face auquel chacun se trouve forcé de s'interroger.

SOURCE : "Famille chrétienne ".
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
chrisredfeild

chrisredfeild



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 20 Oct 2010, 21:39

mais c'est quand meme louche.

que faisait-ils en algerie???

c'est quand meme louche
Revenir en haut Aller en bas
Petero

Petero



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 20 Oct 2010, 22:53

chrisredfeild a écrit:
mais c'est quand meme louche.

que faisait-ils en algerie???

c'est quand meme louche

Et pourquoi c'était louche !!! La terre appartient à tout le monde, il me semble. En quoi, la présence de moine dans un pays musulman, est louche !!! Je ne vois vraiment pas ! Ils apportaient leur aide à la population, tout en vivant leur foi, au sein de leur communauté. Ils n'imposaient pas leur foi.

Je crois que ces moines sont vraiment des modèles que nos amis musulmans devraient suivre ; en ce qui concerne le respect dont ils faisaient preuve vis à vis de l'islam, religion des gens qui les entouraient.

Tu devrais en prendre de la graine, cher chrisredfield.

Petero
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 20 Oct 2010, 23:20

ILS FAISAIENT DU PROSELYTISEME


imagine que des IMAMS font du proselytiseme chez vous, va tu tolerer ceci?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 20 Oct 2010, 23:22

petero a écrit:
chrisredfeild a écrit:
mais c'est quand meme louche.

que faisait-ils en algerie???

c'est quand meme louche

Et pourquoi c'était louche !!! La terre appartient à tout le monde, il me semble. En quoi, la présence de moine dans un pays musulman, est louche !!! Je ne vois vraiment pas ! Ils apportaient leur aide à la population, tout en vivant leur foi, au sein de leur communauté. Ils n'imposaient pas leur foi.

Je crois que ces moines sont vraiment des modèles que nos amis musulmans devraient suivre ; en ce qui concerne le respect dont ils faisaient preuve vis à vis de l'islam, religion des gens qui les entouraient.

Tu devrais en prendre de la graine, cher chrisredfield.

Petero

tout à fait d'accord.
j'ai vu le film et je ne le regrette pas, c'est un très beau témoignage de foi chrétienne authentique.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien EmptyMer 20 Oct 2010, 23:24

chrisredfeild a écrit:
ILS FAISAIENT DU PROSELYTISEME


imagine que des IMAMS font du proselytiseme chez vous, va tu tolerer ceci?

justement ils ne faisaient pas de prosélytisme, ils n'ont converti personne.
ils ne sont pas là pour çà mais pour montrer ce qu'est la foi en Jesus Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty
MessageSujet: Re: "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien   "Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
"Des hommes et des dieux"- les moines de Tibérine : pour le dialogue islamo-chrétien
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: