Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : où le précommander ...
17.25 €
Voir le deal

 

 Le statut de la femme en islam

Aller en bas 
+37
Pierresuzanne
Algorab
ex-musulman
gerard2007
AntonioDiMaria
lukikuk
salamsam
*Amy*
Sun Back
islampaix
Yussuf95
eric121
muslima7
CAMARA Adama
Ishraqi
Curiousmuslim
kabyl-latina
Sered
Nass'
albania
Tomi
SKIPEER
marie-naela
Poisson vivant
rosarum
Agnos
othy
muslimahamdouallah
Roger76
chrisredfeild
BOB
marie-chantal
abdiwassih
islam
ysov
mario-franc_lazur
ASHTAR
41 participants
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
AuteurMessage
ASHTAR

ASHTAR



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptySam 04 Sep 2010, 16:54

4 septembre 2010

le statut de la femme en islam
L'islam perçoit la femme, qu'elle soit célibataire ou mariée, comme un être indépendant qui a le droit de disposer de ses biens et de ses revenus sans avoir à en rendre compte à qui que soit (que ce soit son père, son mari, ou quelqu'un d'autre).  Elle a le droit d'acheter et de vendre, de donner des cadeaux et de donner en charité, et elle dépense de son argent comme bon lui semble.  Lors du mariage, l'épouse reçoit, de la part de son mari, une dot dont elle dispose à sa guise, et elle garde son nom de famille plutôt que de prendre celui de son mari.

Le Coran met en avant une condition valorisée de la femme.   Historiquement, l’Islam a été la première culture à admettre par exemple la totale indépendance financière de la femme, à lui accorder des droits codifiés,que même certaines parties de l’Europe d’aujourd’hui leur refuse (le vote par ex.). Dans l’idéologie islamique, la femme n’a jamais été un objet purement sexuel, à contrôler, à voiler, à exclure de la vie sociale.

Il recommande à la femme de préserver sa pudeur, avant son mariage, et qu’après son mariage, le rôle de la femme le plus sacré et le plus essentiel est de veiller au bien-être et à l’harmonie du foyer, à l’éducation des enfants et au bonheur de sa famille.  

Aucune obligation à la femme de dépenser (sauf si elle le veut) le salaire de son travail pour l’entretien de sa famille: son salaire ouson héritage lui appartient exclusivement. Obligation est faite par contre à l’homme de subvenir aux besoins de sa famille par le fruit de son travail.

Il convient d’ajouter, et beaucoup de non musulmans l’ignorent, que la femme musulmane a toujours la possibilité de poser ses conditions dans le contrat de mariage, et de refuser à son mari son droit à la polygamie sans son accord (celle de la femme).  

Il convient d’ajouter, et beaucoup de non musulmans l’ignorent, que la femme musulmane a toujours la possibilité de poser ses conditions dans le contrat de mariage, et de refuser à son mari son droit à la polygamie sans son accord (celle de la femme).  

L'islam encourage le mari à bien traiter sa femme, car le prophète Mohammed [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  a dit:
{Les meilleurs d'entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes.} Rapporté dans Ibn  Majah, #1978, et Al-Tirmizi, #3895

      l’Islam a donné à la mère un statut distingué par rapport à celui du père pour ce qui est du dévouement, d’affection et de charité.
cette femme qui est notre mère le prophète l'a élevé par dessus l'homme quand celui ci est son fils en disant " le paradis est sou les pieds des mere !" Et quel honneur pour la femme qui voit ses fils la chérir pour entrer au paradis !

((Et nous avons enjoint à l’homme la bienfaisance envers ses parents. Sa mère l’a péniblement porté et péniblement accouché. Grossesse et sevrage en trente mois, puis quand il a atteint ses pleines forces et atteint quarante ans, il a dit : ‘Ô Seigneur ! Dispose-moi pour que je rende grâce du bienfait dont Tu nous a comblé, moi et mes parents’)) (Coran XLVI, 15).

Les mères, en islam, sont traitées avec beaucoup d'égard.  L'islam recommande de les traiter de la meilleure façon qui soit.  Un homme vint voir le prophète Mohammed [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] et lui demanda: "Ô messager de Dieu, quelle est la personne qui mérite le plus que je lui tienne compagnie?"  le prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] répondit: {Ta mère.} L'homme dit: "Et qui encore?"  Le prophète [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] dit: {Ta mère.}  L'homme  demanda encore: "Et qui d'autre?"  Le prophète dit: {Ta mère.}  L'homme demanda de nouveau: "Et qui encore?"  Le prophète dit:{Ton père.}Rapporté dans Sahih Mouslim, #2548, et Sahih Al-Boukhari, #5971
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptySam 04 Sep 2010, 17:29

MERCI, mon cher ASHTAR, pour ce sujet qui remet beaucoup de choses en place ..;

J'ai cependant cette petite question à te poser :


Citation :
Il convient d’ajouter, et beaucoup de non musulmans l’ignorent, que la femme musulmane a toujours la possibilité de poser ses conditions dans le contrat de mariage, et de refuser à son mari son droit à la polygamie sans son accord (celle de la femme).


Est-ce dans le code particulier du Maroc, ou est-ce prévu dans le Coran ?


Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

ASHTAR



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptySam 04 Sep 2010, 17:57

mario-franc_lazur a écrit:
MERCI, mon cher ASHTAR, pour ce sujet qui remet beaucoup de choses en place ..;

J'ai cependant cette petite question à te poser :

Citation :
Il convient d’ajouter, et beaucoup de non musulmans l’ignorent, que la femme musulmane a toujours la possibilité de poser ses conditions dans le contrat de mariage, et de refuser à son mari son droit à la polygamie sans son accord (celle de la femme).

Est-ce dans le code particulier du Maroc, ou est-ce prévu dans le Coran ?

Fraternellement

cher Mario ,

Il est vrai que la" moudaouana Marocaine"(législation religieuse conforme à la charia du statut personnel et autres..) a prévu ce mariage mais qui est inspiré de la sounna du prophète et du coran : je cite ...

Et les femmes divorcées doivent observer un délai d’attente de trois menstrues;(3) et il ne leur est pas permis de taire ce qu’Allah a créé dans leurs ventres, si elles croient en Allah et au Jour dernier. Et leurs époux seront plus en droit de les reprendre pendant cette période,s’ils veulent la réconciliation. Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance.( ....) (2-228)

« Les conditions qui méritent le plus d’être respectées sont celles qui se rapportent au mariage. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim)

Condition de ne pas avoir une seconde épouse:Le prophète Mohamed a exigé a Ali ibn Abitalib (qu’Allah soit satisfait de lui) de ne pas avoir une seconde femme dans le vivant de sa fille Fatima (r.a).

Al Miswar Bnu Makhrama a dit :
« Ali a demandé en mariage la fille d’Abi Jahl et, prenant connaissance de cela, Fatima (ra) est allée voir le messager d’Allah et lui dire : « - Ton peuple prétend que tu ne te fâches pas pour tes filles alors que voilà Ali qui va épouser la fille d’Abi Jahl. »Le messager d’Allah s’est alors tenu [en chaire] et je l’ai entendu lorsqu’il a prononcé la shahâda puis dire : « J’ai donné en mariage [une de mes filles] à Abil-Âss bni-r Rabî’, il m’a parlé honnêtement - et dans une version : et il m’a promis et a tenu sa promesse et je ne rends certainement pas licite un interdit ni illicite ce qui est permis - et certes Fatima est une partie de moi et je déteste qu’on lui fasse du tort. Par Allah, la fille du messager d’Allah et celle de l’ennemi d’Allah ne se réuniront pas chez un même homme »  Et là-dessus,Ali est revenu sur son mariage. »(Rapporté par Al Boukkari, Muslim)
090221
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 02:28

Neutral Vous êtes un homme pondéré, de nature au respect, autant envers la femme que tout autres êtres humains, musulmans ou non. Vous me semblez point
un intégriste. Cependant, faites attention, car avec ce que je sais sur les tendances entre autres au Maroc, un autre musulman ou d'autres musulmans, pourrait
attenter à votre vie, car eux seraient intégristes et je sais que vous savez très bien ce que je veux dire. Vous connaissez sans doute ce que veut dire ''Intégrisme''
non pas culturel séculière, mais religieux.

Que vous soyez raisonnable, est tout à votre honneur.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 06:19

ysov a écrit:
Neutral Vous êtes un homme pondéré, de nature au respect, autant envers la femme que tout autres êtres humains, musulmans ou non. Vous me semblez point un intégriste. Cependant, faites attention, car avec ce que je sais sur les tendances entre autres au Maroc, un autre musulman ou d'autres musulmans, pourrait attenter à votre vie, car eux seraient intégristes et je sais que vous savez très bien ce que je veux dire. Vous connaissez sans doute ce que veut dire ''Intégrisme''
non pas culturel séculière, mais religieux.

Que vous soyez raisonnable, est tout à votre honneur.

Au Maroc cher monsieur, l'intégrisme est très cerné grâce aux autorités vigilantes qui depuis les explosions de Casablanca sont sur le qui vive .Ces déviations sont initialement des détournements qui n'ont rien à voir avec l'Islam apporté par Mohamed saaws ,et nous voyons leur fabrication étrangère pour cerner l'islam et le guider le moment voulu par des ennemis de la paix et des religions monothéistes .l'intégrisme se trouve actuellement dans toutes les religions y compris le christianisme ou des fanatiques commencent à chercher la scission être chrétiens en anonçant des slogants antis islamique et brulant le coran et traitant les non conformistes à leur terrorisme de poules mouillé de faux chrétiens et autres...

Ceci vous appelle à être aussi vigilants contre ces verres qui ronge la paix dans le monde .Les trois religions doivent vivre dans la paix de Dieu car chacun crois en Dieu à sa façon ,mais chacun doit faire un effor pour comprendre son frere qui doit etre libre dans sa croyance .

Je te remercie du coeur de ton souci qui laisse apparaitre ton vrai visage imprégné des enseignements de Jesus que la paix et le salut soit sur lui, qui ne cesse de nous enseigner le calme la sérinité de l'ame et pardon universel .

Cordialement ASHTAR
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 07:02

ASHTAR a écrit:
ysov a écrit:
Neutral Vous êtes un homme pondéré, de nature au respect, autant envers la femme que tout autres êtres humains, musulmans ou non. Vous me semblez point un intégriste. Cependant, faites attention, car avec ce que je sais sur les tendances entre autres au Maroc, un autre musulman ou d'autres musulmans, pourrait attenter à votre vie, car eux seraient intégristes et je sais que vous savez très bien ce que je veux dire. Vous connaissez sans doute ce que veut dire ''Intégrisme''
non pas culturel séculière, mais religieux.

Que vous soyez raisonnable, est tout à votre honneur.

Au Maroc cher monsieur, l'intégrisme est très cerné grâce aux autorités vigilantes qui depuis les explosions de Casablanca sont sur le qui vive .Ces déviations sont initialement des détournements qui n'ont rien à voir avec l'Islam apporté par Mohamed saaws ,et nous voyons leur fabrication étrangère pour cerner l'islam et le guider le moment voulu par des ennemis de la paix et des religions monothéistes .l'intégrisme se trouve actuellement dans toutes les religions y compris le christianisme ou des fanatiques commencent à chercher la scission être chrétiens en anonçant des slogants antis islamique et brulant le coran et traitant les non conformistes à leur terrorisme de poules mouillé de faux chrétiens et autres...

Ceci vous appelle à être aussi vigilants contre ces verres qui ronge la paix dans le monde .Les trois religions doivent vivre dans la paix de Dieu car chacun crois en Dieu à sa façon ,mais chacun doit faire un effor pour comprendre son frere qui doit etre libre dans sa croyance .

Je te remercie du coeur de ton souci qui laisse apparaitre ton vrai visage imprégné des enseignements de Jesus que la paix et le salut soit sur lui, qui ne cesse de nous enseigner le calme la sérinité de l'ame et pardon universel .

Cordialement ASHTAR

Merci.

En effet, l'intégrisme religieux n'est strictement l'apanage des musulmans, d'ailleurs vous en êtes la preuve, parmi une multitude d'autres, cela est l'évidence.

Oui l'intégrisme religieux, il y a dans d'autres religions, comme la chrétienne, dont dans certaine région, elle sera virulente au point que beaucoup dans ce
contexte vont infiniment se comporter en crétin qu'en chrétien, soit par la peur, soit par obturantisme. Même les intégristes plus pondérés, qui iront pas
jusqu'à la violence, mais qui démontreront une vision ultra rétrograde comme rejetant tout ce qui est issu du Concile Vatican II qui justement prône
le dialogue inter-religieux, ce que les intégristes même modérés condamnent et le pire dans tous cela, ils vont se nourrir de pensées dénaturant ce que les
Évangiles démontrent si clairement pourtant.

Enfin, sur ce point, nous sommes je crois totalement en accord.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
islam





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 07:26

mario-franc_lazur a écrit:
MERCI, mon cher ASHTAR, pour ce sujet qui remet beaucoup de choses en place ..;

J'ai cependant cette petite question à te poser :


Citation :
Il convient d’ajouter, et beaucoup de non musulmans l’ignorent, que la femme musulmane a toujours la possibilité de poser ses conditions dans le contrat de mariage, et de refuser à son mari son droit à la polygamie sans son accord (celle de la femme).


Est-ce dans le code particulier du Maroc, ou est-ce prévu dans le Coran ?


Fraternellement


je pense que c'est prévu dans la sunna, mais je pense aussi que c'est reservé a la premiere épouse uniquement.


ne prenez pas ma reponse comme réference, je doit dabord vérifier mes sources
Revenir en haut Aller en bas
islam





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 07:47

ysov a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous êtes un homme pondéré, de nature au respect, autant envers la femme que tout autres êtres humains, musulmans ou non. Vous me semblez point
un intégriste. Cependant, faites attention, car avec ce que je sais sur les tendances entre autres au Maroc, un autre musulman ou d'autres musulmans, pourrait
attenter à votre vie, car eux seraient intégristes et je sais que vous savez très bien ce que je veux dire. Vous connaissez sans doute ce que veut dire ''Intégrisme''
non pas culturel séculière, mais religieux.

Que vous soyez raisonnable, est tout à votre honneur.

je te conseil alors de lire cette section :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 07:53

islam a écrit:
ysov a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous êtes un homme pondéré, de nature au respect, autant envers la femme que tout autres êtres humains, musulmans ou non. Vous me semblez point
un intégriste. Cependant, faites attention, car avec ce que je sais sur les tendances entre autres au Maroc, un autre musulman ou d'autres musulmans, pourrait
attenter à votre vie, car eux seraient intégristes et je sais que vous savez très bien ce que je veux dire. Vous connaissez sans doute ce que veut dire ''Intégrisme''
non pas culturel séculière, mais religieux.

Que vous soyez raisonnable, est tout à votre honneur.

je te conseil alors de lire cette section :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci islam, mais j'y suis déjà allé voir.

Cependant, j'ai la ferme impression que la femme ne peut avoir la possibilité d'exiger préalablement à son futur époux l'abstinence à la polygamie, car d'une
part, jusqu'à maintenant rien sur le net, mentionne des sourates ou des hadiths pouvant confirmer de près ou de loin cette possibilité. Je crois que c'est au
niveau du code du Maroc et non dans les écrits. Si de votre côté vous en trouvez, je serai bien curieux.

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 08:37

ysov a écrit:
ASHTAR a écrit:
ysov a écrit:
Neutral Vous êtes un homme pondéré, de nature au respect, autant envers la femme que tout autres êtres humains, musulmans ou non. Vous me semblez point un intégriste. Cependant, faites attention, car avec ce que je sais sur les tendances entre autres au Maroc, un autre musulman ou d'autres musulmans, pourrait attenter à votre vie, car eux seraient intégristes et je sais que vous savez très bien ce que je veux dire. Vous connaissez sans doute ce que veut dire ''Intégrisme''
non pas culturel séculière, mais religieux.

Que vous soyez raisonnable, est tout à votre honneur.

Au Maroc cher monsieur, l'intégrisme est très cerné grâce aux autorités vigilantes qui depuis les explosions de Casablanca sont sur le qui vive .Ces déviations sont initialement des détournements qui n'ont rien à voir avec l'Islam apporté par Mohamed saaws ,et nous voyons leur fabrication étrangère pour cerner l'islam et le guider le moment voulu par des ennemis de la paix et des religions monothéistes .l'intégrisme se trouve actuellement dans toutes les religions y compris le christianisme ou des fanatiques commencent à chercher la scission être chrétiens en anonçant des slogants antis islamique et brulant le coran et traitant les non conformistes à leur terrorisme de poules mouillé de faux chrétiens et autres...

Ceci vous appelle à être aussi vigilants contre ces verres qui ronge la paix dans le monde .Les trois religions doivent vivre dans la paix de Dieu car chacun crois en Dieu à sa façon ,mais chacun doit faire un effor pour comprendre son frere qui doit etre libre dans sa croyance .

Je te remercie du coeur de ton souci qui laisse apparaitre ton vrai visage imprégné des enseignements de Jesus que la paix et le salut soit sur lui, qui ne cesse de nous enseigner le calme la sérinité de l'ame et pardon universel .

Cordialement ASHTAR

Merci.

En effet, l'intégrisme religieux n'est strictement l'apanage des musulmans, d'ailleurs vous en êtes la preuve, parmi une multitude d'autres, cela est l'évidence.

Oui l'intégrisme religieux, il y a dans d'autres religions, comme la chrétienne, dont dans certaine région, elle sera virulente au point que beaucoup dans ce
contexte vont infiniment se comporter en crétin qu'en chrétien, soit par la peur, soit par obturantisme. Même les intégristes plus pondérés, qui iront pas
jusqu'à la violence, mais qui démontreront une vision ultra rétrograde comme rejetant tout ce qui est issu du Concile Vatican II qui justement prône
le dialogue inter-religieux, ce que les intégristes même modérés condamnent et le pire dans tous cela, ils vont se nourrir de pensées dénaturant ce que les
Évangiles démontrent si clairement pourtant.

Enfin, sur ce point, nous sommes je crois totalement en accord.

Bien à vous.



Ce dialogue entre vous deux est un régal pour l'intelligence et pour le coeur des vrais croyants ....


A vous deux
Le statut de la femme en islam 175602
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ASHTAR

ASHTAR



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 10:16

ysov a écrit:
Cependant, j'ai la ferme impression que la femme ne peut avoir la possibilité d'exiger préalablement à son futur époux l'abstinence à la polygamie, car d'une
part, jusqu'à maintenant rien sur le net, mentionne des sourates ou des hadiths pouvant confirmer de près ou de loin cette possibilité. Je crois que c'est au
niveau du code du Maroc et non dans les écrits. Si de votre côté vous en trouvez, je serai bien curieux.

Bien à vous

Historiquement, la polygamie n’est pas une innovation islamique. Tous les prophètes de la Bible ou presque eurent de 2 à 1000 épouses (!). Sauf dira t-on, Jésus (a) qui n’en a pas eu le temps (?) ou que Dieu a envoyé pour une mission précise pour un laps de temps précis. Dieu Seul est Savant.[quoique Jésus pbsl ait, selon Matthieu 25/1-13, fait référence à une parabole explicitement polygame, sans condamnation aucune]

Il n’empêche que c’est l’Islam qui a codifié et limité cette pratique dans le Saint Coran en disant en substance: prenez jusqu’à 4 épouses si vous le voulez, mais vous devez appliquer une stricte égalité entre elles; et si vous craignez d’être injuste, alors n’enprenez qu’une.  

Et en cela , l’Islam se singularise, car il est la seule religion, la seule, qui dise dans son livre sacré “n’en prenez qu’une”.Voilà pourquoi,  une écrasante majorité de musulmans n’ont qu’une seule femme. Et ceux qui pour diverses raisons, ne peuvent se satisfaire d’une seule femme, l’Islam leur offre en cela un cadre légal,assorti cependant de ses obligations. Car cette stricte égalité imposée par le Coran est très difficile dans la pratique. Mais en tous cas, elle protège les femmes consentantes et recherchant une protection, des passions hypocrites.

Si le code de la moudouanna Marocaine applique strictement les obligation du coran et de la sunna,d'autre pays maghrébins ont admis ce statut .

.../...


EXEMPLE DE CONTRAT DE MARIAGE MAROCAIN :

Louange à Dieu ! A 21h, nous, les deux adoul, Bouchaïb X. et Mohamed Y, appelés en témoignage dans le ressort du Tribunal de Première Instance de Casablanca-Anfa, avons reçu la déclaration suivante :  Le sieur Jalil B., fils de Mohamed B. et de Saloua R., de nationalité marocaine,né à Casablanca le 19 juillet 1970, médecin de son état, titulaire e la carte d’identité nationale n°BE4521987/89, demeurant à Casablanca, 26 rue Gauthier,célibataire,  certificat administratif de mariage n°78, délivré par le 3ème arrondissement le 28 juin 1996, épouse Mademoiselle Rita L., fille de Ahmed L. et de Kenza Z., de nationalité marocaine, née à Fès le 7 août 1975, étudiante, titulaire de la carte d’identité nationale n° B1333909, demeurant àCasablanca, 27, rue des Oliviers, à son premier contrat, nubile, apte au mariage, exempte de tous empêchements légaux pouvant s’y opposer.  La jeune fille lui est donnée en mariage, avec son consentement et son autorisation préalable, par son père, Monsieur Ahmed L., né à Fès le 11 mai1936, pharmacien, titulaire de la carte nationale d’identité n°BE5489621,demeurant à Casablanca, 27, rue des Oliviers. Les parties au mariage ont décidé ce qui suit :

Article 1 :  Ce mariage est convenu moyennant une dot légale de cinq cent mille Dirhams, quel’épouse reconnaît avoir perçu en partie, dont quittance, pour un montant decent mille Dirhams.
Le solde, soit quatre cent mille dirhams, devant être acquitté par l’époux dès que l’intéressée lui en fera la demande, sans retard ni report, et immédiatement dans le cas où Monsieur Jalil B. prendrait l’initiative de répudier son épouse ou de lui adjoindre une coépouse nonobstant le droit d’option que Mademoiselle Rita L. se réserve à l’article 6 du présent contrat. En outre, si Monsieur Jalil B. venait à décéder, la totalité de la dot serait immédiatement due à son épouse.


Article 2 : Conscient de son obligation alimentaire à l’égard de son épouse, Monsieur Jalil B. s’engage à entretenir Mademoiselle Rita L. dans la dignité et à mettre mensuellement à sa disposition une somme d’argent dont elle aura la libre disposition pour son usage personnel et ce, indépendamment des frais d’entretien du ménage.  Cette somme servira à couvrir son habillement et tout ce qui est habituellement considéré comme indispensable et lui sera versé sur un compte bancaire ouvert à cet effet. D’un commun accord, Monsieur Jalil B. et Mademoiselle Rita L. arrêtent cettesomme à cinq mille dirhams, étant entendu que cette somme sera indexée sur le coût de la vie.

Article 3 :  Conscient de l’importance de l’engagement de son épouse dans la marche du foyer et son organisation, reconnaissant que si cet engagement venait à cesser par suite de rupture des liens du mariage due à sa seule initiative il lui serait redevable d’une compensation, Monsieur Jalil B. s’engage à remettre alors à Mademoiselle Rita L. un don de consolation, dont la valeur sera proportionnelle au nombre d’années passées en commun.  Pour une année de mariage, le don de consolation sera de cinquante mille dirhams. Pour deux années de mariage, il sera de cent mille  dirhams. Pour trois années de mariage, il sera de cent cinquante mille dirhams, et ainsi de suite de cinquante mille en cinquante mille dirhams jusqu’à  l’année de la répudiation.

Article 4 : Bien que le Code du Statut Personnel et des Successions prévoie déjà que l’époux a une obligation d’entretien total à l’égard de sa femme. Monsieur Jalil B. confirme que même si Mademoiselle Rita L. venait à avoir des revenus, il ne la solliciterait d’aucune manière pour sa participation aux frais d’entretien du ménage ou des enfants à naître.

Article 5 : Monsieur Jalil B. s’engage, d’autre part, s’il prenait l’initiative de répudier Mademoiselle Rita L., à lui verser une pension alimentaire mensuelle pendant une période de cinq années, indépendamment de celle que les tribunaux compétents lui alloueraient, pension alimentaire qui sera fixée en  fonction des ressources de son épouse mais qui ne saurait être inférieure à dix fois le SMIG.

Article 6 : Monsieur Jalil B. s’engage à ne pas adjoindre de coépouse à Mademoiselle Rita L. et lui reconnaît le droit de dissolution du mariage immédiat et sans condition au cas où cet engagement serait violé et où Mademoiselle Rita L.refuserait cette situation.

Article 7 :  Les bons rapports, le respect et l’affection mutuels sont des droits et des obligations mutuels des conjoints dans le mariage. Considérant que ces sentiments sont indispensables à la bonne marche du foyer dans la dignité et la sérénité, que la loi, d’ailleurs, les prévoit comme condition de fond à la validité du mariage. Monsieur Jalil B. s’engage à répudier son épouse si elle soutient, au moyen de preuves probantes, qu’elle ne jouit pas, dans son couple, de la dignité inhérente à toute personne humaine.  Dans ce cas, les créances dues au titre des articles 1, 3 et 5 entreraient également immédiatement en vigueur.


Article 8 : Les époux ont la possibilité légale de convenir entre eux d’une répudiation moyennant compensation.  Considérant qu’il s’agit là d’une juste réciprocité de son propre droit à la répudiation, Monsieur Jalil B. consent à ce que mademoiselle Rita L. use de son droit d’option à la répudiation et déclare que Mademoiselle Rita L. manifestait le désir d’être répudiée, le montant de la compensation à lui due serait de cinquante mille dirhams, quelque soit la durée de vie commune écoulée au moment où cette volonté se manifesterait. Mademoiselle Rita L. convient, néanmoins, que dans ce cas où la répudiation serait prononcée à son initiative, les dispositions des articles 1, 3 et 5 à elle favorables n’entreraient pas en vigueur.

Article 9 : Monsieur Jalil B. déclare qu’il désigne, dès aujourd’hui, Mademoiselle Rita L. comme tutrice testamentaire de leurs enfants à naître.

Article 10 : Reconnaissant que le développement des moyens de communication, tant terrestres qu’aériens, téléphoniques ou même audiovisuels, est tel, aujourd’hui, que le fait, pour une mère ayant la garde de ses enfants, de fixer sa résidence dans une autre ville que celle où réside le père ne  constitue plus un obstacle à la surveillance, par le père, des conditions de vie de ses enfants ; considérant que ce changement de résidence ne saurait constituer un obstacle à la poursuite, pour le père, de ses obligations paternelles vis-à-vis de ses enfants ; Monsieur Jalil B. consent, dès à présent, à ne pas faire obstacle à son épouse dans le cas où il y aurait dissolution des liens du mariage de son fait à lui ou de son fait à elle et où la mère, gardienne de ses enfants, devrait, pour une quelconque raison, fixer son domicile dans une autre ville que celle où réside le père. Monsieur Jalil B. déclare qu’il ne  saurait pour les mêmes raisons, alléguer de cet éloignement pour ne plus assumer ses obligations paternelles.

Le présent contrat de mariage est conclu selon les prescriptions de la loi musulmane. Les époux ont parfaitement accepté les dispositions du présent contrat et s’y sont engagés.  Dont acte pris à leur encontre alors qu’ils se trouvaient en parfait état de capacité légalement requise, connaissant la portée des présentes, leur identité étant dûment établie par signature.
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 15:45

ASHTAR a écrit:
ysov a écrit:

Cependant, j'ai la ferme impression que la femme ne peut avoir la possibilité d'exiger préalablement à son futur époux l'abstinence à la polygamie, car d'une
part, jusqu'à maintenant rien sur le net, mentionne des sourates ou des hadiths pouvant confirmer de près ou de loin cette possibilité. Je crois que c'est au
niveau du code du Maroc et non dans les écrits. Si de votre côté vous en trouvez, je serai bien curieux.

Bien à vous


Historiquement, la polygamie n’est pas une innovation islamique. Tous les prophètes de la Bible ou presque eurent de 2 à 1000 épouses (!). Sauf dira t-on, Jésus (a) qui n’en a pas eu le temps (?) ou que Dieu a envoyé pour une mission précise pour un laps de temps précis. Dieu Seul est Savant.[quoique Jésus pbsl ait, selon Matthieu 25/1-13, fait référence à une parabole explicitement polygame, sans condamnation aucune]

Il n’empêche que c’est l’Islam qui a codifié et limité cette pratique dans le Saint Coran en disant en substance: prenez jusqu’à 4 épouses si vous le voulez, mais vous devez appliquer une stricte égalité entre elles; et si vous craignez d’être injuste, alors n’enprenez qu’une.

Et en cela , l’Islam se singularise, car il est la seule religion, la seule, qui dise dans son livre sacré “n’en prenez qu’une”.Voilà pourquoi, une écrasante majorité de musulmans n’ont qu’une seule femme. Et ceux qui pour diverses raisons, ne peuvent se satisfaire d’une seule femme, l’Islam leur offre en cela un cadre légal,assorti cependant de ses obligations. Car cette stricte égalité imposée par le Coran est très difficile dans la pratique. Mais en tous cas, elle protège les femmes consentantes et recherchant une protection, des passions hypocrites.

Si le code de la moudouanna Marocaine applique strictement les obligation du coran et de la sunna,d'autre pays maghrébins ont admis ce statut .

.../...

Mais hélas, cette précision détachée du reste comme vous l'avez fait n'indique aucunement qu'il faut en prendre qu'une comme tel, mais uniquement si
incapacité financière et surtout si l'homme ne peut aimer ces deux épouses exactement au même niveau. Autrement, il peut cumuler 4 épouses. Mais
encore jusqu'à maintenant, j'ai toujours rien trouvé dans les écrits démontrant que la première épouse peut exiger au futur époux l'abstinence à la
polygamie, ce sont les lois civiles, séculières qui octroient cette possibilité, sans êtres cautionnées par les écrits coraniques ou hadithiques.

Cependant, les écrits spécifiant que l'homme ne pouvant entretenir en égalité 2 épouses ou plus, est de se limiter à une, existe fort heureusement, et
en quoi consiste l'égalité envers les épouses? est non seulement matérielle mais au niveau des sentiments dans le coeur de l'époux, ce qui fait que
cette condition spécifique est IMPOSSIBLE à appliquer, car non savons très bien aujourd'hui qu'une ou l'autre sera carencée par la moindre
incapacité de l'époux à aimer SANS EXCEPTION deux épouses, fait qu'en pratique, dans les faits, la permission coranique de s'octroyer plus qu'une
épouse, est nul et non avenue, car il est impossible psychologiquement, d'être en mesure d'aimer deux femmes totalement au même niveau, ce qui
fait et démontre que seule la monogamie est salutaire. Bien-sûr, si le musulman fait le moindrement l'autruche car sentant au fond de lui-même que
dans les faits il ne pourra qu'exercer cette égalité que matériellement, fait que devant Dieu, il brise ses conditions.

Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 16:48

«Vous ne pourrez jamais être équitable entre vos femmes, même si vous en êtes soucieux. Ne vous penchez pas tout à fait vers l'une d'elles, aupoint de laisser l'autre comme en suspens. Mais si vous vous réconciliezet vous êtes pieux... donc Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux. »

sourate 4 An Nisa ( Les Femmes) ; Verset 129.

Ibn Abi Hatim a dit : « Abou Zohra nous a raconté que : Ibn Abi Shaybah nous a raconté que : Al Hasan Al Ju'fi nous a raconté que sous l'autorité de az-Zaidah de Abdel Aziz Ibn Ru'fi sous l'autorité de Ibn Abi Mulaikah qui a dit que : ce verset «Vous ne pourrez jamais être équitable entre vos femmes, même si vous enêtes soucieux. » a été révélé au sujet de Aicha radhiAllahou'anha signifiant que le prophète sallAllahou'alayhi wa salam l'aimait plus que quiconque.

Plus ici:



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Par ailleurs,
À une autre occasion, un différend éclata entre lui et Dame `Â’ishah. Ils demandèrent à Abû Bakr, son père, d’arbitrer entre eux. Le Prophète -paix et bénédiction sur lui - dit à `Â’ishah : "`Â’ishah, veux-tu prendre la parole en premier, ou bien est-ce que je la prends ?" Elle lui dit : Vas-y, mais ne dis que la vérité." Sur ce, Abû Bakr lui donna une gifle qui la fit saigner pour cette dure parole. Il lui dit : "Ô ennemie de ta propre personne, le Messager d’Allâh dirait-il autre chose que la vérité ?" Le Prophète - paix et bénédiction sur lui - eut mal pour elle et s’interposa entre elle et son père et dit à ce dernier : "Nous n’avons pas fait appel à toi pour cela !" Peu de temps après, leur vie conjugale retrouva son cours harmonieux. Il n’y rien d’étonnant dans ces manières puisque Muhammad - paix et bénédiction sur lui - est celui qui dit : "Le meilleur parmi vous est le meilleur envers son épouse et je suis le meilleur envers mon épouse." Il dit également : "Deux choses me plaisent parmi les choses de ce bas-monde les femmes et le parfum. Et le summum de mon bonheur réside dans la prière." Souvent il invoquait Dieu lui demandant : "Seigneur, parfais mes manières comme tu as parfait mon apparence !"
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 16:58

ASHTAR a écrit:
«Vous ne pourrez jamais être équitable entre vos femmes, même si vous en êtes soucieux. Ne vous penchez pas tout à fait vers l'une d'elles, aupoint de laisser l'autre comme en suspens. Mais si vous vous réconciliezet vous êtes pieux... donc Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux. »

sourate 4 An Nisa ( Les Femmes) ; Verset 129.

Ibn Abi Hatim a dit : « Abou Zohra nous a raconté que : Ibn Abi Shaybah nous a raconté que : Al Hasan Al Ju'fi nous a raconté que sous l'autorité de az-Zaidah de Abdel Aziz Ibn Ru'fi sous l'autorité de Ibn Abi Mulaikah qui a dit que : ce verset «Vous ne pourrez jamais être équitable entre vos femmes, même si vous enêtes soucieux. » a été révélé au sujet de Aicha radhiAllahou'anha signifiant que le prophète sallAllahou'alayhi wa salam l'aimait plus que quiconque.

Plus ici:



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Par ailleurs,
À une autre occasion, un différend éclata entre lui et Dame `Â’ishah. Ils demandèrent à Abû Bakr, son père, d’arbitrer entre eux. Le Prophète -paix et bénédiction sur lui - dit à `Â’ishah : "`Â’ishah, veux-tu prendre la parole en premier, ou bien est-ce que je la prends ?" Elle lui dit : Vas-y, mais ne dis que la vérité." Sur ce, Abû Bakr lui donna une gifle qui la fit saigner pour cette dure parole. Il lui dit : "Ô ennemie de ta propre personne, le Messager d’Allâh dirait-il autre chose que la vérité ?" Le Prophète - paix et bénédiction sur lui - eut mal pour elle et s’interposa entre elle et son père et dit à ce dernier : "Nous n’avons pas fait appel à toi pour cela !" Peu de temps après, leur vie conjugale retrouva son cours harmonieux. Il n’y rien d’étonnant dans ces manières puisque Muhammad - paix et bénédiction sur lui - est celui qui dit : "Le meilleur parmi vous est le meilleur envers son épouse et je suis le meilleur envers mon épouse." Il dit également : "Deux choses me plaisent parmi les choses de ce bas-monde les femmes et le parfum. Et le summum de mon bonheur réside dans la prière." Souvent il invoquait Dieu lui demandant : "Seigneur, parfais mes manières comme tu as parfait mon apparence !"

Il est totalement impossible pour un être humain, aimer deux femmes totalement au même niveau, c'est l'évidence même qu'au point de rendre caduc cette
permission coranique de la polygamie. Cette notion en associant faussement Dieu, n'est qu'une vision humaine utilisant Dieu, comme un bon joueur d'échec
à mettre Dieu au service de l'homme et non l'inverse. Mais cela découle uniquement et pas nécessaire d'analyser des années, que cette possibilité de polygamie
constitue un retour en arrière (vers le judaïsme) en sautant les enseignements de Jésus, parce que comme vous le dite, Mohamed aimait les femmes et les
parfums!
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 17:38

ysov a écrit:

constitue un retour en arrière (vers le judaïsme) en sautant les enseignements de Jésus, parce que comme vous le dite, Mohamed aimait les femmes et les parfums!

et Et le summum de mon bonheur réside dans la prière pour rester dans l'équitabilité chrétienne.

Cher ami, je vois que tu oublie une chose ,l'amour est réservé primordialement à Dieu ,et Dieu est intransigeant dans cette question ,Le coeur doit etre remplit ,totalement rempli de cet amour envers Dieu ,ensuite vient la nécessité d'avoir à ses cotés une femme ,les enfants et le faux brillant de la vie .Ceci est une NÉCESSITE ,ce qui nous oblige a les aimer(femme et enfants) pour recevoir cet échange de bonté de douceur et joie terrestre.

Dieu n'aime voir dans le cœur de l'homme que Dieu ,et c'est lui qui est garant du reste (c'est d'ailleurs l'esprit du monachisme) et aussi chez certain soufis
Allah n’a pas placé à l’homme deux cœurs dans sa poitrine. Il n’a point assimilé à vos mères vos épouses [à qui vous dites en les répudiant]: «Tu es [aussi illicite] pour moi que le dos de ma mère(2)». Il n’a point fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants. Ce sont des propos [qui sortent] de votre bouche. Mais Allah dit la vérité et c’est Lui qui met [l’homme] dans la bonne direction. (33-4)

Si maintenant il se trouve ,il est vrais que les homme désirent naturellement d'avoir plusieurs femmes ,et c'est pourquoi nous assistons aux rapports hors du mariage chez les hommes sans recensement ,aussi le nombre de naissances sans foyer ,le coran prévoyant une telle habitude a normalisé la loi selon les besoins des hommes en abrogeant la loi de l'Évangile et en revenant à l'AT avec quelques retouches ,donc pour palier à


- La polygamie de fait et irresponsable qu’on observe serait donc plus “noble”que d’assumer sa responsabilité d’homme.
- Le fait que la collectivité, donc nous tous (!), devons assumer sous forme d’allocations “femmes seules” ou autres, les enfants issus des plaisirs adultères des autres,

Et donc quel est le plus équitable ? que des hommes supportent eux-mêmes, dans un foyer légal leur responsabilité?ou que toute la communauté supporte le déroutement des homme naturellement polygame ?

A mon sens ,il vaut mieux que les hommes soient adultes en assumant pleinement le fruit de leur rapports de plaisir que les mettre à la charge de la société et ainsi le fardeau obligerait les hommes à craindre Dieu et aussi à devenir sous la charge des monogames


amicalement ASHTAR
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 17:55

ASHTAR a écrit:
ysov a écrit:

constitue un retour en arrière (vers le judaïsme) en sautant les enseignements de Jésus, parce que comme vous le dite, Mohamed aimait les femmes et les parfums!

et Et le summum de mon bonheur réside dans la prière pour rester dans l'équitabilité chrétienne.

Cher ami, je vois que tu oublie une chose ,l'amour est réservé primordialement à Dieu ,et Dieu est intransigeant dans cette question ,Le coeur doit etre remplit ,totalement rempli de cet amour envers Dieu ,ensuite vient la nécessité d'avoir à ses cotés une femme ,les enfants et le faux brillant de la vie .Ceci est une NÉCESSITE ,ce qui nous oblige a les aimer(femme et enfants) pour recevoir cet échange de bonté de douceur et joie terrestre.

Dieu n'aime voir dans le cœur de l'homme que Dieu ,et c'est lui qui est garant du reste (c'est d'ailleurs l'esprit du monachisme) et aussi chez certain soufis
Allah n’a pas placé à l’homme deux cœurs dans sa poitrine. Il n’a point assimilé à vos mères vos épouses [à qui vous dites en les répudiant]: «Tu es [aussi illicite] pour moi que le dos de ma mère(2)». Il n’a point fait de vos enfants adoptifs vos propres enfants. Ce sont des propos [qui sortent] de votre bouche. Mais Allah dit la vérité et c’est Lui qui met [l’homme] dans la bonne direction. (33-4)

Si maintenant il se trouve ,il est vrais que les homme désirent naturellement d'avoir plusieurs femmes ,et c'est pourquoi nous assistons aux rapports hors du mariage chez les hommes sans recensement ,aussi le nombre de naissances sans foyer ,le coran prévoyant une telle habitude a normalisé la loi selon les besoins des hommes en abrogeant la loi de l'Évangile et en revenant à l'AT avec quelques retouches ,donc pour palier à


- La polygamie de fait et irresponsable qu’on observe serait donc plus “noble”que d’assumer sa responsabilité d’homme.
- Le fait que la collectivité, donc nous tous (!), devons assumer sous forme d’allocations “femmes seules” ou autres, les enfants issus des plaisirs adultères des autres,

Et donc quel est le plus équitable ? que des hommes supportent eux-mêmes, dans un foyer légal leur responsabilité?ou que toute la communauté supporte le déroutement des homme naturellement polygame ?

A mon sens ,il vaut mieux que les hommes soient adultes en assumant pleinement le fruit de leur rapports de plaisir que les mettre à la charge de la société et ainsi le fardeau obligerait les hommes à craindre Dieu et aussi à devenir sous la charge des monogames


amicalement ASHTAR

Mais que dites-vous?

Point d'oubli au niveau d'aimer Dieu avant tout. Est-ce que le post traite de l'amour à Dieu? non. Nous parlons du statut de la femme...Et moi je vous dit que
seul la charité suffit pour corriger les erreurs de l'homme. La polygamie est strictement du caprice des hommes, peu importe à quel niveau est le caprice.

La raison pure démontre bien, que cette permission coranique n'est que de l'homme et non de Dieu.

C'est comme une ville, afin de rendre d'avantage efficace leur revenu, va créer une loi, afin de se permettre d'émettre des constats d'infractions contenant
comme punition une amende, afin qu'en réalité la ville aura d'avantage d'argent, mais en surface les autorités vont dire que c'est pour l'équilibre, mais la
réalité sous le couvert de la loi, leur soucis sera de s'enrichir.

Donc, sous le couvert de Dieu, en créant une loi par le fait même, va cautionner uniquement, la possibilité de retirer du plaisir, sexuel, satisfaire son désir de
contrôle, de suprématie et également de meubler sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 19:24

ysov a écrit:

Donc, sous le couvert de Dieu, en créant une loi par le fait même, va cautionner uniquement, la possibilité de retirer du plaisir, sexuel, satisfaire son désir de contrôle, de suprématie et également de meubler sa vie.

Pour le musulman la loi de Dieu change selon les époques .Elle progresse avec l'expansion de l'homme sur terre ,elle n'a jamais été la meme durant l'histoire religieuse de l'humanité !

Pourquoi les juifs observait le sabbat et le chrétiens non?
pourquoi les chrétiens sanctifie le Dimanche et les musulmans le vendredi ?

pourquoi les juif font de leurs demeure leur direction dans la prière ? Alors qu'Abraham se dirige vers jérusalem ? et les musulmans vers le temple d'Abraham de la Mecque ,

Pourquoi le juif pouvait épouser sa tante et le chrétien non, alors que les fils d'Adam n'avaient que leurs soeurs comme épouses ?

Dieu sait le mieux ce qui convient aux homme et il a décrété la polygamie au choix pour l'homme dans l'Islam vouloir assimiler ce decret à une loi humaine pour faire plaisir au prophète c'est dénaturer le besoin qui va de paire avec l'esprit des lois de Dieu .
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 20:08

ASHTAR a écrit:
ysov a écrit:

Donc, sous le couvert de Dieu, en créant une loi par le fait même, va cautionner uniquement, la possibilité de retirer du plaisir, sexuel, satisfaire son désir de contrôle, de suprématie et également de meubler sa vie.

Pour le musulman la loi de Dieu change selon les époques .Elle progresse avec l'expansion de l'homme sur terre ,elle n'a jamais été la meme durant l'histoire religieuse de l'humanité !

Pourquoi les juifs observait le sabbat et le chrétiens non?
pourquoi les chrétiens sanctifie le Dimanche et les musulmans le vendredi ?

pourquoi les juif font de leurs demeure leur direction dans la prière ? Alors qu'Abraham se dirige vers jérusalem ? et les musulmans vers le temple d'Abraham de la Mecque ,

Pourquoi le juif pouvait épouser sa tante et le chrétien non, alors que les fils d'Adam n'avaient que leurs soeurs comme épouses ?

Dieu sait le mieux ce qui convient aux homme et il a décrété la polygamie au choix pour l'homme dans l'Islam vouloir assimiler ce decret à une loi humaine pour faire plaisir au prophète c'est dénaturer le besoin qui va de paire avec l'esprit des lois de Dieu .

Votre expression ici démontre la logique même que l'illogisme va être quelque peu cautionné par votre religion. Vous dites que la religion s'adapte à l'évolution du temps? Alors expliquez-moi pourquoi cette permission coranique à la polygamie est un retour tout droit en arrière vers le judaisme? c'est parce que les
enseignements de Jésus permet en rien, textuellement cette polygamie. Dieu se serait trompé finalement en se disant ''Non finalement la monogamie est pas bonne, revenons à la polygamie... cela à aucun sens et démontre que cela est un ajustement par l'homme pour certains caprices de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 20:47

ysov a écrit:
ASHTAR a écrit:
ysov a écrit:

Donc, sous le couvert de Dieu, en créant une loi par le fait même, va cautionner uniquement, la possibilité de retirer du plaisir, sexuel, satisfaire son désir de contrôle, de suprématie et également de meubler sa vie.

Pour le musulman la loi de Dieu change selon les époques .Elle progresse avec l'expansion de l'homme sur terre ,elle n'a jamais été la meme durant l'histoire religieuse de l'humanité !

Pourquoi les juifs observait le sabbat et le chrétiens non?
pourquoi les chrétiens sanctifie le Dimanche et les musulmans le vendredi ?

pourquoi les juif font de leurs demeure leur direction dans la prière ? Alors qu'Abraham se dirige vers jérusalem ? et les musulmans vers le temple d'Abraham de la Mecque ,

Pourquoi le juif pouvait épouser sa tante et le chrétien non, alors que les fils d'Adam n'avaient que leurs soeurs comme épouses ?

Dieu sait le mieux ce qui convient aux homme et il a décrété la polygamie au choix pour l'homme dans l'Islam vouloir assimiler ce decret à une loi humaine pour faire plaisir au prophète c'est dénaturer le besoin qui va de paire avec l'esprit des lois de Dieu .

Votre expression ici démontre la logique même que l'illogisme va être quelque peu cautionné par votre religion. Vous dites que la religion s'adapte à l'évolution du temps? Alors expliquez-moi pourquoi cette permission coranique à la polygamie est un retour tout droit en arrière vers le judaisme? c'est parce que les
enseignements de Jésus permet en rien, textuellement cette polygamie. Dieu se serait trompé finalement en se disant ''Non finalement la monogamie est pas bonne, revenons à la polygamie... cela à aucun sens et démontre que cela est un ajustement par l'homme pour certains caprices de l'homme.

Dieu ne se trompe jamais dans ses révélations ! c'est les "apôtres qui se sont trompé dans leur inspiration !"
Il y a même des inspiration en opposition réciproques
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 21:49

ASHTAR a écrit:
ysov a écrit:
ASHTAR a écrit:


Pour le musulman la loi de Dieu change selon les époques .Elle progresse avec l'expansion de l'homme sur terre ,elle n'a jamais été la meme durant l'histoire religieuse de l'humanité !

Pourquoi les juifs observait le sabbat et le chrétiens non?
pourquoi les chrétiens sanctifie le Dimanche et les musulmans le vendredi ?

pourquoi les juif font de leurs demeure leur direction dans la prière ? Alors qu'Abraham se dirige vers jérusalem ? et les musulmans vers le temple d'Abraham de la Mecque ,

Pourquoi le juif pouvait épouser sa tante et le chrétien non, alors que les fils d'Adam n'avaient que leurs soeurs comme épouses ?

Dieu sait le mieux ce qui convient aux homme et il a décrété la polygamie au choix pour l'homme dans l'Islam vouloir assimiler ce decret à une loi humaine pour faire plaisir au prophète c'est dénaturer le besoin qui va de paire avec l'esprit des lois de Dieu .

Votre expression ici démontre la logique même que l'illogisme va être quelque peu cautionné par votre religion. Vous dites que la religion s'adapte à l'évolution du temps? Alors expliquez-moi pourquoi cette permission coranique à la polygamie est un retour tout droit en arrière vers le judaisme? c'est parce que les
enseignements de Jésus permet en rien, textuellement cette polygamie. Dieu se serait trompé finalement en se disant ''Non finalement la monogamie est pas bonne, revenons à la polygamie... cela à aucun sens et démontre que cela est un ajustement par l'homme pour certains caprices de l'homme.

Dieu ne se trompe jamais dans ses révélations ! c'est les "apôtres qui se sont trompé dans leur inspiration !"
Il y a même des inspiration en opposition réciproques

Ah! Vous croyez? La simple logique est que si nous comparons de possibles méprises à l'origine de méprises dans nos croyances, est qu'entre les témoignages
non seulement auriculaires, mais oculaires de Jésus, comme Jean, Matthieu, Luc, qui sont les apôtres évangélistes, versus des hadiths dont les plus anciens remontent que 150 ans après la mort de Mohamed, laquelle des deux, sera le plus près de la véracité?
Revenir en haut Aller en bas
ASHTAR

ASHTAR



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 22:12

ysov a écrit:
ASHTAR a écrit:
ysov a écrit:


Votre expression ici démontre la logique même que l'illogisme va être quelque peu cautionné par votre religion. Vous dites que la religion s'adapte à l'évolution du temps? Alors expliquez-moi pourquoi cette permission coranique à la polygamie est un retour tout droit en arrière vers le judaisme? c'est parce que les
enseignements de Jésus permet en rien, textuellement cette polygamie. Dieu se serait trompé finalement en se disant ''Non finalement la monogamie est pas bonne, revenons à la polygamie... cela à aucun sens et démontre que cela est un ajustement par l'homme pour certains caprices de l'homme.

Dieu ne se trompe jamais dans ses révélations ! c'est les "apôtres qui se sont trompé dans leur inspiration !"
Il y a même des inspiration en opposition réciproques

Ah! Vous croyez? La simple logique est que si nous comparons de possibles méprises à l'origine de méprises dans nos croyances, est qu'entre les témoignages
non seulement auriculaires, mais oculaires de Jésus, comme Jean, Matthieu, Luc, qui sont les apôtres évangélistes, versus des hadiths dont les plus anciens remontent que 150 ans après la mort de Mohamed, laquelle des deux, sera le plus près de la véracité?

A ton avis ?

des chaines de transmission remontant au prophete
nous connaissons les auteurs leur degré de fiabilité ...

Alors que vous ignorez les scribes qui ont écrit les parchemins d'origine inexistants et que seuls des copies de copies de copies des parchemins sont à l'origine des 4 évangiles !


Les versions presque complètes du nouveau testament :

Après le 4eme siècle, plusieurs codex écrits
sur des peaux d'animaux furent trouvés, ces manuscrits
contiennent en général la majorité du nouveau
testament, mais présentent de claires divergences sur plusieurs
points , commencons d'abord par citer les principaux :

Codex Vaticanus : daterait du 4 eme siecle, contient l'ancien et le nouveau testemment (cliquez ici pour sa description)

Codex Sinaiticus : contient l'ancien testament et le nouveau testament (cliquez ici pour sa description)

Codex Alexandrinus : 5 eme siecle (cliquez ici pour sa description)

Codex Ephraemi :: 5 eme siecle (cliquez ici pour sa description)

Codex Bezae : 5th siecle (cliquez ici pour sa description)
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 22:37

ASHTAR a dit:

A ton avis ?

des chaines de transmission remontant au prophete
nous connaissons les auteurs leur degré de fiabilité ...
______________________________________________________________

Leur degré de fiabilité? Ce sera le cas si vous jugez tels dires en fonctions de ce qui fera votre affaire, mais cela est tout-de-même plus aléatoire (sinon, pourquoi
prendre si grande peine à démontrer qu'un tel contredit l'autre alors que tel auteur va se contredire LUI-MÊME, comme dans la thèse sur Aicha voulant prouver
son âge véridique...).

ASHTAR ajoute:

Alors que vous ignorez les scribes qui ont écrit les parchemins d'origine inexistants et que seuls des copies de copies de copies des parchemins sont à l'origine des 4 évangiles !
_______________________________________________________________

On les ignore pas, car la simple logique dit, qu'il y d'avantage de véracité, entre une transmission assurée d'écrits en écrits, qu'orales en orales....

Mon cher ami, vous connaissez sans doute cette expression? ''Les paroles s'envolent, mais les écrits restent''.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
islam





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyDim 05 Sep 2010, 22:49

ysov a écrit:
islam a écrit:
ysov a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous êtes un homme pondéré, de nature au respect, autant envers la femme que tout autres êtres humains, musulmans ou non. Vous me semblez point
un intégriste. Cependant, faites attention, car avec ce que je sais sur les tendances entre autres au Maroc, un autre musulman ou d'autres musulmans, pourrait
attenter à votre vie, car eux seraient intégristes et je sais que vous savez très bien ce que je veux dire. Vous connaissez sans doute ce que veut dire ''Intégrisme''
non pas culturel séculière, mais religieux.

Que vous soyez raisonnable, est tout à votre honneur.

je te conseil alors de lire cette section :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci islam, mais j'y suis déjà allé voir.

Cependant, j'ai la ferme impression que la femme ne peut avoir la possibilité d'exiger préalablement à son futur époux l'abstinence à la polygamie, car d'une
part, jusqu'à maintenant rien sur le net, mentionne des sourates ou des hadiths pouvant confirmer de près ou de loin cette possibilité. Je crois que c'est au
niveau du code du Maroc et non dans les écrits. Si de votre côté vous en trouvez, je serai bien curieux.

Bien à vous


voila une section que je vient de créer et qui peut répondre a quelqu'unes de vos questions au sujet de la polygamie :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
abdiwassih





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Les droits de la femme sont t’ils bafoués en Islam ?   Le statut de la femme en islam EmptyMer 30 Jan 2013, 22:44

Les occidentaux ne cessent de parler d'émancipation des femmes et prétendent lutter pour
améliorer leurs conditions et leur statut dans la société. Paradoxalement, nous constatons que
les femmes occidentales sont devenues de véritables outils dans les mains des marchands du
sexe et que leur corps n’a jamais été aussi dénudé et exploité.
- Il faut s’avoir qu’1/5 de la population mondiale est Musulmane et qu’il existe par
conséquent plusieurs catégories de Musulmans, de coutumes et d’horizons divers…Il n’est
donc pas raisonnable de juger l’Islam en fonction de l'attitude de certains Musulmans mais il
est plus honnête de le juger selon les sources authentiques que sont le Coran et les Hâdiths.
En Reponse A Nos Detracteurs...__________________________________
11
L’Islam croit en l’égalité entre l’homme et la femme mais ne conçoit pas qu’ils soient
identiques et ne cherche pas à les opposer comme c’est le cas en occident. L’homme et la
femme sont égaux mais pas identiques, ils se complètent et là est toute la nuance.
Le système occidental considère les rapports hommes/femmes sans tenir compte des
caractéristiques intrinsèques qui les définissent ainsi que de leur nature différente, hétérogène.
L’Islam fut un véritable précurseur dans la reconnaissance et l’octroie des droits aux femmes,
en effet, nous pouvons déjà en distinguer six parmi les plus connus :
1/ Le droit spirituel
- En Islam, le sexe n'est pas un critère pour entrer au paradis et la nature des hommes et des
femmes est la même tandis qu'en occident, elles étaient encore considérées au 17ème siècle,
lors de la réunion des sages à Rome, comme n’étant pas dotées d’âme.
- L'islam donne les mêmes droits et devoirs spirituels à l'homme et à la femme comme nous le
constatons dans la Sourate 33 au verset 35 : « Les musulmans et les musulmanes, les
croyants et les croyantes, les hommes pieux et les femmes pieuses, les hommes sincères et
les femmes sincères, les hommes patients et les femmes patientes, ceux et celles qui
craignent Dieu, ceux et celles qui pratiquent la charité, ceux et celles qui pratiquent le
jeûne, ceux et celles qui sont chastes, ceux et celles qui invoquent souvent le Nom du
Seigneur, à tous et à toutes, Dieu a réservé Son pardon et une magnifique récompense »
- Contrairement aux enseignements Bibliques, Dieu a honoré la femme dans l'accouchement
et ne l'a pas dégradé comme en témoigne le verset 15 de la Sourate 46 : « Nous avons
recommandé à l’Homme d’être bienveillant envers son père et sa mère. Sa mère le porte
dans la douleur et le met au monde dans la douleur. Et pendant trente mois, elle endure les
fatigues de sa gestation et de son allaitement. »
2/ Le droit économique
- L'islam a accordé des droits financiers aux femmes 1300 années avant l'occident.
En 1817, ce fut la 1ère fois en Angleterre que l'occident reconnaissait le droit des femmes à
posséder et vendre des biens sans consultation. En islam il n'y a aucun texte ni un seul verset
qui interdit à la femme de travailler tant qu'elle ne sort pas du cadre islamique légal.
Par exemple, Khadija épouse du prophète , fut une des meilleures femmes d’affaires de
son temps. Cependant une femme n'a pas d'obligation financière, celle ci repose sur le mari
uniquement et si elle ne veut pas travailler, personne ne peut l'obliger à le faire. Ainsi elle
dispose d’une véritable garantie financière. De même, si une femme travaille, elle peut choisir
de dépenser son argent uniquement pour ses propres besoins et n’a aucunement l'obligation de
participer aux dépenses du ménage indépendamment que le mari soit riche ou pauvre. En
outre, l'islam pousse les femmes à prendre des professions de médecin, gynécologue,
enseignante afin qu'elles puissent se rendre utiles à la communauté.
Enfin, l’Islam attribut aux femmes le droit à l’héritage ce qui fut à l'époque très inhabituel.
En Reponse A Nos Detracteurs...__________________________________
12
3/ Le droit social
Concernant les filles :
L'Islam interdit l'infanticide d’une manière générale et celui des filles en particulier dans la
Sourate 81 aux versets 8-9. En effet, à cette époque, il était coutumier de blâmer les femmes
qui donnaient naissance à des filles que l’on enterrait vivantes de peur de faire face à la
pauvreté. L’Islam est venu interdire cette pratique ainsi que le fait de manifester sa tristesse
devant la naissance d’une fille Sourate 16 verset 58-59.
Un jour, lors d’une assemblée, le prophète avait remarqué un homme qui embrassait son
garçon et le mis sur ses genoux mais ne fit pas de même avec sa fille. Alors, le prophète lui
reprocha son comportement et lui recommanda de faire de même avec elle.
Concernant les femmes :
- Bon nombre de civilisations précédant l’Islam ont considéré la femme comme un outil du
diable, en revanche, le Coran nous informe que la femme est une citadelle contre le diable
comme à la Sourate 30 verset 21 : « Et c’en est un autre (Signe) que d’avoir créé de vous et
pour vous des épouses afin que vous trouviez auprès d’elles votre quiétude, et d’avoir
suscité entre elles et vous affection et tendresse ».
- Le consentement dans le mariage doit être formulé par les 2 parties homme et femme. Il est
interdit de marier une femme de force comme nous pouvons le constater dans la Sourate 04 au
verset 19 : « O croyants ! Il ne vous ai pas permis de vous attribuer des femmes par voie
d’héritage contre leur gré. Ne les soumettez pas à des contraintes, dans le but de leur
reprendre une partie de ce que vous leur avez donné à moins qu’elles n’aient commis un
adultère prouvé. Entretenez de bons rapports avec vos femmes… »
Par ailleurs, dans le Hadith n° 69 du Sahih Boukhari volume 7 chapitre 43, il est dit que le
prophète a dit « Les meilleurs des musulmans sont ceux qui se comportent le mieux avec
leurs épouses »
Il est également rapporté qu’une fille forcée de se marié alla voir le prophète qui annula le
mariage. Les femmes ont les mêmes droits que les hommes sauf en ce qui concernent le
leadership familial S02 V22/S04 V19, S02 V187 car les hommes ont un degré supérieur dans
la responsabilité.
Concernant les mères :
Le seul principe supérieur au respect de la mère, c'est l'adoration de Dieu et l'amour de Son
Messager S17 V 23-24, S06 V151.
Dans le Hadith n° 2 du Sahih Boukhari au volume 8, nous apprenons que celui qui a le plus de
droits sur un musulman après Dieu et Son prophète , c’est la mère et ceci fut répété à trois
reprises, puis ensuite vient seulement le père. En Islam, le droit de la mère prime donc sur
celui du père.
En Reponse A Nos Detracteurs...__________________________________
13
4/ Le droit éducatif
En Islam, il est du devoir du mari d’instruire son épouse concernant les préceptes de l’Islam,
s'il n'en est pas capable il doit autoriser sa femme à acquérir la science et c’est un droit et un
devoir pour elle.
D’ailleurs, le prophète a éduqué les femmes à une époque où elles n'avaient pas encore
accès à l'éducation. Aussi, à la demande des femmes qui étaient enthousiastes à l'idée
d’acquérir la science, le prophète leur donnait des cours une fois par semaine. De là en
sortit beaucoup de femmes érudites telle ‘Aicha qui donnait des conseils aux compagnons
puis même aux califes. Elle était enseignante en médecine et en mathématiques et rapporta
2210 précieux Hadiths à la communauté musulmane sans compter qu’elle forma 88 érudits.
Safya quant à elle, était une experte en jurisprudence (fiqh). Oum Salim, mère de Anas,
était une excellente prêcheuse et Oum darda' fut une experte en science. Nous pouvons
énumérer beaucoup d’autres exemples et tout cela à une époque où les femmes se faisaient
enterrer vivante et n'étaient pas éduquée.
5/ Le droit légal
Dans le cas d’un péché avéré, les hommes et les femmes reçoivent la même punition, que cela
concerne le vol (S05 V38) ou la fornication (S24 V2).
L'islam a attribué à la femme le droit de témoigner, d’hériter, de se marier avec l’homme de
son choix il y a déjà plus de 1400 ans ce qui bat tout les records en matière de reconnaissance
des droits des femmes. Alors qu’aujourd’hui encore, les rabbins Juifs commencent à peine à
reconsidérer la question de savoir si elles pourraient ou non témoigner…
Insulter une femme ou la calomnier est très grave en Islam, car la religion Musulmane
accorde une grande importance à l’honneur et à la chasteté d’une femme, c’est pourquoi il ne
faut pas moins de 4 témoins intègres, attestant de son péché pour que la sentence soit validée.
Lorsqu’ une femme se marie, en principe, elle adopte le nom de son époux mais en Islam, elle
a le choix et il est même encouragé qu'elle garde son nom de jeune fille.
6/ Le droit politique
Le calife ‘Omar discutait avec ses compagnons afin de fixer un montant maximum à
l'attribution de la dot car les jeunes hommes étaient découragés devant les sommes colossales
qui pouvaient leur être demandées de payer pour le mariage. Une femme objecta alors en
s’appuyant sur le verset 20 de la Sourate 04 pour affirmer que le calife avait tort. Ce dernier
acquiesça et confirma que la femme qui avait prit la parole avait raison. Imaginons donc
qu’une femme a pu contester Le Calife, Commandeur des Croyants, sans que celui-ci ne s’en
offusque, bien au contraire.
De plus, Les femmes peuvent également jouer leur rôle dans les champs de bataille, elles
donnaient de l'eau et prodiguaient les premiers soins aux combattants.
Cependant ce ne fut qu’à partir de 1901 qu’aux Etats Unis, les femmes furent autorisées à
assister aux batailles en tant qu’infirmières. Ensuite, avec l'apparition du mouvement
En Reponse A Nos Detracteurs...__________________________________
14
féministe dans les années 70 et devant leur grande insistance, le gouvernement les autorisa à
jouer un rôle actif dans les conflits armés.
Mais en Islam, les batailles sont réservées exclusivement aux hommes mais dans des cas très
particuliers seulement, les femmes peuvent y jouer un rôle actif.
A ce propos, un rapport du ministère de la défense des Etats Unis publié le 23 avril 1993
affirme que sur 90 agressions sexuelles recensées dans l’armée Américaine, 83 étaient
perpétrées à l’encontre des femmes qu’on avait obligé à se dénuder.
Le fait de porter atteinte à l’honneur d’une femme ne fait pas partie des prérogatives
Islamiques et ce type d’incident n’auraient jamais pu se passer dans une armée Musulmane.
- En définitive, la religion musulmane valorise la femme et lui accorde des droits importants
contrairement à ce qui est véhiculé de nos jours. En Europe, 2/3 des convertis à l'Islam sont
des femmes, aussi, si elles sentaient que l'Islam les oppresse, elles ne l’auraient sans doute pas
choisi.
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur




Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyMer 30 Jan 2013, 22:56

Tu cherches à faire de la propagande et point. Dans un autre topic, je t'avais répondu point par point, mais apparemment tu ne veux pas une discussion, seulement un message à lancer et s'enfuir !
Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyMer 30 Jan 2013, 23:21

Paradoxalement, nous constatons que
les femmes occidentales sont devenues de véritables outils dans les mains des marchands du
sexe et que leur corps n’a jamais été aussi dénudé et exploité.


C'est un peu vrai. Mais cela ne concerne qu'une minorité de femmes ayant choisi
ce mode de vie. Tu vois, la femme occidentale est libre. lol!
Revenir en haut Aller en bas
BOB





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyMer 30 Jan 2013, 23:40

marie-chantal a écrit:
Tu cherches à faire de la propagande et point. Dans un autre topic, je t'avais répondu point par point, mais apparemment tu ne veux pas une discussion, seulement un message à lancer et s'enfuir !
Bonne chance.

D'autant qu'il n'est même pas l'auteur du message ('Rolling Eyes')

Avis à tous: si vous voulez savoir quels seront les prochains posts de abdiwassih, cliquez sur ce lien:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sur ce site, l'auteur a la générosité de donner des réponses toutes faites et formidablement objectives aux grandes questions de la vie. Notre camarade abdiwassih a déjà posté une dizaine de ces "réponses", dans l'état même où il les a trouvées, nous démontrant ainsi son immense capacité à réfléchir par lui même et, surtout, sa maîtrise impresionnante du copié collé.

Tout y est: les droits des femmes, la charia, les formes solides et liquides de l'eau... Tout. ---- A se demander s'il sait écrire. ---- Commentaire inutile pour rabaisser l'autre .

jojo
Revenir en haut Aller en bas
abdiwassih





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: mon objectif    Le statut de la femme en islam EmptyMer 30 Jan 2013, 23:56

mon objetif est de diffuser les messages a tous les personnes la verite sur cettte sur ce blog je suis fier de sa [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
merci de votre recherchez
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyJeu 31 Jan 2013, 00:14

abdiwassih

As-tu lu la chartre ?

Les messages introductifs d'un nouveau sujet, eux, ne doivent pas dépasser 15 lignes et ont pour but d'annoncer le sujet : ils seront rappelés au début de chaque nouvelle page du sujet.

Merci d'en tenir compte.

Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur




Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyJeu 31 Jan 2013, 00:20

abdiwassih a écrit:
mon objetif est de diffuser les messages a tous les personnes la verite sur cettte sur ce blog je suis fier de sa
merci de votre recherchez
Apparemment la langue française n'est pas ton fort ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyJeu 31 Jan 2013, 02:40

marie-chantal a écrit:
abdiwassih a écrit:
mon objetif est de diffuser les messages a tous les personnes la verite sur cettte sur ce blog je suis fier de sa
merci de votre recherchez
Apparemment la langue française n'est pas ton fort ! scratch

Non Marie-Chantal ce n'est pas le but de dialogue critiquer l'autre a cause de ses fautes d'orthographe !!c'est provocant , blessant pour l'autre qui a des difficultés grammaticales
Revenir en haut Aller en bas
abdiwassih





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: ecoute    Le statut de la femme en islam EmptyJeu 31 Jan 2013, 10:57

ecoute je connais ta langue martenelle et toi tu sait meme un mot de ma langue martenelle je peux de debatrre avec ta langue mais pas avec le mienne alors il faut avoir honte
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyJeu 31 Jan 2013, 12:32

marie-chantal a écrit:
abdiwassih a écrit:
mon objetif est de diffuser les messages a tous les personnes la verite sur cettte sur ce blog je suis fier de sa
merci de votre recherchez
Apparemment la langue française n'est pas ton fort ! scratch


et ou est le probleme?.??

l'éssentiel, nous le comprenons et vous le comprenez.

au moins il parle français, et vous? parlez vous d'autres langues hors le français (peut etre l'anglais)?????

anglais???

nous avons toujours une longueur d'avance sur vous, ARABE, Français , Anglais, et pour certains, il y'a meme une quatrieme langue : LE TAMAZIGHT (langue berbere)

Revenir en haut Aller en bas
BOB





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyJeu 31 Jan 2013, 18:51

chrisredfeild a écrit:
marie-chantal a écrit:

Apparemment la langue française n'est pas ton fort ! scratch


et ou est le probleme?.??

l'éssentiel, nous le comprenons et vous le comprenez.

au moins il parle français, et vous? parlez vous d'autres langues hors le français (peut etre l'anglais)?????

anglais???

nous avons toujours une longueur d'avance sur vous, ARABE, Français , Anglais, et pour certains, il y'a meme une quatrieme langue : LE TAMAZIGHT (langue berbere)


C'est bien t'auras un sucre
Revenir en haut Aller en bas
abdiwassih





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyJeu 31 Jan 2013, 21:20

je suis un musluman somalien je sais parle arabe francais anglais ma langue maternelle et un peu d'afar je essaye de diffuser le message dieu ALLAH toute les langues que je connais je remercie dieu mon objectif c'est de transmettre le message pour ne pas me demande apres la mort pourquoi j'ai transùis le message je vous invinter a entre l'islam la religion de la paix de la justice car le guideur est dieu allah
je remercie toute mes freres qui m'en appris la religion et les langue aussi avec la passion notre prophete nous a annoce que ROME sera la capitale de l'islam inchallal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyJeu 31 Jan 2013, 23:10

abdiwassih a écrit:
je suis un musluman somalien je sais parle arabe francais anglais ma langue maternelle et un peu d'afar je essaye de diffuser le message dieu ALLAH toute les langues que je connais je remercie dieu mon objectif c'est de transmettre le message pour ne pas me demande apres la mort pourquoi j'ai transùis le message je vous invinter a entre l'islam la religion de la paix de la justice car le guideur est dieu allah
je remercie toute mes freres qui m'en appris la religion et les langue aussi avec la passion notre prophete nous a annoce que ROME sera la capitale de l'islam inchallal

Je ne vois pas trop bien ce que fait ce post dans ce topic, aussi on retourne au sujet :

"les droits de la femme sont ils bafoués en Islam ?"
Revenir en haut Aller en bas
marie-chantal
Moderateur
Moderateur




Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyJeu 07 Fév 2013, 09:57

*Espérance* a écrit:

Je ne vois pas trop bien ce que fait ce post dans ce topic, aussi on retourne au sujet :

"les droits de la femme sont ils bafoués en Islam ?"
Oui et non :

- Oui, elles sont bafouées lorsque certains musulmans appliquent littérallement des textes du 7ième au 21ième.

- Non, elles ne sont pas bafouées si les musulmans appliquent "l'esprit" des textes tout en tenant compte de l'évolution que les peuples ont subi du 7ième siècle jusqu'à nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Les droits de la femme en islam?   Le statut de la femme en islam EmptySam 16 Mar 2013, 17:43

Selon l'ayatollah Motahari, non, mais il ne démontre rien, il accuse au contraire l'Occident de prostituer les femmes au lieu de les protéger comme elles le sont en islam.
A d'autres.

Voir sur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
un extrait de Le Point.fr sur le vote à l'ONU concernant les droits de la femme, à l'unanimité des membres, y compris Iran et Somalie c'est rare.
Revenir en haut Aller en bas
muslimahamdouallah





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Les Femmes en Islam    Le statut de la femme en islam EmptyVen 05 Juil 2013, 15:36

Salameylikoum, ( Que la paix soit sur vous )

J'ouvre également ce sujet pour ceux qui souhaitent reéllement comprendre et s'instruire sur les conditions de la femme en Islam. Tout comme le premier post que j'ai ouvert ( comment se comporter avec les non musulmans en Islam ) je vous demanderai de réagir, si vous le faites, avec respect de notre foi, de notre intégrité et de notre religion ! Et si ce n'est que pour critiquer sans fondement je vous demanderai de bien vouloir passer outre ! Ce post n'a pas pour but de " convaincre " simplement de parler avec science de l'Islam de ce que le Prophète ( saws ) a dit à ce sujet. MERCI A TOUS ! Que Dieu vous protège !

Spoiler:


Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) incite à la tendresse envers la femme.
Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) connaissait bien la nature féminine, il savait que les sentiments chez la femme exercent une influence plus grande que chez les hommes, sachant qu’elle est plus émotive et plus faible psychologiquement et physiquement. C’est pour cette raison que le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) conseilla d’être tendre et patient avec elle, de ne pas trop tenir compte de ses fautes, car être dur avec la femme mène à la rupture entre les époux. Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) dit : « Veuillez du bien aux femmes. Elles ont été créées d’une côte et la côte la plus tordue est celle de la partie supérieure. Si tu cherchais à vouloir la redresser, tu la briserais, mais si tu la laissais ainsi, elle resterait tordue, je vous enjoins donc d’être bons avec les femmes. »[13] On trouve dans un autre hadith la version suivante : « Les femmes ont été créées d’une côte, si tu cherchais à vouloir la redresser, tu la briserais, conduis-toi bien avec elle et vous pourrez vivre ensemble. »[14]
Ce hadith montre quelle est la meilleure attitude à adopter pour que la femme puisse s’affermir et s’améliorer. Cette attitude ne passe que par la douceur, la délicatesse, la persuasion et la prise en charge. En effet, l’attitude qui consiste à vouloir changer la femme et l’améliorer par la violence et la rudesse ne mènera qu’à la multiplication des problèmes.

Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) incite à subvenir aux besoins de la femme
Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) incita les époux à dépenser pour leurs femmes selon leurs capacités. En Islam, subvenir aux besoins de la femme est une obligation prescrite à l’homme. Malgré cela, le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) informa que l’homme est récompensé pour chaque dépense effectuée pour son épouse. Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) dit à Sa’d Ibn Aby Waqâss (qu’Allah l’agrée) : « Tu ne dépenseras point un bien, en voulant par cette dépense le visage d’Allah, sans qu’on ne te récompense pour cela, même la nourriture que tu fais goûter à ta femme. »[15]
Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) dit également : « Le meilleur argent est celui qui est dépensé par l’homme pour sa famille. »[16] On entend par « famille » sa femme et ses enfants. Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) dit : « L’homme qui donne de l’eau à boire à son épouse est récompensé. »[17] Al-‘Irbâd Ibn Sârya (qu’Allah l’agrée), compagnon du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui), après avoir entendu ce hadith, alla voir sa femme, lui donna à boire et l’informa de ce qu’il avait entendu du messager d’Allah (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui).
Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) a rendu l’homme responsable de sa femme et de ses enfants le jour de la résurrection ; il dit : « Allah demandera des comptes à tout ceux qui avaient une responsabilité sous leur autorité : a-t-il bien assumé ses responsabilités, ou a-t-il été négligent ? Ceci, jusqu’à ce qu’il demande à l’homme s’il a bien assumé la responsabilité qu’il détenait sur sa famille. »[18]

L’exhortation du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) au bon comportement envers son épouse
Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) montra qu’entretenir de bonnes relations avec les femmes était un signe révélant la noblesse d’esprit et la vertueuse attitude de l’homme. Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) dit : « Le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec les femmes. »[19] De plus, le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) interdit de frapper la femme : « Ne frappez pas les femmes. »[20] Il ordonna de patienter avec elle et de ne pas avoir de l’aversion contre elle en disant (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) : « Le croyant ne doit pas détester sa femme, car si un comportement en elle lui déplaît, un autre lui plaira. »[21] C'est comme si le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) ordonnait à l’homme de rechercher uniquement les atouts de la femme et ses bons côtés, sans s’attarder sur les bévues et les écarts de conduite, car cela, mène à la rupture et à l’animosité entre les époux.
Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) autorisa l’épouse à porter plainte en justice, si son époux se comportait mal envers elle. Des femmes venaient voir les femmes du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) pour se plaindre du mauvais comportement de leurs maris ; le Prophète dit alors : « De nombreuses femmes se sont présentées chez la famille de Muhammad pour se plaindre de leurs maris ; sachez donc qu’ils ne sont en aucun cas les meilleurs d’entre vous. »[22]
Cela signifie que ces hommes qui se sont mal comportés avec leurs femmes et les ont offensées ne sont nullement les meilleurs hommes.
Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui), saisissant la faiblesse physique de la femme par rapport à l’homme et le fait qu’elle ne peut pas se défendre seule dans la plupart des cas, mit en garde contre ceux qui s’en prennent aux faibles, dont fait partie la femme, et les menaça en disant : « Ô seigneur ! Je mettrai dans la gêne ceux qui s’en prennent aux droits des deux faibles : l’orphelin et la femme. »[23]
Cela signifie que ceux qui s’en prennent à ces deux types de personnes ne seront point pardonnés, mais seront exposés à la gêne et au châtiment dans cette vie et dans l’au-delà.


L’interdiction du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) d’avoir de mauvaises suspicions à l’égard de sa femme
Parmi les honneurs que le Prophète rendit à la femme, on compte le fait qu’il interdit aux hommes d’avoir de mauvaises suspicions à leurs égards et de rechercher en elle un faux pas. Jâber (qu’Allah l’agrée) dit : « Le messager d’Allah (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) interdit au voyageur de rentrer chez son épouse de nuit par surprise afin de la prendre sur le fait accompli et pour ambitionner de voir un faux pas. »[26]
Quel honneur plus grand peut être fait aux femmes si ce n’est celui d’interdire à l’homme, dont l’absence fut longue, de rentrer chez lui de nuit sans avoir préalablement prévenu sa femme ! Cela est interdit, s’il fait cela avec l’intention de l’espionner et s’il doute sur son comportement. C’est bien Muhammad qui a vraiment libéré la femme...

La tendresse du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) envers ses épouses Khadija et Aïcha
Quant au comportement du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) avec ses femmes, il se distinguait par une intense sensibilité et douceur. Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) aidait son épouse dans les tâches ménagères. Al-Aswad demanda à Aïcha, qu’Allah l’agrée : « Comment se comportait le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) au sein de sa famille ? » Elle répondit : « Il m’aidait dans les tâches ménagères, et lorsque retentissait l’appel à la prière, il allait à la mosquée pour l’accomplir. »[27]
Contemplez ce tableau aux couleurs romantiques et écoutez ces merveilleuses paroles entre deux époux, dont l’un est Muhammad (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) et l’autre Aïcha, qu’Allah l’agrée, et vous sentirez le degré de sensibilité et d’amour que l’épouse du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) éprouvait pour lui. Le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) dit à Aïcha : « Je sais lorsque tu es en colère (contre moi) et lorsque tu es satisfaite (de moi). » Elle dit : « Et comment sais-tu cela, ô messager d’Allah ? » Il répondit : « Lorsque tu es satisfaite, tu dis : "bien sûr, je jure par le Seigneur de Muhammad" et lorsque tu es en colère, tu dis : "non, je jure par le Seigneur d’Abraham" » Elle acquiesça et dit : je jure par Allah, ô messager d’Allah, il n'y a que ton nom que je puisse esquiver (en état de colère). »[28] Cela signifie que mon amour pour toi est ancré à jamais dans mon cœur et ne se transformera jamais.
Contemplez également ce beau tableau représentant le badinage amoureux entre les deux époux. Aïcha, qu’Allah l’agrée, dit : « J’accompagnai le Prophète dans un de ses voyages alors que j’étais encore une jeune fille mince et svelte, puis le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) dit aux gens : « Avancez ! » Ils avancèrent, puis il me dit : « Viens faire la course avec moi. » Nous fîmes la course ensemble et je le battis. Il ne m’en parla plus pendant un long moment jusqu’à oublier ce fait. Plus tard, lorsque je pris du poids et je forcis, je l’accompagnai une nouvelle fois dans un de ses voyages, puis il dit aux gens : « Avancez ! » Ils avancèrent, puis il me dit : « Viens faire la course avec moi. » Nous fîmes la course ensemble et cette fois, il me battit. Il ria en disant : « Cette fois j'ai pris ma revanche (de la première course perdue) ! »[29]
La fidélité du Prophète envers son épouse Khadîja, qu’Allah l’agrée, se perpétua jusqu’à sa mort. Anas (qu’Allah l’agrée) dit : « Lorsque un cadeau était offert au Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui), il disait : « Faites-le parvenir à cette femme, car elle était une amie de Khadîja. »[30]
On demanda au Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) quelle est la personne que tu aimes le plus, il répondit : « Aïcha. » qui était son épouse.[31]


L’honneur rendu à la mère par le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) de l’Islam
Enfin, le Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) n’a point omis d’évoquer l’importance de la mère qui est volontairement oubliée par les organisations internationales qui prétendent défendre les droits de la femme. En effet, ces organisations ne respectent nullement les droits donnés à la mère et ne donnent pas d’importance à l’éducation des enfants. Par contre, lorsqu’un homme demanda au Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) : « Quelle personne mérite ma bonne compagnie ? » Il répondit : « Ta mère. » L’homme dit : « Et qui ensuite ? » Il dit (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) : « Ta mère. » L’homme redit : « Et qui ensuite ? » Le Prophète dit (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) : « Ta mère. » L’homme réitéra : « Et qui ensuite ? » Le Prophète dit (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) : « Ton père. »[32] C’est ainsi que nous concluons la description de comportement du Prophète (que la prière et la paix d'Allah soient sur lui) envers les femmes…
Et notre dernière invocation est la louange est à Allah, Seigneur de l’univers et que le salut d’Allah et sa bénédiction soit sur celui qui a véritablement respecté la femme, Muhammad, le Prophète de la plus belle des religions, l’Islam…
Revenir en haut Aller en bas
othy

othy



Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam EmptyVen 05 Juil 2013, 15:43

Tu sais, t'auras beau leur parler, eux ils sont renfermés sur eux même, l'essentiel c'est ce que Dieu pense de nous et pas eux !
Ils pensent qu'on opprime les femmes ? Bon bah si après explications ils veulent pas croire, laissons les, pas la peine de s'énerver, on sait que ce n'est pas vrai et on sait très bien ce qu'on vaut, ce n'est pas eux qui vont nous dicter comment doit-on vivre, il se prennent pour Dieu alors qu'ils ne sauront même pas créer une mouche, même s'ils se réunissent tous.

Tous ça le prophète (pbuh) l'a très bien prédit :


Le Prophète (pbuh) a dit : Viendra un temps où la condition de celui qui voudra rester ferme sur sa religion sera comparable à celle d'un homme qui tient une braise dans la paume de sa main. (Tirmidhi)

D'après 'Abû Hurayra, le Prophète (pbuh) a dit : « L'islam a commencé comme quelque chose d'étrange et il redeviendra comme quelque chose d'étrange, Alors annoncez la bonne nouvelle aux étrangers... Ceux qui remettent droit ce que les gens ont corrompu…»( rapporté par Mouslim ).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le statut de la femme en islam Empty
MessageSujet: Re: Le statut de la femme en islam   Le statut de la femme en islam Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le statut de la femme en islam
Revenir en haut 
Page 1 sur 16Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» le statut de la femme avant l'islam
» Le statut de la femme marié dans l'Islam
» Quel est le Statut de la femme dans l'islam et le christianisme ?
»  Statut de la femme selon le christianisme
» La place de la femme en Islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: